• # Prix

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+5/-1).

    Ça fait quand même 10 000€ la notification, c’est bien rentabilisé tout ça.

    • [^] # Re: Prix

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+6/-1).

      Et là c’est plus détaillé :

      https://www.nouvelobs.com/economie/20200623.OBS30407/en-un-mois-seules-14-notifications-ont-ete-envoyees-par-l-appli-stopcovid.html

      Ça risque de coûter encore plus cher !

      C’est moi ou ça donne l’impression que l’État est tout de même une sacrée vache à lait pour le secteur informatique, surtout celui spécialisé dans le développement avec les pieds ? Parce que je pense aussi à Qwant, Louvois, le logiciel de gestion de la paye de l’Éducation nationale par exemple.

      OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

      • [^] # Re: Prix

        Posté par  . Évalué à 5 (+3/-1).

        Tu as oublié l'aventure du cloud souverain, avec des acteurs spécialisés dans le pompage d'argent public, et l'absence singulière d'acteurs déjà bien lancés mais peut-être pas assez gros pour avoir une représentation permanente au Fouquet…

        • [^] # Re: Prix

          Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

          Dans le cas de StopCovid (moins dans les autres cas je pense), le problème n'est pas le développement de l'application. Je ne pense pas qu'elle soit buggué mais dans la politique qui l'entoure:

          1) Faire une application franco-française alors que tous les autres pays du monde en développent une. Ne pouvait-on pas en faire une mondiale? Ca n'aide pas a l'adhésion des français.

          2) Faire une application pas totalement open-source, pas vraiment transparente ou bien évidemment on se rends compte dès fuites de données béantes et en clair sur des serveurs français mais contrôlé par des obscurs services français en faisant fis des conseils de la CNIL.

          3) N'ayant pas eu la confiance des informaticiens et connaisseurs de la CNIL, la pub n'a pas été vraiment faites auprès du public autre. Et comme on a voulu une application franco-française, elle est arrivée trop tard pour que ce soit la priorité des français. IL aurait fallut qu'elle sorte avant le déconfinement et que Macron l'annonce comme "vitale".

          Ce sont des erreurs de politiciens…

          Tous les autres échecs français ont des causes un peu différentes mais le problème de fonds est le même. On ne sort pas une solution clé en main en développant tout de zéro sans une montée en charge très lente.

          Google est sur le marché depuis 2000, Facebook depuis bien longtemps aussi. Les seuls qui aient réussi a s'imposer après sont ceux qui avaient une idée révolutionnaires et ils ont tous été racheté par Google, Facebook ou Microsoft (Y compris les succès français)…

      • [^] # Re: Prix

        Posté par  . Évalué à 5 (+4/-1). Dernière modification le 23/06/20 à 22:02.

        Il m'arrive de travailler sur des marché publique. Je sais que je ne sais pas tout.

        Je résume à tout est la faute du code des marché publique.
        En vrai c'est pas que la faute du CDMP je sais que je résume vachement mais il est tellement présent dans tous les problèmes que j'ai vu.

        Mon idée est que :
        - Soit il manque un "corps d'informaticien d'état" (il est balbutiant à la DINUM) comme les architectes d'état ou les ingénieurs armement ou les procureurs, les enseignants… Il existe plein de format existant pour cela dans d'autres métiers. Une DINUM ambitieuse++10 pourrait devenir ça. Les fonctionnaires en place ne sachant à l'évidence pas gérer de l'info il leurs manque des spécialistes.
        - Soit il faut arrêter les ***** avec ce ***** de CDMP pour les projets informatiques. La solution ce n'est pas de l'annuler, il a un rôle essentiel (corruption…), mais d'en faire un adapté aux SI. Soit un autre complètement soit le même mais adapté (je crois plus à un totalement différent).

        C'est cool d'avoir ce genre d'opinion car tout ça ça coûte tellement cher en invest' que je suis sûr de ne jamais rien voir arriver en vrai :/ .

        Du coup aujourd'hui on a une orga du travail info dans le publique qui coûte trop cher mais pour que ça coûte moins il faudrait dépenser plus (au début) ou créer du fonctionnaire. Ce genre de décision est assimilable à un suicide politique et n'est pas prêt d'arriver.

        • [^] # Re: Prix

          Posté par  . Évalué à 2 (+3/-3). Dernière modification le 24/06/20 à 00:40.

          DINUM c'est le nouveau nom de la DILA, qui avait remplacé le SGMAP, qui remplaçait la DGME,… Il n'y a pas vraiment d'espoiraà aavoir. Il y a trop de politique en jeu pour faire de la maîtrise d'ouvrage pertinente.

          • [^] # Re: Prix

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+1/-0).

            … DMGE, qui était la fusion de la DRB, l'Adaé, la DUSA et la DMGPSE, et sachant que l'Adaé créé dans le cadre d'ADELE était la suite de l'ATICA, qui venait après la mission interministérielle de soutien technique pour le développement des technologies de l'information et de la communication dans l'administration (créée en 1981)…

            On retrouve des contenus tagués adae, atica, dgme, etc.

            • [^] # Re: Prix

              Posté par  . Évalué à 2 (+1/-1).

              J'adore la France et sa surabondance d'acronymes :D

      • [^] # Re: Prix

        Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

        l’État est tout de même une sacrée vache à lait pour le secteur informatique

        Je ne vois pas pourquoi cela se limiterait secteur informatique. J'avais été scandalisé par le contrat passé par le gouvernement lors du projet de mise en place d'une écotaxe pour les poids lourds. Outre les coûts de mise en place d'un projet qui n'a pas abouti, il y avait une clause au contrat :

        En cas d'abandon de l'écotaxe, l'Etat s'engage à verser un milliard d'euros sur un an, dont 800 millions sans délai à Ecomouv'

        Source

      • [^] # Re: Prix

        Posté par  . Évalué à 2 (+0/-1).

        Il ne faut pas tout mélanger non plus. Oui cloudwatt était un sacré rattage.

        Qwant a été financé par la caisse des dépot comme la plus part des startup qui dure un peu en France. Ils ont été choisi comme moteur de recherche par défaut pour l'administration. On leur reproche leur lien avec Bing, mais en attendant, le service marche très bien.

        Louvois, la paye de l'armée, est aussi un ratage à cause de l'armée, qui n'a jamais voulu uniformiser ses pratiques : en gros, chaque base avait ses règles à elles, et ils ont laissé le prestataire se démerder avec toutes ces règles.

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Prix

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

          Qwant n'est pas fini et j'ai laissé tomber. Résultats trop vieux.

          OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

          • [^] # Re: Prix

            Posté par  . Évalué à 1 (+0/-2). Dernière modification le 25/06/20 à 15:37.

            J'utilise depuis plusieurs années, cela suffit 90% du temps.

            Les résultats vieux sont sur des mots uniques (genre "Facebook" ou "google"), tu penses vraiment avoir une autre url que celle d'origine ?

            Leur propre moteur n'est pas complètement fini. Mais bon on demande à une boite de 150 personnes d'en faire autant que 2 boites de 1000 (la taille des équipes des moteurs de recherche).

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: Prix

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

              Les résultats vieux sont sur des mots uniques (genre "Facebook" ou "google"), tu penses vraiment avoir une autre url que celle d'origine ?

              Pas la peine de faire des suppositions, il y a eu des rapports d’huissiers sur les résultats de Qwant qui montraient que les résultats qui ne venaient pas de Bing utilisaient un index vieux de plusieurs mois.

              C’est pas comme si Nextinpact avait fait une série d’article à ce sujet :

              Leur propre moteur n'est pas complètement fini. Mais bon on demande à une boite de 150 personnes d'en faire autant que 2 boites de 1000 (la taille des équipes des moteurs de recherche).

              C’est pas du tout ce qui est dénoncé.

              Le problème c’est de baser toute sa communication sur le fait d’être un acteur souverain, indépendant, ouvert pour au final n’être qu’une UI alternative à Bing ou renvoyer de mauvais résultats et de jouer la carte de la concurrence qui t’en veut quand ça commence à se voir.

              Et puis, si ta boite de 100 personnes veut concurrencer Google, Bing ou même DDG, tu commences pas par mettre 100k€/mois dans le loyer.

              Bref, Qwant c’est une startup typique : ça prend toute la thune que ça peut puis ça finira par faire faillite. Ça serait anecdotique si ce n’était pas de l’argent public.

              • [^] # Re: Prix

                Posté par  . Évalué à 3 (+0/-0).

                Oui je parle évidement de l’enquête de Nextinpact qui montrait un bug dans leur gestion de cache. Bug qui n'avait aucune espèce d'importance car il était mis en évidence par des requètes simplistes.

                Le problème c’est de baser toute sa communication sur le fait d’être un acteur souverain, indépendant, ouvert pour au final n’être qu’une UI alternative à Bing ou renvoyer de mauvais résultats

                C'est bien ce que je reproche aux détracteurs de qwant. Leur service marche. L'important est la sauvegarde de la vie privé, ce qu'ils permettent pour de vrai. Le deuxième est "les mauvais résultat", ce qui est simplement faux. J'ai laissé tomber duckduckgo à cause de ses résultats centré sur les US et souvent à coté de la plaque (genre "Paris" renvoyait sur Paris, texas). Qwant ne fait pas ça.

                Bref, Qwant c’est une startup typique : ça prend toute la thune que ça peut puis ça finira par faire faillite. Ça serait anecdotique si ce n’était pas de l’argent public.

                Cette phrase n'a aucun sens. 80% des startup ne passent pas 5 ans. Aucune startup en France ne peut grossir sans avoir la caisse des dépôts qui payent. Ce n'est pas vraiment de l'argent publique, et c'est impossible de faire sans.

                "La première sécurité est la liberté"

                • [^] # Re: Prix

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

                  C'est bien ce que je reproche aux détracteurs de qwant. Leur service marche. L'important est la sauvegarde de la vie privé, ce qu'ils permettent pour de vrai.

                  Ah, les sources de Qwant ont été publiées pendant que je regardais ailleurs ? Ou bien tu es allé un peu vite dans ta formulation, et tu voulais dire qu’ils promettent protéger la vie privée de leurs utilisateurs. Comme DuckDuckGo quoi… ou même Google et autre Facebook !

                  • [^] # Re: Prix

                    Posté par  . Évalué à 3 (+0/-0).

                    Difficile de répondre à message tellement pétri de mauvaise fois.

                    Qwant a fait de la pub télé sur le sujet, elle s'exposerait en justice au minimum à de la publicité mensongère, voire escroquerie.

                    Ils ont été audité par l’État, dont cette particularité intéressaient beaucoup. L’État a largement les moyens d'auditer ce genre de code pour vérifier les dire.

                    Qwant a embauché Guillaume Champeau (fondateur de Nextinpact) comme directeur de l'éthique, sont rôle est de définir ce qu'il est possible de faire. Il n'est pas là pour faire du washing.

                    Qwant a embauché aussi Tristan Nitot, qui a été temporairement PDG, c'est un fondateur de Mozilla, je ne crois pas un seul instant qu'il est "achetable".

                    Les ingénieurs bossant pour Qwant sont en France, et si vraiment la gestion de la vie privé y était une arnaque ont aurait déjà eu des fuites sur ce sujet.

                    "La première sécurité est la liberté"

                    • [^] # Re: Prix

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

                      Qwant a fait de la pub télé sur le sujet, elle s'exposerait en justice au minimum à de la publicité mensongère, voire escroquerie.

                      Parce que tu crois que quand des vidéastes font de la pub pour NordVPN en disant que ça protège ta vie privée et que ça peut même te protéger du gouvernement Chinois ils risquent quelque chose ?

                      C’est débile comme argument. C’est presque une inversion de la charge de la preuve : on demande à ce qu’ils prouvent qu’ils respectent la vie privée de leurs utilisateurs, tu nous réponds que c’est à nous de prouver qu’il ne le font pas pour pouvoir les attaquer pour publicité mensongère.

                      Ils ont été audité par l’État, dont cette particularité intéressaient beaucoup. L’État a largement les moyens d'auditer ce genre de code pour vérifier les dire.

                      Et la DINUM a dit que c’était une coquille vide.

                      Qwant a embauché Guillaume Champeau (fondateur de Nextinpact) comme directeur de l'éthique, sont rôle est de définir ce qu'il est possible de faire. Il n'est pas là pour faire du washing.

                      Prouve le. À part l’argument d’autorité, on a rien.

                      Au passage, Champeau est le fondateur de Numerama.

                      Qwant a embauché aussi Tristan Nitot, qui a été temporairement PDG, c'est un fondateur de Mozilla, je ne crois pas un seul instant qu'il est "achetable".

                      Nitot qui a quitter le bateau avant qu’il ne coule ?

                      Même si on veut garder l’argument de bonne foi, rien ne prouve qu’il y est aller avec plein d’idée en tête pour au final subir une désillusion.

                      Les ingénieurs bossant pour Qwant sont en France, et si vraiment la gestion de la vie privé y était une arnaque ont aurait déjà eu des fuites sur ce sujet.

                      Parce que les ingénieurs français ont plus d’éthique que les autres ?

                      Ça reste à prouver.

                      • [^] # Re: Prix

                        Posté par  . Évalué à 1 (+0/-2).

                        Je ne te ferais pas changer d'avis, il faut arreter de raconter n'importe quoi. C'est vraiment du french bashing à 2 balles.

                        , tu nous réponds que c’est à nous de prouver qu’il ne le font pas pour pouvoir les attaquer pour publicité mensongère.

                        Non, ça c'est toi qui découvre comment fonctionne la publicité mensongère.

                        Et plus, c'est totalement débile, car c'est impossible de prouver qu'il respecte la vie privé.

                        Et la DINUM a dit que c’était une coquille vide.

                        Source ?

                        Prouve le. À part l’argument d’autorité, on a rien.

                        C'est lui qui le dit. Il est diplômé en droit, à défendu la licence globale, il a fait des conférences sur le sujet. Tu peux toujours le traiter de menteur et de manipulateur, mais il faudrait le prouver.

                        Nitot qui a quitter le bateau avant qu’il ne coule ?

                        Tu inventes. Il suffit de lire son blog.

                        Parce que les ingénieurs français ont plus d’éthique que les autres ?

                        Non, mais on les rencontres. Ils sont à Paris et Nice. Des histoires sont sortis mais pas sur le respect de la vie privé par le moteur.

                        "La première sécurité est la liberté"

                    • [^] # Re: Prix

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-1).

                      Qwant a embauché Guillaume Champeau (fondateur de Nextinpact)

                      il est connu pour avoir travaillé pour Numerama, pas à Next INpact.

                • [^] # Re: Prix

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 26/06/20 à 11:35.

                  80% des startup ne passent pas 5 ans. Aucune startup en France ne peut grossir sans avoir la caisse des dépôts qui payent. Ce n'est pas vraiment de l'argent publique, et c'est impossible de faire sans.

                  Oh, c’est donc de l’argent privé ? Qui appartient à quelle structure ?

                  Gaffe, si tu réponds "à l’État", c’est la définition même d’argent public ;)

                  • [^] # Re: Prix

                    Posté par  . Évalué à 1 (+0/-2).

                    Disons que ce n'est pas l'argent issue des impôts, sinon l'argent d'EDF ou de la SNCF est publique selon toi ?

                    "La première sécurité est la liberté"

                • [^] # Re: Prix

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

                  ça prend toute la thune que ça peut puis ça finira par faire faillite.

                  Cette phrase n'a aucun sens. 80% des startup ne passent pas 5 ans.

                  Je te laisse méditer sur ça.

    • [^] # Re: Prix

      Posté par  . Évalué à 5 (+4/-2).

      M'enfin: ça prouve bien que:
      1. Les gens respectent encore très bien les mesures de distanciation
      2. Les malades respectent parfaitement leur quarantaine

      Sinon, je pense qu'il serait bien plus simple de demander à Facebook de gérer ça:
      -C'est encore plus intrusif, mais tout le monde s'en fout parce que c'est Facebook et pas le gouvernement, donc c'est 'achement moins grave
      -Ils peuvent analyser ton parcours et tes messages privés pour savoir si tu es infecté. Tu peux aussi balancé le nom des gens infectés par inadvertance dans tes messages privés, leurs algos peuvent associer facilement les pseudonymes que tu penses cachent super bien l'identité des gens dont tu parles. L'inférence avec les trajets des suspects fera le reste. (Oui, bien sûr qu'ils lisent les messages privés. Ils les revendent, même!)
      -Je suis sûr qu'il y a bien plus de gens qui ont FB sur leur téléphone qu'une appli "Stop-Covid-nn"

      • [^] # Re: Prix

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

        • C'est encore plus intrusif, mais tout le monde s'en fout parce que c'est Facebook et pas le gouvernement, donc c'est 'achement moins grave

        Ceux qui gueulent contre le pistage gouvernemental gueule aussi contre le pistage de E Corp, c’est pas antinomique.

        • [^] # Re: Prix

          Posté par  . Évalué à 10 (+8/-0).

          Correction:

          Il y a des gens qui gueulent contre les 2.

          Et il y a les médias qui étalent sur Facebook leur inquiétude que l'appli "Stop Covid-19" ne soit pas assez respectueuse de la vie privée, et les gens qui les suivent en se demandant si c'est bien prudent d'installer cette appli.

          • [^] # Re: Prix

            Posté par  . Évalué à 2 (+2/-3). Dernière modification le 23/06/20 à 21:22.

            ++ faudrait pas condamner cette application trop vite, même imparfaite et même avec bien peu de gens l'utilisant actuellement, c'est un vrai effort d'indépendance technologique. Et elle nous servira à l'automne peut être bien

            Expérience perso : je suis surpris et déçu que personne ne l'utilise dans mon entourage professionnel, où pourtant, quelles qu'en soient les raisons, je m'attendais à une adoption massive. Vraiment déçu :-/ (je continue, et continuerai, de l'utiliser quant même)

            • [^] # Re: Prix

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+3/-1).

              c'est un vrai effort d'indépendance technologique.

              Mouais, je suis pas sûr que l’enjeu de l’indépendance technologique de l’État soit sur StopCovid.

              En plus de ça, niveau indépendance on repassera, les données sont stockées chez Microsoft.

              • [^] # Re: Prix

                Posté par  . Évalué à 6 (+5/-0).

                En plus de ça, niveau indépendance on repassera, les données sont stockées chez Microsoft.

                Non, tu confonds, les données sont stockées (avec un contrat très cher et conclus sans appel d'offre) sur des serveurs de boîtes françaises. C'est les données du Health Data Hub, bien plus sensibles, qui sont stockées chez Micromou.

                C'est amusant que le gouvernement prône l'indépendance en relation à Google et Apple pour créer stopcovid, mais passe le stockage de HDH à MS, c'est ce qu'on doit appeler un dédoublement schizophrénique, j'imagine ? :-)

  • # Condition des notifs

    Posté par  . Évalué à 4 (+3/-0).

    En lisant l'article on se rend compte que les conditions de notif sont rarement réunis :

    • Seulement 68 patients se sont signalés
    • Il faut que la personne soit à moins d'1 m pendant 15 minutes c'est très long, et il faut qu'en face la personne ait installé l'appli : sérieusement à part les gens très proche de vous, vous restez plus de 15 minutes à moins d'un mètre d'une personne ? Même dans le métro le flux de passagers changent souvent.
    • La personne malade SAIT qu'elle est malade et va donc éviter les long contacts avec les autres

    Au final j'ai l'impression que les notifs ont été envoyés aux gens qui ont testé l'application

    • [^] # Re: Condition des notifs

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

      Il faut que la personne soit à moins d'1 m pendant 15 minutes

      Au passage, ça, c’est géré côté serveur. L’application prend toutes les données, tout le temps (ou quand elle fonctionne devrai-je dire) et envoie tout aux serveurs gouvernementaux. C’est sur ces serveurs que sont gérés la rétention et l’analyse des « contactes ».

    • [^] # Re: Condition des notifs

      Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

      Je me répond à moi même :

      Pour le moins d'un mètre de distance avec des inconnus, ça peut arriver dans les trains type tgv.

      Sur le fait que la personne soit malade, je n'avais pas pensé au cas suivant : la personne s'aperçoit après avoir installé l'appli qu'elle a contracté le virus et le déclare pour prévenir les personnes qu'elle a fréquenté les dernières 48h.

      Réunir les critères restent extrêmement difficile pour obtenir une notif.

    • [^] # Calibrage ?

      Posté par  . Évalué à 4 (+3/-1).

      Il faut que la personne soit à moins d'1 m pendant 15 minutes c'est très long

      Oui, n’a t’on réellement aucun risque d’être contaminé par une personne malade si on est à plus d’un mètre ou si l’on reste moins de quinze minutes auprès d’elle ?
      Ce serait une super nouvelle (mais sur le premier critère, on a déjà la réponse).

      Ça donne plutôt l’impression qu’ils veulent économiser les tests.
      Mais on est censé en avoir maintenant, et avec seulement 68 signalements, il y a de la marge. À ce stade-là, ce n’était pas la peine de développer une appli, il faudrait peut-être revoir les seuils.

      Ou alors il convient de ne pas avouer que la distance d’un mètre n’est pas suffisante, parce qu’autrement, l’école et les entreprises ne pourraient pas redémarrer ?

      La personne malade SAIT qu'elle est malade et va donc éviter les long contacts avec les autres

      Le problème, c’est qu’on est contagieux environ deux jours avant de présenter des symptômes du covid-19. Sinon, ce serait bien plus facile à gérer et ça ne se serait probablement pas répandu plus que le SRAS.

      Frаnсе : 29965, Allеmаgnе : 9048. Масrоn : 20917.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.