Sondage Sur mon ordinateur principal, je n'ai pas changé de distribution Linux (sans compter les changements de versions)

Posté par .
Tags :
11
15
juil.
2010
  • depuis plus de 10 ans :
    471
    (9.5 %)
  • depuis plus de 5 ans :
    1195
    (24.0 %)
  • depuis plus de 3 ans :
    1040
    (20.9 %)
  • depuis plus d'un an :
    828
    (16.7 %)
  • depuis plus de 6 mois :
    401
    (8.1 %)
  • depuis plus d'une semaine :
    282
    (5.7 %)
  • j'ai changé il y a moins d'une semaine ! :
    114
    (2.3 %)
  • j'utilise plein de distributions différentes :
    234
    (4.7 %)
  • je n'utilise pas GNU/Linux :
    406
    (8.2 %)

Total : 4971 votes

La liste des options proposées est volontairement limitée : tout l'intérêt (ou son absence) de ce type de sondage réside dans le fait de forcer les participants à faire un choix. Les réponses multiples sont interdites pour les mêmes raisons. Il est donc inutile de se plaindre au sujet du faible nombre de réponses proposées, ou de l'impossibilité de choisir plusieurs réponses. 76,78% des sondés estiment que ces sondages sont ineptes.
  • # Alternance

    Posté par . Évalué à 2.

    Ca compte comment si on alterne entre debian et ubuntu ?
    • [^] # Re: Alternance

      Posté par . Évalué à 6.

      Ça compte double.
    • [^] # Re: Alternance

      Posté par . Évalué à 4.

      Ça dépend si tu alternes tous les plus de 10 ans, 5 ans, 3 ans…
      • [^] # Re: Alternance

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ubuntu n'existe que depuis 5 ans et demi (04.10 pour la première)

        ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

    • [^] # Re: Alternance

      Posté par . Évalué à 1.

      ça dépend si tu migres souvent de testing à unstable
  • # Relever les étudiants

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Moins de six mois, vous êtes un étudiant ! La seule classe sociale qui installe au moins 5 distributions en une année sur son parc de machines personnelles...

    Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

  • # [X] Plus de 10 ans

    Posté par . Évalué à 1.

    J'ai été sans PC sur une période de 10 mois mais ça ne c-c-c-combo breaker pas.

    Compris ?
  • # 6 ans de Debian, déjà...

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    On devient casanier avec l'âge! Et puis, ma Debian me le rend si bien :)
    • [^] # Re: 6 ans de Debian, déjà...

      Posté par . Évalué à 2.

      Tout pareil, je n'aurais pas dit mieux.

      Au début j'ai bien essayé 2-3 autres distributions, mais je gardais toujours la Debian Sid à coté pour finir par y revenir.

      Au final sur cette longue période (un peu plus de 10ans), la seule fois que j'ai réinstallé c'est pour passer en 64bits.
      Et encore, sans faire table raz, j'ai gardé le /home.

      Quel confort !
    • [^] # Re: 6 ans de Debian, déjà...

      Posté par . Évalué à 4.

      Pareil. Avant Debian, j'ai essayé plein de trucs, je changeais régulièrement. Je crois que j'étais un « Sans Distribution Fixe ».

      Et puis est sortie Etch. Depuis, je lui ai bien fait quelques infidélités (avec Arch et tant d'autres), mais je suis toujours revenu vers elle.

      J'ai beau devenir casanier, je me sens toujours jeune (tant que je ne suis pas sous Slackware...).

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: 6 ans de Debian, déjà...

      Posté par . Évalué à 10.

      "6 ans de Debian, déjà..."
      Ah donc, t'as même pas changé de version, alors ?


      C'est 'dredi, donc je reste ici ! :-p
      • [^] # Re: 6 ans de Debian, déjà...

        Posté par . Évalué à 5.

        Ben faudrait déjà qu'une nouvelle version sorte...

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Voir de l'avant

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Ça fait un chouillât plus de trois ans que je suis sous Ubuntu, avant ça c'était sous du Windows.
    Je précise pas "vilain" ni "qui tâche", Windows se suffit à lui même.

    J'envisage de passer sous Elementary OS (http://elementary-project.com/) dès que ça sortira... mais c'est pas pour demain.
  • # 2 ans

    Posté par . Évalué à 3.

    ca fait deux ans (je croit) que je lache plus debian ,depuis la sarge.
    • [^] # Re: 2 ans

      Posté par . Évalué à 2.

      mince apres vérification ca fait 4 ans que le temps passe vite :s
      • [^] # Re: 2 ans

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Ainsi, cela fait quatre ans que le temps passe vite. Avant, il passait donc plus lentement.

        Si on était vendredi, je dirais qu'il est heureux que le temps passe plus vite quand on utilise Debian, sinon on risquerait de le trouver long à attendre les sorties de nouvelles versions. Tiens, qui a parlé de prétérition ?
  • # De Gentoo à Debian

    Posté par . Évalué à 6.

    Plein mon cul de trouer la couche d'ozone à coup de recompile de mise à jour.
    Suis passé en binaire et je m'en porte mieux.
    • [^] # Re: De Gentoo à Debian

      Posté par . Évalué à 1.

      Si c'est juste la compil qui te dérange, il y a des paquets binaires sous Gentoo, il y a aussi Sabayon, basée sur Gentoo mais en binaire ou encore Arch qui est aussi en rolling release.
  • # Debian forever!

    Posté par . Évalué à 4.

    Et oui, presque à chaque nouveau PC, j'ai eu envie d'essayer autre chose.
    J'ai bien commencé sous Linux via RedHat et Mandrake, puis j'ai tenté Slackware (ça a été brutal, mais c'est très formateur).
    Ensuite j'ai découvert Debian, et malgré des escapades sous Archlinux et Mandriva, pour quelques semaines de tests, je reviens toujours sous Debian.

    Maintenant que je me fais vieux, c'est Debian directement, mais pour innover, je viens d'installer une Sid à partir de Sidux sur mon fixe tout beau tout neuf!
  • # Linux ? Aie !

    Posté par . Évalué à -8.

    Ce message n'a pas vocation d'être un troll mais juste de donner une autre expérience (certes négative dans ce cas précis) je ne juge en aucun cas les motivations, je ne fais que donner un ressenti personnel sur une expérience précise qui ne veut pas se faire passer pour une généralité.

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Il y à dix ans un linuxien à moitié fou furieux m'avait installé une version de Debian en dual boot avec mon XP. Étant encore novice dans la matière, je fus très ennuyé quand en lançant tout simplement un film Linux ( que l'on m'avais dit Ô combien plus stable que windows) plante modèle géant. Au redémarrage plus d'interface graphique, j'ai mis plus de deux jours (en ligne de commande) pour retrouver un bureau à peu près exploitable mais sans la tonne de raccourci déjà présente je fus incapable de m'amuser à explorer Linux. J'ai définitivement désinstallé Linux sans jamais y revenir.

    10 ans ont passés et étant très curieux de nature et plus encore envers mon PC, j'ai acquis des bases correctes ( pour un simple utilisateur ) me permettant de "bidouiller" mon pc tout seul, gérer les problèmes ( parfois compliqué pour mon niveau ) et entretenir mon ordinateur.

    Entendant parler des progrès de Linux vis à vis des néophytes je me laisse séduire pour un nouveau test. (lire sebsauvage.net aussi ^^ )

    Je me lance donc dans l'installation de Linux sur mon vieux coucou du salon qui ne me sert qu'a naviguer un peu sur internet, lire des fichiers textes et écouter la musique via ma chaine hifi.

    Je me renseigne sur le dual boot, sur la dernière version d'ubuntu.. Tout semble correcte et simple.
    un téléchargement et une gravure de cd plus tard (les vérifications Md5 effectuées) je file sur mon ordinateur de salon.

    Et le début commence alors par un ce qui semble être un beau plantage avec les petits points clignotant d'ubuntu 10.04 mais rien qui ne se passe au bout d'une heure. Pas inquiet me disant que mon vieux coucou n'ayant pas du aimer quelque chose je relance l'ordinateur. Même souci. Je finis par trouver un message d'erreur obscur et sans signification pour moi. Après vérification sur Google je ne trouve qu'une page en Anglais ( n'étant pas un bilingue confirmé j'attrape mon dictionnaire anglais-français) mais surtout le message était clairement destiné a des programmeurs avec des explications encore plus obscures que le messages d'erreur.
    Je me tente avec une autre version de Linux, ubuntu 9.10 Même problème au bout d'un moment ca plante impossible de faire quoi que ce soit d'autre que redémarrer l'ordinateur. J'essaye alors Ubuntu 4.10 (un vieux cd qu'un ami m'a filé il y a quelques temps déjà avec un live cd) Même problème. J'essaye Fedora rebelotte !
    Un peu agacé je réfléchis et ne vois que trois problème possible : le lecteur cd est mort, un problème avec la ram ou un problème avec le disque (qui date un peu il est vrai)
    Je trouvais la possibilité du lecteur cd mort un peu limite le live cd tournant très bien mais bon. Je me renseigne utilise unetbootin pour pouvoir booter sur ma clé usb et j'essaye à nouveau toute les versions sans succès.

    Je me décide à vider une de mes partitions une fois cela fait je retente, posant linux sur cette toute nouvelle et toute belle partition sur un disque bien moins vieux que l'IDE qui sert de disque système. Mais pareil, même résultat avec toutes les versions.

    Je retente donc en enlevant une barrette mémoire (le pc en ayant deux chacune de 512 Mo) ne fonctionnant toujours pas je la remet et enlève l'autre (après tout j'avais déjà perdu tant de temps à essayer de mettre linux sur l'ordi que je me disais qu'il serait stupide de ne pas tout tenter, surtout si une barrette mémoire commençait à claquer c'était toujours bon à savoir). Mais rien ne fonctionne !

    Je tente une mesure désespérée qui (je l'avoue je n'y croyais plus) n'avais pour moi aucune raison de fonctionner plus que les autres. Installer Ubuntu via Windows ! Et là SURPRISE ça marche.

    Je déchante très rapidement voyant qu'au premier reboot de l'ordi un message d'erreur me disant qu'un certains boot.disk était absent. Via le Live cd je vérifie sa présence troublé par sa subite disparition, j'ignore encore pourquoi Ubuntu me dis qu'il manque car il est bien là. Je me renseigne sur google et me frappant le front je me dis que j'ai étais bien stupide d'installer linux sur la même partition que Windows (surtout que j'avais toujours la belle partition toute neuve spécial linux) Bon rageant contre moi même je relance l'installation prenant soin de mettre linux sur sa partition rien qu'à lui !

    Je trouvais rigolo que Linux n'arrivait à s installer uniquement à partir de Windows les Linuxien ayant l'habitude de cracher sur Windows, mais bref. L'installation se passe alors à la perfection et je commence à mettre à jour Linux (trouvant au passage assez étrange qu'il soit nécessaire de télécharger de quoi lire des mp3 mais qu'un utilitaire pour facebook soit installé de base... mais bon j'aime pas facebook :p ) Bref mise à jour des différents composants, recherche, installation de deux trois petites choses qui manquent. Et là ! Lors du troisième reboot (et après plus d'une heure de recherches et de paramétrages de Samba pour enfin faire dialoguer correctement mes ordis (l'un sous Seven l'autre sous Ubuntu ) je me dois de faire un redémarrage et PAF ! Le boot.disk qui apparemment a encore disparu !

    cette fois ci ça en est trop, Linux est désinstallé et l'on ne m'y reprendra plus à l'essayer (sauf en live cd) . Certes Windows a beaucoup de problèmes que je connais et reconnais. Certes il faut être plus attentif, certes tout n'est pas rose mais il n'est pas nécessaire d'avoir BAC+2 en informatique pour arriver à faire quelque chose ou à y comprendre quelque chose ( même si parfois l'architecture de Windows est un peu brouillon ) mais Windows a un avantage que Linux n'a pas. Lui il fonctionne. Personnellement passer plus de deux semaine (pas non stop évidement) pour installer un OS qui ne fonctionne pas je trouve que cela dépasse les bornes.

    Il se peut que ce soit une incompatibilité avec quelque chose. Je n'ai plus envie de chercher et de réfléchir au pourquoi du comment. Je garde mon open office ou d'autres logiciels libre que je fais tourner sans problème sous Seven mais à mon humble avis les programmeurs de Linux avant de parler d'inter-compatibilité et donner des leçons de morale à des Bill Gates et autre ( a raison, la plupart du temps je suis d'accord avec les Linuxien) il devraient commencer par se mettre à la portée des gens et mettre leurs logiciels à la portée des gens. (Peut être que Linux n'est destiné qu'au professionnel ? mais ce n'est pas l'impression que j'en ais en lisant certains articles/sites sur internet, mais je peut me tromper). Car Linux c'est une façon de pensée très simple pour un informaticien mais pas pour une personne lambda. Car pour juste vouloir mettre Ubuntu sur ma bécanne j'ai vu des solutions pour ingénieur informaticien et même si je comprenais à la perfection les explications, les solutions je les exécutais à grand coup de copier-coller car je ne savais pas ce que voulais dire tout ce "charabia" dans les lignes de code. Je n'ai toujours pas compris pourquoi Linux utilise un format de partition spécifique par exemple et beaucoup de choses.

    J'espère être un cas unique ( malédiction anti linux peut être ? :P) Je ne change pas pour autant mes idées et resterais pour le logiciel libre, continuerais à conseiller WoT, open-office etc... Le côtés très Lobyiste de Windows et des drivers (notamment pour imprimante qui refuse l'impression sans que les cartouches soient vides) me hérissera toujours le poil mais ne pouvant pas installer Ubuntu/Fedora chez moi et ne voulant pas pas prendre le temps d'apprendre tout ce que je dois connaitre pour utiliser une version de Linux à peu près normalement, j'en resterais sur Seven qui (il faut l'avouer) à fait de très gros progrès et me satisfait globalement ( si ce n'est le prix ).

    Respectueusement et dans le simple but de donner un autre point de vue, celui d'un particulier chez qui Linux est pire que Windows ( un monde en l'envers peut être ? )

    Sans agressivité, un Bob de passage.
    • [^] # Re: Linux ? Aie !

      Posté par . Évalué à 6.

      A ce niveau ce n'est plus un troll...c'est du lobbing. Je me demande si bob_ricard ne serais pas payé par la firme au Blue Screen of the Dead ? Ca ce fait de plus en plus. ( j'ai entendu dire que BP le fait ). Si ce n'est pas le cas, je pense que tu devrais contacter microsoft france, tu as une ouverture.
      Pour ce qui est de ton aventure, j'ai une remarque:
      Les anciens pc acheté tout prêt, on eu des problèmes avec des matériels spécifiques développé uniquement pour Windows:Exemple L'ACPI qui ne suivait pas la norme internationale mais était spécifique au compilateur ACPI de microsoft.Et donc ne fonctionnait correctement qu'avec les produits microsoft.( les mauvaise langues, un minimum réaliste, diront qu'il s'agissait pour microsoft de verrouiller le marché, comme ils ont tenté de le faire avec IE5 et IE6 qui n'était pas compatible avec les normes internet ).
      Un noacpi sur la ligne de commande d'installation résout ce problème d'ACPI.

      Si ton problème persiste, et que tu as scrupuleusement lu l'aide fournis par ta distribution c'est que soit tu as un WinPC ( comme je les appelle: dell,.. ) soit que ton problème se situe entre ton clavier et ta chaise.Ce qui est gênant pour toi. Mais du coup, le fait que tu ne puisses pas installer une Distribution GNU/linux devient pour la communauté du Libre un vrai soulagement :-)
      • [^] # Re: Linux ? Aie !

        Posté par . Évalué à -3.

        A voir mais j'avoue que pour l'instant, Linux me fait grogner j'ai passé tellement de temps pour la faire tourner en deux semaines que j'ai une overdose là.;) C'est dommage car par sa philosophie je suis a 100 % pour Linux, mais il faut quand avouer que ca reste très très obscur pour les non informaticiens. Je laisse passer un peu de temps avant de m'y plancher a nouveau, j'ai un autre pc beaucoup plus performant mais avec lequel je travaille donc je rechigne a mettre un OS avec lequel je pourrais faire de très grosse bêtises. :p

        Mais merci du conseil je regarderais ça a l'occasion.

        Un bob.
        • [^] # Re: Linux ? Aie !

          Posté par . Évalué à 5.

          s'il y a un GUL pas loin de chez toi, ça vaudrait le coup d'aller leur faire un coucou. En plus d'être probablement sympas, ils pourront p-e te décoincer :)
        • [^] # Re: Linux ? Aie !

          Posté par . Évalué à 5.

          M'enfin, pourquoi a-t-il été moinsé ?
          Perso j'ai pertinenté. Pas parce que son commentaire est particulièrement pertinent, mais parce que je trouve qu'il ne mérite pas une note négative.
        • [^] # Re: Linux ? Aie !

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Tout dépend du matériel malheureusement.

          Il y a des machine (les Dell) où la carte son intégrée pose toujours problème, et il suffit d'en ajouter une en PCI pour pas se casser le tête.

          Pareil, sur un portable, tu installes Debian, tout roule (quand on a de la chance), tu fais pareil avec un windows... et il n'y a pas de réseau... du coup pour le driver tu dois aller le chercher avec Linux...

          Sur une machine dernièrement, il m'a été impossible de faire fonctionner la carte vidéo avec le driver proprio Nvidia. Déjà que c'est pénible ces cartes là... au bout d'une heure j'ai laissé celui Open Source (nv) et temps pis.

          Les différentes evrsion d'Ubuntu sont spécifiques pour certains ordinateurs, selon leur âge... tu peux essayer 3 Ubuntu différentes et aucune ne va fonctionner, alors qu'une Knoppix ira. parfois c'est l'inverse.

          La morale dans cette histoire :
          Linux s'en sort mieux, mais ce serait préférable que les constructeurs choisissent des éléments standards, et documenté.

          Pour les bugs autour de l'ACPI, je me demande si ça peut pas passer en vice de fabrication.

          A bientôt
          Grégoire
    • [^] # Re: Linux ? Aie !

      Posté par . Évalué à 3.

      Tu n'es qu'un gros troll. Il y a 95% de chance pour que tes windows soit des version OEM qu'un autre a installé pour toi avec les bon drivers.

      Essayes de partir d'un CD windows XP plus vieux que ta machine. Tu va comprendre ta douleur et pourquoi Linux est souvent plus rapide à installer.

      "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Linux ? Aie !

      Posté par . Évalué à 2.

      Je retente donc en enlevant une barrette mémoire (le pc en ayant deux chacune de 512 Mo) ne fonctionnant toujours pas je la remet et enlève l'autre (après tout j'avais déjà perdu tant de temps à essayer de mettre linux sur l'ordi que je me disais qu'il serait stupide de ne pas tout tenter, surtout si une barrette mémoire commençait à claquer c'était toujours bon à savoir). Mais rien ne fonctionne !

      Soit c'est un fake, soit t'es vraiment mauvais : le live CD Ubuntu contient ce qu'il faut pour tester la RAM. Ca m'étonne pas que tu n'aies pas réussi.

      Sinon elle date de quand la machine? Quel CPU, combien de RAM? Quel carte graphique ? Peut-être qu'elle étaitr trop vieille: non pas que Linux n'est pas capable de tourner dessus, mais le noyau de base Ubuntu n'a pas été généré pour tourner sur du trop vieux matos ....

      Si tu veux vraiment essayer, installe VirtualBox sous Windows.
    • [^] # Re: Linux ? Aie !

      Posté par . Évalué à 1.

      Non ton post n'est pas trollesque, ta situation est possible (mais c'est dommage).
      J'ai le problème inverse sur un ACER récent : impossible d'y installer XP (plantage à l'install) grosse difficulté pour trouver un pilote seven pour la GEForce G315 (mes gamins aiment les jeux windows).
      Au final, j'ai installé une distrib Ubuntu comme sur les autres postes, sans aucun problème.
      Enfin si : sur les 4Go de Ram, seuls 2.4 sont reconnus par le noyau.
      Bizarre, n'est-il pas ?
  • # je n'utilise pas GNU/Linux :

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    J'utilise FreeBSD.
    • [^] # Re: je n'utilise pas GNU/Linux :

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Ça me fait penser qu'il faut que je fasse un journal qui milite pour la suppression des comptes de multis qui ne sont pas sous Linux. :-)

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: je n'utilise pas GNU/Linux :

      Posté par . Évalué à 2.

      Idem, passé de Linux à FreeBSD ya 2 ans sur ma machine principale, ce qui m'a permis de retrouver une vie sociale en passant moins de temps à maintenir/réparer ma machine. :)
  • # Mandrake - Mandriva

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Bonjour

    Pour ma part, si Mandrake et Mandriva sont identique, cela fait 12 ans que je suis fidèle ...

    J'espère pouvoir continuer l'aventure ...
    • [^] # Re: Mandrake - Mandriva

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Et 7 ans pour moi cet été. Pour que ça fasse 12 ans, tu as commencé en 5.1 ? J'ai pris le train qu'avec la 9.1.
      • [^] # Re: Mandrake - Mandriva

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Et moi, j'ai commencé en 1995 avec une infomagic puis une Kheops 97 et enfin Mandrake 5.1 quand elle est sortie.
        Depuis, j'ai toujours préféré cette distribution qui me fait gagner beaucoup de temps quand je fais une installation. En effet, les paramétrages sont rapides et on obtient un environnement très complet en peu de temps pour un utilisateur non informaticien.

        Je passe toujours de 4 à 6 heures pour mettre en mains la machine et les résultats sont excellents. Je pense que l'install-party où les gens repartent avec un système qu'ils ne connaissent pas est un facteur d'échecs et contre-productif.
    • [^] # Re: Mandrake - Mandriva

      Posté par . Évalué à 1.

      Pareil pour moi : 12 ans de mandrake / mandriva. J'ai essayé d'autres choses par ci - par là, mais non ca ne me va pas - peut etre que je me fais vieux ?

      Installée par un copain "juste pour voir" ... je n'utilise plus que ca maintenant. Que de souvenirs : x11amp, les premiers xine, le modem RTC qui ne voulait pas marcher, supermount, ...
      • [^] # Re: Mandrake - Mandriva

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Ouaip pareil, plus de dix ans, j'avais commencé avec RH à l'époque mais Mandrake était largement au-dessus du lot au niveau config de base, reconnaissance matos.

        Ce qui est triste, c'est que sur ce point de vue elle est toujours parmi les meilleures, mais que le marché GNU/Linux dans son ensemble ne se développe pas beaucoup... Je m'étais attendu à une plus grande progression "visible", au final c'est l'embarqué et le corporate qui en profite.
    • [^] # Re: Mandrake - Mandriva

      Posté par . Évalué à 3.

      Salut Jean-Jo , j'ai faillis raconter mon expérience à bob_ricard :

      l'histoire d'un gus tellement nul en informatique, qu'il utilise Mandriva depuis presque 10 ans (une boite Mandrake 7.2 PP achetée à la FNAC) parce qu'il a été incapable de dépanner son Windows* !
      Je me demande toujours si mon manque d'expérience n'a pas été un atout, je n'avais pas vraiment d'habitudes à perdre, sinon les BOSD... ;-)

      * un Windows Me j'ai des excuses, non?
    • [^] # Re: Mandrake - Mandriva

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      me too!
      Commencé avec Slackware en 1994 (houlala ça me rajeunit pas ;-), puis Mandriva (*drake) à partir de la première version après un court passage sur redhat (non pas la mdk 1.0 - y'en a jamais eu, la 5.1 en 1998 sur mon 486!)
      Bien sûr j'ai testé différentes distributions par la suite, mais je n'ai jamais trouvé aussi bien (pour moi ;) que Mandriva. Très bonne reconnaissance matérielle, fonctionne "out of the box", logiciels en version récente, dépôt plf (respect), et le mandriva control centre qui me ferait presque oublier tout ce que j'ai appris de console dans mes "jeunes années linux".
      La mise à jour de la 2009.1 vers la 2010.1 m'a apporté une machine plus réactive - un vieux Athlon XP 2600+ (machine de 10 ans dont le proc a été mis à jour à bas prix). Un comble, chaque mise à jour accélère ma machine (mais je suppose que cela serait la même chose avec d'autres distributions ? - je n'ai pas dit d'autres OS !)
  • # Gentoo

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    C'est la même depuis maintenant 10 ans (en Aout). Mais c'est la même ! J'ai compté les changements de version ;)
  • # Tout ces gens qui ne changent pas...

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Ou pas souvent, que votre vie doit être triste.

    Pas de longue soirée-merde-ça-marche-plus-ho-putain-j'ai-péter-Ggrub...
    Pas de questionnement métaphysique fondamental tiens-il-est-passé-où-mon-home...
    Pas de découvertes au détour d'un menu...

    </ demi-troll>
    • [^] # Re: Tout ces gens qui ne changent pas...

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Si, si, ça c'est sur les upgrades ! :-p
      • [^] # Re: Tout ces gens qui ne changent pas...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        mais pas de Debian alors.

        "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

        • [^] # Re: Tout ces gens qui ne changent pas...

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Woohhhh attend ça arrive aussi ! C'est rare mais ca arrive !
          Debian a beau être la plus stable, la plus belle du monde et tout et tout...
          <trolldemarde> Et les autre distro c'est de la daube en boite !</troldemarde>

          Dans mes souvenirs de grouille :
          - dist-upgrade ou j'ai pleuré c'est le passage de XF86 a Xorg !
          - un upgrade sysv-rc qui avait couiné sous testing, ratrapé a coup de paquet telechargé, cd d'install, mount, chroot, dpkg -i... ( j'avais même lancé le tuyau sur le forum ici il y a quelques année )

          Les OS sont fait par des hommes...
          Les hommes ne sont pas parfait....
          Le OS ne sont pas parfait...

          Fuse : j'en Use et Abuse !

        • [^] # Re: Tout ces gens qui ne changent pas...

          Posté par . Évalué à 0.

          > mais pas de Debian alors.


          ... ne pas rire ...
    • [^] # Re: Tout ces gens qui ne changent pas...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Merci, j'ai beaucoup rit !

      Personnellement je suis sous Debian Squeeze/Testing:
      - des mises à jours régulières, qui font évoluer la distribution par petites touches, et non pas pas à-coup (sauf lors du passage de KD3 à KDE4, là cela a été assez radical)
      - cela permet de n'avoir qu'une surprise à la fois, et donc de se donner le temps de corriger les éventuels problèmes aux fur et à mesure. Et donc de découvrir de nouvelles astuces au fur et à mesure: Ahh, le passage de grub1 à grub2, c'est clair qu'il faut s'être donné le temps de l'anticiper, et ne pas à avoir à le subir...
      - assez peu de gros soucis, mais jusque ce qu'il faut pour ne pas s'endormir sur ses lauriers. Les moteurs de recherche permettent de dénouer 95% des problèmes
      - régulièrement je fais du ménage, en purgeant les paquets orphelin, et les paquets "rc" (j'ai écris un script pour cela)
      - par contre, il faut avoir une connexion réseau qui fonctionne. En faisant une mise à jour de la machine tout les jours, j'ai souvent 800-900Mo de paquets téléchargés tout les mois rien que pour cela

      Bref, une Debian Testing, c'est un peu de faire un safari dans une savane de bugs à bord d'un car climatisé : C'est tranquille et confortable, mais de temps en temps il faut être capable de sortir du cocon, pour affronter les bugs.
  • # 6 ans sous Archlinux

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Je suis passé de Gentoo à Archlinux il y a de ça 6 ans !
    Je ne suis pas prêt de changer ! Par contre ça ne n'empêche pas de m'intéresser à ce qui se fait à côté :) (GNU/Linux ou pas).
  • # Gentoo

    Posté par . Évalué à 1.

    10 ans déjà de gentoo...
    Les premières compils sur P3 m'ont appris la patience façon Yoda.. Surtout que distcc à l'époque.... :)
    J'en ai essayé pas mal entre temps, et j'ai bien failli quitter la gentoo après le départ de Robbins en 2005 et les 2-3 années catastrophiques pour gentoo qui ont suivi, où bien des gentoo-istes (gentoosiens c'est moyen), moi y compris, ont cru que gentoo allait mourir ...
    J'avais installé alors Debian, arch, un sorcerer trainait qq part, y'avait aussi du pentoo, yellow dog, arch.... Marrant d'ailleurs sorcerer,une distro pour les rolistes, pour installer un package, tu jettes un sort :))
    J'ai jamais accroché sur le binaire, j'ai rencontré trop de galère avec lors de mon initiation à linux (redhat 3, corel linux...), et lors de l'arrivé du 64 bits.... Un enfer. Chacun ses gouts.
    Mais finalement tout est rentré dans l'ordre. Gentoo s'est offert un lifting décénal, tout a été entièrement revu, portage, la gestion des overlays, les multislots, les multilibs, les use flag, la gestion des dépendances, épuration des équipes de dev, etc...
    Une cure qui a fait un bien considérable à gentoo, et à ses utilisateurs, qui ont été patient mais aussi complétement paumés y'a 2 ans...
    Mais la patience a payé ;)
    • [^] # Re: Gentoo

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      > Marrant d'ailleurs sorcerer,une distro pour les rolistes, pour installer un package, tu jettes un sort :))

      J'utilise SourceMage GNU/Linux depuis l'été 2003, et rien à faire je n'en changerai pour rien au monde !
  • # Archlinux, à peine 10 mois

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Depuis environ 10 mois sous Archlinux.

    J'ai relativement tendance à changer de distribution tout les 6 mois (environ, quand c'est la période de sortie des nouvelles versions, mais pas cette fois, ou je suis encore et toujours sous Arch), et à vrai dire, j'ai eu le temps de voir du paysage dans les 2 dernières années, passé par Ubuntu, Mandriva, OpenSuse, Gentoo et enfin Archlinux (non pas Debian, hélas, pas encore, la seule fois où j'avais essayé, le CD d'installation ne contenait pas de noyau assez récent, et ne supportait pas encore le contrôleur disque de mon PC, donc je n'ai pas encore fait le pas, mais ça viendra sans aucun doute un jour).
  • # J'utilise l'OS du futur

    Posté par . Évalué à 2.

    Une stabilité à toute épreuve, qui fait tourner tous les binaires de tous les OS etc...

    J'ai nommé MultiDeskOS :).
  • # Je n'utilise (presque) plus GNU/Linux

    Posté par . Évalué à 2.

    J'utilise à des fins professionnelles un savant mélange de system V /BSD privatif qui me permet de gagner ma crôute et tout impunité.

    Mais au moins, j'ai une vie sociale !
  • # Mandriva depuis 2005 (10.0)

    Posté par . Évalué à 1.

    Mandriva est la seule qui marche correctement sur mon vieux portable de merde...
  • # Archlinux depuis 2008

    Posté par . Évalué à 1.

    Mes PC tournent sous Archlinux depuis décembre 2008...
    Avant c'était (K|U|X)buntu (depuis 2005) et les réinstallations tous les 6 mois!
    Aujourd'hui, seul mon serveur est sous Debian Stable.
  • # Debian Sid

    Posté par . Évalué à 1.

    Après avoir testé plusieurs distributions (Madriva, OpenSuse, Fedora, Archlinux...) j'ai découvert Debian il y a un peu plus de deux ans. D'abord en version stable, puis Sid, elle fait mon bonheur au quotidien, ainsi que celui de ma petite amie que j'ai convertie. Je ne suis vraiment pas près de changer !
  • # Au régime

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    5 fruits et légumes par jour, deux distributions par an.
    La RedHat 5.2 sur 486 (qu'est-ce que ça ramait!), puis Mandrake, Suse, Debian, Slackware, Zenwalk : changé de distrib au fur et à mesure qu'il fallait évoluer un peu. Bluefish, Kile devenaient utilisables, il fallait suivre le mouvement, mais la distri qui marchait bien sur mon matos refusait de fonctionner dans sa nouvelle version. Donc, changer de distri, pas le choix.
    Puis vint le temps où j'en eus marre d'installer/tester/réinstaller.
    Aujourd'hui : Ubuntu 8.04 parce qu'il me fallait ça pour faire fonctionner le correcteur grammatical, et puisque l'imprimante fonctionne et le scanner aussi, pas question de la désinstaller.
    Une deuxième partition avec Arch me permet de profiter des nouvelles fonctionnalités de LyX ou Scribus au fur et à mesure qu'elles sont implémentées.
    Arch, il paraît que c'est snob. Je me suis converti au snobisme à force d'en avoir marre d'installer/tester/réinstaller. L'imprimante y a fonctionné un temps, puis n'a plus fonctionné après mise à jour des pilotes. M'en fous, j'imprime sous Ubuntu et tout le monde est content. Plus envie de faire des efforts.
    Par contre, je ne comprends pas pourquoi Xfree86 était si rapide sous FreeBSD sur mon 486, alors qu'il patinait autant sous RedHat -- mais après le 486 je n'ai jamais réussi une installation de FreeBSD.
    Dommage, j'ai toujours résisté au Marketing, mais ce diablotin qu'est-ce qu'il était irrésistible !
  • # On n'a pas changé...

    Posté par . Évalué à 1.

    On n'a pas changé le sondage sur notre site préféré depuis :
    - Plus de 10 ans
    - Plus de 5 ans
    - Plus d'un an
    - Plus de 6 mois
    - Plus d'une semaine
    - On l'a changé il y à moins d'une semaine !
    - J'ai plein de sondages différents de retard
    - Je ne regarde pas les sondages.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.