yohann a écrit 206 commentaires

  • # caldav

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au message Agenda partagé . Évalué à 1. Dernière modification le 05/03/15 à 11:06.

    edit: mal lu la question pardon

  • # fr_LOL

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche TorPy : la Tortue Python vernaculaire. Évalué à 2.

    Le logiciel à l'air sympa, j'ai regarder pour voir si je pouvais faire quelque chose avec ma fille, mais je crois qu'elle est encore un peu jeune pour ça.
    Par contre LA trouvaille du jour, c'est le jeux de traduction fr_LOL, j'ai vraiment envie de me lancer dans la traduction de plein de logiciels dans cette langue.

  • [^] # Re: Pourquoi un composant aussi essentiel ne fait-il pas partie du noyau ?

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse à la dépêche systemd : l’init martyrisé, l’init bafoué, mais l’init libéré !. Évalué à 10.

    parce que c'est le noyau qui va bientôt faire partie de systemd

  • # Si les majors défendent le droit d'auteur c'est que le droit d'auteur est mal fait

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au journal La France met en garde contre un "démantèlement" du droit d'auteur en Europe. Évalué à 10.

    j'ai été très marqué par une conf de jéremie zimmerman, parlant du droit d'auteur qui servait à l'origine à protéger un auteur contre des éditeurs qui pourrait vendre des copie de sont livre sans lui reverser le moindre kopec.
    La conclusion étant que le droit d'auteur avait pour vocation de protéger les auteurs contre les intermédiaires qui propose le bien au public, et sûrement pas pour protéger un auteur de son public.

    Aujourd'hui ce sont les majors qui monte au créneaux sur la défense du droit d'auteur, pour moi c'est un symptôme de la dérive dudit droit d'auteur. Si il était appliqué conformément à l'esprit original: protéger les auteurs, les majors voudrait l'assouplir ou le supprimer.

    Enfin, je ne sais pas de qui est la première citation, mais je suis "choqué" par l'utilisation du mot "consommateurs" à la place du mots "public". Ceci pour 2 raisons:
    - le mot "consommateur" m'évoque un père de famille en train de remplir un caddy® dans un supermarché.
    - le mot "consommateur" implique la consommation du bien qui lui meme implique sa disparition, or un fois un oeuvre publié elle ne disparaît pas bien au contraire puisqu'elle est également imprimer dans l'esprit du public en plus de son support original.

    Ci je précise mon opinion sur cette utilisation du mots consommateur à la place du mot public ce n'est pas seulement pour couper les cheveux en 4 mais simplement parce que cette substitution innocente est la première étape du raisonnement qui va ensuite considérer le téléchargement comme du vol.

  • [^] # Re: Réponse

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au message Bonjour. Évalué à 1.

    Mais le monsieur n'a pas envie de s’embêter à revenir voir ici si il y a une réponse à sa question, il faut le contacter par mail. pas donner une réponse qui pourrait éventuellement servir à d'autres.
    de plus c'est un peu léger comme réponse, un lien direct vers le téléchargement du logiciel (ou mieux, envoyer le logiciel en PJ au monsieur).

  • [^] # Re: Du coup je passe en libre

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au journal [Trackgame] Jeu de course vectoriel au tour par tour. Évalué à 5.

    nope, aucune license libre n'oblige, a ma connaissance a reverser les contributions upstream.

    La GPL et dérivé donne des obligation envers les clients, pas envers les fournisseurs.

    La différence entre Affero GPL et GPL est dans la définition du client. pour la GPL le client est le propriétaire du matériel sur lequel tourne le soft, pour l'AGPL, le client est l'utilisateur final, meme si il n'est pas propriétaire du matériel.

    Les 2 exemples qui viennent en têtes sont :

    les box dont le FAI reste propriétaire et qui te sont "prêter": elle peuvent embarqué des produit GPL modifié sans te fournir les sources (car le FAI reste propriétaire de la box et toi tu l'utilise via le réseau) mais pas des produits AGPL.

    Les appli web hébergés: Je peux modifier un programme GPL, l'installer sur mon serveur, faire payer des abonner et ne pas leur distribuer les sources. par contre si j'utilise un produit AGPL de cette manière je doit fournir à mes utilisateur les source modifiées.

  • [^] # Re: bravo

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au journal freeostorrent.fr : OS libres et bittorrent. Évalué à 1.

    au temps pour moi, je parlais de l’intérêt du torrent par rapport au téléchargement ftp/http depuis le site officiel. (je n'avais pas en tête que maintenant la plupart des distribution propose un torrent).

  • [^] # Re: bravo

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au journal freeostorrent.fr : OS libres et bittorrent. Évalué à 4.

    l'intéret c'est de ne par pourrir la bande passante et couter de l'argent au projets que tu aimes, et éventuellement de récupérer ton iso plus vite si beaucoup de monde la télécharge (en gros utiliser le protocole bittorent pour ce à quoi il sert)

  • [^] # Re: bravo

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au journal freeostorrent.fr : OS libres et bittorrent. Évalué à 3.

    télécharge l'iso sur le torrent et le MD5 digest sur le site officiel

  • # Backup

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au message Conseils pour l'organisation d'une install party. Évalué à 5.

    En général on demande au invité de venir avec un ordinateur "prêt" c'est a dire:
    - backup fait
    - partition prête dans le cas d'un dual boot.

    surtout insisté et reinsister sur la perte de donnée consécutive à l'installation de linux sur une partition. (Tu es bien conscient que tu va perdre TOUTES les données de l'ordinateur…) (oui c'est pas forcément vrai mais le concept de partition est souvent très flou dans l'esprit des gens).

    Le conseil numéro 1 est la non responsabilité vis à vis des données contenu sur l'ordinateur.

  • # pydio

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au message Serveur de fichier. Évalué à 0.

    ça fait tous ça

  • [^] # Re: Il en a gros

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au journal Notepad++ est Charlie. Évalué à 2.

    mais tout le monde lui lance des colifichets aussi

  • [^] # Re: root reserved space

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au message Espace disque partition Ext4. Évalué à 2.

    tu n'as pas tout à fait tort mais il y a d'autre endroit que / ou ça peu être problématique (/var/lib par exemple).

    Et surtout ou moment ou on crée la partition, on ne sait pas encore ou elle va être montée. Techniquement on peu monter n'importe quelle partition à n'importe quel emplacement. (évidement si tu montes n'importe quelle partition sur / ça va mal finir, mais c'est possible).

  • # root reserved space

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au message Espace disque partition Ext4. Évalué à 2.

    Je ne peux pas t'expliquer la différence avec gparted mais les 26GO manquant sur df s'expliquent par la formule suivante:

    Dispo = Taille - Utilisé - Taille * 5%

    Taille - 5% est la taille de la partition qui est réservée a root dans un partitionnement par défaut, elle permet de se dépanner quand la partition est "pleine".

    voir : https://flexion.org/posts/2010-01-recovering-reserved-space-ext4.html

  • [^] # Re: c'est pas évident snas les bon mots clés

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au message Widget calendrier sur site à partir de lien caldav?. Évalué à 1.

    a priori c'est du js et des template html/css.

    du coup tu devrais pouvoir t'en sortir en modifiant/surchargeant le fichier calendar.css

  • [^] # Re: c'est pas évident snas les bon mots clés

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au message Widget calendrier sur site à partir de lien caldav?. Évalué à 1.

    d'une manière générale depuis que je me renseigne sur le sujet, j'ai vraiment l'impression de la techno caldav est largement sous-exploité et sous documenté, c'est la croix et la bannière pour trouver des libs, ou des doc sur le sujet.

    récemment j'ai lu la doc du module python pour créer un client caldav, (c'est déjà beau qu'il existe), mais j'ai fini sur bitbucket à lire les tests unitaires pour comprendre comment il fonctionne, chose qui ne m'était jamais arrivé avant avec un module python. pourtant la gestion et le partage de calendrier, ça ne me parait pas être un marché de niche, et la techno est quand même assez ancienne.

    Je m'explique assez mal cet état de fait a vrai dire.

  • # c'est pas évident snas les bon mots clés

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au message Widget calendrier sur site à partir de lien caldav?. Évalué à 1.

    En fait j'ai trouvé ça qui pourrait correspondre à ta demande.
    https://www.inf-it.com/open-source/clients/caldavzap/

    Je cherche aussi, pour finir je pense que je vais coder un truc en python en me basant sur beaucoup de briques:

    • caldav client pour l'acces aux calendriers
    • calendar pour l'affichage html des calendriers.

    pour infos je cherche en ce moment à créer un solution de reservation en ligne pour chambres d'hôte.

    Je pense utiliser caldav pour cela (comme ça le propriétaire peux synchroniser son calendrier sur ton téléphone)
    PS: j'en fait pas la pub, parce que j'en suis à l'étude de fesabilité, et il y a de grande chande de vaporware à ce stade.

  • [^] # Re: Emroné \!

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au journal Esod mumixam !. Évalué à 4.

    PLus les schtroumpfs eux-même sont divisés sur la bonne manière de schtrompfer : cf: schtroumpf vert et vert schtrompf

  • [^] # Re: Sécurité

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au message Pourquoi mount nécessite-t-elle d'être lancée avec l'uid 0?. Évalué à 2.

    pourquoi pas mais il y a des points qui restent obscure avec cette explication:

    pourquoi dans ce cas limiter mount à l'uid 0 au lieu de limiter mount au simple droit d'écriture dans le repertoire de destination:

    pour reprendre ton exemple: si un user a le droit d'écrire dans / il n'a pas besoin de "mount /dev/sdX1 /" il peut faire "mv /bin /bin.old && mv ~/rotten_bin /bin" pour un résultat identique.

  • # beaucoup de source potentiel

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au message Auto-hébergement : problème avec tous les ports de ma box. Évalué à 3.

    es-tu sur d'avoir une IP fixe ?
    ta box est en mode routeur ou pas ?
    si oui les port sont-ils redirigé correctement vers la bonne machine de ton lan ?
    as-tu demander a quelqu'un d'exterieur à ton lan de tester ?

  • [^] # Re: gzip

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au message Rsync : sauvegarde incrémentale de gros fichiers. Évalué à 1.

    en fait a moins d'être en local il ne transfère pas les 27 GO.
    mais de mémoire "l'interface graphique" (le truc qui apparait quand on lance avec --progress) rend ça transparent. (mais affiche des débit largement supérieur à ta BP du coup du comprend qu'il se passe quelque chose de magique).
    Et, une fois le transfert terminé, il affiche le nombre d'octet qui a effectivement transité sur le réseau.

  • [^] # Re: gzip

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au message Rsync : sauvegarde incrémentale de gros fichiers. Évalué à 2.

    malheureusement non, comme expliqué, la vocation de rsync est de réduire l'utilisation de la bande passante, pas tellement l'utilisation du disque (ni en terme d'espace, ni en terme d'IO).

    par contre les terme sont assez imprécis : si on considérer le fichier A à t0 composé de 1111 et à t1 composé de 1110 et qu'on le transfère en utlisant rsync, voilà ce qui va arrivé dans le cas optimum:

    A sur src et A sur dest font ils la meme taille et ont-il la meme date de modification (si non on déclenche le transfert)

    On lit A sur src et on calcule son checksum
    On lit A sur desc et on calcule son checksum

    sont-il identique ? (si non on commence le transfert)

    On lit le premier chunk de A: 1 on réalise son checksum
    on lit le premier chunk de B: 1 on rélise son checksum
    si les checksum son identiques on copie le début du fichier depuis le Fichier A sur dest dans un fichier temporaire (sauf si inplace auquel cas on écrit au début de A sur Dest (oui on remplace 1 par un nouveau 1)

    sinon on copie depuis A sur src.

    On recommence avec des block de plus en plus gros tant que ça fonctionne.

  • [^] # Re: gzip

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au message Rsync : sauvegarde incrémentale de gros fichiers. Évalué à 1.

    je ne crois pas (= je sais) que le démon rsync soit nécessaire si on passe par ssh comme le fait kortex.

    Concernant le delta, c'est vrai qu'il ne sert a rien local mais en théorie, dans la mesure ou kortex utilise l'option no-whole-file, cela devrait forcer le calcul du delta (même si c'est contre productif, mais on s'en fout c'est pour le test).

    dans tout les cas l'algo de delta n'est utilisé que pour les octet à tranférer, dans tout les cas les fichier sont source et destination sont lu, et au moindre bit de différence entre les 2 le fichier de destination est intégralement réécris (j'ai testé avec l'option inplace: le fichier est réécris par dessus l'ancien, mais réécris qd meme).

    Le bilan: rsync permet d'optimiser la bande passante au prix des IO disque.

  • # rira bien qui rira le dernier

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au journal Sécurité de l'open source Vs closed source: MS14-066. Évalué à 9.

    Et oui on s'est pourtant bien moqué de lui à l'époque, mais 10 ans plus tard on prend enfin conscience qu'il avait raison:

    Linux est à la merci des pirates puisque n'importe qui peux lire son code source sur internet

    ps: pour éviter que le troll ne soit trop flagrant nous ne révélerons pas l'identité de ce visionnaire.

  • [^] # Re: Debian

    Posté par  (site Web personnel) . En réponse au message ubuntu je me pose des questions..... Évalué à 2.

    en effet dans ce cas là c'est vraiment pénible, c'est en cela que j'ai du avoir de la chance dans mon utilisation: je ne suis jamais tombé sur du matériel aussi éxotique avec debian .

    Par contre si ça fonctonne avec ubuntu, ça veut dire qu'il embarque la totalité des pilotes non libre pour tout les materiel (en tout cas au moins graphique / clavier / réseau) dans le CD d'installation avec encore de la place pour unity, libre office etc…
    c'est vraiment fort.

    Néanmoins, (et je ne veux pas critiquer ubuntu pour le plaisir de dire du mal), ce qui, pour moi différenciait débian de ubuntu il y a 10:
    - des pilotes non-libre accessible facilement
    - sudo
    - synaptic: une GUI pour apt.
    - une communauté d'utilisateurs de ouf.

    aujourd'hui il reste les pilote non libre sur le cd d'install et la communauté (si elle est toujours aussi accueillante avec les nouveaux, mais je pense que c'est le cas)

    donc je me range à ton avis: ubuntu a encore des avantages sur debian, mais moins qu'avant.
    Par contre le prix à payer pour ses avantages est plus important qu'avant