Journal FreeBSD un OS sans avenir?

-54
17
août
2013

Pour mon premier journal, je vais en profiter pour faire un peu de pub à mon blog.

Dans un article sur FreeBSD, je tire la conclusion que ce système d'exploitation est inutilisable en Desktop, et à y réfléchir, selon la configuration logicielle et matérielle, son utilisation orientée serveur est là encore impossible. (En effet, les mêmes problèmes se posent)

Le désengagement progressif de Yahoo dès 2011, autant dans son utilisation, que dans sa contribution générale à FreeBSD, ainsi que d'autres acteurs importants, (par exemple, Hotmail dès 1997), au profit généralement de distribution GNU/Linux ou de système Windows, ne semble laisser aucun avenir à cet OS.

Comment voyez-vous l'avenir de FreeBSD? Comme système pour Playstation x?
Nulle part?
Avons-nous vraiment besoin de FreeBSD?

  • # représentatif ?

    Posté par . Évalué à 10.

    "par exemple, Hotmail dès 1997"

    D'un point de vue de technicien , les circonstances du désengagement ne sont pas technique. Je ne pense pas qu'on puisse l'utiliser comme exemple pour prévoir la tendance quant à l'avenir de FreeBSD。
    Afin de réellement mesurer le futur de ce système, une étude sérieuse mérite d'etre entammé.

  • # Embarqué

    Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 17/08/13 à 15:45.

    À mon avis, il y a un domaine où FreeBSD reste utile : l'embarqué proprio. La license BSD est beaucoup plus permissive que la GPLv2 et permet donc à ceux qui font du proprio de moins se prendre la tête. Le code de FreeBSD est très clean et se prête très bien au hacking (je n'ai pas eut encore l'occasion de jouer avec les sources de Linux donc je ne peux pas comparer). Ça me semble un choix tout à fait viable pour ça. C'est d'ailleurs ce que fait mon ancien employeur.

    <troll> Par contre, effectivement, coté serveur ou desktop, c'est entre inutile et inutilisable … </troll>

  • # Conclusion un peu hâtive, non ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Quotes issues de ton blogs :

    J’avais par exemple gnome ou xorg qui demandait à être compilé pour une mise à jour de sécurité, je devais alors cesser d’utiliser mon ordinateur pendant plusieurs heures.

    Oui c'est le principe de compiler soit-mêmes ses paquets. En contrepartie, ca permet une configuration plus fine de son OS. Certains utilisateurs en semblent assez satisfait.

    C’est rapide, ils sont quasiment tous périmés, et vulnérables à des failles de sécurités plus ou moins graves.

    Bof, périmé est un grand mot pour dire qu'ils ne sont pas à la dernière version parue. Je te l'accorde, les paquets ont quelques versions de retards, mais ce n'est pas pire qu'une Debian stable.

    Pour résumer, chez FreeBSD, c’est du pipeau!

    Je trouve que tu vas vite en besogne.

    Dernièrement ils ont pris KMS chez Linux, ce qui n’est pas mauvais en soit

    Il y a des échanges de codes entre les 2 OS depuis longtemps.

    mais chez les BSD, ils se plaignent souvent de se faire voler par « Linux ». C’est je trouve, assez étrange comme comportement …

    Faut peut-être voir les contextes de ces "voles", et comment est-ce qu'ils se sont déroulés, avant de porter un jugement sur la chose.

    À l’heure où les ordinateurs portables supplantent les pc de bureau

    Je ne vois pas en quoi. Peut-être en terme de ventilation mal conçue. Autrement je n'ai pas l'impression qu'il y a plus d'ordi portable que de fixe, en usage dit "desktop", que ca soit en entreprise ou chez les particuliers

    il est évident que FreeBSD n’a avec sa compilation de ports, aucun avenir

    Non, ce n'est pas évident. Je peux te citer d'ailleurs au moins une distribution Linux qui a une excellente réputation et une très bonne communauté, alors qu'il n'existe aucun binaires officiels, où il faut tout compiler soit même : Gentoo. Si devoir compiler soit même ses programmes étaient un si gros obstacle, Gentoo aurait été abandonné depuis longtemps au profit des autres distributions.

    Bref FreeBSD ça craint de tous les points de vue : la gestion des paquets craint, la gestion des priorités craint, leur philosophie craint.

    Question de choix et de point de vu.

    FreeBSD, est un système d’exploitation obsolète et dangereux.

    Je trouve que c'est une conclusion un peu hâtive et exagérée.

    à y réfléchir, selon la configuration logicielle et matérielle, son utilisation orientée serveur est là encore impossible

    Mon serveur se porte très bien, merci. A ce jour, je n'ai recensé aucune intrusion, et je n'ai eu aucun problème de drivers ; c'est donc qu'il doit y avoir au moins une configuration matériel et logiciel (et un contexte également) pour lequel l'utilisation de FreeBSD en tant que serveur est utilisable, et non dangereux.

    Pour résumer, je trouve que l'article de ton blog n'est qu'un exutoire à une mauvaise expérience vécu, qui n'a finalement que peu d'intérêt et qui ne m'aura rien apporté, et encore moins convaincu de ne pas utiliser cet OS.

    Opera le fait depuis 10 ans.

    • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 17/08/13 à 16:15.

      J'utilise FreeBSD également et j'en suis vraiment très content, en temps que serveur et sur un PC de bureau « full intel », sauf la carte graphique (ouf).

      Cet OS a prit du retard et les raisons sont multiples et ce n'est pas la peine d'en parler… mais je constate que ce qui rebute pas mal de monde, c'est la licence !

      Le fait d'avoir un système BSD promeut l'utilisation sans retour systématique des modifications upstream.

      Pourtant on se demande bien ce qu'on ferait sans les grosses boites. S'il faut se battre contre tous les brevets déposés, elles sont une manne non négligeable d'idées, de main d'œuvre (combien d'entreprises travaillent aussi pour le libre ?) et de pognon.

      Pour les paquets sous FreeBSD, on peut en trouver ici par exemple.

      Si les pilotes peuvent être manquants et bogués pour certains matériels, tu (zero_divide) n'as qu'à contribuer au lieu de cracher dessus comme un porc. S'aurait été comme dire à l'époque où Linux commençait que c'est de la merde et qu'il vaut mieux rester sous Windows.

      Par contre, FreeBSD a loupé le coche avec la virtualisation et l'ARM, bien que le travail sur ces deux éléments soit en cours et ce depuis un moment.

      Love – bépo

      • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        J'ajouterais aussi que c'est pas très sexy comme OS pour les personnes peu expérimentées.

        Les outils ne sont pas les mêmes, la gestion est très différente, donc forcément si on s'attend à avoir un comportement à la Debian, on est dans le pétrin.

        Love – bépo

      • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Pour les paquets sous FreeBSD, on peut en trouver ici par exemple.

        Il y a déjà un système de packages binaires dans FreeBSD, hors PC-BSD…

        Par contre pour un desktop (ou laptop) je partirai directement sur du PC-BSD en effet.

        • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ah oui, pardon, en fait j'ai oublié de préciser que PC-BSD fourni des paquets au format pkgng :)

          Love – bépo

        • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

          Posté par . Évalué à -5.

          J'ai aussi essayé PC-BSD.
          Je ne sais pas si ça s'est amélioré depuis, je rencontrais toujours des problèmes de pilotes.
          La consommation de ressource était supérieure face à une distribution Debian par exemple (pour la même config).
          Enfin, la liste des paquets était extrêmement limitée.
          Je ne trouvais pas à l'époque (de souvenir) Vlc, pas de Inkscape, Openoffice en paquet etc.
          Une fois encore, l'utilisation Desktop "un peu poussée" est pour moi, impossible.

          • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 6. Dernière modification le 17/08/13 à 17:49.

            Je ne dis pas que c'est possible absolument de l'utiliser en desktop, par contre ton article est bon à jeter/réécrire aux deux tiers.

            Love – bépo

          • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

            Posté par . Évalué à 5.

            Je ne trouvais pas à l'époque (de souvenir) Vlc, pas de Inkscape, Openoffice en paquet etc.

            Je ne suis pas BSDiste (juste testé deux trois fois) mais j'ai l'impression que tu racontes un peu de la merde.

            VLC is included in the Ports Collection of the FreeBSD operating system. So you can simply install VLC with pkg_add.

            However you will get a very bare-bone version of VLC. We recommend you to compile it with the following command:

            cd /usr/ports/multimedia/vlc && make install clean

            Alors clairement, selon moi, tu auras une meilleure expérience du desktop avec Debian et encore mieux avec Ubuntu qui n'a pas d'état d'âme à assister l'utilisateur dans l'installation de binaires proprio, qu'avec FreeBSD. Reste que FreeBSD reste un OS de choix pour ceux qui veulent du KISS efficient… Comme tu l'as fait remarquer toi même, un des avantages de FreeBSD sur GNU/Linux c'est que FreeBSD est un ensemble (noyau+userland) cohérent et intègre.

            • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

              Posté par . Évalué à -10.

              Je ne suis pas BSDiste (juste testé deux trois fois) mais j'ai l'impression que tu racontes un peu de la merde.

              Non, je parlais des logiciels (Vlc, etc …) disponibles en paquets depuis l'interface graphique de PC-BSD. Ce n'est pas le même dépôt que pkg_add.
              En tout cas à l'époque, je le répète, il n'y avait qu'un nombre très limité de logiciels disponibles depuis cette interface. L'avantage, c'était que cette liste de programmes était bien plus à jour.

          • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

            Posté par . Évalué à 4.

            Je ne trouvais pas à l'époque (de souvenir) Vlc, pas de Inkscape, Openoffice en paquet etc.

            En fait tu devrais arrêter l'informatique. Ca fait au moins 10 ans que VLC et/ou OpenOffice existent sous FreeBSD en précompilé.

      • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Pourtant on se demande bien ce qu'on ferait sans les grosses
        boites. S'il faut se battre contre tous les brevets déposés,
        elles sont une manne non négligeable d'idées, de main d'œuvre
        (combien d'entreprises travaillent aussi pour le libre ?) et de
        pognon.

        Bien sur, mais quel rapport avec le fait de laisser les boites reprendre sans contribuer en retour ?

        Regardons le kernel Linux, qui a beaucoup de retour de grosses boites et qui est sous GPL v2. Ou gcc.

        Et des projets sous BSD ( ou assimilés, genre Apache/MIT ) ont aussi des retours.

        Donc on peut difficilement dire qu'il y a une corrélation, ne serais que parce que maintenir un fork de code conséquent est couteux en temps, au delà des soucis de licence.

    • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

      Posté par . Évalué à 8. Dernière modification le 17/08/13 à 16:21.

      Pour résumer, je trouve que l'article de ton blog n'est qu'un exutoire à une mauvaise expérience vécu, qui n'a finalement que peu d'intérêt et qui ne m'aura rien apporté, et encore moins convaincu de ne pas utiliser cet OS.

      T'es vachement dur tout de même. Les punchlines en gras ca fait vachement pro, genre journalisme d'investigation. Ca donne tout de suite du contenu à l'article.

      En plus c'est du travail de fond. Trois ans de boulot pour se rendre compte ce qu'impliquait d'utiliser un système basé sur les sources. Tant de dévotion ça force le respect.

    • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

      Posté par . Évalué à 4.

      il est évident que FreeBSD n’a avec sa compilation de ports, aucun avenir

      Non, ce n'est pas évident. Je peux te citer d'ailleurs au moins une distribution Linux qui a une excellente réputation et une très bonne communauté, alors qu'il n'existe aucun binaires officiels

      De plus il existe un tas de packages binaires, officiels, pour FreeBSD, on est pas obligé d'utiliser les ports.

      N'y a-t-il pas la même chose pour Gentoo ? http://packages.gentoo.org/ n'est pas officiel ?

      Comme tu l'as fait remarquer le fait de passer 28 heures à compiler ses programmes n'a rien à voir avec l'OS. On peut faire exactement pareil avec Debian !

      Que le support matériel soit en retard par rapport à Linux ça me semble vrai, il y a plus d'utilisateurs de Linux que de FreeBSD c'est sûrement ça l'explication. Par contre dire que c'est pas stable et obsolète c'est du grand n'importe quoi… http://www.freebsd.org/security/advisories.html

      • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

        Posté par . Évalué à -6.

        Le problème, c'est le fait que les ports ne soient pas à jour, et contiennent des vulnérabilités.
        Face à cette situation, pour garder le système sûr, il faut passer par la compilation de ports. Sinon, on peut attendre des mois avant de voir le dépôt de paquet être mis à jour.
        Donc que faire? Cesser d'utiliser le pc pendant ce temps?

        Et je le répète, avec les distributions GNU/Linux, on a vraiment le choix généralement (sauf Gentoo?), de choisir d'utiliser des paquets.
        Or je n'ai pas ce choix avec FreeBSD. Je ne peux que compiler des ports lorsque je me retrouve avec des paquets vulnérables, non mis à jour, et que portaudit m'enjoint de les mettre à jour ou de les désinstaller.

        Que le support matériel soit en retard par rapport à Linux ça me semble vrai, il y a plus d'utilisateurs de Linux que de FreeBSD c'est sûrement ça l'explication. Par contre dire que c'est pas stable et obsolète c'est du grand n'importe quoi… http://www.freebsd.org/security/advisories.html
        

        Je le répète, je n'invente rien, c'est du vécu.
        Je n'ai jamais vécu de tels bugs et problèmes avec une quelconque distribution GNU/Linux.
        Enfin, obsolètes, les paquets le sont. De plus, certains aspects du système le sont aussi.

        • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Donc pour toi, si tu ne passes pas dans l'heure à la toute dernière version de LaTeX, tu vas immédiatement te faire pirater ?

          Il faut tout de même garder la tête sur les épaules, ce n'est pas parce qu'il y a une vulnérabilité qu'elle sera forcément exploitée, surtout si tu es derrière un firewall et que tu utilises un OS à peu près inexistant.
          Ou alors tu es une cible d'intérêt primordial pour des groupes suffisamment importants pour te faire une attaque sur mesure, mais j'ai quand même du mal à y croire.

          Bref, tu peux très bien vivre même sans recompiler ton OS tous les jours sans vraiment craindre quoique ce soit…

          • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

            Posté par . Évalué à -10.

            Alors, avec cette logique là, je peux utiliser windows xp jusqu'en 2016 au moins. Mieux, je reste sur Debian 4, pas la peine de mettre à jour …

            Tu me parles de LaTex, mais il y a aussi Libreoffice, Firefox, etc …
            La probabilité de se faire "pirater" augmente proportionnellement avec le temps d'utilisation et le nombre de logiciels vulnérables.

            Bref pour moi, FreeBSD n'est pas un OS utilisable en Desktop, parce qu'il pousserait en se passant de la compilation, à utiliser des logiciels potentiellement dangereux.
            Pour un OS qui se prétend très sûr, ça fait pour le moins, très tâche.

            Bref, justifiez l'injustifiable comme vous voulez …

            • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Windows XP détient 40% du marché, FreeBSD… 0,05% ?

              Qui irait s'embêter à faire un pirater un OS qui ne rapporterait rien ?

              • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

                Posté par . Évalué à -5.

                Les malware et les failles cross-platform existent. (Flashplayer, LaTex, OpenOffice, Firefox, Foxit Reader)
                Si la vulnérabilité est présentent dans ce cas, que tu utilises un OS orienté desktop qui a une part de marché dite de 1% pour "Linux", ou 0.05% pour FreeBSD, le risque est présent.
                Enfin, ça rapportera toujours quelque chose.

                J'utilise GNU/Debian notamment pour la sécurité. Je pense pouvoir dire, que beaucoup d'autres utilisateurs de GNU/Linux évoquent cette raison.
                Crois-tu vraiment que tu pourras leur répondre : "ce n'est pas grave si certains de nos paquets sont dangereux, après tout, nous utilisons un "OS Desktop" qui n'a qu'une toute petite part de marché."?

            • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

              Posté par . Évalué à 6.

              Tu me parles de LaTex, mais il y a aussi Libreoffice, Firefox, etc …

              Tu sais libreoffice hormis ouvrir "britney_spears_nue.doc" de la cousine du roi du nigéria qui cherche à placer son argent la surface d'exposition est maitrisée et maitrisable… Reste les clients connectés à internet.

              Maintenant on dirait que tu as eu la révélation du siècle alors que tu viens de découvrir l'eau tiède. Comme tu le dis ca fait plus de dix ans que c'est comme ca, et s'en rendre compte prend au pire un mois. Si le système ne correspond pas à tes besoins bha il correspond pas à tes besoins. Pas besoin de cracher de la merde sur le projet.

            • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Mais pourquoi n'as-tu pas utilisé / essayé PC-BSD ? Il y a des paquets à jour, en grand nombre, sans compilation interminable, l'OS est moderne, pratique à utiliser au jour le jour ?

              C'est vrai que les binaires des paquets en général datent un peu voire beaucoup sur FreeBSD et que ce n'est pas toujours aisé d'installer des mises à jour de programmes. Il faut espérer que pkgng apportera une facilité à ce niveau. Si ça a été créé, c'est sans doute que les dev de FreeBSD se sont rendu compte des problèmes de l'ancien système.

              « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

            • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 18/08/13 à 17:57.

              « FreeBSD » n'est pas responsable des ports dans le sens où si il y a un problème de sécurité dans les ports, c'est ton problème si tu ne mets pas à jour.

              Les paquets pkgng de PC-BSD sont à jour, j'ai même eu une installation fonctionnelle du système entier + zfs + kde4 en moins de 20 minutes.

              Donc tu la boucle et tu retourne tranquillement mouler sur Ubuntu.

              Love – bépo

            • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

              Posté par . Évalué à 5.

              Tu me parles de LaTex, mais il y a aussi Libreoffice, Firefox, etc …

              Je crois que tu es sur quelque chose de grave là. Après tout, si le firewall libreoffice n'est pas à jour…

      • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        N'y a-t-il pas la même chose pour Gentoo ? http://packages.gentoo.org/ n'est pas officiel ?

        Dans leur wiki il est indiqué que Gentoo ne fournit pas officiellement de binaires. Par contre, ils fournissent bien des ebuilds qui indiquent à Portage où récupérer les sources d'un programme, comment les compiler, et comment les installer.

        Opera le fait depuis 10 ans.

    • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

      Posté par . Évalué à -4.

      Pour résumer, je trouve que l'article de ton blog n'est qu'un exutoire à une mauvaise expérience vécu, qui n'a finalement que peu d'intérêt et qui ne m'aura rien apporté, et encore moins convaincu de ne pas utiliser cet OS.

      Je dirais plutôt que j'argumente, et je présente une situation réelle, différente de la tienne. Ce que tu ne peux pas m'enlever.
      Et lorsque l'on lit que FreeBSD est utilisable en Desktop, pour moi, je suis désolé, ce n'est pas possible.

      Je suis en tout cas, heureux que tout se passe bien pour toi avec FreeBSD.

      • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

        Posté par . Évalué à 9.

        Avant, on critiquait la réponse laconique "chez moi ça marche!" dans les discussions sur la simplicité et la maturité d'une solution censée être accessible au grand public. Et on trouvait ça con de dire "chez moi ça marche!" parce que chez le gars qui râle, ben ça marche pas, et du coup "simple, mûr, et intuitif", ben si c'est pas pour tout le monde, c'est que c'est raté.

        Grâce à toi nous avons enfin le complémentaire:
        Une solution qui n'est pas censée être utilisable par n'importe quel débutant, et tu nous expliques que "chez moi ça marche pas".

        Je crois que nous allons, toi et moi, réussir à apporter une révélation au monde entier:
        Je peux recenser des cas d'installation et d'utilisation impossible de tous les OS sur toute sorte d'ordinateur pour toute sorte d'application. Tu apportes la conclusion:

        Aucun système n'est possible à utiliser si sur le bureau, ni sur les serveurs!

        Mais alors, à quoi est branché mon clavier???

      • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Je dirais plutôt que j'argumente,

        Apparemment, tu es le seul ici à penser ça. Si tu veux voir à quoi ressemble une argumentation, essaie de lire un livre.

      • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

        Posté par . Évalué à 10.

        Je dirais plutôt que j'argumente, et je présente une situation réelle, différente de la tienne.

        Réelle ? Mon cul.

        Ça par exemple :
        J’avais par exemple gnome ou xorg qui demandait à être compilé pour une mise à jour de sécurité, je devais alors cesser d’utiliser mon ordinateur pendant plusieurs heures.

        C'est un gros tas de mensonge ou de désinformation. Compiler un programme pour le mettre à jour n'oblige personne à se passer de son pc ni d'arrêter d'utiliser le dit programme dans sa version précédente.

        Alors soit tu es un boulet, soit tu es un hater. Et vu le titre et la liste des articles de ton blog, c'est vite vu. Ça sens le pervers narcissique ça, et ça se soigne.

        Bref trouves-toi un hobby.

      • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Le système de fichiers UFS qui en soit est vraiment mauvais (UFS supporte très mal les crashs système), était malmené, à force d’arrêter "brutalement" la machine pour sortir du freeze.

        Alors ça ça me fait rire. ca fait des années qu'il y a un système de fichier journalisé sous FreeBSD.

    • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Autrement je n'ai pas l'impression qu'il y a plus d'ordi portable que de fixe, en usage dit "desktop", que ca soit en entreprise ou chez les particuliers

      Faut pas abuser quand même. Va dans n'importe quelle grande surface vendant des ordinateurs, compare la taille des rayons ordi portable et fixe, et fais la même comparaison avec les années précédentes. Si tu vois autant d'ordinateurs portables, c'est bien parce qu'il y a de la demande.

      D'ailleurs, dans mon entourage (pas nécessairement technophile), à chaque fois que j'entends quelqu'un dire "je veux un nouvel ordinateur", la question ne se pose même pas: bien sûr, ce sera un portable. C'est plus léger (à comparer avec tour + clavier + souris + écran, hein), c'est portable (et donc rangeable), c'est plus joli. Pour le grand public, ça répond clairement mieux au besoin (qui est "faire tourner Chrome et Skype et rester joli", pas "faire tourner mon serveur mail en consommant peu").

      Pour l'entreprise, je dirais que le portable a pas mal d'avantages comparé au fixe, avantages que le décideur comprend et suit, mais je connais pas assez pour pouvoir réellement en parler.

    • [^] # Re: Conclusion un peu hâtive, non ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Oui c'est le principe de compiler soit-mêmes ses paquets. En contrepartie, ca permet une configuration plus fine de son OS. Certains utilisateurs en semblent assez satisfait.

      Le gros avantage du système de ports vis à vis d'un système de packages classique à la RPM ou DEB c'est à mes yeux la simplicité du processus d'installation.

      En effet le système repose essentiellement sur make — c'est à dire un outil avec lequel est familier tout programmeur¹ — et a une documentation potable (porter's handbook) qui fait que porter un logiciel à l'arrache prend 12 minutes — j'ai effectivement fait mon premier port en une poignée de minutes en suivant linéairement la doc.

      J'ai fait des ports pour Debian et pour Macports, si ce dernier est également très agréable, je garde une impression très négative de Debian, essentiellement à cause de la documentation que je jugeais bavarde et peu claire (trop de détails et pas assez de perspective).

      Cette simplicité est aussi très appréciable pour faire une mise à jour vite-fait, mal fait, si la nouvelle version tarde un peu à arriver dans les ports et qu'on en a besoin.

      Je ne connais pas les systèmes de ports de NetBSD et OpenBSD, mais ils semblent plus évolués que ceux de FreeBSD: NetBSD intègre complètement le paradigme de cross-compilation, il me semble, et OpenBSD part du principe qu'un port est un procédé comme un autre pour créer un package — ce qui donne un statut clair à ces deux choses.

      ¹ Oui on peut programmer sans connaître make, mais c'est une sorte de Bildungslücke, plutôt un handicap qu'un atout.

  • # Hotmail

    Posté par . Évalué à 5.

    Hotmail l'a abandonné en 1997, tout simplement car ils ont été rachetés par… micro$oft !

    • [^] # Re: Hotmail

      Posté par . Évalué à 10.

      C'est d'ailleurs cette même année qu'on s'est rendu compte qu'écrire micro$oft était vraiment ridicule ;)

  • # Notoriété

    Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 17/08/13 à 17:10.

    Ah, c'est sûr que le troll à l'arrache, ça reste le meilleur moyen de faire venir du monde sur un blog créé en juin 2013 et comprenant trois articles. Voilà, maintenant tu vas pouvoir te faire plaisir en contemplant une grosse barre dans tes stats à la date d'aujourd'hui, merci DLFP.

    Prochainement, je vous proposerai peut-être un commentaire constructif.

    • [^] # Re: Notoriété

      Posté par . Évalué à -10.

      En quoi est-ce du troll?
      Donner un avis négatif est donc forcément du troll?
      Je me base sur une expérience répétée, que tout le monde pourra répéter et "subir".

      Essaie de garder le système à jour, et tu verras ce que c'est.

      Moi, j'ai essayé, et je donne mon avis, je sais donc de quoi je parle.

      Et toi? À part troller?

      • [^] # Re: Notoriété

        Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 17/08/13 à 18:21.

        Je garde mon système à jour sur un Atom avec un disque IDE pourri et ça va très bien. Alors c'est sûr vu que c'est un serveur c'est pas gênant si c'est un peu lent.

        Il tourne avec ZFS et poudriere pour la forge de paquets pkgng, j'y héberge mail, sites, murmur (requière Qt tout de même) et ejabberd. Et il fût un temps, minecraft, mais là c'était trop hard avec un Atom :°

        Love – bépo

    • [^] # Re: Notoriété

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Ah, c'est sûr que le troll à l'arrache, ça reste le meilleur moyen de faire venir du monde sur un blog

      Et encore tu n'as pas lu le sommet trolissime qu'est son article sur Torvalds. Là on est dans le troll vraiment bien gras et poilu ;-)

      • [^] # Re: Notoriété

        Posté par . Évalué à 5.

        Déconnes pas c'est basé sur des faits: les stats des recherches Google ! Faudrait publier un papier la dessus.

      • [^] # Re: Notoriété

        Posté par . Évalué à 5.

        Et encore tu n'as pas lu le sommet trolissime qu'est son article sur Torvalds. Là on est dans le troll vraiment bien gras et poilu ;-)

        Excellent ! En particulier le paragraphe "Linus Benedict Torvalds un fardeau pour GNU" qui est un veritable chef d'oeuvre !

      • [^] # Re: Notoriété

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Et encore tu n'as pas lu le sommet trolissime qu'est son article sur Torvalds. Là on est dans le troll vraiment bien gras et poilu ;-)

        Oui ça vaut son pesant de cacahouètes. Et encore ces bons vieux passages en gras…

        Prochainement, je vous proposerai peut-être un commentaire constructif.

      • [^] # Re: Notoriété

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Là on est dans le troll vraiment bien gras et poilu ;-)

        Vous avez attisé ma curiosité de trolleur, du coup j'ai jeté un oeil.
        Un seule chose à dire : ah ouais, quand même, dans la bêtise c'est même du hors concours ça fait exploser le trollomètre…
        Ce n'est pas parce qu'il est négatif qu'il est mal considéré comme il se complaît à l'imaginer, c'est seulement parce qu'il raconte vraiment n'importe quoi (et encore, le mot est faible) et d'une manière horrible à lire! A lire pour se marrer un bon coup (ou pas tellement on s’abîme les yeux à déchiffrer ce qu'il veut dire).

        • [^] # Re: Notoriété

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Fais attention, l'intensité est telle que ça pourrait être contagieux. Restons prudents.

      • [^] # Re: Notoriété

        Posté par . Évalué à 2.

        Ouais encore un comme la dev chez Intel qui n'a rien compris au style de communication de Linus.

  • # La crèmerie

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    J'ai l'impression que tu veux le beurre (un système protégé), l'argent du beurre (les dernières mises à jour des logiciels), les miches de la crémière (des paquets binaires à jour)

    Si tu veux un tel système, il ne faut clairement pas se diriger vers FreeBSD. Mon avis personnel serait que tu essaies Archlinux (ouais, encore la même) ou tu as à priori la toute dernière version des logiciels. S'il est assez largement distribué, tu auras des paquets, sinon faudra aussi que tu recompiles. Bien sûr il y a d'autres distributions qui font ça hein. Juste, moins bien.

    Par contre, je suis convaincu que FreeBSD a du potentiel:
    - Si tu ne mets pas souvent ton système à jour (parce qu'il est déjà bien sécurisé)
    - Si tu veux un système minimaliste (à la limite, tu connais chaque ligne de code qui tourne)
    - Pour continuer le point précédent, si tu es extrêmement paranoïaque que tu tiens à la sécurité
    - Si tu veux un système "bien codé", "à l'ambiance aimable" (à ce qu'il parait, hein)
    - Si tu veux un NAS tout fait

    alors FreeBSD a du sens.

    Avons-nous vraiment besoin de FreeBSD?

    Il n'y a pas de nous. Il n'y a pas de groupe d'action du libre / de l'open source / des systèmes d'exploitation. Il n'y a pas de concertation décidant de l'utilité et des next actions d'un tas de ligne de code. Il y a juste un ensemble hétérogène d'utilisateurs potentiels, qui voient que le produit répond au besoin. Eux personnellement ont besoin que personne n'empêche le développement de FreeBSD. Note d'ailleurs que ce besoin peut être indirect: une avancée de FreeBSD peut avoir un impact dans les autres systèmes d'exploitation, dont nous sommes utilisateurs.

    Toi et moi on n'en a pas besoin directement, bon, soit. Toi et moi n'avons pas plus besoin d'un chapeau distributeur de papier toilette. Et après ?

    Oh, et le meilleur pour la fin :

    Noyau, peut être plus épuré niveau code, par rapport à Linux, (normal me direz-vous, vu la pauvreté du noyau FreeBSD) mais salement monolithique.

    =]

    • [^] # Re: La crèmerie

      Posté par . Évalué à 3.

      J'ai l'impression que tu veux le beurre, l'argent du beurre, les miches de la crémière

      Sans oublier le sourire du crémier !

    • [^] # Re: La crèmerie

      Posté par . Évalué à 5.

      Si tu veux un tel système, il ne faut clairement pas se diriger vers FreeBSD. Mon avis personnel serait que tu essaies Archlinux (ouais, encore la même) ou tu as à priori la toute dernière version des logiciels.

      Arrête, Arch Linux c'est bien pire que FreeBSD.

      Le seul point que je trouve à peu près valable sur son billet, c'est le fait que FreeBSD supporte moins de matériel que GNU/Linux. Le second : les ports ne sont pas ç la dernière version, mais la plupart du temps ça ne nécessite pas de tout recompiler, juste l'outil dont on a besoin.

  • # Mal aux côtes...

    Posté par . Évalué à 4.

    Mal aux côtes tellement j'ai ri en lisant ton blog… Ce qui me rassure, c'est que ton expertise technique m'a l'air du même niveau que ta maîtrise de l'orthographe et de la grammaire, c'est-à-dire au ras des pâquerettes. Par contre, question ego et affirmations gratuites, tu frises les sommets. Voire même le ridicule…

    • [^] # Re: Mal aux côtes...

      Posté par . Évalué à 2.

      Sans oublier les contradictions…Linux c'est mal, c'est pas composé de micro-noyaux, BSD c'est mal c'est trop monolithique…

      • [^] # Re: Mal aux côtes...

        Posté par . Évalué à 2.

        Je n'ai pas lu le blog, mais dans cette phrase, je ne vois pas où est la contradiction, dans les 2 cas, il préfère les micro-noyaux.

        Tom

        • [^] # Re: Mal aux côtes...

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est surtout que sa phrase est complètement débile : « composé de micro-noyaux », si on part sur une architecture non monolithique il n'y a qu'un micro-noyau.

          Tu viens de te faire attraper en flagrant-délit de troll, je vais faire preuve de mansuétude pour cette fois. Mais que l'on ne t'y reprenne plus !

          —Marotte - Brigade anti-troll

          • [^] # Re: Mal aux côtes...

            Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 19/08/13 à 09:08.

            Pardon :p

            Je pensais que sur un micro-noyau chaque partie du kernel est dérivé en un micro-noyau…

            Bon ok je vois avec le schéma de wikipédia…"tout" tourne en espace utilisateur…c'est pas peu performant tout ça?

            • [^] # Re: Mal aux côtes...

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Bon ok je vois avec le schéma de wikipédia…"tout" tourne en espace utilisateur…c'est pas peu performant tout ça?

              En effet c'est le principe.
              Mais outre le fait de tourner un maximum de chose en espace utilisateur, tu rends les modules très indépendant des uns des autres ce qui signifie qu'à part lors d'un crash de la partie centrale du noyau qui est assez petit, tout le reste peut être relancé sans relancer la machine et même automatiquement !

              Et comme tu le soupçonnes, le problème vient des performances essentiellement car les modules doivent beaucoup dialoguer pour avoir un fonctionnement correct et la synchronisation avec le traitement des messages prend du temps.

  • # Instructif

    Posté par . Évalué à 10.

    Je voulais te remercier, parce que malgré mes années d'expérience dans les semiconducteurs, je ne savais pas que compiler des logiciels faisait dégager des gaz nocifs par les circuits imprimés.

    Je n'ose imaginer les masques à gaz nécessaires pour administrer les fermes de compilation des distros Linux!

    • [^] # Re: Instructif

      Posté par . Évalué à -10.

      Lis ceci, et encore, ce n'est pas complet.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Ozone
      Au moins, tu auras appris quelque chose : que tes années d'expériences dans les semi-conducteurs n'auront pas suffit à te rendre savant.

      • [^] # Re: Instructif

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        OK, c'est confirmé, car la tu es démasqué tu as joué trop gros : c'est de l'humour caméra cachée qu'on n'avait pas compris.
        Tu es fort, à nous avoir fait croire que tu parlais sérieusement.

        • [^] # Re: Instructif

          Posté par . Évalué à 5.

          C'est de l'humour, il n'a pas mis de gras pour appuyer sur les passages importants.

          The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

        • [^] # Re: Instructif

          Posté par . Évalué à -9.

          J'ai pas mal de document à ce sujet, au lieu de troller, peut être trouverez-vous le temps d'approfondir le sujet par vous même, en attendant :
          http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15104785

          Vous pourrez toujours nier, ou minimiser, comme d'habitude.

          • [^] # Re: Instructif

            Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 18/08/13 à 11:38.

            Tut tut tut, d'abord tu assumes tes responsabilités. Tu as cité la page Ozone de Wikipédia, comme on est tous très con, on a besoin que tu nous cites les passages de l'article qui traitent du dégagement de gazs toxiques nuisibles en lien avec les semi-conducteurs. Une chose à la fois.

          • [^] # Re: Instructif

            Posté par (page perso) . Évalué à 8. Dernière modification le 18/08/13 à 11:41.

            Vous pourrez toujours nier, ou minimiser, comme d'habitude.

            "The identified compounds were, however, insufficient in concentration and kind to explain the observed adverse effects. This suggests that chemicals other than those detected, so-called 'stealth chemicals', may contribute to the negative effects."

            --> Point d'ozone (c'es toi qui a parlé d'ozone)
            --> Personne ne nie que ça dégage un peu de choses, mais voila : "insufficient in concentration". Sérieux, quand je pète ça pue, mais de la à dire que ça va me tuer…
            --> On a rien trouvé, mais si si c'est la. Ou alors on va conclure à l'effet placebo ou des ratés de l'expérience
            --> tiens, ça me rappelle des études sur le wi-fi

            Vous pourrez toujours nier, ou minimiser, comme d'habitude.

            Tu peux démontrer objectivement tes attaques, parce que comme d'habitude, il y a plein de gens pour hurler au loup mais personne pour le démontrer de manière irréfutable (le blog en est une belle démonstration sur la bêtise des propos avec l'incapacité de construire un argumentaire qui soit pas une blague).

            J'hésite toujours entre une personne sérieuse ayant un gros problème personnel et une personne qui essaye de se faire passer pour, pour le fun.

            • [^] # Re: Instructif

              Posté par . Évalué à -10.

              Je dirais deux choses :

              Premier point :
              Pour dire vrai, je voulais faire de la pub au site.
              Il y dès lors, plusieurs possibilités. Il faut donc faire des choix, notamment argumentaires.

              Certains arguments je l'avoue, sont parfois légers. Toujours est-il qu'ils représentent une réalité. En approfondissant le problème du Co3 et des émanations, on peut découvrir beaucoup de choses. Bref, là n'est pas le sujet.

              Pourtant, là où ça devient intéressant pour moi, c'est qu'il y aura toujours des trollers pour s'attarder dessus, écrire, et exciter d'autres, qui à leur tour viendront sur le site.
              C'est le but recherché, et il est atteint.

              Deuxième point :
              Enfin, l'article présente une situation réelle, là ou FreeBSD prétend pouvoir prendre la place d'un pc de bureau sécurisé.
              L'expérience relatée, reproductible par tout le monde dans le cas des ports est un fait, prouve largement le contraire.

              Alors détournez l'attention, parlez d'autres choses, attaquez-vous à l'orthographe ou que sais-je encore, mais le problème est pourtant une réalité, que personne ne peut nier.

              Alors négateurs, je vous en prie continuez :)

              • [^] # Re: Instructif

                Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                L'expérience relatée, reproductible par tout le monde dans le cas des ports est un fait, prouve largement le contraire.

                Pour reproduire les résultats de ton expérience il faut abandonner toute rationnalité, refuser de lire le manuel du logiciel et renoncer à solliciter l'avis des experts sur freebsd-questions. Les résultats de ton expérience montrent plus les effets du protocole expérimental que la qualité de l'OS: c'est une mauvaise expérience.

                Au cas où ça t'aurait échappé, des gens utilisent vraiment cet OS en milieu industriel — tu devrais essayer de savoir pourquoi. Microsoft développe une solution de virtualisation qui prend en charge FreeBSD. Mais le poids de ta voix est sûrement plus important, hein!

                • [^] # Re: Instructif

                  Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                  Il y a deux affirmations différentes dans cet article:

                  • FreeBSD n'est pas écologique pour des serveurs. Ça a du sens de dire ça, puisqu'il est prévu que chaque machine recompile ses propres logiciels (bien sûr il y a les paquets binaires, mais ce n'est pas la méthode par défaut). Ça n'enlève absolument rien sur la validité de FreeBSD sur serveur, point qui n'est pas remis en question dans l'article.

                  • FreeBSD est inutilisable si on veut un desktop à jour. C'est également vrai: zero_divide nous dit que les dernières versions des derniers logiciels desktop (suite Office en tout genre, latex, serveur X, VLC, …) n'existent pas en paquets binaires, ce qui veut dire qu'on doit compiler, ce qui veut dire que la machine est inutilisable pendant un moment. C'est vrai aussi, parce que FreeBSD a choisi de ne pas utiliser les paquets binaires comme moyen principal de distribution, mais c'est vrai pour n'importe quelle distribution Linux qui fait pareil (et c'est vrai surtout parce que les logiciels ne sont pas écrits dans un vrai langage). C'est juste dommage d'avoir mis 3 ans à s'en rendre compte.

                  Par contre, si on veut un desktop qui n'est pas forcément à jour mais suffisamment pour être sécurisé, FreeBSD peut être envisageable. Quand on voit le nombre de personnes qui ont utilisé Windows XP avec IE 6, on se dit que tout le monde n'a pas besoin (en termes de fonctionnalités) de la dernière version de tous les logiciels. C'est là que l'auteur aurait dû faire la différence entre son propre usage desktop à la pointe des versions et un usage desktop pour Mme Michu qui veut juste aller sur ses sites internet et parler avec son neveu préféré.

                  • [^] # Re: Instructif

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Moi j'ai trouvé un peu plus de deux affirmations différentes dans cet articles. En plus de ce que tu rappelles, il y a:

                    FreeBSD était alors vendu sur le net, comme l’OS ultime. Le digne successeur d’Unix. Le système d’exploitation qui devait supplanter Linux, car supérieur à tous les égards.
                    C’est encore ainsi qu’est présenté cet OS aujourd’hui, et à lire en détail sur le site et forum de FreeBSD, c’est encore plus flagrant.

                    J’étais donc constamment obligé d’arrêter d’utiliser les logiciels vulnérables, sinon, je prenais le risque à utiliser une version dangereuse, de compromettre mon système.
                    Les navigateurs web comme Firefox, ou les éditeurs de texte comme Openoffice ou LateX, demandaient très souvent à être recompilé.

                    À moins d’être un étriqué, il n’y a aucun argument logique et sensé, pour défendre cette manière de procéder avec les ports. (sauf très rare cas)

                    Pour résumer, chez FreeBSD, c’est du pipeau!

                    Bref FreeBSD ça craint de tous les points de vue : la gestion des paquets craint, la gestion des priorités craint, leur philosophie craint. FreeBSD, est un système d’exploitation obsolète et dangereux.

                    Rien n'est argumenté autrement que par «je raconte ma vie et j'ai raison.» Bref, à l'iguane!

                  • [^] # Re: Instructif

                    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                    FreeBSD n'est pas écologique pour des serveurs. Ça a du sens de dire ça, puisqu'il est prévu que chaque machine recompile ses propres logiciels (bien sûr il y a les paquets binaires, mais ce n'est pas la méthode par défaut). Ça n'enlève absolument rien sur la validité de FreeBSD sur serveur, point qui n'est pas remis en question dans l'article.

                    Même cette partie n’a aucun sens : un admin qui administre un lot de serveur sous FreeBSD ne va pas tout recompiler sur chacune des machines, surtout en prod’ !

                    Soit il sait utiliser les paquets binaires correctement (si, si, il y en a…), soit il utilise des options particulières et il va les compiler sur une machine dédiée, par les ports (plus ou moins manuellement et avec une option telle que DEPENDS_TARGET=package), ou avec tinderbox ou poudriere, et il partagera ses paquets (par ex. par NFS) pour l’ensemble de ses serveurs.

                • [^] # Re: Instructif

                  Posté par . Évalué à 3.

                  EMC base certains de ses NAS sur du FreeBSD. Il y a une partie proprio, mais le freebsd est bien visible.

              • [^] # Re: Instructif

                Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 18/08/13 à 14:39.

                L'expérience relatée, reproductible par tout le monde dans le cas des ports est un fait, prouve largement le contraire.

                Si j'utilise un couteau n'importe comment, je peux me tuer avec plutôt que de couper la viande.
                Tu en conclues qu'un couteau c'est nul, perso j'en conclu que celui qui fait une telle conclusion n'est pas très intelligent au point de ne pas être capable de prendre un couteau adapté à ses capacités (ici : prendre un couteau non pointu pour éviter les accidents, tant pis si c'est moins performant)… Maintenant, je comprend mieux pourquoi des profs se tapent la tête contre un mur face à certains élèves incapable de faire une expérience et en tirer les conclusions.

                Tout outil est bon si il est utilisé correctement pour un objectif pour lequel il a été construit. Ici, l'utilisateur n'est pas la cible de l'outil et en plus il ne sait pas s'en servir ni ne comprend qu'il ne sait pas.

                Pour dire vrai, je voulais faire de la pub au site. (…) C'est le but recherché, et il est atteint.

                Bah… Des exemples de sites à voir pour le comique de la situation, tu n'es pas le premier à en faire (ni le dernier).
                Rien de nouveau (et j'ai même déjà oublié les URL des autres sites, vu que c'est marrant juste quelques jours).

                Heureusement pour toi, tu n'as pas mis ton nom dessus, sinon tu serais grillé à vie pour n'importe quel boulot avant même qu'on te prenne à l'essai.
                Edit : bon, en fait, si, son prénom/nom/adresse est trouvable pour qui sait utiliser un outil Internet précis (mais c'est dans un seul sens, il faut connaitre déjà le site). Il faut espérer que le futur employeur ne trouve pas de corrélation entre le deux.

              • [^] # Re: Instructif

                Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 18/08/13 à 18:11.

                En approfondissant le problème du Co3

                Pas la peine d’approfondir, si tu arrives à prouver que ton PC dégage du CO3, tu es très certainement bon pour le prix nobel.

              • [^] # Re: Instructif

                Posté par . Évalué à 6.

                Premier point :
                Pour dire vrai, je voulais faire de la pub au site.
                Il y dès lors, plusieurs possibilités. Il faut donc faire des choix, notamment argumentaires.

                Libre à toi de faire des choix sur l'argumentation. Chez d'autres, l'éthique interdit de mettre des arguments faux en connaissance de cause. Ou alors ce n'était pas en connaissance de cause?
                Dans tous les cas, faire de la pub au site n'est peut-être pas une si bonne idée, des fois que ça marche…

                Certains arguments je l'avoue, sont parfois légers. Toujours est-il qu'ils représentent une >réalité. En approfondissant le problème du Co3 et des émanations, on peut découvrir beaucoup de >choses. Bref, là n'est pas le sujet.

                Avant de découvrir les émanations de CO3, va falloir découvrir une forme de CO3 stable. C'est vrai que ça fait beaucoup de choses à faire, et c'est vrai aussi que je ne vois toujours pas le rapport avec le sujet, ni même le "problème" du CO3.

                Pourtant, là où ça devient intéressant pour moi, c'est qu'il y aura toujours des trollers pour s'attarder dessus, écrire, et exciter d'autres, qui à leur tour viendront sur le site.

                Ben y'en aura au moins un: l'auteur des articles. Sinon c'est du niveau d'un Frédéric Lefebvre durant le débat sur Hadopi.

                C'est le but recherché, et il est atteint.

                Si ça a si bien marché, pourquoi avoir retiré le blog?

                Deuxième point :
                Enfin, l'article présente une situation réelle, là ou FreeBSD prétend pouvoir prendre la place d'un pc de bureau sécurisé.
                L'expérience relatée, reproductible par tout le monde dans le cas des ports est un fait, prouve largement le contraire.

                Sans être un expert sur la question moi-même, j'ai le regret de te dire que tu n'as à mes yeux aucune crédibilité pour ne serait-ce que définir ce qu'est un pc de bureau "sécurisé".
                Appeler ce que tu décris comme "expérience" me semble très présomptueux.

                Alors détournez l'attention, parlez d'autres choses, attaquez-vous à l'orthographe ou que sais-je encore, mais le problème est pourtant une réalité, que personne ne peut nier.

                Je crois que tu as déjà été largement servi sur la question. Alors cesse effectivement de détourner l'attention et de parler d'autre chose. Admets que tu as écrit de la merde!

                Alors négateurs, je vous en prie continuez :)

                Voilà! Enfin une chose sur laquelle tout le monde sera d'accord!

                • [^] # Re: Instructif

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 19/08/13 à 08:11.

                  Si ça a si bien marché, pourquoi avoir retiré le blog?

                  Pour nous permettre de lire la prose de son correspondant anglophone, tout autant ridicule.
                  J'avoue ne pas trop comprendre cet anti-BSD primaire qui a pour seul but de casser l' "adversaire" (mais pourquoi est-ce un adversaire?) sans arguments qui tiennent 10 secondes de lecture.

                  Il est à noter que doué comme il est, la redirection mène vers du 404…

      • [^] # Re: Instructif

        Posté par . Évalué à 4.

        Avec toute cette production d'ozone, je me demande si prendre le pc à la plage peut remplacer une crème solaire. Et si mon smartphone ne serait pas déjà suffisant ? Ca ça serait génial :-)

        • [^] # Re: Instructif

          Posté par . Évalué à 3.

          Je doute que ça puisse te faire tout ça. Par contre, visiblement, ça peut te faire écrire des blogs peu éclairés…

      • [^] # Re: Instructif

        Posté par . Évalué à 3.

        Lapin compris. Ça ne doit effectivement pas être complet: il manque la partie en rapport avec le sujet.

        Ou alors je suis à côté de la plaque: c'est une joute cachée?

        Prends ça, la toute puissance de la connaissaaaaaaaance:

        Oxygène

        (oui, moi aussi j'ai le droit de péter les câbles sur linuxfr!)

        • [^] # Re: Instructif

          Posté par . Évalué à 3.

          J'invoque les super pouvoirs du protoxyde d'azote !

          Je n'ai pas saisi le rapport entre l'oxygène et les câbles. Ça concerne BSD ?

    • [^] # Re: Instructif

      Posté par . Évalué à 4.

      En tout cas son blog me fait dégager beaucoup de dioxyde de carbone.

      splash!

    • [^] # Re: Instructif

      Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 19/08/13 à 07:07.

      je ne savais pas que compiler des logiciels faisait dégager des gaz nocifs par les circuits imprimés.

      Maintenant je comprends pourquoi on dit que KDE est une usine à gaz, tout simplement parce que c'est long à compiler.

  • # Démonstration

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Tu ne devrais pas trop faire de pub autour de ton blog, car tout ce qu'on y lit démontre que tu ne sais ni configurer ni administrer ton système et que tu as des visions très naïves des problèmes de sécurité. Tu pourrais un peu nous parler de ton expérience vis à vis des problèmes de «productivité» et de «securité»?

    Tu as autre chose à mettre en avant comme différence entre FreeBSD et Linux qu'une pseudo analyse affective?

    Tout tes textes crient «je suis un Jean Kévin!»

    Si tu veux vraiment te faire une idée de la santé du système, tu peux commencer par visiter le site web de la FreeBSD foundation et en particulier zieuter la liste des sponsors.

    http://www.freebsdfoundation.org/donate/sponsors

    Tu peux aussi regarder la liste des projets Google Summer of Code, etc., lire les rapports de la FreeBSD foundation, etc.

  • # Si je puis ajouter mon grain de sel...

    Posté par . Évalué à 4.

    Il se trouve que j'ai étudié l'appel-système jail_set(2) de FreeBSD. En ce qui me concerne, j'ai renoncé à l'implémenter ou à m'en inspirer, pour diverses raisons, mais j'ai bien dû reconnaître qu'il était supérieur au chroot(2) de Linux.

    Ensuite, Linux dispose d'autres mécanismes de sécurité, comme SELinux, qui rendent une comparaison délicate. A vrai dire, entre Linux et FreeBSD, la différence principale en termes de sécurité ne se situera clairement pas au niveau du choix du système, mais des compétences de l'administrateur de la machine.

    • [^] # Re: Si je puis ajouter mon grain de sel...

      Posté par . Évalué à 5.

      Il se trouve que j'ai étudié l'appel-système jail_set(2) de FreeBSD. En ce qui me concerne, j'ai renoncé à l'implémenter ou à m'en inspirer, pour diverses raisons, mais j'ai bien dû reconnaître qu'il était supérieur au chroot(2) de Linux.

      chroot n'a rien de specifique a Linux, on le trouve aussi sur la plupars des Unix, dont FreeBSD.

      Si on veut comparer les jails de FreeBSD a quelquechose sur Linux, ca serait plutot aux Containers qu'il faudrait comparer.

    • [^] # Re: Si je puis ajouter mon grain de sel...

      Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 18/08/13 à 20:32.

      Ensuite, Linux dispose d'autres mécanismes de sécurité, comme SELinux, qui rendent une comparaison délicate.

      MAC est disponible depuis FreeBSD 5. FLASK/TE, soit le modèle de SELinux, était dispo comme module MAC dans TrustedBSD vers 2006 mais il me semble que le merge final de Flask/TE n'a jamais été entièrement fait (je n'utilise plus FreeBSD depuis des années).

      Après encore une fois, chroot n'est pas une mesure de sécurité…

  • # Nope

    Posté par . Évalué à 3.

    Non, FreeBSD est un très bon OS (je sais, je plonge dans le troll mais je ne peux pas me retenir).

    Déjà tu as la simplicité légendaire des "BSD" : pas de systemd, journald, ou d'autres trucs à la con qui font que bientôt il faudra une certification RedHat pour utiliser Linux. Sous FreeBSD un simple rc.conf permet de gérer presque tout le système. C'est un pur bonheur franchement.

    Ensuite je citerai les jails, presque 10 ans d'avance sur Linux sur ce point (on se bagarre encore pour savoir si il faut utiliser OpenVZ ou LXC, qui ont tous deux autant d'inconvénients que d'avantages). Les jails c'est bien, surtout avec des outils tiers comme ezjail qui te permettent d'automatiser et optimiser leur fonctionnement (utilisation d'une arborescence "template" avec des liens symboliques pour éviter de dupliquer les éléments…).

    Le parefeu pf, utilise des règles simples à lire et à comprendre (heureusement il y a ufw sur Linux qui permet d'avoir à peu près la même chose, mais je trouve iptables pas assez logique pour un humain).

    Et puis il y a aussi ZFS qui permet encore une fois à FreeBSD d'être en avance sur ses concurrents, peut-être même aussi sur Microsoft (je n'ai pas encore testé ReFS).

    Maintenant pour la gestion des packages je dirai deux choses :
    - pkgng si tu es un linuxien refoulé qui n'a pas envie de compiler
    - /usr/ports si tu as été traumatisé par gentoo dans ton enfance ou si tu as besoin de passer certaines options à tes logiciels

    Donc pour un serveur FreeBSD n'est pas mal du tout.

    • [^] # Re: Nope

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Ca trolle sévère…

      un simple rc.conf permet de gérer presque tout le système. C'est un pur bonheur franchement.

      Un boulier est encore plus du bonheur, c'est plus simple.
      Ca fait moins de choses? Pas grave, ce n'est pas le sujet?
      C'est compliqué à déchiffrer ce fichier dès que tu veux changer un truc sans tout casser? Pas grave, ce n'est pas le sujet
      etc…

      Ah… Un troll pour en remplacer un autre! Les anti-systemd feront toujours rire, je crois, avec leurs "arguments" dignes du blog cité dans le journal : même type d'expérience, même type de conclusion, pas version de chercher ce blog on a les nôtres chez nous;-).

      • [^] # Re: Nope

        Posté par . Évalué à 1.

        Un boulier est encore plus du bonheur, c'est plus simple.

        Non, mais démarrer un supercalculateur pour faire une petite addition ça sert à rien.

        Ca fait moins de choses? Pas grave, ce n'est pas le sujet?

        Ca fait juste ce qu'on lui demande de faire, ni plus ni moins.

        C'est compliqué à déchiffrer ce fichier dès que tu veux changer un truc sans tout casser?

        Ah, mettre =YES c'est compliqué et difficile à déchiffrer ? Change de métier.

        Question : tu as essayé les xBSD ?

      • [^] # Re: Nope

        Posté par . Évalué à 1.

        Je pourrais te rétorquer que les pro-Lennart me font rire avec leurs attaques personnelles…
        Alors si tu veux oui, j'aime les choses simples, j'assume. Je pourrais mettre mes serveurs sous Fedora19, avec systemd/selinux/cgroups/journald/firewalld et un sticker avec la tête de Lennart sur la carcasse. Mais personellement je n'aime pas la magie noire, j'aime savoir ce que fait le système.

        • [^] # Re: Nope

          Posté par . Évalué à 5.

          Ca serait bien d'arreter de parler de "pro-Lennart" pour les gens qui defendent systemd. On peut parler de "pro-systemd" eventuellement, mais je ne vois pas ce que Lennart vient faire dans cette discussion.

          Mais personellement je n'aime pas la magie noire, j'aime savoir ce que fait le système.

          Aucune magie noire dans systemd, tout est parfaitement documenté. Bien plus en tout cas que l'init classique et beaucoup d'autres projets.

          • [^] # Re: Nope

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Ca serait bien d'arreter de parler de "pro-Lennart" pour les gens qui defendent systemd.

            Correction : la, il parlait de "pro-Lennart" pour une personne qui n'a rien à faire de systemd ni de Lennart, mais vraiment rien à faire du tout, juste qu'il éclate de rire à la lecture des "arguments" de ceux qui le rejettent, pas pour défendre systemd (ça pourrait être systemc ou systemf ou tartampion que ça me ferait le même effet), juste pour le niveau ridicule de l'argument.

            Parler de "pro-" pour une personne qui n'a rien à faire du produit détesté mais a juste le malheur de rigoler sur les pseudo-arguments avancés, ça fait encore plus rire.

            "Si tu n'es pas avec moi, tu es contre moi" est toujours aussi vrai.

            Bien plus en tout cas que l'init classique et beaucoup d'autres projets.

            Faut surtout être dans son monde pour trouver l'init classique compréhensible.

    • [^] # Re: Nope

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Déjà tu as la simplicité légendaire des "BSD" : pas de systemd, journald, ou d'autres trucs à la con qui font que bientôt il faudra une certification RedHat pour utiliser Linux. Sous FreeBSD un simple rc.conf permet de gérer presque tout le système. C'est un pur bonheur franchement.

      En quoi il faut une certification ? Une certification est un garantit que tu as normalement des connaissances dans le domaine cité, cela sert notamment pour le recrutement en entreprise ou pour valider les formations qu'elle a payé à son employé.

      Apprendre à utiliser systemd ou journald est le genre de chose que tout administrateur système se doit d'apprendre par lui même s'il veut être à jour et efficace, ne serait-ce parce que cela peut servir et surtout être mieux que la situation actuelle…

      rc.conf et compagnie n'ont rien de simples, comme pour systemd et journald il faut beaucoup d'apprentissage et de cassage de dents pour y parvenir à quelque chose.

      presque 10 ans d'avance sur Linux sur ce point (on se bagarre encore pour savoir si il faut utiliser OpenVZ ou LXC, qui ont tous deux autant d'inconvénients que d'avantages). Les jails c'est bien,

      On a donc devant nous une solution technique qui 'na aucun inconvénient ? Mais vite, brevète le !
      Non, rien n'est parfait, enfin j'en doute…

      Le parefeu pf, utilise des règles simples à lire et à comprendre (heureusement il y a ufw sur Linux qui permet d'avoir à peu près la même chose, mais je trouve iptables pas assez logique pour un humain).

      C'est fou firewalld a une syntaxe simple et humainement compréhensible pour écrire les règles du pare-feu. Mais je suppose que tu ne veux pas utiliser autre chose que iptables sous Linux c'est ça ?

      Et puis il y a aussi ZFS qui permet encore une fois à FreeBSD d'être en avance sur ses concurrents, peut-être même aussi sur Microsoft (je n'ai pas encore testé ReFS).

      Je ne suis pas convaincu que ZFS soit supérieur à btrfs de manière si flagrante maintenant.

      • [^] # Re: Nope

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Je ne suis pas convaincu que ZFS soit supérieur à btrfs de manière si flagrante maintenant.

        Ca fait un bail que ZFS est utilisable en prod et que btrfs est toujours officiellement "en développement". La différence entre les deux n'est plus vraiment technique, elle est pratique, et là-dessus ZFS est toujours devant.

      • [^] # Re: Nope

        Posté par . Évalué à -3. Dernière modification le 19/08/13 à 16:14.

        Apprendre à utiliser systemd ou journald est le genre de chose que tout administrateur système se doit d'apprendre par lui même s'il veut être à jour et efficace, ne serait-ce parce que cela peut servir et surtout être mieux que la situation actuelle…

        Apprendre à utiliser un truc inutile, qui n'ajoute que des surcouches inutiles juste pour faire un start/stop de service ça ne sert à rien.

        rc.conf et compagnie n'ont rien de simples, comme pour systemd et journald il faut beaucoup d'apprentissage et de cassage de dents pour y parvenir à quelque chose.
        ???? Tu l'as déjà utilisé ? Et quels problèmes as-tu rencontrés ?

        • [^] # Re: Nope

          Posté par . Évalué à 3.

          Apprendre à utiliser un truc inutile, qui n'ajoute que des surcouches inutiles juste pour faire un start/stop de service ça ne sert à rien.

          Juste pour faire un start/stop de service c'est sûr. Mais si tu as des services interdépendants tu va commencer à avoir besoin de scripts d'init assez poilus qui ne seront pas forcément portables (et donc l'upstream n'aura pas envie d'écrire ces scripts d'init s'il faut les adapter à chaque distribution). Faire faire ça par un programme unique comme systemd permet de simplifier sur ce point là. Avec systemd on a un système d'init cohérent, qui au passage se configure toujours à l'aide de fichiers textes, mais on a remplacé la glue de scripts shell par un programme plus évolué qu'init.

          Attendons de voir…

          • [^] # Re: Nope

            Posté par . Évalué à 3.

            Faire faire ça par un programme unique comme systemd permet de simplifier sur ce point là.

            C’est rigolo cet argument : « Il n’y en aura qu’un donc c’est mieux… » pourquoi ne pas appliquer la même chose au application de gravure de CD, de viewer d’image…

            Sinon, niveau cohérence, je crois que c’est, histoire de recentré le débat sur le journal, justement un des points fort de BSD qui livre un système complet et cohérent. Qui quand quelque chose ne convient pas cherche a faire une seule évolution bien, plutôt que de réinventé la roue from scratch à chaque nouvelle idée.

            • [^] # Re: Nope

              Posté par . Évalué à 2.

              C’est rigolo cet argument : « Il n’y en aura qu’un donc c’est mieux… »

              Je te rassure si les init BSD ou SysV continuent d'avoir des adeptes ils survivront !

              Quand je parlais de programme unique c'était par rapport au type d'init BSD ou SysV qui, laissant énormément de liberté (oui c'est un avantage par ailleurs, ça dépend de ce que l'on veut) par l'utilisation de scripts shell, font que l'ensemble des scripts d'init ne sont pas homogènes, ne respectent pas les mêmes conventions d'une distribution à l'autre, et parfois même au sein d'une même distribution.

              • [^] # Re: Nope

                Posté par . Évalué à 2.

                Les BSD ne sont PAS sous Sys V : c'est un truc qui en est inspiré mais qui n'est pas complêtement identique.

                Les dépendances entre services sont très bien gérées.

                l'ensemble des scripts d'init ne sont pas homogènes, ne respectent pas les mêmes conventions d'une distribution à l'autre

                On s'en fout tant que c'est homogène sur la même distrib : De toute façon, systemd n'empêchera pas les différences entre les distribs au niveau du démarrage. De ce côté ça n'apportera rien.

                et parfois même au sein d'une même distribution.

                C'est moche Linux : sous BSD, c'est homogène.

                • [^] # Re: Nope

                  Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 20/08/13 à 12:41.

                  Les BSD ne sont PAS sous Sys V

                  Je sais et je n'ai jamais affirmé le contraire.

                  systemd n'empêchera pas les différences entre les distribs au niveau du démarrage.

                  Ça va quand même limiter à priori.

                  C'est moche Linux : sous BSD, c'est homogène.

                  Je ne suis pas sûr qu'entre NetBSD, OpenBSD, FreeBSD ou DragonflyBSD ce soit si homogène que ça mais passons.

                  Et puis ça tombe bien, systemd vise les systèmes GNU/Linux, pas les BSD.

                  • [^] # Re: Nope

                    Posté par . Évalué à 3.

                    C'est moche Linux : sous BSD, c'est homogène.

                    Je ne suis pas sûr qu'entre NetBSD, OpenBSD, FreeBSD ou DragonflyBSD ce soit si homogène que ça mais passons.

                    Tu te fous du monde ? Je répondais à ça (tu devrais lire un peu avant de répondre):

                    et parfois même au sein d'une même distribution.

                    Au sein d'un même BSD c'est homogène.

                • [^] # Re: Nope

                  Posté par . Évalué à 4.

                  On s'en fout tant que c'est homogène sur la même distrib : De toute façon, systemd n'empêchera pas les différences entre les distribs au niveau du démarrage. De ce côté ça n'apportera rien.

                  Sais tu seulement de quoi tu parles ?
                  systemd a permis d'avoir un seul unit file par service, provenant de l'upstream et non de la distribution (c'est mutualisé).
                  systemd implémente énormément de services auxquels les mainteneurs de scripts SysV (qui passent à systemd) n'ont plus besoin de penser. Par exemple, les daemons n'ont même plus besoin de forker, c'est implémenté du côté de systemd une fois pour toutes.

                  Et puis systemd est orienté évènement, un truc que SysV et consorts n'ont jamais résolu (-> standardisation).

                  Donc oui, ça réduit énormément les différences et les répetitions d'efforts pour implémenter les mêmes choses.

                  "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                  • [^] # Re: Nope

                    Posté par . Évalué à 0.

                    Sais tu seulement de quoi tu parles ?

                    Oui : il y a toujours des différences entre les distribs, que tu le veuilles ou non, et systemd n'y changera rien.

                    Par exemple, les daemons n'ont même plus besoin de forker, c'est implémenté du côté de systemd une fois pour toutes.

                    Houla ca c'est moche !!!! Et quel est le rapport avec le système de démarrage ? C'est pas son rôle de forker ou pas, c'est le rôle de l'exécutable de faire ça. Systemd se mèle de ce qui nele regarde pas.

                    systemd est orienté évènement, un truc que SysV et consorts n'ont jamais résolu (-> standardisation).

                    C'est à dire ? Il est capable de redémarrer les trucs qui plantent ? C'est pas censé être le script de démarrage qui doit monitorer les process applicatifs (celà dit sur ce point je suis un peu mitigé, le respawn de l'inittab étant là pour ça).

                    Donc oui, ça réduit énormément les différences et les répetitions d'efforts pour implémenter les mêmes choses.

                    Ca je n'y crois pas. Chaque distribution aura intérêt à maintenir les différences pour pouvoir survivre. Et tant mieux d'ailleurs.

                    • [^] # Re: Nope

                      Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 20/08/13 à 19:20.

                      Sais tu seulement de quoi tu parles ?

                      Oui : il y a toujours des différences entre les distribs, que tu le veuilles ou non, et systemd n'y changera rien.

                      systemd y change quelque chose :

                      Each package that contains software that wants/needs to start a traditional service at boot MUST have a systemd unit file.
                      Ideally, systemd unit files are reusable across distributions and shipped with the upstream packages. Please consider working with upstream to integrate the systemd files you prepare in the upstream sources.

                      Et celles qui l'ont adopté ont bien vu l'intérêt de systemd, sans perdre leur identité.

                      Mutualiser les efforts, c'est bien aussi. Sinon, pourquoi tu ne craches pas aussi sur les standards XDG ?

                      Par exemple, les daemons n'ont même plus besoin de forker, c'est implémenté du côté de systemd une fois pour toutes.
                      Houla ca c'est moche !!!!

                      Factoriser, c'est moche ? Juste LOL.

                      Et quel est le rapport avec le système de démarrage ? C'est pas son rôle de forker ou pas, c'est le rôle de l'exécutable de faire ça. Systemd se mèle de ce qui nele regarde pas.

                      Je pense pas que cela soit pour autant obligatoire, mais il faudrait confirmer.

                      systemd est orienté évènement, un truc que SysV et consorts n'ont jamais résolu (-> standardisation).

                      C'est à dire ?

                      C'est à dire de ne pas considérer la config' matérielle comme étant immuable. De pouvoir démarrer par exemple le serveur Web uniquement lorsque la connexion réseau est présente. Ou de faire un fsck sur un disque dur externe lors de son branchement :

                      0) it is hotplug capable: systemd assumes that all resources may appear and dissapear at any time. If you plug in your external harddrive after systemd has booted, it will be fsck'ed and mounted correctly. This is unlike initscripts which relies on all disks being enumerated and ready when it starts fsck, and then it relies on fsck of all disks being finished before it starts mounting any of them. Hotplug is important, not only because it is convenient to be able to insert/remove hardware while the system is running, but also because that's how the linux kernel does boot: every device appears to be "hotplugged" as the kernel becomes aware of it, so with a very fast boot we can no longer assume that all devices are ready and waiting for us when we need them (even if they were plugged in when the computer started). In reality this is often not a problem, but if you ever had your rootfs on an external USB harddrive you might have experienced problems (and as things become faster and faster more problems like this will crop up).


                      Il est capable de redémarrer les trucs qui plantent ?

                      Heureusement.

                      C'est pas censé être le script de démarrage qui doit monitorer les process applicatifs (celà dit sur ce point je suis un peu mitigé, le respawn de l'inittab étant là pour ça).

                      Et quel intérêt que chaque script de chaque distrib pour le même service fasse la même chose, juste de manière un peu différente ?!

                      Donc oui, ça réduit énormément les différences et les répetitions d'efforts pour implémenter les mêmes choses.

                      Ca je n'y crois pas.

                      C'est pas une question d'y croire, c'est démontré.

                      6) systemd service files can (and hopefully will!) be written and distributed upstream: rather than every distro writing their own rc script (with their own set of trivial bugs and misunderstandings) the people who know the software the best (upstream) possibly with some input from the people who know the init system the best (systemd devs) can write "perfect" services that should just work everywhere. We have seen some of this already, and I think it is hugely benefitial. Even for distros who don't pick up systemd yet, this will allow them to at least have an idea oh how the software is meant to be initialized.

                      7) systemd is a cross-distro project: every major and many, many minor distros have had people contributing to systemd. last i heard even two debian devs have commit access to the repo, among many others. systemd upstream is very accommodating of different needs and different use-cases (as long as they are presented on technical grounds) and have been a pleasure to work with so far. We are getting the joint experience of a lot of people/projects who have worked on different init systems for a long time, I think this is one of the most important "features" one could have.

                      Et si on regarde par exemple le paquet archlinux pour networkmanager et le paquet mageia pour ce même logiciel, les fichiers .service n'y sont pas, ils sont chez l'upstream.

                      Chaque distribution aura intérêt à maintenir les différences pour pouvoir survivre. Et tant mieux d'ailleurs.

                      Chaque distribution arrêtera de faire de la merde dans son coin avec des scripts pourris. Et tant mieux d'ailleurs.
                      D'autre part, si leurs seuls différences résident dans les bogues de leurs scripts d'init, c'était bien la peine de faire des distributions…

                      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                      • [^] # Re: Nope

                        Posté par . Évalué à -1.

                        Pardon, mais tes arguments ( 1), 2),…) ne seraient-ils pas un copier/coller de la plaquette publicitaire de Lennart ?
                        Je suis plutôt d’accord avec Totof2000, mais attendons de voir, nous en reparlerons objectivement quand on aura vraiment du recul.

                        • [^] # Re: Nope

                          Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 21/08/13 à 10:58.

                          Pardon, mais tes arguments ( 1), 2),…) ne seraient-ils pas un copier/coller de la plaquette publicitaire de Lennart ?

                          A moins que le mainteneur d'Archlinux que je cite ne soit Lennart, non.

                          Et à part ça, j'utilise quotidiennement systemd depuis août 2012. Systemd est aussi largement utilisé en dehors de Archlinux. Le recul, il est là.

                          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

      • [^] # Re: Nope

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Je ne suis pas convaincu que ZFS soit supérieur à btrfs de manière si flagrante maintenant.

        http://en.wikipedia.org/wiki/Btrfs
        As of Linux 3.6 (released 30 September 2012), Btrfs implements:
        (…)
        RAID0, RAID1, and RAID10 --> ZFZ a du RAID5, RAID 6 et l'évolution suivante de RAID 6 (3 disques peuvent être perdus : RAID-Z3)

        Donc il te suffit de perdre 2 disques et te voila à chercher tes backups, ou alors rajouter une couche de RAID en dessous (pas propre).
        Voila, maintenant tu es convaincu ;-)
        (bon, j'ai cru comprendre que RAID 5 étaient dans une branche expérimentale de btrfs… Mais il manque la version 2 et 3 disques, et la proclamation de "btrfs est stable et utilsable en prod")

      • [^] # Re: Nope

        Posté par . Évalué à 3.

        Etant donné que la majorité des serveurs Linux sont soit sur Debian soit sur RHEL/CentOS6, je ne suis pas sûr que systemd soit indispensable aux sysadmin (pour le moment). Idem pour firewalld…

        J'ai utilisé btrfs sur Fedora19, et au premier reboot sauvage suite à un plantage (c'était encore en alpha) le système de fichiers a cassé. Plus moyen de booter.
        Maintenant je n'ai pas voulu comparer ZFS avec Btrfs. J'ai juste dit que ZFS était bien, ce qui est vrai. On verra ce que vaut Btrfs quand il sera stable.

        • [^] # Re: Nope

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Etant donné que la majorité des serveurs Linux sont soit sur Debian soit sur RHEL/CentOS6, je ne suis pas sûr que systemd soit indispensable aux sysadmin (pour le moment). Idem pour firewalld…

          L'arrivée à court et moyen terme de systemd et firewalld dans RHEL est assez inévitable et je pense que tout bon sysadmin se doit de tester et comprendre les outils et enjeux avant que cela n'arrive en production et sans possibilité d'y échapper.

        • [^] # Re: Nope

          Posté par . Évalué à 4.

          Ça fait trois ans que je m'en sert gentiment sans problème (gentiment je veux dire que je fais rien de fou avec).

          Valerie Aurora à propos de ZFS et btrfs (elle était ingénieur chez sun et a travaillé sur ZFS) http://www.linux-mag.com/id/7416/ :

          Now for personal opinion/zealotry time. Initially, I thought the ZFS approach was the simpler and cleaner – at the time, the code to manage b-trees and extents was complicated enough, and adding copy-on-write and checksums to that made your brain want to explode. It took Ohad Rodeh’s simplified, robust b-tree algorithms and Chris Mason’s everything-is-an-item insight to change my mind. I’m a convert.

          Bref, btrfs à bénéficié d'une petite révolution théorique qui ne sera pas portable sur ZFS…

          Please do not feed the trolls

  • # OMG !

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    The one place I did not hear nice things about systemd is the same place in which I never hear anything nice about Linux.

    Putain un clavier tout neuf ! J'en ai encore mal au ventre.
    Un seul mot: bravo. Du grand art, vraiment. Et sinon t'es libre Mercredi soir ?

  • # Ploum sort de ce corps !

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Auto-citation = -1 direct !

  • # skyblog

    Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 26/08/13 à 15:03.

    on utilisait pas des skyblog pour écrire ce genre de niaiseries à une époque ?
    ha, tout se perd…

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.