Journal PowerShell sur Linux

Posté par . Licence CC by-sa
31
19
août
2016

Bizarre,

Personne ne s'y est collé, alors je fais suivre la nouvelle pour ceux qui sont vraiment en vacances :-)
PowerShell devient Open Source (Licence MIT) et est disponible pour Linux. Les sources sont disponibles sur GitHub, et des paquets sont proposés pour les dernières distributions Ubuntu et Centos. Microsoft poursuit donc sa politique d'ouverture du code sur des produits phares de son catalogue.

Quelques liens :

Jusqu'où ira Microsoft avec Linux ? La société va-t-elle devenir multi OS ? Peut-on imaginer un Windows 30 sur un noyau Linux :-) ?

  • # Zuper !

    Posté par . Évalué à 10.

    Est-ce que la fonctionnalité de mise à jour forcée automatique vers Windows 10 est incluse ?

    BeOS le faisait il y a 15 ans !

  • # GNU/Windows

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Au passage, le contraire est désormais aussi possible. Bash peut être installé nativement (à la Wine) sur Windows 10 depuis la mise à jour d'août.

    C'est toujours en bêta, mais c'est rigolo d'avoir apt et les dépôts de Canonical sur Windows.

  • # Random OS generator

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Peut-on imaginer un Windows 30 sur un noyau Linux

    On a déjà GNU/Linux, Linux pas GNU, GNU pas Linux (avec Hurd), GNU/BSD (avec Debian), et probablement d'autres, en attendant le Windows/Linux voire le Windows/GNU/Linux.

    • [^] # Re: Random OS generator

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Il n'y a pas de noyau Linux dedans, donc ça serait plutôt un "Ubuntu GNU/Windows"? Mais il faudra l'expliquer aux gens de Microsoft qui n'ont pas trop bien compris et parlent de Linux sur Windows, alors que Linux est justement le seul morceau des systèmes GNU/Linux qu'ils n'utilisent pas!

      • [^] # Re: Random OS generator

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Ils n'utilisent pas Linux mais on fait une API compatible avec Linux (à la base pour faire tourner les applis Android).

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Random OS generator

      Posté par . Évalué à -2.

      Ce sera un Windows/Linux.

      Ils feront le même constat que Apple il y a 20 ans : ils ne savent pas développer un noyau stable alors autant s’appuyer que quelque chose d'éprouvé. Ça coûte moins cher et c'est pas ça qui est visible du client.

      • [^] # Re: Random OS generator

        Posté par . Évalué à 9.

        Le noyau NT est pourtant très stable depuis au moins Windows NT 4 …?

        "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

  • # Ca manque de Romulans

    Posté par . Évalué à 3.

    Powershell, ça n'a aucun intérêt, j'attends l'ouverture de IE pour un prochain journal dans la série.

  • # Bien

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Microsoft me surprend de + en +.

    Je n'aime pas powershell mais j'apprécie le geste, sous licence MIT en plus :)

    svn is the IE6 of version control

  • # Powershell et cURL - mauvaise volonté

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je trouve effarant que deux journaux de deux personnes différentes relaient sans analyse ni critique la propagande médiatique de Microsoft. Sans même parler des nombreux scandales qui les animent et des nombreux outils que Microsoft met en œuvre pour assurer son hégémonie, la libération de Powershell a déjà engendré un premier scandale : des alias intégrés à Powershell empêchent systématiquement l'utilisation de cURL et wget.

    Les quatre lignes de code de Powershell qui détruisent toute possibilité d'utiliser wget et cURL de prime abord sont les suivantes :

    new SessionStateAliasEntry("wget",
        "Invoke-WebRequest",   "", ScopedItemOptions.AllScope),
    
    new SessionStateAliasEntry("curl", 
        "Invoke-WebRequest",   "", ScopedItemOptions.AllScope),
    

    Le développeur principal de cURL, Daniel Stenberg, raconte sur son blog :

    Il y a déjà un certain temps, nous avons reçu des rapports de bugs d'utilisateurices confus⋅es qui ne pouvaient pas utiliser curl depuis leurs terminaux PowerShell, et il ne nous a pas fallu bien longtemps pour nous rendre compte que Microsoft avait enregistré des alias pour curl et wget. Les alias invoquaient la commande "Invoke-WebRequest" dès que curl ou wget était entré. (…)

    Invoke-WebRequest n'est bien sûr en rien similaire à curl ou wget et ne supporte aucune de leurs paramètres de ligne de commande, ou quoi que ce soit d'autre. Ces alias n'aident donc vraiment pas les utilisateurices. Personne voulant utiliser curl ou wget n'est aidé par ces alias, et les gens qui ne connaissent pas curl et wget n'utiliseront pas ces alias. Ils étaient et demeurent inutiles. (…)

    De retour dans le présent : Microsoft a publié le code source de Powershell hier. J'ai donc soumis un Pull-Request demandant la suppression des alias. C'est un minuscule patch de 4 lignes. Il a fallu beaucoup plus de temps pour git clone le dépôt que pour appliquer le patch et soumettre le pull request!

    Ça leur a pris 34 minutes pour fermer le pull request :
    « Ces alias existent depuis plusieurs releases. Les supprimer casserait la rétrocompatibilité. »
    (…)

    Encore une fois, Microsoft a fait tourner la machine de comm' et se retrouve propulsé sauveur de l'humanité, alors que nous parlons bien évidemment d'un business aux pratiques condamnable eu égard à l'éthique, sans même parler de la loi : surveillance généralisée (assumée publiquement depuis Windows 10), menottes numériques (secure boot, CLUF, numéros de license) . Apparemment, on avait encore besoin d'une piqûre de rappel ! Microsoft, c'est pas des gentils : s'ils distribuent du code, c'est pour se racheter une image auprès des développeurs, et il semblerait qu'il y en ait assez, même sur LinuxFR, pour mordre à l'hameçon.

    Mort à Microsoft, et à tout le Business. Vive la coopération libre et volontaire !

    Le pull-request en quesiton

    • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

      Posté par . Évalué à -1.

      C'est n'importe quoi. Quand bash ou zsh ont un builtin qui remplace un outil des coreutils, il faut aussi crier au scandale ?
      Là il ne s'agit pas d'avoir un nouveau shell sous linux, mais d'avoir une compatibilité avec le langage de script pour améliorer la portabilité des logiciels sur linux. Ça réduit la marche pour un logiciel en .Net pour son installation sur linux.

      Il n'y a aucune raison d'utiliser PowerShell comme un shell sous linux et même sous windows il est très peu utiliser comme shell interactif.

      C'est vraiment ridicule comme « scandale », Debian renomme des outils pour ce genre de chose par exemple (ou maintiens des patchs s'il faut). Qu'un développeur de curl veuille se faire mousser c'est une chose, mais bon…

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Ça réduit la marche pour un logiciel en .Net pour son installation sur linux.

        C'est faux. Vu que Invoke-WebRequest ne parle pas du tous les mêmes paramètres que curl ou wget, ça n'assure absolument aucune fonctionnalité.

      • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

        Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 21/08/16 à 17:26.

        Qu'un développeur de curl veuille se faire mousser c'est une chose, mais bon…

        Ce n'est pas tout à fait cela. La présentation de cmal est loin d'être neutre, et il ne s'est pas limité au simple travail de rapporteur : je n'ai pas pour habitude de tirer sur le messager, mais là il s'est abstenu de rapporter la totalité des faits et cela sans doute à dessein (comme son recours à l'écriture « inclusive » dans sa traduction qui ne se trouve pas dans l'original en anglais).

        Le billet de blog se conclue ainsi :

        To be honest, I didn’t expect them to merge it easily. I figure they added those aliases for a reason back in the day and it seems unlikely that I as an outsider would just make them change that decision just like this out of the blue.

        But the story didn’t end there. Obviously more Microsoft people gave the PR some attention and more comments were added. Like this:

        “You bring up a great point. We added a number of aliases for Unix commands but if someone has installed those commands on WIndows, those aliases screw them up.

        We need to fix this.”

        So, maybe it will trigger a change anyway? The story is ongoing…

        Traduction libre :

        Pour être honnête, je ne m'attendais pas à ce qu'ils fusionnement sans difficulté. Je m'imagine qu'ils ont ajouté ces alias avec raison dans le passé, et il semble peu probable que moi, en tant que personne externe, je les ferais changer cette décision de but en blanc.

        Mais l'histoire ne s'arrête pas ici. Évidemment certains personnes, chez Microsoft, ont porté une attention à cette proposition et d'autres commentaires ont été ajouté. Comme celui-ci :

        « Vous touchez un point important. Nous avons ajouté de nombreux alias pour les commandes Unix mais si quelqu'un a installé ces commandes sur Windows, ces alias les écrasent.

        Nous devons fixer cela. »

        Donc, peut-être cela amènera un changement, qui sait ? L'histoire continue…

        Le graissage est de moi dans la traduction. Cela étant, la PR a été refusée pour des raisons de compatibilité ascendante, mais ils sont conscients du problème et réfléchissent à un moyen de corriger cela. Ce n'est pas un refus de principe, mais la proposition est contraire à leurs procédures internes pour incorporer de telles modifications :

        We are rejecting this PR as it introduces "Unacceptable Changes", see our breaking change contract.

        If you disagree with this resolution, you will need to start an RFC
        cf la réponse à la requête de tirage

        Traduction libre :

        Nous rejetons cette PR car elle introduit des « changements inacceptables », voir notre contrat pour les changements incompatibles.

        Si vous êtes en désaccord avec cette décision, vous devez ouvrir une RFC.

        Pour ce faire un avis complet, et personnel, sur le sujet m'est avis qu'il vaut mieux aller lire le billet de blog ainsi que la discussion sur github. ;-)

        On peut noter, dans une volonté de résoudre le problème, cette solution temporaire proposée :

        THIS IS NOT A FIX - but if you want to get rid of them for now, you can just add the following to your profile:
        Remove-Item Alias:Curl
        Remove-Item Alias:WGet

        Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières.

        • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

          Posté par (page perso) . Évalué à -10.

          La présentation de cmal est loin d'être neutre, et il ne s'est pas limité au simple travail de rapporteur : je n'ai pas pour habitude de tirer sur le messager, mais là il s'est abstenu de rapporter la totalité des faits et cela sans doute à dessein

          Tout à fait. J'ai donné mon avis sur la question, dans un commentaire à mon nom, citant fidèlement des extraits du post de Daniel Stenberg, en sélectionnant les bouts qui me paraissaient pertinents (marquant des « (…) » pour indiquer des coupes).

          Je n'ai pas fait part de la "solution" proposée visant à supprimer les alias au lancement du shell, car cela ne constitue pas un fix. En effet, cela ne permet pas aux gens installant curl de pouvoir l'utiliser sur Powershell sans modifier leur configuration Powershell (fonctionnement attendu d'un shell quand tu places un nouveau programme dans ton PATH).

          (comme son recours à l'écriture « inclusive » dans sa traduction qui ne se trouve pas dans l'original en anglais).

          Ma traduction est fidèle à l'article original. Déjà, parce qu'elle est fidèle au sens, indépendamment de l'usage des pronoms.

          Ensuite, parce que l'article original ne fait précisément pas usage de pronoms genrés. Une traduction masculinisée serait donc au contraire non-conforme à la version originale.

          Je te mets au défi de trouver un passage genré dans l'article d'origine (même dans les passages que je n'ai pas cités).

          Pour ce faire un avis complet, et personnel, sur le sujet m'est avis qu'il vaut mieux aller lire le billet de blog ainsi que la discussion sur github. ;-)

          Tout à fait. J'ai d'ailleurs à dessein publié les liens vers les deux dans mon commentaire original ;-)

          • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

            Posté par . Évalué à 10.

            Ensuite, parce que l'article original ne fait précisément pas usage de pronoms genrés. Une traduction masculinisée serait donc au contraire non-conforme à la version originale.

            Oui, c'est sur qu'en anglais, il va avoir du mal a faire usage de pronoms genrés, vu que ca existe pas.

            Avec un raisonnement pareil, on va s'amuser pour traduire quoi que ce soit… Si tu traduit un texte de l'hébreu vers le français, tu omets les voyelles sous prétexte qu'il n'y en a pas dans le texte original? Et quand tu traduit depuis l'allemand, t'inventes des déclinaisons parce qu'elles sont dans le texte original?

            Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

            • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

              Posté par . Évalué à 10.

              Ah, et non, ta traduction n'est pas fidèle. Mais alors pas du tout.
              Que tu veuilles militer pour le féminisme, ou quelque chose d'approchant, te regardes, et c'est ton droit et ton choix.

              Par contre ajouter une teinte de militantisme a un texte écrit dans une langue qui ne peut même exprimer ce problème (ce qui nie donc toute possibilité que l'auteur original ait voulu employer ce ton militant), c'est clairement pas être fidèle.

              J'en veut pour preuve qu'on est là à troller langue française, et que je doute que qui que ce soit ayant lu le blog original se sente motive pour un troll maître capello.

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

              • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                Posté par (page perso) . Évalué à -10. Dernière modification le 22/08/16 à 13:35.

                Ah, et non, ta traduction n'est pas fidèle. Mais alors pas du tout.

                En quoi ? Je te mets au défi de trouver un contresens dans ma traduction.

                a un texte écrit dans une langue qui ne peut même exprimer ce problème (ce qui nie donc toute possibilité que l'auteur original ait voulu employer ce ton militant)

                L'Anglais est également concerné par le genre dans la langue (et donc par le language non sexiste), contrairement par exemple au Finnois ou au Hongrois qui n'utilisent pas de formules genrées.
                cf. mon précédent commentaire

                Quant à prêter bien malgré lui des intentions à l'auteur, voici ce qu'il écrit concernant le féminisme (traduction de la conclusion) :

                J'ai un fils et une fille − illes sont encore jeunes et inconscient⋅e⋅s de ce genre de différences et problèmes. J'espère que je serai capable de les motiver, pousser, et élever de façon égale. Je ne veux pas vivre dans un monde où ma fille aura du mal à s'intégrer dans la Tech juste parce que c'est une fille.

                Donc la prochaine fois que ça te prend de venir troller en commentaires, essaye au moins de savoir de quoi et de qui tu parles. Sinon, vielle technique des chaumières : tourne bien ton clavier cinq fois dans ta bouche avant de publier.

                PS: Tu remarqueras que ma traduction inclue ici des formules genrées, là où le texte original dépeint explicitement le genre des personnages.

                • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                  Posté par . Évalué à 10.

                  En quoi ? Je te mets au défi de trouver un contresens dans ma traduction.

                  L'auteur n'a justement pas choisi ce genre d’écriture qui n'est pas seulement une fantaisie lexicale, mais bel et bien un marquer de reconnaissance entre copains militants style altermondialiste. Ca n'est clairement pas la volonte de l'auteur sur cet article de faire de la propagande (s'il en fait par ailleurs, je n'en sais rien). Il est malhonnete de faire croire que ces ecritures sont de lui alors qu'il ne les a pas ecrites.

                  PS: Tu remarqueras que ma traduction inclue ici des formules genrées, là où le texte original dépeint explicitement le genre des personnages.

                  Et donc tu te permet de faire une transformation significative de ses propos en lui prêtant des causes et des combats qu'ils ne partagent pas… et qu'il n'a pas choisi d'exprimer dans ce texte. C'est sincèrement un procédé assez détestable moralement de venir mentir sur une traduction.

                  • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                    Posté par (page perso) . Évalué à -10.

                    L'auteur n'a justement pas choisi ce genre d’écriture qui n'est pas seulement une fantaisie lexicale

                    L'auteur semble à première vu n'avoir pas de parti pris sur cette question. Pourtant, tu remarqueras que son article fait des circonvolutions intéressantes pour éviter d'introduire un biais eu égard au genre de ses lecteurices/utilisateurices.

                    Vouloir m'empêcher d'utiliser des formulations neutres au motif que l'auteur désapprouve, alors même que son texte original fait de même et que l'auteur s'est déjà attaqué à la culture patriarchale dans le milieu IT, c'est plus que limite.

                    Je n'ai prêté aucune intention − de plus que ce qu'il a dit − à l'auteur, ni dans mes traductions, ni dans les textes autour. Toi en revanche, tu lui prêtes l'intention de refuser catégoriquement l'emploi du langage non-sexiste : où sont tes preuves ?

                    un marquer de reconnaissance entre copains militants style altermondialiste

                    Ton "style altermondialiste" est en fait adopté par de dangereux anarcho-syndicalistes tels que les gouvernements de Belgique et de Suisse (francophones). C'est d'ailleurs à l'occasion des RMLL 2012 à Genêve en demandant mon chemin dans un office de tourisme, que j'ai entendu parler pour la première fois de telles pratiques (y'avait des guides de « langue épicène » placardés partout).

                    Il est malhonnete de faire croire que ces ecritures sont de lui alors qu'il ne les a pas ecrites.

                    Qu'est-ce qu'il n'a pas écrit ? Il a employé le mot "users" qui peut désigner à la fois des utilisateurs et des utilisatrices. C'est une information qui se perd dans le Français académique (« utilisateurs » introduisant l'éventualité qu'il n'y ait pas d'utilisatrices), et que j'ai retranscrit fidèlement.

                    Et donc tu te permet de faire une transformation significative de ses propos

                    Non. Encore une fois, ni toi ni personne d'autre dans ces commentaires n'a été capable de me citer ne serait-ce qu'un passage de ma traduction qui serait infidèle à la lettre ou à l'esprit de l'original.

                    venir mentir sur une traduction

                    C'est bon t'es content ? Tu m'as traité de menteur/manipulateur pour la troisième fois de ton commentaire. Maintenant, on peut essayer d'avoir des arguments ou t'as décidé que de toute façon j'étais un odieux connard qu'il faut venir troller ?

                    • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                      Posté par . Évalué à 9.

                      Vouloir m'empêcher d'utiliser des formulations neutres au motif que l'auteur désapprouve, alors même que son texte original fait de même et que l'auteur s'est déjà attaqué à la culture patriarchale dans le milieu IT, c'est plus que limite.

                      L'auteur ne fait des formulations de type he/she mais contourne le problème de manière élégante. Une traduction juste et pertinente aurait été de faire de même que l'auteur.

                      Il y a une vraie différence de position entre choisir des formes neutres qui contournent le problème tout en respectant la langue comme l'auteur et choisir des formes inclusives comme tu le fais. Je pense qu'il est important de rester fidele a la volonté de l'auteur quand on traduit un texte, quoiqu'on en pense.

                      C'est d'ailleurs à l'occasion des RMLL 2012 à Genêve en demandant mon chemin dans un office de tourisme, que j'ai entendu parler pour la première fois de telles pratiques (y'avait des guides de « langue épicène » placardés partout).

                      Ecoute, je vis en Suisse, et je peux t'assurer que c'est loin d'etre une pratique generalisee. Tu es peut etre tombe sur un fonctionnaire qui profite de ses heures de travail et de sa position pour faire du militantisme, mais il n'est pas bien normal de subir les avis politiques de tout le monde quand on rentre dans une administration ou un service public. Heureusement, ce genre de cas est a ma connaissance assez exceptionnel et doit le rester.

                      Non. Encore une fois, ni toi ni personne d'autre dans ces commentaires n'a été capable de me citer ne serait-ce qu'un passage de ma traduction qui serait infidèle à la lettre ou à l'esprit de l'original.

                      On arrete pas de t'expliquer qu'il y a une vraie attitude différente de fond entre utiliser une forme inclusive et utiliser des forme neutre. Tu as toi meme admis avoir pris des libertes par rapport a la traduction…

                      • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                        Posté par . Évalué à 5.

                        L'auteur ne fait des formulations de type he/she mais contourne le problème de manière élégante.

                        Forcément, c'est écrit au pluriel. Il n'y a rien d'élégant la dedans. C'est de l'anglais de base.

                    • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                      Qu'est-ce qu'il n'a pas écrit ? Il a employé le mot "users" qui peut désigner à la fois des utilisateurs et des utilisatrices. C'est une information qui se perd dans le Français académique (« utilisateurs » introduisant l'éventualité qu'il n'y ait pas d'utilisatrices), et que j'ai retranscrit fidèlement.

                      Faut je pense être assez atteint pour voir, dans un contexte générique que "utilisateurs" puissent éventuellement exclure les femmes du lot. Il semble assez évident ici que cela inclut tout le monde. Je ne sais pas dans quel monde / univers tu vis, mais le français utilisé par tout le monde (ou presque) est suffisamment explicite là dessus et tout le monde considérera la phrase ainsi.

                    • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                      Posté par . Évalué à 7.

                      Vouloir m'empêcher d'utiliser des formulations neutres

                      Le style inclusif n'est pas neutre. T'inventes des mots qui n'existent pas, et viole les règles de grammaire. C'est même le but, attirer l'attention sur le marqueur. A moins que trouvés utilisateurices élégant, et là je sais plus quoi dire.

                      Pourtant, tu remarqueras que son article fait des circonvolutions intéressantes pour éviter d'introduire un biais eu égard au genre de ses lecteurices/utilisateurices.

                      Quelle circonvolution? Avec citation à l'appui stp.
                      Parce que sont texte, c'est de l'anglais le plus basique, il parle d'un groupe, de personnes indéfinies, d'une entreprise et de technologie, qui sont tous neutre en anglais. Même s'il voulait utilisait des marqueurs, il ne pourrait pas - l'anglais ne pas physiquement pas exprimer de genre dans ce texte sans violer les règles de grammaires.

                      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                      • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                        Posté par . Évalué à 10.

                        D'ailleurs on ne peut s'empêcher de remarquer que le masculin est mis avant le féminin dans son mot inventé, sans doute une façon de placer le mâle en avant, on pourrait supposer la réalisation d'acte inconscient dans son esprit ;)

                        Cette personne aurait du, superposer les deux formes afin de les positionner sur un pied d'égalité, car on ne peut les écrire l'un? au dessus de l'autre (façon exposant/indice), car ce serait faire preuve d’inacceptable domination

                        On devrait écrire utilisat???s, en attendant d'avoir les caractères permettant de superposer les forme :D.

                        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                  Posté par (page perso) . Évalué à 9. Dernière modification le 22/08/16 à 15:02.

                  Sinon, vielle technique des chaumières : tourne bien ton clavier cinq fois dans ta bouche avant de publier.

                  Tu veux dire ta clavière ?

                  Et la technique, elle est vieille, ou vieux ? Quid du chaumier ? Il faut vous le dire en finnois ou en hongrois, que si vous pensez que le français est "sexiste" (pff) c'est que basiquement, pour faire rapide (et poli) vous ne le connaissez pas ?

                  PS: Tu remarqueras que ma traduction inclue ici des formules genrées, là où le texte original dépeint explicitement le genre des personnages.

                  Inclut. Et ce que tu fais (au mépris de tous) n'est pas une traduction, mais une translittération.

                  (soupir)

                  • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                    Posté par (page perso) . Évalué à -10.

                    Tu veux dire ta clavière ?

                    Non. Personnellement, je me fous du genre accordé aux objets, bien que l'héritage greco-latin du français puisse révéler des travers patriarchaux ancestraux à l'existence même du Français, dont les linguistes-sociologues se délectent tant.

                    Ce qui m'importe, c'est de respecter les personnes dans leur intégrité, c'est à dire de désigner les personnes comme elles l'entendent :

                    • je ne me permettrais pas d'appeler un policier "mon pote" (en plus, si c'est un policier, ça peut pas être mon pote pour des raisons que Michel Foucault se fera un plaisir de t'expliquer)
                    • je ne me permettrais pas d'appeler une femme (qu'elle soit trans* ou cis) "il", contrairement à de nombreuses personnes malveillantes
                    • je ne me permettrais pas de faire rentrer tout un groupe dans un moule: dire « hé les mecs » pour s'adresser à un groupe de gens de genre divers est à peu près aussi progressiste et consistent que s'adresser à un groupe de gens de toutes les couleurs en disant « hé les blancs »

                    C'est plus clair ?

                    Il faut vous le dire en finnois ou en hongrois, que si vous pensez que le français est "sexiste" (pff) c'est que basiquement, pour faire rapide (et poli) vous ne le connaissez pas ?

                    Je connais pas trop mal la langue française merci, et des gens qui s'y connaissent bien mieux que moi planchent sur ces questions. Voici trois articles qui abordent d'aspect très différents le sexisme inhérent à notre langue commune :

                    Et ce que tu fais (au mépris de tous) n'est pas une traduction, mais une translittération.

                    C'est faux, comme expliqué dans les deux articles vers lesquels tu linkes (visiblement, sans les avoir lus) :

                    La translittération est l'opération qui consiste à substituer à chaque graphème d'un système d'écriture un graphème ou un groupe de graphèmes d'un autre système, indépendamment de la prononciation. Elle dépend donc du système d'écriture cible, mais pas de la langue.

                    • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                      Posté par (page perso) . Évalué à 8. Dernière modification le 22/08/16 à 16:24.

                      C'est plus clair ?

                      Non. tu mélanges tout, usage et convention, sans parler des familiarités ou de l'humour, enfin c'est le brol, quoi. Ne pas se comporter en grossier imbécile peu se faire en n'importe quelle langue. Il est communément admis chez les gens bien que c'est l'individu lui-même qui décide de comment il s'appelle, et de comment il souhaite qu'on s’adresse à lui. Tout ça, c'est du bon sens. Ça n'a rien à voir avec cette ingénierie sociale violente qu'est le fait de décider arbitrairement de bricoler la langue dans son coin sur des postulats à tout le moins douteux.

                      C'est faux, comme expliqué dans les deux articles vers lesquels tu linkes (visiblement, sans les avoir lus) :

                      Elle dépend donc du système d'écriture cible, mais pas de la langue.

                      Yep. Et la forme "confus⋅es" (c'est juste un exemple) ne fait pas partie du système d'écriture cible, last time I checked. Sur cette simple page de journal, tu utilises des formes contradictoires, je veux dire, tu n'est déjà pas cohérent avec toi-même, ce qui est quand même un peu flippant - pense "exemples de code dans un README" - nul besoin de s'envoyer de lourds pensums de linguistique pour savoir qu'on n'invente pas une langue comme ça.

                    • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                      Posté par . Évalué à 10.

                      C'est plus clair ?

                      Si je puis me permettre… (sans trop me faire insulter)
                      Non je ne comprends pas trop. Il me semble que les travers que tu reproche ne sont que le reflets de problèmes sociologiques.

                      Prenons un exemple qui ne soit pas linguiste. Si on veux qu'il y ai autant d'infirmières que d'infirmiers. Avant d'essayer d'imposer la parité, il faut d'abord se demander si on a bien cette parité dans les amphis de ces formations.

                      Quand tu parle par exemple des trans et du fait d'être malveillant si on les appelles « il », personnellement je n'en ai jamais rencontré et je serais bien embêter à savoir s'il faut dire « il », « elle » ou une quelconque autre invention.

                      C'est l'évolution de la société qui pourra changer la langue. L'inverse me plaît assez moyennement puisque ça me rappel juste des techniques de novlangue (mais je suis pas linguiste, hein ?).

                      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                      • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                        Posté par (page perso) . Évalué à -3.

                        Réponse un peu longue pour essayer de clarifier les choses.

                        TLDR: Merci, ça fait plaisir d'avoir un interlocuteur qui n'est pas tout à fait de mauvaise foi ;-)

                        Non je ne comprends pas trop. Il me semble que les travers que tu reproche ne sont que le reflets de problèmes sociologiques.

                        Tout à fait ! Historiquement, le contrôle de l'Église catholique sur la langue française à partir du Moyen-Âge.
                        (pour le détail, ce sont des considérations sociologiques mais des problèmes sociaux, pas l'inverse ;))

                        Avant d'essayer d'imposer la parité, il faut d'abord se demander si on a bien cette parité dans les amphis de ces formations.

                        Ça aurait du sens, en effet. Mais du coup, les gens qui cherchent à mettre en place la parité (à part les politicard⋅e⋅s qui récupèrent ça pour leur campagne) s'intéressent moins au chiffre exact de la répartition qu'aux mécaniques sous-jacentes à notre société (institutions, structures) qui y amènent.

                        Je suis personnellement assez critique de la parité, qui est encore une autre problématique. C'est à mon sens un outil à double-tranchant ; selon comment c'est mis en place, ça peut aussi bien résorber des inégalités rapidement (et ensuite être supprimé parce que y'en a plus besoin), ou alors cristaliser des catégorisations sociales (forcer tout le monde à être traité comme homme ou femme, et plus comme une personne).

                        Après, il semble par l'expérience que cela ait des résultats positifs. Par exemple dans les nouvelles formes d'organisations sociales qui se mettent en place au Kurdistan (face à l'État Islamique d'une part et à l'État fasciste turc de l'autre). Si t'es curieux sur ce qui se passe par là-bas, Kedistan est une très bonne publication d'analyses (très critiques) et d'actualités Kurdes.

                        Quand tu parle par exemple des trans et du fait d'être malveillant si on les appelles « il », personnellement je n'en ai jamais rencontré et je serais bien embêter à savoir s'il faut dire « il », « elle » ou une quelconque autre invention.

                        Ben ça dépend des gens. Personnellement, j'utilise le pronom iel, mais je ne me froisse pas si quelqu'un utilise au premier abord un autre pronom (il ou elle).

                        Ce n'est ni ridicule ni gênant de demander à quelqu'un les pronoms qu'ille emploie, ni de donner spontanément les siens. Exactement comme pour le nom. Après, si quelqu'un s'habille et se comporte de façon ostentatoirement féminine ou masculine, ça pourrait compréhensiblement la contrarier de lui demander.

                        Mais il n'y a ni honte ni gêne à demander ou à se laisser corriger si on a mal supposé. En faire tout une affaire à coup d'excuses plates risquerait au contraire de vous mettre toi et ton interlocuteurice mal à l'aise.

                        Il faut bien garder en tête que ce n'est qu'un pronom, c'est à dire une part minuscule mais non-négligeable de l'identité que tu présentes au monde qui t'entoure. C'est un peu comme ton nom (fut-ce un prénom ou un pseudonyme), c'est une information peu significative par rapport à ce que tu es et ce que tu fais, mais c'est une part intégrante de ta personne et il serait sympa que les autres le respectent en tant que tel.

                        Du coup, un peu comme quand quelqu'un écorche ton nom, il y a peu de chance que tu te sentes particulièrement agressé. Mais si quelqu'un semble le faire consciemment, tu risques très vite de t'énerver ou d'être mal à l'aise.

                        Dans mon expérience très personnelle (et très privilégiée, ayant des proches très compréhensif⋅ve⋅s), j'ai à peu près autant de problèmes à expliquer mon pronom (iel) aux gens que mon nom (cmal).

                        C'est l'évolution de la société qui pourra changer la langue. L'inverse me plaît assez moyennement puisque ça me rappel juste des techniques de novlangue (mais je suis pas linguiste, hein ?).

                        Le langage influence-t-il la culture ou la culture influence-t-elle le langage ? Probablement un peu des deux. Un article de l'Express vers lequel je linkais tout à l'heure contient des pistes d'analyses sur cette question.

                        Les langues évoluent qu'on le veuille ou non, même celles qui ont été perçues par leur contemporain⋅e⋅s comme parfaites voire naturelles, comme il y a quelques milliers d'années le sanskrit, le latin et le grec, ou plus récemment l'anglais et le français à l'heure du colonialisme.

                        Du coup, la question n'est pas tant de savoir si on est en train de modifier la langue (et de si ça peut avoir un impact sur la société), mais plutôt : quel impact sur notre société peut avoir tel ou tel changement dans notre langue ?

                        À ce propos, je suis très inquiet de l'usage fait de mots tels que "vidéoprotection", "vigipirate" (traduction française de « Big Brother is watching you »), ou encore "terrorisme" (qui change de définition et de visage à peu près tous les 20 ans depuis le 19ème siècle).

                        Quand je réfléchis, en revanche, aux possibilités (en terme de contrôle social) apportées par l'usage de formulations neutres, par contre, je suis vraiment en rade ;-)

                        Mais ton inquiétude est saine : il faut rester vigilant par rapport à ce qu'on essaye de nous faire gober. Typiquement, les politiques d'inclusion libérale (que je suis loin de défendre) peuvent servir de prétexte à une légitimation de certaines mécaniques d'oppression.

                        Par exemple, aux USA, le cas de Chelsea Manning qui a été instrumentalisé (notamment par Hillary Clinton) pour redorer le blason de l'armée auprès des communautés queer/LGBT.

                        En France, où nos journaux sont capables de pondre des pages sur le racisme et la violence systémique (mais pas forcément systématique) de la police aux États-Unis, on nous dit qu'ici c'est différent et que les accidents et suicides sont fréquents par chez nous (par hasard, pile le jour où les caméras du comissariat marchent pas). Et encore, ça c'est quand on ne s'amuse pas à inventer aux victimes des explosifs et des comportements violents.

                        Aujourd'hui, l'étiquette "féministe" est revendiquée et instrumentalisée par notre gouvernement qui se prétend socialiste. Mais toute analyse sociologique un tant soit peu conséquente saura faire la critique, non du féminisme en tant que champs d'analyse, mais des différents courants politiques qui le traversent, et notamment aujourd'hui du féminisme libéral (typiquement blanc) dont les seules préoccupations sont les salaires et le harcèlement de rue, qui sont avec un peu de recul des problèmes de riches, considérant les conditions des femmes prolétaires (en France et ailleurs).

                        Pour le coup, j'ai été plus clair ?

                        • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                          Posté par . Évalué à 9.

                          Pour le coup, j'ai été plus clair ?

                          Oui et non.

                          Finalement à te lire dans ce message, je ne suis pas convaincu qu'il y ait nécessairement des désaccords politiques fondamentaux entre nous. Tout au moins, je ne vois pas comment tu as pu arriver à cette conclusion. Ce que je reprochais, pour ma part, à ton commentaire initial est que si l'on en transcrit la méthode dans le domaine politico-juridique, la forme de ton message s'apparente grandement à un procès d'intention, une présomption de culpabilité, une instruction uniquement à charge avec pour sentence la mise à mort (même si, cela s'entend, elle se situe sur un plan symbolique et non physique).

                          Je me suis alors permis de signaler que Daniel Stenberg, alors qu'il est lui même partie prenante dans l'affaire, avait pourtant lui-même signaler des éléments à la décharge de Microsoft en les introduisant par un To be honest. C'était là un signe de probité intellectuelle de sa part qui n'apparaissait pas dans les extraits que tu as choisis; et je suis désolé de te le dire, mais cette probité te faisait défaut dans les propos que tu as tenus en ton nom. Tu trouveras peut être que je m'attache trop à la forme, mais c'est lié à mon champ d'étude : je suis un formaliste pur jus, et le choix de mon pseudonyme n'est pas étranger à cela.

                          Pour l'autre point, je ne suis toujours pas convaincu de la pertinence de cette écriture dite inclusive. Pour prendre, par exemple, le billet sur cafaitgenre.org. L'article est, je le reconnais, fort intéressant et bien argumenté mais l'auteure renvoie vers des recommandations de l'office québecois de la langue française dans son paragraphe sur les noms et adjectifs épicènes et la féminisation des déterminants. Mal lui en a pris, si je puis dire. Outre le fait que le lien ne renvoie pas à ce qu'elle indiquait, il m'a même mené jusqu'à des recommandations qui plaident contre vous deux : les graphies tronquées

                          Les formes tronquées, c’est-à-dire modifiées par l’emploi de différentes marques graphiques (parenthèses, trait d’union, barre oblique, point, virgule) ou encore par le recours à la majuscule, sont fortement déconseillées.

                          La façon d’écrire les noms féminins et les noms masculins est très importante puisqu’elle contribue à rendre la lecture facile ou difficile. Toute irrégularité, tout écart par rapport à la graphie habituelle d’un mot gêne la lecture et nuit à la compréhension. Il faut donc écrire en entier les formes masculine et féminine des mots.

                          S'en suit une série d'exemples de graphies à éviter. Je t'accorde qu'il n'aborde pas le cas du point médian, mais il souffre du même défaut que les autres : il gêne la lecture et nuit à la compréhension.

                          N'ayant pas le temps de développer plus mon propos, je conclurais, moi aussi, par un entretien d'un linguiste français sur le site de l'Express : Imposer sa langue, c'est imposer sa pensée. J'en retirerais cette réponse qu'il fait au journaliste quand ce dernier est étonné du reproche d'imprecision fait à la langue anglaise :

                          Voyez la diplomatie, avec la version anglaise de la fameuse résolution 242 de l'ONU de 1967, qui recommande le "withdrawal of Israel armed forces from territories occupied in the recent conflict". Les pays arabes estiment qu'Israël doit se retirer "des" territoires occupés - sous-entendu : de tous. Tandis qu'Israël considère qu'il lui suffit de se retirer "de" territoires occupés, c'est-à-dire d'une partie d'entre eux seulement.

                          L'exemple ne sera pas sans te rappeler le « we got bug reports from confused users » de l'article de Daniel Stenberg. Vois tu, il n'y a pas que des problèmes d'ambiguïté sur les genres, ceux sur les nombres peuvent être lourds de conséquence. Et là, cette guerre tue réellement des hommes, des femmes et des enfants.

                          Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières.

                    • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                      Posté par . Évalué à 10.

                      je ne me permettrais pas d'appeler un policier "mon pote" (en plus, si c'est un policier, ça peut pas être mon pote pour des raisons que Michel Foucault se fera un plaisir de t'expliquer)

                      J'adore comment respect pour toi est synonyme de "mort à Microsoft" et l'assimilation de tout un corps de métier à des salauds. C'est magique.
                      Et si c'était une blague (ce qui est pas clair du tout, et a priori pas le cas vu le contexte de tes messages au dessus), non seulement elle est pas drôle, mais elle est completement déplacée dans cette discussion.

                      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                    • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 22/08/16 à 17:08.

                      je ne me permettrais pas d'appeler un policier "mon pote" (en plus, si c'est un policier, ça peut pas être mon pote pour des raisons que Michel Foucault se fera un plaisir de t'expliquer)

                      J'ai (au moins) deux potes policiers, n'en déplaise à Michel (sacré Michel) ; on s'égare vraiment loin de /home dans ce genre d'argumentaire ; prend-le facile.

                      (« ille » en français)

                      En quoi, pardon ? Et bien sur, jamais de lien sur une quelconque page de doc ; un peu (beaucoup) comme les virus.

                      • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                        Posté par (page perso) . Évalué à -7.

                        (sacré Michel)

                        Du coup, tu postes sans argumenter un lien vers une vidéo d'un « cercle philosophique » d'extrême-droite (le cercle Aristote), qui se réunissait par exemple chez Serge Ayoub ? Aujourd'hui, leur article-phare en page d'accueil est : Plaidoyer pour une peine capitale, « un livre qui ne plaira pas au syndicat de la magistrature, toujours prêt à défendre les criminels contre les victimes qui osent réclamer justice ».

                        Le même méchant Syndicat de la Magistrature qui défend les méchants crypto-terroristes des Internets aux côtés de FDN, LQDN… Par exemple contre la LOPPSI, contre le PJL Renseignement, contre le PJL Terrorisme…

                        Nous avons visiblement un écart de références et d'opinions politiques (quoi que, j'ai de la famille estrosiste qui s'entendrait bien avec toi), mais toutes considérations à part, la critique de Michel Foucault m'y semble assez creuse après dix minutes d'écoute.

                        J'ai (au moins) deux potes policiers

                        Ça peut arriver à tout le monde d'avoir des potes flics. Ça peut même arriver à pas mal de monde de devenir flic. La critique de la police en tant qu'organe de contrôle social et de répression n'est pas axée sur l'idée que tous les gens qui deviennent flic sont des dangereux fascistes (bien qu'il y en ait une part), mais sur l'analyse des structures-mêmes de la police (ou de n'importe quel autre corps autoritaire) qui dépersonnalisent ses agent⋅e⋅s qui deviennent alors le bras armé de l'État dans ses opérations de maintien de l'ordre, qu'elles consistent à abattre quelqu'un de véritablement dangereux, ou à foutre des familles entières à la rue.

                        Les flics apprennent alors à mettre leurs émotions, leurs idées, leur personne, de côté au profit des ordres qu'ils reçoivent. C'est d'ailleurs là une des manifestations totalitaires les plus visibles de notre société, et qui n'est pas sans conséquences. Nombreux sont les flics poussés à la dépression et au suicide par le décalage extrême entre leur mission de protection des populations, et les ordres liberticides et souvent violents qui leur sont communiqués. S'ajoute à cela l'impossibilité de dénoncer et d'empêcher la corruption (pourtant endémique) et les violences de collègues trop zélés qui aiment tabasser du bougnoule en garde à vue.

                        Du coup, « Tous les flics sont des salauds/bâtards » ne veut pas dire qu'individuellement toute personne ayant pris part un jour ou l'autre à des activités policières sont condamnées à être de mauvaises personnes, loin s'en faut. C'est simplement rappeler que la police ne défend pas les opprimés, ne l'a jamais fait et ne le fera jamais. Parce que quand des ordres illégaux qui mettent en danger des personnes précaires arrivent, ils se rangeront toujours du côté de l'ordre, comme leur formation leur a appris. Et parce que même si un ou deux enragent, la pression sociale finira par les faire rentrer dans le rang.

                        C'est par exemple ce qui s'est passé pas très loin de chez moi le 31 décembre dernier, quand la police a mis à la rue une mère et deux enfants, en pleine trève hivernale, alors que la mère venait de tout perdre (et ne pouvait donc plus payer le loyer).

                        Et aux personnes tentées de répondre que je suis bien content quand les flics viennent pour me protéger (en cas d'agression, de cambriolage), sachez que ce n'est vraiment pas le cas. Les seules fois où j'ai vraiment manqué de bras pour empêcher une agression violente, c'était en présence de policiers :

                        • une fois, alors que des gens armés de barres de fer menaçaient des voisins à moi (et démolissaient leur porte pour leur faire la peau), le GIGN et la police nationale étaient présentes sur place et ont refusé d'intervenir (paraît que les ordres n'arrivaient pas)
                        • de nombreuses fois, quand des flics scélérats prenaient un malin plaisir à tabasser ou bien moi, ou des ami⋅e⋅s (en manifestation, ou bien en passant au mauvais endroit au mauvais moment)

                        Du coup, chapeau bas à tous les flics qui s'en sortent et qui deviennent quelque chose de mieux, car cela arrive et des erreurs de jeunesses ne font pas d'eux des connards ad vitam aeternam. Pour qui n'aurait pas idée de l'ambiance des casernes, je vous renvoie à l'excellent CRS, Combattants de l'Ordre avec le Lieutant Masson, formateur de CRS. (vous pouvez checker, ce n'est pas un fake)

                        Lieutenant Masson

                        Et comme disait Georges Brassens, « C'est un usage bien établi : dès qu'il s'agit de rosser les cognes, tout le monde se réconcilie. »

                        (« ille » en français)

                        jamais de lien sur une quelconque page de doc

                        Je te renvoie vers le wiktionnaire : ille iel

                        Si tu as des questions concernant l'implémentation, n'hésite pas ;-)

                        • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                          Posté par . Évalué à 9.

                          Du coup, chapeau bas à tous les flics qui s'en sortent et qui deviennent quelque chose de mieux, car cela arrive et des erreurs de jeunesses ne font pas d'eux des connards ad vitam aeternam. Pour qui n'aurait pas idée de l'ambiance des casernes

                          Vraiment, plus tu écris, plus tu passes pour un c*n dénué de toute capacité de discernement. Il y a un moment ou il va falloir que tu sortes de ton trou d'extrèmiste ou le monde est noir ou blanc et regarde à quoi ressemble le monde réel. C'est affligeant à quel point tu délires.

                          • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                            Posté par (page perso) . Évalué à -9.

                            Il y a un moment ou il va falloir que tu sortes de ton trou d'extrèmiste ou le monde est noir ou blanc et regarde à quoi ressemble le monde réel.

                            Si tu veux parler de nuance, je t'encourage à relire mon précédent commentaire (celui auquel tu réponds, visiblement sans l'avoir lu).

                            Quant à savoir à quoi ressemble le monde réel, si tu as la chance de n'avoir jamais vu de fachos en uniformes tabasser des honnêtes gens (par exemple, à cause de la couleur de leur peau), les Internets regorgent de telles scènes partout à travers le monde.

                            Rappelons d'ailleurs que le 1er mai, Journée internationale des travailleureuses (la Fête du Travail, c'est la fête du national-socialisme sous Pétain), tient son origine dans le massacre de grévistes par la police aux USA et la condamnation de plusieurs militants anarchistes à mort pour conspiration et attentat contre la police, sur des preuves inexistantes.

                            Par respect pour les plus sensibles d'entre nous, je ne posterai pas de tel contenu ici. Si quelqu'un a vraiment du mal à trouver en ligne des violences policières en France : félicitations, vos petites boîtes noires sur le réseau font maintenant du filtrage actif !

                            • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                              Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 23/08/16 à 00:39.

                              Quant à savoir à quoi ressemble le monde réel, si tu as la chance de n'avoir jamais vu de fachos en uniformes tabasser des honnêtes gens (par exemple, à cause de la couleur de leur peau), les Internets regorgent de telles scènes partout à travers le monde.

                              Mais mon pauvre… et tu continues à creuser ton trou…

                              Vraiment, tu en arrives à un point oû tu fais pitié à voir.

                              On s'en fout que tu aies vu quelques "fachos" en uniforme tabasser des honnêtes gens. Ton problème c'est que tu incrimines toute la police dans ta lubie du monde blanc ou noir. Le jour oû tu arrètereras d'être un clown pas drôle tu commenceras à comprendre que la police fait un travail décent même si certains dans la police dépassent des bornes ici oû là de temps en temps.

                              Faut vraiment être profondemment c*n pour oser insulter des dizaines de milliers de gens, la plupart qui essaient de faire leur boulot décemment. Et tu n'en es pas à ton premier coup, tu as fait la même chose avec les employés de MS.

                              Et si cela tu n'arrives pas à le comprendre, ben je te conseilles 2 choses :

                              1) Sors de ton petit monde et va voir dans 95% de la planète comment la police et la justice se comporte, ensuite n'oublie pas de venir dire merci et pardon à genoux à la police française d'être si peu corrompue et si peu violente

                              2) Va voir un psychologue histoire qu'il essaie de comprendre pourquoi tu es incapable de voir un milieu entre le blanc et le noir, parce que toi visiblement tu en es totalement incapable, et le fait que plein de gens te disent que t'es à coté de la plaque visiblement te passes au dessus de la tête

                              • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                                Posté par . Évalué à -10. Dernière modification le 23/08/16 à 00:58.

                                Hahahahaha !

                                GIF

                                Non mais en vrai, vous êtes vraiment minables yPhil, pasBill pasGates, barmic, kantien et toute votre clique. J'aimerais vraiment voir votre trogne et votre air hébété quand cette société de merde implosera. D'ici là, changez rien, vous êtes parfaits ! Vu d'ici on rigole bien.

                              • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                                Posté par . Évalué à -10.

                                La corruption c'est pas une affaire d'état. L'état c'est une antité de pouvoir qui est représenté par plusieurs type de forces et qui a un hierarchie et un mode opérationnel qui doit justement fonctionner pour éviter la corruption. Et ce système fonctionne parfois mieux ici qu'ailleur.

                                Cela n'empèche pas les gens de se corromprent dans leurs rapports.

                                La corruption c'est plutot sociétal : http://www.paroles.net/tiken-jah-fakoly/paroles-plus-rien-ne-m-etonne . C'est des conflits d'intérets des choses plus fréquentes que ce que veulent faire croire les médias mais beaucoup de trucs privé que tu vois pas.

                                Les violences policières en font parties et c'est scandaleux de les banaliser sous pretexte qu'il y a pire ailleur mais qu'en fait t'a jamais été ailleur et que t'en sais rien. Montre moi un pays ou un département où c'est pire que "la police a foncé dans le tas et je vois des gens bléssés alors j'ai bien des trucs à dire sur la police"

                                En france la police a elle aussi manifesté car elle a été bouquémiséré et agressé mais tous les policiers n'ont pas tabassés des gens.

                                La chanson cité en lien parle de la corruption en Afrique qui doit être plus grave qu'ici mais les problèmes de fond sont les même malgrès tout.

                                Ce n'est pas très intelligent d'utiliser l'argument de la "majorité est contre toi", c'est un système juridique qui avait lieu au moyen age on appel ca l'inquisition… on a brulé des sorcières pour ça.

                                • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                                  Posté par . Évalué à 5.

                                  Montre moi un pays ou un département où c'est pire que "la police a foncé dans le tas et je vois des gens bléssés alors j'ai bien des trucs à dire sur la police"

                                  Mon dieu mon dieu… tu n'es jamais sorti de la France dis-moi ?

                                  Va demander aux Egyptiens comment leur police fonctionne, ensuite va faire un tour en Turquie, et n'oublie pas la Syrie et l'Iraq en passant, ou si tu veux plus d'exotisme, fais un tour dans les favelas brésiliens pendant une descente de police.

                                  Ensuite, quand tu te seras aguerri, ben n'hesites pas à aller en Erythree, au Soudan, …

                                  Ce n'est pas très intelligent d'utiliser l'argument de la "majorité est contre toi", c'est un système juridique qui avait lieu au moyen age on appel ca l'inquisition… on a brulé des sorcières pour ça.

                                  LOL, brûlé des sorcières, rien que ça.

                                  Je lui souligne que plusieurs personnes plutôt sensées lui pointent toutes qu'il manque sérieusement de balance dans ses propos histoire qu'il réflechisse un peu et se remette en question. Il n'y a pas de bûcher ici, juste une recommendation à aller voir un psy pour un problême averé.

                                  • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                                    Posté par . Évalué à -10.

                                    Oui brulé des sorcières. C'est un fait historique Avéré et documenté.

                                    Il a pas besoin d'aller voir un psy toi en revanche je crois que tu es un peu trop influencé par l'actualité et que ton cas est desespéré.

                                    On lutte contre la violence physique qu'elle soit policière ou manifestante dans un pays en crise syndicaliste ou pas.

                                  • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    Je lui souligne que plusieurs personnes plutôt sensées lui pointent toutes qu'il manque sérieusement de balance dans ses propos histoire qu'il réflechisse un peu et se remette en question.

                                    Je crois qu'il s'égare et dévie du point débattu, à moins que tous ces principes ne soient liés pour lui, auquel cas je ne peux le suivre dans ces idées. Cela étant, l'insulter n'arrangera pas les choses.

                                    Quoi qu'il en soit, le manque de mesure dans ses propos est assez déroutant pour une personne qui a convoqué les philosophes et scientifiques (serait-ce une forme d'autorité dont on ne peut prétendre remettre en cause les thèses ?) et qui émet des jugements pour le moins rapide sur les principes et idéaux de ses interlocuteurs : pour ma part, par exemple, je n'utilise jamais le terme open-source et mon souhait est que tous les logiciels soient libres. Microsoft est-il le Grand Satan ? sur le site du projet GNU.

                                    Comme parmi les philosophes il ne se réfère pour le moment qu'à Michel Foucault, je me permets de préciser que ce dernier à effectuer sa thèse de de doctorat sur l'anthropologie de Kant qu'il traduisit en langue française. L'on peut également noter que la pensée de Foucault se développe dans une période qui succède à la seconde guerre mondiale et les atrocités de l'holocauste. Le cas Eichmann, qui fut responsable logistique de la « solution finale », étant l'archétype de ce que dénonce Foucault sachant que sa défense il plaida n'avoir fait que « suivre les ordres » et, chose la plus choquante pour un kantien, se réclama de Kant pour se justifier.

                                    Mais au fond qu'est donc cette chose que l'on nomme philosophie ?

                                    Assurément on finit toujours pas demander : à quoi sert de philosopher, à quoi sert le but finalement visé : la philosophie elle-même, considérée comme science selon son concept scolastique ?

                                    Dans ce sens scolastique du mot, la philosophie vise seulement à l'habilité; au point de vue de son concept cosmique au contraire à l'utilité. Au premier point de vue, elle est donc une doctrine de l'habileté; au second une doctrine de la sagesse — la législatrice de la raison et dans cette mesure le philosophe n'est pas un artiste de la raison, mais son législateur.

                                    L'artiste de la raison, ou comme Socrate le nomme, le philodoxe, vise simplement la connaissance spéculative sans se demander dans quelle mesure le savoir contribue à la fin dernière de la raison humaine : il donne des règles pour toutes sortes de fins. Le philosophe pratique, la maître de la sagesse par la doctrine et par l'exemple est le vrai philosophe. Car la philosophie est l'idée d'une sagesse parfaite, qui nous désigne les fins dernières de la raison humaine.

                                    Dans la philosophie selon sa notion scolastique, il faut faire deux parties : en premier lieu, une provision suffisante de connaissances rationnelles; d'autre part, une organisation systématique des connaissances, ou leur connexion dans l'idée d'un tout.

                                    Non seulement la philosophie permet une telle organisation strictement systématique, mais elle est la seule science qui possède, au sens le plus propre, une organisation systématique et qui donne à toutes les autres sciences une unité systématique.

                                    Mais s'agissant de la philosophie selon son sens cosmique (in sensus cosmico), on peut aussi l'appeler une science des maximes suprêmes de l'usage de notre raison, si l'on entend par maxime le principe interne du choix entre différentes fins.

                                    Car la philosophie en ce dernier sens est même la science du rapport de toute connaissance et de tout usage de la raison à la fin ultime de la raison humaine, fin à laquelle en tant que suprême, toutes les autres fins sont subordonnées et dans laquelle elles doivent toutes être unfifiées.

                                    Le domaine de la philosophie en ce sens cosmopolite se ramène aux questions suivant :

                                    • Que puis-je savoir ?
                                    • Que dois-je faire ?
                                    • Que m'est-il permis d'espérer ?
                                    • Qu'est-ce que l'homme ?

                                    À la première question répond la métaphysique, à la seconde la morale, à la troisième la religion, à la quatrième l'anthropologie. Mais au fond, on pourrait tout ramener à l'anthropologie, puisque les trois premières questions se rapportent à la dernière.

                                    Le philosophe dois donc pouvoir déterminer :

                                    • la source du savoir humain,
                                    • l'étendue de l'usage possible et utile de tout savoir, et enfin
                                    • les limites de la raison.

                                    Cette dernière détermination est la plus indispensable, c'est aussi la plus difficile, mais le philodoxe ne s'en préoccupe pas.

                                    Il y a principalement deux choses qui sont nécessaires au philosophe :

                                    • la culture du talent et l'habilité à en user à toutes sortes de fins,
                                    • l'adresse à se servir des tous les moyens en vue de toutes fins possibles.

                                    Il faut réunir les deux; car sans connaissance on ne deviendra jamais philosophe, mais jamais non plus les connaissances ne suffiront à faire un philosophe, si ne vient s'y ajouter une harmonisation convenable de tous les savoirs et de toutes les habiletés jointes à l'intelligence de leur accord avec les buts les plus élevés de la raison humaine.

                                    De façon générale, nul ne peut se nommer philosophe s'il ne peut philosopher. Mais on n'apprend à philosopher que par l'exercice et par l'usage qu'on fait soi-même de sa propre raison.

                                    Comment la philosophie se pourrait-elle, même à proprement parler, apprendre ? En philosophie, chaque penseur bâtit son œuvre pour ainsi dire sur les ruines d'un autre; mais jamais aucune n'est parvenue à devenir inébranlable en toutes ses parties. De là vient qu'on ne peut apprendre à fond la philosophie, puisqu'elle n'existe pas encore. Mais à supposer même qu'il en existât une effectivement, nul de ceux qui l'apprendraient, ne pourrait se dire philosophe, car la connaissance qu'il en aurait demeurerait subjectivement historique.

                                    Il en va autrement en mathématiques. Cette science eput dans une certaine mesure être apprise; car ici, les preuves sont tellement évidentes, que chacun peut en être convaincu; et en outre, en raison de son évidence, elle peut être retenue comme une doctrine certaine et stable.

                                    Celui qui veut apprendre à philosopher doit, au contraire, considérer tous les systèmes de philosophie uniquement comme une histoire de l'usage de la raison et comme des sujets d'exercice de son talent philosophique.

                                    Le vrai philosophe doit donc faire, en pensant par lui-même, un usage libre et personnel de sa raison et non imiter servilement. Mais il doit se garder également d'en faire un usage dialectique, c'est-à-dire un usage qui n'a d'autre fin que de donner à sa connaissance une apparence de vérité et de sagesse. C'est là procédé de simple sophiste, mais tout à fait incompatible avec la dignité de la philosophie qui connaît et enseigne la sagesse.

                                    Car la science n'a de réelle valeur intrinsèque que comme instrument de sagesse. Mais à ce titre, elle lui est à ce point indispensable qu'on pourrait dire que la sagesse sans la science n'est que l'esquisse d'une perfection à laquelle nous n'atteindrons jamais.

                                    Celui qui hait la science mais qui aime d'autant plus la sagesse s'appelle un misologue. La misologie naît ordinairement d'un manque de connaissance scientifique à laquelle se mêle une certaine sorte de vanité. Il arrive cependant parfois que certains tombent dans l'erreur de la misologie, qui ont commencé par pratiquer la science avec beaucoup d'ardeur et de succès mais qui non finalement trouvé dans leur savoir aucun contentement.

                                    La philosophie est l'unique science qui sache nous procurer cette satisfaction intime, car elle referme, pour ainsi dire, le cercle scientifique et procure enfin aux sciences ordre et organisation.

                                    En vue de nous exercer à penser par nous-mêmes et à philosopher, il nous faudra avoir égard davantage à la méthode mise en œuvre dans l'usage de notre raison qu'aux thèses elles-mêmes qu'elle nous aura permis d'établir.

                                    Kant, Logique.

                                    Pour ne pas confondre, comme il peut arriver, cette longue citation avec le recours à l'argument d'autorité (dont la forme générale correspond à cette thèse est vraie car un tel l'a dit), il peut être utile de montrer le caractère propre qui est aux principes de ce dernier. À cette fin, je citerai un passage du même ouvrage (pourquoi réinventer la roue ?) extrait du chapitre sur les préjugés et leurs sources :

                                    Préjugés de l'autorité — Parmi ceux-ci, il faut compter :

                                    a) le préjugé de l'autorité de la personne. — Lorsque, dans les matières qui se fondent sur l'expérience et le témoignage, nous bâtissons notre connaissance sur l'autorité d'autrui, nous ne nous rendons ainsi coupables d'aucun préjugé; car dans ce genre de choses puisque nous ne pouvons faire nous-mêmes l'expérience de tout ni le comprendre par notre propre intelligence, il faut bien que l'autorité de la personne soit le fondement de nos jugements. Mais lorsque nous faisons de l'autotité d'autrui le fondement de notre assentiment à l'égard de connaissances rationnelles, alors nous admettons ces connaissances comme simple préjugé. Car c'est de façon anonyme que valent les vérités rationnelles; il ne s'agit pas alors de demander : qui a dit cela ? mais bien qu' a-t-il dit ? Peu importe si une connaissance a une noble origine; le penchant à suivre l'autorité des grands hommes n'en est pas moins très répandu tant à cause de la faiblesse des lumières personnelles que par désire d'imiter ce qui nous est présenté comme grand. A quoi s'ajoute que l'autorité personnelle sert, indirectement, à flatter notre vanité. Ainsi les sujets d'un puissant despote s'enorgueillissent de ce qu'il les traite tous en même façon, du fait que l'inférieur peut s'imaginer égal au supérieur, dans la mesure où, face à la puissance illimitée de leur souverain, l'un et l'autre ne sont rien; de la même façon les admirateurs d'un grand homme s'estiment égaux dans la mesure où les avantages que l'un peut avoir sur l'autre doivent être tenus pour insignifiants au regard des mérites du grand homme. Aussi les grands hommes admirés ne favorisent pas peu, pour plus d'une raison, le penchant au préjugé de l'autorité de la personne.

                                    Le graissage dans la citation qui précède est de moi, et outre le fait qu'il souligne le principe qui est au rejet de l'argument d'autorité de la personne, il expose une des raisons pour laquelle je suis libriste et correspond en partie à l'injection bien connue : « show me the code ! ».

                                    Parmi les autres sources de préjugés, on en trouve une qui illustre à merveille les échanges présents :

                                    Préjugés d'amour-propre ou égoïsme logique, qui font qu'on tient l'accord de son propre jugement avec les jugements d'autrui pour un critère superflu de la vérité. Ils sont le contraire des préjugés d'autorité puisqu'ils se manifestent dans une certaine prédilection pour ce qui est un produit de notre propre entendement, par exemple de notre propre système.

                                    Est-il bon ou opportun de permmettre aux préjugés de se maintenir ou même de les favoriser ? Il est surprenant qu'à notre époque on puisse encore poser de telles questions, en particulier celle de savoir s'il faut favoriser les préjugés. Favoriser les préjugés de quelqu'un cela revient tout juste à le tromper dans une bonne intention. Laisser intacts des préjugés, passe encore; car qui peut faire son affaire de découvrir les préjugés de chacun et l'en défaire ? Mais qu'il ne doive pas être opportun de travailler de toutes ses forces à les extirper, c'est une toute autre question. Des préjugés anciens et fortement enracinés sont à coup sûr malaisés à combattre, car ils répondent d'eux-mêmes et sont pour ainsi dire leur propre juge. On cherche aussi à s'excuser de laisser les préjugés en place en prétendant qu'il n'est pas sans inconvénients de les extirper. Mais admettons toujours ces inconvénients, ils n'en amèneront que plus de bien dans la suite.

                                    Il n'est bien sûr pas question de rester passif et insensible devant les préjugés sexistes de la société contemporaine, ou de les laisser intacts en espérant que les mœurs changent d'elles-mêmes, mais de signaler que la réforme graphique proposée risque d'aller à l'encontre de son propre dessein; et de remarquer que les conseils prodigués par l'office québécois de la langue française sur la féniminisation des textes et la rédaction épicène semblent plus réfléchis et mesurés.

                                    Pour conclure en musique, et comme cmal semble apprécier Brassens, je proposerais Mourir pour des idées.

                                    Jugeant qu'il n'y a pas péril en la demeure
                                    Allons vers l'autre monde en flânant en chemin
                                    Car, à forcer l'allure, il arrive qu'on meure
                                    Pour des idées n'ayant plus cours le lendemain
                                    Or, s'il est une chose amère, désolante
                                    En rendant l'âme à Dieu c'est bien de constater
                                    Qu'on a fait fausse route, qu'on s'est trompé d'idée
                                    Mourons pour des idées, d'accord, mais de mort lente
                                    D'accord, mais de mort lente

                                    […]

                                    Des idées réclamant le fameux sacrifice
                                    Les sectes de tout poil en offrent des séquelles
                                    Et la question se pose aux victimes novices
                                    Mourir pour des idées, c'est bien beau mais lesquelles ?
                                    Et comme toutes sont entre elles ressemblantes
                                    Quand il les voit venir, avec leur gros drapeau
                                    Le sage, en hésitant, tourne autour du tombeau
                                    Mourons pour des idées, d'accord, mais de mort lente
                                    D'accord, mais de mort lente

                                    Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières.

                              • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                                Posté par (page perso) . Évalué à -8.

                                On s'en fout que tu aies vu quelques "fachos" en uniforme tabasser des honnêtes gens.

                                Ce que tu sembles vouloir à tout prix ignorer, c'est que mon expérience est loin d'être une expérience isolée. C'est un élément récurrent qui fait partie intégrante de la vie de millions de personnes en France, dès qu'on sort des beaux quartiers et des bureaux chics.

                                Tous les jours, la police fout des gens à la rue. Tous les jours, la police arrête des gens qui volent pour subvenir à leurs besoins. Tous les jours, la police traffique à tous les échelons.

                                Et ça, c'est sans parler de la police qui défend corps et âme les Grands Projets Inutiles (par exemple, en transformant des sandwichs en cocktails Molotov), qui harcèle les migrant⋅e⋅s à la rue (et passe à tabac les camarades qui osent filmer ses exactions), ou qui tabasse les jeunes en manif.

                                la police fait un travail décent même si certains dans la police dépassent des bornes ici oû là de temps en temps.

                                Je n'ai jamais dit que tous les policiers étaient avides de sang, loin s'en faut. Je t'ai en revanche fourni des arguments structurels qui expliquent pourquoi les policiers exécutent aveuglément les ordres, même quand ceux-ci sont en opposition manifeste avec la Constitution ou la Convention Européenne des Droits de l'Homme.

                                Il me paraît donc culotté, eu égard au fait que je t'ai présenté des arguments solides (avec en illustration un documentaire sur la formation des CRS), de me répondre avec un présent de vérité général sans fond ni chiffres.

                                Et puis, c'est pas parce que d'autres font pire ailleurs que nous sommes nécessairement condamné⋅e⋅s à rester mauvais.

                                • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                                  Arrête de faire ton pseudo anarchiste, ça devient vraiment chiant…

                                  dès qu'on sort des beaux quartiers et des bureaux chics.

                                  Mais bien sûr, c'est bien connu, les flics passent leur temps à tabasser les passants dans la rue… Les beaux quartiers? Tu es au courant qu'il ne doit pas y avoir grand monde des beaux quartiers ici? Tu vas nous faire croire que tu a eu une enfance malheureuse? Arrête, je côtoie assez de libertaire pour savoir que la majorité sont issus de famille tout sauf pauvre. Arrête de t'inventer une vie.

                                  Tous les jours, la police arrête des gens qui volent pour subvenir à leurs besoins

                                  Le mec est multi-récidiviste, s'est introduit par effraction chez des gens… La peine est très lourde (et on peut effectivement la questionner). Mais la chose la plus grave, c'est que des policiers ont commis une faute en ne signalant pas ce jeune homme à l'aide sociale à l'enfance quand il était encore mineur… Voilà le vrai truc grave fait par un ou plusieurs policiers.

                                  Tous les jours, la police traffique à tous les échelons.

                                  Whaou, tu crois vraiment ce que tu dis? Faut aller rejoindre des copains d'égalité et réconciliation pour prendre vos médicaments…

                                  avec en illustration un documentaire sur la formation des CRS

                                  Oui, depuis le début, tu fais l'amalgame CRS == policier, preuve de ta bêtise profonde…

                                • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 23/08/16 à 14:00.

                                  La police est un outil. Comme un marteau ou une centrale nucléaire, elle peut être utilisée pour faire le bien et le mal. Dans un monde idéal, où violence et coercition seraient réduites au minimum (il me semble que c'est ce qu'on veut tous, au passage, ce serait bien de se le rappeler de temps en temps) elle serait quand même utile pour planter des clous régler la circulation. La police, c'est ton frère (le grand, celui qui peut encore très bien te mettre une baffe) ton ami (celui qui est un crétin congénital sans rémission mais c'est ton pote alors bon) ton pays (celui qui t'a menti à l'école, qui fait n'importe quoi depuis des décennies, dont la langue est imparfaite et c'est rien de l'dire mais hey c'est ton pays). Il te rend ce que tu lui donnes. Au passage, puisque tu sembles si féru de grand soir (be careful for what you wish) tu devrais savoir que toutes les révolutions qui sont allées autre part que dans le mur ont commencé quand la police (et l'armée, bien sur) ont fait face au pouvoir pour protéger les gens. Ce qui est leur mission, contrariée certes (on est sur terre) mais impérieuse, première, vocationnelle.

                                  On ne devient pas anti-marteau parce qu'on s'est tapé sur les doigts. Peace.

                                • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                                  Posté par . Évalué à 10.

                                  Ce qui est marrant c'est que tu sembles imaginer qu'un flic est aussi juge… lorsque tu râle pour dire qu'un flic arrête quelqu'un qui vole pour subvenir à ses besoins, c'est pas au flic de laisser partir le gars, c'est au juge de le décider.

                                  De même les flics ne décident pas de vider un squat, généralement c'est une décision de justice qui est exécutée.

                                  Si tu veux des chiffres, les effectifs de la police nationale en 2011 c'est 144858, auquel if faut ajouter 18000 policier municipaux, (et si tu veux ajouter les gendarmes c'est 98155 de plus)

                                  Alors oui comme dans tous les groupes il y a des éléments pourris, comme bien souvent il y a une solidarité mal placée; par contre pour chacun des exemple que tu sors, aie au moins la décence de sortir aussi les cas où ça marche bien, ah pardon, tu n'aurais pas la place. Si tu veux un exemple y'en a un la http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/2016/06/17/la-police-de-limoges-elucide-deux-series-de-vols_11964829.html

                                  Bref oui y a des fois ça marche mal, comme toujours les entités ont du mal à reconnaitre leur erreurs (comme dans l'éducation, la religion, les milieux financiers, les grosse boites (histoire de l'Erika par exemple), les constructeurs auto et les normes anti pollutions…)

                                  Bien évidemment il ne faut pas fermer les yeux en disant c'est pire ailleurs, mais être conscient que la perfection n'est pas de ce monde (à l'exception de moi même évidemment), et qu'il y a moyen d'améliorer. Par contre cracher sur tout le corps policier à cause des exactions de quelques uns est à proscrire.

                                  Manquerai plus que je juge tous les allumés en partant de ton exemple…

                                  Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                                • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                                  Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 23/08/16 à 14:42.

                                  Ce que j'adore c'est de commencer par dire tous les jours et d'ensuite montrer des exemples d'articles plubliés avec plusieurs mois voire années d'écart (2014 pour le plus ancien, 2016 pour le plus récent).

                                  Dire que le méchant policier est contre les pauvres c'est assez risible. Si un policier ne peut pas réellement être pauvre (à moins d'être endetté), c'est loin d'être la profession la plus rémunérée non plus. Et d'un point de vue lutte contre la corruption, il vaut mieux qu'il vive confortablement (tout comme les politiques).

                                  Ce que j'adore c'est surtout de voir qu'il y'a des gens assez dégénérés pour arriver à tenir ce genre d'accusations…dans un journal sur powershell. Faut y aller dans le genre hargneux.

                                  • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                                    Posté par . Évalué à 7.

                                    tout comme les politiques

                                    Au vu du résultat, je serai plus pour mettre les politiques au salaire médian, ils pourraient garder les pieds sur terre, et essayer d'améliorer le médian afin d'améliorer leur salaire :P.

                                    Bien les payer pour éviter la corruption avait un sens (et encore) quant les sommes en jeu étaient encore à dimension humaine, mais aujourd'hui les sommes en jeu sont immense et le salaire d'un centaine de député rentre dans les miettes des sommes en jeu.

                                    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                                  • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                                    Posté par . Évalué à 7.

                                    Attends, il a commence ce sujet avec un exemple datant de 1880, alors tu penses bien que qq mois d'écarts, on est plus à ça prêt…

                                    Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                                • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                                  Posté par . Évalué à 4.

                                  Je n'ai jamais dit que tous les policiers étaient avides de sang, loin s'en faut. Je t'ai en revanche fourni des arguments structurels qui expliquent pourquoi les policiers exécutent aveuglément les ordres, même quand ceux-ci sont en opposition manifeste avec la Constitution ou la Convention Européenne des Droits de l'Homme.

                                  Non guignol tu n'as présenté que des cas isolés et tu oses en faire une systématisation car ca arrange ta vision du monde.

                                  Il me paraît donc culotté, eu égard au fait que je t'ai présenté des arguments solides (avec en illustration un documentaire sur la formation des CRS), de me répondre avec un présent de vérité général sans fond ni chiffres.

                                  Sans fond ni chiffres ? Fous toi de moi. Va simplement voir combien de fois la France a été condamnée par la cour européenne des droits de l'homme, et compare à la taille de la population.

                                  Non mais vraiment, il te faut une greffe du cerveau à ce niveau, c'est grâve.

                                  • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                                    Posté par . Évalué à 3.

                                    Va simplement voir combien de fois la France a été condamnée par la cour européenne des droits de l'homme, et compare à la taille de la population

                                    Alors c'est un mauvais exemple ça. La France se fait assez régulièrement claquer le beignet par les instances de justice européenne sur le fonctionnement de sa police, notamment pour tout ce qui est droit des étrangers. Il me semble (après je n'ai pas les chiffres) que c'est plus fréquent que les autres pays d'Europe proche, sans que bien sûr on en soit à la caricature dictature policière.

                                    • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 24/08/16 à 16:57.

                                      Pour des nombres, voir : http://www.echr.coe.int/Documents/Facts_Figures_2014_FRA.pdf (notamment les pages 9 et 11). Ce sont les deniers chiffres publiés, pour 2014. Ça donne une idée. Au delà du nombre d’arrêts, les domaines sur lesquelles ils portent sont intéressants aussi à étudier (page 11).

                                      • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                                        Posté par . Évalué à 3.

                                        Si tu veux comparer les pays, il faut normaliser. Par exemple en donnant des chiffres rapporter à la population par exemple. Si on compare le nombre de requêtes attribuées à une formation judiciaires en 2014 en France et en Suisse, la France a 17 requêtes par millions d'habitants et la Suisse en a 37 (le Royaume Unis est à 11, Saint-Martin 142 !).

                                        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                                        • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 25/08/16 à 17:08.

                                          Je ne compare rien, je donne l’endroit où trouver les chiffres demandés au dessus. Pas de sur-interprétation stp (ou alors tu ne me répondais pas). La normalisation par rapport au nombre d’habitants a déjà été évoquée par pBpG encore au dessus, un lecteur du fil a tous les éléments pour le faire.

                                          Si on veut faire le calcul, le nombre de requêtes ne veut rien dire (elle peuvent être irrecevables, par exemple car tous les recours au niveau national n’ont pas été épuisés, et donc la CEDH ne statue pas sur le fond) ou peuvent se solder par une constatation de non violation. Le nombre d’arrêts qui statuent à au moins une violation sont plus intéressants. Bref c’est assez inintéressant pour voir si le pays est peu respectueux des libertés de ses citoyens.

                                          Si on normalise (par million d’habitants) pour la France est à 0,26 condamnation, l’Allemagne à 0,04, Fédération de Russie à 0,83, le Royaume-Uni 0,06 et Saint-Martin à 0 (!). Après je ne pense pas que cela représente grand chose, la Russie peut être considérée comme un État assez totalitaire sous certains aspects.

                                          On peut aussi se dire qu’il est intéressant de voir dans les requêtes recevables avec arrêt combien se soldent par une condamnation :

                                          • France 77%
                                          • Allemagne 23%
                                          • Russie 95%
                                          • Royaume-Uni 29%
                                          • Saint-Martin N/A

                                          Là on ne peut pas non plus comparer les pays, car toutes les atteintes aux libertés ne vont pas devant la CEDH. On peut juste dire que… bah finalement la France est condamnée dans environ 3/4 des cas, donc qu’une bonne partie des requêtes recevables avec arrêt sont fondées, alors que le Royaume-Uni c’est un peu plus d’un quart des cas. Donc ta comparaison ne montrait finalement pas grand chose. Les stats, on leur fait dire ce qu’on veut…

                                    • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                                      Posté par . Évalué à 3.

                                      Si la France se fait rappeler à l'ordre par les instances juridiques européennes, l'État français sait aussi très bien se juger et se condamner lui-même via les tribunaux administratifs

                                      En France, les tribunaux administratifs sont les juridictions de premier ressort et de droit commun de l'ordre administratif.

                                      Ils sont saisis par une requête écrite qui peut être formée :

                                      • par tout citoyen contre l'État français ou une autre personne morale de droit public afin de contester une décision prise par le pouvoir exécutif (excès de pouvoir),
                                      • par toute personne physique ou morale intéressée afin d'obtenir un dédommagement pour une faute de l'État français ou de ses services ou établissements publics, des collectivités territoriales ou de leurs établissements rattachés, des hôpitaux ou services assimilés.

                                      Ainsi, par exemple, comme condamnation on peut trouver :

                                      Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières.

                            • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                              Posté par . Évalué à 10.

                              travailleureuses

                              Ah un moment faut arrêter les conneries… Autant ça ne m’avais pas choqué que tu accordes de manière exotique, par exemple « confus⋅es », autant le mot ci-dessus ou encore « utilisateurices » c’est vraiment ridicule.

                              • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                                Posté par (page perso) . Évalué à 9. Dernière modification le 23/08/16 à 06:52.

                                Tiens, la lecture rapide m'a fait lire « travailleuse ». D'ailleurs j'ai dû relire 2 fois ton commentaire pour le comprendre et je m'était dit qu'un féminin tout seul dans ces propos était étrange.

                                La méthode avec les points centrés bloque la lecture fluide et cette méthode échoue fasse à la lecture rapide… ce n'est pas très efficace.

                            • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                              Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                              Si tu veux parler de nuance, je t'encourage à relire mon précédent commentaire

                              vs

                              C'est simplement rappeler que la police ne défend pas les opprimés, ne l'a jamais fait et ne le fera jamais.

                              Non, tu ne fais aucune nuance, tu mélanges tout dans un panier sous le terme "flic" montrant bien que tu ne sais absolument pas de quoi tu parles…

                  • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                    Posté par . Évalué à 8.

                    Pour ma part je m'interroge si "quesiton" c'est juste une coquille ou la nouvelle manière de l'écrire pour ne pas être discriminatoire envers les trans lgbt cisgenre et compagnie.

                • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                  Posté par . Évalué à 10.

                  En quoi ? Je te mets au défi de trouver un contresens dans ma traduction.

                  … Srsly?

                  L'Anglais est également concerné par le genre dans la langue (et donc par le language non sexiste), contrairement par exemple au Finnois ou au Hongrois qui n'utilisent pas de formules genrées.
                  cf. mon précédent commentaire

                  L'anglais est vaguement concerne par qq cas à la marge, contrairement au français qui force un marqueur dans la majorité des cas.
                  En l'occurrence le texte que tu a traduit n'est aucunement affecté par un problème de genre, et c'est même pas une question d'avoir écrit le texte de façon à éviter des marqueurs. La langue anglaise à tres peu de marqueurs, par construction.
                  A la rigueur s'il utilisait she pour le neutre, t'aurais une branche à laquelle te rattraper, mais même pas.

                  Quant à prêter bien malgré lui des intentions à l'auteur, voici ce qu'il écrit concernant le féminisme (traduction de la conclusion

                  La belle affaire! Le fait qu'il ne veut pas que sa fille en chie dans le monde tech (je me demande bien qui souhaiterais ça à sa fille) ne veut pas dire qu'il ait la même opinion que toi sur le militantisme linguistique, ou encore qu'il ait eu cette intention en tête en écrivant ce texte.

                  PS: Tu remarqueras que ma traduction inclue ici des formules genrées, là où le texte original dépeint explicitement le genre des personnages.

                  ???
                  oui, il utilise une formule marquée pour parler de sa fille, c'est pas délirant d'indiquer que sa fille est une fille quand il exprime son inquiétude quand à son futur dans un monde sexiste, tu crois pas? Y aurait pas comme qui dirait un problème de compréhension sinon?

                  Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                  • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                    Posté par (page perso) . Évalué à -10.

                    En quoi ? Je te mets au défi de trouver un contresens dans ma traduction.

                    Srsly?

                    Oui, seriously. Personne n'a été capable de me citer un exemple qui contrevient au sens ou à la forme originelle. Nos désaccords politico-linguistiques concernant le Français n'ont rien à voir avec de la mauvaise traduction, c'est un conflit politique concernant la pratique et le rôle de la langue.

                    J'aurais employé un total de deux mots qui ne reviennent pas à l'ordre patriarcal : « utilisateurices » et « conscient⋅e⋅s ». Ce sont les deux seuls mots dans ma traduction qui ne correspondent pas à du Français académique, et les deux sont fidèles au sens (neutre de genre) et à la forme (neutre de genre, par propriété de la langue anglaise) original.

                    L'anglais est vaguement concerne par qq cas à la marge, contrairement au français qui force un marqueur dans la majorité des cas.

                    C'est en pratique souvent le cas en Anglais aussi. Je ne compte pas le nombre de documentations de projets, où au mieux Alice et Bob s'échangent des messages, et souvent Bob (ou un homme anonyme) met en ligne "his" avatar. L'usage de formules neutres est aussi rare en Anglais qu'en Français (sauf à étudier de courtes phrases sans contexte).

                    Et on retrouve exactement les mêmes problèmes dans les documentations francophones.

                    En l'occurrence le texte que tu a traduit n'est aucunement affecté par un problème de genre, et c'est même pas une question d'avoir écrit le texte de façon à éviter des marqueurs. La langue anglaise à tres peu de marqueurs, par construction.

                    Les pronoms sont genrés en anglais (contrairement à ce que tu affirmais plus tôt). Le simple fait d'esquiver l'usage de pronom genrés, en tournant la phrase autrement ou en utilisant « they » (« ille » en français) marque une volonté de ne pas vouloir mettre tout le monde dans la même catégorie.

                    A la rigueur s'il utilisait she pour le neutre, t'aurais une branche à laquelle te rattraper, mais même pas.

                    Non. Utiliser « elle » (ou « she ») partout, c'est de la féminisation par défaut, et cela n'a rien à voir. C'est une pratique qu'on retrouve parfois (par exemple dans des specs du W3C), mais personnellement, je suis contre pour la même raison que je suis contre la masculinisation par défaut : c'est une pratique normative qui cherche à mettre tout le monde dans des petites cases.

                    • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                      Posté par . Évalué à 10.

                      J'aurais employé un total de deux mots qui ne reviennent pas à l'ordre patriarcal : « utilisateurices » et « conscient⋅e⋅s ». Ce sont les deux seuls mots dans ma traduction qui ne correspondent pas à du Français académique, et les deux sont fidèles au sens (neutre de genre) et à la forme (neutre de genre, par propriété de la langue anglaise) original.

                      Bordel, non!!!
                      Tu ne peux pas inférer une quelconque volonté de ce texte anglais, parce que ce n'est tout simplement pas possible d'écrire ce texte de façon marquée. La langue ne le permet pas. Même si l'auteur le voulait.
                      Donc non, ton texte n'est pas fidèle, il ajoute un militantisme qui ne peut pas exister pas dans le texte original.

                      Les pronoms sont genrés en anglais (contrairement à ce que tu affirmais plus tôt). Le simple fait d'esquiver l'usage de pronom genrés, en tournant la phrase autrement ou en utilisant « they » (« ille » en français) marque une volonté de ne pas vouloir mettre tout le monde dans la même catégorie.


                      T'es assourdissant de connerie la.
                      Oui, l'anglais permet de faire la différence entre un homme et une femme quand tu parles de personnes spécifiques. Idem pour les animaux domestiques. C'est un problème?
                      Pour le reste, c'est neutre et impossible à déterminer — et c'est précisément la partie qui pose problème dans ta traduction. La partie qui par construction en anglais est neutre et indéterminée est celle que tu as altérée.

                      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                  • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                    Posté par (page perso) . Évalué à -10.

                    J'oubliais une partie de ma réponse :
                    (Excusez le double-commentaire, j'arrive plus à modifier mon précédent)

                    La belle affaire! Le fait qu'il ne veut pas que sa fille en chie dans le monde tech (je me demande bien qui souhaiterais ça à sa fille) ne veut pas dire qu'il ait la même opinion que toi sur le militantisme linguistique, ou encore qu'il ait eu cette intention en tête en écrivant ce texte.

                    Je n'ai jamais prétendu que nous avions les mêmes opinions/pratiques. Je doute simplement, contrairement à ce que tu affirmes, que l'auteur ait la hargne et se sente trahi dans sa parole parce que j'ai osé ajouter quelques voyelles et deux points médians à du français académique.

                    PS: Tu remarqueras que ma traduction inclue ici des formules genrées, là où le texte original dépeint explicitement le genre des personnages.

                    ???
                    oui, il utilise une formule marquée pour parler de sa fille, c'est pas délirant d'indiquer que sa fille est une fille quand il exprime son inquiétude quand à son futur dans un monde sexiste, tu crois pas? Y aurait pas comme qui dirait un problème de compréhension sinon?

                    Non c'est pas délirant. Et oui, ça n'aurait pas grand sens sinon. Parce que c'était approprié à la situation que de préciser le genre des personnages : c'était une information, pas du bruit sur la ligne. De la même façon, c'est approprié de ne pas expliciter le genre des gens quand ce n'est pas une information pertinente, comme cela se fait académiquement en Finlandais/Hongrois/lojban et non-académiquement dans beaucoup d'autres langues (Français, Anglais, Allemand par exemple).

            • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

              Posté par (page perso) . Évalué à -10. Dernière modification le 22/08/16 à 13:15.

              Oui, c'est sur qu'en anglais, il va avoir du mal a faire usage de pronoms genrés, vu que ca existe pas.

              C'est faux. La langue anglaise a bien des pronoms genrés, typiquement he/him/his et she/her/her.

            • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

              Posté par . Évalué à 6.

              Oui, c'est sur qu'en anglais, il va avoir du mal a faire usage de pronoms genrés, vu que ca existe pas.

              Alors, oui mais non. Enfin, pas au pluriel. Au singulier, ils ont his/her/their et au pluriel ça se limite à their.

              Cela dit, je te rejoins sur le fait que le post de blog est écrit en anglais tout ce qu'il y a de plus standard. Aucune circonvolution particulière pour éviter les pronoms genrés, sauf à considérer que l'usage du pluriel pour parler de plusieurs utilisateurs est de la rhétorique de haut niveau.

              • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                Posté par . Évalué à 3.

                Au singulier, ils ont […]/their

                What ?

                • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Il existe une formulation their employé au singulier. Suivant les interlocuteurs, c'est une ancienne construction ou un truc hype politiquement correct pour éviter le seximse ordinaire.

                  Je l'ai personnellement rencontré plusieurs fois avec des américains dans des constructions genre "One […] their […]". Jamais rencontré son petit frère, le "they" au singulier, par contre. Enfin, pas que je me souvienne.

                  • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                    Posté par (page perso) . Évalué à 6. Dernière modification le 24/08/16 à 22:13.

                    Je l'ai personnellement rencontré plusieurs fois avec des américains dans des constructions genre "One […] their […]". Jamais rencontré son petit frère, le "they" au singulier, par contre. Enfin, pas que je me souvienne.

                    Mais siii ; "If one clicks here, they will enter a world of pain". Qui marche en français : "Si on clique ici, on se retrouve dans la merde" Balzac écrit comme ça, basiquement. Des pages et des pages d'indistinction, de "(…) on loua des pédalos, et de noyades feintes en plausibles sauvetages, on s'amusa beaucoup (…)" (pseudocode bidon, peu importe) qui servent souvent un dessein littéraire en soi, et produisent un effet étourdissant qui enveloppe le lecteur dans une torpeur indéfinie d'où Honoré pourra le sortir d'un habile mais souvent brutal retour au sujet, un tour de baque de mise au point sur la scène.

        • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

          Posté par (page perso) . Évalué à 8. Dernière modification le 21/08/16 à 20:39.

          J'imagine qu'il faut lire « il faut corriger cela » et non « fixer cela » (qui signifie l'exact contraire).

          • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

            Posté par . Évalué à 4.

            Tu as bien lu, merci pour la correction (je la fais souvent cette erreur de traduction mais ça ne veut pas rentrer). ;-)

            Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières.

    • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

      Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 21/08/16 à 16:55.

      coreutils a un binaire, dir, qui a le même nom que l’outil sous MS-DOS, mais qui supporte pas les mêmes arguments. Un véritable scandale. Que fait la police ?

      Et que dire de GNU qui met ses propres options incompatibles pour les outils standards genre find ou make ? Allez hop, au bûcher !

      (je ne m’étendrai pas sur les commandes ff* de avcodec. Ce serait tellement mesquin…)

      Sinon tu peux aussi lire la pull request et voir qu’ils sont en train de discuter sur comment ils peuvent corriger ça sans casser la retro-compatibilité.

      • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

        Posté par (page perso) . Évalué à -6.

        coreutils a un binaire, dir, qui a le même nom que l’outil sous MS-DOS, mais qui supporte pas les mêmes arguments. Un véritable scandale.

        C'est pas pareil. Des conflits de noms ça peut arriver. Ici, Microsoft a ici fait exprès d'ajouter des alias qui ne sont utiles à juste PERSONNE, puisque Invoke-Webrequest ne parle pas les mêmes paramètres que curl ou wget.

        On a donc ici une non-fonctionnalité qui a pour seule conséquence d'empêcher l'utilisation de certains outils.

        Que fait la police ?

        Laissons la police en dehors de ça, veux-tu? Ils ont plein de migrant⋅e⋅s à tabasser en ce moment.

        Sinon tu peux aussi lire la pull request et voir qu’ils sont en train de discuter sur comment ils peuvent corriger ça sans casser la retro-compatibilité.

        Déjà lu, merci. J'ai d'ailleurs lu le pull-request avant de tomber sur l'article, en fait. J'ai juste été vraiment scandalisé par les réponses insultantes et paternalistes de la part d'une majorité d'employés et fanboys Microsoft.

        Loin de moi l'idée de dire que tous les gens qui travaillent chez Microsoft sont des ignominies ; je suis simplement forcé de constater que peu ont adopté une attitude sereine et constructive face à un problème qu'ils ont eux-mêmes introduit.

        • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

          Posté par . Évalué à 6.

          Loin de moi l'idée de dire que tous les gens qui travaillent chez Microsoft sont des ignominies ; je suis simplement forcé de constater que peu ont adopté une attitude sereine et constructive face à un problème qu'ils ont eux-mêmes introduit.

          C'est l'hôpital qui se fout de la charité ! Tant des tels propos révèlent une attitude sereine et constructive :

          Mort à Microsoft, et à tout le Business. Vive la coopération libre et volontaire !

          Pour quelqu'un qui a lu la discussion sur github, tu aurais pu méditer un peu plus la mise à jour du message initial de Daniel Stenberg :

          Update: Stay polite and to the point when commenting here. This pull-request is not an excuse to be rude or off-topic.

          À croire que les fanboys aux propos exagérés et outranciers n'est pas l'apanage de Microsoft. ;-)

          Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières.

          • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

            Posté par (page perso) . Évalué à -8.

            Tant des tels propos révèlent une attitude sereine et constructive :

            Mort à Microsoft, et à tout le Business. Vive la coopération libre et volontaire !

            C'était pourtant la version polie, sereine et constructive de mon opinion sur la question. Après, nous sommes manifestement en désaccord (politique) sur de nombreux points, mais réduire une proposition honnête d'abolition du commerce à des « propos exagérés et outranciers », c'est chier sur quand même pas mal de personnes (philosophes, scientifiques, militant⋅e⋅s) et de mouvements sociaux qui sévissent depuis quelques milliers d'années.

            Nous sommes en désaccord politique, mais du coup, je te prierai de fournir des arguments au lieu de m'attaquer sur la forme (pourtant plus que respectueuse eu égard à ce que j'ai envie de cracher sur les gens comme Microsoft qui chaque seconde détruisent un peu plus notre planète et renforcent toutes les formes de contrôle social (surveillance, censure, uniformisation).

            Pour quelqu'un qui a lu la discussion sur github, tu aurais pu méditer un peu plus la mise à jour du message initial de Daniel Stenberg :

            Update: Stay polite and to the point when commenting here. This pull-request is not an excuse to be rude or off-topic.

            Encore une fois, tu sembles avoir mécompris le message en Anglais, qui peut être traduit ainsi (juste ajouté un peu de gras) :

            Mise-à-jour: Restez poli⋅e⋅s et à-propos quand vous commentez ici. Ce pull-request n'est pas une excuse pour être méchant⋅e ou hors-sujet.

            Ne voulant pas troller inutilement, j'ai lu la conversation sur le pull-request et mis des "pouces vers le haut" aux commentaires qui me semblaient pertinents. Je me suis contenté, en commentaire d'un journal résolument pro-Microsoft (et c'est de loin pas le premier sur LinuxFR), d'exprimer mon opinion sur la question, qui plus est en restant courtois.

            Après, si tu veux ouvrir un sujet quelque part pour parler politique, allons-y ! Mais m'attaquer sur mes opinions personnelles exprimées respectueusement en commentaires, c'est nul. Surtout quand on voit le nombre d'insultes et dénigrements nationalistes, racistes sexistes ou homophobes qui passent régulièrement la modération populaire (karma) sans encombre sur ces mêmes journaux.

            • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

              Posté par . Évalué à 10.

              Ce qui est amusant avec tes réponses c'est de voir à quel point tu es à côté de la plaque et que tu ne t'en rend même pas compte.

              Allez mon petit, continue ton obsession sur Microsoft en la justifiant avec 2 alias dans Powershell, continue à te ridiculiser !

              • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                Posté par . Évalué à -10.

                Désolé mais si, je dis bien si ces quelques lignes de code ressemblent à l'implémentation de la faille shellshock de bash, elle peuvent autant ressembler à un lock anti-script kiddie qui protègera les système contre une utilisation malveillante dont l'implémentation de virus ce qui dans un cas comme dans l'autre est énorme mais sans doute pas aussi louable que l'innovation en matière d'entreprise opensource de la dite compagnie.

                Personnelement je suis content qu'il y ai un débat profond et même engagé. Quand on n'aura plus rien à dire c'est que l'on nous aura fait taire.

              • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                C'est sur que quand tu en es à penser que Microsoft à fait exprès de rajouter les alias, que c'est un complot contre curl et wget, tu as touché le fond….

            • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

              Posté par . Évalué à 10.

              pourtant plus que respectueuse eu égard à ce que j'ai envie de cracher sur les gens comme Microsoft qui chaque seconde détruisent un peu plus notre planète et renforcent toutes les formes de contrôle social (surveillance, censure, uniformisation).

              La vache!
              Alors, plusieurs, choses, parce que la tu fais plein pot:

              • Microsoft n'est pas un gens, ni même des gens. C'est une entreprise. Elle n'as pas d'avis, ni d'intention. Les gens qui y travaillent, eux, en ont. Mais sur les qq dizaines de milliers qui bossent la bas, je suis à peu près sûr que tu trouveras tout le spectre politique.
              • le fait que tu les considérés comme des sous merdes, mais en parle comme de simple merde, ne rend pas ton message respectueux. Mort à Microsoft est insultant, et pire encore, si la seule issue pour toi est la mort, tu refuses de voir le changement qui se passe chez ms, et considère visiblement que leur cause est perdue, et que les personnes qui y travaillent sont des personnes fondamentalement mauvaises, dont l'opinion n'a aucune importance, qui n'ont pas vu la lumière comme toi, et ne peuvent pas changer. Si ça, c'est pas insultant, paternaliste et condescendant, je sais pas ce que c'est. Mais, eh, t'inventes des mots en français pour soutenir ces pauvres femmes qui ne peuvent pas se demerder pour améliorer leur plaçe dans la société sans un Alpha mâle qui les prenne en pitié, alors ça va, tu t'es racheté.
              • au passage, qualifier "mort à x" de constructif, c'est osé quand même.
              • point annexe, mais ya des gens et des entreprises qui détruisent littéralement notre planète, genre ils petent des trucs, tuent des gens, détruisent l'environnement, tout ca. Ça me paraît un peu plus grave que ms qui met un alias dans une technologie que tu n'as jamais utilisé, et n'utilisera sans aucun doute jamais. C'est completement déplace comme tournure de phrase, et pour reprendre une tournure chère à notre ex-microsoft prefere, ça te fait juste passer pour un clown. Perso, je prefere clampin, mais rendons à pbpg ce qui appartient à billou. Oui, c'est une insulte, c'est pas respectueux, mais contrairement à toi, je suis pas assez hypocrite pour prétendre que ca l'est.

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

            • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

              Posté par (page perso) . Évalué à 8.

              j'ai envie de cracher sur les gens comme Microsoft qui chaque seconde détruisent un peu
              plus notre planète et renforcent toutes les formes de contrôle social (surveillance,
              censure, uniformisation).

              Y'a un site web sur toi mec!
              http://www.tsgk.net/cowboyz/linux.html

        • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

          Posté par . Évalué à 9.

          C'est pas pareil. Des conflits de noms ça peut arriver. Ici, Microsoft a ici fait exprès d'ajouter des alias qui ne sont utiles à juste PERSONNE, puisque Invoke-Webrequest ne parle pas les mêmes paramètres que curl ou wget.

          C’est pas parce que tu implémentes pas les mêmes paramètres que c’est inutile. Les trois quarts des usages de curl que j’ai perso c’est curl url > file ou curl url | jq.

          Sinon, tu as busybox qui fait exactement la même chose avec wget (un alias, pas avec les mêmes options). J’attend avec impatience de voir ton message outré sur la ML du projet…

          J'ai juste été vraiment scandalisé par les réponses insultantes et paternalistes de la part d'une majorité d'employés et fanboys Microsoft.

          Loin de moi l'idée de dire que tous les gens qui travaillent chez Microsoft sont des ignominies ; je suis simplement forcé de constater que peu ont adopté une attitude sereine et constructive face à un problème qu'ils ont eux-mêmes introduit.

          Bon OK c’est un troll, je m’arrête là. Pour information pour les lecteurs tiers, voici un message « paternaliste, insultant, peu constructif de Microsoft » :

          Yup. We hear you.
          As I said - we'll open up a RFC on this.
          Thanks for the feedback! 
          

          Ou encore :

          Nobody is claiming the aliases replace the curl/wget. It may have been misguided to add those aliases in the first place, but the design decision was consistent with other Unix commands, e.g. the Windows PowerShell aliases ps or ls certainly don't work like the native tools.
          
          That doesn't change the fact that we need to weigh the pros and cons of removing them. We also look bad when we break people's scripts that work as they expect today. That's why we have an RFC process to do the right thing for all of our users.
          
          After going through an RFC - we may learn that removing all of our Unix aliases is the right thing to do. Or maybe just removing curl and wget.
          
          It's also possible we end up with getting the best of both worlds - we find a way to invoke the native commands if they exist, but fall back to the aliases otherwise. This certainly has it's own set of problems. For example, if the native command exists, but the script really did want the alias, can we detect that?
          
          The bottom line here is that we really want to do the right thing for all of our customers, starting with where we are today.
          
        • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

          Posté par . Évalué à 8.

          J'ai juste été vraiment scandalisé par les réponses insultantes et paternalistes de la part d'une majorité d'employés

          Eh ouais!
          Parce que les attaquer sur l'éthique, les traiter de "pas gentil" (ou plutôt, de méchants, faut savoir lire entre les lignes), et demander leur mort, le tout saupoudré d'un ton bien alarmiste et condescendant, c'est pas du tout insultant, ni paternaliste!

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

        • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          majorité d'employés et fanboys Microsoft.

          C'est triste ton avis sur les employées et les fangirls de microsoft…

          * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

        • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

          Posté par . Évalué à 10.

          J'ai juste été vraiment scandalisé par les réponses insultantes et paternalistes de la part d'une majorité d'employés et fanboys Microsoft.

          Tu aurais préféré qu'ils soient maternalistes ?

    • [^] # Re: Powershell et cURL - mauvaise volonté

      Posté par . Évalué à 9.

      nan mai tro lol les otres qui comprenes pa ke micro$mou say saten, j sui 10000% dacor avc toua, a mort billou, et ca boit et zindozs!

      Depending on the time of day, the French go either way.

  • # Infection dotnet

    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

    Juste pour installer leur brol depuis les sources, il faut installer toute leur toolchain dotnet, non merci.

  • # Ah ah ah

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    https://twitter.com/cmal_PP/status/767794703563689984?lang=fr

    L'anarchisme expliqué aux geeks… Ah en fait, merde, le mec nous faisait une explication de texte sur l'anarchisme.

  • # phares !!

    Posté par . Évalué à 3.

    Microsoft poursuit donc sa politique d'ouverture du code sur des produits phares de son catalogue

    Non, M$ ouvre ses produits d'infrastructure pour ne par perdre sa communauté de développeurs face aux produits open-source.

    Les produits phares sont est la suite office. Pas prêt de l'ouvrir celle là. Ils essayent même d'en gaver gracieusement les adolescents pour qu'ils ne connaissent jamais le goût d'autre chose…

    • [^] # Re: phares !!

      Posté par . Évalué à 2.

      M$ Windaube, tout ça, quelle poésie.

      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

    • [^] # Re: phares !!

      Posté par . Évalué à 3.

      Ils essayent même d'en gaver gracieusement les adolescents pour qu'ils ne connaissent jamais le goût d'autre chose…

      Et grâce à notre génial ministère de l’éducat’nat’ qui prend bien soin de donner des cours de « Excel » et « Word » plutôt que de « tableur » et de « traitement de texte », entre autres léchages de boules, ils y arrivent les cons ! /o\

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.