Journal Edge-IT en liquidation judiciaire, quel avenir pour Mandriva Linux ?

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
3
3
sept.
2010
En attendant un peu plus de détails l'information provient d'infogreffe :

http://forum.mandriva.com/viewtopic.php?t=131489

Edge-IT était une filiale de Mandriva comprenant de nombreux ingénieurs qui travaillaient sur la distribution. Cette nouvelle est à mettre en rapport avec les départs qui ont eu lieu durant les derniers mois (cf les archives de la liste de diffusion de Cooker - la version de développement de Mandriva Linux)

A ce jour, il semble qu'aucun plan pour Mandriva Linux 2011 existe. Jean Noël de Galzin n'a pas évoqué la distribution dans l'interview qu'il a donné récemment <http://www.channelnews.fr/accueil/interviews/109/7474-jean-n(...)

Le cours de l'action est suspendu et une AG extraordinaire de Mandriva SA se tiendra le 17 septembre.

Bref, je crains que l'avenir de Mandriva Linux, la distribution, ne soit pas assuré (et ce n'est pas une raison pour s'en réjouir "voyez les rpms ça vaut rien" ou "de toute façon Mandriva c'est pourri, faut payer")
  • # Réaction à chaud:

    Posté par . Évalué à 7.

    C'est normal que ça finisse comme ça, puisque:
    - voyez les rpms ça vaut rien
    - de toute façon Mandriva c'est pourri, faut payer

    Trêve de plaisanterie.
    La vraie raison, c'est la faute à la France où on peut pas entreprendre comme on veut, et surtout à Sarkozy!
    • [^] # Re: Réaction à chaud:

      Posté par . Évalué à 3.

      Ha ben si, tu peut entreprendre : si t'es déjà membre du club des plus grosses fortunes de Frances au minimum.
      Vous voudriez pas que le bas peuple puisse devenir riche non plus?

      Sinon, pour te répondre :
      - Bien que fan de Debian, je travail sur Redhat et j'aime bien RPM, c'est ce qu'il y'a autour qui est pourris...
      - Mandriva, c'est ma première distribution, et c'était pas trop pourri à l'époque (il y'a 6-7 ans?). La plus part des choses que l'on critiquait, on les retrouves maintenant dans toutes les distrib.... Comme quoi, le progrès...
      • [^] # Re: Réaction à chaud:

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        La plus part des choses que l'on critiquait, on les retrouves maintenant dans toutes les distrib

        Haa... je suis pas le seul à me faire cette réflexion !
        Quand j'ai commencé linux, le guru local m'avait dit que Mandrake c'était de la merde parce qu'il y avait un installeur graphique et le Centre de Contrôle Mandrake (« c'est le panneau de configuration de windows »).
        • [^] # Re: Réaction à chaud:

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Ha ouiii !!!
          Je me rappelle dans les premiers guides que je lisais, au tout début, à l’époque de Mandriva 5, les gourous écrivaient qu’il ne fallait pas utiliser les paquets RPM, parce que c’était du compilé et qu’on installait des trucs sans savoir ce qu’il y avait dedans et qu’il fallait préférer la compilation à la main…
          • [^] # Re: Réaction à chaud:

            Posté par . Évalué à 3.

            C'est vrai qu'à l'époque il était quand même vivement conseillé de recomplier son kernel... Je me souviens plus depuis combien de temps je n'ai pas fait ça !
            • [^] # Re: Réaction à chaud:

              Posté par . Évalué à 2.

              Ha? moi ça fait 3 semaines...
            • [^] # Re: Réaction à chaud:

              Posté par . Évalué à 1.

              Moi je ne l'ai fait que deux fois. Une première pour le plaisir d'apprendre (une après-midi complète de documentation), et une deuxième pour bénéficier du support de l'USB et me connecter à Internet avec mon modem speedtouch usb.
              Souvenirs, souvenirs...
    • [^] # Re: Réaction à chaud:

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Ben, la faut à Sarkoz, je ne sais pas, mais le fait que les pouvoirs publics ne fassent rien du tout contre la vente liée ne peut aider qu'à maintenir le statu-quo très favorable à Microsoft.
    • [^] # Re: Réaction à chaud:

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Moi je pense plutôt que c'est la faute à Martine Aubry avec les 35 heures, et surtout à Linux qu'un tout pourrite.
      • [^] # Re: Réaction à chaud:

        Posté par . Évalué à 1.

        Meuh non tout ça c'est à cause du manque d'écran tri-dimensionnel
        ;)





        /me, qui a bien lu ses leçons (compris pas sûr)
    • [^] # Re: Réaction à chaud:

      Posté par . Évalué à 3.

      > La vraie raison, c'est la faute à la France où on peut pas entreprendre comme on veut

      « The thing that's wrong with the French is that they don't have a word for entrepreneur. » G.W. Bush

      The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

  • # Triste

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Cette nouvelle me mine pour la journée… C’est désolant. On a beau s’y attendre depuis quelques mois maintenant, c’est très triste.
  • # Ne vous inquietez pas, aucun licenciement n'est prevu

    Posté par . Évalué à 2.

    C'est ce qu'indiquait Jean Noel de Galzain en Juillet dans une interview au journal du net :
    http://www.journaldunet.com/solutions/systemes-reseaux/jean-(...)

    "Aucun licenciement ne fait partie de ce plan."
  • # Quid de la reprise des comptes Mandriva ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Bonjour,

    Cette nouvelle m'attriste. J'ai été à l'époque un fervent défenseur de Mandrake (quoi qu'un tout petit peu critique), et nous avions, à l'époque, administré des postes Mandrake (en 2003).

    L'histoire de MandrakeSoft (puis Mandriva) est révélateur des choses à ne pas faire dans le business. Je ne peux pas lister toutes les coquilles du management, surtout en terme de communication. Ce que je retiens :
    - Mettre en avant Mandrake comme un produit français pour contrecarrer la domination américaine dans le domaine, alors qu'à l'époque, 50% du CA venait d'Amérique du Nord
    - Embaucher un Staff Américain pour le licencier quelques années après, puis dire qu'ils n'ont rien vu venir et la faute revenait aux Américains (Henri Pool, quelqu'un connait ?)
    - Bourdes de communications sur les concurrents
    - Perte de crédibilité en évoquant les parts de marché au simple fait de sondages sur le Net

    Mais là où Mandrake a pécher, c'est que cette société a tenter (peut être 10 ans trop tôt ?) de promouvoir Linux sur le poste de bureau / personnel en lieu et place du serveur. Là où Redhat avait tout de suite compris que Linux était bien plus rentable sur le domaine des serveurs et le service autour, Mandrake a persisté dans son erreur à se concentrer sur le Desktop. Et à l'époque (les mauvaises langues diront que c'est encore le cas aujourd'hui), Linux ne pouvait pas supplanter Windows ou Mac OS (manque d'applis mainstream, difficulté de déploiement, matériels pas toujours correctement supportés, noyau pas tout à fait conçu pour ce domaine...)

    Si on ajoute la bulle Internet de 2000 où les sociétés embauchaient à tour de bras et investissaient dans n'importe quoi sans vérifier le ROI, Mandrake n'avait pas beaucoup de chance de survivre, sauf via un rachat.

    Mandrake a été déficitaire quasiment tout le temps (il y a eu 1999 où ils ont fait des bénéfices, juste avant la bulle, puis juste après la première restructuration, avant le rachat de Connectiva). Contrairement à Cononical qui peut se permettre de tourner à pertes pendant peut être 10 ans grace à son PDG, Mandrake ne pouvait pas prendre ce chemin.

    Quand Mandrake a voulu redéfinir ses orientations et attaquer le monde servers, il était trop tard ; Redhat était là, Novell avait rempli le reste qu'avait laissé Redhat.

    J'aurais souhaité qu'une société comme Nokia ou Linagora puisse racheter Mandriva mais apparemment il y a des difficultés.

    Si Mandriva venait à s'éteindre, qui reprendra les activités des comptes laissés en suspens ? Quid de la maintenance des OS Mandriva installés ?

    Après SCO qui risque de fermer (certains diront tant mieux, mais il ne faut pas oublier que les MAc Donalds Nord Américain tournent sous SCO OpenServer), peut être le tour de MAndriva... a moins qu'un racheteur providentiel vienne les sauver ?
    • [^] # Re: Quid de la reprise des comptes Mandriva ?

      Posté par . Évalué à 2.


      Contrairement à Cononical qui peut se permettre de tourner à pertes pendant peut être 10 ans grace à son PDG, Mandrake ne pouvait pas prendre ce chemin.

      Cononical, ce sont ceux qui fournissent la distrib pour les conos , c'est ça ?
    • [^] # Re: Quid de la reprise des comptes Mandriva ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Très intéressant ton commentaire. Effectivement, je m'était fait la même réflexion à l'époque, mais un collègue m'avait rétorqué que je ne savait pas de quoi je parlais et que Linux en tant que poste de travail, c'était mieux.... Moi même, j'avais prouvé que l'intégration dans un domaine AD de stations Linux fonctionnait particulièrement bien. Mais voila, restait le problème des outils professionnels qui tournaient, la plus part, sous windows....

      Enfin bref, ils ont fait plein d'erreurs, car trop sur de la supériorité de leur OS sur Windows. Grave erreur. A force de ne pas se remettre en question, ils ont perdu. Vraiment dommage.

      Une leçon à retenir peu être?
    • [^] # Re: Quid de la reprise des comptes Mandriva ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      >>> Après SCO qui risque de fermer (certains diront tant mieux, mais il ne faut pas oublier que les MAc Donalds Nord Américain tournent sous SCO OpenServer)

      Oh ben zut alors. Ce serait absolument dramatique si les gens ne pouvaient plus aller manger au McDo !
    • [^] # Re: Quid de la reprise des comptes Mandriva ?

      Posté par . Évalué à 7.

      Tu oublies aussi le simple argument esthétique : que ce soit au niveau du site web, des manuels papiers, des thèmes de bureaux ou autre, la charte graphique c'était la même que Fisher Price (gamme 0 à 3 ans) mais avec du bleu à la place du rouge et des petites étoiles jaunes et des penguins idiots partout.

      C'est con de s'arrêter sur l'esthétique mais je suis sûr que d'un point de vue marketing, ça a décrédibilisé totalement la boite au niveau entreprise. Quel manager voudrait sur ses desktops et serveurs d'un OS qui semble conçu pour faire tourner adibou sur des ordinathan ?

      C'est un peu comme ces managers aux USA qui refusaient l'utilisation de freebsd parce que le look de Beastie/Le Chuck heurtait leurs convictions chrétiennes et qui a amené à l'apparition des boules de geisha (bon la je ne suis pas sûr que ça se vend mieux pour le coup).
      • [^] # Re: Quid de la reprise des comptes Mandriva ?

        Posté par . Évalué à 3.

        et qui a amené à l'apparition des boules de geisha (bon la je ne suis pas sûr que ça se vend mieux pour le coup).
        Ils étaient probablement en avance de 10 ans sur leur temps, la mode des sex toy est récente. Ils auraient peut être du copier redhat plutôt.
        La leçon sera peut être profitable.
      • [^] # Re: Quid de la reprise des comptes Mandriva ?

        Posté par . Évalué à 4.

        la charte graphique c'était la même que Fisher Price (gamme 0 à 3 ans) mais avec du bleu à la place du rouge et des petites étoiles jaunes et des penguins idiots partout.

        Ben... au moins il y avait une identité graphique, justement. C'était mieux que le bidule fadasse des Mandriva d'aujourd'hui (on dirait une démo d'un produit à vendre sous marque blanche).

        Quel manager voudrait sur ses desktops et serveurs d'un OS qui semble conçu pour faire tourner adibou sur des ordinathan ?

        Quel manager voudrait sur ses desktops d'un OS avec des gros boutons multicolores (rouges, bleus...) et des paysages nunuche en fond d'écran. Genre Windows XP ?
        • [^] # Re: Quid de la reprise des comptes Mandriva ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Quel manager voudrait sur ses desktops d'un OS avec des gros boutons multicolores (rouges, bleus...) et des paysages nunuche en fond d'écran. Genre Windows XP ?

          Sauf que windows était implanté partout avant que ce thème windows xp apparaisse et que dans beaucoup de boite le thème classic a été retenu pour sa mise en prod. Et bien que chiasseux dans le cas de vista, les nouveaux thèmes de vista et seven font moins jouet (enfin moins jouet de gamin). Ce qui montre que MS a surement pris une leçon de tout ça..
          • [^] # Re: Quid de la reprise des comptes Mandriva ?

            Posté par . Évalué à 3.

            Je ne sais pas si c'est une volonté de « prendre une leçon », ou simplement que les graphistes médiocres de MS ont cru être à la mode.
            (pour moi, Vista et Seven sont des horreurs par rapport à XP)

            Après, Mandriva aurait pu faire deux thèmes : thème « corporate » neutre et sobre (genre un Gtk avec clearlooks de base), thème « hobbyiste » flashy.
            Par contre, je ne comprends pas pourquoi ils ont voulu faire leurs propres thèmes de widgets et de fenêtres, surtout quand on voit le résultat. Ils auraient dû se cantonner à l'accessoire (couleurs, fonds d'écran, icones).
    • [^] # Re: Quid de la reprise des comptes Mandriva ?

      Posté par . Évalué à 3.

      C'est une vision simpliste des évènements remplie d'inexactitudes et d'approximations qui ne la rendent pas très intéressante.
      D'un autre coté, ça ne contient pas assez d'éléments provocateurs pour faire un bon troll du vendredi.

      Je m'interroge sur la pertinence de ton posting model, j'ai bien peur que le ROI sur ton post ne vaille pas le temps d'une réponse détaillée, ni même les points que je pourrais y mettre.
      • [^] # Re: Quid de la reprise des comptes Mandriva ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        ne sois donc pas si timide ;-)
        • [^] # Re: Quid de la reprise des comptes Mandriva ?

          Posté par . Évalué à 5.

          >Mettre en avant Mandrake comme un produit français pour contrecarrer la domination américaine dans le domaine, alors qu'à l'époque, 50% du CA venait d'Amérique du Nord

          Quand ils ont mis ce coté en avant, 50% du CA ne venait plus d'amerique du nord depuis longtemps. Si tant est que 50% du CA soit jamais venu des states. 50% des rentrées du club, ok. Et le club, au plus haut, c'était quoi, 50% du CA?

          >Si on ajoute la bulle Internet de 2000 où les sociétés embauchaient à tour de bras et investissaient dans n'importe quoi sans vérifier le ROI, Mandrake n'avait pas beaucoup de chance de survivre, sauf via un rachat.

          Ils ont touché 20 millions pendant cette période, ça allait les empêcher de survivre?

          >Embaucher un Staff Américain pour le licencier quelques années après

          L'embauché était lié aux 20 millions, la fin de la bulle internet a fait qu'il n'y a pas eu de second tour de table ni d'IPO donc:
          the layoffs centered around U.S. staff, possibly provoked by waning hopes of an IPO in the States

          >Mais là où Mandrake a pécher, c'est que cette société a tenter (peut être 10 ans trop tôt ?) de promouvoir Linux sur le poste de bureau / personnel en lieu et place du serveur.

          50% du CA venait du club donc desktop, et ça, c'était une connerie?
          50% venait du club plus les ventes de packs, le reste venait d'entreprises, il y a de la marge pour dire que le desktop était la voie à suivre, et de la marge pour dire que l'entreprise était la voie à suivre, et de la marge pour dire que les 2 sont la voie à suivre, non?
          C'est facile après coup de dire, il fallait faire ci ou ça, je vous l'avions dit, dans ces conditions (50/50)!

          >Mandrake a persisté dans son erreur à se concentrer sur le Desktop

          a part que l'orientation d'Henry Pool, c'était le e learning.

          Et ensuite, ils ont embauché Bancilhon, dont le profil et la stratégie a été le desktop? eurrg?
          Ben voyons, connectiva, edge it, pulse et linbox c'est du pur desktop personnel, ça madame.
          linbox: the company develops and markets software solutions for the administration of software infrastructure for medium and large organizations

          >Là où Redhat avait tout de suite compris que Linux était bien plus rentable sur le domaine des serveurs et le service autour

          Ben, oui, dès qu'on parle bénéf, tout le monde montre red hat et dit que c'est la voie à suivre. Sauf que red hat est regroupée autour d'un marché de niche quoi qu'on en dise, l'a bien pécho et que ses clients n'ont aucune envie de passer à autre chose parce que c'est pas une question de prix, ils veulent juste quelqu'un qui fasse ce job là, et red hat le fait, et était là avant les autres pour le faire.
          Et c'est aussi le problème de red hat, c'est que ça croit pas des masses en dehors de ça.

          La stratégie de mandriva a été une stratégie entreprise, orientée croissance au niveau mondial, ça n'a pas marché, voila, c'est tout.

          >Contrairement à Cononical qui peut se permettre de tourner à pertes pendant peut être 10 ans grace à son PDG

          Encore une fois, prouve le. Sors les chiffres sur les pertes et sur les investissements et sur l'état de la fortune de shuttleworth.
          Cette absence de chiffres est bien plus génante que les rumeurs qu'on brode à partir d'elles.

          >Redhat était là, Novell avait rempli le reste qu'avait laissé Redhat

          C'est faux, novell n'a rempli rien du tout. Novell transforme ses clients novellware en clients linux, et fait quelques grands compte qui n'ont rien à voir avec red hat, il faudrait voir l'impact de l'accord microsoft sur ses comptes. novell ne gagne rien à faire du redhat, puisque ce n'est pas une question de prix et c'est pour ça qu'ils essaient d'inventer des choses avec le studio et les obs ou même google wave (hahaha, bien vu!). Comme mandriva en son temps, et comme ubuntu maintenant qui voit bien qu'il y a 0 pesetas à se faire à copier red hat en dumpant les prix et qui comme les autres essait de faire feu de tout bois en "inventant" des trucs comme la musique (fait par mandriva avant), le storage (fait par mandriva avant), le netbook (fait par mandriva avant), etc etc
          D'où mon optimisme sur ubuntu.
        • [^] # Re: Quid de la reprise des comptes Mandriva ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Putain de bouton vérifier qui devient un bouton envoyer. C'est des développeurs GNOME qui ont fait l'interface de linuxfr, histoire de faire un bouton de moins?

          >J'aurais souhaité qu'une société comme Nokia ou Linagora puisse racheter Mandriva mais apparemment il y a des difficultés.

          Nokia? Wow, insider info! Il peut développer? je parie que non.

          Et puis les fausses question à la fin, avec la pauvre référence à sco, alors qu'on est passé dans un monde troll/Oracle, maintenant.
          Non, vraiment pas matière à rajouter grand chose à ce qui a été déjà dit et redit.

          Tout au plus, on pourrait lui faire passer le test de lui faire écrire "oignon", mais même ça, c'est trop pour ce post.
          • [^] # Re: Quid de la reprise des comptes Mandriva ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Non c'est à cause des utilisateurs qui ne savent pas vérifier, se relire, autrement que sur le fond bleu, quant c'est trop tard.

            (grr le FreeWifi m'a passé en mode twiter : tout message de plus de qq lignes tourne en rond... pas pratique pour poster une petite tirade)
            • [^] # Re: Quid de la reprise des comptes Mandriva ?

              Posté par . Évalué à 2.

              (pour les paranos) : je dis ça pour moi :p
              (pas encore pris l'habitude des nouveaux boutons non plus)
            • [^] # Re: Quid de la reprise des comptes Mandriva ?

              Posté par . Évalué à 5.

              y'a qu'à le mettre en rose. avec des licornes et des arcs-en-ciel.
            • [^] # Re: Quid de la reprise des comptes Mandriva ?

              Posté par . Évalué à 4.

              (grr le FreeWifi m'a passé en mode twiter : tout message de plus de qq lignes tourne en rond... pas pratique pour poster une petite tirade)

              ifconfig wlan0 mtu 1460 ?
              • [^] # Re: Quid de la reprise des comptes Mandriva ?

                Posté par . Évalué à 2.

                \o/
                ça fonctionne
                et ça m'en bouche un coin, j'ai besoin de relire des fondamentaux, là!
                • [^] # Re: Quid de la reprise des comptes Mandriva ?

                  Posté par . Évalué à 4.

                  De ce que j'en ai compris, le trafic FreeWifi est tunnelisé depuis la freebox qui te fournit le service jusqu'à un point de sortie parisien. Cela permet d'éviter que l'invité soit sur le même réseau que l'abonné qui détient la freebox (qui rappelons le n'est pas à lui, et qu'il ne loue pas ;) ), et de gérer l'authentification de manière centralisée.

                  Qui dit tunnel dit en-têtes supplémentaires, donc moins de place dans le paquet. Et je ne sais pas pourquoi, mais free ne fait rien pour que l'interface soit configurée par défaut avec le bon MTU. Avec le réglage par défaut (1500 octets), si tu envoies trop de données, ça ne passe pas. Et ton expérience utilisateur de navigation internet en est fortement affectée…
    • [^] # Re: Quid de la reprise des comptes Mandriva ?

      Posté par . Évalué à 4.

      L'histoire de MandrakeSoft (puis Mandriva) est révélateur des choses à ne pas faire dans le business

      Ha ouhai ?
      et tu est capable de préciser, où c'est juste un post genre "j'aime bien mais faut reconnaitre qu'ils étaient cons" ? Non parceque franchement, quitte à perdre de mon karma, et sans même avoir vérifier qui tu étais, ton post c'est juste de la merde.
  • # Distribution orientée défense

    Posté par . Évalué à 2.

    Est-ce que la survie de la distribution Mandriva ne pourrait pas passer par une distribution très orientée défense?

    La défense brasse beaucoup d'argent et pour l'état Français voir Européen il serait peut-être très intéressant de disposer d'un système d'exploitation spécialement prévu pour (sécurité, outils, etc).

    Cette solution serait elle viable, et attirerait elle de nouveaux clients à coup sur fidèles?
    • [^] # Re: Distribution orientée défense

      Posté par . Évalué à 1.

      Aucune chance oublie pas que ce cher Bill Gates est recu avec les honneurs a l'elysee et donc la defense utilise du windows... Ce qui est "amusant" c'est que meme les americains ne font pas autant confiance a cette boite (cf l'implication de la NSA dans certains trucs de securite du kernel)
      • [^] # Re: Distribution orientée défense

        Posté par . Évalué à 2.

        La gendarmerie ne dépend pas du ministère de la défense?
        • [^] # Re: Distribution orientée défense

          Posté par . Évalué à -1.

          openoffice.org tourne tres bien sous windows de plus desole mais je ne considere pas la gendarmerie comme etant aussi cruciale en matiere de securite que les autres corps de l'armee.
        • [^] # Re: Distribution orientée défense

          Posté par . Évalué à 3.

          Non, elle dépend de l'intérieur désormais. Une idée géniale de plus de toto le héros.
          Et quand un gendarme (exceptionnel) chercheur (brillant) exprime l'idée que c'est une mauvaise opération, l'élysée essaie de le faire rayer des cadres au nom du devoir de réserve sans respect pour les conséquences, comme ça caractérise ce gouvernment (et je ne suis pas de gauche):

          http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2010/03/apr(...)
          • [^] # Re: Distribution orientée défense

            Posté par . Évalué à 2.

            C'était pas toi à la fete de l'huma, au stand du Salvador, en train de partager un maté avec les camarades locaux qui avaient inviter des indiens du chiapas ?
          • [^] # Re: Distribution orientée défense

            Posté par . Évalué à 2.

            En fait, son budget est déterminé par le ministère de l'intérieur, mais elles dépend toujours du ministère de la défense en ce qui concerne la hiérarchie.
            Bon, après, cela n'a jamais empêché le gouvernement de faire ce qu'il voulait...
      • [^] # Re: Distribution orientée défense

        Posté par . Évalué à 2.

        Meuh c'est encore plus simplifié qu'une de mes tirades, ça. Et puis la NSA ne contribue pas qu'au noyau, mais également au serveur X.

        Faut rester pragmatique : c'est (je pense) une question de capacités de personnalisation pour des postes (licences) courants. Avec un mit/bsd/x11/apache/artistic/zlib/GNU/Linux tu a une marge de manoeuvre bien plus importante, tout simplement.
    • [^] # Re: Distribution orientée défense

      Posté par . Évalué à 3.

      Le but d'une distribution militaire n'est pas d'attirer de nouveaux clients.
      Le partenariat avec Bertin Technologies sur Xen reste anecdotique sur le plan commercial.

      En mode évidence, je suis d'accord pour dire qu'un contrat militaire a un impact positif sur la renommée, et donc sur le business. Mais cela ne suffit pas à assoir une solution tierce comme étant une solution pérenne.
      • [^] # Re: Distribution orientée défense

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        >>> Le but d'une distribution militaire n'est pas d'attirer de nouveaux clients.

        Peut-être pas une "distribution militaire" mais au moins essayer de se différencier en mettant particulièrement l'accent sur la sécurité. Embaucher Spender et PaXTeam et inclure le patch GRSecurity, bosser sur des modules de sécurité, patcher des softs pour incorporer la séparation des privilèges, etc
        Vers 1998-2000 il y avait un ras le bol général des Windows troués comme des vieilles chambres à air. Peut-être qu'une distro commerciale axée sur le "hardened" aurait eu sa chance ?
        • [^] # Re: Distribution orientée défense

          Posté par . Évalué à 1.

          En 1998-2000 ? Sans les ACLs ? Sans les capacites d'audit ? C'est totalement illusoire.
        • [^] # Re: Distribution orientée défense

          Posté par . Évalué à 4.

          >mais au moins essayer de se différencier en mettant particulièrement l'accent sur la sécurité
          >Peut-être qu'une distro commerciale axée sur le "hardened" aurait eu sa chance ?

          Il faut aller sur la page wikipédia pour voir tout ce qu'ils ont essayé. Les idées, ça n'a jamais été le problème.

          Sur ce sujet, ils avaient aussi embauché jay beale qui faisait (fait toujours?) bastille linux.

          Et ils avaient ensuite essayé de sortir le snf et mnf (multi network firewall).
          Le mnf 1 avait été déployé par des SSII qui facturaient un beau paquet sans préciser qu'ils déployaient du mandrake qui leur coutait rien puis ils ne reversaient rien à mandrake.
          Du coup, le mnf2 avait été sorti avec une clause à la red hat sur la marque, et là, plus personne ne l'avait déployé alors qu'il avait quelques nouveautés pas mal.
  • # Merci

    Posté par . Évalué à 1.

    (le Freewifi et son mode twiter m'empechant de poster de longs messages, je me contente simplement de l'évidence. J'yh reviendrait plus tard)

    MERCI.
    Vraiment merci. Merci en tant qu'utilisateur de mandrake, mais aussi et surtout merci en tant qu'utilisateur de logiciels libres, et enfin merci en tant que citoyen.

    Mandrake était bien plus qu'une distribution. Bien plus.
    "Il est temps d'installer cooker"
    • [^] # Re: Merci

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Mandrake est mort ????
      • [^] # Re: Merci

        Posté par . Évalué à 2.

        Incapable de te répondre, tu le sais non ? Espérons que non, mandr* ne soit pas morte. Mais c'est pas avec moi qu'elle va vivre :( et "merci" c'est juste le premier mot qui me vient à l'esprit, là.
      • [^] # Re: Merci

        Posté par . Évalué à 5.

        Mandrake est mort ????

        Tu voulais dire bronsonisé, je suppose ?
  • # AG et Linagora

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    J'espère bien que l'assemblée générale permettra de comprendre en quoi la reprise de Mandriva par Linagora était moins intéressante que la solution finalement retenue.

    A la fois économiquement parlant en terme de situation financière, mais aussi de perspective de business, et de complémentarité technologique...

    Parce là, vu de l'extérieur et en l'absence d'autres informations, - vraiment - je ne comprends pas.
    • [^] # Re: AG et Linagora

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      La réponse à la question n'est sans doute pas à placer sur les plans que tu énonces mais sur d'autres plans
      • [^] # Re: AG et Linagora

        Posté par . Évalué à 3.

        Une réponse qui commence par un Z ?
        • [^] # Re: AG et Linagora

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          je ne pensais pas à Zapo mais plutôt au fait que si Linagora avait repris il y aurait eu un grand coup de balai au niveau de la direction ce qui à mon avis n'était pas (et n'est pas) souhaité par cette dernière.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.