LibreOffice 4.1 et Apache OpenOffice 4.0 sont de sortie

53
27
juil.
2013
Bureautique

Nous avons le plaisir d’assister à la sortie de la version 4.0 d’Apache OpenOffice, simultanément à celle de LibreOffice 4.1.

Nous vous proposons une découverte des principaux changements et améliorations apportés par la toute dernière version des deux suites sœurs.

Les changements seront présentés par composant, puis par groupe partageant un lieu commun.

Logo de LibreOffice

Logo d'Apache OpenOffice

Sommaire

Cœur

LibreOffice

Les assistants Agenda et Web sont passés de Java à Python, réduisant par la même occasion leur taille. Plus généralement de nombreuses modifications ont porté sur le cœur du logiciel dont une bonne partie sont détaillées dans une précédente dépêche.

Le moteur textuel sous Mac OS X a été porté vers Core Text, ce qui permet d'améliorer le rendu, et de prendre en charge les polices OTF complexes.

OpenOffice

PyUNO est maintenant compatible avec Python 3, mais Python 2 reste le choix par défaut pour éviter de casser certaines applications.

Les développeurs voient arriver une nouvelle plateforme de tests basée sur JUNIT.

Interface graphique

Dans ce domaine, on commence à apercevoir l'effet de l'intégration d'IBM Symphony au sein d'Apache OpenOffice, mais cela se répercute sur LibreOffice également.

En effet, ces deux suites intègrent maintenant les images de la galerie d'IBM Symphony. Mais l'ajout le plus attendu est celui de la barre latérale de la suite au sein d'OpenOffice et de LibreOffice (de façon expérimentale pour cette dernière).

De ce côté là, OpenOffice a intégré beaucoup de choses de Symphony, alors que LibreOffice s'est limité à la barre latérale contextuelle. Tout ceci devrait changer pour la prochaine version dans quelques mois.

OpenOffice prend également en charge l'anti-crénelage dans beaucoup plus d'endroits (comme dans l'aperçu avant impression), et la transparence est maintenant gérée partout. En outre, le glisser-déposer est maintenant bien pris en charge, et sans perte de qualité entre une autre application et AOO.

Enfin, LibreOffice fignole la barre de recherche, pour la rendre activable et désactivable avec un Ctrl-F, et en y ajoutant quelques options pour finalement la faire ressembler à celle de Firefox.

Barre latérale

Modules

Writer, le traitement de texte

LibreOffice (LO)

LibreOffice Writer vous permet maintenant de tourner vos images par quart de tour.

Il devient également possible d'utiliser des dégradés de couleurs dans les cadres de textes.

La barre latérale de commentaires est maintenant facilement repliable grâce à un bouton judicieusement placé.

Il était déjà possible d'intégrer les polices du document en utilisant le format d'archivage PDF/AW, et il est dorénavant possible de le faire pour un fichier de type OpenDocument et docx (via les propriétés du document). Ceci est également le cas avec tous les autres modules.

Apache OpenOffice (AOO)

OpenOffice Writer propose de nouveaux dégradés.

Calc, le tableur

LibreOffice

La précédente version peaufinait l'affichage des mots au sein d'un document dans le module Writer et Impress, et c'est maintenant au tour de Calc d'offrir un aperçu rapide du nombre de cellules sélectionnées dans la barre d'état.

Un nouveau type de graphique fait son apparition : les échelons, ou plus communément dits « en escalier ».

Enfin, pour améliorer la prise en charge du standard ODF, deux nouvelles fonctions ont été créées : NUMBERVALUE et SKEWP.
Un nombre certain de fonctions sont maintenant mieux prises en charge à l'importation et à l'exportation de document Microsoft Excel 2013.

Lignes brisées

OpenOffice

Des nouvelles fonctions sont au menu : AVERAGESIFS, COUNTIFS, SUMIFS, XOR, LEFTB, RIGHTB, LENB, MIDB. Enfin, la fonction RAND a été ré-écrite.

Impress, les diaporamas

LibreOffice

Peu de choses dans cette version, si ce n'est un nouvel assistant pour créer facilement un diaporama à partir d'une liste d'images, et la présence d'un bouton permettant de désactiver le Presenter Console intégré (pour faciliter l'intégration d'OpenLP).

Base

LibreOffice

Il devient possible de limiter le nombre de résultats retournés par une requête grâce à une liste déroulante.
Cette propriété est également accessible dans le panneau des préférences des requêtes, ainsi que l'option de n'afficher que les valeurs distinctes.

Propriétés des requêtes

Math

LibreOffice

Le principal changement est la possibilité d'ancrer de nouvelles fenêtres lors de l'éditions de formules mathématiques.

Filtres d’importation et d’exportation

LibreOffice

Gros changement à l’horizon, puisque la bibliothèque libmwaw a été intégrée à la suite bureautique. En pratique, cela signifie que les documents provenant de l’une des anciennes versions suivantes sont maintenant gérés avec brio :

  • Microsoft Word version 5.1 pour Mac ;
  • Write Now 4.0 ;
  • Mac Write Pro 1.5 ;
  • Apple Works 6.0.

Il devient maintenant possible d’insérer les fichiers multimédias aux formats suivants : WMA, WMV, AAC, FLV, OGX, MIDI et SND.

Enfin, on notera que les liens hypertextes sont maintenant correctement exportés au sein d’un SVG, et que l’importation et l’exportation aux formats OOXML (Microsoft) et RTF ont été améliorées.

OpenOffice

Une nette amélioration est visible à l’importation de document Microsoft Word 2003, des fichiers PowerPoint, des fichiers Excel et des fichiers OOXML.

Les Bitmap sont exportés de manière plus propre, et les fichiers SVG sont beaucoup plus agréables à utiliser.

AOO, tout comme LO l'a fait pour la précédente version, laisse tomber la prise en charge des documents StarOffice (.sdw, .sdc, .sdd, etc.).

Autres

LibreOffice

La prise en charge des architectures PowerPC des Mac a maintenant été laissé de côté.

Un petit mot sur les statistiques : pour cette version, ce sont plus de 10 000 changements qui ont été effectués, dont 450 proviennent d'adresses de courriel en apache.org. Enfin, on estime à 3 000 le nombre de bogues corrigés, dont 400 d'apache.org.

OpenOffice

Près de 500 bogues ont été corrigés pour cette version.

Conclusion

Les deux suites sont toujours actives, bien qu'à des niveaux différents.

Rappelons que l'entraide est possible, et elle se voit ici. Néanmoins, il ne faut pas oublier que la licence de LO est la LGPLv3, et que le nouveau code d'AOO, sous licence Apache 2.0, est parfaitement intégrable à LO. Mais, le contraire n'est vrai que si ce code importé n'est pas modifié (puisqu'il devrait alors l'être sous licence LGPLv3), ce qui limite beaucoup plus les emprunts fait à LO par AOO.

Jusqu'à la prochaine sortie de ces deux suites, on leur souhaite bon courage !

  • # Barre latérale ?

    Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 27/07/13 à 12:07.

    Quelqu'un a réussi à faire fonctionner la barre latérale (de Symphony) sous linux ? La copie d'écran pus haut est sous OS privateur ; j'ai installé le paquet sous linux et rien du tout.

    • [^] # Re: Barre latérale ?

      Posté par . Évalué à 9. Dernière modification le 27/07/13 à 12:32.

      Il faut aller dans les options avancées pour activer cette fonctionnalité considérée comme expérimentale chez LibreOffice.
      Menu Outils > Options > LibreOffice > Avancé > Activer la barre latérale

      • [^] # Re: Barre latérale ?

        Posté par . Évalué à 10.

        Bonjour, dans LibreOffice elle s'appelle Volet latéral et après l'avoir activé dans les options, il faut aussi le faire dans le menu Affichage. Sophie

        • [^] # Re: Barre latérale ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Je trouve que ce panneau latéral (c'est plus un panneau qu'une barre) est très très utile.

          J'ai du coup masqué l'habituelle barre de formatage.

          Dommage tout de même de ne pas pouvoir (encore ?) y déporter d'autres barres d'outils comme celle pour les tableaux ou les puces.

  • # Plus de mot français pour « gradient »…

    Posté par . Évalué à 5.

    … le français s'est bien dégradé.

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • # Moteur textuel

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Le moteur textuel sous Mac OS X a été porté vers Core Text, ce qui permet d'améliorer le rendu, et de prendre en charge les polices OTF complexes.

    Mac OS X n'est pas le seul concerné par un portage du moteur textuel. Cf. les notes de version de LO :

    Mise en page de texte sur Linux (et autres environnements X11) a été portée de librairies ICU dépréciées et non maintenues vers : HarfBuzz (Khaled Hosny, Fridrich Štrba), ce qui fournit une meilleure gestion pour les mises en page OpenType en général et les scripts complexes en particulier, aussi bien qu'une amélioration notable des performances, en particulier pour les polices avec un grand nombre de recherches OpenType.

  • # Encore du francopinaillage :)

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    d'adresses mél en apache.org

    C'est vrai qu'au bout du compte c'est l'usage qui fait la langue, mais d'un point de vue purement académique (qui finalement vaut ce qu'il vaut), mél pour e-mail ou courriel n'est pas correct.

  • # Déforker

    Posté par . Évalué à 10.

    Maintenant qu'Oracle a retiré ses billes, les deux projets n'auraient-ils pas intérêt à fusionner ?
    Dit autrement : qu'est-ce qui justifie de continuer deux projets séparés qui, pour autant que j'en vois, ont les mêmes objectifs et une base de code largement commune ?

    • [^] # Re: Déforker

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ouais, là c'est un énorme gachis. Comme si LibreOffice n'avait pas besoin de main d'œuvre pour réusiner le code et l'interface graphique.

      Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

    • [^] # Re: Déforker

      Posté par . Évalué à 9.

      Oracle a filé le code et la marque d’OOo à la fondation Apache comme revanche contre le fork de LibreOffice, à la demande d’IBM. Les licences sont différentes (Licence Apache contre MPL). Essaie de réunir les partisans du copyleft avec ceux qui n’en veulent pas, et vois le résultat.

      Enfin, pourquoi dire qu’avoir deux projets de suite bureautique, c’est inutile, alors qu’on se fait systématiquement moinssés quand on ose dire que des centaines de distributions Linux, ça ne sert à rien ?

      • [^] # Re: Déforker

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Peut-être parce qu'entre deux et plusieurs centaines il y a deux ordres de grandeur d'écart et qu'à des échelles différentes les mêmes raisonnements ne s'appliquent pas ?

        Peut-être parce qu'il s'agit d'un logiciel utilisateur essentiel et non d'une couche de "packaging" peu visible de l'utilisateur moyen qu'est une "distribution" ?

        • [^] # Re: Déforker

          Posté par . Évalué à 5.

          1) Tout ceux qui bossent sur un logiciel ont tendance à le considérer comme essentiel.

          2) Il y a au moins un dev de Apache OO (rcweir) qui trolle régulièrement à chaque nouvelle sur LOO: il y a quelques inimitiés entre les 2 projets.

          3) Tu as un peu oublié le problème de license dans ton poste.

          • [^] # Re: Déforker

            Posté par . Évalué à 3.

            C'est un dev rcweir? Il m'a plutot l'air de faire de la gestion de produit.

        • [^] # Re: Déforker

          Posté par . Évalué à 3.

          C'est marrant, j'aurais dit l'inverse : comme il y a très peu de suites bureautiques libres, je trouve au contraire que c'est mieux s'il y en a une en plus. Alors qu'avec 42 distributions, je vois mal l'intérêt d'une de plus.

          Et si comme tu dis il s'agit d'un logiciel « essentiel », autant qu'il puisse choisir celui qui lui convienne le mieux au lieu de juste prendre celui qu'on a estimé bon pour lui, non ?

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Commentaire supprimé

            Posté par . Évalué à 1.

            Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

            • [^] # Re: Déforker

              Posté par . Évalué à 2.

              Justement, si le format est unique et indépendant de la suite, pourquoi se limiter à une seule ?

              Et pour la GUI, vu l'envergure et l'historique de tels projets, on n'en est pas encore à la séparer du cœur.

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: Déforker

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            Euh…

            Je ne sais pas si tu me répondais, mais nous sommes d'accord sur le premier point. Deux suites bureautiques majeures ce n'est pas "tant que ça" et sur le fond cette diversité peut être source de qualité. Je ne dis pas autre chose.

            Sur le deuxième point je suis plus réservé :
            0. "Essentiel" veut dire que le nombre d'utilisateurs qui allument leur ordinateur pour exécuter ce logiciel bureautique est statistiquement significatif (au même titre que "aller sur le Web"). Bref une question d'usage réel.
            1. la majorité des utilisateurs de suite bureautique préfère avoir le même logiciel que le copain pour se faire dépanner et être sûr qu'il n'y aura pas de problèmes de compatibilité. Au bureau, en classe, en famille, ce levier est puissant.
            2. LibreOffice est un fork récent et il faut attendre un peu avant de voir diverger fortement les fonctionnalités finales utilisateurs qui permettent d'être dans la réelle situation de choix que tu décris. Aujourd'hui c'est strictement faux : ces logiciels sont au mieux des faux jumeaux, mais certainement pas des "cousins germains" comme LO l'est vis à vis de la suite Office.
            3. La suite bureautique est le vaisseau amiral historique qui tire une grosse partie de la stratégie de Crosoft : emprisonnement, licence non permissive, obsolescence programmée. Et sur le fond, Excel est un excellent logiciel. Si on veut changer cela, à court terme, il s'agit faire un effort supplémentaire pour ne pas fragmenter et déstabiliser une base d'utilisateurs lentement croissante mais fragile.

            Libre Office est une excellente initiative, qui était nécessaire compte-tenu du contexte Oracle/IBM, et dont on commence à voir les bienfaits, mais qui factuellement fait perdre du temps sur la diffusion de logiciels libres bureautiques compétitifs ET massivement utilisés par des personnes pour qui l'informatique reste un outil, essentiellement non convivial, et pour lequel la situation de confort local (le format word n'est peut être pas génial, mais tout le monde autour fait pareil, alors pourquoi prendre le risque…) prime sur toute autre considération.

            • [^] # Re: Déforker

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Deux suites bureautiques majeures ce n'est pas "tant que ça"

              C'est même vraiment le minimum vital. Je trouve cependant dommage que les deux partagent plus de 90% de code commun. Et au bout de 10 ans on aura (probablement) beaucoup de choses communes, alors que si les socles étaient différents dès le départ, il y aura je pense plus d'intérêt.
              Là on a juste une gueguerre avec certains développeurs qui ne pigent pas qu'ils sont des pions. Ou qui veulent devenir calife à la place du calife.

              Du coup les projet réellement concurrents sont toujours inconnus du grand public.
              Cela signifie tout de même que Libre/Open-Office commencent à être connus. Donc utilisés.

            • [^] # Re: Déforker

              Posté par . Évalué à 4.

              La suite bureautique est le vaisseau amiral historique qui tire une grosse partie de la stratégie de Crosoft : emprisonnement, licence non permissive, obsolescence programmée

              Obscolescence programmee ? Office 2003 d'il y a 10 ans est encore competitif avec LibreOffice/OpenOffice et on fait encore des patchs de securite pour… Ceux qui l'ont achete en ont largement eu pour leur argent au vu de la competition.

              • [^] # Re: Déforker

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Pour Crosoft qui est tellement installé dans beaucoup d'entreprises, 10 ans pour une version majeure de la suite Office, c'est sûrement un peu long pour leurs commerciaux et "correct" vis à vis d'un ROI mais tout à fait cohérent avec une programmation de cette obsolescence par isolement de ce composant dans l'écosystème. Par exemple dans ma boîte, ou l'on a résisté encore et toujours mais avons fini par signer le méga contrat cadre en 2012 pour :
                1. Faire plaisir à ceux qui font des moulinettes Excel sur plus de 60 000 lignes et qui veulent la dernière version de Excel.
                2. Arrêter de dire à tous les consultants qu'ils doivent nous faire les slides en ppt et non pptx (et le plugin de compatibilité résoud 90% de cette question mais pas tout, avec des changements de nom de fichiers et de mise en forme un peu aléatoires);
                3. Pouvoir installer du Seven avec la suite office plus "naturelle" et ne plus faire un master avec trop de spécifique des anciennes versions.
                4. Profiter de compatibilités avancées avec Sharepoint Server, Les solutions de Business Intelligence Microsoft;
                5. D'autres fonctions plus mineures dans notre utilisation mais qui sont facilitées par l'écosystème cohérent, typiquement autour de Outlook.

                Et c'est malheureusement reparti pour un tour, même si c'est d'une tristesse sans nom ! (Holy s*** !)

                C'est tout à fait vrai ce que tu dis : Office 2003 est tout à fait viable en utilisation réelle - et compétitif vis à vis de LO/AOO, par contre c'est une autre question. Mais du coup pourquoi le met-on à la poubelle pour repayer jusqu'à la lie les mêmes fonctionnalités - et pas seulement les nouveautés - de la version 2010 ? Il s'agit bien de la définition de l'obsolescence programmée, quand bien même cette programmation n'est pas à 2 ans, ce qui serait de toute façon impossible vu la longueur du cycle de développements des logiciels Crosoft… Mais c'est une autre histoire.

                • [^] # Re: Déforker

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Tu me fais rire, a te lire tu te plains du fait qu'on rajoute des choses dans les nouvelles versions…

                  Tu suggeres quoi ? Qu'on arrete de rajouter des choses dans les nouvelles versions et qu'on se tourne les pouces ? Comme ca tes gars qui font des moulinettes Excel de plus de 60'000 lignes ne pourront jamais le faire ? Vous ne pourrez pas profiter des avancees de SharePoint ?

                  Quand au fait de payer pour le tout a chaque fois, avec un contrat SA vous ne payez certainement pas le meme prix que si vous achetiez des boites au supermarche tous les 3 ans, mais de toute facon cela n'a rien a voir : Vous auriez tres bien pu decider de rester sur O2003, vous avez CHOISI d'updater. Vous auriez pu aller sur LO/OO et vous ne l'avez pas fait, vous auriez pu rester sur O2003 et ne pas prendre les nouveautes, vous avez prefere payer pour la nouvelle version, c'est VOTRE decision, assumez. Personne ne vous a force.

                  • [^] # Re: Déforker

                    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                    Aucune velléité de se plaindre, c'est un choix global d'entreprise, que je ne trouve simplement pas facile à assumer localement. Et il faut effectivement mettre les coûts en face des nouvelles fonctions. Je me permets d'insister, que cela fasse rire ou pas :-), sur deux choses :

                    1. Ce type de choix d'entreprises n'est pas guidé par des considérations techniques et d'efficacité, mais plutôt contractuelles, juridiques, par minimisation du risque, par méconnaissance de l'écosystème et des alternatives, par clientélisme vis à vis du métier.
                    2. Du fait d'incompatibilités croissantes avec l'écosystème courant Crosoft, rester sur 02003 correspond en réalité à une baisse croissante de productivité, et il faut repayer pour conserver la même efficacité. Différence notoire avec un tournevis, qui ne perd pas d'efficacité (en dehors du phénomène d'usure).

                    Dit autrement, le prix final payé pour ce renouvellement est l'expression d'un rapport de force entre notre société et Microsoft, et n'a globalement rien à voir avec le coût réel des fonctionnalités nouvelles. En libre ce coût serait peut-être moins éloigné du coût réel des nouvelles fonctions et de portage/recompilation/tests des fonctions existantes.

                    Dans les faits, nous n'aurions pas pu rester bcp plus longtemps sur O2003, mais aurions certainement pu pousser l'analyse de LO/AOO : une expérimentation a été faite avec des utilisateurs volontaires, qui a capotée (je n'en connais pas les raisons).

                    • [^] # Re: Déforker

                      Posté par . Évalué à 5.

                      Dit autrement, le prix final payé pour ce renouvellement est l'expression d'un rapport de force entre notre société et Microsoft, et n'a globalement rien à voir avec le coût réel des fonctionnalités nouvelles.

                      Tout a fait, c'est une technique connue des vendeurs de logiciels en general.

                      Les editeurs de logiciels proprietaires ont un gros avantage sur les editeurs de logiciels libres: pour les logiciels libres, les utilisateurs peuvent rechercher un nouveau prestataire, meme si dans les faits, ca ne veux pas dire qu'ils peuvent en trouver un autre qui offre un bon rapport qualite/temps/prix.

                      D'ailleurs sur ce plan la, les pratiques commerciales d'Oracle sont plus franchement directes, "in your face" et degueulasses que Microsoft. C'est leur choix commercial assume, que je trouve pourri au possible.

                      Ceci dit ca ne retire rien au fait que les pratiques commerciales de Microsoft ne sont pas de mon gout egalement.

                    • [^] # Re: Déforker

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Tu es toujours a cote de la plaque.

                      Quelle difference avec LO/AOO ?

                      Si tous le monde etait sur la derniere version, vous n'auriez pas non plus le choix pour votre "productivite", vous auriez aussi besoin de la derniere version qui supporte ODF 1.2, etc…

                      Quand a ton jugement sur les raisons du changement, perso je me permettrai de dire que ton avis ne concerne que toi… Cette habitude de toujours dire que les gens en charge sont idiots/incompetents/… quand ils ne prennent pas la decision qu'on veut me gonfle au plus haut point. Un minimum d'humilite serait tres utile.

                      Bref, rien a voir avec de l'obsolescence programmee et des logiciels proprio, ca s'appelle vivre avec son temps.

                      • [^] # Re: Déforker

                        Posté par . Évalué à -5.

                        pasbillpasgates : C'est incroyable.

                        De 1 j'ai cru que tu avais disparu,mais en fait non.

                        De 2, je suis maintenant convaincu que tu t'es programmé un robot qui scanne dlfp et dès que tu vois microsoft apparaître…tu apparaît aussitôt toi aussi.

                        Incroyable.

                • [^] # Re: Déforker

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Je ne suis pas sur de te suivre, car tu te plains de:

                  1. d'utilisation avancees, legimites ou pas - quel est le rapport avec Microsoft?
                  2. un ecosysteme installe hors de votre boite - ca c'est l'effet reseau bien connu que Microsoft exploite a fond pour vendre.
                  3. je suis pas sur de comprendre quel est le reproche ici?
                  4. c'est une nouvelle fonctionnalite - etes vous heureux ou pas de l'avoir? Dans la logique proprietaire, cela me semble coherent de livrer ca dans une nouvelle version.
                  5. meme commentaire que le precedent

                  Mais du coup pourquoi le met-on à la poubelle pour repayer jusqu'à la lie les mêmes fonctionnalités - et pas seulement les nouveautés - de la version 2010 ?

                  Bonne question, si ca vous emebete tant que ca, pourquoi le rachetez vous ? Microsoft n'est pas une entreprise philantropique, c'est bien connu.

                  Moi-meme, je ne suis pas du tout d'accord avec leur politique commerciale, mais ce n'est pas une raison pour faire de l'anti microsoft primaire. J'utilise personnellement LibreOffice et j'en suis tres content. Je peux comprendre que Microsoft Office puisse repondre aux besoins de certaines personnes. S'ils sont prets a payer et a s'enfermer dans le monde Microsoft, c'est malheureusement leur probleme, et ce, meme lorsque l'on en arrive a recevoir des documents .doc et .docx .

                  • [^] # Re: Déforker

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Ils n'ont absolument pas conscience qu'ils s'enferment.

                    • [^] # Re: Déforker

                      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                      Et qu'ils enferment les autres.

                      Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

                    • [^] # Re: Déforker

                      Posté par . Évalué à -1.

                      Et toi tu n'as absolument pas conscience que tu n'es pas le seul gars sur la planete a faire de l'informatique, que ces boites ont aussi des gens competents, et qu'ils savent peut etre tres tres bien ce qu'ils font. Ce n'est pas parce que tu as un avis differents que leur decision est automatiquement stupide ou fausse.

            • [^] # Re: Déforker

              Posté par . Évalué à 3.

              Deux suites bureautiques majeures ce n'est pas "tant que ça"

              Il y en a plus que deux:
              - LibreOffice
              - OpenOffice
              - Calligra Suite
              - Koffice
              - Gnome Office (Gnumeric, Abiword…)

              Et sûrement d'autres qui sont moins connu et c'est ça le problème.
              On parle surtout des plus connu et on en oublie les autres.
              Mais c'est vrai que ce serai plus intelligent qu'ils travaillent ensemble sur les filtres
              d'import et export des formats de fichiers, et qu'ils se différencient plutôt par leurs options
              et thèmes.

              • [^] # Re: Déforker

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Koffice ? "I like white empty spaces"… restons sur le fork Calligra.

                Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

                • [^] # Re: Déforker

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  C'est pas un fork, c'est juste que ça a changé de nom. Quoiqu'il y a eu une histoire avec le mainteneur de KWord…

                  Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

      • [^] # Re: Déforker

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Essaie de réunir les partisans du copyleft avec ceux qui n’en veulent pas, et vois le résultat.

        Super, encore des «problèmes» de licence… Faut se réveiller les gens, il y a du copyleft et du copyfree dans chaque système libre. Et on n'en fait pas toute une histoire.

        Enfin, pourquoi dire qu’avoir deux projets de suite bureautique, c’est inutile, alors qu’on se fait systématiquement moinssés quand on ose dire que des centaines de distributions Linux, ça ne sert à rien ?

        Oui c'est inutile parce que les deux projets poursuivent strictement le même but, ils ne divergent que pour ds questions de licence.

        Mais un peu moins de distros ça serait bien, je pense que tout le monde est d'accord.

        Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

        • [^] # Re: Déforker

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Mais un peu moins de distros ça serait bien, je pense que tout le monde est d'accord.

          Je ne vois pas ce que ça apporterait.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Déforker

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Moins de bruit? Plus de travail ensemble?

            Parce que les dérivées inutiles sont légion, qu'on doit faire avec les particularité de chaque distrib pour distribuer son logiciel.

            Si on arrêtait le NIH pour chaque distribution ça serait bien:
            – format et système de gestion de paquet,
            – installateur,
            – outils d'administration,
            – patch en aval,
            – etc,

            Le choix, c'est bien. Trop de choix tue le choix.

            Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

            • [^] # Re: Déforker

              Posté par (page perso) . Évalué à 6.

              Moins de bruit?

              Il y en a tant que ça ?

              Plus de travail ensemble?

              Là, j'ai un gros doute, quelqu'un qui ne contribue par sur une distribution majeure, c'est qu'il n'y a pas trouvé son bonheur, et donc il y a très peu de chance qu'il y contribue volontairement et y prenne du plaisir pour continuer. En plus, ce n'est pas parce que des gens bossent sur des distibutions différentes qu'ils ne peuvent pas bosser ensemble (il suffit de voir systemd, packagekit, ou l'outil dont je ne retrouve plus le nom qui utilise la bibliothèque de gestion des dépendances de zypper pour fedora).

              Parce que les dérivées inutiles sont légion, qu'on doit faire avec les particularité de chaque distrib pour distribuer son logiciel.

              Même si supprimait les petites distributions, il restera sûrement Debian, Ubuntu, Mint, Arch, Mageia, Fedora, Opensuse, Gentoo et Slack. Et elles sont suffisamment différentes pour que le travail de portage soit tout aussi chiant.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: Déforker

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Il y en a tant que ça ?

                Il suffit de jeter un œil à Distrowatch. J'ai testé pleins de distributions pour me rendre compte qu'il y a en pleins qui sont inutiles. Je parle des petites distributions, dérivées de grosses ou non. Ou demande à Frederic Bezies.

                Plus de 300 distributions en activité.

                Là, j'ai un gros doute, quelqu'un qui ne contribue par sur une distribution majeure, c'est qu'il n'y a pas trouvé son bonheur, et donc il y a très peu de chance qu'il y contribue volontairement et y prenne du plaisir pour continuer.

                Non, mais au moins ça évite d'attirer des dev sur un n-ième projet plutôt que sur le dernier truc cool en date.

                En plus, ce n'est pas parce que des gens bossent sur des distibutions différentes qu'ils ne peuvent pas bosser ensemble (il suffit de voir systemd, packagekit, ou l'outil dont je ne retrouve plus le nom qui utilise la bibliothèque de gestion des dépendances de zypper pour fedora).

                Ouais, mais bon on attends encore qu'Ubuntu adopte systemd (même si on a pas trop d'espoir à court terme), packagekit c'est pas mal mais bon une n-ième couche d'abstraction c'est un peu chiant, il faudrait VRAIMENT un système de gestion de paquet et un format de paquet pour toutes les distributions ou au moins la majorité, parce que ça simplifiera la vie de tout le monde, on pourra faire des paquets universels pour les logiciels en Java, Python, Perl etc et une simple recompilation pour les langages compilés triviaux. Il y a très clairement une grosse marge d'amélioration possible.

                Même si supprimait les petites distributions, il restera sûrement Debian, Ubuntu, Mint, Arch, Mageia, Fedora, Opensuse, Gentoo et Slack. Et elles sont suffisamment différentes pour que le travail de portage soit tout aussi chiant.

                À part la recompilation des logiciels qui ne peut pas être évité le reste pourrais être très simplifié.

                Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

                • [^] # Re: Déforker

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Il suffit de jeter un œil à Distrowatch.

                  Je parlais du bruit, si tu les cherches et que tu appelle ça du bruit, il y a un problème.

                  Non, mais au moins ça évite d'attirer des dev sur un n-ième projet plutôt que sur le dernier truc cool en date.

                  Tu crois vraiment que les développeurs d'une petite distribution inconnue sont attirés par erreur et ne le font pas parce qu'ils n'ont pas envie/n'aimes pas les grosses distributions.

                  il faudrait VRAIMENT un système de gestion de paquet et un format de paquet pour toutes les distributions ou au moins la majorité, parce que ça simplifiera la vie de tout le monde, on pourra faire des paquets universels

                  Non, tu n'as rien compris au packaging. Si tu veux faire des paquets crades, c'est assez facile à faire, un makefile et la compilation statique et ça roule. Si tu veux faire un truc propre, tu dois d'adapter aux spécificités de chaque distribution (par exemple, les .desktop n'ont pas les même catégories, le système d'init n'est pas le même, les dépendances ne sont pas les même (qt est éclaté en plusieurs paquets pour Debian mais pas pour Fedora/opensuse), les noms de binaires ne sont pas les mêmes (qmake chez Debian et Opensuse, qmake-qt4 chez Fedora/ArchLinux)… Au final, les paquets deb/rpm/ebuild/arch, c'est juste un makefile avec la licence et une description du logiciel (avec peut-être le nom des cibles à adapter).

                  À part la recompilation des logiciels qui ne peut pas être évité le reste pourrais être très simplifié.

                  C'est quoi le reste ?

                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                  • [^] # Re: Déforker

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Je parlais du bruit, si tu les cherches et que tu appelle ça du bruit, il y a un problème.

                    Bah imaginons que je cherche une distro d'un certain type, il y aura plein de choix, même trop pour certains.

                    Tu crois vraiment que les développeurs d'une petite distribution inconnue sont attirés par erreur et ne le font pas parce qu'ils n'ont pas envie/n'aimes pas les grosses distributions.

                    Imaginons qu'il n'y ai que LibreOffice. Alors les gens (presque tout ceux qui contribuent à LO et AOO) contribueront à LO. S'il y en a deux, ça donne la situation actuelle.

                    Bien sûr ça n'est applicable tout le temps, pas la peine de te braquer comme ça.

                    Non, tu n'as rien compris au packaging. Si tu veux faire des paquets crades, c'est assez facile à faire, un makefile et la compilation statique et ça roule. Si tu veux faire un truc propre, tu dois d'adapter aux spécificités de chaque distribution (par exemple, les .desktop n'ont pas les même catégories,

                    Ça semble assez similaire d'une distro à une autre.

                    le système d'init n'est pas le même,

                    On s'en fout pour la majorité. Sinon quand on fait un rpm on peut mettre des conditions, la preuve que c'est possible.

                    les dépendances ne sont pas les même (qt est éclaté en plusieurs paquets pour Debian mais pas pour Fedora/opensuse), les noms de binaires ne sont pas les mêmes (qmake chez Debian et Opensuse, qmake-qt4 chez Fedora/ArchLinux)…

                    Ouais mais ça reste facile à faire. Juste avoir un PKGBUILD qui fonctionne pour toutes les distros, ça serait pratique, il suffirait juste d'adapter les dépendances et de rajouter quelques lignes dans les scripts.

                    Au final, les paquets deb/rpm/ebuild/arch, c'est juste un makefile avec la licence et une description du logiciel (avec peut-être le nom des cibles à adapter).

                    Quand je vois la gueule d'un PKGBUILD ou d'un FrugalBUILD par rapport au bordel qu'il faut pour faire un .deb, je me dis quand même qu'il y a des trucs à améliorer.

                    S'il n'y avait que les scripts et les dépendances à changer pour construire un paquet pour n'importe quelle distribution, ça serait bien. Surtout que faire des .deb, ça m'a l'air assez rigolo… :p

                    Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

                    • [^] # Re: Déforker

                      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                      Bah imaginons que je cherche une distro d'un certain type, il y aura plein de choix, même trop pour certains.

                      Si tu reste dans les sites généralistes, il n'y a pas trop de choix. Si tu vas sur un site dont le but est de recenser toutes les distributions (y compris les mortes), c'est évident qu'il va y en avoir trop.

                      Alors les gens (presque tout ceux qui contribuent à LO et AOO) contribueront à LO

                      Non, les gens d'IBM contribuent à AOO pour l'intégrer à Symphony, comme ils ne peuvent pas le faire pour LO (pour des questions de licence), ils ne contribueront plus. De plus, le fork de LO ne s'est pas fait de manière amicales, certains développeur d'AOO ont sans doute encore des ressentiments et ne voudront pas bosser pour LO.

                      On s'en fout pour la majorité. Sinon quand on fait un rpm on peut mettre des conditions, la preuve que c'est possible.

                      Mais c'est justement mettre ces conditions qui est pénible. Il faut, pour chaque distribution, trouver le contournement et le moyen de l'appliquer.

                      Ouais mais ça reste facile à faire.

                      Si tu connais bien toutes les distributions, leurs outils et leurs spécificité, oui, sinon c'est vite la galère.

                      Quand je vois la gueule d'un PKGBUILD ou d'un FrugalBUILD par rapport au bordel qu'il faut pour faire un .deb, je me dis quand même qu'il y a des trucs à améliorer.

                      C'est parce que la seule doc qui existe pour faire un deb, c'est la doc officielle Debian qui part du principe que tu vas un paquet hyper propre prêt à être intégrer dans la distribution. Mais si tu veux faire un paquet sâle, c'est beaucoup plus simple, c'est un makefile, un fichier control avec la description et un changelog.

                      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                  • [^] # Re: Déforker

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Au final, les paquets deb/rpm/ebuild/arch, c'est juste un makefile avec la licence et une description du logiciel (avec peut-être le nom des cibles à adapter).

                    Foutaises.

                    Surtout sur "juste", il suffit d'essayer de proposer son soft (même avec déjàa les fichiers prêts, qui seront refusés car pas conformes aux 36 pages de "conseils" à appliquer) aux distros pour voir que ce n'est pas "juste" du tout.

                    Faire un paquet est une énorme prise de tête pour tout développeur non connu qui essaye de fournir des paquets (bon, ça c'est encore faisable, merci OBS) ou qui essaye d'être dans les repos (la, c'est long, très long…).

                    • [^] # Re: Déforker

                      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                      On ne parle pas de le faire intégrer par les distributions mais de faire un paquets installable. Vouloir intégrer les distributions, c'est un autre travail.

                      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                      • [^] # Re: Déforker

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        Ma réaction inclut un paquet autonome.
                        Faut apprendre la syntaxe de chaque format (comme si on a que ça à foutre, (troll) les espérantistes ne sont même pas foutus de convaincre des "amis" d'utiliser une même langue commune pour un truc tout bête, dommage), faut installer chaque distro (et chaque version), trouver le nom de cette putain de dépendance dont les mainteneurs de distro ne sont pas foutu d'avoir le même nom pour la même chose (ça serait trop simple de faciliter la vie des développeurs, hein…) etc…

                        Non, ce n'est pas "juste".

                        • [^] # Re: Déforker

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          En fait, tu n'as rien lu de ce que j'ai écrit. C'est exactement ce que je dis, trouver les dépendances et les spécificité des distros, avoir une syntaxe commune de paquet ne résoudrait pas le plus gros problème. Et il est même assez simple de générer les différents formats de paquets à partir d'un format unique (la preuve : alien) mais ça ne résoud pas du tout le problème.

                          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                          • [^] # Re: Déforker

                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                            (plein de trucs)

                            Et tu appelles ça "juste"? On n'a pas la même notion de "juste"…

                            En fait, tu n'as rien lu de ce que j'ai écrit.

                            Ben si, mais désolé, apprendre 36 langues (c'est c'était un simple Makefile, ça serait une langue!!!) + se faire chier avec les spécificités de chaque distro, c'est loin d'être aussi simple que tu le laisses entendre. Ne pas être d'accord avec toi != ne pas lire.

                            tu sous-estimes largement la quantité de travail pour juste être dispo manuellement sous les distros Linux.

                            • [^] # Re: Déforker

                              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                              Et tu appelles ça "juste"? On n'a pas la même notion de "juste"…

                              Parce que tu ne lis pas ce qu'écrit. Je dis que le paquet, c'est simple mais que les spécificités des distributions font que c'est compliqué.

                              tu sous-estimes largement la quantité de travail pour juste être dispo manuellement sous les distros Linux.

                              J'ai déjà écrit des paquets pour plusieurs softs pour plusieurs distributions. Alors, je ne crois pas. Mais tu mélange la création du paquet avec les spécificités des distributions, du coup, oui, ça devient compliqué mais un format de paquet unique ne règlera pas le problème.

                              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                              • [^] # Re: Déforker

                                Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                                Mais tu mélange la création du paquet avec les spécificités des distributions

                                effectivement, parler du but (mettre à disposition un logiciel), quelle hérésie!

                                mais un format de paquet unique ne règlera pas le problème.

                                Ca sera toujours une épine (parmi les nombreuses épines que les linuxiens adorent mettre aux développeurs) de moins.
                                Mais surtout ne pas imaginer commencer à simplifier la vie des autres développeurs.
                                En attendant, les autres développeurs font autre chose, et la logithèque Linux est des plus pauvres (si, elle est pauvres, n'en déplaise aux linuxiens qui veulent absolument dire que c'est génial Linux quasi-tout est dans les repos, c'est faux), na.

                                • [^] # Re: Déforker

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                  effectivement, parler du but (mettre à disposition un logiciel), quelle hérésie!

                                  Et si on parle de la qualité des pilotes, c'est aussi dans le sujet ?

                                  Mais surtout ne pas imaginer commencer à simplifier la vie des autres développeurs.

                                  Peut-être parce que le monde ne tourne pas autour de toi, quand je fais un paquet, ce qui me dérange, c'est démarrer 42 VM pour trouver la liste des dépendances, faire un RPM avec 42 if pour chaque étape, redémarrer toutes les vm pour vérifier que ça compile toujours avec tous les if… Le temps pris pour écrire le format du paquet, c'est assez court et ça évite des fi qui rende le fichier illisible.

                                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                                  • [^] # Re: Déforker

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 0. Dernière modification le 30/07/13 à 12:06.

                                    Peut-être parce que le monde ne tourne pas autour de toi,

                                    Mais peut-être que ce que je dis ne concerne pas que moi… ah oui, ces gens qui parlent mais pas comme les autres, quels salauds! Les écouter, les comprendre, ce serait trop dur.
                                    Et surtout, dire qu'il ne faut pas s'occuper d'un problème indépendant parce qu'il y a d'autres problèmes, c'est surtout fait pour ne rien bouger (faut pas déconner).

                                    c'est démarrer 42 VM

                                    Pour info, pour ça, il y a maintenant OBS (ben oui, il y en a qui essayent de simplifier la vie des autres, quand même), et donc il reste quand même à apprendre x langues pour faire les paquets, si si…

                                    Bref, toujours cette manie de trouver une excuse pour justifier un truc merdique quand c'est son poulain qui est attaqué…

                                    • [^] # Re: Déforker

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                      Mais peut-être que ce que je dis ne concerne pas que moi… ah oui, ces gens qui parlent mais pas comme les autres, quels salauds! Les écouter, les comprendre, ce serait trop dur.

                                      Je les comprends, mais je pense qu'il faut mieux développer un système à part avec des sandbox (un mix entre zeroinstall et le système de paquet d'ubuntu) plutôt que de vouloir faire un système de paquet uniforme qui ne rejoint pas le même but.

                                      Et surtout, dire qu'il ne faut pas s'occuper d'un problème indépendant parce qu'il y a d'autres problèmes, c'est surtout fait pour ne rien bouger (faut pas déconner).

                                      C'est ton point de vue, moi, je préfère les système différents, ça évite les if, c'est plus simple à packager. Mais d'autres ont des idées différentes de toi, quels salaud, les écouter, ce serait trop dur pour toi.

                                      Pour info, pour ça, il y a maintenant OBS (ben oui, il y en a qui essayent de simplifier la vie des autres, quand même)

                                      L'OBS, c'est génial pour compiler et distribuer, mais avant ça, il faut faire le paquet et pour ça, il faut démarrer une VM par distribution pour le faire compiler la première et vérifier que ça marche.

                                      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Déforker

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          il en existe quand même peu qui ont une grosse équipe derrière eux, bien supporté par les softs proprio, qui ont du support payant…

          www.solutions-norenda.com

    • [^] # Re: Déforker

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Côtoyant énormément de profs, je peux constater la confusion qu'a engendré le fork parmi les utilisateurs de la suite dans le monde de l'enseignement. Ça irrite pas mal de ne plus trop savoir quel logiciel installer, auparavant c'était simple, on voulait une suite bureautique libre sous windows, c'était OOo, maintenant, euh bah, "t'as qu'à tester les deux ! … Comment ça tu n'as pas que ça à foutre ?"

      • [^] # Re: Déforker

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Maintenant c'est "t'as qu'à installer Libre Office" point.

        Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

        • [^] # Re: Déforker

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Ah, donc le choix c'est mal, finalement ?

          • [^] # Re: Déforker

            Posté par . Évalué à 3.

            C'est pas un objectif en soi.

          • [^] # Re: Déforker

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            La réponse, c'est pour ceux qui n'ont pas le temps de tester, qui ne veulent pas le choix donc. Pour les autres, ils n'ont qu'à tester les deux.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Déforker

        Posté par . Évalué à 3.

        Ça doit être le seul truc qui permet à OOo de survivre : être toujours le plus connu des michu.
        Actuellement, on a l'impression qu'une est inutile car à la fois en retard en fonctionnalités et avec une GUI quasi identique qui fait qu'on se demande pourquoi on la choisirait.
        Je pense que lorsque chacune aura choisi sa voie au niveau de l'UI (si ça arrive un jour), le choix aura plus d'intérêt.
        Là je ne vois pas pourquoi utiliser OOo lorsqu'on connait LO

        • [^] # Re: Déforker

          Posté par (page perso) . Évalué à -3.

          Là je ne vois pas pourquoi utiliser OOo lorsqu'on connait LO

          Quand on aime avoir le plus de libertés dans le code de ce qu'on utilise, on a tendance à préférer un logiciel qui laisse plus de libertés.
          Et la, OOo marque beaucoup beaucoup de point face à la licence de LO…

          (perso, je m'en fou, j'utilise un logiciel me laissant encore moins de libertés sur le code que LO, mais qui a l'avantage d'être utilisable ;-), je vois juste une raison qui réponde à ton interrogation)

          • [^] # Re: Déforker

            Posté par . Évalué à 0.

            Quand on aime avoir le plus de libertés dans le code de ce qu'on utilise, on a tendance à préférer un logiciel qui laisse plus de libertés.
            C'est clair que pour des logiciels qui laissent tous les deux la liberté totale d'exécution pour tous usages, le fait de pouvoir modifier leur base de code (plusieurs centaines de mégaoctets) est un critère déterminant ;-)

            Belle tentative de lancer de troll cela dit.

            • [^] # Re: Déforker

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Ce n'est pas un troll, c'est factuel que l'un offre plus de liberté sur le code que l'autre.
              qu'on aime ou pas laisser plus de libertés aux gens, c'est un choix personnel (des objectifs différents peut-être), mais nier le fait qu'on interdise des choses, c'est fort.

              Désolé, mais un des logiciels offre plus de libertés à celui qui reçoit le code, factuellement, et désolé encore, mais c'est un critère de choix pour certains (personnellement, j'ai dés clients institutionnels qui refusent du copyleft car n'est pas assez compatible avec leur idée de "domaine public"), que ça te plaise ou pas.

              C'est fou comme l'être humain est capable de transformer la réalité pour la présenter d'un point de vue positif et nier à l'autre des qualités, et/ou ne pas vouloir comprendre/accepter que d'autres cherchent encore plus de libertés qu'eux…

              • [^] # Re: Déforker

                Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                Ça se compte sur combien de doigts de la main des institutions qui privilégient l'utilisation d'openoffice sur libreoffice parce que sa licence est copyleft ?
                Soyons sérieux…

      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à -10. Dernière modification le 31/07/13 à 23:12.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: Déforker

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Ooops au temps pour moi on parle de l’éducation nationale, le seul truc qu'ils savent organiser c'est la grève.

          Organiser la grève ? Tant mieux.
          Je préfère des profs qui font la grève de temps en temps (et encore, c'est plutôt rare en fait) que des employés du privé amorphes qui se font de plus en plus entuber avec un grand soupir fataliste.
          Dans mon métier (développeur informatique), il n'y a quasiment aucun syndicalisme, les gens fonctionnent de manière extrêmement individualiste, soit tu acceptes tes conditions de travail, soit tu te casses, ou bien tu "négocies" en privé avec le patron (ça ne fonctionne que si tu es parvenu à TE rendre relativement indispensable, et encore, bref, toujours l'individualisme).
          Donc en fait, ta petite pique de merde, je trouve que c'est plutôt un compliment à bien y réfléchir.

          • [^] # Commentaire supprimé

            Posté par . Évalué à -9.

            Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

            • [^] # Re: Déforker

              Posté par (page perso) . Évalué à 9.

              Et qu'ils font rarement greves pour autre chose que leur propre gueule et absolument pas dans l'interet des enfants.

              T'as pas de vrais arguments plutôt que de me sortir de ton chapeau les poncifs du café du commerce sur la population enseignante ?
              T'as été mordu par ton prof de maths au collège ?

              En fait tu voudrais etre fonctionnaire quoi…

              C'est ça. T'as tout compris, c'est lumineux.

              • [^] # Commentaire supprimé

                Posté par . Évalué à -7.

                Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                • [^] # Re: Déforker

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ce n'est pas du ressort des enseignants, ça. Mais du gros chapiteau au dessus d'eux nommé éducation nationale. Les enseignants ils sont en bas et ils subissent la loi de l'institution, de la même façon que nous autres pauvres employés subissons à notre niveau les conséquences du libéralisme mondialisé. Bref, cracher contre les enseignants, c'est juste céder à cette tendance actuelle habillement entretenue par le pouvoir, de se tirer dans les pattes les uns les autres alors qu'on est tous plus ou moins dans le même merdier. Et pendant de ce temps là, au dessus, ça rigole…

                  • [^] # Commentaire supprimé

                    Posté par . Évalué à -1. Dernière modification le 06/08/13 à 15:59.

                    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

              • [^] # Re: Déforker

                Posté par . Évalué à 5.

                T'as pas de vrais arguments plutôt que de me sortir de ton chapeau les poncifs du café du commerce sur la population enseignante ?

                Mouais. Ma mère a eu six enfants, elle a eu affaire à un paquets de profs à tous les niveaux (jusqu'au lycée), et ben il y en a très peu qui se sont montrés réellement intéressés par l'avenir et le bien-être des enfants ou même juste par leur travail. La plupart du temps, le plus important est qu'on ne dérange pas leur manière de gérer leurs cours et leurs classes, et ça jusqu'à la retraite. Et tant pis pour ceux qui ne rentrent pas dans le moule.

                Des exemples, je pourrais t'en sortir à la pelle, ne serait que ceux à qui a eu affaire mon petit frère : il a des problèmes de coordination et est reconnu handicapé pour ça. Pour te donner une idée d'à quel point ça peut être gênant, il ne sait pas faire ses lacets, alors qu'il passe en quatrième et n'a intellectuellement aucun retard (c'est même un geek en puissance).

                Et ben je peux te dire que les profs, même prévenus de son handicap, ne sont pas fichus de gérer correctement, entre ceux qui trouvent qu'il ne fait pas d'efforts, ceux qui trouvent que ces copies ne sont pas soignées, ceux qui lui disent de se débrouiller tout seul (notamment pour utiliser un logiciel de géométrie…), etc

                M'enfin aujourd'hui ils se tiennent à carreau puisque ma mère surveille. Mais il a fallu qu'elle s'en mêle pour qu'ils lui fichent la paix et le considèrent comme un élève.

                Et ne viens pas me dire que le problème vient de ma mère : elle n'a jamais lésiné sur aucun moyen ni sur son temps pour nous faire avoir une scolarité exemplaire. Simplement les profs n'aiment pas qu'on aille contre leur méthode, qui bien entendu est différente pour chacun d'entre eux, mais toujours valable pour tous les élèves. Très peu d'entre eux encaissent la remise en question de la part des parents.

                Bref, je vais me faire moinsser parce que mes idées divergent de la majorité (même ici, j'ai l'impression qu'on ne peut pas remettre en question certaines choses), mais ce n'est pas un poncif : c'est une opinion forgée par pas mal d'années en contact avec des profs.

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: Déforker

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Le problème est peut-être un peu plus compliqué que ça. Je ne cherche pas à défendre les profs en particulier mais il me semble que pour l'éducation nationale comme pour beaucoup d'administrations ou boites frisant avec le gigantisme, le process a simplement remplacé le savoir faire et l'intelligence. Pour moi, ça doit être vu comme un problème informatique (et finalement qu'est-ce-qu'un problème d'organisation ?).

                  Soit le problème : amener n enfants à un niveau scolaire donné.

                  Quelques données :
                  - scolarité obligatoire jusqu'à 16 ans
                  - objectif bac pour tous
                  - 65M d'habitants (dont 12M d'élèves).

                  Actuellement la solution retenue (héritée de 1936) fonctionne avec 1 personnel pour 12 élèves :

                  • Le nombre de personnel par élève semble trop important.
                  • La prise en charge des cas particuliers ne fonctionne clairement pas
                  • Le niveau général moyen n'augmente pas

                  Je ne crois pas trop me hasarder à déclarer qu'elle est sous-optimale.

                  En fait toute la question est celle de savoir comment évolue la complexité organisationnelle rapporté à la taille de l'institution. Il est un lieu commun qui consiste à considérer que c'est logarithmique. On appelle ça les économies d'échelles. Par exemple on essaye de nous faire croire qu'en remplaçant quatre petits hôpitaux par un gros, on aura un service équivalent pour une complexité et donc un coût moindre.

                  J'ai le sentiment qu'il s'agit largement d'une erreur, qu'en général on a de meilleurs résultats en effectuant plusieurs petits traitements qu'un gros, qu'il faut diviser pour régner. Autrement dit pour moi, le problème de l'éducation nationale est sa taille, les profs, les élèves, les parents n'y peuvent rien. La machine est trop complexe pour fonctionner mieux que vaguement correctement. Il ne faut pas la dégraisser ou la transformer. Il faut la diviser.

                  • [^] # Re: Déforker

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    Tu pourrais ajouter, dans les données:

                    • collège unique, avec programmes pas adapté à une partie de la population
                    • masterisation (Bac+5) rendant les recrutements difficiles
                    • avec un salaire bas vu le niveau d'études demandé
                    • tout plein de règles bêtes (ex. un proviseur est obligé de changer périodiquement d'établissement)

                    Note: Le 1 personnel pour 12 élèves ne se traduit malheureusement pas en des classes de 12 élèves ;-)

                    Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

                    • [^] # Re: Déforker

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 05/08/13 à 11:10.

                      Tu peux en rajouter plein d'autres :

                      • les directeurs d'école qui n'ont pas d'autorité hiérarchique sur les instits
                      • la rémunération au point d'indice qui est une telle usine à gaz que toute augmentation est devenue impossible
                      • l'impossibilité presque totale de changer de carrière
                      • le dogme d'une et une seule matière par prof dès le collège qui est en train de détruire toutes les petites matières et les options (comme si les enseignements de 6e ou de 5e étaient si différents de ceux du CM2)
                      • Des institutions différentes (mairies, conseils généraux, conseils régionaux) intervenant sur les même territoires sans coordination.
                      • Le recrutement national qui rebute beaucoup de candidats

                      Le 1 personnel pour 12 élèves ne se traduit malheureusement pas en des classes de 12 élèves ;-)

                      Si on compte en moyenne 25 élèves par classse cela fait environ 500000 personnels non enseignant ! Quand on sait que l'éducation nationale ne gère quasiment plus les activités extra scolaire, les cantines, l'entretien des locaux on se rend bien compte que le workflow dysfonctionne…

                • [^] # Re: Déforker

                  Posté par . Évalué à 8.

                  Simplement les profs n'aiment pas qu'on aille contre leur méthode,

                  Tu connais des gens qui aiment ça ?
                  Et toi, bien sûr, tu aimes que des gens qui ne sont pas de ton métier viennent te dire comment tu dois l’exercer.

                  Puisque tu aimes sans doute être remis en cause, sache que ta façon de parler sent quand même la condescendance.

                  Très peu d'entre eux encaissent la remise en question de la part des parents.

                  Àmha, heureusement encore… Je ne suis pas prof, mais l’absence d’humilité des parents est quand même difficile, si j’en crois ce que j’entends.

                  Enfin, comme ce genre de discours (“ouin, les AUTRES ne se remettent pas en cause”) est la plupart du temps émis par des gens qui ne font pas eux-mêmes ce qu’ils attendent d’autrui, ça me fait sourire. :)

          • [^] # Re: Déforker

            Posté par (page perso) . Évalué à -2.

            bref, toujours l'individualisme

            Oui, bon, dit-le sans tourner autour du pot : tu voudrais que les mauvais soient aussi bien payés que les bons, on s'en fout qu'ils fassent du travail de merde.
            Non, désolé, tout le monde n'adhère pas à cette mentalité auto-destructrice.

            que des employés du privé amorphes

            Ha ha ha…
            amorphes? Ils se cassent et trouvent mieux, c'est plus sympa que de rester avec son CDI à vie et de toujours se plaindre.
            Tu commences à dire des conneries en ne comprenant pas les gens ("amorphes" pour des gens qui savent plus bouger, changer… Rigolo), alors bon te prendre au sérieux…

            Ce qui est génial, c'est cette envie de ne pas chercher à comprendre pourquoi les gens ne sont pas syndiqués. Peut-être parce que les syndicats sont complètement à l'opposé de la demande des gens? Faut surtout pas remettre en question les syndicats et les gens "capables d'organiser des grèves", c'est plus simple de taper sur les gens "différents".

            Oui, un coup de gueule, ça fait du bien de lâcher, et je sais : -10 pour ne pas être dans le moule que voudraient les pros de la grève incapables de se remettre en question.

            • [^] # Re: Déforker

              Posté par . Évalué à 1.

              Oui, un coup de gueule, ça fait du bien de lâcher, et je sais : -10 pour ne pas être dans le moule que voudraient les pros de la grève incapables de se remettre en question.

              zebra3 a écrit

              Bref, je vais me faire moinsser parce que mes idées divergent de la majorité

              euh, vous abusez un peu là, non? il me semble que ce que vous dîtes (critique des syndicats, fonctionnaires et profs en particulier) est au contraire ce que l'on entend très souvent, et ici particulièrement j'ai l'impression que vous faites partie de la majorité (de ceux qui s'expriment en tout cas). Rien que dans ce fil vous êtes trois ( guid, zenitram et zebra3) dans un "camp" pour le seul riendf dans l'autre.

              • [^] # Re: Déforker

                Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 02/08/13 à 15:45.

                pour le seul riendf dans l'autre.

                Euh… Vu que je compatis à 100% avec riendf sur ce coup, je ne comprend pas trop ta façon de ranger les camps.

                Sinon, on peut parier sur les nombres, je paries guid qui aime bien les grévistes et syndicat au top et riendf et moi en bon négatif (zebra3 hors concours car il ne dit pas trop de méchancetés)

                il me semble que ce que vous dîtes (critique des syndicats, fonctionnaires et profs en particulier) est au contraire ce que l'on entend très souvent,

                Et qui se fait bien moinsser ici (en fait, le premier commentaire est souvent en +10, et après les gens ne lisent plus, sauf les moisseurs fous qui du coup se lâchent et la tu ramasses du -10 à la pelle)
                Bon, ici, c'est un peu à la bourre et les moinsseurs fous ne vont peut-être pas voir…

            • [^] # Re: Déforker

              Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 02/08/13 à 15:16.

              oups désolé, double post

            • [^] # Re: Déforker

              Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 04/08/13 à 14:41.

              Sacré Zenitram.
              Tu arrives à extrapoler beaucoup de chose derrière mon petit commentaire :) c'est formidable ; bientôt tu n'auras plus besoin de contradicteur, il te suffira juste de répondre à ce que l'autre aurait pu te rétorquer.
              Je pense que si j'avais du temps (et quelques talents rhétoriques) devant moi, je m'amuserais à essayer de te répondre et nous rentrerions dans une session interminable et stérile à l'issue de laquelle nos opinions ne bougeraient probablement quasiment pas, ou bien alors, en réalisant qu'en fait nous étions d'accord sur X mais pas Y et que tout cela était un malentendu, et blablabla.
              D'après le ton que tu emploies, j'ai surtout l'impression d'avoir touché une corde sensible, et je m'en excuse ;-)

            • [^] # Re: Déforker

              Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 04/08/13 à 16:40.

              Je vais te répondre moi, pour exposer ma nouvelle signature :)

              tu voudrais que les mauvais soient aussi bien payés que les bons, on s'en fout qu'ils fassent du travail de merde.

              Ça serait une bonne idée oui, ça éviterait que les « mauvais » en informatique ou autre aient faim et découvrent qu'ils sont plutôt bon pour faire peur au « bons » avec un couteau. La société peut se le permette aujourd'hui. Sérieux, à quoi ça sert d'avoir des robots si on peut pas glander pendant qu'ils bossent ?

              Non, désolé, tout le monde n'adhère pas à cette mentalité auto-destructrice.

              auto-destructrice… Faut arrêter. Notre industrie a un rendement jamais vu dans l'histoire de l'humanité, la productivité de chaque travailleur à progressé d'un facteur inouis ! Ta mentalité moyenâgeuse a cours dans le monde du travail, avec le succès que l'on sait. Le temps où un cultivateur pouvait travailler dur et mourir de faim à cause d'un temps de merde est révolu ! Il est temps de s'y faire, la science est la technique nous ont mis la liberté à porté de mains. Mais les puissant avec la complicité auto-destructrice (vraiment cette fois) de gens dans ton genre s'en sont simplement servis pour s'enrichir, en faisant perdurer des idées obsolètes.

              […] syndicats

              Les syndicats sont un contre pouvoir nécessaire au patronat, il n'y a qu'a voir la gueule des conditions de travail là où il sont interdits pour s'en convaincre. Certes, les gros syndicats aujourd'hui servent leurs intérêts avant ceux des travailleurs. Mais le fait que les travailleurs aient le droit de s'associer pour faire valoir leur intérêt est vital, dans l'alternative rien ne les protégerait de l'esclavagisme.

              Que dire… J'ai une sincère compassion pour toi. Avant je pensais que tu étais juste « toujours à fond ». Quelque soit la cause à défendre, tu prenais une thèse et tu fonçais, c'était plutôt rigolo. Plus je te lis et plus je te trouve juste bas de plafond et réactionnaire. (bas de plafond parce qu'il y a des réactionnaires qui arrivent à changer d'avis devant l'évidence, toi non). À défendre des idées d'un autre siècle, des idées qui tirent l'humanité vers le bas au nom du principe de réalité… (réalité qui n'existe que dans la bouche des gens qui ont beaucoup à perdre, aux antipodes de celles de ceux qui ont tout à gagner).
              À l'avenir essayerais avec plus de zèle de répondre. Parce que je pense aussi que tes trolls utilisent beaucoup plus de bande passante qu'ils ne font avancer le débat.

              Please do not feed the trolls

              • [^] # Re: Déforker

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                (…) aient faim (…)

                Balancer ça à un défenseur du dividende universel est assez cocasse… J'avoue avoir du mal à voir le rapport par rapport au salaire, mais bon.

                J'ai une sincère compassion pour toi.

                C'est un peu comme les syndicats qui t'aident contre ton gré et qui s'étonnent qu'on ne les aiment pas. Je rejette cette compassion qui n'en ai pas une, mais est plutôt un rejet des gens qui ne pensent pas pareil sur lequel on met un verni positif. Enlève le verni…

                À défendre des idées d'un autre siècle, des idées qui tirent l'humanité vers le bas au nom du principe de réalité…

                Entièrement d'accord : c'est bien cette manière de faire du passé, ces idées qui tirent l'humanité vers le bas, que je rejette.

                réactionnaire

                d'habitude, c'est libéral en premier.
                Ou comment balancer un mot pour ne pas parler du fond sauf avec les gens totalement d'accord avec toi.

    • [^] # Re: Déforker

      Posté par . Évalué à 2.

      Rien n'est moins sur a propos des objectifs, voici comment je vois les choses:
      * OpenOffice est plus "corporate", visant la stabilite avant tout, tout comme le faisait Sun avec le projet OpenOffice
      * LibreOffice est plus un projet libre dans le style de linux, ouvert aux changements et aux nouveaux contributeurs, essayant de produire le meilleur code, faisant pour cela des changements rapides sans avoir peur de casser occasionnellement du code et en faisant le pari que ce sera vite corrige

      J'ai pu constater que le projet LibreOffice est prompt a accepter des patches.

      • [^] # Re: Déforker

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Rien n'est moins sur a propos des objectifs, voici comment je vois les choses:

        Je rajouterai que sous la houlette de la fondation Apache, OpenOffice va sans doute utiliser massivement Java, là ou LibreOffice à clairement fait le choix de l'éliminer.

        Je pense que s'il peut y avoir une collaboration, c'est sur la création de lib partagées par exemple pour la gestion des formats tiers ou certaines parties métier. Vu l'état du code et de son mélange logique / UI cela nécessitera du temps.

        Enfin il ne faut pas oublier que bien avant le fork en lui même, il existait déjà un gros patchset maintenu par Novell (Go-OO) qui n'avais jamais trouvé son entrée upstreams. Le problème est donc relativement ancien.

        • [^] # Re: Déforker

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          en même temps si c'est pour passer de java à python…

          www.solutions-norenda.com

          • [^] # Re: Déforker

            Posté par . Évalué à 6.

            Seuls les wizards sont convertis de Java à Python.
            Tout le module de base de données actuellement en Java sera passé en C++, en fait, il s’agira de Firebird qui sera inclus nativement. C’est pour la 4.2 ou la 4.3.

          • [^] # Re: Déforker

            Posté par . Évalué à 5.

            en même temps si c'est pour passer de java à python…

            En même temps, ça évite de se taper une faille de sécurité tous les mois. ;-)

            "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

            • [^] # Re: Déforker

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Et puis ça permet de couper les ponts avec le grand méchant Oracle, qui rappelons-le est à l'origine du fork.

              Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

              • [^] # Re: Déforker

                Posté par . Évalué à 0.

                Et puis python c'est tout de meme 1000 fois mieux que java. C'est amusant d' ailleurs de voir que les parties re-ecrite en python fonctione enfin sans mettre les mains dans le cambouis.

                • [^] # Re: Déforker

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Que veux tu dire?

                  Que du code neuf reecrit pour resoudre les problemes existants marche mieux que le code precedent?
                  Je ne vois pas le rapport avec le choix du langage.

                  • [^] # Re: Déforker

                    Posté par . Évalué à -1. Dernière modification le 30/07/13 à 16:47.

                    Les problemes existaient a cause de java (et de son framework), la solution fut de changer par un framework veritablement multiplateforme et le choix se porta sur python (pas uniquement le language).

                    Je pense que la grande majorites des problemes (en dehors du fait de la memoire occupe) etait specifique a Linux du coup je suis bien content que java soit efface petit a petit de LO.

                • [^] # Re: Déforker

                  Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                  lol, c'est certain

                  www.solutions-norenda.com

        • [^] # Re: Déforker

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Enfin il ne faut pas oublier que bien avant le fork en lui même, il existait déjà un gros patchset maintenu par Novell (Go-OO) qui n'avais jamais trouvé son entrée upstreams.

          Si je ne dis pas de bêtises, le paquet openoffice de Debian et Ubuntu (au moins) contenaient les patchs de go-oo.

          Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

          • [^] # Re: Déforker

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Oui, d'après la page Wikipédia anglophone, Debian, Mandriva, openSUSE, Gentoo, et Ubuntu fournissaient un OpenOffice qui intégraient les patchs Go-oo.

            En fait les premières améliorations de LibreOffice par rapport à OpenOffice fut l'intégration des patchs de Go-oo pour la RC1, ce qui fut un message politique fort qui montrait clairement la rupture entre la gestion du vieil OpenOffice de Sun et la gestion du nouveau LibreOffice de la Document Foundation.

            Et puis à l'époque, pour bénéficier de nombreuses technos intéressantes ou un meilleur support de ces technos, il valait mieux utiliser Go-OO : export PDF hybrides, console de présentation de diaporama, meilleure gestion du nouveau format de Microsoft et import de fichiers Works, intégration d'un grand nombre de dictionnaires par défaut, et support de Gstreamer sous GNU/Linux. Aussi, sous Go-oo, la très gênante fenêtre d'enregistrement au premier lancement était désactivée.

            Déjà, en commentaire d'une dépêche de 2008, certains écrivaient :

            Ça me rappelle plutot l'histoire de XFree86 contre Xorg.
            Se répètera-t-elle ?

            Ou d'autres encore :

            OOo aurai besoin de pas mal de révisions, […] si il faut en passer par la "reprise" du projet par une fondation […] et bien qu'il en soit ainsi, pour le meilleur et pour le … libre.

            Les prophéties ont été réalisées. :)

            Personnellement je suis très content de la reprise de LibreOffice.
            Avant qu'Oracle ne refile OpenOffice à Apache, je décrivais grossièrement la situation aux utilisateurs en disant qu'Oracle avait récupéré la marque mais que LibreOffice avait récupéré les développeurs et la compétence.

            Depuis qu'Oracle a refilé OpenOffice à Apache, le trait est moins noir, mais LibreOffice étant toujours meilleur qu'OpenOffice comme Go-oo l'était en son temps, il faut avoir des besoins techniques très spécifiques (comme IBM qui a besoin d'inclure le code d'OpenOffice dans son logiciel Lotus Symphony) pour préférer Apache OpenOffice. Pour l'utilisateur bureautique, je crains qu'OpenOffice n'aie aucun avantage sur LibreOffice.

            A mon résumé grossier j'ajoute parfois que si l'avenir d'OpenOffice est aujourd'hui plus serein qu'au moment de l’absorption de Sun par Oracle, le virage est fait et que c'est LibreOffice qui trace désormais le chemin.

            ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

            • [^] # Re: Déforker

              Posté par . Évalué à 3.

              Tout a fait, la seule chose que je regrette, c'est que la reconnaissance de la marque est en faveur d'OpenOffice plutot que de LibreOffice, ce qui:

              1. va attirer des gens vers OpenOffice plutot que LibreOffice (par erreur selon moi
              2. entraine des confusions comme celle signalee dans un precedent commentaire, jusqu'a ce que LibreOffice parvienne a depasser la notoriete d'OpenOffice
      • [^] # Re: Déforker

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        LibreOffice est plus un projet libre dans le style de linux, ouvert aux changements et aux nouveaux contributeurs

        Si c'est vrai, mon petit doigt me dit que la sélection naturelle va éliminer OpenOffice rapidement, sauf financement pour soutenir le développement des choses qui ne plaisent pas.

        • [^] # Re: Déforker

          Posté par . Évalué à 6.

          C'est aussi ce que je pense, d'autant que LibreOffice peut recuperer le code d'Apache OpenOffice, alors que l'inverse n'est pas vrai.
          Pour la version Apache OpenOffice, je pense que si jamais IBM decide de lacher le morceau, il ne restera plus grand monde pour tenir la barre par rapport a LibreOffice puisqu'Oracle s'est debarrasse du projet en le refilant a la fondation Apache.

          J'ai oublie de poster ce lien a ce propos:
          https://people.gnome.org/~michael/data/2013-02-03-re-factoring.pdf

          • [^] # Re: Déforker

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            il ne restera plus grand monde pour tenir la barre par rapport a LibreOffice puisqu'Oracle s'est debarrasse du projet en le refilant a la fondation Apache.

            Il ne faut quand même pas prendre les membres du board de la fondation Apache pour des débutants. S'ils ont pris le projet c'est qu'ils ont le sentiment de pouvoir faire quelque chose avec techniquement.

            Plus haut on parlait de QT, mais je pense qu'il n'est pas plus absurde d'envisager un OpenOffice entièrement porté en java. La fondation dispose déjà de pas mal de code pouvant remplacer des parties critiques de OpenOffice ou ajouter des fonctionnalités.

            Je pense à Batik, POI, pdfbox, ODF Toolkit ou chemistry par exemple

            • [^] # Re: Déforker

              Posté par . Évalué à 3.

              Il ne faut quand même pas prendre les membres du board de la fondation Apache pour des débutants. S'ils ont pris le projet c'est qu'ils ont le sentiment de pouvoir faire quelque chose avec techniquement.

              C'est vrai, d'ailleurs, je pense qu'OpenOffice n'est plus un projet en incubation ce qui veut dire qu'il y a assez d'interet pour le developper par plusieurs personnes/entreprises.

      • [^] # Re: Déforker

        Posté par . Évalué à 1.

        OpenOffice est plus "corporate", visant la stabilite avant tout, tout comme le faisait Sun avec le projet OpenOffice

        Ben c'était pas une réussite

        • [^] # Re: Déforker

          Posté par . Évalué à 2.

          Souvent, on confond la stabilité avec la sclérose du code source.

          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

          • [^] # Re: Déforker

            Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 30/07/13 à 23:33.

            Il y a corrélation entre les deux.
            J'ai vraiment pas le souvenir qu'OOo a été vraiment stable, et que LO soit une régression à ce niveau. C'est à mon avis le contraire

    • [^] # Re: Déforker

      Posté par . Évalué à 2.

      Aujourd'hui les deux suites se ressemblent, mais qu'en sera-t-il dans cinq ans ?

      • [^] # Re: Déforker

        Posté par . Évalué à -1.

        Et dans 10 ans ?

        • [^] # Re: Déforker

          Posté par . Évalué à 1.

          Une suite collaborative en ligne ? une sorte de SharePoint ?
          Après tout, avec Apache, pourquoi pas ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.