Ubuntu 13.10 The Saucy Salamander

Posté par . Édité par nonas, Étienne BERSAC, Thom, Jiel, Nÿco, fravashyo, Maxime, Oliver H, Shuba, Jarvis, palm123, saltimbanque, dave_null, etbim, Xavier Claude, NeoX et mfoucrier. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
Tags : aucun
47
28
oct.
2013
Ubuntu

La distribution Ubuntu 13.10 (Octobre 2013) a été publiée en version stable. Ubuntu est une distribution dérivée de Debian, soutenue principalement par la société Canonical ainsi qu'une large communauté de développeurs.

The Saucy Salamander signifie la Salamandre Délurée. La salamandre est un amphibien nécessitant un environnement particulièrement propre pour survivre. La notion de délurée vient quant à elle contraster en ajoutant une pointe d'audace. Cette version, selon Mark Shuttleworth cumule un aspect de robustesse et d'avant-garde.

Ubuntu

Sommaire

Cette version 13.10 sera supportée jusqu'en juillet 2014 (9 mois seulement). C'est la prochaine version, la 14.04, qui sera une version LTS avec un support jusqu'en mars 2019 (5 longues années).

Déclinaisons

En plus des versions Desktop, Serveur et Cloud, Ubuntu se décline maintenant en Ubuntu Touch, une version pour des appareils basés sur un SoC de type AArch64 (arm64) mais limitée à quelques smartphones et tablettes.

À son tour, la version Desktop possède une variante pour chaque environnement de bureau (Ubuntu Gnome, Kubuntu, Xubuntu, Lubuntu…) et d'autres variantes orientées vers une utilisation précise (Edubuntu pour l'éducation, Ubuntu Studio…). Attention, ces différentes déclinaisons ne sont pas soutenues commercialement par Canonical.

Faites le tour

Unity 7.1 et les Smart Scopes

La fonction Dash de Unity permet de sortir du bureau pour passer en mode recherche. C'est un affichage dit Overlay (surcouche). Ce mode permet d'effectuer des recherches directement sur le bureau, sans passer par une application tierce, en particulier un navigateur. L'étendue des recherches porte sur les applications disponibles sur la machine, mais plus encore. L'accès se fait par classement des applications ou par saisie directe au clavier.

Afin d'ouvrir le domaine des recherches à tous les univers possibles : espaces disques locaux, applications, Wikipédia, multimédia, cloud (google-doc) … un mécanisme de Lens (lentilles) a été mis en place.

La fonction Scope, est le nom choisi pour le moteur de recherche de Unity. Les recherches sont faites localement pour tout ce qui peut l'être en interrogeant toutes les sources de données locales.

Toutes les recherches effectuées par l'utilisateur sont soumises à un moteur de recherche hébergé par Canonical : le Smart Scope Serveur. Le rôle de ce serveur est de rendre les recherches les plus pertinentes possibles grâce à des algorithmes. Le service s'appuie sur une interface de programmation appelée API que l'on appelle le Smart Scope Services.

  • les résultats sont organisés par classes (Lens) : Home, Application, File, Music, Video, Social, Shoping
  • pour chaque résultat, un retour (Feedback) est renvoyé sur le serveur Smart Scope,
  • un classement dynamique est fait sur le serveur en fonction du feedback.

Pour aller plus loin :

Ubuntu One dès l'installation

L'espace de stockage qui aimerait vous voir faire un peu de streaming est maintenant proposé par défaut lors de l'installation.

En effet, lors des étapes de configuration de l'installation (configuration de l'heure, du clavier et des comptes utilisateurs), l'installeur d'Ubuntu incite fortement l'utilisateur à rentrer son adresse de messagerie électronique pour lui créer automatiquement « un compte pour se connecter à tout sur Ubuntu » (sic). Il s'agit en fait de créer un compte sur Ubuntu One, le service d'hébergement de fichiers en ligne de Canonical.

Pour rappel, ce service permet de sauvegarder et de synchroniser en ligne ses fichiers avec son ordinateur ou son smartphone, tout comme faire du streaming vers ses appareils mobiles. Un compte gratuit offre quelques gigaoctets de stockage, pour davantage il faudra passer à la caisse. À noter que si le client Ubuntu One est libre, Canonical a fait le choix de logiciels privateurs pour les serveurs de stockage.

Enfin, comme tout ce qui concerne l'hébergement de fichiers à distance, à chacun de réfléchir à la confidentialité des données qu'il transmet !

Les mises à jours classiques :

Firefox, Thunderbird et LibreOffice ont droit à un petit coup de refresh avec les versions 24 pour les deux logiciels Mozilla et la version 4.1.2 pour LibreOffice.

Le 64 bits par défaut

Canonical souhaite abandonner sur le long terme les versions 32 bits de son OS et se concentrer sur les versions 64 bits seules. Sur l'espace téléchargement du site, c'est donc maintenant la version 64 bits qui est proposée par défaut.

Les motivations sont liées aux nouveaux BIOS UEFI et Secure Boot : il est difficile de mettre le mode de fonctionnement 32 bits sur ces plate-formes. D'autre part, il est envisagé un gain de performances en particulier pour les machines embarquant plus de 4 Go de mémoire. Enfin, le marché des processeurs et des logiciels est désormais largement orienté vers des processeurs 64 bits.

Python 3

Ubuntu souhaite ne fournir que la version 3 du langage Python par défaut pour la prochaine version Desktop (14.04). Ce n'est donc pas le cas pour cette version qui embarque toujours python2 par défaut mais le travail continue. Rassurez-vous, à l'avenir, python2 pourra toujours être installé mais il vous est dès à présent conseillé de migrer vos applications python2 vers python3.

Upstart User Session

Upstart est un système de démarrage, en remplacement des traditionnels scripts init V, porté par Canonical depuis 2006. Upstart fonctionne selon un mécanisme événementiel : un service se met en place suite au déclenchement d'une série d’événements. De même, chaque service est susceptible de déclencher des événements. Cela permet une grande modularité ainsi qu'une parallélisation des tâches de démarrage.

La cible de Upstart est principalement de gérer les services liés au système d'exploitation. Cependant, depuis cette version (1.10), Upstart est en mesure de gérer les services liés aux sessions utilisateurs (User Session). C'est la commande initctl qui vous permettra de gérer les différents aspects de vos sessions. Pour plus de détails, vous vous reporterez à la page de manuel (init(5)) ainsi que le Wiki, mais aussi le Cookbook.

# lister les sessions
$ initctl list-sessions
2599 unix:abstract=/com/ubuntu/upstart-session/1000/2599
# lister les taches actives dans la session
marc@raring:~$ initctl list
unicast-local-avahi stop/waiting
update-notifier-crash stop/waiting
update-notifier-hp-firmware stop/waiting
xsession-init stop/waiting
dbus start/running, process 2662
update-notifier-cds stop/waiting
gnome-session start/running, process 2694
ssh-agent start/running
unity7 stop/waiting
...

En découvrir plus :

Ce que ne contient pas Ubuntu

Bien que présent dans les dépôts, Saucy ne fonctionnera pas avec le nouveau serveur d'affichage Mir, exception faite de l'édition Smartphone, le serveur XMir ayant été jugé trop instable. Les plus curieux pourront toujours activer Mir, à leur risque, dont les paquetages sont embarqués dans la distribution.

Pour installer XMir, il suffit d'installer le paquet unity-system-compositor :

$ sudo apt-get install unity-system-compositor

Pour plus de détails, voir la documentation.

De même, cette version ne contiendra pas non plus des développements liés à Unity. Les objectifs d'interface et code unifiés sur les smartphone, TV, desktop sont également repoussés.

Tous ces éléments font dire à certains que Saucy n'est qu'une version de développement faisant la part belle à tout un lot de gadgets mineurs.

Variantes d'Ubuntu

Édition Serveur

OpenStack

Ubuntu Saucy inclut désormais la version 2013.2 Havana de OpenStack et qui comprend : Nova, Glance, Swift, Keystone, Horizon, Cinder, Neutron et Ceilometer. Heat, est inclu dans le dépôt Universe. Le projet Quantum (aspects réseau) a été renommé en Neutron.

LXC 1.0-alpha

LXC n'est pas à proprement parler un système de virtualisation, mais permet de réaliser une isolation de processus, à la manière du bien connu chroot. On parle de container (conteneur en français). Chaque conteneur partage le même noyau que la machine hôte. Les interfaces réseaux et les processus sont eux parfaitement isolés.

La version stabilisée de LXC est programmée pour février 2014. On peut penser que cette future version sera intégrée à la version LTS de Ubuntu.

Ubuntu GNOME

La variante pure-GNOME d'Ubuntu se restreint à la version 3.8 disponible dans les dépôts officiels. Le choix d'applications reste sensiblement le même : GDM remplace lightdm, GNOME Shell remplace Unity et Evolution remplace Thunderbird. Pour le reste, Firefox, Libreoffice et la logithèque Ubuntu restent.

Cette version corrige le problème d'Empathy et Single Sign-on. En effet, Canonical patchait comme un goret Empathy pour le basculer sur les comptes en ligne d'Ubuntu. Ubuntu GNOME 13.10 permet d'installer Empathy 3.8 sans les Comptes en ligne d'Ubuntu. Vous n'aurez donc qu'un seul « comptes en ligne » dans les paramètres !

Epiphany et le centre de contrôle 3.8 sont disponibles dans la PPA GNOME3 pour Saucy. Une nouvelle PPA nommée « gnome3-next » contient une bonne partie de GNOME 3.10.

Il manque pas mal d'applications GNOME : Photos, Musique, Cartes, etc. Ubuntu GNOME est néanmoins la meilleure solution pour combiner les avantages d'Ubuntu (versions fréquentes, PPA, logithèque, support matériel, etc.) et ceux de GNOME. Le tout sans pub Amazon.

L'avenir d'Ubuntu GNOME reste fragile. Jeremy Bicha a passé la main à Ali Linx. Le projet continue mais progresse doucement, grâce à une poignée de contributeurs actifs.

Le vrai problème reste l'orientation technologique de Canonical. Est-ce que Mir et Upstart deviendront trop lourds à supporter pour le projet ? Est-ce qu'Ubuntu GNOME devra gérer lui-même l'empaquetage de Wayland voire de systemd ? Pour le moment, l'équipe d'Ubuntu GNOME touche du bois et ne compte pas prendre une indépendance aussi grande que Mint.

Kubuntu

La variante Kubuntu, qui décline Ubuntu avec le bureau KDE par défaut, est elle aussi de la partie, avec KDE en version 4.11.

Cette nouvelle version de KDE inclut une indexation Nepomuk plus rapide (ce qui devrait réjouir la plupart des utilisateurs), ainsi que des modifications de l'architecture du code pour préparer un futur passage à Qt5, avec Wayland comme serveur d'affichage. Ainsi, comme pour la variante Ubuntu GNOME, Mir ne sera pas utilisé sous Kubuntu, et l'on peut craindre qu'à terme la pile graphique d'Ubuntu ne diverge trop de celles des autres distributions, rendant les variantes telles que Kubuntu plus difficiles à maintenir.

Les nouvelles installations de Kubuntu devraient être facilitées pour les ordinateurs portables, l'installeur permettant désormais la configuration du Wifi.

  • # xubuntu & lubuntu

    Posté par . Évalué à  10 . Dernière modification : le 28/10/13 à 21:27

    Gnome Ubuntu et Kubuntu c'est bien, mais n'oublions pas les non moins excellentes xubuntu et lubuntu - notamment pour ceux qui ont des petites machines ! :)

  • # Python 2/3

    Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

    Malheureusement, il reste encore quelques paquets majeurs qui sont bloqués en Python 2 (je pense notamment à Paramiko, qui est une implémentation en Python du protocole SSH). Mais c'est vrai que la plupart (des projets majeurs) sont maintenant en Python 3.

    Il faut vraiment abandonner Python 2, Python 3 corrige quelques énormes (à mes yeux) erreurs de conception de Python 2, comme le mélange de chaînes de caractères unicode et brutes qui était une source très commune de bugs.

    • [^] # Re: Python 2/3

      Posté par . Évalué à  1 .

      Tout à fait, rien que Mercurial ne semble pas non plus être prévu pour python 3 du coup on va pas pouvoir abandonner python 2 rapidement.

      • [^] # Re: Python 2/3

        Posté par . Évalué à  2 . Dernière modification : le 29/10/13 à 09:22

        Raison de plus pour Canonical qui soutient Bazaar de passer à Python 3 ;-)

    • [^] # Re: Python 2/3

      Posté par . Évalué à  5 .

      C'est clair, il y a encore pas mal de boulot : http://python3wos.appspot.com/

    • [^] # Re: Python 2/3

      Posté par . Évalué à  1 .

      Ça ne rentre sans doute pas dans les paquets majeurs, mais c'est important pour moi : le logiciel de messagerie instantanée Gajim reste sur la version 2 de python.

  • # mdadm

    Posté par . Évalué à  6 . Dernière modification : le 28/10/13 à 23:29

    La version Alternate qui permettait d'installer Ubuntu sur un raid logiciel n'est, semble-t-il, plus disponible.

    Voici un tutoriel pour faciliter la tâche…

    • [^] # Re: mdadm

      Posté par . Évalué à  2 .

      Tu peux aussi utiliser le cd de netinstall qui offre le même type d'installation qu'avec l'alternate.

  • # Ubuntu’s Mark Shuttleworth wins Austria’s Big Brother Award

    Posté par . Évalué à  5 .

    J'ai vu passer ça en observant incidemment la 3bune, après des propos obscurs sur les galettes bretonnes : "Ubuntu’s Mark Shuttleworth wins Austria’s Big Brother Award" dans le texte.

    Ha oui, quand même :

    Austria’s Big Brother Award

    • [^] # Re: Ubuntu’s Mark Shuttleworth wins Austria’s Big Brother Award

      Posté par . Évalué à  10 .

      Tu aurais pu indiquer pourquoi il a décroché ce magnifique prix!
      C'est grâce à la recherche unifiée qui envoie les termes de recherche sur les serveurs de Canonical…

      • [^] # Re: Ubuntu’s Mark Shuttleworth wins Austria’s Big Brother Award

        Posté par . Évalué à  0 .

        C'est bon à savoir… Ils sont quand même allés loin. C'est lié au affaire de pub d'Amazon, ou c'est une nouvelle invention ?

        • [^] # Re: Ubuntu’s Mark Shuttleworth wins Austria’s Big Brother Award

          Posté par . Évalué à  1 .

          C'est le but du Dash depuis le début, même quand il ne faisait que chercher en local puis en proposant des logiciels provenant de la logithèque : trouver instantanément ce que veux l'utilisateur, à l'aide d'une recherche globale et de "lens".

          Bon après ça reste chiffré (sûrement juste entre le client et les serveurs Canonical), et ça passe par les serveurs de Canonical histoire que ce soit anonyme (plus ou moins).

          Et puis on peut toujours le désactiver en trois clics sans devoir rajouter un truc tel que Unity Tweak (voir virer le paquet correspondant), et on peut toujours faire une recherche uniquement locale.

          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

          • [^] # Re: Ubuntu’s Mark Shuttleworth wins Austria’s Big Brother Award

            Posté par . Évalué à  3 .

            Bon après ça reste chiffré (sûrement juste entre le client et les serveurs Canonical)

            La sécurité ne se limite pas au chiffrement… C'est aussi s'assurer que personne n'a accès à plus de données qu'il n'en a besoin.

            et ça passe par les serveurs de Canonical histoire que ce soit anonyme (plus ou moins).

            Anonyme pour qui ? Canonical ? Pourquoi est-ce cela devrais transiter par Canonical ? Amazon, lui a une réelle nécessité à savoir qui je suis pour pouvoir m'envoyer mes bouquins et mes disques.

            on peut toujours le désactiver en trois clics sans devoir rajouter un truc tel que Unity Tweak (voir virer le paquet correspondant), et on peut toujours faire une recherche uniquement locale.

            On peut toujours dire aux gosses à venir à l'école en culotte courte blindée, il n'empêche que tirer sur des écoles, c'est mal.

            Please do not feed the trolls

            • [^] # Re: Ubuntu’s Mark Shuttleworth wins Austria’s Big Brother Award

              Posté par . Évalué à  1 . Dernière modification : le 29/10/13 à 18:03

              La sécurité ne se limite pas au chiffrement… C'est aussi s'assurer que personne n'a accès à plus de données qu'il n'en a besoin.

              Ben justement foutre ça en clair j'aurais pas trouvé ça mieux…
              En même temps c'est plus ou moins troué vu que pour afficher les images des articles c'est des requêtes directes à Amazon (ça a peut-être changé depuis la 12.10).

              Anonyme pour qui ? Canonical ? Pourquoi est-ce cela devrais transiter par Canonical ? Amazon, lui a une réelle nécessité à savoir qui je suis pour pouvoir m'envoyer mes bouquins et mes disques.

              C'est juste une recherche, pas un formulaire d'achat non plus, hein. Je doute que tu puisse faire des commandes dans le Dash.

              Ça transite par Canonical pour éviter de donner les IP à Amazon, et parce que les serveurs Canonical ne retournent pas bêtement le résultat de la requête sur Amazon, mais essaie de retourner des résultats intelligents (d'ailleurs ça ne concerne pas que la lens "shopping" mais aussi celle de la logithèque et autres services).

              On peut toujours dire aux gosses à venir à l'école en culotte courte blindée, il n'empêche que tirer sur des écoles, c'est mal.

              Je rajouterais que le code reste libre et sous licence GPLv3. :p
              Maintenant ce qui serait pas mal c'est que ce soit signalé à l'installation. L'utilisateur de base n'est pas forcément au courant, même s'il y a un écran d'informations accessible directement depuis le Dash.

              "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

              • [^] # Re: Ubuntu’s Mark Shuttleworth wins Austria’s Big Brother Award

                Posté par (page perso) . Évalué à  3 . Dernière modification : le 29/10/13 à 19:45

                En même temps c'est plus ou moins troué vu que pour afficher les images des articles c'est des requêtes directes à Amazon (ça a peut-être changé depuis la 12.10).

                Cette partie est aussi chiffrée/anonymisée depuis la 13.10.
                https://plus.google.com/117867558830601601230/posts/jZ61YeKSWRB

                Maintenant ce qui serait pas mal c'est que ce soit signalé à l'installation. L'utilisateur de base n'est pas forcément au courant, même s'il y a un écran d'informations accessible directement depuis le Dash.

                Prévenu à l'installation ou pas, l'important in fine c'est que ça ne soit pas fait dans le dos des gens.

                dash

                Je ne vois pas comment ça pourrait être plus explicite.

                • [^] # Re: Ubuntu’s Mark Shuttleworth wins Austria’s Big Brother Award

                  Posté par (page perso) . Évalué à  3 . Dernière modification : le 29/10/13 à 22:56

                  Je ne vois pas comment ça pourrait être plus explicite.

                  Peut être en ajoutant: "Tout ce que vous taperez dans ce champs sera envoyé et stocké sur les serveurs de Canonicals".
                  Un truc comme ça.

                  Il faudrait faire la demande a Canonical, je suis sur qu'il serait ravis de renseigner l'utilisateur.

          • [^] # Re: Ubuntu’s Mark Shuttleworth wins Austria’s Big Brother Award

            Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

            Et puis on peut toujours le désactiver en trois clics sans devoir rajouter un truc tel que Unity Tweak (voir virer le paquet correspondant), et on peut toujours faire une recherche uniquement locale.

            C'est mieux que rien, certes, mais l'utilisateur lambda ne fait généralement pas l'effort de désactiver telle ou telle fonctionnalité. Une solution saine respectueuse de la vie privée, ce serait que l'option de recherche unifiée soit désactivée par défaut.

  • # A propos de Ubuntu Gnome

    Posté par . Évalué à  9 .

    Bonjour,
    Merci pour la dépêche, avec laquelle je partage l'avis sur la fragilité de Ubuntu Gnome.

    Inconditionnel de Gnome, j'envisage sérieusement de changer de distro, pour profiter d'une expérience Gnome à la vanille ;-)

    Le principal souci de UG, c'est, je trouve, le manque de communication technique. A ce jour, le dépôt Next contient juste Gnome Shell et aucune application. Pour les applis, il faut utiliser le dépôt Staging qui, lui, est sensé porter les éléments en court de développement. Donc logiquement les éléments 3.12 ou 3.10, mais ça, on ne sait pas trop. Et même en utilisant ce dépôt, on est loin d'avoir toutes les applications Gnome comme la dépêche le précise.

    Utiliser les applications 3.10 sur Ubuntu pose un souci de compatibilité avec certains composants de Ubuntu. C'est pour cela que Ubuntu a annoncé rester sur Gnome 3.8 pour 14.04, soit 2 versions de Gnome de retard. Mais impossible de savoir auprès de l'équipe de UG (dont je fais parti au travers des mailing list), s'il y a un vrai travail en cours pour avancer en parallèle avec les dépôts.

    Bref on ne sait pas grand chose, même en étant impliqué dans les différents canaux de communications. Pour ma part, Gnome compte plus qu'Ubuntu, j'envisage sérieusement de passer sur Fedora ou un autre distribution Gnome.

    • [^] # Re: A propos de Ubuntu Gnome

      Posté par . Évalué à  1 .

      Par ailleurs, de base, GNOME 3.8 n'est pas fourni dans son intégralité. Il manque certaines options dans le panneau de configuration (notamment pour gérer les services de recherche du shell si je me souviens bien).

      • [^] # Re: A propos de Ubuntu Gnome

        Posté par . Évalué à  10 .

        Et bien! Si il manque des options à Gnome alors que Gnome est bien connu pour ne pas proposer beaucoup d'options, il va finir par ne rien rester….

    • [^] # Re: A propos de Ubuntu Gnome

      Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

      La popularité d'Ubuntu GNOME montre qu'il y a un vraie attente d'un système debian + GNOME 3. Sur distrowatch, Ubuntu GNOME est devant Kubuntu depuis plusieurs mois. Malheureusement, debian est trop rigide pour suivre le rythme de GNOME, Canonical a lâché GNOME et Mint fait cavalier seul également.

      À mon avis, la situation actuelle d'Ubuntu GNOME est un bon départ : on commence avec une PPA, on continue avec des ISO. À mon avis, l'étape suivante sera de faire une sorte de Mint bis. Cela dépend de la taille de l'équipe et des problèmes techniques imposés par Canonical. Ça m'étonnerai pas de voir ça pour octobre 2014.

      Mark Shuttleworth me fait rire lorsqu'il critique les problèmes techniques qu'il rencontre à cause de systemd (qui, étonnamment, ne prend pas en charge upstart…). Il n'a pas l'air d'avoir conscience du tas de merde qu'il laisse lui-même à GNOME sur Ubuntu. À la place des gars de Kubuntu, je claquerai des fesses à l'idée qu'Ubuntu se tourne sur Qt. Vont-il avoir aussi une tétrachiée de patch sur Qt ?

      Au boulot, je suis passé à Debian sid + GNOME, 3.8 actuellement. J'utilise jhbuild pour tester les applications. C'est pas la panacée, mais c'est plus stable que Fedora.

      Si tu passe à Fedora, pourras-tu poster un journal racontant ta migration ? J'aimera notamment ton retour sur l'installeur et les mise-à-jour du système, donc au bout de quelques semaines. C'est vraiment le point crucial.

      • [^] # Re: A propos de Ubuntu Gnome

        Posté par . Évalué à  7 .

        Le problème de GNOME, c'est que visiblement, il est de plus en plus "fusionné" avec systemd. Cela devient difficile de maintenir les paquets quand on utilise un autre système.

        Pour ceux que ça intéresse, voici un lien qui résume bien.

        • [^] # Re: A propos de Ubuntu Gnome

          Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

          "fusionné" est fort.

          Le vrai problème est qu'upstart a raté le train des cgroups, ce qui va devenir d'autant plus problématique avec le prochain remaniement des cgroups. Et c'est bien parti pour qu'upstart rate le coche kdbus

          GNOME a été lâché par Canonical, et aujourd'hui, c'est GNOME qui lâche Canonical. Car seul systemd implémente et maintient les fonctions attendus par GNOME.

          Franchement, je pense que si Canonical se bougeait les fesses et mettait les moyens de ses ambitions, ça ne ferait pas tant de bruits.

          À noter, upstart est autant portable que systemd… https://wiki.debian.org/Debate/initsystem/

          • [^] # Re: A propos de Ubuntu Gnome

            Posté par . Évalué à  2 .

            "fusionné" est fort.

            Oui c'est pour ça que je l'ai mis entre guillemets :)

            Le vrai problème à mon sens, c'est que si GNOME devient de plus en plus dépendant de systemd et que Canonical continue avec Upstart (Ce qui est bien lancé), ça va être de plus en plus chaud les marrons de proposer GNOME sans patcher/détricotter le bousin.

            C'est d'ailleurs un problème qui semble tracasser aussi chez Debian.

            Et pour compléter la discussion, post de Lennart Poettering qui donne son analyse sur Sytemd/Upstart aux mainteneurs Debian.

            • [^] # Re: A propos de Ubuntu Gnome

              Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

              je dirais qu'il est logique que gnome s'intègre avec systemd puisque c'est redhat qui est en partie derrière l'un et l'autre.

              CNRS & UNIX-Experience

              • [^] # Re: A propos de Ubuntu Gnome

                Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                Red Hat est aussi derrière KVM, pourtant ce dernier ne dépend pas de systemd.

                « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

              • [^] # Re: A propos de Ubuntu Gnome

                Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

                Ou peut être que simplement certains composants de Gnome dépendent de systemd pour la simple raison que ces composants peuvent nécessiter des informations que seul systemd sait fournir ?
                En somme, Gnome serait compatible avec l'API de systemd et qu'une autre implémentation permettrait de parvenir au même résultat et donc détruire cette idée de dépendance.

                GNOME est une collection de logiciels, chaque logiciel est en soit indépendant des uns et des autres (la preuve, on peut utiliser la plupart des logiciels Gnome sous KDE, Windows ou Mac OS X, mais parfois il manquera des fonctionnalités car il y a des dépendances non satisfaites).

                Pour faire une analogie, Firefox dépend de bibliothèque multimédia pour lire du son et de la vidéo. Pourtant, on peut l'installer sans ses composantes et il fonctionnera… sauf pour lire ces contenus. Gnome et systemd c'est un peu la même histoire, sans systemd Gnome fonctionnera bien mais des trucs non comme sans doute tout ce qui est lié à la gestion des sessions. Et là encore, c'est une API qui est nécessaire et seul systemd la fournit. Fourni le même service avec System V et il n'y aura plus ce problème (mais bonne chance pour réaliser ce qui est demandé).

                • [^] # Re: A propos de Ubuntu Gnome

                  Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                  Ce message d'un développeur de systemd semble aller dans ton sens :

                  «One is the cgroup situation. The kernel folks want userspace to have a single arbitrator component for cgroups, and on systemd systems that is now systemd, and you cannot isolate this bit out of systemd. The Upstart world has exactly nothing in this area, not even concreter plans. There are dreams of having some secondary daemon taking the cgroup arbitration role, but that's a complex task and is nothing you can just do at the side. I am pretty sure the Ubuntu guys don't even remotely understand the complexities of this. I am pretty sure the Ubuntu guys don't even remotely understand the complexities of this.»

                • [^] # Re: A propos de Ubuntu Gnome

                  Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                  D'après ce que j'ai compris, GDM 3 ne démarre même pas sans systemd. Par ailleurs, les fonctionnalités en rapport avec la gestion d'énergie sont importantes et peuvent à mon avis causer des migrations vers d'autres distributions (alors que ça fonctionnait bien avant à priori).

                  Bien sûr, personne n'arrive à suivre le rythme de systemd pour implémenter des fonctionnalités (sinon ça gueulerais pas) et de toute façon ça ne va pas suivre pour les trucs en rapport avec les cgroups par exemple parce qu'à part systemd tous les autres veulent fonctionner autre part que sur GNU/Linux.

                  Bref, ça sera systemd partout où on voudra utiliser GNOME Shell et puis c'est tout.

                  Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

      • [^] # Re: A propos de Ubuntu Gnome

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        Et openSUSE?

        Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

  • # Tout le monde s'en fout

    Posté par . Évalué à  6 .

    Ce qui marque la sortie de cette version c'est l'indifférence totale des journaux et des blogueurs. On en a presque pas entendu parler, ce qui est quand même assez dommage. Soit ça manque de nouveautés soit ça manque de troll polémique.

    Envoyé depuis Kubuntu 13.10.

    • [^] # Re: Tout le monde s'en fout

      Posté par . Évalué à  3 .

      C'est pas faux. En même temps, cette nouvelle version n'apporte que peu de choses pour l'utilisateur mise à part les Smart Scopes.
      Canonical prépare Unity 8, MIR et fait tout pour avoir un environnement sur mobile prêt le plus rapidement possible. Ce n'est donc pas étonnant que le desktop soit un peu délaissé pour l'instant. D'ailleurs se sera probablement le cas jusqu'à la version 14.10.

      La 14.04 devrait pas non plus être bouleversante de nouveautés puisque se sera une LTS. Je pense pas qu'ils vont prendre de trop gros risques.

  • # Bah voila, c'est la cata!

    Posté par . Évalué à  2 .

    HP pavillion, nickel sous 13.04 depuis cet été, viré W8, Ubuntu sans double boot, on fait pas dans le detail.

    On me propose l'upgrade vers 13.10, confiant, et la, c'est le drame! Perte du wifi de façon aléatoire mais récurrente. Une seule solution: reboot. Problème connu, et répandu…

    Bref un truc inexploitable, comment on downgrade?

    C'est la que tu vois que ça reste un truc de geek… Mais c'est pas un produit "commercial".

    • [^] # Re: Bah voila, c'est la cata!

      Posté par . Évalué à  4 .

      Et sinon, y'a la 12.04 qui est maintenu jusqu'en avril 2017 et qui est fiable.

      Le geek, c'est celui qui fait la migration. Pas le grand public.

      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

      • [^] # Re: Bah voila, c'est la cata!

        Posté par . Évalué à  4 .

        Le grand public il fait ce que son ordinateur lui propose, parceque c'est bon pour lui, forcément, sinon il ne le proposerait pas…

        • [^] # Re: Bah voila, c'est la cata!

          Posté par . Évalué à  8 .

          Loupé. Une LTS, par défaut, ne propose pas de mise à niveau vers une version intermédiaire.
          Pour les utilisateurs de la 12.04, la mise à niveau ne sera proposée que lorsque la nouvelle LTS sera là (la 14.04).

          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

          • [^] # Re: Bah voila, c'est la cata!

            Posté par . Évalué à  5 .

            Je dis pas le contraire! J'avais une 13.04.
            Maintenant si tu vas sur le site Ubuntu pour télécharger une version a installer, on te propose la 13.10.
            On va pas pinailler, on est d'accord, le no-risk c'est la 12.04, mais c'est pas ce qu'on te propose. Et ce que je trouve dommage, c'est qu'on te lâche une 13.10 qui plante une bonne partie du matériel récent. C'est CLAIREMENT une RÉGRESSION, et on on peut tourner autour du pot, c'est très difficilement excusable pour un truc qui se veut grand public. Maintenant si Ubuntu ça se veut pas grand public, alors sorry j'ai effectivement rien compris…

            • [^] # Re: Bah voila, c'est la cata!

              Posté par . Évalué à  7 .

              En premier sur http://www.ubuntu.com/download/desktop j'ai la 12.04.

              C'est ubuntu-fr, un site non-officiel, qui propose la 13.10 par défaut.

              "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

              • [^] # Re: Bah voila, c'est la cata!

                Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                sur http://www.ubuntu.com/ , c'est quand même écrit en gros "Get Ubuntu 13.10 now"…

                • [^] # Re: Bah voila, c'est la cata!

                  Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

                  Et si on clique dessus, on finit par arriver sur la page du commentaire auquel tu réponds.

                  « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

                  • [^] # Re: Bah voila, c'est la cata!

                    Posté par . Évalué à  4 .

                    Ils sont super ils te disent « hé regardez ! on a une version 13.10 qui vient de sortir ! » et au dernier moment tu as le choix entre la 12.04 et la 13.10 c'est pas perturbant au moins pour l'utilisateur non-geek.

                    De plus si comme tu le dis la 13.10 n'est pas pour le grand publique, c'est assez idiot de ne parler que d'elle sur la page d'accueil.

                    Ubuntu a clairement le cul entre 2 chaises entre Fedora et ses releases time-based tous les 6 mois et les distrib' comme Debian ou RedHat qui sont plus en retard. Leur communication n'est pas terrible à ce sujet. De ce que tu dis, ils ont une politique inverse à celle de Mozilla avec Firefox et Thunderbird (chez Mozilla le choix « normal »/par défaut c'est d'utiliser la dernière version et on choisi la version ESR si on veut bouger lentement). Je ne sais même pas où c'est décris.

                    Personnellement je trouve que passer de LTS en LTS est risqué parce que ce sont des mises à jours bien plus lourdes, je préfère largement faire une mise à jour tous les 6 mois avec au moins un mois de décalage pour ne pas avoir les problèmes des early adopters.

                    Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

                    • [^] # Re: Bah voila, c'est la cata!

                      Posté par . Évalué à  2 . Dernière modification : le 01/11/13 à 14:47

                      Personnellement je trouve que passer de LTS en LTS est risqué parce que ce sont des mises à jours bien plus lourdes, je préfère largement faire une mise à jour tous les 6 mois avec au moins un mois de décalage pour ne pas avoir les problèmes des early adopters.

                      Non, en général passer de LTS en LTS se passe bien mieux, parce que les LTS sont bien plus fiables. La mise à niveau n'est pas plus lourde (c'est à peu près le même nombre de paquets qui sont mis à jours/supprimé/ajouté, et l'opération n'est pas plus longue). Et surtout, si tu attends la fin du support de ta LTS avant de migrer, tu auras une migration d'autant moins foireuse (exemple : un passage entre la 10.04.4 et la 12.04.2).

                      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                      • [^] # Re: Bah voila, c'est la cata!

                        Posté par . Évalué à  3 .

                        Non, en général passer de LTS en LTS se passe bien mieux, parce que les LTS sont bien plus fiables.

                        Ça n'a rien avoir. Le fait 2 passer d'un logiciel stable à un autre n'indique en rien que le passage entre les deux soit sans douleur.

                        c'est à peu près le même nombre de paquets qui sont mis à jours/supprimé/ajouté, et l'opération n'est pas plus longue

                        Oui sauf qu'au lieu de faire des mises à jour d'une version N à une version N+1, tu fais des mises à jour d'une version N à une version N+2 ou +3 (si ce n'est plus). Les processus de mise à jour d'une version à la version supérieur sont bien plus simple, bien plus éprouvée et souvent fait upstream.

                        Et surtout, si tu attends la fin du support de ta LTS avant de migrer, tu auras une migration d'autant moins foireuse (exemple : un passage entre la 10.04.4 et la 12.04.2).

                        La problématique est donc la même qu'avec des versions non-LTS. Il ne faut pas s'attendre à ce que leur processus de stabilisation soit fait avant la sortie d'une version mais plutôt après. Ça vient de Canonical qui a un développement plsu fermé que d'autres distributions communautaires qui mettent plus en avant leur versions de tests (comme Mandriva, Maegia ou évidement Debian avec Sid et testing).

                        Note je ne dis pas qu'il n'y a pas de pré-versions d'ubuntu disponible publiquement, je dis que comparativement à d'autres distribution, ils communiquent très peu dessus (ce qui fait qu'ils ont moins de retours d'expérience).

                        Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

    • [^] # Re: Bah voila, c'est la cata!

      Posté par . Évalué à  4 .

      Les versions qui sortent tous les 6 mois, c'est de la vitrine : Elles sont là pour montrer ce qui est en train d'être fait et qui va être peaufiner pour la LTS. Enfin, c'est mon avis :)

    • [^] # Re: Bah voila, c'est la cata!

      Posté par . Évalué à  0 .

      Pertinence: -1! Cette version ne fonctionne pas sur de nombreux PC récent, mais chut, il ne faut pas le dire!
      Risible!
      Deuxième reboot de la soirée, oh génial des mises à jour! Ah bah non, que des trucs bidons, rien concernant le problème.

      Dans le même genre, impossible d'installer 13.10 sous virtualbox, plantage….

      Comment tuer une crédibilité… naissante!

      • [^] # Re: Bah voila, c'est la cata!

        Posté par . Évalué à  5 .

        Quelques conseils :
        – sans patience, pas la peine de faire de l'informatique.
        – Comme dit plus haut, si tu veux une version stable, utilise la LTS.
        toute migration a des soucis. C'est pareil sous MacOS, Ubuntu, Debian, etc. Donc pour chaque migration il faut prévoir du temps en cas de problème.
        – Vu de l'autre côté, il y a quelques configurations qui posent problème, la tienne semble en faire partie. Mais ça ne veut pas forcément dire que c'est la majorité des cas.

        • [^] # Re: Bah voila, c'est la cata!

          Posté par . Évalué à  1 .

          Tout ça c'est que des conseils de geek pour geek. Le grand public ne vois ces conseils nul-part et n'est pas particulièrement patient (pourquoi devrait-il attendre quand son ordinateur lui conseil de mettre à jour ?) et ne prévois pas particulièrement de temps lors des mises à jours pour faire un backup, passer du temps sur le forum et listes de diffusion pour contourner les bugs et autre.

          Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

          • [^] # Re: Bah voila, c'est la cata!

            Posté par . Évalué à  2 .

            (pourquoi devrait-il attendre quand son ordinateur lui conseil de mettre à jour ?)

            Jamais une LTS ne propose une mise à niveau vers une version intermédiaire.

            "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

            • [^] # Re: Bah voila, c'est la cata!

              Posté par . Évalué à  2 .

              Ouai mais elle n'attends pas la sous-version 2 de la nouvelle LTS pour te pousser à faire la mise à jour.

              Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

              • [^] # Re: Bah voila, c'est la cata!

                Posté par . Évalué à  2 .

                Justement si, la mis à jour d'une 10.04 vers la 12.04 n'a été proposée qu'après la sortie de la 12.04.1 en août 2012.

    • [^] # Re: Bah voila, c'est la cata!

      Posté par . Évalué à  2 .

      De mon expérience personnelle, Ubuntu reste la distribution Linux ayant le moins de régressions. C'est pas mal, une upgrade avec une seule régression.

      D'ailleurs le fait qu'ils n'aient pas mis Mir par défaut prouve qu'ils ont suffisamment de professionnalisme pour ne pas installer un projet expérimental par défaut.

      Le distupgrade, ça reste un truc de Geek, d'accord.

    • [^] # Re: Bah voila, c'est la cata!

      Posté par . Évalué à  4 .

      Bref un truc inexploitable, comment on downgrade?

      Ben quoi, tu n'as pas pensé à faire un backup ou un snapshot de tes volumes avant ton upgrade ?

      • [^] # Re: Bah voila, c'est la cata!

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Nan mais sauvegarder et restaurer un volume c'est pas si facile que ça. En plus si on fait une mise à niveau et pas une réinstallation, on pense pas forcément que ça peut mal se passer (en tout cas au début).

        Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

  • # sauvegarde session

    Posté par . Évalué à  1 .

    L'un de vous saurait-il comment supprimer cette maudit sauvegarde de la session a l’arrêt de la machine? Je lui en serai immensément reconnaissant.

  • # UEFI 32 bits

    Posté par . Évalué à  -1 .

    UEFI est une raison de supporter Ubuntu 32 bits le plus longtemps possible!

    En effet, on voit débarquer des machines avec UEFI+Windows 32 bits sans legacy BIOS, tels que le ASUS Transformer T100, qui ne peuvent donc pas exécuter de Linux 64 bits bien qu'ayant un processeur 64 bits.

    Aussi bien Linux que Windows supportent très bien le 64 bits depuis des années, mais les OEM ne veulent toujours pas y passer.

    • [^] # Re: UEFI 32 bits

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      Je ne comprends pas bien pourquoi GNU/Linux 64 bits ne peut pas fonctionner sur un tel ordinateur, pourrais-tu préciser un peu tout ça?

      Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

      • [^] # Re: UEFI 32 bits

        Posté par . Évalué à  0 .

        Car l'installation de ubuntu sur UEFI se fait dans cet ordre:
        -Mettre le bios en Legacy
        -Booter sur DVD-Live
        -Installer ubuntu (avec grub sur partition ubuntu)
        -Utiliser Boot-Repair pour réparer le démarrage
        -Replacer le bios en UEFI

        Si tu ne peux mettre en Legacy, bonne merde ;) (chez moi carrément impossible de booter sur CD/DVD tant que le bios est en UEFI, même avec l'ajout du boot sur CD par défaut)

        • [^] # Re: UEFI 32 bits

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Tu semblais sous-entendre qu'au contraire ça fonctionne en 32 bits.

          Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.