Journal Google OS

Posté par .
Tags : aucun
18
8
juil.
2009
Finalement, il y aura bien un Google OS, ou plutot un Google Chrome OS:
http://googleblog.blogspot.com/2009/07/introducing-google-ch(...)
Petit (tout petit) résumé en français :

* Chrome + d'autres Applications tournant sur un linux avec un nouveau window manager
* Ca tournera sur X86 et ARM
* C'est surtout prévu pour les netbooks
* Ce n'est pas Android même s'ils vont surement se recouper par endroits
* C'est prévu pour dans un an à peu près (d'ailleurs bizarre une annonce de google comme ca, si longtemps à l'avance)

Quelques conclusions personnelles:
* Ca doit lancer des chaises du coté de Redmond...
* L'année de Linux sur le desktop serait donc pour 2010...
  • # Oublié de parler licence

    Posté par . Évalué à 4.

    Ils ne disent rien sur l'ouverture de L'OS. Mais sachant que Linux est gpl, que Chrome est Open Source, je parierais sur un gros mélange à base de libre avec des extensions proprio...
    De toutes manière j'ai l'impression que leur OS ne sera, pour reprendre une formule lue sur le Standblog, qu'un ensemble de driver pour lancer un navigateur internet....
  • # Aaaaaaaaaah

    Posté par . Évalué à 10.

    Ce genre d'annonces me fait peur pour le futur de l'informatique. Quand je lis ça je m'attends à un résultat du genre Busybox + Xorg + Wine + Chrome + Bookmarks sur Google. Gestionnaire de fenetres ? C'est intégré dans le browser. La configuration de la machine ? http://localhost/webadmin. Besoin d'un shell ? http://localhost/ajaxterm. La musique ? C'est online. Etc. Et puis on dira que c'est génial.

    Suivant pour les devinettes :-)
    • [^] # Re: Aaaaaaaaaah

      Posté par . Évalué à 6.

      et donc "your point" ?
      • [^] # Re: Aaaaaaaaaah

        Posté par . Évalué à 10.

        C'est juste que j'ai horreur des webapps : c'est lent, moche, ça ne s'intègre nulle part, ça fait tout passer sur le port 80... C'est une mauvaise réponse technique au problème qui est de lancer facilement des applications graphiques en client/serveur.

        Avec Google Chrome OS je m'attends à un résultat possiblement impressionnant techniquement, mais qui sera en réalité une régression (comme avec les web desktop).

        Bien entendu cela n'est que supputations, mais comme Google reste flou dans son annonce on peut bien en profiter, non ?
  • # Pas si en avance que ça

    Posté par . Évalué à 4.

    * C'est prévu pour dans un an à peu près (d'ailleurs bizarre une annonce de google comme ca, si longtemps à l'avance)

    Non, c'est normal chez Google, ça veut dire qu'une beta risque de sortir sous peu (avec une qualité RC), et que la finale sera pour dans un an.

    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Si c'est comme Android

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    SI c'est comme Android, ça risque pas de faire bouger grand chose.

    Envoyé depuis mon lapin.

    • [^] # Re: Si c'est comme Android

      Posté par . Évalué à 3.

      Ca dépend, ne nouvelle approche de l'OS orienté application en ligne et reprennent certains point des OS embarqué pour téléphone pourrait être intéressante.
      Genre un système simple de droit d'accès par applications, etc ( une application ne peut pas aller modifier des fichiers autres que les siens, même chose pour certaines ressources, etc ).

      Maintenant c'est du orienté netbook, faut pas s'attendre a monter des serveur avec. En plus il annonce clairement qu'ils vont s'assoir sur le LSB mais ca peut justement être intéressant ( c'est Google pas un projet avec 4 contributeurs inconnues )

      Personnellement du moment que cela fait bouger un peut les choses ca ne peut être que profitable ( c'est toujours du code et des contribution apporté à l'écosystème linux ).
  • # Support matériel

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je fais peut être preuve de beaucoup d'optimisme, mais il me semble que l'utilisation du noyau Linux par Google dans leur système d'exploitation pourrait inciter les constructeurs de matériel informatique à développer systématiquement des pilotes pour Linux (peut être pas toujours en GPL, mais ça on verra).

    Merci de ne pas m'enlever mes illusions !
    • [^] # Re: Support matériel

      Posté par . Évalué à 2.

      pourrait inciter les constructeurs de matériel informatique à développer systématiquement des pilotes pour Linux (peut être pas toujours en GPL, mais ça on verra).

      Les constructeurs de périphériques font ce que leur demande leurs clients, et leurs plus gros clients sont les assembleurs et constructeurs. La plus part des particuliers utilisant linux parmi leurs client est ridicule.

      J'ai du mal a imaginer un constructeur de netbook vendre une machine sans le support logiciel des ses composants.
    • [^] # Re: Support matériel

      Posté par . Évalué à 4.

      Mouais, j'ai pensé la même chose lors de l'arrivée des netbooks.
      J'ai un aspire one, et la carte wifi ne fonctionne complètement qu'avec le noyau (patché) livré avec la distro.

      Avec un noyau de chez kernel.org, les leds ne fonctionnent pas (le wifi, oui, mais depuis peu, il fallait utiliser un truc CVS de madwifi dans le temps). Le constructeur fournit _un_ patch pour _une_ version de noyau pour faire fonctionner son bouzin. Après, il s'en fout.

      Donc bon, conserve tes illusions, mais j'ai perdu les miennes :)
      • [^] # Re: Support matériel

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        C'est typiquement pour éviter ce genre de cas que Theo de Raadt (projet OpenBSD) milite avec véhémence contre la possibilité d'utiliser des BLOBs avec OpenBSD: Linux offre cette possibilité, mais la médaille a son revers.
        • [^] # Re: Support matériel

          Posté par . Évalué à 3.

          Et qu'est-ce-qui empêche à un fabricant de filer un OpenBSD avec un noyau compilé maison contenant le pilote nécessaire patché convenablement, mais sans le code source ?
          Du point de vue de la licence BSD, quedal.
          Et Theo de Raadt pourra bien gueuler, c'est pareil que quand Linus Torvalds s'oppose aux pilotes binaires : ça sert à rien parce que c'est a priori autorisé (encore que, la licence GPL contaminerait les pilotes, mais faudrait des avis d'experts là dessus, voire un procès)
      • [^] # Re: Support matériel

        Posté par . Évalué à 2.

        La Led fonctionne avec Mandriva.
        On est loin d' un support de type IBM ou FUJITSU pour les laptops, mais quant même.
        Fait les mises à jour, nul doute que si cela fonctionne avec Mandriva, ça fonctionne aussi avec les autres. (ou sinon jette un oeil sur comment ils font)

        Cdlt.
  • # libc

    Posté par . Évalué à 3.

    Je me demande quelle libc ils vont utiliser... et surtout si on aura pour sûr tout le code.
    Il faut voir aussi comment ça se passe au niveau dev communautaire, j'espère qu'il ne faudra pas "partager" ses droits GPL avec Google pour qu'une version fermée nous arrive dans la tronche.
    Bref... une annonce qui amène un sacré paquet de questions.
    • [^] # Re: libc

      Posté par . Évalué à 4.

      "Je me demande quelle libc ils vont utiliser... et surtout si on aura pour sûr tout le code."
      Sans doute vont-ils faire comme pour Android : utiliser une autre libc que la GLibc[1]

      1 http://linuxfr.org/comments/975207.html#975207
      • [^] # Re: libc

        Posté par . Évalué à 2.

        Bof, même Debian va changer de libc (mais je ne sais plus vers laquelle ils migrent) alors bon, ça ne me semble pas aberrant.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # C'est normal...

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    C'est normal qu'ils en parlent aujourd'hui, même s'ils sortent leur OS dans un an (au moins).

    Comme microsoft sort une nouvelle version de son OS dans 2-3 mois, cela fera réfléchir quelques fans de la mise à jour.
    Sans compter les intégrateurs qui ont besoin d'un certain temps pour mettre au point leurs machines. (cf le temps qu'il a fallu entre la 1ère sortie de Android et la sortie de la première machine avec Android)
    Une bonne annonce ... marketing.

    Vu les puissances marketing qui se font face à face, et les enjeux pour microsoft, on risque d'avoir une bonne bataille.
    J'ai hate d'y être...
    • [^] # Re: C'est normal...

      Posté par . Évalué à 7.

      J'espère que tu sais esquiver les chaises ;-).
      • [^] # Re: C'est normal...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Techniquement ce n'est pas un "nouveau" système d'exploitation.
        Juste LA distrib Linux made in google.
        Par contre ils insistent énormément sur le terme d'OS dans leur com. Sur les cites d'infos grand publiques, les commentaires des gens montrent bien qu'ils prennent ça pour un nouvel OS révolutionnaire. Il me semble que symboliquement Google vient de déclarer la guerre à Apple, Microsoft, et même Linux (!).
        J'imagine que le kernel et énormément de composants seront patchés sauce google et sans doute bien gruïké de blobs *sales*
        A l'inverse d'OSX, on devrait néammoins voire débouler tout un tas de code sous licence du bien, réutilisable dans les distribs traditionnelles.
        • [^] # Re: C'est normal...

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Faire la guerre à Linux en l'utilisant ?
          Nan les seuls qui peuvent être embêtés sont Redhat, Suse, Mandriva, ...

          Et encore, je pense que toutes ces boites gagneraient à ce que Google donne un coup de boost à l'utilisation de Linux sur des machines "pour utilisateurs finaux"
          • [^] # Re: C'est normal...

            Posté par . Évalué à 2.

            Faut aussi comprendre ce qu'ils font hein, ils utilisent le *kernel* Linux, visiblement ce qu'il y aura par dessus va etre assez different, du systeme d'affichage a la libc si on regarde Android.

            Bref, ca ressemble plutot a un gros fork baveux, pas sur que ca aide Linux en general, niveau support materiel peut-etre, pour le reste c'est pas evident...

            Perso je trouves ce que fait Google sacrement risque, je suis pas sur que le reseau soit arrive a un point ou il est d'une qualite telle qu'on peut l'utiliser comme un SAN, lorsque les gens n'auront pas d'acces reseau, je me demandes comment cela sera gere.
            • [^] # Re: C'est normal...

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Comme actuellement : les gens n'auront pas accès à leur compte gmail, à leur youtube, leur twitter et autres conneries 2.0 :)
              Faut bien voir qu'à mon avis le public visé est le plus déjà conquis.
              • [^] # Re: C'est normal...

                Posté par . Évalué à 2.

                Ouais mais bon, la un OS ca implique qu'il y a des photos, des videos, des documents, etc... si les apps pour les ouvrire sont online, ca va etre un serieux probleme lorsque le reseau n'est pas la...

                J'imagine qu'ils y pensent, je me demande quelle sera leur solution...
                • [^] # Re: C'est normal...

                  Posté par . Évalué à 6.

                  Un super Google Gear ou tu ne sais plus ce qui est exécuté sur ta machine ou le serveur, ce qui est en cache local ou pas, etc.

                  Bon alors,
                  DB, serveur local : Google Gear, Check
                  VM/Jail : Google nativeclient, Check
                  Appli en ligne : Google, check

                  Reste donc :
                  Un disque dur virtuel en ligne avec un synchro transparente.
                  Se passer/dépasser Flash pour les applications vidéo et audio en ligne ( Html 5 ?)

                  Il n'y a donc pas d'obstacle technique majeur. Google offre déjà 7Go sur Gmail, si on part sur cette base c'est largement compatible avec un usage netbook.

                  Pour ce qui ne connaisse pas nativeclient c'est une sorte de VM/jail qui exécute du code natif, pour fonctionner le code exécuté n'a pas un accès direct à la mémoire et aux I/O, tous cela ce fait via une API spécifique. Ca permet de faire tourner du code natif sans problème de sécu, vue que tous passe par l'API c'est indépendant de l'OS.
                • [^] # Re: C'est normal...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Ils ont déjà un système de cache mis en place pour les documents créés avec Google Documents afin de permettre un accès "off-line".
                  Je pense qu'il leur suffit d'étendre le système à toutes leurs applications: en gros, le disque dur de la machine ne joue le rôle que d'un gros cache. Là dessus, ils rajoutent un système de gestion de révisions/versions intelligent.
                • [^] # Re: C'est normal...

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Chrome permet déjà d'utiliser les applications de façon offline avec Google Gears. En gros, les applications distantes enverront un agent pour continuer à fournir le service possible sans l'accès au réseau.

                  Windows, GNOME/KDE, OS X sont partis d'un OS offline avec des clients lourds et les transforment progressivement en clients riches. Google part d'un client léger et ce sont les applications distantes qui fournissent la logique pour en faire des clients riches. Pour l'utilisateur final, pas de grosse différence (outre que tout est immédiat, car il télécharge l'application en background, pendant qu'il l'utilise normalement), mais c'est probablement plus pratique pour la maintenance et la mise-à-jour des applications (le mode "online" est le mode par défaut).

                  Et puis, le niveau d'intégration de ces applications "Web" au système local sera sans doute tel qu'on ne fera pas la différence avec n'importe quelle application habituelle.
      • [^] # Re: C'est normal...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Je suis plus dans l'optique d'une chasse aux trolls et aux FUDs en tout genre.

        Mais tu as raison, on n'est jamais trop prudent.
        Je vais aussi m'entraîner à esquiver les chaises volantes...
  • # Chrome

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Vu le nom du système et le noyau sur lequel il se base, on peut espérer que la version linux de Chrome (une officiel) n'est pas un vaporware…

    http://www.google.com/chrome/intl/fr/linux.html
    • [^] # Re: Chrome

      Posté par . Évalué à 4.

      ça ne peut pas être un vaporware puisqu'elle existe déjà.
      • [^] # Re: Chrome

        Posté par . Évalué à 1.

        Ah oui ?
        • [^] # Re: Chrome

          Posté par . Évalué à 3.

          • [^] # Re: Chrome

            Posté par . Évalué à 1.

            Oui donc, c'est bien ce qu'il me semblait : toujours pas de chrome pour les manchots.
            • [^] # Re: Chrome

              Posté par . Évalué à 3.

              ben si puisqu'il tourne ce n'est pas un vaporware. Un vaporware, c'est un logiciel qui n'est et ne sera jamais distribué.
            • [^] # Re: Chrome

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              y a un dépot chromium pour ubuntu ...
              certes, ce n'est pas chrome, mais c'est bien mieux. C'est la version libre qui ne communique rien à google.
              et depuis la version de hier : le flash tourne enfin ! les videos de youtube sont lisibles.
              j'utilise d'aiilleurs chrome au quotidien sur mon netbook
  • # Confidentialité des données?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Donc, si j'ai compris, on a potentiellement un OS qui se contentera d'utiliser les webapps de Google (gmail, googledocs, etc...) et stockera toutes ses données et ses informations sur les serveurs de Google...

    Et donc permettra à Google un accès illimité à ces mêmes données...

    Et il y en a qui trouve encore le moyen de diaboliser Microsoft après ça... :o)
  • # ...

    Posté par . Évalué à 2.

    C'est bien beau mais ca suppose d'etre connecté en permanence sur le net ?

    Si on veut installer des trucs en plus ca risque d'etre galere (comme sous android).
    • [^] # Re: ...

      Posté par . Évalué à 3.

      Pourquoi ? Leurs applications fonctionnent aussi en "mode hors-ligne", avec Google Gears.
    • [^] # Re: ...

      Posté par . Évalué à 2.

      ben l'idee en fait, c'est que les machines cibles servent quasi exclusivement a aller sur le net.

      C'est une vision qui se tient: les netbooks sont tres limitees en ressources, pas question de stocker toutes ses photos/video/'p3 sur un disque de 16 ou 32Go.

      Sur ce genre de machines, par design, sans le web, tu fais pas grand chose.
      Le mode offline de gears prend le relai pour les rares cas ou la connexion n'est pas presente.

      Ca m'etonnerais beaucoup qu'ils ne cherchent pas a fourguer des kilos de google wave au passage, genre partenariat avec les constructeurs: une machine = un compte google wave et paf que je te cree de la rarete et du buzz au passage, un peu a la gmail avec les invits au debut.

      Je pense qu'il faut oublier ce qu'etait un os jusque la, google tente a mon avis de creer une nouvelle utilisation de machines qui se cherchaient jusqu'a present (un peu comme apple a cree une nouvelle utilisation des portables avec l'iphone).
      Linux est probablement utilise juste pour la diminution des couts et l'adaptibilite. Mais au final, le coeur de l'os, c'est plus chrome qu'autre chose. Le kernel sert juste a faire tourner le matos.

      En clair: les fabriquants se sont dit que ce genre de machine, ca devrait interesser plein de monde, mais le soft n'etait visiblement pas adapte a l'utilisation qui en est faite (cf les hesitations entre linux et windows).
      Google tente de penetrer sur ce marche delaisse.
      MS est probablement trop occupe par vista/7, la derouillee qu'ils se prennent sur le marche des browsers, les problemes autour de ooxml etc.
      Apple n'est historiquement pas interesse par ce segment de marche (machine po cher!!), occupe ailleurs avec son iphone, snow leopard et le cancer de steevie. Sans compter qu'apple a l'air de pas mal se centrer sur la telephonie d'une part (succes monstre de l'iphone) et sur le service d'autre part (itunes est une belle machine a fric quand meme). J'avais lu sur un blog que Apple computer s'est renomme Apple en 2007, c'est pas pour rien visiblement.

      Bref, google a vu une breche, en plus elle est en plein dans le coeur de son concurrent de toujours, a savoir MS, il s'y engouffre.

      Au final, dur de predire si la sauce va prendre, google n'est pas n'importe qui, ils ont les moyens d'avoir de bon designers d'ui (simple et efficace, comme tous leurs services web), de sortir un produit tres bien leche.
      Mais le pari est risque, faut que les utilisateurs acceptent de mettre toutes leurs donnees sur le web.
      Le potentiel est la en tout cas.

      Rendez vous en 2011 pour savoir si ca a marche commercialement :)
      • [^] # Re: ...

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est une vision qui se tient: les netbooks sont tres limitees en ressources, pas question de stocker toutes ses photos/video/'p3 sur un disque de 16 ou 32Go.

        Les netbooks ont maintenant des disques durs de 160 Go.

        Je trouve un peu con l'idée de faire un OS "online" pour des machines aussi mobiles que des netbooks, sachant que ce type de machine nomade a justement la propriété de ne pas être connectée 24/24 au net contrairement aux machines fixes, à moins d'avoir une clé 3G, et là encore, il suffit d'être dans le train et paf le tunnel...
        • [^] # Re: ...

          Posté par . Évalué à 1.

          ben sur les 7 et 8 pouces, visiblement, non.
          Les 9/10 pouces, oui, effectivement.
          Et c'est pour ca que je dit que le pari est risque.
          Le 11 pouces, ca devient tres proche du petit laptop quand meme.
  • # Le nom, bof bof

    Posté par . Évalué à 10.

    C'est dommage qu'il utilise un tel nom, ça fait un peu trop marketing... Alors que s'il l'avait appelé « Google Nickel », ça en aurait jeté : le navigateur aurait été « Nickel Chrome ».

    Ils sont passés à côté de la classe :-)

    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.