GNOME 2.24 approche

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
21
25
août
2008
Gnome
Le mois prochain, si tout va bien, sort la version 2.24 du fameux environnement de bureau GNOME avec son lot de nouveautés.

On commence par une des améliorations de Nautilus, attendue depuis un petit moment : l'apparition des onglets. Cette fonctionnalité est très pratique et évite de s'encombrer avec plein de fenêtres Nautilus. Le fonctionnement semble identique aux onglets présents dans Firefox par exemple. Il serait intéressant de voir si on peut facilement déplacer des fichiers d'un onglet à l'autre, vu que Nautilus supporte un grand nombre de protocoles cela pourra s'avérer fort pratique. Les vues en colonnes font également partie des améliorations du gestionnaire de fichiers.

Le navigateur Epiphany utilise encore le moteur de rendu de Mozilla Gecko, la bascule sur le moteur WebKit étant reportée à GNOME 2.26, c'était à l'origine prévu pour GNOME 2.24.

Evolution bénéficie d'améliorations de stabilité, de la prise en charge des contacts Google, des contacts sur WebDAV et des modèles de messages. Il devrait lui aussi un jour basculer sur WebKit, probablement à la prochaine version 2.26.

Empathy, le logiciel de messagerie instantanée et de présence, et de VoIP voix/vidéo, continue son chemin, il supporte les connexions vers les standards ouverts Jabber/XMPP, Google Talk, Salut (zeroconf), et les propriétaires AIM, ICQ, MSN, Yahoo et GroupWise, ainsi que les appels audio et vidéo sur les protocoles ouverts SIP et Jingle. Pour rappel, Empathy utilise la bibliothèque Telepathy pour gérer tout cela.

Cheese, le logiciel de narcissisme sur webcam, bénéficie de nouveaux effets vidéo, d'une meilleure intégration au bureau et synchronisation de données.

La migration sur GIO/GVFS pour la gestion des systèmes de fichiers (distants ou non) continue avec de nouvelles applications qui reposent maintenant dessus, comme Eye of Gnome (eog, File-roller (gestionnaire d'archives, Totem (lecteur multimédia), Baobab (analyseur d'espace disque), Anjuta (environnement de développement), etc.

On peut aussi citer l'amélioration du gestionnaire de résolution/écran du Gnome Control Center, qui supporte maintenant les extensions RandR 1.2. Le client VNC Vinagre s'améliore lui aussi du côté du système de marque-page entre autres, qui deviennent dynamiques grâce à Avahi : les serveurs VNC déclarés sur le réseau local apparaissent dans les signets.

Cette nouvelle version de GNOME inclura aussi de nouveaux thèmes, de nouveaux fonds d'écran, permettant ainsi de personnaliser encore plus son apparence. Il est déjà possible d'avoir un avant-goût de cette version GNOME, en testant par exemple les pré-versions de Fedora 10, Mandriva Linux 2009.0 et Ubuntu 8.10.

NdM : Merci à madko pour son journal très détaillé - résumant l'article Interesting Improvements In GNOME 2.24 - qui est l'origine de cette dépêche.
  • # aujourd'hui, c'est vendredi -4

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    j'ai comme l'impression que GNOME a 2 ou 4 ans de retard...

    * l'apparition des onglets : WOUAHHH !!!! dis donc... incroyable...

    * Gnome Control Center, qui supporte maintenant les extensions RandR 1.2. : wouah... ça fait juste 1 an que c'est jouable avec krandr ce truc là...

    bons trolls ;)
    • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

      Posté par (page perso) . Évalué à -7.

      J'ajouterai (sans mauvaise foi) que les utilisateurs de Gnome vont (enfin!) profiter des GIO/GVFS.

      Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est la possibilité de pouvoir lire, écrire et modifier des fichiers à travers un protocole.
      Sous un WM bien connu, il est ainsi facile de faire Fichier -> Enregistrer -> Dossier Distant -> FTP Machin-Truc. Et le programme va de façon transparente enregistrer le fichier sur un serveur FTP.
      • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

        Posté par . Évalué à 9.

        Ne raconte pas de bêtise veux-tu. On le faisait déjà avec gnome-vfs, ça a juste été réécrit.
      • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        boolean MauvaiseFois = 1;

        C'etait possible avec gnomevfs.
        Mais c'etait aussi stable que la pile tcp/ip de gnu/hurd sous mach.
        • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

          Posté par . Évalué à 5.

          Exact. Quel bonheur de pouvoir faire un glisser-déposé d'un lien depuis firefox vers le bureau/nautils :-)

          Par contre les onglet dans nautilus, à l'heure de compiz (vive le spacial !), quel intérêt ?
          • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            Bah l'intérêt c'est pour les gens qui préfère le mode navigation dans l'arborescence.

            Dans un article intéressant[1] sur le choix du mode spatial par défaut dans nautilus, Colin Charles nous explique que l'analogie avec des dossiers physiques facilites la prise en main de l'ordinateur par l'utilisateur. Enfin il conclue que c'est le début de la fin du mythe de l'utilsateur moyen et avancé («breaking down the myth of the "average user" and the "power user"»).

            Tout cela, me fait furieusement penser à une comparaison gedit/vim. Il ne me viendrais pas à l'idée de conseiller de conseiller vim à un non-informaticien, mais il n'en demeure pas moins un outil incomparablement plus puissant que gedit.

            Ta question me semble être du même acabit que «la ligne de commande à l'heure des applications graphiques, quel intérêt ?»

            Mais bon puisque ça ne semble pas évident, voila l'intérêt que j'y trouve : une application, une fenêtre. Le mode spatiale lui ce serait plutôt une fenêtre par fichier ouvert, mais du coups, gnome a le cul entre deux chaises : toutes les applications qui ouvre plus d'un fichier à la fois (typiquement sous forme d'onglets) ne correspondent pas à cette vision spatiale.

            Personnellement, moins j'ai de fenêtre, moins je perds de temps à chercher dans quel fenêtre est ouvert un fichier donné. D'ailleurs le mode spatiale apporte avec lui la contrainte de l'analogie sur laquelle il se base : des tas de dossiers qui s'empilent de manière empirique et où trouver le moindre document est une véritable expédition.

            Alors le mode spatial est peut être plus facile à appréhender mais en terme d'efficacité il me semble à des années lumières d'un mode applicatif. Les outils les plus efficace sont rarement intuitifs, ils demande généralement une période d'apprentissage proportionnelle à leur efficacité, temps qu'un utilisateur occasionnel de l'outil n'a pas d'intérêt à dépenser dans une telle spécialisation.

            Je pense donc que faire des choix qui privilégies l'intuitivité à l'efficacité, c'est un signe de maturité vers un public plus large nécessairement composé de personnes moins à l'aise avec l'outil informatique.

            Cela n'empêche que personnellement je n'utilise pas ce mode, de même que je n'aime pas le double clique pour la moindre action (qui même désactivé continue d'être nécessaire dans les boites de dialogues de parcours de fichier pour ouvrir un répertoire!), d'autant que là je ne vois pas du tout l'intérêt en terme d'intuitivité.

            [1] http://www.bytebot.net/geekdocs/spatial-nautilus.html
            • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Perso, sauf pour Firefox où j'utilise des onglets, je préfère le mode spatial pour la plupart de mes applications.

              Je préfère avoir beaucoup de fenêtres mais qu'un clic unique me montre le document sur lequel je travaille, que d'avoir une fenêtre par application et devoir faire deux clics (un pour activer l'application, l'autre pour l'onglet)

              Et j'arrive a ne pas avoir trop de fenêtres en utilisant les bureaux virtuels (très pratique) et en mixant la ligne de commande adroitement.

              Je me suis débarrassée d'un bureau avec des icônes (qui finissait par devenir encombré) et l'ai remplacé par un terminal qui reste toujours en fond d'écran. J'ai des alias shell très pratiques (F12 pour ouvrir nautilus en mode spatial dans le dossier en cours (ou "fm"), "google" pour faire une recherche google, "web" pour ouvrir une adresse web, "open" pour ouvrir un fichier avec la bonne application (gnome-open), "E" pour mon éditeur de texte ... et bien sûr tout démarre en arrière plan par défaut, et la sortie >/dev/null)
              Bon, par contre j'ai bien des obglets dans mon terminal.


              En passant (pour ceux qui trouve la boîte de dialogue de sélection de fichier peu pratique sous GNOME), si on a un dossier Nautilus ouvert, on peut glisser une icône sur cette boîte de dialogue, et le fichier correspondant est sélectionné. Je trouve cela infiniment pratique. Cela évite à devoir parcourir l'arborescence à nouveau dans une petite fenêtre alors que j'ai déjà mon dossier ouvert à coté. C'est aussi possible de glisser-déplacer l'icône avec le nom du dossier en bas à gauche de la fenêtre Nautilus (ou je suppose les boutons de la barre de chemin)

              C'est ces petits détails qui font que je préfère GNOME à KDE
              • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Pour le terminal tu peux utiliser screen qui te permet de gérer des bureaux virtuelles en console, et bien plus encore, comme le fait de détacher ta session screen pour la récupérer plus tards via un tunnel ssh.

                Pour ce qui est du clique unique, je suis un peu septique, je suis d'accord que les bureaux virtuelles sont géniaux pour répartir les fenêtre, mais le moindre parcours de répertoire t'ouvre au moins 4 ou 5 fenêtres. Plus de trois fenêtres par bureaux, ça me semble trop.

                Peut être pourrais tu faire une petite une vidéo (avec istanbul par exemple) pour me montrer comment tu t'organises.
                • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Le parcours des répertoires, je le fais avec mon terminal dans la console à coup de `cd' (en passant urxvt gère les onglets, pas besoin de screen). Ce n'est q'une fois dans mon répertoire choisi que j'ouvre Nautilus.

                  Parfois j'utilise Nautilus depuis le départ, mais à ce moment là j'utilise le clic-milieu pour deux où trois dossiers. Sachant que c'est très facile d'ouvrir un dossier parent avec Nautilus.
                  • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Il te sert à quoi exactement alors nautilus si tu ne l'utilise pas pour le parcours de l'arboresence et le déplacement/la copie de fichiers ? Si c'est pour ouvrir un fichier particulier et que tu parcours déjà l'arborescence dans ton terminal, tu peux tout aussi bien l'ouvrir de là, donc je me demande sincèrement à quoi il te sert.

                    Remarque que pour un ensemble de fichier qu'on peux facilement discriminer avec un expression regulière simple (genre *), pas besoin de nautilus. Mais si les fichiers sont trop hétéroclites, la sélection graphique est un réel plus.

                    Au passage, screen permet bien plus que la gestion des onglets, mais c'est compris dedans, du coups les onglets des terminaux graphiques ne servent plus tellement.
      • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -3

        Posté par . Évalué à 1.

        J'ajouterai (en toute mauvaise foi) que les utilisateurs de Desktop Linux vont (enfin!) profiter des GIO/GVFS dans un WM moins bordélique.
    • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

      Posté par . Évalué à -1.

      On nous a longtemps certifié que les onglets c'était quasiment du domaine de l'impossible...
      • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

        Posté par (page perso) . Évalué à -2.

        [b]Il serait intéressant de voir si on peut facilement déplacer des fichiers d'un onglet à l'autre, vu que Nautilus supporte un grand nombre de protocoles cela pourra s'avérer fort pratique. Les vues en colonnes font également partie des améliorations du gestionnaire de fichiers.[/b]

        là, c'est claire que ça, c'est de la grose baballe.

        dans le genre de bonnes nouvelles :
        http://library.gnome.org/misc/release-notes/2.22/

        - une horloge qui donne l'heure dans le monde
        - un gestionnaire de clavier
        - un calendrier perpetuel
        - un photomaton
        - la prise en charge des cartes DVB
        - la prise ne main à distance
        - un jeu d'échec en réseau
        - .../... amélioration importante de la précision de la calculatrice et de son ergonomie
        - .../...amélioration de l'impression dans l'éditeur de texte


        pfiou...

        Linux pour le daisquetaupe, c'est pour bientôt.
    • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      C'est quand même un peu un appeau à troll cette news...

      [ATTENTION: prière d'éteindre votre trollomètre afin de ne pas l'endomager]
      Ce n'est pas pour annoncer la sortie d'une nouvelle version majeure d'un environnement de bureau, ni pour nous faire part de la venue au monde d'une version mineure d'un environnement de bureau, encore moins pour partager la naissance de la version beta d'un environnement de bureau, mais pour nous annoncer que bientot ,si tout va bien, si il n'y a pas de délais supplémentaires, il se pourrait probablement qu'une nouvelle version d'un environnement de bureau sorte, dans un avenir prochain... :-)

      Et après, il y en a pour critiquer les news sur des version beta de Kde... :-)
      [/Attention]

      Ceci dit, tant mieux si Gnome avance, et j'aurais bien voulu voir un screenshot de Cheese, vu que pour l'instant je n'ai pas la moindre idée de ce que cela fait...

      Mathias
      PS: et si quelqu'un comprend pourquoi tout le monde se passione pour pulsaudio, je suis preneur... mis a part me faire revenir 10 ans en arrière quand configurer le son tenait de l'exploit, c'est le seul bénéfice que je lui vois... (mais le marché de la nostalgie est peu être un débouché un peu limité tout de même)
      • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pour ce qui est de pulseaudio je l'ai installé pour avoir de la faible latence, en complément de jack et pouvoir gérer facilement mes diverses entrées/sorties. Cependant je suis bien d'accord avec toi, c'est encore bon à s'arracher les cheuveux. D'ailleurs j'ai du son en entrée une fois sur deux, sans rien toucher à la config... Bref, je crois que je me tournerais prochainement vers un distribution spécialisé dans la MAO prochainement quand j'aurais le temps de faire une installe.
        • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

          Posté par . Évalué à 2.

          Au hasard, quelle est ta distribution* ?
          Parce qu'une distrib spécialisée dans la mao (jack, patch rt, low-latency & co) c'est p-ê too much surtout que p-a n'est pas vraiment fait pour cela.

          *:Dis moi comment tu t'appelles, je te donnerai l'adresse du bugzilla ;)
          • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            J'utilise debian/lenny. Je sais pas si c'est tout meutch une distrib MAO, mais je commence à pas mal investir dans du matos pour enregistrer, disons que je monte un (vraiment) mini studio d'enregistrement dans mon petit apparte, au grand damne de mes pauvres voisins. ;P
        • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

          Posté par . Évalué à 4.

          Bonjour Mathieu,

          PulseAudio intègre des options intéressantes concernant une configuration possible pour la faible latence. Mais sa fonciton intrinsèque est peut être un peu contradictoire avec cette option.. d' ailleurs à l' usage... Par contre il peut venir en complément pour gérer des options / applications ne prenant pas nativement Jack. (elles sont rares aujourdhui...) Mais là encore, un bon SDL fera bien mieux son office que PA. (bien que pas la même fonction, dans les faits...). Mieux vaut, sincèrement, un système full-jack.

          Pour ce qui est d' une distribution spécialisé MAO, ce n' est peut être pas la peine (à moins de vouloir soutenir un projet, par exemple RoseGarden en achetant un dvd de Studio to Go ). Car les distributions spécialisées audio nécessitent aussi d' être tunées (du moins je n' en connais pas sur laquelle tout vien vraiment tout prêt). Par exemple, Ubuntu-Studio n' installe pas par défaut un kernel-rt, mais un kernel simple, avec les options de bases pour la faible latence (et encore). Donc tu devra utiliser le kernel-rt séparement. Sur cette Ubuntu-Studio tu devra également très certainement adapté ton .asoundrc afin d' y tanker un périphérique alsa virtuel renvoyant vers jack (...)
          Idem pour JackLab (SuSe) (qui semble un peu morte ? pourtant une SuSe serait le plus logique, non ? vu le gros travail fait sur Alsa entre autre, et les constructeurs allemands de cartes sons pro supportant parfaitement linux)

          Bref, une "distribution orientée MAO" se contente souvent d' installer un choix de logiciels. C' est très bien et permet de démontrer que GNU/Linux et les logiciels libres peuvent convenir à un usage de ce type, même professionnel.

          Mais sincèrement, toutes les distributions peuvent facilement se transformer en MAO, par exemple :
          tu peux ajouter les dépôts "Studio" à une Ubuntu.
          Les dépôts CCRMA à une Fedora.
          Les dépôts "jackslab" à une SuSe.
          Mandriva intègre dans Contrib tout le nécessaire à la MAO.
          Configure toi plutôt ta distribution ;) ça ne prends pas plus de temps. Et créeait peut être un utilisateur spécifique ;) Voilà tout.

          Ici par exemple, pour Mandriva, tu trouvera certainement des éléments utiles de configuration :
          http://linuxmao.org/tikiwiki/tiki-index.php?page=Mandriva&am(...)
          --> http://wiki.mandriva.com/fr/ProAudio

          De manière similaire pour chacune des distros.
          Cordialement.
          • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

            Posté par . Évalué à 2.

            ps en forme de bémol : Avec les noyaux récents, nul besoin d' un kernel-RT pour la MAO (ceci est encore plus vrai qu' auparavant). Le seul cas où un -RT fera la différence c' est le cas d' une utilisation intensive en studio d' enregistrements multi (-multi..) pistes.

            Pour tout les autres cas, Jack peux se lancer en -RT sans aucun soucis, sur un noyau par défaut récent. Reste simplement à ajuster la latence maximale attendue (là encore pas besoin de chercher le 0 xrun avec 'la plus faible latence' possible... mais plus simplement une bonne adéquation entre le besoin (l' usage), la machine et le système. voilà tout. Et ça, aucune distro MAO ne peut le déviner : ça fait forcément parties des choses que l' on adapte soi même.

            Cordialement.
      • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

        Posté par . Évalué à 3.

      • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

          Posté par . Évalué à 2.

          Eh ben, quand je lis tout ça, j'ai une drôle d'impression ...

          Je suis assez d'accord avec les arguments avancés. Besoins d'un daemon pour le mixage du son. Permettre un réglage du volume par application, pas par canal de la carte son, etc ...

          Il faut cependant replacer la sortie de PulseAudio dans son contexte, c'est un peu la guerre entre les différents systèmes de son depuis longtemps sous linux et tant qu'un standard n'aura pas émergé, aucun ne sera parfait puisqu'il devra émuler tous les autres.

          Dans ce cadre, j'imagine que le développeur de PulseAudio doit en prendre plein la gueule et en avoir marre des critiques et reproches sur ce qu'il estime ne pas être un problème de son petit bébé.

          Mais quand même, sa manière de communiquer ne grandit pas le logiciel libre. Je le trouve vraiment agressif.
          Certes il est passionné, ça se comprend. Mais dans son cas, c'est à un point tel qu'il n'en accepte plus aucune critique et qu'il semble décidé à ce que toutes les fonctionnalités doivent être dans SON bébé ou ne pas être.
          Il en vient à critiquer d'autres projets vraiment sans raison phonon, esd, amarok ... et à reproduire ce qu'il reproche à ceux qui critiquent PA.

          Je ne suis pas très impliqué dans la communauté LL, je ne la connais que de loin, notamment par la lecture du planet KDE. Je n'y avais pas trop ressenti cette ambiance désagréable jusqu'à maintenant. Mais si c'est ça la communauté, ça ne donne pas envie de s'y aventurer ...
          • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

            Posté par . Évalué à 1.

            Ne borne pas ton jugement à cela, ça serait dommage.
            PulseAudio est une première belle tentative réussi d' unification de la gestion du son sous Linux.

            Comme tout amateur de MAO, Jack proposait déjà toutes les options de PulseAudio. Mais le propos n' est pas de comparer ou opposer les deux. A la limite de regretter que Jack n' est pas eu le support de la communauté, pour le finir et le rendre "user friendly" (effectivement 1 canal par appli et non un canal par canal sonore. Mais aussi l' intégré : ie : pas besoin de qjackctl, simplement un mixeur. Etc etc). Donc les amateurs de MAO continueront d' utiliser Jack. Et même s' ils ont l' impression qu' on passé là à côté de quelque chose d' énorme... C' est comme ça.

            L' essentiel est que le son avance... même s' il n' est pas à sa vitesse de croisière ;) :p


            Vivement la jack-integration-touch ;)

            mes 2 cents. (désolé)
          • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Mais si c'est ça la communauté, ça ne donne pas envie de s'y aventurer ...

            Tant mieux on a pas besoin de quelqu'un qui tire de grandes généralités sur une communauté de centaines de milliers de personnes à partir des réactions d'un ou deux développeurs.
          • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            En fait, c'est surtout que Lennart en a eu assez du "PulseAudio bashing". Des gens ont dénigré son projet, et l'ont dénigré personnellement, d'où le ton "vous commencez à me gonfler".

            Fedora a commencé à intégrer PulseAudio, et comme avec toutes les migrations de cette ampleur, il y a forcément de la casse. Il me semble aussi avoir lu ici qu'Ubuntu dans Hardy Heron avait été un peu léger au niveau intégration de PulseAudio, ce qui a laissé un goût amer à certains utilisateurs.
            http://www.ubuntu.com/getubuntu/releasenotes/804
            http://wiki.mandriva.com/en/2008.1_Notes#PulseAudio_sound_se(...)

            Maintenant, tous les bugs ne sont pas non plus imputables à PulseAudio. D'autres sont plus bas, et PulseAudio a permis de les découvrir, ce qui est plutôt pas mal. La vraie question est ensuite de savoir si le projet était assez mature pour rentrer dans les différentes distributions, et là, ce qu'on fait de son projet n'est pas la faute de Lennart...

            Pour un résumé de ses fonctionnalités lisez l'article wikipédia sur PulseAudio.

            Quand à tes conclusions sur la communauté, la généralisation ne sert à rien. Cela arrive qu'il y ait des frictions, et c'est tout à fait normal, nous ne sommes que des humains... Mais tu ne peux pas prendre un cas isolé et dire que c'est pareil partout. Tout le monde ne s'aime pas, bienvenue dans le monde réel...
          • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

            Posté par . Évalué à 1.

            Je n'y avais pas trop ressenti cette ambiance désagréable jusqu'à maintenant.

            Ça arrive parfois quand il y a des projets à forte concurrence qui marchent mutuellement sur les plates bandes les uns les autres, qu'il y ait des querelles de personnes ou des problèmes d'égo. Ou des personnes qui acceptent mal de voir leur projet mal accepté ou rejeté au profit d'un autre.

            T'as aussi parfois des problèmes avec les utilisateurs qui peuvent exacerber les développeurs comme dans ce journal : http://linuxfr.org/~erlen/27099.html


            Bref, t'as des problèmes humains, parfois, mais pas plus qu'ailleurs je pense, mais c'est exacerbé parce que t'as pas mal de conflits qui se règlent publiquement par ML interposées, et pas en privé comme ça pourrait se faire dans d'autres structure. Tout ça c'est donc particulièrement transparents, il y a parfois certains abus, et j'imagine que se faire descendre publiquement, ça fait pas plaisir à tout le monde ...


            Çela dit le côté public de la chose ça pose une loupe sur les problèmes, quand ça se passe bien ça fait pas autant de bruit, mais ... ça se passe souvent bien ;)
    • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

      Posté par . Évalué à 1.

      est ce que HAL et DeviceKit sont là?

      http://linuxfr.org/2008/05/08/24045.html
    • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      IMHO, le progrès "par gnome" est ce qu'il est, et ne pourra plus aller beaucoup plus loin (du point de vue de ce qu'on attend d'un environnement desktop) tant que gtk3 n'aura pas pointé le bout de son nez.

      La productivité sous Gnome, y'a pas de galère.

      Maintenant productivité et attractivité c'est autre chose. L'univers de gnome est assez cohérent, le problème c'est simplement que depuis la 2.16, on ne voit plus grand chose d'affriolant arriver.

      Aller, gageons que cela durera encore 2 ans et demi, et que la version 3 de gnome apportera réellement une autre vision du Desktop.
      • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

        Posté par . Évalué à 2.

        « Aller, gageons que cela durera encore 2 ans et demi, et que la version 3 de gnome apportera réellement une autre vision du Desktop. »

        C'est quoi ? Un truc à la wmii/ion3/etc ?

        Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

      • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        >>> depuis la 2.16, on ne voit plus grand chose d'affriolant arriver

        J'ai essayé Conduit hier et j'ai été bluffé. Simple à utiliser, puissant et utile. De la bombe quoi.
        • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

          Posté par . Évalué à 2.

          >> depuis la 2.16, on ne voit plus grand chose d'affriolant arriver

          >J'ai essayé Conduit hier et j'ai été bluffé. Simple à utiliser, puissant et utile. De la bombe quoi.

          Conduit est dans gnome maintenant ?

          Troll on: avec gnome 3/gtk 3, on aura droit à une réécriture de gnome-games pour qu'il utilise clutter & cie (évolution logique apres le svg) mais quelle est la perspective (j'allais dire vision mais cela aurait fait trop jeu de mots) par rapport à l'utilisateur; mis à part le fait qu'il devra upgrader sa machine ?
      • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

        Posté par . Évalué à 3.

        Est ce que tu peux expliquer en quoi GTK 2 empêche le desktop de faire mieux ?
        Parce que la de ce que j'ai compris empathy est intégré mais pas en tant que bibliothèque donc déjà ça limite un peu son attrait au niveau desktop. Ce sera semble t'il pour la 2.26. De même pour conduit qui est repoussé à la 2.26 pour son intégration. Donc si tout se passe bien la 2.26 apportera plein de nouveautés et le tout sans gtk3.
    • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      krandr ... oui. Je crois avoir vu la même chose coté Gnome. Mais là, on parle d'un truc bien fini et bien intégré dans GNOME.

      Et pour les onglets, laissez moi m'exprimer, je trouve que leur apparition est un non sens au niveau ergonomique. Mais heureusement, ils ne sont pas obligatoires. Pourquoi je trouve ça si peu pratique ?
      En général, si on ouvre plusieurs dossiers en même temps, c'est pouvoir travailler entre eux, déplacer des fichiers entre eux le plus souvent. Mais cela permet aussi d'avoir plusieurs dossiers ouverts sur l'écran et de voir en un clin d'œuil où sont nos fichiers.
      Les onglets n'ont pas ces qualités. Déplacer de l'un à l'autre des fichiers doit être passablement compliqué et long (je m'imagine déjà prendre le fichier, mettre ma souris sur l'onglet quelques secondes en attendant qu'il s'active et déposer le fichier sur l'autre onglet ...). Et si on veut une vue d'ensemble de différents dossiers, c'est raté !
      En plus si c'est une question de place, j'ai déjà des bureaux virtuels. Pas besoin de plus.

      Enfin je respecte les personne qui trouve cela pratique tout de même (même si je ne vois pas en quoi cela peut être pratique).

      Cependant je regrette que Nautilus n'aille pas (en ce qui me concerne tout du moins) dans le bon sens. C'est à dire vers un gestionnaire de fichiers spatial. A mon avis, ce qu'il manque à Nautilus, c'est la possibilité de placer les icones où on veut dans les fenêtres des dossiers. C'était possible avant (même si la configuration des icônes n'était pas reconnue d'une fois sur l'autre) mais avec la nouvelle version de Gtk, le widget qui le permettait a disparu :(
      Et pour ceux qui ne voient pas l'utilité, sachez que c'est agréable de pouvoir placer des icones ensembles dans le même coin lorsqu'elles sont un peu liées (sans avoir forcément à créer un dossier, ce qui complexifie encore une arborescence qui est déjà chez moi assez profonde) ... et retrouver d'une fois sur l'autre des icônes au même endroit, c'est aussi très appréciable.


      Quelqu'un connait un gestionnaire de fichier aussi bien ue Nautilus en mode spatial et permettant de mettre les icônes où on veut ? Je pensait éventuellement faire mon propre gestionnaire de fichiers, mais je n'ai pas trop envie de créer un widget Gtk, et le C++ ne me tente pas trop (si j'utilise Qt).

      Mildred
      • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Encore une fois c'est une question d'utilisation. Moins je touche la souris mieux je me porte, pour copier/déplacer des fichiers, tu auras souvent bien plus vite fait de faire ça au clavier.

        Tu sélectionnes les fichiers qui t'intéresse dans un onglet (shift, controle, espace et les touches directionnelles sont tes amis), tu les copies/coupes, tu de déplace dans l'onglet cible, tu colles.

        La souris est principalement pratique pour rendre des applications plus intuitives, et pour les applications que j'utilise épisodiquement, je pense que c'est un excellent choix pour le rapport temps d'apprentissage/efficacité.

        Ce n'est pas le cas du gestionnaire de fichier qui est une des applications les plus fréquemment utilisé. Évidemment tout dépend de l'usage qu'on à de son ordinateur, madame michu choisira judicieusement le mode spatial et je pense qu'elle aura bien raison.

        Je ne dis pas non plus que le clavier est nécessaire plus efficace que la souris, ça dépend de la tâche. Un sélectionner/coller (clique milieu) est on ne peux plus efficace pour copier un cours texte d'une application à une autre.
        • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Konqueror : Sélectionner, F7 (ou F8 pour déplacer) et wala !
        • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          C'est vrai que parfois la souris est un peu loin... C'est à ce moment que j'aime bien mon portable avec le trackpad vraiment pas loin. Je trouve ça vraiment pratique.

          C'est vrai qu'on peut couper/copier/coller des fichiers, mais je n'utilise jamais (puis je n'aime pas trop non plus). Et les racourcis claviers, ce que je leur reproche c'est que chaque application a les siens différents des autres (au niveau des onglets en particulier)
          • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Bah au niveau des onglets j'ai jamais eu de problème de raccourcis clavier. Ouvrir ctrl+t, fermer ctrl+w, parcourir avec ctrl+page up/down, ça fonctionne dans toutes les applications avec onglet que je connais. De même que les racourcis pour couper/copier/coller/imprimmer/annuler respectivement c/x/v/p/z en combinaison avec contrôle.

            Y a des exceptions comme pour vim et blender, mais là l'utilisation des touches du clavier en tant que touche d'action est un passage obligé toute manière.

            Après pour les actions spécifiques à une application, c'est sûr que les raccourcis ne sont pas uniformes, et si c'est une application qu'on utilise que sporadiquement, de bonnes grosses icônes à cliquer, je trouve ça très bien. Maintenant si c'est une appli que j'utilise intensivement tout les jours, apprendre les racourcis clavier est un effort qui en vaut la chandelle, à mon humble avis.
      • [^] # Re: aujourd'hui, c'est vendredi -4

        Posté par . Évalué à 5.

        Les onglets n'ont pas ces qualités. Déplacer de l'un à l'autre des fichiers doit être passablement compliqué et long (je m'imagine déjà prendre le fichier, mettre ma souris sur l'onglet quelques secondes en attendant qu'il s'active et déposer le fichier sur l'autre onglet ...). Et si on veut une vue d'ensemble de différents dossiers, c'est raté !

        C'est (entre autre) pour cette utilisation que konqueror et sa capacité de scinder la fenêtre en x parties est très agréable.
  • # Salut > Bonjour

    Posté par . Évalué à 2.

    Salut (zeroconf)
    C'est pas Bonjour plutôt ?
    • [^] # Re: Salut > Bonjour

      Posté par . Évalué à 4.

      Bonjour est le nom de l'implémentation XMPP link-local d'Apple. Celle de Telepathy s'appelle simplement Salut :)
  • # Gnome a vraiment souffert

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Quand je vois les 3 premiers logiciels cités : epiphany, evolution, nautilus, j'ai comme l'impression de me retrouver à l'époque de galeon et de balsa.

    Les projets mozilla et openoffice ont vraiment pris le devant de la scène. Autant Gnome rythmais la communauté opensource il y a cinq ans, autant aujourd'hui c'est devenu un projet mineur.
    • [^] # Re: Gnome a vraiment souffert

      Posté par . Évalué à 4.

      on veut des trucs legers donc exit open office
      • [^] # Re: Gnome a vraiment souffert

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        on veut des trucs legers donc exit open office

        Légers ?

        Nautilus ? (rapport à ses fonctionnalités)
        Evince ? (rapport à xpdf)
        Gnome ? (rapport à un wm et des tools comme ceux d'XFCE ou ROX)
        EVOLUTION ???? (putain de sac à merde au niveau légèreté par rapport à thunderbird, sylpheed ou autre mailer graphique qui fait tout sans le http over rpc pour parler à un SALEexchange, est-ce une raison d'en faire une usine à gaz pareille ? ) (et je parle meme pas de Kmail qui est convi mais se vautre sur un .INBOX imap de 10.000 mails...).

        Autant j'aime la convivialité d'un bureau graphique clicka, autant, sous un linux/UNIX libre, au niveau réactivité/légereté, je kiffe bien mieux mes applis ncurses/term (au hasard, un WM + des xterm avec cmus (amarok en ncurses), mutt, cal, devtodo, un svn ou autre pour l'échange de données. w3m). Et firefox pour les sites illisibles dans une autre vision du web, ça me suffit.

        Linux est super, uber stable, mais pas mal d'applis graphiques sur le _bureau_ cassent ce mythe.

        Un autre exemple, je l'adore, il est excellent, mais inkscape rame dès que l'on le pouse un peu loin (très peu, quelques objets flous et du texte avec une police un peu recherchée).
        Et pourtant, je le répete, je l'adore et l'utilise énormément.

        Juste, sur un dual core avec 6G de ram, mettre 30 secondes à rafraichir une image un peu complexe, c'est ... déprimant.

        Les solutions sont là, il suffit de les optimiser.

        PS: je suis une merde qui ne code pas, et ne peut comprendre comment des mecs codent un truc aussi bien fonctionellement qu'inkscape, juste cette lenteur me déprime.

        Bisous,
        Clément.
        • [^] # Re: Gnome a vraiment souffert

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          dual core avec 6Go de RAM et tu joues ancore avec ncurses! O_o le gachi. Envoie moi ton PC, et je te filerai mon vieux P2 350MHz, ca te suffira amplement.
          C'est clair que Nautilus n'a pas autant de fonctionnalités qu'un Konqueror ou même Dolphin, mais sérieusement depuis KDE4, j'ai l'impression que se sont devenus des crashs-tests numériques. Autant j'étais un fan inconditionnel de KDE durant 5 ans, mais là je suis passé à Gnome depuis 3 mois et le trouve bien plus réactif, beau et pratique, et le truc que je kiff grave, est que je n'ai plus à faire joujou toutes les 30 sec avec la console pour récupérer une tache qui plante ou pour éviter de cliquer sur 15 boutons avant d'arriver au but voulu.
          Gnome, c'est simple, c'est ce qu'il prétend, et c'est ce que j'aime.
        • [^] # Re: Gnome a vraiment souffert

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.


          EVOLUTION ???? (putain de sac à merde au niveau légèreté par rapport à thunderbird, sylpheed ou autre mailer graphique qui fait tout sans le http over rpc pour parler à un SALEexchange, est-ce une raison d'en faire une usine à gaz pareille ? ) (et je parle meme pas de Kmail qui est convi mais se vautre sur un .INBOX imap de 10.000 mails...).


          Tu l'as essayé "récemment"? Tt se passait bien pour moi avec Thunderbird mais plus la taille de ma boîte IMAP augmentait (~ 1Go maintenant, bref rien d'énorme), plus il devenait lent. Je suis donc passé à Evolution (2.22) et c'est bcp plus agréable à utiliser d'un point de vue rapidité.
          Sans compter :
          - IMAP déconnecté (marche très bien chez moi)
          - intégration avec Gnome (selon les goûts)
          - Fait un peu (bcp?) plus que juste client Mail

          Après tout n'est pas rose :
          - Je suis obligé de le killer de temps en temps lorsqu'il ne veut plus m'afficher le contenu des messages (j'ai pas encore compris pourquoi)
          - le moteur de rendu HTML est pas terrible d'où des mails avec du HTML complexe qui part en vrac.
          - ergonomie laissant à désirer sur certains points
          • [^] # Re: Gnome a vraiment souffert

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Quand le rendu part en vrac, c'est en général à cause des mails en HTML.
            Je désactive l'affichage des mails, on verra avec la version WebKit mais j'estime que, pour des mails, l'HTML ne sert à rien.
        • [^] # Re: Gnome a vraiment souffert

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          EVOLUTION ???? (putain de sac à merde au niveau légèreté par rapport à thunderbird, sylpheed ou autre mailer graphique qui fait tout sans le http over rpc pour parler à un SALEexchange, est-ce une raison d'en faire une usine à gaz pareille ? )
          On ne peut pas comparer Evolution à Thunderbird ou Sylpheed tout simplement parce qu'ils n'ont pas les mêmes fonctionnalités. TB suffit quand tu n'as besoin que de consulter tes mails sans autres fonctions. Essaie d'ajouter Lightning et tu verras si ce n'est pas moins stable (ou plus consomateur de RAM) qu'Evolution.

          (et je parle meme pas de Kmail qui est convi mais se vautre sur un .INBOX imap de 10.000 mails...).
          Ce n'est plus une boîte aux lettres, c'est une poubelle...
    • [^] # Re: Gnome a vraiment souffert

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Oui ils sont sur le devant de la scène, et ?

      Ça ne m'empêche pas d'utiliser Epiphany & Sylpheed-Claws personnellement. Alors ne me retire pas mon choix d'utiliser autre chose que les produits phares s'il-te-plaît, et laisse les projets mineurs se faire développer...
    • [^] # Re: Gnome a vraiment souffert

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      À quoi les logiciels du projet Mozilla, notamment Firefox, doivent-ils réellement leurs célébrités ?
      Aux différentes campagnes de communication réalisées par la Mozilla Foundation.
      En plus, il est difficile d'aller toucher de nouveaux utilisateurs en n'existante pas sur le système d'exploitation majoritaire.
  • # Ce qui manque à Gnome

    Posté par . Évalué à 4.

    Je sais c'est trop tard pour les demandes, mais voilà :

    La gestion des signets est catastrophique. Il devrait y avoir au moins une organisation en arborescence pour pouvoir les trier. Surtout avec le support gvfs qui s'améliore, ça devient de plus en plus important. Ainsi éventuellement de pouvoir modifier le nombre d'entrés avant que les signets soient regroupé dans le menu raccourcis (et un applet signets serait très bien).

    Le vérouillage de la barre serait très intéressante. Il existe un utilitaire permettant de le faire (une gestion des verrous, je ne sais pas le nom exact), mais c'est ergonomiquement pas pratique. Donc avoir comme sur kde une simple entrée vérouiller la barre dans le menu, serait très bien. Personnellement, ça ne me sert pas, mais je connais une bonne masse d'utilisateur complètement néophite qui sont sous gnome, et la barre vire très souvent sur un côté sans qu'ils arrivent à la remettre.

    C'est tout, à part ça, gnome commence à atteindre un niveau proche de la perfection.
    • [^] # Re: Ce qui manque à Gnome

      Posté par . Évalué à 6.

      je suis un transfuge de macosx et à mon humble sens il me manque encore pas mal de choses

      Un glissé déposer intuitif (apparemment cela le fait avec ff nautilus./bureau) et une ouverture automatique des dossiers par glissé déposé

      un exposé like facile à configurer (j'ai essayé avec compiz mais je n'arrive pas à configurer appli par appli)

      et ce qui n'existe nulle part

      Une gestion de piles de documents ( je fais un clic le dossier s'ouvre, je clique ou je glisse dépose le fichier que je recherche et hop le dossier se referme)

      Enfin bon, linux et gnome me plaisent, pour ce que j'en fait mais au niveau productivité j'ai des manques.

      mes deux centimes à moi :-)
      G
      • [^] # Re: Ce qui manque à Gnome

        Posté par . Évalué à 1.

        Un glissé déposer intuitif (apparemment cela le fait avec ff nautilus./bureau) et une ouverture automatique des dossiers par glissé déposé

        avec nautilus 2.20 j'ai l'ouverture auto, je doute donc que ça ait été retiré dans la 2.24, non?

        Pour le reste je n'ai pas compris ce que tu voulais dire par glissé déposé intuitif?
      • [^] # Re: Ce qui manque à Gnome

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        En gros, tu décris Nautilus en mode spatial où on clique avec la molette ?
        • [^] # Re: Ce qui manque à Gnome

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Oui, si ce n'est que le Nautilus spatial n'est pas encore parfait (et aucun progrès ne semble venir de ce coté).
          Enfin, c'est déjà appréciable. On a au moins un gestionnaire de fichiers pas trop mauvais sur Linux (par rapport à Konqueror/Dolphin que je n'aime pas du tout question ergonomie)
      • [^] # Re: Ce qui manque à Gnome

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Ce n'est peut-être pas le cas pour tout le monde, mais j'ai toujours perçu les fonctions à la Exposé comme des palliatifs à des lacunes graves du gestionnaire de fenêtres.

        Typiquement, sans bureaux virtuels, Exposé, c'est pratique, ça évite de devoir se promener dans une liste de plus de dix fenêtres. Mais ça demande tout de même d'appuyer sur une touche, de lâcher le clavier, de prendre la souris, de s'approcher de l'écran pour bien voir les dix fenêtres miniatures, de pointer et cliquer au bon endroit avant de reprendre le clavier. Au moins deux ou trois fois plus long que de changer de bureau en deux touches, et de changer de fenêtre en deux touches également.

        À mon avis, il est plus utile de chercher à introduire des fonctions réellement pratiques. Bon, pour la gestion des fenêtres, elles sont déjà là, donc tout va bien, je trouve.
        • [^] # Re: Ce qui manque à Gnome

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Presque entière d'accord. Je trouve qu'il manque quand même quelques options avec metacity qu'on trouve depuis longtemps dans des getionnaires comme fluxbox.

          Par exemple retenir le bureau sur lequel on lance une application et sauter ou non sur ce bureau au lancement de l'application. Cela permet de bien organiser ses bureaux : telle application se trouve toujours sur tel bureau, et on donc avoir des bureaux justement intitulés "bureautique", "internet", "son", "jeux", "graphisme", etc. Après rien n'oblige à suivre ces choix à la lettre non plus, mais c'est déjà bien mieux organisé.
        • [^] # Re: Ce qui manque à Gnome

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Tu peux activer Exposé pour que lorsque tu mette ta souris dans un coin de l'écran, il s'active. C'est d'ailleurs comme ça que mon Max OS X (que je n'utilise presque jamais) est configuré. Mais lorsque je suis sous Max OS X, je trouve tout de même cette fonction utile, même si il y a aussi les bureaux virtuels (spaces)

          Un truc que je n'ai pas réussi à faire sous GNOME (mais qui marche bien sous mac): on peux configurer spaces pour que les fenêtres appartenant à une application précise s'ouvre sur un bureau particulier.
          • [^] # Re: Ce qui manque à Gnome

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Pour avoir essayé Exposé en pointant dans un coin, c'est insupportable. Dès qu'on veut aller vers ce coin, pour fermer une fenêtre ou changer la configuration réseau, par exemple, ça le lance.

            Configurer des programmes pour qu'ils se lancent dans un bureau donné, oui, ce serait vraiment bien. Ça le fait, sous KDE, non ?
            • [^] # Re: Ce qui manque à Gnome

              Posté par . Évalué à 4.

              C'est pour cela que je l'ai configuré en bas à droite où je n'ai rien à cliquer (et le truc qui étale tout les bureaux en bah à gauche).
          • [^] # Re: Ce qui manque à Gnome

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Pour contrôler comment les fenêtres d'applis s'ouvrent (et pas seulement le choix du bureau), il y a Devil's Pie. Ca configuration n'est pas du tout intuitive (fichier de config dans un langage de type lisp), mais c'est très puissant, et ça s'utilisent très bien avec metacity.

            Sinon il existe aussi wmctrl mais je ne l'ai jamais utilisé.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.