• # Un article de fond

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    Voilà un contenu qu'on aimerait voir lu par tout citoyen. Un article avec une réelle analyse politique, des perspectives historiques et économiques sensiblement argumentées. Si toute la presse pouvait ressembler à ça, le digne successeur de N. Sarkozy et F. Hollande aurait fort à faire pour avancer sur son discret chemin vers le totalitarisme. Oups, j'ai dis un gros mot là, non ? Mais j'invite tout à chacun à se faire son idée en lisant l'article.

    « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

    • [^] # Re: Un article de fond

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

      Mais j'invite tout à chacun à se faire son idée en lisant l'article.

      Fait, et ça m'a rappelé plutôt les réactions "dictature" pour chaque loi depuis des années, à force on s'en lasse.
      Bref, peut-être faut-il que tout le monde le lise, mais il faudra alors aussi peut-être accepter que tout le monde ne soit pas convaincu, voire convaincu du contraire, es-tu prêt à ça?

      le digne successeur de N. Sarkozy et F. Hollande aurait fort à faire pour avancer sur son discret chemin vers le totalitarisme.

      Ou pas.

      • [^] # Re: Un article de fond

        Posté par  . Évalué à 3.

        Je m'étonne de te voir, toi le Grand Droitdansmesbottes Z, essayer de prendre le contrepied de ce qui n'est que factuel. On est pas sur NouvelOrdreMondial.com là , l'auteur de l'article est un fondateur de la Quadrature qui n'est pas une association de complotistes aux idées farfelues… Ici on parle "d'instrumentaliser la lutte contre les discours de haine" pour mettre en place une censure et c'est exactement ce qui se fait :

        Exemple récent (tiré de l'article) : https://www.nextinpact.com/news/107547-quand-office-lutte-contre-cybercriminalite-exige-retrait-dun-photomontage-visant-macron.htm

        Comme le disait mon précédent journal, il n'est pas question ici de dictature (c'est toi qui emploi ce mot, il n'est nulle part dans l'article) mais d'une dérive. L'état français n'est pas exempt de dérives, il y en a toujours eu. Elles ont toujours été plus ou moins rattrapées, corrigées, mais aucun gouvernement (ou gouvernant) n'étant parfait il est normal que des conneries arrivent et qu'il faille rester vigilant.

        Les dictatures (puisque visiblement tu souhaites en parler…) n'arrivent pas du jour au lendemain. Cet article l'explique bien mieux que moi :
        https://www.theguardian.com/commentisfree/2018/dec/15/democracy-authoritarianism-media-spotlight-viktor-orban

        «Liberal democracies are carefully and often cautiously dismantled, piece by piece, in the spotlight of, at least initially, a relatively free and independent media»

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.