Des boissons et des recettes libres

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara et Nils Ratusznik. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags :
19
24
août
2012
Do It Yourself

Le premier point à rappeler concernant les recettes dites libres, c'est leur recette qui est libre (immatérielle) et non le produit préparé/cuisiné (matériel).

Le second point est que souvent ces recettes sont connues depuis longtemps. Mais une bonne recette, ça se joue à des petits détails d'ingrédients, à une façon de faire, etc. Et en plus une même recette ne donne pas forcément exactement le même résultat au final à chaque fois, car dépendant de facteurs extérieurs (température, humidité, qualité des aliments, etc.).

Petite ouverture : souvent on explique les logiciels libres via la métaphore des recettes de cuisine libres, parce que justement la (les…) recette des crêpes par exemple est connue de tous et considérée comme faisant partie du domaine public. Attribuer une licence (libre ici) revient à reconnaître un droit d'auteur sur les recettes, alors que la jurisprudence considère pour l’instant que les recettes ne sont pas des œuvres de l’esprit. Cela peut donc susciter quelques inquiétudes chez les libristes aussi. Pour aller plus loin, voir Libérez les soupes ! sur le blog S.I.Lex et La protection des recettes de cuisine et créations culinaires sur le blog Des droits des auteurs.

Dans la seconde partie de la dépêche, vous trouverez la liste de boissons et recettes libres que j'ai pu recenser. Elle est très probablement non exhaustive et vous en aurez sûrement d'autres à partager dans les commentaires.

Boissons

Il convient de consommer lesdites boissons libres avec modération évidemment, et pour l'alcool, et pour les calories (alcool, sucre)… :).

Bières

Rien de nouveau si j'en crois cette dépêche de 2002 concernant le Linuxbierwanderung à Doolin, en Irlande et ses cuvées spéciales tux faites maison

  • « Free Beer » (le projet initial des étudiants de l'université informatique de Copenhague, sous licence Creative Commons By-Sa), déjà évoquée ici même en 2005
  • « Bière libre » (dans le cadre des RMLL 2012 Genève, par la brasserie Les Faiseurs de Bière, sous licence CERN OHL v1.1)
  • « Affichage Libre » (dans le cadre des RMLL 2011 Strasbourg, par la brasserie Störig, sous Creative Commons By Sa)
  • Baiser de la princesse (via des étudiants de l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne, via la brasserie Les Faiseurs de Bière apparemment, sous licence GNU FDL 1.2+)

Selon Wikipédia, le projet Open Source Beer vise à produire commercialement de la bière libre pour la première fois ; mais en fait Brewtopia l'aurait déjà fait et Free Beer a déjà été brassée dans plusieurs brasseries.

Cola

Cocktails

Soupes

Recettes hors boissons

  • # clôner des produits du commerce

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 . Dernière modification : le 24/08/12 à 14:20

    Les produits alimentaires du commerce sont livrés avec leur composition, la liste des ingédients. Mais le processus de fabrication (la partie algorithmique de la recette) reste mystérieux…

    Heureusement, une bande d'allumés s'est lancée dans la rétroconception de certains aliments bien connus : le TuX, par exemple. C'est passionnant à lire, ces gens ont aussi pas mal d'humour ;)

    Merci à vous, gens de La Super Superette !

    blink blink blink

    * Ils vendront Usenet quand on aura fini de le remplir.

    • [^] # Re: clôner des produits du commerce

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Ok, les deux épicières font de la rétro-ingénierie, mais apparemment leurs recettes ne sont pas explicitement mises sous une licence libre. Cf http://www.lasupersuperette.com/contact-credits/

    • [^] # Re: clôner des produits du commerce

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Hello,

      effectivement, j'ai essayé quelques recettes et c'était une expérience intéressante:

      • D'abord, c'est loin d'être compliqué ! Le néophyte culinaire que je suis est parvenu, du premier coup, à obtenir des biscuits très bons et très savoureux.
      • Ensuite, ça prend (relativement) peu de temps: en 1h sans forcer, on a des biscuits en train de cuire dans le four.
      • C'est également un bon moyen de s'y mettre: il y a peu de risques et les recettes utilisent des produits vraiment courants et le processus permet d'apprendre.
      • Enfin, je suis sûr que le processus peut être optimisé: les recettes à base de biscuits sont souvent très proches dans leur composition. Si on ajoute des machines dédiées, on pourrait très bien produire des biscuits à moindre effort dans la même veine que les machines à pain ou les imprimantes 3D au chocolat.

      Pour autant, les recettes proposées par la super supérette me semblent assez éloignées du produit industriel: les briques de base sont souvent différentes. Il manque en effet quelques composants pas très courants en cuisine classique de Mr tout-le-monde: les conservateurs, les émulsifiants, le lait en poudre, les arômes, les huiles essentielles, etc. Il n'en reste pas moins que la démarche du site démystifie un peu la production des biscuits industriels en montrant qu'avec peu de moyens on arrive à des résultats proches.

      Ainsi, même si le contenu du site est "tous droits réservés", je trouve que la démarche est pertinente !

  • # On est vendredi mais bon ...

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    Une licence pour une recette de cuisine … c'est pas de l'asticotage de Mamouth pour un élément qui s'échange déjà de main à main depuis toujours ?

    Plus sérieusement voici une 2nd question : sachant qu'une recette de cuisine ne peut être protégée, car non couverte par le droit d'auteur, sur quelle base juridique peut s'assoir ce type de licence ?
    Car pour moi, on peut mettre une licence sur quelque chose qui se protège … mais en ce qui concerne les recettes de cuisine … puisque la protection n'est pas possible, à quoi bon leur associer une licence (libre ou non ) ?

    • [^] # Re: On est vendredi mais bon ...

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      L'effet positif est que l'auteur dit clairement qu'il offre les 4 libertés. Donc s'il y a litige par la suite, on sait ce qu'il voulait.
      L'effet négatif est qu'il sous-entend qu'il a besoin de les offrir, alors qu'il n'aurait pas de base juridique à cela.

    • [^] # Re: On est vendredi mais bon ...

      Posté par . Évalué à  4 .

      Je vois au moins deux choses :

      • Comme les algorithmes, l'algorithme lui même n'est pas protégable, par contre les papiers de recherches qui l'ont décrit le sont
      • Le droit des bases de données : comme Open Street map, les coordonnées de la tour Eiffel ne sont pas protégeables, par contre les grosses collections de données le sont sous certaines conditions …
    • [^] # Re: On est vendredi mais bon ...

      Posté par . Évalué à  1 .

      Plus sérieusement voici une 2nd question : sachant qu'une recette de cuisine ne peut être
      protégée, car non couverte par le droit d'auteur, sur quelle base juridique peut s'assoir
      ce type de licence ?

      Ce n'est pas si clair que ça dans le droit français et il est probable que ça le soit encore moins dans d'autres pays.

      Par exemple, dans le droit américain, la prose accompagnant une recette, est éligible au copyright.
      http://www.copyright.gov/help/faq/faq-protect.html

  • # Le gloubi-boulga ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    Il ne faut pas oublier le célèbre gloubi-boulga dont la composition et la recette ont été révélées par Casimir.

    Oui, le gloubi-boulga est une recette libre transmise par voie électronique bien avant internet !

  • # Mauvaise idée

    Posté par . Évalué à  4 .

    Je trouve effectivement que c'est une mauvaise idée de mettre des licences sur des recettes.

    La liberté doit rester le règle et les droits d'auteurs doivent être l'exception. Les recettes de cuisine sont libres par définition et c'est leur rédaction et leur présentation qui peuvent être déposées.

    Souvenons-nous du brevet d'Amazon sur l'achat en un clic. Souvenons-nous des royalties réclamés par les auteurs pour des chansons chantés dans les écoles.

    Par principe il n'y a pas besoin de loi pour tout, c'est seulement dans de rares cas qu'il faut placer un cadre juridique précis.

    Souvenons-nous aussi de l'exemple donné par Lawrence Lessig : à une époque aux États-Unis, l'espace aérien appartenait aux propriétaires du sol situé en dessous. La vie devenant impossible pour l'aéronautique, une loi a été votée stipulant que l'espace aérien appartenait au pays et était libre de circulation.

    • [^] # Re: Mauvaise idée

      Posté par . Évalué à  1 .

      Souvenons-nous des royalties réclamés par les auteurs pour des chansons chantés dans les écoles.

      s/les auteur/la SACEM/

      non parce que si tu parles de la chanson de Hugues Aufray, il n'avait rien contre et au final, c'est lui qui a payé l'amende

      l'explication de maitre-eolas
      celle pc-impact

      Ne jamais confondre SACEM et artistes…

      • [^] # Re: Mauvaiseidée

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        Ne jamais confondre SACEM et artistes…

        S'est-il depuis desincrit de la SACEM ?

  • # Les recettes de cuisine ne sont pas soumises au droit d'auteur

    Posté par . Évalué à  5 .

    Il me semble que les recettes de cuisine ne peuvent pas être protégées par le droit d'auteur, elles sont donc dans le domaine public dès qu'elles sont rendues publiques. Si on ne veut pas que n'importe qui ne les reprennent alors le seul moyen est de ne pas les diffuser.
    À lire
    - http://www.lhotellerie-restauration.fr/hotellerie-restauration/articles/2008/3077_17_Avril_2008/On_ne_peut_pas_proteger_une_recette_de_cuisine.htm
    - http://forum-juridique.net-iris.fr/internet-telephonie-prop-intellectuelle/158088-recettes-de-cuisine-droit-dauteur-texte-recette.html

  • # tarte de Chernobyl

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    https://linuxfr.org/users/krunch/journaux/joyeux-26-avril
    Les photos ont été migrées vers http://fruli.krunch.be/~krunch/pics/tchernobyl07/

    pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question. | Free Softwares Users Group Arlon, Belgique : http://fsugar.be/

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.