Trois outils pour développeur : MailHog, Tokei et Pandoc

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, patrick_g et Nils Ratusznik. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
51
9
avr.
2018
Ligne de commande

Dans cette dépêche, je vais vous présenter trois outils que j’utilise de temps en temps et qui pourraient servir à d’autres développeurs :

  • MailHog permet d’attraper des courriels pour les examiner ;
  • Tokei compte les lignes de code d’un projet ;
  • Pandoc est un couteau suisse pour manipuler des fichiers et les transformer d’un langage de balisage à un autre.

Agenda du Libre pour la semaine 15 de l’année 2018

Posté par . Édité par Benoît Sibaud et Davy Defaud. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
12
8
avr.
2018
Communauté

Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 30 événements (0 en Belgique, 27 en France, 0 au Luxembourg, 1 au Québec, 2 en Suisse et 0 en Tunisie) est en seconde partie de dépêche.

pkgsrc 2018Q1

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et Yvan Munoz. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
24
7
avr.
2018
NetBSD

Dans un message à des listes de diffusion pkgsrc et NetBSD, Jonathan Perkin a annoncé, le 5 avril 2018, la disponibilité de la branche pkgsrc-2018Q1. pkgsrc (prononcé « package source ») est une infrastructure de construction de logiciels tiers pour NetBSD, ainsi que pour d’autres systèmes de type UNIX. Il permet donc à NetBSD, mais aussi à GNU/Linux, SmartOS, Minix, macOS et de nombreux autres systèmes d’exploitation de disposer de nombreux logiciels sous forme source ou binaire.

Logo pkgsrc

Les développeurs de pkgsrc fournissent une nouvelle version stable chaque trimestre. Comme son nom l’indique, pkgsrc 2018Q1 est donc la première de l’année 2018.

Plus de détails sur cette version en particulier en seconde partie de dépêche, qui reprend grandement le courriel d’annonce.

Les journaux LinuxFr.org les mieux notés du mois de mars 2018

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et Benoît Sibaud. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
Tags : aucun
16
5
avr.
2018
LinuxFr.org

LinuxFr.org propose des dépêches et articles, soumis par tout un chacun, puis revus et corrigés par l’équipe de modération avant publication. C’est la partie la plus visible de LinuxFr.org, ce sont les dépêches qui sont le plus lues et suivies, sur le site, via Atom/RSS, ou bien via partage par messagerie instantanée, par courriel, ou encore via médias sociaux.

Bannière LinuxFr.org

Ce que l’on sait moins, c’est que LinuxFr.org vous propose également à tous de tenir vos propres articles directement publiables, sans validation a priori des modérateurs. Ceux‐ci s’appellent des journaux. Voici un florilège d’une dizaine de ces journaux parmi les mieux notés par les utilisateurs… qui notent. Lumière sur ceux du mois de mars passé :

CalcPvAutonome : appel à la traduction

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Davy Defaud et Benoît Sibaud. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
Tags : aucun
25
4
avr.
2018
Communauté

CalcPvAutonome est un logiciel libre (licence Beerware) et gratuit de dimensionnement d’installation photovoltaïque (électrique solaire) en site isolé (autonome). Il se veut transparent dans la méthode, pédagogique et surtout détaché de toute structure commerciale (rien à vendre après ni pendant le dimensionnement…). Il s’utilise par une interface Web.

CalcPvAutonome a fait pas mal de chemin depuis sa création. Au départ, il ne savait pas récupérer les données d’ensoleillement au‐delà de la France métropolitaine. Devant le nombre de demandes grandissant d’outre hexagone, j’ai pris mon clavier et maintenant j’utilise les données d’ensoleillement du projet PVGIS. Ce qui permet désormais à CalcPvAutnome de couvrir une bonne partie du globe. De ce fait, je lance un appel à la traduction dans la langue que vous voulez ou pouvez : espagnol, chinois, portugais, italien, espéranto, grec… Faites‐vous plaisir ! :-) La plate‐forme de traduction est hébergée sur crowdin. Pour le faire hors ligne, récupérez le fichier .pot.

Sortie de Fedora 28 bêta

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Davy Defaud, Nils Ratusznik, Nÿco et Benoît Sibaud. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
Tags :
30
3
avr.
2018
Fedora

En ce mardi 3 avril 2018, les utilisateurs du Projet Fedora seront ravis d’apprendre la disponibilité de la version bêta de Fedora 28.

Malgré les risques concernant la stabilité d’une version Beta, il est important de la tester ! En rapportant les bogues maintenant, vous découvrirez les nouveautés avant tout le monde, tout en améliorant la qualité de Fedora 28, et vous réduisez du même coup le risque de retard. Les versions en développement manquent de testeurs et de retours pour mener à bien leurs buts.
Fedora

Notons que Fedora 28, avec ses quelques 51 changements officiels validés, est sans conteste la version comportant le plus de changements de son histoire. La version finale est pour le moment fixée pour la première semaine de mai (sortie le 1er ou le 8 mai).

Le gestionnaire de paquets Nix en version 2.0

48
3
avr.
2018
Gestion de versions

Nix est un gestionnaire de paquets fonctionnel dont la version 2.0 est sortie récemment. Parmi les nouveautés, on peut noter qu’une commande nix a été introduite pour uniformiser les différentes sous‐commandes (nix-build, nix-env, etc.) et avoir de meilleures options par défaut (pour la recherche de paquets notamment). Une bonne partie du reste du travail concerne des couches moins visibles mais néanmoins importantes : prise en charge de HTTP/2, amélioration de sécurité, etc.

Logo Nix

Nix peut être utilisé sur n’importe quelle distribution GNU/Linux en complément du gestionnaire de paquets habituel. Il existe également une distribution GNU/Linux articulée autour de Nix : NixOS. La version 18.03 de NixOS, prévue pour sortir très prochainement, inclura Nix 2.0.

Mise à jour : Nix 18.03 est sorti.

Revue de presse de l’April pour la semaine 13 de l’année 2018

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
18
3
avr.
2018
Internet

La revue de presse de l’April est régulièrement éditée par les membres de l’association. Elle couvre l’actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s’agit donc d’une sélection d’articles de presse et non de prises de position de l’Association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

Agenda du Libre pour la semaine 14 de l’année 2018

Posté par . Édité par Benoît Sibaud et Davy Defaud. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
13
1
avr.
2018
Communauté

Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 50 événements (2 en Belgique, 42 en France, 0 au Luxembourg, 6 au Québec, 0 en Suisse et 0 en Tunisie) est en seconde partie de dépêche.

Adoption des sinogrammes pour les options courtes des programmes GNU

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, ZeroHeure et Yvan Munoz. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
29
1
avr.
2018
Humour

C’est une petite révolution du côté des coreutils, des built‐ins Bash et de tous ces petits programmes du projet GNU qu’on utilise sans même y penser : ceux‐ci voient arriver un changement majeur à leur syntaxe, qui va consister à utiliser des sinogrammes (caractères chinois) pour remplacer les options courtes, c’est‐à‐dire les options qui étaient jusqu’à aujourd’hui composées d’un tiret et d’une seule lettre de l’alphabet latin. Cette évolution est motivée par la pénurie de plus en plus pressante de lettres pour les options de certaines commandes, au développement desquelles elle devrait donner un nouveau souffle.

Interrogé lors d’une récente conférence à Paris, Richard Stallman lui‐même a déclaré : « J’approuve ce changement car ces programmes seront toujours distribués sous la licence publique générale GNU, version 3 ».

Tous les détails dans la suite de la dépêche.

Du rififi dans ta cartouche d’encre

Posté par . Édité par Pierre Jarillon, Davy Defaud et ZeroHeure. Modéré par Yvan Munoz. Licence CC by-sa
37
1
avr.
2018
Justice

Cette dépêche fait suite à un reportage diffusé sur France 2, intitulé Imprimante : le coût de la panne. Il est question de la problématique de l’impression dans le cadre domestique et de soupçons sur les pratiques des constructeurs :

  • entente sur les prix ;
  • tromperie ;
  • stratégie d’obsolescence programmée.

LinuxFr.org sera impliqué dans le plan français sur l’intelligence artificielle #FranceIA

39
1
avr.
2018
Humour

Vous l’avez sans doute lu dans la presse généraliste, le président Emmanuel Macron a décidé de lancer une grande opération de soutien à la recherche et aux techniques d’intelligence artificielle. Cela fait suite au rapport du mathématicien et député Cédric Villani.

Sur proposition de l’INRIA, LinuxFr.org a été pressenti pour servir de cas d’école en raison de la quantité et de la qualité des informations stockées depuis près de vingt ans. Les chercheurs auront ainsi des données réelles absolument nécessaires à une étude performante.

Bêtise non artificielle   CC0 1.0 Universal (CC0 1.0), par Royonx

Le projet se nommera SOLE (Search Of Learning Events). Il mettra à contribution des chercheurs universitaires et des entreprises recevant des subventions de la France dont certaines d’origine étrangère, d’où l’usage d’un acronyme anglais.

Cette excellente nouvelle va permettre à votre site préféré de toucher des revenus. Cette source de revenu va permettre à l’équipe du site de se professionnaliser et ainsi de disposer de plus de temps pour s’occuper du site. Il est aussi envisagé d’offrir aux administrateurs et aux modérateurs des séminaires dans des lieux propices à la réflexion et à la détente. La transformation ne s’arrêtera pas là puisque, pour toucher ces revenus, l’association LinuxFr doit faire place à une entreprise. DLFP SARL, enregistrée pour l’occasion, aura ce rôle. Les dirigeants sont les membres du bureau de l’association.

2018, curl a vingt ans

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Davy Defaud, Bruno Michel et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
Tags :
73
29
mar.
2018
Internet

Curl est l’exemple du logiciel utilisé partout, tellement omniprésent que l’on oublie d’en parler. Aucune dépêche ou journal LinuxFr.org dédié à ce logiciel, alors même qu’un de ses homonymes le langage Curl a eu le droit d’être mentionné en 2001. Tandis que le vénérable curl fête ses vingt ans, il est temps de réparer cet honteux oubli.

Curl (curl ou plutôt cURL pour « client URL request library ») se rapporte en fait à la bibliothèque libcurl et à l’outil en ligne de commande curl, permettant de faire des requêtes sur un réseau (pléthore de protocoles sont pris en charge). Écrits en C, ils existent sur une multitude de systèmes différents et la bibliothèque est utilisable depuis de nombreux (plus de 40) langages (C++, Java, .NET, Perl, PHP, Ruby, etc.).

Participez au Linux Presentation Day 2018

10
29
mar.
2018
Communauté

Chaque année, Montpel’libre, le GUL montpellierain, reprend l’organisation, pour la France, des journées dédiées à Linux Presentation Day. Cette année encore nous donnerons l’exemple en proposant une multitude d’activités de promotion autour de GNU/Linux.

En ce qui concerne la Belgique l'organisation est assurée via ce site : http://www.linux-presentation-day.be/fr/

Appel à participation : Linux Presentation Day est l’occasion de découvrir GNU/Linux et les logiciels libres. Un grand nombre de groupes d’utilisateurs de Linux (GUL) européens, ainsi que des entreprises et des universités, organisent deux fois par an, sur la même période, des rencontres afin de présenter GNU/Linux et les logiciels libres.

La prochaine édition de Linux Presentation Day pour le printemps 2018 est lancée.

Logo

Pour suivre et vous inscrire à cette opération, rendez‐vous sur les sites Web dédiés à votre pays ou sur le site international. Vous pouvez aussi écrire directement à contact@montpel-libre.fr.

PeerTube, une plate‐forme Web de vidéos fédérée utilisant le P2P

65
28
mar.
2018
Audiovisuel

PeerTube est sorti en version bêta le 20 mars 2018. Il s’agit d’une plate‐forme Web de diffusion vidéo (streaming) développée par Framasoft se voulant être une alternative à YouTube.

C’est dans le cadre de sa feuille de route Contributopia que Framasoft a décidé de financer et d’accompagner un tel développement. PeerTube fonctionne via NodeJS, PostgreSQL, Redis, et fait usage de technologies émergentes comme WebTorrent et ActivityPub pour résoudre des problèmes rencontrés par d’autres projets similaires. En outre, le projet se compose d’une partie serveur exposant une API et propose un client Web consommant celle‐ci ; tous deux étant distribués sous licence libre AGPL 3.0.