• # Ça manque de détails

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

    Je suis assez curieux de savoir ce qui coince pour matrix (je suppose le captcha), et surtout pour xmpp, genre "certain technical limitations" ?

    • [^] # Re: Ça manque de détails

      Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

      Pour [matrix], c'est sûrement la présence de JavaScript non-libre sur le client vitrine de ce protocole qui gène:

      Doing so would create the unacceptable situation of encouraging a large number of users to run nonfree software in the form of nonfree JavaScript, which is used by the flagship Matrix.org server to authenticate users.

      Pour XMPP, je n'ai aucune idée des limitations par rapport à IRC.

      Ça serait intéressant de demander les détails en questions sur… leur nouveau canal IRC #fsf sur irc.libera.chat, maintenant que c'est officialisé.

      • [^] # Re: Ça manque de détails

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+8/-0).

        Pour XMPP, je n'ai aucune idée des limitations par rapport à IRC.

        La question est surtout que fait XMPP de plus qu'IRC ?. Une fois que tu as retiré toutes les XEP pas gérées par tous les clients, il ne doit pas rester grand chose…

        Ils auraient pu choisir une tribune, mais c'est sans doute trop disruptif.

        Le post ci-dessus est une grosse connerie, ne le lisez pas sérieusement.

        • [^] # Re: Ça manque de détails

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+0/-1).

          Si ça arrange la situation, je peux écrire un client irc cui sait rien faire, comme ça on pourra dire "irc c'est nul, il existe un client qui ne peut même pas envoyer de messages!"

          Est-ce que tu as un exemple de xep importunte, et de client qui ne l'implémente pas?

      • [^] # Re: Ça manque de détails

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

        Je suppose que l'obligation d'avoir un compte est ce qui coince.

        En pratique, y a des choses, mais je sais pas si c'est standard:
        https://prosody.im/doc/anonymous_logins

        • [^] # Re: Ça manque de détails

          Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

          J'ai depuis très longtemps un salon XMPP disponible sur https://antipoul.fr/ que des anonymes peuvent rejoindre. Je ne suis pas souvent connecté, mais suffit de rentrer un pseudonyme, et c'est tout.

          Je suis personnellement devenu utilisateur de Matrix, mais je garde quand même ce serveur XMPP, que j'auto-héberge sans souci avec Prosody.

  • # Maladresse à l'envoi

    Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

    Évidemment, le communiqué est en anglais. Un modo pourrait modifier le drapeau du lien ? Merci d'avance !

  • # LibreOffice, SPIP et Mageia aussi

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

    En fait c'est déjà fait pour les trois sus-cités.

    Va plus rester grand chose à freenode.

    Designeuse de masques pour sphéniscidés.

    • [^] # Re: LibreOffice, SPIP et Mageia aussi

      Posté par  . Évalué à 6 (+3/-0).

      Sûrement au moins un salon sur la Monarchie Coréenne

      ------> [ ]

      • [^] # Re: LibreOffice, SPIP et Mageia aussi

        Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

        Sûrement au moins un salon sur la Monarchie Coréenne

        <gorafisme>

        Juste après la création du salon #EmpireDeCorée et #MaisonDesYi, il y aurait eu des rumeurs de la création d'autres salons rivaux comme #EmpireDuJaponContre-Attaque et #HereIsHideyoshi en guise d'opération de guerre psychologique par une organisation non-identifiée. Les services états-uniens ont supplié Son Altesse Princière d'ignorer ces provocations et de ne pas chercher à châtier les agitateurs en s'alliant avec la Présipauté Coréenne du Nord pour ne pas provoquer une nouvelle crise diplomatique mondiale, comme la situation géopolitique est déjà assez embrouillée comme ça en Asie du Nord-Est.

        </gorafisme>

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.