Fedora Fedora 12 « Constantine » est disponible

Posté par . Modéré par j.
Tags :
17
19
nov.
2009
Fedora
Après les phases alpha et bêta, la version finale de la Fedora 12 (Constantine de son petit nom) vient de sortir. Voici les « cibles » de cette version 12 :
  • Meilleur support des webcams
  • Meilleure intégration des codecs
  • Améliorations sur la partie son
  • Meilleure gestion de l'autonomie et de l'énergie.
Cette version est compilée pour i686, propose ext4 par défaut ainsi que les toutes dernières versions de vos logiciels préférés. Avec Fedora, c'est vraiment « les nouveautés d'abord ». Fedora 12 dispose aussi d'un paquet Moblin, que l'on peut tester avec la commande suivante :
$ yum groupinstall "Moblin Desktop Environment"
Fedora est le pendant communautaire de RedHat, avec une forte politique de fournir les dernières nouveautés même si cela peut choquer quelques utilisateurs. Le but est d'être un laboratoire et d'attirer des développeurs. Le bureau par défaut est GNOME mais KDE ainsi que d'autres environnements sont disponibles.

Reportez-vous aux précédentes dépêches sur les version alpha et bêta pour plus de détails

NdM : Merci aussi à moixs d'avoir proposé une dépêche sur cette annonce et l'événement organisé par Fedora-fr (cf. suite de la dépêche) En plus de la disponibilité de la distribution, notons également que l'association Fedora-Fr organise les rencontres Fedora 12 les 12 et 13 décembre 2009 (12.12, ça ne s'invente pas) à la Cité des Sciences et de l'Industrie de Paris. De nombreuses conférences et ateliers en relation avec le monde du libre en général viendront égayer ces deux journées. Nous vous y attendons avec impatience !
  • # Switch

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    Ça fait plusieurs versions que je teste Fedora et ce coup-ci, je pense que je vais switcher!

    J'en suis à trois ans d'ubuntu et j'aime de moins en moins la tournure que ça prend. Les récents choix de design (notifications sans boutons, applet de messagerie pas encore au point,…) ou les services Ubuntu One que Canonical essaie d'incruster (on parle même d'un Ubuntu One Music Store, et puis quoi encore?) me poussent à chercher autre chose.

    Je trouve la F12 beaucoup moins encombrée et plus proche du Gnome originel.

    Les seuls trucs que je reproche sont la vue par défaut de Nautilus (sans panneau de navigation) qui rapelle Windows 95 et l'emplacement des menus pour éteindre la machine que je trouve pas très cohérent.

    Et puis le bleu c'est pas si moche.
    • [^] # Re: Switch

      Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

      >>> J'en suis à trois ans d'ubuntu et j'aime de moins en moins la tournure que ça prend

      Tout pareil sauf que moi c'est Debian Squeeze que j'attends avec impatience. Je ne sais pas si l'herbe sera vraiment plus verte là-bas mais j'en ai un peu marre d'Ubuntu.
      • [^] # Re: Switch

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Je présume que le gel aura lieu en décembre...
      • [^] # Re: Switch

        Posté par . Évalué à  2 .

        Ben si tu veux tu peux basculer dès aujourd'hui en Squeeze, elle est sortie en même temps que le passage de Lenny en stable :-)

        Et elle est tout aussi fiable que n'importe quelle distrib, je m'en sers quotidiennement sur mes postes pro et perso. Par contre, j'ai quelques morceaux d'unstable et en ce moment, ce n'est pas ça...

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Switch

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          >>> Ben si tu veux tu peux basculer dès aujourd'hui en Squeeze

          Mouais mais bon je suis assez attaché à la stabilité (je suis encore en Hardy Heron) donc je crois que je vais attendre au moins jusqu'au freeze de mars prochain.
          • [^] # Re: Switch

            Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

            Personnellement, je suis en Testing depuis un bout de temps (déjà, à l'époque de Lenny).

            En terme fiabilité, je dois dire que je n'ai pas de gros soucis. Mais indubitablement, c'est une version un peu "vivace" (un peu comme un cheval que l'on pensait avoir dressé, mais qui fait une ruades de temps en temps), dans le sens où les mises à jours nécessitent de faire un minimum attention. Et il y a de temps en temps des surprises. Les derniers en date était GRUB2 et aussi Xorg + kernel 2.6.30 (qui ont tout cassé avec les drivers nvidia-legacy-7xxx, et ATI fglrx)

            C'est ce qui m'intéresse avec Testing : Des versions de softs récentes, suffisamment testés pour ne pas tout planter tout le temps. Mais qui réserve des surprises, qui forcent l'utilisateur à ne pas s'endormir sur sa machine. Recherche d'info dans les man, les doc, sur le net, analyse des scripts, etc...

            En fait, cela permet d'apprendre plein de choses, au fur et à mesure que les changements arrivent.
    • [^] # Re: Switch

      Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

      Un music store fourni pour les utilisateurs de Linux avec des codecs libres (ogg vorbis, flac), ça ne me déplairait pas le moins du monde. Et si ça peut financer Canonical, je ne vois pas le problème.

      Maintenant, j'utilise Fedora justement, donc ça me touche de moins près. En tout cas, je trouve que c'est une bonne distribution, à jour des nouveautés. En plus, Fedora innove, et c'est sensible.

      Le seul petit problème que je peux voir c'est que les logiciels brevetés sont accessibles uniquement via rpmfusion qui est vraiment un projet à part. Ce n'est pas un grand problème, mais lorsque les mp3 ne marche plus, on va vite voir comment faire.

      Je sais que les brevets logiciels c'est mal, et c'est bien pour ça que je profite au maximum du fait que ca n'existe pas en France.

      Au final, j'ai l'impression que cette distribution est peu utilisée, et je ne vois pas pourquoi, elle est d'une très bonne qualité et je la trouve beaucoup moins complexe que Debian. Parfois j'ai l'impression que Debian choisit toujours la manière la plus complexe de résoudre un problème...
      • [^] # Re: Switch

        Posté par . Évalué à  2 .

        Alors, en tant qu'ancien puriste, et donc ayant appris Linux sous Debian (potato pour ceux qui connaissent, à part les éplucher !), pour l'administration système, et bien... non il n'y a pas mieux ! C'était vrai pendant 10 ans, avec Slackware...
        Ubuntu a le mérite d'avoir rendu cette distribution : Debian, utilisable pour les non initiés, qui se détournaient des autres distributions (souvenez-vous en 2006). Cette version, la première, était Gnome Warty.
        Après, si j'avais le temps, je m'installerais une gentoo, comme sur mon serveur dédié.

        Après, je ne dis pas ça pour troller, mais aussi parce que cette nouvelle version de Fedora éveille ma curiosité... Y'a-t-il un "live desktop cd" ?
        • [^] # Re: Switch

          Posté par . Évalué à  4 .

          Oui, le live-cd permet également de réaliser une installation persistante, tu peux également générer très facilement un live-usb (avec persistance des données) à partir de l'iso.
          Tu peux également récupérer d'autres spins (KDE, XFCE, jeux, électronique)
          http://spins.fedoraproject.org/
        • [^] # Re: Switch

          Posté par . Évalué à  8 .

          Suse et Mandriva sont aussi très "user-friendly".

          Je ne sais pas trop pourquoi tout le monde s'évertue à dire qu'Ubuntu a été la première user-friendly. Je ne pense pas que ce soit le cas. Dans le marketing d'Ubuntu peut-être mais beaucoup de choses avaient été faites avant.

          Je pense même que le premier gros effort, c'était avec Mandriva non ? et son centre de contrôle ? le premier panneau de config graphique.! pensez donc.

          Loin de moi l'idée, d'être chauvin et il faut reconnaître que le mérite d'Ubuntu a été de faire connaître linux au plus grand nombre (à tel point qu'aujourd'hui et pour certains Ubuntu = Linux).


          Mais sachons rendre à César ...
          • [^] # Re: Switch

            Posté par . Évalué à  3 .

            Disons qu'Ubuntu, en plus d'avoir bien profité de la base saine de Debian, a surtout amené une idée toute simple mais qui a fait son chemin : une application pour une tâche.

            Je me souviens que lorsque j'avais essayé Mandrake et Suse (avant Ubuntu, donc), ça restait assez complexe en apparence, car d'emblée plusieurs environnements étaient installés, et chacun apportait ses applications.

            Et puis leurs centres de contrôle restent remplis d'outils et de termes plutôt abscons pour des débutants...

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: Switch

              Posté par . Évalué à  5 .

              > Disons qu'Ubuntu, en plus d'avoir bien profité de la base saine de Debian, a surtout amené une idée toute simple mais qui a fait son chemin : une application pour une tâche.

              C'est surtout Mepis qui a généralisé le concept d'une Debian simple, la différence c'est que Mepis se basait sur KDE. Ubuntu a répondu à un besoin: une Debian accessible avec GNOME.
              Knoppix était très populaire à un moment.

              D'après mes souvenirs du temps où Mandrake s'appelait encore Mandrake et Yast était encore propriétaire, une installation par défaut des distributions précédemment cités = 1 environnement de bureau = 1 application par tâche. La seule différence, c'était la possibilité de choisir les paquets mais ça demandait une intervention de l'utilisateur.

              Ubuntu coïncide avec l'arrivée de GNOME2, du noyau 2.6 et de pleins d'autres trucs qu'ils n'ont fait qu'empaqueter. Contrairement à d'autres comme SuSE ou Mandrake qui ont essuyé les plâtres, ils sont arrivés avec un bureau pas trop mal chiadé sans trop s'inquiéter de l'historique. Tu rajoutes le marketing viral, le succès était prévisible.
              Ubuntu sortait un an avant ou un an après, elle n'aurait probablement pas eu le même succès.
              • [^] # Re: Switch

                Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                Je ne comprends pas que personne ne relève tes errreurs. A cause de mon boulot (migrations windows vers linux), ça fait 12-13 ans que je compare les distributions, j'ai toujours mes notes et ma pile de CD.

                Je précise que j'utilise Debian, pas Ubuntu, même s'il m'arrive de l'installer pour des clients.

                > Disons qu'Ubuntu, en plus d'avoir bien profité de la base saine de Debian, a surtout amené une idée toute simple mais qui a fait son chemin : une application pour une tâche.

                C'est surtout Mepis qui a généralisé le concept d'une Debian simple, la différence c'est que Mepis se basait sur KDE. Ubuntu a répondu à un besoin: une Debian accessible avec GNOME.


                Pour mettre tout le monde d'accord, c'est la défunte Caldera qui a été la première. Son concept une application pour une tâche s'accompagnait d'un excellent système d'installation, sur un seul CD, qui permettait de jouer à Tetris (plus tard une patience) pendant l'installation et de commencer à utiliser l'ordinateur sans redémarrer. Le bureau avec fvwm + lesstif était bien fini, très utilisable.

                Concernant Mepis, elle est sorti un an avant Ubuntu, alors que l'équipe de Shuttleworth bossait déjà dessus. L'idée était dans l'air du temps. dire que Mepis a "généralisé le concept d'une Debian simple" me parait donc très abusif.

                Knoppix était très populaire à un moment.

                Knoppix est moins une distribution qu'un live-cd bourré d'outils, pas du tout pour les débutants.


                D'après mes souvenirs du temps où Mandrake s'appelait encore Mandrake et Yast était encore propriétaire, une installation par défaut des distributions précédemment cités = 1 environnement de bureau = 1 application par tâche.

                Pas du tout, reprend des CD de versions 2002-2005 tu vas voir.

                Ubuntu coïncide avec l'arrivée de GNOME2

                Gnome 2 est sorti en 2002

                du noyau 2.6

                sorti fin 2003

                et de pleins d'autres trucs qu'ils n'ont fait qu'empaqueter.

                Toutes les distributions empaquètent "plein d'autres trucs"
                La valeur ajoutée d'Ubuntu c'est le choix de ces trucs: quoi mettre par défaut et comment bien configurer par défaut.

                Contrairement à d'autres comme SuSE ou Mandrake qui ont essuyé les plâtres, ils sont arrivés avec un bureau pas trop mal chiadé sans trop s'inquiéter de l'historique.

                Comme dit plus haut, le bureau était plus léché que les autres, avec une application pour une tâche, et pensé pour que l'utilisateur n'ait (presque) plus rien à configurer.
                Ensuite: mais quelle distribution s'inquiète de l'historique? quand la première Mandrake sort c'est plus une RedHat révisée (et cette mauvaise réputation a traîné au basque de Mandrake pendant des années, alors que ce site s'appelait encore DLFP) ou pour prendre un autre exemple au hasard: quand la Slitaz est sortie,

                Tu rajoutes le marketing viral

                Quel marketing viral? il ne faut pas employer n'importe quel mot à la mode. Ils ont fait du marketing oui, mais en quoi était-il viral?


                Dans tout ça, ce qui m'énerve c'est le sous entendu de ton propos: tu ne t'en rends peut-être pas compte, mais ça laisse entendre que l'équipe Ubuntu est nulle, ne fais rien, etc. Ce qui est insultant pour les pointures "historiques" (venues de Debian) qui s'y trouvent.

                "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

                • [^] # Re: Switch

                  Posté par . Évalué à  4 .

                  > Je ne comprends pas que personne ne relève tes errreurs.
                  Quels erreurs ?

                  > Pour mettre tout le monde d'accord, c'est la défunte Caldera qui a été la première.
                  Caldera était basé sur Debian ? C'est le mot debian que tu n'as compris dans "concept d'une Debian simple" ?
                  Caldera (devenu depuis The SCO Group, spéciale dédicace à notre ami Darl McBride) utilisait RPM comme système de paquetage pour son OpenLinux.

                  > Concernant Mepis, elle est sorti un an avant Ubuntu, alors que l'équipe de Shuttleworth bossait déjà dessus.
                  La première release de Mepis a eu lieu en mai 2003, Shuttleworth a constitué son équipe à partir d'avril 2004. Do the math.
                  https://www.mepis.org/history
                  http://www.ubuntu.com/community/ubuntustory


                  > Knoppix est moins une distribution qu'un live-cd bourré d'outils, pas du tout pour les débutants.
                  Tu dois avoir la mémoire qui flanche, parce qu'à l'époque, beaucoup se servait de knoppix pour installer/configurer rapidement une Debian fonctionnelle.

                  > Pas du tout, reprend des CD de versions 2002-2005 tu vas voir.
                  Si je reprends les médias d'installation de 2003/2004, c'était le cas.

                  > Gnome 2 est sorti en 2002
                  > sorti fin 2003
                  GNOME2 n'a vraiment été utilisable qu'à partir de la version 2.4, mais ce n'est pas là la problématique que tu feins d'ignorer. Le noyau 2.6 est une base saine pour apporter des technologies comme udev, HAL qui étaient encore en cours d'incubation en 2003.
                  Mi-2004, les principaux composants permettant de constituer un bureau moderne étaient matures, tout convergeait.
                  Comme je le disais, un an plus tôt (fin 2003), c'était pas prêt, un an plus tard (fin 2005), tout le monde était au même niveau.

                  > La valeur ajoutée d'Ubuntu c'est le choix de ces trucs: quoi mettre par défaut et comment bien configurer par défaut.
                  La valeur ajouté par rapport à Debian.

                  > Quel marketing viral? il ne faut pas employer n'importe quel mot à la mode. Ils ont fait du marketing oui, mais en quoi était-il viral?
                  Distribution massive de goodies (CDs gratuit), invention d'une pseudo-philosophie à la con (qu'ils n'ont jamais respecté), plus tard un code de conduite (digne d'une école maternelle) des pratiques courantes du marketing viral.
                  Le terme viral n'est pas péjoratif ici, ça désigne une politique marketing spécifique.

                  > ça laisse entendre que l'équipe Ubuntu est nulle, ne fais rien, etc.
                  Ils ne sont certainement pas 'nuls', ils ne sont pas payés à 'rien foutre', on est bien d'accord.
                  En revanche, ils prennent beaucoup au libre et rendent très peu. Mis à part bazaar et upstart (qui végéte depuis quelques temps), quelle est la contribution d'Ubuntu à la communauté ? peanuts
                  En terme de contribution, ils sont quasi-inexistants dans GNOME, un comble pour la distribution sensée être 'leader' sur le desktop !!!!

                  > Ce qui est insultant pour les pointures "historiques" (venues de Debian) qui s'y trouvent.
                  Ce qui est insultant, la mauvaise utilisation de leur talent. Au lieu de se limiter à chier des paquets et à bricoler des patchs qui très souvent ne seront jamais upstreamés et qui auront une durée de vie courte parce que la même fonctionnalité aura été re-développé en upstream en mieux, ils seraient mieux utilisés à travailler directement dans Debian ou les projets upstreams.

                  Les projets upstreams, Debian gagneraient des contributeurs compétents et avanceraient plus vite, et par contre-coup Ubuntu serait gagnante.
                  Tu trouveras beaucoup plus de pointures issues de Debian travaillant chez Red Hat soit dit en passant.


                  Bref, tu devais soit-disant relever mes erreurs, mais au final, il en reste pas grand chose de pertinent. Tu t'étonnes que personne ne relève mes "erreurs", mais à aucun moment, tu ne t'es posé la question de savoir si ce n'était pas TOI qui te trompais.
                  Certains sont parfaitement conscients que Canonical/Ubuntu ne sont pas parfaits, qu'Ubuntu n'est pas une vraie distribution communautaire, certains vivent avec comme Jono Bacon, d'autres essaient de changer les choses de l'intérieur comme Benjamin Mako Hill ou Corey Burger.
                  Reste les fanboys indécrottables pour qui Canonical/Ubuntu/Mark Shuttleworth constituent la sainte trinité intouchable, pour eux, on ne peut plus grand chose.
                  • [^] # Re: Switch

                    Posté par (page perso) . Évalué à  -2 .

                    à aucun moment, tu ne t'es posé la question de savoir si ce n'était pas TOI qui te trompais.

                    Ah bon, je suis un crétin? un crétin amusé, mais tout de même, inutile de poursuivre le débat, je n'en vaux manifestement pas la peine...

                    PS: t'as toujours la possibilité de redescendre sur terre si tu veux rester sur le sujet

                    "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

                    • [^] # Re: Switch

                      Posté par . Évalué à  3 .

                      > Ah bon, je suis un crétin? un crétin amusé, mais tout de même, inutile de poursuivre le débat
                      Le débat n'est possible que si on accepte de ne pas être détenteur de la vérité universelle.
                      Tu prétendais corriger mes "erreurs", au final, ton argumentation était bourré d'erreurs très grossières et de détournement (volontaire ?) de mes propos. Bien évidemment, quand on ne sait plus quoi dire, on préfère se tourner vers la dérision.
                      • [^] # Re: Switch

                        Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

                        détournement (volontaire ?)

                        Ça en dit long sur ton état d'esprit.
                        Quand on débat on accepte les opinions contraires, on ne soupçonne pas les autres comme tu le fais. J'ajoute que tu ne me connais pas, alors qu'est ce qui t'autorise de tels soupçons? je pense que tu projettes, donc ça s'arrête là.

                        "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

                        • [^] # Re: Switch

                          Posté par . Évalué à  4 .

                          Tu t'enfonces, après t'avoir traité de "crétin", maintenant je "soupçonne", je "refuse" les opinions contraires et je "projette". Toujours dans le déni, toujours pas d'argumentation.
                          Quand on ne peut attaquer l'argumentation, on dénigre son interlocuteur, el classico.
                  • [^] # Re: Switch

                    Posté par . Évalué à  3 .

                    Tu dois avoir la mémoire qui flanche, parce qu'à l'époque, beaucoup se servait de knoppix pour installer/configurer rapidement une Debian fonctionnelle.

                    Petite question: As tu tente cela ou tu parles sur des "on dit"?

                    Parceque moi a l'epoque j'avais essaye et non Knoppix n'etait pas utilisable de cette facon la. Certes tu pouvais tenter de faire une installe sur le DD mais c'etait absolument pas maintenable donc tout ceux qui ont essaye cela soit soit passe a Corel soit a Mepis soit de nouveau sous debian (malgre la galere a installer).

                    GNOME2 n'a vraiment été utilisable qu'à partir de la version 2.4

                    Tu permets que je la garde pour les gnomistes qui se moquent de KDE4? :)

                    Ce qui est insultant, la mauvaise utilisation de leur talent. Au lieu de se limiter à chier des paquets et à bricoler des patchs qui très souvent ne seront jamais upstreamés et qui auront une durée de vie courte parce que la même fonctionnalité aura été re-développé en upstream en mieux, ils seraient mieux utilisés à travailler directement dans Debian ou les projets upstreams.

                    Je suis d'accord avec le coup de travailler avec les projets upstream mais bon en meme temps pour avoir des patchs accepter par Gnome c'est un peu enormement la galere et les ajouts de nouvelles fonctionnalites rarement pris en compte donc cela amene a faire un truc dans son coin et en gros a "forcer" la main pour que cela soit rajouter au projet. Mais bon attention je DETESTE le comportement de Ubuntu par rapport aux bugs et par rapport a upstream mais je peux comprendre certaines choses aussi. J'ai l'impression que du cote de KDE cela se passe mieux meme si le nombre de trucs rajoute n'importe comment et de bug specifique est important. Toutefois ils semblent (enfin) faire un effort de ce cote la.
                    • [^] # Re: Switch

                      Posté par . Évalué à  2 .

                      Tu permets que je la garde pour les gnomistes qui se moquent de KDE4? :)

                      Les KDE istes de l'époque ne se génaient pas vraiment, c'est un juste retours de batons ce qui s'est passé avec kde4 :)
      • [^] # Re: Switch

        Posté par . Évalué à  4 .

        Parfois j'ai l'impression que Debian choisit toujours la manière la plus complexe de résoudre un problème...

        J'ai un peu envis de dire l'inverse. Fedora fait des solutions très complexes mais simples pour l'utilisateur. Debian fait des choses simples, mais compliquées pour l'utilisateur.
        • [^] # Re: Switch

          Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

          Debian fait des choses simples, mais compliquées pour l'utilisateur.

          Je dirais plutôt qu'il y a une "philosophie Debian" : Certains choix techniques sont des vrais transgressions de ce qu'à conçu le développeur (je pense par exemple au /boot/grub/menu.lst de GRUB1), mais d'autres idées sont plutôt bonnes. Par exemple, la gestions des modules avec un /etc/modprobe.d/ au lieux d'un /etc/modprobe.conf, qui permet à chaque paquet de rajouter son propre fichier de configuration des modules.

          La manière dont les paquets kernel sont gérés est aussi assez "space", et la première fois que j'y ai touché, je me suis demandé si il était vraiment sérieux de laisser la gestion de leur kernel aux Debianistes... Mais après avoir compris comment eux ils avaient conçu la chose, on se dit "Mais oui en fait, c'est logique".

          Le gros problème que j'ai eu avec Debian au début, c'est que les modifications qu'ils apportent ne se retrouvent pas forcément dans les "man". Il faut alors chercher sur le net les informations sur "Debianneries", ce qui n'est pas forcément facile.

          Au final, j'ai migré sur Debian Squeeze/Testing toutes mes machines, ainsi que celles de la famille. Et j'installe des Ubuntu sur les machines de collègues qui veulent s'essayer à Linux parce que :
          1) ils peuvent trouver de la doc sur http://doc.ubuntu-fr.org/
          2) une Ubuntu et une Debian s'administre de manière assez similaire, c'est donc plus facile pour moi
          3) je trouve que Debian Squeeze/Testing n'est pas administrable pour un néophyte qui veut/peut vouloir découvrir comment Linux marche. Par contre ,c'est utilisable par n'importe quel néophyte
          • [^] # A

            Posté par . Évalué à  2 .


            Le gros problème que j'ai eu avec Debian au début, c'est que les modifications qu'ils apportent ne se retrouvent pas forcément dans les "man". Il faut alors chercher sur le net les informations sur "Debianneries", ce qui n'est pas forcément facile.


            C'est pas plutôt dans /usr/share/doc//README.Debian que ça se trouve ?
            • [^] # Re: A

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              Franchement, je n'y ai jamais trouvé des informations intéressantes, ou du moins, utiles pour résoudre mes problèmes.

              J'y jette toujours un coup d'oeil, pour le cas cas où, mais je sais que cela se terminera invariablement par une recherche sur Internet, ou au pire, à une analyse des différents scripts que constituent les programmes.
          • [^] # Re: Switch

            Posté par . Évalué à  1 .

            Par exemple, la gestions des modules avec un /etc/modprobe.d/ au lieux d'un /etc/modprobe.conf

            Bof comme idée même si elle est incontournable.
            Et c'est une demi-solution. Ici l'approche de Fedora est que ça doit marcher sans bidouiller de fichier. Configurer un module ainsi, impliquer que pour changer sa configuration il faut le décharger.

            Je trouve que Debian manque de profondeur de réflexion. Debian va proposer 50 noyaux et faire des outils pour les gérer les doigts dans le nez, Fedora va faire en sorte qu'un noyau soit suffisant. Donc Fedora va bosser en amont, sur le noyau et pas seulement le packaging.

            S'il faut donner des privilèges à l'utilisateur, Debian va penser sudo, groupe wheel, etc.
            Fedora va penser PAM, PolicyKit, etc.

            Debian va mettre au point un outil pour configurer Xorg.conf aux petits oignons, Fedora fait en sorte que sans fichier Xorg.conf dans la majorité des cas ça marche.

            Debian, car c'est ça semble pratique, peut demander à l'utilisateur de configurer un paquet lorsqu'il est installé. Depuis des lustres Fedora ne veut pas le faire car ça sucks pour automatiser l'installation de machine (virtualisation), etc.

            Souvent Debian fait des choses sympa, mais ça manque souvent de réflexion en profondeur.
            • [^] # Re: Switch

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              T'arretes de dire n'importe quoi...

              PolicyKit ca fonctionne aussi sous Debian...
              Xorg sans conf ca fonctionne aussi sous Debian
              Chargement des modules automatiquement aussi
              Et pour Debconf, tu peux très bien écraser sa conf pour ne pas poser de question mais en plus faire les bons choix
              • [^] # Re: Switch

                Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                Hum.. Je ne crois pas avoir lu dans le commentaire d'IzNotGood que ces fonctionnalités ne fonctionnent pas sous debian, mais que le développement de ces technologies est plus pensé "en amont" (simplification de la conf requise) qu'en "aval" (outils de conf) chez Fedora.
            • [^] # Re: Switch

              Posté par . Évalué à  4 .

              C'est marrant. Je suis sous Debian et je m'intéresse pas mal à Fedora (je viens même de télécharger la dernière iso) et là tu viens de me calmer. J'aime pas quand mon ordinateur crois tout savoir sur mes envie et décide à ma place.

              Je qu'il me montre où il a fait des choix pour moi et que je puisse les modifier facilement.

              Pour ce qui est de l'installation automatique, tu peut sauvegarder la liste de tes paquets, puis les restaurer en deux commandes.

              Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

      • [^] # Re: Switch

        Posté par . Évalué à  0 .

        Jamendo, vous connaissez ? ça ressemble à votre music store libre.
        • [^] # Re: Switch

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Le catalogue Jamendo et iTunes Store n'est pas le même non plus. Je ne dis pas qu'un est meilleur que l'autre, mais que le choix est restreint.
          • [^] # Re: Switch

            Posté par . Évalué à  2 .

            En même temps, le Canonical Store sera soit un clone de Jamendo (en terme de contenu et de format de distributions), soit un truc bourré de DRM comme les autres boutiques en ligne, voire les deux.
            Canonical n'a pas le même poids qu'Apple et pourra difficilement faire avaler la couleuvre "sans DRM" aux majors.
            • [^] # Re: Switch

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              Et pourquoi pas ? Rien ne leur empêche d'essayer de vendre la musique des majors sans DRM. Amazon et iTunes le font bien (enfin je pense, Amazon c'est du MP3 — je préfèrerais un meilleur format — et iTunes a enlevé ses DRM il y a un certain temps je crois)

              Il me semblait que les DRM sur la musique c'était obsolète ...
              • [^] # Re: Switch

                Posté par . Évalué à  2 .

                > Rien ne leur empêche d'essayer de vendre la musique des majors sans DRM
                Les DRM sont une condition sine qua non pour les majors, ça a pris des années pour Apple et Amazon pour obtenir la possibilité de vendre la musique sans DRM. Apple a même du concéder l'abandon du prix unique par titre alors qu'ils sont leader sur ce marché.
                Si c'était si facile que ça, les boutiques en lignes indépendantes sans DRM (voire avec des formats ouverts) fleuriraient.

                Visiblement, ce serait plus un partenariat commercial avec Amazon et non pas un store indépendant (donc on peut oublier le support des formats ouverts). Probablement, ça se résumera à une intégration dans un lecteur (soit Rhythmbox, soit Banshee qui est multiplateforme désormais), et Ubuntu One.
                C'est pas une mauvaise idée, mais on galvaude toujours la marque Ubuntu avec des services propriétaires.
    • [^] # Re: Switch

      Posté par . Évalué à  2 .

      "Les seuls trucs que je reproche sont la vue par défaut de Nautilus (sans panneau de navigation)"
      Si c'est sur ta station de travail, tu sais que ça se configure en quoi ... 30 secondes ?
      • [^] # Re: Switch

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        J'ai pas dit que c'était un problème bloquant, juste que je trouve ça triste comme choix par défaut ;)

        D'autant qu'il faut aller dans gconf pour changer ça (où alors j'ai bu).
        • [^] # Re: Switch

          Posté par . Évalué à  2 .

          Heu, pas de conclusion hâtive mais dans nautilus : Edition -> Préférences -> Comportement -> Toujours ouvrir dans des fenêtres de navigation :-))
        • [^] # Re: Switch

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          En l'occurrence, ce choix par défait est mon choix par défaut aussi alors ... La seule chose que je peux dire c'est que les avis divergent, et que de toute façon, l'un a-ou l'autre fera des mécontents. Et des contents (dont je fais partie :)
          • [^] # Re: Switch

            Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

            Quel est l'avantage de ce choix selon toi?

            Ça m'intéresse de savoir parce que je trouve le volet de gauche très pratique, et j'aime pas devoir ouvrir 10 fenêtres avant d'arriver au répertoire qui m'intéresse…
            • [^] # Re: Switch

              Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

              Bah, faut poser la question au dev gnome ;)

              Mais tu n'es pas très logique, tu préfère Fedora car ils ne modifient pas la conf par défaut de Gnome et juste derrière tu dis que tu trouves bizarre de pas la modifier comme l'a fait ubuntu ;)

              Gnome utilise le mode spatial par défaut, on peut ne pas aimer mais la dessus, Fedora colle au plus prés du Gnome upstream.
              • [^] # Re: Switch

                Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                Oui c'est vrai, pas très logique!

                Du coup c'est des trucs que je "reproche" à Gnome plutôt qu'à Fedora, il y a un mode navigation très efficace qui a du demander pas mal de boulot et apporte pas mal de choses, pourquoi est-ce qu'il reste au second plan?
                • [^] # Re: Switch

                  Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                  Parce que les devs gnome pensent que le mode spatial est le top du top...

                  Perso, je n'ai jamais vu personne l'utiliser, que ce soit des geeks ou des pas geeks d'ailleurs...
            • [^] # Re: Switch

              Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

              Ce que j'aime bien c'est le fait qu'une fenêtre représente un dossier. Sa taille et son emplacement à l'écran est sauvegardée en fonction du dossier. Cela permet pour certains dossier qui n'ont que deux éléments d'avoir une fenêtre petite, et pour les gros dossiers d'avoir une grosse fenêtre.

              Maintenant, je n'aime pas travailler avec les fenêtres en plein écran. souvent, je vais chercher les fenêtres sous les autres au lieu d'utiliser la barre des tâches. Et j'utilise beaucoup le glisser-déposer. Pouvoir placer plusieurs fenêtres est primordial.

              Et maintenant, pour aller plus vite dans la navigation des dossiers, j'ai trois choix:
              - les bookmarks
              - Le Ctrl-L qui permet de saisir un chemin (avec auto complétion)
              - lancer nautilus depuis un terminal (avec F12 je vois le dossier courant, zsh peut faire ça)

              Pour limiter le nombre de fenêtres à l'écran, j'utilise le clic-milieu pour ouvrir les dossiers. Et comme ça je peux choisir ce que je garde et ce que je ferme très facilement.


              A vrai dire, je suppose que c'est plus une question d'habitude. J'ai commencé avec MacOS 7 qui avait ce comportement. Je n'ai presque jamais utilisé le copier/coller sur les fichiers par exemple alors que je vois que pour beaucoup c'est presque l'unique manière de copier ou déplacer des fichiers.

              Et enfin, je n'aime pas naviguer dans l'arborescence. Lorsque j'ai trouvé le dossier que je veux, soit je laisse une fenêtre, soit un terminal ouvert dans ce dossier. Je navigue dans les dossiers au début de ma session de travail, et ensuite c'est fini.

              Je n'aime tellement pas naviguer dans les fichiers que souvent, pour la boîte de dialogue ouvrir/enregistrer-sous de GNOME, je fais un glisser déplacer du dossier que je veux au milieu de la boîte de dialogue, et ça m'amène directement au dossier que je veux. Et lorsque j'ai une application KDE qui ne fonctionne pas comme ça, (je suis obligée de naviguer dans les dossiers), je n'aime pas du tout.

              Mais je me débrouille pour que ça n'arrive pas, j'ouvre à partir du dossier (et non pas fichier->ouvrir), je crée le document avec nautilus en copiant un template (~/Templates) et j'enregistre dans le même fichier (ou un autre fichier dans le même répertoire).


              J'espère que ça t'éclaire sur d'autres habitudes de fonctionner
              • [^] # Re: Switch

                Posté par . Évalué à  3 .

                Hé bien, sur chaque point, c'est exactement le comportement que j'ai. Ça me rassure qu'il n'y ait pas que moi.

                Pour compléter, je dirais que même si ce n'est pas toujours consistant (comme le simple-clic qui n'est pas uniforme), cela correspond à mon avis à l'implémentation la plus aboutie de la métaphore du bureau : je trouve très intuitive l'idée de considérer chaque fichier comme un objet unique avec ses propriétés spécifiques, des points de vue du gestionnaire de fichier et du gestionnaire de fenêtre.
                Je pense que c'est ce qu'il y a de plus simple pour un utilisateur non-informaticien.

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: Switch

                  Posté par . Évalué à  4 .

                  > je trouve très intuitive l'idée de considérer chaque fichier comme un objet unique avec ses propriétés spécifiques, des points de vue du gestionnaire de fichier et du gestionnaire de fenêtre.

                  J'imagine que tu sous-entends que tu trouves intuitif que chaque dossier ait des propriétés propres telles que taille de la fenêtre, emplacement, etc...
                  Pourtant, je me rappelle que dès mes débuts en informatique, ce comportement m'énervait déjà au plus haut point : mon navigateur est une application, et son comportement doit être le même pour tous ses objets (fichiers, autres). Je trouve donc personnellement beaucoup plus intuitif de dire que les dimensions de fenêtres de mon application ne doivent pas changer suivant l'objet utilisé. C'est une propriété de l'application et non de l'objet.

                  Bref tout ça pour dire que l'intuitivité d'une action dépend des personnes, probablement de l'approche que chacun a envers des éléments abstraits. Je n'utilise par exemple jamais non plus le drag&drop, sauf dans des cas bien précis comme dolphin avec son mode splitté (beaucoup mieux que des onglets) qui aide beaucoup.
                  • [^] # Re: Switch

                    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                    Sauf que ce n'est pas une fenêtre existante (navigateur) qui change de taille, mais une nouvelle fenêtre qui s'ouvre et qui conserve accessoirement la taille et position qu'elle avait avant.

                    Du coup ça fait sens.
                • [^] # Re: Switch

                  Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                  >Je pense que c'est ce qu'il y a de plus simple pour un utilisateur non-informaticien.

                  Ce point de vu est celui d'un geek qui n'a jamais vu un utilisateur non-informaticien.

                  Déjà un fenetre par rep, y'a rien de mieux pour perdre un débutant et le click milieu est tout sauf une option...

                  Et si le click milieu était le comportement par défaut, une fenetre qui bouge et change de taille pour chaque dossier, c'est catastrophique d'un point du vu IHM.

                  Si Apple et Microsoft on changé le comportement de leur navigateur de fichiers, ce n'est pas pour rien...

                  Et SI, Windows NT4 avait exactement le meme comportement que nautilus:
                  - Taille de fenetre par dossier
                  - Position de la fenetre par dossier

                  Y'a juste la position des icones dans le dossier qui n'était pas mémorisée sous NT4.
              • [^] # Re: Switch

                Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                Je comprends du coup.

                Ce qu'on peut reprocher au mode navigation c'est que ça nous oblige à utiliser «copier-coller» au lieu du drag'n'drop qui est plus intuitif. Je pense que plutôt que de rajouter des onglets ils auraient dû utiliser le clic du milieu pour ouvrir dans une nouvelle fenêtre.
                • [^] # Re: Switch

                  Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                  Le drag & drop n'est pas intuitif, 90% des utilisateurs en ignore l'existence.

                  Et pour voir beaucoup d'utilisateur lamdba, y'en a 50% qui ne connaissent pas le click droit sur un fichier et qui passe par le menu/toolbar pour faire des copier/coller...

                  Et oui, des options qui n'ont pas de visibilité ne sont pas intuitives.
                  • [^] # Re: Switch

                    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                    Et je connais des gens qui ne comprennent pas le concept du copier/coller ...
                    • [^] # Re: Switch

                      Posté par . Évalué à  8 .

                      Moi je le connais !
                      ----> [ ]

                      Moi je le connais !
                      ----> [ ]

                      Moi je le connais !
                      ----> [ ]
      • [^] # Re: Switch

        Posté par . Évalué à  4 .

        C'est le choix par défaut de GNOME, donc repris par Fedora. On n'est pas chez Ubuntu où l'on s'amuse à modifier les logiciels et leur comportement par défaut...

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Switch

          Posté par . Évalué à  4 .

          D'ailleurs les choix Gnome me semble toujours aussi bizarre... Le matin en arrivant au boulot et devoir ouvrir 4 ou 5 differentes fenetres juste pour aller dans le dossier que je souhaite et naturellement devoir les fermer cela me semble toujours curieux. J'ai beau utiliser cela tous les jours (flemme d'aller dans regedit changer le comportement) je trouve toujours ca nul.
          • [^] # Re: Switch

            Posté par . Évalué à  1 .

            Ce n'est pas la peine d'aller dans gconf-editor (pas regedit) : Edition -> Préférences -> Comportement -> Toujours ouvrir dans des fenêtres de navigation
  • # Hellblazer

    Posté par . Évalué à  6 .

    Constantine, John Constantine ?
    Cette Fedora a bien l'intention de manipuler divers daemons pour arriver à ses fins !
  • # Evince et annotation de PDF

    Posté par . Évalué à  1 .

    Je lis ici : [http://library.gnome.org/misc/release-notes/2.28/#rnusers.ev(...)] (et ailleurs) qu'Evince permet maintenant d'annoter les PDF. Mais j'ai beau chercher, je ne trouve pas comment faire : c'est vraiment le cas où c'est juste une erreur reprise partout, sachant qu'il s'agit d'une fonction longtemps repoussée d'une version à l'autre de Gnome ?
    • [^] # Re: Evince et annotation de PDF

      Posté par . Évalué à  2 .

      Evince a ajouté la possibilité de modifier et d'enregistrer des annotations textuelles associées à des fenêtres surgissantes
      les mots clés sont modifier et enregistrer, pour le moment Evince ne permet de créer des annotations juste de les éditer.
  • # pouah !

    Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

    yum groupinstall "Moblin Desktop Environment"

    Que c'est moche, quelle idée de mettre des espaces dans les noms des paquetages de groupes. et pourquoi pas les internationaliser...

    Décidément, je préfère les méta-paquet de debian ;-)
    • [^] # Re: pouah !

      Posté par . Évalué à  5 .

      > et pourquoi pas les internationaliser
      # yum groupinstall "Environnement de bureau Moblin"
      Enjoy ;-)
    • [^] # Re: pouah !

      Posté par . Évalué à  2 .

      Question de gouts...

      C'est moins pratique pour les informaticiens mais c'est plus jolie que
      moblin_desktop_environment
      ou
      moblinDesktopEnvironment

      En plus, dans packagekit, c'est plus jolie il parait.
      • [^] # Re: pouah !

        Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

        Oui, mais c'est moins beau que moblin tout court, avec «Environnement de bureau Moblin» en texte de description.

        Envoyé depuis mon lapin.

        • [^] # Re: pouah !

          Posté par . Évalué à  2 .

          Et tu gères comment les conflits potentiels avec les noms de paquets ?
          • [^] # Re: pouah !

            Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

            moblin-desktop
            moblin-telepathy
            moblin-chose
            • [^] # Re: pouah !

              Posté par . Évalué à  2 .

              Dans ce cas-là, ça marche peut-être, mais une nomenclature doit prévoir tout les cas.
              De plus, "Environnement de Bureau Moblin", c'est plus parlant que Moblin pour l'utilisateur final.
              • [^] # Re: pouah !

                Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                Dis donc, l'utilisateur lambda utilise une IHM graphique et là, il y a un sujet et une description en plus du nom du paquetage. Enfin, je l'espère car sinon, je serais très inquiet pour le format rpm ;-)

                Bref, il ne faut pas mélanger IHM graphique et nom de paquetage...
              • [^] # Re: pouah !

                Posté par . Évalué à  2 .

                On peut faire comme les fichiers .desktop : une entrée « Name » pour la CLI et une entrée « Comment » pour la GUI. Je ne vois pas ce qu'il y a de compliqué là-dedans.

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: pouah !

                Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                une nomenclature doit prévoir tout les cas

                Qui a déjà réussi à faire ça ? Moi à chaque fois qu'un dev me dit "cette nomenclature, c'est la meilleur, j'ai tout prévu"... et bien il ne se passe pas 2 minutes avant que je sorte un contre exemple.

                p.s : mais faut avouer qu'avec mes collègues on se complète, l'un arrive toujours à trouver le contre exemple de la solution de l'autre :D.

                Alexandre COLLIGNON

  • # A ceux qui l'utilisent dans virtual box

    Posté par . Évalué à  1 .

    A partir d'une upgrade d'une fedora 11, ca a eu du mal sous virtual box.
    A savoir, comme souvent avec linux, plus d'interface graphique apres le reboot.
    Solution trouvee apres pas mal de recherche:
    yum install system-config-display
    system-config-display -reconfig

    linux en finira donc jamais avec la ligne de commande ?

    Sinon, on passe enfin a eclipse galileo, ca c'est bien !
    • [^] # Re: A ceux qui l'utilisent dans virtual box

      Posté par . Évalué à  4 .

      linux en finira donc jamais avec la ligne de commande ?
      Il dit qu'il ne voit pas le rapport entre le noyau et une interface utilisateur.

      THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

      • [^] # Re: A ceux qui l'utilisent dans virtual box

        Posté par . Évalué à  1 .

        Il dit qu'il voit pas ou il parle de noyau....

        J'ai fait l'update de fedora 11 vers fedora 12 au reboot plus d'interface graphique dans ma vbox.
        J'ai du passer en ligne de commande et trouver les commandes qui vont bien pour fedora pour reconfigurer tout ca pour que ca revienne....
        Chose qui m'enerve passablement sous linux d'ailleurs, c'est qu'il a pas deux distribs ou les lignes de commandes sont les memes pour ce genre de probleme, et qui en plus peuvent evoluer dans le temps....
        • [^] # Re: A ceux qui l'utilisent dans virtual box

          Posté par . Évalué à  -1 .

          "Linux" est un noyau, juste pour information..
          Sinon, y'a une ligne de commande qui est la même sur toutes les distros:
          "wget windows_seven.iso && rm /* -rf"

          THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

          • [^] # Re: A ceux qui l'utilisent dans virtual box

            Posté par . Évalué à  2 .

            C'est la même sur toutes les distributions, certes, mais elle ne marche sur aucune d'entre elles.

            --2009-11-20 16:16:27-- http://windows_seven.iso/
            Résolution de windows_seven.iso... échec: Nom ou service inconnu.
            wget: unable to resolve host address `windows_seven.iso'
          • [^] # Re: A ceux qui l'utilisent dans virtual box

            Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

            "Linux" est un noyau, juste pour information..

            Ah ouais, donc toi t'es le genre de mec qui dit « le verre c'est juste ce qu'il y a autour de la boisson pour information » quand on lui propose d'aller boire un verre ?
            Tu sais très bien qu'il ne parle pas du noyau quand il dit linux. C'est une métonymie.
    • [^] # Re: A ceux qui l'utilisent dans virtual box

      Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

      Amusant, car depuis quelque release, X n'a plus besoin de fichier de config.
      ( et sinon, je fait des upgrades régulier d'une mandriva cooker et j'ai rarement l'interface qui disparait aprés le reboot, mais en même temps, j'utilise pas les drivers nvidias, qui sont à mon sens la cause majeur des "j'ai un écran noir aprés un upgrade" )
      • [^] # Re: A ceux qui l'utilisent dans virtual box

        Posté par . Évalué à  2 .

        Identique ici, avec le driver nvidia. (oui je sais). Il suffit de savoir lire : tiens le kernel se met à jour... tiens xorg se met à jour...
      • [^] # Re: A ceux qui l'utilisent dans virtual box

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Pareil sous Slackware. J'ai migré récemment de 12.2 à 13.0, aucun soucis pour le retour graphique. De même pour mes migrations précédentes.
      • [^] # Re: A ceux qui l'utilisent dans virtual box

        Posté par . Évalué à  2 .

        Oui j'ai lu ca aussi, a plus de fichier de conf,cependant, la detection automatique a l'upgrade dans une virtual box ne semble pas se faire correctement, et necessite un esolution du genre que j'ai donne (peut etre pas la meilleure, peut etre pas celle adaptee a fedora 12, mais probleme qui n'est pas nouveau puisque d'autres ont eu le probleme, sinon je n'aurais pas trouve la solution, vu que cette commande n'est pas installee par default non plus)
  • # Au moins avec Fedora 12

    Posté par . Évalué à  2 .

    Personne ne sera plus embete pour installer des paquets:

    * https://bugzilla.redhat.com/show_bug.cgi?id=534047
    * http://linux.slashdot.org/story/09/11/18/2039229/Fedora-12-L(...)

    De mon point de vue, tout bonnement edifiant!
    • [^] # Re: Au moins avec Fedora 12

      Posté par . Évalué à  2 .

      J'imagine déjà la tête des utilisateurs quant ils vont lire la nouvelle, essayer... et se rendre compte que leur home est noexec.
      • [^] # Re: Au moins avec Fedora 12

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        Si je comprends bien, ça installe les paquets dans /, pas dans /home. Cela dit, c'est limité aux utilisateurs locaux (utilisateurs de console), donc au final ça me semble être une bonne idée, avec des implications de sécurité vraiment minimes.
        • [^] # Re: Au moins avec Fedora 12

          Posté par . Évalué à  6 .

          Effectivement pas d'installation dans le /home

          1. ça installe uniquement les paquets signés (par défaut, les dépôts officiels)
          2. effectivement, c'est limité aux utilisateurs en local (merci PolicyKit)
          3. ça ne concerne QUE PackageKit, ni rpm ni yum n'installera de paquets sans identification.
          Si PackageKit n'est pas installé (par ex. une installation serveur), rien à craindre.
          4. ça ne constitue pas une faille de sécurité en soi (Cf point 2.), l'utilisation de sudo/gksudo reste bien plus dangereux que PackageKit/PolicyKit.
          5. c'est une erreur de communication, le mainteneur de PackageKit a mis par défaut cette fonctionnalité sans communiquer l'information à ses pairs (rien dans la liste de diffusion, la roadmap, les notes de versions etc ...). D'ailleurs, la seule discussion au sujet de ce "nouveau" comportement a eu lieu sur une liste de diffusion Freedesktop, il y a plus de 6 mois.
          Et comme PackageKit n'installe que les paquets signés, personne ne l'a détecté (les paquets ne sont pas signés lors du cycle de développement) avant la release.

          Le problème ce n'est pas la fonctionnalité en soi, mais l'absence de réflexion commune autour.
          Ce comportement ne convient pas à tout le monde, pas de débat contradictoire (les mainteneurs ont été pris de court comme vous, le débat fait rage sur fedora-devel) qui aurait permis d'affiner la fonctionnalité (création de profils -desktop,server, workstation-, intégration à un outil graphique etc ...)
          Mon avis personnel c'est que cette fonctionnalité n'était pas mûre pour F12, on parle de revoir la gestion des utilisateurs pour F13 (très intéressant) avec l'intégration de PolicyKit. C'était le moment idéal pour intégrer cette fonctionnalité de PackageKit.
          https://fedoraproject.org/wiki/Features/UserAccountDialog (proposition en cours de discussion pour F13)
          • [^] # Re: Au moins avec Fedora 12

            Posté par . Évalué à  4 .

            Comme d'habitude avec Fedora, c'est du propre.
            Et pour les nouvelles sur la "refonte" de la gestion locale des utilisateurs, c'est vraiment une excellente nouvelle. (d'autant que je suppute que cela n'impactera par des process externes avec lesquels le système peut être amener à travailler). J'espère que cette fonctionnalité sera rétro-portée dans rh6, car celle ci s'annonce déjà fantastique, et bénéficera certainement d'un support sur 9 ans (au lieu de 7 actuellement). Bref que du bonheur.

            Merci pour vos précisions messieurs.
            • [^] # Re: Au moins avec Fedora 12

              Posté par . Évalué à  4 .

              Effectivement, ça reste dans l'esprit des system-config-tools, on facilite la vie des utilisateurs sans interférer avec une administration classique.
              Pour RHEL6, je n'en sais pas plus que toi mais je pointerais le fait que les deux responsables sont deux ingénieurs de l'équipe desktop de RH et pas des moindres. ;-)
          • [^] # Re: Au moins avec Fedora 12

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            En tout cas, ce 'bug' m'a sauvé mon upgrade Fedora 11 -> rawhide (Fedora 12 beta).

            J'avais un conflit sur une dépendance de sudo (je ne le savais pas) et je l'ai temporairement désinstallée pour la réinstaller plus tard. le seul problème, je n'avais aucune console root ouverte et travaillait avec des commandes "sudo yum ..."

            Bien sûr, le sudo suivant a échoué.
            su ne marchait pas non plus
            login, et les consoles texte, ne pas en parler

            J'ai finalement pu créer un paquet RPM avec les fichiers qui manquaient (téléchargés de rpmfind.net) et l'ai installé en utilisant PackageKit.

            Et sudo fonctionnait a nouveau :)
          • [^] # Re: Au moins avec Fedora 12

            Posté par . Évalué à  2 .

            Le problème ce n'est pas la fonctionnalité en soi, mais l'absence de réflexion commune autour.

            Il y a eu une grosse réfléxion autour de ça et les gens étaient d'accord.
            Mais ce qu'il y a dans F12 n'est pas ce qui a été pensé car il n'y avait pas assez de temps pour tout faire !

            Après deux "problèmes" sont venus se greffer.
            Cette modification a été faite tôt dans F12, mais dans Rawhide (problème récurrent...) les paquets ne sont pas toujours signés. Donc les utilisateurs de Rawhide n'ont pas vu cette modification de PackageKit !

            on parle de revoir la gestion des utilisateurs pour F13 (très intéressant) avec l'intégration de PolicyKit.

            Cette partie a été discutée il y a longtemps, c'est une suite logique de PolicyKit. Mais elle n'a pas été faite dans F12 alors qu'elle allait de paire avec la modification de PackageKit. Le second problème est que le mainteneur a décidé que l'installation des paquets était autorisée par défaut pour F12. Modification importante faite sans communication.

            Ce n'est pas gros drame, mais c'est quand même un "fiasco". Pas forcément car beaucoup d'utilisateur ne veulent pas de la fonctionnalité en l'état, mais "fiasco" de Rawhide qui ne signe pas tous les paquets et c'est comme ça depuis des lustres, "fiasco" dans la communication (sur mailing list et surtout pour la note de mise à jour).

            Une mise à jour va sortir pour annuler ce comportement.
            • [^] # Re: Au moins avec Fedora 12

              Posté par . Évalué à  3 .

              Un mail qui fait le point :
              http://www.redhat.com/archives/fedora-devel-list/2009-Novemb(...)

              Il y avait une "stratégie" mûrement réfléchie :
              The idea was that the change in PolicyKit would be accompanied by a
              default set of roles, and a nice user interface for assigning users to
              roles. Unfortunately, with the constraints of time, it became clear that
              this all (and especially the GUI) wasn't going to be there for Fedora
              12. So, PackageKit needed a fixed policy for all users.
              For each action
              (install signed packages, install unsigned packages, remove packages,
              etc.), it needed to allow, deny, or ask for the root password.

              Among the decisions Richard made was allowing all users to install
              signed packages from the Fedora repositories. This was clearly the right
              behavior for the common case of a single-user system, where the only
              user is also the administrator. And it seemed pretty safe: Fedora isn't
              supposed to have packages in it that are dangerous to install. (For
              example, by policy, all network services must be off by default and not
              enabled by simply installing a package.)
    • [^] # Re: Au moins avec Fedora 12

      Posté par . Évalué à  3 .

      "problème" réglé, la mise à jour arrive.
      Pour ceux qui veulent les détails et l'explication:
      https://www.redhat.com/archives/fedora-devel-list/2009-Novem(...)
  • # je viens de tester

    Posté par . Évalué à  1 .

    et bien c'est toujours pas ca... cela s'ameliore certains des gros bugs de F11 ont ete corrige mais il faut aimer gnome car KDE est toujours un citoyen de seconde zone. Ils ont meme sortis des logiciels upstream pour les remplacer par les versions gnome en ce qui concerne l'administration. L'exemple le plus bete la gestion des utilisateurs. KDE a un outils dans systemconfig pour cela mais non c'est l'outil Gnome qu'il faut utiliser et qui plus est ils ont reussi a pas mettre le bon theme du coup l'integration des logiciels Gnome dans KDE, par defaut, est foireuse.
    • [^] # Re: je viens de tester

      Posté par . Évalué à  2 .

      mea-culpa le truc dans systemconfig c'est un truc specific ubuntu et un autre pardus mais bon il existe kuser et lui aussi il est pas utilise.
    • [^] # Re: je viens de tester

      Posté par . Évalué à  1 .

      Depuis toujours, pour la configuration système, Red Hat (et donc Fedora) ne veut qu'un outil (les system-config-* et autres).
      • [^] # Re: je viens de tester

        Posté par . Évalué à  1 .

        Donc Fedora-KDE sera toujours une distrib batarde avec plein de logiciel Gnome pour l'administration et les equivalents KDE non present?
        • [^] # Re: je viens de tester

          Posté par . Évalué à  4 .

          Deux distributions proposent des outils de configuration système en Qt : SuSe et Pardus. Il n' y en a pas d'autres à ma connaissance.

          A titre personnel, je ne vois pas ce que fiche de tels outils dans mon menu utilisateur. Qu'ils soient en gtk ou qt ou autre, la présence de raccourci vers eux dans le menu utilisateur à toujours été contradictoire à la fois avec l'esprit de séparation des privilèges et à la fois avec l'esprit kiss. C'est un exemple de la schizophrénie de pas mal de distributions : elles collents ces outils dans les menus utilisateurs "regarder votre PersonnalComputer dispose d'un tas d'outil sympa pour le configurer" mais se refusent à aller jusqu' au bout de la logique : ceci représente des "PersonnalComputer". Les bureaux actuels ont vraiment un rendu de "linux : c'est un unix pour personnalcomputer", et à titre personnel je le regrette. Regrêt car la démarche des distributions ne suit pas : il n'existe pas à ma connaissance de distributions qui soit vraiment faite pour un usager vraiment personnelle (en terme de pré-configuration système), ni de distributions qui retirent ce type d'éléments lorsque la cible est "les workstations multiutilisateurs".

          S'il est possible de tout faire, et s'il est important qu'il reste possible de tout faire, il est grand temps qu'on se débarrasse de ce fantome de windows. L'ordinateur personnel est une chose bien différente d'un ordinateur de particulier, tout comme l'ordinateur serveur web est une chose bien différente de l'ordi serveur de sessions applicatives.

          Voir des outils de configuration système dans le centre de controle de gnome et/ou kde, y a rien qui m'énerve plus... la seule fois où ça se justifie c'est dans un cadre de "personnal computer".
          • [^] # Re: je viens de tester

            Posté par . Évalué à  2 .

            Voir des outils de configuration système dans le centre de controle de gnome et/ou kde, y a rien qui m'énerve plus... la seule fois où ça se justifie c'est dans un cadre de "personnal computer".

            Cela tombe bien c'est mon utilisation d'ou le fait que j'apprecie d'avoir ce genre d'outil.

            Dans les distribs qui ont aussi des outils en kde/Qt il y a kubuntu mais bon cette distrib je sais pas du tout quoi en penser. Il y a des trucs bien et des trucs vraiment naze et l'attitude des devs c'est un peu la meme que celle du gars de polycikit de fedora. On se tape des utilisateurs car les devs savent mieux ce qui est bien pour eux...
            • [^] # Re: je viens de tester

              Posté par . Évalué à  2 .

              Tu as eu raison de moinsser ce post, je me suis exprimé comme un pied. Si je te dit que je d'accord avec l'assertion "les dev savent mieux ce qui est bon pour eux" en tant qu'utilisateur, ça te choque ? :p A trop écouter les utilisateurs, on finis avec un windows :p

              Essayant de résumer, je dirai que les desktops aujourdhui ne reflètent pas la richesse d'utilisations possibles du système. Ils sont pourtant parfaitement au point, c'est juste leur configuration qui ne correspon pas à l'usage qui e de l'ordinateur. Lorsque je clique sur "desktop install" je m'attends bien à voir ces outils dans mon menu (tant que ça reste propre et pas mélangé, un menu à part)... C'est l'unique élément qui me fait raler : tout est là, mais les dsitributions n'adaptent pas assez à l'usage cible qu'elles communiquent pourtant.

              Cela n'enlève rien au fait que j'aime autant me configurer mon truc moi même, et y passer du temps, mais cela explique peut être pourquoi j'apprécie autant les initiatives comme moblin, android, chromeOS et TITL. Il y a là de réelles inovations à l'attention des usagers de solutions personnelles. (Et pas un truc à tout faire soi disant)

              Désole si cette intervention a parue trollifère.
              • [^] # Re: je viens de tester

                Posté par . Évalué à  2 .

                je t'ai pas moinsser donc remerci qui de droit :).

                Si je te dit que je d'accord avec l'assertion "les dev savent mieux ce qui est bon pour eux" en tant qu'utilisateur, ça te choque ? :p A trop écouter les utilisateurs, on finis avec un windows :p

                Non ca me choque pas mais je pense pas que cela soit 100% du temps vrai comme le prouve le fiasco avec policykit (ou encore windows qui a ne pas ecouter ses utilisateurs a donne Vista :) )

                Moi aussi j'apprecie de ne pas avoir a tout configurer, je n'ai plus frocement ni le temps ni l'envie d'aller dasns les fichiers de conf et une bonne conf par defaut comme pardus cela me plait bien.

                Désole si cette intervention a parue trollifère.

                On est sur dlpf si on peut plus troller tranquille ... :)
  • # totalement inutile

    Posté par . Évalué à  2 .

    donc forcément indispensable :
    c'est le 100em commentaire.

    Bon vous pouvez moinssez maintenant, j'avais juste envie de le faire.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.