Launchpad libéré !

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags : aucun
33
21
juil.
2009
Communauté
Karl Fogel (de la société Canonical) a annoncé ce lundi 20 juillet la libération de Launchpad sous licence Affero GPLv3.
Launchpad est la forge développée par la société Canonical et integrée avec le gestionnaire de contrôle de source distribué Bazaar également développé par Canonical. Les services offerts par Launchpad couvrent également un système de tickets, une interface de gestion des traductions, de suivi de fonctionnalité (blueprint), etc.

Launchpad accueille notamment le développement de la distribution Ubuntu, et Canonical encourage de nombreux projets open-source à utiliser leur plate-forme. Et c'est probablement là où le bât blesse, car jusqu'à aujourd'hui Launchpad était sous licence propriétaire. Ce qui exposait régulièrement Launchpad à des critiques acerbes de la part des libristes estimant la dépendance à une plate-forme propriétaire pour un projet libre non souhaitable.

Ce n'est que l'année dernière, que Mark Shuttleworth (CEO de Canonical) annonce lors de sa conférence à l'OSCON, la libération sous 12 mois de Launchpad, cédant aux demandes des libristes. Pour tenir sa parole, l'équipe de développement de Launchpad a du mettre les bouchées doubles ces derniers mois. En parallèle, Launchpad offre un jeu d'API permettant aux développeurs des programmes tirant parti de cette forge, un programme de bêta testing a été ouvert pour assurer l'évolution de Launchpad.

A noter qu'outre Ubuntu, la forge Launchpad est déjà utilisée par des projets comme MySQL, Exaile, GNOME Do, Zope ou encore, last but not least, Extreme Tux Racer. Encore un troll qui meurt !
Pour continuer à troller sur Ubuntu, il reste encore Landscape (toujours pas libre), la quasi non-existence de Canonical en upstream (là où Mandriva est très présente comparé à sa taille), le projet de synchronisation des distributions et surtout Mark Shuttleworth est-il le premier africain a être dans l'espace comme il le prétend (alors que Patrick Baudry l'a précédé de 17 ans) ?
  • # Encore un troll qui meurt !

    Posté par . Évalué à 10.

    Pour continuer à troller sur Ubuntu, [...] et surtout Mark Shuttleworth est-il le premier africain a être dans l'espace comme il le prétend (alors que Patrick Baudry l'a précédé de 17 ans) ?

    Simplement se poser la question :
    Patrick Baudry est-il AFRICAIN ?

    Reponse :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Patrick_Baudry

    il est certes né en Afrique à Douala au Cameroun
    mais il est de nationalité Francaise

    donc c'est en tant que Francais qu'il est allé dans l'espace,
    et pas en tant qu'africain...


    Encore un troll qui meurt !!!
    • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

      Posté par . Évalué à -6.

      Prétendre être le premier africain dans l'espace quand on est une personne bien blanches, bien riche, et issues de familles de colons européens tient du ridicule, et je ne vois aucune raison de s'en vanter.

      Etre le premier camerounais ou sud africain "d'origine" ou de "race noire" (comme vous voulez, selon votre degré de politiquement correct), ça oui ça aurait été intéressant !
      • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

        Posté par . Évalué à -10.

        J'ai écris trop vite, j'espère que vous me passerez les fautes d'accord ...
      • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

        Posté par . Évalué à 7.

        Parce qu'il faut être black pour être africain ? laisse moi réfléchir... blanc pour être français ? j'ai bon ?

        Encore une démonstration du racisme primaire et surtout que le pire des racismes n'est pas forcément celui qu'on croit...
        • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

          Posté par . Évalué à 10.

          Je ne vois pas pourquoi tu me traite de raciste, c'est hallucinant !

          Je trouve que la symbolique aurait été tellement plus forte, tellement plus belle d'avoir une personne de couleur noire sud africaine ou camerounaise plutôt qu'une personne de couleur blanche dans l'espace.

          Quand on connait un peu l'Afrique du Sud et les énormes problèmes que ce pays rencontre, avec des très grosses disparités blancs/noirs, on sait ce qu'aurait représenté un sud africain noir dans l'espace.

          Donc oui, je persiste : un africain blanc dans l'espace n'a rien de formidable, par rapport à si ça avait été un africain noir.

          J'espère que tout malentendu est dissipé ?
          • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Là dessus je rejoins un peu Chicha.

            C'est comme si un astronaute français (il en reste ?) se faisait naturaliser Maori pour "être le premier maori à aller dans l'espace". Ce serait vrai d'un point de vue "juridique" mais ce serait symboliquement nul.

            Derrière "Le premier africain dans l'espace" on véhicule une idée d'ouverture aux pays du tiers monde (qu'on le veuille ou non). C'est à mon avis ça qui choque la plus Chicha.
            • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

              Posté par . Évalué à 4.

              C'est pas non plus exactement ça, non plus, les sud-africain blancs sont en Afrique depuis assez longtemps pour ne pas être considérés comme des anglais en vacances ! Ou alors, autant considérer les américains comme des européens et quelques africains en vacances…
              Non, c'est plus pour des raisons d'inégalités sociales que ça aurait été un meilleur symbole, comme l'a bien dit Chicha.
              • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

                Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                Bon est-ce qu'on pourrait stopper ce débat terminologique un peu absurde ? Il est évident que la réponse à apporter à la question "qui est le premier africain dans l'espace ?" dépend de la signification que l'on souhaite mettre dans le mot africain.

                - Est-ce que ça veut simplement dire être né sur le continent africain ? Si oui alors c'est Baudry.
                - Est-ce que ça veut simplement dire dire être citoyen d'un pays localisé sur le continent africain ? Si oui alors c'est Shuttleworth.
                - Est-ce que ça veut simplement dire être de peau noire ? Si oui alors c'est Bluford.
                - Est-ce que ça veut simplement dire être né sur le continent africain ET être citoyen d'un pays localisé sur le continent africain ET être de peau noire ? Si oui alors aucun astronaute/cosmonaute/spationaute ne répond pour le moment à ces critères.
                • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                  Je trouve ce débat un peu nauséabond. L'Afrique, c'est de l'Afrique du Sud au Maroc. Si un tunisien ou un marocain va dans l'espace demain, il sera le second africain dans l'espace sans pour autant être noir.

                  L'idée « Ce serait merveilleux comme symbole si bamboula allait dans l'espace avec un os dans le nez » me semble profondément paternaliste. Le pire, c'est que ceux qui le pense pensent bien faire et se considère justement comme des humanistes zélés. Je pense qu'un type comme Shuttleworth est aussi Africain que n'importe quel autre africain. Car si il n'est pas africain, qu'est-il donc alors ? Vous voulez lui retirer sa culture à cause de sa couleur de peau ?

                  Je croyais que la couleur de peau n'était plus un facteur important mais force est de constater qu'il y a encore un travail important à faire et que l'enfer est plus que jamais pavé de bonnes intentions.
          • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

            Posté par . Évalué à 4.

            Le malentendu est dissipé :
            la phrase « un africain blanc dans l'espace n'a rien de formidable, par rapport à si ça avait été un africain noir. » est fondamentalement raciste.
            Ce qui fait un africain, ce n'est pas la couleur de sa peau, c'est l'Afrique.
            • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              De même pour un français avec la France.
              • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

                Posté par . Évalué à 8.

                Bref, ni les français, ni les sud africains ne sont racistes, ils ne regardent pas la couleur de la peau des blancs qu'ils envoient dans l'espace.
            • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              C'est ridicule de considérer que faire la distinction entre la couleur de peau est faire preuve de racisme.

              Cette différence de couleur de peau existe et il faut l'accepter telle qu'elle est.

              Revois ta définition du racisme !
              • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

                Posté par . Évalué à 3.

                Et si le premier africain dans l'espace avait été un noir affreux, issu d'une famille enrichie par la décolonisation et la corruption (cliché grossier, mais assumé), ça aurait été mieux ou moins bien que MS ? Et les métis, ils ont pas le droit de voler ?

                « faire la distinction entre la couleur de peau » n'est pas faire preuve de racisme, dire qu'un noir est plus africain qu'un blanc, ou bien réduire un individu à sa seule couleur de peau, l'est. Quelle que soit la définition.
                • [^] # Tri Yann - La découverte ou l'ignorance

                  Posté par (page perso) . Évalué à -1.


                  Le breton est-il ma langue maternelle ?

                  Non ! Je suis né à Nantes où on n'le parle pas.

                  Suis-je même breton ???... Vraiment, je le crois...

                  Mais de pur race !!!... Qu'en sais-je et qu'importe ?

                  Séparatiste ? Autonomiste ? Régionaliste ?

                  Oui et non... Différent...

                  Mais alors, vous n'comprenez plus :

                  Qu'app'lons-nous être breton,

                  Et d'abord, pourquoi l'être ?



                  Français d'état civil, je suis nommé français,

                  J'assume à chaque instant ma situation de français.

                  Mon appartenance à la Bretagne

                  N'est en revanche qu'une qualité facultative

                  Que je peux parfaitement renier ou méconnaître...



                  Je l'ai d'ailleurs fait...

                  J'ai longtemps ignoré que j'étais breton...

                  Français sans problème,

                  Il me faut donc vivre la Bretagne en surplus

                  Et pour mieux dire en conscience...

                  Si je perds cette conscience,

                  La Bretagne cesse d'être en moi.

                  Si tous les bretons la perdent,

                  Elle cesse absolument d'être...



                  La Bretagne n'a pas de papiers,

                  Elle n'existe que si à chaque génération

                  Des hommes se reconnaissent bretons...



                  A cette heure, des enfants naissent en Bretagne...

                  Seront-ils bretons ? Nul ne le sait...

                  A chacun, l'âge venu, la découverte... ou l'ignorance !
                  • [^] # Re: Tri Yann - La découverte ou l'ignorance

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    s/Breton/Africain/g;
                    s/.../.../g

                    Bref, je vous sors un texte super pour élever votre débat et sortir de vos problèmes de couleur rose/marron. En retour, j'ai droit à un score négatif sans explication.

                    Vous êtes petits joueurs, je préfère aller voir ailleurs -> []
                • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

                  Posté par . Évalué à 1.

                  > Et si le premier africain dans l'espace avait été un noir affreux, issu d'une famille enrichie par la décolonisation et la corruption (cliché grossier, mais assumé)

                  note que c'était presque ça...
              • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

                Posté par . Évalué à 3.

                La considérer comme significative de quoi que ce soit, par contre, c'en est.
          • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

            Posté par . Évalué à 4.

            Je ne vois pas pourquoi tu me traite de raciste, c'est hallucinant !

            Même si j'adhère tout à fait ton point de vue (ie: «un africain blanc [et riche par héritage famillial] dans l'espace n'a rien de formidable, par rapport à si ça avait été un africain noir) je trouve la formulation réellement choquante, et on pourrait la résumer ainsi : «un africain est noir». La corollaire viens tout naturellement : «un européen est blanc»...
            Même si pour toi ce genre de formulation est anodine et normale, comprends qu'elle exprime, que tu le veuille ou non, une forme de racisme... au même titre que le "nègre de Banania" ou que les pubs Côte-d'Or montrant qu'on mange littéralement l'Afrique.

            Par ailleurs, que MS soit riche et issu d'une famille de colons européens ne fais pas moins de lui un Sud-africain à part entière. Lui renier le droit à se revendiquer être le premier sud-africain à être allé dans l'espace, c'est nier tout le travail des anti-apartheid : c'est tout bonnement re-instaurer implicitement une ségrégation basée sur la couleur de peau, les origines et le statut social... et donc être raciste.

            J'espère maintenant que tu trouves ma remarque moins hallucinante.

            N'y vois aucune attaque personnelle, c'est le discours que j'attaque, ou plutôt la formulation.
            • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              C'est un peu hors-sujet mais en quoi la pub de Côte-d'Or est raciste?

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

                Posté par . Évalué à 3.

                C'est un classique en sociologie de la publicité : si tu regardes les pubs Côte-d'Or, que vois tu ? l'Afrique est représentée en chocolat : la terre, les arbres, les éléphants... et tout cela se fond pour devenir une tablette de chocolat Côte-d'Or... donc en mangeant du chocolat Côte-d'Or, tu manges l'Afrique. C'est un héritage de l'idéologie colonialiste où, en gros, les pays européens se partageaient le "gâteau" africain depuis le traité de Berlin de 1884.
                Ça peut paraitre capillo-tracté et un peu court comme explication, mais l'idée est là.
                • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                  Je n'ai pas d'idée précise sur le point mentionné, mais j'ai adoré l'expression capillo-tracté que je ne connaissais pas. Merci pour cette révélation ! :)
                • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                  Ça me parait en effet aller un peu loin pour trouver une interprétation raciste. Moi, je vois plus le fait que le cacao est cultivé en Afrique et donc qu'il est meilleur que s'il était cultivé en Europe.

                  J'ai parfois l'impression qu'on va un peu loin pour chercher une explication à tout. ¹


                  ¹: le meilleur exemple que j'ai vu était une émission sur le dessinateur Pierre Kroll. On voyait un cours de dessin utilisant une de ces oeuvres et le prof faisait plein de remarque dessus, après le dessinateur a dit qu'il n'avait pas penser à la plupart des détails, qu'il l'avait fait parce que c'était plus facile.

                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                  • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

                    Posté par . Évalué à 2.

                    L’explication n’est pas nécessairement consciente de la part de l’auteur. Elle peut être plus dûe à un certain fond culturel et social. Des idées persistent et se transmettent sans qu’on ne réalise leurs origines et de ce qu’elles véhiculent.

                    Dans l’art j’appelle ça le talent, l’auteur ne saurait dire d’où ça vient mais il a les capacités pour produire une œuvre.

                    Quant à la publicité, c’est un véritable concentré de clichés en tout genre, il y en a tellement à la seconde qu’il est matériellement impossible que les publicitaires aient pensé à tout. :)
                  • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

                    Posté par . Évalué à 0.

                    J'ai parfois l'impression qu'on va un peu loin pour chercher une explication à tout...alors qu'il suffit d'aller au supermarché ou d'allumer TF1.
                • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                  Et quand la banquise est représenté sous forme de sorbet. Et qu'une femme blanche suce cette glace, c'est une pub qui est pour l'amour libre entre les esquimaux et les bretonnes ?

                  Le politiquement correct vous aveugle.
                  • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Si on prend cet exemple en cours d'enthropologie, sociologie et psychologie, c'est peut être pas pour rien... et je n'ai vu aucun prof ayant un discours "politiquement correct" dans ces matières... Comme je l'ai dit, ça semble étrange et débile comme explication, mais je n'ai évidement pas passé en revue toute l'explication symbolique de l'affaire.

                    Très rapidement pour compléter l'affaire :
                    - dans de nombreuses sociétés, l'aboutissement de la domination d'un adversaire ainsi que la commémoration de la mort d'un individu passe par la consommation plus ou moins symbolique de cet adversaire : en buvant ses cendres, en mangeant une partie de son corps, en organisant un banquet ou un repas communautaire, sa puissance entre dans l'individu consommateur.
                    L'héritage contemporain le plus frappant est... l'eucharistie lors de la messe, et c'est même dit clairement, les fidèles mangeant le corps du christ (l'ostie ou le pain) et buvant son sang (le vin). En faisant cela, bien plus que de reproduire la cène, les fidèles acquièrent la puissance mystique de Jésus, la première fois que cela se passe, d'ailleurs, l'individu subit un véritable rite de passage entre le monde de l'enfance et le monde adulte (la première communion).
                    Ce rite de partage d'un repas en toute occasion viens aussi de là : lors d'un enterrement, on a rarement bien faim, pourtant on organise toujours un gueuleton digne d'un mariage, pour quoi à ton avis ?
                    Pas vraiment politiquement correct ça...

                    La symbolique du "je mange du chocolat qui est en fait l'Afrique toute entière", au regard de l'histoire coloniale, est, je pense, relativement claire : l'Afrique, vaincue, colonisée, dépouillée est consommée. Et c'est particulièrement frappant lorsqu'on sait que le cacao utilisé par Côte d'Or viens en très grande majorité... d'Amérique du sud [1]

                    Le manque de recul et de réflexion t'aveugle


                    [1] premier secret du chocolat Côte d'Or, voir http://www.cotedor-chocolat.fr/cotedor/page?siteid=cotedor-p(...)
                    • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Ce rite de partage d'un repas en toute occasion viens aussi de là : lors d'un enterrement, on a rarement bien faim, pourtant on organise toujours un gueuleton digne d'un mariage, pour quoi à ton avis ?

                      Car ça fait une belle excuse pour balancer du fric à bien manger et boire, et toutes les excuses sont bonnes pour bien manger et boire, quelles qu'elles soient.

                      au regard de l'histoire coloniale, est, je pense, relativement claire : l'Afrique, vaincue, colonisée, dépouillée est consommée.

                      Je mange du chocolat, et les affiches africaines ne me choquent pas plus que ça (je trouve ça débille, mais c'est une autre histoire), car ça parle de l'endroit où le cacao est réputé être produit (qui effectivement, est surtout produit en Amérique du sud, mais c'est moins vendeur)

                      Il faut arrêter le délire de voir le colonisateur partout : quand je vais chez l'asiatique du coin, j'ai la pub asiatique, et on s'est fait plutôt botté le cul la-bas, c'est pas un très bon souvenir. N'empêche, c'est quand même affiché que c'est asiatique. Je mange des MacDo, et à mon souvenir on a pas trop envahi les USA depuis qu'ils sont USA (la colonisation d'avant les USA, ça ne compte quand même pas j'espère?)

                      C'est bien la première fois qu'on me sort que je puisse être un colonisateur refoulé car je mange du chocolat ou que je bois du sang quand je bois du vin, les sociologues devraient un peu sortir de leur bulle : la religion et les colonisations, ça passe au dessus de pas mal de monde aujourd'hui.
                      • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

                        Posté par . Évalué à 3.

                        tu n'as pas compris, mais alors pas du tout... je ne dis nulle part que le consommateur de chocolat est un colonisateur refoulé... je dis que la publicité, son thème, viens d'un thème de la colonisation... ce qui est très différent ! Qu'elle soit encore diffusée sous cette forme aujourd'hui (sauf qu'aujourd'hui c'est une femme à la peau "chocolat" qui mange) est simplement un héritage traditionnel, au même titre que "banania" et son tirailleur sénégalais.
                        Tu vois la nuance ?
                        • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Ok, je vois.

                          Admettons, dans tes commentaires précédents, on a l'impression que tu voulais la suppression de ce genre de pub. C'est le cas ?
                          • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

                            Posté par . Évalué à 2.

                            on a l'impression que tu voulais la suppression de ce genre de pub.

                            Où est-ce que j'ai parlé de ma volonté ? j'ai juste exposé un fait comme exemple.

                            C'est le cas ?

                            1) le tirailleur sénégalais n'est déjà plus l'emblème de Banania
                            2) le contexte aujourd'hui n'est plus vraiment le même, le message est donc décalé et vécu radicalement différemment (pour Côte d'Or les gens pensent "le chocolat viens d'Afrique et il est meilleur à cause de ça" comme l'as dit quelqu'un plus haut) par la grande majorité.

                            Il n'empêche que pour les personnes ayant des souvenirs de la période coloniale et post coloniale (oui il y en a encore !), ce genre de message n'est pas forcément valorisant, voire parfois insultant.
    • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

      Posté par . Évalué à 10.

      Africain n'est pas une nationalité.
      Patrick Baudry est né et a vécu au Cameroun (à l'époque colonie Française) donc on peut légitimement considérer que c'est le premier natif africain a être allé dans l'espace.
      En revanche, Mark Shuttleworth est le premier citoyen d'un état africain et premier sud-africain dans l'espace, ce qui en soi est déjà pas si mal.
      On peut également noter que Mark S. vivait régulièrement en Grande Bretagne depuis quelques années et possédait déjà la citoyenneté britannique.
      • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Et la descendance, ça compte ? Nan, passque là, on est tous des descendants de Lucy...
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Lucy_%28pal%C3%A9oanthropologie(...)
        • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Hum...ça c'est du troll dans le troll :-D
          On est toujours pas sur que le berceau de l'humanité ce soit bien le continent africain. On en est surtout moins sur depuis que : "L'origine de la lignée commune entre les hommes et les singes se trouverait en Asie"
          http://www2.cnrs.fr/presse/communique/1637.htm
          On fera peut être en asie des découvertes qui torpilleront définitivement la théorie de Y.Copens, ce serait tout de même assez bizarre que l'évolution ai choisie un unique lieu d'expérimentation pour conduire cette navrante expérience qui à conduit à la naissance de GW.Bush ainsi que de JC.Van Damme.
          • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

            Posté par . Évalué à 7.

            Ohhh enfin un sujet sur lequel je suis compétent :-)

            Le berceau de l'humanité peut être compris de deux manières différentes : la naissance du genre Homo et la naissance de l'espèce Homo sapiens. Les deux évènements ayant sans aucun doute (au moins, en l'état actuel de la science) en Afrique, je pense que la notion de berceau de l'humanité en Afrique reste quelque chose de tout à fait solide. Si on a un évènement de naissance de l'humanité à chaque nouveau clade quelque part dans la lignée humaine, on va avoir quelques centaines de berceaux :-) Le lien que tu donnes parle de la séparation des grands singes (anthropoïdes) avec le reste de la branche des primates, un évènement très antérieur à l'apparition de la lignée humaine.

            Pour le lieu unique, j'ai du mal à comprendre le sens de la phrase, mais oui, en effet, les évènements de spéciation sont nécessairement restreints géographiquement à une population (après, ça peut être une grande population, mais chez les primates les pops ne sont jamais très grandes), donc oui, l'évolution expérimente partout, mais toute espèce a une origine géographique plutôt bien définie. À noter que l'hypothèse de l'apparition "floue" d'H. sapiens (évolution parallèle à partir d'H. erectus dans différentes régions du monde) est entâchée d'une histoire "sale", puisque c'était l'explication su XIXe siècle sur la justification de l'existence des "races" humaines. Cette hypothèse a depuis été invalidée fermement, et il ne fait aucun doute, sur la base des phylogénies de gènes, que l'origine d'H. sapiens est en Afrique.
            • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Oui oui bien sur, je fais bien la distinction entre les informations qu'apporte le contenu du communiqué de presse du CNRS et la découverte de Lucy. Le titre de l'article et même le contenu on trompé pas mal de journaleux qui se sont justement empressés de parler de "berceau de l'humanité" au lieu de rester dans le sujet de l'article.
              Mon commentaire était volontairement trollesque, car j'en parle aussi en laissant imaginer qu'on pourrait un jour retrouver un fossile...bref.

              Mais j'étais loin d'imaginer que la base de la theorie africaine était si solide, je n'avais rien lu sur les phylogénies de gènes, merci pour les précisions et informations !
          • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

            Posté par . Évalué à 3.

            • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

              Posté par . Évalué à 1.

              Très sympa, cet article. Pas de signature, si c'est un journaliste, chapeau (mais je pense qu'il s'agit probablement d'un chercheur).
          • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

            Posté par . Évalué à 3.

            "ce serait tout de même assez bizarre que l'évolution ai choisie un unique lieu d'expérimentation pour conduire cette navrante expérience qui à conduit à la naissance de GW.Bush ainsi que de JC.Van Damme. "

            La déchirure du Grand Rift est un évenement localisé ayant assez d'importance (notamment climatique) pour expliquer que l'homme ait pu apparaitre ici.
            Enfin c'est ce que j'avais cru comprendre, suis pas expert.
    • [^] # Re: Encore un troll qui meurt !

      Posté par . Évalué à 5.

      Bon, ben... apparemment, le troll n'est pas encore mort...
  • # Fix

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Blueprint, dans le contexte de Launchpad, désigne un item de suivi d'une fonctionnalité (de l'étape wishlist jusqu'à l'implémentation). Rien à voir avec le tirage d'épreuve ;)

    Par ailleurs, le fait que Launchpad n'était pas sous licence libre ne signifiait pas pour autant qu'il était sous une licence propriétaire : en fait, il n'était sous rien du tout et la seule chose de certaine, c'est qu'on ne pouvait pas avoir le code source ni rien du tout.

    Bonne nouvelle en tout cas !
    Merci pour la dépêche.
    • [^] # Re: Fix

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      J'ai corrigé l'explication sur Blueprint. Merci pour la remarque.
    • [^] # Re: Fix

      Posté par . Évalué à 6.

      > Blueprint, dans le contexte de Launchpad, désigne un item de suivi d'une fonctionnalité (de l'étape wishlist jusqu'à l'implémentation). Rien à voir avec le tirage d'épreuve ;)
      Exact, mais je n'ai pas trouvé de traduction plus appropriée. :(

      > Par ailleurs, le fait que Launchpad n'était pas sous licence libre ne signifiait pas pour autant qu'il était sous une licence propriétaire (...)
      Un peu comme les web services de Google, mais bizarrement, je n'ai jamais rencontré personne contestant leur caractère privateur. :)
      Dans le cas des applications web, le débat effectivement ne se place dans le cadre classique libre/privateur (d'où l'arrivée des licence Affero), mais dans le cadre de confier ses données à une plateforme obscure. Ça implique le code, mais également les conditions d'utilisations etc ...
      La libération du code donne une garantie supplémentaire aux utilisateurs, si demain le service de Canonical flanche pour une raison où une autre, on pourra ouvrir très rapidement une autre instance de Launchpad voire créer des scripts automatisant la migration vers d'autres services/outils.
      On ne va pas cacher notre joie, c'est probablement pour Canonical un grand pas en avant avec une certaine appréhension, Launchpad étant un de leur atout maitre. On ne peut que les encourager à continuer dans ce sens.
      • [^] # Re: Fix

        Posté par . Évalué à 2.

        si demain le service de Canonical flanche pour une raison où une autre, on pourra ouvrir très rapidement une autre instance de Launchpad voire créer des scripts automatisant la migration vers d'autres services/outils.
        À ce propos, peut-on facilement rapatrier toutes les données qu'on a posté sur le launchpad de Canonical ?
        • [^] # Re: Fix

          Posté par . Évalué à 2.

          À l'heure actuelle, je ne crois pas qu'on puisse récupérer toutes les données associés à un projet même si le principal y est.
          Néanmoins, des APIs sont fournies et le code disponible, donc à moins que Canonical s'amuse à utiliser un fork spécifique de Launchpad, ce dont je doute, ça devrait être possible.
          Ce serait ironique que Launchpad un outil sensé faciliter la communication inter-projet ne soit pas capable de permettre de transférer/synchroniser un projet entre deux instances de la forge.
      • [^] # Re: Fix

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Un peu comme les web services de Google, mais bizarrement, je n'ai jamais rencontré personne contestant leur caractère privateur. :)

        C'est que tu ne sors pas assez :p

        http://www.gnu.org/philosophy/javascript-trap.html
        http://linuxfr.org/~dinomasque/28027.html
        • [^] # Re: Fix

          Posté par . Évalué à 2.

          > C'est que tu ne sors pas assez :p
          Soit tu connais une personne qui affirme à tout le monde que gmail et autres web googleries sont libres, soit tu as lu un peu trop vite. ;-)
          • [^] # Re: Fix

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Après avoir relu 20 fois, je ne comprends pas ta réponse :)

            Tu disais :
            je n'ai jamais rencontré personne contestant leur caractère privateur [des web services de google]

            En lisant les TOS google [1], point 10.1 et 10.2, c'est clairement privateur. Et c'est clairement, pour moi, ce que pointe RMS.

            Après, tu voulais peut-être parlé de la partie serveur uniquement, mais là, certains web services google deviennent inutilisables. Comme gmail ou reader.

            Ou encore d'autre chose que j'ai complètement raté.

            [1] http://www.google.com/accounts/TOS?hl=fr
            • [^] # Re: Fix

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Je pense que tu ne dois pas connaitre le mot contestant alors :)

              "personne contestant leur caractère privateur" == "personne affirmant que ce n'est pas privateur"
              • [^] # Re: Fix

                Posté par (page perso) . Évalué à -4.

                En fait, la phrase a un double sens :

                Je n'ai jamais rencontré personne qui conteste le fait que ce sont des logiciels privateurs

                ou

                Je n'ai jamais rencontré personne qui conteste le coté privateur de ces logiciels

                Tu pensais à la première phrase en écrivant ces lignes, et je lisais la seconde.
            • [^] # Re: Fix

              Posté par . Évalué à 2.

              Les conditions d'utilisation n'ont rien à voir avec la licence du logiciel en question ...
              • [^] # Re: Fix

                Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                Vi, m'enfin, le point 10 a pour titre : Licence de Google

                Quelque chose me dit que ça a à voir avec la licence des web services fournis par Google.
    • [^] # Re: Fix

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      > en fait, il n'était sous rien du tout et la seule chose de certaine, c'est qu'on ne pouvait pas avoir le code source ni rien du tout.

      En fait ... non !

      Il était explicitement stipulé dans la FAQ de Launchpad que c'était non libre.
      A partir de là, tout discutions sur la mise à disposition ou non de l'application ne servait plus à grand chose ... puisque les personnes derrière Launchpad indiquait que c'était pas libre.
    • [^] # Re: Fix

      Posté par . Évalué à 2.

      "Par ailleurs, le fait que Launchpad n'était pas sous licence libre ne signifiait pas pour autant qu'il était sous une licence propriétaire : en fait, il n'était sous rien du tout et la seule chose de certaine, c'est qu'on ne pouvait pas avoir le code source ni rien du tout."


      J'avais cru lire ici-meme que lorsque rien n'est précisé, c'est forcément privateur (application du droit d'auteur etc...)
      J'aurais mal compris ?

      PS : c'est une vraie question.
      • [^] # Re: Fix

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Launchpad n'était pas distribuer, donc aucune licence ne s'appliquait. C'était pas libre pour autant mais c'est pas vraiment propriétaire non plus. C'est peu comme Google qui utilise Linux sur ces serveurs, c'est pas pour ça qu'ils doivent redistribuer le code source.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Fix

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          > donc aucune licence ne s'appliquait

          Comme indiqué plus haut ... non c'est faux

          Is Launchpad Free Software/open source?
          Like Sourceforge and Google Code Hosting Launchpad is not open source.

          tiré de https://help.launchpad.net/FAQ#head-34295746b9c12bbe42eee4a9(...) en février 2008

          Franchement je sais pas ce qu'il vous faut de plus...

          (maintenant je me réjoui de sa libération, à voir comment ça marche et si je peux en mettre un chez moi pour tester mais c'est un très bon point qui enlève un peu de l'hypocrisie précédente)
          • [^] # Re: Fix

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Explique alors comment une licence d'un produit distribué peut s'appliquée à un produit qui ne l'est pas. Et si cette licence est propriétaire, montre la moi.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: Fix

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              J'ai écris un soft dans mon garage bureau, j'y ai associé un fichier de license BSD, et ait indiqué que cette licence s'appliquait à mon programme.
              Maintenant oui, tant que je l'ai filé à personne personne ne le verra et ne l'utilisera.

              Mais dans tous les cas, j'aurais très bien pu déclarer que le logiciel n'est pas open source et ne pas le diffuser sous licence libre.
              C'est exactement ce que launchapd était.

              Le texte cité proviens de la faq de launchpad, avant qu'ils la change.

              Maintenant ce que je trouve très génial (mais vraiment) c'est la capacité qu'on les gens à refuser ce que les propriétaires de launchpad écrivent.

              Canonical déclare que Launchpad n'est pas open-source mais les gens débatte sur le fait que oui ou non c'est distribué.

              (et si le débat portait réellement sur ça, pourquoi la agpl existe ?)
              • [^] # Re: Fix

                Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                Canonical déclare que Launchpad n'est pas open-source mais les gens débatte sur le fait que oui ou non c'est distribué.

                Si personne n'a le logiciel, il n'y a pas de licence qui s'applique. C'est le même principe que Linux chez Google, je n'ais pas vu Google redistribué le source des noyaux qu'ils font tourner.

                (et si le débat portait réellement sur ça, pourquoi la agpl existe ?)

                L'agpl existe parce qu'il est actuellement possible de présenter un programme patché sans redistribué les source tout en étant considérer comme libre. Le terme libre évoluera peut-être vers la notion d'agpl mais actuellement il n'y a pas besoin de cette licence pour être considérer comme libre.

                (Mais tout ceci est du chipotage, mais j'aime bien troller débattre sur le sujet).

                « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                • [^] # Re: Fix

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  > je n'ais pas vu Google redistribué le source des noyaux qu'ils font tourner.

                  Et alors, cela enlève-t-il le fait que Linux soit open-source ?
                  Cela ne donne aucun droit / devoir concernant les modifs qu'on fait, mais c'est tout.
                  Linux reste tout de même un logiciel libre.

                  > Si personne n'a le logiciel, il n'y a pas de licence qui s'applique
                  > présenter un programme patché sans redistribuer les source tout en étant considéré comme libre

                  Donc en fait tu viens d'écrire que tu était d'accord avec ce que j'ai indiqué....


                  Bien qu'aucune licence ne puisse s'appliquer car il n'y a pas diffusion, rien n'empêche de considérer le logiciel comme propriétaire. Et rien n'empêche aux propriétaires de se logiciel d'en indiquer une licence (utilisable dans le cas où le logiciel serait distribué) ainsi que leur décision ou non d'en faire un logiciel propriétaire.

                  > Mais tout ceci est du chipotage, mais j'aime bien troller débattre sur le sujet

                  heu... tu aurais du barrer l'autre mot, car là j'ai eu du mal à saisir le débat ...

                  Allez, je résume :
                  - Canonical : launchpad (alors propriété de Canonical) n'est pas libre !
                  - les autres : oui mais non, si on considère la distribution alors il n'y a pas de licence, en fait on en sait rien mais on veut _croire_ que launchpad est libre mais pas diffusé

                  (s'en suit l'agréable nouvelle d'apprendre que Canonical a finalement libéré launchpad)

                  Tiens mais au fait, le titre Launchpad is now open source indique bien que Launchpad vient de passer en open source, non que Launchpad est maintenant distribué, sous la licence open-source qu'il avait précédemment...
                  • [^] # Re: Fix

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Linux reste tout de même un logiciel libre.

                    Bien sûr, je n'ai pas dit le contraire. Pourtant, tu utilise du logiciel libre en utilisant Google sans avoir accès aux sources.

                    Et rien n'empêche aux propriétaires de se logiciel d'en indiquer une licence

                    Donc, montre moi la licence de Launchpad (avant libération).

                    heu... tu aurais du barrer l'autre mot, car là j'ai eu du mal à saisir le débat ...

                    man humour

                    Tiens mais au fait, le titre Launchpad is now open source indique bien que Launchpad vient de passer en open source, non que Launchpad est maintenant distribué, sous la licence open-source qu'il avait précédemment...

                    Mais comme il n'était pas distribué avant, il ne pouvait pas être pas open-source.

                    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                    • [^] # Re: Fix

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      > Donc, montre moi la licence de Launchpad (avant libération).

                      Comme on dit, mon cul tu l'as pas vu pourtant il existe...

                      > Mais comme il n'était pas distribué avant, il ne pouvait pas être pas open-source.

                      Mais ne serait-ce en contradiction avec ta phrase précédente :
                      > un programme patché sans redistribué les source tout en étant considérer comme libre
                      ainsi que
                      > Pourtant, tu utilise du logiciel libre en utilisant Google sans avoir accès aux sources.

                      Que je comprenne : le logiciel (non distribué) est libre ou non ?

                      Le fait qu'un logiciel ne soit pas distribué t'empêche de réclamer des droits liés à sa diffusion, mais ne change pas le statut de celui-ci.
                      • [^] # Re: Fix

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Que je comprenne : le logiciel (non distribué) est libre ou non ?

                        Google n'a pas développé Linux en interne, Linux est distribué.

                        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Il nous reste mono

    Posté par (page perso) . Évalué à -3.

    Tu l'as oublié dans ta belle liste de troll.
    • [^] # Re: Il nous reste mono

      Posté par . Évalué à -1.

      Mono c'est pas propre à Ubuntu, à la rigueur Novell/(Open)SuSE ;-)
      • [^] # Re: Il nous reste mono

        Posté par Anonyme . Évalué à -1.

        Il n'y a pas de "à la rigueur".

        SLED de Novell est une chose, openSUSE une autre.

        Merci de ne pas confondre : Novell/(Open)SuSE ne veut rien dire.
        • [^] # Re: Il nous reste mono

          Posté par . Évalué à 1.

          Je ne confonds rien mais toi tu as mal compris.
          Novell édite SLED (aka SuSE) qui se base sur OpenSuSE, le même Novell qui est à l'origine de Mono (ou plus exactement Ximian racheté par Novell).
          Donc à la rigueur, si on doit accoller le troll Mono à une quelconque société c'est Novell, à une distribution OpenSuSE ou bien son alter-ego commercial SuSE Linux Entreprise Desktop avec je te l'accorde un peu de mauvaise foi. Mais qui dit troll dit mauvaise foi. ;-)
  • # A quand un bzrhub ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    C'est une excellente nouvelle : il n'existait pas encore -- à ma connaissance -- de solution d'hébergement de bzr (à installer chez soi, et un peu mieux organisé que "je le met dans mon home et je fais un chmod +r").

    Il manque juste à launchpad le genre de fonctionnalités qu'on retrouve dans github, à savoir le "je branch ton code à l'arrache, je commit et toi merge". Launchpad le permet, mais seulement dans le cadre de projets, ce qui tue un peu la spontanéité de la chose.

    J'ai deux-trois bouts de codes qui dorment dans mon +junk, des potes qui en ont des branches dans leurs +junk, et c'est dommage que launchpad permettre pas de faire le lien. Et je trouverai bourrin de crée un projet juste pour mon code rigolo des 500 lignes.

    Peut-être que la libération de launchpad va permettre d'implémenter quelque chose dans ce sens, ou bien de forker dans cette direction.
  • # Il faut sauver les trolls

    Posté par . Évalué à 4.

    Si on ne peut plus troller... qu'allons nous faire au travail ? :(
  • # À quoi ça sert ?

    Posté par . Évalué à -10.

    J'ai envie de répondre on s'en « branle » un peu, que launchpad soit libre ou non. Tant que Ubuntu ne sait pas résoudre ses bugs, car avoir un beau gadget ne sert strictement à rien.
  • # PPA pour debian!

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    A quand un PPA pour Debian !
    • [^] # Re: PPA pour debian!

      Posté par (page perso) . Évalué à -2.

      Traduction SVP ?
      • [^] # Re: PPA pour debian!

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Pardon :)
        Personnal Package Archive: https://help.launchpad.net/Packaging/PPA

        Tu envoies tes paquets sources, et ils sont compilés sur les machines de canonical. En gros, c'est la même chose que ce qu'il se passe pour les "vrais" package, sauf que là, c'est ouvert à tout le monde. En gros, tu te charges juste de créé le paquet, launchpad se charge du reste:
        - compilation
        - hébergement
        - diffusion
        Par exemple, mon ppa pour ubuntu: https://launchpad.net/~marc-poulhies#ppas
        Si je pouvais avoir la même chose pour debian, ça serait juste super. Parce que actuellement, si tu veux avoir un truc propre pour diffuser des paquets debian, tu dois le faire à la main, ou installer des softs pas forcément facile de prise en main. Avec les ppa, tu te concentre juste sur ton package, et ça juste-marche \o/
        • [^] # Re: PPA pour debian!

          Posté par . Évalué à 1.

          Je ne sais pas si c'est pleinement comparable mais il existe l'OpenSUSE Build Service.

          Les paquetages créés sont à destination d'OpenSUSE mais on peut demander également la compilation pour CentOS, Fedora, Ubuntu, Debian, Mandriva.... et ce, pour plusieurs architectures processeurs.

          Voir : http://en.opensuse.org/Build_Service
          http://en.wikipedia.org/wiki/Build_Service
          • [^] # Re: PPA pour debian!

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Intéressant ! Mais bon, c'est pas tout à fait ce que je recherche... Là, tu peux pas utiliser les outils debian car leur système prend encore un autre format en entrée. Visiblement, le contenu du rep debian/ est réarrangé (debian.rules, debian.changelog, ...). La beauté du PPA, c'est que tu te prends pour un vrai mainteneur de paquet. Tu peux modifier un paquet "officiel" pour y incorporer tes propres choses, etc. Si ça existait pour Debian, ça serait génial, mais quand on voit le prix à payer pour avoir le tampon "debian developer (cf http://www.lucas-nussbaum.net/blog/?p=349 par ex), je sais pas si ça fait parti des choses envisagée. Dommage... Ça semble une bonne façon de former les petites mains, de voir qui sait vraiment faire de choses... C'est sûr que pour devenir "ubuntero", il suffit de dire "oui j'ai lu", il n'y a pas d'examen en 50 questions sur des points précis de licences & cie. J'avoue que ça donne 'achement plus envie de contribuer à Ubuntu que Debian.
            • [^] # OBS

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Là, tu peux pas utiliser les outils debian car leur système prend encore un autre format en entrée.

              Non, il prend les outils Debian.
              Je l'utilise, et je fais quasi exactement la même chose qu'avec un vrai Debian.
              - Upload du package avec un /debian
              - Upload du .dsc
              --> Et ça compile tout seul.

              ton tar.gz avec un rép /debian, ton .dsc et ton .spec, et ça compile sur toutes les distribs supportées.

              Je t'invite à consulter ma page perso, tu verras tous ce qu'OBS peut faire (toutes les release Linux sont faite par OBS, en automatique) et il y a aussi les sources tar.gz (tar.bz2 sur mon site, mais Debian 5 les refuses, donc je passe des tar.gz à partir des tar.bz2, rien de bien méchant), et dans le tar.gz il y a de quoi faire un exemple pour OBS.
              OBS supporte aussi les diff.gz "à la Debian", mais je n'utilise pas.

              OBS est très pratique.
              (mais j'ai quand même un contributeur qui préfère PPA pour une meilleure intégration dans les repositories ensuite)
              • [^] # Re: OBS

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                si c'est pour construire les paquets, ça ne pose pas de soucis, il suffit d'avoir un chroot par exemple. Je t'accorde que OBS semble pas mal, je testerai peut être. Mais PPA fait plus que simplement construire, il fait aussi tout ce qui va après la construction: hébergement, suppression des paquets obsolètes, ... Si je me retrouve avec des .deb, c'est retour case départ: j'en fais quoi ? Ça devient vite pénible quand t'as 10 paquets différents à gérer.
                • [^] # Re: OBS

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Bon, j'ai un peu regardé, et OBS vaut la peine d'être testé. Donc je me suis fait un compte, fait un projet, tout ça tout ça. Mais après, pour créer des paquets .deb, je coince. La doc demande quand même de prendre le paquets "debianizé" et de le changer: http://en.opensuse.org/Build_Service/Deb_builds . Je fais fausse route ? On ne peut pas simplement envoyer le orig.tar.gz, dsc, changes et diff.gz ? Moi ça m'embête un peu d'avoir à modifier les trucs avant de les envoyer sur OBS...
                  • [^] # Re: OBS

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Mais PPA fait plus que simplement construire, il fait aussi tout ce qui va après la construction: hébergement, suppression des paquets obsolètes,

                    Certes, mais il fait moins aussi : où sont Debian, OpenSuSE, CentOS, RHEL, Mandriva, Fedora dans le PPA?
                    On peut dire ce qu'on veut de Novell, mais sur OBS ils ne se limitent à leur distrib, eux.

                    Ça devient vite pénible quand t'as 10 paquets différents à gérer.

                    Il est tout autant pénible d'avoir 10 sites, 1 pour chaque distro.
                    PPA ne répond pas à mon besoin, car il faut que j'uploade chez eux mes packages, mais ça marche que pour Ubuntu, pas pour les autres.
                    Ca devient vite pénible quand tu as 10 sites où uploader tes paquets (quand tu as tes sites).
                    OBS est pour mon besoin supérieur à PPA car même si il manque la partie hébergement, il n'est pas limité à Ubuntu.
                    Personnellement j'ai un script qui télécharge les 150 paquets (4 paquets, ~20 distribs/versions, 2 CPU...) dans un répertoire, car si tu fais à la main c'est vite chiant effectivement! Il est loins d'être parfait, mais c'est ce que j'ai trouvé de "moins pire".

                    On ne peut pas simplement envoyer le orig.tar.gz, dsc, changes et diff.gz ?

                    Comme je l'ai dit dans le premier post, mes packages ayant déjà le /debian (étant le développeur, et pas dans "l'esprit Linux", j'estime qu'un package fait partie des sources d'un logiciel, donc c'est l'inclue dedans), donc je ne joue pas avec ça.
                    Mais de mémoire j'avais déjà essayé avec le orig.tar.gz, diff.gz et le .dsc, et ça fonctionnait.
                    (la doc est très vieille, et ne reflette pas vraiment les possibilités d'OBS, clair que c'est chiant, OBS manque énormément de doc, il faut souvent tâtonner, mais le jeu en vaut la chandelle si tu veux avoir des paquets prêts pour beaucoup de ditribs)
                    • [^] # Re: OBS

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      ok, alors je creuserais :) Dans mon cas, je ne cherche pas à couvrir un max de distrib, simplement car je serais bien incapable de tester si les paquets sont utilisables (dépendances et cie). Je suis bien d'accord pour dire que PPA est limité, car ubuntu-only, moi je veux juste ubuntu+debian... Le reste, je n'en ai pas l'utilité... Et j'imagine qu'une fois que t'as un ppa 'ubuntu', avoir la même chose pour debian ne doit pas être très compliqué...
                      • [^] # Re: OBS

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        je ne cherche pas à couvrir un max de distrib, simplement car je serais bien incapable de tester si les paquets sont utilisables (dépendances et cie)

                        Heu, l'avantage de ces services de compilation, c'est qu'ils compilent sur la base des distributions supportées ("built against the distribution ")(donc si ça compile, t'es sûr que t'aura pas de soucis avec les dépendances requises). Enfin c'est le cas pour l'OBS, mais j'imagine que c'est aussi le cas pour le PPA d'Ubuntu (ou alors ils sont dingues).
                        • [^] # Re: OBS

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Euh... Il me semble que OBS et PPA font des tests sur *-dev pour compiler, mais pas sur les dépendances elles-mêmes (comment savoir la dépendance sans exécuter le binaire, sauf que la machine ne sait pas exactement ce qui est lancé ou pas ensuite). Par exemple on peut avoir besoin d'un .h pour la compilation, mais si le package est manquant à l'exécution ce n'est pas grave, le code ne charge pas la lib dynamiquement, et ça la machine ne peut pas trop savoir.

                          Mais bon, ça reste un problème mineur, dans 99% des cas les dépendances sont identique avec les -dev, ou on sait ce qu'on fait quand on retire une pré-requis. Quand ça passes avec OBS et qu'on a regardé que les -dev correspondent aux pré-requis d'install ou qu'on a enlevé des choses qu'on sait inutiles (pas long, une ligne à gérer), il y a 99.999% de chances que ça marche.
                        • [^] # Re: OBS

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Disons que personnellement, je ne me fierais pas uniquement aux numéros de versions pour prédire si l'assemblage de différents logiciels fonctionnera. C'est un indice, mais ça ne fait pas tout. Dans mon cas, j'ai testé mes logiciels avec certaines bibliothèques (celles de debian sid et ubuntu jaunty), je n'ai aucune certitude que ça fonctionne bien ailleurs. OBS peut vérifier que ça compile, ok. Mais pour le reste, il me faudrait quand même aller tester, voir que ça s'exécute correctement (ou alors que j'écrive des scripts pour automatiser ça, mais ça ne se fait pas en 5min).

                          Ensuite, il y a des choses qui ne se font pas pareil d'une distrib à l'autre, et je suis incapable d'aller regarder pour chacune comment ça fonctionne. Chez debian, on pose les jvm dans /usr/lib/jvm/, les jar dans /usr/share/java... et chez les autres ? J'ai des modules python et debian automatise la chose à fond, mais je ne sais pas si OBS saura transposer ça pour les autres (installation des .py qqpart et "byte compilation" à l'installation du paquet).

                          A mon avis, ça ne s'improvise pas... Et de toute façon, je ne cherche pas à couvrir l'ensemble des distributions, je n'ai pas la prétention d'avoir autant d'utilisateur que ça... Par contre, j'aimerais fournir qqch de relativement testé et "robuste" pour les distribs que j'utilise (et pour lesquels je fourni de l'aide).
            • [^] # Re: PPA pour debian!

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              T'es pas forcément obligé d'être Debian Developer (DD) pour contribuer des paquets.
              Il existe debian mentors : http://mentors.debian.net/cgi-bin/welcome.
              Tu fais ton paquet et tu l'upload. Ensuite un DD vérifie ton paquet (règles, qualité), te fait éventuellement des retours et à la fin ton paquet arrive dans la distrib Debian (la vraie, pas des repository annexes).
  • # Pour continuer à troller sur Ubuntu

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Pour continuer à troller sur Ubuntu...

    ... on peut se demander pourquoi la société Canonical, qui prétend œuvrer pour le bien commun à travers Ubuntu, est installée dans un paradis fiscal.


    Non, pas d'inquiétudes, on a encore quelques trolls sous le coude :)
    • [^] # Re: Pour continuer à troller sur Ubuntu

      Posté par . Évalué à 6.

      Pour le bien de la communauté et des trolls, je ne peux pas résister : il y a aussi Ubuntu One ( http://en.wikipedia.org/wiki/Ubuntu_One ) et sa partie serveur - pour le moment - propriétaire.
      • [^] # Re: Pour continuer à troller sur Ubuntu

        Posté par . Évalué à 6.

        D'ailleurs Ubuntu One sera intégré à Ubuntu 9.10. http://www.ubuntu.com/testing/karmic/alpha3#Ubuntu%20One%20f(...)
        Moi, ce qui me chiffonne, ce n'est pas tant l'intégration du service dans la distribution [1], mais qu'un service propriétaire utilise le nom d'une distribution supposé être communautaire et pro-libre.

        À vos trolls, prêts ? partez !


        D'ailleurs, une partie de la communauté Ubuntu (dont Corey Burger et B. Mako Hill)
        https://bugs.launchpad.net/ubunet/+bug/375345
        https://bugs.launchpad.net/ubunet/+bug/375272
        Pour résumer:
        * d'un point de vue légal, Canonical étant propriétaire de la marque a le droit d'appeler Ubuntu son service de stockage.
        * Canonical contredit ses propres conditions d'utilisations de la marque Ubuntu http://www.ubuntu.com/aboutus/trademarkpolicy qui dénie le droit d'utiliser celle-ci pour des services commerciaux. Ils ont le droit mais ça n'est pas du meilleur effet.
        B. Mako Hill a souligné que le choix de Canonical Ltd au lieu d'Ubuntu Ltd a été la décision la plus sensée qu'ait eu Canonical, distinguant le projet communautaire de la société.
        * un désaccord total entre les contributeurs et les employés de Canonical qui s'amusent à fermer/réouvrir les bogues.
        * le peu de poids que la communauté possède face à Mark Shuttleworth qui en gros dit "J'ai pris la décision, je vous emmerde" ou bien "C'est bon pour Canonical donc pour Ubuntu". Les citations précises:
        --> there's no upside to a naming contest - the name is settled. what would be useful is a broader discussion of boundaries in the area of services rendered from the cloud to the desktop Je vous emmerde en bref.
        --> i don't agree with the sentiment that this is a major issue - there are already so many cases of linkage between free software on the desktop / server and semi/completely proprietary cloud services, that i don't accept that canonical should be held to a different standard Notez bien la mauvaise foi dont fait preuve Mark S., personne ne se plaint de l'intégration de u1 dans Ubuntu, mais d'une utilisation mal approprié de la marque Ubuntu.
        Le débat lors d'un meeting irc:
        http://irclogs.ubuntu.com/2009/06/02/%23ubuntu-meeting.html

        Si on excepte ses légions de fanboys, Mark S. a un gros problème de communication avec la communauté. Une fois, sa décision prise (sans consulter nullement la communauté), il est sourd à tout débat, et il encore plus difficile de lui faire changer d'avis.
        Son comportement est totalement puéril que ce soit avec son projet à la con de synchronisation des distributions, ses notifications (avec le fameux Notification Bikeshed Summit), ou bien lorsqu'il prétend à tort qu'aucun argument valable pour changer le nom d'U1 n'a été présenté.

        Personnellement, ça me rappelle l'époque de RedHat Linux et des premières Fedora où certes la communauté était associé au développement de la distribution mais privé d'un droit de regard sur les décisions importantes.
        Aujourd'hui, ni Mandriva, ni RedHat, ni même Novell ne se permettrait un comportement pareil avec leurs communautés respectives. On notera que ses 3 distributions n'ont jamais regretté le fait d'abandonner tout ou partie du pouvoir décisionnel à la communauté, voire le résultat a dépassé leurs espérances.
        Paradoxalement, Ubuntu n'existerait pas sans Mark S. mais il est également son plus gros problème avec ses lubies et son caractère de merde.
        Il serait temps qu'il se mette un peu en retrait, laisser le plus diplomate Jono Bacon s'occuper seul des relations avec la communauté et lâcher un peu plus de pouvoir décisionnel à la communauté.


        [1] Comme Fabien B. l'a souligné le client est libre, tant que le service n'est pas activé par défaut, ça ne pose pas plus de problèmes que les clients pour d'autres services web propriétaires tels que flickr, gmail, etc ...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.