Fedora devient une grande fille

Posté par . Modéré par baud123.
6
25
août
2011
Fedora

La bonne fée Dora devient une grande fille. Et voilà, 16 printemps pour cette distribution majeure, laboratoire et plateforme de développement pour la un peu plus commerciale RedHat.

Du nom de code "Verne", cette version suit la stratégie habituelle : proposer ce qu'il peut y avoir de plus moderne dans le monde Linux avec pour objectif de proposer quelque temps plus tard une même version éprouvée et stable sous la marque RedHat.

Et c'est ainsi que sort la première version Alpha de cette Fedora 16 dont la version finale est prévue pour novembre 2011.

Au menu, l'introduction de nouvelles technologies et évidemment de nombreuses mises à jour majeures de logiciels.

Journal 1 semaine avec Fedora Core 15

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
25
24
août
2011

Les motivations

Envie de changement

Cela fait de longues années que j'utilise Debian, tant pour mes serveurs que pour mes machines personnelles. Fedora est une distribution qui me semble intéressante de par ses choix techniques et la qualité de réalisation d'un système cohérent et unifié, utilisable par tout un chacun (d'ailleurs, mes beaux-parents utilisent FC13).

Mon laptop (Samsung N150) souffre sous Debian de petits problèmes que j'ai la flemme de résoudre: - la connexion ethernet est instable au point d'être (...)

Nouvel installateur pour ArchLinux

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
40
22
août
2011
Arch Linux

La communauté ArchLinux vient de sortir son tout dernier média d'installation pour cette distribution qui se veut simple (selon le principe KISS) et constamment à jour grâce à son approche en rolling release.

L'installateur 2011.08.19 présente, entre autres, ces nouveautés :

  • le chargeur d'amorçage syslinux est maintenant proposé par défaut ;
  • prise en charge expérimentale des systèmes de fichiers brtfs et nilfs2 ;
  • le fichier rc.conf a été remis au goût du jour pour coller aux dernières évolutions ;
  • la sélection des sources est plus flexible ;
  • l'image inclut le kernel 3.0.3-1, pacman 3.5.4-3, glibc 2.14-4, mkinitcpio 0.7.2-1, initscripts 2011.07.3-1 et netcfg 2.6.7-1.

DoudouLinux 1.0 Gondwana est sorti !

Posté par (page perso) . Modéré par Lucas Bonnet.
29
22
juin
2011
Éducation

Alors que la première bougie du projet DoudouLinux vient d’être soufflée, la première version stable 1.0, nommée Gondwana, vient d’être publiée. Cette nouvelle version de l’environnement Linux pour enfants vise la simplicité maximale d’utilisation et apporte plusieurs nouveautés :

  • deux nouvelles applications : Songwrite et Stopmotion ;
  • démarrage et arrêt graphiques et musicaux, grâce à des créations originales des contributeurs du projet ;
  • chansons pour enfants et morceaux de musique classique (fichiers MIDI) ;
  • meilleur support matériel, notamment le réseau et le Wi‐Fi.

Songwrite a été présenté relativement récemment dans ces colonnes. Il s’agit d’un éditeur et lecteur de chansons qui utilise par défaut une notation par doigtés et tabulations pour les instruments, plutôt que la notation musicale nécessitant un long apprentissage. Quant à Stopmotion, c’est un logiciel simple d’utilisation pour créer des films d’animation, par exemple avec une webcam. Des séries de photos d’une scène réalisées en déplaçant légèrement ses personnages à chaque prise sont assemblées en vidéo pour reconstituer le mouvement. S’adressant à de grands enfants, l’objectif de ces logiciels est de stimuler leur sens artistique et leur créativité.

Officiellement, le projet supporte désormais 15 langues, sur 5 alphabets différents. Il a fait son entrée au mois de mai dans le très réputé DistroWatch et a rejoint l’OIN en mars sur son invitation. Les pistes de développement sont désormais nombreuses, parmi lesquelles on peut citer le graphisme, la musique et les contenus numériques, la migration sur une base Debian Squeeze et le portage sur l’architecture ARM. Bref, quelles que soient vos compétences, vous pouvez sûrement aider le projet !

Journal Des Bibliothèques dans le même répertoire que l'application

Posté par .
5
16
juin
2011

Bonjour,

Cela fait un certain temps que je me pose une question: Pourquoi, l'espace disque n'étant plus un problème, ne voit on pas apparaître une distribution basée sur Linux mais qui ne respecterai pas la norme de partage des bibliothèques ?

Explications: Il me semble que sur Mac, une application s'installe dans un répertoire et déploie dans ce même répertoire (ou dans un sous répertoire) les bibliothèques dont elle a besoin.

Dans un soucis d'économie de l'espace disque, Linux utilise (...)

Sortie de Mageia 1

Posté par . Modéré par Mouns. Licence CC by-sa
69
3
juin
2011
Mageia

La première version de la distribution communautaire Mageia est sortie le 1er juin. Cette toute nouvelle distribution est issue d'une partie de la communauté Mandriva Linux.

8 mois après l'annonce du projet, la première mouture de Mageia est disponible depuis le premier Juin sur les miroirs comme prévu sur le planning. Fruit du travail d'une communauté issue des quatre coins de la planète, la distribution se décline pour le moment en :

  • 2 DVD d'installation 32/64 bits,
  • ainsi qu'un cd d'installation pour les 2 architectures,
  • complété par 8 Live CD (KDE et GNOME et des variations sur les langues).

On y retrouve également un installeur réseau (fichier boot.iso) ainsi que la possibilité de placer les images ISO sur une clé USB pour une installation simplifiée sur les netbooks.

Actualité Meego

Posté par . Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
42
30
mai
2011
Linux

Meego est une distribution GNU/Linux conçue par Intel et Nokia principalement. Ces derniers mois l'actualité de cette distribution Meego a été riche. La récente sortie de la version 1.2 est une bonne occasion pour revenir sur cette actualité.

Cette distribution a de très grandes ambitions car elle a pour objectif d'être utilisée à la fois sur netbook, sur smartphone, mais aussi dans tout un tas d'équipements embarqués allant jusqu'à votre voiture !

Évolutions, changements, nouveautés : c'est sur MLO (Mageia Linux Online)

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
24
29
mai
2011
Mageia

Mandriva Linux-Online devient Mageia Linux-Online

MLO, site de soutien pour les débutants sur Mandriva Linux, vient d'effectuer sa bascule sur sa nouvelle identité et sera désormais le site francophone de la communauté Mageia. Par la même occasion, MLO vient de migrer sur un nouveau serveur chez NFrance.

En effet, lors de la création du Fork de Mandriva Linux, Mageia, l'équipe de MLO a immédiatement apporté son soutien à ce nouveau projet communautaire et toute l'équipe s'est mise au travail pour préparer le nouveau portail.

Déjà actif sur les versions de développement (cauldron) pour les testeurs, MLO prépare les équipes et les tutoriels pour la sortie de la version stable de Mageia.

Depuis la migration sur le nouveau portail, les nouvelles inscriptions sont en forte croissance. La nouvelle adresse de MLO : http://www.mageialinux-online.org. La redirection de l'ancienne adresse est effective depuis le changement.

Salix 13.37 Xfce est de sortie

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
31
13
mai
2011
Slackware

Salix Xfce 13.37 est finalement sorti peu de temps après Slackware 13.37, système sur lequel repose Salix.

Ce dernier inclut de nombreuses améliorations héritées d’une part, de Slackware, et d’autre part, de Salix. Salix étant totalement compatible avec Slackware, son dépôt Internet, disponible pour les architectures 32 et 64 bits est déjà le plus grand répertoire tiers de paquets pré‐compilés pouvant être exploités par les utilisateurs de Slackware.

Titre de l'image

Cette version vient avec le noyau Linux 2.6.37.6, l’environnement de bureau Xfce 4.6.2, Firefox 4.0.1, Claws-mail 3.7.8. LibreOffice 3.3.2 est inclus par défaut. Les paquets de localisation sont disponibles pour une centaine de langues via le gestionnaire de paquets.

Exaile 0.3.2 est le gestionnaire de musique, tandis que parole 0.3.2 se charge des vidéos. Pitivi 0.13.5 s’occupe de l’édition vidéo, tandis que Brasero 2.32.1 se chargera de vos CD et DVD.

Les codecs multimédias supplémentaires sont disponibles en un clic. GIMP  2.6.11 est là pour l’édition graphique et Evince pour la lecture de vos documents PDF et PostScript.

La gestion des paquets est possible grâce à Gslapt ou « slapt-get », pour la console. Sourcery, une nouveauté maison, est un outil pour gérer et installer les paquets en les compilant à partir de Slackbuilds, scripts automatisant la compilation de paquets à partir des sources. C’est une interface graphique à « slapt-src », qui permet d’installer facilement plus de 2 600 paquets, en complément des paquets pré‐compilés.

Le gestionnaire de paquets Slackware, Pkgtools, est inclus. Spkg (divergence de Pkgtools écrite en C) est un paquet indépendant et slapt-get / slapt-src ont été adaptés pour fonctionner directement avec lui. Cette façon de faire permet de garder tout le bénéfice de l’utilisation de Spkg tout en garantissant une parfaite compatibilité avec Slackware et d’autres outils tiers tels que « sbopkg ».

IBus remplace SCIM en tant que plate‐forme de gestion des langues asiatiques et autres langues d’écriture complexe. IBus est plus moderne que SCIM et devrait mieux fonctionner avec vos applications, y compris Firefox. L’outil de configuration du clavier a été mis à jour pour le prendre en charge.

X.Org a bénéficié d’une importante mise à jour et n’utilise plus la couche d’abstraction matérielle HAL pour sa configuration. Les fichiers de configuration individuels se placent désormais dans le répertoire « /etc/X11/xorg.conf.d », et les outils système de Salix ont été mis à jour en conséquence. Le pilote libre Nouveau, pour les cartes et puces graphiques NVidia, est inclus par défaut et améliore sensiblement les performances graphiques.

De nombreuses autres applications sont présentes, telles que le client BitTorrent Transmission et l’application Wiki pour le bureau, zim. Une autre petite addition est l’ajout de GTKMan, une application maison en GTK+ 2 pour lire les pages de manuel. Des centaines d’autres applications ont été mises à jour sur les répertoires de Slackware et de Salix telles que, par exemple, glibc 2.13, GCC 4.5.2, Perl 5.12.3, etc..

FAN — Fully Automated Nagios — est disponible en version 2.1

Posté par (page perso) . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
30
8
mai
2011
Linux

FAN — Fully Automated Nagios — est une distribution GNU/Linux spécialisée dans la supervision. Toute l’équipe de développeurs est heureuse de vous annoncer la disponibilité de la version 2.1.

FAN est une distribution basée sur CentOS, qui se veut être simple à installer et fournit un panel d’outils de supervision prêts à l’emploi.

On pourra trouver des outils tels que Nagios, Centreon, et tous les outils annexes tels que NagVis, NRPE, NSCA, NdoUtils et les greffons Nagios… L’installation de tous ces outils peut parfois paraître complexe et rebuter certains utilisateurs, d’où l’utilité de FAN.

Les nouveautés dans la version 2.1 :

  • Nagios dans sa version 3.2.3 ;
  • Centreon dans sa version 2.1.13 ;
  • NagVis dans sa version 1.5.8 ;
  • les greffons officiels de Nagios 1.4.15 ;
  • la possibilité de configurer une supervision distribuée ;
  • la mise à jour en CentOS 5.6.

Ubuntu 11.04 : changement radical !

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
47
29
avr.
2011
Ubuntu

Ubuntu 11.04, nom de code Natty Narwhal (le narval chic), vient de sortir. Cette version fusionne le bureau d’Ubuntu Netbook dans la version bureau avec le projet Unity. Un changement radical qui ne s’est pas fait sans douleur. Les variantes intègrent KDE 4.6 ou restent sur GNOME 2.

NdM : Merci aux contributeurs de cette dépêche : Sébastien WILMET, Marc QUINTON, yellowiscool, ecyrbe…

Sortie de Slackware 13.37

49
28
avr.
2011
Slackware

Après près d’un an de maturation et plusieurs RC, Patrick Volkerding vient de publier la dernière version stable de la distribution Linux Slackware.

Slackware est la plus ancienne distribution Linux encore en activité. Elle risque de surprendre les nouveaux arrivants par ses choix techniques (pas d’installateur graphique, pas de gestion des dépendances des logiciels, etc.). La politique est de laisser le plus possible la main à l’utilisateur / administrateur. Il y a donc très peu d’outils spécifiques et les logiciels sont très peu modifiés. Il ne faut pas croire pour autant que Slackware est une distribution obsolète qui ne sert qu’à se former à un système UNIX, comme beaucoup le pensent. Slackware a su évoluer au cours du temps et propose, comme toujours, une liste de logiciels très à jour sur une base éprouvée. Et il faut souligner que, tout comme une Red Hat, une Slackware est supportée pendant très longtemps : ainsi, la version 8.1 de 2002 reçoit encore des patches.

Parmi les nouveautés logicielles, on notera l’arrivée de KDE SC 4.5.5, Xfce 4.6.2, Firefox 4.0, de Google Chrome (dans « /extra ») et, du point de vue système, la gestion du système de fichiers Btrfs, le pilote vidéo Nouveau (par défaut), les cgroups.

Patrick Volkerding s’est permis un hommage à Benoît Mandelbrot, deux jours après son décès, en intégrant XaoS à Slackware. On notera également le clin d’œil du numéro de version.

LWN.net propose un article sur Slackware 13.37.

Mageia 1 Beta1 est disponible pour tests

Posté par ennael . Modéré par j. Licence CC by-sa
39
6
avr.
2011
Mageia

Conformément à la feuille de route, la version de développement bêta 1 de Mageia — la distribution GNU/Linux issue du fork de Mandriva — est disponible pour tests. La première version stable de la distribution est programmée pour le 1^er juin 2011, l’échéance approche donc à grands pas !

Pour cette nouvelle version, l’attention porte, encore et toujours, sur l’amélioration de l’intégration et la facilitation de la contribution. Un accent tout particulier sur la localisation des principales interfaces et applications, avec notamment le passage à iBus pour la prise en charge des langues asiatiques.

/run or not /run

52
4
avr.
2011
Linux

Ces dernières semaines les personnes clés des principales distributions se sont réunies pour discuter des problèmes liés aux données d'exécution (runtime data) utilisées lors de la phase de démarrage et surtout de leurs emplacements.

Lors du démarrage d'un système GNU/Linux différents programmes (initscripts, dracut, mdadm, etc) ont besoin de stocker leurs données d'exécution dans l'arborescence et cela avant les éventuels montages annexes (/home, /usr ou /var). Ces données sont aussi utilisées par les programmes et daemons lors du fonctionnement du système.

Actuellement, les distributions utilisent différents subterfuges pour stocker ce type de données dans des dossiers cachés : /dev/.mdadm, /dev/.mount, /dev/.systemd, /dev/.udev, etc. Elles utilisent pour la plupart le répertoire /dev pour stocker les premières données, ce dossier est de type tmpfs et est disponible dès les premiers instants du démarrage.

À la suite des derniers montages (/home, /usr ou /var) les daemons sont lancés, ils utilisent principalement le dossier /var/run pour leurs données et cherchent les données liées au démarrage dans les différents dossiers /dev/.xxx ou autres selon les distributions.

Pour en finir avec cette cacophonie, les principales distributions ont décidé d'ajouter le dossier "run" à la racine. Ce dossier fera partie de l'arborescence initiale des prochaines versions, il contiendra les données contenues auparavant dans les dossiers /dev/.xxx, /var/run, /var/lock, /lib/init/rw, etc.

Cette décision est techniquement simple et simplifie la liaison entre les données liées au démarrage et les programmes, elle a souvent été envisagée mais repoussée pour des raisons politiques, des craintes d'intense flameware et la rupture avec la LSB/FHS.

Les développeurs de dracut, udev et systemd ont déjà mis à jour ces logiciels. Les distributions utiliseront le répertoire /run de façon progressive avec, dans un premier temps, des montages de type bind des anciens répertoires vers /run.

Lennart Poettering (Pulseaudio, avahi, systemd) a rédigé un mail pour faire le point sur cette réunion, annoncer le changement et les phases de mise en place.

Alors, LSB/FHS outragée, LSB/FHS brisée, LSB/FHS martyrisée… crouch, touch, pause, engage !

NdM : Les principales distributions impliquées sont Debian, SuSE, Ubuntu et Fedora.

Wiki Arch Linux

3
31
mar.
2011

Arch Linux est une distribution-linux légère et simple basée sur le principe KISS.

Sa particularité est de fonctionner en rolling release : les dépôts sont constamment à jour avec les dernières versions des logiciels. Par conséquent, il n'y pas de version à proprement parler d'Arch Linux, seulement des nouvelles versions de son installateur.

En résumé, Arch Linux est une Slackware avec un gestionnaire de paquets moderne mais bien plus hype, pour les gens cool et surtout qui veulent un contrôle total et une complète responsabilité de leur système, bref, ceux qui savent se prendre en charge eux-même.

Elle a sa section Arch Linux pour les dépêches sur LinuxFr.org.