Revue de presse de l'April pour la semaine 47 de l'année 2016

18
29
nov.
2016
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

surveillance:// Entretien avec son auteur Tristan Nitot et 10 livres à gagner

44
27
oct.
2016
Internet

Cela aura échappé à peu d’entre vous, le livre surveillance:// de Tristan Nitot est disponible dans les bonnes librairies francophones et en ligne depuis début octobre. Infatigable évangéliste du libre, du Web ouvert, des standards et maintenant de la vie privée, Tristan est loin de se laisser abattre par la fatalité des mécanismes d’absorption massive et d’analyse poussée de nos données par les plus grandes entreprises. Il prend le taureau par les cornes et a sorti, toutes proportions gardées, une petite bible sur la surveillance numérique et ses impacts.

Livre Surveillance://

Sur le fond, il n’apprendra que peu de choses aux libristes et à un public majoritairement sensibilisé comme ici. Cependant, il y a là un énorme travail que peu d’entre nous auraient été en mesure de faire. surveillance:// est pédagogique, clair, synthétique (≃150 pages), objectif et sourcé. Le livre est découpé en quatre grandes parties :

  • Pourquoi la surveillance, c’est le mal.
  • Concrètement, ça se passe comment cette surveillance ?
  • Bon, comment fait‐on pour échapper à cette surveillance ?
  • Concrètement que faut‐il faire, utiliser ?

Certes, on pourra lui trouver des défauts et discuter certains choix. Voyez‐le plutôt comme un livre qui vous donnera des armes pour les repas de famille sur le sujet. Ou encore un livre à offrir pour prouver que vous n’êtes pas paranoïaque (rappelons‐le, la paranoïa est une sorte de peur de quelque chose qui n’existe pas, alors que la surveillance massive existe).

Et comme Tristan est un gars ultra sympa, comme nous d’ailleurs, il a répondu à quelques‐unes de nos questions. Et on vous offre aussi (enfin, plutôt Tristan), dix exemplaires du bouquin aux meilleurs commentaires de cette dépêche, basés, entre autres, selon le jugement des personnes qui notent (contrairement aux journaux ou dépêches, l’affichage des notes est borné [−10 ; +10] pour les commentaires).

L’entretien et les modalités pour gagner un bouquin dans la suite de la dépêche ! Et, pour les Franciliens qui ne veulent pas attendre et souhaitent leur exemplaire dédicacé, Tristan sera vendredi 28 octobre à 19 h dans la plus libriste des librairies parisiennes, chez À Livr’Ouvert au 171 B boulevard Voltaire, Paris 11e. Dites bonjour à @Bookynette de notre part.

Journal De la difficulté à obtenir un rendu SVG, voire HTML, cohérent entre les différentes plates‐formes

53
20
oct.
2016

Citoyennes et citoyens bonsoir,

Je vous écris en ce 29 Vendémiaire de l’an 225 de la République pour vous faire part de ma frustration quant au rendu des navigateurs modernes, en particulier au niveau de l’anticrénelage.

Je vous prie d’avance de m’excuser pour les éventuelles fautes d’inattention que je ferai lors de la rédaction de ce journal ; au moment où je l’écris, il est déjà 8,75 heures décimales passées.

Voici mon problème : j’ai dernièrement été occupé à réaliser une bibliothèque JavaScript (...)

Forum général.général Open Hardware / standard LVDS / écran

Posté par . Licence CC by-sa
2
23
août
2016

Bonjour,

Depuis un moment ( des années ) je m'agace avec l'idée de réutiliser les écrans de PC portable.
Alors oui, il y a les sites chinois qui propose de te vendre une carte qui va bien pour ton écran avec pleins d'entrées différentes …
Mais si je veux juste une entrée HDMI ou bricoler une entre USB ?
Alors bon, ça vient probablement d'une lacune que j'ai sur les communications LVDS ( qui ne semble que être le standard physique (...)

Journal De l'autre côté

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
47
16
déc.
2014

Salut à vous,

ce journal fait plus ou moins suite à celui sur le XMPP summit à Berlin. C'est un peu technique mais ça devrait être compréhensible. L'idée est de montrer comment ça se passe de l'autre côté du logiciel.

Donc pour résumer: nous sommes plus ou moins 4 (Binary un développeur russe, Edhelas de Movim, et Souliane et moi de « Salut à Toi ») à essayer de pousser PubSub (Publish Subscribe) en XMPP pour corriger les derniers problèmes et (...)

Journal L'AFNOR a besoin de vous

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
21
10
nov.
2014

Bon, je sais, ce n'est pas directement lié au libre mais quand même.

Le groupe Ada de l'AFNOR, qui a en charge de participer à la commission de normalisation du langage, est en passe de disparaître par manque de participants aux deux réunions annuelles.
La disparition du groupe entraînerait l'absence des utilisateurs français dans la commission de normalisation.

Sans vouloir faire de chauvinisme, avouons que ce serait dommage pour un langage autrefois défini par un groupe français :)
Et (...)

Publication de la nouvelle norme Ada 2012

42
17
déc.
2012
Technologie

Après plusieurs années passées à parlementer, la nouvelle norme Ada 2012 vient enfin d'être publiée par l'ISO sous le numéro ISO/IEC 8652:2012. Il s'agit donc de la quatrième révision du langage ajoutant ainsi différentes fonctionnalités par rapport à la version 2005.

NdM : GNAT est le compilateur Ada du projet GNU, faisant partie de GNU Compiler Collection (GCC). Toujours en logiciel libre, on peut citer MaRTE OS un système d'exploitation libre temps-réel en Ada.

Microsoft Open Technologies, filiale opensource, interop et standards ouverts

17
22
avr.
2012
Microsoft

Après des années à cracher sur le logiciel libre et opensource (Halloween documents, Get the facts, « GPL is a cancer », etc.), voici que Microsoft crée sa filiale dédiée à l'opensource (après la forge publique CodePlex, les contributions au noyau Linux et ses licences Shared Source Ms-PL et Ms-RL). J'ai nommé Microsoft Open Technologies.

Concrètement, c'est une filiale à 100 % du géant de Redmond. C'est Jean Paoli (General Manager of Interoperability Strategy) qui sera à la tête de cette nouvelle entité, en embarquant 50 à 75 employés de son équipe. Elle est dédiée à l'« ouverture, incluant l'interopérabilité, les standards ouverts et l'open source ».

Dans l'annonce, il est décrit que l'équipe en question est déjà bien au fait de ces sujets, car c'est elle qui a participé à des projets divers et variés tels que le HTML5 du W3C, le HTTP 2.0 de l'IETF, les standards du cloud au sein du DMTF et de l'OASIS, ainsi que du logiciel tel que Node.js, MongoDB et Phonegap/Cordova.

Les avis sur cette nouvelle sont partagés, doit-on s'en réjouir ou est-ce un nouvel épisode de Embrace, extend and extinguish ?

Journal Apple n'aime pas les spécifications du W3C

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
36
9
déc.
2011

Je suis tombé sur un article d'un employé d'Opera Software (la société qui fait le navigateur web Opera) et, vu la date, je ne résiste pas à l'envie de vous le partager. Il explique dans cet article qu'Apple brandit la menace des brevets pour empêcher que des spécifications de devenir des standards du W3C. Ce n'est pas la première fois qu'ils font le coup et il est déjà arrivé que les brevets qu'ils utilisaient comme menace ne concernaient pas la (...)

Le standard C++0x a enfin été voté

Posté par (page perso) . Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
76
18
août
2011
C et C++

Le nouveau standard du langage C++ a été voté ce vendredi 12 août. Initialement prévu pour 2008 ou 2009, il a pris du retard, notamment à cause de problèmes avec certaines fonctionnalités. Malgré cette date, beaucoup l'appellent quand même C++0x et il suffit de le nommer C++0xB pour que le nom soit conservé. La publication officielle ne devrait cependant pas arriver avant quelques mois.

Heureusement pour les utilisateurs, ces fonctionnalités ont déjà commencé à être implémentées dans les différents compilateurs et bibliothèques standard. Ceci devrait permettre de ne pas attendre trop longtemps avant de pouvoir profiter de ces nouveautés, voire d'en profiter dès à présent pour certaines. Par exemple, sous GCC, il faut passer l'option -std=c++0x au compilateur pour utiliser des évolutions qui sont déjà implémentées.

Une sélection des principales nouveautés est présentée en seconde partie de dépêche.

Merci à moules< pour son aide lors de la rédaction de cette dépêche.

Open Discussion Day ce jeudi 19 mai

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
21
19
mai
2011
XMPP

Comme tous les 19 mai depuis 2006, ce jeudi sera placé sous le signe de l’Open Discussion Day, la journée de la conversation ouverte.

Le but de cette journée est de sensibiliser les utilisateurs d’Internet à l’importance des protocoles ouverts et des services décentralisés.

Participer est très simple : pendant une journée, essayez de ne pas utiliser de protocoles fermés pour communiquer (ou le moins possible, on est bien entendu parfois obligé). Cela signifie donc de favoriser le courriel, XMPP, SIP, Status.net et bien d’autres, par rapport aux alternatives fermées et centralisées comme Skype, MSN, Facebook ou Twitter.

XMPP au printemps, le grand rafraîchissement

Posté par (page perso) . Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
112
30
mar.
2011
XMPP

C’est en 1999 que Jeremie Miller crée Jabberd, serveur open source de messagerie instantanée et de présence. Il appelle le protocole (de fait) sous-jacent « Jabber », terme traduisible directement de l’anglais au français comme un « bavardage ». Puis, le petit protocole au nom sans prétention commença à en avoir. Voulant jouer dans la cour des grands, il fut en effet proposé comme standard auprès de l’IETF avec l’objectif de fournir une véritable interopérabilité dans le monde de la communication instantanée, encore jeune, mais déjà quasi-entièrement sous le contrôle de divers réseaux privés, propriétaires et sans aucune transparence de fonctionnement.

Mais l’Internet est sans pitié pour les jeunes présomptueux, et il fallut plusieurs groupes de travail IETF, brouillons, stabilisation du protocole, la création d’une fondation (Jabber Software Foundation)… pour que finalement, début 2004, 5 ans après la création du protocole, ce dernier soit enfin un standard reconnu. On lui accorda des numéros pour faire le fier comme James Bond : RFC 3920 (le cœur) et RFC 3921 (Messagerie Instantanée et Présence). Petit protocole devenu grand décida alors de changer de nom pour paraître plus sérieux lors d’entretiens d’embauche. Il se fit donc appeler XMPP, pour eXtensible Messaging and Presence Protocol.

À partir de là, la JSF prit plus d’importance, s’organisa davantage et changea à son tour son nom en 2007 pour XSF, XMPP Standards Foundation. Notons l’évolution sémantique : on est passé d’une entité de code (Software) à une autre gérant désormais clairement des Standards. Les rôles sont répartis entre l’IETF et la XSF. L’IETF s’occupe essentiellement du centre névralgique du protocole, ce qui en fait un protocole Internet interopérable. De son côté, la XSF gère en plus les extensions : les XEP (XMPP Extension Protocols). En effet, XMPP a été créé comme un protocole extensible. Par design, il est un triple protocole — comme son nom l’indique : un protocole de Présence (qui de ses contacts est présent ?), un protocole de Messagerie (non forcément lié à la présence : on peut envoyer des messages à des entités dont nous ne connaissons pas la présence, comme pour les e-mails), et enfin, un protocole eXtensible, qui permet donc de créer des sous-protocoles de communication, pour tout usage. XMPP fut défini comme un protocole applicatif extrêmement générique, non limité à la messagerie instantanée. La XSF s’occupe donc en particulier de cette dernière caractéristique (extensibilité), et travaille en collaboration avec l’IETF sur les deux autres.

Néanmoins, cela fait maintenant 7 années que le cœur de notre petit protocole n’avait pas été soigné, bien que souvent ausculté puisqu’il se faisait vieux. C’est pourquoi, après toutes ces années de traitement, le voilà comme un nouveau né avec ses nouveaux numéros d’identité.
En effet, pour fêter le printemps, le 21 mars 2011 est à noter comme le jour où les RFC de XMPP seront mises à jour : les RFC 3920 et 3921 sont désormais obsolètes et remplacées respectivement par les RFC 6120 et 6121. Enfin, une troisième RFC voit le jour, standardisant séparément le format des adresses XMPP (ce qui était auparavant intégré à la RFC 3920) : la RFC 6122.

Référentiel Général d'Interopérabilité: Nouvel appel à contributions

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
0
26
mai
2006
Communauté
L’ordonnance n° 2005-1516 du 8 décembre 2005 concerne les échanges électroniques entre administrations et entre administrations et usagers. Elle prévoit un référentiel général d’interopérabilité (RGI) spécifiant les règles, normes et standards à utiliser.

La Direction Générale de la Modernisation de l'État, DGME, au ministère des Finances, héberge Adèle, service de développement de l'administration électronique. Elle a lancé lancé le 21 avril un appel à commentaires pour recueillir l’avis des acteurs sur les règles d'interopérabilité des trois volets du RGI : interopérabilité technique, organisationnelle et sémantique. Depuis cette date, il s'est produit un évènement important : le format OpenDocument a été approuvé par l'ISO.

Wiki RGI est un projet de rédaction collaborative pendant la phase d'appel à commentaires des règles qui composeront le Référentiel Général d'Interopérabilité. C'est sur ce travail que se joue l'avenir de l'administration française.

Cette très heureuse initiative n'a actuellement reçu que trop peu de contributions, ce qui est très dommageable. C'est pourquoi nous sommes tous appelés à prendre le temps de lire cet appel à commentaires et à y répondre de notre mieux. C'est une occasion unique que nous devons saisir impérativement. L'avenir des logiciels libres en France en dépend.