Vers l'abandon de Silverlight et de Flash

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud et Nils Ratusznik. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
Tags : aucun
42
17
avr.
2013
Microsoft

SilverLight est un plugin pour navigateur Web multiplate-forme (Windows et Mac OS, Linux via le projet Moonlight), qui permet de développer des applications Web riches dans un moteur de rendu vectoriel. Il est un concurrent de Adobe Flash.

Il semble que l'on assiste à la disparition lente de SilverLight. Cette technologie créée par Microsoft ne s'est pas exportée sous les systèmes à noyau Linux, notamment Android. Or cet environnement n'est plus optionnel, il est obligatoire.
Bien que SilverLight ait été poussé par quelques acteurs comme France Télévision, le succès n'a pas été au rendez-vous.

Netflix vient de publier un article nommé HTML5 Video at Netflix qui a été repris dans Netflix abandonnera Silverlight au profit du HTML5.
C'est ainsi que l'on peut y lire : « Petit à petit, on s'oriente vers un web sans aucun plugin, le Flash d'Adobe ayant d'ailleurs fait lui aussi les frais de ce changement ».

De son côté Microsoft annonce le support de SilverLight 5 jusqu'en 2021. Adobe Flash devrait lui aussi laisser sa place au HTML5. La mauvaise nouvelle, c'est qu'il prend en charge les DRM…

  • # DRM

    Posté par . Évalué à 6.

    La question que je me pose, c'est comment marchent les DRM à la sauce HTML5 ? Il y aura une liste de clés autorisées par le fournisseur de contenus, et seules ces clés permettent l'accès au contenu ?

    Si c'est ca, est-ce compatible avec un navigateur libre ? On imagine que Chromium ou Firefox ne vont pas rendre publiques ces clés dans leurs sources… pourtant nécessaires pour recompiler un navigateur libre.

    • [^] # Re: DRM

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      • [^] # Re: DRM

        Posté par . Évalué à 10.

        La question est plus technique. Comment faire un DRM standard, sachant que le concept même de DRM efficace est antagoniste avec le fait d'avoir des sources ouvertes.

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: DRM

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Si il faut aller dans la technique… Le source n'a rien à voir.
          A première vue, il "suffit" d'avoir un source ouvert mais dont on fournit les données qu'à des binaires signés dont on a vérifié que les clés qu'on lui donnera sont bien obfusquées (tient tiens… Secure Boot? Obligation de signer les binaires en passant par un store qui valide?).
          Les clés ne sont pas les sources.
          On peut aussi imaginer que le navigateur ne fait que faire transiter la vidéo chiffrée vers la carte vidéo qui elle est closed-source et bien verrouillées.

          Si ils se mettent d'accord pour un API commune, la solution technique sera trouvée (au W3C). Donc il faut empêcher la solution commune au W3C (d'où mes liens).

          • [^] # Re: DRM

            Posté par . Évalué à 9. Dernière modification le 17/04/13 à 11:19.

            A première vue, il "suffit" d'avoir un source ouvert mais dont on fournit les données qu'à des binaires signés dont on a vérifié que les clés qu'on lui donnera sont bien obfusquées

            Si tu ne peux pas refaire la même compilation au bit près, ce n'est plus du libre.

            • [^] # Re: DRM

              Posté par . Évalué à 0.

              +1

              Les 4 libertés sur lesquelles j'ai l'impression qu'il y ait plus ou moins un consensus incluent le droit de modifier… ce qui implique que le binaire change.
              Et les LL ont une branche de dev publique, qui fait leur force: ainsi les utilisateurs peuvent tester et déboguer les versions futures. Ici encore, on ne pourrait pas tester cette saloperie de DRM si on a pas les clés.

              Enfin, perso, je m'inquiète pas. Un web ayant ses principaux sites sous DRM, c'est un web où les gens apprendront a aller ailleurs. C'est p'tet pas si mal, finalement…

              • [^] # Re: DRM

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Ici encore, on ne pourrait pas tester cette saloperie de DRM si on a pas les clés.

                Pour tester, tu prends un clé de test, aucun problème avec des tests.
                Je ne dis pas que les DRM c'est bien, mais ce genre d'argument fera juste rire en face plutôt que faire réfléchir, tellement c'est faux.

                • [^] # Re: DRM

                  Posté par . Évalué à -1.

                  Donc si un utilisateur abruti débarque et balance un rapport de bug "ton lecteur marche pas avec cette vidéo sur GoldenPrison, l'image est toute rouge", personne ne pourra débugger et tester ?

                  • [^] # Re: DRM

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Comme aujourd'hui : aujourd’hui, je me prend plein de rapports de bugs avec des "je ne peux pas fournir le fichier, sous copyright" ou "je ne peux pas fournir l'environnement".

                    Que ça te plaise ou pas, il n'y rien de nouveau ici.

          • [^] # Re: DRM

            Posté par . Évalué à 10.

            Je ne vois pas comment introduire un DRM sans que ça nécessite du code obfusqué à un endroit. Il y a peut-être une réponse sur la dépêche de la pétition, je n'ai pas lu tous les commentaires.

            Admettons que l'idée est de "protéger" une vidéo. S'il est possible de la lire avec un logiciel libre grâce à une clé telle que tu la décris, alors qu'est-ce qui empêche d'enregistrer la vidéo ?

            L'engouement pour le flash (mis à part l'aspect pratique quand il n'y avais pas d'alternative) c'était ça : le lecteur n'est pas sous contrôle de l'utilisateur. Certes ont peut toujours agir en aval (screencast), d'où l'idée d'obfusquer le canal jusqu'à l'écran (informatique de confiance) avec des cartes graphiques et écrans complices. On pourra toujours filmer l'écran…

            En général, faute de pouvoir rendre la copie impossible, les lobbies poussent pour la rendre compliquée, et ça suffit puisque pour l'immense majorité des gens, compliqué, c'est impossible. Même installer l'extension firefox qui fait le boulot peut être une barrière. Surtout si le prix à payer pour accéder au contenu n'est pas jugé élevé : un peu de pub, quelques ralentissements à cause de streaming.

            Dans ce contexte, c'est pas simple de discuter technique puisque leur objectif n'est pas de faire quelque chose de propre et logique, mais un truc techniquement bancal qui ralentira une évolution qui ne leur plaît pas. Il leur suffit d'avoir toujours une longueur d'avance sur les outils de rip de vidéo, par exemple, même si c'est impossible de faire un truc propre véritablement sécurisé.

            J'ai bon ou j'ai raté un épisode ?

            • [^] # Re: DRM

              Posté par . Évalué à 2.

              alors qu'est-ce qui empêche d'enregistrer la vidéo ?

              Bah rien, DRM ou pas DRM si tu affiches un media sur l'écran de ton ordinateur il est fatalement enregistrable d'une manière ou d'une autre. Et comme tu le dis les lobbies s'en foutent totalement, du moment que la technique n'est pas accessible à la masse.

              • [^] # Re: DRM

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Bah rien, DRM ou pas DRM si tu affiches un media sur l'écran de ton ordinateur il est fatalement enregistrable d'une manière ou d'une autre.

                Pas si le déchiffrement est fait par du matériel directement branché sur l'écran, comme la carte graphique (qui ne sortirait que sur du HDMI par exemple).

                « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                • [^] # Re: DRM

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Ça ne suffira pas : il se trouvera bien des méchants pirates pour filmer leur écran avec un caméscope. Du coup, il faudra intégrer un watermark dans l'image pour qu'un caméscope DRM-compliant refuse de l'enregistrer… Oh putaing, je tiens une idée de génie, là ! Vite, je cours la breveter !

                  [Le pire, c'est que je suis certain qu'ils ont déjà dû y penser. Après tout, quand on en arrive à voir des DRM pour empêcher la revente de jeux vidéo d'occasion (!), il est évident que même les limites de la décence la plus élémentaire ne les arrêtent plus]

                  Envoyé depuis mon PDP 11/70

                  • [^] # Re: DRM

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Mais bien sûr qu'ils y ont pensé : pensons à ce brevet de Microsoft ou Apple, je ne sais plus, pour compter le nombre de personnes devant le film et interdire ainsi le visionnage en groupe !!!

                    • [^] # Re: DRM

                      Posté par . Évalué à 3.

                      je crois que c'est les deux:
                      microsoft (avec son kinect ?) pour "mesurer" l'audience, et apple pour désactiver à distance des fonctions du téléphone (typiquement, la camera) dans des lieux et/ou temps précis.
                      trop la flemme de retrouver les liens pour le détail, par contre.

              • [^] # Re: DRM

                Posté par . Évalué à 1.

                Bah rien, DRM ou pas DRM si tu affiches un media sur l'écran de ton ordinateur il est fatalement enregistrable d'une manière ou d'une autre.

                Dans le cas d'un téléphone, je n'ai pas trop de mal à imaginer un flux décodage DRM matériel -> carte graphique -> écran qui ne passe pas par du logiciel, ce qui me paraissait assez inconcevable avec les PC de bureau (puisqu'il faut bien passer par VGA/DVI/HDMI et il faudrait des écrans "complices").

              • [^] # Re: DRM

                Posté par . Évalué à 8.

                Et comme tu le dis les lobbies s'en foutent totalement, du moment que la technique n'est pas accessible à la masse.

                Je ne crois pas, le "problème" avec le dématérialisé, c'est qu'il suffit qu'une seule personne réalise une copie sans DRM pour que la masse y est accès en quelques heures partout sur la planète.

                • [^] # Re: DRM

                  Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 18/04/13 à 18:48.

                  "Ben voilà, c'est bien pourquoi il faut filtrer internet"

                  Cordialement,
                  l'industrie du divertissement.

                  PS: et pensez aux chtis-nenfants qui peuvent tomber par hasard sur de la zoopedopornographienécrophile

          • [^] # Re: DRM

            Posté par . Évalué à 2.

            Si ils se mettent d'accord pour un API commune, la solution technique sera trouvée (au W3C). Donc il faut empêcher la solution commune au W3C (d'où mes liens).

            Dans quel but exactement ? Favoriser l'émergence d'un nouveau plugin fermé ?

            Le besoin de contrôle de l'industrie ses media est un fait, le nier n'apportera que des emm*rdes.

            • [^] # Re: DRM

              Posté par (page perso) . Évalué à 8.

              Dans quel but exactement ?

              Augmenter leur coûts à gérer plein de formats différents.

          • [^] # Re: DRM

            Posté par . Évalué à 2.

            Les DRMs sur la musique n'ont pas fonctionné parce que le public n'en voulait pas. Si les gens refusent d'acheter du DRM-isé, les DRM disparraissent.

            Donc perso, plutot que d'agir au niveau du W3C, je pense qu'il vaut mieux essayer de convaincre le grand public. Que le W3C fasse sa norme incluant des DRMs. Si le public n'en veut pas, la norme restera dans les placards.

            • [^] # Re: DRM

              Posté par (page perso) . Évalué à 7.

              L'un n’empêche pas l'autre.
              Si il n'y avait pas eu 2 DRM (Microsoft vs Apple) incompatible sur le matos acheté par l'utilisateur, pas sûr que ça aurait lâché aussi facilement pour la musique.

              • [^] # Re: DRM

                Posté par . Évalué à 3.

                Dans une guerre des standards, en général, il en reste un à la fin. Ce qui n'a pas été le cas.

                Par défaut, un truc sous DRM est mille fois plus chiant que le truc piraté (copy/transfert/sauvegarde compliqué).

                "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: DRM

          Posté par . Évalué à -6.

          Rien n'empeche d'avoir un standard de DRM, il y en a plein. C'est effectivement incompatible avec le code source ouvert (GPL v3 par ex)

          • [^] # Re: DRM

            Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 17/04/13 à 11:09.

            est effectivement incompatible avec le code source ouvert (GPL v3 par ex)

            Faux, faux, archi faux.
            C'est incompatible avec la GPLv3.
            Ca ne veut pas dire que c'est incompatible avec le code source ouvert.

            Faudrait un jour arrêter de mélanger GPLv3 avec libre / code source ouvert. Si c'est incompatible, ce n'est pas à cause du libre, juste de la GPLv3.
            La preuve, TiVo utilise du libre et a des DRM, les DRMs sont complètement compatible avec le libre.

            • [^] # Re: DRM

              Posté par . Évalué à 3.

              Je me trompe peut-etre, mais pour moi un binaire signé de Firefox/Chromium est un fork du projet dans lequel le seul patch a été d'ajouter les clés pour les DRM. On redistribue ensuite cette version sans pour autant redistribuer le patch en question, sinon ca en devient inefficace.

              Du coup, dans le cas d'un navigateur, mon interprétation du truc est que c'est incompatible avec les licences de type copyleft.

              • [^] # Re: DRM

                Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                Incompatible avec toutes les définitions du logiciel libre surtout : ce n'est pas libre, c'est tout.

              • [^] # Re: DRM

                Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 17/04/13 à 11:29.

                Le clés ne sont pas forcément dans le logiciel, il peut demander les clés à l'OS par exemple, OS qui acceptera de donner ou pas les clés suivant la signature du binaire. Les clés sont de la donnée, pas du code.
                Tout comme Firefox, logiciel libre, peut faire appel au décodeurs h264 hardware d'un smartphone ou au décodeur software de Microsoft.
                Il y a plein de moyens de contourner les difficultés, après les puristes vont râler, mais le logiciel livré sera libre (juste que si il est pas signé, un autre composant dira "non", tâches partagées), faut pas s'inquiéter pour l'imagination (c'était déjà le truc "horrible pas libre" pour Secure Boot, finalement ça marche quand même…).

                • [^] # Re: DRM

                  Posté par . Évalué à 9.

                  Effectivement mais ca ne fait que reporter le problème de la confiance vers l'OS. Au final, que la confiance soit accordée à un OS, un GPU ou un navigateur, il faut un moment donné accepter qu'un des composants de ton système soit un blob.

                  Du coup, on peut effectivement avoir un navigateur libre mais pas un système libre..

                  • [^] # Re: DRM

                    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                    Je n'ai jamais parlé du système entier.
                    Ici, on parle du navigateur ("logiciel" libre), qui n'est pas un système.
                    Le problème des "puristes" est que à ne pas vouloir voir les contournements possibles, il ne voient pas le "piège" arriver. Non, Firefox n'est pas portégé par un "c'est infaisable techniquement si on veut rester libre", un procès pour concurrence déloyale n'aura aucune chance de réussir, on leur répondra "si c'et possible, suffit de, et ça va avec votre licence".
                    Mozilla a déjà plié sur H264, il pliera sur les DRM de la même manière si ça devient un succès, les distos sont en train de plier face à Secure Boot, la seule chance est de pourrir les normes de DRM (genre faire que W3C qui ne norme pas).

                • [^] # Re: DRM

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Un logiciel qui ne fonctionne plus s'il a été modifié, je regrette mais ce n'est pas libre.

                  • [^] # Re: DRM

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 17/04/13 à 11:42.

                    Ton logiciel fonctionne si il est modifié, pas de soucis. La fonctionnalité est "demander les clés, et si elles sont fournies, décoder", la fonctionnalité est toujours la, u nrefus tiers n'est pas casser la fonctionnalité, toujours présente. Les DRMs sont compatibles avec le libre, suffit de bien coder.

                    De plus, à ma connaissance, il n'y a que la GPLv3 qui insiste de fonctionner sur "la même machine", le reste du libre non.
                    GPLv3 n'est pas la seule licence libre au monde.

                    Après tu imagines ce que tu veux, je ne suis qu'un messager qui ne modifie pas la réalité, d'autres te sortiront des logiciels libres compatible DRMs quand même, en respectant la licence à fond.

                    • [^] # Re: DRM

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Bon, c'est de l'ordre du plugin ça. Pas grand chose de différent avec la situation actuelle avec Flash, question liberté.

                      • [^] # Re: DRM

                        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                        Flash = du code binaire fermé.
                        Le DRM dans le navigateur = du code binaire libre, dont on a le source.
                        J'ai du mal à comprendre la difficulté à comprendre la différence entre donnée (une clé) et du code.

                        Ca n'a rien à voir avec un plugin.
                        Si, on gagnerait, même si ça ne te plait pas.

                        note : je ne dis pas que les DRM c'est bien, mais je réfute juste cette idée que le libre ne serait pas compatible avec. Il y a des cas bloqués, mais ce n'est pas tout le libre qui est bloqué.

                        • [^] # Re: DRM

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Ben si le décodage n'est pas fait par un logiciel libre, c'est un plugin.

                          • [^] # Re: DRM

                            Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 17/04/13 à 13:41.

                            Quitte à me répéter : le décodage peut être fait par un logiciel libre. Pour avoir la clé, il faut (par exemple, idée comme ça) signer, mais ça reste libre, même si ça ne te plait pas : la fonction de décodage est la même entre signé et pas signé, rien n'est enlevé dans les fonctionnalités. La clé est une donnée (pour faire tes tests, on peut te filer une clé de test).

                            Ensuite, le décodage n'est pas fait par une logiciel libre sous Firefox avec H264, ça ne change pas la liberté de Firefox, et on a gagné la balise vidéo qu'on peut maîtriser. Ce n'est pas parfait, mais c'est "moins pire".

                            • [^] # Re: DRM

                              Posté par . Évalué à -5.

                              Pour avoir la clé, il faut (par exemple, idée comme ça) signer, mais ça reste libre

                              Faut commencer par définir ce que signifie « libre » : libre selon la GPL implique que les sources du logiciel puissent être modifiées (liberté n°2).

                              Or si je le modifie et le compile, le binaire ne sera pas signé, donc il ne recevra pas les clefs, donc il ne fonctionnera pas.

                              Conclusion : selon la GPL, non, ce n'est pas libre.

                              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                              • [^] # Re: DRM

                                Posté par (page perso) . Évalué à 8. Dernière modification le 17/04/13 à 17:59.

                                selon la GPL, non, ce n'est pas libre.

                                • La GPL n'est pas la définition de libre.
                                • Le logiciel fonctionnera, il recevra un "on veut pas vous donner les clé" mais ça ne change rien à la fonctionnalité (délirant : on dirait "Firefox n'est plus libre du moment ou votre FAI vous coupe l'accès", que ça vous plaise ou non ça n'a rien à voir). La fonctionnalité est toujours présente, c'est le fournisseur de clé qui fait le tri (il peut fournir une autre clé pour un autre chiffrage, ça… Marchera, miracle! Ben oui, la fonctionnalité n'a pas disparu). C'est fou ça cette incapacité à faire la différence entre code et données. La clé ne fait pas partie du code!
                                • Ton logiciel peut toujours être modifié… TiVo le fait bien depuis longtemps avec… La GPL! La GPL ne serait pas libre?

                                Le libre sont les 4 libertés, en dehors de ça, c'est vôtre délire de rajouter des contraintes.

                                Conclusion : vous n'aimez ps la liberté que laisse le libre, ça n'en fait pas quelque chose de non libre. Demandez à RMS de changer la définition de "libre"… Et arrêtez de penser "GPL", on a rien à foutre de la GPL pour parler du libre, la GPL est une licence libre, pas l'unique. Le mélange est énorme.

                                • [^] # Re: DRM

                                  Posté par . Évalué à 6.

                                  Tu sais très bien que faire la différence entre code et donnée peut-être très mince.

                                  D'un point de vue compilation, c'est évident, entre d'un coté le code assembleur et de l'autre les données mémoire. Mais si tu montes d'un niveau d'abstraction, cela commence à devenir chaud : Un script perl avec un eval() au milieu, une page avec du SQL sous forme de string, un fichier d'option écrit en lua, une expression régulière dans une configuration d'un anti-spam ou d'un WAF, … Jusqu'à la fabrication de code offusqué qui ne sont que des AES avec une clef à l'intérieur comme pourrait le faire de la propagation de constante lors de compilation.

                                  Le comportement du code pouvant changer selon les données, il est difficile d'être aussi tranché.

                                  "La première sécurité est la liberté"

                                  • [^] # Re: DRM

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                    Maintenant, si la vidéo n'est pas libre, le lecteur serait non libre… ben non, la clé, la vidéo, c'est de l' "input".
                                    Qu'on te donne ou pas la clé suivant x critères, c'est une autre chose, la fonctionnalité reste.

                                    Le comportement du code pouvant changer selon les données, il est difficile d'être aussi tranché.

                                    Pas ici : le comportement reste le même (gestion du DRM, dont un message "refusé" si la clé n'est pas fournie), le logiciel reste le même.
                                    Encore une fois : ça n'a rien à voir avec le logiciel, mais avec la politique de diffusion de la clé, qui ne change pas la licence du logiciel. L'ensemble n'est pas "libre" si vous voulez (reste à définir la liberté pour un ensemble), je n'ai pas dit le contraire… Je dis juste que le libre est utilisable sans problèmes. On a des limites, oui, mais pas incompatibles avec le libre, incompatible juste avec ce que vous vous voulez faire.

                                    • [^] # Re: DRM

                                      Posté par . Évalué à -2.

                                      Sauf que l'outil qui fournit la clef doit être sacrément intrusif pour être efficace. Tellement intrusif, que je ne vois pas comment il peut exister sous un os libre, à moins de le mettre dans un superviseur contrôler par le BIOS.

                                      "La première sécurité est la liberté"

                                      • [^] # Re: DRM

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                        Sauf que l'outil qui fournit la clef doit être sacrément intrusif pour être efficace.

                                        Et il y a un niveau d'intrusion interdit par le libre, ou c'est juste l’imagination de ceux qui ne veulent pas accepter que ça marche?

                                        Tellement intrusif, que je ne vois pas comment il peut exister sous un os libre, à moins de le mettre dans un superviseur contrôler par le BIOS.

                                        Genre une petite évolution de Secure Boot pour accepter que des binaires validés par les majors? C'est mon imagination pour le moment, je ne dis pas qu'il le feront, je dit juste que ce n'est pas incompatible avec le libre.

                                        Toi, la, tu pars sur une éthique à toi, qui n'a rien à voir avec le libre. Moi je parle du libre.

                                        • [^] # Re: DRM

                                          Posté par . Évalué à 4.

                                          Si tu ne peux pas changer un binaire pour cause de DRM, par recompilation, cela reste du libre légalement. Mais on est loin de l'esprit. C'est même la raison de la création de la GPLv3. La GPL n'est pas le libre, on est d'accord. Mais le libre a été créé pour que les utilisateurs gardent le contrôle de leur code pour avoir un vrai contrôle sur leur donné. La tivoisation est un moyen détourner de casser les principes du libre.

                                          Tu parles de la GPLv3 mais la lgplv2 l'interdit aussi (indirectement, car il doit être possible de remplacer une lib lgpl fournis par une version compilé par ces soins).

                                          "La première sécurité est la liberté"

                                • [^] # Re: DRM

                                  Posté par . Évalué à -4.

                                  La GPL n'est pas la définition de libre.

                                  Merci d'apprendre à lire : c'est justement pour ça que j'ai dit qu'il fallait se mettre d'accord sur le terme « logiciel libre ». Puisque personne ne le fait, j'argumente en prenant un référentiel.

                                  La GPL n'est certes pas unique, mais c'est juste la licence d'un des plus gros projets dans l'informatique qu'est le noyau Linux.

                                  Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                                  • [^] # Re: DRM

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 18/04/13 à 13:28.

                                    'il fallait se mettre d'accord sur le terme « logiciel libre ».

                                    Euh… non, le terme a une définition, déjà. une seule.

                                    Puisque personne ne le fait, j'argumente en prenant un référentiel.

                                    Ok, donc moi je vais utilisé libre = que BSD.
                                    Quitte à inventer des définition…

                                    Que ça te plaise ou pas, "libre" une définition, on n'a pas à se mettre d'accord sur le sujet vu que'il y a une définition.
                                    (et ce n'est pas moi qui l'ai donnée).

                                    La GPL n'est certes pas unique, mais c'est juste la licence d'un des plus gros projets dans l'informatique qu'est le noyau Linux.

                                    Et?
                                    On s'en fout complet pour le sujet, car on parle du libre. un truc qui serait compatible qu'avec BSD serait compatible avec le libre aussi, c'est ton problème si tu mets des contraintes en plus, ça n'a rien à voir avec le libre.

                                    Saloperie de libre qui a une définition…

                                    • [^] # Re: DRM

                                      Posté par . Évalué à -4.

                                      Euh… non, le terme a une définition, déjà. une seule.

                                      La preuve que non. Je te parle GPL, tu me sors BSD. C'est bien qu'il y a plusieurs définitions.

                                      Ok, donc moi je vais utilisé libre = que BSD.

                                      C'est un début. Ça sera toujours mieux que de parler « au nom du libre » sans que personne ne comprenne de quoi tu parles.

                                      Quitte à inventer des définition…

                                      Je cite une licence qui existe et qui est utilisée, et c'est moi qui invente ?

                                      Que ça te plaise ou pas, "libre" une définition, on n'a pas à se mettre d'accord sur le sujet vu que'il y a une définition.

                                      Encore une fois : non. Rien que dans nos deux commentaires, il y a deux définitions : selon la GPL et selon la BSD.

                                      car on parle du libre.

                                      Non, on parle d'une catégorie de libre.

                                      un truc qui serait compatible qu'avec BSD serait compatible avec le libre aussi,

                                      Ben non, que ça soit compatible avec BSD n'implique pas que ça soit compatible avec le reste du libre. Si c'était si simple, il n'y aurait pas autant de licences.
                                      !

                                      c'est ton problème si tu mets des contraintes en plus, ça n'a rien à voir avec le libre.

                                      Ah bon ? Respecter les licences, c'est mettre une contrainte ? Désolé, c'est pas moi qui ait inventé cette histoire de licence.

                                      C'est marrant, d'habitude tu n'es pas aussi flou avec les définitions. Comme quoi, tu pinailles quand ça t'arrange.

                                      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                                      • [^] # Re: DRM

                                        Posté par . Évalué à 3.

                                        Vous vous plantez de référentiel pour vos définitions. Les licences ne sont pas des définitions.
                                        Vous feriez mieux de prendre soit les 4 libertés de la FSF ou les DFSG de Debian, ce serait nettement plus pertinent.
                                        Et dans les 2 cas, plusieurs licences satisfont les définitions, dont la GPL et BSD, il me semble.

                                        CF les définitions sur wikipedia.

                                        • [^] # Re: DRM

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                          Comment me planter puisque je parle de cette définition?
                                          Je lui ai donné l'exemple de la BSD pour lui montrer que c'est absurde de "se mettre d'accord", vu que c'est défini (et pas libre == GPL).
                                          le libre, c'est communément admis que c'est la 4 libertés définies par la FSF, c'est tout, j'ai du mal à comprendre comment on ne sait pas ça…
                                          (les DFSG sont encore autre chose).

                                          • [^] # Re: DRM

                                            Posté par . Évalué à -1.

                                            Effectivement, les DFSG sont une "définition établie pour Debian" qui "a été reprise en 1998 dans le cadre de l'Open Source Initiative (OSI) pour établir l'Open Source Definition".

                                            Sachant que, selon beaucoup de gens, Open Source et Libre c'est la même chose… je me suis permis cet abus de langage. Mea Culpa.

                                          • [^] # Re: DRM

                                            Posté par . Évalué à 1.

                                            OK, au temps pour moi. Je pensais que les licences faisaient office de définition.

                                            Reste que la liberté 0 correspond à ce que je disais : si un logiciel a besoin d'être signé pour fonctionner et obtenir sa clef, il ne peut pas être modifié et je continue de penser qu'il n'est pas libre.

                                            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                                            • [^] # Re: DRM

                                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                              Donc toi définit ce qui est libre… Malgré les avocats qui se sont penché dessus (contre TiVo par exemple) et qui ont nécessité une GPLv3 avec encore plus de restrictions pour restreindre la trop grande liberté de la v2.

                                              Hum hum… C'est un mélange de ce qu'on souhaite (sa cible) et de la définition commune… Je ne vais pas dans cette direction, ce qui m’intéresse est la définition commune.

                                              • [^] # Re: DRM

                                                Posté par . Évalué à 3.

                                                C'est aussi la différence entre la lettre et l'esprit. L'esprit importe à ceux qui ont créé le concept, la lettre pour les juristes.

                                                Sinon, c'est bien connu que la GPL ne fait pas confiance dans la nature humaine, au contraire de la BSD.

                                                "La première sécurité est la liberté"

                                                • [^] # Re: DRM

                                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 18/04/13 à 16:25.

                                                  Oh mais je n'ai (encore) rien dit sur l'esprit du libre, tu remarqueras… On me fait dire des choses que je n'ai absolument pas dites, mais bon. Je m’intéresse à ce qui est écrit, la définition acceptée par tous et non une partie des gens, ce qui fait que les gens utilisent et font du libre, l'esprit il est la pour certains, mais c'est que pour la tchatche, ça ne change rien sur la dénomination et la compatibilité. Ce qui est "pratique" avec l'esprit, c'est qu'on s'arroge le droit de dire que c'est x, comme ça, sans demander aux gens si ils sont d'accord.

                                                  Si ça peut faire plaisir :
                                                  - les DRM sont compatibles avec le libre
                                                  - les DRM ne sont pas compatibles avec l'esprit voulu par celui qui a pondu la définition de "libre" (à noter que toute personne faisant ou utilisant du libre n’adhère pas à cet esprit, parait même que la GPLv3, plus dans l'esprit du libre, a créé un schiste dans le libre et même le copyleft à cause de personnes s’intéressant au libre tel que défini et non tel que l'esprit l'imagine)

                                                  C'est mieux?

                                              • [^] # Re: DRM

                                                Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 18/04/13 à 17:50.

                                                Donc toi définit ce qui est libre… Malgré les avocats qui se sont penché dessus (contre TiVo par exemple) et qui ont nécessité une GPLv3 avec encore plus de restrictions pour restreindre la trop grande liberté de la v2.

                                                C'est plutôt TiVo qui utilisait une faille de la GPLv2 pour faire du logiciel de fait non-libre (puisque les 4 libertés n'étaient pas entièrement respectées).

                                                Je préfère un logiciel libre sous GPLv3 qu'un logiciel GPLv2 de fait non-libre car tivoïsé…

                                                "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                                      • [^] # Re: DRM

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 18/04/13 à 14:05.

                                        La preuve que non. Je te parle GPL, tu me sors BSD. C'est bien qu'il y a plusieurs définitions.

                                        Que ça te plaise ou pas, il n'y a pas plusieurs définitions.
                                        Le libre = 4 libertés.
                                        Après, GPL ou BSD, c'est autre chose. C'est ce que j'essayais de te démontrer par l'absurde, mais bon, ça n'a pas l'air de vraiment marcher..

                                        C'est fou ça de ne pas connaitre la définition de "libre" quand même…

                                        Je cite une licence qui existe et qui est utilisée, et c'est moi qui invente ?

                                        En mélangeant GPL et libre, oui tu inventes.

                                        Ben non, que ça soit compatible avec BSD n'implique pas que ça soit compatible avec le reste du libre.

                                        Mais c'est compatible avec le libre, c'es tout.

                                        Ah bon ? Respecter les licences, c'est mettre une contrainte ?

                                        Tu rajoutes une contrainte aux gens, c'est ton problème ensuite si tu es incompatible avec le DRM. Ne mèle pas tes contraintes avec le libre, c'es tout.

                                        L question est de savoir si un logiciel gérant des DRM est compatible avec le libre, on regarde le libre (les 4 libertés), et la réponse est : oui.
                                        Ensuite, tu met une GPL (pour faire simple, car la GPLv2 passe aussi) qui répond aussi aux 4 liberté mais dont des contraintes sont incompatible avec le DRM, c'est ton problème, pas celui du libre, tu ne peux pas dire que c'est incompatible avec le libre, juste incompatible avec la GPLv3.

                                        Respecter ta licence qui est pas compatible n'est pas une contrainte, je parle des contraintes que toi tu mets, et dont les utilisateurs se passeront (ton logiciel ira aux oubliettes si il est important d'être compatible avec xxx et que tu l'empèches).

                              • [^] # Re: DRM

                                Posté par . Évalué à 2.

                                Or si je le modifie et le compile, le binaire ne sera pas signé, donc il ne recevra pas les clefs, donc il ne fonctionnera pas.

                                Yép, ça entrave la liberté 0.

                                la liberté d'exécuter le programme, pour tous les usages (liberté 0) ;
                                la liberté d'étudier le fonctionnement du programme, et de le modifier pour qu'il effectue vos tâches informatiques comme vous le souhaitez (liberté 1) ; l'accès au code source est une condition nécessaire ;
                                la liberté de redistribuer des copies, donc d'aider votre voisin (liberté 2) ;
                                la liberté de distribuer aux autres des copies de vos versions modifiées (liberté 3) ; en faisant cela, vous donnez à toute la communauté une possibilité de profiter de vos changements ; l'accès au code source est une condition nécessaire.

                                "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                            • [^] # Re: DRM

                              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                              Ce qui fournit la fonctionnalité de lecture, donc qui décode la vidéo à l'aide d'une clef fournie par un composant tiers non libre, ce n'est pas le logiciel libre. C'est le binaire résultant de la compilation d'un logiciel libre, puis de la signature par une clef secrète. Et les sources d'un tel binaire, c'est l'ensemble du code source du logiciel d'origine et de la clef secrète : si la clef secrète n'est pas libre, l'ensemble n'est pas libre.

                              • [^] # Re: DRM

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                Ca tombe bien, un navigateur est un logiciel, pas l'ensemble.

                                Mais sinon, pour info, ton ensemble n'est pas libre, vu que ton BIOS n'est pas libre non plus. Et le libre accepte aussi Secure boot.

                                Bref, vous mélangez tout pour vous convaincre de l'horreur de la chose, mais bon, en pratique c'est le logiciel (la fonctionnalité) reste libre et en pratique, votre ensemble est déjà non libre.

                                • [^] # Re: DRM

                                  Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                                  Ca tombe bien, un navigateur est un logiciel, pas l'ensemble.

                                  Et ce logiciel, libre donc, provenant d'un code libre uniquement (et donc pas d'une clef secrète que l'utilisateur n'a pas), il peut ou il ne peut pas décoder du verrouillé ?

                                  • [^] # Re: DRM

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                                    Si, IL PEUT. Faut l'expliquer combien de fois?
                                    Il va demander la clé, on lui donne (ou pas, c'est autre chose), il décode.
                                    Le fait qu'on lui refuse une clé ne change RIEN à sa liberté.

                                    Tu peut tourner la chose dans le sens que tu veux, ton logiciel est toujours libre et a les mêmes fonctionnalités.

                                    • [^] # Re: DRM

                                      Posté par . Évalué à 7.

                                      Si tu parles d'un système de DRM avec clef envoyé à une boite noir de lecture, il suffit de donner la clef avec le média, comme au temps des DVD.

                                      Si la clef est unique par utilisateur, il faut que la boite noire puisse avoir une autre source d'information commune avec l’émetteur de la clef pour retrouver la clef d'origine (par exemple, un XOR avec l'id du cpu, ou une carte à puce). Mais l'algorithme doit rester secret (ou une clef de crypto, ce qui revient au même).

                                      Si tu veux que ton firefox soit signé pour qu'une autorité extérieur fournisse la clef, tu as forcément un outils qui vérifie cette signature, si l'OS est libre il est facile de détourner la vérification pour que le résultat soit la signature attendu (ex tu as 2 version de firefox, une signé et l'autre pas, en cas de demande de signature, tu détournes les appels systèmes vers la version signée).

                                      Pour qu'un système DRM fonctionne, il faut que le "ring 0", le mode super utilisateur soit contrôlé par le DRM (comme trustzone pour ARM avec leur "ring -1"). Et encore, il ne faut pas non plus que l'utilisateur puisse prendre le contrôle de ce "ring -1" au démarrage ou avec des outils de debug. Dans ce cas, il pourra simuler les opérations de sécurité (de mémoire, TPS était complètement cassé de cette façon là : la carte à puce était simulé).

                                      "La première sécurité est la liberté"

                                      • [^] # Re: DRM

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                                        J'ai toujours parlé de logiciel libre, pas de système libre (et de toutes façons, aucun de vous à un système vraiment libre, le BIOS est rarement libre, à partir de la il n'y a plus de réticences à accepter du non libre à certains endroits).
                                        Sinon, merci Secure Boot et d'autres idées sur les signatures, on peut signer la chaîne complète, et donc n'accepter que ce qui est "acceptable" par toute la chaîne. Genre TiVo, qui utilise du libre (et même de la GPL bien en copyleft), rien de nouveau.

                                        Encore une fois, je dis juste que le libre n'est pas incompatible, vous pouvez toujours modifier et exécuter (ailleurs, mais le libre ne dit pas que ça doit être sur la même machine, seule la GPLv3 le dit).

                                        • [^] # Re: DRM

                                          Posté par . Évalué à 2.

                                          "Secure Boot", ne va vérifier que grub, rien de plus.

                                          "Secure Boot et d'autres idées sur les signatures, on peut signer la chaîne complète, et donc n'accepter que ce qui est "acceptable" par toute la chaîne."

                                          Mais cela impose plein de complexité sur les mise à jour de faille. Le fameux TCPA voulait pousser ce genre d'approche, il y a des années. Dans ce cas, il faut savoir qui contrôle la clef master qui gère le tout. Dans toutes les implantations, c'est l'utilisateur de départ qui le gère. Si les clefs appartiennent à un tier, il y a tout de même un risque énorme de fuite.

                                          Le seul moyen vraiment fiable serait d'avoir un secret unique par machine. Ainsi, une fuite n'aurait pas d'intérêt. Mais la mise en place serait d'une lourdeur énorme.

                                          "Genre TiVo, qui utilise du libre (et même de la GPL bien en copyleft), rien de nouveau."

                                          Ils sont au courant que des bouts de Linux sont sous GPLv3 ?

                                          "La première sécurité est la liberté"

                                          • [^] # Re: DRM

                                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                            Ils sont au courant que des bouts de Linux sont sous GPLv3 ?

                                            Le mainteneur de Linux n'aimant pas du tout la GPLv3, j'ai comme un doute. surtout que c'est incompatible (tout doit être compatible GPLv2, il n'y a pas de "ou +"). Tu dois parler d'autre chose que Linux.

                                            • [^] # Re: DRM

                                              Posté par . Évalué à -2.

                                              Non, chaque fichier a sa propre licence, compatible entre elle. Et certains sont sous v3. Amusant, non ? lxr n'est pas pratique pour trouver un exemple. Mais je l'avais fait à une époque.

                                              "La première sécurité est la liberté"

                                • [^] # Re: DRM

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                  Mais sinon, pour info, ton ensemble n'est pas libre, vu que ton BIOS n'est pas libre non plus.

                                  Ça n'a rien à voir : un logiciel libre, obtenu à partir de code libre uniquement, peut être exécuté sur n'importe quel ordinateur prenant en charge le jeu d'instruction visé. Cet ordinateur peut être libre ou non, ça n'affecte en rien le binaire utilisé.

                                  • [^] # Re: DRM

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                    Ca a autant à voir que ton idée avec les clés : c'est à part, il peut du jour au lendemain t'interdire de booter si il aime pas, ça ne change pas la liberté de ton OS.
                                    Tu mélanges quand ça t'arrange, sépare quand ça t'arrange…

                              • [^] # Re: DRM

                                Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                                si la clef secrète n'est pas libre, l'ensemble n'est pas libre

                                Alors GPG n'est pas libre : j'ai essayé de décoder le message destiné à mon voisin, mais le logiciel n'a pas voulu sous prétexte que je n'avais pas la clé secrète.

                                • [^] # Re: DRM

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                  Rho… C'est petit. Mais celle-la, je la note, c'est un très bon exemple de logiciel libre qui fonctionne "différemment" si on n'a pas la clé secrète qu'on n'a pas voulu nous donne pour raison x ou y.

                                • [^] # Re: DRM

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  la LGPL dispose d'une clause assez spécial pour empécher qu'une library libre devienne dépendante de donné non libre ;

                                  Vous pouvez modifier votre ou vos copie(s) de la Bibliothèque […] pourvu que vous satisfassiez également à chacune de ces conditions :
                                  […]
                                  d) Si une facilité dans la bibliothèque modifiée se réfère à une fonction ou une table de données devant être fournie par une application utilisant la facilité, autre qu’un argument passé quand la facilité est invoquée, alors vous devez faire un effort en toute bonne foi pour vous assurer que, dans l’éventualité où une application ne fournirait pas une telle fonction ou table, la facilité restera opérationnelle et effectuera une partie quelconque de sa finalité de façon sensée.
                                  https://www.gnu.org/licenses/lgpl.html

                                  Et je pense qu'une clef secrète peut tout à fait rentrer dans ce cadre.

                                  "La première sécurité est la liberté"

                                  • [^] # Re: DRM

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                                    Dommage que GPG soit distribué sous GPLv3, et pas sous LGPL.

                                    Non, mon argument est juste une démonstration par l'absurde que libre n'est pas incompatible avec DRM.

                        • [^] # Re: DRM

                          Posté par . Évalué à -1.

                          Parce que d'avoir des blobs chiffrés, chargés par ton navigateur, et utilisés pour décoder, tu penses que ça n'apporte pas une faille de sécurité?

                          Je pense que tout le monde ici connaît les buffer overflow. C'est une attaque qui ne peut sûrement plus se faire aussi facilement qu'avant, mais qui démontre bien que les données peuvent être des vecteurs d'insécurité et introduire du code malicieux.
                          Les navigateurs sont déjà assez ciblés par le code javascript (je suis assez bluffé par les divers exemples que j'ai trouvés dans ce fameux magazine…. moi qui n'a plus acheté de "linux machin" depuis perpette, je pense que je vais me mettre aux misc), je doute qu'il soit utile de rajouter un tel mécanisme qui, selon moi, ne ferait qu'ouvrir des failles supplémentaires (plus il y a de fonctionnalités dans un logiciel, plus il y a de bugs, donc de risques de failles).

                          Donc, pour moi, dans la technique et la sécurité, on y perdrait.

                          • [^] # Re: DRM

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Tient cela me rappelle ce texte, que j'ai écrit, y'a presque 10 ans : (tin, je suis vieux :/)
                            http://www.unixgarden.com/index.php/gnu-linux-magazine/aliennation-2

                            "La première sécurité est la liberté"

                            • [^] # Re: DRM

                              Posté par . Évalué à 0.

                              P'tain me suis fait avoir au début, je pensais que c'était du réel (suis fatigué, ça aide pas) :)

                              Bien écrit en tout cas, faudra que je finisse de le lire.
                              Ca me rappelle d'autres trucs lus sur ILV, genre pirate. Entres autres :)

                              • [^] # Re: DRM

                                Posté par . Évalué à 2.

                                Cela me déprime d'avoir encore raison, 10 ans plus tart. Je parle beaucoup de mp3, qui ont laissé tomber les DRM, mais cela reste toujours valable pour les ebook et les vidéos.

                                "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: DRM

      Posté par . Évalué à 2.

      En y réfléchissant, je me dis qu'on déporte la solution (ou le problème).
      Si un prestataire vidéo (VOD par exemple) met à disposition un flux vidéo pendant 24h, il lui suffit de mettre en place un flux streamé depuis ses machines. Au bout de 24h, coupure du flux. Certes cela n'empêche pas le record, mais bon, c'est pareil avec Flash ou RTMP.
      (ou alors il existe la solution des échanges de clefs cryptographiques entre le client et le serveur via WebSocket par exemple)

      • [^] # Re: DRM

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Ben surtout qu'on paie pour avoir le droit d'enregistrer hein.

        • [^] # Re: DRM

          Posté par . Évalué à 3.

          Mais oui, le monde entier est tourné vers la France et son exception de copie privée et de sa taxe sur la copie privée. D'ailleurs la terre ne tourne pas autour du soleil, mais autour de la France, c'est bien connu.

          Lorsque tu loues un film en VOD, tu paies pour avoir le droit de le regarder, pas pour avoir le droit de l'enregistrer.

          • [^] # Re: DRM

            Posté par . Évalué à 2.

            Ben écoute, ils ne se gênent pas pour refuser de diffuser en France les séries de Netflix (même si tu paies) parce qu'ils n'ont pas les droits pour — souvent parce qu'une chaîne FR a déjà des droits exclusifs sur ces séries, ou aussi parce qu'acheter les droits des séries en Amérique du Nord c'est une chose, mais acheter les licences pour tous les pays c'en est une autre niveau prix. S'ils obéissent à la loi des copyrights, etc., pour ce genre de choses (qui donc se font pays par pays), pourquoi n'obéiraient-ils pas à la loi Française quand il s'agit de VOD ?

            • [^] # Re: DRM

              Posté par . Évalué à 5.

              Je n'ai pas dit que les ayants droits ne vont pas suivre la loi Française lors de la diffusion en France. Je disait seulement que la conception des moyens techniques de protections (que ce soit au niveau du W3C ou tout autre organisme internationnal), ne prendra pas en compte le fait que le pauvre petit Français paie pour avoir un droit à la copie privée.

              Ils vont d'abord le concevoir pour la majorité de la population mondiale (c'est à dire sans penser à un quelconque droit à la copie privée) et ensuite ils penseront aux quelques % de population restante qui ont des lois bizarres dans lesquels leur système ne marchera pas.

              • [^] # Re: DRM

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                Je disait seulement que la conception des moyens techniques de protections (que ce soit au niveau du W3C ou tout autre organisme internationnal), ne prendra pas en compte le fait que le pauvre petit Français paie pour avoir un droit à la copie privée.

                Mais si!
                Faut arrêter de fantasmer sur cette exception française :
                Affaire Mulholland Drive : clap de fin.

                Petits extraits:
                "la copie privée ne constitue pas un droit mais une exception légale".
                "porter atteinte à une MTE apposée sur une œuvre digitale est interdit, c'est un délit, non couvert par l'exception de copie privée."

                Si tu veux un résumé de l'explication mis dans le lien : tu as le droit de copier si tu en es capable (mais sans casser un DRM), ils ont le droits d'essayer de t'en empêcher. En autorisant 0 copie, ils prendront en compte le "pauvre petit français". C'est débile, mais même la cours de cassation est d'accord (ridicule, mais on ne peut plus rien faire du coup). L'exception française est morte depuis longtemps.

                • [^] # Re: DRM

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  "la copie privée ne constitue pas un droit mais une exception légale".

                  Comme les niches fiscales?

                  http://devnewton.bci.im

                • [^] # Re: DRM

                  Posté par . Évalué à 2.

                  "la copie privée ne constitue pas un droit mais une exception légale".

                  J'ai bien ri en lisant plusieurs fois ce genre de chose. Quelle est la différence de nature entre un droit et un droit issue d'une exception ?

                  "La première sécurité est la liberté"

                  • [^] # Re: DRM

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 18/04/13 à 09:49.

                    Tu peux lire le lien fourni, c'est expliqué très précisément.

                    Allez, en version courte, un extrait "(…) en déduit que l'exception de copie privée ne peut servir de fondement à une action formée à titre principal, mais peut uniquement être opposée en défense à une action."

                    • [^] # Re: DRM

                      Posté par . Évalué à 1.

                      En gros, tu ne peux pas attaquer pour faire valoir ton droit, mais tu as le droit de faire ce que tu veux et te défendre avec cette exception si on te traine en justice ?

                      Et au final, cela change quoi ?

                      "La première sécurité est la liberté"

                      • [^] # Re: DRM

                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                        Tu peux juste lire le lien s'il te plait, c'est tout expliqué, ta question est 100% répondu par l'arrêt et l'explication qui en est faite.

                        Ca change beaucoup de chose, comme tu le verras en lisant, puisque c'est toute la réponse qui a été faite au plaignant.

                  • [^] # Re: DRM

                    Posté par . Évalué à 0.

                    Comme dans toutes les professions ou il n'y a aucun produit à la fin, l'enfumage à coups de mot sibyllins est pratiqué. Même les gens de ce domaine seraient incapable de produire une définition claire, et refuseraient car ça casserait une partie de leur élitisme.

                  • [^] # Re: DRM

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Quelle est la différence de nature entre un droit et un droit issue d'une exception ?

                    Aucune, c'est juste une mauvaise interprétation de personnes présumées idiotes ou corrompues.

                    Au passage j'aimerais bien Leur avis sur http://www.exception.handicap.culture.gouv.fr/

                    http://devnewton.bci.im

                • [^] # Re: DRM

                  Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                  Personnellement, je me fiche de la loi lorsqu'elle contrevient à la morale. Cette application précise du droit est immorale, et je ne vois aucune raison de la respecter. Je paie pour avoir le droit de faire des copies privées, j'en fait, point. La morale est supérieure à la loi.

                  • [^] # Re: DRM

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    La morale est supérieure à la loi.

                    Super, avec ce genre de mentalité, chacun a sa loi.
                    Désolé, vivre ensemble, ce n'est pas accepter ta morale.

                    Pourquoi ta morale serait supérieure à la mienne?
                    Ma morale dit que ce n'est pas moral que tu fasses ça, on fait comment pour être "compatible" dans le même pays?

                    Ta morale, tout comme la morale des homophobes ou religieux ou que sais-je, n'a rien à faire dans une vie commune. La "morale" défini par tout le monde est ce qui permet de faire le pire, non merci.

                    La morale n'existe pas, la morale est ta, ma morale. Ta morale, je m'en fout complet.

                    Je paie pour avoir le droit de faire des copies privées, j'en fait, point.

                    Faux. Relit le pourquoi tu payes.

                  • [^] # Re: DRM

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    La morale est supérieure à la loi.

                    La morale dit que le copyleft fait chier, tu ne verras aucun inconvénient à ce que j'utilise du code GPL dans un logiciel proprio donc, c'est toi qui a dit que c'est supérieur à la loi donc que je fais bien d'avoir rien à faire de la GPL.
                    C'est gentil de me dire que je fais bien de me foutre de cette horreur de copyleft pas moral du tout.
                    Ce qui est pratique avec la morale, c'est qu'on lui fait dire tout ce qu'on veut. Ou c'est que la tienne qui vaut quelque chose?

                  • [^] # Re: DRM

                    Posté par . Évalué à 8.

                    La morale est supérieure à la loi.

                    On aura tout lu. Ma morale dit que j'ai le droit d'égorger tes enfants et de violer ta femme, c'est bon ?

                    On doit se conformer à la loi, morale ou pas. Si tu trouves qu'une loi est amorale, tu as le droit de militer contre.

                  • [^] # Re: DRM

                    Posté par . Évalué à 9.

                    La morale est supérieure à la loi.

                    Ça fait réagir du monde… Mais moi, je suis assez d'accord. D'ailleurs, j'ai stérilisé chaque homosexuel que j'ai croisé. Aussi, je commence à ne plus avoir de place dans mon jardin pour enterrer ces ****** de noirs qui ont osé coucher avec des femmes blanches.

                    Le plus ennuyeux, c'est que la loi se fiche de ma morale, et je trouve ça franchement irrespectueux… Mais ça, c'est la fautes aux juifs qui ont totalement corrompu notre système…

                    En tant que catholique de race blanche – grand et blond qui plus est – c'est une honte que dans un état de droit comme le notre, je sois obligé de vivre caché… Saletés de loi immorales !

                    Je peux avoir un point godwin, dites ? Ou c'est Tanguy qui va le rafler ?

                    • [^] # Re: DRM

                      Posté par . Évalué à 2.

                      D'ailleurs, j'ai stérilisé chaque homosexuel que j'ai croisé.

                      Pas très utile pour le coup…

                      En tant que catholique de race blanche – grand et blond qui plus est – c'est une honte que dans un état de droit comme le notre, je sois obligé de vivre caché… Saletés de loi immorales !

                      Je suis d'accord. En plus, à la belle époque des gouvernements de génie avaient même proposé un moyen d'identification des indésirables. En effet, le port de l'étoile obligatoire permettait de repérer ceux qui étaient issus de relations indésirables!

                      • [^] # Re: DRM

                        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                        D'ailleurs, j'ai stérilisé chaque homosexuel que j'ai croisé.

                        Pas très utile pour le coup…

                        Ca ne plait pas aux homophobes (ou idiots?), mais les homosexuels sont capables d'avoir des enfants (si si : l'amour et la reproduction sont des choses séparées, contrairement à ce que l'église raconte comme bêtises "enfant issu de l'amour", l'amour n'ayant jamais créé d'enfant en réalité) et les élèvent (cachés, mais de moins en moins) déjà depuis des centaines/milliers d'années.

                        • [^] # Re: DRM

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Certes.
                          Mais un couple d'homosexuels sans influence extérieure ne risque pas d'y arriver. C'est pourquoi je prêche plutôt leur isolation en milieux spécialisés, un peu comme ceux qui avaient été faits en Allemagne lors de la 2nde guerre mondiale.
                          En plus ces milieux leurs permettaient d'assumer leur différence, et de ne plus être la cible du mépris de ceux les environnants, tout le monde étant occupé pour leur bien moral à travailler pour la nation…

                          (Bon, ça y est, je l'ai le point? Faudrait mettre un compteur sur linuxfr pour voir le taux de points godwin, vous ne pensez pas?)

                          • [^] # Re: DRM

                            Posté par . Évalué à 4.

                            C'est pourquoi je prêche plutôt leur isolation en milieux spécialisés

                            Tout a fait. Comme ca on pourrait leur rendre visite le week end, un peu comme le zoo de vincennes quoi. Ca ferait de belles sorties familiales pour les gens de bonnes moeurs.

                          • [^] # Re: DRM

                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                            Mais un couple d'homosexuels sans influence extérieure ne risque pas d'y arriver.

                            Cependant, il y en a qui continuent d'essayer.

                            • [^] # Re: DRM

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              Ben oui, Marie y est bien arrivé sans mec qui l'a pénétrée, donc c'est que ça doit marcher de temps en temps quand même.

                              • [^] # Re: DRM

                                Posté par . Évalué à 3.

                                Le problème, vois-tu, c'est qu'elle à été élue par un dieu, alors que ceux-ci semblent prohiber les relations entre personne du même sexe…

                                Et puis, elle, elle n'était pas homosexuelle, juste pucelle.

                  • [^] # Re: DRM

                    Posté par . Évalué à 8.

                    La morale est supérieure à la loi.

                    Un peu comme les musulmans qui ne suivent que les lois du Coran

                  • [^] # Re: DRM

                    Posté par . Évalué à 4.

                    C'est beau comme un discours de Frigide Barjot.

          • [^] # Re: DRM

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Effectivement : payer pour avoir le droit de l'enregistrer ce flim loué en VàD, je l'ai fait en achetant mon disque dur.

        • [^] # Re: DRM

          Posté par . Évalué à 4.

          A priori, et comme le disait très bien Strash, je doute que FranceTélévision possède l'ensemble des systèmes VOD de la planète.

        • [^] # Re: DRM

          Posté par . Évalué à 3.

          Faux. On paye pour compenser les pertes causée par l'enregistrement illégal. Ca ne veut pas dire que l'on a le droit d'enregistrer…

          C'est pour ce genre de choses que nos lois me font de plus en plus vomir, et que les mots "désobéissance civile" risquent fort de s'ajouter à la liste de mes pratiques. A force d'avoir des lois édictées par des lobby qui nous taxent sur nos libertés, sur nos devoir et sur nos interdits, je vais redevenir l'ado boutonneux d'avant: outils de reverse & co vont finir par redevenir mes compagnons.

  • # France Télévision

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Les chaînes publiques ne devraient-elles pas choisir des technos accessibles, standards et sans DRM? Pour 2 milliards de redevance, on devrait pouvoir revoir les émissions dans de bonnes conditions…

    http://devnewton.bci.im

    • [^] # Re: France Télévision

      Posté par . Évalué à 1.

      Ils veulent des DRM. Cherche pas à leur faire changer d'avis, c'est une condition de base dans leur cahier des charges. Ils choisiront donc des solutions qui fournissent des DRM.
      Pour l'instant Flash à encore du temps devant lui tant qu'un standard de DRM n'est pas implémenté dans les navigateurs HTML5 (et ne sera sans doute jamais dans les nagivateurs libre comme chromium ou firefox… ce qui va recréer le meme dilemne que l'H264).

      • [^] # Re: France Télévision

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        et ne sera sans doute jamais dans les nagivateurs libre comme chromium ou firefox

        Tu peux enlever le « sans doute » : un système de verrouillage efficace ne peut pas être mise en œuvre dans un logiciel libre : soit il n'est pas libre, soit il n'est plus efficace.

      • [^] # Re: France Télévision

        Posté par . Évalué à 7.

        Ouais, les DRM étaient probablement aussi une condition de base dans le cahier des charges de la musique vendue en ligne, on voit ce qu'il en est.

        En attendant, je préfère de loin qu'ils laissent les DRM dans flash plutot qu'ils commencent a pourrir les standards W3C avec ces saloperies, c'est vraiment le loup dans la bergerie, cette histoire.

        • [^] # Re: France Télévision

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Il y a autre chose : les DRM font principalement chier les utilisateurs, mais aussi les distributeurs, parce que ça leur coûte et que ça complique la distribution, en étant par exemple plus ou moins compatible avec les différentes plate-formes existantes. Du coup, la distribution sans DRM a un avantage concurrentiel.

          Avec une normalisation par le W3C, les DRM seraient nettement moins coûteux pour les distributeurs, ce qui est à éviter à tout prix. Les DRM doivent coûter un maximum aux distributeurs, et dans l'idéal ce coût devrait devenir rédhibitoire.

          • [^] # Re: France Télévision

            Posté par . Évalué à 6.

            les DRM font principalement chier les utilisateurs, mais aussi les distributeurs, parce que ça leur coûte et que ça complique la distribution,

            Oh oui, je peux que te le confirmer. La prérogative en signant un contrat avec un studio, c'est la mise en place d'un système DRM. (généralement, ce point est évoqué sous le paragraphe "Sécurités des contenus / oeuvres").
            On ne peut pas (encore) y échapper. Sans cela, aucune signature de contrats avec les studios.

  • # s/Et surtout/Notamment/

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Il semble que l'on assiste à la disparition lente de SilverLight. Cette technologie créée par Microsoft ne s'est pas exportée sous Linux et surtout Android.

    Rectification : cette technologie ne s'est pas exportée sous Linux, notamment Android.

    Copier cent fois : Android est un système Linux.

    • [^] # Re: s/Et surtout/Notamment/

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Corrigé, merci.

    • [^] # Re: s/Et surtout/Notamment/

      Posté par . Évalué à 2.

      Il devait penser à un système GNU/Linux et je ne pense pas qu'Android soit un système GNU/Linux… A part le noyau, ça n'a rien en commun !

      • [^] # Re: s/Et surtout/Notamment/

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Il devait penser à un système GNU/Linux

        Possible, mais dans ce cas il faut le préciser. Linux, c'est un noyau, et c'est justement celui qui est utilisé par Android.

      • [^] # Android et noyau linux

        Posté par . Évalué à 1.

        Même le noyau, si on regarde dans le détail le noyau android une partie a été refaite à la sauce google en changeant le type de licence. Enfin après certaines modifications seront intégrées au vrai noyau linux alors c'est un mal pour un bien.

  • # c'est quoi le risque ?

    Posté par . Évalué à 4.

    C'est quoi le risque pour les standard du w3c ?

    De but en blanc voilà ce que j'ai pensé,
    _ Qu'ils foutent du fric dans ces technos si cela leur plait c'est une course perdue d'avance, il y'aura toujours des gens qui prendront autant plaisir a defaire ce qu'ils s'efforcent à construire.

    Ils ont dépensé des milliards a lutter contre ceci ou cela, résultats, les crackers, dealers, voleurs, corrupteurs, /ce qui ne te plait pas/, sont toujours là. _

    Mais j'ai probablement loupé un truc..

    • [^] # Re: c'est quoi le risque ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      aujourd'hui, toutes les technos non HTML5 meurent, car ingérable (trop de matos différents).
      Le risque avec un standard W3C est que ça revienne pas trop cher de les mettre.
      C'était de la folie de se battre contre H264 car celui-ci était déjà très bien implanté (LA référence partout), mais pour les DRMs, il n'y a pas de standard, aucun format de référence, il y a une carte à jouer contre les DRM, à pourrir la situation les ayant droits devront lâcher du lest si ils veulent toucher leur public.

      Seul hic : cette fois, Google est contre "nous", et donc il ne reste que Mozilla pour tenir (+Apple qui se dirige sur iTunes et donc pas de web), soit pas assez pour se battre. Avoir Google contre soit, ça peut faire mal.

      • [^] # Re: c'est quoi le risque ?

        Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 17/04/13 à 13:36.

        Je sais pas. Ce que j'en comprend c'est que cette histoire risque de segmenter plus encore le proprio Vs le libre du point de vue de l'utilisateur final.

        Il y aura ceux qui auront choisit proprio et qui pourront accéder a certains services, et les autres.

        J'ai envi de dire et alors… gloire à la scène ?

        D'un autre côté linux semble se démocratiser et je trouve injuste ce perpétuel bashing appuyé par les administrations publiques envers un projet qui est foncièrement bon pour tout le monde. Voilà qui me donne envie de dire non. Je dirais même qu'au regard du non support apporté par ces administrations, ils me dégoûtent. Mais c'est une autre histoire.

    • [^] # Re: c'est quoi le risque ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Ils ont dépensé des milliards a lutter contre ceci ou cela, résultats, les crackers, dealers, voleurs, corrupteurs, /ce qui ne te plait pas/, sont toujours là.

      2 choses:

      • Le péquin moyen ne sait pas ce que veut dire DRM. Il veut son contenu et quand il va sur un site web barde de DRM, il s'en fout, il a son contenu. Ce sont ces gens-la qui sont vises par ces travaux.
      • Le crypto-anarcho-communiste-cracker qui va passer outre les DRM est hors-la-loi. Son combat a peut-être du sens moralement, mais on s'en fout, c'est sa morale a lui. S'il pense que ça devrait être la loi et qu'il arrive a convaincre suffisamment de monde, alors il faut changer la loi, pas trouver des moyens de la contourner.

      Quelle société te ferait vraiment rêver ? Une société dans laquelle tout le monde est libre et chante autour du feu la main dans la main, ou une société ou personne n'est libre et si tu veux chanter tu dois le faire en cachette parce que c'est illégal, et dans laquelle tu es le seul a pouvoir le faire parce que c'est techniquement hors de portée pour la plupart des gens ?

      • [^] # Re: c'est quoi le risque ?

        Posté par . Évalué à 2.

        on quitte vraiment la sphère de la technique là.

        Je te donnes raison sur le principe, mais dans les faits rien n'indique que les citoyens peuvent vraiment faire changer les choses, même lorsqu'ils font le nécessaire.
        Le système est contre eux, et non pour eux.

        Quel mouvement citoyen récent à réussit à obtenir ce qu'il voulait au détriment de ce que les gouvernant voulait nous faire bouffer ?

        Je préférerais, si je le pouvais physiquement a ce moment précis, descendre dans la rue et manifester mon mécontentement, appeler mon député (ou je ne sais quel autre rouage de la machine), mais voilà tout indique que cela ne fonctionnera pas.

        Même si mon discours le laisse penser, je n'ai aucun désir d'aller dans ces extrêmes, mais les externalités m'y poussent, elle me poussent à penser qu'il vaut mieux les laisser s’égosiller, s’essouffler dans leurs entêtements que de tenter de lutter contre.
        Qu'il vaut mieux accompagner le mouvement du quidam moyen plutôt que de le laisser se démerder entre les warez (virus) d'un cote les majors de l'autre (prix et conditions prohibitifs).

        En revanche, je suis beaucoup plus sensible à l'équité dans les tuyaux internet, et en ce moment je ne peux m’empêcher de penser que les technos type cdn sont inéquitable et tue la concurrence. Même si je suis bien content t'en faire tourner plusieurs au quotidien pour mes applis.
        Et cette question m'interroge beaucoup plus car le tuyau est centralise dans les mains de quelques acteurs, alors la création restera à jamais une capacité en chacun de nous, et donc, il me semble, beaucoup plus difficile à contrôler.

        • [^] # Re: c'est quoi le risque ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Quel mouvement citoyen récent à réussit à obtenir ce qu'il voulait au détriment de ce que les gouvernant voulait nous faire bouffer ?

          Printemps arabe ne compte pas, c'est une révolution, pas une concertation dans un sujet pour faire avancer une société.

  • # Il faut remonter de plusieurs niveaux

    Posté par . Évalué à 4.

    Bonjour tous,

    je ne vais pas discuter de l'aspect technique. Il est vrai que quelque soit la technique, elle sera pigeonnable.

    Mais le problème n'est pas là. Tous les fournisseurs de contenus, la télé, le film, la presse papier sont désorientés. Le piratage n'a jamais causé le moindre soucis financier aux majors, pas plus qu'à la télé. Alors quel est le problème ?

    Ils perdent non seulement des parts de marché, vu que par exemple l'info se trouve, de manière libre, sur le net, papiers, visuelles ou musicale; c'est très ennuyeux qu'un Alain Soral et bien d'autre encore puissent donner une info différente des médias institutionnels. Ceci est valable aussi pour l'industrie cinématographique qui est entravée dans sa propagande (et nous sommes au même stade qu'en 1936, concernant la propagande filmée).

    C'est là qu'est le problème fondamental : désertion des médias télévisé, papiers institutionnels et non pas dans la perte de part de marché. (Cela va de pair évidemment, mais il faut nuancer)

    Le but : comment verrouiller le net !

    Le problème des DRM n'est qu'un tout petit aspect du problème. C'est bien de faire ch*** l'utilisateur afin qu'il se tourne vers une solution de facilité, (qui passera forcément par le porte-monnaie. Pourquoi se priver), histoire d'avoir la paix. La boucle sera bouclée et le prédigéré sera à nouveau disponible.

    Pour ma part, si je veux un contenu qui m'intéresse…je l'aurais peu importe les moyens technique ou pas, ne serais-ce que de bouche à oreille. :-).

  • # Silverlight va disparaître ? ...

    Posté par . Évalué à 3.

    .. Chouette, je vais peut-être pouvoir à nouveau regarder la webtv Orange (comprise dans mon abonnement) sans passer par une machine virtuelle Windows. Depuis qu'Orange a mis Silverlight et s'en fout de ses clients sous GNU/linux, je trouvais ça un peu lourd…

    • [^] # Re: Silverlight va disparaître ? ...

      Posté par (page perso) . Évalué à -2.

      Et Moonlight?

      Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

      • [^] # Re: Silverlight va disparaître ? ...

        Posté par . Évalué à 6.

        Ha ha

        • [^] # Re: Silverlight va disparaître ? ...

          Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 18/04/13 à 08:15.

          Ok j'avais pas vu ça:

          Development status Discontinued

          Mais surtout:

          In December 2011 Miguel de Icaza announced that work on Moonlight had stopped with no future plans. He explained that, although there was always some bloat, complication and over-engineering in the Silverlight vision, Microsoft had "cut the air supply" to it by omitting cross-platform components, making it a web-only plugin, and including Windows-only features.

          C'est bien il percute vite.

          Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

          • [^] # Re: Silverlight va disparaître ? ...

            Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 18/04/13 à 08:20.

            Ah et bien sûr:

            Silverlight supports Digital Rights Management in its multimedia stack, but Microsoft will not license their PlayReady DRM software for the Moonlight project to use and so Moonlight is unable to play encrypted content.

            Rho mince! Pour une fois qu'un projet éthique et novateur n'était pas la copie d'un projet qui existait déjà depuis 10 ans…

            Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

  • # Tout simplement

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Tout simplement une bonne nouvelle pour tous les utilisateurs du web qui ne sont pas sous Microsoft.

    La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

    • [^] # Re: Tout simplement

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Mais Flash et Moonlight permettent d’accéder à tout ces contenus… Non la vraie bonne nouvelle, c’est que l’on va enfin pouvoir avoir des systèmes entièrement libres (ou pas… à cause des pilotes)

      Bon j’ai viré Flash depuis plus de 6 mois, j’ai jamais installé Silverlight, et je le vis très bien.

      Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

      • [^] # Re: Tout simplement

        Posté par . Évalué à 2.

        Moonlight ne permet pas du tout d'accéder aux contenus Netflix. Si c'était (facilement) faisable, je ne streamerais pas depuis ma PS3…

  • # Aurons nous toujours le temps de voir les nouveautés et pourquoi leur courir après d'ailleurs ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Bonjour,

    Vu les centaines de milliers voire millions de titres qui existent il m'en reste suffisamment qui soient libres de droits pour remplir ma vie.

    Ce n'est pas parce que c'est nouveau que c'est automatiquement mieux.

    Mais si vous voulez bien payer, surtout, enregistrez, accumulez; en pensant à ceux qui pourront bénéficier de votre contribution lorsque toutes ces œuvres dont le nombre ne cessera d'augmenter exponentiellement seront tombées dans le domaine public. Ce sera les beaux jours du partage légal.

    Ce qu'il faut éviter à tout prix c'est que les majors rendent inaccessibles par toutes sortes de moyens dont surtout la destruction les œuvres tombées dans le domaine public.

    rencho

    • [^] # Re: Aurons nous toujours le temps de voir les nouveautés et pourquoi leur courir après d'ailleurs ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Mouai, enfin… le souci c'est aussi que je crains que les majors se privent pas d'acheter les gouvernants pour qu'ils étendent la durée avant qu'une oeuvre tombe dans le domaine public…

      Bien sûr, je n'ai pas trouvé en moins de 5min des références françaises, mais vu comme les manières de faire américaines progressent en France, et font de toute façon de plus en plus souvent figure de références mondiales:
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_américaine_d'extension_du_terme_des_droits_d'auteur

      La Loi américaine d'extension du terme des droits d'auteur (Copyright Term Extension Act) est une loi votée en 1998 par le congrès américain concernant la prolongation de 20 ans aux États-Unis des droits d'auteur. Cette loi est aussi connue […] péjorativement sous le nom de Mickey Mouse Protection Act en raison du soutien important fourni par la Walt Disney Company en faveur de cette loi. La loi est référencée depuis le 27 octobre 1998 sous Public Law 105-298.

      Cette loi est la seconde du genre. En 1976, le Copyright Act of 1976 avait prolongé le terme des droits d'auteurs à 50 ans après la mort d'un auteur et à 75 ans pour les œuvres en nom collectif d'entreprise. Le Sonny Bono Copyright Term Extension Act prolonge les droits à 70 ans après la mort d'un auteur, et dans le cas des œuvres collectives d'entreprises, à 120 ans après la création ou 95 ans à partir de la publication, la durée la plus courte s'appliquant selon le cas. Cette loi modifie aussi les droits d'auteur des œuvres antérieures au 1er janvier 1978 en ajoutant 20 ans à leur terme, soit 95 ans à compter de leur publication.

      J'espère t'avoir convaincu que même le domaine public risque de devenir un concept du passé au fur et à mesure de l'augmentation du pouvoir des multinationales.
      Franchement, on se dirige de plus en plus vers des univers proche de ceux (imaginaires) de syndicate et shadowrun

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.