Journal Un président néo-libéral est-il moins pire qu'une présidente xénophobe ?

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
-38
6
mai
2017

Cher nal,

Tu sais bien que je ne voterai jamais Le Pen. Mais pourquoi s'acharner à vouloir promouvoir un néo-libéral comme Macron ? Qui serait le plus dangereux à la tête de l'état ? Malgré que la France ait un régime présidentialiste assez prononcé, quel serait le candidat le plus dangereux à sa tête ?

Quelqu'un qui détruit les fondamentaux de la France tels que la solidarité avec notre système de santé, de retraite, et d'assurance chômage, je ne vois pas comment on pourrait le stopper, comme cela s'est passé depuis au moins 20 ans (je les ai vécus). Tous ceux qui disent que c'est « nécessaire » sont ceux qui veulent la division du peuple et l'augmentation du vote FN. Alors que si c'était une présidente xénophobe, que pourrait-elle faire ? Nous combattrions tous contre elles, au parlement, dans la rue, dans la vie. Je ne vois pas ce qu'elle pourrait faire de plus dangereux que lui.

Qui détruit la planète, les éco-systèmes, les êtres humains ? Nous tous, par l'idéologie de la croissance à tout prix, de la pensée unique du marché salvateur, du pétrole comme source d'énergie de la société moderne. Aucun des deux candidats n'offre de solution à ça, alors que c'est le problème le plus grave. Quel serait le candidat le plus dangereux face à ça ?

On dit que voter FN ferait diminuer le pouvoir d'achat de 50% par le passage au franc. Avez-vous un instant envisagé pourquoi ça serait le cas ? Je pense que cela arriverait effectivement, mais posez-vous la question du pourquoi : parce que nous n'avons plus d'industrie pour soutenir notre mode de vie sans des payes étrangers lointains, parce que le système financier moderne sanctionnerait tout écart à son dogme, et parce que le pétrole est l'énergie qui gouverne la direction des politiques aujourd'hui (OK, nous avons l'alternative du nucléaire qui nous sauve un peu).

Quel serait donc le plus grand péril dans l'élection à venir ? Je ne sais pas lequel choisir, mais je ne suis pas sûr que celui qu'on désigne comme si évident le soit vraiment.

NdM.: ce journal a été masqué durant la période pré-scrutin électoral (soit entre la prise de connaissance par l'équipe de modération et le dimanche 7 mai 2017 20h heure de Paris).

  • # sondage

    Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 06/05/17 à 01:26.

    lepen est nulle à chier, ses copains nazis sont méchants et le peu de programme existant est stupide, et j'ai pas envie d'avoir à attendre à la douane pour partir en vacances

    • [^] # Re: sondage

      Posté par . Évalué à -8.

      Elle a au moins le mérite d'avoir un programme :D

      • [^] # Re: sondage

        Posté par . Évalué à 10.

        Elle aurait juste dû le lire avant le débat de mercredi dernier, histoire de savoir l'expliquer.

    • [^] # Re: sondage

      Posté par . Évalué à 3.

      lepen est nulle à chier, ses copains nazis sont méchants et le peu de programme existant est stupide,

      Justement les mettre sur le devant de la scène monterait à tout ceux qui vote pour eux et qui ne veulent entendre aucun arguments à tel point ils sont nuls et incompétents.
      Élire le FN c'est 5 ans de souffrance pour détruire de FN comme Hollande a détruit le PS.
      Une fois l'épouvantail des oligarques détruit on aurait une scène politique un peut meilleure pendant quelques temps.
      Mais de toute façon le FN ne veut pas le pouvoir ce qu'ils veulent c'est 15 20% afin de pouvoir détourner de l'argent publique en surfacturant les frais de campagnes et en se les faisant rembourser par nos deniers, c'est aussi l'assurance d'une place au parlement Européen et donc des salaires corrects (15 000 € par mois pour Marine) sans avoir de grosses responsabilités (Marine n'est presque jamais à Bruxelles et ne vote presque jamais les lois du parlement)

      kentoc'h mervel eget bezan saotred

      • [^] # Re: sondage

        Posté par . Évalué à 10.

        Ouais, Ben c'est un peu ce qu'il se passe aux us, et le résultat, ca va être 25 millions de gens sans assurance médicale dans 10 ans, l'environnement qui ramasse, des groupes terroristes qui ont encore plus de raisons de terroriser, une guerre nucléaire qui nous pend au nez, une forte régression des droits lgbtq et des femmes, la net neutrality révoquée (pas fait, mais en cours) et va savoir quoi d'autre l'autre abruti va trouver à faire dans les presque 4 ans qui lui reste.

        Je suis pas sur que le prix à payer en vaille la chandelle.

        Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

        • [^] # Re: sondage

          Posté par . Évalué à 1.

          Je suis pas sur que le prix à payer en vaille la chandelle.

          Seul l'avenir nous le dira.
          Mais si une ordure comme Trump peut faire tout ça son successeur pourra aussi tout réparer et les Américains ayant vu la bêtise d'un gouvernement comme l'actuel ne votera plus pour un extrémiste comme Trump (quoi que … ils sont tellement manipulé par leurs médias (comme nous en fait))
          On verra bien …

          kentoc'h mervel eget bezan saotred

          • [^] # Re: sondage

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Ouais enfin, un Frexit c'est dur à réparer par exemple. Il ne suffit pas de faire un git revert (si seulement, ce serait beau).
            Sans compter qu'il y a plein de processus longues durées (type sur l'environnement) où la moindre rupture peut augmenter significativement le temps de réalisation des objectifs car il faut relancer une machine avec une inertie importante.

            Sans compter qu'il y aura des vies brisées dans le lot, les prendre pour des cobayes je ne trouve pas cela très éthique et sympa pour ces victimes.

            Bref, il ne faut pas faire n'importe quoi pour empêcher le FN d'accéder au pouvoir (si la population le veut, hélas). Je pense que le mieux à faire est d'éviter de voter pour eux et de s'investir pour corriger les soucis à la source.

            • [^] # Re: sondage

              Posté par . Évalué à 2.

              Ouais enfin, un Frexit c'est dur à réparer par exemple.

              Oui ce serait une catastrophe.
              Mais l'idée c'était un référendum donc le peuple qui décide pas le gouvernement.

              Bref, il ne faut pas faire n'importe quoi pour empêcher le FN d'accéder au pouvoir (si la population le veut, hélas). Je pense que le mieux à faire est d'éviter de voter pour eux et de s'investir pour corriger les soucis à la source.

              Oui et bien va faire entendre à qq qui vote FN que son vote est dangereux tu verras comment il va te répondre.
              Le seul moyen pour que ces gens comprennent c'est le concret pas le dialogue malheureusement.

              Et avec le quinquennat qui se prépare il va y en avoir de plus en plus des votants FN.

              kentoc'h mervel eget bezan saotred

              • [^] # Re: sondage

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Mais l'idée c'était un référendum donc le peuple qui décide pas le gouvernement.

                On parle bien du parti qui veut donner 30% de sièges bonus au vainqueur des législatives histoire de pouvoir avoir un Congrès parlementaire pour faire ce qu'ils veulent ?

                Désolé mais sur la question, le FN n'est absolument pas fiable.

                Le seul moyen pour que ces gens comprennent c'est le concret pas le dialogue malheureusement.

                Suffit de voir ce qu'ils disent, c'est déjà assez dangereux comme cela.
                Et le concret on en a, les députés français et européens que fournissent le FN sont loin d'être assidus et très productifs.

                Et avec le quinquennat qui se prépare il va y en avoir de plus en plus des votants FN.

                Ça m'amuse ce genre de prédictions alors qu'on ignore la tête de la majorité législative à venir (qui déterminera donc le programme qui sera appliqué).

                On verra bien.

          • [^] # Re: sondage

            Posté par . Évalué à 3.

            Mais si une ordure comme Trump peut faire tout ça son successeur pourra aussi tout réparer

            Ben non cela ne sera pas possible. As tu seulement regarde les consequences de ce qu'il est en train de faire au niveau environnemental? C'est juste effrayant. Ils sont en train de detruire toutes les regulations de protection mise en place ces 40 dernieres annees.

            • [^] # Re: sondage

              Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 09/05/17 à 15:03.

              Allez un peu de courage et que la personne qui m'a moinsse me donne ses arguments. Allez allez soyez pas timide venait donc expliquer comment Trump est un grand protecteur de la nature… que je rigole un peu.

          • [^] # Re: sondage

            Posté par . Évalué à 9.

            Mais si une ordure comme Trump peut faire tout ça son successeur pourra aussi tout répare

            Heu, attends une seconde la, comme tu répares:
            - des vies détruites par une faillite personnelle due à des factures d'hopital délirantes
            - des gens morts de maladies qui se soignent mais qui n'en avaient pas les moyens
            - des gens malades et/ou morts parce que "on doit avoir le choix de se vacciner ou pas"
            - l'environnement détruit par la pollution
            - des gens persécutés par 4 à 8 à ans de christianisme fondamentaliste (le père Pence, il est connu pour avoir tenter de "de-pédé-ifier" des homos, avec des méthodes qui conduisaient a des taux de suicide assez importants…)
            - des enfants non désirés nes par manque d'accès à la contraception

            Tout ca pour rendre une poignée de riches encore plus riches, ou pour caresser des fondamentalistes religieux dans le sens du poil.
            On parle de vie humaines et de la santé de la planète la, pas de ton petit confort, ou de désaccords sur des politiques économiques…

            Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

        • [^] # Re: sondage

          Posté par . Évalué à 0.

          Moi je pari sur une petite guerre et je suis pas original, je sais. Aucun president meme Bush n'a pas ete re-elu en periode de guerre…

          Les deux questions qui restent sont:

          • Quand? Il peut vouloir la declencher plus tot que prevu si il n'arrive pas a nettoyer toutes les preuves sur les Russes et donc il fera tout pour eviter la prison.
          • Où? Je pensais que cela serait l'Iran mais apres il a clairement pense a la Coree mais bon il s'est calme suite a la visite du president chinois qui lui a tire les oreilles (et a achete son changement) donc la je ne sais pas trop.
  • # Commence...

    Posté par . Évalué à -9.

    déjà par chasser les fake et les grossières tentatives de déstabilisation dignes de la propagande de Goering
    https://twitter.com/f_philippot/status/860610166621954048

    Si par malheur ta seule abstention permet aux chemises brunes en devenir de passer suite à leur tentatives répétées de déstabilisation (Macron leak, faux SMS, faux contrat de compte au Bahamas, …), tes gosses ne te le pardonneront pas.
    Tu pourras te lâcher aux législatives mais dépose un PUTAIN DE VOTE dans l'urne.

    Je me suis bien pincé le nez en 2002 moi.

    • [^] # Re: Commence...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 06/05/17 à 01:50.

      Non mais il va falloir arrêter de taper sur les abstentionnistes un moment. Ce n'est pas nous qui avons voté Le Pen au premier ni au deuxième tour. Nous on a dit par notre abstention que nous ne reconnaissions dans aucun candidat.

      Pourquoi ne tapez-vous pas sur la grosse frange Filloniste qui souhaite voter Le Pen ? Ceux-là ils sont moins dangereux que nous ?

      Et si Le Pen passe, c'est que la majorité des votants l'auront souhaité. C'est ça la démocratie. Mes gosses sauront me pardonner parce que j'irai les élever loin de ce pays ;). Je leur expliquerai que papa il a voulu d'un monde meilleur et d'un mode de scrutin plus représentatif mais que le reste de la population était bien trop abrutie pour le comprendre.

      Vous vous trompez d'adversaires mais je ne vous en veux pas, les médias font leur travail de gavage et les oies vomissent ce qu'on leur donne.

      La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

      • [^] # Re: Commence...

        Posté par . Évalué à -5.

        Pourquoi ne tapez-vous pas sur la grosse frange Filloniste qui souhaite voter Le Pen ? Ceux-là ils sont moins dangereux que nous ?

        Ceux-là sont juste irrécupérables.

        Et si Le Pen passe, c'est que la majorité des votants l'auront souhaité. C'est ça la démocratie. Mes gosses sauront me pardonner parce que j'irai les élever loin de ce pays ;).

        Va raconter ça à tous les juifs qui ont dû fuir l'Allemagne nazie, les communistes aussi d'ailleurs

        Je leur expliquerai que papa il a voulu d'un monde meilleur et d'un mode de scrutin plus représentatif mais que le reste de la population était bien trop abrutie pour le comprendre.

        On en est tous là. Mais lorsqu'il ne restera plus qu'un parti autorisé, je ne suis pas sûr que le scrutin soit plus représentatif.

        • [^] # Re: Commence...

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Pour info les juifs representaient 1% dela population de l'allemagne en 33 et etaient considérés comme nos Roms. Des parasites.

          • [^] # Re: Commence...

            Posté par . Évalué à -7.

            considérés comme nos Roms. Des parasites.

            Belle mentalité.

            • [^] # Re: Commence...

              Posté par . Évalué à 10.

              Il y a des gens qui devraient apprendre à lire (ou alors tu découvre la mentalité courante des gens aujourd'hui ? T'étais ou ces 20 dernières années) ?

              Le monsieur n'a pas écrit qu'il considérait les roms comme des parasite, mais que les roms sont considérés aujourd'hui comme des parasites, tout comme l'étaient les juifs en Allemagne dans les années 30.

              Et malhereusement, c'est ce que je constate aujourd'hui.

              • [^] # Re: Commence...

                Posté par . Évalué à 3.

                Et bien je suis content de m’être trompé et que tuxicoman ait dit ça dans ce sens là. Effectivement, les Roms sont une population très touchée par le racisme.

                Reste que je trouve la manière de le dire assez tendancieuse. On a pour ainsi dire l’impression que le monsieur trouve normal que les Roms soient considérés comme des parasites, que c’est un état de fait et que c’est l’avis d’une majorité de Français.

                J’étais là ces vingt dernières années. Il n’y a que les xénophobes qui ne comprennent rien à rien qui considèrent les Roms (ie: « gens du voyage ») comme des parasites.

          • [^] # Re: Commence...

            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 06/05/17 à 10:00.

            Pour info les juifs representaient 1% dela population de l'allemagne en 33

            Non, c'était moins.

            D'après le recensement du 16 juin 1933, la population juive d'Allemagne, y compris celle de la Sarre (alors sous mandat de la Société des Nations), comptait environ 505 000 personnes sur les 67 millions d'habitants que comptait l'Allemagne, soit un peu moins de 0,75% de la population. Ce chiffre montrait une baisse par rapport à janvier 1933 car le nombre de Juifs vivant en Allemagne était alors estimé à 523 000.

            .

            et etaient considérés comme nos Roms. Des parasites.

            Par les nazis uniquement.

            […] Cette baisse était due en partie à l'émigration qui suivit la prise du pouvoir par les nazis en janvier. On estime que 37 000 Juifs émigrèrent d'Allemagne en 1933. Près de 80% des Juifs d'Allemagne (environ 400 000) avaient la nationalité allemande. Les autres étaient principalement des Juifs polonais dont beaucoup étaient nés en Allemagne et qui avaient le statut de résidents permanents.

            Avant la prise du pouvoir par les nazis en 1933, l'Europe possédait une grande variété de cultures juives, dont beaucoup étaient très dynamiques et très développées, et qui résultait de centaines, voire dans certaines régions, d'un millénaire ou plus de présence juive. La nature diverse des communautés juives se traduisait dans les professions, les pratiques religieuses, la participation, l'intégration dans la vie régionale et nationale, ainsi que dans d'autres domaines, et montrait en Europe une vie juive féconde et aux aspects multiples. Dans de nombreux pays, des personnalités culturelles et politiques étaient juives et avaient participé à la Première Guerre mondiale aux côtés des non-Juifs.

            Sources :
            https://www.ushmm.org/wlc/fr/article.php?ModuleId=101
            https://www.ushmm.org/wlc/fr/article.php?ModuleId=21

            "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

        • [^] # Re: Commence...

          Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 06/05/17 à 06:16.

          Ceux-là sont juste irrécupérables.

          Peut-être mais ils font sans doute bien plus le jeu du FN en leur apportant leurs voix que nous qui ne changeons rien au score final du FN. Sous couvert de "républicanisme", nous devrions voter contre nos convictions et nos idéologies pour faire plaisir à une minorité. C'est parfaitement anti-républicain comme attitude. Je ne me permettrai pas d'appeler à voter blanc, ni d'appeler à voter quoi que ce soit d'ailleurs. Et pourtant l'on me somme à longueur de journée d'aller voter Macron. Désolé mais non, ma voix ne vous appartient pas et représente mes opinions, pas les vôtres. Une démocratie où l'on ne peut pas exprimer son opinion par les urnes comme l'on souhaite, ça ressemble quand même un peu à une dictature non ?

          Va raconter ça à tous les juifs qui ont dû fuir l'Allemagne nazie, les communistes aussi d'ailleurs

          Aux déportés politiques autres que communistes, aux homosexuels, aux tsiganes, aux handicapés ou aux membres de ma famille concernés… également si tu veux. Ceux dont les livres d'histoire ne parlent pas ou peu et qui pourtant ont subis les même horreurs, dans des proportions différentes (le Porajmos représente quand même 200 000 à 500 000 tsiganes éxécutés, entre 25% et 50% de la population tsigane européenne). Mais ça ne fera pas avancer le schmilblick.

          J'ai personnellement appris de l'histoire et c'est pour cette raison que jamais je ne voterai Le Pen mais c'est également parce que l'histoire de ces trente dernières années de politique française est peu reluisante que je ne voterai pas pour sa continuité avec Macron. Qui peut me reprocher d'avoir un avis sur la question ? Vous vous êtes pincé le nez en 2002 et pourtant 15 ans plus tard, le FN est encore plus fort. Alors si la stratégie a fonctionné à court terme, il est temps de se rendre compte qu'à moyen et long terme ça a plutôt eu l'effet inverse. Je ne participerai pas à ce manège dont je suis conscient des dangers.

          Quand un pneu crève, on y met une rustine, puis deux, puis trois… Puis au bout d'un moment les rustines deviennent inutiles, il faut alors changer la chambre à air.

          On en est tous là. Mais lorsqu'il ne restera plus qu'un parti autorisé, je ne suis pas sûr que le scrutin soit plus représentatif.

          Certainement pas. Mais quand on pouvait encore gueuler, il fallait le faire plutôt que de sommer les abstentionnistes d'aller dans votre sens. Mais oui, l'engagement ça demande du temps, bien plus que de nous ordonner de voter pour votre candidat.

          J'ai ma conscience pour moi, par mes actions j'ai toujours essayé de faire reculer les idéologies du FN à mon échelle. Si les français veulent du FN, je n'en serai pas le responsable contrairement à ce que vous essayez de me faire gober. Les seuls responsables seront ceux qui ont voté pour mais à ce moment, vous étiez bien trop occupés à essayer de convaincre les abstentionnistes plutôt que d'essayer de faire changer d'avis les partisans FN.

          La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

      • [^] # Re: Commence...

        Posté par . Évalué à 10.

        Nous on a dit par notre abstention que nous ne reconnaissions dans aucun candidat.

        Sauf que ta réponse ne correspond pas à la question. On te demande pas si les candidats te représentent, on te demande lequel tu veux choisir comme leader du pays. Le système est tel qu'il faut un leader, "personne" n'est pas une réponse valable.
        Ce que tu communiques avec de l'abstention c'est "je m'en fout, faites comme vous voulez".

        leur expliquerai que papa il a voulu d'un monde meilleur et d'un mode de scrutin plus représentatif mais que le reste de la population était bien trop abrutie pour le comprendre.

        Et tu leur répondras quoi quand ils te demanderont pourquoi ta technique pour changer le monde était de ne strictement rien faire, pour ensuite lâchement te barrer quand les choses tournent au vinaigre?

        Chapeau l'engagement civique.

        Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

        • [^] # Re: Commence...

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Sauf que ta réponse ne correspond pas à la question. On te demande pas si les candidats te représentent, on te demande lequel tu veux choisir comme leader du pays. Le système est tel qu'il faut un leader, "personne" n'est pas une réponse valable.
          Ce que tu communiques avec de l'abstention c'est "je m'en fout, faites comme vous voulez".

          Sans doute parce que la question est biaisée. Ma réponse met en exergue les problématiques que soulèvent le scrutin uninominal à deux tours sans prise en compte du vote blanc/abstention (un scrutin non-représentatif et en plus qui ne prend pas en compte tous les votes…).

          Et tu leur répondras quoi quand ils te demanderont pourquoi ta technique pour changer le monde était de ne strictement rien faire, pour ensuite lâchement te barrer quand les choses tournent au vinaigre?

          Chapeau l'engagement civique.

          C'est toujours agréable de se faire cracher dessus par des donneurs de leçon.

          Si par strictement rien faire tu entends :
          - Mes engagements associatifs en faveur des plus démunis
          - Le fait que j'aille régulièrement dans la rue donner à manger aux sans abris
          - Le fait que j'ouvre le week-end une chambre pour les réfugiés ou les sans-abris

          Alors d'accord, je ne fais rien. Mais toi, ton engagement civique il s'arrête à donner des leçons ou tu fais plus ?

          La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

          • [^] # Re: Commence...

            Posté par . Évalué à 8.

            Ma réponse met en exergue les problématiques que soulèvent le scrutin uninominal à deux tours sans prise en compte du vote blanc/abstention (un scrutin non-représentatif et en plus qui ne prend pas en compte tous les votes…).

            Ta réponse met en exergue rien du tout. On te demande lequel des candidats tu veux choisir, tu ne réponds pas et t'attends à ce que devines ce que tu pensais. Bordel, la question est tres simple, c'est si compliqué que ca d'y répondre?

            On te demande si tu veux le plat du jour où le steak frite, tu t'attends à ce que le serveur comprennes que si tu réponds pas, ca veut dire que tu voudrais pouvoir choisir le plat du jour sans la salade, mais avec les frites? Ou tu choisis le plat du jour, tout en lui faisant remarquer que le patron devrait proposer de choisir son accompagnement séparément de sa viande?

            T'es pas content du fonctionnement du vote, parles à ton député, et parles en à ton gouvernement. Mais ne demandes pas aux gens t'extrapoler une opinion de ton silence. Si tu dit rien, c'est que t'as rien à dire, et donc par définition, personne ne va t'écouter. Partant de la, ne t'étonnes pas si rien ne change.

            Tu peux donner à manger aux sans abris ce que tu veux, je voit pas ce que ca change au fait que ta tirade n'a ni queue ni tête. En pratique, ce week-end, s'abstenir c'est se ranger du côté du FN (parti qui n'est pas réputé être tendre avec les démunis et sans abris, soit dit en passant).
            Tu te racontes ce que tu veux pour garder ta conscience propre et te débarrasser de la dissonance cognitive, mais ca reste un fait.

            Mais toi, ton engagement civique il s'arrête à donner des leçons ou tu fais plus ?

            Paille, poutre, tout ca, c'est pas moi qui ait traité la population de "trop abrutie pour comprendre", hein.

            Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

            • [^] # Re: Commence...

              Posté par . Évalué à -10.

              Le systeme est comme il est, ce n'est pas une nouveaute. La c'est leur poulain n'a pas gagne donc ils font un caprice.

              A force de lire les supportes de melenchon dire ce genre de truc et la facon dont ils veulent imposer leur pensee je me suis fait la reflexion que:

              1. ils sont pour la democratie tant qu'elle va dans leur direction en gros ils veulent un dictacteur
              2. Ils se comportent comme des enfants gates qui n'ont pas eu le cadeau qu'ils voulaient
              3. Cela s'apparente enormement a une secte et son gourou.
            • [^] # Re: Commence...

              Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 06/05/17 à 08:32.

              On te demande si tu veux le plat du jour où le steak frite, tu t'attends à ce que le serveur comprennes que si tu réponds pas, ca veut dire que tu voudrais pouvoir choisir le plat du jour sans la salade, mais avec les frites? Ou tu choisis le plat du jour, tout en lui faisant remarquer que le patron devrait proposer de choisir son accompagnement séparément de sa viande?

              Raisonnement biaisé. Je rentre dans un restaurant seulement si la carte me plaît, si je suis assis à la table c'est que j'envisage de faire un choix parce que la carte me plaît. Je n'ai donc aucune raison de me taire.

              T'es pas content du fonctionnement du vote, parles à ton député, et parles en à ton gouvernement. Mais ne demandes pas aux gens t'extrapoler une opinion de ton silence. Si tu dit rien, c'est que t'as rien à dire, et donc par définition, personne ne va t'écouter. Partant de la, ne t'étonnes pas si rien ne change.

              Ca tombe bien, j'ai déjà contacté mon député il y a 3 ans de cela. Je ne demande rien à personne, contrairement à toi, j'explique la raison de mon abstention. Je ne te demande pas d'être d'accord, seulement d'accepter que des personnes puissent penser différemment de toi.

              Tu peux donner à manger aux sans abris ce que tu veux, je voit pas ce que ca change au fait que ta tirade n'a ni queue ni tête. En pratique, ce week-end, s'abstenir c'est se ranger du côté du FN (parti qui n'est pas réputé être tendre avec les démunis et sans abris, soit dit en passant).
              Tu te racontes ce que tu veux pour garder ta conscience propre et te débarrasser de la dissonance cognitive, mais ca reste un fait.

              Ah non non, tu peux vérifier, les abstentionnistes ne sont pas compatibilisés avec les voix du FN. Je ne me range d'aucun des deux côtés. Maintenant continue à essayer de m'inciter à voter, ça en dit long sur ta conception de la démocratie.

              Paille, poutre, tout ca, c'est pas moi qui ait traité la population de "trop abrutie pour comprendre", hein.

              Donc d'accord, tu te contentes de mettre un papier tous les 5 ans dans une urne et tu viens me faire la morale sur comment je dois agir en tant que citoyen ? Laisse-moi rire. Je t'inclus dans les abrutis pour le coup oui. Du genre ceux qui font beaucoup de vent mais pas beaucoup d'actions.

              A force de lire les supportes de melenchon dire ce genre de truc et la facon dont ils veulent imposer leur pensee je me suis fait la reflexion que:
              ils sont pour la democratie tant qu'elle va dans leur direction en gros ils veulent un dictacteur
              Ils se comportent comme des enfants gates qui n'ont pas eu le cadeau qu'ils voulaient
              Cela s'apparente enormement a une secte et son gourou.

              J'ai été abstentionniste au premier tour également. Raté cher ami. A l'avenir évite de t'emballer dans des tentatives d'explications plus fausses les unes que les autres ;).

              La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

              • [^] # Re: Commence...

                Posté par . Évalué à 6.

                Ca tombe bien, j'ai déjà contacté mon député il y a 3 ans de cela. Je ne demande rien à personne, contrairement à toi, j'explique la raison de mon abstention

                Et moi je te demande pas de voter. Je t'explique juste que si t'as rien à dire, y aura personne pour t'écouter, et que ton abstention ne porte absolument aucun message.
                Une élection présidentielle n'est pas un forum pour décider du mode de scrutin, bordel!

                Maintenant continue à essayer de m'inciter à voter, ça en dit long sur ta conception de la démocratie.

                Wat. Le fait que je t'invite à exprimer ton opinion clairement et t'investir dans le choix de ton dirigeant politique dit quoi au juste sur ma conception de la démocratie?

                Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                • [^] # Re: Commence...

                  Posté par . Évalué à -8.

                  • [^] # Re: Commence...

                    Posté par . Évalué à -5.

                    En reponse aux deux trolls ruskoffs:

                    Voter est un droit, c’est aussi un devoir civique.

                    • [^] # La charte des droits et devoirs du citoyen français

                      Posté par . Évalué à -6.

                      Puisque on veut cacher la loi francaise je me dois d'insister:

                      Voter est un droit, c’est aussi un devoir civique.

                      La charte des droits et devoirs du citoyen français

                      9 novembre 2016
                      Décret n° 2012-127 du 30 janvier 2012

                      approuvant la charte des droits et devoirs du citoyen françaisprévue à l’article 21-24 du code civil - Journal officiel du 31 janvier 2012

                      En application de l’article 21-24 du code civil, la présente charte rappelle les principes et valeurs essentiels de la République et énonce les droits et devoirs du citoyen, résultant de la Constitution ou de la loi.
                      Principes, valeurs et symboles de la République française

                      Le peuple français se reconnaît dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789 et dans les principes démocratiques hérités de son histoire.

                      Il respecte les symboles républicains.

                      L’emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.

                      L’hymne national est La Marseillaise.

                      La devise de la République est " Liberté, Egalité, Fraternité ".

                      La fête nationale est le 14 juillet.

                      « Marianne » est la représentation symbolique de la République.

                      La langue de la République est le français.

                      La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale dont les principes sont fixés par la Constitution du 4 octobre 1958.

                      Indivisible : la souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants élus et par la voie du référendum. Aucune partie du peuple, ni aucun individu, ne peut s’en attribuer l’exercice.

                      Laïque : la République assure la liberté de conscience. Elle respecte toutes les croyances. Chacun est libre de croire, de ne pas croire, de changer de religion. La République garantit le libre exercice des cultes mais n’en reconnaît, n’en salarie ni n’en subventionne aucun. L’Etat et les religions sont séparés.

                      Démocratique : le principe de la République est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. Direct ou indirect, le suffrage est toujours universel, égal et secret. La loi étant l’expression de la volonté générale, tout citoyen doit la respecter. Nul ne peut être contraint à faire ce que la loi n’ordonne pas. Rendue au nom du peuple français, la justice est indépendante. La force publique garantit le respect de la loi et des décisions de justice.

                      Sociale : la Nation assure à l’individu et à la famille les conditions nécessaires à leur développement.

                      La République garantit à tous la sécurité des personnes et des biens.

                      La République participe à l’Union européenne constituée d’Etats qui ont choisi librement d’exercer en commun certaines de leurs compétences.
                      Les droits et les devoirs du citoyen français

                      Tout être humain, sans distinction de race, de religion ni de croyance, possède des droits inaliénables. Sur le territoire de la République, ces droits sont garantis à chacun et chacun a le devoir de les respecter. A la qualité de citoyen français s’attachent en outre des droits et devoirs particuliers, tels que le droit de participer à l’élection des représentants du peuple et le devoir de concourir à la défense nationale ou de participer aux jurys d’assises.
                      Liberté

                      Les êtres humains naissent et demeurent libres et égaux en droits.

                      La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui.

                      Le respect dû à la personne interdit toute atteinte à sa dignité. Le corps humain est inviolable.

                      Nul ne peut être inquiété pour ses opinions pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public. Tout citoyen peut parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas prévus par la loi.

                      Chacun a droit au respect de sa vie privée.

                      Nul ne peut être accusé, arrêté ni détenu que dans les cas et dans les formes déterminés par la loi. Chacun est présumé innocent tant qu’il n’a pas été jugé coupable.

                      Chacun a la liberté de créer une association ou de participer à celles de son choix. Il peut adhérer librement aux partis ou groupements politiques et défendre ses droits et ses intérêts par l’action syndicale.

                      Tout citoyen français âgé de dix-huit ans et jouissant de ses droits civiques est électeur. Chaque citoyen ayant la qualité d’électeur peut faire acte de candidature dans les conditions prévues par la loi. Voter est un droit, c’est aussi un devoir civique.

                      Chacun a droit au respect des biens dont il a la propriété.
                      Egalité

                      Tous les citoyens sont égaux devant la loi, sans distinction de sexe, d’origine, de race ou de religion. La loi est la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse.

                      L’homme et la femme ont dans tous les domaines les mêmes droits.

                      La République favorise l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives, ainsi qu’aux responsabilités professionnelles et sociales.

                      Chacun des conjoints peut librement exercer une profession, percevoir ses revenus et en disposer comme il l’entend après avoir contribué aux charges communes.

                      Les parents exercent en commun l’autorité parentale. Ils pourvoient à l’éducation des enfants et préparent leur avenir.

                      L’instruction est obligatoire pour les enfants des deux sexes jusqu’à seize ans. L’organisation de l’enseignement public gratuit et laïque à tous les degrés est un devoir de l’Etat.

                      Les citoyens français étant égaux, ils peuvent accéder à tout emploi public selon leurs capacités.
                      Fraternité

                      Tout citoyen français concourt à la défense et à la cohésion de la Nation.

                      Une personne qui a acquis la qualité de Français peut être déchue de la nationalité française si elle s’est soustraite à ses obligations de défense, ou si elle s’est livrée à des actes contraires aux intérêts fondamentaux de la France.

                      Chacun a le devoir de contribuer, selon ses capacités financières, aux dépenses de la Nation par le paiement d’impôts et de cotisations sociales.

                      La Nation garantit à tous la protection de la santé, la sécurité matérielle et le droit à des congés. Toute personne qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouve dans l’incapacité de travailler a le droit d’obtenir de la collectivité des moyens convenables d’existence.

                • [^] # Re: Commence...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 8. Dernière modification le 06/05/17 à 09:17.

                  Et moi je te demande pas de voter. Je t'explique juste que si t'as rien à dire, y aura personne pour t'écouter, et que ton abstention ne porte absolument aucun message.
                  Une élection présidentielle n'est pas un forum pour décider du mode de scrutin, bordel!

                  Ou alors j'ai quelque chose à dire, pour preuve je suis encore en train de te répondre sur les raisons de mon abstention mais il n'y a aucun moyen clair pour qu'on puisse l'entendre (au niveau des votes j'entends).

                  Maintenant le fonctionnement des élections présidentielles te convient, je n'ai aucun problème avec ça, va faire ton "barrage Républicain" mais par pitié, arrête d'affirmer que je n'ai rien à dire alors que je suis en train de t'expliquer les raisons que j'ai justement énormément à dire mais que je suis dans l'impossibilité de pouvoir l'exprimer clairement au niveau du processus démocratique.

                  Et soit dit en passant, quand on voit comment des énergumènes dans ton genre arrivent à répondre complètement à côté de la plaque à une question aussi simple que "tu préfères lui, ou elle?", ca laisse songeur sur la possibilité de mettre en place un mode de scrutin plus compliqué.

                  Ou alors je vois plus loin que la simple dualité, que je refuse.

                  On peut se laisser aller a des questions encore plus idiotes :
                  - Tu préfères qu'on te casse les jambes ou les bras ?
                  - Tu préfères qu'on tue ton frère ou ta soeur ?
                  - Tu préfères manger ton caca ou boire ton pipi ?

                  Ridicule n'est-ce pas ? C'est tout aussi ridicule que la question "Tu préfères Macron ou Le Pen ?" pour moi. Ca ne veut pas dire que je les mets au même niveau, ça veut dire que je ne souhaite légitimer aucun des deux parce que j'estime que tous deux sont néfastes, à des degrés différents entendons-nous bien.

                  Par ma réponse "à côté de la plaque", je montre seulement les limites de la représentativité du scrutin. Je suis à côté de la plaque parce que mon avis ne peut pas être traduit durant le processus démocratique. Et ce n'est pas en participant à un processus biaisé que je me ferai entendre non plus. Je fais quoi alors ?

                  Il est tres drole…
                  Voter est un droit, c’est aussi un devoir civique.

                  Et je me ferai un plaisir d'aller voter si TOUTES les possibilités de vote étaient compatibilisées, je voterai blanc, mais étant donné que c'est inutile également, je m'abstiens.

                  La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

                  • [^] # Re: Commence...

                    Posté par . Évalué à -8.

                    Donc on est bien d'accords, pour toi Le Pen et Macron c'est exactement pareil (même du point de vue éventuelles réformes institutionnelles), du coup tu accepteras le vote des autres.

                    • [^] # Re: Commence...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                      C'est dingue ce raisonnement simpliste que de croire que si l'on n'apprécie ni l'un ni l'autre, c'est forcément qu'ils sont pareils…

                      Evidemment que j'accepterai le vote des français, nous sommes en démocratie. Mais je ne le cautionnerai pas, peu importe le candidat élu.

                      La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

                      • [^] # Re: Commence...

                        Posté par . Évalué à -4.

                        J'ai fait exprès d'être simpliste. Parce que la question posée est intentionnellement simpliste: l'un, ou l'autre, ou peu importe. Au final, il faut quelqu'un, et on n'a gardé que les deux favoris du 1er tour.

                        C'est toi qui aimerais avoir une question complexe, ouverte… qui n'existe pas au second tour.

                        Personnellement je tiens juste à mettre évidence l'incohérence du "Le FN ne passera jamais" (sans la même phrase pour Macron), associé à un vote blanc ou une abstention. Si avoir le FN au pouvoir ne te gêne pas plus qu'avoir Macron au pouvoir, alors en effet, tu es cohérent. C'est juste que ce n'est pas ce qui ressort de ton journal, qui commence par "je ne voterai jamais Le Pen", sans contrepartie pour Macron.

                        • [^] # Re: Commence...

                          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                          Personnellement je tiens juste à mettre évidence l'incohérence du "Le FN ne passera jamais" (sans la même phrase pour Macron), associé à un vote blanc ou une abstention. Si avoir le FN au pouvoir ne te gêne pas plus qu'avoir Macron au pouvoir, alors en effet, tu es cohérent. C'est juste que ce n'est pas ce qui ressort de ton journal, qui commence par "je ne voterai jamais Le Pen", sans contrepartie pour Macron.

                          Je n'ai jamais dit que le FN ne passerait jamais et ce n'est pas non plus mon journal bien que pour une fois je sois très actif dans les commentaires.

                          Oui, si le FN venait au pouvoir, j'ai déjà prévu, égoïstement, mon avenir et je ne contesterai pas le choix des français.

                          Si Macron passe, je continuerai ce que j'ai entrepris depuis plusieurs années mais je ne contesterai pas non plus.

                          La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

                          • [^] # Re: Commence...

                            Posté par . Évalué à -3.

                            Oups, pardon, je t'ai attribué le journal par erreur, je manque de café…

                            Bref. Mais je remarque quand même que tu as prévu deux comportements qui n'ont pas la même radicalité selon le candidat élu. Le début d'une incohérence, selon moi.

                            • [^] # Re: Commence...

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              Cela dit, même en admettant que je dépose un vote valide, j'aurai prévu exactement les mêmes comportements.

                              La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

                              • [^] # Re: Commence...

                                Posté par . Évalué à 4.

                                Oui, mais toute la différence est dans l'honnêteté vis-à-vis de soi-même. Si tu considères qu'élever tes enfants sous un gouvernement Macron est acceptable, mais pas avec un gouvernement FN, l'abstention ou le vote blanc ne le reflètera pas.

                              • [^] # Re: Commence...

                                Posté par . Évalué à 0.

                                En gros tu favorises tes chances de départ en t’abstenant.

                                Perso je me demande bien dans quel pays on peut émigrer dans un cas comme le tiens. Tu as des idées et pourquoi. Tu penses émigrer pour «mieux» ?

                                • [^] # Re: Commence...

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                  Mon projet d'émigration se porte vers les pays nordiques : Norvège, Finlande, Suède et Islande.

                                  Principalement parce qu'ils font parti des pays où la liberté de la presse est la plus élevée, qu'ils possèdent un IDH élevé ainsi qu'un indice de performance environnemental très élevé et un indice de la perception de la corruption également très élevé.

                                  Ce sont donc des pays où l'information est de meilleure qualité, où les conditions de vie sont meilleures, où l'écologie est prise très à coeur et où la corruption semble avoir moins d'impact. Ce sont des pays qui convergent avec mes idéaux, tout simplement.

                                  Je ne dise pas que ce sera "mieux" qu'en France mais ce sera différent c'est certain. Maintenant oui, d'après tous les indicateurs donnés, c'est "mieux" que la France. Mais il s'agit d'y vivre à présent pour se faire un avis sur le sujet.

                                  Cela dit, après avoir pris suffisamment d'informations au sujet de notre nouveau président, je lui laisse une année avant que je me décide à quitter la France ou non.

                                  J'espère avoir répondu à tes questions.

                                  La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

                  • [^] # Re: Commence...

                    Posté par . Évalué à -1.

                    mais que je suis dans l'impossibilité de pouvoir l'exprimer clairement au niveau du processus démocratique.

                    Putain, mais c'est pas croyable ça. Tu peux très bien l'exprimer très clairement, parles en à ton député, parles en au gouvernement, parles en à ton concitoyens, présente toi aux élections, fait tout ca.
                    Tu le fait déjà? Tant mieux.
                    Mais ne vient certainement pas prétendre que ne pas voter est un moyen d'expression.

                    Et je me ferai un plaisir d'aller voter si TOUTES les possibilités de vote étaient compatibilisées, je voterai blanc, mais étant donné que c'est inutile également, je m'abstiens.

                    Et ouais, et c'est en n'allant pas voter que ca va changer.

                    Ridicule n'est-ce pas ?

                    Ce qui est ridicule c'est ta comparaison.
                    T'as le choix entre quelqu'un qui ne te plait pas et quelqu'un qui va activement faire tout ce qu'elle peut pour te supprimer tes droits, et s'assurer que tu n'auras jamais le mode de scrutin que tu réclames.
                    Qu'on s'entende bien, tu veux pas voter, va pas voter. Mais s'il te plaît, arrête avec tes comparaisons debiles. Macron ne te cassera pas les jambes. Je suis intimement convaincu que le pen va en casser quelques unes (c'est pas comme si son père s'était pas foutu sur la gueule physiquement avec la mairie de Strasbourg. Ya de l'historique dans la famille).

                    Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                    • [^] # Re: Commence...

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Pour en rajouter une couche:

                      Qu'on s'entende bien, tu veux pas voter, va pas voter.

                      Tu veux pas voter, va pas voter. Personne ne peut t'y forcer, c'est un pays libre.
                      Essayes juste de comprendre qu'un dès candidats va essayer de faire en sorte que tu ne puisses plus jamais voter. Ou que tu ne puisses voter que pour un seul candidat.

                      Et avant que tu me dises que "de toutes façons le système s'est pourri, on a toujours les mêmes et on choisit pas vraiment", je te ferais remarquer que le pen est la au second tour, avec une réelle chance de gagner, et que donc, non, on a pas toujours les mêmes, le système marche pas si mal que ca au final.

                      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                      • [^] # Re: Commence...

                        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                        Je ne pense pas que le système soit "pourri", je pense qu'il est très imparfait oui et qu'il y a des choses à améliorer. Mais je ne rejette pas la totalité du système, j'essaye simplement de me poser les questions sur "comment pourrait-on l'améliorer". L'abstention ne l'améliorera pas, nous sommes bien d'accords mais je ne donnerai aucune légitimité à notre futur(e) président(e).

                        Maintenant, si Le Pen est au second tour avec une vraie chance de gagner, c'est peut-être justement parce que la politique menée depuis 30 ans dans le pays lui a permis de creuser son trou et que jamais les personnes au pouvoir n'ont essayé de traiter le problème à la racine, parce que l'épouvantail Le Pen, c'était bien pratique quand même pour siphonner des voix à droite dans un premier temps (Miterrand) puis pour se faire élire sans trop de difficulté sur un deuxième tour (Chirac) dans un second temps.

                        Donc non, je ne choisirai ni la cause, ni la conséquence.

                        La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

                  • [^] # Re: Commence...

                    Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 06/05/17 à 09:29.

                    Ah, j'avais oublié un point:

                    Et ce n'est pas en participant à un processus biaisé que je me ferai entendre non plus.

                    Donc, pour toi essayer de discuter avec Le Pen ou essayer de discuter avec Macron d'une réforme du scrutin, ce sera pareil ? Ce n'est pas vraiment ce qui est ressorti du débat, pour moi.

                    Mais libre à toi de ne pas t'exprimer: au moins, là, tu es sûr de ne pas être entendu.

                  • [^] # Re: Commence...

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Et je me ferai un plaisir d'aller voter si TOUTES les possibilités de vote étaient compatibilisées, je voterai blanc, mais étant donné que c'est inutile également, je m'abstiens.

                    Je suis assez en phase avec vos messages précédents. Par contre j'ai voté blanc car je tente d'imaginer (et aimerais voir) ce que donnerait 25% ou plus de blanc voir même 50% ça remettrait vraiment en question la démocratie.
                    C'est selon ma réflexion le seul hack possible du dernier outil démocratique qu'il nous reste, le vote.

                    kentoc'h mervel eget bezan saotred

                • [^] # La charte des droits et devoirs du citoyen français

                  Posté par . Évalué à -5.

              • [^] # Re: Commence...

                Posté par . Évalué à 2.

                Je ne te demande pas d'être d'accord, seulement d'accepter que des personnes puissent penser différemment de toi.

                Pas de souci, tant que tu acceptes de ne pas avoir ton mot à dire dans le résultat du second tour. Tu t'abstiens, c'est ton droit le plus strict. Mais ça te fait perdre toute légitimité à reprocher aux électeurs qui se sont exprimés de l'avoir fait.

                • [^] # Re: Commence...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                  Et ne rien avoir le droit de dire sur un résultat, quand bien même on n'y a pas directement participé, c'est pas une forme de dictature ?

                  Non parce que concernant le foot par exemple, il y a des millions de personnes qui débattent des matchs de leurs équipes préférées alors qu'ils ne jouent pas avec pour autant… Si je suis ton raisonnement, ils devraient tous se taire également. C'est d'ailleurs valable pour tout.

                  Maintenant, encore une fois, j'accepterai le choix des français mais j'espère bien que je pourrai quand même en discuter.

                  La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

                  • [^] # Re: Commence...

                    Posté par . Évalué à -6.

                    Et ne rien avoir le droit de dire sur un résultat, quand bien même on n'y a pas directement participé, c'est pas une forme de dictature ?

                    On t'as demandé de t'exprimer, et de participer au résultat, t'as explicitement refusé.
                    Maintenant, tu te tais.

                    Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                    • [^] # Re: Commence...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                      Je me suis exprimé par mon abstention, j'ai dit que l'offre politique ne me convenait pas.

                      Je n'ai aucune raison de me taire, j'ai un avis sur la question.

                      La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

            • [^] # Re: Commence...

              Posté par . Évalué à 10.

              Bordel, la question est tres simple, c'est si compliqué que ca d'y répondre?

              Ben il y rpond : aucun.

              Mais comme en France le fait de voter blanc revient à rester chez soi, il optimise son temps et le temps de ses compatriotes qui attendront moions pour faire la queue.

              Faut arrêter de dire que abstention="je m'en fiche".

            • [^] # Re: Commence...

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              En pratique, ce week-end, s'abstenir c'est se ranger du côté du FN

              Techniquement, on donne la moitié de sa voix au FN.

              http://www.liberation.fr/debats/2017/05/01/cedric-villani-s-abstenir-c-est-donner-la-moitie-de-son-vote-a-marine-le-pen_1566507

          • [^] # Re: Commence...

            Posté par . Évalué à -7.

            Et soit dit en passant, quand on voit comment des énergumènes dans ton genre arrivent à répondre complètement à côté de la plaque à une question aussi simple que "tu préfères lui, ou elle?", ca laisse songeur sur la possibilité de mettre en place un mode de scrutin plus compliqué.

            Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

        • [^] # Re: Commence...

          Posté par . Évalué à -3.

          Et la leçon americaine ne porte pas. Que les supportes de Sanders et qui ont refuse de voter pour Clinton viennent me dire que c'etait la meme chose la politique de Clinton, qu'elle aurait enleve l'assurance medicale pour plus de 24 millions d'americains et qu'elle serait a deux doigts de declencher une guerre nucleaire.

          Et si jamais il y a un doute sur qui soutient Poutine:

          http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/05/06/l-equipe-d-en-marche-fait-etat-d-une-action-de-piratage-massive-et-coordonnee_5123310_4854003.html

          • [^] # Re: Commence...

            Posté par . Évalué à -5.

            Ah ah 3 trolls pro poutine qui trainent dans les parages :)

            Puti ils sont meme a l'oeuvre sur linuxfr!

        • [^] # Re: Commence...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Et tu leur répondras quoi quand ils te demanderont pourquoi ta technique pour changer le monde était de ne strictement rien faire

          Qu'est-ce qui te permet d'affirmer ça ? Ne pas voter (ou voter blanc) à CETTE élection, pour des motifs revendiqués, serait "strictement rien faire" ?

          Le fait d'être ici (sur DLFP) est déjà la preuve d'un militantisme pro logiciels libres, ce qui sous-tend la défense d'un certain nombre de valeurs. Pour le reste, je ne sais pas, n'ayant pas l'heure de connaître le sieur El Titi.
          Pour ma part je suis également membre d'un parti politique et d'un syndicat dans lesquels je milite toute l'année, sans compter diverses associations, et j'ai décidé de voter… [secret de l'isoloir]. Mais je partage grandement l'idée qu'à force de foutre des rustines sur une chambre à air moisie ça finit par ne ressemble plus à rien ! Et ma manière de changer le monde vaut bien (et pas plus) que celle des autres.

          • [^] # Re: Commence...

            Posté par . Évalué à 3.

            Qu'est-ce qui te permet d'affirmer ça ? Ne pas voter (ou voter blanc) à CETTE élection, pour des motifs revendiqués, serait "strictement rien faire" ?

            Le fait qu'il dit qu'il ne votera pas et se barrera dans un autre pays quand ca partira en couille?

            Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

            • [^] # Re: Commence...

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Parce qu'il faut en plus que je sois solidaire de la bêtise des gens ?

              C'est le pompon.

              La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

              • [^] # Re: Commence...

                Posté par . Évalué à 3.

                La première étape pour essayer de faire en sorte que les choses changent, c’est d’accepter les autres tels qu’ils sont. Si des gens sont sensibles aux arguments simplistes et votent avec leur épidermes, tu les feras pas changer en leurs disant qu’ils sont bêtes. Il faut s’addresser à leur intelligence, pas à leur bêtise, et surtout garder son sang froid.

                • [^] # Re: Commence...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  J'entends bien, j'ai utilise le mot "bêtise" ici parce qu'il y a un consensus avec mes interlocuteurs sur le fait que nous ne soutenons pas le FN. Je n'essaye pas de convaincre un sympathisant FN ici. J'adapte mon vocabulaire selon mon interlocuteur.

                  Cela dit oui, je reconnais que ce n'était pas malin de ma part.

                  La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

                  • [^] # Re: Commence...

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Je comprend bien que la pression sociale peut être pesante et quand on est un groupe à partager les mêmes sentiment vis à vis de cette pression sociale ça permet de se rassurer les uns les autres.

                    Ça ne t’autorise pas à penser que ceux qui t’emmerdes sont bête. Ils ont une peur bleue, comme toi, que Marine passe. Et ils sont prêts, pour un certain nombre d’entre eux, à se faire violence pour voter pour un candidat qui est un repoussoir aussi pour eux, mais un peu moins (je me classe pas personnellement dedans parce je suis pas un grand fan de Macron mais j’hésiterai pas une seconde à mettre son bulletin dans l’urne dimanche, et que je trouve que c’est moins pire que de déposer un bulletin Fillon).

                    Dans ces conditions, je dirai que c’est non seulement pas malin mais assez blessant pour tous ceux là - surtout que c’est pas un choix bêtes mais assumé et réfléchi. Peut être qu’effectivement vous ne soutenez pas le FN dans l’idée, et surtout pas en votant pour eux, mais on sais tous que plus il y a de vote exprimés pour leur adversaire, moins ils ont de chance de passer. Et on a tous les jetons qu’ils passent. Parce qu’on veut tous pouvoir voter dans 5 ans, parce que malgré l’imperfection du système, il y a toujours des systèmes pires.

              • [^] # Re: Commence...

                Posté par . Évalué à 2.

                Tiens ca me rappelle un gars qui disait:

                • ISIS trop facile en un mois je leur pete la gueule
                • L'assurance sante trop trop simple tout le monde sera couvert, pas de probleme
                • Je vais construire un mur et c'est mon voisin qui va payer pour
                • la terre qui se rechauffe? ah ah les naifs qui se font manipuler par les chinois du fbi.

                Il est lui aussi tres fort et se prend pour plus intelligent que les experts…

        • [^] # Re: Commence...

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          On te demande pas si les candidats te représentent

          On sait tous que la démocratie représentative n'est qu'un mensonge. Si c'était une démocratie, le peuple écrirait et voterait ses lois, pas une caste de politiciens. Si c'était représentatif, ils viendraient nous demander notre avis.

          En revanche, il est encore officiellement demandé aux gens d'élire un représentant. ‹ Personne › est une réponse valable.

          Ce que tu communiques avec de l'abstention c'est "je m'en fout, faites comme vous voulez".

          Faux. Ça, c'est le vote blanc. Quand tu n'acceptes pas les règles d'un jeu, tu ne joues pas. C'est pareil ici : on n'approuve pas les règles. On refuse de se choisir un maître esclavagiste pour 5 ans.

          Quand tu t'abstiens, tu n'émarges aucune liste. Personne n'a la moindre légitimité à te dire ‹ tu as joué, tu dois en accepter les conséquences › parce que ton refus de jouer est nominatif. En revanche, si tu votes blanc, tu as participé au jeu, et donc tu en as accepté les conséquences. Là, en effet, ça revient à demander à d'autres de choisir pour toi.

          Si tu votes (blanc ou autre chose), tu donnes ta voix. Tu n'as donc plus droit à l'ouvrir. Assumes-en les conséquences. Moi, je garde ma voix précieusement et continuerai de l'ouvrir, de tâcher d'améliorer les choses. En attendant, ce sont les votants qui sont responsables de la montée des extrêmes. Les abstentionnistes, par définition, n'ont pas voté pour eux.

          • [^] # Re: Commence...

            Posté par . Évalué à 1.

            Les abstentionnistes, par définition, n'ont pas voté pour eux.

            Par definition, les absentionistes n'ont pas vote contre eux et comme dit l'adage: qui ne dit mot consent.

            C'est bien beau de se cacher derrier les autres, c'est juste un tout petit peu lache.

            PS: j'ose esperer que au moins tu te presentes toi a des elections locales? Puisque tu dis que aucun candidat ne merite ta voix.

      • [^] # Re: Commence...

        Posté par (page perso) . Évalué à -4. Dernière modification le 06/05/17 à 09:20.

        Pourquoi ne tapez-vous pas sur la grosse frange Filloniste qui souhaite voter Le Pen ? Ceux-là ils sont moins dangereux que nous ?

        Eux disent ouvertement que le FN et sa xénophobie ne les dérange pas.
        Vous (France Insoumise etc) disaient que le FN et la xénophobie vous dérange et que vous voulez la combattre.

        On vous montre donc juste votre incohérence entre vos dires (que la xénophobie est horrible) et vos actes (vous banalisez la xénophobie en la place au même niveau qu'un désaccord économique).

        A noter aussi que le journal est dans la caricature, "néo-libéral" pour une personne qui ne compte pas du tout changer le RSA, les APL et plein d'autre protections sociales et à mourir de rire, tout comme appeler "détruire" quand on veut juste adapter des règles (par exemple pour l'assurance chômage, c'est passer de cotisations à la CSG, pour la retraite c'est passer d'un calcul compliqué et inégal, clientéliste, à une calcul plus cohérent et non clientéliste) montre que la personne fantasme sur un programme qu'elle n'a pas lu, basé sur des "on dit" et surtout il fallait trouver un méchant pour être contre, contre, contre, plutôt que de réfléchir (genre voir qu'au Vénézuéla le "socialisme" a plutôt amené à une extrême pauvreté et à la mort d'opposants politiques, superbe "démocratie").

        Bref, pourquoi vous? Simplement car vous n'assumez votre volonté de banaliser la xénophobie avec cette volonté de tout mettre à égalité. Le Pen vous remercie beaucoup au passage, son haut score va lui permet d'être encore plus légitime comme première opposante dans les prochaines années.

        Je leur expliquerai que papa il a voulu d'un monde meilleur et d'un mode de scrutin plus représentatif mais que le reste de la population était bien trop abrutie pour le comprendre.

        Ou comment te dédouaner et accuser les autres.
        On te pose une question de manière démocratique (le truc qui a viré Mélenchon, par exemple, car pas jugé correct), après t'avoir posé une autre question, tu ne veux pas répondre sous excuse bidon et après tu dis que tu as voulu un monde meilleur, vraiment?
        Logique classique de déresponsabilisation : toujours contre, jamais constructif. Juste pour pouvoir se complaire dans sa victimisation alors qu'on a une part de responsabilité.

        Vous vous trompez d'adversaires

        Mais toi, tu ne t'es jamais posé la question de savoir si tu ne te trompais pas?

        mais je ne vous en veux pas

        Ben moi je t'en veux : tu dis vouloir des choses, mais en pratique tu ne fais rien quand il faut le faire, et c'est juste ignoble surtout quand tu te caches derrière des excuses bidon pour te déresponsabiliser.

        Ce que tu devras dire à tes enfants, c'est que tu n'a pas su prendre tes responsabilités démocratiques quand tu le pouvais, que tu avais 1 voix, et que tu as décidé d'en filer 0.5 à la xénophobie à un moment.


        Des excuses, toujours des excuses, pour ne pas assumer.

        Avec un peu de chance, les gens ayant changé de vote dans les derniers mois et fait monter Mélenchon auront compris cette volonté de se déresponsabiliser un max et aucunement chercher à protéger la France, et sanctionneront ça dans les prochaines élections. Vaut mieux en tout cas, sinon on est mal barré, déjà que la xénophobie a été beaucoup banalisée dans les derniers mois à force de vouloir absolument trouver des gens "méchants" contre qui être.

        Bon, j'avais essayé de ne pas réagir devant tant de bêtise des gens disant que ceux qui ne sont pas d'accord sont juste des oies gavées, mais j'ai craqué, j'essaye de ne pas y revenir, de toute façons ça semble être perdu, on est dans un monde où des gens veulent absolument ne prendre aucune responsabilité de la démocratie qu'ils ont, à croire qu'ils veulent une dictature pour pouvoir dire qu'ils ne pouvaient rien faire.

        • [^] # Re: Commence...

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Vous (France Insoumise etc) disaient que le FN et la xénophobie vous dérange et que vous voulez la combattre.

          Encore une fois, je ne suis pas FI, arrêtez de m'attribuer des étiquettes que je n'ai pas merci.

          On vous montre donc juste votre incohérence entre vos dires (que la xénophobie est horrible) et vos actes (vous banalisez la xénophobie en la place au même niveau qu'un désaccord économique).

          Non, je me bats quotidiennement contre la xénophobie. Le fait que je ne souhaite pas voter ne légitime en rien la xénophobie, ça ce sont vos élucubrations. Un bout de papier tous les 5 ans c'est un début mais ça ne sert pas à grand chose si les autres jours vous ne faites rien pour défendre vos convictions.

          Ou comment te dédouaner et accuser les autres.
          Logique classique de déresponsabilisation : toujours contre, jamais constructif. Juste pour pouvoir se complaire dans sa victimisation alors qu'on a une part de responsabilité.

          Ecoutez, je suis toutes les semaines sur le terrain pour tenter de faire avancer les choses à ma manière pendant que vous êtes là à me dire ce que je dois ou non voter. Qui est le plus constructif ?

          Ce que tu devras dire à tes enfants, c'est que tu n'a pas su prendre tes responsabilités démocratiques quand tu le pouvais, que tu avais 1 voix, et que tu as décidé d'en filer 0.5 à la xénophobie à un moment.

          Encore une fois non, 1 abstention ne fait pas 0,5 voix pour un candidat, c'est mathématiques, 1 abstention fait 0 voix pour l'un ou l'autre des candidats. C'est du niveau CP.

          on est dans un monde où des gens veulent absolument ne prendre aucune responsabilité de la démocratie qu'ils ont, à croire qu'ils veulent une dictature pour pouvoir dire qu'ils ne pouvaient rien faire.

          Comme dit au-dessus, mes responsabilités je les prends régulièrement pendant que vous, vous venez me faire la morale et me rapprocher du FN que je combats chaque jour.

          La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

        • [^] # Re: Commence...

          Posté par . Évalué à -5.

          En meme temps apres ils ne vont pas comprendre pourquoi Melenchon n'est pas adore par le reste des francais. Ils ne veulent pas respecter les institutions francaises et beaucoup de personne y tiennent et sont donc inquietent de voir ce genre de comportement. En realite ils ne voulaient pas d'election, faire un peu comme les primaires de gauche ne pas se presenter et exiger le desistement du candidat pour soi. La Melenchon pensait etre au second tour et pouvoir faire la meme chose face a Le Pen. Le retour a la realite est … difficile et il est mauvais perdant comme ses votants.

          En juin, il y a des elections legislatives. Que pensait vous que sera la position de Macron (si il est elu) sur le sujet. Avec qui il serait plus enclin a faire alliance? Ceux qui l'ont officiellement soutenu contre Le Pen ou les autres? Quel est donc le premier ministre qui sera nommes si il faut des alliances (ce que je crois)? Un qui portera un agenda et qui mettra des ministres du parti qui a soutenu l'election du president (et donc qui a priori peut travailler avec) ou un parti qui ne l'a pas soutenu au second tour?

          Posez vous la question. A mon avis Melenchon a mis un bon coup de couteau sur les idees des insoumis. Quel est son calcul? Que la grogne continue et donc arriver au pouvoir dans 5 ans? Parceque on peut attendre 5 ans naturellement ou un on aurait pu commencer a travailler ensemble.

          Moi je pense que tous les partis on des bonnes et des mauvaises idees et je suis fatigue du vote partisans a l'assemblee et de la polarisation globale de la politique. Nous vivons et habitons tous ensemble merde. Arretons de vouloir imposer et commencons a discuter.

          • [^] # Re: Commence...

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Lol. Tu dis que tu veux qu'on commence tous à discuter, mais dès le début de ton message tu affirmes que les insoumis sont des mauvais perdants. C'est peut-être un peu maladroit comme entrée en matière pour « s'ouvrir à la discussion ».

            • [^] # Re: Commence...

              Posté par . Évalué à -2. Dernière modification le 08/05/17 à 11:08.

              Ouhais mais bon vu que j'ai discute avec pas mal d'entre eux depuis plusieurs semaines qui disaient qu'ils n'irait pas voter au deuxieme tour si c'etait leur candidat, je me suis apercu que c'etait plus une secte qu'autre chose donc je ne parlais pas d'eux c'est comme les votants du FN et de fillon qui ont vote Le Pen, ils sont totalement fermes. Heureusement c'est une minorite de chaque partie et une grande partie sont plus raisonnable et c'est de cela dont je parlais pas des integristes que tu ne feras JAMAIS change d'idee et qui ne bougeront pas d'un iota de leur position. On l'a vu avec les sanders maniac et avec les brexiters, meme le nez dans la m… ils disent que tout va bien et qu'ils ont eu raison de voter (ou pas) comme ils l'ont fait.

        • [^] # Re: Commence...

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Vous (France Insoumise etc)

          Faux. Les abstentionnistes sont un groupe très hétérogène, dont seulement une partie a pu se réclamer Insoumise à un moment où à un autre. Je suis personnellement anarcho-capitaliste. Pas franchement compatible avec les idées d'un Mélenchon ou autre du genre…

      • [^] # Re: Commence...

        Posté par . Évalué à 8.

        Et si Le Pen passe, c'est que la majorité des votants l'auront souhaité. C'est ça la démocratie. Mes gosses sauront me pardonner parce que j'irai les élever loin de ce pays ;). Je leur expliquerai que papa il a voulu d'un monde meilleur et d'un mode de scrutin plus représentatif mais que le reste de la population était bien trop abrutie pour le comprendre.

        Courage, fuyons… Tant mieux si tu as les moyens de pouvoir le faire (tout le monde ne pourra pas). J'espère juste que les autres pays n'auront entre temps élu un dirigeant qui a aussi des idées anti-immigration, ça risquerait de te compliquer la tâche.

        Tu n'es pas d'accord avec le mode de scrutin, moi aussi.
        Pas contre c'est celui en usage et le choix qu'il propose à la fin est binaire. Il n'y a a pas de troisième choix pour donner un autre avis.
        La question est donc bien de choisir, parmi DEUX candidats ayant passer le 1er tour, celui ou celle qui semble le plus qualifié pour "diriger" le pays pendant 5 ans.

        S'ils ne sont ni l'un ni l'autre de ton goût, il y en a forcement un qui a des idées communes avec tes opinions.
        Alors oui, on vote dans ce cas pour le moins pire selon ces critères, c'est probablement le cas des 90 % des votants à part les purs et durs, participants aux mouvements/partis politiques, encartés toussa.

        Jusqu'ici, j'ai toujours voté pour le candidats qui s’approchait le plus de mes idées ou opinions hiérarchisées malgré des divergences sur d'autres sujets (parfois à gauche, parfois à droite).

        En ce qui me concerne, aujourd'hui, il me faut peu de critères pour choisir. Extrême droite == 0, problèmes d'éthiques flagrants ==0 , fuite devant la justice ==0 et s'il en fallait d'autre, je n'ai rien trouvé qui me semble réaliste et plausible dans leur programme.

        De l'autre coté, tout n'es pas rose mais il y a des idées, des vœux de constructions et tout ne sera pas réalisé bien entendu, personne n'est dupe.

        Pour le reste, les élections législatives permettront d'établir une possible alternative pour se faire entendre de nouveau.

        Le jour où un mode de scrutin plus démocratique sera en place du genre plus de 50% de votes blancs -> on recommence toute le processus électoral : ok le vote blanc (pas l'abstention) sera un choix. Et là effectivement, il faut faire pression sur les députés etc.

        Pourquoi ne tapez-vous pas sur la grosse frange Filloniste qui souhaite voter Le Pen ? Ceux-là ils sont moins dangereux que nous ?

        Je ne suis pas d'accord avec leur choix mais ils ont le droit de l'exprimer, ils utilise leur voix alors que le vote blanc n'exprime rien.
        Après évidemment, tu fais comme tu veux mais accepte la critique : ne pas voter n'est pas la solution et de fait ne te donne pas plus le droit de dire que leur vote est dangereux. Si tu votes, tu agis.

        • [^] # Re: Commence...

          Posté par . Évalué à 0.

          Le jour où un mode de scrutin plus démocratique sera en place du genre plus de 50% de votes blancs -> on recommence toute le processus électoral

          Infaisable pour une question de cout. L'argent ne pousse pas sur les arbres et organiser des elections cela coute cher.

          Et puis je veux bien si c'est au premier tour mais au deuxieme tu fais quoi? Tu refais le deuxieme tour? Ou tu recommences le premier? Parceque la cela pose un tres tres leger probleme: PERSONNE ne serait jamais elu.
          Enfin si peut etre car un jour tu aurais suffisemment de personne qui n'irait pas voter du tout que il est possible que une des elections se fasse avec moins de 50% de blancs.
          Pendant ces 4 ans de merdouilles qui est president? Qui fait tourner le pays (ou la commune car cela peut se passer aussi au sein d'une ville ou d'un village).
          C'est totalement delirant comme idee quand on reflechit un peu en fait. C'est amusant mais dans la pratique c'est le meilleur moyen d'amener un dictacteur au pouvoir les gens se desinteressant totalement des votes (qui ne serviraient a rien).

          • [^] # Re: Commence...

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            La Belgique n'a pas attendu 4 ans pour reformer un gouvernement.

            La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

            • [^] # Re: Commence...

              Posté par . Évalué à -3. Dernière modification le 06/05/17 à 10:50.

              Euh …. il me semble bien que si justement cela a pris des annees vers les annees 2007/2008 ca etait bien la merde et c'etait pas une question de vote blanc.

              Je viens de verifier, ils ont eu un gouvernement interimaire pendant plus de 1 ans et des changements tres rapides jusqu'en 2011. Ils ont semble t'il retrouve un peu de stabilite la.

              Donc cela a pris … 4 ans pour avoir un gouvernement stable.

              • [^] # Commentaire supprimé

                Posté par . Évalué à 5.

                Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                • [^] # Re: Commence...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  C'était quand même gênant car le pays ne pouvait pas voter des lois à une période où il fallait le faire rapidement pour s'adapter notamment à la crise économique.

                  Un pays géré par un gouvernement d'affaires courantes, ce n'est pas la mort sur des durées brèves. Cela ne signifie pas qu'il faut le faire, ni le renouveler régulièrement.

                  Il y a déjà assez peu de temps durant une législature complète pour discuter de tous les changements programmés par les candidats.

                  • [^] # Commentaire supprimé

                    Posté par . Évalué à 5.

                    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                    • [^] # Re: Commence...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Bah, non. Le parlement fédéral a voté les lois. Ils n'en ont jamais autant voté que durant cette période.

                      J'ai le souvenir de nombreuses réformes profondes qui n'ont pu être vraiment décidées faute de majorité claire. Notamment sur les retraites. Je me base de souvenir, je ne suis pas belge (ma femme l'est) et cela remonte un peu quand même.

                      Et pour la crise, rétrospectivement, cela a été plutôt une bonne chose au vu de la résistance à la crise de la Belgique : ne rien faire à ce niveau était très bien.

                      Peut être que cela a été une bonne chose de ne rien faire (je ne pense pas que ce soit tellement vrai, mais cela reste une question d'opinions). Cela ne signifie pas que ce sera systématiquement le cas.

                      • [^] # Re: Commence...

                        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                        Notamment sur les retraites

                        Oui mais bon, ça datait d'avant la crise gouvernementale et ce n'était pas si critique que ça de reporter la décision d'un an ou deux. Justement, les points critiques ont été traités. Le point le plus problématique, il me semble, c'était la nomination de haut fonctionnaire, notamment les magistrats, qui n'était plus faite.

                        Après, c'est sûr que le pays tourne mieux avec un gouvernement et on ne s'est pas dit qu'on allait arrêter d'en mettre à la tête du pays. C'est juste que tu ne peux pas comparer à d'autres pays comme la France dans la même situation.

                        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                        • [^] # Re: Commence...

                          Posté par . Évalué à 2.

                          C'est difficile de comparer deux systemes et aujourd;hui j'ai un peu l'impression que beaucoup de monde associe un regime presidentiel democratique avec le model americain ou l'executif est tres puissant. Le modele presidentiel francais est totalement different et les medias jouent aussi leur role dans la desinformation car la campagne presidentielle est axe autour de themes qui ne sont pas du ressort du president (l'economie par exemple).

                • [^] # Re: Commence...

                  Posté par . Évalué à -1.

                  Ce n'est pas moi qui ait pris l'exemple du gouvernement de la belgique… J'ai juste fait remarque que si la belgique n'avait pas de gouvernement pendant longtemps. Et je me souviens tout de meme des journaux tele belges qui a l'epoque rigolait pas vraiment (merci TV5).

          • [^] # Re: Commence...

            Posté par . Évalué à 4.

            Le jour où un mode de scrutin plus démocratique sera en place du genre plus de 50% de votes blancs -> on recommence tout le processus électoral

            Infaisable pour une question de cout. L'argent ne pousse pas sur les arbres et organiser des elections cela coute cher.
            Et puis je veux bien si c'est au premier tour mais au deuxieme tu fais quoi? Tu refais le deuxieme tour? Ou tu recommences le premier? Parce que la cela pose un tres tres leger probleme: PERSONNE ne serait jamais elu.

            Je suis d'accord, c'est loin d'être une solution, C'était juste pour illustrer une alternative où le vote blanc aurait compté.
            J'avais la flemme (et je l'ai toujours) de regarder les différents autres types de scrutins pour en trouver un qui prend en compte les votes blancs.

            Maintenant qu'on a les résultats (au moins partiellement), on sait que ceux qui se sont déplacer pour ne pas voter ont été nombreux (~ 12%) à l'heure actuelle.
            http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/05/07/presidentielle-un-record-de-bulletins-blancs-et-nuls_5123805_4355770.html
            C'est beaucoup et sur un scrutin plus serré, le résultat aurait pu être bien différent.

        • [^] # Re: Commence...

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Je ne suis pas d'accord avec leur choix mais ils ont le droit de l'exprimer, ils utilise leur voix alors que le vote blanc n'exprime rien.

          Si.

          Dans mon cas il exprime : « vous me demandez de choisir entre une politique nouvelle (dans le sens où elle n'a jamais été au pouvoir), ouvertement xénophobe et populiste, et une dans le prolongement de ce qui se fait depuis plusieurs quinquenats et qui a pour conséquence d'augmenter drastiquement le nombre de soutiens pour la politique xénophobe, au point qu'elle représente aujourd'hui environ un électeur qui s'exprime sur 4. A long terme, les deux politiques convergent. J'ai exprimé une attente pour une société différente au premier tour. Cette vision n'est pas partagée par les 2 forces politiques dominantes, alors je vous laisse choisir. »

          Beaucoup de gens ont peur du FN. Et ils veulent qu'on ait les mêmes peurs qu'eux. En attendant, la situation du pays n'est pas la conséquence de la politique du FN, mais ça il faut accepter de l'entendre. Et contrairement à ce qu'on se complaît à croire :

          1. Le racisme n'est pas l'apanage du FN
          2. Les électeurs FN ne sont pas tous des fascistes.

          Il faudra à un moment se poser la question de savoir pourquoi 1/4 des électeurs soutiennent ce parti. Je ne parle pas de « faire barrage » ou d'empêcher d'accéder au pouvoir, mais bien d'attaquer le mal à la racine pour que les électeurs ne votent pas FN (non il n'y a pas 1/4 de fascistes en France).

          Concernant le vote blanc, il y en a certainement qui expriment d'autres idées. Quand il y a un problème de communication, le problème vient rarement d'un seul des interlocuteurs.

      • [^] # Re: Commence...

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Je leur expliquerai que papa il a voulu d'un monde meilleur et d'un mode de scrutin plus représentatif mais que le reste de la population était bien trop abrutie pour le comprendre
        […]
        Vous vous trompez d'adversaires mais je ne vous en veux pas, les médias font leur travail de gavage et les oies vomissent ce qu'on leur donne.

        Pauvres gosses.

        Sincèrement ces journaux, ces commentaires, c'est affligeant. Aucun respect pour ceux qui expriment une opinion différente. C'est ton droit de t'abstenir mais tu devrais éviter de rabaisser (et je suis gentil) ceux qui ont voté par conviction pour Macron.

        Et ce journal est plussé…

    • [^] # Re: Commence...

      Posté par . Évalué à 10.

      dépose un PUTAIN DE VOTE dans l'urne

      Tu sembles oublier que cette injonction marche dans les deux sens et ne change donc rien à la donne…
      On trouve pas mal d'études qui montrent que si les abstentionnistes étaient obligés de voter ils voteraient vraisemblablement dans les mêmes proportions que les votants.

      En revanche, là où l'abstention changerait la donne c'est qu'elle rendrait les résultats plus explicites. Imaginons un deuxième tour où pas un seul électeur n'aurait voté par défaut : Macron 18% Lepen 16% abstention 66%… Nos illustres élus emploieraient le terme démocratie avec un peu plus d'humilité peut-être !

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 06/05/17 à 01:31.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Re: Il est passé l'heure de la fermer, cela nous fera de l'air...

      Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 08/05/17 à 09:20.

      C'est curieux, parce que j'ai l'impression que tous les points que tu mentionnes s'appliquent uniquement à de la pub officielle ou au minimum plus ou moins directement par un candidat, ce qui n'est pas le cas dans ce journal : il dit qu'il est pas content, et savait pas quoi voter ou juste pas voter, ce qui semble le genre de question qu'on a le droit de poser le jour de réflexion (jour un peu absurde d'ailleurs en un certain sens, parce que ça laisse sous-entendre qu'on a pas trop réfléchi avant, comme si un jour de réflexion en plus était censé changer quelque chose). Donc si les articles disent vraiment juste ce qu'il y a dans ces points là, j'ai l'impression qu'on vient d'avoir un cas d'auto-censure inutile.

  • # Pour résumer...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Pour résumer, si on te force à choisir entre une glace au citron et une glace à la bouse de vache, toi tu réponds "Je n'aime pas le citron, du coup je ne sais pas…".

    Intéressant, merci, ça valait le coup de nous éclairer avec ce journal lumineux.

  • # Un peu de lecture

    Posté par . Évalué à 6.

    L’extrême droite au pouvoir en Europe aujourd'hui, pas besoin de chercher très loin, il y a juste à regarder du coté de la Hongrie ou de la Pologne

    https://act.wemove.eu/campaigns/lettre-ouverte

    A toi de voir

  • # Ça devient lourd

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    3 sujets politiques sur Linuxfr.org en 24h pour tenter d'exprimer son opinion pour dimanche. Concertez vous les gars !

    Tu sais bien que je ne voterai jamais Le Pen. Mais pourquoi s'acharner à vouloir promouvoir un néo-libéral comme Macron ?

    Car Le Pen est pire ? Cela me paraît être une raison suffisante.
    Je passe outre sur les adjectifs du style néo-libéral qui n'ont guère de sens, et encore moins pour des politiques français. Macron tout comme Fillon sont des libéraux, mais c'est tout. Et la politique ne se résume pas au point de vue économique.

    Qui serait le plus dangereux à la tête de l'état ?

    Quelqu'un qui a l'opportunité de décrire son programme, de l'expliquer, de rassembler pendant 2h en heure de grande écoute et qui préfère passer son temps à insulter le gars d'en face et de dire des bêtises éhontées (Macron en a dit, mais moins) cela me paraît suffisant pour la considérer comme non présidentiable.

    Sans oublier bien sûr son programme qui est totalement indigeste (celui de Macron n'est pas parfait non plus, mais la comparaison est rapide).

    Malgré que la France ait un régime présidentialiste assez prononcé, quel serait le candidat le plus dangereux à sa tête ?

    On oublie souvent que Constitutionnellement, le président a assez peu de pouvoirs. Cela se manifeste lors des cohabitations où le véritable dirigeant c'est le Premier Ministre.

    Si le gouvernement et le Parlement se couchent devant le président, ils en sont responsables. En soit ils ont largement de quoi contre carrer le président s'ils le souhaitent.

    Et de toute façon je doute qu'en juin nous ayons une majorité nette d'un parti (et de ses alliés). Le risque de cohabitation ou de coalition reste importante ce qui équilibrerait les pouvoirs du président élu.

    Alors que si c'était une présidente xénophobe, que pourrait-elle faire ? Nous combattrions tous contre elles, au parlement, dans la rue, dans la vie. Je ne vois pas ce qu'elle pourrait faire de plus dangereux que lui.

    Macron a globalement a programme assez réversible.
    On peut revenir sur sa réforme des retraite par exemple. Revenir sur la destruction de l'UE ou de l'euro me semble plus compliqué.

    Puis Marine a affiché clairement sa volonté xénophobe, tu en trouves pas que c'est un sujet qui divise la société, qui met en péril la nation française (qui a des valeurs bien plus nobles que cela, du moins je l'espère), qu'elle rejette l'État de droit (on a bien vu sa volonté d'avoir des fonctionnaires et une justice indépendante, lol). On peut continuer longtemps.

    Ces changements me semblent plus profonds, plus graves. Et revenir dessus sera bien plus complexe.

    Quel serait le candidat le plus dangereux face à ça ?

    C'est vrai que Le Pen qui est hostile aux accords de la COP21 de Paris est clairement la candidate pro-environemental.

    Macron n'a pas un programme très pertinent sur ce sujet, c'est évident, il le sait. Il ne propose rien de nouveau, juste poursuivre l'existant. Mais Le Pen semble faire marche arrière ce qui est je pense oui, plus dangereux sur ce point.

    parce que nous n'avons plus d'industrie pour soutenir notre mode de vie sans des payes étrangers lointains

    Toutes les économies sont liées depuis longtemps. Le commerce n'est pas une invention du XXe siècle. Les romains et gaulois ne produisaient pas tout chez eux (déjà car beaucoup de choses dépendaient de ressources locales et sans technologie c'est difficile de cultiver du vin en Grande-Bretagne).

    Et cela n'a pas changé durant le Moyen-Âge ou après, les colonies cela ne te rappelle rien ? On a pris des ressources là bas pour les travailler en Occident, parfois sur place selon le produit.

    La France n'a jamais été autosuffisante sur tout, et je ne connais aucun pays développé l'ayant été dans leur histoire.

    parce que le système financier moderne sanctionnerait tout écart à son dogme

    Ce ne serait pas une sanction, mais une évaluation du risque. La finance investit selon le retour sur investissement. Or une France seule, avec sa monnaie vulnérable et contrôlée par un gouvernement est un risque pour les financiers ou investisseurs. Sans compter les éventuels taxes additionnels pour tout ce qui vient de l'extérieur.

    Donc oui, avec le programme du FN, la France sera moins attractive pour les autres, c'est évident. Et sans y voir un complot mondial contre tout ce qui s'éloigne de la norme qui reste à définir.

    Quel serait donc le plus grand péril dans l'élection à venir ? Je ne sais pas lequel choisir, mais je ne suis pas sûr que celui qu'on désigne comme si évident le soit vraiment.

    Je croyais que tu savais que tu ne voterais jamais Le Pen ? Tu mens dans ton propre journal ?!

    • [^] # Re: Ça devient lourd

      Posté par . Évalué à 3.

      AH MERCI MERCI!

      Depuis le temps que je me tue a expliquer les pouvoirs du president et que les campagnes presidentielles sont totalement a l'ouest car cela ne parle quasiement que de sujet qui sont constitutionnellement reserves au gouvernement et au premier ministre.

      Merci Merci.

      • [^] # Re: Ça devient lourd

        Posté par . Évalué à 3.

        Oui mais non. C'est quand même le président qui choisit un premier ministre pour appliquer un programme (pas forcément celui vendu aux électeurs d'ailleurs) et peut le démettre si ce n'est pas le cas. Certes, l'Assemblée Nationale peut réussir une motion de censure s'il n'y a pas de majorité présidentielle mais de là à dire que le président n'a constitutionnellement aucun pouvoir sur le programme, c'est peut-être aller un peu loin. En tous cas dans la pratique.

        • [^] # Re: Ça devient lourd

          Posté par . Évalué à 3.

          Il choisit le premier ministre dans le parti qui a gagner les legislatives donc il ne choisit pas il nomme. Je ne pense pas que Mitterand ait choisi Chirac par plaisir ni Chirac ait choisi Jospin la aussi par plaisir.

          Dans la pratique, c'est Sarko qui s'est arroge les pouvoir du premier ministre et Hollande a suivit le model.

          Le probleme ce sont les themes de campagnes qui devraient etre bien separe et encore une fois les journalistes ne font pas leur boulot et du coup on attribue des pouvoir au president qui ne sont pas constitutionnels.

          • [^] # Re: Ça devient lourd

            Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 06/05/17 à 10:41.

            Il choisit le premier ministre dans le parti qui a gagné les législatives donc il ne choisit pas il nomme.

            Sauf erreur de ma part, la Constitution ne lui impose pas d'en choisir un soutenu par le parti majoritaire à l'Assemblée. A charge pour ce parti de déposer une motion de censure si ça ne lui convient pas.

            Ok, ça revient finalement au même mais ton commentaire se plaçait sur le terrain de la Constitution.

            Et puis quand bien même, ça reste un choix, pas une désignation. Je vois mal un parti déposer une motion de censure contre un de ses membres au motif que ce ne serait pas celui qu'il aurait choisit lui-même.

            Mais je pense qu'on s'écarte du sujet (mea culpa).

            • [^] # Re: Ça devient lourd

              Posté par . Évalué à 0.

              En gros il a le choix entre le chef du parti qui a gagne les elections et le chef du parti qui a gagne les elections.

              En effet ca c'est du choix… Et legalement parlant le mot choix n'a aucune valeur mais nommer oui donc il nomme.

              • [^] # Re: Ça devient lourd

                Posté par . Évalué à -1.

                2012
                1er ministre: jean marc ayrault
                premier secretaire du ps : martine aubry
                2007
                1er ministre: francois fillon
                president de l'ump nicolas sarkozy
                2002
                1er ministre :Jean-Pierre Raffarin
                presidente du rpr mam

                • [^] # Re: Ça devient lourd

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Faut avouer que Sarko aurait eu du mal awe choisir en tant que premier ministre quand même…

                  Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

      • [^] # Re: Ça devient lourd

        Posté par . Évalué à 2.

        Il ne faut pas oublier les pouvoirs constitutionnellement réservés au président et ne pas oublier que le président est irresponsable devant les assemblées alors qu'il a le pouvoir de dissolution.
        Et si le parlement l'emmerde trop et qu'il ne veux pas dissoudre il pourra toujours avoir recours aux pouvoirs exceptionnels prévus par l'article 16.

        • [^] # Re: Ça devient lourd

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Il ne faut pas oublier les pouvoirs constitutionnellement réservés au président et ne pas oublier que le président est irresponsable devant les assemblées alors qu'il a le pouvoir de dissolution.

          Le pouvoir de dissolution n'est pas magique. On l'a vu en 1997.
          La dissolution est un risque pour le président, si les politiques et le peuplent n'approuvent pas ce choix, la cohabitation aura lieu et le président pourra aller se faire voir. Chirac n'a pas pu faire grand chose lors de son premier mandat, c'est Jospin qui avait l'initiative.

          Et si le peuple donne raison au président en donnant une majorité en faveur du président, c'est que le peuple l'a voulu, ce n'est donc pas une dictature.

          Et si le parlement l'emmerde trop et qu'il ne veux pas dissoudre il pourra toujours avoir recours aux pouvoirs exceptionnels prévus par l'article 16.

          Les pouvoirs exceptionnels ne peuvent pas être accordés par le simple fait que le Parlement n'est pas sympa avec lui. Déjà parce que cela ne colle pas avec la Constitution, et que de toute façon cet article 16 nécessite un accord parlementaire.

          Bref, oui notre président a des pouvoirs, mais il y a beaucoup de contre pouvoirs. Et en cas de cohabitation cela se voit, le président se résume à un chef des armées et à un diplomate. Après le Parlement, ou le gouvernement, peuvent lui en accorder plus (quand c'est le chef de file de leur parti politique) mais constitutionnellement, cela ne repose sur rien. C'est très fragile comme pouvoir.

    • [^] # Re: Ça devient lourd

      Posté par . Évalué à 2.

      Le terme de néolibéralisme désigne aujourd'hui un ensemble multidimensionnel d'analyses d'inspiration libérale – ou supposées telles – qui partagent un socle d'idées communes :

      • de façon critique : la dénonciation du développement excessif de l'État-providence dans les pays développés après 1945 et de l'accroissement des interventions publiques dans l'économie
      • de façon positive : la promotion de l'économie de marché au nom de la liberté de l'individu et de l'efficacité économique ;
      • et qui prennent des orientations politiques communes, prônant la dérégulation des marchés (qui doivent se « réguler eux-mêmes » par le jeu de la concurrence et des « lois du marché ») et la disparition progressive du secteur public au profit du privé.

      Bon, Wikipédia n'est pas forcément une référence, et il est clairement dit que le sens du terme a varié dans le temps. Dire que cela ne s'applique pas aux politiques Français c'est un peu comme dire que la définition s'arrête aux frontières ? Ou bien il n'y a effectivement personne qui n'a cette vision de la société en France ?

    • [^] # Re: Ça devient lourd

      Posté par . Évalué à 3.

      Je passe outre sur les adjectifs du style néo-libéral qui n'ont guère de sens

      Si, ça a un sens. Contrairement au libéralisme classique qui veut réduire au plus possible les pouvoirs de l'État, le néo-libéralisme considère que le libre marché a besoin d'être soutenu par une instance régulatrice. On retrouve cette idéologie dans l'action de la Commission Européenne, sorte d'hydre bureaucratique émettant quantité de régulations au service de la « concurrence libre et non faussée ».

      Macron, comme l'aile dominante du PS, est exactement dans cette idéologie. Si tu veux approfondir cette question, je te suggère l'Illusion du Bloc Bourgeois, aux éditions Raisons d'Agir.

  • # Apprendre de l'histoire...

    Posté par . Évalué à 10.

    Alors que si c'était une présidente xénophobe, que pourrait-elle faire ? Nous combattrions tous contre elles, au parlement, dans la rue, dans la vie. Je ne vois pas ce qu'elle pourrait faire de plus dangereux que lui.

    Je ne t'expliques pas combien de gens ici aux US qui supportaient Sanders ont dit exactement la même chose à propos de Trump-Clinton.

    Aujourd'hui à peu près tous ceux là, notamennt ceux d'entre eux qui ont :
    - de la famille du moyen-orient
    - de la famille qui n'a pas tous ses papiers en règle
    - des antécédents de santé genre cancer, césarienne,…
    - des enfants qui vont bientôt entrer à l'école
    - envie que l'environnement soit sauvegardé

    sont absolument tous en train de se mordre les doigts jusqu'à la moelle de n'avoir pas voté Clinton, car Trump a été élu, et il est effectivement en train de détruire la vie de plein de gens, les règles protégeant l'environnement, le système éducatif, le système de santé… et les dommages qu'il est en train de commettre ne vont pas subitement se règler le jour après qu'il soit destitué, cela va être des dommages sur le long terme.

    Alors non vraiment, faut arrèter avec l'idiotie de Macron/LePen = Charybde/Scylla , ce n'est absolument pas le cas.

    • [^] # Re: Apprendre de l'histoire...

      Posté par . Évalué à 2.

      Et ses petits soldats sont à l'oeuvre sur Twitter avec #Macronleaks.
      Ils veulent nous refaire le même coup. Montrons leur que nous ne sommes pas dupes.

      Et tous les soutiens de Wikileaks et de son combat pour la transparence devraient plutôt se demander pourquoi rien n'est sorti sur Trump et Le Pen.
      Le posts sur Twiiter ne trompent plus personnes, vu comme ils sont orientés. Wikileaks ne lutte pas pour la liberté mais bien pour le fascisme

      • [^] # Re: Apprendre de l'histoire...

        Posté par . Évalué à 0.

      • [^] # Re: Apprendre de l'histoire...

        Posté par . Évalué à -1.

        Wikileaks lutte pour qui le paie et leur donne 15 minutes de gloire regulierment (enfin a Assange).

        Et pour tous ceux qui supportent les Sanders et Melanchon, peut etre devriez vous vous poser la question sur pourquoi ce sont des Poutine (fortune estime a des milliards), Erdogan (encore un grand oublie de wikileak et fortune de plusieurs milliards), Trump (ruine avant les elections probablement mais la ca va mieux), Murdoch le magna australien la encore un milliardaire sont derriere le Brexit, les Trump et les Le Pen de facon coherente. Je peux vous garantir que ce n'est pas pour votre bien.

  • # Emmanuel Macron travaille pour la France ou les États-Unis ?

    Posté par . Évalué à -4. Dernière modification le 06/05/17 à 08:27.

    Je ne voterai pas pour Emmanuel Macron qui a facilité la vente de notre fleuron français Alstom à General Electric :

    https://www.youtube.com/watch?v=dOnGH9v-oIA

    On se demande si Emmanuel Macron travaille pour la France ou les États-Unis ? Je ne peux pas voter pour un homme qui ne se bat pas pour défendre les intérêts de la France. Donc merci de respecter mon vote blanc.

  • # L’un est douteux, l’autre l’est totalement

    Posté par . Évalué à 6.

    Je ne vois pas ce qu'elle pourrait faire de plus dangereux que lui.

    Ce que fait Erdogan est un bon exemple d’un gouvernement d’extrême droite : purge dans l’administration… mettre ses amis aux manettes… répression… association avec les religieux… bridage de la presse et du web…
    Non merci. Très peu pour moi.

    Qui détruit la planète, les éco-systèmes […]  ?

    La surpopulation.
    La plupart des religieux étant des natalistes forcenés, Le Pen et son combat contre le «grand remplacement» sont la pire des solutions.

    passage au franc

    C’est un autre problème. On peut vouloir l’indépendance de la France sans tomber dans la xénophobie. Il y a d’autres partis que le FN pour ça. Donc, non, même si on est eurosceptique.

    Sur quel point le FN apporte-t-il des réponses crédibles?
    À ma connaissance, sur rien… Même sur leur cœur de cible, ils sont mauvais. Même sur ce qu’ils pourraient faire correctement, ils ne prennent pas la peine de faire des réponses cohérentes… ils s’en foutent. Ce sont des trolls xénophobes qui appâtent les électeurs mal informés avec des conneries.

    Quant à Macron, je n’attends pas grand-chose de lui, mais à mes yeux il a le bénéfice du doute. Pas un gros doute, mais bon, sait-on jamais?… Une bonne surprise n’est pas impossible, même si elle est improbable.

    moins pire

    «Il faut insistir sur l’apprendage du français», même au FN apparemment…

    • [^] # Re: L’un est douteux, l’autre l’est totalement

      Posté par . Évalué à -3.

      Quant à Macron, je n’attends pas grand-chose de lui, mais à mes yeux il a le bénéfice du doute. Pas un gros doute, mais bon, sait-on jamais?… Une bonne surprise n’est pas impossible, même si elle est improbable.

      En meme temps il y a assez peu de doute sur sa politique (dans les limites que lui donne la constitution):

      • pro-europeens (tant mieux)
      • anti vise expansioniste de poutine.

      A part ca on va voir comment il va gerer les degats que l'autre andouille americains va faire mais bon ca c'est du "damage control".

    • [^] # Re: L’un est douteux, l’autre l’est totalement

      Posté par . Évalué à -5.

      A toi aussi ton post a ete considere comme ne faisant pas plaisir aux trolls russes. Peut etre parceque tu parlais de son pote erdogan?

  • # l'industrie

    Posté par . Évalué à 6.

    parce que nous n'avons plus d'industrie pour soutenir notre mode de vie

    Peut-être qu'il faudrait chercher autre chose que l'industrie pour soutenir notre mode de vie ? On dépense de l'argent et de l'énergie pour essayer de préserver des emplois qui finissent à terme par disparaître, à essayer de les garder un peu plus longtemps, quitte à bloquer indirectement la création des emplois du futur. Si on utilisait cet argent et cette énergie pour créer les emplois de demain, de préférence moins pénibles, faciliter l'accès aux formations, réfléchir à comment inciter les entreprises à s'implanter dans toutes les régions, faire du social pour ceux qui se retrouveraient malgré tout au chômage ? Si on réfléchissait même à avoir une répartition des richesses qui ne serait pas basée uniquement sur le travail, à récolter le fruit d'un travail qu'on délèguerait de plus en plus à des robots ?

    • [^] # Re: l'industrie

      Posté par . Évalué à 3.

      De tout de facon ce sont des conneries. Les allemands ont toujours une industrie et des lois sociales proches des francaises. La difference c'est que les dirigeants d'entreprises allemandes ne semblent pas courir de facon systematique apres le profit a court terme. On peut appeler ca du patriotisme ou de la vision a long terme.

  • # Résultats et fin

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Résultats 2ème tour :
    - 43,63% Macron
    - 22,42% Le Pen
    - 25,38% Abstention
    - 6,34% Blanc
    - 2,24% Nul

    Ce qu'il faut retenir :
    - Même avec un front Républicain, Macron n'a pas réussi à réunir la majorité des électeurs français.
    - Il y a plus d’abstentionnistes que de Lepenniste.
    - Record de la Vème République en terme de votes blancs.
    - Record de la Vème République en Abstention + Blanc + Nul (33,96%)
    - Record de la Vème République en Blanc + Nul (8,58%)
    - Record d'abstention depuis 1969.

    Source :
    http://elections.interieur.gouv.fr/presidentielle-2017/FE.html

    La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

    • [^] # Re: Résultats et fin

      Posté par (page perso) . Évalué à -5. Dernière modification le 08/05/17 à 08:23.

      Même avec un front Républicain

      NDA s'est allié avec MLP pour de bas calculs politiques
      Mélenchon a "oublié" le front républicain pour de bas calculs politiques
      Une tonne de "ténors" LR ont sous-entendu préférer MLP
      Il n'y a pas eu de front républicain, au contraire, et c'est plutôt un exploit qu'il soit arrivé à autant malgré tout ce que les "ni-ni" qui banalisent la xénophobie (oui, c'est bien de ça qu'on parle : de gens qui se disent contre la xénophobie mais la banalisent, la font passer pour juste un détail, à la comparer à un désaccord économique) ont pu mentir (car c'est aussi de ça qu'on parle : la plupart des gens qui "détestent à mort" Macron ont un bon paquet de préjugés sur son programme et bizarrement j'ai constaté un refus de dialogue quand on montre la vérité, genre qu'il n'y a pas ce qu'ils pensent qu'il y a, à des gens qui ne veulent pas voir autre chose que le diable dans ce qui n'est pas leur poulain, pour trouve un "ennemi" afin de ne pas se rendre compte avoir fait fausse route).

      Il y a plus d’abstentionnistes que de Lepenniste.

      On peut être abstentioniste et Lepenniste, ce n'est pas incompatible, donc? Tu sais juste que 33% des gens se sont tu lorsqu'on leur a demandé si la xénophobie les dérange (et bon, on connait l'adage "qui ne dit mot consent"…). Surtout si on regarde que d'habitude il y a déjà ~20% qui ne viennent jamais.
      Bizarre, tu ne dis pas "Il y a plus d’abstentionnistes que de Mélenchonistes" (alors que c'est tout aussi vrai, juste plus déplaisant pour toi), ni "Il y a plus de Macronistes que de Mélenchonistes" (idem), comme par hasard tu manipules les chiffres pour t'auto-convaincre de ce que tu aimes, mais n'en fait aucune analyse factuelle (saloperie de démocratie où les gens peuvent être plus nombreux à ne pas aimer ce que tu aimes que de l'aimer).


      Dans 5 semaines rebelote, peut-être que le peuple aura encore plus compris le jeu électoraliste du roi Mélenchon (tiens, bizarre il a retrouvé sa voix hier soir, se présentant comme première opposition alors qu'il n'a encore une fois pas été capable d'être plus intéressant que MLP), et l'enverront encore plus bouler (ça a l'air bien parti vu que Mélenchon n'arrive déjà pas à se mettre en phase avec le PC ou les verts, c'est dire sa non capacité à rassembler, juste à foutre le bordel)
      Parce que bon, un jour il faudra peut-être arrêter avec cet "anti" non constructif, et chercher à être constructif.

      Allez, on est reparti pour 5 semaines, où plein de monde n'ayant pas réussi à convaincre au premier tour de la présidentielle (le 2ème tour ne comptant pas, soyons clair la dessus : c'était du vote contre la xénophobie et non de soutiens à la politique de l'autre, tout le monde le sait à part ceux qui veulent jouer au ni-ni boudeur) va dire qu'il représente le vrai peuple. Faut faire malgré ça, il parait… Des fois on se demande comment la démocratie tient, avec tous ceux qui veulent la détruire quant le résultat ne leu convient pas.

      • [^] # Re: Résultats et fin

        Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 08/05/17 à 09:10.

        Zenitram fait du Zenitram.

        Il n'y a pas eu de front républicain, au contraire, et c'est plutôt un exploit qu'il soit arrivé à autant malgré tout ce que les "ni-ni" qui banalisent la xénophobie (oui, c'est bien de ça qu'on parle : de gens qui se disent contre la xénophobie mais la banalisent, la font passer pour juste un détail, à la comparer à un désaccord économique) ont pu mentir (car c'est aussi de ça qu'on parle : la plupart des gens qui "détestent à mort" Macron ont un bon paquet de préjugés sur son programme et bizarrement j'ai constaté un refus de dialogue quand on montre la vérité, genre qu'il n'y a pas ce qu'ils pensent qu'il y a, à des gens qui ne veulent pas voir autre chose que le diable dans ce qui n'est pas leur poulain, pour trouve un "ennemi" afin de ne pas se rendre compte avoir fait fausse route).

        Il y a bien eu un front Républicain, il faut arrêter de nier : PS et LR ont appelé à voter Macron, quand bien même quelques têtes LR ont sous-entendu voter différemment, l'appel du parti était clair. FI n'a appelé aucun vote mais Mélenchon a dit qu'il voterait contre Le Pen. Quand deux des trois principales forces de paysage politique appellent à voter pour Macron et que la dernière ne donne aucune consigne en sous-entendant voter contre Le Pen, on peut parler de front Républicain oui. Il n'était pas aussi puissant que celui de 2002 mais dire qu'il n'y a pas eu de front Républicain c'est commencer le débat par un biais.

        On peut être abstentioniste et Lepenniste, ce n'est pas incompatible, donc?

        L’abstentionnisme de par sa nature, ne montre aucun soutient à aucun candidat. On ne parle pas de "et si", on parle de chiffres factuels. Les chiffres montrent que 34% des gens ne soutiennent ni Le Pen, ni Macron, rien d'autre.

        Bizarre, tu ne dis pas "Il y a plus d’abstentionnistes que de Mélenchonistes" (alors que c'est tout aussi vrai, juste plus déplaisant pour toi), ni "Il y a plus de Macronistes que de Mélenchonistes" (idem), comme par hasard tu manipules les chiffres pour t'auto-convaincre de ce que tu aimes, mais n'en fait aucune analyse factuelle (saloperie de démocratie où les gens peuvent être plus nombreux à ne pas aimer ce que tu aimes que de l'aimer).

        Encore une fois, tu fais l'erreur de me coller une étiquette France Insoumise que je n'ai pas, à partir de là tu peux bien dire que je manipule n'importe quoi mais j'ai été abstentionniste au premier ET au deuxième tour et je constate que l'abstentionnisme a fini en deuxième position au premier ET au second tour. Pourquoi me parler de Mélenchon ? C'est toi qui essaye d'orienter tes écrits en fonction des opinions politiques que tu veux m'attribuer (et que pourtant je me défends d'avoir depuis le début du journal). C'est toi qui veut absolument m'attribuer une étiquette Mélenchonniste, pour une raison que j'ignore. C'est toi qui fait une fixation sur Mélenchon alors que tu pourrais également me demander de comparer avec les autres candidats. Balaye devant ta porte cher Zenitram.

        Je présente des chiffres de manière factuelle par rapport aux deux candidats du second tour. Je n'ai aucun raison de parler de Mélenchon, d'Asselineau, de Poutou, d'Arthaud, de Lassale, de Cheminade, de Fillon, de Dupont-Aignan et de Hamon, ce n'est pas l'actualité. Si tu veux lire mon débrief' du premier tour, tu le trouveras facilement sur Internet à l'aide des données croisées me concernant (et tu remarqueras que j'ai bien parlé de la supériorité de l'abstentionnisme face à tous les candidats sauf Macron, Mélenchon compris).

        Les deux candidats étant Macron et Le Pen au second tour, je mets en opposition les chiffre avec Macron et Le Pen.

        Allez, on est reparti pour 5 semaines, où plein de monde n'ayant pas réussi à convaincre au premier tour de la présidentielle (le 2ème tour ne comptant pas, soyons clair la dessus : c'était du vote contre la xénophobie et non de soutiens à la politique de l'autre, tout le monde le sait à part ceux qui veulent jouer au ni-ni boudeur) va dire qu'il représente le vrai peuple. Faut faire malgré ça, il parait… Des fois on se demande comment la démocratie tient, avec tous ceux qui veulent la détruire quant le résultat ne leu convient pas.

        Si tu crois que je veux la détruire alors sois tu n'as pas lu le moindre de mes messages, sois tu es d'une Zenitram mauvaise foi incroyable. Je propose des solutions pour la rendre plus représentative de l'opinion des citoyens et par conséquent, de rendre tout son sens au mot "démocratie" (littéralement le partage du pouvoir par le peuple).

        La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

        • [^] # Re: Résultats et fin

          Posté par . Évalué à -5.

          Finalement, à quoi ça sert de t'enflammer sur le sujet, alors que le paysage politique ne t'intéresse pas ?

          • [^] # Re: Résultats et fin

            Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 08/05/17 à 10:27.

            Le paysage politique ne m'intéresse peut-être pas en l'état actuel mais la politique (précisément la démocratie) en elle-même oui.

            Tout comme les aubergines ne m'intéressent pas mais la gastronomie oui.

            La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

            • [^] # Re: Résultats et fin

              Posté par . Évalué à -1.

              Ok. Par contre ne t'étonne pas que les autres interprètent ton vote à ta place: vu que tu n'as rien exprimé, les autres s'en chargent pour toi. Ca a toujours été comme ça en politique… et même ailleurs.

              • [^] # Re: Résultats et fin

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                J'ai exprimé le fait que je ne soutenais ni Macron, ni Le Pen, personne n'a a interpréter mon vote, il est parfaitement clair à ce niveau là.

                Est-ce que tous les votants pour Macron sont des personnes convaincues par son programme ou est-ce qu'elles ont voté contre la xénophobie ? Vous n'en savez rien. Et vous ne pouvez pas le savoir avec le scrutin uninominal à deux tours, il mesure très mal l'opinion de chacun des participants. Vous ajoutez une pomme avec un kilomètre et vous dites que ça fait deux. Ca n'a aucun sens.

                Pour comprendre tout le paradoxe de la chose, je vous invite à regarder cette intervention de Rida Laraki (directeur de recherche au CNRS en informatique au Laboratoire d'Analyse et Modélisation de Systèmes pour l'Aide à la Décision) :
                https://www.youtube.com/watch?v=ODuPoepQ1tY

                La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

            • [^] # Re: Résultats et fin

              Posté par . Évalué à 8.

              J'ai longtemps été de cet avis, mais avec l'âge j'ai gagné en maturité et je me rends compte que c'est vraiment simpliste comme opinion.

              Bien préparées, les aubergines ça peut être excellent.

      • [^] # Re: Résultats et fin

        Posté par . Évalué à 6.

        Tu sais juste que 33% des gens se sont tu lorsqu'on leur a demandé si la xénophobie les dérange (et bon, on connait l'adage "qui ne dit mot consent"…).

        Ce n'est absolument pas la question posée : c'est toi qui comme d'habitude interprète les choses à ta façon et réduit la question à ce qui l'arrange.

        Il s'agit de l'une des questions posées, pas LA question posée. LA question posée est plutôt : quel candidat avec quel programme voulez-vous au pouvoir pendant 5 ans ?

    • [^] # Re: Résultats et fin

      Posté par . Évalué à 2.

      Il faut quand même être un sacré révisionniste pour affirmer que les abstentions et les nuls doivent être comptabilisées contre Macron.

      Autant pour les blancs je veux bien admettre que les gens ont explicitement décidé de dire qu'aucun candidat ne les satifaisait (mais ils n'ont pas compris la question qui était "quel est votre candidat préféré" et non "quel candidat aimez-vous").
      Pour les nuls, une bonne partie doit être imputable à de sinples erreurs (deux bulletins macron dans une enveloppe, c'est nul je crois), mais on doit pouvoir à la rigueur les ranger dans la même catégorie que les blancs.

      Mais pour les abstentions, je pense qu'une bonne partie c'est juste "oups, j'ai oublié", ou bien "il y a un week-end de trois jours, tant pis pour le vote".

      En sortant ces abstentionistes du total, on arrive à 58.47% pour Macron, 30.04% pour Le Pen, 8.50% de blancs, et 3% de nuls.

      • [^] # Re: Résultats et fin

        Posté par (page perso) . Évalué à 0. Dernière modification le 08/05/17 à 10:56.

        Etant donné que l'abstentionnisme atteint un taux record inégalé depuis 1969 et qu'en général il recule au second tour par rapport au premier tour (sauf ici), il serait bien d'en tirer des conclusions :

        • La première étant que vous vous permettez de déduire quelque chose dont le scrutin uninominal à deux tours ne permet pas de faire. Vous ne pouvez pas savoir qui a "oublié" ou qui s'est réelle abstenu par contestation.
        • La seconde étant que les tendances étant à l'opposée de ce que l'on connait (augmentation des votes blancs, abstentions et nuls au deuxième tour par rapport au premier avec en plus des taux records sous la Vème République) nous laisse deviner qu'il y a une réelle défiance envers les deux candidats du second tour par rapport à d'habitude.

        Vous avez le droit de "penser". Mais vous ne pouvez pas affirmer. Simplement parce que les tendances ne vont pas dans votre sens.

        Les abstentions, blancs, nuls sont à comptabiliser contre Macron ET Le Pen pour être tout à fait honnête intellectuellement.

        La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

        • [^] # Re: Résultats et fin

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Les abstentions, blancs, nuls sont à comptabiliser contre Macron ET Le Pen pour être tout à fait honnête intellectuellement.

          Pour les abstentions, pas vraiment.
          Étant donné qu'il y avait beaucoup d'abstentionnistes au premier tour (qui l'ont probablement été au second) et que manque de bol, le 2e tour s'est déroulé durant un weekend de trois jours ce qui augmente la probabilité d'avoir une partie des abstentionnistes qui ont préféré faire autre chose que de voter.

          Et les nuls par définition ne sont pas des bulletins valides, difficile de savoir si tous l'ont fait par contestation ou qu'ils ont merdé en mettant leur bulletin.

          Bref, tu ne peux réellement t'exprimer pour eux. Seuls les blancs ont exprimé quelque chose contre Macron et Le Pen.

        • [^] # Re: Résultats et fin

          Posté par . Évalué à 3.

          Un autre facteur favorisant l’abstention au 2nd tour : un week end de 3 jours (tout le monde ne s’embête pas à faire une procuration malheureusement).
          Après, je ne sais pas s'il y a eu d'autres 2nd tour ayant eu lieu sur un week end prolongé dans le passé, mais cela serait intéressant de comparer.

        • [^] # Re: Résultats et fin

          Posté par . Évalué à -2.

          Les abstentions, blancs, nuls sont à comptabiliser contre Macron ET Le Pen pour être tout à fait honnête intellectuellement.

          Déjà, pour être honnête intellectuellement, il faudrait que seuls les blancs soient comptabilisés contre Macron et Le Pen. Pour le reste:

          • les nuls sont surtout des erreurs, donc impossible de savoir
          • l'abstention n'est ni contre, ni pour. Les deux résultats lui conviennent. En l'occurrence, Macron.

          Mais à quoi ça sert ? Il faut choisir une personne, et au 2nd tour c'est un choix binaire. Qu'il ait fait 50,001% ou 85% ne change rien au fait qu'il doit maintenant avoir des députés pour voter ses lois. En plus, et tu le dis toi-même, face à une Le Pen son pourcentage est encore moins significatif.

          Toute la soirée d'hier on a entendu "Macron a été élu avec une marge confortable, c'est bon signe pour les législatives". Personnellement, je ne vois pas le lien !

          • [^] # Re: Résultats et fin

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Pour les abstentions et les nuls, nous ne savons rien vous et moi au sujet de la motivation des pratiquants. La seule chose que l'on sait, c'est que ces deux valeurs ont progressé entre le premier et le second tour jusqu'à atteindre des valeurs records alors que généralement elles baissent.

            Concernant les votes blancs, ils ont également suivi la même tendance de hausse et obtenus des chiffres records et ça semble clair pour tout le monde que ceux-là ont choisi ni Macron, ni Lepen.

            Ce sont les seules choses dont nous pouvons, vous et moi, être certains. Le reste sont des théories, que ce soit la théorie du week-end de trois jours, la théorie du rejet des deux candidats…

            Un autre facteur favorisant l’abstention au 2nd tour : un week end de 3 jours (tout le monde ne s’embête pas à faire une procuration malheureusement).
            Après, je ne sais pas s'il y a eu d'autres 2nd tour ayant eu lieu sur un week end prolongé dans le passé, mais cela serait intéressant de comparer.

            J'avoue ne pas l'avoir pris en compte et ne pas savoir si cela a déjà eu lieu par le passé mais je pense effectivement que ce serait intéressant de savoir.

            Mais à quoi ça sert ? Il faut choisir une personne, et au 2nd tour c'est un choix binaire. Qu'il ait fait 50,001% ou 85% ne change rien au fait qu'il doit maintenant avoir des députés pour voter ses lois. En plus, et tu le dis toi-même, face à une Le Pen son pourcentage est encore moins significatif.
            Toute la soirée d'hier on a entendu "Macron a été élu avec une marge confortable, c'est bon signe pour les législatives". Personnellement, je ne vois pas le lien !

            Bien entendu, ça ne change rien à son accession au poste de président de la République Française. J'essaye par ces chiffres de mettre en avant l'absurdité de la représentativité des candidats via le scrutin uninominal à deux tours. Rida Laraki l'a déjà fait mieux que moi mais c'est toujours intéressant de pouvoir le transposer sur un cas d'actualité.

            Cela dit, je ne vois pas non plus le lien avec le fait que Macron ait été élu avec une telle marge et le fait que cela puisse être bon signe pour les législatives. Le socle de votants pour Macron était de 18,19% au premier tour, sur les 25,44% supplémentaires qui lui ont apporté son soutient au second tour il est impossible de savoir combien ont réellement adhérer et combien ont simplement voté contre Le Pen.

            Je pense au contraire que ce score si faible face à Le Pen ainsi que la forte concentration d'abstentions+blancs+nuls sont des indicateurs plutôt inquiétants pour les législatives. Si on ajoute à ça le fait que selon les sondages, Macron est celui qui a le plus joui de l'effet "vote utile" au premier tour, rien n'est moins sur concernant le résultat futur des législatives.

            Maintenant nous verrons si la tendance se confirme ou non dans un mois.

            La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.