Ubuntu Bilan positif pour Linux à l'Assemblée nationale

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
0
2
juil.
2008
Ubuntu
Depuis un an les députés français utilisent Ubuntu (voir la dépêche DLFP publiée à l'occasion de l'annonce de la migration). C'est aujourd'hui logiquement l'heure d'un premier bilan.

Ce bilan, réalisé par Bertrand Lemaire de CIO Online, est disponible sur le site de l'April (Retours d'expérience de députés suite à la migration de leur poste de travail en logiciel libre). Il présente trois interviews vidéos (retranscrites sur le site de l'April). Dans ce document trois députés issus d'horizons différents (Pierre Lasbordes député UMP de l'Essonne, Ruby Salles député NC des Alpes Maritimes et Alain Vidalies député PS des Landes) témoignent chacun de la réussite de la migration en moins d'un an.


Zdnet rebondit aussi sur le sujet en proposant le témoignage de deux autres députés (Christian Paul député PS de la Nièvre et Pierre Martin-Lalande député UMP du Loir-et-Cher) dans un article appelé Linux à l'Assemblée nationale : un premier bilan positif.

Rudy Salles témoigne du succès de l'opération : il y avait un certain nombre de gens qui étaient plutôt réservés sur le Logiciel Libre, et qui étaient plutôt attachés à Windows, par tradition, je dirais, par pratique, et qui finalement se sont rendus compte qu'à l'usage nous avions les services les mêmes, équivalents, parfois mieux, parfois moins bien, mais à la marge ; en tout cas au moins équivalents. Mais surtout quand on a fait les comptes, 500 000 euros moins cher, là ça commence à compter et tout le monde se rend compte que nous avons eu probablement raison de prendre cette décision il y a quelques années

Frédéric Couchet, délégué général de l'April, interrogé par ZDNet en conclut que les députés ont montré l'exemple en choisissant d'utiliser eux-mêmes des logiciels libres. Ce faisant, ils encouragent les acteurs français d'un secteur économique prometteur, promeuvent l'interopérabilité et ouvrent la voie à d'autres migrations - à commencer par les services administratifs de l'Assemblée nationale.

Après la réussite d'OpenOffice.org à la gendarmerie nationale et sa migration entamée vers Linux (Dépêche DLFP), celle de Peugeot (Journal DLFP), le logiciel Libre prouve encore une fois son sérieux et son usabilité sur les postes clients et pas uniquement sur les serveurs.
  • # Hourra !

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    Pour une fois qu'il y a une bonne nouvelle concernant l'Assemblée Nationale et le logiciel libre... !
    • [^] # Re: Hourra !

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      Moi, ça me fait chaud au coeur (même si j'y suis pour rien...)

      [HS] pour faire le nazi de la langue, "usabilité", je ne pense pas que ça existe en français, et si ça existait, je pense que ça ne voudrait pas dire ce que l'auteur a voulu dire... Pour moi c'est un mauvais anglicisme. "utilisabilité" n'aurait-il pas été meilleur, bien qu'un peu plus lourd ? (N.B. , je suis le premier a défendre les "bons" anglicismes/francisations)
      • [^] # Re: Hourra !

        Posté par (page perso) . Évalué à  -7 .

        J'espère qu'il ne sont pas restreint a l'utilisation d'ubuntu et qu'ils ont le choix de l'os qui veulent en cas de problème.

        Sinon c'est pas mal, ça les désintoxique un peu du monde microsoft.
        • [^] # Re: Hourra !

          Posté par . Évalué à  9 .

          J'espère pas pour l'équipe informatique de l'Assemblée Nationale ! Tu connais beaucoup de boites où les employés choisissent l'OS qu'ils préfèrent (hors SSII / SSLL / DSI / EURL et autre cas triviaux) ?

          Ce n'est pas tant le député qui a été équipé, que les services administratifs de l'AN, allant jusqu'aux postes des députés et de leurs équipes.
      • [^] # Re: Hourra !

        Posté par . Évalué à  10 .

        > Pour moi c'est un mauvais anglicisme. "utilisabilité" n'aurait-il pas été meilleur, bien qu'un peu plus lourd ?

        En français, on dit tout simplement : « ergonomie ».
  • # Question politique

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    Étant belge, il m'arrive de suivre un peu la politique française, mais je n'ai jamais entendu parler du NC, c'est quoi exactement comme parti?
    • [^] # Re: Question politique

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Nouveau Centre, issu de la désintégration^W implosion^W balkanisation de l'UDF.
      • [^] # Re: Question politique

        Posté par . Évalué à  -1 .

        Ou encore : unixisation .
        ---> []
      • [^] # Re: Question politique

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        >implosion

        Je ne sais pas d'où vient la mode d'utiliser implosions en lieu et place d'explosion mais c'est toujours aussi vilain à voir. En fait, je pense que ça a commencé vers la fin de l'URSS, qui serait la première avoir "implosé" au lieu d'exploser.

        Une implosion est une désintégration associé à une réduction brutale de volume (les morceaux se rapprochent). C'est rarissime en pratique. Cas physique : un téléviseur cathodique qui se casse.

        Une explosion c'est une désintégration associé à une augmentation brutale de volume (les morceaux s'éloignent). Cas physique : une bombe, un vase qui tombe.
        • [^] # Re: Question politique

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          Oui, et j'utilisais ce mot exactement dans ce sens la, ayant l'impression que les résidus de l'UDF couvrent une (surface? un volume? une masse?) bien plus réduite que le parti précédent...
          • [^] # Re: Question politique

            Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

            C'est bien là qu'est l'erreur. Ce qu'il faut regarder, c'est la position des miettes.

            Si elles se sont rapprochées -> implosion (ce n'est pas le cas).
            Si elles se sont éloignées ->explosions (c'est bien le cas, l'UDF s'est brisé et les morceaux se sont éloignés les uns des autres).
        • [^] # Re: Question politique

          Posté par . Évalué à  1 .

          techniquement, un vase peut imploser :
          au fur et à mesure qu'il se casse, si les morceaux ne se dissémine pas trop, il s'écrase sur le sol => son volume global diminue.
          (exemple plus parlant ; un vase avec un film "antidéflagration" (film en plastique évitant que les morceaux partent si ils cassent)
          il se casse et sécrase sur le sol, sans rien faire de plus.
          )

          Le plus simple est de dire que vase se brise, car la désintégration n'est pas du à une quelconque augmentation/diminution de volume, mais à un choc et à la gravité.
          • [^] # Re: Question politique

            Posté par . Évalué à  2 .

            Le vase ou meurt cette verveine,
            d'un coup d'éventail fut fêlé.
            Le coup dut effleurer à peine..
            ...
            Sully Prudhomme (cité dans Lucky Luke "Sarah Bernardt")
    • [^] # Re: Question politique

      Posté par . Évalué à  3 .

      NC = Nouveau Centre ... surf sur la vague bayrou ...

      Sinon les interview sont intérréssantes, mais ils parlent beaucoup des avantages de l'informatisation ... et trop peu des avantages/inconveniant du passage a linux. En gros pour eux ils craignait beaucoup de difficultés, et finalement non, ils se sont aisément adaté au nouvel outils mais sans plus. Un seul a soulever les économies réalisées (500.000€).

      Mais bon c'est une preuve de plus que le passage des postes client a linux n'est pas impossible et ne fait pas perdre en fonction/productivité
      • [^] # Re: Question politique

        Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

        Si finalement, il y a peu de retour sur la facilité/difficulté de passer à GNU/Linux, c'est que cela peut se passer comme une lettre à la poste !

        Quant à l'économie, certains ronchonneurs, diraient c'est peu, mais rappelons que c'est sur 1500 postes... C'est donc énorme !
        • [^] # Re: Question politique

          Posté par . Évalué à  3 .

          Si finalement, il y a peu de retour sur la facilité/difficulté de passer à GNU/Linux, c'est que cela peut se passer comme une lettre à la poste !

          On a des retours des responsables et techniciens qui ont fait la migration sinon ?

          Ça a l'air de s'être plutot bien passé côté utilisateurs, ça serait sympa d'avoir l'envers du décors.
          • [^] # Re: Question politique

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            > On a des retours des responsables et techniciens qui ont fait la migration sinon ?

            A priori, aucun ne s'exprimera publiquement... L'Assemblée nationale et ce type de migration c'est politiquement sensible, c'est médiatiquement sensible, c'est lobbyinguement sensible, et y a beaucoup de coups à prendre.
            • [^] # Re: Question politique

              Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

              C'est clair je vois d'ici les déclarations pouvant mener à la guerre civile «Il est clair que le choix de vim dans l'installation par défaut a été déterminant. Un autre choix comme emacs aurait sans doute résulté en un bilan catastrophique !», ou encore «Non vraiment, le choix d'Ubuntu à été fait suite à des pressions qui parait-il venaient directement de l'élysée. Notre choix initiale c'était naturellement porté vers NetBSD, malgrès le lobying intense de quelques debianneux en interne qui argumentaient en faveur de Debian GNU/NetBSD.».

              L'émeute à été évité de justesse.
              • [^] # Re: Question politique

                Posté par . Évalué à  -1 .

                "en faveur de Debian GNU/NetBSD"
                J'ai des doutes sur les résultats d'un système d'exploitation expérimental à l'Assemblée .
            • [^] # Re: Question politique

              Posté par . Évalué à  10 .

              "On a des retours des responsables et techniciens qui ont fait la migration sinon ?"

              Pour y avoir personnellement participé, je peux affirmer que tout c'est très bien passé lors de la migration. Aussi bien sur le plan technique que sur la sensibilisation des utilisateurs. J'ai même été agréablement surpris par leur volonté à bien comprendre leur nouveau système.

              La seule difficulté rencontrée, c'était de réussir à casser les a priori sur les LL et essayer d'expliquer l'intérêt.

              Apres, il y avait toujours certains députés qui ne comprenaient pas pourquoi abandonner Windows...
              • [^] # Re: Question politique

                Posté par . Évalué à  7 .

                "La seule difficulté rencontrée, c'était de réussir à casser les a priori sur les LL et essayer d'expliquer l'intérêt."

                Quel genre d'à priori ? "gratuit donc merdique" ? "truc de hacker" ?


                "Apres, il y avait toujours certains députés qui ne comprenaient pas pourquoi abandonner Windows... "

                Sur le thème cela marche donc pourquoi changer ? Quel était leur réponse a vos explications ?

                "La liberté de tout dire n'a d'ennemis que ceux qui veulent se réserver le droit de tout faire". "La question n'est pas de savoir si vous avez quelque chose à cacher. La question est de savoir si c'est nous qui contrôlons le gouvernement ou l'inverse

      • [^] # Re: Question politique

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        > Mais bon c'est une preuve de plus que le passage des postes client
        > a linux n'est pas impossible et ne fait pas perdre en
        > fonction/productivité

        Parce q'un député est productif !

        -> []
    • [^] # Re: Question politique

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      Euh... Je vais contre-dire les deux messages au dessus, mais le NC n'a que peu à voir avec Bayrou!

      Avant 2007 : il y avait l'UDF de Bayrou grand copain de l'UMP (l'UDF, pas Bayrou), trop copain même au point d'être juste un autre nom pour des votes identiques à l'UMP.
      En 2007 : Bayrou a voulu avoir un vrai parti, qui vote lui-même et pas ce que l'UMP vote, et il a changé l'UDF en MoDem (Mouvement Democrate). Certains n'ont pas voulu suivre, ils étaient bien à voter la même chose que l'UMP (ça permet des copinage, un peu de sous en plus etc...), et on donc créé le NC pour continuer à pouvoir voter comme l'UMP avec un nom différent.

      Le NC est donc juste un groupe de gens votant comme l'UMP mais ne voulant pas être désignés comme UMP.
    • [^] # Re: Question politique

      Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

      NC çapucaïpalibre !

      Quoi ? Comment? Bon ça va poussez pas, toute façon il fait beau. -->[]
  • # Des précisions?

    Posté par . Évalué à  2 .

    Qu'est-ce qui a été passé sous linux exactement?

    - des postes d'accès libre pour surfer?
    - la partie serveur d'un ERP dédié à l'assemblée? la partie client?
    - des portables mis à disposition des députés?
    • [^] # Re: Des précisions?

      Posté par . Évalué à  0 .

      Les PC portables des députés.
    • [^] # Re: Des précisions?

      Posté par . Évalué à  3 .

      > Qu'est-ce qui a été passé sous linux exactement?

      L'ensemble des postes (desktop) des députés et de leurs assistants. Ces postes sont intégralement fournis et administrés par les services de l'Assemblée nationale.

      L'Assemblée nationale ne fournit pas de laptops aux députés. Cependant, ils disposent d'un crédit informatique leur permettant de s'équiper comme ils le souhaitent pour eux-mêmes et leurs bureaux en circonscription. Ce matériel-là ne dépend d'aucune manière des services de l'Assemblée nationale.

      Dans cette optique, il est d'autant plus intéressant de savoir que des députés ont fait eux-mêmes le choix du libre pour leur permanence parlementaire. Ces différents retours sont très encourageants.
  • # Le député du nouveau centre...

    Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

    ...il est scriptable? Vu qu'apparemment il a changé son prénom "Rudy" pour "Ruby"?
  • # Pas eu le même retour

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    Je connais des proches de députés, et apparemment certains n'aiment pas OOo: ils le rendent responsable de problèmes d'interopérabilité(un odt pas lisible par word)

    Allez leur expliquer que c'est la faute de Word... On s'entend dans ces cas là répondre "mais c'est Word le standard, tout le monde l'utilise etc."(et ça de la part de députés de gauche; je m'attendais à plus d'ouverture d'esprit de leur part)
    Je me suis même entendu dire que c'était pour les joueurs...

    (Bon, par contre je dois avouer que OOo n'est pas vraiment le logiciel que je donne le plus souvent en exemple: il a tendance à pas mal planter chez moi.)

    A votre avis, comment est-ce qu'on doit expliquer aux frustrés qui attendent des résultats directs les enjeux du LL ? (j'entends souvent "quand tout le monde y sera, je m'y mettrais", ça me déprime.)
    • [^] # Re: Pas eu le même retour

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      j'entends souvent "quand tout le monde y sera, je m'y mettrais", ça me déprime

      Dans l'émission "Le téléphone Sonne" d'hier soir, quelqu'un disait que Firefox était utilisé par un tiers des européens...

      Un peu de patience...

      Axel
    • [^] # Re: Pas eu le même retour

      Posté par . Évalué à  3 .

      « j'entends souvent "quand tout le monde y sera, je m'y mettrais", ça me déprime. »
      J'ai entendu ça aussi. J'ai réagi pareil :·D.
      • [^] # Re: Pas eu le même retour

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        c'est complètement idiot, parce que s'il attends que tout le monde s'y mette, ça n'arrivera jamais : il en manquera toujours un.
        • [^] # Re: Pas eu le même retour

          Posté par . Évalué à  5 .

          Ce qu'il veut dire par cette phrase c'est qu'il attend que la masse critique à partir de laquelle il va passer pour un gland soit atteinte*.

          Avant, il ne bougera pas le petit doigt (car ça l'emmerde) quelque soit les raisons philosophique, budjetaire (car c'est pas lui qui paye et lui par contre il est déjà gracement payé),... mais je ne veux pas le croire de la part de gens ayant une mission d'ordre publique.

          *: à moins que ce soit seulement pas feignantise
          • [^] # Re: Pas eu le même retour

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Ce qui motive cet avis ("je m'y mettrais quand tout le monde y sera") c'est les problèmes qu'engendrent les différents formats.

            Si on s'adresse à quelqu'un qui sait à peine ce qu'est un format (qui parle de fichier word pour parler de fichier texte par exemple), beaucoup de confusions surviennent et de là, pas mal de frustrations(comme celles que j'expose dans mon premier post).
            Ce n'est pas parce qu'il est grassement payé, ce n'est pas non plus une question de mission publique ni même forcément de feignantise(beaucoup de monde n'a tout simplement pas le temps matériel de s'intéresser à ces questions).
            L'utilisateur kappa (juste avant lambda ;)) constate juste "ça ne marche pas". Il n'a pas le temps de se demander pourquoi et si on essaie de lui dire qu'il devrait s'y intéresser, on passe pour un intégriste ou un no-life.

            Ça ressemble à un problème insoluble: les développeurs Libres font tout leur possible pour assurer une compatibilité; comme le support ne peut pas être parfait, ça ne fonctionne pas dans certains cas et la faute est rejetée sur eux.
            Le problème est définitivement la mainmise d'un logiciel.
            Firefox marche bien parce que html est un stadard ouvert bien installé depuis longtemps; ThunderBird pour les même raisons même si certains préfèrent encore outlook en version complète(pas l'express) mais pour la bureautique c'est plus problématique.


            Le passage des administrations à OOo sera le cheval de Troie des formats bureautiques ouverts, mais en attendant, la simple crainte que son correspondant ne pourra pas ouvrir le fichier bloque pas mal de personnes.
            • [^] # Re: Pas eu le même retour

              Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

              L'utilisateur kappa (juste avant lambda ;)) constate juste "ça ne marche pas". Il n'a pas le temps de se demander pourquoi et si on essaie de lui dire qu'il devrait s'y intéresser, on passe pour un intégriste ou un no-life.
              Cela tombe bien : c'est pour cela qu'on a élu nos députés. Pour légiférer sur toutes les questions de société à notre place.

              Le passage des administrations à OOo sera le cheval de Troie des formats bureautiques ouverts, mais en attendant, la simple crainte que son correspondant ne pourra pas ouvrir le fichier bloque pas mal de personnes.
              Et pourtant, il y a des nombreuses incompatibilités entre les formats des différentes versions de la suite Microsoft Office. Et pourtant, cela n'empêche pas les différents utilisateurs de finir par s'en accoutumer ou faire avec. Pourquoi serait-ce si différent avec un tout autre logiciel ?
              Le problème des migrations, c'est le changement, la migration en elle-même et la perception qu'en ont les utilisateurs. Cela n'a rien d'intrisèque aux formats ou logiciels en question. Il y a tout un facteur humain à prendre en compte.
              • [^] # Re: Pas eu le même retour

                Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                Pour les incompatibilités entre différentes versions de Microsoft Office, oui, à ma connaissance, ça a été assez violent, parfois.

                Maintenant, les difficultés liées au passage d'une version de Microsoft Office à une autre sont mieux acceptées de l'utilisateur kappa parce qu'il est habitué à râler contre Microsoft. Ça ne marche pas bien, c'est normal, c'est Microsoft, en gros.

                Alors que pour un passage de Microsoft Office à OpenOffice.org, la situation est meilleure en terme de compatibilité, mais ce qui ne marche pas, on en rend responsable OpenOffice.org, ce qu'on n'est pas habitué à faire, et qui semble anormal.

                Oui, c'est totalement irrationnel. :-)
    • [^] # Re: Pas eu le même retour

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      (et ça de la part de députés de gauche; je m'attendais à plus d'ouverture d'esprit de leur part)

      Les députés/maire/etc... Sont souvent "à gauche" car le poste était déjà pris à droite... La politique, c'est s'adapter au public, rien ne dit que les gens "à gauche" pensent à gauche... Et on trouve de tout partout, il y a bien des homos ("persécutés" par les autres) qui sont racistes ("qui persécutent"), faut des fois pas chercher à comprendre.

      Sinon, Libre != Communiste ou socialiste, je l'utilise car c'est (souvent) le meilleur, pas parce que c'est un truc en commun (le commun étant la méthode, pas le but, pour moi)
    • [^] # Re: Pas eu le même retour

      Posté par . Évalué à  3 .

      >Je connais des proches de députés, et apparemment certains n'aiment pas OOo: ils le rendent responsable de problèmes d'interopérabilité(un odt pas lisible par word)

      Pourtant, le format d'enregistrement par défaut est le .doc, justement pour prendre en compte les problèmes de compatibilité avec la suite MS Office encore présente dans de nombreux bureaux de permanences parlementaires, mais aussi d'administrations.

      >A votre avis, comment est-ce qu'on doit expliquer aux frustrés qui attendent des résultats directs les enjeux du LL ? (j'entends souvent "quand tout le monde y sera, je m'y mettrais", ça me déprime.)

      On peut parler de la problématique des standards ouverts, de l'indépendance vis-à-vis des stratégies commerciales des éditeurs, des problèmes de méta-données dans Word (on peut citer en exemple la récente fuite d'un pré-projet de loi par l'AFA, voir http://www.pcinpact.com/actu/news/42427-olivennes-FAI-editeu(...) ) bref il y a un certain nombre d'arguments qui peuvent convaincre des députés et leurs collaborateurs.

      Tout cela peut s'illustrer avec quelques références à Vista et MS Office 2007 (tout le monde connaît des gens qui en ont bavé avec les problèmes d'ergonomie et de compatibilité par rapport aux anciennes versions), en général ça marche bien :)
  • # Partage Agenda

    Posté par . Évalué à  3 .

    Quel est la solution technique pour l'agenda partagé ?
  • # Lapsus d'informaticien libriste spotted

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Il s'agit de Rudy Salles et non de Ruby Salles.

    \_o<

  • # précisions

    Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

    Quelques petits commentaires (de la part d'une personne bien placée pour parler de ce projet :)

    * il ne s'agit pas de PC portables, et c'est l'ensemble des postes de travail des députés et de leurs assistants qui ont été migrés (modulo quelques serveurs pour l'infra)
    * concernant le choix d'(k)ubuntu, je vous passe certains détails (autre que technique) mais n'oubliez pas qu'il s'agit d'un marché public, c'est donc plus un choix de l'émetteur du marché (qui lui choisi quelle réponse est la « meilleure ») qu'autre chose

    Si vous avez des questions je peux vous répondre de façon précise

    merci de vos commentaires en tout cas (et encore plus a l'étude), ce fut un projet très intéressant, mais loin d'etre facile, et apres presque 1 an cela fais plaisir de voir un retour positif !
    • [^] # Re: précisions

      Posté par . Évalué à  3 .

      J'ai bien une question :
      tu dis (k)ubuntu, mais comment est-ce qu'il faut le comprendre : est-ce que c'est une Ubuntu avec KDE installé en plus de Gnome, ou un mélange d'Ubuntu et de Kubuntu, ou un façon de dire que le fait que ce soit Kubuntu et pas Ubuntu est négligeable ?

      Ça pourrait être intéressant (mais générateur de troll) de voir, s'ils ont le choix, si les députés préfère Gnome ou KDE :·D.

      Et si on leur demande pourquoi, ça permettra peut-être, du coup, d'éventuellement d'améliorer un des deux projets :·D.
      • [^] # Re: précisions

        Posté par . Évalué à  4 .

        A mon avis même si ils ont le choix, les députés uttilisent pour la pluspart l'environnement proposé par défaut au lancement, il y en a peut être quelques un qui se sont un peu amusé avec les différentes options qu'ils avait.
        Mais pour les gens normaux le choix de l'environnement de bureau c'est vraiement du gadget, pour tout avouer

        -A la maison KDE car par défaut sous mandriva.
        -A mon ancien bureau Gnome car par défaut sous Scientific Linux.
        -A mon nouveau bureau KDE car par défaut sous Suse (Novell).
        -Sur mon EEE icewm car par défaut ( bon OK la j'avoue que j'ai fait un test avec XFCE)

        Comme de toute façon les bon outils gtk tournent sous KDE et les bons outils Qt tournent sous Gnome le choix de l'environnement de bureau c'est pas crucial, surtout pour l'usage que va faire le deputé de son ordinateur :
        -Ecrire des rapports et des ammendements
        -Repondre au courrier et courriel
        -Matter la video de Sarko Offline
        -Lire la revue de presse en ligne que lui a preparé son attaché

        Le tout avec un partage des fichiers important entre l'élu et ses assistants

        Et pour les plus geek
        -Faire une session VoIP avec les collaborateurs en circonscriptions
        -Matter un divx le soir avant de s'endormir sur le canapé lit du bureau

        Maintenant cette migration prouve que Linux est pres pour un usage professionnel ordinaire
      • [^] # Re: précisions

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        tu dis (k)ubuntu, mais comment est-ce qu'il faut le comprendre : est-ce que c'est une Ubuntu avec KDE installé en plus de Gnome, ou un mélange d'Ubuntu et de Kubuntu, ou un façon de dire que le fait que ce soit Kubuntu et pas Ubuntu est négligeable ?

        À moins d'un détail qui m'aurait échappé, la seule différence entre Ubuntu et kUbuntu (et les autres xUbuntu) c'est la liste des paquets installés par défaut, non ? Je crois qu'il est possible de passer de Ubuntu à kUbuntu, et vice versa, en installant/désinstallant les bon paquets.
        • [^] # Re: précisions

          Posté par . Évalué à  1 .

          certes oui, mais la différence entre les deux "familles de paquets" c'est que l'une propose Gnome par défaut et l'autre kde (et xubuntu xfce) mais effectivement on peut installer les 3 familles sans problèmes majeur (d'autant plus que xfce est lancé avec gdm et que gdm et kdm savent lancer indifféremment gnome, kde ou xfce)... après c'est surtout une question de double voire triple emploi pour certains outils (genre avoir gedit ET kate installés : aucun intérêt évident ici, par exemple, idem pour gdm et kdm) et de place sur le disque (et de pertinence)
        • [^] # Re: précisions

          Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

          Ouais, m'enfin être sous KDE pour au final utiliser Firefox et Thunderbird, j'ai du mal à comprendre le concept...
          • [^] # Re: précisions

            Posté par . Évalué à  -6 .

            être sous KDE pour au final utiliser Firefox et Thunderbird,j'ai du mal à comprendre le concept.
            GNOME sux + KDE sux + ( KDE default = windows l&f (sux) ) + konqueror rox + konqueror javascript sux + firefox javascript rox + firefox dispo sous windows + thunderbird sux + thunderbird dispo sous windows == KDE + Firefox + Thunderbird
            CQFD.
          • [^] # Re: précisions

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Ce n'est pas plus évident sous Gnome.
            Le client de messagerie (entre autres) de Gnome, c'est Evolution, pas Thunderbird.
            Le navigateur web de Gnome, c'est Epiphany, pas Firefox, bien que, pour quelques mois encore, il utilise le même moteur de rendu : Gecko (et nécessite donc d'installer Firefox...). Vivement qu'il puisse être compilé avec webKit par défaut.
            • [^] # Re: précisions

              Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

              Je n'ai peut être pas été clair: Firefox et Thunderbird sont les deux applications qu'ils vont utiliser 90% du temps. Ces applications sont à ma connaissance mieux intégrées dans un environnement GNOME que KDE. Leur chargement doit aussi être plus rapide sous GNOME, vu que sous KDE tu seras obligé de charger des bibliothèques supplémentaires qui auraient été préchargées sous GNOME.

              Alors pourquoi ne pas avoir utilisé GNOME + Firefox + Thunderbird, ou KDE + kmail + konqueror ?
              • [^] # Re: précisions

                Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

                Nous sommes partis sur KDE pour plusieurs raisons, mais la principale raison est .. que nous avons répondu avec KDE, donc on se tiens à la réponse. De plus, nous avons une personne très impliqué dans le projet KDE donc c'est plus pratique :) Et pour finir, sans troll aucun, JE (ca n'engage donc que moi) trouve qu'il est plus facile d'industrialiser KDE que gnome (fichiers de configuration à plat, etc).

                Et pour être franc, je ne vois pas en quoi firefox et thunderbird sont mieux intégrés a gnome qu'a kde. Ils utilisent leur propre système de configuration, etc. (ce qui d'ailleurs a été TRES chiant)
                • [^] # Re: précisions

                  Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                  Je ne vois pas en quoi firefox et thunderbird sont mieux intégrés a gnome qu'a kde. Ils utilisent leur propre système de configuration, etc. (ce qui d'ailleurs a été TRES chiant)

                  Bin je ne parle pas forcément d'intégration à GNOME, m'enfin les outils de la fondation Mozilla utilisent GTK+ et pas Qt, ils ont donc forcément un look GTK (par exemple le sélecteur de fichier), plus adapté à GNOME, non ?

                  [luis@donald ~]$ rpm -q --requires libmozilla-firefox2.0.0.13 | grep -i gtk
                  gtk+2 >= 0:2.2.0
                  libgtk-x11-2.0.so.0
                  libgtkembedmoz.so
                  libgtkxtbin.so
                  [luis@donald ~]$ rpm -q --requires libmozilla-firefox2.0.0.13 | grep -i qt
                  [luis@donald ~]$
                  • [^] # Re: précisions

                    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

                    Oui mais si Gnome s'appuie sur GTK+, il ne se réduit pas à celui-ci.
                    KDE s'appuie sur Qt mais toute application utilisant Qt ne s'intégre pas à KDE comme tout application GTK+ à Gnome.
                    Les bibliothèques Gnome et KDE développées par-dessus leur toolkit de base sont autrement plus importante et, la boîte de dialogue de GTK+ n'était pas du tout la même que pour les applications utilisant les bibliothèques de Gnome.
                    J'utilise le passé parce que même Gimp a adopté la boîte de dialogue de Gnome alors qu'il ne s'agit pas franchement d'une application Gnome mais purement GTK+. Ceux qui ont connu les anciennes versions de Gnome sauront de quoi je veux parler.
                  • [^] # Re: précisions

                    Posté par . Évalué à  1 .

                    Oui si tu considère qu'il est utile de privilégier une bibliothèque. Ce que je fait sur des machines peut puissantes. Mais sinon un petit coup de qt-gtk-engine/gtk-qt-engine et dans l'ensemble ça deviens cohérent (à part sur ce foutu sélecteur de fichier gnome qui, excusez moi du troll, est une belle saloperie).
                    • [^] # Re: précisions

                      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                      Mais non, le sélecteur de fichier gnome est le meilleur du monde. Il suffit de glisser déposer dessus le dossier où tu veut enregistrer ton fichier, et tu te trouves directement dans le bon dossier.

                      Avec KDE, si je fais pareil, je déplace, copie ou fait un lien de mon dossier, pas pratique :(

                      Perso, je préfère naviguer dans mes dossiers avec le terminal ou nautilus et ensuite pouvoir glisser déplacer facilement le dossier sur le sélecteur plutôt que de devoir utiliser le sélecteur pour parcourir mes fichiers.
                      • [^] # Re: précisions

                        Posté par . Évalué à  3 .

                        Peut être. Tout ce que je sais c'est qu'avec firefox quand je télécharge un fichier dont l'extension n'est pas connue il me propose de choisir un binaire dans /usr/bin/ .

                        Résultat tout se fige pendant 10 à 20 secondes le temps qu'il liste le répertoire. Je précise que je suis sur un Core 2 E6550 4Go de RAM et que le sélécteur KDE lui ne pose pas du tout ce problème.

                        Un mot me viens donc à l'esprit : bloat.
              • [^] # Re: précisions

                Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                Ce n'est qu'une question d'aspect visuel et de certaines bibliothèques Gnome, notamment pour l'interface d'accès aux fichiers (la fameuse toolbox pour Fichier > Ouvrir).
                Pour le reste, ils sont loin d'utiliser l'ensemble des bibliothèques Gnome que les applications dites de Gnome utilisent.
          • [^] # Re: précisions

            Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

            Ce n'est pas le concept qu'il faut comprendre, c'est konqueror. Cette application à elle seule justifie KDE.
            • [^] # Re: précisions

              Posté par . Évalué à  2 .

              Pour moi, ça a été plutôt l'application qui à elle seule a justifié de ne pas installer kde ;)
              • [^] # Re: précisions

                Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                Eh bien j'aimerai bien savoir en quoi Konqueror fait que tu n'installe pas KDE ?
                • [^] # Re: précisions

                  Posté par . Évalué à  1 .

                  Usine à gaz difficile à appréhender?
                  • [^] # Re: précisions

                    Posté par . Évalué à  2 .

                    tu peux expliciter le "difficile à appréhender" ?
                    (c'est une vrai question ; moi je le trouve très facile a prendre en main, donc j'aimerais savoir pourquoi tu ne le trouve pas ;)
                    • [^] # Re: précisions

                      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                      Le problème c'est qu'il est prévu pour tout faire à la fois. Donc l'ergonomie n'est pas pensée pour une tâche particulière, mais pour toutes les tâches que Konqueror peut faire (si on peut dire que son ergonomie a été pensée).

                      Alors qu'avec GNOME, chaque application a une interface spécifiquement prévue pour la tâche a réaliser. Avec une très bonne ergonomie.

                      je veux bien que l'interface de Konqueror se modifie selon les utilisations, mais a mon avis, pas assez. Et si on veut la personnaliser (exemple: modifier les barres d'outils) on ne sait jamais si ça va modifier l'interface pour tous les cas d'utilisation, ou juste pour celui en cours.
                      Sans compter qu'il m'est arrivé de complètement casser une barre d'outils en voulant juste rajouter une icône à un endroit. Et le pire c'est que ça peut se propager dans d'autres applications (grâce aux kparts).
                      • [^] # Re: précisions

                        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                        Donc tu est jamais allé voir du côté des profils. Konqueror gère des profils afin qu'on se crée une interface personalisée pour chque tache bien que pour moi l'interface de navigation générale suffit déjà amplement et rest le profil Web qui est différent. Dans l'ensemble ces deux profils suffisent à la plupart mais on peut en crée de nouveaux (un pour la gestion des FTP par exemple).

                        Il suffit de regarder dans Configurer et un peu plus bas, il y a ce qu'il faut.

                        Et ensuite non, changer les barre d'outils ne propagera rien du tout via les kparts. Les kparts servant à intégrer des technologies et ça se passe donc sous le capot, rien à voir avec les barre d'outils de Konqueror !
                  • [^] # Re: précisions

                    Posté par . Évalué à  2 .

                    Peux-tu expliciter « usine à gaz » ?
                    Tu n’es pas obligé d’utiliser/charger en mémoire tous les modes et tous les kparts en même temps !
                    Mais si tu en as besoin, tu peux, et c’est ça qui fait la différence avec une certaine usine à gaz dont le nom commence par « N » et finit par « s », en 8 lettres, et qui n’est pas foutue de proposer le dixième des fonctionnalités de konqueror !.
                    • [^] # Re: précisions

                      Posté par . Évalué à  1 .

                      C'est comme bash, cette usine à gaz avec laquelle on voudrait nous faire croire qu'il est possible d'éditer un fichier texte ou d'écouter un fichier son ... aberrant !

                      Sarcasmes mis à part, il faut comprendre que konqueror se voulait être un "shell graphique" et non pas un navigateur de fichier.
                      L'idée étant que comme dans un shell, on peut naviguer dans les fichiers puis lancer l'action appropriée. Dans un shell on lancera un éditeur de texte qui remplace le shell à l'écran, dans konqueror une kpart qui viendra prendre la place de l'interface de navigation mais la philosophie reste la même.
                      Il suffit de voir comment dans KDE2, tous les fichiers étaient ouvert dans une kpart dans le konqueror actif pour s'en convaincre.

                      Le concept a fait long feu, mais konqueror est toujours là. Il reste très puissant et loin d'être une "usine à gaz" à mon avis.
  • # les deputés : des clients exigeants et ingrats

    Posté par . Évalué à  -1 .

    La mise en place par LInagora n'a pas été simple , le lobying de Microsoft a ete fertile . Des pinaillages et pourquoi que la barre elle est pas bleue , et pourquoi qu'on a pas internet explorer ...etc

    Au final tout le monde a l'air satisfait je veux dire s'ils ne ralent pas deux choses : ou il ne se servent jamais de leur ordi ou ç'est que ça marche plutot pas mal ....

    En tout cas ils ne sont pas nombreux a dire merci , le mien de deputé il s'en fout il faut dire qu'ils ne vient pas souvent a l'assemblée . J'ai ecrit a tous les deputés du poitou charentes et aucun n'a daigner repondre . Le logiciel libre c'est tout de meme la clef des budgets serrés non ? http://iw-linux.over-blog.com/

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.