Remplacement de Photoshop par Krita dans une université parisienne

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, ZeroHeure, Snark et Ontologia. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
84
17
jan.
2015
Graphisme/photo

Après avoir réussi une levée de fonds de près de 20 000€, le projet Krita a une bonne nouvelle pour cette année 2015.

Le département Arts et Technologie de l'Image (ATI) de l'université Paris 8 est en train de remplacer Photoshop par Krita cette année.

Ce département a pour but d'apprendre aux étudiants :

  • à utiliser des logiciels graphiques (2D, 3D, effet spéciaux et Compositing) ;
  • à programmer les leurs (en Python, C# ou C++).

Jusqu'à récemment il utilisait Adobe Photoshop mais à cause de prises en charge inadaptées de l'entreprise, le département a décidé de le remplacer.

Krita logo

En novembre dernier, François Grassard (enseignant de Compositing à l'ATI, bien connu des utilisateurs de Blender/Natron) a invité David Revoy à faire une présentation générale de Krita 2.8 et la facilité de ce changement. Une présentation longue de 4 heures a expliqué toute l'interface et les fonctionnalités clés de Krita 2.8.

Krita 2.8

Deux insuffisances ont été pointées : le mode single viewport/canvas et le manque de la transformation de perspective. Mais heureusement ces fonctionnalités sont déjà présentes dans la prochaine version (pour comprendre ce qu'est la transformation de perspective, une vidéo est présente).
Les fonctionnalités les plus appréciées étaient la longue liste de modes de fusion, le mode de texture Wrap around, les possibilités de faire des compositing complexes avec la pile de couches (par exemple des couches de clones) et bien sûr l'intérêt d'étudier le code et de le modifier.

À noter que les logiciels libres ne sont pas inconnus dans ce département (NdM: et de Paris VIII en général, berceau de l'association April par exemple). Durant un projet de 3 semaines, les étudiants de Master 1 ne travaillent pas seulement avec Krita mais aussi avec Blender et Natron (une alternative au logiciel propriétaire de compositing numérique nodal Nuke). Une démonstration de François Grassard peut être téléchargée.

  • # François Grassard

    Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 17/01/15 à 15:44.

    Super nouvelle, si d'autres branches de l'enseignement supérieur pouvaient s'en inspirer…

    Au passage, le même François Grassard a fait une très intéressante présentation de Blender aux dernières RMLL où on voit un projet de la création à l'animation. La présentation est claire et très intéressante (enfin surtout pour ceux qui - comme moi - débutent, les autres connaissent probablement déjà). Quelqu'un qui a l'air engagé et compétent, ça fait plaisir à voir.

    Il y mentionne aussi Natron comme prometteuse alternative à After Effects, dont on n'a pas encore trop entendu parler ici si je ne m'abuse.

    P.-S.: ah ben Natron était mentionné dans la dépêche, j'avais lu en diagonale…

    • [^] # Re: François Grassard

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Pour rappel, depuis 2007 l'université Lyon2 propose une licence professionnelle en communication qui n'utilise que des logiciels libres.

      http://colibre.org

      (le département infocom sera d'ailleurs membre de l'Adullact d'ici quelques semaines notamment car le libre est présent de plus en plus massivement dans la majorité de nos formations générales et professionnalisantes).

      Par ailleurs de nombreuses universités utilisent de plus en plus le libre dans l'enseignement et la recherche, d'autant que la loi sur les universités a inscrit dans le texte que l'on devait privilégier les solutions logiciels libres.

  • # Krita ou GIMP

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    J'aimerais savoir, car je pense que la question s'est posée, pourquoi Krita a été choisi plutôt que par exemple GIMP ? Merci !

    • [^] # Re: Krita ou GIMP

      Posté par . Évalué à 5.

      Pareil, quelles sont les qualités respectives des 2 logiciels et les points d'achoppements ?

      Merci !

      • [^] # Re: Krita ou GIMP

        Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 17/01/15 à 16:42.

        Krita est plus orienté peinture numérique.

        D’après un article écrit tout récemment par exemple,

        Nous déveleppons Krita dans un but spécifique: permettre aux gens de créer des œuvres. Bandes dessinées, illustrations, peintures mates, textures. Tout ce qui est inutile pour réaliser ces œuvres est inutile pour Krita. Pas de conception de site web, pas d’édition d’album de mariage, pas de client de courriel intégré.

        On pourra aussi consulter les entrevues d’artistes qui expliquent pourquoi ils utilisent Krita (et parfois pourquoi ils n’utilisent pas GIMP du coup).

        Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

        • [^] # Re: Krita ou GIMP

          Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 17/01/15 à 20:49.

          C'est bizarre cette comparaison Krita/Gimp. Krita n'a pas grand chose à voir avec Gimp. Essayez donc de retoucher un fichier image avec Krita…

          • [^] # Re: Krita ou GIMP

            Posté par . Évalué à 1.

            Oui, la bonne question aurait été de choisir entre My Paint ou Krita qui sont proches en fonctionnalités.

        • [^] # Re: Krita ou GIMP

          Posté par . Évalué à 6.

          C'est d'ailleurs dans la FAQ de Krita :

          If you are looking for a tool primarily to apply effects to existing images or photos, to catalog images, or to view images other software (such as Digikam) may be more suitable.If you want to work on collage, photo editing or print production work, Gimp might be more suitable. Ease of use and power as a painting application will always have a higher priority in Krita’s ongoing development.

        • [^] # Re: Krita ou GIMP

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Merci pour les liens sinma, je les ai tous parcourus ça répond parfaitement à ma question :)

          • [^] # Re: Krita ou GIMP

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            De rien, il faut bien que ça serve à quelque chose que je suive le «planet KDE». :)

            Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

    • [^] # Re: Krita ou GIMP

      Posté par (page perso) . Évalué à -10.

      Je suis à peu près sûr que le responsable du choix a du lancer gimp et se dire c'est quoi cette UI de merde?.

      http://devnewton.bci.im

      • [^] # Re: Krita ou GIMP

        Posté par . Évalué à 4.

        Voilà qui prouverait l'incapacité de ce "responsable":
        ça ressemble pas tout à fait à ma dobe habituelle, donc c'est "de merde".

        • [^] # Re: Krita ou GIMP

          Posté par . Évalué à -10.

          Non, c'est pas ca, c'est juste de la merde, tout court.

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: Krita ou GIMP

            Posté par . Évalué à 8.

            Voilà un argument désisif très au-dessus de toute explication

      • [^] # Re: Krita ou GIMP

        Posté par . Évalué à 0.

        lancer gimp et se dire c'est quoi cette UI de merde?.

        Soit il manque un smiley, soit je ne comprend pas.
        Depuis que le "mode fenêtre unique" existe l'UI est très proche de ce qu'on trouve chez les "anciens" photoshop (j'ai jamais vu les nouveaux).

        Si il n'y a pas de solutions c'est qu'il n'y a pas de problèmes

        • [^] # Re: Krita ou GIMP

          Posté par . Évalué à 2.

          L'UI de gimp laisse quand même à désirer : rien que le sélecteur de fichier nécessite bien plus de manipulations que d'autres pour enregistrer au bon endroit et avec le bon format.

          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

          • [^] # Re: Krita ou GIMP

            Posté par . Évalué à -4.

            À mon avis, une bonne partie des manipulations viennent du système d'exploitation sous-jacent ou plutôt du gestionnaire de fenêtres.

            • [^] # Re: Krita ou GIMP

              Posté par . Évalué à 2.

              non. c'est pareil partout.

              "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

            • [^] # Re: Krita ou GIMP

              Posté par (page perso) . Évalué à 7.

              du système d'exploitation sous-jacent

              On ne l'a pas assez dit?
              GIMP propose le même sélecteur quelque soit l'OS.
              Du coup, les utilisateurs Windows ont un selecteur de fichier complétement incompréhensible (je n'irais pas jusqu'à dire que le selecteur aimé des Gnomistes est incompréhensible, je m'arrêterai à incompréhensible pour les utilsiateurs Windows qui ont l'habitude d'autres façons de montrer u nselecteur de fichier et d'autres options)

              Gimp (ou d'autres applis GTK) est compilable sous d'autres OS que Linux, mais il n'est pas très portable dans le sens adaptation à chaque OS.

              • [^] # Re: Krita ou GIMP

                Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                je n'irais pas jusqu'à dire que le selecteur aimé des Gnomistes est incompréhensible

                Je te trouve bien prudent: ce sélecteur est une honte.

                http://devnewton.bci.im

                • [^] # Re: Krita ou GIMP

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  tu peux préciser?
                  je lis souvent ça, et l'utilisant tout les jours, je ne vois pas bien ce qui est gênant…
                  Autant la mauvaise intégration en dehors de gnome/xfce je vois bien autant la honte…

                  \Ö<

          • [^] # Re: Krita ou GIMP

            Posté par . Évalué à 8.

            rien que le sélecteur de fichier nécessite bien plus de manipulations que d'autres pour enregistrer au bon endroit et avec le bon format.

            Titre de l'image

            franchement je comprend pas (c'est le même menu pour l'enregistrement)

            Si il n'y a pas de solutions c'est qu'il n'y a pas de problèmes

          • [^] # Re: Krita ou GIMP

            Posté par . Évalué à 1.

            Le nouveau mode d'enregistrement des fichiers (par défaut en .xcf) a déclenché un débat (saignant) à tendance trollesque sur le net. Pour contourner en partie ce mode (aberrant pour les utilisateurs avancés) de sauvegarde, Akkana Peck (enfin une femme!) a créé le 'plugin save-export-clean.py' https://github.com/akkana/gimp-plugins/ qui fonctionne bien.
            http://www.gimpusers.com/forums/gimp-user/14746-a-plug-in-for-those-who-still-don-t-like-the-new-save-export
            Il y eut même une tentative de fork pour revenir au 'save as/save' des anciennes versions de Gimp
            http://ansuz.sooke.bc.ca/entry/242
            https://github.com/mskala/noxcf-gimp

            • [^] # Re: Krita ou GIMP

              Posté par . Évalué à 10.

              C'est pourtant bien logique. Sauvegarder permet de reprendre le travail exactement comme il l'était à l'enregistrement ce qui n'est pas le cas de l'export.

              • [^] # Re: Krita ou GIMP

                Posté par . Évalué à 5.

                Sauvegarder permet de reprendre le travail exactement comme il l'était

                À l'historique d'annulation près (ce qui est dommage, mais ça va peut être changer).

                Si il n'y a pas de solutions c'est qu'il n'y a pas de problèmes

                • [^] # Re: Krita ou GIMP

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  À l'historique d'annulation près (ce qui est dommage, mais ça va peut être changer).

                  Ce serait vraiment bien que ça change. Perso je m'en fous un peu de l'interface "externe" de GIMP (sélecteurs, etc, je parle pas des brosses ou des outils de sélection, tout ça) il fait bien son boulot, je suis prêt à m'adapter un minimum à ses idiomes ; mais du coup, faut reconnaître que pour tout ce qui est "historique" spécifiquement l'undo entre les sessions, et le scripting (ce que PS appelle les "actions") ça manque cruellement. Et oblige à ressortir ses scripts imagemagick/convert, - ce qui règle les problèmes de sélecteur de fichiers).

              • [^] # Re: Krita ou GIMP

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                D'ailleurs, c'est comme si les utilisateurs se plaignaient que Libre/OpenOffice sauvegardait les fichiers en .odt au lieu de PDF

                • [^] # Re: Krita ou GIMP

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Sauf quand tu utilises Gimp pour de la retouche d'images.
                  Tu ouvres un png, tu fais ton travail dessus, tu sauvegardes un png, ça a une certaine logique, qui n'y est plus.
                  Là c'est un peu incohérent et pénible même, tu ouvres dans un format, la sauvegarde de base pourrait très logiquement t'enregistrer dans le même format.

                  Bon, dès qu'on a pigé on s'en fout un peu, mais des gens pas geeks du tout qui n'utilisaient Gimp que pour faire de la retouche d'image ne comprennent pas.

                  Yth.

                  • [^] # Re: Krita ou GIMP

                    Posté par . Évalué à 7.

                    Fichier -> écraser xxxxx.png
                    Je comprend que ce soit dur mais dans la vie il faut savoir faire des efforts (lire 3 mots) :-s

                    Si il n'y a pas de solutions c'est qu'il n'y a pas de problèmes

                    • [^] # Re: Krita ou GIMP

                      Posté par . Évalué à 6.

                      C'est pas que c'est dur, on dit juste que c'est contre-intuitif de devoir aller dans un menu quelquonque apres avoir juste ajouté un trait à une image au lieu de pouvoir faire un bête ctrl+s.

                      On va peut être me dire que c'est un logiciel de retouche avancé, qu'il faut bien pouvoir recuperer les calques la prochiane fois que je veux faire une modif etc… et je dirai «Oui, effectivement, mais par exemple, le fonctionnement de OOo lorsqu'on ouvre un word me parait plus intuitive (il pose la question si on veut conserver le format doc ou passer en odt).

                      • [^] # Re: Krita ou GIMP

                        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 21/01/15 à 20:14.

                        le fonctionnement de OOo lorsqu'on ouvre un word me parait plus intuitive

                        Plus intuitif oui mais aussi relativement casse pied (j'ai opté pour une opération par défaut pour ne plus voir cette boite de dialogue)

                        un bête ctrl+s

                        Dans ce cas pourquoi ne pas ouvrir une boite qui demande si on veut garder le format actuel de l'image ou passer en xcf après ce bête ctrl+s ?

                        Si il n'y a pas de solutions c'est qu'il n'y a pas de problèmes

                  • [^] # Re: Krita ou GIMP

                    Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 21/01/15 à 12:43.

                    c'est surtout le concept de "projet" que le xcf couvre.

                    Tout le monde n'ouvre pas un éditeur en se disant qu'il va débuter un projet, pour y revenir des jours après. C'est une sauvegarde que l'on fait plus rarement.

                    La plupart du temps, on se dit que l'opération que l'on va faire sur l'image va être rapide, et donc il est plutôt logique de s'attendre a ce que le logiciel soit optimiste, et propose de sauvegarder au même format. On gagne du temps
                    Mais si ce n'est pas le cas, et qu'on se rend compte qu'on reviendra plus tard sur l'édition, alors l'effort de sauver en xcf ne coute rien, puisqu'on a la démarche d'y revenir et qu'on sait que ce format est fait pour ça.

                    C'est le parti pris depuis de nombreuses années de tout les logiciels éditant des données finales. D’où l'incompréhension face à Gimp, qui ne prend pas ce parti.

                    Le cas d'un document writer ou calc peux sembler différent, puisque ce sont carrément des fichiers de projets a part entière qu'on ouvre et s'échange depuis des années. Mais si on essaye d'ouvrir un txt, l'enregistrement (sous) proposé par défaut sera aussi en .txt

                    • [^] # Re: Krita ou GIMP

                      Posté par . Évalué à 4.

                      T'as raison, GIMP devrait plutôt mettre une grosse popup :

                      Attention on va te sucrer des données si tu clique sur "Ok", tu ne pourra plus revenir en arrière.

                      C'est bien pourri niveau expérience utilisateur (c'est ce que font certains traitement de texte déjà avec les versions de leur format), mais c'est nécessaire que le logiciel informe quand il va te faire perdre des données et ce même si ça fait 30 ans que d'autres logiciels ne le font pas (parce qu'ils n'ont pas eu l'idée, parce qu'ils n'y pensent pas, parce qu'ils n'ont pas le courage de le faire ou parce qu'ils ne peuvent pas1).


                      1. C'est le cas de LibO dont le traitement pour aller de la représentation interne au document final est trop complexe pour pouvoir déterminé à priori si on garde toutes les données ou pas (et ce quelque soit le format d'entrée et de sortie) 

                      Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

                    • [^] # Re: Krita ou GIMP

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      c'est surtout le concept de "projet" que le xcf couvre.

                      Tout le monde n'ouvre pas un éditeur en se disant qu'il va débuter un projet, pour y revenir des jours après. C'est une sauvegarde que l'on fait plus rarement.

                      La plupart du temps, on se dit que l'opération que l'on va faire sur l'image va être rapide, et donc il est plutôt logique de s'attendre a ce que le logiciel soit optimiste, et propose de sauvegarder au même format. On gagne du temps

                      Souvent je n'utilise LibreOffice que pour faire une lettre que je n'aurai jamais besoin d'éditer dès qu'elle sera envoyée. Pour quoi donc sauver en .odt au lieu de directement sauver en PDF/PostScript puisque c'est ce format qui sera envoyée à mon imprimante ?

                      Ça serait bête de pouvoir gagner du temps la prochaine fois que je dois envoyer une lettre du même type et me retrouver devant un PDF alors que j'aurais pu juste changer l'adresse dans le .odt

                      Le problème de sauver au même format est que tu perds complètement l'image d'origine et donc un malencontreux réflexe de sauver et tu perds le travail déjà accompli (tu ne peux pas revenir en arrière si tu fermes le logiciel en plus).

                      Même pour les non professionnels, perdre une telle information peut être un très grande perte de temps (devoir refaire l'image, puisqu'un non-professionnel n'aura sûrement pas de sauvegardes…) par rapport à juste "Sauver le travail" puis Exporter (ou directement Exporter).

                      Est-ce que ton éditeur de vidéo n'a pas le même comportement que Gimp ? Est-ce qu'il écrase le fichier d'origine à chaque sauvegarde ou alors enregistre-t'il le montage dans un fichier séparé ?

                      • [^] # Re: Krita ou GIMP

                        Posté par . Évalué à -1.

                        Si tu pense que ta lettre que tu crée ex-nihilo ne sera jamais édité, pourquoi alors la sauver ?

                        Perdre le travail déjà accompli lors d'une sauvegarde est le comportement par défaut de nombreux logiciel. L'utilisateur est habitué a cela. Il s'y attend.

                        L'exception étant le fichier de projet, dans lequel il ne perd pas ce travail accompli.
                        Pour y accéder l'utilisateur sait qu'il doit :
                        * faire une manipulation particulière (enregistrer sous)
                        * avoir fait des choses dans son travail qui rendent impossible de faire autrement. (calques, montage video, multi-pistes audio)

                        Ensuite si il veux sauver dans un format non-projet, il sait qu'il doit faire un rendu.

                        je trouverai tout a fait normal, que tant qu'il y ai des calques ouvert, c'est le xcf qui soit proposé, mais lorsqu'on a fait un rendu, (qui correspond a aplatir l'image), alors gimp devrait proposer un format d'image plat.

                        je sais bien que c'est le comportement de photoshop, mais c'est un comportement que je trouve totalement cohérent, et qui a l'avantage de ne pas dérouter les nouveaux utilisateur.

                        Ces questions, beaucoup se les sont déjà posée. On a pas forcement besoin de réinventer la roue a chaque fois. photoshop est aussi un choix des utilisateurs. il ne faut pas se braquer et se demander pourquoi. Il y a peut etre des bonnes idées a prendre.

                        Après tout.. dans gimp je retrouve des éléments de photoshop. Mais ils sont disposé là, sans cohérence, et on a l'impression que c'est pour faire plaisir qu'ils ont été rajouté, mais sans réelle connaissance des process qui font qu'ils doivent être là.
                        il y a bien un aplatir l'image, mais il ne sert a rien si l'export par défaut est en xcf
                        il y a un outil de mesure.. mais il ne sert a rien si il ne sert pas a rentrer automatiquement des données dans certain outils.

                        j'observe l'évolution, mais plutôt que de ne l'utiliser que pour des opérations ultra basiques, j'utilise pinta a la place.

                        • [^] # Re: Krita ou GIMP

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          j'observe l'évolution, mais plutôt que de ne l'utiliser que pour des opérations ultra basiques, j'utilise pinta a la place.

                          Justement, il y a deux cibles de "nouveaux" utilisateurs :

                          • Ceux qui veulent apprendre à faire de grandes travaux sur leurs images
                          • Ceux qui veulent juste corriger un flou, des yeux rouges, ajouter un cercle rouge, une flèche, …

                          Pour les premiers, ils devront apprendre à utiliser Gimp et auront sûrement besoin de sauver leurs travaux.

                          Pour les seconds, Gimp est inapproprié et il serait mieux de leur conseiller un autre logiciel (comme pinta, shotwell,…). En effet, Gimp n'a clairement pas un interface simple à utiliser entre la panoplie d'outils non visibles sans visiter les menus, les calques qui ne signifient rien pour la plupart des gens, les opérations simples qui sont "cachées" (comme dit dans d'autres commentaires pour faire un rectangle, par exemple ou écraser une image), l'utilisation intensive des touches Ctrl, Maj, Alt, …

                          Du coup, pour moi c'est cohérent que Gimp fasse des projets par défaut et non pas des opérations directement sur les images. Il me semble d'ailleurs que le prochain outil en développement, GEGL, pousse plus loin encore l'idée de projet.

            • [^] # Re: Krita ou GIMP

              Posté par . Évalué à 10.

              Il y eut même une tentative de fork pour revenir au 'save as/save' des anciennes versions de Gimp

              Encore des gens particulièrement intelligent pour se dire que ce serait mieux de forker un projet en manque de contributeurs pour faire ce qui peut être fait simplement via un plugin.

              Des gens aussi malins que ceux qui créent devuant. On fork pour faire parler de nous avec l'espoir que ça fasse suffisamment de bruit pour influencer le projet mainstream.

              Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

              • [^] # Re: Krita ou GIMP

                Posté par . Évalué à 1.

                un projet en manque de contributeurs

                Les dev de Gimp semblent un peu repliés sur leurs idées parfois décalées du réel. Les propositions d'utilisateurs n'ont aucune chance d'aboutir, contrairement à ce qui se passe pour d'autres projets tels que Enlightenment ou Digikam.

            • [^] # Re: Krita ou GIMP

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              aberrant pour les utilisateurs avancés

              Je connais beaucoup d'utilisateurs avancés qui ne seraient pas d'accord avec ton propos. Si tu veux faire des statistiques au doigt levé, j'aurais même tendance à dire que ceux qui sont pas d'accord, c'est plutôt l'inverse: les utilisateurs non pros qui utilisent GIMP pour faire des bidouillages vite fait et ne sauvegardent jamais leur travail. En effet pour eux, le nouveau système a apporté une régression puisqu'ils ont un clic supplémentaire à faire.

              Mais un utilisateur avancé ne se plaindra en général pas du nouveau système au contraire, car un utilisateur avancé ne fera pas un travail sans le sauvegarder.
              De la même manière que lorsque je développe un logiciel, je ne garde en général pas que le binaire (mais aussi le fichier source), que lorsque j'écris un courrier dans LibreOffice ou LateX, je ne garde en général pas que le pdf (mais aussi le .odt/.tex), que lorsque je fais un projet 3D dans blender, je ne garde en général pas que le fichier vidéo (mais aussi le .blend), eh bien lorsque je travaille sur une image, je ne garde en général pas que l'image finale (mais aussi le fichier de travail .xcf). Et même je ne prends pas de risque de me tromper en affirmant que plus d'un utilisateur avancé a un jour remercié GIMP de lui avoir rappelé qu'il a oublié de sauver le .xcf en sortant du logiciel (lui évitant ainsi de perdre des heures de travail que le rendu final en jpg ou autre n'aurait absolument pas sauvé).

              Les utilisateurs qui ont été les plus embêtés sont — de ce qu'il m'a semblé dans les quelques uns qui se plaignent sur la mailing list — plutôt des gens qui font une opération basique en masse sur des dizaines d'images (ex: redimensionner des centaines d'images), et qui veulent uniquement garder l'image finale. Dans ce cas, ils détestent cette popup supplémentaire qui leur rappelle qu'ils n'ont pas sauvé (donc perte de temps puisqu'ils travaillent sur une quantité phénoménale de photo). Mais franchement ceci n'est pas une utilisation avancée de GIMP. GIMP n'est pas fait pour traiter à la chaîne des dizaines d'images avec une opération simple. Pour cela, ils devraient utiliser ImageMagick, ou G'Mic il me semble (ils ont un outil de ligne de commande qui est assez similaire à ImageMagick, à ce que j'ai compris), ou même gegl directement (qui a aussi un outil en ligne de commande et permet de traiter aussi des images facilement avec l'ensemble des opérations GEGL accessibles).
              Ensuite effectivement je pense qu'il y a beaucoup de ce type d'utilisateur, des gens qui font juste des petites modifs par ci par là (parfois sur de grosses quantités), souvent de façon absolument pas efficace (GIMP n'est pas adapté, en tous cas pour ceux qui travaillent sur de grosses quantité), probablement plus que des pros qui font un travail poussé avec GIMP. Donc ça a mécontenté une certaine tranche d'utilisateur, c'est sûr.

              Ensuite pour ton attaque sur les dévs GIMP "repliés sur leurs idées", je dirais qu'au contraire l'équipe de GIMP est une équipe extrêmement accueillante, en particulier son mainteneur (même s'il est pas tellement bavard, donc ça se voit pas). Ensuite oui il y a quelques fortes têtes, et pas forcément ceux qui contribuent le plus au code, bien au contraire. Mais ça c'est dans tous les projets. Je peux t'assurer que si tu viens avec des idées et du code, on t'écoutera. C'est ainsi que cela s'est passé dans mon cas.
              Ensuite oui, venir avec du code pour inverser cette fonctionnalité particulière de sauver/exporter qui a vraiment du sens, a sauvé beaucoup de travail à plein de gens et qui est devenu un troll, oui là ça ira pas.

              Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

              • [^] # Re: Krita ou GIMP

                Posté par . Évalué à 1.

                car un utilisateur avancé ne fera pas un travail sans le sauvegarder

                Nous sommes d'accord et c'est une discussion éternelle…. Cf les parties de ping-pong sur le net concernant ce sujet. Pour résumer ma position personnelle: quand on passe des jours (eh oui) à construire une image, on ne cesse de sauvegarder chaque étape, c'est un réflexe, l'enjeu est trop important. Pour ce faire, pas besoin d'un enregistrement par défaut en .xcf. On est assez grand pour connaître le risque et choisir le format de fichier en conséquence. L'argument des dev de Gimp pour privilégier le .xcf c'est que bcp d'utilisateurs se trompent et enregistrent en jpeg ou png et de ce fait perdent les étapes. C'est un truc qui ne m'est jamais arrivé. D'ailleurs, le concurrent commercial de Gimp utilisé par la majeure partie des professionnels propose le save et save as classique, comme dans l'ancien Gimp :
                https://helpx.adobe.com/photoshop/using/saving-images.html
                Des utilisateurs ont proposé que l'on puisse avoir le choix dans la conf entre les deux modes de sauvegarde, rien à faire, c'est le nouveau mode d'enregistrement de Gimp, point barre… Circulez…

                • [^] # Re: Krita ou GIMP

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Le Force to save only in XCF image format c’est pas une option standard dans Gimp?
                  Titre de l'image

                  Depending on the time of day, the French go either way.

                  • [^] # Re: Krita ou GIMP

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Je n'ai pas cette option sous Gimp 2.8.14 chez Debian/Jessie.

                  • [^] # Re: Krita ou GIMP

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Je pense que tu utilises GIMP sous OSX et que tu l'as téléchargé sur lisanet, non? Il me semble que c'est l'un des patchs qu'elle applique à l'arbre des sources avant de faire son paquet.

                    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

                    • [^] # Re: Krita ou GIMP

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Justement, je ne me souvenais plus si c’était la version de gimp.org, ou de lisanet…
                      Désolé pour le dérangement.

                      Mais au moins ça veut dire qu’il est possible d’avoir une version, avec l’option activée, dans vos distros si vous négociez bien avec le mainteneur du paquet!

                      Depending on the time of day, the French go either way.

                      • [^] # Re: Krita ou GIMP

                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                        Mais au moins ça veut dire qu’il est possible d’avoir une version, avec l’option activée, dans vos distros si vous négociez bien avec le mainteneur du paquet!

                        Bien sûr! C'est du Logiciel Libre! :-)
                        Aussi je voudrai pointer du doigt que nous listons le paquet de lisanet sur notre page de Download pour OSX, juste à côté de notre propre paquet officiel upstream. En plus clairement le texte utilisé pour décrire cette version alternative donne plus envie de la choisir, plutôt que la version officielle.

                        Ça c'est pour faire taire un peu toutes les mauvaises langues qui semblent vouloir faire de nous d'horribles tyrans qui essayons de faire taire la masse. On n'a rien contre les gens qui sont pas d'accord avec nous. On a juste une décision collective d'équipe (avec bien sûr un pouvoir particulier du mainteneur, mais je vous assure qu'il écoute quand on n'est pas d'accord et est prêt à revenir sur des décisions quand on argumente bien) et c'est cette décision. C'est tout. Si quelqu'un souhaite faire autrement (fork, plugin, etc.), grand bien leur fasse, c'est le Logiciel Libre! Et s'ils font un travail de qualité (et pas juste du troll "bouh les méchants de GIMP"), nous n'hésiterons pas à les lister sur notre page de téléchargement comme version alternative.

                        Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

                        • [^] # Re: Krita ou GIMP

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Pourquoi ne pas inclure ce patch dans la version officielle ?

                • [^] # Re: Krita ou GIMP

                  Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                  Pour ce faire, pas besoin d'un enregistrement par défaut en .xcf.

                  Quel autre format prend en charge les calques, tous les modes de merge pris en charge par GIMP, les vecteurs, les guides, les sélections, les profondeurs de couleur jusqu'à 64 bit par canal (pour la version à venir), et j'en oublie probablement encore?

                  D'ailleurs, le concurrent commercial de Gimp […]

                  Désolé, Photoshop n'est pas notre référence, et on n'est pas là pour essayer de faire un clone.
                  D'ailleurs j'utilise quasi jamais Photoshop (les seules fois où cela m'arrive encore, c'est quand je suis chez des gens qui veulent que je leur explique un truc. En général c'est d'ailleurs un Photoshop piraté qu'ils ont…).

                  Des utilisateurs ont proposé que l'on puisse avoir le choix dans la conf entre les deux modes de sauvegarde, rien à faire, c'est le nouveau mode d'enregistrement de Gimp, point barre… Circulez…

                  Cela ne me dérangerait pas plus que cela perso, mais franchement je comprends aussi le refus. Déjà parce que les gens ne "proposent" pas. En général ils "réclament" en disant qu'on est des connards qui se fichent des utilisateurs. Un peu comme tu le dis à demi-mot depuis quelques messages, il me semble. Ça donne pas envie d'écouter déjà. Ensuite passons sur la manière, soit, et voyons le fond: si la proposition a du sens, on peut toutefois l'adopter et passer outre les insultes. Mais voilà il se trouve qu'on a décidé ("on" générique de l'équipe, car perso je me fiche de ce sujet) que cela était un mauvais choix design. Et cela ajoute du code, donc des possibilités de bug futur que personne d'entre nous n'est prêt à maintenir puisqu'on est soit pas d'accord, soit on s'en fiche. Donc se donner du travail pour quelque chose qu'on pense être une mauvaise idée, sur un sujet qui a été beaucoup débattu, qui est le résultat de tests d'utilisabilité effectué par un designer professionnel, etc. Tu nous excuseras de ne pas vouloir maintenir ce code. Si encore c'était proposé par quelqu'un qui vient avec de vrais raisons, d'autres tests d'utilisabilité effectué par un panel d'utilisateurs dans un contexte professionnel (et venant donc contredire les premiers résultats), poliment, du code et un mainteneur, là on y réfléchirait.

                  Note qu'il y a plein de choix designs que je déplore, dans GIMP aussi d'ailleurs même si j'en suis développeur, tout comme dans d'autres logiciels que j'utilise (par exemple certains changements de Firefox). Mais voilà, je ne peux pas imposer ma vision partout. Des fois j'essaie de proposer constructivement (dans un rapport de bug, parfois même avec patch, pas avec du sarcasme ou des insultes), parfois ça ne prend pas, je prend sur moi et je passe à autre chose (soit en essayant d'autres logiciels si le problème rend mon utilisation impossible, soit en m'adaptant).
                  Peut-être que certains pourraient faire la même chose pour GIMP…

                  Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

                  • [^] # Re: Krita ou GIMP

                    Posté par . Évalué à -4.

                    Désolé, Photoshop n'est pas notre référence

                    Moi non plus
                    Les dev de Gimp qui sont certainement des amateurs amoureux de l'image n'ont rien à voir avec le monde des professionnels de l'image, c'est une des causes principales du problème évoqué ci-dessus. Chacun son boulot. Coder n'est pas faire des images. Par contre, que des créateurs d'images aident les codeurs serait positif. Mais choc des cultures… Utopie ?

              • [^] # Re: Krita ou GIMP

                Posté par . Évalué à 4.

                les utilisateurs non pros qui utilisent GIMP pour faire des bidouillages vite fait et ne sauvegardent jamais leur travail.

                C'est mon cas, mais franchement entre "save as" ou "export as" je suis capable de m'adapter ;-)

                En effet pour eux, le nouveau système a apporté une régression puisqu'ils ont un clic supplémentaire à faire.

                Mon dieu un clic c'est atroce :-D
                Moi je ne m'en suis jamais plains, ça m'a même aider les rares fois ou je sauvegarde en .xcf
                En plus si on a plusieurs images ouvertes il n'est pas nécessaire de cliquer une fois par image.

                GIMP n'est pas fait pour traiter à la chaîne des dizaines d'images avec une opération simple.

                Alors ça c'est franchement dommage qu'il n'y ai pas un moyen simple/ergonomique de faire du traitement par lot, c'est la seule chose que j'ai regretté en quittant photoshop (ce dernier avait une icone enregistrement des actions avec laquelle on faisait une macro que l'on pouvait répéter sur tout un dossier, c'était purement génial).

                ils ont un outil de ligne de commande qui est assez similaire à ImageMagick

                Il faut prendre en compte que les gens qui font de l'image sont souvent des gens qui ont peur (qui se foutent) de la ligne de commande et qui le plus souvent ne sont pas sur une plateforme qui proposent une vrai CLI (Windows).
                Personnellement je ne leur jetterais pas la pierre, de mon côté faudrait pas me demander de faire du graphisme avancé, alors il est logique que de mon côté je ne demande pas à des dessinateurs de faire de la retouche d'image par lot via la CLI.

                Si il n'y a pas de solutions c'est qu'il n'y a pas de problèmes

                • [^] # Re: Krita ou GIMP

                  Posté par . Évalué à -1.

                  Il faut prendre en compte que les gens qui font de l'image sont souvent des gens qui ont peur (qui se foutent) de la ligne de commande et qui le plus souvent ne sont pas sur une plateforme qui proposent une vrai CLI (Windows).

                  http://thydzik.com/photoshop-vbscript-to-automatically-resize-images/

                  De rien.

                  • [^] # Re: Krita ou GIMP

                    Posté par . Évalué à 0.

                    traitement par lot, c'est la seule chose que j'ai regretté en quittant photoshop

                    Dans la famille des messages inutiles je voudrait le maître.

                    De rien (c'était gratuit).

                    Si il n'y a pas de solutions c'est qu'il n'y a pas de problèmes

                  • [^] # Re: Krita ou GIMP

                    Posté par . Évalué à 3.

                    je rajouterais que c'est bien mal connaitre windows.
                    La GUI sert pour toutes les opérations simples/basiques/….

                    Dès que ça devient un peu touchy, il faut passer par des commandes spécifique ou équivalent.

                    Vas essayer de lancer un Appfabric sans cli. Va faire un vhost ssl basé sur le nom sans utiliser appcmd …

                    Cordialement

        • [^] # Re: Krita ou GIMP

          Posté par . Évalué à -7.

          "mode fenêtre unique"

          Oui, quand on vois cette terrible régression des fonctionnalités des logiciels actuels, on ne peut, effectivement que penser, mais c'est quoi ces "UI de merde du pauvre limité intellectuellement".

          Pour moi c'est complètement inconcevable de ne pouvoir travailler qu'avec une seule fenêtre et je ne comprend pas qu'une majorité plébiscitent actuellement ce système. À croire qu'on bascule vraiment de plus en plus vers une idiocratie de nos jours…

          • [^] # Re: Krita ou GIMP

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Le mode multifenêtre n'est utilisable que si tu as au moins 2 grands écrans et que tu te consacres à 100% au dessin.

            Quand j'édite mes sprites pour mes jeux tout basculant vers mon IDE, mon nanimstudio et firefox sur mon portable, c'est vite la misère le multifenêtre de gimp.

            http://devnewton.bci.im

            • [^] # Re: Krita ou GIMP

              Posté par . Évalué à -1.

              Quand jʼédite mes sprites pour mes jeux tout basculant vers mon IDE, mon nanimstudio et firefox sur mon portable, cʼest vite la misère le multifenêtre de gimp.

              Il faudra vraiment que tu essayes les gestionnaires de fenêtres multibureaux.

              • [^] # Re: Krita ou GIMP

                Posté par (page perso) . Évalué à -3.

                Tout est dit: l'UI de gimp était si mal foutu qu'il fallait s'en remettre au gestionnaire de fenêtre pour la rendre vaguement utilisable.

                Heureusement le mode monofenêtre est arrivé.

                http://devnewton.bci.im

                • [^] # Re: Krita ou GIMP

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  C'est plutôt l'inverse, les gestionnaires de fenêtres multi-bureau étaient la norme à l'époque ou gimp est sorti,
                  c'est pour travailler avec ces gestionnaires que le logiciel à été conçu.

                • [^] # Re: Krita ou GIMP

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Le but du gestionnaire de fenêtre c'est justement de les gérer tiens !

            • [^] # Re: Krita ou GIMP

              Posté par . Évalué à -3.

              Evidemment, si l'on se sert de Gimp pour éditer des sprites…
              Windows Paint (su portable, of course) est parfait pour cela, non?

              Cela dit, si Gimp s'en remettait au gestionnaire de fenêtres (KDE dans mon cas) pour la gestion des enregistrements / chargements, ce serait beaucou mieux (Hé, Firefox, tu entends?)

              • [^] # Re: Krita ou GIMP

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Ça ne peut pas se régler à coups de LD_PRELOAD ça ?

              • [^] # Re: Krita ou GIMP

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Evidemment, si l'on se sert de Gimp pour éditer des sprites…
                Windows Paint (su portable, of course) est parfait pour cela, non?

                lol

                http://devnewton.bci.im

            • [^] # Re: Krita ou GIMP

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Le mode multifenêtre n'est utilisable que si tu as au moins 2 grands écrans et que tu te consacres à 100% au dessin.

              Ah ? Moi j'ai eu l'expérience inverse, c'est-à-dire que sur un laptop à petit écran je trouvais le mode monofenêtre insupportable (la place pour l'image étant vraiment petite, du coup).

              • [^] # Re: Krita ou GIMP

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Je ne comprends pas, quelque soit le mode les barres d’outils prennent la même place non?

                Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

                • [^] # Re: Krita ou GIMP

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Tu peux aussi afficher les boîtes à outil à la demande, et seulement le temps de s’en servir. Avec le mode fenêtre unique tu peux afficher tout/masquer tout avec , mais ça concerne toutes les boîtes à outil.

                  ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

                • [^] # Re: Krita ou GIMP

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  J'ai re-regardé vite fait pour voir la différence, vu que j'avais plus trop réutilisé le mode monofenêtre (qui a peut-être évolué) depuis, et notamment un truc que je trouve gênant, c'est quand tu as plusieurs images ouvertes, tu te tapes une grosse barre horizontale façon onglets de Firefox (qui prend pas mal de place parce que t'as une preview de l'image) qui réduit pas mal l'espace vertical qui reste à disposition vraiment de l'image. Après j'admets que j'ai pas cherché des plombes non plus, si ça se trouve il y a moyen de désactiver ça et je veux bien admettre une part de biais de "le truc auquel j'étais habituée était mieux" :)

      • [^] # Re: Krita ou GIMP

        Posté par (page perso) . Évalué à -3.

        Troll à part, j'ai jamais pu me faire à GIMP.

        Simple test. Prends un utilisateur lambda et demande lui de tracer une droite noire de 3 pixels de large ou un cadre avec gimp (genre pour faire un fond d'écran) tout ça dans une image 8bits 1024x768 et de sauver le tout au format png (genre pour créer un boot screen PXE).

        Rien que l'étape tracer une droite relève de bac+12 et encore je suis gentil.

        • [^] # Re: Krita ou GIMP

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Rien que l'étape tracer une droite relève de bac+12 et encore je suis gentil.

          Tu traces une ligne droite avec shift-click (avec tous les outils qui permettent de peindre). C'est un classique de logiciels de dessin. Donc oui, faut le savoir, mais c'est normal dans un logiciel avec tant de fonctionnalités, y a des choses à apprendre pour le maîtriser.

          Pour l'épaisseur de 3 pixels, c'est dans les options de l'outil. Pour la taille de l'image, tu choisis ça en créant l'image. Et pour le format png, tu choisis au moment d'exporter.

          Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

        • [^] # Re: Krita ou GIMP

          Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 20/01/15 à 20:46.

          Ouah, j’ai entendu dire que le niveau scolaire a baissé, mais je ne pensais pas qu’on en soit arrivé à un point où les gens ayant moins qu’un bac+12 ne sachent pas lire.
          http://i.imgur.com/fPcBbHt.gifv

          Et pour le cadre
          - Choisir l’outil de sélection rectangulaire.
          - Dessiner son cadre.
          - Droit cliquer dessus.
          - Dans le menu contextuel, sélectionne Edit, puis Stroke Selection.
          - Dans la fenêtre qui vient d’apparaitre choisir les options qui te conviennent, et valider!

          NB. Je n’utilise pas The Gimp, en général je le lance deux ou trois fois par an, et le referme 10secondes après.

          Depending on the time of day, the French go either way.

        • [^] # Re: Krita ou GIMP

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Prends un utilisateur lambda et demande lui […] de sauver le tout au format png (genre pour créer un boot screen PXE).

          Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

    • [^] # Re: Krita ou GIMP

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Comme indiqué par d'autres commentaires, Krita répond d'abord à des usages différents de ceux de Gimp. C'est un outil de dessin lorsque Gimp est un outil de retouche et de montage.

      Il a aussi quelques qualités particulières en plus qui peuvent être complémentaires.
      Notamment il me semble qu'il intègre mieux nativement la gestion des couleurs et en particulier du CMJN.

      Il a un autre avantage, il fait partie des alternatives infographiques qui permettent de penser au-delà de Gimp qui n'est pas l'outil à tout faire et qui surtout n'est pas adapté à tous les publics. C'est souvent un marteau piqueur pour enfoncer un clou.

      Quelques alternatives adaptées à des usages ou usagers particuliers

      Pinta : pour toutes retouches de base, un outil très grand public (un paint.net sous gnu/linux)
      Darktable ou Digikam (+qques autres): pour le traitement des photos (pour fans de photo, pas pour enlever les yeux rouges des photos d'anniversaire)
      Shutter : pour faire des captures d'écran et les commenter
      Fotowall : pour faire des montages
      Inkscape : l'image vectorielle…

      Il est important de valoriser cette diversité en se détâchant de la comparaison systématique à Gimp qui a ses qualités mais aussi quelques défauts et "résistances" aux listes de vœux des utilisateurs…

    • [^] # Inkscape?

      Posté par . Évalué à 0.

      Bonjour,
      Après avoir lu quelques liens, finalement la question ne serait pas "Krita vs Gimp", mais plutôt "Krita vs Inkscape", non ?

      Des éléments de réponse ?

      Merci.

      • [^] # Re: Inkscape?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Non.

      • [^] # Re: Inkscape?

        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 19/01/15 à 17:16.

        Nop c'est Karbon le logiciel qui edite les fichiers vectoriel dans la suite calligra.

        • [^] # Re: Inkscape?

          Posté par . Évalué à 0.

          Ok merci. Cela m'amène alors une autre question pour me coucher moins idiot : pour quelles raisons fait-on de la création graphique en bitmap (comme ici avec Krita), et pas en vectoriel ?

          Je me dis naïvement que le vectoriel n'a que des avantages sur le bitmap, non ?

          • [^] # Re: Inkscape?

            Posté par . Évalué à 4.

            C'est une question intéressante, je suis pas du milieu mais j'ai l'impression que les logiciels comme inkscape (je ne connais pas son pendant KDE) ont certains manques par rapport aux logiciels bitmap (appliquer des flous par exemple ou certains outils comme des pinceaux doux). Ensuite je suis pas sur que les formats vectoriels soient géniaux quand tu as des motifs très détaillés (comme des skins de jeux vidéo). Enfin l'intérêt peut aussi être inexistant, ce n'est pas parce qu'une image est vectorielle que zoomer et dézoomer seront super, il faut des fois (souvent ?) mieux recréer une image pour les petites tailles avec moins de détails par exemple.

            Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

          • [^] # Re: Inkscape?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Bah le vectoriel ça permet de travailleur avec des vecteurs. Et des fois, les vecteurs ça marche pas bien (pour faire des peintures par exemple).

            Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

          • [^] # Re: Inkscape?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 27/01/15 à 10:32.

            Je ne suis pas spécialiste, mais c'est nettement plus agréable de dessiner (surtout à la tablette !) sur du matriciel que sur du vectoriel.

            Essaye MyPaint, c'est excellent: tu peux choisir le type de feutre/crayon/pinceau, si t'es à la tablette la pression est prise en compte (c'est le cas aussi en vectoriel, mais je pense que le résultat est moins fin), tu as une sensation proche du dessin papier.

            Sur Inkscape tu peux modifier après coup et faire plein de choses sympas (cf. les conférences de Gee sur le sujet aux RMLL), mais la sensation est bien plus éloignée du dessins papier, et je pense que c'est beaucoup plus lourd de simuler des outils réels (par exemple une tache d'encre en matriciel ne sera qu'un amas de pixels, plus ou moins aléatoires et foncés, en vectoriel ça sera une formule complexe qui garde toutes les composantes).

            Pour résumer: le matriciel se rapproche probablement plus du dessin papier. Regarde les vidéos de démo de MyPaint de David Revoy (cité dans la dépêche d'ailleurs), c'est très impressionnant, et ça m'étonnerait qu'on puisse faire la même chose avec Inkscape.

  • # Il ne lui manque que…

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    …la traduction en français. Du moins sous Debian. Et c'est quand même, quelque chose qui me gène un peu si on impose ça à des étudiants d'une université française.

    • [^] # Re: Il ne lui manque que…

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je me réponds : Sous Debian il suffit d'installer koffice-l10n-fr, ce qui n'est pas évident.

    • [^] # Re: Il ne lui manque que…

      Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 17/01/15 à 16:47.

      Aider à la traduction est une très bonne façon de contribuer à un logiciel. J'avais crowd-sourcé la traduction de certains logiciels KDE (plus petits) avec des amis il y a quelque années, c'est très facile de se lancer et il y a une équipe de traduction qui est prête à aider pour la relecture, indiquer les conventions de traduction, etc.

    • [^] # Re: Il ne lui manque que…

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      • ils sont étudiants
      • dans un domaine où la connaissance de la langue anglaise est fortement recommandée

      La traduction en français serait disponible, je ne suis même pas certain que ce soit pratique de la mettre en place : dès que tu veux faire une recherche Google pour un tuto ou un bug, il faut connaître le terme anglais pour la fonction que tu utilises.
      Et la qualité des traductions, pardon mais je suis habitué à m'en méfier. Y compris les traductions de logiciels issus d'énormes entreprises, avec des erreurs qui traînent plus de 10 ans malgré les nouvelles versions (bon ok, je n'en connais que deux, dans Windows).

      • [^] # Re: Il ne lui manque que…

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        C’est bien aussi de connaitre les termes français (pour pouvoir parler français par exemple).

        Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

        • [^] # Re: Il ne lui manque que…

          Posté par . Évalué à -10.

          Non. quand tu parles d'un logiciel tu parles pas 'Francais' tu parles 'Krita' dans ce cas…

          Le jargon specifique a un metier n'a aucun interet a etre traduit, et c'est meme plutot penible quand tu veux travailler a l'etranger.

          Il me semble d'ailleurs qu'en medecine, il y a un jargon commun internationnal pour qu'ils parlent tous le meme langage.

          Faut dire dans ce cas l'echange d'information devient 'vital'

          Bref le nom des outils ne devrait jamais etre 'traduit', c'est chiant, et ca sert a rien.

  • # que OS

    Posté par . Évalué à 3.

    pour info, sauriez-vous quel système d'exploitation est utilisé ? Windows ou bien une distribution Linux ?

    • [^] # Re: que OS

      Posté par . Évalué à 2.

      Photoshop est encore utilisé donc c'est soit Windows soit MacOSX ?

  • # Et ils vous financent un peu ?

    Posté par . Évalué à 9.

    Avec toutes les économies que représente l’abandon des licences Adobe, ils reversent une partie des gains au projet?

    • [^] # Re: Et ils vous financent un peu ?

      Posté par . Évalué à 8.

      Vu les coupes budgétaires dans les universités, ça m'étonnerait franchement.

    • [^] # Re: Et ils vous financent un peu ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      1 - effectivement il y a la question des moyens : les budgets se réduisent… , nous avons des dirigeants qui encouragent l'économie du savoir… :(
      2 - en pratique c'est très compliqué : il faut que les projets soient dans des fondations ou des associations permettant des adhésions. Mais faire un don à un projet qui n'a pas de structure institutionnelle est beaucoup plus compliqué pour le secteur public que d'acheter des licences sur un marché.
      3 - en limitant l'addiction aux produits de "l'a daube", on peut espérer que les futurs professionnels de l'infographie est assez de compétence pour ne pas avoir envie de se casser à la tête avec des produits propriétaires qu'ils connaîtraient de moins en moins et dont le "professionnalisme intuitif" ne le serait plus autant. Dès lors, le secteur professionnel aura à cœur de soutenir le développement de solution alternative pour améliorer la qualité de ses outils et entretenir la diversité des solutions.

      • [^] # Re: Et ils vous financent un peu ?

        Posté par . Évalué à -2.

        vous n'avez pas peur de former des gens à des outils qui ne sont pas utilisés dans le monde professionnel ?

        photoshop reste à ma connaissance la grosse référence.

        • [^] # Re: Et ils vous financent un peu ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Pour moi raisonner ainsi pose deux problèmes :

          • En raisonnant ainsi, tu participes au cercle vicieux, avec des étudiants formés avec des outils qu'ils voudront utiliser dans leurs carrières, ça va aider l'entreprise à acquérir des licences pour un produit dont il n'est pas dit que ce soit indispensable. Cela maintient un statut de monopole.
          • Les études supérieures, et encore plus une université, ne doivent selon moi ne pas favoriser l'usage d'outils de marques X mais des techniques qui sont en général utilisables sur la plupart des plateformes et logiciels (éventuellement quelques particularités d'un logiciel précis, mais pas sur toute la scolarité). Dans des études d'informatiques il me semblerait malsain d'apprendre uniquement des trucs comme Oracle, des langages précis (C, C++, Java ou autres), des systèmes précis (quels qu’ils soient), etc. mais plutôt des techniques comme l'algorithmie, la structure des données, la sécurité, les tests, etc.

          La raison aussi derrière tout ça est que les outils évoluent grandement, Photoshop, GIMP et autres seront remplacés un jour et leurs interfaces et fonctionnalités aussi. Par contre les techniques évolueront peu, voire pas du tout (je doute que le concept de calque sera remplacé à court et moyen terme par exemple, de même que les notions de colorimétrie). Si on veut former des individus pour que leurs connaissances durent le plus longuement possible, il faut s'abstraire au maximum des outils bruts pour ne garder que ce qui est générque, à savoir les méthodes et leurs techniques et non leurs implémentations.

          • [^] # Re: Et ils vous financent un peu ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Pour moi la question mérite au moins d'être posée.

            Quand tu arrives sur le marché du travail, et que tu vas être en compétition avec d'autres sorties d'école avec des élèves qui eux auront plus travaillé la maîtrise de l'outil utilisé dans l'entreprise, tu vas devoir cravacher un peu.

            Si tu veux vraiment être logique, il faut faire du Photoshop ET du GIMP ET d'autres choses. Et là tu as un espoir d'être compétitif, et de pouvoir faire ce que tu veux.

            • [^] # Re: Et ils vous financent un peu ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Quand tu arrives sur le marché du travail, et que tu vas être en compétition avec d'autres sorties d'école avec des élèves qui eux auront plus travaillé la maîtrise de l'outil utilisé dans l'entreprise, tu vas devoir cravacher un peu.

              Tu apprends à maitriser l'outil chez toi, ou les devoirs sont faits à partir du logiciel de ton choix…
              Dans de nombreux établissements informatiques tu peux faire de nombreux trucs dans le langage de ton choix, sans que cela remette en cause ta carrière à la sortie de l'école.

              • [^] # Re: Et ils vous financent un peu ?

                Posté par . Évalué à 1.

                Tu apprends à maitriser l'outil chez toi

                A dieu les TP ?

                les devoirs sont faits à partir du logiciel de ton choix…

                Bon je commence le projet avec pov-ray (ou un module de dessin de LaTeX) et je demande à mes profs de m'aider une fois que j'ai bien entamé mon projet ?

                En théorie c'est vraiment bien ce que tu dis. En pratique il faut cadrer et je ne connais pas de formation qui laisse libre. Elles laissent généralement le choix entre plusieurs solutions. Ici on pourrait avoir photoshop, gimp, krita et PaintShop Pro, mais plus tu ajoute de possibilité plus tu augmente les risques (la capacité des prof à aider leur étudiants s'en voit limité).

                Au passage il faut bien distinguer la méthode d'apprentissage et le fait d'utiliser du libre ou non. Tu peux très bien apprendre à des étudiants à utiliser krita et rien d'autres et à l'inverse leur apprendre des concepts de dessin avec comme support shotoshop.

                Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

                • [^] # Re: Et ils vous financent un peu ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  A dieu les TP ?

                  En école d'infos tu as eu des TPs pour un langage et un IDE particulier ou c'était varié ?
                  Chez moi il y avait de la liberté, mais aussi de la variétés dans ce qui était enseigné.

                  Bon je commence le projet avec pov-ray (ou un module de dessin de LaTeX) et je demande à mes profs de m'aider une fois que j'ai bien entamé mon projet ?

                  Je ne crois pas que cet outil soit adapté à ce types d'établissements, donc je dirais que non.
                  Si c'est adapté, comme en école d'infos, si tu as un soucis avec ton IDE particulier ou un langage particulier qu'aucun prof ne maitrise tu devras être autonome, sinon ils peuvent donner un coup de main.

                  En pratique il faut cadrer et je ne connais pas de formation qui laisse libre.

                  Tu connais des universités ou écoles d'ingé en informatiques qui imposent un langage et un IDE ? Moi pas, non seulement les cours sont variés, mais pour les projets sans liés à une techno tu avais le choix que tu voulais. Et pourtant ça marche plutôt bien.

                  Au passage il faut bien distinguer la méthode d'apprentissage et le fait d'utiliser du libre ou non.

                  je ne dis pas le contraire, tu noteras que je ne suis pas contre l'enseignement de Photoshop mais contre son enseignement exclusif.

                  • [^] # Re: Et ils vous financent un peu ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Tu connais des universités ou écoles d'ingé en informatiques qui imposent un langage et un IDE ?

                    Mes TP étaient dédiés à une techno, ou architecture.
                    Genre on avait des TP Java, TP C++, TP 68000. L'environnement, l'OS les machines étaient imposés.
                    Sinon, c'est la foire à n'importe quoi, et surtout impossible à évaluer pour les professeurs.

                    • [^] # Re: Et ils vous financent un peu ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Mes TP étaient dédiés à une techno, ou architecture.

                      Tu parles d'un TP ou d'un cours, je parle d'une scolarité entière.
                      Tu as eu de la diversité dans les outils et dans les langages, pourquoi il en serait différemment pour des graphistes ?

                  • [^] # Re: Et ils vous financent un peu ?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Chez moi il y avait de la liberté, mais aussi de la variétés dans ce qui était enseigné.

                    C'est bien ce que je dis tu n'apprenez pas (uniquement chez toi), tu avais des heures de formation sur machine.

                    Je ne crois pas que cet outil soit adapté à ce types d'établissements, donc je dirais que non.
                    Si c'est adapté, comme en école d'infos, si tu as un soucis avec ton IDE particulier ou un langage particulier qu'aucun prof ne maitrise tu devras être autonome, sinon ils peuvent donner un coup de main.

                    Donc il faut un ensemble de logiciel qualifié par l'enseignant.

                    Tu connais des universités ou écoles d'ingé en informatiques qui imposent un langage et un IDE ?

                    Oui, pleins (dans plusieurs IUT, en fac et dans une école d'ingé). Le langage est quasiment toujours imposé et l'IDE est souvent très fortement conseillé. Sur l'ensemble de la formation ça varie, mais pour un TP ou un projet donné généralement le langage est spécifié quand ce n'est pas le cas il est conseillé plus ou moins fortement.

                    Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

                    • [^] # Re: Et ils vous financent un peu ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      C'est bien ce que je dis tu n'apprenez pas (uniquement chez toi), tu avais des heures de formation sur machine.

                      Les heures de cours ne suffisent pas à maitriser un langage ou un IDE. Tu dois donc t'autoformer quand même sur ça, les profs ne donnant qu'une base pour savoir quoi faire et où chercher après mais seul.

                      Donc il faut un ensemble de logiciel qualifié par l'enseignant.

                      Pas forcément, si l'étudiant est autonome et peut faire le boulot demandé il fait ce qu'il veut.
                      Mes profs ne connaissent pas Emacs ni LaTeX, ça ne m'a pas empêché de coder et de rédiger des documents avec ces outils.

                      Le langage est quasiment toujours imposé et l'IDE est souvent très fortement conseillé.

                      Conseiller c'est différent d'imposer, selon moi.

                      Sur l'ensemble de la formation ça varie, mais pour un TP ou un projet donné généralement le langage est spécifié quand ce n'est pas le cas il est conseillé plus ou moins fortement.

                      Mais sur l'ensemble de ta scolarité tu as changé d'outils et de langages plusieurs fois. Pourquoi cela serait différent dans une école de graphisme ?

                      Je ne parle pas de n'avoir aucun cours avec Photoshop ou autres, mais que sur l'ensemble de la scolarité cela soit varié et qu'on ne t'impose pas une solution de bout en bout (qui puis est payante).

                      • [^] # Re: Et ils vous financent un peu ?

                        Posté par . Évalué à 1.

                        On diverge.

                        Le journal parle de remplacer un logiciel par un autre. Ça n'a donc rien avoir avec la méthodologie d'enseignement dont tu parle.

                        Je ne parle pas de n'avoir aucun cours avec Photoshop ou autres, mais que sur l'ensemble de la scolarité cela soit varié et qu'on ne t'impose pas une solution de bout en bout (qui puis est payante).

                        Personne n'en a parlé. ckiller et Dring FirebirdVsMySql ont parlé de faire l'impasse sur l'outil qui domine très largement la discipline.

                        Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

                        • [^] # Re: Et ils vous financent un peu ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                          Eh ben, moi j'ai une bonne idée sur la question.

                          Que ce soit l'un ou l'autre m’importe peu, d'ailleurs j'ai monté une formation en infographie uniquement avec des logiciels libres (et on était passé rapidement sur les proprios avec les version d'éval.)

                          Nous sommes tombés une fois sur une "concurrente" qui formait au "pousse bouton" sur la suite renommée, elle trouvait que c'était inadmissible et que le monde pro… blablabla…, devant nos "étudiants". Je lui est dit qu'effectivement les miens étaient moins compétent pour faire les opérations "classiques" AVEC photoshop, mais que les siens étaient "à la ramasse" pour faire les opérations "de base" si photoshop n'était pas là.

                          Déjà elle était pas très contente, mais continuait à mordre, pourtant j'étais sympa. Ok, je suis passé à la phase 2 : si l'entreprise n'a pas photoshop parce que ça coûte un bras ? parce que dans notre région, l'emploi est plutôt tourné vers des profils "mixte" qui s'intègrent dans des boites généralistes et acheter une licence adobe est pas toujours d'actualité, et le "stagiaire" (formation professionnelle continue) n'a pas le logiciel chez lui (parce que ça coûte un bras). Sa réflexion a été directe : "on en trouve toujours sur internet".

                          Lorsque je lui ai demandé si elle voulait que je demande à adobe si elle avait raison de promouvoir sa suite en conseillant aux entreprises et étudiants de la pirater elle est devenu fumasse et a commencé à expliquer que bon… 600 euros les gens pouvait travailler l'été pour se le payer. Je n'ai pu m’empêcher d'éclater de rire : nos publics étaient des demandeurs d'emploi qui pour certains avait un soucis rien que pour manger le midi ou payer le transport pour venir à la formation.

                          Vous êtes bien gentils les yakafauxcons de penser que photoshop est obligatoire. Je vais d'ailleurs êtes moins gentils : 2 solutions
                          1 - l'étudiant (apprenant) travaille et devient "potable" -> tu le passes de l'un à l'autre, il peste parfois (à cause des habitudes), mais s'adapte et sa productivité n'est pas trop impactée.
                          2 - ton étudiant (apprenant) est moyen ou mauvais -> qu'il soit sur l'un ou l'autre il n'est pas productif, même s'il l'est moins sur celui qu'il ne connaît pas.
                          Donc pour un environnement pro, c'est mort.

                          3 - Le nombre de taff dans lequel la connaissance pointue de photoshop est primordiale doit être infinitésimale par rapport aux gens qui sont formés en infographie, donc formater la "masse" et la rendre "globalement incompétente" n'est pas une bonne solution.

                          4 - Si tu veux apprendre du photoshop, paie toi une licence :-)

                • [^] # Re: Et ils vous financent un peu ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Bon je commence le projet avec pov-ray

                  /me pertinente ;)

                  * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

            • [^] # Re: Et ils vous financent un peu ?

              Posté par . Évalué à 10.

              Pourquoi l'universite devrait faire le boulot de formation qui devrait etre fait par ton employeur?
              L'universite (ou ecole d'inge) doit (devrait) former des gens sur des methodes generales pas des outils particuliers. La methode generale tu pourras l'appliquer partout meme avec un temps de formation necessaire sur un outil particulier alors que si tu apprends un outil tu es obsolete a peine sortie de l'universite/ecole.

              • [^] # Re: Et ils vous financent un peu ?

                Posté par . Évalué à 1.

                En quoi le fait de remplacer un outil par un autre change la donne ?

                Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

                • [^] # Re: Et ils vous financent un peu ?

                  Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 20/01/15 à 15:51.

                  Je n'ai pas parle de cela j'ai repondu a la remarque disant: "les entreprises utilisant l'outil X il faut que les etudiants a l'universite apprennent cet outil et uniquement cet outil".

                  Je vois le probleme tous les jours au boulot ou tous les nouveaux essayent de faire acheter leur outil "prefere" ce qui veut dire: "j'ai appris celui la et je suis trop feignant pour passer a un autre".

                  Quand l'heure est venue de renouveller l'outil pourquoi garder celui qui est cher plutot que celui qui est moins cher si le deuxieme a les concepts necessaire et suffisant a l'apprentissage?

              • [^] # Re: Et ils vous financent un peu ?

                Posté par . Évalué à -1.

                C'est l'autre coté de la lorgnette. L'objectif d'une formation est d'acquérir un savoir, ici faire du graphisme.

                Maintenant, mets toi à la place d'un employeur. Tu cherche un jeune graphiste.
                Tu reçois une pile de CV, chaque CV sera classé par du négatif, et du positif. Un CV connaissant même un peu les outils utilisés par la boite aura une coup d'avance. Ca ne veut pas dire que l'employeur ne cherchera pas à continuer à former ou qu'il ne sélectionnera que sur ce critère. Ca veut juste dire que le candidat qui ne connait pas l'outil pars avec un handicap.

                A la place d'un jeune, je considérerais comme pas top une formation qui ne me prépare pas à la vie active et qui ne forme pas à être le plus possible en adéquation avec le marché sur lequel je vais chercher du travail.

                Question d’efficacité.

                • [^] # Re: Et ils vous financent un peu ?

                  Posté par . Évalué à 10.

                  A la place d'un jeune, je considérerais comme pas top une formation qui ne me prépare pas à la vie active et qui ne forme pas à être le plus possible en adéquation avec le marché sur lequel je vais chercher du travail.

                  Ouhais enfin vu la vision tres court terme d'un etudiant (meme pas le prochain exam) je pense que c'est pour ca que ce ne sont pas eux qui font leur cursus.

                  Si on vous ecoutez il ne faudrait pas apprendre a des eleves leurs tables des multiplications mais carrement passer a l'apprentissage de "je ne sais pas quel calculatrice a la mode du moment" mais bon ca c'etait il y a 10 ans car maintenant cela serait plutot "l'app sur le telephone a la mode du moment".

                  C'est super de faire des gens obsoletes avant meme la fin de leurs etudes.

                  Ce que vous pronez avec le lien super etroit avec les entreprises cela s'appelle de l'apprentissage et cela n'est pas du tout du ressort des universites et a peine de celui des ecoles d'ingenieurs. A la limite des IUT/IUP et BTS en gros former des techniciens a l'apprentissage d'outils (presque magique pour eux).

              • [^] # Re: Et ils vous financent un peu ?

                Posté par . Évalué à -10.

                L'universite (ou ecole d'inge) doit (devrait) former des gens sur des methodes generales pas des outils particuliers.

                La methode generale pour un graphiste ,n'a pas besoin d'utiliser des outils informatique tout court.
                Donc a utiliser ensuite une outil pour les appliquer, autant prendre celui qui sert dans la vie professionnelle….

                C'est comme l'informatique.
                Apprendre les concepts, y a meme pas besoin d'ordinateur.
                Ensuite ,autant les appliquer avec un outil qui sert pour de vrai.

                Ce n'est pas une question de faire le boulot des entreprises contrairement a ce que tu dis, c'est faire en sorte que les eleves appliquent les concepts avec les outils du moment, tant qu'a faire.

                Le monde du travail exige un minimum de rentabilite, et quelqu'un qui maitrise un outil efficace et tout simplemetn plus eficace qu'un autre a competence theorique egale.

                ET c'est valable pour les metiers manuels aussi. A maitrise theorique egale, celui qui maitrise l'outil le plus efficace/repandu sera plus facilement ebauchable que son collegue.

                Vouloir nier cet etat de fait est au mieux de l'angelisme.

          • [^] # Re: Et ils vous financent un peu ?

            Posté par . Évalué à -1.

            J'ai un scoop pour toi: on peut te former aux "methodes et leurs techniques" sur une implementation. D'ailleurs, ca aide pas mal en general de faire quelque chose de concret, ca permet de comprendre les "methodes et leurs techniques".
            En l'occurence, photoshop pour l'implementation.

            Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: Et ils vous financent un peu ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Ma question n'impliquait pas une utilisation exclusive de Photoshop, mais à mon sens avoir déjà travailler avec les produits archi-leaders du marché me parait plus simple pour déboucher sur un emploi rapide après la formation. Ce qui est aussi l'objectif d'une formation, universitaire ou pas.

            Surtout que d'après ce que je comprends, la raison de ce choix n'est pas pédagogique mais plutôt financière et conséquence des restrictions budgétaires.

            Après, je ne fais que poser la question à l'équipe pédagogique :)

        • [^] # Re: Et ils vous financent un peu ?

          Posté par . Évalué à 2.

          grosse en espace disque utilisé, oui.

          Mais à part ça…

          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à -8. Dernière modification le 27/01/15 à 16:33.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

  • # krita inspire d’outils de peinture

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    est ce que krita s’inspire d’outils de peinture traditionnels?

    nadine ghoha

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.