RedHat porte plainte contre SCO.

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
5
août
2003
Red Hat
RedHat attaque SCO en justice par l'intermédiaire de deux plaintes.

Dans l'une, Redhat veut qu'un jugement reconnaisse que RedHat ne viole aucun droit de SCO. Dans l'autre, RedHat attaque SCO pour avoir "dénigré" RedHat Linux (donc Linux) et démarché des clients de RedHat de façon déloyale (SCO n'avançant aucun élément sur les accusations de violation de droit par Linux, RedHat ne peut se défendre). Cette seconde plainte demande aussi que SCO arrête sa campagne anti-Linux sans fondement qui nuit aux affaires de RedHat.

Cette attaque en justice est sans rapport direct avec IBM/SCO. IBM a même été surpris et n'a pas de commentaire à faire actuellement.

Enfin RedHat annonce la création d'un fond "Open Source Now" pour aider à défendre les sociétés ou organismes à but non lucratif qui font du code sous licence GPL (il n'y a rien sur la licence BSD) contre les attaques en justice. RedHat a déposé 1 million de dollars comme fond initial. SuSE semble intéressé par l'initiative.

SCO a fait une réponse dans la journée.

NdM: merci à tous ceux qui ont proposé aussi cette nouvelle. Ces actions sont une bonne nouvelle pour le Logiciel Libre même si RedHat défend en premier ses intérêts. N'oublions pas que les intérêts de RedHat sont proches des intérêts du logiciel libre.

On peut regretter que ces initiatives ne viennent pas de la FSF et écorne son image de défenseur du logiciel libre. Mais la FSF fait ce qu'elle peut avec ses faibles moyens... Pensez-y si vous envisagez de faire une donation.
  • # ouééééééé

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    \o/ \o/ \o/
    \o\ |o| /o/ |o| \o\

    C'est la fete, tralalalalère ;-)

    Il est grand temps de stopper le FUD de SCO.
  • # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

    Posté par . Évalué à 2.

    1) Mandrake devrait en faire autant. Même si leur santé financière est assez précaire, c'est leur chiffre d'affaire qu'ils deffendent ! Si mes souvenirs sont bon Suze c'est déjà occupé de SCO en Allemagne.
    2) L'idée d'un fond destiné à aider les sociétés qui promeuvent les logiciels libres est simplement excelente. Il reste à l'étendre à tous les pays. En France, si on se débrouille bien les donts peuvent être en partie déductible des impots.
    Si tous les utilisateurs de Linux donnent une somme équivalente à une licence XP + Office ça fait tout de suite une sacrée somme !
    • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

      Posté par . Évalué à 10.

      > Suze c'est déjà occupé de SCO en Allemagne.

      Si c'est Suze qui s'en occupe en Allemagne, en France c'est peut être à Ricard de s'en charger alors


      Ok, je sors

      (ceci dit, en Allemagne je crois que c'est une asso d'utilisateurs ou qqchose du genre qui a porté plainte, pas Suse par eux mêmes)
      • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        (ceci dit, en Allemagne je crois que c'est une asso d'utilisateurs ou qqchose du genre qui a porté plainte, pas Suse par eux mêmes)(ceci dit, en Allemagne je crois que c'est une asso d'utilisateurs ou qqchose du genre qui a porté plainte, pas Suse par eux mêmes)

        En effet, c'est l'asso LinuxTag qui a obtenu en justice la fermeture du site de SCO qui dénigrait linux.
        En revanche, Suse pour se défaire des accusations de SCO a signé un accord et payé une licence SCO pour ne pas etre poursuivi (http://www.zdnet.fr/actualites/business/0,39020715,2102334,00.htm(...)).
        De plus Suse est SCO sont associés dans United Linux.

        Alors bon, Suse semble plus proche de SCO que des contestataires comme RedHat dans cette histoire.
        • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

          Posté par . Évalué à -1.

          ils auraient couché ensemble ?

          un United Linux aurait vu le jour ???

          on m'aurait menti ? bon je sors ->[]
        • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

          Posté par . Évalué à 1.

          le lien n'est pas le bon à mon avis.

          Je ne sais pas si SuSE a acheté une licence auprès de SCO et d'ailleurs je ne le pense pas puisque SuSE est, avec Red Hat, dans la ligne de mire de SCO pour cracher au bassinet comme IBM.
        • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

          Posté par . Évalué à -1.

          C'est quoi ton délire!!!

          Ton lien parle d'un différent entre SuSE et la société Crayon au sujet du programme Crayon de KDE....

          SuSE a toujours été contre les actions de SCO et n'ont plus de contacts commerciaux avec eux.
        • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          C'est quoi ce lien à deux balles que tu nous mets. C'est un trux qui date de janvier 2002 et qui n'a rien à voir avec SCO.

          T'es payé par SCO pour raconter des conneries ?

          De plus le fait que Suse et SCO sont associés dans UnitedLinux n'a rien à voir nous plus. Cette union est bien antérieur aux FUD de SCO envers linux.
          Je te signale que SCO a ouvertement attaqué Suse au meme titre qu'IBM et Red Hat.
        • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          je me suis gourré de lien, en effet... je cherchais l'url sur zdnet et j'ai été trop vite.

          Je me corrige donc moi meme:

          http://news.zdnet.co.uk/business/0,39020645,2134297,00.htm(...)

          Suse a passé un accord avec SCO, peut etre pas un achat de licence, mais des "cross-licensing arrangements".

          Toutes mes excuses pour la mauvaise URL, faut pas vous enerver comme ca...
          • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

            Posté par . Évalué à -4.

            C'est commun quand 2 sociétés s'échangent des développeurs. Je ne vois toujours pas où tu veux en venir. A voir tu n'as pas trop lu le contenu du texte....

            Donc arrête de dire des conneries la prochaine fois!
            • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

              Posté par . Évalué à 3.

              >Je ne vois toujours pas où tu veux en venir

              Au fait que Suse est proche de SCO :

              A joint development agreement between SCO and SuSE will protect SuSE from any legal action, the Linux seller has said

              Si je comprends bien cette phrase, Suse estime que l'accord qu'il possède avec SCO le protège d'une quelconque action en justice de la part de SCO. Maintenant, effectivement, Suse n'a pas acheté de license à SCO pour se proteger mais ça démontre ce que ArnY voulait dire (je cite) :

              Alors bon, Suse semble plus proche de SCO que des contestataires comme RedHat dans cette histoire.

              Donc non ce n'est pas des conneries.
    • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

      Posté par . Évalué à 8.

      En même temps, ça consiste à réunir un magot et à dire aux vautours : servez-vous ! Il serait peut-être sain de s'inspirer de ce que font les gouvernements face à une prise d'otages : ne jamais payer la rançon.
      • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

        Posté par . Évalué à -5.

        [...] s'inspirer de ce que font les gouvernements face à une prise d'otages : ne jamais payer la rançon.

        Les gouvernements ne paient jamais de rançon ?! Quelle naïveté ! La transaction manquée en le Ministère de Affaires Etrangères Français et les FARC de Colombie, ça ressemble pas à un paiement de rançon ?

        -1 (pour hors-sujet)
      • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

        Posté par . Évalué à 9.

        Justement dans ce genre de plainte payer la rançon c'est s'arranger à l'amiable pour éviter un procès encore plus couteux. C'est vrai que ca fait mal de voir de l'argent qui pourrait servir au développement des softs être détourné vers les avocats mais au moins les vautours du chantage juridique seront moins enclins à menacer les gens avec des arguments non-fondés s'il y a de fortes chances qu'ils doivent aller en procès (qui est aussi couteux pour eux que pour leurs victimes).

        RedHat vient de frapper un grand coup et si d'autres entreprises suivent le mouvement je ne donne pas cher de la peau de SCO (je n'en donnais déjà pas grand chose face à IBM).
      • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

        Posté par . Évalué à 3.

        Je dirais même plus : une prise d'otage sur le territoire français se solde toujours (sauf qq cas exceptionnels) par la mort des terroristes.
        (Cf Human Bomb, les preneurs d'otage de l'avion à Marseille,....)
        Ca permet de faire passer le message simple : faites vos conneries ailleurs, ou il vous arrive malheur.
  • # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Les autres boites de logiciels libre devraient en faire autant ! (éditeurs de distros, mais aussi de softs uniques, sans oublier SSLL, ...)

    D'autant plus que les remous engendrés par SCO séduisent Microsoft...
    • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

      Posté par . Évalué à 9.

      Pour une fois j'ai envie de me faire l'avocat du diable ....

      L'entreprise qui "profite" le plus directement de cette histoire est Sun ... qui n'hésite pas à démarcher les entreprises sous Linux et proposent de migrer vers Solaris (alors que Sun propose aussi du Linux ...)

      De plus, si je me souviens bien de ce que j'avais lu, Sun avait une sorte de contrat l'autorisant à acheter des actions de SCO a prix préférenciels. Je peux rechercher l'article si ça intéresse quelqu'un ;)
      • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

        Posté par . Évalué à 2.

        Je suis preneur! mais cette info ne me surprends qu'à moitié, car elle rejoint ce que j'avais lu il n'y a pas longtemps : Sun se serait rapproché de SCO (source : ben je sais plus :/ je crois qe c'était une depeche dans Login, mais j'en suis pas sur).
        • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

          Posté par . Évalué à 8.

          Voilà un article en français et quelques liens retrouvés:

          Affaire Unix/Linux: Sun a discrètement élargi son contrat de licence avec SCO
          11 juillet 2003
          11 juillet 2003

          Alors que Sun profite du conflit Unix/Linux entre SCO et IBM pour mener une campagne marketing agressive, la SEC révèle que le fabricant de serveurs et le détenteur des licences Unix ont passé un accord comportant des options boursières.

          Nouveau rebondissement dans la guerre engagée par SCO Group, détenteur des licences du système d'exploitation Unix, pour obtenir des réparations sur l'exploitation du noyau Linux qui comporterait des éléments importants copiés à partir d'Unix.

          Alors que SCO réclame 3 milliards de dollars à IBM pour avoir
          commercialisé des machines équipées d'OS GNU/Linux, après l'avoir attaqué en justice (lire notre dossier spécial), il apparaît que Sun Microsystems, premier vendeur mondial de serveurs Unix, a passé en février dernier un nouveau contrat de licence, resté jusqu'alors secret, avec SCO.

          L'objectif était d'étendre les droits d'utilisation d'Unix, que Sun avait en premier lieu acquis en 1994 pour développer son propre système d'exploitation à base d'Unix, Solaris.

          D'après un document légal que SCO a remis cette semaine à la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme américain des marchés financiers, il apparaît que SCO a assorti le paiement de cette licence de la possibilité pour Sun d'acheter jusqu'à 210000 actions SCO Group, au prix très compétitif de 1,83 dollar.

          La licence élargie signée en février sur le système Unix-V ("Unix System V Release 4") autorise Sun à utiliser des composants, afin de réaliser par exemple des pilotes de périphériques, comme des disques externes ou des cartes réseau. Le premier vendeur mondial de serveurs Unix avait besoin de ces briques logicielles pour son système Solaris fonctionnant sur plate-forme Intel, a précisé à notre rédaction américaine un porte-parole de Sun.

          Un contrat qui fait les beaux jours de Sun

          «Nous savons à présent pourquoi Sun a pu se sentir si confiant dans toute cette affaire [SCO/Linux]», commente Gordon Haff, analyste pour la société américaine de conseil en informatique Illuminata. Une confiance qui a permis à Sun de lancer une stratégie marketing agressive, poursuit-il.

          Depuis juin dernier, Sun mène opportunément une campagne publicitaire aux États-Unis sur le thème de l'affrontement entre IBM et SCO Group. Une opération qui a pour but d'attirer vers lui les clients de ses concurrents, effrayés par tout risque légal.

          Le géant américain déclarait en juin dernier, à l'occasion du lancement de cette campagne, ne pas être affecté par les revendications légales de SCO sur Linux, car il avait acheté comptant sa licence Unix il y a des années. Mais sans mentionner le fait qu'il avait renouvelé ce contrat, qui contient des options d'achat sur les titres SCO.

          Le porte-parole de Sun a déclaré qu'avant que le contrat ne soit modifié cette année, le groupe a dépensé 82 millions de dollars pour acquérir les droits d'utiliser Unix.

          Copyright (c) 2003 ZDNet France. Tous droits réservés. ZDNet France et le logo de ZDNet France sont des marques déposées par ZDNet.


          http://linuxtoday.com/infrastructure/2003071101626OSBZLL(...)
          http://zdnet.com.com/2100-1104_2-5057033.html(...)
          • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

            Posté par . Évalué à 6.

            Sans vouloir te vexer le lien suffit amplement car je ne crois pas que Linuxfr ai le droit de contenir des copier-coller d'article de ZDNet dans ses tribunes.

            il vaudrait mieux que tu fasses un résumé des points importants et que tu rajoutes le lien vers l'article au complet.


            PS: En plus, tu as oublié le nom de l'auteur !
            • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

              Posté par . Évalué à 4.

              après ZDNet va poursuivre linuxfr en justice pour avoir scopié-trollé leur article et va réclamer 3 milliards d'euros à Fabien !!!
              • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

                Posté par . Évalué à 2.

                ---------
                qui comporterait des éléments importants copiés à partir d'Unix.
                ---------

                Il n'y avait pas seulement quelques dizaines de lignes d'incriminées ?

                Si c'est le cas, alors voilà un journaliste qui a le sens de la proportion ....
  • # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    "On peut regretter que ces initiatives ne viennent pas de la FSF"

    Pour le fond de soutien, OK, même si la FSF n'a peut être pas 1 million de dollars en poche.

    Cependant, pour le dénigrement de Linux, la FSF aurait eu moins de légitimité à porter plainte. Quelle est le préjudice pour la FSF ?
    Alors que si c'est RedHat, une entreprise, elle peut brandir son chiffre d'affaires, sa liste de clients perdus, ...etc.
    • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      La FSF défend les logiciels dont elle détient les droits (de toute façon dans un procès, il faut être concerné pour pouvoir intervenir). Cf la présentation de M. labo de conformité avec la GPL (alias David Turner) aux RMLL 2003. La FSF évite les procès et a toujours obtenu les modifications souhaitées à l'amiable jusqu'ici (cinquantaine de cas par an).

      http://media.april.org/audio/RMLL-2003/David-Turner.ogg(...) (30 Mo)
      • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

        Posté par . Évalué à 5.

        tout-à-fait d'accord, mais si on veut être complet il faut préciser que la FSF a aussi pour mission de défendre les droits des utilisateurs de logiciels libres :

        We rely on support from individuals like you who support FSF's mission to preserve, protect and promote the freedom to use, study, copy, modify, and redistribute computer software, and to defend the rights of Free Software users

        source : http://www.fsf.org/(...)

        mais comme je le dis en dessous, les arguments que peut apporter la FSF dans l'affaire pèseront moins à mon avis que les arguments de pertes de CA que peuvent apporter les éditeurs comme Red Hat ou Suse
    • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

      Posté par . Évalué à 3.

      De plus, il s'agissait du Hurd, la FSF serait sur le coup dans la seconde, mais Linux, le truc ingrat qui refuse de s'appeller GNU/Linux...
    • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Il reste bien le préjudice moral... Mais si c'est pour gagner un dollar symbolique, le jeu n'en vaut pas la chandelle.
  • # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

    Posté par . Évalué à 10.

    On peut regretter que ces initiatives ne viennent pas de la FSF

    ben ça me parait logique non ?

    les 3 points que soulève RedHat seraient totalement incongrus de la part de la FSF :
  • La FSF veut qu'un jugement reconnaisse que la FSF ne viole aucun droit de SCO

  • euh... ben ils développent pas linux que je sache :)
  • La FSF attaque SCO pour avoir "dénigré" Linux et démarché des clients de la FSF de façon déloyale

  • no comment :)
  • La seconde plainte demande aussi que SCO arrête sa campagne anti-Linux sans fondement qui nuit aux affaires de la FSF

  • ca fait pas sérieux non plus :)


    ces plaintes ne peuvent être déposées que par une entreprise qui a des intérêts commerciaux en jeu, et qui est donc potentiellement victime d'un préjudice...

    mais linux est un logiciel libre donc effectivement la FSF a pour mission de le défendre et de défendre les droits de ses utilisateurs
    cependant, je ne vois pas trop quel genre de plainte pourrait déposer la FSF
    diffamation? je ne sait pas qui peut se prononcer victime de cette diffamation... peut-être l'ensemble des développeurs de linux, et avec la FSF pour porte parole... mais surtout des entreprises privées comme RedHat pour qui le préjudice est là financier, ce qui a bien plus de poids dans un procès US
  • # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

    Posté par . Évalué à 5.

    pour aider à défendre les sociétés ou organismes à but non lucratif qui font du code sous licence GPL (il n'y a rien sur la licence BSD)

    pour les BSD tu n'en as pas besoin, tu fais ce que tu veux du code, la seule restriction c'est que le copyright soit present (rarement le cas, on peut tout de meme voir le copyright BSD dans le nsloockup de certaines versions de windows). Franchement, faire des proces pour un "static char[]", c'est un peu inutile :-).

    Toutefois, il s'agit la d'une tres tres bonne initative :-)
    A quand un proces contre Sony et autres fabricant de produit electronique avec un linux embarque ? C'est bien joli de dire "Ca tourne sous linux" mais un jour, il faudrait que la GPL soit respectee. :-)

    ----> -1
    • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

      Posté par . Évalué à 8.

      T'as acheté un produit Sony avec un linux embarqué, tu leur as demandé les sources et ils ont refusé ? C'est la seule obligation que leur impose la GPL (avec une proposition explicite de filer les sources livrée avec le produit peut être)
    • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

      Posté par . Évalué à 7.

      ce qui est vrai en tout cas c'est que beaucoup d'entreprises développant des logiciels proprios pompent du code source GPL ni vu ni connu, et que personne ne le saura jamais...

      c'est tellement facile et sans danger !
      • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        c'est tellement facile et sans danger !
        Jusqu'à ce qu'un ancien employé mécontent les dénonces (et ce jour là aie aie aie).
      • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

        Posté par . Évalué à 3.

        sans danger ?

        demande a sigma design


        ben ouais, ca demande un peu de finesse pour pas se faire voir
        • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

          Posté par . Évalué à 1.

          c'est quoi l'histoire ?
          • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Ils ont volé le code de XviD, le codec MPEG4 libre pour l'inclure dans leur carte de décompression matériel.

            L'équipe de XviD a bataillé ferme pour que leurs droits, leurs copyrights et la GPL soit respecté par cette société.

            Hélas, là où une société aurait pu demander des millions de dollars en dommage et intérets pour le préjudice subit, je crois que XviD n'a rien eu d'autres que des pseudos excuses de Sigma Design pour ce vol de code "par un stagiaire".

            Bien sûr, publiquement, Sigma Design à fait un beau communiqué de presse pour Yahoo Biz et autres lecture pour costard-cravatte aux dents lognues disant qu'ils soutenait le logiciel Libre en offrant à la communauté libre leur savoir-faire en matière de MPEG4 (sic) :(((

            A la date d'aujourd'hui, je sais pas si le différent entre XviD et Sigma Design est totalement réglé.
            • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              Au delà tu tapage médiatique qu'on a pu faire pour les faire plier... on a eu droit à rien, et comme tu le signales si bien, Sigma a même sauvé les apparences en disant que c'était leur choix de publier les sources.

              Donc pour faire cours:
              - l'affaire Sigma vs XviD est fini depuis longtemps.
              - XviD n'y a rien gagné et les auteurs encore moins.
              - Sigma n'a jamais avoué clairement leur faute, et Sigma s'est bien foutu de la gueule du Libre à travers leur attitude.

              A savoir qu'aux états unis, nous (auteurs d'XviD) aurions pu demander des dommages et intérets pour non respect de nos droits d'auteurs, mais n'ayant pas une thune à perdre dans des procès, et vu le flou juridique autour de la légalité même d'XviD[1], nous ne nous y sommes pas risqué... des fois que ca se retourne contre nous.

              [1] le MPEGLA ne souhaite pas se prononcer sur la légalité de codecs distribués ss forme de sources. En effet, il est très difficile de juger si un source est un produit fini et donc soumi aux licenses MPEGLA, ou s'il s'agit d'une réécriture de l'implémentation de référence, auquel cas le MPEGLA ne pourrait demander des royalties.
              • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                On m'avait dit dans une discussion sur Linuxfr, que si les lecteurs DVD Kiss lisaient le Xvid, c'était en partie grâce à cette affaire.
                Le Kiss intègre une carte sigma, et sigma aurait integré xvid suite à cette affaire.
                Où est la vérité ? Ailleurs ?
                • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

                  Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                  XviD, DivX >= 4, FFMPEG, 3ivX, Quicktime générent du contenu ISO MPEG4 (sauf bug involontaire). La différence entre tous ces codecs c'est les algorithmes employés et les fonctionnalités permises.

                  Donc pour clarifier les choses: "lire du XviD", ca revient à lire du ISO MPEG4 Simple Advanced Profile (pour le CVS depuis plus de 8mois)... ou du Simple Profile (pour la série 0.9.x). Les profiles servent juste à indiquer quel sous ensemble de fonctionnalités a été utilisé parmi celles dispos dans le standard MPEG4; ca permet aux industriels de fabriquer du matériel intéropérable pour un profile donné.

                  Donc "lire du XviD" n'implique pas du tout qu'il y ait du code XviD qq part. Cela implique par contre la présence d'un décodeur MPEG4. En ce qui concerne Sigma, si cette boite avait aussi mis XviD dans ses puces, le matériel devant être acheté, et la puce devant faire l'objet d'un reverse engineering... bah on a pas vérifié (manque d'envie, de moyens financiers et techniques, de temps).

                  Pour les curieux, voila un tableau qui récapitule les fonctionnalités des différents codecs MPEG4:
                  http://www.mplayerhq.hu/%7Emichael/codec-features.html(...)

                  A noter que DivX qui est de loin le plus utilisé, est aussi de loin le moins respectueux du standard. Pour ma part, je conseille FFMPEG en tant que décodeur (le plus complet, puis mplayer/xine l'utilisent, ça tombe bien) et XviD comme codeur (bah oui, sinon je coderais pas sur ce projet)
          • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

            Posté par . Évalué à 2.

            Violation de GPL du codec vidéo XviD par Sigma Design (...) :

            http://linuxfr.org/2002/08/22/9360.html(...)
            http://linuxfr.org/2002/10/16/9987.html(...)
          • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Cela date de l'année dernière : http://linuxfr.org/2002/08/24/9375.html(...)

            Cette boîte avait sorti un codec vidéo, et dedans il y avait un morceau de code GPL de Xvid (le codec MP4 libre, concurrent de DivX).

            Dans un premier temps, ils ont niés. Puis ils ont dit que tout était de la faute d'un de leur développeur, qu'ils disent avoir viré.

            Le truc important, c'est que comme leur oblige la GPL, ils ont du fournir le code source de leur codec complet, la partie GPL bien sûr, et ... celle qu'ils avaient fait. : http://www.sigmadesigns.com/products/RMP4_download.htm(...) (le lien "source code for programmers")

            Bref, la GPL a gagné sur toute la ligne. Mais je rejoins les commentaires plus haut : pour un fait reconnu, combien d'utilisations illegale de la GPL sont fait ? Sans compter tout les developpements internes des entreprises....
            • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

              Posté par . Évalué à 2.

              > ? Sans compter tout les developpements internes des entreprises....

              S'il n'y a pas distribution externe, y a pas de pbs, non ?
              • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

                Posté par . Évalué à 1.

                Ouais, tu n'es tenu de redistribuer le code sous gpl qu'à partir du moment où tu distribues le programme à qqu'un. Pour les développements internes, tu peux donc faire ce que tu veux avec la GPL (même si en théorie, je pense que les employés de la boîte sont autorisés à sortir le code et à en faire ce qu'ils veulent ?)
                • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

                  Posté par . Évalué à 2.

                  même si en théorie, je pense que les employés de la boîte sont autorisés à sortir le code et à en faire ce qu'ils veulent ?

                  Ça, j'en doute très fort. Suffit de lire un contrat de travail. Le boulot qui est fait dans l'entreprise appartient à la boite, gpl ou non.
                  • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Je pensais à un logiciel en gpl modifié qu'on file à un employé d'une boite pour qu'il bosse avec. A priori, il a le droit de demander les sources et de le redistribuer, non ?
                    • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Là je sais pas.

                      Je suppose que s'il a besoin du sift pour son boulot, étant donné qu'il est employé de l'entreprise, il n'y a pas redistribution. Je suis pas juriste.
                • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Ouais, tu n'es tenu de redistribuer le code sous gpl qu'à partir du moment où tu distribues le programme à qqu'un

                  il faut preciser que c est a la personne que tu dois fournir le code source et pas tout le monde , evidement a partir du moment ou tu fournis un prg publiquement tu es tenu de mettre a disposition publiquement.
                  • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

                    Posté par . Évalué à 2.

                    il faut preciser que c est a la personne que tu dois fournir le code source et pas tout le monde

                    Ce qui revient quasiment au meme, vu que cette personne a l'autorisation de le redistribuer a qui bon lui semble.
    • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

      Posté par . Évalué à 4.

      pour les BSD tu n'en as pas besoin

      Euh, je suis pas convaincu, la: ce que reproche SCO, c'est d'avoir utilisé/diffusé "des trucs à eux" (je suis pas plus précis, forcément, eux non plus).

      Demain, ils pourraient très bien proférer la même accusation (avec autant d'arguments irréfutables, n'en doutons pas ......) sur le noyau de FreeBSD (ou d'Open, ou de Net, je veux pas lancer de troll :-):

      "Machin qui travaille chez truc a pris du code à nous, et l'a mis dans le noyau de XBSD, donc toute personne utilisant le noyau de XBSD doit nous acheter une licence".
    • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      tu confonds copyright et licence.

      Un copyright désigne le détenteur de la propriété intellectuelle d'un code / d'un article.
      Une licence spécifie la manière dont on peut jouir de l'utilisation/exploitation d'une propriété intellectuelle telle qu'une doc ou un soft.

      Bref, il y a moyen de dire tout cela de meilleure manière, mais je ne suis pas juriste... je me perds un peu dans les droits d'auteurs, droit d'usage, droit d'exploitation, etc... etc...
      • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

        Posté par . Évalué à 1.

        tu confonds copyright et licence
        celle la de confusion, on peut plus la faire sur linuxfr sans que baptiste débarque sorti de nulle part :o))

        bonne réactivité en tout cas !
        • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          héhé... je me suis assez pris la tete avec Gentoo Inc. et Zynot Foundation ... :c/ bien malheureusement. :c(
          Mais tout cela devient hors sujet.

          Juste noter que j'ai été super super impressionné par le nombre de "libriens" ne faisant pas la différence. Ca serait bien d'avoir une doc référence à ce sujet, relativement accessible, de manière à pouvoir avertir les gens... si jamais vous trouvez ca, faites signe ! :c)
      • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

        Posté par . Évalué à 2.

        Je vais etre plus precis alors.
        On va prendre la licence FreeBSD
        http://www.freebsd.org/copyright/freebsd-license.html(...)

        Dans les sources de FreeBSD tu as plusieurs type de licences :
        1. BSD revised
        2. FreeBSD
        3. beerware
        4. un copyright et "vous en faites ce que vous voulez"
        5. rien du tout (par defaut copyright FreeBSD project + licence FreeBSD)

        En gros, le code tu en fais ce que tu veux, tu les fous dans une boites noires, tu ne dois rien a personne.
        Le code "appartient" a l'auteur (au projet FreeBSD si il n'y a pas de copyright), mais l'utilisateur peut modif tout ce qu'il veut le vendre etc... sans rien dire SAUF qu'a un endroit, tu dois garder le copyright et la licence, meme pour 10 ligne de code.
        • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Ben oui donc une société reprend le code... puis attaque un projet bsd pour "vol" de code... Donc il faut aussi défendre le code BSD... car il est encore plus facilement intégrable ailleurs sans devoir le revendiquer....

          ==> les logiciels BSD ne sont pas à l'abri de FUD à la SCO....
          • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

            Posté par . Évalué à 2.

            Ils l'ont subi, cf les liens plus haut.
            Sauf que les fondateurs de FreeBSD et NetBSD ont un papier qui precise que le code litigieux ne sera pas diffuse et que le code qui en descent (la reecriture) ne pourra pas faire l'objet de poursuite.

            En ce qui concerne le vol de code, ou copyright retroactif, c'est quasiment impossible. Le CVS les mailling list et le poids des devs, les copyrights, sont des barrieres contre ca. plus de details
            dans le prochaine commentaire (plus bas)
            • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              En parlant des "logiciels BSD", je ne parlais pas que de Free/Open/Net BSD... je parlais de tous les logiciels ayant une license BSD ou apparentée... Eux ne sont pas à l'abri, même si comme tu le souligne Free/Net BSD on un papier qui les mets à l'abri... encore que vu le FUD que fait SCO sur linux, un papier comme celui-là ils s'en balancent...
      • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

        Posté par . Évalué à 2.

        ah, j'ai oublie de preciser un point...
        alors avant de dire :
        tu confonds copyright et licence.
        Demande toi pourquoi j'ai ecrit ca.
        Le copyright dans nslookup est la seule condition de la licence BSD originelle qd tu piques un soft/du code.
        nslookup vient de BIND, le B de BIND c'est Berkeley.
        BIND est sous licence BSD, et non BSD revised. La licence BSD a ete revisee car on lui reprochait son cote "publicitaire" : Le static char[].
        Je prefere preciser apres coup car il est vrai que ca prete a confusion
    • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

      Posté par . Évalué à 5.

      Si la bsd n'est pas couverte, c'est parce que le BSD protège mal les sources et surtout les sociétés qui font du logiciel libre.

      Imagines si Linux était sous BSD. IBM (ou un autre) reprend Linux, l'améliore et ne rediffuse pas les sources. Si Redhat fait du BSD, c'est comme s'il donnait du code sans contre-partie. D'ailleur Microsoft adore la licence BSD et déteste la licence GPL.
      • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

        Posté par . Évalué à 5.

        la BSD protege mal ses sources depuis presque 30ans.
        a la base UNIX c'est 50% de BSD (voir plus) et 50% de AT&T.
        la licence BSD c'est l'ancetre de la GPL.

        Imagines si Linux était sous BSD. IBM (ou un autre) reprend Linux, l'améliore et ne rediffuse pas les sources. Si Redhat fait du BSD, c'est comme s'il donnait du code sans contre-partie. D'ailleur Microsoft adore la licence BSD et déteste la licence GPL.


        tu veux une liste des boites qui utilisent des BSD sans filer les sources ?
        * NOKIA : leur firewall sont bases sur FreeBSD
        * Arrowpoint (rachete par cisco)
        * Network Appliance
        etc...
        tu as aussi bcp de serveurs mail/DNS "prioprio" qui utilisent le core de sendmail et de bind.
        Et je ne parle pas d'apache !!
        La plupart des boites noires qu'on te vends, dedans, c'est un BSD.
        Tu crois que les boites vont se faire chier ?

        Pourquoi DARPA supporte FreeBSD (via TrustedBSD). Car a terme ca passera dans le trou noir de l'industrie.

        Voyons quand meme le bon cote des choses : plusieurs modifications sont releasees 2ans apres, mais pas toutes helas.
        Quand on code pour du BSD (le core) c'est le jeu.
        Si une boite veut faire du libre, la GPL c'est le top, BSD c'est courrir au suicide :)

        BSD se fait piller depuis 30 ans, par tout le monde de Windows a linux, de MS aux projets GNU. C'est la regle du jeu, et ce n'est pas nouveau.
        Chacun choisit sa licence.
  • # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

    Posté par . Évalué à 8.

    AMHA, Red Hat a fait le bon choix ! Voilà la seule manière d'arreter les ragots et d'entrenir les rumeurs autour de Linux. Alors que les logiciels libres commencent à percer et à montrer leur vraie valeur, ce genre de "flottements" empechent les entreprises de faire un choix juste.

    Effectivement, Red Hat défend avant tout son bout de gras, mais c'est toute la communauté du libre qui va en bénéficier, ne l'oublions pas.
  • # Linux n'est pas content non plus ....

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

  • # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    > SCO has consistently stated that our UNIX System V source code and derivative UNIX code have been misappropriated into Linux 2.4 and 2.5 kernels. We have been showing a portion of this code since early June.

    Quelqu'un a une URL où on peut voir la fameuse portion du fameux code depuis "début juin"???
    • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

      Posté par . Évalué à 4.

      Non, t'as pas signé de NDA (Non-Discolsure Agrement, accord de non-divulgation) : ce code, tout le monde peut le voir, puisqu'il est dans les sources du noyau. Donc on saura bien un jour quelle est la portion fautive. Quel intérêt de signer un accord de non-divulgation pour empêcher de trouver où est le code fautif, qui pourra probablement être remplacé facilement, à part faire le jeu de Sun et Microsoft ? Il y a clairement volonté de la part de SCO de nuire à l'image de Linux en insistant aussi lourdement sans toutefois donner précisément l'emplacement du code incriminé dans les sources.

      La suite est sympa aussi : " on fait pas de FUD, mais Linux est une version non-autorisée d'Unix, alors il ne faut pas s'en servir. "
    • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Bin non... C'était contre la signature d'un non-disclosure agreement... Ceux qui l'ont vu n'ont pas le droit d'en parler.
    • [^] # Des preuves

      Posté par . Évalué à 3.

      Les États-Unis vont-ils apporter la preuve de l'existence de cette portion de code massive ?
  • # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

    Posté par . Évalué à 2.

    IBM a même été surpris et n'a pas de commentaire à faire actuellement.

    Comment sait-on que IBM a été surpris s'ils n'ont pas fait de commentaires ?
    • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

      Posté par . Évalué à 1.

      Parce que les journalistes ont demandé leur avis et ils ont répondu qu'ils n'étaient pas au courant et n'avaient pas de commentaires à faire.
    • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

      Posté par . Évalué à 1.

      Tes neurones ont fondu avec la chaleur ?

      c'est l'inverse : pas de commentaire ( tout pret) parce que surpris
    • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

      Posté par . Évalué à 2.

      très fort :-)

      c'est parce que les gros yeux (bleus) d'IBM se sont équarquillés, son souffle s'est coupé et il a tremblé de peur

      toux ceux qui étaient dans le coin l'ont bien remarqué !!
    • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

      Posté par . Évalué à 0.

      C'est dans l'article zdnet :

      "This came as a surprise to us," IBM said Monday in a statement. "We have not had a chance to talk with Red Hat about this yet. So we have no comment at this time."
  • # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

    Posté par . Évalué à 1.

    bah...

    demander de l'argent pour utiliser linux est vraiment une chose stupide à mon avis


    Si SCO gagne, dès qu'on connait les lignes fautives, on les remplace pis je part un fork de Linux nommé Jepeto48 et je vais avoir la paix, je n'utilise plus linux
    • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

      Posté par . Évalué à -1.

      T'as qu'à utiliser multideskOS comme tous les vrais geeks, tu n'aura plus ce genre de problemes...

      bah >--> -1
      • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

        Posté par . Évalué à 1.

        mais non, multideskos sapu, euh sa pu sai tout

        il faut utiliser gnu c'est pareil que multideskos, c'est un OS mais pour l'instant il a besoin de linux pour tourner mais un jour il sera finit !!
    • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      SCO en est bien conscient, c'ets pour ça qu'ils veulent faire croire que Linux, DANS SA GLOBALITÉ, est une copie non autorisé de "UNIX System V" dont _ils auraient_ les droits et que par conséquent chaque ils doivent toucher des sous sur chaque copie de Linux pasée, présente et à venir !
  • # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

    Posté par . Évalué à 1.

    Excellent !

    C'est la réponse du berger à la bergère. L'idée d'avoir un fond de défense du LL est tout simplement excellente et nécessaire, SCO pouvant malheureusement faire des émules.

    Comme quoi, il faut de tout dans le monde Linux, du très communautaire Debian aux grosses sociétés commerciales qui sont les plus aptes à le défendre de manière financière dans ce genre de situation déplorable de la part de SCO.

    Là je dis de toute manière peux être une bétise (pas le temps de tout lire ;o)) mais SCO n'est pas le créateur d'UNIX System V, et je doute que leur code aie été ouvert à une époque donc c'est un peu fort d'accuser les autres. Hormis de l'espionnage industriel ou un ancien employé de chez SCO qui a piqué du code je ne vois pas ce que çà viendrait foutre dans un bon UNIX ;o)

    De toute manière, ils sont aigris car Solaris, HP-UX et AIX et connaissent plus de succès, et qu'ils n'ont pas réussis leur coup avec leur Linux (d'ailleurs ils ont besoin de faire un United Linux avec SuSE pour leur apporter une crédibilité).

    Vivement que çà SCOule ! ;o)
  • # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

    Posté par . Évalué à 2.

    Et hop, on prend (quasiment) les mêmes et on recommence ;) !
    Les boites de nos jours passent plus de temps dans les procès que dans leur activité initiale !

    J'exagère un peu mais c'est vrai que ça devient du n'importe quoi ces procès dans tous les sens, même si ils sont légitimes.
  • # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

    Posté par . Évalué à 2.

  • # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

    Posté par . Évalué à 2.

    Si SCO dépensait le fric qu'ils claquent à emm* le monde à payer des développeurs, ils auraient peut-être un produit potable à vendre et un moyen honnête de gagner leur vie.

    J'ai pratiqué SCO il y a quelques années je n'ai pas été impressionné. UnixWare c'était aride et triste mais au moins ça marchait à peu près (quand Novell l'a racheté). Depuis d'après ce que j'ai vu les ventes sont en chute libre.

    Ceci dit pour une fois que c'est le truc naze qui ne se vend pas, on ne va pas se plaindre.
    • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Il n'y a plus de développeurs chez SCO, s'il en restait ça aurait fini par se savoir ! Il ne reste plus que les avocats qui essaient de ramasser un maximum de fric avant de mettre la clef sous la porte en partant.
      Meme si ils perdent leurs procès, ils se seront payés avant.
  • # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

    Posté par . Évalué à 7.

    Je suis sûr que celui qui, finalement, tire toutes les ficelles, c'est RMS qui cherche à torpiller Linux pour promouvoir le Hurd.
    • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

      Posté par . Évalué à 0.

      Ca sent le troll mais pas grave !

      Je pense que RMS torpillera GNU\linux quand GNU\Hurd sera assez abouti parce que ca fait quand meme pas mal d'année qu'il le developpe ... mais que ca avance pas trop ...

      D'ailleur j'avais essaye de l'install ( GNU\Hurd K2 ) mais impossible alors bon ...

      Sinon pour l'attaque de RedHat est parfaitement justifie ... personne aime perde ca part du gateau...
    • [^] # Re: RedHat porte plainte contre SCO.

      Posté par . Évalué à -1.

      C'est l'utilisation de GNU/Linux et non Linux pour nommer son système son cheval de bataille. Puis RMS utilise Linux. Pardon GNU/Linux.
  • # SuSE soutient RedHat.

    Posté par . Évalué à 4.

    SuSE soutient l'initiative de RedHat :
    http://www.suse.com/us/company/press/press_releases/archive03/sco_r(...)

    Les mots sont assez dures :
    We applaud their efforts to restrict the rhetoric of the SCO group -- and the FUD they are trying to instill

    SuSE annoncera prochainement ce qu'il font faire pour appuier l'initiative de RedHat :
    and will determine quickly what actions SuSE can take to support Red Hat in their efforts.
  • Suivre le flux des commentaires

    Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.