Internet 8/6/11 : IPv6 pour de vrai

Posté par . Modéré par baud123.
Tags :
36
13
jan.
2011
Internet
Afin de faire en sorte que l'adoption de IPv6 s'accélère en ces temps d'épuisement des adresses IPv4, des acteurs majeurs de l'internet font cause commune pour afficher sur la place publique les responsables des éventuels problèmes de connectivité.

Google, Yahoo et consorts décident pour cette date du 08 juin 2011 de fournir un accès IPv6 complet (ce qui est déjà le cas pour certains d'entre eux) et ainsi de mettre les fournisseurs d'accès (FAI et autres opérateurs de réseau) devant leurs responsabilités : « faites en sorte que ça marche, nous, de notre côté, on fait en sorte de montrer à vos clients que le souci, s'il existe, vient de chez vous ». Si vous avez commencé à jouer avec IPv6 chez vous, derrière une box, alors vous avez pu constater quelques soucis. Sites inaccessibles, temps d'attente supérieurs à ceux habituels et autres en font partie.

Bref, cette évolution technique peut se traduire par un service rendu de moindre qualité : un comble !

Si vous avez cherché davantage (ou bien si votre entourage vous a gentiment demandé pourquoi « Google marchait plus »), vous avez pu trouver (ou pas) des causes multiples :
  • Le site a des enregistrements DNS AAAA valides mais le serveur ne répond qu'en IPv4 ;
  • L'un quelconque des équipements sur le trajet prend des libertés avec les RFC relatives à IPv6 (la box, un des routeurs du FAI...).
Selon les statistiques de Google, environ 0,05% des utilisateurs peuvent avoir des soucis de connexion à cause de l'activation de l'IPv6. Bref, chacun se renvoie la balle et tout cela freine l'adoption de IPv6.

Or, comme on commence à vous le seriner à longueur d'édito : « IPv4, c'est la fin ! ». Des adresses publiques (c'est-à-dire, routables sur Internet) : c'est fini cette année ou peu s'en faut. Il faudra donc sous quelques temps (mois ou années) rendre nos équipements (logiciels & matériels) compatibles IPv6.

Afin d'accélérer cette mise en place et la longue phase de débogage qui ne manquera pas d'arriver, des acteurs majeurs de contenu en particulier (*) ont décidé de forcer la main aux acteurs de tuyaux (FAI et constructeurs de matériel réseau). Ainsi, ce jour (le 8 juin 2011) ils assureront tous durant une journée un service IPv6 complet.

Charge pour les clients finaux de :
  • Vérifier la bonne connectivité IPv6 de ses sites ;
  • Appeler la hotline de leur FAI en cas de problème ;
  • Voire désactiver IPv6 de manière volontaire en ayant pu mettre un nom sur le coupable.
Si on ne peut que se féliciter d'une telle volonté d'avancer, il reste que cette opération pose quelques questions. Le procédé tout d'abord : un opérateur de contenu assez gros peut forcer la main aux opérateurs de réseau pour investir (du temps et/ou de l'argent). On le savait (voir 9 vs. Dailymotion) mais c'est encore démontré. L'autorité pour le faire ensuite : on attendait un organisme (ICANN, IANA ou consorts) ou un état, c'est une entreprise qui s'y colle. Ce n'est pas non plus une surprise, mais c'est notable. L'origine enfin : alors qu'on est dans la plus pure technique - celle de l'opérateur de réseau, - eh bien ce serait, au final, le fournisseur de contenu qui pousserait Mme Michu à s'ouvrir à l'IPv6.

Que peut-on faire ? Vérifier que son client est opérationnel :
  • Pile IPv6 complète (dual stack ou une des techniques de tunnel, en évitant 6to4) ;
  • Résolution DNS fonctionnelle en utilisant indifféremment les deux piles, puis en acceptant les enregistrements AAAA ;
  • Vérifier le routage IPv6 au niveau de la box et/ou du modem ;
  • Vérifier que le FAI fournit un accès IPv6...
  • Et si vous hébergez des services vous-même (cherchez minitel 2.0 sur Google) : activer tous ses services en IPv6 ce jour-là et surtout un peu avant afin que ce soit opérationnel le jour J.

(*) Google, Facebook, Yahoo mais et c'est notable des FAI tels qu'AOL ou enfin des spécialistes du DNS tel Akamai.
  • # Mouaif

    Posté par . Évalué à  10 .

    Un jour je trouves ca tres court quand meme, 3-4 jours ca aurait ete mieux pour que les gens aient le temps de voir quels sont les problemes, les comprendre et verifier qu'ils sont regles.
    • [^] # Re: Mouaif

      Posté par . Évalué à  7 .

      Oui j'ai un peu de mal à comprendre pourquoi si peu de temps, surtout que si j'ai bien compris ça n'empêche en rien d'y accéder en IPv4.

      Pourquoi est-ce que ce n'est pas définitif ?
      • [^] # Re: Mouaif

        Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

        Le plus souvent, IPv6 est prioritaire sur IPv4. Donc Si un site est accédé en IPv6, il répond en IPv6. Si tu as un DNS lent en IPv6, ou des routeurs mal réglés, les requêtes deviennent plus lentes qu'en IPv4.

        ⚓ À g'Auch TOUTE! http://agauch.fr

        • [^] # Re: Mouaif

          Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

          Et l'intérêt que tout le monde le fasse en même temps, c'est que l'utilisateur n'aura pas l'impression qu'un site est cassé mais que c'est ça connexion qui foire. Il blâmera donc son opérateur et pas les sites en question.

          « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

          • [^] # Re: Mouaif

            Posté par . Évalué à  2 .

            des sites lents à répondre ou inaccessibles, ça ne changera rien à la situation actuelle, pour celles et ceux qui habitent en dehors de la zone Europe/US, hein. ça sera donc transparent a bien des égards.
  • # Box

    Posté par . Évalué à  10 .

    <chipote>

    Si vous avez commencé à jouer avec IPv6 chez vous, derrière une box, alors vous avez pu constater quelques soucis.

    Tout le monde n'est pas derrière une "box". Merci de préférer le terme générique et techniquement juste "routeur" !

    </chipote>
    • [^] # Re: Box

      Posté par (page perso) . Évalué à  -5 .

      D'un autre côté, faire référence à une box, c'est plus parlant pour la majorité que de parler de routeur.

      There is no spoon...

      • [^] # Re: Box

        Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

        Surtout que la majorité des routeurs ne supportent pas l'ipv6...
        Les box les "madame michu" auront leur auto mise à jour qui fera tout pour eux... Mais les routeurs c'est poubelle ou espérer la mise a jour du firmware...

        PS : amusant le mot routeur est souligné en rouge chez linuxfr à la vérification...
        • [^] # Re: Box

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          Oui c'est un vrai problème que j'ai rencontré. J'ai un routeur assez neuf, avec Wifi N (Netgear WNR1000v2), mais aucun support IPv6, alors que mon FAI (FDN) propose bien l'IPv6. Dans les routeurs proposés dans le commerce pour les particuliers, aucun ne supporte IPv6 (ça a changé ?)...
    • [^] # Re: Box

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      De même qu'associer systématiquement la recherche sur internet à Google.
      • [^] # Re: Box

        Posté par . Évalué à  1 .

        Désolé, mais si vous filez des coups de main à des Mme Michu-like, des « Google marche plus » vous en aurez par paquets..
        Si elle vous dit plutôt, "ma résolution DNS dysfonctionne, quelle plaie ces DNS menteurs", elle a bien progressé Mme Michu.

        Je précise ne rien avoir contre Mme Michu, j'en ai même dans la famille..

        Quant aux "boxes", oui j'aurais dû dire routeur..Encore que les routeurs fassent moins de choses que les boxes qui elles-mêmes ne sont pas toutes en mode routeur!
  • # Utilisons-le!

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    Avant même que les gros sites s'y mettent, les petits font déjà du beau travail. Quand j'ai pu activer IPv6 chez Free, le site http://easyurpmi.zarb.org ne fonctionnait plus dans Firefox. Après quelques courriels échangés, ça a été réglé : une régle de routage mal fichue, mais qui marchait pour la connexion internet de l'administrateur.

    Donc conseil, trouvez-vous un accès SSH auprès de copains chez divers FAI en IPv6, ça vous aidera à débugguer votre serveur.

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://agauch.fr

  • # Date ?

    Posté par . Évalué à  1 .

    Bonjour à tous et bonne année.

    Une petite remarque, la date serait pas plutôt le 6 juin ? Comme proposé ici : http://linuxfr.org/redirect/70513.html et vu sur un autre site web.
  • # proposer à la fois IPV4 et IPV6

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    Je me demande comment proposer à la fois de l'IPV4 et IPV6 au niveau du DNS.
    En effet, si dans mon DNS, je fais une association http://www.monsite.com avec AAAA, le nom ne sera pas résolu en IPV6. Idem, si je l'associe à une IPV6, rien en IPV4.
    Quelle est l'astuce ?
  • # Et linuxfr alors ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

    Un "dig AAAA linuxfr.org" ne retourne rien.... Il n'y a pas d'accès IPv6 à linuxfr ?
    • [^] # Re: Et linuxfr alors ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      Je sais pas pour Linuxfr mais, en tout cas, je sais que pour mon serveur, y'a rien de clair.

      Je n'ai encore trouvé aucun howto genre "Rendre mon serveur Linux IPv6 compliant". Chaque article s'épuise en arguties sur les défauts d'IPv4 avant de rentrer dans les détails intrinsèques au fonctionnement de IPv6. Mais il y a très très peu de doc pour l'admin lambda.
      • [^] # Re: Et linuxfr alors ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        En fonction de l'os , tu peux trouver divers infos. Par exemple, pour Mandriva, une documentation que mon coloc a écrit il y a longtemps : http://wiki.mandriva.com/en/Docs/SysAdmin/Networking/IPV6

        J'ai completé avec les liens vers les autres distros.

        Ceci dit, j'ai pas eu de souci à faire de l'ipv6 la premiére fois y a 8 ans. L'admin lambda peut aussi lire la doc de son linux.
      • [^] # Re: Et linuxfr alors ?

        Posté par . Évalué à  2 .

        1) avoir une connectivité IPv6 sur le serveur
        1bis) modifier la configuration du firewall pour avoir les mêmes fonctionnalités qu'en IPv4
        2) ajouter une entrée AAAA dans le DNS
      • [^] # Re: Et linuxfr alors ?

        Posté par . Évalué à  2 .

        /usr/doc/Linux-HOWTOs/Linux+IPv6-HOWTO ?
      • [^] # Re: Et linuxfr alors ?

        Posté par . Évalué à  2 .

        En fait, la plupart du temps, c'est un problème d'œuf de et poule : tant que ton hébergeur/fournisseur de transit ne te fournit pas une connectivité IPv6, ça ne « sert à rien » d'essayer de passer à IPv6, puisque tu n'as pas les moyens de le faire (quoique, tu peux monter un tunnel, mais bon…). Par contre, s'il te le fournit, tu n'auras presque rien à faire : normalement, juste mettre ton IP dans ton /etc/network/interfaces (ou équivalent) et ajouter un AAAA dans ton DNS. Tu redémarres tes services, et c'est bon.
    • [^] # Re: Et linuxfr alors ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Voir l'entrée 901 du système de suivi https://linuxfr.org//tracker/901.html
  • # Petite faute

    Posté par . Évalué à  0 .

    « Et si vous hébergez des services vous-même (cherchez minitel 2.0 sur Google) : activer tous ses services en IPv6 ce jour-là et surtout un peu avant afin que ce soit opérationnel le jour J. » ces services...
    • [^] # Re: Petite faute

      Posté par . Évalué à  2 .

      Ou activer tous vos services.
      • [^] # Re: Petite faute

        Posté par . Évalué à  3 .

        "activer tout ses services" pour "activer tout les services de votre machine frontale". M'enfin bon les sous entendu c'est toujours en dessous de la clareté :-)
    • [^] # Re: Petite faute

      Posté par . Évalué à  3 .

      cherchez minitel 2.0 sur Google
      Mh.. L'avais loupé çui-là.

      THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

  • # étonnant

    Posté par . Évalué à  1 .

    Je reste tout éberlué que aucun geek ou aucune asso n'est proposé un truc du genre "il est temps de préserver votre v4 fixe : elle vaut de l'or" (surtout pour ceux utilisant un opérateur sérieux sur le sujet, comme fdn ou Free). Ou encore "v6 c'est bon pour les machines, v4 c'est bon pour les humains : retenez les v4 de vos amis aussi simplement que leur téléphone".

    Bref illusoire car forcément voué à disparaître, mais tellement sympathique.

    Sinon une v6 et une seule (c'est à dire sans que le fai fournisse un pool de v6), bof, je ne vois pas l'intérêt toujours aujourd'hui, perso.
    • [^] # Re: étonnant

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      Sinon une v6 et une seule (c'est à dire sans que le fai fournisse un pool de v6), bof, je ne vois pas l'intérêt toujours aujourd'hui, perso.

      Pouvoir continuer à utiliser Internet avec tout le monde?

      « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

    • [^] # Re: étonnant

      Posté par . Évalué à  4 .

      Sinon une v6 et une seule (c'est à dire sans que le fai fournisse un pool de v6), bof, je ne vois pas l'intérêt toujours aujourd'hui, perso.

      Quel FAI ne fournirai qu'une IPv6 ???
    • [^] # Re: étonnant

      Posté par . Évalué à  8 .

      Le minimum allouable c'est un /64 en IPv6, en respectant les RFC.
      • [^] # Re: étonnant

        Posté par . Évalué à  -3 .

        D'aiileurs on remarquera au passage la belle geekerie :

        IPv6 IPv4

        / 6 4
      • [^] # Re: étonnant

        Posté par . Évalué à  3 .

        C'est ce que propose free et c'est pourquoi je ne l'utilise pas du tout. J'ai à la place un tunnel SixXS. Ben oui, chez moi, j'ai différents réseaux (wifi peu sécurisé mais filtré, réseau filaire, DMZ pour mon serveur web, ...) Si je veux utiliser ce que propose Free, j'ai le choix entre :
        - ne faire qu'un seul réseau pour l'IPv6 (pas de firewall sauf un à l'entrée au mieux)
        - ne pas pouvoir utiliser l'autoconfiguration d'IPv6 (l'autoconfiguration demande un /64 si je ne m'abuse)

        Et comme il n'y a pas de NAT avec IPv6, je trouve que c'est vraiment abuser que de ne donner qu'un /64 au client final. L'important ici n'est pas le nombre de machines connectables sur ce réseau, mais le nombre de réseaux autoconfigurés que l'on peut mettre en place.
        • [^] # Re: étonnant

          Posté par . Évalué à  3 .

          Le 6rd de Free avec sa plage /64 impose l'utilisation du proxy NDP. C'est la solution la moins sale que j'ai pu voir.
          Mais de l' IPv6 natif avec une plage en /60 ce serait effectivement mieux. Ça pour le coup ce serait une vraie (R)évolution (not by Starck)..
          • [^] # Re: étonnant

            Posté par . Évalué à  1 .

            Le mieux que j'ai eu, quand j'étais chez Free (avant de passer chez FDN pour avoir du natif), c'est de passer par un tunnel de he.net (encapsulation IPv6 over IPv4), qui fourni un bon /48 (et même plusieurs si on veut), délégation des reverses DNS, etc... et un débit meilleur que le 6rd de Free et c
            c'est plus stable également. Et le support est réactif, et ils sont militants. C'est bonheur quoi, faute d'avoir du natif. :)
        • [^] # Re: étonnant

          Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

          > Et comme il n'y a pas de NAT avec IPv6

          Si si, il y a du NAT, c'est juste que c'est triste de l'utiliser.
  • # La blague IPv6

    Posté par . Évalué à  -10 .

    Désolé de vous le dire mais il n'y aura pas de passage à l'IPv6 dans l'immédiat. Il est même plus probable que ce passage ne voit jamais le jour.

    Et c'est d'ailleurs souhaitable. À part les quelques gus qui ont reçu une formation IPv6 et qui militent outre mesure pour un passage à la v6, personne n'en veut, personne n'est près et le matériel n'est de toutes façons pas près non plus.

    Ce qui fait qu'il faut déconseiller à toutes les entreprises de passer en IPv6. Il y a un risque financier et un risque de sécurité et de non compatibilité informatiques bien trop importants.

    Non à l'IPv6 !

    Vous savez comment on reconnaît un bon admin d'un mauvais admin ?
    Fastoch, le mauvais admin croit qu'il devra manipuler des IP longues comme mon bras.
    • [^] # Re: La blague IPv6

      Posté par . Évalué à  6 .

      vous savez à quoi on reconnait un bon admin d'un mauvais admin ?
      Fastoche, le mauvais admin il croit que toutes les machines de son parc professionnel seront directement joignable de l'extérieur.
      • [^] # Re: La blague IPv6

        Posté par . Évalué à  7 .

        le pire c'est quand effectivement ça l'est :þ

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: La blague IPv6

        Posté par . Évalué à  -7 .

        Autant rester en IPv4 alors

        CQFD.
    • [^] # Re: La blague IPv6

      Posté par . Évalué à  9 .

      Youpii c'est vendredi, enfin presque ^^
      Je suppose que tu as une solution pour la pénurie d'adresse ipv4?

      >Il y a un risque financier
      En même temps s'ils ne peuvent plus contacter leur client ipv6...

      >et un risque de sécurité
      Pour le particulier, je vois bien le risque (la box qui fait du nat qui devient un bête bridge ipv6), pour une entreprise, j'ose espérer qu'elle a mis au moins un firewall entre ses machine et le vaste internet.

      Vous savez comment on reconnaît un bon troll d'un mauvais troll ?
      1) on ne le reconnaît pas tout simplement :D
      par contre le mauvais troll
      1) il a un compte crée le jour même
      2) on le vois venir
      3) je me permet d'aller chercher un café en plein milieu de la rédaction de la réponse
      4) je n'ose mentionner les compétence technique approximative...

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: La blague IPv6

        Posté par . Évalué à  -10 .

        «Je suppose que tu as une solution pour la pénurie d'adresse ipv4?»

        Oui.

        Seuls les serveurs Internet ont besoin d'une IP publique.
        Les clients n'en n'on pas besoin.

        Il y a plus de clients que de serveurs.

        Voilà.

        Et on en finit avec cette Internet symétrique dont personne ne se sert. Ça nous réduira le spam et sécurisera Internet.

        Ce n'est pas compliqué à comprendre !

        Non à IPv6.
        • [^] # Re: La blague IPv6

          Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

          Les serveurs n'envoient pas de spam, c'est bon à savoir.

          « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

        • [^] # Re: La blague IPv6

          Posté par . Évalué à  5 .

          >Seuls les serveurs Internet ont besoin d'une IP publique.
          Ouf me voila rassuré, mon serveur ssh/http/pop3s/ auront toujours leur adresse.

          >Et on en finit avec cette Internet symétrique
          dis moi tu sais ce que le A de ADSL veut dire?

          >dont personne ne se sert
          ça commence a faire beaucoup de personnes quand même

          >Ça nous réduira le spam
          ça j'aimerai bien la démonstration :) Au fait t'es au courant que depuis quelques temps les fai grand publique français bloquent le smtp en sortie par défaut?

          >sécurisera Internet.
          Grâce à la grande autorité qui décidera qui à droit à un serveur?

          par pitié essaye au moins d'être crédible, sinon c'est pas drôle.

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: La blague IPv6

            Posté par . Évalué à  -8 .

            Internet symétrique veut dire que tout le monde peut être client et serveur.

            «Au fait t'es au courant que depuis quelques temps les fai grand publique français bloquent le smtp en sortie par défaut?»

            Au fait t"es au courant que les internautes français sont 40 millions sur près d'un milliard d'internautes ?

            «Grâce à la grande autorité qui décidera qui à droit à un serveur?»

            Oui. Ça évitera que les spamers, hackers, terroristes, pédophiles, criminels, arnaqueurs, et j'en passe obtiennent une arme numérique qu'est un serveur. Bah oui, on les fait avec quoi les cyberguerres ? Ah moins que vous soyez comme les américains, c'est à dire pour que tout le monde soit armé. Bravo :/
            • [^] # Re: La blague IPv6

              Posté par . Évalué à  2 .

              ahhhhh là y a du mieux

              > Internet symétrique veut dire que tout le monde peut être client et serveur.
              pas vraiment, c'est juste la norme qui le veux, et comme ça que ça a été conçu sinon, c'est plus internet.

              >Au fait t"es au courant que les internautes français sont 40 millions sur près d'un milliard d'internautes ?
              On aurait quand même du remarquer une baisse du spam non?


              >Oui. Ça évitera que les spamers, hackers, terroristes, pédophiles, criminels, arnaqueurs, et j'en passe obtiennent une arme numérique qu'est un serveur. Bah oui, on les fait avec quoi les cyberguerres ?
              En fait concrètement qui va décider ? L'ICANN ?
              Enfin les hackers, spammers, terrorriste enfin bref tout le tintouin s'en fout un peu de pas avoir d'adresse pour leur ordi perso, généralement il font pas un site sur leur ordi perso, mais le font héberger (avec ou sans le consentement de l'hébergeur)

              Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

              • [^] # Re: La blague IPv6

                Posté par . Évalué à  -6 .

                Les lois des différents pays décideront. Par exemple il faudra être une institution, ou une association, ou une entreprise, bref le plus souvent une personne morale pour pouvoir avoir un serveur.

                Avec obligation de faire appel à un prestataire pour l'infogérance et de souscrire à une assurance spécifique.
                • [^] # Re: La blague IPv6

                  Posté par . Évalué à  6 .

                  Nom de dieu, alike2, vous êtes un communiste, ça crève les yeux !

                  Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

                  • [^] # Re: La blague IPv6

                    Posté par . Évalué à  10 .

                    Faut pas prendre les v6 pour des lanternes.
                  • [^] # Re: La blague IPv6

                    Posté par . Évalué à  5 .

                    Moi j’aurai plutôt dit qu’il est admin/mainteneur de site web, t’imagine le boulot en perspective pour les informaticiens avec sa proposition ?
            • [^] # Re: La blague IPv6

              Posté par . Évalué à  8 .

              > Oui. Ça évitera que les spamers, hackers, terroristes, pédophiles, criminels,
              > arnaqueurs, et j'en passe obtiennent une arme numérique qu'est un serveur. Bah
              > oui, on les fait avec quoi les cyberguerres ? Ah moins que vous soyez comme
              > les américains, c'est à dire pour que tout le monde soit armé. Bravo :/

              Ah ça y est, t'es démasqué, t'es juste un trolleur.

              Mais là t'en fais un peu trop, c'est trop gros, ça ne passera pas.
        • [^] # Re: La blague IPv6

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          > Seuls les serveurs Internet ont besoin d'une IP publique.

          Et dans une optique pair à pair tu fait ça comment ?
          Par exemple aussi bien les choses comme bittorrent, mais aussi SIP, des choses comme diaspora, ou la vision d'eben moglen ( http://onebigtorrent.org/torrents/9756/DebConf10--Eben-Mogle(...) ) qu'on retrouve sous la forme de soxyd ( http://hackable-devices.org/projects/project/nobox/ ) ou directement sur http://wiki.debian.org/FreedomBox
          ou, via ce début de projet : http://jan.wildeboer.net/2011/01/prr-privacy-respecting-rout(...)

          C'est pas parce que tu te sert pas de l'internet symétrique que personne s'en sert.
        • [^] # Re: La blague IPv6

          Posté par . Évalué à  2 .

          Waw!
          Autant d'imbécilité en si peu de mots, c'est impressionnant!
    • [^] # Re: La blague IPv6

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      Ça confirme ma théorie, les opposants à IPv6 sont des gens qui ont peur de perdre leur peu de connaissances en IPv4.

      DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

  • # Muf "désactiver ipv6"

    Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

    Je suis plutôt pessimiste quand je vois des items "désactiver l'ipv6".

    Ce que les gens vont retenir de l'expérience, c'est qu'il faut désactiver l'ipv6 sinon ça merde.

    Et ils vont rester avec cette configuration amputée et refuseront d'en sortir, voire suggèreront cette "solution" pour résoudre n'importe quel problème avec des symptômes vaguement similaires...
    • [^] # Re: Muf "désactiver ipv6"

      Posté par . Évalué à  1 .

      C'est aussi le risque que je vois. Pire encore, que les gens se disent : "ipv6 ? non ! du gros nat partout, seul les gros auront des ip publiques" (les gens : décideurs pressés et influants)
      • [^] # Re: Muf "désactiver ipv6"

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        Ça va être vraiment bien fun quand à côté il y a des gens qui veulent blacklister des serveurs.

        Dans un registre moins big-brother, quand wikipedia avait blacklisté une ip parce qu'elle spammait, en fait tous les abonnés d'un FAI anglais (partageant la même IP publique) s'étaient retrouvés sans accès à wikipedia du coup...
      • [^] # Re: Muf "désactiver ipv6"

        Posté par . Évalué à  6 .

        Que c'est con un gens...
    • [^] # Re: Muf "désactiver ipv6"

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      En même temps, c'est deja ce qui se passe , y compris pour des soucis liés à la résolution dns ( genre, certaines livebox ), ou d'autres gens. ( cf https://qa.mandriva.com/show_bug.cgi?id=27070 )

      Résultat des courses, personne ne corrige le probléme à la base, et on se tape les soucis pendant des années.
  • # IPv6 trop chères

    Posté par . Évalué à  -4 .

    Quand je vois le prix qu'Orange demande pour avoir une IPv4 fixe, je n'ose même pas imaginer leurs tarifs pour une IPv6, en sachant que celles-ci sont beaucoup plus longues !

    Puis de toutes façons, l'heure est à la rigueur budgétaire. Pas à dépenser de l'argent dans des choses inutiles.
    • [^] # Re: IPv6 trop chères

      Posté par . Évalué à  7 .

      en sachant que celles-ci sont beaucoup plus longues !

      Ce n'est pas la taille qui compte, tu devrais le savoir.

      Blague à part, tu commences à t'essouffler un peu. Ça se voit, et tu perds en crédibilité. Tu défends bec et ongles des trucs indéfendables sans vraie conviction - toute personne sincère en arrivant à ce stade de persuasion essayerait à tout le moins de convaincre son auditoire.

      Bref, on n'est que jeudi, ça te laisse un peu de temps pour t'améliorer.

      Bisou.
      • [^] # Re: IPv6 trop chères

        Posté par . Évalué à  -2 .

        Parce que tu crois qu'Orange va t'offrir gracieusement un pool IPv6 alors qu'il fait payer (cher) une seule IPv4 ?

        Et si la taille compte, au moins écologiquement. IPv6, c'est toujours plus de données à traiter et à faire transiter.

        Et tu me trouves pas en forme ? Eh ben..
        • [^] # Re: IPv6 trop chères

          Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

          > IPv6, c'est toujours plus de données à traiter et à faire transiter.

          Teuteuteu. L'adressage IPv6 rend justement le routage bien plus simple. Encore une fois, c'est pas la taille qui compte :)
        • [^] # Re: IPv6 tropchères

          Posté par . Évalué à  4 .

          > Et si la taille compte, au moins écologiquement.
          Pour Orange l'écologie c'est la logique économique ?
          • [^] # Re: IPv6 tropchères

            Posté par . Évalué à  -3 .

            Comme pour la majorité des entreprises.

            Sinon, vous pensez qu'Orange va nous l'offrir le pool IPv6 ?
            • [^] # Re: IPv6 tropchères

              Posté par . Évalué à  2 .

              Les abonnements d'orange ne sont pas gratuits, même en IPv4.

              Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

              • [^] # Re: IPv6 tropchères

                Posté par . Évalué à  -2 .

                Les IPv4 sont en sus. 18 euros par mois de mémoire.
                Et seulement pour les abonnement pro. Les autres ne peuvent avoir louer une IP fixe.
                • [^] # Re: IPv6 tropchères

                  Posté par . Évalué à  3 .

                  ça n'empêche, même si Orange décide de fournir sans supplément dès demain un pool IPv6 à tous ses abonnés, ce ne sera pas gratuit, vu qu'il faudra être un abonné, justement.

                  Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

            • [^] # Re: IPv6 tropchères

              Posté par . Évalué à  4 .

              Tu n'es pas obligé d'être client Orange, tu sais?
              • [^] # Re: IPv6 tropchères

                Posté par . Évalué à  -3 .

                Orange = le plus gros FAI français.
                • [^] # Re: IPv6 tropchères

                  Posté par . Évalué à  2 .

                  Microsoft = un des plus gros éditeur au monde.
                  TF1= première chaine de France.
                  "le plus gros" ne serait il donc pas synonyme de qualitay ? \o/ tout éberlué \o/

                  signé : Un usager satisfait du contrat La Fibre Symétrique. (donc bon, faut pas généraliser non plus :p ) Mais faudra bien que Orange s'y mette aussi, à ipv6, comme tout le monde :-) En plus ça les arrangerai aussi pour vendre leur supplément "caméra de surveillance" au grand public, par exemple. Franchement, qu'ils ne soient pas prêts aujourd'hui ne permet pas de conclure qu'ils ne sauront pas être à jour quant il le faudra.
              • [^] # Re: IPv6 tropchères

                Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                N'oublie pas qu'il est maso !
              • [^] # Re: IPv6 tropchères

                Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                Tu sais que tous les NRA ne sont pas dégroupés ?
        • [^] # Re: IPv6 trop chères

          Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

          Le NAT, requis à cause du manque d'IPv4, est extrêmement gourmand en processeur et mémoire. Sans NAT (possible en IPv6), le routeur passe bêtement les paquets ce qui est bien plus économe.

          DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

          • [^] # Re: IPv6 trop chères

            Posté par . Évalué à  -1 .

            Oui mais dans ce cas là, ce n'est pas grave.

            Puis bon, s'il faut remplacer tout le matériel par du IPv6 compatible, on va vite perdre l'intérêt écologique.
            • [^] # Re: IPv6 tropchères

              Posté par . Évalué à  4 .

              Oui mais ça va relancer l'économie et faire baisser le chômage !
            • [^] # Re: IPv6 trop chères

              Posté par . Évalué à  4 .

              Ouais, ou mettre à jour le logiciel…
            • [^] # Re: IPv6 trop chères

              Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

              Il est possible de mettre à jour les box des FAI et la plupart des routeurs du commerce, ainsi que tout le matos "pro" (pas forcément gratuitement dans ce cas).

              Oui mais dans ce cas là, ce n'est pas grave.

              C'est ça la puissance argumentative, bac −2 les enfants.

              DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

              • [^] # Re: IPv6 trop chères

                Posté par . Évalué à  3 .

                en plus des tags, faudrait laisser à l'utilisateur la possibilité de choisir entre 2 ou 3 fonds pastels pour son commentaire. Genre par défaut, défaut :p, un autre pour faire valoir que "ceci est de l'humour" et un troisième "ceci n'est pas du premier degrés".
                ça aiderait un peu les mal comprenants :p :p
                • [^] # Re: IPv6 trop chères

                  Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                  Mais l'humour, le second degré, etc. perdrait du coup tout son charme.

                  DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

                • [^] # Re: IPv6 trop chères

                  Posté par . Évalué à  3 .

                  Y'en a qui utilisent des smileys en .gif animé, pour ça. Ça serait bien d'en avoir sur LinuxFR. Ou mieux, des smileys en Flash.

                  THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

          • [^] # Re: IPv6 trop chères

            Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

            Je confirme. À cause du NAT, je n'arrive pas à utiliser bittorrent sans que mon routeur perde la tête. Il faudrait que je le flash avec un autre noyau pour corriger ça, avec tous les aléas que ça apporte. Finalement, me compiler mon pppd avec ipv6 m'a paru moins risqué :)
          • [^] # Re: IPv6 trop chères

            Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

            D'un autre côté, je pense que même une fois que tous les FAI fourniront de l'IPv6, le NAT ne disparaîtra pas pour autant tout de suite, parceque la plupart des clients résidentiels vont garder des équipements IPv4 dans leur LAN.

            Donc t'auras de l'IPv6 dans tout l'internet, et jusqu'à ton modem adsl/fibre/câble, et derrière un LAN en IPv4. Et une sorte de NAT simplifié où tu fais juste une transalation fixe addresse IPv6 publique <-> adresse IPv4 du LAN.
            Avec ça tu gardes tes équipements, tu allèges fortement la charge du NAT et en même temps tu profites des bienfaits de l'IPv6.
            • [^] # Re: IPv6 trop chères

              Posté par . Évalué à  3 .

              Ça ne fonctionnera pas.
              Si l'internet est passé à l'IPv6, alors toutes les machines, même derrière un NAT, doivent fonctionner en IPv6 pour pouvoir contacter les machines du réseau. Sinon elles ne pourront contacter que les machines encore accessibles en IPv4.
  • # Le tour de force de l'IPv6

    Posté par . Évalué à  -6 .

    Bon, comme il est peu probable que je puisse écrire un jour un journal sur ce site (pour cela il faudrait que je dise des trucs que tout le monde il est d'accord avec - c'est le problème de la non ou faible diversité dans un milieu restreint), je poste ici.

    -----------------------

    À cause d'une pseudo pénurie des adresses IPv4, certains tentent depuis de longs mois, si ce n'est années, de nous imposer l'IPv6.

    Rappelons tout d'abord qu'il est peu probable qu'une pénurie survienne. Si tout les blocs IP seront en effet répartis entre les différents RIR, cela ne veut pas dire que toutes les IP seront allouées. Elles ne le seront d'ailleurs probablement jamais compte tenu des réserves constituées, notamment aux USA. Tout comme la plupart des richesses actuelles, c'est surtout d'un problème de répartition dont souffre l'IPv4, et de dynamisme dans cette répartition.

    Mais ça n'empêche pas les pro-IPv6 de nous faire les gros yeux dès qu'on parle IPv4 et de tenter de nous forcer la main pour l'IPv6. Mais, pour quels motifs au juste ?

    Il n'y en a qu'un principalement, celui que ça va rendre le NAT plus simple (et non pas le faire disparaître comme certains le pensent). Mais ils se gardent bien de nous dire en quoi le NAT aurait besoin d'être simplifié.

    Tout comme ils sont peu locaces lorsqu'il s'agit de répondre aux problèmes que posent l'IPv6 :

    - le coût de la transition, tant au niveau matériel que formation du personnel
    - les problèmes de compatibilités matérielles et logiciels
    - la complexité de cette v6
    - les questions graves sur la vie privée
    - etc...

    Point de réelle pénurie en vue, mais par contre de réels problèmes. Alors pourquoi tant d'énergie à imposer à l'IPv6 ?

    Probablement pour des raisons économiques dont le capitalisme a le secret. La passage vers l'IPv6 c'est surtout du travail pour les industriels et pour les formateurs. C'est de la pseudo création d'emplois due à une fausse pénurie mais présentée comme réelle.

    Il n'y a aucune raison valable pour passer à l'IPv6. Et chacun doit se faire entendre sur son refus de se voir imposer une nouvelle norme qui n'apporte rien.

    Non à l'IPv6.
    • [^] # Re: Le tour de force de l'IPv6

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Même si j'étais d'accord avec toi je t'aurais moinssé :
      - on se demande si tu n'es tout simplement pas sincère vu le côté caricatural
      - tu n'as pas l'air de lire les réponses qu'on te fait et tu répètes la même chose
      - créer un second compte parce qu'on s'est fait trop moinsser, c'est bas

      DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

    • [^] # Re: Le tour de force de l'IPv6

      Posté par . Évalué à  4 .

      "Bon, comme il est peu probable que je puisse écrire un jour un journal sur ce site (pour cela il faudrait que je dise des trucs que tout le monde il est d'accord avec - c'est le problème de la non ou faible diversité dans un milieu restreint), je poste ici."

      On tente ? https://linuxfr.org/~barmic/30666.html voila

      Alors oui le journal ce feras probablement descendre (c'est souvent le cas quand on en sort des si grosses, mais ça n'empêche pas de le faire).

      Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

      • [^] # Re: Le tour de force de l'IPv6

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Ça aurait été drôle un vendredi.

        « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

      • [^] # Re: Le tour de force de l'IPv6

        Posté par . Évalué à  -2 .

        T'as besoin de remonter ton karma pour être si sympathique ?

        C'est plutôt intelligent comme façon de faire.
        • [^] # Re: Le tour de force de l'IPv6

          Posté par . Évalué à  3 .

          sympathique ? J'expose tes âneries aux plus grands monde et tu me trouve sympa ?

          Très franchement je ne m'y connais pas en karma, mais je doute qu'un journal qui passe à -10 en l'espace de 20 minutes améliore profondément le karma.

          Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

          • [^] # Re: Le tour de force de l'IPv6

            Posté par . Évalué à  2 .

            Je tape trop vite
            s/grands monde/grand nombre/

            Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

          • [^] # Re: Le tour de force de l'IPv6

            Posté par . Évalué à  3 .

            Petit bémol, le journal est publié sous ton nom, donc ceux qui n'ont pas suivi
            la discussion ici vont t'en attribuer la paternité, et la mauvaise note dudit
            journal ne pourra affecter que ton propre karma.
            • [^] # Re: Le tour de force de l'IPv6

              Posté par . Évalué à  3 .

              Et ? Je voulais lui montrer que l'on peut publier tout et n'importe quoi sans avoir à s'autocensurer ici.

              Je me fout du karma.

              Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

          • [^] # Re: Le tour de force de l'IPv6

            Posté par . Évalué à  -2 .

            «sympathique ? J'expose tes âneries aux plus grands monde et tu me trouve sympa ?»

            Ah que oui !

            Quand on pense à toutes les personnes qui ne peuvent exposer leurs idées, toi tu portes ces idées devant la place publique et en ton nom !

            T'es un gentil qui s'ignore. Ou qui ne fait pas exprès.
    • [^] # Re: Le tour de force de l'IPv6

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      comme il est peu probable que je puisse écrire un jour un journal sur ce site (pour cela il faudrait que je dise des trucs que tout le monde il est d'accord avec

      En gros sur linuxfr.org pour avoir une bonne note tu as deux solutions :
      - soit aller vers la pensée globale. Du genre un journal « apple c'est de la merde » et un lien vers un pseudo article de « presse ».
      - soit aller à l'encontre de la pensée globale et dans ce cas là tu dois bien argumenter

      Comme tes arguments transpirent la mauvaise foi et que tu sembles avoir les connaissances techniques d'une algue marine, il est parfaitement logique que sur linuxfr tes commentaires tombent dans les abysses de l'inutile.
      • [^] # Re: Le tour de force de l'IPv6

        Posté par . Évalué à  -3 .

        En même temps pourquoi il faudrait argumenter pour rester en IPv4 alors qu'il n'y a toujours pas d'argument solide pour passer en v6 ?

        Pénurie ?
        Foutaise !
        • [^] # Re: Le tour de force de l'IPv6

          Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

          Pénurie ?

          Tu as commencé à utiliser les ipv4 à partir de 256.0.0.0 pour dire ça?

          « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

  • # Et si ça foire ?

    Posté par . Évalué à  -3 .

    Et si on se rendait compte suite à ce jour qu'IPv6 n'est pas du tout prêt à être deployé ?
    • [^] # Re: Et si ça foire ?

      Posté par . Évalué à  -4 .

      Voire pas déployable ?
      • [^] # Re: Et si ça foire ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Sauf qu'il est déjà déployé. Quand il y a des problèmes, les solutions sont connues mais pas appliquée.

        « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

    • [^] # Re: Et si ça foire ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      IPv6, il l'est, ça fait des plombes que c'est testé à grande échelle etc.

      Ceux qui ne sont pas prêts, ce sont essentiellement les FAIs grand public.
      • [^] # Re: Et si ça foire ?

        Posté par . Évalué à  -2 .

        Je cite :

        «Il s'agit d'une étape cruciale dans la transition, car si IPv6 est largement déployé dans de nombreux réseaux, il n'a jamais été utilisé à une telle échelle auparavant. Nous espérons qu'en travaillant ensemble avec un objectif commun, nous pouvons aider l'industrie à se préparer pour le nouveau protocole, trouver et résoudre les problèmes inattendus, et ouvrir la voie à un déploiement mondial.»

        C'est de Google.

        Lu ici :
        http://www.zdnet.fr/blogs/infra-net/ipv6-day-l-isoc-a-planif(...)
        • [^] # Re: Et si ça foire ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Les "problèmes inattendus", ce sont essentiellement les bricolages à droite à gauche. Le problème d'échelle, c'est essentiellement la diversité de craderies mal testées ici et là.
          • [^] # Re: Et si ça foire ?

            Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

            Ou dans le cas de google, les problémes innatendus, c'est "le site web est trop lent, on perds des parts de temps de cerveau disponible".
            • [^] # Re: Et si ça foire ?

              Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

              Touché, une des dynamiques de Google est de faire en sorte que le dual stack n'aie aucune perte de rapidité, aucune augmentation de latence et aucun impact sur les revenus. Ils sont aussi convaincus des certains avantages de l'IPv6 tels que le QoS directement géré sur les paquets.

              Perso je déploie de l'IPv6 depuis 2003 et j'ai vu pas mal de problèmes, à commencer par le manque de support complet des fournisseurs de matériel. Je reste néanmoins convaincu qu'une évolution est nécessaire. J'avoue que je sourie à l'idée que les professionels aient imposés l'implémentation du NAT même en IPv6 pour des raisons de sécurité (imposant par la même une surcharge de routage sur le matériel).

              Si vous voulez vous faire peur, une récente vidéo sur l'insécurité de l'IPv6 a été publiée (http://www.youtube.com/user/kkkwwwaaakkk#p/u/8/c7hq2q4jQYw) venant du CCC 2010. Etant moi même administrateur de site complètement dual-stacked, ca fait pas plaisir.

              Je reste tout de même convaincu qu'on est sur la bonne voie.

              Pour conclure, j'ai en mémoire une présentation de l'Irish IPv6 Summit 2009 : "L'IPv6 ne vous fera pas gagner d'argent, il vous en fera perdre, ne vous fera pas gagner du temps mais en perdre. Une chose est sure, c'est une évolution restant nécessaire".

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.