FAN — Fully Automated Nagios — est disponible en version 2.1

Posté par (page perso) . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
30
8
mai
2011
Linux

FAN — Fully Automated Nagios — est une distribution GNU/Linux spécialisée dans la supervision. Toute l’équipe de développeurs est heureuse de vous annoncer la disponibilité de la version 2.1.

FAN est une distribution basée sur CentOS, qui se veut être simple à installer et fournit un panel d’outils de supervision prêts à l’emploi.

On pourra trouver des outils tels que Nagios, Centreon, et tous les outils annexes tels que NagVis, NRPE, NSCA, NdoUtils et les greffons Nagios… L’installation de tous ces outils peut parfois paraître complexe et rebuter certains utilisateurs, d’où l’utilité de FAN.

Les nouveautés dans la version 2.1 :

  • Nagios dans sa version 3.2.3 ;
  • Centreon dans sa version 2.1.13 ;
  • NagVis dans sa version 1.5.8 ;
  • les greffons officiels de Nagios 1.4.15 ;
  • la possibilité de configurer une supervision distribuée ;
  • la mise à jour en CentOS 5.6.

Ubuntu 11.04 : changement radical !

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
47
29
avr.
2011
Ubuntu

Ubuntu 11.04, nom de code Natty Narwhal (le narval chic), vient de sortir. Cette version fusionne le bureau d’Ubuntu Netbook dans la version bureau avec le projet Unity. Un changement radical qui ne s’est pas fait sans douleur. Les variantes intègrent KDE 4.6 ou restent sur GNOME 2.

NdM : Merci aux contributeurs de cette dépêche : Sébastien WILMET, Marc QUINTON, yellowiscool, ecyrbe…

Sortie de Slackware 13.37

49
28
avr.
2011
Slackware

Après près d’un an de maturation et plusieurs RC, Patrick Volkerding vient de publier la dernière version stable de la distribution Linux Slackware.

Slackware est la plus ancienne distribution Linux encore en activité. Elle risque de surprendre les nouveaux arrivants par ses choix techniques (pas d’installateur graphique, pas de gestion des dépendances des logiciels, etc.). La politique est de laisser le plus possible la main à l’utilisateur / administrateur. Il y a donc très peu d’outils spécifiques et les logiciels sont très peu modifiés. Il ne faut pas croire pour autant que Slackware est une distribution obsolète qui ne sert qu’à se former à un système UNIX, comme beaucoup le pensent. Slackware a su évoluer au cours du temps et propose, comme toujours, une liste de logiciels très à jour sur une base éprouvée. Et il faut souligner que, tout comme une Red Hat, une Slackware est supportée pendant très longtemps : ainsi, la version 8.1 de 2002 reçoit encore des patches.

Parmi les nouveautés logicielles, on notera l’arrivée de KDE SC 4.5.5, Xfce 4.6.2, Firefox 4.0, de Google Chrome (dans « /extra ») et, du point de vue système, la gestion du système de fichiers Btrfs, le pilote vidéo Nouveau (par défaut), les cgroups.

Patrick Volkerding s’est permis un hommage à Benoît Mandelbrot, deux jours après son décès, en intégrant XaoS à Slackware. On notera également le clin d’œil du numéro de version.

LWN.net propose un article sur Slackware 13.37.

Mageia 1 Beta1 est disponible pour tests

Posté par ennael . Modéré par j. Licence CC by-sa
39
6
avr.
2011
Mageia

Conformément à la feuille de route, la version de développement bêta 1 de Mageia — la distribution GNU/Linux issue du fork de Mandriva — est disponible pour tests. La première version stable de la distribution est programmée pour le 1^er juin 2011, l’échéance approche donc à grands pas !

Pour cette nouvelle version, l’attention porte, encore et toujours, sur l’amélioration de l’intégration et la facilitation de la contribution. Un accent tout particulier sur la localisation des principales interfaces et applications, avec notamment le passage à iBus pour la prise en charge des langues asiatiques.

/run or not /run

52
4
avr.
2011
Linux

Ces dernières semaines les personnes clés des principales distributions se sont réunies pour discuter des problèmes liés aux données d'exécution (runtime data) utilisées lors de la phase de démarrage et surtout de leurs emplacements.

Lors du démarrage d'un système GNU/Linux différents programmes (initscripts, dracut, mdadm, etc) ont besoin de stocker leurs données d'exécution dans l'arborescence et cela avant les éventuels montages annexes (/home, /usr ou /var). Ces données sont aussi utilisées par les programmes et daemons lors du fonctionnement du système.

Actuellement, les distributions utilisent différents subterfuges pour stocker ce type de données dans des dossiers cachés : /dev/.mdadm, /dev/.mount, /dev/.systemd, /dev/.udev, etc. Elles utilisent pour la plupart le répertoire /dev pour stocker les premières données, ce dossier est de type tmpfs et est disponible dès les premiers instants du démarrage.

À la suite des derniers montages (/home, /usr ou /var) les daemons sont lancés, ils utilisent principalement le dossier /var/run pour leurs données et cherchent les données liées au démarrage dans les différents dossiers /dev/.xxx ou autres selon les distributions.

Pour en finir avec cette cacophonie, les principales distributions ont décidé d'ajouter le dossier "run" à la racine. Ce dossier fera partie de l'arborescence initiale des prochaines versions, il contiendra les données contenues auparavant dans les dossiers /dev/.xxx, /var/run, /var/lock, /lib/init/rw, etc.

Cette décision est techniquement simple et simplifie la liaison entre les données liées au démarrage et les programmes, elle a souvent été envisagée mais repoussée pour des raisons politiques, des craintes d'intense flameware et la rupture avec la LSB/FHS.

Les développeurs de dracut, udev et systemd ont déjà mis à jour ces logiciels. Les distributions utiliseront le répertoire /run de façon progressive avec, dans un premier temps, des montages de type bind des anciens répertoires vers /run.

Lennart Poettering (Pulseaudio, avahi, systemd) a rédigé un mail pour faire le point sur cette réunion, annoncer le changement et les phases de mise en place.

Alors, LSB/FHS outragée, LSB/FHS brisée, LSB/FHS martyrisée… crouch, touch, pause, engage !

NdM : Les principales distributions impliquées sont Debian, SuSE, Ubuntu et Fedora.

Wiki Arch Linux

3
31
mar.
2011

Arch Linux est une distribution-linux légère et simple basée sur le principe KISS.

Sa particularité est de fonctionner en rolling release : les dépôts sont constamment à jour avec les dernières versions des logiciels. Par conséquent, il n'y pas de version à proprement parler d'Arch Linux, seulement des nouvelles versions de son installateur.

En résumé, Arch Linux est une Slackware avec un gestionnaire de paquets moderne mais bien plus hype, pour les gens cool et surtout qui veulent un contrôle total et une complète responsabilité de leur système, bref, ceux qui savent se prendre en charge eux-même.

Elle a sa section Arch Linux pour les dépêches sur LinuxFr.org.

Sondage Quelle est la distribution que vous utilisez au quotiden ?

Posté par .
32
17
mar.
2011
  • Archlinux :
    855
    (10.9 %)
  • Debian :
    1919
    (24.5 %)
  • Opensuse :
    192
    (2.5 %)
  • Ubuntu :
    2609
    (33.3 %)
  • Fedora :
    499
    (6.4 %)
  • Slackware :
    129
    (1.6 %)
  • Redhat :
    50
    (0.6 %)
  • Centos :
    81
    (1.0 %)
  • Frugalware :
    12
    (0.2 %)
  • Gentoo :
    419
    (5.3 %)
  • Haiku :
    12
    (0.2 %)
  • Openbsd :
    65
    (0.8 %)
  • Freebsd :
    103
    (1.3 %)
  • Netbsd :
    34
    (0.4 %)
  • LFS :
    11
    (0.1 %)
  • Darwin :
    33
    (0.4 %)
  • Hurd :
    18
    (0.2 %)
  • Celle que j'utilise n'est pas dans la liste ! :
    245
    (3.1 %)
  • Mandriva Linux :
    493
    (6.3 %)
  • Mageia :
    55
    (0.7 %)

Total : 7834 votes

Mageia : La Primavera est là !

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
39
15
mar.
2011
Mageia

Eh non, je ne vous parlerai pas de pasta ou de pizza, les gourmands ; mais on s'en rapproche et le printemps est là !

Comme le prévoyait la feuille de route, la pré-version alpha 2 de la future toute première mouture de Mageia est sortie aujourd'hui o/. Il s'agit, bien sûr, d'une version encore en développement et nous avons besoin de vous, afin de prévoir la sortie de la future bêta. Alors, n'hésitez surtout pas à y goûter !

Les principales évolutions sont l'intégration complète de LibreOffice 3.3, Eclipse 3.6.2, RPM 4.8.1, KDE 4.6.1, et j'en passe. Ce ne sont pas moins de 6 100 paquets sources qui ont été recompilés et nettoyés.

Cette version est disponible sous forme de deux DVD, l'un en 32 bits, l'autre en 64 bits, mais nous avons aussi pensé aux petites faims, avec un CD incluant les deux architectures pour une installation minimale. Ils sont disponibles sur nos miroirs habituels, pour les fans de la HADOPI, nous n'avons pas encore prévu de version Bittorrent, mais nous ne vous oublions pas !

Mageia est un fork communautaire de la distribution Mandriva Linux qui a pris naissance en septembre 2010 suite aux difficultés qu'a rencontrées Mandriva en 2010.

NdM : comme indiqué, cette version est la seconde alpha, c'est-à-dire qu'elle est encore en développement, n'est pas conseillée pour une utilisation journalière ou productive, ni même représentative pour une revue des fonctionnalités. C'est bien une version de test pour identifier des bogues ou des évolutions nécessaires, des paquets manquants, et pouvant servir de plate-forme pour continuer à suivre le cycle de développement et y participer.

Petites brèves : RHEL 4.9, Scientific Linux 6.0 et CentOS 4.9

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
31
8
mar.
2011
Red Hat

Red Hat a annoncé le 16 février dernier l'ultime mise à jour de Red Hat Enterprise Linux (RHEL) 4, distribution commerciale destinée aux professionnels et aux entreprises. Pour rappel, RHEL 4 existe depuis 2005, et depuis la sortie de RHEL 5 en 2007, puis RHEL 6 en 2010, cette version reçoit surtout des corrections de sécurité et de stabilité. RHEL 4.9 marque donc la dernière étape dans la vie de RHEL 4 : outre le fait que cette version ne disposera pas de médias (pas d'images ISO de RHEL 4.9), Red Hat a annoncé que la fin du support de RHEL 4 est fixée au 29 février 2012. Pour les entreprises réellement attachées à cette version, il est possible de souscrire un contrat de support étendant la vie de la distribution de trois années supplémentaires. Côté technique, RHEL 4.9 ne comporte que des correctifs. On notera cependant une version récente de Firefox et la mise à jour d'OpenOffice vers la version 2.0.

Du côté des distributions basées sur RHEL, Scientific Linux a annoncé sa version 6 le 3 mars dernier.

Karanbir Singh a annoncé sur Twitter CentOS version 4.9, qui n'aura pas d'image ISO non plus. CentOS 5.6 est attendue pour le 9 mars, et cette version a finalement été considérée comme prioritaire sur la 6.0, du fait que de nombreuses personnes ont déjà des CentOS 5 en production.

KDE 3.5 vous manque ? Essayez Pardus !

Posté par . Modéré par Lucas Bonnet.
27
23
fév.
2011
Linux

Bien que cela fasse 2 ans déjà que la série 4 de KDE soit lancée, la distribution d'origine turque Pardus a publié le mercredi 16 janvier Pardus Corporate 2 qui offre une fois encore KDE dans sa version 3.5.10.

Pardus Corporate est une version de Pardus ne contenant que des logiciels annoncés comme stables. Elle sera maintenue pendant 3 ans.

Wiki Slackware

2
22
fév.
2011

Slackware est une des plus ancienne distribution-Linux encore en activité. Elle se base sur des principes de simplicité et de stabilité.

Sa principale caractéristique la différenciant des autres distributions est son système de gestion de paquets qui ne gère pas fait pas chier avec les dépendances.

Si vous ne voulez pas avoir l'air d'un dinosaure dépassé et au bord de l'extinction sur LinuxFr.org, dites que vous êtes un utilisateur d'Arch-Linux ;-)

Wiki Distribution Linux

4
21
fév.
2011

Une distribution Linux est un système d'exploitation basé sur le noyau Linux.

Attention à ne pas confondre Linux et GNU-Linux.

Quelques distributions Linux :

Le tutoriel Quelle-distribution-Linux-choisir vous aidera à choisir une distribution qui vous correspond.

Autres systèmes :

Journal Première Alpha de la Distribution Mageia

Posté par (page perso) .
14
15
fév.
2011
La fourchette de Mandriva nommée Mageia a sorti sa première version Alpha. Cela signifie qu'on peut l'essayer, mais qu'on est encore loin de la première version grand public, prévue pour le mois de Juin 2011.

Tous les paquets Mandriva ne sont pas encore tranformés en paquets Mageia : c'est fait à la main, en corrigeant au besoin, ils en sont à 4800 rpm.

C'est disponible sous forme de LiveDVD de 2Go, en i586 et x86_64. Les miroirs étant encore peu (...)

Debian 6.0 Squeeze est sortie

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
65
6
fév.
2011
Debian
Debian 6.0, nom de code Squeeze, est sortie aujourd'hui. Debian est l'une des distributions GNU/Linux les plus anciennes encore actives. Elle se veut adaptée au plus grand nombre et se nomme elle-même « le système d'exploitation universel ». Elle est aussi réputée pour sa stabilité, notamment car elle n'est pas publiée à une date fixe, mais quand elle est prête.

Cette version est disponible officiellement pour les architectures Intel x86, SPARC, PowerPC, MIPS, Intel Itanium, S/390, AMD64 et ARM EABI. Elle voit aussi l'introduction du port GNU/kFreeBSD en tant qu' « avant-première technologique ».

Rappelons que les noms des versions de Debian ont pour origine un personnage de Toy Story. Squeeze est l'extraterrestre à trois yeux.

NdM : nous remercions jve et symoon pour avoir proposé des dépêches similaires.

Cette dépêche est sous licence CC BY-SA 3.0.

Sortie des versions 11 de TurnKey Linux

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
15
28
jan.
2011
Linux
TURИKEY Linux est un projet de distributions Linux (basées pour l'instant sur Ubuntu) spécialisées orientées serveur web. Ce projet propose ainsi des images ISO 9660 et images de machine virtuelle (à importer sous VirtualBox ou VMware) permettant en quelques minutes d'avoir un serveur prêt à l'emploi. 45 déclinaisons clefs en main (appliances) sont actuellement proposées.

Les dernières versions (versions 11, désormais dénommées en fonction de l'année de sortie) viennent d'être mises à jour, permettant par voie de conséquence de proposer également les dernières versions des différents composants applicatifs.