FreeBSD PC-BSD : Un système FreeBSD pour le grand public

Posté par (page perso) . Modéré par Sylvain Rampacek.
Tags : aucun
0
26
avr.
2005
FreeBSD
Dans le monde des systèmes d'exploitations libres il existe une séparation entre GNU/Linux et les systèmes BSD. Ces derniers utilisent la licence "Berkeley Software Distribution" qui autorise l'incorporation du code dans des logiciels propriétaires. Sur le plan technique ils restent fidèles aux divers particularismes Unix, ils démarrent avec une procédure d'init spécifique et surtout ils proposent un OS "intégré". En effet pour faire une distribution GNU/Linux il faut justement ajouter les nombreux outils GNU au noyau Linux alors que les systèmes BSD (FreeBSD, OpenBSD, NetBSD ou DragonflyBSD) recherchent la cohérence en se développant avec une équipe intégrée qui gère tout le système.
Depuis plusieurs années maintenant il existe des distributions GNU/Linux à destination du grand public et qui proposent une installation graphique, une reconnaissance automatique du matériel, une procédure de mise à jour simple et des outils d'administrations graphiques. Pourquoi l'équivalent n'existe-il pas pour les systèmes BSD ? C'est pour répondre à ce manque flagrant que le projet PC-BSD est né. La version 0.5 Beta de PC-BSD vient de sortir en se basant sur FreeBSD 5.3 Release et en utilisant KDE 3.4.0 comme bureau. L'installeur graphique est fonctionnel (une première pour un BSD !) à partir d'un live-CD basé sur Fluxbox. Il permet de choisir une partition d'installation, de configurer les comptes root et user ainsi que le chargeur de noyau (bootloader). La reconnaissance du matériel semble d'assez bonne qualité. Lors du reboot on se retrouve sous KDE. Les outils d'administration spécifiques n'existent pas encore (KDE permet néanmoins de gérer plusieurs choses) et le frontend graphique d'installation et de mise à jour des programmes qui est prévu n'est lui non plus pas encore disponible.
Donc pour l'instant PC-BSD se limite à un FreeBSD 5.3/KDE 3.4 avec une installation graphique (ce qui est une grande avancée pour les non spécialistes) mais pas grand chose d'autre comme valeur ajoutée. On peut regretter également le ton inutilement polémique de la FAQ du projet et de la déclaration d'intention présente dans la page d'accueil. Ecrire des phrases comme "Linux has the tendency to become very fragmented, and break compatibility with just about every release of a new distribution" ou comme "On Linux this process (adding software) can be a nightmare, since every distro seems to be running different versions required librarie" va sans aucun doute déclencher d'inutiles polémiques et démontre en outre une surprenante ignorance des outils modernes de gestion des dépendances (apt, urpmi et autres).
  • # mouais....

    Posté par (page perso) . Évalué à  -9 .

    la diversité est la force du libre , toussa

    Mais deja que ma grande tante Henriette rechigne a croire que Linux lui convient anec Mandrake , je vois mal comment lui faire avaler que linux c'est dépassé et qu'il lui faut du *bsd désormais...

    Autant Freesbie est interessant d'un certai point de vue , autant les fork ds la communauté Bsd me paraissent pitoyable... Dragonfly , microBSD , et loin d'etre efficaces en plus.

    Ou alors ce Pc-BSD va marcher mais on va almler ds le meme délire qu'ubuntu...

    'fin moi je dit ca , j'dis rien et je retourne me battre avec mes disques durs...
    • [^] # Re: mouais....

      Posté par . Évalué à  -3 .

      Question béte, tu peux approfondir ta reflexion sur le paralléle FreeBSD/ Dragonfly et Debian/Ubuntu, je t'avoue que j'ai beaucoup de mal a voir le rapport.

      Sinon BSD sur le desktop franchement avec le mal qu'on a pour linux je demande franchement a voir.
      • [^] # Re: mouais....

        Posté par . Évalué à  8 .

        Mac OS X ;o)
        • [^] # Re: mouais....

          Posté par . Évalué à  -4 .

          Tiens Mac OS x...

          On peut remercier la licence BSD, grâce à elle, une boîte comme Apple (reine de l'interopérabilité *joke*), gagne des "parts de marché".
          donc... grouffre libre<-->proprio encore plus grand.

          Bon si Apple donne en retour quelque chose de qualitatif, pourquoi pas ou
          Si Apple evite de brouillé l'interopérabilité, oké
          Si vous avez des infos sur des contributions d'Apple pour le libre, ayez la sympathie de nous en faire part.

          Certains diront que c'est une pensée égoïste de ma part, et c'est en partie vrai :-).
          Moi je dis, merci à l'aspect viral de la GPL, c'est notre seule garantie.

          bye


          ps: désolé, c'est très mal argumenté, j'suis fatigué :)
          • [^] # Re: mouais....

            Posté par . Évalué à  5 .

            Si vous avez des infos sur des contributions d'Apple pour le libre, ayez la sympathie de nous en faire part.

            Mmmh, Darwin? Rendez-vous? Les patches ObjectiveC++?

            ps: désolé, c'est très mal argumenté, j'suis fatigué :)

            Pareil, il est tard.
            • [^] # Re: mouais....

              Posté par . Évalué à  3 .

              on peut rajouter Khtml et préciser que les sources de Darwin sont sous une licence libre reconnue par la fsf et qu'alors qu'Aple pourrait refermer les sources comme le lui permet la licence BSD, et bien elle a clairement choisit une orientation qui prouve à mon avis plus que ses bonnes intentions. Apple a clairement une politique interessée autour du logiciel libre, elle contribue et améliore les logiciels qu'elle utilise pour OSX ou ses applications, mais à mon avis tout le monde est gagnant.
              • [^] # Re: mouais....

                Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

                >on peut rajouter Khtml

                Que apple a forké sauvagement sans rien faire remonter au projet KDE. En clair, demmerdez vous pour intégré nos modification, on se fout du mode de developpement du logiciel libre.

                >Rendez-vous

                Il semble que l'implémentation de Apple n'est pas libre.
                • [^] # Re: mouais....

                  Posté par . Évalué à  4 .

                  >on peut rajouter Khtml

                  Que apple a forké sauvagement sans rien faire remonter au projet KDE. En clair, demmerdez vous pour intégré nos modification, on se fout du mode de developpement du logiciel libre.


                  Rien ne l'interdit, ni légalement, ni moralement, ni éthiquement. Apple n'empêche personne de relire leur sources. Après que le code soit facilement réintégrable dans khtml ou pas, c'est un autre problème. Mais c'est aussi ça le libre. On peut décider de rester proche d'un projet et de travailler conjointement, on peut aussi décider de complètement tourner le dos pour garder une indépendance vis à vis du projet forké.

                  Si tu n'es pas d'accord avec ça, c'est que tu n'aimes pas ou ne comprends pas le libre.
                  • [^] # Re: mouais....

                    Posté par . Évalué à  2 .

                    gnumdk repondait a galenza qui chantait les louanges d'Apple. Relit le post de galenza.
                  • [^] # Re: mouais....

                    Posté par . Évalué à  4 .


                    Si tu n'es pas d'accord avec ça, c'est que tu n'aimes pas ou ne comprends pas le libre.

                    Là tu y vas un peu fort. Certes on peut le faire et ça fait partie des libertés offertes. Ceci dit cela ne veut pas dire qu'il est souhaitable de le faire.
                    Un fork est toujours à considérer prudement et si vraiment il y a d'abord tractative de discussion qui n'aboutit pas (ex: Xfree86/X.org ou Sodipodi/Inkscape plus polémique). Car il y a aussi l'éthique Hacker.
                    Bref Apple est bien dans son droit mais on peut tout de même lui reprocher sa conduite qui n'est pas très coopérative.
                    KHTML à été pour eux une formidable économie et leur à permis de rattraper un certains retard qu'ils avaient pris en laisant IE s'installer même sur Mac. Il aurait été logique qu'ils fassent un geste plus large envers la communauté.
                    • [^] # Re: mouais....

                      Posté par . Évalué à  1 .

                      Quand on voit des fichiers tels que SAFARI_MERGE et plusieurs mentions de Safari dans le Changelog de Khtml, on peut se dire que les équipes de KDE et de Apple travaillent ensemble.
                      • [^] # Re: mouais....

                        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                        Eh ben non, ce sont les gens de Kde qui backportent des trucs de safari dans khtml et c'est souvent difficile vu que Apple a fait un fork sauvage.
                  • [^] # Re: mouais....

                    Posté par . Évalué à  1 .

                    Tiens donc, je vois que tout n'est pas clair au sujet d'Apple, donc je ne comprend pas mon moinssage.
                    mon post ne demandait que plus d'informations et non l'affirmation.

                    On constate bien qu'Apple n'est pas trop coopératif.
              • [^] # Re: mouais....

                Posté par . Évalué à  0 .

                Enfin en même temps pour khtml ils ont pas trop le choix car c'est en GPL il me semble (ou peut-être LGPL)
    • [^] # Re: mouais....

      Posté par . Évalué à  9 .

      autant les fork ds la communauté Bsd me paraissent pitoyable... Dragonfly , microBSD , et loin d'etre efficaces en plus.

      Mauvais exemple, changer exemple.

      DragonFly avance vite et bien, et présente d'ores et déjà des qualités qu'aucun autre BSD, ni même Linux, ne présente:
      * des threads noyau légers (LKWT)
      * une journalisation du système de fichier (ça permet de disposer de faire des sauvegardes incrémentales automatiques, des undeletes, etc.)
      * un code source converti en C ANSI propre.
      * des améliorations conséquentes de la tenue en charge de la VM, du VFS

      J'en oublie sûrement beaucoup... Il a également pas mal d'autres avantages, qu'il partage avec d'autres OS:
      * l'intégration CITRUS (partagé avec NetBSD)
      * une libthread très performante (également intégrée depuis peu à FreeBSD)
      * un pile réseau multithread
      * beaucoup d'autres qui ne me viennent pas à l'esprit actuellement

      Autant Freesbie est interessant d'un certai point de vue

      FreeSBIE utilise bsdinstaller, intégré en premier lieu dans DragonFly.
      • [^] # Re: mouais....

        Posté par . Évalué à  3 .

        * l'intégration CITRUS (partagé avec NetBSD)


        Non, il n'auria pas de pub pour un produit au citron dans *BSD. :-)

        D'après Wikipédia, Citrus, c'est :
        Le projet CITRUS (Comprehensive I18N Framework Towards Respectable UNIX Systems) vise à intégrer le modèle de programmation nécessaire à l'internationalisation à la base des systèmes d'exploitation BSD, tel FreeBSD, NetBSD, OpenBSD et BSD/OS.

        Le projet :

        * Développe une implémentation conforme aux normes ISO C et SUSv2.
        * Développe une implémentation de gettext sous licence BSD.
        * Conçoit un modèle de programmation pour supporter différents types d'écritures.

        Quoi que le projet concerne surtout les plate-formes BSD, une version portable existe.

        Définition: http://fr.wikipedia.org/wiki/Projet_Citrus(...)
        Site du projet: http://citrus.bsdclub.org/(...)
  • # manque que le live-cd

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Sûrement intéressant à tester mais PC-BSD attendra son tour ;-)

    Ils gagneraient sûrement en popularité s'ils adaptaient PC-BSD à la sauce Live-cd comme ça a été fait avec DragonFly (http://www.dragonflybsd.org).(...)
  • # mouais...

    Posté par . Évalué à  -9 .

    y a pas à dire, y a beau avoir du BSD sous le capot, c'est pas la carroserie qui met le tout en valeur --> http://www.pcbsd.org/screenshots/PCBSDSS9.jpg(...)

    ---->[]

    dabowl_75

  • # ben il baissent vos trollomètres

    Posté par . Évalué à  9 .

    Ouais, les trollomètre linuxfriens sont en baissent.
    Mais comme je suis bonne pâte, je vous l'offre moi le troll du jour : http://www.pcbsd.org/license.html(...)
    (j'espère qu'il y a des bsdistes extrémistes dans la salle sinon ça va pas être rigolo)

    --> [] (mais je jette un oeil par la fenêtre pour rire un peu quand même)
    • [^] # Re: ben il baissent vos trollomètres

      Posté par (page perso) . Évalué à  -9 .

      Et quand je dit que ce projet c'est du n'imp , on me moinsse...
      Si c'est pas du foutage de gueule ca :-)
      • [^] # Re: ben il baissent vos trollomètres

        Posté par (page perso) . Évalué à  -2 .

        Nan mais c'est vrai quoi , contrairement à l'affaire Ubuntu/debian , FreeBSD ne pourra meme pas integrer les ameliorations , puisqu'elles sont sous GPL ( != BSD donc , )
        • [^] # Re: ben il baissent vos trollomètres

          Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

          Si.
          Le code est propriété du libre (c'est beau ça comme tournure) sous licence GPL, mais pas l'algo ni le principe.
          Ca sera pas la première ni la dernière fois que des BSDists reprennent des programmes.
          Heureusement, nous les Fbsdistes, Netbsdistes et tout ça, on laisse cette tache ingrate aux Openbsdistes :)
    • [^] # Re: ben il baissent vos trollomètres

      Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

      Purée j'avais pas vu ça quand j'ai soumis la news ! C'est énorme ce truc !

      Proposer la GPL pour tous les devs spécifiques de la PC-BSD ça ne va pas plaire du tout à l'équipe FreeBSD je pense....
    • [^] # Re: ben il baissent vos trollomètres

      Posté par . Évalué à  2 .

      je ne suis bien sur pas contre la GPL,
      mais quel choix de licence épatant pour un tel projet !! :)

      je me suis même demandé s'il ne s'agissait pas d'un poisson d'avril périmé...
  • # alors là bravo

    Posté par (page perso) . Évalué à  -5 .

    Il y a actuellement près d'une dizaine de commentaires (c'est certes pas bcp encore) mais la moyenne de l'article est à -1,5 .
    Mais pourquoi le sujet BSD engrange t-il autant de trolls ?
    Pour sa licence ou pour l'OS ?
    • [^] # Re: alors là bravo

      Posté par . Évalué à  3 .

      à 90% a cause de la licence.
      à 10% a cause du mode de developpement (y a du pour et du contre)
      Sinon tous les BSD sont de bons OS. differents de linux c'est tout.
      • [^] # Re: alors là bravo

        Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

        Le but très louable de la licence BSD était de permettre aux étudiants qui ont fini leurs études de créer leur boite en utilisant leur travail universitaire. C'est dans la logique du logiciel propriétaire des années 80.

        On peut s'apercevoir que lorsque le logiciel libre peut devenir propriétaire, c'est un avantage à court terme. C'est un peu comme la production des mulets : ils sont forts, intelligents, mais stériles et sans descendance. D'autre part, les contributeurs se font plus rares car ils ont souvent l'impression de travailler pour le roi de Prusse.

        La GPL est par contre récursive (comme le GNU). Ce qui fait que les descendants de la GPL seront indéfiniment GPL et que le système ne se referme pas sur des logiciels de moins en moins libres. Au départ gratuits, une fois répandus, ils deviennent payants et les utilisateurs sont pris au piège.
        La licence BSD ne supprime pas ce risque, la licence GPL le fait.
        • [^] # Re: alors là bravo

          Posté par . Évalué à  10 .

          Sans être un militant de la licence BSD au mépris de la GPL (j'aprécie les deux licences), je vais quand même intervenir en sa faveur parcequ'elle a aussi de bons cotés, et que les lecteurs de linuxfr (que je suppose majoritairement linuxiens) pourraient ne pas les connaitres, et tirer des conclusions hatives en lisant des messages comme le tien (qui sont fréquents ici).

          Certains apprécient la licence BSD (3 clauses, et aussi la MIT) justement parcequ'elle offre une grande très compatibilité avec les autres logiciels (elle est compatible avec la GPL -et la réciproque n'est pas vraie-, la LGPL, la MPL, avec n'importe quelle licence close source et proprio etc.).

          Pour ceux-là, le fait de voir son code repris par un autre logiciel (eventuellement GPL ou propriétaire) n'est pas forcément génant (c'est plutôt une bonne chose, à minima un gage de reconnaissance).

          Celà permet par exemple une large adoption d'un concept ou d'un protocole au départ developpé par un petit groupe peu influent.

          Par exemples, le choix de X11 par les divers unix (propriétaires ou pas) est une très bonne chose permise par la licence à l'époque très ouverte de XFee ; idem pour la couche TCP/IP: l'implem d'origine, sous licence BSD, a permis à celle-ci de d'être adoptée aussi par les OS proprios, à une époque où les couches réseau maison en concurence étaient légions (et je suis heureux de ne pas vivre dans un monde netbeui ;) ; voir aussi, aujourd'hui, le travail de kame autour d'IPv6, ou de l'ISC avec bind, dhcpd et inn.

          Quand une implémentation libre, (très) ouverte et documentée devient un standard de fait, en lieu et place de solutions propriétaires, c'est toute la communauté du libre qui en bénéficie (y compris le projet GNU). Dans ce cadre la licence BSD a toute sa place.

          On peut aussi se réjouir du choix de licences permissives pour PHP, python, perl et ruby qui permet l'utilisation de ces logiciels en entreprise (eg. pour faire d'autres softs, close source). (histoire de rechauffer le tro^H^H la dépeche sur le choix de la licence de java par sun ;).

          Dans le même ordre d'idées, le projet OpenBSD (dont les developpeurs maintiennent aussi OpenSSH) milite pour un internet sécurisé. Le fait que Cisco utilise maintenant le code d'OpenSSH (sous licence BSD) rend les réseaux plus sûr, et par conséquent diminue le risque d'attaques pour tout le monde (y compris les utilisateurs d'Open). Donc le choix de la licence contribue à l'objectif de sécurité (comme s'ils disaient "volez notre code, il est robuste et audité, et nous ne voulons pas que nos voisins aient la peste").

          Concernant le risque de voir un projet BSD disparaitre à cause de la fermeture du code, il est plutôt théorique sur les gros projets (ormi apache et son abominable nouvelle licence). MacOSX et BSDOS n'ont pas tué FreeBSD, les developpeurs ont déserté le projet XFree lorsqu'il a changé de licence (et X.org semble bien se porter), etc. Bref, il est probable que les logiciels propriétaires utilisant du code BSD améliorent les projets BSD plus souvent qu'ils ne leur font du tort.

          Pour finir, l'auteur (detenteur du copyright) d'un projet GPL peut lui aussi décider de refermer son travail. Au moins pour "ses" fichiers. Mais c'est là aussi très théorique.
        • [^] # Re: alors là bravo

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Je n'appelle pas un avantage à court terme le fait que la pile TCPIP de Fenetres soit du code BSD...
          • [^] # Re: alors là bravo

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Celui ou celle qui m'a moinssé là doit croire que c'est *normal* qu'on ait la meme pile sous un*x que sous windows.
            Si le code BSD n'avait pas pu être repris, on aurait peut être aucune compatibilité réseaux tcpip entre les différents systemes.
            Ca a été un avantage au long terme, donc.
  • # *BSD et les applications tierses

    Posté par . Évalué à  -1 .

    Moi j'aimerais bien tester les systemes BSD, mais plus particulierement leurs kernels.
    J'aime pas trop que l'idées que les applications tierses (KDE, etc) soient copiées dans l'arbre de developpement des *BSD.

    Je préfèrerais un BSD/Debian, mais cela demanderait certainement une base de developpeurs/utilisateurs *BSD plus grande.

    La force de Linux, c'est peut-être pas la propreté du code du noyau. Mais par contre, ce projet de kernel Linux a su généré un grand intéret et une cynergie de developpeurs et de ressources.
    • [^] # Re: *BSD et les applications tierses

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      je me trompe peut-être mais il me semble que KDE fait déja partie de l'arbre de port de FreeBSD. Il n'y a donc rien de bizarre ou de "malpropre" dans ce choix par PC-BSD (ie il n'ont rien ajouté de spécifique).
      Leur seul apport c'est l'installeur donc tu peux te servir de PC-BSD pour tester le kernel FreeBSD.
    • [^] # Re: *BSD et les applications tierses

      Posté par . Évalué à  3 .

      Seule une poignée d'applications tierces sont copiées dans l'arbre de développement des BSD (/usr/src): des applications essentielles, qui font partie de la base. Parmi celles-ci, on peut citer gcc (bien sûr), gdb, gzip, XFree/X.org (selon les cas).

      Ce n'est asboluement pas le cas de KDE, qui est maintenu sous forme de port, chez FreeBSD. C'est un travail de packaging en tout point comparable au travail réalisé par Debian par exemple.

      Sus aux trolls.
      • [^] # Re: *BSD et les applications tierses

        Posté par . Évalué à  5 .

        > Sus aux trolls.

        houlà !! Les moins de mod volent, là. Mais tu apprendras que toute question ou remarque (qui ne va pas dans ton sens) n'est pas un troll.

        Il existe de nombreuses personnes (comme moi) qui n'ont jamais installé de BSD.
        Certains s'en foutent littéralement, ou pense que c'est un OS en extinction. D'autres se disent que s'a vaudraient peut-être le coup (comme moi!), c'est pas pour autant que ce sont des spécialistes. Alors faudrait peut-être apprendre la tolérance!!
    • [^] # Re: *BSD et les applications tierses

      Posté par . Évalué à  6 .

      > J'aime pas trop que l'idées que les applications tierses (KDE, etc) soient copiées dans l'arbre de developpement des *BSD.

      KDE n'est pas copié tu confonds tout !

      Un BSD c'est un système d'exploitation il fournit donc

      * Un noyau
      * Un ensemble minimaliste de programme pour que l'OS tourne
      * La possibilité d'utiliser un système de packaging pour installer des logiciels tiers.

      Les deux premieres entrées sont chapeautées par l'équipe FreeBSD, le code se trouve dans le CVS et si l'on a besoin d'utiliser du code de quelqu'un d'autre on synchronise de temps en temps. Ceci comprend par exemple, la libc, cp, tar, gcc, openssh bref un système minimaliste ou l'équipe de developpeurs t'assure que ca marche et que c'est cohérent. Le but est d'avoir le moins de code externe possible. Pour le moment comme gros morceau qui tache il y a gcc et quelques bout d'outils gnu .

      À coté tu as toutes les autres applications ou tu as la ports team qui s'occupe juste de packager les logiciels comme le ferait n'importe qu'elle distribution linux. Du côté des ports le travail est strictement le même que genoo ou sourcemage. Vérifier que le logiciel fonctionne, l'intégrer pour que la compilation/installation soit automatique et cohérente rien de plus.

      http://www.freebsd.org/cgi/cvsweb.cgi/src/contrib/(...)
      http://www.freebsd.org/cgi/cvsweb.cgi/src/gnu/(...)
      • [^] # Re: *BSD et les applications tierses

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        >> Du côté des ports le travail est strictement le même que genoo ou sourcemage. Vérifier que le logiciel fonctionne, l'intégrer pour que la compilation/installation soit automatique et cohérente rien de plus.

        Plus les correctifs de sécu.
        J'ai payé pour le savoir puisqu'après ce message ( http://linuxfr.org/comments/546955.html#546955(...) ) je me suis fait taper sur les doigts très justement par toi.....
      • [^] # Re: *BSD et les applications tierses

        Posté par . Évalué à  -2 .

        je vois, les BSD c'est des Gentoo en fait.


        (je sors)
        • [^] # Re: *BSD et les applications tierses

          Posté par . Évalué à  2 .

          Bah, techniquement, c'est plutôt le contraire... J'ai toujours eu du mal à comprendre l'intérêt d'une Gentoo... Le support matériel de Linux peut-être ? (encore que les *BSD ont fait beaucoup de progrès récemment...)
          Une Gentoo, c'est un BSD avec un noyau codé moins proprement... L'intérêt me semble discutable...
          • [^] # Re: *BSD et les applications tierses

            Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

            Le support matériel de Linux peut-être?

            C'est ce qui fait carrément la différence pour moi, et qui a fait le choix de Gentoo. Je voulais qq. chose de plus "maléable" qu'une LFS, mais en retrouvant certains réflexes d'OpenBSD qui me plaisaient bien.
      • [^] # Re: *BSD et les applications tierses

        Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

        D'ailleurs il est possible d'utiliser les ports NetBSD sur d'autres architectures/kernels ; utile en environnement hétérogène MacOSX/Linux/BSD par exemple pour retrouver les mêmes logiciels sur toutes ses machines.
      • [^] # Re: *BSD et les applications tierses

        Posté par . Évalué à  2 .

        > * Un ensemble minimaliste de programme pour que l'OS tourne

        Enfin, minimaliste, c'est très relatif :
        FreeBSD 4.9: 373M /usr/src/
        OpenBSD 3.6: 590M /usr/src
        Dont environ 100Mo de kernel (/usr/src/sys/) dans les deux cas. Et X.org non compris.

        Pour le prix on a perl, sendmail, pop3d, un serveur kerberos, parfois apache (pour open) bien audités... bref souvent de quoi faire un serveur sans utiliser les ports/pkgsrc/packages.
        • [^] # Re: *BSD et les applications tierses

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          euh...
          $ du /usr/src/linux-2.6.11.6
          337M

          A moins que /usr/src ne corresponde pas aux sources sous *BSD, je pense que la balance penche plutôt de l'autre côté...
        • [^] # Re: *BSD et les applications tierses

          Posté par . Évalué à  2 .

          L'installation des sources n'est pas obligatoire pour que l'OS tourne. D'ailleurs par défaut elles ne sont pas installées.
          • [^] # Re: *BSD et les applications tierses

            Posté par . Évalué à  2 .

            Oui. Je ne me suis pas bien fait comprendre.

            Je voulais dire que le système de base n'est pas dépouillé au point d'être inutilisable en l'état, qu'il inclus beaucoup de logiciels, comme le montre le volume de leurs sources (sources qu'on peut installer ou pas mais ce n'est pas la question).
  • # Polémique ???

    Posté par . Évalué à  0 .

    Je ne vois pas ou est le ton polémique dont nous fait part le modérateur. Le site PC-BSD, met en avant les problèmes d'installation des logiciels et les problèmes qui en découlent sous Linux.

    C'est une réalité, installer un soft sous Linux peut-être un vrai cauchemar.

    Faut savoir aussi accepter les limites/défauts de Linux, si on dit que oui tout est beau que tous les utilitaires repondent à la perfection aux différents problèmes besoin, bref y'a plus rien à faire que de se reposer sur ses lauriers.

    Linux c'est bien, l'installation des logiciels sur cette plateforme est encore très perfectible.
    • [^] # Re: Polémique ???

      Posté par . Évalué à  -3 .

      C'est une réalité, installer un soft sous Linux peut-être un vrai cauchemar.

      Dans 90% des cas

      $ tar xvzf truc.tar.gz
      $ cd truc
      $ more INSTALL
      $ ./configure --prefix=/usr/local
      $ make
      $ su
      # make install

      Les 10% de cas restant il faut faire la même chose, avant, pour une lib ou plusieurs libs qui te manquent. Trop dur la vie...
      • [^] # Re: Polémique ???

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        Expérience personnelle : je ne tenterais plus jamais d'installer un Gnome récent (comprendre : la dernière version stable) à partir des sources sur une Debian Woody. J'y ai passé une soirée (comprendre, près de 8h ;-)), et n'en suis pas venu à bout, à chercher la librairie qui manque (./configure ne donne pas tjrs. les infos utiles, et les fichiers README/INSTALL sont parfois, comment dire, laconiques sur la manière de procéder et les dépendances), qui elle même dépend d'autre chose, ....
        Tout dépend de la doc' du logiciel : certains expliquent clairement ce dont on a besoin, d'autres un peu/bcp. moins.
        • [^] # Re: Polémique ???

          Posté par . Évalué à  2 .

          Gnome se compile sur une debian woody, avec Gargnome.
          Bien sûr il faut au préalable compiler quelques librairies non satisfaites, mais ça marche.

          Il est quand même plus simple d'utiliser debootstrap pour se faire un chroot en testing, sid ou ubuntu.

          Tout à fait d'accord par contre sur les dépendances évasives dans le README/INSTALL.
        • [^] # Re: Polémique ???

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          sur une Debian Woody

          c'est pas la Debian qui est en cause c'est Gnome.
          Il y a deux an, j'ai jamais réussi a l'installer sur ma LFS, par contre KDE, ca m'as pris juste le temps de la compilation.
          Par contre, quasiment aucun probleme pour tout le reste des softs. ./configure && make && make install marche en général tres bien.
          • [^] # Re: Polémique ???

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Je n'ai jamais insinué que ce fut la faute de Debian : juste relaté un fait pour montrer qu'installer un soft sous Linux n'est pas tjrs. aussi facile que cela, même en RTFM!
            • [^] # Re: Polémique ???

              Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

              je te l'accorde, Gnome est super bien choisi comme exemple. (maintenant, je peux pu le piffrer d'ailleurs, un logiciel se doit d'être relativement simple à installer, (mettre les doigts dansle cambouis me gênepas,mais gnome : pas possible)). Enfin, des exemples tractocapillarisé, il y en a des deux côtés... (Des Solaris 9 qui merdent à l'install, des softs sous windows qui se barrent dans tous les sens...)
              Je ne supporte pas les trucs aux comportements ératiques, Linux est ce qu'il y a de plus équilibré sur ce plan (sans faire d'extremisme, mais j'avoue que je trouve la ligne de commande plus intuitive que 2000 sous-menus ), la plupart du temps, un apt-get ou un make suffit. (quitte à RTFM, etc...), sous Windows, quand ça marche pas..............
              (quoi faut éditer la base de registre ? modifier le fichier winnt/system32/drivers/etc/hosts ? c'est marqué ou ?)
      • [^] # Re: Polémique ???

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        *Tous* les ports de FreeBSD possede la méthode de desinstallation qui va avec. Et ça, c'est vraiment bien.
        Combien de ceux qui utilisent des logiciels installés par les sources se sont confrontés à la desinstallation complète d'un soft?
        make uninstall?
        make deinstall?
        make de toute facon, le programmeur a pas prévu qu'on desinstalle son prog?

        Et aussi, l'installation est propre, dans des reps spécifiques, et pas selon le désir du développeur (ca se marchande ça. mais dans l'absolu, les binaires ici, la doc là, et pas ailleurs)
    • [^] # Re: Polémique ???

      Posté par . Évalué à  6 .

      C'est une réalité, installer un soft sous Linux peut être un vrai cauchemar.

      ça peut se passer sans aucun problème et c'est une réalité aussi.

      Linux c'est bien, l'installation des logiciels sur cette plateforme est encore très perfectible.

      comme tu le sais, il y a plus de 200 variétés de Linux qui se promènent dans les champs. ce genre de généralisation est donc d'autant plus stupide que certaines distributions proposent divers systèmes fort efficaces pour te faciliter l'installation de nouveaux logiciels. pas parfaits, hein, mais efficaces.

      maintenant, si tu veux te passer de ces systèmes, c'est ton choix, mais ne viens pas mettre ensuite ton incompétence sur le dos des autres.
      • [^] # Re: Polémique ???

        Posté par . Évalué à  -7 .

        Il y'avait un "peut être" dans la phrase que tu cites.

        De quelle incompétence tu parles ? Evite de prendre ce ton condescendant et moralisateur c'est très désagréable.
        • [^] # Re: Polémique ???

          Posté par . Évalué à  -2 .

          quel ton condescendant et moralisateur ?

          je te dis que soit tu te reposes sur le travail des gens qui proposent la distribution, soit tu le fais toi même.

          il y a des mots que tu ne comprends pas ? tu m'expliques où est le "ton condescendant et moralisateur" dans cette phrase ?

          ton attitude est plus que déplacée.
      • [^] # Re: Polémique ???

        Posté par . Évalué à  0 .

        Je me rappelle avoir installé y'a de ça 2 ans environ les outils OpenSSL sur la dernière RH de l'époque, et me retrouver obliger à créer des liens symboliques dans tous les sens à cause d'une lib*.so qui n'était pas dans la bonne version. Et puis prier pour que tout cela marche. Et je pense pas que la RH est une distrib mineure ou exotique.

        Je te parle pas des messages d'erreur type "broken dependency" et les warnings en tout genre que tu peux rencontrer en utilisant apt.

        Donc viens pas parler d'incompétence.

        Non mais à part ça tout est rose, ça me fait marrer la manière dont certains prennent les critiques ici, limite à titre personnel.

        Maintenant à chaque fois qu'une critique émane d'un end-user on lui crache à la gueule et on lui dit t'es pas content fais le toi même, super l'état d'esprit. C'est vraiment une attitude digne d'un intégriste, bonne manière de se couper de la base.

        C'est sûr c'est avec des personnes aussi ouvertes d'esprit et à la critique que toi Linux progressera.
        • [^] # Re: Polémique ???

          Posté par . Évalué à  0 .

          je me rappelle un militaire (un colonel, le numéro deux d'un régiment, a priori pas trop une buse) qui voulait installer Access 2 sur son Macintosh, et qui remuait ciel et terre pour y arriver. pourtant, les Mac, ce n'était pas des machines mineures ou exotiques. bon, en fait il n'a jamais trop voulu comprendre que c'est comme s'il voulait que ses pieds qui faisaient du 42 rentrent dans du 36, tout pareil, donc finalement c'était une buse.

          ton histoire, c'est pareil, ni plus ni moins.

          maintenant, espèce de paranoïaque mal-comprenant, le coup du 'fais-le toi même', ce n'est pas une question d'état d'esprit de ceux qui savent envers ceux qui ne savent pas.

          c'est juste que soit la distribution te propose d'installer ce que tu veux, soit elle ne te le propose pas. on peut difficilement faire plus clair comme situation : c'est OUI, ou c'est NON.

          d'ailleurs assez souvent le OUI ne te conviendra pas non plus parce que tu ne le voudras pas exactement tel que proposé. mais passons : ça revient au même, si la distribution ne le propose pas comme tu veux, fais le toi-même, car ça ne tombera pas du ciel. tu peux essayer /dev/random, mais ça risque de prendre du temps.

          ah, indice, tu peux faire appel à des consultants, ou chercher d'autres personnes que les packageurs officiels qui font ça, chaque distribution a les siens, des Marillat ou des PLF...


          bon, après, chez les utilisateurs, les end-users, il y a effectivement un problème : il y a des cons qui ne comprennent pas, qui ne comprennent rien, qui ne comprennent jamais. qui ne veulent PAS comprendre, parce que ça devrait être évident, ou que c'est trop fatiguant de réfléchir. ceux qui hurlent à la mort quand on leur dit "on ne peut pas faire ceci" "ça ça marche pas comme ça" "mais va lire la page http machin, c'est mieux expliqué que ce qu'on va te répondre ici, et surement plus lisible, mieux formaté, plus complet".

          comme des gosses à qui on refuse un quatrième bonbon, en gros.

          alors ceux-là, oui, après quelques hésitations, on a plutôt tendance à les laisser sur le bord de l'autoroute. comme tu dis, c'est sûr que sans des cons comme toi, Linux progressera plus vite : rien à foutre des cons.

          on passe sous silence ceux qui s'imaginent que le reste de la planète doit être à sa disposition en permanence et lui consacrer tout son temps, ou qui utilisent un langage imbitable pour s'exprimer. ceux-là, on ne les lit même plus.
          • [^] # Re: Polémique ???

            Posté par . Évalué à  0 .

            Ce que je citais c'était des exemples vécus en classe avec un formateur Linux qui était loin d'être un con ou une buse, puisqu' avec toi forcément quand on dit que ca marche pas on est forcément con.
            Maintenant ton argument ça va être quoi ? Que lui aussi c'est pied et qu'il sait pas y faire ?

            T'es trop débile tu prends les choses à coeur, comme des attaques peronnelles, tu fais part de certaines manières de penser qui ne sont que le fruit ton délire paranoïaque.

            Utiliser rpm et se retrouver à colmater avec des liens symboliques dans tous les sens, c'est une réalité, tu ne l'acceptes pas tant pis, ça prouve que t'es encore plus con que celui à qui s'est arrivé, parce que c'est une REALITE.

            Maintenant t'as aussi le packager de la Slackware qui compte lâcher Gnome car trop dur à intégrer/installer au sein de sa distrib, et donc là quoi ? Tu vas venir faire le cakou et crier comme un putois que non il s'y prend comme un pied lui aussi, et qu'il part du principe que le reste du monde lui est acquis ?

            La façon dont tu te gargarises dans tes posts est pitoyable, brosse dans le sens du poil si ça te fait plaisir, t'es encore plus imbitable que ceux qui tu décries. Je suis jamais parti du principe que tout devait se faire en un claquement de doit.

            Tu es caricaturale et malhonnête dans ton propos, si tu reconnais pas les limites de linux c'est que tu as de la merde dans les yeux, et là j'y peux rien. La réciproque est aussi vrai, il est évident qu'avec des connards finis comme toi qui sont autant bouché que leur cul Linux n'avancera pas non plus.
    • [^] # Re: Paul et Mickey ?

      Posté par . Évalué à  10 .

      > C'est une réalité, installer un soft sous Linux peut-être un vrai cauchemar.

      C'est totalement faux. Si tu te contentes d'utiliser la pléthore de paquetages fournis pour ta distribution en utilisant les outils d'installation de celles-ci, c'est un vrai jeu d'enfant, que ce soit sous Mandrake, Debian, ArchLinux, FreeBSD ou autres.

      Le problème peut éventuellement venir si tu décides d'installer la dernière version d'un programme à partir des sources parce que ta distribution ne le fournit pas encore et que tu es un homme pressé qui n'a pas le temps d'attendre que les trois pékins qui bossent sur ta distribution fasse le travail proprement.

      Donc tu décides de le faire toi même à l'arrache et c'est évidemment moins facile car tu captes fifres et tu appliques le fameux "./configure ; make ; make install" comme une formule magique. Mais soyons clair, dans ce cas là, tu t'aventures dans le domaine technique de l'intégration d'un logiciel dans ta distribution qui n'a rien à voir avec la version officielle de ta distribution mais qui tient plus de TES desiderata. Et à partir du moment où tu te lances dans quelque chose de personnel, tu es censé t'investir plutôt que de prétendre qu'il faut que tout te tombe dans les mains en trois commandes négligemment saisies.

      Personnellement, j'ai pris le temps d'apprendre à faire des paquetages pour ma distribution. Je trouve ça facile, un jeu d'enfant, c'est loin d'être un me cauchemar que tu décris. Mais avant d'en arriver là, j'ai cherché à comprendre histoire de pas installer n'importe quoi et n'importe où par "the three commands salute".

      Alors sincèrement, je ne vois qu'une chose : pour toi le cauchemar, c'est d'essayer de comprendre pour en arriver là où tu veux. Dans dans ce cas, le "c'est un vrai cauchemar" masque plus une mauvaise volonté de ta part qu'une réalité technique !

      > Faut savoir aussi accepter les limites/défauts de Linux, si on dit que oui tout est beau que tous les utilitaires repondent à la perfection aux différents problèmes besoin, bref y'a plus rien à faire que de se reposer sur ses lauriers.

      Personne n'a dit que tout était parfait, ce serait prétentieux. Mais le Libre avance avec des contributions (pour ceux qui le peuvent) ou des propositions, pas avec une critiques généralistes comme tu le fais et qui pourrait s'appliquer à tous les domaines :

      - application à la patate d'Afghanistan : « Faut savoir aussi accepter les limites/défauts la [culture de la patate d'Afghanistan], si on dit que oui tout est beau que toutes les [méthodes] repondent à la perfection aux différents problèmes besoin, bref y'a plus rien à faire que de se reposer sur ses lauriers. »

      - application à un problème comptemporain : « Faut savoir aussi accepter les limites/défauts du [TCE], si on dit que oui tout est beau que touts les [articles] repondent à la perfection aux différents problèmes besoin, bref y'a plus rien à faire que de se reposer sur ses lauriers. »

      - application à la branlette : « Faut savoir aussi accepter les limites/défauts de la [branlette], si on dit que oui tout est beau que toutes les [caresses] repondent à la perfection aux différents problèmes besoin, bref y'a plus rien à faire que de se reposer sur ses lauriers. »

      > Linux c'est bien, l'installation des logiciels sur cette plateforme est encore très perfectible.

      Pourrais-tu développer en quoi c'est perfectible ? Je ne dis pas que ça ne l'est pas, loin de là, mais pourrais-tu étayer tes propos creux par des arguments ou des exemple qui pourraient leurs donner de la consistence ?

      « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

      • [^] # Re: Paul et Mickey ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        Personnellement, j'ai pris le temps d'apprendre à faire des paquetages pour ma distribution. Je trouve ça facile, un jeu d'enfant, c'est loin d'être un me cauchemar que tu décris. Mais avant d'en arriver là, j'ai cherché à comprendre histoire de pas installer n'importe quoi et n'importe où par "the three commands salute".


        Peut être pourrais tu me dire où trouver un guide pour faire des .deb ... j'ai souvent cherché mais obtenu peu de résultats (sisi, c'est vrai) ...
        Comment est structuré un package deb ... quels sont les fichiers importants a l'interieur du paquets, que contiennent-ils ?

        Merci

        Pourrais-tu développer en quoi c'est perfectible ? Je ne dis pas que ça ne l'est pas, loin de là, mais pourrais-tu étayer tes propos creux par des arguments ou des exemple qui pourraient leurs donner de la consistence ?


        peut être que ce serait bien d'avoir un système de paquets universels vraiment adopté pour toutes les distrib ... Et vraimment adopté par plein de projets

        Je ne parle pas de changer le système de paquets de chaque distrib. simplement de prévoir un moyen plus facile pour installer des logiciels tiers que compiler a la main le logiciel voulu.
        • [^] # Re: Paul et Mickey ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Je me réponds a moi même pour dire qu'il y a quelquechose que je trouverais sympa de faire ...

          Ce qui serait bien c'est un moyen de faire soi même ses paquets .deb, soit avec un système comme emerge ou tout simplement à la main.
          Puis, pouvoir l'uploader sur un repository qui contiendrait tout les paquets générés de cette manière ... Cela permettrait je pense d'augmenter le nombre de paquets disponibles ... et chacun pourrait participer un peu a sa distrib.

          Bien sur, on peut toujours faire son paquet et obtenir les droits de le mettre dans universe ... mais c'estr compliqué car:
          - il n'y a pas de doc facile d'accès sur comment faire un paquet
          - comment obtenir l'autorisation de diffuser son paquet sur universe ?

          Ce serait un repository qui serait complètement libre (un peu comme les wiki, quoi). Mais rien n'empêche chacun de signer son paquet ... Et de partager sa signature avec ses amis qui te font confiance.
          • [^] # Re: Paul et Mickey ?

            Posté par . Évalué à  3 .

            En ce qui concerne les .deb, il y a l'excellent bouquin de Raphaël Hertzog qui donne des bases.

            Ensuite, les docs Debian doivent aussi bien expliqué le processus.

            Enfin, le fait de se forger son expérience et consulter les sources d'autres paquets .deb devrait aider à bien maîtriser le processus.

            En ce qui concerne un outil universel, il n'en existe pas mais force est de constaté que apt fait des émules puisque il y a apt for rpm qui est utilisable sur SuSE, RedHat, sans doute Mandrake mais urpmi est aussi très très bien.

            Sinon, pour faire des paquets facilement, tu as un outil (dont je ne connais plus le nom), qui sait généré du RPM, du DEB, du TGZ après le processus de compilation.

            Ca doit être un truc du style checkinstall

            make checkinstall ou un truc dans le genre. Celà ne sera pas aussi granulaire que les faire à la mano mais c'est un bon début pour faire ses premiers paquets rapidement.
          • [^] # pour mandrake

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Mandrake fonctionne un peu comme ça (les contribs)

            tout est expliqué ici:
            http://qa.mandrakesoft.com/twiki/bin/view/Main/RpmHowTo_Fr(...)
          • [^] # Re: Paul et Mickey ?

            Posté par . Évalué à  1 .

            un peu comme dans Archlinux en somme ?
        • [^] # Re: Paul et Mickey ?

          Posté par . Évalué à  4 .

          Peut être pourrais tu me dire où trouver un guide pour faire des .deb ... j'ai souvent cherché mais obtenu peu de résultats (sisi, c'est vrai) ...
          Comment est structuré un package deb ... quels sont les fichiers importants a l'interieur du paquets, que contiennent-ils ?


          http://www.debian.org/doc/manuals/maint-guide/index.en.html(...)

          Trouve en cherchant 'debian package guide' dans google.co.uk :)

          Pour ce qui concerne le contenu du .deb en lui-meme, c'est une archive ar (pas tar) qui contient deux fichiers, data.tar.gz et control.tar.gz. Le premier contient ce qui va finir dans ton FS, le second les script et donnees diverses utilisees pendant l'install. Ce qui veut dire qu'il suffit de 3 outils UNIX standards (ar, tar, gzip) pour extraire tout le contenu d'un paquet. Tres pratique quand une carte mere deffectueuse a corrompu dpkg (oui, c'est du vecu).
          • [^] # Re: Paul et Mickey ?

            Posté par . Évalué à  4 .

            Et pour une version française, un simple apt-get install maint-guide-fr suffit.
            -> /usr/share/doc/maint-guide
  • # Polémique, la FAQ ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

    On peut regretter également le ton inutilement polémique de la FAQ du projet et de la déclaration d'intention présente dans la page d'accueil. Ecrire des phrases comme "Linux has the tendency to become very fragmented, and break compatibility with just about every release of a new distribution" ou comme "On Linux this process (adding software) can be a nightmare, since every distro seems to be running different versions required librarie" va sans aucun doute déclencher d'inutiles polémiques et démontre en outre une surprenante ignorance des outils modernes de gestion des dépendances (apt, urpmi et autres).

    Au contraire, c'est bien représentatif de l'état d'esprit d'une certaine catégorie d'utilisateur de BSD qui fait beaucoup trop de bruit: le neuneu.

    A l'instar du neuneu Linux qui pollue les forums Windows pour déverser sa haine et ses conneries sur les produits Microsoft, le neuneu BSD s'attaque à son ange de la mort: Linux. Pourquoi ? Parce que Linux vous comprenez, c'est pourri, ça a tous les défauts de la Terre, et surtout, surtout, ça pique plein d'utilisateurs à BSD qui lui est parfait. Et ça, ça désole le neuneu BSD qui voudrait voir son système reconnu à sa juste valeur par le grand public (qui n'en a jamais entendu parler et qui s'en fout). Le neuneu BSD souffre donc d'un cruel manque de reconnaissance, qui se manifeste par de profondes crises d'aigreur: il y en a un qui m'a un jour dit qu'il préfèrait encore Windows à Linux.

    Le neuneu BSD se croit drôle quand à la Linux Expo, pour la 5ème année d'affilée, il empale un pingouin au bout d'une fourche ou quand il saoule le premier Linuxien venu pour lui expliquer à quel point Linux c'est de la merde et à quel point BSD c'est tellement mieux.

    A noter qu'on trouve une quantité impressionnante de neuneu FreeBSD, beaucoup moins de neuneu OpenBSD, et un pouillième de neuneu NetBSD (c'est proportionnel au nombre d'utilisateurs de chacun des systèmes, ça se voit).

    A part ça, BSD, c'est sûrement très bien, mais vu la population neuneute qui le vante, eh bin ça donne pas envie.
    • [^] # Re: Polémique, la FAQ ?

      Posté par Anonyme . Évalué à  3 .

      De part mon expérience (j'utilise OpenBSD pour les serveurs, c'est un vrai bonheur ^^) il y a tres peu de "neuneu" OpenBSD (tels que tu les décrit) au sens ou il sont bien entre eux dans leur communauté et n'éprouve pas le besoin d'aller évangeliser chez les autres OS.
      Maintenant par contre l'ambiance est tres.... RTFM ^^
      • [^] # Re: Polémique, la FAQ ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        En meme temps, pour avoir connu un bsdiste, il était effectivement un peu méchant avec linux :)

        Il utilisait OpenBSD, FreeBSD et NetBSD comme ca...

        Les arguments était pas toujours géniaux:
        - "la GPL c'est pas libre"
        - "/proc ca pu"

        Sur d'autre point, c'est vrai que les outils BSD sont souvent plus rapide que leur équivalent GNU(mais font moins de choses). A chaque fois que je lance "top" sur FreeBSD, je me dit: "déjà?" :)

        C'est vrai que la compilation de programme sous FreeBSD semble plus rapide, ca j'ai du mal à l'expliquer...(make vs gmake?)

        Par contre, niveau ordonnanceur, que ce soit ULE ou l'ancien, c'est loin d'atteindre ce qu'offre linux avec la version 2.6. Par exempe, Kde sous FreeBSD est bien plus lent que sous Linux, si tu compiles en meme temps, Kde agonise alors que sous Linux ca se passe bien...

        Mais bon, pour avoir utilisé fbsd à mon taf depuis pas très longtemps, c'est un systeme vraiment sympatique, intéressant à apprendre meme si c'est vrai que la communauté BSD a le RTFM facile.
        • [^] # Re: Polémique, la FAQ ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          les outils BSD sont souvent plus rapide que leur équivalent GNU(mais font moins de choses)

          Proche de la philosophie Unix? "small is beautiful"
        • [^] # Re: Polémique, la FAQ ?

          Posté par . Évalué à  1 .

          bon puisqu'on fait dans le comparatif bsd/linux je voulais juste ajouter ce qui, en tant qu'utilisateur de freebsd, me plaît en dehors de la rapidité:

          - l'installation minimale = ce que je veux et cela uniquement

          - os centralisé = une seule et même version pour tout le monde ça aide quand même quand on bute sur un problème (configuration, installation, ...)

          - pour ce qui est de kde sous freebsd:
          la plupart des postes freebsd que j'ai pu voir tourner dans les différents labo où je suis passé zappent ce genre de grosse machinerie graphique (KDE, gnome, ...) et souvent les utilisateurs préfèrent avoir un environnement X minimal (blackbox, Xfce, ...) mais bon après tout dépend de l'utilisation que tu en fais

          pour ma part je l'utilise surtout pour du calcul numérique et comme je veux pas charger la machine avec des choses inutiles c'est parfait
    • [^] # Re: Polémique, la FAQ ?

      Posté par . Évalué à  1 .

      Vu tous les neuneus qui justement utilisent / se mettent à utiliser le linux , je doute que les BSDiste aient envie de les voir arriver.

      http://linuxfr.org/forums/(...)

      Linux c'est pas de la merde, c'est juste un état d'esprit différent. Et oui tu as raison c'est surement du au nombre d'utilisateurs du systeme.
      • [^] # Re: Polémique, la FAQ ?

        Posté par . Évalué à  5 .

        Moi je decouvre Unix avec NetBSD, j'entend par la
        que je n'ai quasi jamais touché à un Linux, a part
        une debian recemment.

        Donc c'est vrai que quand j'ai installé la debian,
        j'ai eu l'impression que c'etait un peu le bordel
        à la racine, mais c'est juste parce que je ne
        connaissait pas la hierachie, et j'ai vite retrouvé
        mes petits.

        C'est sur que si on compare NetBSD qui s'insta-
        lle avec aucun logiciel ou presque par default à
        une mandrake(par default) , ou la c'est carrement
        un nombre incalculable de paquet qui sont
        installé, ba moi je suis vite perdu dans la mandrake
        ou je ne sais plus du tout quoi est ou...!!

        Mais l'utilisateur qui ne veut pas avoir à installer
        des trucs comme bash ou kde et trouve que ça
        devrait etre fait par default va vite etre tres deçut
        avec un BSD.

        Pour moi la seul et unique difference entre BSD
        et Linux, c'est les distrib, le nombre de paquet
        installé par default ,le system de packages et
        les prereglages, des alias à la pelle et des fichiers
        .bashrc que je ne comprend même pas chez debian.

        Sur NetBSD tout ça est different, pas d'alias, de ls
        en couleur et de fichier .bashrc de 2ko...! :)

        C'est epuré, ni mieux ni pire, epuré.

        Les systemes de packages, ça c'est important.
        Et même la les differences sont mineures...

        En effet, sous NetBSD, pkg_add kde installera
        kde, avec toute les depences, apres avoir
        defini la variable PKG_PATH ftp://ftp.netbsd.org/...

        et sous debian apt-get install kde, installera kde
        pareil apres avoir configuré je ne me souviens
        plus où les serveurs qui vont bien.

        Il doit y avoir des differences, mais vraiment pour
        les pinnailleurs je pense...!

        La propreté du code du
        noyau... Je ne sais pas, il parait que ceci cela,
        mais moi je ne l'ai jamais "audité" et je n'en ai pas
        les competances.

        La license BSD, j'aime bien, même si ça comporte
        des risques.

        La license GPL, j'aime aussi, en plus, le coté
        "utopie accomplie" est beau.


        Les utiliseurs de BSD sont élitiste j'entend dire par
        ci ou par la...

        Ils m'ont aidé un nombre incalculable de fois, mais
        c'est vrai qu'ils sont plus genereux en conseil "expert"
        et plus avare d'explication sur le fonctionnement de "vi"
        ou autre base Unix.

        Maintenant les abrutits qui crient partout Linux ça pue
        et BSD ça roxx severe, j'en connais pas, mais il
        doit y en avoir, peut être qu'ils ressemblent à ceux qui
        font chier (à raison par contre...!)les pauvres user de
        win32 parce que Linux, ça roxx severe...


        Pour ceux qui n'auraient pas compris le but
        de mon post, ce n'est pas un post pro-BSD,
        mais comme je connais plus NetBSD que linux,
        j'en parle mieux.

        Reste que dans les deux cas, BSD ou Linux, c'est
        des gens Supra-mega competant derriere tout ça, qui
        font ça, pour eux-même certe, mais aussi pour tout le
        monde, et c'est ça qu'il ne faut pas oublier je pense.
  • # drivers nvidia

    Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

    NVidia prévoir de faire un support des BSD pour ses cartes 3D ?
    ce serait bien ...
  • # comparaison

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    En résumé et arrétez moi si je me trompe mais :

    PC-BSD est à FreeBSD ce qu'Ubuntu est à debian

    L'idée est sympa, faudra que je teste...
    • [^] # Re: comparaison

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      C'est à peu près ça : je viens de tester PC-BSD avec qemu, et y a presque moins de questions qu'à l'install d'Ubuntu...

      On attend et paf KDE apparait :)

      Et contrairement à Ubuntu l'install ne se fait pas en dialog mais avec fluxbox (c'est prévu pour la prochaine Ubuntu nan ?)
  • # Debian GNU/kFreeBSD

    Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

    Arrêtez-moi si je dis une bêtise, mais après avoir parcouru les commentaires, où il est souvent question du système de paquets Debian, des ports FreeBSD, de l'intérêt potentiel de mixer le noyau FreeBSD et la distribution Debian, etc., je n'ai vu aucune référence à [1] Debian GNU/kFreeBSD. J'ai un peu de mal à croire que personne n'en ait encore parlé ici, d'où ma prudence.

    L'idée est tout simplement d'utiliser la distribution Debian en remplaçant le noyau Linux par un FreeBSD. L'auteur en a parlé au FOSDEM et c'était très intéressant. D'ailleurs il a fait sa présentation sous Debian GNU/kFreeBSD (à une émulation pour Firefox près), comme il nous l'a appris à la fin.

    [1] http://www.debian.org/ports/kfreebsd-gnu/(...)
  • # Quel affaire !!

    Posté par . Évalué à  3 .


    C'est une honte, les gens de BSD ont décidé de faire une version installable par "presque" tous. Ils osent les insolents de marcher sur les palttes-bandes des distributions basées sur linux.


    Bon trève de plaisanterie, il faut de tout pour faire un monde. C'est à croire que certains aient "peur" de la concurrence....


    • [^] # Re: Quel affaire !!

      Posté par . Évalué à  2 .

      non non , aucune peur.

      Je dirais que l'on pense plutot : "ah ben, c'est pas trop tôt !"
      • [^] # Re: Quel affaire !!

        Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

        Je pense que c'est l'évolution logique.

        Pour quelqu'un qui vient du monde PC MS-DOS et qui n'avait pas trop entendu parler d'Unix avant, la découverte de ce dernier s'est souvent faite par Linux.
        Maintenant, en s'intéressant à l'historique d'Unix, et regardant ce qui se fait ailleurs, en découvrant qu'il y a autre chose que Linux pour les i386, OpenBSD fait parler de lui, de même que FreeBSD.
        Du coup, certains se disent : pourquoi pas essayer?
        Ainsi, on a vu sous Linux l'apparition des distributions faciles à installer (comprendre : agréables à s'installer avec des couleurs et du mode graphique qui "rassurent") dès que le "grand public" s'est intéressé à ce dernier. Maintenant, une frange de ce "grand public", attiré par la sécurité supposée/réelle (je ne cherche pas à provoque de troll, je marche donc sur des oeufs) pronée par OpenBSD, où l'alternative FreeBSD, s'intéresse à ces derniers, mais attendait un installateur graphique. Voilà chose de faite.
        • [^] # Re: Quel affaire !!

          Posté par . Évalué à  1 .

          Les gens attirés par la sécurité d' OpenBSD installent donc un FreeBSD modifié ?

          C'est bizzard, non ?
          • [^] # Re: Quel affaire !!

            Posté par . Évalué à  4 .

            > C'est bizzard, non ?
            Arrêtez de massacrer ce mot ! On écrit bizarre en francais comme en anglais.

            A ne pas confondre avec le mot 'blizzard' qui désigne une tempête de neige.
  • # Au sujet des neunues BSD

    Posté par . Évalué à  -4 .

    A celui qui dits que les utilisateurs BSD sont neneux et proportionnels aux utilisateurs de ceux ci :
    Je vois mal comment un neuneus serait capable d'installer un BSD, en ayant un simple sh et vi à la fin de l'install alors que sous linux, maintenant, on a tous à la fin et rare sont ceux qui savent utiliser leur unix uniquement en ligne de commande sans faire le mondre clique (du moins c'est ce que j'ai constater autour de moi)

    J'aurais tendance à dire que maintenant, avec pc-BSD, le nombre de neuneux dans le monde BSD risque de s'agrandir
    • [^] # Re: Au sujet des neunues BSD

      Posté par . Évalué à  4 .

      Si j'ai bien compris le commencement de la conversation, "neuneu" était utilisé au sens de bourrin qui ne réfléchit pas qui va dans les salons linux pour dire au combien linux c'est nul est *bsd c'est génial. Ce n'est pas dans le sens débutant ou plutôt utilisateur incapable de lire une documentation, mais plutôt le genre moi je suis un bon un vrai de la dur vous vous êtes des nazes, bref tu vois le genre de réaction d'adolescent pré puber qui se moque des gens qui demande de l'aide dans les forums.
      • [^] # Re: Au sujet des neunues BSD

        Posté par . Évalué à  -1 .

        méa culpa..
      • [^] # Re: Au sujet des neunues BSD

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        >tu vois le genre de réaction d'adolescent pré puber qui se moque des gens qui
        >demande de l'aide dans les forums.

        Oui, des gens comme lui quoi:

        "Je vois mal comment un neuneus serait capable d'installer un BSD"

        Moi, je lis ca, je me dis: "ce mec se prend pour un gros Warrior et tous les autres ce sont des blaireaux, surtout les linuxiens, regardez, ils utilisent une souris pour configurer leur machine".
        • [^] # Re: Au sujet des neunues BSD

          Posté par . Évalué à  2 .

          C'est vrai quoi, la souris c'est maaal! D'ailleurs le mode graphique aussi. Et même le moniteur.
          Les vrai warriors, il utilise le clavier, la console serie et l'imprimante à aiguille pour les sorties ecran :o)
        • [^] # Re: Au sujet des neunues BSD

          Posté par . Évalué à  0 .

          Non, rien a voir.
          Tu confonds utilisateur classique et admin.
          voici une breve IMAGE de ce que je vois autour de moi
          Jean paul utilisera sa mandrake et sa souris pour configurer sa machine. Bien et il n'a pas l'intention d utiliser autre chose que ca souris.
          Admin sys linux utilisera une debian pour pas se prendre la tete a installer des progs (package), mais utilisera quand meme sa souris pour ouvrir un xterm et faire des 'nano/emacs /etc/fstab' dans un bash pour configurer un serveur de fichier.
          Admin BSD, n'utilise pas de souris, utilise son sh et son vi pour faire tourner ce meme serveur de fichier.

          Je vais me faire insulter, mais tant pis je l'ai dit. C'est ce que je constate autour de moi et je ne vois pas en quoi cela serait une insulte à linux. Chacun fait comme il l'entend.

          Je pense que le choix de BSD et de linux s'axe sur son utilisation et de ce que
          chacun veut faire. Je mets ma netBSD sur mon serveur sans ma souris et ma debian sur mon poste perso. C'est MA VIE.

          Utiliser une BSD avec un clavier ne veut pas dire 'Warrior', juste que je PREFERE mon clavier à la souris.

          Ton si parce que j'utilise mon clavier sur ma BSD et toi ta souris sur ton linux et que tu te sends insulter, c'est ton probleme, et ne retourne pas tes problemes sur les autres.
          • [^] # Re: Au sujet des neunues BSD

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Bwarf, le jour ou tu me verra installer XFree sur un serveur Debian...

            Je vais meme te trouer le cul! On install des serveurs dans les établissements scolaires basé sur fedora et mandrake et ce sans interface graphique! Tu te rend compte! Meme des fonctionnaires qui ont le niveau bac font des installes de debian sans souris!!

            Tu tombes de haut, non? En tout cas, tu est pathétique...
            • [^] # Re: Au sujet des neunues BSD

              Posté par (page perso) . Évalué à  -2 .

              Pas autant que toi qui t'énerves pour rien.
            • [^] # Re: Au sujet des neunues BSD

              Posté par . Évalué à  0 .

              Tu fais ce que tu veux ainsi que les établissement scolaire. Je n'ai jamais critiqué ceux la, comme je l'ai dit plus haut, chacun son truc.
              Mais ces critiques Linux<->BSD ca commence à être lourd.

              • [^] # Re: Au sujet des neunues BSD

                Posté par . Évalué à  0 .

                En résumé donc, les distributions Linux (je précise bien les distributions et non pas Linux) sont plutôt orientées vers le Desktop en cherchant à contrecarrer Windows auprès du grans public. Quant aux distribution *BSD, elles sont plutôt orientés serveurs, à destination des administrateurs puristes qui refusent de monter une interface graphique sur leurs serveurs (Linux, *BSD ou autres), ce que je comprend car comment paramétrer un serveur quand la couche graphique est planté si l'on est pas un adepte de la ligne de commande et de VI ?
                • [^] # Re: Au sujet des neunues BSD

                  Posté par . Évalué à  0 .

                  Beh, c'est mon impression. L'evolution des distribes linux va de plus en plus vers le desktop à mon avis. Je ne connais que très peu de distrib linux, mais est-ce qu'il y en a une qui peut avoir une install vraiment minimal avec juste les outils standard (donc 0 paquets d'intaller) ??
                  Je viens d'installer une sarge pour divers test avec le kernel et un module spécial pour piloter des puce EMS. Je voulais juste un kernel et un shell. Et pourtant, j'ai vu moulte paquet s'installer, en tout 241 paquet. Tout cela est-il bien util ?

                  Pour en revenir à notre sujet. J'ai peur que PC-BSD veuille faire des BSD un desktop pour utilisateur lambda. Et je n'en voit pas l'interet. Certes on peut mettre un gnome sur BSD, mais si un utilisateur veut autre chose que windows, il y a linux qui, il faut le dire, se rapproche quand meme d'un BSD dans son ensemble, peut importe la licence, l'utilisateur lambda, il s'en fou. il veut un truc simple avec lequel il peut tout faire avec sa souris. Comment pourra t-il choisir si il veut un desktop entre un BSD et un GNU/Linux ? Quels sont les arguments entre un KDE sous BSD et un KDE sous linux ?

                  Bref, je doute de l'interet de PC-BSD, voilà tout.
  • # Init BSD/System V

    Posté par . Évalué à  1 .

    "ils démarrent avec une procédure d'init spécifique"
    Ah ? Ça a quoi de spécifique aux BSDs au juste ? Des Linux avec init BSD et des Unix propriétaires qui donnent le choix entre un init SystemV et un init BSD ça n'existe pas ?
    • [^] # Re: Init BSD/System V

      Posté par . Évalué à  4 .

      Ca existe tu as raison sous linux

      Pour avoir commercer l'administration sur une dizaine de serveurs sous Free BSD pendant des années, et pour avoir tout migré sous Linux ensuite, clairement l'un n'est pas mieux que l'autre.

      BSD c'est très sympas et c'était du bonheur quand j'étais dessus, j'ai migré parce que j'utilisais chez moi linux et c'est plus simple pour faire des essais chez soi sans faire 10 partitions avec un OS différent sur charque.

      Les différences ne sont ni à l'utilisation, ni à la sécurité (et oui car même un bon outil si l'administrateur n'est pas sérieux ça sert à rien), c'est le noyau et sa réaction dans des cas spécifiques.

      Donc affaire de goût ni plus ni moins
    • [^] # Re: Init BSD/System V

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      Ben, personnellement, j'apprécie beaucoup l'init de BSD.
      je préfère tripoter mon /etc/rc.conf, rajouter une ligne et en commenter une autre, que de devoir chercher selon la distro que j'utilise quel programme je dois utiliser pour faire comprendre à mon systeme que je veux que tel script soit executé (update-rc et tout ça).

      Puis bon, cette procédure d'init "spécifique" elle date pas d'hier non plus...
      • [^] # Re: Init BSD/System V

        Posté par . Évalué à  2 .

        chkconfig tu le trouves partout et çà suffit. Mais le fait que tout soit centralisé sous sur l'init BSD c'est sympas. Par contre quand il faut écrire les scripts qui interprète le rc.conf avec ses appels aux autres sripts cela devient complexe, mais comme c'est bien encapsulé çà va.
        BSD et System V c'est vrai que ça rajeunit personne comme procédure d'init tu as raison.
  • # parlons un peu du bestio...

    Posté par . Évalué à  4 .

    Hier, vers trois heure du mat',
    je me dis avant de coucher, voyons
    voir ce que c'est finalement.... je pensais pas
    que je finirais l'installation, mais pour voir un
    peu...

    Je boot donc sur le CD, et hop l'ecran de choix de FreeBSD,
    je prend le choix par default, et je vois donc se lister tout mes peripherique petit a petit...

    Jusqu'au moment ou... plus rien a l'ecran...

    Bon, okay, j'allais eteindre et regarder ça plus tard,
    quand apparait une zolie interface grapique,
    qui me demande sur quelle partition je souhaite
    installer, et me liste d'ailleurs les partition avec leur
    FS et tout et tout... je choisis et click sur suivant...

    5mn de chargement a partir du CD, puis on me demande de
    rebooter...

    Je reboote, et hop kde demarre, avec une invite de login
    et une choix de session...


    Bilan:

    ça dechire... même si je n'aime pas trop KDE, d'autant
    que freeBSD n'avait pas voulut s'installer sur ce PC...!!!

    Je trouve que c'est une super initiative, pour un installation
    rapide (en 20 mn et sans aucune connaissance ou presque) et legere d'un OS.

    Dommage que ce soit avec seulement avec KDE...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.