Mandriva sauvé par des investisseurs

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
29
24
juin
2010
Mandriva
Le feuilleton de ces dernières semaines sur l'avenir de Mandriva semble voir son épilogue se dérouler : Mandriva est sauvé par des investisseurs. Ceux-ci ne sont pas toutefois ceux que l'on a évoqué ou qui se sont portés publiquement volontaires pour l'acquisition de Mandriva. Les "bienfaiteurs" se sont en effet fait discrets pour le moment.

En tout état de cause, Arnaud Laprévote, le nouveau DG, a déclaré « que les inquiétudes de la communauté et des utilisateurs n'ont plus lieu d'être. », essayant de répondre aux inquiétudes qui se faisaient de plus en plus visibles.

Quoiqu'il en soit, c'est encore un sauvetage de Mandriva qui s'est opéré.
En effet, par le passé (en 2003, sous le nom de Mandrake) la société s'était déjà sortie d'une cessation de paiement.

L'équipe de Mandriva, ainsi que toute la communauté, espère donc que cette deuxième "alerte" permettra un apport de nouvelles idées, nouvelles orientations mais aussi et surtout un débat sur la pérennité du business-model actuel de Mandriva afin d'éviter de retomber dans la situation actuelle.
  • # le feuilleton de ce mois de juin !!

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    et quelque chose me dit que ce n'est peut être pas fini :D
    • [^] # Re: le feuilleton de ce mois de juin !!

      Posté par . Évalué à 7.

      Tant que nous n'aurons pas le nom des investisseurs, le feuilleton ne sera pas fini.
      • [^] # Re: le feuilleton de ce mois de juin !!

        Posté par . Évalué à 10.

        Et aussi tant que le business model n'aura pas été changé.
        Il ne faut pas confondre stock et flux. L'arrivée de capitaux améliore le stock, mais si le flux est toujours défectueux, les problèmes recommenceront tôt ou tard.
        (même problème avec Canonical, qui a un gros stock d'argent grâce à Shuttleworth, mais dont le flux ne semble pas parfaitement au point)
      • [^] # Re: le feuilleton de ce mois de juin !!

        Posté par . Évalué à 3.

        Je ne pense pas que le nom des investisseurs suffise à terminer le feuilleton, à moins qu'il ne s'agisse du roi Midas...

        La vraie question c'est : Un modèle commercial rentable sera-t-il trouvé ? Et là, c'est à la direction de faire son taff, quitte à se faire assister de conseils du généreux donateur peut-être, mais l'influence de ce donateur doit s'arrêter là (mais ces conseils peuvent suffire, fingers crossed...)
      • [^] # Re: le feuilleton de ce mois de juin !!

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Le nom des investisseurs, les droits de vote acquis, les autres conditions éventuellement imposées...
        Là, à mes yeux, la seule chose que l'on sait, c'est que financièrement, Mandriva ne dépose pas le bilan tout de suite.
        L'avenir de la distribution, le maintien des emplois, etc. , on n'en sait absolument rien.
        À la limite ce silence me paraît inquiétant en lui-même. Pourquoi taire les conditions de cet accord ? À moins que ce soit juste qu'ils sont mauvais en comm...
    • [^] # Re: le feuilleton de ce mois de juin !!

      Posté par . Évalué à 4.

      et quelque chose me dit que ce n'est peut être pas fini :D

      Trop dit, ou pas assez dit. Donc maintenant tu n'as plus qu'à lâcher le morceau !
  • # Mandriva Summer ?

    Posté par . Évalué à 2.

    A présent, la Mandriva Spring Summer va pouvoir sortir !

    La RC2 est sortie il y a déjà plus de 3 semaines maintenant ...
    • [^] # Re: Mandriva Summer ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Ouais, je l'attendais de pied ferme, car justement je voulais contribuer à financer des emplois locaux, dont je sache qu'ils permettent de contribuer au développement de diverses technos Linux (certes, de manière modeste, mais notamment à KDE).

      Ben là, un peu refroidi, la Spring 2010 (RC1 et RC2) est la seule distro Linux que j'ai testée ces 5 dernières années et qui fige au boot sans explication. Mais bon, vu la période troublée...
      • [^] # Re: Mandriva Summer ?

        Posté par . Évalué à 5.

        J'avais aussi ce problème sur un portable (gel avant même que le noyau n'aie démarré), mais après avoir réinstallé une 2010.0 (parce que j'avais besoin du portable) puis retesté une mise à jour vers un snapshot plus récent de cooker ça ne le fait plus.
        Tout ça pour dire que les développeurs ne se tournent pas les pouces en attendant le feu vert de la direction pour le release.
  • # Ironie...

    Posté par . Évalué à 0.

    Les mystérieux investisseurs ne pourraient-ils pas être Gaël Duval et sa nouvelle société Ulteo ?
    Si c'était le cas, quelle ironie du sort ce serait ! Et puis bon, je pense que ça ne serait que justice.

    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Ironie...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      La réponse est non
      • [^] # Re: Ironie...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Tiens, tu as des infos ? Pas que je crois que ça puisse être Ultéo... mais puisque tu réponds, c'est que tu dois savoir quelque chose ?
      • [^] # Re: Ironie...

        Posté par . Évalué à 4.

        King Features Syndicate alors ?
        Google ?
        L'Oréal ? (Parce que Mandriva le vaut bien...)
        des fonds de pensions américans ?
        Marküs Sjutlevört, le célèbre philanthrope suédois ?

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: Ironie...

          Posté par . Évalué à 2.

          Texstar ?

          The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

    • [^] # Re: Ironie...

      Posté par . Évalué à 3.

      La réponse est 42. :p

      C'est la seule réponse valable à toutes les questions que vous vous posez.
    • [^] # Re: Ironie...

      Posté par . Évalué à 2.

      Faut pas rêver, Ulteo est loin d'être en mesure d'investir dans Mandriva et le produit lui-même est basé sur Ubuntu donc aucun intérêt pour eux.
      • [^] # Re: Ironie...

        Posté par . Évalué à 3.

        J'avoue que vu le peu d'information qu'on a sur Ulteo (même sur LinuxFr), difficile de parler de ses capacités financières.

        Je voulais surtout souligner l'ironie d'une telle situation, si elle se produisait.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Ironie...

          Posté par . Évalué à 2.

          J'avoue que vu le peu d'information qu'on a sur Ulteo (même sur LinuxFr), difficile de parler de ses capacités financières.

          La réponse est dans la question, à mon avis. Si on en parle si peu, c'est probablement que tout le monde s'en fiche, que ça n'a aucun succès et donc probablement aucune réserve financière.
          • [^] # Re: Ironie...

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Euh, je ne connais pas la situation d'ulteo, mais les relations "on en parle pas = pas de succès = pas d'argent" me parait assez simpliste.
        • [^] # Re: Ironie...

          Posté par . Évalué à 2.

          concernant les capacités financières des éléments de réponse ici : http://www.societe.com/societe/ulteo-493912299.html
          • [^] # Re: Ironie...

            Posté par . Évalué à 2.

            Malheureusement ça s'arrête à 2008 (21 k€ de chiffres d'affaire cette année-là, ce qui est très faible).
      • [^] # Re: Ironie...

        Posté par . Évalué à 1.

        Quoi ? Mandriva va utiliser apt dans la prochaine release ?
    • [^] # Re: Ironie...

      Posté par . Évalué à 2.

      Gaël Duval et Ultéo ? m'étonnerais, vu comment il s'est fait débarquer. Quoique la revanche..

      Ceci dit, on fait tout un foin sur le mystérieux investisseur alors que c'est pas compliqué de savoir qui c'est ...
      • [^] # Re: Ironie...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ça serait encore plus simple, pour ceux qui savent, de l’écrire. Non ?
        • [^] # Re: Ironie...

          Posté par . Évalué à 3.

          Zapo serait pas content.
        • [^] # Re: Ironie...

          Posté par . Évalué à 2.

          On appelle cela le secret des sources.
          Certes, (je suis/on est) pas journaliste, mais quand on promet de rien dire...
          (ceci dit, le monsieur au dessus de moi donne déjà un indice...)
          • [^] # Re: Ironie...

            Posté par . Évalué à 5.

            Ben ?... Pourquoi ce secret si c'est les mêmes dont on parle depuis plus d'un mois ???
            • [^] # Re: Ironie...

              Posté par . Évalué à 3.

              le monsieur te dit qu'il a promis de ne rien dire, même si c'est un secret de polichinelle, une promesse reste une promesse.
  • # Oracle

    Posté par . Évalué à 3.

    C'est Oracle l'investisseur ;)
  • # Les magouilles de chez Mandriva

    Posté par . Évalué à 9.

    Voici quelques informations récentes sur les dernières magouilles en cours.

    Le CEO, Arnaud Laprevote, ne souhaitant donner aucune information à ce sujet aux employés, rien de ce qui suit n'est officiel. Il ne s'agit que de suppositions, de papiers qui traînent dans des poubelles, de bruits de couloirs, etc ...

    Mandriva aurait reçu de l'argent d'après ce qu'on peut lire à certains endroits. C'est aussi ce qui a été annoncé aux employés il y a quelques jours. D'après certaines rumeurs, ce n'est pas encore vraiment fait, mais c'est en cours.

    Mandriva a des dettes importantes, quelques millions, qui ne peuvent pas être payés avec l'argent reçu. Comment se débarrasser de ces dettes ?

    Mandriva, c'est 4 entités: Edge-IT, Linbox, Mandriva France, et Mandriva Bresil.

    Dans les prochains jours, Edge-IT devrait être mis en cessation de paiement, et liquidé, avec une partie de la dette. Les salariés d'Edge-IT seront licenciés économique, sauf certains, à qui il a été proposé de rejoindre Mandriva.

    Les personnes à qui l'on ne propose pas de passer chez Mandriva n'ont pas été mises au courant du prochain licenciement, évidemment.

    Comment liquider Edge-IT sans liquider le reste ? Est ce légal ? Vont ils finir en prison ?
    On ne peut pas encore répondre ...

    En tout cas, certains dirigeants devraient se méfier un peu plus, ils prennent des risques.

    Concernant les plans pour la suite de la société Mandriva :
    - Jean Noel de Galzain serait le nouveau CEO
    - Arnaud Laprevote le CTO
    - Arret du developement de la distribution
    - En france: vente de logiciels serveurs, et éducation. Pas de desktop.
    - Au Bresil : OEM

    Quoiqu'il en soit, Arnaud Laprévote, le CEO de Mandriva, a déclaré « que les inquiétudes de la communauté et des utilisateurs n'ont plus lieu d'être ».
    • [^] # Re: Les magouilles de chez Mandriva

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Ça en jette de dire CEO ou CTO pour une boîte française.
    • [^] # Re: Les magouilles de chez Mandriva

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Vendredi, minutes -8 ? Ou alors j'ai besoin d'un man ironie ?

      Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

    • [^] # Re: Les magouilles de chez Mandriva

      Posté par . Évalué à 4.

      Le bon côté des choses, c'est que ça peut forcer la communauté à reprendre le projet à son compte, voire peut-être remonter une petite structure économique pour le porter sans le fardeau des gestionnaires, des actionnaires épiciers et de la dette financière.
    • [^] # Re: Les magouilles de chez Mandriva

      Posté par . Évalué à 8.

      - Arret du developement de la distribution

      Arnaud Laprévote, le CEO de Mandriva, a déclaré « que les inquiétudes de la communauté et des utilisateurs n'ont plus lieu d'être ».

      Ça me rappelle une citation de mon ancien boss:

      "La bourse, ça sert à ne plus s'inquiéter pour son argent: on perd tout d'un coup, comme ça il ne peut plus rien arriver de grave..."

      Même principe: vous n'aurez bientôt plus aucun souci avec la distro, parce qu'elle n'existera plus! \o/

      En espérant pour cette sympathique distribution que la communauté puisse prendre le relais.
      • [^] # Re: Les magouilles de chez Mandriva

        Posté par . Évalué à 9.

        De mon côté, ça me rappelle la phrase de Tristan Bernard, lorsqu'il fut déporté au camp de Drancy : « Jusqu'à présent nous vivions dans l'angoisse, désormais, nous vivrons dans l'espoir ».

        Je trouve qu'elle se prête admirablement à la situation, et elle est aussi la preuve d'un formidable optimisme.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Les magouilles de chez Mandriva

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Belle phrase en effet...mais si on y réfléchit elle est particulièrement trompeuse.
          "Vivre dans l'espoir" cela signifie qu'on est vraiment au fond du trou et qu'on ne peut que remonter. Mais si on sait que le camp de Drancy n'était que l'antichambre de la déportation vers Auschwitz je pense que tu sera d'accord avec moi pour admettre que la phrase de Tristan Bernard était un peu prématurée.
    • [^] # Mandriva sauvé par des investisseurs... ou pas...

      Posté par . Évalué à 9.

      Selon ce que tu dis, il faudrait peut-être rajouter un «ou pas...» au titre de la dépêche.

      En effet, Mandriva, pour nous c'est avant tout une distribution de Linux, si cette activité s'arrête, Mandriva devient une coquille vide pour les lecteurs de Linuxfr. À nos yeux, Mandriva serait au contraire balayé par des investisseurs.

      Et je ne suis pas sûr non plus que les employés de Mandriva qui auront la «chance» de garder leur emploi soient très heureux de troquer le développement d'une distribution Linux contre un boulot de SSII...

      Je vais donc espérer que tu trompes, au moins sur ce point (<mavie>après moult tentatives avec Red Hat et Debian, j'ai enfin réussi à passer sous Linux à 100% grâce à la naissance de Mandrake et de KDE...</mavie> Snif...).













      Je vais quand même pas passer sous Ubuntu ???
      • [^] # Re: Mandriva sauvé par des investisseurs... ou pas...

        Posté par . Évalué à 4.

        Selon ce que tu dis, il faudrait peut-être rajouter un «ou pas...» au titre de la dépêche.

        Ça pourrait aussi être simplement du FUD, vu que ces informations ne sont absolument pas vérifiable, on en reste à attendre une annonce officielle (ou un employé qui en a marre, qui veut partir sur un coup d'éclat et qui balancera les trucs sans se cacher).

        Je vais donc espérer que tu trompes, au moins sur ce point (après moult tentatives avec Red Hat et Debian, j'ai enfin réussi à passer sous Linux à 100% grâce à la naissance de Mandrake et de KDE... Snif...).

        Presque pareil, j'avais commencé avec une redhat 5.1, je crois que j'ai fait quelques versions suivantes de RH puis je suis passé à mandrake 7.0 et je l'ai suivi depuis (j'avais d'ailleurs acheté quelques powerpack, du temps où ça s'appelait encore mandrake et que le haut débit n'était pas trop répandu)

        Je vais quand même pas passer sous Ubuntu ???

        En ce qui me concerne, je veux bien envisager opensuse ou debian, fedora est un peu trop bleeding edge à mon goût.
        • [^] # Re: Mandriva sauvé par des investisseurs... ou pas...

          Posté par . Évalué à 2.

          "Ça pourrait aussi être simplement du FUD, vu que ces informations ne sont absolument pas vérifiable"

          Tu peux déjà constater qu'il n'y a aucun démenti.
          • [^] # Re: Mandriva sauvé par des investisseurs... ou pas...

            Posté par . Évalué à 3.

            Démenti de qui?
            Je doute qu'en temps normal les dirigeants de mandriva viennent lire linuxfr, c'est sûrement pas maintenant qu'ils vont s'y mettre.

            Quant aux (autres?) employés de mandriva, s'ils ne sont pas occupés à autre chose, il faudrait qu'ils prennent eux aussi la peine de se créer un compte vite fait, car ils ne pourraient pas démentir officiellement tant que la direction n'a pas communiqué.

            Donc j'en reste a attendre une annonce officielle pour qu'on sache vraiment où on en est, autant ne pas tirer des plans sur la comète en attendant.
      • [^] # Re: Mandriva sauvé par des investisseurs... ou pas...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Si tu veux KDE, prends ArchLinux, de la distrib de geek pour les gestionnaires de bureau geeks. Plein d'autres avantages au passage, en échange d'une installation mal documentée (wiki pas à jour, faut chercher la doc rédigée par CalimeroTeknik).

        Ubuntu a déclassé Mandriva sur le desktop et les investisseurs masqués en sont conscients. Si tu penses qu'Ubuntu est indigne de ta contribution, autant prendre Fedora, si tu veux juste utiliser tranquillement le desktop (au risque d'abandonner KDE) alors oui, tu pourrais quand même passer sur Ubuntu.

        [sarcasme]Sinon il y a Windows.[/sarcasme]

        Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

      • [^] # Re: Mandriva sauvé par des investisseurs... ou pas...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je vais quand même pas passer sous Ubuntu ???

        Non, sois un warrior : passe sous Gentoo ou mieux, sous OpenBSD, voire plan9 ! Tu sais bien que ce qui compte n'est pas l'utilité mais d'être "on the bleeding edge"...
      • [^] # Re: Mandriva sauvé par des investisseurs... ou pas...

        Posté par . Évalué à 4.

        "Je vais quand même pas passer sous Ubuntu ???"

        Beaucoup de choses peuvent encore se passer. La distribution n'est pas forcement morte.
    • [^] # Re: Les magouilles de chez Mandriva

      Posté par . Évalué à 5.

      "Mandriva, c'est 4 entités: Edge-IT, Linbox, Mandriva France, et Mandriva Bresil."

      Leurs activités ne sont pas strictement distinctes à ce jour. Ce n'est un secret pour personne et c'est important ici.

      Si vous avez la "chance" de passer leur rendre visite dans leurs locaux du boulevard Saint Martin ("chance", parce qu'ils ressemblent davantage à un poulailler qu'à des bureaux), dans chaque bureau, il y a des personnes travaillant ensemble, mais employées indistinctement par une de ces structures.

      Pas de relation stricte "activité" <=> "entité" donc.

      Il parait donc difficile de plaider la fermeture d'une activité particulière en fermant une "filiale" pour sauvegarder le cœur d'activité.

      D'autres bruits, depuis quelques jours, feraient mention de documents circulant en urgence, à l'initiative de la direction, vers quelques employés d'une des "filiales" pour les déplacer : lettres de démission, accusés de réception, nouveaux contrat de travail sur Mandriva SA, documents tous anti-datés à mai 2010. Pourquoi les anti-dater ?

      D'ici là à penser qu'effectivement, Edge-IT soit "distinguée" du groupe, chargée comme une mule avec employés, dettes, etc. pour être liquidée et ainsi "sauver" "Mandriva", il n'y aurait qu'un pas.

      Juste un exercice de style bien sûr...
      • [^] # Re: Les magouilles de chez Mandriva

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        C'est peut être pas très éthique mais vaut mieux ça que couler Mandriva non ?
        • [^] # Re: Les magouilles de chez Mandriva

          Posté par . Évalué à 3.

          Oui
          Et de plus le fait qu'ils s'orientent peut être vers un produit "serveur" cela signifie qu'il y aura distribution. Qui dit distribution, dit peut être continuité de cooker. Donc modèle "cooker freezé" pour les utilisateurs, "cooker permanent" pour les développeurs internes et d'éventuels utilisateurs qui voudraient une bleeding edge en rolling distro. Mais plus de "produit powerpack" ou "one" ou "free". Point.

          Bon tout ceci n'est qu'une supposition basée sur des bruits de couloirs...
        • [^] # Re: Les magouilles de chez Mandriva

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Pas sûr, une liquidation aurait apparemment permis (parmi d'autres) une proposition de rachat par Linagora, société qui sait faire du bénéf, ce que Mandriva n'a pas souvent sû faire, et qui avait pour objectif, sur le papier, de faire de Mandriva une distrib uniquement libre/gratuite (plus de version payante) en apportant son soutient financier et communication, et en reprenant l'équipe de développeurs.

          Après il aurait fallu que le projet de rachat soit approuvé par le juge, et ensuite que Linagora tienne ses promesses, mais là il semble que les choses en l'état, via la levée de fond, sont clairement en défaveur du soutien de la distro (bien sûr ce n'est pas officiel, mais si on rassemble l'ensemble des tweets et infos glanées, ça en a fortement l'odeur)

          Après tout n'est que supputation, peut-être que tout ça est rumeur et que mandriva se porte très bien, peut-être que l'objectif des investisseurs est de sauver une boîte en laquelle ils croient, même en la vidant de son coeur de métier (la distrib), peut-être est-ce pour éviter une liquidation et une enquête sur les comptes qui pourraient mettre certaines personnes en pénalité.

          Bref, que des suppositions.
    • [^] # Re: Les magouilles de chez Mandriva

      Posté par . Évalué à 0.

      >Les personnes à qui l'on ne propose pas de passer chez Mandriva n'ont pas été mises au courant du prochain licenciement, évidemment.

      /mode vendredi
      c'est ça la droite, on s'apperçoit que la gauche et les syndicats c'est pas si con que ça quant on en a besoin. Quant les autres en ont besoin, c'est juste de grévistes qui font chier.
      /mode vendredi

      Merci de ton full-disclosure, merci beaucoup.
      • [^] # Re: Les magouilles de chez Mandriva

        Posté par . Évalué à 2.

        /mode samedi
        Bof, c'est pas vraiment la gauche ou de syndicats dont on a besoin dans ce cas là, mais de dirigeants et d'investisseurs qui (re?)mette enfin cette boite sur le chemin de la rentabilité. Y'aurait plus nécessité de licencier.
        /mode samedi

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.