Journal L'immobilier, c'était mieux avant !

Posté par . Licence CC by-sa.
-10
29
avr.
2013

Non, je ne vous parlerai pas de l'immeuble qui s'est effondré au Bangladesh, et qui a causé la mort de 300 personnes (de toute façon, des femmes Bengladaises payées au lance-pierre pour fabriquer des t-shirts, tout le monde s'en fout !), ni de cette explosion de gaz dans une HLM de Reims : personne ne sachant placer cette ville sur une carte.

Non, si j'écris ce journal c'est pour vous relancer un bon gros débat trollifère à souhait, sur la question-qui-préoccupe-le-plus-les-Français : faut-il acheter ?
Et bien figurez-vous que la réponse est…

(l'intro de ce journal n'a rien à voir, je sais mais je voulais en parler quand même…)

  • # 42

    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

    Et bien figurez-vous que la réponse est…

    Vu la façon dont tu poses la question, je m'attendais à une réponse intéressante. Sauf qu'en fait non.

    • [^] # Re: 42

      Posté par . Évalué à 2.

    • [^] # Re: 42

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Si on écoute les agents immobilier, c'est toujours le moment d'acheter. Que les prix montent, baissent, que les taux soit haut ou bas… En même temps, ils sont payés par rapport aux prix de vente, ça aide pour l'objectivité.

      • [^] # Re: 42

        Posté par . Évalué à 8.

        C'est un peu plus subtil que ça. Pour les agents immobiliers, que ça stagne, ou que ça monte, ou que sa descende, il faut soit :
        - Acheter, si tu n'as pas déjà acheté, ou si tu peux acheter plus. C'est le bon moment ;
        - Vendre, si tu as déjà acheté. C'est le bon moment.

        Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

  • # Tu vas t'attirer des foudres...

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Et bien figurez-vous que la réponse est…

    Discussion ici il y a peu, et pas mal de monde avec l'idée binaire "acheter, c'est toujours rentable", chut, faudrait pas qu'ils se rendent compte qu'en fait, c'est beaucoup moins binaire que ça…

    • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Bah, si l'idée qu'il ne faut pas acheter pouvait se répandre et provoquer un bon vieux krach immobilier, ça ne pourrait faire que du bien :

      • les gens qui ont acheté une maison pour y vivre n'y perdraient rien puisque s'ils y vivent, ils n'ont pas à la vendre et son prix ne leur change strictement rien (ils peuvent être dégoûtés d'avoir acheté avant le krach, mais ça n'a aucune conséquence pratique) ;
      • les gens qui ont acheté pour stocker de l'argent y perdraient, mais ce n'est pas grave parce que de l'argent dans un coffre, même si ce coffre a une forme de maison, ne sert à rien et ne manque à personne s'il disparaît ;
      • les gens qui ont acheté pour spéculer y perdraient, mais c'est une bonne chose parce que détourner la fonction normale de l'immobilier (loger des gens) pour en faire un support de spéculation, c'est mal ;
      • les gens qui cherchent à acheter pour se loger y gagneraient, ce qui est une excellente chose parce que c'est quand même le but normal de l'immobilier ;
      • les gens qui ont acheté pour se loger mais compte déménager n'y gagneraient ni n'y perdraient rien si les prix s'effondrent partout (moins cher vendu, mais maison suivante moins cher achetée).
      • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Tu oublies tout simplement les gens qui ont acheté pour se loger puis ont un taf ailleurs, doivent vendre et acheter ensuite, mais dont le crédit courra toujours sur la somme initiale, donc grosse perte financière par rapport à la location initiale, et donc surface en moins en pratique (dommage hein).
        Tu oublies aussi ceux qui se retrouvent au chômage, doivent vendre car ne peuvent plus rembourser l'emprunt du coup, mais que le "score" négatif prix de vente minus emprunt les met direct en faillite (exemple en avance avec l'Espagne et les USA).

        Ce que tu dis est le discours stéréotype "on y gagne toujours, si si", faux et pile ce que je décris comme irréfléchi… Non, un krach ne peut certainement pas faire "que du bien", certains à la limite trinqueront, et pas doucement. On n'apprend définitivement rien de l'histoire, même récente (genre 5 ans).
        Ca vaudrait largement mieux qu'il y ai une baisse douce et continue pour amortir ce genre de méfaits d'un krach, les extrèmes oublient toujours les effets collatéraux en disant "si si c'est toujours bien" comme si ça allait être vrai en le disant.
        Il faut que ça descende (les prix actuels sont délirants), mais pas n'importe comment.

        • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

          Posté par . Évalué à 6.

          Ca vaudrait largement mieux qu'il y ai une baisse douce et continue pour amortir ce genre de méfaits d'un krach, les extrèmes oublient toujours les effets collatéraux en disant "si si c'est toujours bien" comme si ça allait être vrai en le disant.

          Tu demandes donc que les vendeurs soient raisonnables ?

          • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            La "crise" des années 90 (pas si vieux… Mais déjà oubliée), hors Paris, avait été pas hyper rapide. On peut espérer avoir la même chose dans les prochaines années plutôt qu'une crise grave (qui impacte les acheteurs des logement principaux, contrairement aux idée reçues "c'est toujours bien pour ceux qui achètent pour vivre") version USA ou Espagne.

            • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

              Posté par . Évalué à 0.

              Aux USA ils avaient surtout le credit hypothecaire qui fait que la maison est vendue par la banque et comme la vente ne permet pas de couvrir le credit ils sont dans la merde
              en france le credit hypothecaire n'existe pas ?

              • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                C'est la même chose, évidement :).
                (même si la "technique" est aujourd'hui différente : "caution bancaire" plutôt qu'hypothèque, car moins cher).

                Mais les banques ont arrêté de prêter à 110% et elles sélectionnent plus (pas de prêt surprime, faut CDI et maxi 33% de taux d'effort), donc leur risque est moins grand.

                • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                  Mais les banques ont arrêté de prêter à 110% et elles sélectionnent plus (pas de prêt surprime, faut CDI et maxi 33% de taux d'effort), donc leur risque est moins grand.

                  Attention ça bouge vite. J'achète en ce moment avec un prêt à 110% + lissage (pour que je finisse de payer ma voiture) à 3.35% sur 25 ans en Isère. La même banque m'avait refusé un prêt il y 8 mois en tenant le discours « prêt à 110% ça n'existe plus. Lissage personne ne le fait.», le tout à 4.3% sur 25 ans.

                  Bref, fais attention aux discours de banquiers, ça change vite !

                • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Non ça a juste rien à voir .

                • [^] # Commentaire supprimé

                  Posté par . Évalué à -1.

                  Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                  • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Ce qui au final ne change rien pour toi

                    Pour moi, ça change le coût (plus faible lors de la prise de l'emprunt, et pas de levée d'hypothèque à faire avant de revendre)

        • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Tu oublies tout simplement les gens qui ont acheté pour se loger puis ont un taf ailleurs, doivent vendre et acheter ensuite, mais dont le crédit courra toujours sur la somme initiale, donc grosse perte financière par rapport à la location initiale, et donc surface en moins en pratique (dommage hein).

          Aucune perte ici. Une dépense initiale plus importante que celle qui aurait pu avoir lieu s'ils avaient acheté plus tard, ce qui est le premier cas que j'ai identifié.

        • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          les extrèmes oublient toujours les effets collatéraux

          En même temps on arrive à des situations extrêmes (et même extrêmement extrêmes) avec des gouvernements qui font foi depuis bientôt 70 ans de nous protéger des extrêmes
          - climat extrêmement perturbé provoquant épisodiquement des phénomènes extrêmes
          - situation économique extrêmement précaire, pauvreté extrême pour les plus démunis et richesse extrême pour quelques autres
          - moral extrêmement bas de l'ensemble de la population, qu'elle soit extrémiste ou pas

          Ce qui finalement me fait extrêmement… suer, c'est le nombre extrêmement élevé de ceux qui voudraient bien que tout change à condition que rien ne change. C'est sans doute ça l'extrême centre, non ?

          • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Ce qui finalement me fait extrêmement… suer, c'est le nombre extrêmement élevé de ceux qui voudraient bien que tout change à condition que rien ne change. C'est sans doute ça l'extrême centre, non ?

            Comme toutes les bulles, ça vient surtout de l'avarice, qui fait espérer pouvoir profiter d'une situation injuste soi-même un jour aussi, donc on veut pas que les prix baissent (et mêmes des gens assez pauvres ont cet espoir). Le problème c'est que c'est un comportement complètement égoïste purement spéculatif, et qui en pratique paye rarement, surtout pour les petits/moyens spéculateurs, qui ne comprennent pas le risque de jouer à un jeu qu'ils ne maîtrisent pas (et que nos gouvernements ont laissé se développer joyeuseument, même si en France au moins le taux variable à beaucoup moins pris qu'en Espagne par exemple).

            Le problème avec l'immobilier, contrairement à d'autres bulles, c'est que ça touche à une besoin primaire dont on peut pas se passer, pas comme d'autres bulles stupides, la plus marrante que je connaisse étant celle de la tulipomanie, mais qui au moins ne coulait que ceux qui le méritaient.

      • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

        Posté par . Évalué à 2.

        les gens qui ont acheté pour se loger mais compte déménager n'y gagneraient ni n'y perdraient rien si les prix s'effondrent partout (moins cher vendu, mais maison suivante moins cher achetée).

        Là, je ne suis pas d'accord, dans ce cas, il faut tout de même rembourser son premier prêt et la vente du premier bien ne suffira, alors, pas à le solder.

        • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

          Posté par . Évalué à 4.

          Non, car à la base l'emprunt il le rembourse déjà, l'idée est de vendre le premier bien pour acheter le second. Techniquement s'ils sont comparable, ça ne change pas grand chose que si il restait à vivre dans le même logement.

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

            Posté par . Évalué à 2.

            Au crédit-relais pret…. Ca peut couter très cher

            • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

              Posté par . Évalué à 4.

              Auquel il faut ajouter les fris de notaire et d'hypothèque… Vendre et racheter un bien immobilier coûte cher.

              • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

                Posté par . Évalué à 0.

                Oui, mais si tu considère quelqu'un qui allait déménager de toutes façons, il y gagne par rapport à la situation sans krach, puisque les frais de notaire qu'il repaye se font sur un prix du bien dévalorisé.

                Prix pour habiter puis déménager:

                Sans krach: achat 1 200.000 € + 20.000€ de frais de notaire / vente 1: -200.000€ / achat 2: 200.000€ + 20.000€ de frais de notaire. Total = 240.000€

                Avec krach: achat 1 200.000 € + 20.000€ de frais de notaire / vente 1: -150.000€ / achat 2: 150.000€ + 15.000€. Total = 235.000€

          • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

            Posté par (page perso) . Évalué à -9.

            Techniquement s'ils sont comparable, ça ne change pas grand chose que si il restait à vivre dans le même logement.

            ce qui change, c'est qu'il est obligé de se limiter en surface "comme avant", sans profiter de l’avantage d'une baisse (on continue de payer l'ancien prix). En cas de baisse, un locataire d'aujourd'hui a lui plus de "pouvoir d'achat" que le proprio d'hier, mais surtout éviter d'y penser…

            • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

              Posté par . Évalué à 10.

              En cas de baisse, un locataire d'aujourd'hui a lui plus de "pouvoir d'achat" que le proprio d'hier, mais surtout éviter d'y penser…

              Sincèrement, si tu pouvais arreter de toujours présupposer que les autres sont des idiots qui ne se posent aucune question (ce que tu fais par des phrases genre "surtout éviter d'y penser", "chut, faudrait pas qu'ils se rendent compte qu'en fait, c'est beaucoup moins binaire que ça…", etc) ca arrangerait tout le monde. Ca te rendrait certainement plus crédible, moins antipathique et ca detendrait tout le monde.

              Si, comme tu le prétends, on ne se posait pas la question, on ne serait pas en train d'en parler !

            • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

              Posté par . Évalué à 10.

              En cas de baisse, un locataire d'aujourd'hui a lui plus de "pouvoir d'achat" que le proprio d'hier, mais surtout éviter d'y penser…

              En cas de hausse, un locataire d'aujourd'hui a moins de "pouvoir d'achat" que le proprio d'hier, mais surtout évite d'y penser.

              Faut arrêter de prendre les gens pour des cons, (mais ne pas oublier qu'un bon nombre l'est), l'achat d'un logement ne se fait pas sur un coup de tête (ou alors la personne a déjà les moyens, et ce n'est pas un crash immobilier qui y changera grand chose).

              Le gars il ne se retrouve pas à la rue il a toujours un toit, et il vit avec ce qu'il avait prévu. Le problème est le cas du gars qui se retrouve sans emploi, sauf que en tant qu'emprunteur il y a une assurance qui permet d'avoir un délai dans le remboursement de prêts, en tant que locataire tu serais pour le virer le premier mois où il ne peut pas payer. Il bénéficie même d'un délai supplémentaire par rapport à un locataire. Le seul truc qui lui est bloqué c'est changer de location pour un truc plus petit, le temps de retrouver un emploi.

              Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

              • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

                Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                Faut arrêter de prendre les gens pour des cons, (mais ne pas oublier qu'un bon nombre l'est)

                Pour exister, une bulle a besoin de consommateurs, motivés soit par la bêtise (ou ignorance), soit par l'avarice, soit les deux. Après, ils faut pas que tous soient bêtes ou méchants, juste un nombre suffisant…

                l'achat d'un logement ne se fait pas sur un coup de tête

                Non, mais le conditionnement médiatique qui pousse les gens à croire que s'ils n'ont pas un logement à eux, leur jolie cuisine et leur voiture, ils ne sont personne, joue quand même un rôle (en tous cas, en Espagne par exemple, le nombre de personnes pauvres avec un logement et une voiture allemande luisante faisait peur… même si ça c'est pas mal calmé bien sûr). Et plus d'un se réjouissait à chaque montée des prix.

                • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Pour exister, une bulle a besoin de consommateurs, motivés soit par la bêtise (ou ignorance), soit par l'avarice, soit les deux. Après, ils faut pas que tous soient bêtes ou méchants, juste un nombre suffisant…

                  Ou qui n'ont pas le choix. Parce que quand tu as le choix entre payer et dormir sous les ponts, …

                  • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Ou qui n'ont pas le choix.

                    Ils ne sont pas le moteur principal d'une bulle : en général c'est plutôt les petits/moyens spéculateurs qui ont (en s'endettant souvent) plusieurs logements, et espèrent que ça paye, et qui achetaient un peu partout, pensant que la décroissance n'existait pas.

                    Ceci dit, pour celui qui va faire l'achat de sa vie (parce que c'est vraiment de ça qu'il s'agit malheureusement), ça vaut quand même le coup de s'inquiéter quand le banquier lui propose un prêt à plus de trente ans à taux variable en plein pic des prix. Après c'est vrai que la bulle en France n'est pas si grande, et le taux variable c'est quand même beaucoup moins courant qu'en Espagne où ça représente la quasi-totalité des prêts (ce qui fait que les banques se sont retrouvées avec plein de logements dans les mains de gens qui pouvaient plus payer), et où un petit logement d'immeuble dans un coin perdu se vendait comme une maison avec terrain en plein Berlin.

          • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

            Posté par . Évalué à 1.

            Oui, si tout se passe bien ; hors frais de notaires, impôt en tout genres, et tuiles imprévues.

            • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

              Posté par . Évalué à -2.

              Je peux aller acheter mon pain demain matin, mais en cas de tuile imprévues je pourrais perdre la vie en chemin.

              Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

    • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

      Posté par . Évalué à 5.

      Mon journal est justement dans ce but : remettre en question, étude à l'appui, cette affirmation !
      Je voulais initialement poster un simple commentaire dans la dernière discussion où on en a parlé, puis je me suis dit que ça n'allait pas être visible et lu (et puis surtout, j'avais la flemme de retrouver ledit journal…).

      • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

        Posté par (page perso) . Évalué à -4.

        Mon journal est justement dans ce but : remettre en question, étude à l'appui, cette affirmation !

        Pas sûr que ça marche : regarde la gueule des commentaires en dessous de l'article, c'est à rire (à défaut de pleurer, ne les connaissant pas, ils se foutront dans a merde comme déjà pas mal de monde avant eux, les cycles immobiliers n'étant pas nouveaux)

      • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

        Posté par . Évalué à 7.

        J'ai l'impression que malheuresment l'étude ne prend en compte l'augmentation des loyers. Alors, certes, elle n'est pas systématique mais au final, ca fait 3 ans que je suis locataire d'un appartement et il a deja pris 60€ d'augmentation de loyer (790->850) et il va encore y avoir un ajustement en juillet prochain !

        Au final, c'est surtout cette augmentation sans fin de la part de mon propriétaire qui me donne envie de partir vers un logement dont le tarif n'augmente plus !

        • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          ca fait 3 ans que je suis locataire d'un appartement et il a deja pris 60€ d'augmentation de loyer (790->850) et il va encore y avoir un ajustement en juillet prochain !

          850/790 = +7.6%
          IRL 3 ans 124/118= +5.5%

          tu n'as pas contesté une augmentation illégale?

          Au final, c'est surtout cette augmentation sans fin de la part de mon propriétaire qui me donne envie de partir vers un logement dont le tarif n'augmente plus !

          Ca fait parti du calcul, et les prix d'achat en tiennent compte largement.
          Mais rassure-toi : pour les proprios, pas mal de choses ont augmenté aussi, et pas qu'un peu (si j'avais eu que 10% d'augmentation de taxe foncière… Entre autres).

          • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

            Posté par . Évalué à 1.

            tu n'as pas contesté une augmentation illégale?

            Y a pas que l'indice des loyers , y a aussi les charges , surtout si elles comprennent le chauffage.

            • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Y a pas que l'indice des loyers , y a aussi les charges , surtout si elles comprennent le chauffage.

              Les charges sont payées également par l'occupant propriétaire, il est donc incorrect de les compter.

              • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

                Posté par . Évalué à -3.

                Ok supaire , aucun rapport , merci au revoir.

                • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Avec X, tu payes Z.
                  Avec Y, tu payes Z.
                  donc Y est mieux.

                  On te dit qu'en fait non, mathématiquement tu merdes, mais toi tu réponds "aucun rapport"???
                  Oui, en effet, aucun rapport, mais dans ce que toi tu dis, c'est ce aucun rapport qu'on te fait remarquer!

            • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

              Posté par (page perso) . Évalué à -3.

              Y a pas que l'indice des loyers , y a aussi les charges , surtout si elles comprennent le chauffage.

              Pas mal… Je dois vraiment répondre à ça?
              Allez, pour rigoler : augmentation que tu aurais aussi en tant que proprio, donc.
              Pour un argument sur le gain proprio, gros fail.
              C'est impressionnant cette volonté de voir dans l'achat une "stabilité" des coûts, au point d'argumenter avec un truc identique locataire ou proprio pour dire uqe le proprio c'est mieux…

              • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

                Posté par . Évalué à 4.

                Hey coco , ne t'emballes pas , je repondais juste pour ton affirmation d'illégalité rien d'autre. Vu qu'il precisait pas je te donnais juste une explication ou plutot une hypothese.

                • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

                  Posté par (page perso) . Évalué à -7.

                  je repondais juste pour ton affirmation d'illégalité rien d'autre.

                  Oui, oui… A un endroit ou on parle d'augmentation pour les locataires.
                  Je fais juste remarquer que les gens "oublient" le sujet quand ils parlent (que ce soit toi ou le posteur initial), pour charger un max l'horreur d'être locataire, en oubliant le sujet.

                  Vu qu'il precisait pas je te donnais juste une explication ou plutot une hypothese.

                  Il précisait qu'il n'aimait pas son augmentation et que ça l'incitait à être prorpio. Si quand il parle de ça, il parle de loyer charges comprises, c'est alors du mensonge ou du foutage de gueule.

                  • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

                    Posté par . Évalué à 5.

                    Non mais tu vas arreter avec tes procès d'intention moisis ? Tu es particulièrement pénible… Si j'ai juste quoté ta partie ou tu parles d illégalité c'est pas pour rien.

                    • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

                      Posté par (page perso) . Évalué à -9.

                      Si j'ai juste quoté ta partie ou tu parles d illégalité c'est pas pour rien.

                      Tu as quoté quoi? Un truc qui parle de loyer! Pas de charges.
                      Relis : "il a déjà pris 60€ d'augmentation de loyer". l'IRL, ça veut dire quoi? "indice de révision des loyers". Personne ne parle des charges, ça ne peut pas être ça, vu qu'on parle de loyers (surtout de différence par rapport à proprio). Tu me parlerais que le ça pourrait inclure le prix de la baguette de pain que ça serait aussi utile. Le procès d'intention? Non, je te fais juste remarquer que tu es hors sujet avec une explication qui n'a rien à voir avec ce dont on parle (les charges n'étant pas une augmentation de loyer, surtout quand on essaye de dire que c'est intéressant d'être proprio), et tu continues à essayer de faire croire que ça a à avoir avec le sujet.

                      A noter que le posteur initial se garde d'expliquer comment une chose illégale peut arriver pour lui, comme ça… A moins qu'il fasse effectivement le même mélange que toi, ce qui serait de mauvaise foi pour le sujet débattu…

                      • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

                        Posté par . Évalué à 9.

                        T'es lourd.

                      • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

                        Posté par . Évalué à 10.

                        Tu as quoté quoi? Un truc qui parle de loyer! Pas de charges.

                        Tu joues sur les mots.
                        Tu sais très bien que le locataire fait un seul chèque chaque mois. Et ce qui compte, ce n'est pas la part de loyer ou la part de charges, mais le montant global qu'il doit sortir.
                        C'est peut-être un abus de langage, mais l'usage courant fait que ce montant qu'il verse chaque mois tout le monde l'appelle "le loyer".
                        Quand le futur locataire cherche un appartement, si son budget est de 500 €, il se fiche complètement de savoir si c'est réparti en 450 + 50 ou 475 + 25.

                        • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

                          Posté par (page perso) . Évalué à -6. Dernière modification le 30/04/13 à 10:19.

                          ah ah ah… Ok, on parle de différence potentielle locataire / propriétaire, mais on regarde les coûts qu'on a y compris dans les deux cas.
                          C'est beau…

                          Quand le futur locataire cherche un appartement,

                          Ici, on parle de l’intérêt d'être proprio. C'est à mourir de rire de lire un comparatif qui argumente avec un coût proprio y compris pour dire qu'il vaut mieux être proprio.

                          Ne surtout pas parler du sujet… C'est jouer sur les mots de parler du sujet? Ou alors c'est de la mauvaise foi de comparer tout et n'importe quoi pour arriver à la conclusion qu'on veut, déjà décidée.

                          • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

                            Posté par . Évalué à 9.

                            Ne surtout pas parler du sujet… C'est jouer sur les mots de parler du sujet? Ou alors c'est de la mauvaise foi de comparer tout et n'importe quoi pour arriver à la conclusion qu'on veut, déjà décidée.

                            Excellent.
                            Alors revenons donc au sujet. Tu citais

                            ca fait 3 ans que je suis locataire d'un appartement et il a deja pris 60€ d'augmentation de loyer

                            qui expliquait que son loyer grimpait beaucoup, et que ça motivait son envie de devenir propriétaire
                            Et tu lui répondais :

                            tu n'as pas contesté une augmentation illégale?

                            Dans ce fil, le sujet est donc le loyer et les raisons (éventuellement illégales) de son augmentation.
                            Tu continues à jouer la mauvaise foi (mais en en accusant les autres !) en t'en tenant au sens strictement juridique du mot "loyer" alors que, je le répète, l'usage courant fait que ce terme inclut les charges.
                            D'ailleurs, souvent on voit écrit : Loyer 500 € dont charges 50 €
                            CQFD

                            • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

                              Posté par . Évalué à 8.

                              T'as bien du courage :) mais voilà , c'est exactement ça, mais il faut forcément que zenitram< parte en sucette dans son délire pathologique de voir le mal partout.

                            • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

                              Posté par . Évalué à 6.

                              Pour la défense de Zenitram (même s'il ne le mérite pas avec son ton pédant et sa mauvaise foi), à l'origine de la discussion, il y avait :

                              Au final, c'est surtout cette augmentation sans fin de la part de mon propriétaire qui me donne envie de partir

                              Donc trois solutions :
                              - Il s'agit du loyer sans les charges.
                              - Il s'agit du loyer avec les provisions de charges (que le propriétaire peut décider d'augmenter, mais il y a une régularisation lorsque l'on connait le cout exact).
                              - L'auteur original s’emmêle les pinceaux.

                              Par ailleurs, le pouvoir du propriétaire sur les charges sont limités : la plupart des dépenses sont gérées par le syndic avec un éventuel aval du conseil syndical pour les grosses dépenses. Les grandes orientations financières ne sont votés qu'une fois par an (sauf AG exceptionnelle) et le propriétaire ne peux mettre que ses tantièmes sur la table. Donc à moins d'un vote serré (ou d'avoir une grand gueule), il ne peux imposer son avis.

                              Il faut savoir aussi qu'un certain nombre de propriétaires occupent leurs apparts. Dans ce cas, ils subissent directement les charges des parties privatives. Donc une partie non négligeable des votants est directement sensibilisé au prix des charges.

                              Le FN est un parti d'extrême droite

                              • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

                                Posté par . Évalué à 2.

                                Et à ton avis pourquoi j'ai précisé surtout si elles comprennent le chauffage. ? C'est pas comme si la facture énergétique augmentait sensiblement chaque année.

    • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

      Posté par . Évalué à 5.

      C'est marrant en voyant cet article j'ai pensé à toi : systématiquement tu affirmes sur linuxfr qu'acheter n'est pas rentable, qu'être locataire c'est bien mieux :)

      On n'est d'accord c'est pas binaire, dans un sens commme dans l'autre :)

      • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

        Posté par (page perso) . Évalué à -5.

        Tu inventes mes idées pour qu'elles correspondent à ce que tu veux.
        Je n'ai jamais dit que qu'acheter est jamais rentable (en tant que proprio autant en principal qu'en investissement, ça serait bizarre), j'ai toujorus dit que c'était faux de dire que c'était toujours rentable et qu'il faut réfléchir.

        Mais ça, pour accepter le non binaire qu'on ne peut pas mettre dans des cases… Vaut mieux travestir le texte de la personne en face plutôt.

    • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

      Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 29/04/13 à 15:42.

      effectivement, ça me semble plus unaire que binaire, comme idée

    • [^] # Re: Tu vas t'attirer des foudres...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Stricto sensu, c'est rentable. La question, c'est de savoir si c'est rentable pour l'acheteur ou pour le vendeur :)

  • # Parisiens !

    Posté par . Évalué à 1.

    N'achetez pas à Paris sur 30 ans != n'achetez pas.

    11 ans pour rentabiliser son investissement sur le Mans !

    En plus, on ne sait pas vraiment car ce n'est pas précisé, mais l'etude semble porter sur des emprunts très longs. Qu'en est il si on rembourse plus vite ?

    • [^] # Re: Parisiens !

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      C'est précisé : emprunt sur 25 ans comme exemple.
      Pour les emprunts plus courts, ça sera pas forcément plus intéressant, car ça voudrait aussi dire que tu est capable d'épargner plus et donc d'avoir plus à la fin. Sachant qu'actuellement, même sur 25 ans les emprunts ne sont "pas cher".

      Mais sinon, clair qu'au Mans, on fait assez vite son choix.

      • [^] # Re: Parisiens !

        Posté par . Évalué à 3.

        Pour les emprunts plus courts, ça sera pas forcément plus intéressant, car ça voudrait aussi dire que tu est capable d'épargner plus et donc d'avoir plus à la fin.

        L'epargne du locataire a moins de temps pour faire des petits, et pour le propriétaire l'emprunt coute beaucoup moins. Dire que ca ne sera pas plus interessant sur un emprunt plus court, c'est à mon avis mathematiquement faux.

        • [^] # Re: Parisiens !

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          Il y 0.70% de différence entre 15 ans et 25 ans, faut voir (calculer) si ça change radicalement la donne.
          Je ne voulais pas dire que c'était mathématiquement vrai, mais plutôt que la différence de gain n'est pas forcément grande. Je n'ai pas fait le calcul depuis un moment, et à l'époque ma limite était ma non volonté d'être ric rac, donc pas porté la plus grande importance à la chose, j'en convient.

          • [^] # Re: Parisiens !

            Posté par . Évalué à 1.

            Il y 0.70% de différence entre 15 ans et 25 ans,

            différence sur quoi ? sur la somme qu'a l'epargnant au bout de 15/25 ans, ou différence entre cout de l'emprunt sur 15 et 25 ans ? Si c'est la deuxième solution, pas besoin de sortir la calculette pour dire que c'est faux.

        • [^] # Re: Parisiens !

          Posté par . Évalué à 2.

          On compare la location + épargne au remboursement de l'achat : si le remboursement est sur une durée plus courte, c'est que le versement mensuel est plus important (parce que l'acheteur a les moyens de se le permettre), donc la somme épargnée (dans le cas du locataire) est plus grande.
          Dit comme ça, ça ne nous dit pas pour qui c'est intéressant, juste que la question reste tout autant valable, et dépend toujours des taux d'emprunt, de la durée retenue, des taux de placement, …

          • [^] # Re: Parisiens !

            Posté par . Évalué à 1.

            On compare la location + épargne au remboursement de l'achat : si le remboursement est sur une durée plus courte, c'est que le versement mensuel est plus important (parce que l'acheteur a les moyens de se le permettre), donc la somme épargnée (dans le cas du locataire) est plus grande.

            On avait bien comprit la première fois.

            Donc, on est bien d'accord : l'epargnant epargnera plus fort tous les mois. Mais pendant moins longtemps (donc moins d'interet). De l'autre coté, l'emprunteur emprunte sur moins longtemps et ca lui coute BEAUCOUP BEAUCOUP BEAUCOUP moins cher (c'est surtout ca qui change la donne).

            • [^] # Re: Parisiens !

              Posté par (page perso) . Évalué à -1.

              BEAUCOUP BEAUCOUP BEAUCOUP moins cher

              0.70% = 60 €/mois pour 100 000 € de capital emprunté.
              Sans doute qu'on a une vision différence du "BEAUCOUP" (encore plus différente si répété 3x).
              Pour moi, c'est clairement tranquille et mieux d'emprunter à long terme (d'ou mon commentaire avec un mot, significatif), pour pas manger des pâtes tous les jours (chacun ses priorité, j'en connais qui ont préféré le pâtes, ça n'avait juste pas l’air de les rendre très heureux d'avoir "optimisé").

              Tu me demandes d'être moins sarcastique, mais excuse-moi, difficile de ne pas l'être quand 60€/mois en tant que proprio est considéré beaucoup en capitale 3x.

              • [^] # Re: Parisiens !

                Posté par . Évalué à 1.

                0.70% = 60 €/mois pour 100 000 € de capital emprunté.

                Sincèrement, je ne sais pas d'où tu sors tes chiffres, mais c'est pas ce que j'ai pu constaté. J'ai acheté un bien a 100 000 euros. Je rembourse 700euros par ans, sur 23 ans, le crédit me coute quasiment aussi cher que l'appart que j'ai acheté (90k, de mémoire). Si j'avais pu rembourser 1000 euros par ans, le crédit aurait duré 15 ans et aurait couté beaucoup moins cher (je crois me rappeler d'un truc genre 35k).

                Tu sors d'où ce 0,70% ?

                • [^] # Re: Parisiens !

                  Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                  Tu sors d'où ce 0,70% ?

                  http://www.meilleurtaux.com/credit-immobilier/barometre-des-taux.html
                  Bon 20 ans minus bon 7 ans.

                  je ne sais pas d'où tu sors tes chiffres

                  100 000 * 0.007 / 12 = 60€ /mois (arrondis)
                  C'est ce coûte le confort de ne pas manger des pâtes pendant 8 ans mais plutôt d'en profiter. C'est peut-être beaucoup pour toi, mais certainement pas pour moi quand on a mis 100 000 € dans un truc.

                  mais c'est pas ce que j'ai pu constaté.

                  suffit de faire quelques maths pour le constater pourtant…

                  (je crois me rappeler d'un truc genre 35k).

                  Calculé sur des années, avec d'autres gains ailleurs. Les gros chiffres font toujours gros, mais ramené à des choses comparables…

                  • [^] # Re: Parisiens !

                    Posté par . Évalué à 4.

                    http://www.meilleurtaux.com/credit-immobilier/barometre-des-taux.html
                    Bon 20 ans minus bon 7 ans.

                    Ouaip, donc en gros ton 0,7% il n'a RIEN a voir avec la différence de cout du crédit entre un crédit de 15 ans et un crédit de 25 !

                    C'est une différence de taux, pas une différence sur le cout du crédit. Ca n'a juste rien à voir !

                    Sincèrement, apres que tu m'aies montré ce calcul, pour moi, t'as perdu pas mal de crédiblité sur le sujet.

                    mais c'est pas ce que j'ai pu constaté.

                    suffit de faire quelques maths pour le constater pourtant…

                    Faut croire que tes maths et celles des banquiers que je suis allé voir n'etaient pas les memes…

                    (je crois me rappeler d'un truc genre 35k).

                    Calculé sur des années,

                    Oui. En meme temps, on parle d'un emprunt sur des années, non ? Donc on calcul sur des années.

                    avec d'autres gains ailleurs.

                    Non. C'etait pour le meme bien, chez le meme banquier, en changeant juste la somme que je remboursais. Donc y'a pas d'autres gains ailleurs.

                    Les gros chiffres font toujours gros, mais ramené à des choses comparables…

                    Ce sont des choses comparables : je fais une simulation pour un emprunt d'une somme X, à un moment donné, en demandant a rembourser que 700 euros par mois, puis je refais une simulation pour le meme bien, en demandant a rembourser 1000 euros par mois.

                    Ou alors, expliques en quoi c'est pas comparable (meme banquier, meme somme empruntée, je ne change que la somme des remboursements).

                    • [^] # Re: Parisiens !

                      Posté par (page perso) . Évalué à -5.

                      C'est une différence de taux, pas une différence sur le cout du crédit. Ca n'a juste rien à voir !
                      Sincèrement, apres que tu m'aies montré ce calcul, pour moi, t'as perdu pas mal de crédiblité sur le sujet.

                      Désolé de remettre chaque chose à son équivalent comparable (comparaison sur un laps de temps donné).
                      Si tu veux jouer à qui respecte qui, après que tu m'aies montré ta façon de compter, pour moi, t'as perdu pas mal de crédibilité sur le sujet.

                      • [^] # Re: Parisiens !

                        Posté par . Évalué à 8.

                        Attends, j'ai juste dit : emprunter sur un temps plus court coute beaucoup beaucoup beaucoup moins cher que d'emprunter sur un temps long. Là tu me dis que la différence elle fait 0,70%.

                        C'est faux. Ca, c'est la différence de taux. Pas la différence de ce que ca te coute.

                        D'apres http://www.meilleurtaux.com/credit-immobilier/simulation-de-pret-immobilier/calcul-des-mensualites.html un emprunt de 100 000 euros sur 15 ans te coute 28.840,82 €, alors qu'emprunter la meme somme sur 25 ans te coute 57.582,94 €.

                        Oui, je considère que 57.582,94 € c'est BEAUCOUP BEAUCOUP BEAUCOUP plus cher que 28.840,82 €.

                        Apres, si pour toi la différence entre 57.582,94 et 28.840,82 c'est négligeable, sincèrement, je suis content pour toi (et un peu jaloux).

                        • [^] # Re: Parisiens !

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Ce qu'il tente d'expliquer c'est qu'il préfère bouffer des pâtes, du riz et de la semoule pendant 25 ans, que n'avoir que des pâtes pendant 15 ans.

                          Ce qui en pratique est un peu bête parce que dans beaucoup de cas, les salaires augmentes, alors que le crédit stagne. Une autre possibilité est le remboursement anticipé, mais même comme ça plus le crédit est court, moins ça coûte cher.

                          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                        • [^] # Re: Parisiens !

                          Posté par (page perso) . Évalué à -5.

                          Attends, j'ai juste dit : emprunter sur un temps plus court coute beaucoup beaucoup beaucoup moins cher que d'emprunter sur un temps long. Là tu me dis que la différence elle fait 0,70%

                          Eh oui, désolé de remettre ça dans son contexte… Tu me dirais "1€ c'est rien" si c'est par minute que j'en rigolerai autant.
                          L'important, c'est par an comme base pour tout calcul (j'ai mis par mois pour être plus parlant)

                          Donner une nombre au bout de 10 ans comme ça, c'est juste n'importe quoi, car ça fait gros sans que tu comprennes à quoi ça corresponde.

                          Oui, je considère que 57.582,94 € c'est BEAUCOUP BEAUCOUP BEAUCOUP plus cher que 28.840,82 €.

                          Non, ça dépend. Entre autres des pâtes que tu évites pour pas cher par mois. D'ailleurs, je pourrais dire tout et n'importe quoi sur ton chiffre, genre l'un est sur 1000 ans l'autre sur 1 ans, je prend le 1er direct! (je met des gros chiffre en espérant que ça fasse comprendre que c'est n'importe quoi de mettre des chiffres sans la même base de comparaison, même si j'y crois pas trop)
                          Résumons : pour toi, c'est beaucoup si tu as envie, pour moi, je préfère largement ne pas risquer des grosses traites et c'est rien. Je te laisse les pâtes (je constate juste que ceux qui font comme toi et que j'ai rencontré n'étaient pas des plus heureux à cause de ce que ça "coûte" dans la vraie vie).

                          Bref, ça confirme qu'on est dans le gros délire dès qu'on parle finance, tu m'étonnes que les banquier arrivent à vendre tout et n'importe quoi, il y aura toujours une "corde sensible" qui sera touchée (genre ici, les banquier peuvent descendre un peu le taux sur 10 ans par rapport à 20 ans en montrant les "gros chiffres" que ça change, mais se faire plus de marge sur le 10 ans, de toute façon la personne ne compare pas ce qu'il faut comparer, banco).

                          • [^] # Re: Parisiens !

                            Posté par . Évalué à 6.

                            Eh oui, désolé de remettre ça dans son contexte… Tu me dirais "1€ c'est rien" si c'est par minute que j'en rigolerai autant.
                            L'important, c'est par an comme base pour tout calcul (j'ai mis par mois pour être plus parlant)

                            L'important, c'est combien j'ai filé au banquier à la fin. Ou, si tu préferes, combien m'a couté mon appart. Dans un cas, l'appart m'a couté 128k, dans l'autre, il m'a couté 156k. Tu me dis que je suis con de préferer le premier cas… J'aime être con !

                            Donner une nombre au bout de 10 ans comme ça, c'est juste n'importe quoi, car ça fait gros sans que tu comprennes à quoi ça corresponde.

                            Donner une différence de taux comme ca, c'est juste n'importe quoi, car ca fait petit sans que tu comprennes à quoi ca correspond.

                            D'ailleurs, je pourrais dire tout et n'importe quoi sur ton chiffre, genre l'un est sur 1000 ans l'autre sur 1 ans, je prend le 1er direct! (je met des gros chiffre en espérant que ça fasse comprendre que c'est n'importe quoi de mettre des chiffres sans la même base de comparaison, même si j'y crois pas trop)

                            Toi, tu regardes le taux, moi je regarde le coùt. Dans les deux cas, toi comme moi, on a une base de comparaison. C'est juste que toi tu affirmes que ma base de comparaison est nulle a chier. Tu preferes regarder le taux ? Bah tu regardes le taux ! moi tout ce que je vois, c'est ce que j'ai payé, à la fin.

                            Je te laisse les pâtes (je constate juste que ceux qui font comme toi et que j'ai rencontré n'étaient pas des plus heureux à cause de ce que ça "coûte" dans la vraie vie).

                            Avec 1400 euros de libre après avoir payé l'emprunt, on a de quoi se payer mieux que des pates !

                            Bref, ça confirme qu'on est dans le gros délire dès qu'on parle finance, tu m'étonnes que les banquier arrivent à vendre tout et n'importe quoi, il y aura toujours une "corde sensible" qui sera touchée (genre ici, les banquier peuvent descendre un peu le taux sur 10 ans par rapport à 20 ans en montrant les "gros chiffres" que ça change, mais se faire plus de marge sur le 10 ans, de toute façon la personne ne compare pas ce qu'il faut comparer, banco).

                            Sauf que la, que tu regardes le taux ou le cout, dans les deux cas, c'est moins cher quand c'est court, tout ce qui change c'est que dans un cas c'est négligeable, dans l'autre c'est considérable. Donc ton exemple tombe plutot mal !

                            PS : je passerai sur tout le coté "si tu n'es pas d'accord avec moi c'est que tu délires"

                            • [^] # Re: Parisiens !

                              Posté par (page perso) . Évalué à -5. Dernière modification le 29/04/13 à 16:56.

                              Tu me dis que je suis con de préferer le premier cas…

                              Oui, si c'est de l'absolu sans essayer de comprendre à quoi ça correspond.
                              C'est du même domaine que "l'immobilier c'est toujours un gain".

                              C'est juste que toi tu affirmes que ma base de comparaison est nulle a chier.

                              Et je continue de le dire : c'est vraiment nul à chier ta comparaison, car tu compares des choux et des carottes.
                              Mais bon, si ça te plait de ne pas chercher à comprendre ce qu'est un emprunt et son impact dans le temps… Je ne vais pas essayer plus longtemps d'expliquer, je laisse chacun à son délire.

                              PS : je ne dis pas que ce n'est pas intéressant de prendre plus court, mais je rigole sur la façon d'argumenter, qui n'a rien à voir.

                              Dans un cas, l'appart m'a couté 128k, dans l'autre, il m'a couté 156k.

                              Techniquement, financièrement, c'est 100% faux (question de notion d'argent dans le temps). Mais j'imagine que ça ne vaux pas le coup d'essayer de te faire comprendre pourquoi…

                              • [^] # Re: Parisiens !

                                Posté par . Évalué à 5.

                                C'est du même domaine que "l'immobilier c'est toujours un gain".

                                Euh… non… "l'immobilier c'est toujours un gain" ca dépend de trop de chose (evolution du marché de l'achat, evolution du marché de la location, taux d'interet, etc).

                                Là, "emprunter sur une courte durée coute beaucoup moins cher que d'emprunter sur une longue durée", y'a pas tout ca qui rentre en compte. Y'a absolument aucun facteur qui peut varier (si on parle dans les deux cas de prets à taux fixe, bien sur).

                                Et je continue de le dire : c'est vraiment nul à chier ta comparaison, car tu compares des choux et des carottes.

                                Non. Je compare le cout final. C'est tout.

                                PS : je ne dis pas que ce n'est pas intéressant de prendre plus court

                                http://linuxfr.org/nodes/98140/comments/1447930 : "Pour moi, c'est clairement tranquille et mieux d'emprunter à long term"

                                Tu te contredit !

                                • [^] # Re: Parisiens !

                                  Posté par (page perso) . Évalué à -1. Dernière modification le 29/04/13 à 17:09.

                                  PS : je ne dis pas que ce n'est pas intéressant de prendre plus court

                                  http://linuxfr.org/nodes/98140/comments/1447930 : "Pour moi, c'est clairement tranquille et mieux d'emprunter à long term"

                                  Tu te contredit !

                                  Euh… tu plaisantes? "Pour moi", "tranquille" (qui ne veut pas dire "pas intéressant pour tout le monde quelque soit son cas) tout ça… Mais bon, passons, c'est tellement plus facile de travestir mes réponses sans chercher à les comprendre…

                            • [^] # Re: Parisiens !

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              L'important, c'est combien j'ai filé au banquier à la fin. Ou, si tu préferes, combien m'a couté mon appart. Dans un cas, l'appart m'a couté 128k, dans l'autre, il m'a couté 156k. Tu me dis que je suis con de préferer le premier cas… J'aime être con !

                              Tu tiens compte dans le cas où tu achètes le paiement de la taxe d'habitation/foncière, de l'éventuel entretien et des charges supplémentaires ?
                              Car si en général le loyer du locataire est élevé, il paye moins d'impôt, laisse à charge au propriétaire de réaliser la plupart de l'entretien, etc. Ce genre de chose coût cher si cumulée sur 10-20 ans… Ne pas en tenir compte la comparaison est forcément biaisée en faveur de l'achat.

                              • [^] # Re: Parisiens !

                                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                Pour sa défense, ici on parlait du temps, dans le cas d'un achat, donc cette partie est la même dans les deux cas qui nous concernent.
                                (il oublie par contre le côté inflation et revenu de l'épargne)

                              • [^] # Re: Parisiens !

                                Posté par . Évalué à 4.

                                laisse à charge au propriétaire de réaliser la plupart de l'entretien, etc.

                                tu me fait peur en tant que locataire…
                                le propriétaire n'est pas responsable de l'entretien.
                                Il est responsable des gros travaux (réparation nécessaire au bon état) , pas de l'entretien, ni des petits travaux.

                                • [^] # Re: Parisiens !

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                  Oui enfin des gros travaux cela arrive quand même pas si rarement que cela et les coûts peuvent être très élevés au cumul…
                                  Je sais très bien que l'entretien est globalement fait par le locataire.

                                  • [^] # Re: Parisiens !

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    les gros travaux dépendent surtout de l'état initial du bien ^

                                    Un achat neuf pour louer, tu es tranquille pour 10 ans grand minimum (garantie décenalle XD ) :)

                                    • [^] # Re: Parisiens !

                                      Posté par . Évalué à 2.

                                      Il faut quand même réussir à la faire jouer, et que le constructeur ne propose pas une "solution" qui n'en est pas une.
                                      Exemple vécu : ah, le garage souterrain n'est pas totalement étanche. Pas grave, plutôt que de refaire l'étanchéité on va creuser une petite rigole pour que l'eau puisse s'écouler.

                        • [^] # Re: Parisiens !

                          Posté par . Évalué à 7.

                          Oui, je considère que 57.582,94 € c'est BEAUCOUP BEAUCOUP BEAUCOUP plus cher que 28.840,82 €.

                          Ca se discute. C'est plus cher, oui (2 fois techniquement), mais pas forcemment beaucoup beaucoup beaucoup plus cher, pour une fois, zenitram a pas tort de relativiser. Ca depend de comment tu vis pendant 15 ans.

                          29k euros d'ecarts, ramene sur 10 ans, ca fait 2900 euros par an.
                          C'est pas rien, mais c'est pas le bout du monde non plus. 15 jours de salaire pour un couple dans la 30/40aine qui travaille dans une situation decente (couple = 2 salaires). Ramene sur 25 ans (ben ouais!), ca fait a peine plus de 1000 euros/an.
                          Si ca te permet d'eviter de danser a la limite de la banqueroute en permanence, c'est pas delirant.
                          Et je parle meme pas du fait que 30000 euros en 2013, 2028 et 2038, c'est pas du tout la meme chose.

                          Dit autrement, si ca me permet, ainsi qu' a ma douce et tendre, de passer 25 ans la conscience tranquille plutot que de me taper un ulcere apres 15 ans a etre a la limite de la faillite personnelle, ou d'hypotequer l'avenir des gosses, c'est pas forcemment tres cher paye. Ca depend de ce que t'achetes et de comment tu vit.

                          15 ans d'une vie, c'est enorme, surtout si c'est les 15 ans ou tes gosses sont petits, carpe diem comme ils disent.
                          Je suis plus que pret a payer 30k euros si les mensualites plus basses font la difference entre toutes les vacances chez mamie et equitation/judo/foot/whatever l'annee + vacances au ski et a la plage pour les petits.
                          C'est maintenant qu'ils sont gosses, pas dans 10 ans, carpe diem comme ils disent. Et 30k euros pour ca, c'est pas cher paye.
                          Ca marche aussi pour une baraque a 300k euros (deja plus realiste si t'as des gosses), et la ca marche encore mieux, 7000 euros/an, ca en paye des trucs pour les momes, et 85k pour ca, ca le vaut.

                          Les 80k de plus pour gagner 300 euros par an (difference 25/30 ans sur 300k) c'est completement debile par contre, la dessus on se rejoint.

                          Apres, c'est effectivement a appliquer au cas par cas, comme toujours.
                          Si t'as les moyens de te le permettre, ben effectivement, le calcul est vite fait, si t'es border line, ca vaut le coup d'etudier la question.
                          Une vie agreable peut valoir plus que 30% de plus a leguerW faire imposer quand tu cannes.

                          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                          • [^] # Re: Parisiens !

                            Posté par . Évalué à 4.

                            ça fait juste 28742€ sur 15 ans, ce qui (suivant vos salaires/impôts/ etc.) représente une fois et demie le salaire annuel net moyen en France.
                            Mettons que le monsieur soit un ingénieur payé 2400€ net par mois, ça représente exactement un an de salaire.
                            À salaire constant, l'économie réalisée (sur 15 ans) correspond à une augmentation de 6,5%. Chacun vit comme il veut, mais c'est loin d'être négligeable.

                            • [^] # Re: Parisiens !

                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                              Tu devrais essayer de comprendre ce que le monsieur a écrit.
                              Impressionnant ce refus de comprendre les différences qui font que le chiffre total ne veut absolument rien dire…

                          • [^] # Re: Parisiens !

                            Posté par . Évalué à 6.

                            Ah mais on est d'accord, on peut vouloir choisir l'option longue (c'est ce que j'ai fait, l'exemple plus haut est réel et j'ai pris l'option à 700 euros sur 23 ans). Mais dire que ca ne coute pas beaucoup plus cher d'emprunter sur plus longtemps, c'est juste faux. Dans un emprunt, plus c'est long, plus c'est cher. C'est tout ce que je dis, j'ai jamais dit que c'etait un mauvais calcul de payer plus cher (tant que tu sais pourquoi tu payes).

                • [^] # Re: Parisiens !

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Tu aurais intérêt à voir ta banque et renégocier ton prêt (en n'hésitant pas à changer de banque). Les taux ont baissé de manière significative récemment.

                  • [^] # Re: Parisiens !

                    Posté par . Évalué à 5.

                    On me l'avait déja suggéré et j'y pensais.

                    Là, en en discutant je me suis (très rapidement) renseigné, et c'est urgent !

                    • [^] # Re: Parisiens !

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 29/04/13 à 16:12.

                      Oui fais gaffe, ça peut remonter aussi vite que c'est descendu. Et pour l'avoir fait il y a un mois, je te conseille de passer par un courtier. En région Grenobloise il y en a pas mal qui sont passés gratuits récemment, et je ne vois pas pourquoi ça serait différent ailleurs.

                  • [^] # Re: Parisiens !

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Question bête parce que je ne sais pas trop où me renseigner : est-ce qu'il faut aussi reprendre une nouvelle assurance en même temps ? Pour cause de soucis de santé, c'est LE truc qui m'a le plus fait chier pour le prêt immobilier.

                    • [^] # Re: Parisiens !

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Ca dépend : même banque, non, ça continue avec le même contrat, autre banque tu recommences à zéro.
                      Et comme ta banque saura que tu auras du mal avec ta santé en vrac, ta marge de négociation va être restreinte…

                    • [^] # Re: Parisiens !

                      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                      Question bête

                      La première question bête, c'est quelle différence entre le taux que tu as et le taux que tu vois sur meilleur taux pour "bon" dans le temps qui te reste? (et prévoir plus si on sait son dossier pas bon)
                      Si inférieur à 1%, laisse tomber, financièrement ça ne vaut pas le coup (à cause des frais banque + le temps à passer dessus).

                      Parce que la, j'en lis pas mal qui parlent de renégocier, mais c'est plus vraiment d'actualité il me semble, les taux n'ont pas trop baissé depuis 10 ans (à peine 1 point de moins de moins qu'il y a 10 ans), les intérêts sont donc moins importants que le capital remboursé pour chaque tranche, et donc la question se posait plutôt il y a 5 ans quand on avait un emprunt dans les années 2000 voir moins, plus aujourd'hui pour des emprunts de moins de 10 ans ou avec juste 5 ans à tirer dont le coût de renégociation (genre les 3%/6 mois de pénalité) ne fera pas un truc rentable.

                    • [^] # Re: Parisiens !

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Comme dit zenitram, ça dépend si tu changes de contrat de prêt ou non (changement ou non au sein de la même banque ou avec une autre). Il faut donc prendre une nouvelle assurance dans la majorité des cas.

                      Maintenant concernant les soucis de santé, si tu veux je m'occupe de la paperasse et on fait 50/50 sur l'économie réalisée :-)

              • [^] # Re: Parisiens !

                Posté par . Évalué à 3.

                http://www.meilleurtaux.com/credit-immobilier/simulation-de-pret-immobilier/calcul-des-mensualites.html

                mets la somme que tu veux, et cliques sur calculer. Regardes la colonne "cout du crédit", sur un crédit de 15 ans et sur un crédit de 25 ans.

                C'est tout ce que j'ai dit : emprunter sur une durée courte coute BEAUCOUP moins cher. Vraiment beaucoup.

                PS : pinaise, d'après ce site, faut que je rachete mon crédit !

                • [^] # Re: Parisiens !

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Il faut prendre en compte la durée restante. A la baisse des taux du crédit s'ajoute la baisse liée à une durée plus courte.

                  Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais les assurances représente un montant constant du début à la fin. On peut supposer que l'assurance est particulièrement cher à la fin puisque le capital restant du est plus faible.

                  • [^] # Re: Parisiens !

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    mais les assurances représente un montant constant du début à la fin.

                    Ca dépend. La mienne (April) est (était) une assurance à capital restant dû (dont la première année était moins chère que celle de la banque, ne parlons pas du prix rikiki à la fin).
                    Si vous êtes jeune et en bonne santé, profitez de la nouvelle loi qui interdit aux banques de refuser une assurance externe!

                    • [^] # Re: Parisiens !

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Si vous êtes jeune et en bonne santé, profitez de la nouvelle loi qui interdit aux banques de refuser une assurance externe!

                      Manifestement, elle ne leur interdit pas de faire des conditions préférentielles aux clients qui n'utilisent pas ce droit.

                      • [^] # Re: Parisiens !

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Mon préféré reste mon banquier me conseillant de prendre une assurance chômage en même temps que le prêt, pour avoir le prêt, et la résilier au bout d'un an .

                        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                        • [^] # Re: Parisiens !

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          Son but est d'avoir la commission, son entreprise il s'en fout :).
                          La faisabilité pratique est à prendre en compte (autre exemple : engagement de domicilier ses revenus chez eux, tiens chose que j'ai toujours oublié de faire)

                      • [^] # Re: Parisiens !

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Rien ne t'interdit de négocier fortement le taux du prêt et les frais de dossiers/remboursement anticipé, et d'attendre l'obtention de l'offre pour préciser que tu ne prendras pas l'assurance avec eux.
                        Ils n'aiment pas, mais jouent à ça tout le temps.

      • [^] # Re: Parisiens !

        Posté par . Évalué à 6.

        Mais sinon, clair qu'au Mans, on fait assez vite son choix.

        faut juste avoir envie de vivre au Mans… :-p

    • [^] # Re: Parisiens !

      Posté par . Évalué à 4.

      On est en train d'acheter une maison en ce moment même, plusieurs remarques :
      – à Nantes ils indiquent 25 ans pour être rentable. Dans notre situation autour de Nantes, on devrait être « rentable » en 8 ans… Donc ça c'est vraiment à voir au cas par cas, suivant les bonnes affaires, le style de vie que tu veux, le lieu, etc.
      – Globalement dans notre cas, un emprunt sur 20 ans nous coûtait presque un tiers moins chers qu'un emprunt sur 25 je crois.

      • [^] # Re: Parisiens !

        Posté par . Évalué à 2.

        quand j'ai acheté, les bascules étaient à 15/16 ans et autour 20, selon les banques. Passer la seconde bascule rendait chaque euro emprunté très cher. Finalement je suis endetté sur 18 ans. Pour le reste je paye déjà moins cher en remboursement que la location d'un appart de taille équivalente dans le même immeuble, sachant qu'en plus j'ai les combles (ce dont ne dispose pas l'autre appart)

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: Parisiens !

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          Pour le reste je paye déjà moins cher en remboursement que la location d'un appart de taille équivalente dans le même immeuble

          Je sais pas où vous habitez, mais c'est dans un monde que je ne connais pas.

          • [^] # Re: Parisiens !

            Posté par . Évalué à 3.

            Pas dur, j'ai refait l'appart qui était à la limite de l'insalubre, avec l'énorme intérêt de pouvoir utiliser la partie du revenu qui reste pour amménager; sinon tu peux regarder du coté de meudon, le site seloger à même des propositions de crédits, fouille un peu, tu verras assez vite que les coûts de locations sont autour de ce que propose le site comme crédit, avec en plus la possibilité de négocier le prix des apparts.

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

            • [^] # Re: Parisiens !

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Pas dur, j'ai refait l'appart qui était à la limite de l'insalubre

              Donc coût en plus (matos + main d'oeuvre), merci de confirmer que dans ce genre de "comparaison" les gens oublient ce qui les arrange (à moins que tu fasse la même chose pour moi gratos?).

              • [^] # Re: Parisiens !

                Posté par . Évalué à 7.

                Et ? Une remise à neuf de l'appart m'a coûté moins de 30k€, avec quelques avantages

                • étalé sur le temps,
                • non emprunté (hé oui la banque limitant a 1/3 des revenus, je vis très correctement avec 1/3 (comprendre sans faire des pâtes tous les jours), il y a 1/3 qui sert pas à grand chose, si ce n'est épargner.
                • c'est sympa de bricoler.
                • une remise à plat de l'appart permet de vraiment faire ce qu'on veut.

                Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                • [^] # Re: Parisiens !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Et ?

                  On parle finances, donc parlons finances, sans cacher des coûts supplémentaires.

                  m'a coûté moins de 30k€

                  Temps (qui est de l'argent) compris?
                  Bref, au final, on revient au fait que le prix "affiché" n'est plus vraiment le même que la réalité, c'est tout. Le reste, c'est un choix, plus de la finance.

                  C'est bizarre comme quand on parle du sujet, mais que ça n'arrange, pas, on trouve un moyen d'argumenter avec des trucs à côté… Auto-persuasion?

                  • [^] # Re: Parisiens !

                    Posté par . Évalué à 8.

                    ben dis moi alors comment l'évaluer?

                    Déjà l'abattage de cloison c'est fun, j'avais pleins de potes qui avaient envie de venir. (C'est pas tous les jours qu'on casse un mur)

                    Je rajoute les 30k€ au prix de la vente? Sauf que comme j'ai dit ça ne rentre pas dans l'argent nécessaire à l'achat, ce qui fait que c'est une dépense qui n'a pas du tout la même signification. Si ça avait été dans le prix de base; il reste donc le coût total par mois

                    • remboursement 900€ par mois
                    • frais de notaire (17k€ , environ 79€ sur 18 ans, durée du prêt)
                    • coût des travaux (on va être gentils on le passe à 40k€ pour la main d’œuvre si tu veux), ce qui me fait du 185.185€ par mois
                    • taxe foncière (là par contre faut que je ressorte la feuille je ne sais plus combien c'est; on va la mettre à 600€ par an, => 50€/mois )

                    ce qui me donne un coût par mois de 1214€ pour un 60m² + combles de même dimensions, à 100 pas de la gare de RER, c'est un 3 pièces. (1 séjour, 2 chambres + combles). Tu peux chercher, la location dans le quartier Val-Fleury c'est dans les même eaux.

                    Avec comme dit et redit 100 fois, je l'aménage comme je veux.

                    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                  • [^] # Re: Parisiens !

                    Posté par . Évalué à 3.

                    m'a coûté moins de 30k€

                    Temps (qui est de l'argent) compris?

                    Il faut compter quoi ? Le cout horaire que ça couterait d'engager quelqu'un ? Mon taux horaire net ? Mon taux horaire brut ? Autre chose ?

                    Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

                    • [^] # Re: Parisiens !

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Tu comptes ce que tu penses valoir (ce que tu facturerais par exemple). Si tu penses valoir 0, tu m’intéresses.
                      C'est si dur que ça d'essayer, dans une discussion avec d'autres personnes, de comparer le comparable plutôt que des choux et des carottes? Ici, je vois qu'on mélange tout et n'importe quoi pour arriver aux chiffres qu'on veut donner…

                      • [^] # Re: Parisiens !

                        Posté par . Évalué à 8.

                        En même temps faire appel à un professionnel coute marginalement plus cher, mais c'est vraiment à la marge, il bénéficie d'une TVA à 5.5%, là ou en tant que particulier c'est du 19.6%, pour l'isolation du bâtiment (clairement le plus cher), y a un joli crédit d'impôt qui m'a payé la moitié (je devrais virer 7500€ du coût, mais faudrait aussi virer le crédit d'impôt sur les intérêts du prêt les premières années, et je ne sais pas si ces avantages fiscaux sont encore de mise)

                        Il a déjà du matériel, (bon j'ai emprunté à mon paternel pour un bon paquet d'outils, et certains outils que j'ai acheté lui on servit par la suite (pistolet à clou + compresseur, indispensable pour un parquet); et comme mon frère a acheté un autre appart dans le même état, une grosse partie des frais a été divisé par deux (genre la benne pour les gravats, pistolet a clou, découpeuse de carrelage… ); Une grosse partie du matériel a aussi servit aux cousins/cousine qui eux aussi emménageaient, on a passés de bon moment en famille et entre amis.

                        Tu demandes de mettre un coût à tout cela, pour être honnête, j'en suis totalement incapable. Quand tu codes un truc qui t’intéresses tu te demandes combien ça coute? Combien ça couterai de le faire faire par un autre? Si c'est le cas je te plains.

                        On ne vis qu'une vie, la passer dans des livre de comptes ne me tente pas vraiment.

                        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                        • [^] # Re: Parisiens !

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          On ne vis qu'une vie, la passer dans des livre de comptes ne me tente pas vraiment.

                          On parle finance (gain financier entre louer vs vendre), ben quand on en parle, il faut mettre "tout inclus", sinon on biaise la comparaison.
                          Je ne demande pas un calcul précis, juste de prendre en compte un minimum, à la louche, ce genre de chose quand on donne un prix pour dire "ça vaut le coup".
                          Sinon la discussion, l'argumentaire, et biaisé.
                          Une comparaison, ça se fait à objet identique, comparer une maison à retaper avec une maison correcte n'est pas objectif. C'est la base de la science.

                        • [^] # Re: Parisiens !

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Tu demandes de mettre un coût à tout cela, pour être honnête, j'en suis totalement incapable. Quand tu codes un truc qui t’intéresses tu te demandes combien ça coute? Combien ça couterai de le faire faire par un autre? Si c'est le cas je te plains.

                          Il ne faut pas confondre coût et valeur. Pour la valeur, tu peux en effet appliquer un taux horaire en fonction du temps passé. D'ailleurs, c'est un peu le genre de calcul que tu ferais au moment de la revente. Cette valeur serait probablement du même ordre de grandeur de ce que t'aurait facturé un artisan.

                          Pour évaluer les coûts à mon avis, il faut prendre l'argent sorti pour faire les travaux soi-même :
                          - matériel
                          - hausse des frais de réparation de la voiture servant à transporter tout ça
                          - essence
                          - frais de santé supplémentaires
                          - restos payés aux potes qui filent un coup de main
                          - ce que tu faisais toi-même avant et que tu achètes maintenant parce que tu fais les travaux
                          Et puis y ajouter les manques à gagner plus ou moins flagrants :
                          - congés sans soldes ou heures sups annulées
                          - évolution de carrière ralentie : à prendre un poil en compte quand on passe plusieurs années dans les travaux à mon avis ; même si c'est difficilement chiffrable.

                          Si tu es certain que tu n'aurais rien fait de plus au travail avec ou sans travaux, tu peux oublier les deux coûts précédents, mais il faut être de bonne foi et assez fort en introspection. Il est assez facile de choisir les chiffres pour justifier à posteriori les choix effectués.

                          En revanche, je pense qu'il est impossible de chiffrer le bonheur que tu en tires. Au final, c'est bien ce qui compte.

                          • [^] # Re: Parisiens !

                            Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                            En revanche, je pense qu'il est impossible de chiffrer le bonheur que tu en tires. Au final, c'est bien ce qui compte.

                            Ca dépend. Certains ont fait ça avec la même idée, se sont "tués" à la tâche, et n'ont pas apprécié que les acheteurs potentiels parlent de malfaçons et que donc l'appart ne vaut pas grand chose puisqu'il faut déduire le coût de démolition et refaire la chose alors que eux pensaient faire un truc "de valeur" (et veulent un prix qui corresponde à cette valeur, bien évidement).

                            Un bonheur, c'est comme la croissance, elle peut être négative (autant sur le temps perdu "pour rien", les accidents, que sur la partie financière de cet investissement en "bonheur").

                            Mais bon, la règle est de toujours positiver les travaux persos (comme le culte du "travailler pour être heureux", on te rentre ça dans le crâne pendant des années et tu ne remet plus la chose en question).

                            • [^] # Re: Parisiens !

                              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                              Ça reste quand même impossible à chiffrer et une chose qui compte énormément.

                      • [^] # Re: Parisiens !

                        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                        Tu comptes ce que tu penses valoir (ce que tu facturerais par exemple). Si tu penses valoir 0, tu m’intéresses.

                        Je pense valoir 0 pour des travaux occasionnel avec des amis parce qu'au final, je passe un bon moment.

                        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                • [^] # Re: Parisiens !

                  Posté par . Évalué à 2.

                  "- c'est sympa de bricoler."

                  Je plussoie vigoureuseument.

            • [^] # Re: Parisiens !

              Posté par (page perso) . Évalué à 6.

              sinon tu peux regarder du coté de Meudon

              L'excellent
              Qflatboob
              agrège PAP (de particulier à particulier) et seloger.com

              http://weboob.org/applications/qflatboob

              My father was a Brexit negotiator and his father before him

          • [^] # Re: Parisiens !

            Posté par . Évalué à 2.

            Indice: c'est pas à Paris.

          • [^] # Re: Parisiens !

            Posté par . Évalué à 2.

            Pourtant ce monde existe.

            En 1996, j'ai eu l'occasion de racheter l'appartement dont j'étais locataire depuis deux ans, à Angers. J'ai emprunté sur 10 ans, avec 40.000 Francs d'apport, et avec une mensualité exactement égale au montant de mon loyer : 3.000 Francs.
            Tu vas me dire "ah ouais mais c'était il y a une éternité, depuis les prix ont complètement changé !"

            Faux ! On peut encore faire le même genre d'opération aujourd'hui.

            Dans le même immeuble, il y a deux ans j'ai racheté deux appartements, que je loue (faut prévoir la retraite). Je rembourse 750 €/mois, et les loyers m'en remboursent 690. Bien avant la fin des 15 ans d'emprunt, les loyers dépasseront le montant du remboursement.

            • [^] # Re: Parisiens !

              Posté par . Évalué à 2.

              Sauf que selon ta tranche d'impôt, les 690€ de loyer qui rentrent sont taxés à 14 ou 30 % sur le revenu, sans compter les taxes sociales non ?
              Ou alors l'emprunt est déductible ?

              • [^] # Re: Parisiens !

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                et sur 100 Euros de revenu salarié, tu as l'abattement de 10 et 20%, et pas sur 100 Euros de revenu de location.
                Evidemment, si tu loues au black…

                My father was a Brexit negotiator and his father before him

              • [^] # Re: Parisiens !

                Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 29/04/13 à 21:44.

                Soit intérêts de l'emprunt déductibles (neuf avec plan machin suivant l'année), soit 14/30% sur 70% du loyer de souvenir. Bon après avec la CSG/CRDS (je crois), ça doit revenir à peu près au même certes. Mais laissons les impôts sur le revenu de côté, ceux-ci n'étant pas la pour les résidences principales, ce n'est pas à prendre en compte pour tout le monde.

              • [^] # Re: Parisiens !

                Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 29/04/13 à 21:55.

                Ou alors l'emprunt est déductible ?

                Les intérêts d'emprunt, sur du locatif, sont déductibles. 3500 € cette année.

            • [^] # Re: Parisiens !

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Je rembourse 750 €/mois, et les loyers m'en remboursent 690

              Certes, c'est pas mal, mais c'est loin de "égal" quand on compte exactement à chose identique, soit avec charges non récupérables (hop 100 € dans la vue à la louche), taxe foncières (hop encore 100) et encore un peu (hop 100) pour les travaux proprios en plus, sans compter l'argent de la différence qui aurait fructifié de son côté (y compris l'apport). Je laisse de côté les impôts (qui sont que pour les investissement locatifs). Je dois aussi parler des vacances locatives et du coût de l'agence (ou soit même en temps à passer, ce qui revient au même, le temps étant de l'argent)?

              Je n'ai jamais dit qu'il ne fallait pas le faire (ça serait le comble puisque j'ai la même chose que toi à peu près) , juste que ça dépend, et non, ton exemple n'est pas un exemple "je paye la même chose que si je louait", au contraire tu m'aides…

              Je ne comprend pas comment on ne peut pas faire un budget et voir les coûts différents quand on se lance la dedans. C'est faisable, mais dire que "c'est pareil" c'est pas mal (se?) mentir…

              les loyers dépasseront le montant du remboursement.

              Ou pas. Ne pas considérer les 20 dernières années comme permanentes… Ca peut aussi baisser (et fortement), dans d'autres pays les gens sûrs comme ça ont pris mal (j'ai vu passer beaucoup d'appart aux enchères à cause d'une baisse des loyers + ravalement de façade à faire et donc incapacité de l'investisseur à payer ses traites… Pas en France, mais ça peut aussi arriver en France). "L'immobilier monte toujours", vraiment? Ben alors pareil pour la bourse!

              Bref, quand on argumente, vaut mieux comparer le comparable pour être crédible.

              • [^] # Re: Parisiens !

                Posté par . Évalué à 2.

                charges non récupérables (hop 100 € dans la vue à la louche)

                Les charges non récupérables ? 26 €/mois. Elle est grosse, ta louche !

                sans compter l'argent de la différence qui aurait fructifié de son côté (y compris l'apport).

                0 € d'apport, pour du locatif c'est possible contrairement à l'habitation personnelle.
                Et puis le montant de l'argent qui aurait fructifié, il est dérisoire. Allez, je vais dire comme toi "à la louche, 200 €/mois". Mais avec ça j'aurai quoi dans 15 ans ? Alors que là, j'aurai à la fois la valeur des deux appartements finis de payer, plus un complément de retraite appréciable.

                coût de l'agence (ou soit même en temps à passer, ce qui revient au même, le temps étant de l'argent)

                Pas d'agence : j'habite le même immeuble. Et pour faire de la location ainsi depuis 12 ans, le temps passé est négligeable.
                Et pas de syndic à payer, je suis syndic bénévole de la copropriété. Ce qui explique en passant le faible montant des charges ci-dessus ;-)
                Et surtout, cette location apporte quelque chose qui compte énormément pour moi. Contrairement aux précédents propriétaires des appartements en location, qui n'habitaient pas sur place, je sélectionne au mieux les locataires. Car ce seront aussi mes voisins. Et le calme, ça n'a pas de prix !

                • [^] # Re: Parisiens !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                  Car ce seront aussi mes voisins. Et le calme, ça n'a pas de prix !
                  
                  

                  C'est trop malin ça ! Je vais faire pareil quand j'aurais des sous. Mais je prendrai plutôt des étudiantes et c'est pas grave si elles sont bruyantes.

        • [^] # Re: Parisiens !

          Posté par . Évalué à 4.

          sachant qu'en plus j'ai les combles (ce dont ne dispose pas l'autre appart)
          Et le droit de faire des trous dans les murs, de changer la peinture, de réorganiser les pièces le cas échéant…

          • [^] # Re: Parisiens !

            Posté par . Évalué à 3.

            Et abattre une cloison, perçage d'une trémie dans le plafond, pose d'un escalier, isolation des combles, pose de parqué collé dans les combles, pose de parquet tout cours à l'étage principale, pose de mitigeur à la place des robinets, murage de porte inutile (remplacée par une étagère à livre).

            Bref un paquet de truc que je n'aurais pas pu faire en étant locataire. L'étape suivante c'est rehausser la toiture, mais j'attends d'avoir un peu plus d'économies.

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

            • [^] # Re: Parisiens !

              Posté par . Évalué à 6.

              tous ce que tu mentionne je l'ai fais en tant que locataire, condamnation (murage) de porte d'entré mal orienté, aménagement des combles, changement des huisseries, remplacer les robinets (c’était une blague là non ?), le plus gros chantier que j'ai fait c’était isoler la toiture. En général je m'occupait très vite de l'isolation.

              le seule truc un peu difficile c'est pour le gros œuvre. Et a chaque fois j’entends ouais mais ton propriétaire en profite. Ce que je ne comprend pas c'est que c'est moi qui y vit, pas le proprio :). et les factures de chauffage c'est moi qui les payent.

              Si le proprio participe au frais, c'est cool, sinon j'envoie toutes les factures + photo aux impots pour faire augmenter sa taxe foncière. Faux pas déconner non plus.

              je laisse tous en état quand je pars. Les aparts se loue 2x plus vite, tous le monde est content.

  • # ???

    Posté par . Évalué à 10.

    Pourquoi acheter devrait-il être forcément rentable ?

    J'ai acheté un appartement dans l'une des villes ou « il ne faut surtout pas acheter non non non ! » Et j'en suis très content. Je n'aurais jamais pu louer un appartement équivalent.

    L'argent, c'est aussi fait pour se faire plaisir de temps en temps.

    • [^] # Re: ???

      Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 29/04/13 à 15:14.

      +1 : si j'ai acheté, c'est pas non plus pour que ca soit rentable. C'est aussi pour être chez moi (enfin, chez mon banquier) et pouvoir faire ce que je veux (tiens, si j'abatais cette cloison ?)

      • [^] # Re: ???

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        et pouvoir faire ce que je veux (tiens, si j'abatais cette cloison ?)

        Pareil.
        Tu pourras noter que je n'ai jamais critiqué l'achat, juste la partie discours "toujours rentable"…

      • [^] # Re: ???

        Posté par . Évalué à 2.

        Et ne pas risquer de se faire virer par son propriétaire.

        Bref plein d'a priori qui font que certain se sentent mieux chez eux qu'en location. Mais chacun ses goûts.

        • [^] # Re: ???

          Posté par . Évalué à 5.

          Et ne pas risquer de se faire virer par son propriétaire.

          C'est quand même marginal il me semble.

          Article 15 de la loi n°89-462 du 6 juillet 1989.

          Un bail peut être cassé par :
          - Faute du locataire (notamment non paiement)
          - Revente (vente du logement vide)
          - Récupération par le propriétaire du logement (pour lui même, un conjoint, un enfant).

          Ce n'est pas le genre de chose qui arrive souvent, même si je conviens que c'est une épée de Damoclès pas spécialement agréable.

          Le FN est un parti d'extrême droite

          • [^] # Re: ???

            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 30/04/13 à 14:38.

            Et à la fin du bail. (Tu vas me dire que c'est logique, mais il ne faut pas l'oublier, sachant que c'est tacitement reconduit, par défaut. Bon le bail n'est pas «cassé», du coup.)

            Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

            • [^] # Re: ???

              Posté par (page perso) . Évalué à -1.

              A la fin du bail, les points 2 et 3 s'appliquent (jamais entre temps, d'où la liste qu'il a faite), point (le proprio ne peut pas récupérer "comme ça", comme tu le sous-entends).
              Faudrait quand même être un minimum au courant de la loi avant de fantasmer sur les problèmes hypothétiques.

              Un proprio ne peut jamais te virer "comme ça", sans revendre ou habiter (ce qu'il peut faire que tous les 3 ans), c'est la loi, que dire de plus pur expliquer que ce qui est affirmé est faux? Faut vraiment que je te trouves les textes, ou plutôt tu peux aller demander à n'importe quel association de locataires si tu ne veux pas me croire.

              • [^] # Re: ???

                Posté par . Évalué à 2.

                Je voulais dire «Un bail peut être cassé par : […] Revente […] Récupération par le propriétaire du logement» et rajouter là «à la fin du bail.» Mais j'ai vachement mal exprimé ça. À ma décharge je venais de me réveiller.

                Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

                • [^] # Re: ???

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Pfff… C'est malin, ça change complètement le sens de la phrase!
                  Pour ma défense, c'est un "argument" classique que j'ai tellement entendu, sans l'erreur d'écriture, à fond à fond quoiqu'on réagisse, que je réagis au quart de tour en imaginant que la personne voulait vraiment dire ça.

                  Donc ok si :
                  - Faute du locataire (notamment non paiement) après 2 ans de procédure (vive la rapidité de la justice française)
                  - Revente (vente du logement vide) tous les 3 ans avec 6 mois de préavis
                  - Récupération par le propriétaire du logement (pour lui même, un conjoint, un enfant) tous les 3 ans avec 6 mois de préavis

                  • [^] # Re: ???

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Je reconnais que ma phrase était très mal écrite, désolé.

                    Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

          • [^] # Re: ???

            Posté par . Évalué à 2.

            Ce n'est pas le genre de chose qui arrive souvent, même si je conviens que c'est une épée de Damoclès pas spécialement agréable.

            Bof le bien que tu occupes n'est pas unique, pas de raison que tu ne retrouves pas la même chose. Ca demande juste du temps.

            En 4 ans, j'ai deux propriétaires qui ont récupéré leur bien (j'explose toutes les stats donc). C'est pas bien grave je leur ait même facilité la vie, et inversement, car je comprends aisément qu'on puisse vouloir récupérer son appart.

    • [^] # Re: ???

      Posté par . Évalué à 4.

      mais chuuuuutteeeeuu ! Pour Zenitram c'est toujours une question d'argent!

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: ???

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Tiens c'est rigolo, quand on parle fric, je parle fric, mais on me critique parce que je parle que fric… Désolé de ne pas changer de sujet par rapport à la discussion, c'est vrai quoi, ça serait plus marrant de tout mélanger pour cacher la réponse qui ne plait pas.

    • [^] # Re: ???

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      Je n'aurais jamais pu louer un appartement équivalent.

      A part situations exceptionnelles (genre riche héritier sans revenus, les loueurs n'aiment pas le manque de revenus), c'est l'inverse : les gens louent plus grand que ce qu'ils pourraient acheter. Donc excuse-moi de grandement douter de cette affirmation.

      • [^] # Re: ???

        Posté par . Évalué à 5.

        A Grenoble (la ou j'habite), les biens les plus beaux sont à la vente, jamais à la location.

      • [^] # Re: ???

        Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 29/04/13 à 15:37.

        A part situations exceptionnelles (genre riche héritier sans revenus, les loueurs n'aiment pas le manque de revenus), c'est l'inverse : les gens louent plus grand que ce qu'ils pourraient acheter

        C'est vrai pour un jeune primo-accédant, mais pour un ménage qui épargne depuis 20 ans, et qui donc a probablement capitalisé une jolie somme, c'est tout l'inverse qui s'applique (pas rapport au cas où ce ménage n'aurais jamais été propriétaire). C'est pas intuitif et ça s'appelle le capitalisme !

        • [^] # Re: ???

          Posté par . Évalué à 5.

          A part situations exceptionnelles (genre riche héritier sans revenus, les loueurs n'aiment pas le manque de revenus), c'est l'inverse : les gens louent plus grand que ce qu'ils pourraient acheter

          C'est vrai pour un jeune primo-accédant, mais pour un ménage qui épargne depuis 20 ans, et qui donc a probablement capitalisé une jolie somme, c'est tout l'inverse qui s'applique.

          Ou pas.

          J'ai été primo accédant en 2008. J'ai bénéficié d'un prêt à taux 0 doublé (pour cause de crise) et important (parce que je ne travaillait pas en n-2, donc 0€ d'impôts, donc conditions favorables), d'un apport (cadeau) de ma ville et de la région, d'aides de l'État (cause primo accédant) et d'une TVA à 5.5%.

          Avec tout ça réuni, j'ai une mensualité qui est sensiblement moindre que ce que j'aurais dû payer en loyer+charges pour la même chose.

          Bonus : Ça n'augmentera pas et c'est limité dans le temps.

          Le FN est un parti d'extrême droite

          • [^] # Re: ???

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Oui tu as raison, je ne voulais pas dire que c'était systématique pour un primo accédant de galérer, mais plutôt illustrer le principe d'enrichissement par capitalisation.

            Cela dit, Zenitram te ferais sûrement remarquer que tu n'es pas loin de rentrer dans la catégorie qu'il appelle « situations exceptionnelles ».

            J'arrête là sinon après on va débattre pendant trois jours de qu'est-ce qu'on entend par « exceptionnelles » :)

      • [^] # Re: ???

        Posté par . Évalué à 3.

        A part situations exceptionnelles […] les gens louent plus grand que ce qu'ils pourraient acheter.

        Je suis donc exceptionnel.

        Ou bien je ne rentre pas dans les petites cases réductrices qui décrivent le monde de Zenitram.

        Le FN est un parti d'extrême droite

  • # Une étude basée sur du vent

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je remarque, qu'au moins dans le résumé, l'article se garde bien de donner les conditions du placement « à taux sans risque ». Et notez bien qu'à aucun moment on ne parle de taux fixe. Avec si peu de détails, pour moi c'est de l'esbroufe !

    Je n'irais pas plus loin dans le raisonnement, mais pour anecdote : je place à taux sans risque depuis 2 ans (à l'UFF) et j'ai perdu 0.5% sur un rendement qui ne pouvait théoriquement pas baisser quand on me l'a vendu.

    De plus, cet article reprend un argumentaire de banquier qui me met hors de moi : « le manque à gagner potentiel est une perte d'argent ! ». C'est gravissime de ne pas prendre en compte le risque quand on vend un placement à un client qui ne connait rien au monde de la finance. Si je veux me payer de la sérénité en prenant un placement peu risqué et peu rentable, ça me regarde et ça se passe de commentaires.

  • # Pas compris ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Dites moi si j'ai rien compris, mais est-ce qu'il :
    * compare le montant des remboursements mensuels X d'un emprunt et la même somme épargnée Y (pendant la même durée) ? (X == Y)
    * ou compare le montant des remboursements par rapport à un loyer Y + une épargne Z de la différence? (X == (Y + Z))

    • [^] # Re: Pas compris ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Euh… C'est écrit dans le texte!
      "doté du même apport, qui le placerait au taux sans risque."

      Ton premier cas n'aurait aucun intérêt (vu qu'on comparerai de l'argent à des dates différentes sans "compétition" entre les placements), bien que pas mal de monde calcule comme ça.
      C'est un juste milieu que de comparer à du sans risque (plutôt par exemple à de l'action, qui pourrait soit rendre l'investissement super-rentable ou jamais rentable suivant certains aléas différents de celui de l'immobilier)

  • # Attendre 2015

    Posté par . Évalué à 5.

    Moi je dis qu'avant d'acheter, il vaut mieux attendre 2015 et la fin du secret bancaire. Avec tous ces banquiers affolés qui annoncent l'apocalypse pour leur secteur dans le pays, on peut espérer un exode massif de tous les financiers vers d'autres lieux et une baisse du prix du loyer. Ou alors d'ici là le gouvernement fera marche arrière, et ça ne baissera pas. Ah oui, pardon, ce n'est pas en France, mais vous l'aviez deviné.

    Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

  • # Agacement

    Posté par . Évalué à 10.

    Merci pour ce journal qui fait un peu de bien au moral…

    En effet, je suis régulièrement agacé par tous ces gens qui me parlent d'immobilier et qui tiennent pour vérité révélée de nombreux principes :
    - "un loyer est de l'argent jeté par les fenêtres" (mais pas les intérêts dus à la banque ?)
    - "en payant un peu plus chaque mois tu peux être propriétaire" (en oubliant que dans le loyer il y a déjà l'entretien du bien, la taxe foncière, certaines charges, le tout n'apparaissant pas dans les mensualités d'un crédit)
    - "j'achète pour avoir quelque chose à léguer à mes enfants" (quand ils auront 60 ans et qu'ils n'en auront plus besoin ?)
    - "c'est pour la retraite" (dixit des gens à un moment de leur vie où ils ont le plus besoin d'argent immédiatement disponible)
    - "c'est sûr" (comme si le marché ne risquait pas de chuter, comme si un changement dans la vie ne pouvait faire qu'un investissement immobilier coûte très cher, comme si aucune copropriété ne se dégradait, comme si aucun quartier ou voisinage ne changeait en mal dans le temps, comme si les assurances indemnisaient absolument pour tout)
    - "en location tu n'es pas chez toi" (certes je peux faire moins de travaux que si j'étais propriétaire, mais un proprio n'a pas tous les droits non plus, et mon proprio ne peut pas rentrer chez moi, n'a pas les clés et ne peut pas me faire partir sans de très solides raisons. Autant je comprends un peu cet argument dans les pays où il est interdit au locataire de fumer et d'inviter des gens à passer la nuit chez soi, autant en France, on fait vraiment presque ce qu'on veut dans une location !).

    Bien sûr, tous ces arguments peuvent être défendus, parfois très justement. Seulement, dans mon entourage, ils ne le sont jamais et sont tenus pour toujours vrais. Et moi je passe pour un dingue à être sceptique sur l'opportunité de m'endetter pour 30 ans. ;-)

    Il y a beaucoup d'irrationnel dans l'immobilier, ce qui est fou vu les montants en jeu. J'ai déjà dû expliquer à quelqu'un que s’éloigner du centre pour payer moins cher reviendrait au même pour lui et sa famille, vu qu'ils auraient besoin d'une deuxième voiture et que ça représenterait par mois à peu près l'équivalent de ce qu'ils économiseraient sur le crédit…

    Donc merci pour cet article qui a au moins le mérite de poser la bonne question : quand et où est-ce intéressant d'acheter, et qui ne présuppose pas que ça l'est dans tous les cas.

    PS : à toutes celles et ceux qui diront que leur bonheur passe par la propriété, je souhaite dire : tant mieux pour vous. Ce qui m'agace, ce n'est pas ça, c'est quand on cherche à justifier ce bonheur par des motifs économiques uniquement et quand on en déduit que j'ai forcément tort d'être locataire (mon bonheur à moi : aucune emmerde de proprio, déménagement possible rapidement, argent immédiatement disponible).

    • [^] # Re: Agacement

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Merci pour ce journal qui fait un peu de bien au moral…

      Merci pour le commentaire, ça rassure un peu.

      J'ai déjà dû expliquer à quelqu'un que s’éloigner du centre pour payer moins cher reviendrait au même pour lui et sa famille, vu qu'ils auraient besoin d'une deuxième voiture et que ça représenterait par mois à peu près l'équivalent de ce qu'ils économiseraient sur le crédit…

      Mais est-ce qu'il a remis en cause son idée? Le problème est que tu as beau chiffrer, montrer noir sur blanc le bilan, pas mal de monde de traite juste d'idiot qui "ne peut pas comprendre qu'en fait, si, c'est la bonne chose", surtout si ils ont déjà fait le pas.
      Je n'ai pas de voiture, loue à l'occasion, et j'ai une pression immense sur le fait que je ne suis "pas normal" (on m'a déjà demandé si j'étais si pauvre que ça au point de ne pas pouvoir acheter de voiture, c'est dire la relation qu'il y a entre voiture et standing), alors que ça me libère un budget énorme pour d'autres choses (et même les voitures en libre service ne sont pas très rentables quand on regarde précisément par rapport à l'intérêt).

      • [^] # Re: Agacement

        Posté par . Évalué à 5.

        Mais est-ce qu'il a remis en cause son idée? Le problème est que tu as beau chiffrer, montrer noir sur blanc le bilan,

        Si tu le fais avec ton ton habituel, ne t'etonnes pas que ca ne marche pas. On ne convainc pas les gens en les insultant.

        pas mal de monde de traite juste d'idiot qui "ne peut pas comprendre qu'en fait, si, c'est la bonne chose"

        LOL !

        surtout si ils ont déjà fait le pas.

        Theorie de l'engagment. C'est humain.

        Je n'ai pas de voiture, loue à l'occasion

        Tu as tout a fait raison

      • [^] # Re: Agacement

        Posté par . Évalué à 4.

        Mais est-ce qu'il a remis en cause son idée? Le problème est que tu as beau chiffrer, montrer noir sur blanc le bilan, pas mal de monde de traite juste d'idiot qui "ne peut pas comprendre qu'en fait, si, c'est la bonne chose", surtout si ils ont déjà fait le pas.

        Oui, finalement, ils ont préféré rester locataire dans de bonnes conditions plutôt que de se retrouver trop loin ou dans trop petit.

        Pour moi, il y a plusieurs strates dans le raisonnement conduisant à acheter ou à louer son logement.
        1. Un calcul mathématique, donnant un nombre total d'euros dépensés dans un cas et dans l'autre. En général, sur une longue durée, on a Total(propriété) < Total(location).
        2. Un calcul économique : sachant que les deux totaux ne sont pas dépensés de la même manière, les contraintes imposées sont très différentes. Vaut il mieux avoir moyennement d'argent maintenant et moyennement d'argent plus tard ? Ou bien moins maintenant et plus plus tard ? Sachant qu'il y a des risques dans les deux situations, lesquels accepter ? À quel prix s'en protéger ?
        3. Un choix non chiffrable, fait sur des ressentis subjectifs et personnels : le plaisir d'être propriétaire/locataire, l'envie d'investir du temps dans un bien (travaux, réunions de copropriété, etc) ou au contraire de changer d'habitation régulièrement, etc.

        Je trouve que souvent, les gens ne prennent en compte que (1) et la partie de (2) qui va dans le sens de l'achat. Ils nient tout aspect non chiffrable, pensant que cela est irrationnel, alors qu'il n'y a rien d'irrationnel à faire ce qu'il faut pour être heureux, même si ça passe par quelque chose potentiellement non justifié économiquement ("je suis chez moi").

        En ce qui me concerne, en 3, je suis à fond pour la location. Dans la situation actuelle, je trouve que ce que je pourrais gagner en 1 et 2 est à la fois trop incertain et trop peu substantiel pour faire pencher la balance. L'avantage de la carte donnée dans le journal, c'est que je me rend compte qu'il y a des endroits, où peut-être, 1 et 2 deviennent vraiment intéressant (exemple : Le Mans).

    • [^] # Re: Agacement

      Posté par . Évalué à 3.

      • "j'achète pour avoir quelque chose à léguer à mes enfants" (quand ils auront 60 ans et qu'ils n'en auront plus besoin ?)

      Ils lègueront à leurs petits enfant alors. Ou bien à leurs enfants au moment de partir en maison de retraite.

      Ou du moins n'auront pas à demander à leurs enfant une aide pour payer le loyer avec leur maigre retraite qui aura été rabotée une 15e fois en 30 ans.

      • "c'est pour la retraite" (dixit des gens à un moment de leur vie où ils ont le plus besoin d'argent immédiatement disponible)

      Gouverner, c'est prévoir.

      C'est quand même mieux que de s'en foutre.

      Surtout que quand les jeunes adultes d'aujourd'hui seront à la retraite, il y a fort à parier que ce soit bien moindre qu'aujourd'hui.

      Le FN est un parti d'extrême droite

      • [^] # Re: Agacement

        Posté par . Évalué à 2.

        "j'achète pour avoir quelque chose à léguer à mes enfants" (quand ils auront 60 ans et qu'ils n'en auront plus besoin ?)

        Ils lègueront à leurs petits enfant alors. Ou bien à leurs enfants au moment de partir en maison de retraite.
        Ou du moins n'auront pas à demander à leurs enfant une aide pour payer le loyer avec leur maigre retraite qui aura été rabotée une 15e fois en 30 ans.

        "c'est pour la retraite" (dixit des gens à un moment de leur vie où ils ont le plus besoin d'argent immédiatement disponible)

        Gouverner, c'est prévoir.
        C'est quand même mieux que de s'en foutre.
        Surtout que quand les jeunes adultes d'aujourd'hui seront à la retraite, il y a fort à parier que ce soit bien moindre qu'aujourd'hui.

        Je trouve tes arguments en faveur de l'achat immobilier pour préparer sa retraite et l'avenir de sa descendance très intéressants et fondés.
        En revanche, tu sembles exprimer que pour toi, ne pas faire cela revient automatiquement à "s'en foutre" et se mettre dans la merde. À mes yeux, c'est un acte de foi, tel que j'ai souvent l'impression de le retrouver en causant d'immobilier avec des gens.

        Au hasard, on peut aussi épargner pendant sa vie active et avec le pécule partir habiter dans de belles régions pas très chères au moment de sa retraite. On peut aussi choisir d'avoir du revenu disponible pour pouvoir soutenir ses enfants au moment où ils font des choix qui détermineront fortement leur vie.

    • [^] # Re: Agacement

      Posté par . Évalué à 3.

      Il y a beaucoup d'irrationnel dans l'immobilier, ce qui est fou vu les montants en jeu. J'ai déjà dû expliquer à quelqu'un que s’éloigner du centre pour payer moins cher reviendrait au même pour lui et sa famille, vu qu'ils auraient besoin d'une deuxième voiture et que ça représenterait par mois à peu près l'équivalent de ce qu'ils économiseraient sur le crédit…

      Même si je te rejoins à 100% sur cet argument (étant moi-même locataire à peine excentré du centre-ville, et me déplaçant donc uniquement à vélo), j'ajoute que les mentalités à faire bouger sur ce sujet sont aussi chez les banquiers, qui se foutent du lieu où tu habites !
      Ils ne tiennent pas compte de l'économie que tu peux faire ne fut-ce qu'en passant d'une voiture par adulte à une voiture par foyer, économie que tu pourrais mettre (en partie) dans le remboursement du prêt…

      • [^] # Re: Agacement

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Un banquier veut te vendre un prêt (ce qui est mieux pour lui), point. Ce n'est pas lui qu'il faut voir pour avoir un conseil sur ce qui est mieux pour toi ;-).
        Donc les banquiers vont te dire une chose simple : ce que tu veux entendre (= la même chose que tes pôtes t'ont dit).

      • [^] # Re: Agacement

        Posté par . Évalué à 5.

        j'ajoute que les mentalités à faire bouger sur ce sujet sont aussi chez les banquiers, qui se foutent du lieu où tu habites !
        Ils ne tiennent pas compte de l'économie que tu peux faire ne fut-ce qu'en passant d'une voiture par adulte à une voiture par foyer, économie que tu pourrais mettre (en partie) dans le remboursement du prêt…

        De ce que j'en ai vu, ils ne tiennent compte de RIEN d'autre que le chiffre en bas de la fiche de paye.

        Par exemple : ma boite fonctionnait en tiquet resto. Du coup, on me prelevait une partie de mon salaire pour payer ces tickets resto (l'autre partie est payée par l'employeur). Resultat : le chiffre en bas de la fiche de paye est plus petit.

        Ma boite passe au systèmes de panier repas : elle rajoute sur ma fiche de paye quelques euros par jour travaillé. Resultat : le chiffre en bas de la fiche de paye est plus gros => Le banquier accepte que je rembourse plus tous les mois, alors que mon pouvoir de rembourser n'a pas changé d'un iota.

        • [^] # Re: Agacement

          Posté par . Évalué à 0.

          Le banquier si il est pas trop débile , il regarde ton net imposable , pas ton net à payer …

          • [^] # Re: Agacement

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Cela ne règle pas le problème du ticket restau qui n'est pas intégralement imposable (hé oui !) et donc qui n'apparaît pas intégralemet au net imposable. Cela ne règle pas non plus le problème des avantages en nature dont l'évaluation comptable n'est pas forcément la valeur réelle (une voiture de fonction te coûte moins cher en avantage en nature que ce qu'elle te coûterait en vrai).

            Ces éléments étant contrebalancés par la CSG non déductible qui vient gonfler artificiellement le revenu imposable.

            Ce que le banquier devrait regarder, c'est le revenu disponible, mais ce n'est pas une notion comptable et ça n'apparaît pas sur les fiches de paie.

  • # Mais garde l'info pour toi!

    Posté par . Évalué à 9.

    Il y a un truc qui me taraude… Si tu penses, contre la majorité des gens qui selon toi est stupide et/ou mal informée, qu'il est plus confortable et plus rentable de vivre en tant que locataire qu'en tant que propriétaire… pourquoi ne gardes-tu pas l'information pour toi et ne laisses-tu pas les gens faire ce qu'ils veulent?

    En effet, si c'était vrai, la part du locatif augmenterait : tout le monde vendrait pour louer, ce qui créerait de la concurrence sur le marché locatif, et mécaniquement, l'augmentation des loyers. Le mec qui a la bonne stratégie dans une situation d'offre/demande, par définition, il ne la dévoile jamais, et il fait tout pour rester le seul à en profiter!

    Sur le fond, je pense qu'il faut être soit idiot, soit économiste pour croire que les deux situations sont socialement et psychologiquement comparables. Une résidence principale n'est pas un placement, pour la simple raison qu'on y vit, et que son état et son statut contribue au bonheur individuel. Être propriétaire, c'est comme avoir les droits root sur sa bécane. C'est peut-être plus rentable de ramener le soir le portable de sa boîte plutôt que d'en acheter un à soi, mais tu n'as pas le droit de faire apt-get install cheminee ou apt-get remove tapisserie-old. Vivre en situation d'inconfort perpétuel, de passer sa vie à demander à l'admin si c'est possible d'installer ci ou ça, d'attendre 3 jours pour relancer un service planté, tout ça pour gagner un peu d'argent, ça existe, et ça a un nom : ça s'appelle l'avarice.

    Alors moi j'ai un super-truc à vous faire partager, avec une anayse financière sérieuse pour prouver mes dires : il est plus rentable de payer une prostituée plutôt qu'une partenaire permanente. Vous pouvez changer quand vous voulez, quand elle vieillit vous en prenez une autre, elle veut toujours bien coucher avec vous, et vous aurez vos week-ends de libres au lieu d'aller voir le vieux oncle gâteux. Vous préférez vous bouchez les oreilles pour ne pas entendre ma vérité, bande de gros nazes! Ma vie est donc bien meilleure que la vôtre!

    • [^] # Re: Mais garde l'info pour toi!

      Posté par . Évalué à 2.

      Sur le fond, je pense qu'il faut être soit idiot, soit économiste pour croire que les deux situations sont socialement et psychologiquement comparables. Une résidence principale n'est pas un placement, pour la simple raison qu'on y vit, et que son état et son statut contribue au bonheur individuel. Être propriétaire, c'est comme avoir les droits root sur sa bécane. C'est peut-être plus rentable de ramener le soir le portable de sa boîte plutôt que d'en acheter un à soi, mais tu n'as pas le droit de faire apt-get install cheminee ou apt-get remove tapisserie-old. Vivre en situation d'inconfort perpétuel, de passer sa vie à demander à l'admin si c'est possible d'installer ci ou ça, d'attendre 3 jours pour relancer un service planté, tout ça pour gagner un peu d'argent, ça existe, et ça a un nom : ça s'appelle l'avarice.

      Je ne suis pas d'accord avec cette vision des choses, mais c'est personnel et je trouve tout à fait respectable qu'il soit important pour toi d'avoir les "droits root" sur ton habitation. Je voudrais quand même nuancer : en location, on peut changer la tapisserie et même bien plus que ça ; en copropriété, on n'est pas entièrement root non plus.

      Alors moi j'ai un super-truc à vous faire partager, avec une anayse financière sérieuse pour prouver mes dires : il est plus rentable de payer une prostituée plutôt qu'une partenaire permanente. Vous pouvez changer quand vous voulez, quand elle vieillit vous en prenez une autre, elle veut toujours bien coucher avec vous, et vous aurez vos week-ends de libres au lieu d'aller voir le vieux oncle gâteux. Vous préférez vous bouchez les oreilles pour ne pas entendre ma vérité, bande de gros nazes! Ma vie est donc bien meilleure que la vôtre!

      Quand tu parles de "se payer une partenaire permanente" tu parles de RealDoll n'est-ce pas ? Car je ne vois rien d'autre qui s'achète et se possède qui puisses te fournir des services sexuels, à part un(e) esclave, mais c'est illégal.

      • [^] # Re: Mais garde l'info pour toi!

        Posté par . Évalué à 2.

        Je voudrais quand même nuancer : en location, on peut changer la tapisserie et même bien plus que ça

        Tu fais à peu près ce que tu veux si tu remets en état. Le problème c'est que les frais de déco et d'entretient sont normalement à la charge du propriétaire, et qu'il manque donc deux fois les coûts de déco dans le calcul de la rentabilité (faire la déco alors que ça n'est pas dans tes charges, et remettre en état au moment du départ).

    • [^] # Re: Mais garde l'info pour toi!

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Vivre en situation d'inconfort perpétuel, de passer sa vie à demander à l'admin si c'est possible d'installer ci ou ça, d'attendre 3 jours pour relancer un service planté, tout ça pour gagner un peu d'argent, ça existe, et ça a un nom : ça s'appelle l'avarice.

      Il y a aussi les gens qui ne sont pas sclérosés au point de savoir à 20 ans qu'ils passeront les 60 prochaines années à cet endroit, et qui n'ont pas envie de passer 10% de frais (notaires etc) tous les quelques années. après, on a peut-être plus de bonheur à être un proprio malheureux de son taf, certes.

      Bref, merci de ne pas insulter ce qui n'ont simplement pas la même idée de la vie que toi (ben, oui, des gens qui pensent qu'il y a autre chose "dehors", ça existe). Tu ne peux pas imaginer, j'ai l'impression, le nombre de personnes aisées qui bougent et n'ont pas spécialement envie de menottes de ce type (car oui, ce sont des menottes pendant un paquet de temps, pas facile à enlever, surtout pour des couples en instance de divorce, autre exemple).

      pourquoi ne gardes-tu pas l'information pour toi et ne laisses-tu pas les gens faire ce qu'ils veulent?

      Des fois, on a l'idée d'essayer d'aider son prochain. Après, si il veut rester dans la merde, on va sans doute arrêter un jour de le faire (parait que ça vient avec l'âge, on devient blasé des gens se foutant dans la merde volontairement en permanence).

      • [^] # Re: Mais garde l'info pour toi!

        Posté par . Évalué à 2.

        Tu ne peux pas imaginer, j'ai l'impression, le nombre de personnes aisées qui bougent et n'ont pas spécialement envie de menottes de ce type

        C'est justement ça la clé : en effet, pour louer des logements agréables et changer souvent, il faut être aisé, et avoir de gros revenus.

        D'ailleurs, il y a une catégorie qui n'est pas présente dans le calcul, c'est le combo revenus modestes / gros apport (> 20%). Impossible de louer aussi bien qu'on achète dans une situation comme celle-là.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.