Sortie de GNU OS retardée

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
14
nov.
2002
GNU
Richard Stallman, président de la Free Software Foundation et à l'origine du projet GNU, a annoncé que la sortie du système d'exploitation basé sur le noyau Hurd subirait un retard par rapport aux prévisions. Dans une interview accordée en mars dernier, il indiquait qu'une version de production serait prête d'ici à la fin de l'année, ce qui semble aujourd'hui impossible en raison d'un retard dans l'implémentation de deux fonctionnalités majeures. En effet, le noyau Hurd ne gère actuellement ni les partitions de plus de 2Go ni les lignes séries à haute vitesse...
  • # meme 01net en parle !!

    Posté par . Évalué à 10.

    http://www.01net.com/rdn?oid=197156&rub=3377(...)

    je vous laisse seul juge des competences journalistiques de l auteur de cette breve .
    • [^] # Re: meme 01net en parle !!

      Posté par . Évalué à 10.

      je pensais que certaines personnes ici avez des préjugés sur les gars de chez 01.... mea culpa, ils sont vraiment cons !
    • [^] #

      Posté par . Évalué à 1.

      Il est quand même très fort ce Stallman ;-)
    • [^] # Re: meme 01net en parle !!

      Posté par . Évalué à 10.

      Je ne peux pas résister à copier/coller la dépêche ici :
      GNU/OS prévu pour fin 2002
      Le nouveau système d'exploitation libre GNU/OS, codéveloppé par Richard Stallman, l'inventeur de la licence libre, sortira à la fin de l'année. Il comprend, entre autres un système de fichiers capable de gérer plus de 1 Go de données. Original, cet environnement sera distribué avec une licence baptisée Affero GPL.


      Ils fument des traductions altavista ou quoi ?
    • [^] # Re: meme 01net en parle !!

      Posté par . Évalué à 5.

      Bah, tout le monde a bien integré le fait que certains sites ne sont pas fréquentables je pense, non ? Entre autres vnunet, 01net, theregister....
  • # Nouvelle GPL

    Posté par . Évalué à 7.

    "FSF also plans to incorporate into the GNU GPL a section covering use of software on a computer network. This new section is likely to be based on a similar section in the Affero GPL adopted by San Francisco-based Affero Inc.

    The Affero GPL requires anyone modifying a software program to give immediate access by HTTP (Hypertext Transfer Protocol) to the complete source code of the modified software to other users interacting with the software on the network, if the original program had a provision for this kind of access."

    Intéressant. Ca veut dire qu'avec cette nouvelle GPL, quelqu'un qui utilisera une version modifiée d'un truc comme Templeet ou Spip sur un site Web, devra permettre aux visiteurs du site de télécharger la version modifiée.... Ca va faire du bruit ;-))
    • [^] # Re: Nouvelle GPL

      Posté par . Évalué à 4.

      Ce n'est pas une bonne idée. Ou tout du moins ça va ralentir dans un premier temps l'utilisation de logiciel libre plus ou moins modifiés mais pas redistribués dans le cadre de services web.
      • [^] # Re: Nouvelle GPL

        Posté par . Évalué à 2.

        Sans vouloir troller, c'est une opinion du même ordre que ceux qui défendent les licences BSD, ou le mouvement Open Source (tm) : n'effrayons pas les entreprises avec des clauses trop contraignantes ;-))
        • [^] # Re: Nouvelle GPL

          Posté par . Évalué à -3.

          Mince, ça c'est vu :)

          [-1]
        • [^] # Re: Nouvelle GPL

          Posté par . Évalué à 1.

          Non, pas vraiment. Car simplement si tu corrige un bug toi-même et que tu veut utiliser ta version corrigée avant une release officielle, tu doit immédiatement fournir tout le code source. C'est assez lourd comme système et ça n'encourage pas à de petites modifications du code.
      • [^] # Re: Nouvelle GPL

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Bah rien ne t'empêche de continuer à utiliser la GPL si ça ce te dit (même si elle n'est pas tout à fait claire sur ce genre de "logiciels")

        Pensez à l'environnement avant d'imprimer ce commentaire - Please consider the environment before printing this comment

    • [^] # Re: Nouvelle GPL

      Posté par . Évalué à 2.

      Je pense que cela peut également discrediter: un logiciel modifié mis immédiatement à disposition mais dont le parametrage est à peine maitrisé par l'auteur, sans doc, sans support ou connaissance, l'interressé va vite aller voir ailleurs pour pas se prendre la tête
      • [^] # Re: Nouvelle GPL

        Posté par . Évalué à -1.

        Ça a bien marché pour les applis de Microsoft...
        • [^] # Re: Nouvelle GPL

          Posté par . Évalué à -1.

          Ca c'est vraiment stupide, si il y a un domaine dans lequel Microsoft excelle, c'est bien dans l'hyper documentation de ses produits. Essaie donc de trouver l'équivalent de leur knowledge base et de msdn pour linux...
          • [^] # Re: Nouvelle GPL

            Posté par . Évalué à -1.

            Ben tldp. Et puis tu as la meilleure documentation possible avec les applications libres: les sources.
            • [^] # Re: Nouvelle GPL

              Posté par . Évalué à 0.

              Au secours !!!!
              Voila une bien belle reflexion qui fera fuir tous les non-codeurs vers du Microsoft ! Retour 5 ans en arriere ou il fallait bien connaitre le systeme pour installer Linux.
              • [^] # Re: Nouvelle GPL

                Posté par . Évalué à 5.

                Parceque les non-codeurs microsoft, quand ils sont coincés dans un logiciels, ils passent sur MSDN pour chercher de la doc? Et la marmotte...
                • [^] # Re: Nouvelle GPL

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Parce que les non codeurs ils vont aller voir dans le code de leur logiciel libre pour comprendre pourquoi le soft merde ?
                • [^] # Re: Nouvelle GPL

                  Posté par . Évalué à 1.

                  C'est pour ça que j'ai cité MSDN (pour les dev) *ET* la KB qui contient de nombreuses réponses à destination des simples users
            • [^] # Re: Nouvelle GPL

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Le source est la meilleure doc... Ben voyons. Comment peut-on encore croire à ce cliché. C'est aussi débile que de dire que tu peux apprendre le C en lisant les sources de gcc.

              Va configurer Apache sans les docs, rien qu'en lisant le source, pour voir. Après on en reparle.
          • [^] # Re: Nouvelle GPL

            Posté par . Évalué à 3.

            Tu as déjà utilisé leur doc ?
            Certe elle est facilement accessible et abondante avec un bon moteur de recherche.

            Mais une page man est souvent bien plus complète que leur doc à eux. Il manque souvent des détails importants, justement le truc qui te faisait regarder dans la doc !

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: Nouvelle GPL

              Posté par . Évalué à 3.

              Il y a des page man trop succinctes, comme il y a de gros bouts de doc Microsoft mal foutus.

              En fait le principal problème avec la doc Microsoft est qu'elle est trop fouillis, c'est difficile de trouver efficacement l'info recherchée (rappel pour ceux qui ne connaissent pas : la doc MSDN, c'est au moins trois CDs de fichiers HTML compressés....).
              • [^] # Re: Nouvelle GPL

                Posté par . Évalué à 0.

                Ca je suis d'accord, c'est assez mal organisé et il y a souvent beaucoup de sur-informations. Ceci dit comparer les man à MSDN ça me parait un peu hors de propos, l'un n'a rien a voir avec l'autre. Les mans t'indiquent comment fonctionne une commande bien précise, ses différents arguments, les résultats escomptés alors que MSDN contient des chapitres entiers de notions théoriques du fonctionnement interne du systéme
                • [^] # Re: Nouvelle GPL

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  « Ca je suis d'accord, c'est assez mal organisé et il y a souvent beaucoup de sur-informations. »

                  Le fait est que quand quelque chose ne marche pas sous windows (par exemple la connexion internet), sur le système, je ne suis personnellement capable de trouver que des docs qui me disent des banalités dont je n'ignore rien.
                  Pareillement, quand un matériel « plug and play » ne marche pas sous windows, concretement, tu ne peux rien y faire. Vieille version de windows ? Certes, ceci explique cela. Ceci étant dit, le support de ma carte SCSI « très récente » qui n'est pas encore intégrée au noyau Linux peut etre trouvé sous forme de patchs pour les noyaux Linux 2.4.x, 2.2.x et 2.0.x ...
                  Certes, il faut recompiler le noyau et ce n'est peut-etre pas à la portée de tous : mais concretement, quand ça merde, il reste des possibilités.


                  « Ceci dit comparer les man à MSDN ça me parait un peu hors de propos, l'un n'a rien a voir avec l'autre. Les mans t'indiquent comment fonctionne une commande bien précise, ses différents arguments, les résultats escomptés alors que MSDN contient des chapitres entiers de notions théoriques du fonctionnement interne du systéme »

                  Ce n'est pas hors propos sur tu replaces dans le contexte de la discussion : de quoi peut-on s'aider quand ça mouise.
                  • [^] # Re: Nouvelle GPL

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Le fait est que quand quelque chose ne marche pas sous windows (par exemple la connexion internet), sur le système, je ne suis personnellement capable de trouver que des docs qui me disent des banalités dont je n'ignore rien.

                    Le sujet ne concerne pas les docs pour les utilisateurs mais pour les développeurs. Le MSDN ne sert pas à grand chose pour configurer son modem. Je pense que tout le monde s'accorde pour dire que les docs de MS pour les utilisateurs sont d'une pauvreté sans égale.

                    Ce n'est pas hors propos sur tu replaces dans le contexte de la discussion : de quoi peut-on s'aider quand ça mouise.

                    Si. C'est hors propos. Le MSDN ne peut pas être comparé aux pages man, au moins en ce qui concerne les sections 1, 4-8. On peut en revanche comparer les sections 2 et 3 des pages man avec le MSDN et là, clairement, le deuxième est largement plus puissant et plus touffu. Comme il a été dit plus haut, on y trouve des article techniques (je me souviens d'avoir lu des trucs techniques sur l'utilisation des CString à la place des LPSTR), le détails des API, des exemples de sources etc.

                    http://www.microsoft.com/france/msdn/msdn.asp(...)

                    Question quantité et qualité d'information, le MSDN surpasse largement beaucoup de systèmes d'aide au développeurs. Par contre, ce qu'on peut lui reprocher c'est son coté "fouilli" qui fait qu'on peut avoir du mal à trouver une information très rapidement (mais en général les délais ne sont pas si longs quand on est habitué). Bref, le MSDN est spécialement conçu pour les développeurs, et ne sert à rien pour "quand ça mouise" excepté si il s'agit de programmation.
    • [^] # Re: Nouvelle GPL

      Posté par . Évalué à 5.

      Marchera pas trop restrictif.

      Pour fournir des sources il y a de meillieur systéme comme les serveurs CVS qui sont plus flexible et moin contraigient.

      De plus quel est l'interet de faire 15 release de source par jours ? Les developpeurs qui s'interreses aux sources d'un logiciel en Beta ne savent ils pas se servire d'un CVS ? a par porter a confusions les utilisateurs novices, j'ai du mal a voir l'interet d'une telle restriction.

      De plus cela implique des changemant assez lours pour les developpeurs pour une avancée ( si avancée il y a ) somme toute minime par rapport a la GPL qui comprent déjà un chapitre sur la distribution des sources ( libremant, sans enregistremant etc etc ... ).
      • [^] # Re: Nouvelle GPL

        Posté par . Évalué à 4.

        Le but n'est pas de mettre à dispo ces modifications pour les utilisateurs novices, mais surtout pour les développeurs des versions "officielles".

        Cela a déjà été débattu maintes fois, et concerne les utilisateurs de soft GPL qui font des modifications et ne redistribuent pas ces modifs à la communauté. Cela permettra aux utilisateurs d'avoir les meilleurs logiciels possibles.

        La GPL pêche sur ce point justement: il n'y a pas d'obligation de redistribution du code pour des modifications "internes" ni pour des logiciels utilisés et modifiés par exemple par des ASP. Je pense personnellement que c'est une bonne chose.

        J'imagine l'exaspération des développeurs GPL quand ils voient que des sociétés font payer des services qui fonctionnent sous des logiciels GPL légèrement modifiés mais dont ces modifications ne sont pas communiquées.

        A titre d'info, je signale que la GPL n'a pas pour but de donner de la liberté aux développeurs (ce serait plutôt le contraire: elle contraint fortement les développeurs), mais de donner le plus de liberté possible aux utilisateurs de ces logiciels.
        • [^] # Re: Nouvelle GPL

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          Heuuhhh, il me semble qu'entre autre liberte, la GPL essaie de permettre a qui veut de modifier les sources. Donc, elle transforme implicitement/potentiellement tout utilisateur en developpeur. J'en deduis (c'est extreme, mais quand meme) qu'elle contraint potentiellement l'utilisateur.

          Ca me semble paradoxal tout ca.

          Personellemment, j'ai toujours cru (a tort semble t'il vu ce que je viens de lire) que la GPL cherchait a contraindre la DISTRIBUTION, l'application de la licence. Si elle commence a s'attaquer aux developpeurs, elle va mal finir.

          <troll>
          La prochaine etape c'est quoi, obliger l'utilisateur a telecharger Hurd pour utiliser un logiciel sous GPL ?
          </troll>
          • [^] # Re: Nouvelle GPL

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            <troll_pouilleux>
            Déjà tenté en essayant d'imposer à un développeur de la libc la direction du developpement vers Hurd au lieu de Linux comme il en a pris naturellement le chemin...
            </fin troll miteux>
            D'ailleurs j'ai pas suivis ce que ça devenait cette histoire.
    • [^] # Re: Nouvelle GPL

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Tiens, je trouve ca très marrant que cette licence soit envisagée comme la nouvelle GPL (ou comme base de) : c'est à dire comme une licence libre (alors qu'elle amène bien des restrictions)

      Je me permet de citer gnu.org quand il donne la (unique) raison pour laquelle l' APSL dans sa dernière version n'est pas libre :

      Disrespect for privacy
      The APSL does not allow you to make a modified version and use it for your own private purposes, without publishing your changes.

      Avec l'affero je ne peux pas non plus modifier mon OS et l'utiliser pour moi et uniquement pour moi sans couper ma liaison réseau ou publier mes changements.

      Dites il n'y a pas un poid deux mesures là ?
      J'ai toujours trouvé que la FSF se permettait[2] de mettre de grosses restrictions (le copyleft de le GPL[1]) et qu'elle interdisait[2] tout écart aux autres licences. Simplement du fait que beaucoup trouve le copyleft moral et souhaitable il était dur de faire des comparaisons sur des idées objectives (l'argument "oui mais c'est pour mieux garantir les libertés" apparaissait toujours en boucle dans les discussions).
      Là pour le coup même si les deux passages ne sont pas identiques (l'un impose la distribution à tous, l'autre impose la distribution à une entité centrale) ce qui empeche l'un d'etre libre est bien présent dans la future licence phare du libre.

      Il serait temps d'avoir des critères objectifs de la part de la FSF pour savoir si quelque chose est libre ou pas[3].


      Dans un autre ordre d'idée ca veut dire que si je modifie un gros programme sous cette licence je suis obligé (si j'ai une connexion internet) d'avoir une centaine de Mo de sources sur mon ordinateur et d'ouvrir un serveur web rien que pour ca.
      - ca veut dire que je vais ouvrir un service rien que pour ca avec une faille potentielle (cf la derniere faille apache, on n'est jamais sur)
      - ca veut dire que je vais devoir ouvrir un service que je ne maitrise pas forcément ... et va demander à la secretaire d'ouvrir les sources sur un serveur web parce qu'elle a exécuté je ne sais quel utilitaire qui modifie son traitement de texte afin d'y intégrer je ne sais quel gadget. Déjà elle ne va pas savoir faire mais si elle y arrive il y a une chance sur deux pour que à terme ca finisse par faire un pb de sécu (je ne demande pas aux secrétaires de suivre bugtraq)
      - ca veut dire dans le cas d'un gros programme avoir une partie conséquente du disque réservé aux sources, une partie conséquente de la bande passante


      Plus embetant je vois un probleme à cette clause :
      - je suis obligé de mettre dispo via http mais je peux allouer une bande passante de 500o/s (non je n'ai pas oublié de k ou de M)



      [1] je le marque comme "restriction" car il me contraint bien à certaines choses. Attention, je ne dis pas que ce n'est pas bien, nécessaire ou souhaitable. Je sais qu'ils font ca dans le but de garantir des droits, mais il n'empeche que c'est une restriction, souhaitable et pour le bien de tous peut etre mais une restriction.
      [2) quand je parle d'autoriser/permettre/interdire il est bien entendu que la FSF n'interdit pas les licences mais affirme qu'elle sont libres ou non (vous aviez compris bien sur)
      [3] si je m'en tiens strictement aux quatres libertés alors la GPL ne serait pas libre car elle amène bien des restrictions[1] en plus. J'en déduis qu'il y a une interprétation sur l'esprit et le but de la licence, mais du coup c'est vraiment tout sauf objectif.
      • [^] # Re: Nouvelle GPL

        Posté par . Évalué à 4.

        Bon. Plusieurs choses. Tout d'abord, j'avais lu en diagonale la license, je n'avais pas tout vu. En particulier ça:

        " [...] use it for your own private purposes [...] "

        Là c'est vrai que c'est exagéré quand même. Le coup de l'utilisation publique d'un logiciel GPL modifié est pas mal, mais l'utilisation privée devrait quand même rester protégée. Encore que RMS ne dit pas qu'ils vont prendre cette licence là, mais se baser dessus. Attendons donc de voir. Je pense que ça nous promet de grands moments.

        Par contre, comme je l'ai dit plus haut, la liberté que veux apporter la GPL est la liberté des utilisateurs, pas des développeurs, elle introduit donc énormément de contraintes aux développeurs. C'est normal. Donc, ça:

        "si je m'en tiens strictement aux quatres libertés alors la GPL ne serait pas libre car elle amène bien des restrictions[1] en plus. J'en déduis qu'il y a une interprétation sur l'esprit et le but de la licence, mais du coup c'est vraiment tout sauf objectif. "

        est tipiquement une réflexion de développeur, mais bon, personne n'est parfait :)

        Pour finir, la redistribution: pourquoi obligatoirement un serveur Web? Pourquoi pas un mail avec des beaux fichiers patches aux développeurs "officiels". Je ne pense pas que la licence avait pour but de faire fournir le repository CVS en entier, mais bien les différences entre la version "officielle" et la version utilisée.

        Donc, je pense que la licence telle qu'elle est là n'est pas une bonne licence à cause de l'obligation formelle de distribution du code. D'ailleurs, la FSF juge actuellement une licence non libre si elle impose cette redistribution. Je ne pense pas qu'elle va faire volte face aussi facilement, mais attendons de voir la réelle licence qui sera utilisée.
        • [^] # Re: Nouvelle GPL

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          est tipiquement une réflexion de développeur, mais bon, personne n'est parfait :

          Disons qu'un développeur peut etre _aussi_ un utilisateur :)

          D'ailleurs, la FSF juge actuellement une licence non libre si elle impose cette redistribution.

          Et non justement l'affero (donc sa version actuelle) est classé dans les "libres mais non compatibles GPL" ce qui motive d'ailleurs mon propos pour dire que tout n'est pas clair dans leurs classement libre / non-libre quand je vois les classements respectifs de l'APSL 1.2 et de l'Affero.

          mais attendons de voir la réelle licence qui sera utilisée

          bah, moi je préfere toujours me fire entendre "avant", quand c'est encore constructif et qu'on peut influencer l'évolution. "apres" ca tourne souvent à la critique dans le vide et je ne suis pas sur que contester une licence phare comme la GPL soit bon pour le libre, par contre mener un débat "lors" de sa création ca c'est bien.
          Sans compter que il est souvent plus dur de faire _revenir_ quelqu'un sur sa décision que de l'orienter à l'avance. Il a moins l'impression d'avoir fait une connerie et a moins tendance à s'enteter (et il n'entemara pas sa crédibilité)
          • [^] # Re: Nouvelle GPL

            Posté par . Évalué à 2.

            Bon. J'ai fait une GROSSE erreur là. Je pensais que tu parlais en affero dans ton premier post:

            "Disrespect for privacy
            The APSL does not allow you to make a modified version and use it for your own private purposes, without publishing your changes."

            Alors que tu parlais de l'APSL. Il est donc pour moi normal que la licence Affero soit un logiciel libre, non compatiblie pour l'instant avec la GPL v2, mais qui le sera probablement avec la v3, comme indiqué sur le site de la FSF:

            " The Affero General Public License is a free software license, copyleft, and incompatible with the GNU GPL. It consists of the GNU GPL version 2, with one additional section that Affero added with FSF approval. The new section, 2(d), covers the distribution of application programs through web services or computer networks. The Affero GPL is incompatible with the GNU GPL version 2 because of section 2(d); however, the section is written so that we can make GNU GPL version 3 upward compatible with the Affero GPL. That is why we gave our approval for Affero to modify the GNU GPL in this way."

            La redistribution des sources aux personnes qui le demande dans le cas d'une utilisation en "services" est pour moi un des gros manque de la GPL. L'APSL n'est pas libre car elle impose la redistribution des modifs dans tout les cas. Comme le dit je-sais-plus-qui (j'ai pas retrouvé le post), la notion d'utilisateur est floue.
            • [^] # Re: Nouvelle GPL

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Bon. J'ai fait une GROSSE erreur là.

              Désolé si je n'ai pas été clair.
              D'apres gnu.org Affero est libre, APSL non. (comme ca c'est clair)

              D'apres moi l'unique reproche fait à la derniere version de l'APSL (impossible d'utiliser un soft modifié pour mes besoins privés sans publier les changements) est vrai aussi pour l'Affero. Donc si c'est _ca_ qui motive le placement dans non-libre alors l'Affero devrait s'y retrouver aussi

              La redistribution des sources aux personnes qui le demande dans le cas d'une utilisation en "services" est pour moi un des gros manque de la GPL.
              C'est une histoire de gout, je ne conteste pas forcément que ca soit une bonne chose (amha c'est pas forcément intelligent mais c'est une autre histoire)

              L'APSL n'est pas libre car elle impose la redistribution des modifs dans tout les cas

              Mouais, tu n'as qu'a considerer que l'apsl ne t'oblige à distribuer qu'a ceux qui le demande mais que Apple demande toutes les modifications :)
              Et là tu vas voir que l'Affero a plus de contraintes que l'APSL (derniere version) puisqu'elle impose HTTP (APSL n'impose pas de média), elle impose de redistribuer à tous (l'APSL n'impose que la redistribution à Apple).

              Enfin ce qui me gene surtout est le fait que là on ramene encore des restrictions mais qu'on considère que ca reste libre alors que quand d'autres amenent ds restrictions similaires alors on considere que ce n'est plus libre. C'est plus le manque de clarté et d'objectivité que je critique
              • [^] # Re: Nouvelle GPL

                Posté par . Évalué à 1.

                > Désolé si je n'ai pas été clair.

                J'aurais surtout du prendre mes yeux pour lire...

                > D'apres moi l'unique reproche fait à la derniere version de l'APSL (impossible d'utiliser un soft modifié pour mes besoins privés sans publier les changements) est vrai aussi pour l'Affero. Donc si c'est _ca_ qui motive le placement dans non-libre alors l'Affero devrait s'y retrouver aussi

                Non, parceque l'Affero n'inclu pas une telle clause. La clause dont tu parles parle de service réseaux et d'interactivité (typiquement, les ASP quoi):

                If the Program as you received it is intended to interact with users through a computer network and if, in the version you received, any user interacting with the Program was given the opportunity to request transmission to that user of the Program's complete source code, you must not remove that facility from your modified version of the Program or work based on the Program, and must offer an equivalent opportunity for all users interacting with your Program through a computer network to request immediate transmission by HTTP of the complete source code of your modified version or other derivative work."

                Concernant le reste: l'imposition du protocole est je pense assez claire dès qu'on se rend compte de qui est la cible (les ASP donc), et la redistribution des modifications à tous le monde est, mais c'est mon avis (que je partage avec mon chat sur les genous), correcte.

                Je pense que la FSF aurait dû se targuer, et devrait toute façons le faire pour les autres licences, d'explications un peu plus claires sur le choix des licences, c'est vrai que c'est peut-être pas hyper clair pour tout le monde.
                • [^] # Re: Nouvelle GPL

                  Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                  Il me semble que l'Affero est compatible GPL puisqu'on l'accepte sur Savannah. (sauf erreur de ma part)
                • [^] # Re: Nouvelle GPL

                  Posté par . Évalué à 1.

                  > user interacting with the Program was given the opportunity to
                  > request transmission to that user of the Program's complete
                  > source code

                  d'après ce que tu cites là, si le programme que tu retouches à un moment fournit dans son système d'échange un moyen d'avoir le source, alors on doit conserver ce moyen, y'a pas marqué qu'on doit donner un moyen d'obtenir le source dans tous les cas, c'est ça ou bien je suis à côté de la plaque ou bien y'a d'autres clauses ?
              • [^] # Re: Nouvelle GPL

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Dites moi si je me trompe...

                Si j'ai bien compris, APSL vise à centraliser toutes les modifications chez Apple.

                Concernant Affero (s'il n'y a bien que la section 2d qui change par rapport à la GPL v2) il me semble qu'il s'agit d'étendre la logique de distribution des sources auprès des utilisateurs du runtime (pour ne pas dire version compilée) lorsque celui ci est "caché" par un serveur. Je n'ai pas approfondi la question mais il semble qu'il y ait tout de même une différence notable entre les deux licenses.

                Je crois que cela n'atteind pas la liberté de modifier une version en privé sans publier les sources, à condition de ne pas non plus diffuser le runtime (que ce soit de façon "morte" via un binaire ou de façon vive via une interface réseau).

                Quoiqu'il en soit, pour ceux qui s'inquièteraient de la tournure prise par la GPL (ce qui n'est pas encore mon cas), je vous invite à ne pas utiliser le terme suivant dans la mention de license : "or (at your option) any later version" (cf le site gnu.org pour plus de détails)
      • [^] # Re: Nouvelle GPL

        Posté par . Évalué à 2.

        A mon avis l'idée est de forcer la mise à disposition des sources pour les services réseaux (pas les applis que tu fais tourner dans ton coin). Actuellement selon la GPL, tu n'es utilisateur d'un programme que si c'est toi qui le fais tourner. Or avec la montée en puissance des services & co, tu es de plus en plus utilisateur d'outils sans cependant interagir directement avec le code (tu passes par un serveur et une couche réseau).

        Je ne pense pas que la FSF revienne sur la liberté de faire des modifs à usage privé sans en référer à quiconque. Ce serait complètement idiot de s'aliéner 99,9% des acteurs économiques.
      • [^] # Re: Nouvelle GPL

        Posté par . Évalué à 4.

        Bon, on va reprendre tout ça...

        « Tiens, je trouve ca très marrant que cette licence soit envisagée comme la nouvelle GPL (ou comme base de) : c'est à dire comme une licence libre (alors qu'elle amène bien des restrictions) »

        La liberté totale (du moins celle qui semble correspondre à ta conception de la chose) s'appelle le domaine public. Si ce type de distribution était si idéal, tous les développeurs de libre l'utiliseraient. Certes, ce n'est pas toujours possible, il me semble qu'en France on ne peut pas dire « je mets ça dans le domaine public », mais on pourrait toujours écrire des licences l'approchant, c'est-à-dire encore moins restrictives que la BSD (la MIT, X11, peut-être ? je ne sais plus). Enfin, ce n'est pas le cas, et on trouve beaucoup d'autres licences libres. Je ne reviens pas sur le sujet « Pourquoi du libre plutôt que du domaine public », chaque auteur de licence libre donne des arguments, souvent très pertinents d'ailleurs.

        Bref, le libre, ce n'est pas le domaine public, et dans la pratique, le libre c'est avant tout du copyright. Copyright qu'on adapte de manière à donner des droits absents du copyright par défaut (ou du principe de la propriété). En ce sens, aucune licence libre n'apporte de restrictions. Et il n'y a donc rien de paradoxal à ce qu'une licence libre (GPL ou toute autre) définisse ce que tu appelles des restrictions, c'est leur nature même. Tout ce qui compte c'est l'ensemble de son texte, et la définition que l'on prend pour le terme « logiciel libre ». Définir des clauses dans une licence, je ne vois donc pas ce que ça a de « marrant », paradoxal, ou surprenant. C'est normal, c'est la seule manière légale de définir du libre.

        « Je me permet de citer gnu.org quand il donne la (unique) raison pour laquelle l' APSL dans sa dernière version n'est pas libre : "Disrespect for privacy The APSL does not allow you to make a modified version and use it for your own private purposes, without publishing your changes. »

        Étant donné ce que j'ai mis en souligné, je ne vois pas trop le rapport entre le problème de l'APSL et la « nouveauté » de cette GPL v3 qui n'est encore qu'à l'état de brouillon.

        « Avec l'affero je ne peux pas non plus modifier mon OS et l'utiliser pour moi et uniquement pour moi sans couper ma liaison réseau ou publier mes changements. »

        Il y a vraiment ça dans l'Affero ? En tous cas ce n'est pas le cas d'après l'article. La GPL v3 devrait prendre en compte le problème de ceux qui cherchent à contourner la GPL en exécutant eux-même les logiciels et en vendant ce service, plutôt qu'en vendant le logiciel modifié (la GPL v2 ne gère que ce second cas). Bref, chez toi tu fais ce que tu veux. La nouvelle clause ne concerne que quelqu'un qui fait déjà du service en ligne (y compris gratuit) ou similaire (mais bon, le texte n'est pas définitif, je n'insiste pas).

        « Dites il n'y a pas un poid deux mesures là ? »

        Non. Le problème que la GPL v3 devrait corriger est un problème reconnu comme une « faille » de la GPL, et il en a été question bien avant cette histoire d'APSL. Dans la mesure où cette idée de la GPL v3 était déjà présente, pourquoi l'APSL a été classée non libre ? Ce n'est pas une mode que la FSF se met soudain à suivre. Pour ce qui est étude des licences, ils ont des gens qualifiés, leurs licences ne sont pas écrites à la va-vite, et quand ils classent libre ou non une licence, ce n'est pas après une lecture en diagonale. Tu as cité ce qui pose problème dans l'APSL. Il n'y a rien à dire de plus. A toi de voir maintenant en quoi le principe GPL v3 n'a aucun rapport avec ça. Après une lecture superficielle on ne voit pas de différence peut-être, mais toi qui est assez précis sur les textes et droits en général, regarde un peu mieux et tu verras.

        « J'ai toujours trouvé que la FSF se permettait[2] de mettre de grosses restrictions (le copyleft de le GPL[1]) et qu'elle interdisait[2] tout écart aux autres licences. »

        Je ne vois pas l'intérêt de dire une chose dans une phrase et de modifier son sens avec plusieurs notes de bas de page. Qu'est-ce qu'on doit en penser de ta phrase ? Tu dis une chose et tu reconnais toi-même que c'est abusif. C'est juste pour provoquer, ou pour dire du mal ? Je ne vois pas de justification quand tu dis que la FSF « interdit », même avec la note de bas de page :-/

        Et je reviens sur la note 1, bla bla sur les « restrictions», etc. que ce soit bien ou non pour les gens, etc. Là encore tu raisonnes en décidant d'un cadre normal, qui est celui du copyright et de la propriété. Tu parles de restrictions. Pourquoi ? Les licences libres apportent des droits par rapport au copyright par défaut. Donc c'est déjà limite. Mais surtout, tu ne vois ça que comme restrictions parce que tu raisonnes uniquement en copyright. Le libre (dans l'initiative FSF du moins) n'a pas été fait dans cette optique. Le copyright s'impose parce que c'est le seul outil existant, ce n'est pas pour autant que ça correspond à la norme ou à la seule manière de penser. Un des principes du libre dans cette initiative FSF est que le code ne doit ou ne peut être que libre. Si on raisonne sans propriété, il n'y a aucune raison qu'une personne soit la seule à avoir accès à son code. C'est une approche différente, c'est considérer que ce code appartient à tout le monde. Et ce n'est pas une restriction que de définir ce droit, c'est le rendre à tout le monde, parce qu'un autre système a décidé que ce droit n'était pas donné par défaut.

        Maintenant pourquoi ne pas l'appliquer à l'APSL ? A cause des contraintes techniques, des coûts, pour éviter toute discrimination. Si tout le monde avait accès à Internet en permanence, avec un espace à soi, etc. bref si ça ne coutait vraiment rien, on pourrait aller dans cette logique. Seulement ce n'est pas le cas, et le monde ne fonctionne pas avec des lois allant dans ce sens. Là où l'APSL demande des comptes à tout le monde, les GPL v3 et autres ne s'adressent qu'à ceux qui ont déjà une infrastructure conséquente et font de la diffusion. Tout comme demander les sources reste du même ordre de grandeur que la diffusion de binaires, il n'est rien demandé qui soit d'un tout autre ordre. En fait on ne demande rien quand ça peut coûter à celui qui détient. Quand le modifieur diffuse déjà, on peut considérer que là ça ne coûte rien (pas au sens strict bien sûr, au sens « c'est le même ordre de grandeur »).

        « Simplement du fait que beaucoup trouve le copyleft moral et souhaitable il était dur de faire des comparaisons sur des idées objectives (l'argument "oui mais c'est pour mieux garantir les libertés" apparaissait toujours en boucle dans les discussions). »

        Le copyleft ce n'est pas parce qu'on trouve ça moral ou souhaitable. On peut très bien estimer que ça devrait être un droit, tout comme actuellement le droit d'auteur est... (surprise) un droit. Tu n'es par exemple pas choqué (j'espère) qu'on refuse les brevets sur les idées. Pourtant quand quelqu'un d'autre a une idée, pourquoi aurais-tu le droit de la reprendre ? C'est une question de bon sens, on considère que personne ne doit pouvoir se les approprier. Eh bien, on peut tout à fait avoir les mêmes idées pour du code. Tu n'es pas obligé d'être d'accord, mais c'est un point de vue aussi valable qu'un autre, et on peut utiliser des licences copyleft pour ça.

        « Là pour le coup même si les deux passages ne sont pas identiques (l'un impose la distribution à tous, l'autre impose la distribution à une entité centrale) ce qui empeche l'un d'etre libre est bien présent dans la future licence phare du libre »

        La différence principale n'est pas dans le « à qui on distribue » mais dans « quand est-ce qu'on doit distribuer ». Non, ce qui empêche l'APSL d'être libre n'est pas présent dans la future licence phare du libre (qui ne le sera surtout jamais si personne n'en veut).

        « Il serait temps d'avoir des critères objectifs de la part de la FSF pour savoir si quelque chose est libre ou pas[3]. »

        Il serait temps de faire autre chose que des lectures superficielles et des hypothèses sur des brouillons. L'article est suffisant pour voir des différences fondamentales entre APSL et GPLv3-like, et des recherches sur les objectifs de cette GPL v3 ne feront que t'en donner encore plus.

        « [3] si je m'en tiens strictement aux quatres libertés alors la GPL ne serait pas libre car elle amène bien des restrictions[1] en plus. J'en déduis qu'il y a une interprétation sur l'esprit et le but de la licence, mais du coup c'est vraiment tout sauf objectif. »

        J'attends de te voir démontrer que la GPL n'est pas libre si on prend comme définition du logiciel libre la définition de la FSF avec ces quatre libertés. De plus, si ensuite tu cherches des incompatibilités entre l'idéologie du libre selon la FSF et son application pratique avec les licences proposées, tu pourras constater que tous les problèmes sont extérieurs, et viennent des lois relatives au copyright et à la propriété.

        L'interprétation sur l'esprit et le but... Tu prends encore les choses à l'envers, comme avec le copyright où tu pars de ce qui existe (et qui n'est qu'un outil) au lieu de partir du principe et de tenir compte de ce qu'on a à disposition comme outils.

        La FSF a donné son idée du libre, c'est même pour ça qu'elle a été autant critiquée. C'est même plus court que l'énoncé des libertés : tout code doit être libre si son utilisation a des conséquences sur d'autres personnes que son auteur. Ce n'est pas une citation, mais je pense que ça résume sans rien oublier. De cette idée il a fallu passer à la pratique. La pratique c'est les lois internationales, des droits donnés aux uns ou aux autres, entre autres le copyright, et le tout n'étant pas spécialement adapté à cette idée. La pratique c'est aussi les contraintes techniques de l'accès à l'information, au code. À partir de là, si tu veux implémenter du libre (qui « par défaut » n'existe pas), il faut passer par les outils existants. D'où la proposition de licences, et d'une définition du libre résumant les principes essentiels. On peut tout de suite noter que la définition du libre est dépendante du contexte : si le copyright n'existait pas, la définition serait différente (par exemple les 1ère et 3ème libertés seraient automatiques). Les licences, et même la définition, sont dépendantes du contexte dans lequel elles ont été écrites : les lois, la pratique. Comme le contexte évolue, il est évident que, l'idée du libre restant la même, il peut être nécessaire de les adapter au nouveau contexte. Le coup des services en ligne a été « oublié » tout simplement parce qu'au moment de la rédaction ce cas ne se présentait pas, ou ne paraissait pas problématique. C'est à rajouter dans les licences qui sont sensées suivre cette idée du libre. De même si les lois sur le copyright changent (c'est peu probable puisqu'elles posent déjà la plupart des restrictions possibles), la définition du libre peut être à modifier. Suppose une situation où le copyright autorise la copie mais pas la modification. Le libre serait défini en autorisant certaines libertés, mais ne préciserait pas le droit de copie. Puis imagine que la loi change et passe à ce que nous avons aujourd'hui : il faut rajouter la liberté 0, oubliée dans un premier temps.

        La FSF expose ses idées sur son site. Elle explique comment celles-ci sont mises en oeuvre. Si tu prends la peine de voir les choses à partir des principes de base, tu verras que c'est objectif, et que tout ce qui concerne les évolutions de licences correspond à de la « maintenance » de ces outils que sont les licences.

        « Dans un autre ordre d'idée ca veut dire que si [snip] »

        Tu décris les raisons pour lesquelles l'APSL est considérée non libre : obligations de faire des choses d'un ordre de grandeur qui peut être disproportionné par rapport à ses moyens. L'Affero et la GPL v3 ne correspondent pas aux hypothèses que tu donnes.

        « Plus embetant je vois un probleme à cette clause :
        - je suis obligé de mettre dispo via http mais je peux allouer une bande passante de 500o/s (non je n'ai pas oublié de k ou de M) »


        Vu le temps que la FSF prend pour élaborer ses licences, ce genre de faille ne devrait pas être présent s'il y a une clause de ce style. Quand bien même il y aurait oubli d'une faille, les révisions c'est fait pour ça. La FDL a été révisée pour mieux expliquer que les sections invariantes ne doivent pas concerner le sujet principal de l'oeuvre. La GPL devrait apporter cette clause pour qu'il ne soit plus possible de contourner le copyleft. Tout ça ce sont des révisions pour faire le lien entre une vision du libre et la réalité pratique, par l'intermédiaire des licences. Ca évolue, et c'est normal. D'ailleurs, si on partage cette vision du libre, ces évolutions sont exactement ce qu'on attend de la FSF.
  • # GNU MAch abandonné ?

    Posté par . Évalué à 2.

    "To solve the serial port problem, the GNU project is switching from the GNU Mach to the OSKit Mach [....]"

    Ils preferent abandonner GNU Mach pour un autre projet, au lieu d'essayer d'implementer ce qui manque ?
    Je trouve ca plutot etrange comme attitude...
    • [^] # Re: GNU MAch abandonné ?

      Posté par . Évalué à 5.

      Non, c'est juste qu'ils n'ont pas envie de se faire chier à coder quelque chose qu'il l'est déjà. Ce sont des informaticiens après tout, et ils ont raison.
      • [^] # Re: GNU MAch abandonné ?

        Posté par . Évalué à 0.

        Et pourtant, c'est cette meme raison qui est à la base du choix de Bitkeeper par linus... Certes dans ce cas les 2 "produits" sont libres, mais bon... chacun voit midi à sa porte.
        • [^] # Re: GNU MAch abandonné ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Ben ce qui est reproché à Linus, c'est pas d'avoir utilisé un logiciel déjà existant au lieu d'un programmer un nouveau, c'est justement d'utiliser un logiciel non-libre

          Donc je ne vois pas où tu veux en venir
    • [^] # Re: GNU MAch abandonné ?

      Posté par . Évalué à 2.

      si je ne me trompe pas cest un histoire de drivers, OSKit en implementant deja un grand nombre
    • [^] # Re: GNU MAch abandonné ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Il y a aussi le fait qu'au bout de 10 ans ils se retrouvent avec un OS qui ne sait pas gérer des partitions de plus de 2 Go alors qu'il est presque impossible de trouver des HDs de moins de 40 Go depuis deux ans.

      Ou aussi, qu'ils disent "y a plus qu'a implementer ces features pour avoir la 1.0" alors qu'il s'agit de choses très bas niveau. On se demande qu'est-ce qu'il appellent "1.0".
      • [^] # Re: GNU MAch abandonné ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Mais vu que la partie du system qui gère les systèmes de fichiers est un serveur, c'est le serveur lui même qui est limité donc c'est pas tout l'OS qui est limité.
        • [^] # Re: GNU MAch abandonné ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Oui enfint il y a de quoi s'inquitter quand un part non negligable du systéme gére moin bien les partitions que le bootloader du dit systéme (GRUB), et qu'ils pretendent juste avoir un peut de retard sur le planing, j'ai un gros doute sur le Fait que Hurd 1.0 soit utilisable en production.
          • [^] # Re: GNU MAch abandonné ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Le monsieur vient de dire que le Hurd est TRES modulaire. Le fait que la gestion des partitions soit en retard ne signifie (en premiere approche) rien de plus que le fait qu'aucun developpeur n'a envie de faire la modif.

            Il faut bien comprendre que, contrairement a un noyau monolitique, ce probleme n'est pas forcement critique : des que quelqu'un se sera penche sur le probleme, il ne sera pas necessaire pour lui de tout casser, simplement modifier le module qui est en retard.

            Concernant le fait que Hurd 1.0 soit utilisable en production, je suis pas doue en anglais, mais il me semble justement avoir compris qu'ils prefere corriger ce probleme AVANT de sortir la 1.0.
          • [^] # Re: GNU MAch abandonné ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Ce n'est pas parce qu'une fonctionalité est importante (dans le sens de l'utilité) qu'elle est nécessairement complexe. Un bug bloquant tout un système peut très bien être corrigé en 2 minutes.

            De plus GNU met l'accent sur la modularité, si c'est bien fait il n'y a pas de raisons de s'inquiéter. Si la gestion des partitions est limitée à 2 Go, je ne vois pas pourquoi les couches supérieures seraient elles aussi limitées (GNU n'utilise-t-il pas ext2 ?).
          • [^] # Re: GNU MAch abandonné ?

            Posté par . Évalué à -2.

            ispell est ton ami...
            • [^] # Re: GNU MAch abandonné ?

              Posté par . Évalué à -2.

              ispell prend trop de place sur mon dique dur, et en plus, le truque qui tue :
              JE M'EN FOUS DE L'ORTHOGRAPHE DE M...DE.
              compris ?
              par ce que franchement on est ici pour parler de GNU/HURD pas sur la fasson d'écrir des gents, spèce de frustré
              • [^] # Re: GNU MAch abandonné ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                ispell prend trop de place sur mon dique dur

                Pauvre chou, t'as quoi comme HD, un 20Mo ?

                JE M'EN FOUS DE L'ORTHOGRAPHE DE M...DE.

                Bon courage dans la vie active.

                par ce que franchement on est ici pour parler de GNU/HURD pas sur la fasson d'écrir des gents

                Non, mais ça ne t'empèche pas de faire l'effort d'écrire correctement, par simple respect des autres, et par souci de ne pas trop passer pour un neuneu.

                Quand tu parles avec quelqu'un et qu'il pue parce qu'il ne s'est pas lavé, tu considères que tu n'as pas le droit de râler sur son hygiene parce que vous discutez d'autre chose que des vertus du savon de marseille ?
                • [^] # Re: GNU MAch abandonné ?

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Quand tu parles avec quelqu'un et qu'il pue parce qu'il ne s'est pas lavé, tu considères que tu n'as pas le droit de râler sur son hygiene parce que vous discutez d'autre chose que des vertus du savon de marseille ?

                  Quand il s'agit d'un forum, discussion publique, qui traite d'un sujet précis, défini au début, alors oui.
                  Il est de mauvais gout de faire dériver le topic inutilement, d'agresser les interlocuteurs.


                  Bon courage dans la vie active.

                  ah. L'orthographe c'est juste pour la vie active ? On peut l'oublier en sortant du boulot. :)
                • [^] # Re: GNU MAch abandonné ?

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Si j'écris pas correctement c'est pas par ce que sa me fais chier, mais par ce que je sais pas, c'est tout.
                  C'est pas pour pour manquer de respect, mais bon, si j'emerde le monde avec les truques que je veut dir par ce que je sais pas les écrir correctement je vais faire un truque simple, tous simplement arrêter de les écrir, et alors tant pis pour les gents a qui sa aurais été utile.
                  Voila, ta gagné, t'aura plus a voir mes horrible fautes d'orthographes qui sont aussi génant que si je puais.

                  Alors ciao tout le monde, puisque je dérange je m'en vais.

                  ps : de toute fasson je sais que dans la vie active ou pas je suis une merde, y'a pas besoin d'enfoncer le clous.
          • [^] # Re: GNU MAch abandonné ?

            Posté par . Évalué à 4.

            Personne, n'a _jamais_ promis un Hurd 1.0 ou utilisable en production dans un futur proche, arrêtez avec ça, merci.

            Aucun développeur du Hurd ne peut à l'heure actuelle faire des prédictions de ce genre.

            Sinon, comme d'autres personnes le disent, le Hurd est très modulaire, et une faiblesse du serveur ext2fs n'implique rien d'autre sur la qualité/finition/... du reste de l'OS.
      • [^] # Re: GNU MAch abandonné ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        La limitation a 2Go tiens au fait que le serveur de systeme de fichier "map" en mémoire tout le disque. Les accès au disque sont ensuite fait par le gestionnaire de mémoire par l'intermédiaire d'un défaut de page, chargement de la zone (mécanisme quasiment identique a la gestion de swap). Tout cela passe par le système de mémoire virtuel, lequel est très lié à l'architecture matérielle sous jacente. Le fait est que jusqu'au pentium (je crois) on ne pouvais pas avoir plus de 4Go de mémoire virtuelle, et que à cette époque 4Go de mémoire c'etait énorme, donc on pouvait partager cette espace en 2 parties, une reservé pour le kernel et l'autre pour l'espace utilisateur.
        Conclusion, GnuMach est un 'micro' kernel préhistorique, il a besoin de gros developpement au niveau drivers, et support des architectures modernes. Mais les concepts du système Mach/Hurd reste eux à l'ordre du jour (je peut pas dire moderne ;)
        • [^] # Re: GNU MAch abandonné ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Avec un processeur 32 bits, on ne pas avoir plus de 4 Go de mémoire virtuelle, puisque les registres d'adresse sont sur 32 bits. C'est la mémoire physique qui peut dépasser cette limite (les adresses physiques sont dans la TLB, donc pas limitées par la taille des registres).

          Ils ont vraiment une façon bizarre d'implémenter un système de fichiers, chez Hurd....
          • [^] # Re: GNU MAch abandonné ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Il me semblait que "32 bits" faisait plutôt référence à la largeur du bus d'adresse (ou du bus de données pour un commercial)... J'ai raté un chapitre ?
            • [^] # Re: GNU MAch abandonné ?

              Posté par . Évalué à 5.

              Ca dépend en fait, il n'y a pas de règle gravée dans le marbre. Il semblerait qu'on considère le facteur le plus limitant pour une architecture donnée (le Z80 est un 8 bits mais a quelques registres 16 bits, le 68000 un "16/32 bits" alors qu'il a des registres 32 bits et des adresses sur 24 bits...). Pour les processeurs récents le bus de données est très large (64 bits à partir du Pentium) afin de rendre les transferts mémoire plus rapides, et le bus d'adresses est choisi suffisamment grand pour ne pas provoquer de frustrations à moyen terme, donc le facteur limitant est la taille des registres.

              En tout cas, sur les Pentium et successeurs, le bus d'adresses (adresses physiques) est sur 32 ou 36 bits selon les modèles. Les registres d'adresse, eux, restent sur 32 bits depuis le 386 (sinon le jeu d'instructions ne serait plus compatible ;-)). AMD va introduire des registres - et donc des adresses virtuelles - sur 64 bits dans sa nouvelle architecture l'année prochaine (avec un mode de compatibilité x86 en 32 bits).
          • [^] # Re: GNU MAch abandonné ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Précision : je parle de la mémoire virtuelle d'une tâche donnée. Enfin, je ne pense pas que le serveur ext2 du Hurd se scinde en plusieurs pour mapper de plus grandes quantités de disque d'une même partition, et qu'ils se balancent les messages les uns aux autres afin de retrouver lequel a tel bout de disque dans son espace d'adressage ;-)))
    • [^] # Re: GNU MAch abandonné ?

      Posté par . Évalué à 5.

      OSKit Mach est basé sur GNU Mach. Il s'agit de GNU Mach 2.0 pour être exact (la version actuelle étant GNU Mach 1.3). L'idée est d'utiliser les drivers d'OSKit (= ceux de Linux 2.2.12), qui sont plus nombreux et fournis que ceux de GNU Mach 1.3; je trouve ça plus intelligent que de développer de nouveaux drivers (ou de reporter les drivers de Linux une fois de plus).
      • [^] # Re: GNU MAch abandonné ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        <troll_poilu>Tiens, si les drivers IDE, SCSI, floppy, et Ethernet de GNU /Hurd sont ceux de Linux, et que l'on considère qu'ils sont essentiels pour un bon fonctionnement du hurd, que c'est même une brique de base, est-ce qu'on ne devrait pas l'appeler GNU/Linux/Hurd, ou Linux/GNU/Hurd, ou... ? ;-)</troll_poilu>
        [-1] mais y'en a plus :(
        • [^] # Re: GNU MAch abandonné ?

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          non ça s'appelle The Hurd. Ca résume l'ensemble, comme Linux quoi.
          GNU 1 - Linux 1 , balle au centre.
          </fin sous troll poilu>

          ps : United GNU ?
          ok je sors ->[]
  • # Re: Sortie de GNU OS retardée

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    C'est quoi qu'ils appellent une ligne série haute vitesse ? Au dela de 9600 bps ?
    • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

      Posté par . Évalué à 1.

      Ben un port série sur un PC, ça va quand même a des vitesses de 115K (bauds) à la seconde. Y'en a même a 460K bauds/s. 9600, c'est les liaisons téléphoniques.
      • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

        Posté par . Évalué à 1.

        Question béte si ca continue a trainer de la sorte, la question de la gestion des ports serie ne sera plus un probléme a la vitesse ou ils vont disparaitre dans l'année a venir ( ca faut au moin 2 ans qu'il y a plus rien qui sort pour les ports serie méme les modem 56k sont en USB, de plus il a disparue des design de reference intel et ibm ).
        • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

          Posté par . Évalué à 2.

          Faut pas oublier non plus que GNU/OS est un OS serveur avant tout. Et les ports séries seront encore utilisés pas mal de temps sur les serveurs (y'a qu'à voir combien de temps les ports ISA ont tenus). Je vois mal faire un heartbeat avec un cable USB.
          • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

            Posté par . Évalué à 1.

            Question con (probablement) :
            Les ports USB, c'est autre chose que des ports séries particuliers ?
            • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

              Posté par . Évalué à 2.

              a ma connaissance oui (drivers différents / gestion d accés differente ossi)
            • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Je dirait que oui étant donné qu'à ma connaissance ça va jusqu'à la gestion de l'alimentation (économie d'énergie). Un protocole (relativement complexe) de bas niveau est imposé. Ce n'est pas le cas pour la RS232 (je ne considère pas vraiment le contrôle de flux comme un protocole).
            • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              reponse bete : pour moi un port serie ca sert a avoir acces a une machine qui n a ni clavier ni ecran : tu lui colle un VT100 direct ( si c est une sun ), ou une disquette maison ( si c est un PC ), et tu peut installer ta machine de A a Z ... sauf sur les BIOS ( PC ) qui par default sont bloquant en l absence de carte video ...
              Je connais tres peu d architecture ( pas du tout ) et/ou d OS qui permette d avoir une console juste apres le boot sur un port USB ( ca voudrait dire que LILO, GRUB, le BIOS, et tous les firmware gerent le port USB aussi bien qu un port serie ??? )

              Perso j ai installe 4 suns comme ca, et j ai fais mes floppy d install de debian(<>) qui gerent le port serie dès le boot : c est un pure plaisir . Vous me direz ... peut qu il y a moyen de faire un module USB pour le GRUB ... mais si il faut vraiment aborder ce sujet, j ai peur de partire dans le troll marsien ...
            • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

              Posté par . Évalué à 1.

              Oui, c'est complètement différent.

              Sur le port série tu te contente d'envoyer les données, en série (d'où le nom) et le périphérique (unique!) qui est à l'autre bout les reçoit.

              Le port usb lui peut connecter jusqu'à 127 périphériques, il faut donc un vrai protocol de communiquation pour que les périphériques sachent à qui est destiné le message envoyé à un certain moment. La programmation de l'usb est beaucoup plus compliquée que celle du port série (le port parallèle est encore plus simple, vu que les bit d'un même octet sont envoyés chacuns sur un fil différent).
          • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Pourquoi GNU/OS est un OS serveur avant tout ? Quel genre de serveur ?

            Il me semble que le design tres modulaire permet plutot d'offrir de grande liberte aux utilisateurs. Donc pour moi :
            - OUI c'est un OS serveur avec 10 utilisateurs dessus (station),
            - NON c'est pas un OS serveur HTTP/FTP.
            • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

              Posté par . Évalué à 2.

              Ben pourquoi ça ferait pas serveur Web GNU/OS? On va demander ça a kb ou mmenal, tu verras bien ce qu'ils vont te répondre tiens.
              • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Avant tout, je trouve simplement que dire que Hurd est un OS serveur, sans plus de precision, c'est moyen.

                Ensuite, pour moi, un OS qui est architecture pour offrir plus de fonctionnalites/libertes (on y revient) a l'utilisateur c'est dommage de le mettre en serveur WEB loin des utilisateurs. Y'en a deja plein des OS/distribs specifiques a une tache particuliere.

                De toute facon, faudrait pas lire ce que je n'ai pas voulu ecrire : je dit juste que Hurd est plus qu'un OS serveur WEB.
            • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

              Posté par . Évalué à 0.

              - NON c'est pas un OS serveur HTTP/FTP.

              Et pourquoi ? En particulier, le modèle de sécurité du Hurd (jetons d'authentification, noauth, serveur password) et la fiabilité (théorique) que permet le design modulaire (défaillance de la pile tcp/ip ? pas de problèmes, une autre prend la main) font de GNU/Hurd un OS très adapté pour ce genre de tâche. Enfin, quand il sera terminé, bien sûr.
        • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

          Posté par . Évalué à 1.

          et se sera tant mieux ! ras le bol de tout ces sorties a l'arriere des pc !
        • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          « ca faut au moin 2 ans qu'il y a plus rien qui sort pour les ports serie »

          J'ai acheté un GPS (un modèle de conception récente) il y a 2 semaines... avec un cable série.
          Et il y a beaucoup d'autre exemple.

          Faire un périphérique série c'est très facile et pas cher du tout. Pour moi c'est complémentaire avec les USB et autre Firewire. Domage que ça soit considéré comme un truc préhistorique à faire disparaitre absolument.
          • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

            Posté par . Évalué à 3.

            Domage que ça soit considéré comme un truc préhistorique à faire disparaitre absolument.


            Oui, mais ça ne rapporte pas de sous en termes de brevets, le port série, alors que l'USB si. Donc il faut absolument mettre de l'USB partout pour faire gagner encore plus de sous aux possesseurs des brevets.
          • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Ouais. Et les fabriquants des fois ne veulent pas s'embeter: ils font le meme matos a la fois pour l'embarque et a la fois pour les PC. Exemple: les modems GSM Siemens (la version PC a quand meme une belle boite en plastique).
      • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Si mes souvenirs sont bons, ca va meme jusqu'a la vitesse halllllucinante de 256kb/s (une carte avec 8 ports serie que j'avais utilise au boulot)
      • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

        Posté par . Évalué à 1.

        non, pas bauds, mais bps (bits par seconde). Le baud (tout court, d'ailleurs, car bauds à la seconde est une belle lapalissade : le baud représente le nombre de symboles transmis en 1 seconde :P )
        Pour une liaison série, en bande de base, oui, 1 baud = 1 bps, mais c'est un abus de langage que d'employer cette unité. On emploie le baud dans le cadre de modulations....

        Enfin, je ne sais pas où tu as vu qu'une liaison téléphonique fait du 9600 bps ?!? En GSM oui, mais en téléphonie ""pure"" (enfin dans les réseaux de transports des opérateurs, où en Europe les MIC-32 font 2048 kbps, chaque IT fait 2048/32 = 64 kbps [c'est aussi d'ailleurs la taille du canal B avec du RNIS])
        • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

          Posté par . Évalué à 1.

          Ok pour les bauds par seconde, c'est une connerie.

          Mais il me semble bien que le RTC (donc un modem) fonctionne en 9600 bauds. Je parle du truc qui arrive chez toi, sur une liaison téléphonique normale, pas une liaison RNIS.
          • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Sur une ligne téléphonique tout à fait normale, tu peux brancher un modem à 28.8 kbps...

            Tu confonds peut-être avec le minitel 1 qui recoit les données à 9600 bauds maxi. (et les émets à une vitesse ridicule (mais suffisante pour ce qu'on demande à un minitel))
            • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

              Posté par . Évalué à 0.

              Je peux dire une connerie, mais 9600 bauds, ça peut pas correspondre à 28,8 kps ? (par exemple) ?
              • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

                Posté par . Évalué à 1.

                Heu, le minitel (sauf les dernières générations) c'est encore pire que ce que vous dites : c'est du V23 (75 bps en emission et 1200 bps en reception).

                Et il me semble que dans le cas du minitel 1 baud = 1 bps.

                Je vais bien vous trouver un petit lien crédible... Allez hop :
                http://www.usenet-fr.net/fur/telecoms/faq-modem-ppp-1.html(...)

                --
                et ma signature ?!
              • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                si on sort du cadre du port serie, et que l on passe sur un signal module, alors on peut concevoire une transmission travaillant effectivement a 9600 baud pour un debit utile de 28800 bps , c e qui fait .... ( SCROUNCH CROUNCH .... )
                bp@saturne:~$ echo $((28800/9600))
                3
                oui c ets ca : 3 bits par baud !
                enfin c est purement theorique par ce que pour trouver un suport qui te module 3 bits par periode .... j ai jamais vu !
            • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

              Posté par . Évalué à 1.

              Hummm le minitel 1 c'était pas plutôt 1200/75 les débits ??? (je n'en suis pas tout à fait sûr, ceci dit...) Enfin quand même, c'était l'ADSL avant l'heure !!! ;)
              De toutes façons, un utilisateur peut difficilement taper plus de 10 touches par secondes, surtout sur ces claviers de merde ;)
              • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

                Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                Mais 10 touches par secondes ça fait beaucoup plus que 75 bps non?
                Les caractères sont codés sur 8 bits sur un minitel.

                "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

                • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Oui, ça fait 80 bps.
                  De toute façon le but du Minitel n'a jamais été d'être rapide, mais de rapporter du fric. C'est pour ça que la vitesse n'a pas été augmentée malgré les considérables évolutions technologiques.
              • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                c'était pas plutôt 1200/75 les débits ?

                Si. Mais "retournable" (75/1200), pour quand on veut faire de l'upload :-).

                De toutes façons, un utilisateur peut difficilement taper plus de 10 touches par secondes, surtout sur ces claviers de merde ;)

                J'ai souvent entendu dire que les claviers minitel était "de merde" justement pour ralentir la frappe, n'importe quelle secrétaire fait plus que 10 caractères par seconde sur un bon clavier.
            • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

              Posté par . Évalué à 1.

              Je parle de bauds, tu me parles de Kbps. Faudrait que ce mettent d'accord.

              > Tu confonds peut-être avec le minitel 1 qui recoit les données à 9600 bauds maxi

              Alors là magnifique... Les bauds ne correspondent pas à une vitesse de transferts de données, ça dépend de la valence de ton signal. mais bon, je recherche sur le Net et je poste l'URL qui va bien.
          • [^] # Re: Sortie de GNU OS retardée

            Posté par . Évalué à 1.

            Le débit symbole sur une liaison modem (donc via RTC puisque pour mémoire pour le RNIS ce ne sont pas des modems mais des adaptateurs) dépend de la modulation employée...

            En v92 tu as un débit symbole de 8000 bauds en download et une v34 en upload (3200 bauds). Plus d'infos : http://nemesis.lonestar.org/reference/telecom/modems/modulations.ht(...)
  • # Re: Sortie de GNU OS retardée

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    le Hurd n'est pas un noyau ;) Le noyau employé pour l'instant est GNU Mach mais ca devrait changer comme dit plus haut.

    http://news.hurdfr.org(...) et http://www.hurdfr.org(...)
  • # ATTENTION: Rectifications

    Posté par . Évalué à 10.

    Cet article est vraiment un appel stupide au troll, et contient pas mal d'erreurs.

    Reprenons:

    1/ Le Hurd n'est pas un noyau. C'est un ensemble de serveurs, bilbliothèques, programmes, ... qui tournent en espace utilisateur au-dessus d'un micro-noyau et qui fournit des services (filesystem, pile tcp/ip, ...) qui sont habituellement dans le noyau.

    2/ Il n'a jamais été question de sortir une version stable, de production ou 1.0 ou quoique ce soit de GNU/Hurd dans un futur proche. RMS prévoyait uniquement la sortie d'une version de déveleoppement de GNU, une sorte de milestone.

    3/ Le Hurd gère les partitions de plus de 2Go. C'est le translator (serveur) ext2fs qui ne gère pas (actuellement) les filesystems de plus de 2Go sur les architectures 32-bits. Le translator fatfs, par exemple, le peut. Cette limitation est due au fait qu'ext2fs mmap() la partition dans son espace d'addressage, mais une méthode va être trouvée pour éviter ça.

    4/ La transition de GNU Mach 1.3 vers GNU Mach 2.0 (aka OSKit Mach) est presque achevée, il est déjà possible de booter le Hurd sur GNU Mach 1.9 (la version "béta" de GNU Mach 2.0), mais il faut encore porter X et la nouvelle console dessus (ainsi que coder certains drivers, comme le driver ps/2). Le noyau à terme devrait être L4, mais dans un futur plus lointain.

    Voilà, je tenais à effectuer ces quelques corrections très importantes à mes yeux.
    • [^] # Re: ATTENTION: Rectifications

      Posté par . Évalué à 1.


      3/ Le Hurd gère les partitions de plus de 2Go. C'est le translator (serveur) ext2fs qui ne gère pas (actuellement) les filesystems de plus de 2Go sur les architectures 32-bits. Le translator fatfs, par exemple, le peut. Cette limitation est due au fait qu'ext2fs mmap() la partition dans son espace d'addressage, mais une méthode va être trouvée pour éviter ça.


      je me vois mal mettre mon / en fat , je vais avoir du mal a gerer des droits utilisateurs , donc l auteur n a pas tord c est bien 2go pour une "partition native" hurd ( a moins qu il y ai hurdfs ? ) .
      • [^] # Re: ATTENTION: Rectifications

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Je pense que ce qu'il veut dire, c'est que cette limitation n'est pas due à Hurd en soit mais au support d'ext2 dans Hurd.
        Meme si ça peut paraitre bizarre, c'est finalement assez différent.

        Pour prendre une analogie débile avec une voiture comme tout le monde les aime : une voiture qui avec des pneux michelins ne peut rouler à qu'à 70 kilomètre à l'heure n'est pas exactement pareille qu'une voiture qui ne peut foncièrement, du tout, rouler à plus de 70 kilomètres heures.
        • [^] # Re: ATTENTION: Rectifications

          Posté par . Évalué à 1.

          Oui mais qu il gere une fat bcq mieux le ext2 c est bien , mais actuellement si je veux installer le hurd je dois forcement passer par ext2 et la je suis limité a 2go. sinon c est comme dire " linux est tres limité parce qu il ne gere le ntfs qu en ecriture" ca ne reste qu une option pas un truc natif.
      • [^] # Re: ATTENTION: Rectifications

        Posté par . Évalué à 1.

        Cf les commentaires plus loin, je voulais surtout dire que la limite n'est pas inhérente au Hurd en temps que tel, mais à l'implémentation actuelle du serveur ext2fs.

        Et non, il n'y a pas d'hurdfr (du moins, pas pour l'instant, mais peut-être y en aura-t'il un jour).
    • [^] # Re: ATTENTION: Rectifications

      Posté par . Évalué à -1.

      ouais, sinon, SAI DANJEUREUH !
    • [^] # Re: ATTENTION: Rectifications

      Posté par . Évalué à 1.

      «Le Hurd n'est pas un noyau.»

      OK, mais est-ce que (Mach+Le Hurd) peut être considéré comme un noyau ?
      Parce qu'il me semble que même sur une page de GNU ils disaient Hurd et kernel dans la meme phrase (sans négation au milieu :þ )

      «2/ Il n'a jamais été question de sortir une version stable, de production ou 1.0 ou quoique ce soit de GNU/Hurd dans un futur proche. RMS prévoyait uniquement la sortie d'une version de déveleoppement de GNU, une sorte de milestone.»

      Mais les Jx, par exemple, c'est pas un peu ça ?
      • [^] # Re: ATTENTION: Rectifications

        Posté par . Évalué à 3.

        Mais les Jx, par exemple, c'est pas un peu ça ?

        Les Jx sont des milestone de la Debian GNU/Hurd, pas du système GNU; ce sont deux choses différentes. RMS compte, à terme, que la FSF fasse sa propre distribution du système GNU, et c'est de cela qu'il parlait (il a d'ailleurs de très bonnes idées là-dessus).
    • [^] # Re: ATTENTION: Rectifications

      Posté par . Évalué à 2.

      puisque nous avons kilobug parmi nous, je me permet de poser la question suivante : quand peut-on espérer voir disparaitre la limitation à 2 Go ? Est-ce qu'on sait comment ça va être fait, et qu'il faut maintenant passer à l'implémentation ? ou est-ce que les dvpeurs s'interrogent encore sur la meilleur manière de faire ?

      Autre question que je me pose depuis bien longtemps : comment se fait-il qu'une telle feature manque depuis si longtemps ? complexité de la tâche du fait de l'architecture multi-serveur ? enchainement malheureux d'événement le long du dvp faisant que ça a toujours été remis au lendemain ?

      Nul appel à troll, mais je pense que ce sont des questions légitimes que toute personne qui commence à s'intéresser au hurd doit se poser à un momnet ou à un autre.
      • [^] # Re: ATTENTION: Rectifications

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        quand peut-on espérer voir disparaitre la limitation à 2 Go ?
        T'écoutes pas ! Monsieur Jonathan Ilias a dit :

        Ce n'est pas parce qu'une fonctionalité est importante (dans le sens de l'utilité) qu'elle est nécessairement complexe. Un bug bloquant tout un système peut très bien être corrigé en 2 minutes.
        http://linuxfr.org/comments/149047.html(...)

        Bon, temps GNU The Hurd, hein.

        Puis tu poses trop de questions ...
      • [^] # Re: ATTENTION: Rectifications

        Posté par . Évalué à 4.

        quand peut-on espérer voir disparaitre la limitation à 2 Go ?

        Quand quelqu'un l'aura fixée :)
        Plus sérieusement, quelqu'un est entrain de faire une thèse ayant comme sujet "implémentation d'ext3fs sans aucune limitation pour GNU/Hurd", donc, s'il y arrive, on aura d'ici quelques mois un ext3fs sans cette limitation des 2Go. Maintenant, les modalités de sa thèse font qu'il n'a pas vraiment le "droit" de nous tenir informer de ses progrès ni de nous demander de l'aide; donc je ne sais pas du tout où il en est.

        Est-ce qu'on sait comment ça va être fait, et qu'il faut maintenant passer à l'implémentation ?

        Deux solutions ont été proposées sur les MLs, mais aucune ne fait l'unanimité à l'heure actuelle. Le problème n'est pas simple à résoudre de manière élégante, et les développeurs du Hurd de façon générale n'aiment pas se contenter d'un vieux hack juste pour que "ça marche".

        comment se fait-il qu'une telle feature manque depuis si longtemps ?

        Pour deux raisons: la première c'est que l'on recherche toujours un design optimal, même si l'une des deux solutions évoquées sur les MLs pourraient marcher. Ensuite, il faut voir que d'autres limitations font que le Hurd n'est pas encore, de toute façon, un système utilisable en production, et que cette limite des 2Go n'est pas si gênante que ça pour développer ce qui manque; donc il n'est pas urgent de la corriger. Il faut bien savoir qu'à l'heure actuelle le Hurd n'est destiné qu'à ceux qui veulent participer au projet (tester et soumettre des rapports de bugs c'est déjà beaucoup) ou à ceux qui veulent avoir une meilleur idée de ce que sera le système GNU lorsqu'il sera terminé; donc ce genre de limitations ne sont pas forcément au top de la TODO-list.
        • [^] # Re: ATTENTION: Rectifications

          Posté par . Évalué à 1.

          Merci pour cette réponse complète et sereine, loin des trolls qui nous entourent ;) J'aurais bien voté [+], mais ça ne marche pas chez moi (je ne sais pas si c'est un bug de de linuxfr, ou si je n'ai pas le droit de voter. Il faudra que j'enquête).
    • [^] # Re: ATTENTION: Rectifications

      Posté par (page perso) . Évalué à -6.

      2/ Il n'a jamais été question de sortir une version stable, de production ou 1.0 ou quoique ce soit de GNU/Hurd dans un futur proche. RMS prévoyait uniquement la sortie d'une version de déveleoppement de GNU, une sorte de milestone.

      Oula tu me rassures, j'ai failli croire que The Hurd devait être un OS.
      un futur proche
      Une question comme ça, la notion du temps chez GNU serait-elle différente du reste du monde ?
      • [^] # Re: ATTENTION: Rectifications

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Dis, tu peux t'acheter un cerveau avant de revenir poster sur cette news s'il te plaît? Pour l'instant, non seulement
        tu n'ajoutes aucune valeur aux commentaires présents - dont certains présentent plus d'intérêt que ce à quoi on pourrait s'attendre,
        étant donné la nullité de l'article que la dépêche évoque - mais en plus, tu me mets les nerfs en pelote.
        Si tu trouves que ça va pas assez vite, tu as plusieurs choix: 1) tu t'en fous, tu utilises autre chose, et tu te tais. 2) tu participes. En attendant..

        Merci d'avance, et -1 (virtuel).
        • [^] # Re: ATTENTION: Rectifications

          Posté par (page perso) . Évalué à -4.

          tu me mets les nerfs en pelote
          A bin c'était le but :)

          Si tu trouves que ça va pas assez vite, tu as plusieurs choix: 1) tu t'en fous, tu utilises autre chose, et tu te tais. 2) tu participes. En attendant..
          J'ai choisi de me moquer, parce qu'il y a franchement de quoi rire :)

          Mais bon quand on lit ça :
          2/ Il n'a jamais été question de sortir une version stable, de production ou 1.0 ou quoique ce soit de GNU/Hurd dans un futur proche. RMS prévoyait uniquement la sortie d'une version de déveleoppement de GNU, une sorte de milestone.

          Et quand ont sait que ce cher RMS a fait chié le mainteneur de la libc pour qu'il dirige ses travaux vers cette espèce de jouet pour super geek qui n'est pas fait pour être en prod ni en 1.0 ni rien depuis plus de 10 ans... ça fait rire jaune. Mais bon, The RMS il forke pas la libc, il fait chier avec The Hurd.

          Merci Linus.
          • [^] # Re: ATTENTION: Rectifications

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            A bin c'était le but :)

            PLONK. Vous venez d'entrer dans mon killfile.

            J'ai choisi de me moquer, parce qu'il y a franchement de quoi rire :)

            PLONK. Vous venez d'entrer dans la liste des personnes à qui je dois foutre une bonne claque la prochaine fois que je les croise.


            Et quand ont sait que ce cher RMS a fait chié le mainteneur de la libc pour qu'il dirige ses travaux vers cette espèce de jouet pour super geek qui n'est pas fait pour être en prod ni en 1.0 ni rien depuis plus de 10 ans... ça fait rire jaune. Mais bon, The RMS il forke pas la libc, il fait chier avec The Hurd.

            PLONK. Vous venez de rejoindre Drepper dans ma liste de gens pratiquant le FUD à volonté, sauf qu'en plus, vous n'avez aucun élément pour savoir ce qui est vrai dans l'histoire, et ce qui ne l'est pas. Rappelons aussi que Ulrich Drepper n'est en aucun cas le maintainer de la GNU Libc toute entière, contrairement à ce qu'il croit être. Il est simplement, à la base, responsable du port Linux, ce qui est loin d'être la même chose. Et si RMS a pas mal de défauts, et notamment sur la façon dont il gère et pratique l'ingérance dans les projets GNU, Ulrich Drepper l'égale, si ce n'est le surpasse - crois-en l'expérience de quelqu'un ayant passé quelques jours à réparer les conneries de Drepper, pour qu'il affirme au bout que c'était moi qui les avait créées. Et à la base, il semble naturel que RMS demande au maintainer de la GNU C Library de se préoccuper de GNU, dans son ensemble, et pas seulement de le considérer comme la Linux C Library, comme il le fait _très_ souvent. Au fait, veux-tu qu'on compare l'état d'avancée de Linux 1.0 avec le Hurd de maintenant? Ça n'a à peu près rien à voir. On ne peut pas comparer "Waaa! Ce projet là, il en est à cinq versions de plus, il doit etre achtement achtement mieux!".

            Get a brain.
            • [^] # Re: ATTENTION: Rectifications

              Posté par (page perso) . Évalué à -4.

              Vous venez d'entrer dans la liste des personnes à qui je dois foutre une bonne claque la prochaine fois que je les croise.
              Heu je crois que tu as un problème mental. Mais bon tu peux toujours essayer :)

              Vous venez de rejoindre Drepper dans ma liste de gens pratiquant le FUD à volonté
              Je fais un constat actuel des faits. Je n'ai rien inventé. Si mes moqueries te dérange, c'est dommage pour toi :)

              vous n'avez aucun élément pour savoir ce qui est vrai dans l'histoire, et ce qui ne l'est pas.
              Je suis tout ouie.

              Au fait, veux-tu qu'on compare l'état d'avancée de Linux 1.0 avec le Hurd de maintenant?
              heu et si on compare ce qui est actuel non ? :)

              Ça n'a à peu près rien à voir.
              Ah bin tu vois tu avoues.

              Pour le reste, oui on sait que c'est la GNU C, librairie du fabuleux projet The Hurd qui n'a pas pour but d'atteindre le 1.0 après plus de 10 ans de dev mais c'est pas grave.
              Bon sinon ça en est ou cette histoire ? dans ton énervement t'as pas terminé :(
              • [^] # Re: ATTENTION: Rectifications

                Posté par . Évalué à 3.

                «heu et si on compare ce qui est actuel non ? :) »

                Linux a «un peu» plus d'utilisateurs et de développeurs que Le Hurd, aussi.

                « la GNU C, librairie du fabuleux projet The Hurd»

                J'ai du mal à voir si tu dis une bêtise en confondant "GNU fait partie du projet Le Hurd" et "Le Hurd fait partie du projet GNU" (la seconde étant la bonne) ou si c'est juste un troll à deux € ?

                «qui n'a pas pour but d'atteindre le 1.0 après plus de 10 ans de dev mais c'est pas grave. »

                Je ne crois pas qu'il ait vraiment été developpé pendant 10 ans. Pis bon, le but c'est pas d'avoir une 1.0 le plus vite possible, mais un système qui marche bien et sutout qui apporte des trucs nouveaux par rapport à ce qui existe.
              • [^] # Re: ATTENTION: Rectifications

                Posté par . Évalué à 2.

                Je fais un constat actuel des faits.

                Ben non, tu déformes les faits, puisque tu appelles "mainteneur de la libc GNU" le mainteneur du port Linux de la libc GNU. Tu crois que le "mainteneur du port Alpha de Linux" est le mainteneur de Linux tout entier ? Non ? Alors pourquoi tu dis n'importe quoi ?

                heu et si on compare ce qui est actuel non ? :)

                Et si on compare le nombre de développeurs ? Ou le potentiel ? Selon toi, il est stupide de faire avancer un OS plus flexible, souple, puissant et ayant un grand potentiel sous prétexte qu'il en existe un qui marche maintenant ? Tu crois que l'informatique évoluerait beaucoup si dés que quelques chose est (à peu près) stable on n'essayait plus de faire mieux ?
              • [^] # Re: ATTENTION: Rectifications

                Posté par . Évalué à 10.

                Je fais un constat actuel des faits. Je n'ai rien inventé. Si mes moueries te dérange, c'est dommage pour toi :)
                ...
                Pour le reste, oui on sait que c'est la GNU C, librairie du fabuleux projet The Hurd qui n'a pas pour but d'atteindre le 1.0 après plus de 10 ans de dev mais c'est pas grave.


                C'est marrant, il y a pas une semaine de cela, tu me disais qu'il etait parfaitement normal de traiter de con les gens qui meprisent le libre et qui l'utilisent.

                Tu fais quoi la ? Tu serais pas en train de mepriser un projet libre sans aucune raison valable ? Pourtant je ne vois pas en quoi ce projet te derangerait au point de le mepriser comme tu le fais.

                Bref, faites ce que je dis, pas ce que je fais...
            • [^] # Re: ATTENTION: Rectifications

              Posté par . Évalué à 0.

              Pffff, aucun sens de l'humour, ces hurdistes, suffit de troller sur leur jouet pour que ça finisse direct en killfile : p
              • [^] # Re: ATTENTION: Rectifications

                Posté par . Évalué à 2.

                C'est comme les petits chiens, ca mord. C'etait pareil quand Linux n'avait que quelque milliers d'utilisateurs.

                [-1]
            • [^] # Rectification

              Posté par . Évalué à 0.

              Il est simplement, à la base, responsable du port Linux [...]

              On dit GNU/Linux.
              • [^] # Re: Rectification

                Posté par . Évalué à 1.

                Non, il s'agit bien du port de la libc GNU sur le noyau Linux, donc le port Linux.

                -1 (je sais, y'a pas :( )
          • [^] # Re: ATTENTION: Rectifications

            Posté par . Évalué à 4.

            A bin c'était le but :)

            On voit tout de suite le niveau de l'individu...

            J'ai choisi de me moquer, parce qu'il y a franchement de quoi rire :)

            Ah bon ? Tu sais de quoi tu parles au moins ? Ou tu te contentes de te moquer de qqe que tu ne connais pas, juste sur des "on-dit" ?

            qui n'est pas fait pour être en prod ni en 1.0 ni rien

            Euh, apprends à lire et à réfléchir toi... Dire qu'il n'est pas en 1.0 maintenant et qu'on ne sait pas quand il le sera, c'est totalement différent que dire qu'il n'est pas fait pour être en 1.0 un jour.

            Regarde Mozilla il y a 2 ans par exemple... On était à quoi ? La M16 ? Tu crois vraiment qu'il était proche d'une 1.0, qu'il n'avait pas de grosses limitations, ... ? Il aurait fallu abandonner le projet ? Alors, réfléchi avant d'écrire la prochaine fois.
    • [^] # Re: ATTENTION: Rectifications

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Tout d'abord, je précise que mon article, que tu qualifies de « stupide », n'était pas voulu comme un appel au troll, du moins ce n'est certainement pas dans cet esprit que je l'ai rédigé. Je n'ai insulté personne, merci de me faire la même faveur...

      Lorsque je propose une news, mon objectif est avant toute chose de transmettre une information que j'ai pu lire en parcourant le net. Si des erreurs apparaissent dans la manière dont j'ai compris les choses ou sur les informations elles-mêmes, je suis heureux d'avoir des réactions et de pouvoir corriger mes erreurs lorsque j'en fais. Après tout, linuxfr est un espace vivant de partage de connaissances, et les commentaires sont justement là pour ça...

      Sur les différentes objections que tu soulèves :

      1) le Hurd: Oui, c'était effectivement une erreur, et je l'ai corrigée dans un autre commentaire.

      2) L'article datant de mars et rapportant les propos de Stallman, mentionné dans la brève, peut être trouvé à l'adresse http://www.idg.net/ic_829012_4394_1-3921.html(...) (« Gnu kernel, called Hurd, could be in production this year, says free software guru Stallman »).

      Les points 3) et 4) ont déjà été discutés par d'autres, je ne reviendrai pas dessus. Elles apportent des précisions tout à fait bienvenues.
      • [^] # Re: ATTENTION: Rectifications

        Posté par . Évalué à -1.

        Je n'ai insulté personne

        Si, tu as insulté les développeurs du Hurd, en particulier en disant qu'ils sont incapables de respecter leurs propres prédictions.

        mon objectif est avant toute chose de transmettre une information que j'ai pu lire en parcourant le net

        Je comprends, mais tu pourrais vérifier tes infos avant de les répéter, et te renseigner auprès de gens plus informés sur le sujet si toi même tu le connais peu (ce que je comprends, personne ne peut connaître bien tous les sujets).

        L'article datant de mars et rapportant les propos de Stallman

        Si tu relis l'article, il parle du noyau du projet GNU de manière général sans dire qu'il s'agit du Hurd (il parle en fait du Hurd + GNU Mach, qui ensemble ont un rôle équivalent au noyau), et il ne dit pas qu'une version de production sortira cette année, mais que GNU fonctionne (c'est vrai, je l'utilise parfois) et qu'il envisage de produire des versions de GNU d'ici la fin de l'année (rien à voir avec une version utilisable en production). Le "could be in production" doit être compris comme "pourrait être produit" et non pas "pourrait être utilisé en production", ce qui n'a rien à voir.

        C'est donc bien ce que je dis depuis le début, la brève déforme les propos de RMS (qui d'ailleurs n'est pas le mieux placé pour parler de l'avancement du Hurd, il ne participe pas direcement au développement) et affirme des choses qui sont fausses et qui portent atteinte à la crédibilité du projet GNU tout entier, et en particulier du Hurd. Voilà ce qui explique ma réaction assez violente.
        • [^] # Re: ATTENTION: Rectifications

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Je le répète : mon intention n'a jamais été de blesser ou d'insulter qui que ce soit. Je n'ai jamais écrit que les développeurs de Hurd étaient « _incapables_ de respecter leurs propres prédictions ». Nous ne sommes pas ici dans une logique commerciale, et je ne trouve pas le moins du monde honteux de retarder une sortie si le projet n'en est pas à l'état escompté.

          Maintenant, si effectivement les propos de Stallman devaient être pris dans le sens que tu décris, je te fais mes plates excuses, ainsi qu'à l'équipe de dévelopement du Hurd. Mais avoue tout de même que c'était sujet à confusion...

          Lorsque l'on discute calmement sans agresser personne, il y a souvent matière à apprendre de l'échange qui se crée.
          • [^] # Re: ATTENTION: Rectifications

            Posté par . Évalué à 1.

            Mais avoue tout de même que c'était sujet à confusion...

            Quand on lit juste le titre de l'article oui, quand on lit le reste et ce qui a été dit par les développeurs du Hurd à propos de cette sortie (sur les news /., DLFP, ... de l'époque), non, il n'y a pas vraiment de confusion.

            Mon post n'était pas du tout destiné contre toi, juste contre cette brève qui est fausse et qui nous discérdite. Dire que cette brève est stupide (et c'est le cas AMHA) ne veut pas dire que tu es stupide, même la personne la plus intelligente de la Terre a forcément un jour fait qqe de stupide dans sa vie.

            C'était surtout pour dire de manière générale à tous les modéros et à tous ceux qui postent des news: quand vous ne connaissez que mal un sujet, merci de bien vérifier les infos avant de les poster, et demander des compléments d'informations aux personnes qui en savent plus (principalement Manuel Menal et moi pour ce qui concerne le Hurd sur DLFP); ça évitera ce genre de news qui dégrade la réputation d'un projet qui n'en a vraiment pas besoin.

            Lorsque l'on discute calmement sans agresser personne, il y a souvent matière à apprendre de l'échange qui se crée.

            Je suis parfaitement d'accord.
  • # Re: Sortie de GNU OS retardée

    Posté par . Évalué à 2.

    J'adore la littote : « faire de nombreuses partitions est une nuisance ».
    RMS ne nous avait pas habitué à ça !
  • # Re: Sortie de GNU OS retardée

    Posté par . Évalué à -4.

    Pas mail, c'est vrai !!!

    Donc je fais comment moi pour demander à mo ISP de m'ouvrir le port 80 vers ma machine ?
    Je demande à RMS de venir faire l'activiste chez lui ou alors je mets le sources à disposition sur le port 12345 ?

    Car énormément d'ISP bloquent les ports <1024 et il faudrait aussi des services de DynDNS à la possible pour retrouver le gars (avec une IP dynamique...) qui à changé l'indentation dans le code car ça passe mieux sous Vi...
    (<Troll> pourvu aussi que cette nouvelle licence n'impose pas Emacs pour coder </Troll>)
  • # GNU OS retardée, depuis 1983 ! ! ! !

    Posté par . Évalué à 1.

    Ce n'est pas pour retourner le couteau dans la plaie, mais les retards de GNUOS, ca fait un bout de temps qu'ils sont entrés dans la légendes.
    C'est d'ailleurs à cause de ces retard que Linux a pu s'imposer.

    Alors franchement une ou deux années de plus avant d'avoir un kernel exploitable, ce n'est pas la mort...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.