Journal Tropes vs Women : Damsel in Distress (part 2)

Posté par . Licence CC by-sa
18
29
mai
2013

Hier, Anita Sarkesiaan a mis en ligne la 2e partie de sa vidéo "Damsel in Distress" (Demoiselle en Detresse) de la série Tropes vs Women

Pour rappel, cette série documentaire a été financée grâce à Kickstarter et la première partie de Damsel in Distress avait été publiée le 8 mars.

Attention, cette vidéo contient des scènes pouvant choquer les personnes sensibles (violence, nudité)
Même avec cet avertissement, certains ont signalé la vidéo sur youtube comme offensante et elle a été bloquée pendant environ une heure quarante-cinq.

L'histoire du blocage sur le fil twitter de FeministFrequency
annonce
explication
remise en ligne

  • # Oups

    Posté par . Évalué à 9.

    Je ne sais pas si c'est le manque de café ou le fait de passer à Solutions Linux, mais j'ai oublié le lien dans le journal : http://www.feministfrequency.com/2013/05/damsel-in-distress-part-2-tropes-vs-women/

    • [^] # Re: Oups

      Posté par . Évalué à -8.

      C'est pour obtenir un +10 (qui sera un -10 icitte bien entendu…) fort justifié ! :)

      Bravo pour avoir quand même lancé ce journal, malgré ce que ça va donner !

      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à 0.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

      • [^] # Re: Oups

        Posté par . Évalué à 4.

        La personne aurait put attendre demain ;) Pas que je désapprouve, mais cette semaine, c'est tous les jours vendredi, j'en perds mes repères ;)

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

    • [^] # Re: Oups

      Posté par . Évalué à -1.

      Tant qu'à faire, autant aller jeter un œil au miroir de la vidéo qui lui autorise les pouces, les commentaires et les statistiques, interdictions du lien original qui ont soulevé de nombreuses critiques, et pas que sur reddit.

      • [^] # Re: Oups

        Posté par . Évalué à 2.

        30s à lire les commentaires suffisent à comprendre pourquoi ils sont bloquées sur la vidéo officielle …

        • [^] # Re: Oups

          Posté par (page perso) . Évalué à -3.

          C'est tellement beau… en fait, c'est tellement bien ce reportage, que toute critique est forcément du sexisme, c'est obligatoirement impossible d'imaginer que son travail soit critiquable, car c'est… une fille qui oeuvre pour le bon côté.

          Côté recherche d'égalité (qui comprend l'égalité dans le droit d'être critiqué), on repassera un autre jour…

          30s à lire les commentaires suffisent à comprendre qu'on est pas du tout dans la recherche d'égalité.

          • [^] # Re: Oups

            Posté par . Évalué à 4.

            Le commentaire youtube le plus poucevertisé : God she drones on and on about the DUMBEST shit.

            Et ensuite, le festival :
            - fugly cunt!
            - Video Games, the last refuge left for males in this pussified world. IT MUST BE DESTROYED.
            - Thank god the feminist movement is dying.

            Bon j'ai pris que sur la première page, c'est pas très intéressant.
            On voit évidemment que c'est par crainte du débat contradictoire qu'elle a décidé de ne pas laisser les commentaires sous sa vidéo. Et l'histoire de cette série de vidéos n'existe pas, il n'y a eu ni menaces, ni insultes…

          • [^] # Re: Oups

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Je pense que ce sont les commentaires sous la vidéo youtube qui sont en cause, pas ceux de ce journal. Va les lire, et tu verras que ça vole effectivement pas très haut (comme une peu tous les commentaires de vidéos youtube).

          • [^] # Re: Oups

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            30s à lire les commentaires suffisent à comprendre qu'on est pas du tout dans la recherche d'égalité.

            Non on est dans l'anéantissement et la castration

            Ce journal est d'ailleurs la conséquence inéluctable de la lente dérive de linuxfr. D'un repaire de Nerds barbus ayant certaines valeurs, ce site est en train de se transformer en un repaire de lavettes à IPhone, adeptes de technologies douteuses.

            J'avais déjà trouvé certaines discussions limites et l'envahissement par les sectes étranges, étrange.

            Mais là, je tombe des nues. Des filles viennent poster des trucs de fille ! Que n'ont-elle quelques gosses à torcher ces demoiselles en détresse ! Elle peuvent toujours courir pour qu'on vienne les sauver.

            Il est grand temps d'assainir la situation. Je propose donc le remplacement de pertinent et inutile par "grosse quéquette" / "petite quéquette", ainsi cette insupportable remise en cause des valeurs viriles de ce site cessera enfin !

            • [^] # Re: Oups

              Posté par . Évalué à 3.

              Tu es complètement à côté de la plaque. Ce qui tue ce site, c’est l’incapacité grandissante de ses lecteurs à comprendre et accepter l’ironie.

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à -8.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Re: Ironie ?

      Posté par . Évalué à 4.

      C'est vrai, c'est vraiment très intéressant.
      De ton côté, tu pourrais peut-être aussi cesser de t'épiler les neurones, ça ne te réussit pas, tu sais : )

      Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à -9.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: Ironie ?

          Posté par . Évalué à 7.

          faut croire qu'on touche le fond en s'attardant sur la forme…

        • [^] # Re: Ironie ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Alors, même si je pense que c'est pas ce que tu veux dire, je pense que la blague est la suivante.

          Bon on sait tous vaguement ce qu'est un neurone, à savoir une cellule nerveuse. En tant que cellule, elle a pas à proprement parler des poils. Par contre et pour des raisons d'interconnexions avec d'autre neurones, elle possède des dendrites et des axones. Les dendrites ayant vaguement l'air de branche, on pourrait approximer ça à quelque chose de la forme d'un poil.

          Ensuite, épiler, c'est l'action de retirer les poils.

          Donc la blague serait que tu arrêtes de retirer les dendrites de tes neurones, avec le sous entendu que sans dendrites, ces derniers ne fonctionnent pas de manière optimal, ce qui reviens à en effet sous entendre que la réflexion n'est pas ton point fort. Ce qui au vue de la teneur de ton commentaire me semble un remarque d'un à propos flagrant.

      • [^] # Re: Ironie ?

        Posté par . Évalué à 5.

        Il faut rendre à César ce qui appartient à César : monsieur est un expert en bonnes femmes sur-maquillées, je te laisse consulter la quasi totalité de ses journaux pour le constater.

        Évite par contre la collection de magazine qu'il cache sous son lit en s'imaginant que sa maman n'est pas au courant, on n'y distingue plus grand chose question maquillage…

        • [^] # Re: Ironie ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          monsieur est un expert en bonnes femmes sur-maquillées, je te laisse consulter la quasi totalité de ses journaux pour le constater.

          Perso, je trouve rigolo que les personnes qui trouvent les nimages sexistes entre autre parce que les filles montrées sont sur-maquillées ne trouvent pas bizarre qu'une personne qui veut se faire passer pour féministe soit sur-maquillée pour correspondre exactement aux normes des nimages. Les arguments sont à géométrie variable, parfois une fille de nimage est la démonstration du sexisme, parfois une fille de nimage est la démonstration du féminisme, suivant le besoin. Question cohérence, on repassera.

          • [^] # Re: Ironie ?

            Posté par . Évalué à 10.

            Ca, c'est comme quand tu propose a une fille de l'aider (genre porter une valise lourde pour monter dans le train) : si tu le fais, c'est que t'es un matcho qui pense qu'elle n'est qu'une femme faible. Si tu ne le fais pas, t'es un bel enculé, t'aurais au moins pu proposer un coup de main au lieu de penser qu'a ta gueule.

            • [^] # Re: Ironie ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Si tu payes au restaurant, tu es un goujat qui pense à la mettre dans son pieu en payant, si tu dis que c'est chacun pour soit tu es un avare à fuir.
              Des exemples comme ça d'incohérence, il y en a à la pelle, avec un point commun : dans tous les cas, l'homme a tord, mais on dit que c'est la femme qui est discriminée. Le mieux est d'en rigoler (perso, j'ai trouvé une femme qui a dit tout de suite que c'est elle qui paye et on rigole tous les deux de ces incohérences)

              Pour revenir au sujet, je rigole aussi du biais pris dans la présentation, j'ai perdu un peu le fil sur les jeux vidéos, mais en TV je n'aimerai pas me retrouver face à Mireille, Kirika, Cloé, Capricia, Kara et j'en passe… Exemples comme ça qui me viennent à l'esprit, sans chercher. Tout est dans la sélection, suivant ce qu'on cherche à démontrer.

              PS : ceci n'est pas une remise en cause du sexisme dans les jeux vidéos, qui est bien réel et pas uniquement dans les jeux vidéos (bien que plusieurs femmes m'aient fait part de leur incompréhension de parler de sexisme dans cette exemple, comme quoi tout est débat), je critique plutôt la méthode, la forme, le parti pris, la victimisation à outrance présentée ici.

              • [^] # Re: Ironie ?

                Posté par . Évalué à -6.

                Ça va les aigris ? :)

                • [^] # Re: Ironie ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à -4. Dernière modification le 30/05/13 à 12:17.

                  Avec ce mot, tu parles de personnes faisant quelques commentaires dans un journal LinuxFr ou d'une personne allant jusqu'à faire plusieurs vidéos de 25 minutes et essayant d'en faire un max de pub?
                  Perso, je ne pense pas en avoir une aigreur, je m'en sert plus comme filtre pour trouver les personnes souhaitant l'égalité réelle et non juste affichée.

              • [^] # Re: Ironie ?

                Posté par . Évalué à 1.

                Si tu payes au restaurant, tu es un goujat qui pense à la mettre dans son pieu en payant, si tu dis que c'est chacun pour soit tu es un avare à fuir.
                Des exemples comme ça d'incohérence, il y en a à la pelle, avec un point commun : dans tous les cas, l'homme a tord, mais on dit que c'est la femme qui est discriminée. Le mieux est d'en rigoler (perso, j'ai trouvé une femme qui a dit tout de suite que c'est elle qui paye et on rigole tous les deux de ces incohérences)

                Adepte des théories de Zemour ? :)

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: Ironie ?

              Posté par . Évalué à 10.

              Ça c'est comme quand tu proposes à un homme de l'aider (genre porter un robot un peu lourd): si tu le fais (et que tu es une femme), une assemblée stupéfaite et presque choquée va faire toute sorte de commentaires, faisant passer pour un exploit ce qui n'est qu'une chose banale: oui, les femmes ont aussi des muscles, non, les hommes ne sont pas tout puissants et ce n'est pas grave.

              Bref, on en a déjà parlé, ce genre de débat est ridicule mais il est surtout exaspérant de voir à quel point on peut se focaliser sur des détails débiles et surtout ne jamais parler des idées.

              Par ailleurs, je remarque que pour les femmes, l'apparence semble encore être un point de fixation pour nombre d'entre nous. Si elle est belle, si elle est maquillée, si elle est nue, si elle ne s'épile pas, si elle a des boutons, des capitons, des kilos en trop, les cheveux gras, un gros nez, on en parle: les diverses publicités en attestent. C'est formidable. Mais ça n'a rien à faire sur Linuxfr.

              Est-ce qu'on peut plutôt parler du sujet abordé dans la vidéo par une femme (qui n'est pas trop maquillée, par ailleurs)?

              • [^] # Re: Ironie ?

                Posté par . Évalué à 7.

                Ça c'est comme quand tu proposes à un homme de l'aider (genre porter un robot un peu lourd): si tu le fais (et que tu es une femme), une assemblée stupéfaite et presque choquée va faire toute sorte de commentaires, faisant passer pour un exploit ce qui n'est qu'une chose banale

                Bah justement, pour moi c'est plus ca qu'il faut dénoncer, plutot que de dire "cépabien, dans mario c'est encore un homme qui doit sauver une faible femme".

                Ce dont tu parles (et ce dont je parles dans le commentaire auquel tu reponds), c'est des petits trucs qui nous affectent tous les jours, qui agacent, qui enervent, alors que le fait que Link parcourt le monde pour sauver Zelda, en réalité, on s'en fout. Zelda n'est qu'un pretexte, et le sexe masculin de link n'existe pas. Tout le monde se fout du fait que link soit un homme, le jeu serait aussi bon si on inversait les roles.

                En plus, Link ne doit pas sauver Zelda, il doit sauver Hyrule (donc le monde) et sauver Zelda n'est qu'un moyen de le faire.

                • [^] # Re: Ironie ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  En plus, Link ne doit pas sauver Zelda, il doit sauver Hyrule (donc le monde) et sauver Zelda n'est qu'un moyen de le faire.

                  Conclusion, Zelda est l'avenir du monde. Comme quoi…

                • [^] # Re: Ironie ?

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Mais pour moi il y a un continuum entre la réalité (ce qu'on vit tous les jours) et les représentations. Les stéréotypes véhiculés par nos diverses représentations (publicités, médias, jeux) correspondent à des situations. La frontière est poreuse. On ne peut se débarasser du problème de la représentation en disant qu'il est mineur.

                  Tout le monde se fout du fait que link soit un homme, le jeu serait aussi bon si on inversait les roles.

                  Sûrement. Mais on ne le fait pas. Pourquoi? La réponse n'est pas si évidente qu'il n'y paraît.

                  • [^] # Re: Ironie ?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Mais pour moi il y a un continuum entre la réalité (ce qu'on vit tous les jours) et les représentations. Les stéréotypes véhiculés par nos diverses représentations (publicités, médias, jeux) correspondent à des situations. La frontière est poreuse. On ne peut se débarasser du problème de la représentation en disant qu'il est mineur.

                    Tu as très bien choisi le mot : le jeu video, la litterature, le cinéma, etc, ne sont que des représentations de notre société. Si on élimine le sexisme de notre société, il disparaitra forcément de ses représentations. C'est pour ca que, pour moi, il est plus important de dénoncer le sexisme ambiant plutot que de s'insurger du fait que Peach n'ait pas de pénis (Mario non plus d'ailleurs : il n'a jamais été modélisé, donc il n'existe pas ).

                    En gros, ce que je veux dire, c'est que le problème de la représentation n'est pas mineur, il est secondaire. Il n'existe que parce qu'il y a un problème dans la société elle-meme (meme s'il le renforce).

                    Tout le monde se fout du fait que link soit un homme, le jeu serait aussi bon si on inversait les roles.

                    Sûrement. Mais on ne le fait pas. Pourquoi? La réponse n'est pas si évidente qu'il n'y paraît.

                    On le fait. De nombreux jeux mettent en scène une femme devant sauver un homme (le fameux deuxième-non-troisième-ou-peut-etre-jamais episode).

                    • [^] # Re: Ironie ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                      Tu as très bien choisi le mot : le jeu video, la litterature, le cinéma, etc, ne sont que des représentations de notre société. Si on élimine le sexisme de notre société, il disparaitra forcément de ses représentations.

                      D'un autre côté le jeu video, la litterature, le cinéma ont également une influence sur la société. Donc changer ces représentations peut influer sur nos comportements collectifs.
                      Je prend un exemple extrême mais qui pourra nier que les écrits des philosophes du siècle des Lumières (Voltaire, Diderot, Montesquieu, d'Holbach, etc) ont eu une influence énorme sur l'histoire de France et notamment sur le déclenchement de la Révolution ?

                      Donc agir sur les représentations peut être un moyen efficace de changer les mentalités.

                      • [^] # Re: Ironie ?

                        Posté par . Évalué à 3.

                        D'un autre côté le jeu video, la litterature, le cinéma ont également une influence sur la société.

                        J'en suis bien conscient et c'est pour ca que j'ai ajouté "(meme s'il le renforce)" dans mon commentaire.

                • [^] # Re: Ironie ?

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Bah justement, pour moi c'est plus ca qu'il faut dénoncer, plutot que

                  Excuse moi de te déranger, ça ne t'embête pas trop si :

                  • chacun ou chacune dénonce ce qu'il ou elle veut ?
                  • on dénonce plusieurs choses, pas nécessairement en même temps, pas nécessairement toutes dans la même vidéo ?

                  C'est quand même un grand classique des trolls anti-féministes le : "ce qu'il faudrait plutôt dénoncer c'est".
                  C'est pas une attaque contre toi, mais je le signale, juste.

                • [^] # Re: Ironie ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Je sais pas si vous avez regardé la vidéo mais justement ce qu'elle sous-entend: Pourquoi faut-il sauver Zelda alors que le but c'est de sauver Hyrule ?

                  Avoir une femme à sauver dans un jeu, on s'en fout. Avoir une femme à sauver qui sert de justificatif à la quête dans beaucoup de jeux vidéos ça c'est plus embêtant. C'est des petits trucs qui nous affectent à chaque fois qu'on joue, qui agacent, qui énervent alors qu'on veut juste parcourir le monde d'Hyrule et sauver Zelda, en réalité, on s'en fout.

                  Matthieu Gautier|irc:starmad

              • [^] # Re: Ironie ?

                Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 30/05/13 à 23:55.

                Par ailleurs, je remarque que pour les femmes, l'apparence semble encore être un point de fixation pour nombre d'entre nous. Si elle est belle, si elle est maquillée, si elle est nue, si elle ne s'épile pas, si elle a des boutons, des capitons, des kilos en trop, les cheveux gras, un gros nez, on en parle: les diverses publicités en attestent. C'est formidable. Mais ça n'a rien à faire sur Linuxfr.

                Est-ce que tu veux dire que les femmes ne parlent pas du cul, des abdos, des pectoraux, de la taille des penis, et d’autres caractéristiques physiques des hommes ? Elles n’en ont en fait que pour la beauté intérieure ? Quant à la publicité, elle montre tout le temps des vieux hommes poilus, boutonneux, et avec de la bedaine (tape, au hasard, calvin klein sur Google Images) ?

                Merci d’avoir contribué au mélange constant entre sexisme et sexuel, tout en rajoutant une prétendue asexualité aux femmes.

                • [^] # Re: Ironie ?

                  Posté par . Évalué à 1.

                  tout en rajoutant une prétendue asexualité aux femmes.

                  Parce qu'on fait remarquer que des hommes dans des commentaires s'en prennent à l'aspect physique d'une femme, tu en conclus qu'on rajoute une prétendue asexualité aux femmes ?
                  Hmmmm ?
                  Vraiment ?

                • [^] # Re: Ironie ?

                  Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 31/05/13 à 10:12.

                  Est-ce que tu veux dire que les femmes ne parlent pas du cul, des abdos, des pectoraux, de la taille des penis, et d’autres caractéristiques physiques des hommes ?

                  Elles viennent pas en "parler" (ici quand on parle de RMS) quand on souhaite dénoncer le diktat du corps.

                  Merci d’avoir contribué au mélange constant entre sexisme et sexuel, tout en rajoutant une prétendue asexualité aux femmes.

                  Son souhait est peut être qu'on arrête de s'attarder sur "la forme" quand on discute de pratiques culturelles discriminantes.
                  Comme précisé sur sa dernière phrase que tu as cité mais pas pris en compte dans ta réthorique :

                  Mais ça n'a rien à faire sur Linuxfr.

                  C'est mieux de commenter après avoir pris une profonde inspiration, plutôt qu'énervé, fatigué d'la journée, et qu'on prend même plus le temps d'analyser le discours ni prendre du recul non ?!

          • [^] # Re: Ironie ?

            Posté par . Évalué à 10.

            Perso, je trouve rigolo que les personnes ont mis les féministes dans la case des pouffiasses mal baisées qui doivent être moches, éborgnées, avec douze chicots et les cheveux graisseux, s'imagine que c'est donc un argument opposable si une féministe est jolie, maquillée ou souriante.

            Dans quasiment toutes les émissions, les présentateurs et les invités sont tous maquillés, bien coiffés, bien habillés et j'en passe. Voit on des boulets débarquer pour dire : « PPDA il s'est coiffé ! Ah la grosse tarlouze ! » ?

            Maintenant dans toutes les photos que je vois depuis ce site, je vois rarement des hommes dans des poses lascives, suggestives ou avec des faux airs naïfs pour correspondre au fantasmes des pucelles.

            Ta remarque sur la prétendu incohérence vis-à-vis des différentes images traduit juste ta mécompréhension totale du fond du problème. Un peu comme si les extra terrestres débarquaient sur Terre pour se foutre de la gueule des humains : « Ahahah, Hitler a 10 doigts mais c'est un gros méchant, et Jésus est un super gentil… alors qu'il a aussi 10 doigts ! ils sont trop cons ces types… »

            • [^] # Commentaire supprimé

              Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 30/05/13 à 13:30.

              Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

              • [^] # Re: Ironie ?

                Posté par . Évalué à 8.

                En quoi cette femme est-elle un cliché?! Je m'inquiète. Je dois être un cliché ambulant et je m'en étais pas aperçue! Je vais peser minutieusement la quantité de khôl à la balace électronique, que dis-je! atomique, compter les poils que je m'arrache et m'en référer à la Haute Autorité de la juste Épilation, mesurer au dBmètre mon volume sonore… afin de ne pas choquer, distraire ou importuner.
                … vive le contrôle social sur le corps. C'est flippant.
                Alors, nobles bonshommes, comment DOIVENT se vêtir, se comporter, se maquiller les femmes? J'attends que l'on clarifie les chose, les soldes vont arriver et c'est le désarroi!
                Dans cette perspective, si on veut effectivement ne pas avoir à subir toutes sortes de remarques (et j'insiste sur le fait que cette femme n'est pas trop maquillée, elle est normale) la solution du voile s'impose. On ne parlera plus du physique des femmes; quoique. Quand on veut s'obséder, on trouve toujours quelque chose à dire.

                • [^] # Re: Ironie ?

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Quand on veut s'obséder, on trouve toujours quelque chose à dire.

                  donc les commentateurs à répétition sont des obsédés ?!

                  Les femmes font ce qu'elles veulent, et si un mec leur fait une remarque, elles ont de la répartie/de l'humour/l'ignore.
                  Et là le lien se créé, ou pas.
                  Non, cette femme n'est pas un cliché. Cette un être humain de sexe féminin qui parle de choses qui lui tiennent à coeur, et ici beaucoup de commentaires viennent de personnes pour qui ça tient au corps…

                  D'ailleurs, cliché est une notion française ? Pour qu'en anglais il n'y aie pas de traduction…

                  Le problème quant au sexisme est plus dans le fait de rabaisser/humilier sciemment.

                  • [^] # Re: Ironie ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    D'ailleurs, cliché est une notion française ? Pour qu'en anglais il n'y aie pas de traduction…

                    Tu devrais te poser des questions à propos de cette sombre histoire de tropes dont parle la vidéo…

                    • [^] # Re: Ironie ?

                      Posté par . Évalué à -2.

                      D'ailleurs, cliché est une notion française ? Pour qu'en anglais il n'y aie pas de traduction…

                      Tu devrais te poser des questions à propos de cette sombre histoire de tropes dont parle la vidéo…

                      C'était de l'humour… du 3ème j'en conviens, à la limite du tropisme…
                      pour mettre en exergue ceux qu'on essaie de balayer, et le discours "archaïque" (mais culturellement compréhensible) parfois employé dans les commentaires ici-présents.

                      Raté, merci pour la bosse.

                • [^] # Re: Ironie ?

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Quand on veut s'obséder, on trouve toujours quelque chose à dire.

                  J'avais pas folle envie de commenter ce journal du tout vu la tournure du dernier, mais je crois que tu as involontairement merveilleusement formulé mon opinion sur la vidéo.

                  Merci!

                  • [^] # Re: Ironie ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Tiens, notre éminent spécialiste en féminisme n'avait pas encore daigné se manifester… Le sexisme n'est pas une obsession mais une triste réalité. Et si ça ne t'intéresse pas, ne te sens pas obligé d'apporter ta contribution.

                    • [^] # Re: Ironie ?

                      Posté par . Évalué à 10.

                      Le sexisme est une réalité. Le voir partout est le fruit d'une obsession.

                      Et si ça ne t'intéresse pas, ne te sens pas obligé d'apporter ta contribution.

                      Ah, ça, j'avais bien compris que les féministes ne tolèrent pas les opinions contraires aux leurs.

              • [^] # Re: Ironie ?

                Posté par . Évalué à 5.

                « Est-ce que RMS fait ses présentations en powerpoint »

                Non, mais il n'a pas publié la GPL sous GPL…

            • [^] # Re: Ironie ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              "Jolie" et "maquillée" sont antinomiques.

            • [^] # Re: Ironie ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              Maintenant dans toutes les photos que je vois depuis ce site, je vois rarement des hommes dans des poses lascives, suggestives

              billou

              • [^] # Re: Ironie ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Maintenant je saisis mieux toutes les connotations que peut avoir l'écran bleu (arrière plan!).

                Merci pour cette photo fantastiniale!

              • [^] # Re: Ironie ?

                Posté par . Évalué à 3.

                Je vote +10 à celui qui trouve une photo de RMS dans une pose lascive

                • [^] # Commentaire supprimé

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                • [^] # Re: Ironie ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                  Facile:
                  RMS

                  • [^] # Re: Ironie ?

                    Posté par . Évalué à 10.

                    Putain de sa race de sa mère maudite… bon, ok j'avoue : j'ai complètement tord, il y a bien des hommes dans des poses lascives sur linuxfr.

                    Donc je m'excuse sans réserves. Je me rétracte complètement et publiquement. Mes analyses étaient totalement sans fondement et motivées uniquement par la malice, et je regrette sincèrement la peine que mes commentaires ont pu causé à quiconque et, je, soussigné moi-même, m'engage formellement à ne jamais répéter de telles absurdités à un quelconque moment par la suite.

                  • [^] # Re: Ironie ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    What have been seen, cannot be unseen !

    • [^] # Re: Ironie ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Donc une personne « sur-maquillée » ne peut pas avoir d’avis sur les stéréotypes ?

      • [^] # Re: Ironie ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Non mais moi je trouve ironique qu'un stéréotype ambulant, dénonce les stéréotypes ;)

        Ensuite c'est elle que ça regarde hein, mais vu a quel point la personne cherche les stéréotypes pour les dénoncer, y compris le micropouillème, j'aurais tendance à dire qu'elle participe à les faire perdurer. Ce qui est fort dommageable.

        Pour reprendre le trope en question, la demoiselle en détresse, j'ai à l'occasion de sa rediffusion regardé robin des bois prince des voleurs, et oh purée le changement de personnalité de Marianne est phénoménale (et exaspérant).

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

    • [^] # Re: Ironie ?

      Posté par . Évalué à 10.

      Ah oui, super intéressant. Et si on découvre qu'elle met du déodorant, je raconte pas l'édification intellectuelle.

    • [^] # Re: Ironie ?

      Posté par . Évalué à 7.

      Et donc, parce que je j'essaye de me tailler la barbe avec plus ou moins de succès je n'ai pas le droit de parler des barbus qui laissent leur pilosité faciale se développer anarchiquement ?

      Parce que la nana a une certaine conception, différente de la tienne, de ce qui est attirant, son propos est obligatoirement décrédibilisé ?

      Il faudrait qu'elle soit grosse, pas maquillée, pas épilée et qu'elle se gratte les couilles en rotant pour avoir une légitimité à s'exprimer sur le sujet ?

      Et est-ce que tu n'oublies pas que le maquillage pour passer correctement sous les projecteurs c'est peut-être pas son métier ? Du coup, son maquillage "too much" dans la vidéo est peut-être tout à fait discret et "de bon goût" dans la vraie vie de tous les jours.

      Bref, ce que tu dis peut montrer que tu te places peut-être bien dans ce qu'elle veut dénoncer.

      Personnellement, si j'avais un truc esthétique à reprocher à cette vidéo, ce serait plutôt l'affreuse chemise à carreaux que son maquillage.

      cd /pub && more beer

      • [^] # Re: Ironie ?

        Posté par . Évalué à 3.

        J'ai du mal a suivre la transposition, mais moi je vois un problème dans le fait qu'elle tente de dénoncer le machisme latent de notre société qui perpétue le patriarcat qui est tellement culturel que nous sommes incapable de distinguer (je ne fais que résumer le looooong journal précédent), et prenant l'image de la femme objet qu'elle dénonce.

        Un peu comme un écologiste qui dénoncerai les 4x4, la destruction que l'on fait de l'environnement, et du gaspillage de ressources, et qui se pointe sur le lieu de l’interview/reportage en hélicoptère.

        Et est-ce que tu n'oublies pas que le maquillage pour passer correctement sous les projecteurs c'est peut-être pas son métier ? Du coup, son maquillage "too much" dans la vidéo est peut-être tout à fait discret et "de bon goût" dans la vraie vie de tous les jours.

        As t'elle vraiment besoin d'être sur la vidéo?

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: Ironie ?

          Posté par . Évalué à 3.

          J'ai du mal a suivre la transposition

          C'est uniquement pour dire que ce n'est pas parce que on a telle ou telle caractéristique physique que l'on est pas légitime à parler d'un problème.

          En poussant le raisonnement plus loin, seuls les noirs seraient à même de parler de racisme ?

          Seules les femmes sont à même d'être féministes ? Et il ne faut surtout pas qu'elles prennent soin d'elles en se maquillant un tantinet et en se dessinant le sourcil ? En suivant ça, je n'ai pas le droit de parler des geeks en tant qu'homme car je me taille la barbe et que je prends (un peu) soin de moi en n'hésitant pas à me servir de la tondeuse là où il faut.

          Elle aurait eu le sourcil en bataille ou un mono-sourcil à la Emmanuel Chain et pas maquillée qu'il y en aurait eu pour dire que c'était une mocheté aigrie qui compensait le fait que personne ne s'intéresse à elle en attaquant les hommes sur des futilités.

          Le truc, c'est que comme elle s'attaque à un problème fortement ancré dans notre société (puisque ce qu'elle dénonce est tout aussi présent dans la littérature) elle aura forcément "tord" et qu'il y aura toujours des gens pour tenter de décrédibiliser son message en attaquant sur la forme plutôt que sur le fond.

          mais moi je vois un problème dans le fait qu'elle tente de dénoncer le machisme […] prenant l'image de la femme objet qu'elle dénonce.

          Alors pour avoir regardé les vidéos, ce n'est pas du tout mais du tout l'impression que j'en ai. Je n'ai vraiment pas l'impression qu'elle prenne l'image de la femme objet. Elle serait en mini-jupe avec des talons compensés, un top rose à paillettes avec un décolleté plongeant sur un abyssal soutient-gorge push-up, là, oui, je serais d'accord.

          Mais franchement, vu comment elle est habillée et maquillée, des nanas comme ça, on en croise des dizaines dans les bureaux, sans pour autant que ça soit vulgaire ou de la réification avec une réduction au simple rôle de potiche de comptoir.

          Un peu comme un écologiste qui dénoncerai les 4x4, la destruction que l'on fait de l'environnement, et du gaspillage de ressources, et qui se pointe sur le lieu de l’interview/reportage en hélicoptère.

          Non, on avait dit de pas parler de Nicolas Hulot ! C'est tirer sur l'ambulance là !

          Je suis d'accord avec le fait qu'il ne faut pas être dans le "faites ce que je dis mais pas ce que je fais", mais là, en l'occurrence, elle n'est pas habillée ou maquillée de manière vulgaire et cette attaque sur ses sourcils épilés est franchement basse et pas du tout pertinente.

          Et je maintiens, la chemise hideuse rend par contraste son maquillage encore plus flag.

          Tout ce que je pourrais lui reprocher (sur la forme), c'est un goût (à mon goût) pas très certain pour le choix de ses fringues.

          As t'elle vraiment besoin d'être sur la vidéo?

          Oui, non, je n'ai pas trop d'avis là dessus.

          Maintenant, ça rend la chose moins chiant que si c'était juste une voix off sur des montages de "Damsel in the fridge in distress !". Et pour moi, ça serait un mec, ça serait sensiblement la même chose.

          Attention, qu'on se comprenne bien, je ne parle que de la forme là en disant que pour moi, la forme n'est pas si mauvaise que ça. Qu'on essaye pas d'y voir une critique sur le fond, fond que je trouve plutôt intéressant et plutôt assez proche de ce que je pense moi-même.

          cd /pub && more beer

          • [^] # Re: Ironie ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            C'est uniquement pour dire que ce n'est pas parce que on a telle ou telle caractéristique physique que l'on est pas légitime à parler d'un problème.

            Le maquillage n'est pas une caractéristique physique.

            Perso, je m'en fiche totalement de son maquillage, mais je trouve ce débat un peu ridicule (des deux côtés).

            • [^] # Re: Ironie ?

              Posté par . Évalué à -2.

              Le maquillage n'est pas une caractéristique physique.

              Et pour un chauve, porter une perruque c'est pas du maquillage ?

              Ce que j'essaye de dire, c'est que se focaliser sur son maquillage ou même sa chemise de bucheron canadien, c'est de la connerie et que l'on ferait mieux de s'intéresser au fond du problème, à ce qu'elle dénonce.

              Mais bref…….

              cd /pub && more beer

          • [^] # Re: Ironie ?

            Posté par . Évalué à 3.

            Non, on avait dit de pas parler de Nicolas Hulot ! C'est tirer sur l'ambulance là !

            J'ai faillit parler de ministre du budget faisant la chasse à la fraude fiscale, mais je me suis dit que j'allais encore lancer un troll, je me suis dit que Nicolas était moins connu (raté visiblement)

            Maintenant, ça rend la chose moins chiant que si c'était juste une voix off sur des montages

            Une voix off peut aussi être bien, c'est une question d'intonation et de contenu; si tu es obligé d'avoir la plastique de la personne présentant la chose, c'est que la personne n'a pas su rendre le contenu suffisamment intéressant (et même chiant selon tes termes). Et clairement, se contenter de la voix off aurait limité certaines critique

            Elle serait en mini-jupe avec des talons compensés, un top rose à paillettes avec un décolleté plongeant sur un abyssal soutient-gorge push-up,

            Non là c'est encore un autre genre que je préfèrerai ne pas évoquer ici tellement c'est vulgaire. J'aurais peut être du dire potiche plutôt que femme objet, la définition varie un peu trop.

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: Ironie ?

          Posté par . Évalué à 2.

          As t'elle vraiment besoin d'être sur la vidéo?

          Je ne vois pas vraiment le problème que ça vous pose, la communication passe aussi par les expressions du visage, le regard etc.

          On perd une partie de tout ça quand on fait le choix d'une voix off.

        • [^] # Re: Ironie ?

          Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 31/05/13 à 01:25.

          Elle prendrait "l'image de la femme objet" si elle était en décolleté, mais c'est pas le cas.

          Je ne vois vraiment pas pourquoi une féministe serait moins crédible parce qu'elle est maquillée.

      • [^] # Re: Ironie ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        ce serait plutôt l'affreuse chemise à carreaux que son maquillage.

        parce qu'une femme n'aurait pas le droit d'avoir une chemise de lumberjack ?? Mince quel sexisme alors !

        « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

        • [^] # Re: Ironie ?

          Posté par . Évalué à 3.

          parce qu'une femme n'aurait pas le droit d'avoir une chemise de lumberjack ?? Mince quel sexisme alors !

          Elle a tout à fait le droit de porter ce genre de chemise.

          Tout comme elle aurait eu tout à fait le droit de porter un jogging avec des chaussures de villes, même si c'est hideux.

          Elle peut porter des ballerines si elle veut, les pires chaussures inventées, je m'en tamponne.

          Et ça serait un mec, je dirais :

          ce serait plutôt l'affreuse chemise à carreaux que son maquillage.

          Mais il a parfaitement le droit de porter des chemises à carreaux dignes de Roddy Piper dans Invasion Los Angeles. Même si c'est moche.

          Tout comme il aurait eu tout à fait le droit de porter un jogging avec des chaussures de villes, même si c'est hideux.

          Et il a le droit de porter des mocassins à glands si il veut, les pires chaussures inventées, je m'en tamponne.

          Mon avis personnel est que : Personne ne devrait avoir à porter ce genre de chemise qui est une agression visuelle.

          Mais je n'empêche personne de les porter. Sauf mes gamins, qui en porteront, si ils veulent, mais quand ils seront majeurs et que ce ne sera plus moi qui leur achèterai des fringues.

          cd /pub && more beer

    • [^] # Re: Ironie ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Je vais te révéler un secret de femme : quand on passe a la télé, on se maquille ( oui oui, même les hommes ) .

    • [^] # Re: Ironie ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Je ne sais ce qu’il en est de la présentatrice, mais vous correspondez assez bien au stéréotype du beauf vous : s’arrêter sur le physique de la femme pour la juger.

      • [^] # Re: Ironie ?

        Posté par (page perso) . Évalué à -3.

        Ici, il n'est absolument pas question de son physique (personne n'a encore dit "elle est jolie", "elle est moche"…), mais de la façon dont elle adapte son physique pour plaire, comme une princesse, en critiquant les princesses. La critique n'et pas sur ce qu'elle est, mais ce qu'elle fait.
        Se réfugier derrière un pseudo stéréotype plutôt que de répondre à la critique, c'est beau…

        • [^] # Re: Ironie ?

          Posté par . Évalué à 3.

          (…) mais de la façon dont elle adapte son physique pour plaire, comme une princesse,

          Je rêve. Alors comment aurait-elle du se présenter? Non mais est-ce qu'on a regardé la même chose? C'est dément. La première chose que j'ai remarqué c'est qu'elle portait une chemise de bûcheron. Après j'ai vu qu'elle avait un visage.

          Ce débat est du dernier ridicule. J'attend fermement qu'on discute avec autant de passion et d'acuité sur l'avantageux physique de Richard Stallman, sur son intimité et toutes autres choses absolument essentielles au débat d'idées qui font la richesse de Linuxfr et qui honorent les libristes. Après ça j'espère que plus aucun de ceux qui s'intéressent de façon aussi étriquée et mesquine au physique ordinaire d'une femme ne pourra dire qu'entre elles les femmes sont "langue de pute", "commères", "futiles". Ou alors s'inclure dans cette catégorie de personne.

          • [^] # Commentaire supprimé

            Posté par . Évalué à 0.

            Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

            • [^] # Re: Ironie ?

              Posté par . Évalué à -2.

              Tu n'aimes pas les bûcherons. Pour quelle raison ? Ce sont des hommes majoritairement ? Donc c'est moche. Une femme n'a pas le droit d'en porter, c'est la première chose importante, le port d'une chemise.

              Si je puis me permettre tu me prêtes des pensées que je n'ai pas; ai-je émis le moindre jugement de valeur sur sa chemise qui peut se catégoriser dans la chemise épaisse, chaude et résistante adaptée à un travail de bûcheronnage?
              Je m'en tamponne le coquillard, je m'en branle comme de l'en 40! Pour me coller aussi prestement de telles idées c'est que ton crâne doit en être bourré.

              • [^] # Re: Ironie ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 30/05/13 à 16:19.

                Si je puis me permettre tu me prêtes des pensées que je n'ai pas.

                C'est fait exprès, c'est une exagération pour montrer que ce genre de rhétorique est de la merde, mais c'est bien celle que tu avais quand tu accuses les autres de l'attaquer sur le physique en parlant de son maquillage. Tout le monde s'en fout de son aspect. C'est que le maquillage et l'épilation est un univers sans doute plus baigné de clichés sexistes que le jeu vidéo, et que ça ne semble pas la déranger de s'y conformer. C'est ce qui est jugé comme non cohérent.

                Note bien que j'essaie d'expliquer les arguments avancés. Personnellement, ça ne me fait ni chaud ni froid qu'elle se maquille et ça n'influe aucunement sur la crédibilité que je lui accorde, mais ce n'est pas parce que certains font tout un foin de cette prétendue incohérence qu'il faut exagérer dans l'autre sens. L'argument est un peu trop (ça n'invalide pas ce qu'elle dit, et fait dévier le débat alors que le fond n'est pas là), mais n'est pas totalement invalide (la mode et la beauté est un univers sexiste).

          • [^] # Re: Ironie ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            La première chose que j'ai remarqué c'est qu'elle portait une chemise de bûcheron

            Tu n'as pas remarqué, parce que pour toi c'est une évidence qu'une femme se maquille. Tu l'aurais remarqué si c'était un homme maquillé. S,il est normal qu'elle se maquille pour présenter la vidéo, c'est alors qu'elle et toi avez totalement intégré les stéréotypes de la femme. C'est ce que te interlocuteurs essayent de te dire. Ils se foutent totalement qu'elle se maquille en fait.

          • [^] # Re: Ironie ?

            Posté par . Évalué à 8.

            La première chose que j'ai remarqué c'est qu'elle portait une chemise de bûcheron. Après j'ai vu qu'elle avait un visage.

            Ça c'est parce que tu as le réflexe de regarder la poitrine avant le visage !

            ===> []

        • [^] # Re: Ironie ?

          Posté par . Évalué à 9.

          mais de la façon dont elle adapte son physique pour plaire

          Et elle aurait été non maquillée et les cheveux en bataille qu'on aurait dit qu'elle ne faisait rien pour plaire et bla bla bla.

          Bref, ces attaques sur l’apparence ne sont rien d'autre qu'une manière de ne pas parler du fond pour se concentrer uniquement sur la forme.

          On se contrefiche qu'elle soit moche, belle, habillée comme un sac ou à la pointe de la mode, maquillée ou pas.

          Ce qui compte, c'est la teneur de son discours. Le reste n'est que foutaise.

          cd /pub && more beer

  • # \_o< PC

    Posté par . Évalué à 7.

    Ben moi j'en profite pour coller la réponse de Canard PC à la première partie, non seulement parce qu'elle est excellente, mais aussi parce que ces accusations sont débiles et que les diverses tentatives de buzz sur le sujet me gonflent profondément.

  • # Et dans le jeu libre?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Est-ce qu'il existe une étude recensant les jeux libres sexistes et non sexistes?

    http://devnewton.bci.im

    • [^] # Re: Et dans le jeu libre?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Tu veux dire, un index pour classer les choses en bien et pas bien ?

    • [^] # Re: Et dans le jeu libre?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Tetris, tu le mets dans quelle catégorie?

    • [^] # Re: Et dans le jeu libre?

      Posté par . Évalué à 3.

      À quand (Émilie) du Chatelet adventure ?

      • [^] # Re: Et dans le jeu libre?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Il "suffit" de faire un mod!

        http://devnewton.bci.im

        • [^] # Re: Et dans le jeu libre?

          Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 30/05/13 à 16:02.

          Défi accepté ! Est-ce que c'est jolie ? Non. Mais ça a le mérite d'exister : je t'ai envoyé le mod « le Châtelet » par courriel.
          D'après peinture ().

          On s'amuse comme on peut.

          • [^] # Re: Et dans le jeu libre?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Excellent! Je regarde ça ce soir!

            http://devnewton.bci.im

          • [^] # Re: Et dans le jeu libre?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            passexiste

            Elle marche un peu bizarrement, mais j'aime beaucoup l'idée!

            J'ai envie d'en faire dans un mod officiel, si tu veux bien mettre le sprite sous une licence libre bien sûr:-)

            http://devnewton.bci.im

            • [^] # Re: Et dans le jeu libre?

              Posté par . Évalué à 3.

              Elle marche un peu bizarrement

              Je trouve aussi. C'est le premier sprite que je fais, elle m'a servi de cobaye.
              Pour la licence, CC0 pour le nanim, les png et le svg… Bref, fais comme tu veux. ;)

              En tout cas, ton outils de mod est vraiment très facile et pratique. Du beau boulot !

              • [^] # Re: Et dans le jeu libre?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Merci!

                A propos des outils, c'était difficile à trouver/comprendre? Tu as eu besoin de la doc, ?

                http://devnewton.bci.im

                • [^] # Re: Et dans le jeu libre?

                  Posté par . Évalué à 1.

                  J'ai trouvé plutôt facilement, à partir d'un billet de blog ou d'un journal sur linuxfr.
                  D'ailleurs, sur la page , il faut remplacer :
                  Copier les fichiers du sous dossier data/ dans ~/.config/mods/nomdumod par
                  Copier les fichiers du sous dossier data/ dans ~/.config/newton_adventure/mods/nomdumod

                  Quand à nanim, c'était super. Si un jour j'ai besoin de faire des sprites, je plongerai un peu plus dedans.

                  • [^] # Re: Et dans le jeu libre?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    J'ai prévu d'étendre nanimstudio pour exporter d'autres formats (apng et puis les 42000 "pngs + metadata" qui existent dans les cadriciels de jeux html5).

                    http://devnewton.bci.im

    • [^] # Re: Et dans le jeu libre?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Mon dernier troll chevalier de chaos dans la version ascii de crawl ressemblait à ça : @

      La question que je me pose : c'était une fille ou un garçon ?

      • [^] # Re: Et dans le jeu libre?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        C'est plus que ça ait une grande importance remarque, vu que il ou elle est déjà mort(e) de toutes façons.

         The lightning arc hits Nikola. The lightning arc hits you!
         You die...
         Xom howls with laughter!
        
        
      • [^] # Re: Et dans le jeu libre?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Maintenant que j'y pense, il ou elle portait une robe:

           +2 orc robe {MR}
        
        

        mais je sais pas si on peut en conclure grand chose. Il faut essayer d'imaginer un robe d'orc sur un troll.

  • # Pub intelligente

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Attention, cette vidéo contient des scènes pouvant choquer les personnes sensibles (violence, nudité)

    Ou comment démultiplier le nombre de hits :)

    • [^] # Re: Pub intelligente

      Posté par . Évalué à 10.

      D'ailleurs, si quelqu'un pouvait me dire a quel moment sont les scènes de violence et de a poil, ça m'éviterait de subir 25 minutes de vidéo chiante. Merci d'avance.

  • # Et sinon, le contenu ?

    Posté par . Évalué à 6.

    Pour ceux qui, comme moi, ne pourront pas regarder cette video avant longtemps, le contenu ?

    Dans les commentaires du journal concernant la première partie, on nous disait que les cas où la situation est inversée (un personnage feminin part sauver un personnage masculin) seraient le sujet de la deuxième partie.

    Qu'en est-il ? Est-ce interessant ? Bien fait ?

    • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

      Posté par . Évalué à 7.

      on nous disait que les cas où la situation est inversée (un personnage feminin part sauver un personnage masculin) seraient le sujet de la deuxième partie.

      Alors en fait, ça sera pour la troisième partie.

      Ici, elle se penche sur d'autres aspect, plutôt la victimisation systématique avec en plus l'appel de ces dernières demoiselles à se faire dessouder car en vrac :

      • elles sont possédées par une entité méchante supérieure
      • elles sont hideusement défigurées / mutées
      • elles sont dans une position telle que la mort infligée par le héros est en fait une libération.

      Sont aussi taclés les principes selon lesquels la disparition de l'être aimé (femme ou enfant (fille)) sont des motivations pour une rétribution violente et sanglante. Violence parfaitement justifiée par le fait que les héros, masculins, se seraient vu dépossédés de leur virilité puisqu'ils ont failli à la protection des faibles femmes.

      Elle parle aussi de la "demoiselle dans le frigo" qui en gros, est tuée dès le début de l'histoire mais son âme est soit bloquée dans notre monde soit possédée par un démon quelconque ce qui va devenir la motivation pour que le héros puisse assouvir sa sainte et justifiée (justifiable ?) vengeance.

      Ceci dit, ce n'est qu'un très court résumé de ce qu'elle dit. Mais pour ceux qui ne pourraient voir la vidéo, un transcript complet est aussi sur la page pointée.

      cd /pub && more beer

      • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

        Posté par (page perso) . Évalué à -8.

        Violence parfaitement justifiée par le fait que les héros, masculins, se seraient vu dépossédés de leur virilité puisqu'ils ont failli à la protection des faibles femmes.

        Faudra penser à dire à Beatrix que c'est un homme, quel incapable de sauver son fiancé (mariage homo en avance?) et son futur enfant. Bon, c'est un film certes, mais on peut trouver la même chose en jeux vidéos, le problème est que je suis un peu à la ramasse en jeux (j'ai pas beaucoup joué depuis Beyond Good and Evil, sans doute choqué d'avoir dû jouer le rôle d'une femme)

        Oups, non, on filtre, pour ne garder que ce qui arrange pour se faire passer pour la pauvre victime, j’oubliais…

        • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Trop mignon, t'as une poignée de contre-exemples !!

          Et en plus tu admets que tu es un peu à la ramasse en jeux mais bon, tu es tellement persuadé d'avoir raison, même sur un sujet que tu ne connais pas qu'un simple exemple devrait suffire à tous nous convaincre que cette femme a tort et exagère, elle qui ne bosse sur son sujet que depuis des mois (des années ?) pour sortir ses vidéos / conférences…

        • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Encore une fois, tu ne lis que ce qui t'arrange.

          Je cite :

          on nous disait que les cas où la situation est inversée (un personnage feminin part sauver un personnage masculin) seraient le sujet de la deuxième partie.

          Alors en fait, ça sera pour la troisième partie.

          Donc, le prochain, et dernier volet, sera sur les rôles inversés, où la nana par sauver son homme. Où la nana fait subir son implacable vengeance à tous les salauds et à toutes les salopes qui se mettent en travers de son chemin.

          cd /pub && more beer

        • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          le problème est que je suis un peu à la ramasse en jeux

          Relis-toi, il y a beaucoup de bon sens dans cette phrase.

          Le problème, c'est que tu as beaucoup de certitudes pour un mec qui avoue ne pas y connaître grand chose, tu ne crois pas?

        • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

          Posté par . Évalué à 10.

          Pour info. la critique sociale, et le féminisme s’appuie dessus en partie, repose sur une analyse systématique et générale, que ce soit des comportements, des représentations, c’est-à-dire l’imaginaire des gens, la façon dont il conçoivent le monde ou des relations qu’ils entretiennent entre eux.

          C’est une discipline qui peut être menée avec sérieux et rigueur, avec l’aide, notamment, de sociologues, dont c’est le métier d’avoir une méthode apte à faire une analyse propre d’une société.

          Le féminisme est loin d’être une lubie de quelques excité(e)s (on en trouve très certainement, tout comme on trouve des excité(e)s du côté des sexistes), mais repose sur une base théorique solide.

          Vous pouvez toujours trouver des contre-exemples, cela reste des contre-exemples, pas des généralités. En l’occurrence, c’est tellement caricatural qu’il faut vraiment être aveugle pour ne pas voir que dans le domaine des jeux vidéos le sexisme est omniprésent et extrêmement violent. Ça a même plutôt tendance à empirer je trouve, parce que la princesse sauvée par Mario au moins c’était mignon, tandis qu’avec l’évolution de l’âge des joueurs on en vient de plus à plus à des contenus à caractère explicitement sexuels. J’irai même jusqu’à dire que Damsel in Distress ne fait qu’aligner des évidences, même s’il semble que ce ne soit pas le cas pour tout le monde… tant la situation des jeux vidéos est pathétique.

          Les gens aiment assez peu la critique sociale, et j’en fais partie, car cela correspond à se faire entendre dire nos quatre vérités, et souvent de manière brute, sans enrobage. Mais je crois aussi que ça correspond à un malentendu : par exemple, pour rester sur le féminisme, nos sociétés sont profondément patriarcales (donc d’une relation de domination) ; mais c’est tellement ancré en nous qu’il est difficile de s’en débarrasser. En effet nous véhiculons tous des préjugés, ce qui est parfaitement humain ; ils nous sont transmis par notre entourage, et il est difficile de les renier. Par conséquent la critique sociale, qui va s’attaquer directement à ses préjugés, aura tendance a être prise comme une mise en accusation illégitime. Les gens se braquent contre ça parce qu’ils ne comprennent pas que leur manière d’être, leur nature profonde, qu’on ne change pas si facilement, puisse être un problème (et au passage : les femmes aussi intériorisent les préjugés dévalorisant à leur égard).

          Il faut apprendre, à ce sujet, l’humilité (surtout en tant qu’hommes quand on s’intéresse au féminisme), et savoir écouter ce qui est dit. Il y aura toujours des féministes caricaturaux (les femen…), tout comme il y a des machos caricaturaux, mais il ne faut pas en prendre prétexte pour ne pas s’intéresser aux discours intelligibles.

          Et en l’occurrence le travail fait avec ces vidéos est absolument remarquable : « This project examines the tropes, plot devices and patterns most commonly associated with women in gaming from a systemic, big-picture perspective ». Je crois que vous ne vous rendez pas compte du gigantesque travail que représentent ces vidéos : il y a un nombre important d’extraits de titres et références présentées. C’est un sacré travail de recherche qui est mené. Il vous faudra trouver mieux que deux ou trois contre-exemples, malheureusement, pour appuyer vos dires.

          • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Y a un moment ou plusser ne suffit plus, il faut aussi dire merci.

            Merci.

          • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Le féminisme s'appuie effectivement sur une partie de la sociologie, partie très très soigneusement sélectionnée.
            Le féminisme est également un mouvement complètement pas uniforme, allant de la lutte pour l'égalité de traitement légal, ce qui n'est pas le cas partout dans le monde, loin de là, à militer pour que les hommes fassent pipi assis et pas debout, signe d'un privilège certain.

            Pour la manière dont tu le décris:
            -Le féminisme est quelque chose que peu de gens voient et comprennent.
            -On a d'un côté des gens qui passent de l'autre côté du rideau, les "bons" ; et de l'autre ceux qui restent dans la masse, les "aveugles"
            -Les "aveugles" ne peuvent pas comprendre les "bons", qui continueront leur juste lutte pour illuminer le chemin des "aveugles".

            Bienvenue dans la secte!!!

            Oui, les jeux vidéos mettent le plus souvent au premier plan un mec très grand et très fort ; pour lui donner une bonne raison de tout péter, il faut trouver un truc qui donne la rage, et pas de bol, vu que les joueurs sont en majorité des hommes ou des ados hétéros, la copine en danger, c'est vendeur. Avec l'évolution des graphismes, la mettre en petite tenue excite encore plus les acheteurs.

            Conclusion: les jeux vidéos sont adaptés au marché. C'est vraiment dégueulasse.

            Sinon on peut s'attaquer au marché, mais c'est moins simple, c'est sûr!

            • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

              Posté par . Évalué à 0.

              Bienvenue dans la secte!!!

              C'est rigolo mais cette distinction "ceux qui savent" vs. "ceux qui ne savent pas" est évoquée dans un journal pas si loin qui parle de science et de wifi. Et là-bas personne ne songe à parler de "secte".
              Bon en revanche, quand il s'agit de "science sociale" ça vient assez naturellement, on dirait.

              Conclusion: les jeux vidéos sont adaptés au marché. C'est vraiment dégueulasse.

              C'est faux de dire ça, l'offre créée la demande également, on ne peut pas nier la responsabilité de ceux qui créent les jeux également.
              (cf. encore une fois le CPC dont j'ai filé le lien plus bas)

              • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

                Posté par . Évalué à 3.

                C'est rigolo mais cette distinction "ceux qui savent" vs. "ceux qui ne savent pas" est évoquée dans un journal pas si loin qui parle de science et de wifi. Et là-bas personne ne songe à parler de "secte".
                Bon en revanche, quand il s'agit de "science sociale" ça vient assez naturellement, on dirait

                Science: Hypothèse -> Expérience -> Analyse des résultats -> Conclusion

                Féminisme: Conclusion -> Expérience -> Analyse des données au chausse pied -> La conclusion rentre? Pousse encore un peu! Voiiiilà! La preuve est formelle!

                C'est faux de dire ça, l'offre créée la demande également, on ne peut pas nier la responsabilité de ceux qui créent les jeux également.
                (cf. encore une fois le CPC dont j'ai filé le lien plus bas)

                Les jeux vidéos ont créé l'attrait des gros seins? Marilyn Monroe est donc devenue célèbre pour sa coupe de cheveux?

                Les jeux vidéos ont créé le principe de la femme en danger que le preux chevalier doit sauver? Un p'tit cours d'histoire? Ou plus récemment, les chiffres sur les morts du Titanic, qui avaient été balancé dans le précédent journal sur la série de vidéos.

                Du reste, pour un jeu qui consiste à défoncer tout ce qui bouge à l'écran, tu n'espères quand même pas qu'un scénariste va passer 6 semaines à imaginer une bonne raison pour que M. Muscle sorte sa grosse épée? (et encore moins que Joueur Lambda va prendre le temps de l'écouter alors que ses doigts frémissent déjà sur le joypad?)

                Toutes les histoires mentionnées dans la vidéo tiennent sur un post-it! Ca va, l'étude, elle a pas été trop dure? Ca a beaucoup chauffé, les neurones?

                "Quand la fille se change en monstre, tu crois que le message philosophique derrière, c'est sur la métamorphose ou la complexité du bien et du mal?
                -Nan, c'est une excuse pour taper sur une gonzesse!"

                Moi je crois plutôt que c'est le résultat quand tu demandes à un pseudo-scénariste une histoire avec comme cahier des charges:
                "faire rentrer un gros monstre final dans l'histoire, un truc un peu original, t'as 5min".

                Et on en remet une couche sur la charge émotionnelle dans l'histoire qui dissimule le fantasme de cogner sur une fille. Rien que ça!

                Le joueur utilise son gros flingue sur un tas de tentacules en pensant très fort "prends ça, connasse! tu l'as bien mérité!!". Sérieusement?

                Et le reste des gardes, soldats et autres que le héros a buté sur le chemin, c'est parce que les joueurs sont des psychopathes qui ont des idées de meurtres de masse??

                A ce niveau, je peux faire une thèse de philo sur Conan le Barbare!

                Des filles avec des seins de plus en plus gros, de moins en moins habillées et de plus en plus potiches, je commençais déjà à en voir à la télé (et c'est pire, parce que là, ce sont des vraies personnes) à l'époque où la fille à sauver c'était un paquet de pixels… ah non zut! C'est un jeu de courses de voiture, de loin on fait pas la différence.

                Mais taper sur les jeux vidéo, comme dit ailleurs, c'est très tendance dans certains milieux. Les jeux vidéos rendent violents. Les jeux vidéos rendent sexistes.

                Pour ce que j'en vois, les jeux vidéos rendent surtout leurs détracteurs curieusement agressifs.

                • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Féminisme: Conclusion -> Expérience -> Analyse des données au chausse pied -> La conclusion rentre? Pousse encore un peu! Voiiiilà! La preuve est formelle

                  Mince, je pensais que c’était la philosophie ça.

                • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Féminisme: Conclusion -> Expérience -> Analyse des données au chausse pied -> La conclusion rentre? Pousse encore un peu! Voiiiilà! La preuve est formelle!

                  La preuve est faite que t'es de bonne foi, ouais…
                  1/ j'ai parlé de sciences sociales, cf. les posts au dessus
                  2/ t'aimes pas le féminisme donc tu racontes n'importe quoi, la belle affaire…

                  Les jeux vidéos ont créé l'attrait des gros seins?

                  Merci de confirmer ce que je dis, les marketeux du jv se sont greffés sur le cliché des gros seins pour le public qu'elles ciblaient et voilà. Sans chercher plus que ça à viser un public différent, ou le même public par d'autres moyens.

                  Pour le reste le jv n'a rien créée, ce qu'on lui reproche c'est d'utiliser des clichés, mais bon t'as envie de rien lire, de ne rien regarder, qu'est ce que tu veux que je te dise ?
                  Lis au moins les autres commentaires du journal, histoire de ne pas reprendre les mêmes arguments sur "le sexisme existait avant les jeux vidéos, alors il ne faut pas critiquer les jeux vidéos…"

                  A ce niveau, je peux faire une thèse de philo sur Conan le Barbare!

                  Ça doit se trouver ! Y'a énormément de choses à dire à propos de Conan et de son auteur…

                  Pour ce que j'en vois, les jeux vidéos rendent surtout leurs détracteurs curieusement agressifs.

                  Détracteurs des jeux vidéos ? Qui ?
                  J'adore les jeux vidéos moi, je joue tout le temps. La femme qui présente les vidéos aussi.
                  Et plus bas je parle du dossier de CPC (pas précisément des détracteurs de JV) qui défendent exactement le même point de vue sur le problème du sexisme dans le JV que l'autrice de la vidéo.

                  (Sans compter que je ne vois pas tellement d'agressivité dans les commentaires de ce journal pour l'instant, ptet à la limite quelques uns de mes posts ? (la routine, quoi) )

                  • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

                    Posté par . Évalué à -1.

                    La preuve est faite que t'es de bonne foi, ouais…
                    1/ j'ai parlé de sciences sociales, cf. les posts au dessus
                    2/ t'aimes pas le féminisme donc tu racontes n'importe quoi, la belle affaire…

                    Les sciences sociales sont une science sur laquelle s'appuie le gros des féministes, comme la physiques est une science sur laquelle s'appuient les détracteurs du changement climatique causé par l'homme.
                    Un bout de vérité. Un bout de mauvaise foi, de bonnes grosses oeillères, une conclusion décidée dès le départ.

                    Conclusion: les jeux vidéos sont adaptés au marché. C'est vraiment dégueulasse.

                    C'est faux de dire ça, l'offre créée la demande également, on ne peut pas nier la responsabilité de ceux qui créent les jeux également.

                    Pour le reste le jv n'a rien créée, ce qu'on lui reproche c'est d'utiliser des clichés, mais bon t'as envie de rien lire, de ne rien regarder, qu'est ce que tu veux que je te dise ?

                    Je le remets, hein, parce que t'as l'air d'avoir du mal:

                    Conclusion: les jeux vidéos sont adaptés au marché. C'est vraiment dégueulasse.

                    ce qu'on lui reproche c'est d'utiliser des clichés, mais bon t'as envie de rien lire, de ne rien regarder, qu'est ce que tu veux que je te dise ?

                    Cohérence, quand tu nous tiens…

            • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

              Posté par . Évalué à 3.

              Conclusion: les jeux vidéos sont adaptés au marché. C'est vraiment dégueulasse.
              Sinon on peut s'attaquer au marché, mais c'est moins simple, c'est sûr!

              Je n'aurais pas mieux dit.
              Oui, dans les jeux videos, les femmes sont souvent dénudées, ont de fortes poitrines, etc…
              Oui, la poitrine de Lara Croft est de plus en plus grosse (et de moins en moins pyramidale) a chaque episode.
              Mais c'est ce que demandent les acheteurs et les acheteuses !

              Et pour ceux et celles qui doutent du fait que les femmes souhaitent voir des femmes minces, avec des gros seins et le moins de vetement possible : Regardez un peu les couvertures des magasines féminins ! Bizzarement, on ne reproche jamais à ces journaux d'etre sexiste, alors qu'ils contribuent bien plus (de part leur plus grande audience) à diffuser une certaine image de la femme que les jeux videos.

              Je vais faire une série de documentaire "clichés dans 'femme actuelle' : les grosses ne sont pas des femmes mais des monstres" pour voir un peu les reactions…

              • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

                Posté par . Évalué à 1.

                Bizzarement, on ne reproche jamais à ces journaux d'etre sexiste

                WTF ? O_o …

                Tu le dis pour rire ou bien ? La critique de la presse féminine, c'est ultra-banal et classique pour le mouvement féministe dans son ensemble je pense…

                • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à -4.

                  Sources.
                  La, j'ai 2*25 minutes de vidéo subjective sur les jeux vidéos, j'attends au minimum la même chose sur les magasines féminins. oups…

                • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  En tout cas, j'ai vu peu de communication là dessus. Beaucoup moins que sur les jeux videos (entre les documentaires sujets de ce journal et l'affaire Joystick, on s'en est un peu pris plein la gueule).

                  • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

                    Posté par . Évalué à 5.

                    Je réponds aux deux du dessus, ok ?

                    À partir d'ixquick :
                    Chaine recherchée : la presse féminine est-elle féministe
                    Url : https://startpage.com/do/search?q=la+presse+f%C3%A9minine+est-elle+sexiste&lui=francais&l=francais&prfh=font_sizeEEEsmallN1Nrecent_results_filterEEE1N1Nlanguage_uiEEEfrancaisN1Ndisable_open_in_new_windowEEE1N1NlanguageEEEfrancaisN1NsslEEE1N1Ndisable_family_filterEEE1N1Nnum_of_resultsEEE100N1Ndisable_video_family_filterEEE1N1N

                    Clic

                    Dépouillons les résultats (en 60 sec) :

                    • L'insupportable sexisme de la presse féminine, blog, 2013
                    • ELLE: le magazine féminin et féministe est-il devenu sexiste ? newsring… 2013
                    • [AFMEG] - Le sexisme ordinaire des media 2007 (wonderwoman etc)
                    • La presse féminine vaut-elle encore le coup d'être lue? - 20minutes.fr, 2013
                    • Presse féminine : un paradoxe voué à ne jamais se régler ? madmoizelle.com, 2012
                    • presse féminine : çafaitgenre, 2013
                    • Quand la presse féminine donne naissance au culte de l'homme … Atlantico, 2012
                    • Le journal des Dames, ( Quand on y réfléchit, la notion même de presse féminine est sexiste), 2012
                    • Presse Féminine, le nouvel obs, pas de date (la presse féminine, de la beauté anorexique et des clichés les plus sexistes qui soient…)

                    En 60 secondes chrono. Ce n'est même pas une recherche, juste un aperçu, j'ai pioché dans les trente premiers liens sans logique particulière ce qui paraissait correspondre à la chaine recherchée.

                    Voilà.

                    Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

                    • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à -5. Dernière modification le 31/05/13 à 10:57.

                      Oui, c'est joli cette recherche, mais c'est quoi le rapport?
                      Comme dans la vidéo, on pointe des exemples, sans prendre en compte la critique. Tu trouveras toujours exemples! (tout comme j'ai déjà donné des exemples de "femmes fortes" dans les jeux vidéos, mais ces exemples me sont refusés car "pas représentatifs", tu crois que je vais accepter tes exemples non représentatifs comme un truc général?)

                      Reste à voir ce qui est le plus mis en avant… Et ce qui est mis en avant lors des actes provocateurs féministes, ce qui est visible, ce qui est le plus débattu, ce n'est pas du tout ça. C'est factuel. Ca en est rigolo. J'attend toujours un film qui tape à fond sur les images sexistes de la presse féminines comme ce qu'on voit la, et un truc dont on parle (pas un article que personne ne lit dans un magasine perdu). Une autre preuve? Tu as dû chercher. Moi, je n'ai pas eu à chercher pour me prendre un journal de Jehane. D'ailleurs Jehane, elle parle de trucs pas libre (même pas qui tourne sur des OS libres) sur un site sur le libre, et elle parle de… Jeux vidéos, pas de bouquin pour femme.

                      • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Sources.
                        j'attends au minimum la même chose sur les magasines féminins. oups…

                        Ça c'est quelques posts plus haut, et ça vient de toi.

                        Oui, c'est joli cette recherche, mais c'est quoi le rapport?

                        Le rapport c'est qu'elle répond à ta question.
                        Mais comme d'hab, tu ignores les réponses. C'est vrai que t'es là pour discuter, bien entendu :)

                        • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à -5.

                          et ça vient de toi.

                          Même choses.

                          Le rapport c'est qu'elle répond à ta question.

                          Non : quelques articles perdus ont été pointés. Super! Tu mets donc au même niveau 2 longues vidéos et des petits articles? Pas moi, j'attendais des gens qui font des vidéos, qui font de la pub partout dans le milieu cité pour faire passer le message…

                          On doit pas avoir la même définition de "même".

                          Mais comme d'hab, tu ignores les réponses.

                          Tu ignores la question et tapes à côté pour ne surtout pas y répondre.

                          • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Ah d'accord ?

                            Si on ne te trouve pas 2 vidéos d'une série présentée par une femme maquillée et qui devront s'appeler "Magasines féminins vs. Women" tu en concluras que le féminisme ne critique pas la presse féminine ?

                            Parce que c'était ÇA la question.
                            Je te recolle le point de départ de ces quelques (pathétiques) commentaires :
                            Et pour ceux et celles qui doutent du fait que les femmes souhaitent voir des femmes minces, avec des gros seins et le moins de vetement possible : Regardez un peu les couvertures des magasines féminins ! Bizzarement, on ne reproche jamais à ces journaux d'etre sexiste, alors qu'ils contribuent bien plus (de part leur plus grande audience) à diffuser une certaine image de la femme que les jeux videos.

                            Y'a pas mal de définitions qu'on a pas en commun, en fait.

                    • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Oui, l'info est disponible si on la cherche.

                      Pour les jeux videos, j'ai pas eu besoin de chercher.

                      D'où le "beaucoup moins de communication".

                      • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Encore heureux, je n’ai pas envie que linuxfr.org/journaux se transforme en blog féministe.

              • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

                Posté par (page perso) . Évalué à -3.

                Regardez un peu les couvertures des magasines féminins !

                Tu espères vraiment faire comprendre à certaines femmes que le problème est aussi du côté des femmes? Tu rêves…
                Il n'y a pas plus sexiste que les magazines créés par des femmes pour des femmes, mais ce sont les hommes et les jeux vidéos les méchants :-D.
                J'avoue n'avoir jamais compris pourquoi les "féministes" qui cassent du sucre sur les autres ne s'attaquent jamais aux magasines féminins, premiers pourvoyeurs de photos d'objets vivants hyper maquillés.

                Oui, la poitrine de Lara Croft est de plus en plus grosse (et de moins en moins pyramidale) a chaque episode.

                Depuis le reboot, ce n'est plus le cas : elle est devenue des plus "normales".

                • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                  J'avoue n'avoir jamais compris pourquoi les "féministes" qui cassent du sucre sur les autres ne s'attaquent jamais aux magasines féminins, premiers pourvoyeurs de photos d'objets vivants hyper maquillés.

                  Tu t'y connais manifestement autant en féminisme qu'en jeux vidéo, la presse féminine est l'une des cibles principale d'une grande partie des milieux féministes.

        • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Beyond Good and Evil … Tu parles du jeu dont elle parle dans la vidéo ? Un type de jeu (ou les héros sont des femmes) qui n'est pas ignorés mais reportés à la troisième partie ?

          Oups, non, on filtre, pour ne garder que ce qui arrange pour se faire passer pour la pauvre victime, j’oubliais…

          Oui, je confirme…

          Matthieu Gautier|irc:starmad

      • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

        Posté par . Évalué à 5.

        Violence parfaitement justifiée par le fait que les héros, masculins, se seraient vu dépossédés de leur virilité puisqu'ils ont failli à la protection des faibles femmes.

        Que vient faire la virilité la dedans?

        elles sont possédées par une entité méchante supérieure
        elles sont hideusement défigurées / mutées
        elles sont dans une position telle que la mort infligée par le héros est en fait une libération.

        hop de tête Helena tue sa soeur dans Resident Evil 6, ou encore fire emblem ça revient de temps en temps que ce soit la charmante demoiselle qui doit faire ce terrible choix ;)

        Mass effect, c'est pas forcément des demoiselle qui bénéficie du Mercy kill
        Deus Ex, tuer DeBeers…
        God of War 2…

        Ou plus globalement le Mercy Kill est plus souvent appliqué aux hommes qu'aux femme, le retrouver dans les tropes demoiselle en détresse, tout comme les personnages possédés sont aussi très souvent des hommes; autant pour les princesses à sauver y avait un clair déséquilibre, là si déséquilibre il y a, il est dans l'autre sens.

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Violence parfaitement justifiée par le fait que les héros, masculins, se seraient vu dépossédés de leur virilité puisqu'ils ont failli à la protection des faibles femmes.

          Que vient faire la virilité la dedans?

          Parce que de tout temps, un homme bien comme il faut, un homme, un vrai, protège la veuve et l'orphelin et que s'il n'en est pas capable, il n'est pas un homme ?

          Quand au reste, plutôt que de citer en vrac des jeux où le contraire est montré, va donc regarder la vidéo.

          Et attends le troisième volet qui devrait traiter justement de la partie "retournement de la situation", où c'est l'homme qui est dans le rôle de la demoiselle en détresse.

          cd /pub && more beer

          • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

            Posté par . Évalué à 4.

            Parce que de tout temps, un homme bien comme il faut, un homme, un vrai, protège la veuve et l'orphelin et que s'il n'en est pas capable, il n'est pas un homme ?

            Ah? Mais ça c'est une putain d'interprétation sexiste! Dans pas mal de jeux justement le perso principal c'est plutôt du pourquoi moi, et qu'il se retrouve, bien malgré lui, à devoir sauver le monde. Dans d'autre, c'est tout simplement parce que c'est la seule possibilité qu'il lui reste pour aller sauver ceux qu'il aime.

            Et attends le troisième volet qui devrait traiter justement de la partie "retournement de la situation

            Justement ce que je t'explique, c'est que c'est majoritairement des hommes qui sont la cible des tropes choisis, ce n'est donc pas un retournement de situation, mais la situation normale.

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

            • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

              Posté par . Évalué à -3.

              Justement ce que je t'explique, c'est que c'est majoritairement des hommes qui sont la cible des tropes choisis, ce n'est donc pas un retournement de situation, mais la situation normale.

              Han, horrible !!
              Ils sont obligés d'être forts/courageux/puissants/magiques/sauveurs du monde/solitaires/tristes mais déterminés/j'en passe et des ronds de chapeaux !!!

              Tout ça pour… sauver des victimes (vivantes ou mortes d'ailleurs, ça ne compte presque pas) qui se trouvent être leurs ex-femmes/sœurs/amantes/promises/j'en passe et des ronds de chapeaux…

              Il y a effectivement un problème de tropes. Je te laisse juger.

              • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

                Posté par . Évalué à 3.

                Ils sont obligés d'être forts/courageux/puissants/magiques/sauveurs du monde/solitaires/tristes mais déterminés/j'en passe et des ronds de chapeaux !!!

                D’un autre côté un scénario qui commence par :

                « le personnage principal est faible, lâche, n’a aucune motivation pour se battre, fuit les premiers jours de combat et finit par mourir faute de soins médicaux après avoir bu de l’eau croupie dans la grotte dans laquelle il s’est caché »

                a peu de chance de générer un jeu très intéressant.

                • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

                  Posté par . Évalué à -1.

                  Je ne suis pas du tout d'accord avec toi.

                  Et si tu regardes la production des jeux (indés, notamment) récente, tu as plein de variations possibles. Les jeux de type "je suis un quidam lambda qui survit comme il peut dans un environnement plus ou moins hostile" sont en plein boum.

                  C'est quand même justement parce que la société (qu'on peut trouver sexiste) l'a construit comme ça que tu décides que les jeux intéressants sont forcément ceux où on joue un genre de super-héros (masculin, souvent) qui s'ignore (ou pas).

                  • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

                    Posté par . Évalué à 4.

                    un quidam lambda qui survit comme il peut dans un environnement plus ou moins hostile" sont en plein boum.

                    Ils ont toujours existé; peut être que tu y est plus réceptif. Dans another world et flashback tu joues des scientifiques qui se retrouvent bien malgré eux dans des situations pas possibles. Dans les fallout, c'est un peu du démerde toi dans ce monde hostile (et limite à poil), dans les elder scroll, tu commence généralement niveau 1 dans une geôle et tu te fais tuer par des rats géants. Bon dans les fallout et elders scroll le perso s'améliore.

                    Tu peux aussi regarder du coté des Try And Die, genre qui a beaucoup souffert de la capacité a sauvegarder où on veut.
                    Sinon le joueur du grenier à une belle collection de jeux présentant des héros qui crèvent trop facilement ;)

                    Tu as les survival horor (Eternal Darkness et Alone in the dark 1 en sont de très bon exemple, que je recommande vivement).

                    Il y'en a toujours eu, mais c'est un genre difficile, trop facile et tu perds le coté perso faible, trop difficile est les gens passent à autre chose.

                    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

            • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

              Posté par . Évalué à 5.

              Parce que de tout temps, un homme bien comme il faut, un homme, un vrai, protège la veuve et l'orphelin et que s'il n'en est pas capable, il n'est pas un homme ?

              Ah? Mais ça c'est une putain d'interprétation sexiste!

              Oui. Et c'est justement ce qui est dénoncé. Le sexisme dans les jeux vidéos et la systématisation, dans beaucoup de productions (certes pas toutes) de l'homme devant sauver la demoiselle.

              Les jeux où les femmes sont les héroïnes les vraies, et sans connotations sexistes à la con ne sont pas nombreux (excepté les jeux de rôles, mais là, dès l'origine sur table, il n'y a pas de différence entre les hommes et les femmes). Prenons, au hasard, un jeu dont le héros est une héroïne. Tomb Raider. Que voit-on ? Une caricature de bombe sexuelle avec des flingues. Avec une poitrine qui enfle au fur et à mesure.

              Côté jeux de baston, c'est presque pire, entre la poitrine de Ivy qui gonfle avec chaque opus de SoulCalibur et Dead or Alive, on est servis côté clichés.

              Des FPS avec des nanas en héros ? A ma connaissance, pas. Maintenant, je peux me tromper. Les FPS n'étant vraiment pas ma tasse de thé.

              Des jeux d'aventure avec des nanas, Mirror Edge peut-être.

              Et même, quand ce sont les nanas les personnages principaux, on tombe sur des jeux comme Bayonetta qui est sexiste au possible (même si il est bien marrant et que mater son cul à la donzelle n'est pas désagréable).

              Le dernier jeu auquel j'ai joué avec une nana comme protagoniste principale, c'est Lollipop Chainsaw. Alors oui, on a une nana avec une tronçonneuse qui dessoude du zombie, oui, quand on essaye de mater sous la jupe avec la caméra on prend un avertissement, oui, son mec est réduit à être un faire valoir, mais quand même, là encore, plein de clichés à la con. Gros seins, petite jupette et poses lascives.

              La question c'est : pourquoi avoir très souvent recours au stéréotype de la nana en détresse comme ressort scénaristique ? Alors qu'on peut tout à fait imaginer des scénarios tout aussi dramatiques sans autant passer par ces clichés qu'on nous sert depuis des années ?

              Quand on regarde Heavy Rain par exemple, on a un scénario qui tient la route, de la tension, faut sauver un gamin, la mort au tournant et… Pas de demoiselle en détresse. La seule demoiselle en détresse s'en sort toute seule comme une grande et n'a pas besoin d'un sauveur.

              Faudrait qu'on arrête un peu de penser que les demoiselles en détresses attendent leur prince charmant. Ça permettrait de faire avancer les choses. Les mecs essayeraient peut-être moins d'être le prince charmant qu'ils fantasment en fonction de ce qu'ils croient que les nanas attendent et les nanas arrêteraient peut-être de faire leurs princesses fantasmées en fonction de ce qu'elles croient que les mecs attendent.

              cd /pub && more beer

              • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

                Posté par . Évalué à 3.

                Tu sembles réduire le sexisme à la présence d'attributs sexuels secondaires.
                Tu te concentres sur le fait qu'on voit des boobs et des jolis culs, ok. Tu n'as pas remarqué que c'est exactement la même chose pour les représentations masculines ? des torses musclés et bronzés, des abdos, etc…
                Tu crois peut être que tous les hommes sont comme ça : des supers héros à la Duke nukem gonflés au stéroïdes qui glissent des billets de banque dans les strings de strip-teaseuses ?

                Qu'est ce qui est voulu en fait ?
                Des héros avec du bide, sans seins, pas d'abdos, un gros cul, des grosses cuisses et des lunettes ?
                Ca existe déjà c'est la vie réelle. Si on joue à des JV c'est pas pour reproduire la vie réelle, aucun intérêt de se lever tous les jours à la même heure pour aller bosser dans un JV.
                Donc oui, les héros de JV seront toujours des caricatures, avec des caractères sexuels secondaires affichés ou pas (les personnages secondaires ont souvent plus le droit d'avoir des défauts que le héros incarné, étonnant).
                Pour les FPS par ex, pas de différence homme/femme, tout le monde à de gros biscotos, une grosse armure bien laide. Et en plus on s'en fout du look du perso, l'objectif c'est le frag.

                Quant au cliché sur la demoiselle en détresse, ça fait longtemps que j'ai pas vu un jeu l'exploiter.

                • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Mario a du bide et une grosse moustache. Il est très loin d'être un étalon de beauté. Et ce n'est pas le seul. Par exemple, pas mal de jeux de combat aiment bien avoir un gros et un vieux.
                  Par exemple, pour Tekken, on a Robert Richards. Dans Street Fighter, Honda et surtout Rufus. Dans King of Fighters, Chang Koehan. Dans Mortal Kombat, Bo Rai Cho. Dans Art of Fighting, Jack Turner. Dans Fatal Fury, Cheng Sinzan. Earthquake dans Samuraï Showdown. En fait, dans quasiment toutes les séries de jeux de combat populaire, il y a au moins un gros. Par contre, des grosses, quasiment jamais.

                  La plupart des héros masculins, on n'en a jamais vu le torse. Est-ce que tu a la moindre idée d'à quoi ressemble le torse de Master Chief d'Halo ? Celui de Gordon Freeman ne devait pas être bien musclé, en tout cas au début d'Half Life 1, vu sa tête de geek. Le torse de Raziel est… disons, assez décharné. Ou Coach, de Left 4 Dead 2 ? Abe, d'Oddworld ?

                  En fait, je pense que la meilleure illustration du phénomène, c'est la différence entre le physique des orcs ou trolls mâles et les orcs ou trolls femelles dans World of Warcraft…

                  LinuxFr, parfois c'est bien de la MERDE : http://linuxfr.org/news/cpp17-exprime-la-virgule-flottante-en-hexadecimal-et-offre-des-cadeaux-aux-lecteurs-de-linuxfr-org#comment-1686201

              • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

                Posté par . Évalué à 2.

                Prenons, au hasard, un jeu dont le héros est une héroïne. Tomb Raider. Que voit-on ? Une caricature de bombe sexuelle avec des flingues. Avec une poitrine qui enfle au fur et à mesure.

                J'adore le hasard ;) Mais justement quand on prend un héros masculin, au hasard Duke on a une parodie de macho brute épaisse.

                Côté jeux de baston, c'est presque pire, entre la poitrine de Ivy qui gonfle avec chaque opus de SoulCalibur

                Pour Soulcalibur, il y a du fanservice pour les deux bords, certains héros masculin étant plutôt pas mal. Par contre rien à dire sur dead or alive qui a des tour de poitrine proportionnel à l'âge, mais il n'y a aucune tromperie sur la marchandise, c'est pleinement assumé.

                Des FPS avec des nanas en héros ?

                de tête, No One Lives Forever, et metroid. Et tous les fps qui permettent de choisir (fallout 3 et new vegas, mais c'est du rpg.

                La question c'est : pourquoi avoir très souvent recours au stéréotype de la nana en détresse comme ressort scénaristique ?

                La question est pourquoi choisir ces jeux, qui dans les productions ne sont pas les plus nombreux ? ou du moins n'est pas le ressort essentiel. Pour prendre les Mass Effects, par exemple on doit y avoir le trope de demoiselle en détresse, mais aussi celui où c'est la demoiselle qui vient sauver le héros, ainsi qu'un paquet de trope qui traine. Doit on bannir des jeux les personnages féminins en détresse ? Doit on pour assurer l'égalité devoir secourir une famille complète constitué d'un noir, un asiatique un magrébin, un roux, un blond, un brun, un caucasien, un native américan, on double pour les femmes, puis faut rajouter des homos dans le lot, puis tant qu'a faire des vieux des jeunes… bref la famille va être un peu grande non?

                J'ai beaucoup aimé okami (bon plus très moderne c'est vrai), fragile dream (la c'est pas mal dans le genre survie en milieu hostile), skyrim (on a de tout), les fallout, unreal tournament (un FPS, le sexe n'a aucune importance, et il me semble que tu peux choisir), les might & Magic (et aussi les heroes of might and magic). Vampire bloodline, les Kotor (1&2), arcanum, baldur's gate (tiens justement le personnage principal perd son mentor (masculin), dans les premières minutes du jeux), Eternal Darkness, Dynasty Warior… et la liste est encore longue.

                De tous ces jeux où sauver une princesse où venger un personnage féminin est la trame principale (ou l'une de trame principale), il y a les Zelda, Pendora Tower, ultima underworld 1 (le perso principal peut être une femme), diablo 1 (j'ai pas joué aux autres), les prince of Persia.

                ça en fait une toute petite minorité

                Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Mais justement quand on prend un héros masculin, au hasard Duke on a une parodie de macho brute épaisse.

                  Tout à fait. Mais c'est Duke que le joueur joue, pas une des blondasses grimées en prostituées qui parsèment le jeu.

    • [^] # Re: Et sinon, le contenu ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Qu'en est-il ? Est-ce interessant ? Bien fait ?

      Elle décrypte selon un paradigme féministe la place donnée aux personnages féminins dans les jeux vidéos. Elle déroule l'histoire des "demoiselles en détresse" qui est selon elle le cliché le plus fréquent. Elle montre même quelques variantes :

      • la demoiselle dans le frigo (qui meure au début et hante ensuite le jeu)
      • la demoiselle jetable (déjà morte mais le héros ne le sais pas)
      • la demoiselle euthanasiable (tellement abîmée qu'on doit finir par la tuer)

      Il y a bien entendu en filigrane une dénonciation du caractère inférieur (ayant besoin d'être sauvé par le mâle) de ce type de personnages ainsi que d'un certain nombre de violences qui n'existes que car le personnage est féminin et faible.

      C'est globalement bien fait (si ce n'est une vague histoire de sourcils que je n'ai pas très bien compris), très documenté et pas dénué d'un certain humour.

  • # Je crois avoir compris ce qui me dérange

    Posté par . Évalué à 6.

    En fait, ce qui me dérange dans ce sujet, c'est que, comme tout le monde l'a dit, oui, le jeu video est, comme tout dans notre société, sexiste. Mais il ne l'est pas plus, ni moins que le reste de la société. Des damzel in distress, combien y en a t il dans les chefs-d'oeuvres de la litterature, dans le cinéma, dans la BD ? Tous ces médias ne font que refleter la societe dans laquelle on vit.

    L'auteur de ces vidéos choisit un média comme un autre, le jeu video, pour dénoncer ce sexisme dans la société dans son ensemble. Malheureusement, le choix du jeu video est malheureux, pour la simple raison que c'est deja un media qu'on accuse de tous les malheurs du monde :

    La société est violente ? La faute aux jeux videos !
    Les gens s'excluent socialement ? La faute aux jeux videos !
    etc…

    Et bientot, on va ajouter : "les gens sont sexistes ? La faute aux jeux videos".

    Bien sur, tout le monde sait que la société etait violente et sexiste bien avant l'apparition des premiers jeux videos. N'empeche qu'un peu partout, on retrouve ce genre de clichés.

    Bref, choisir le jeu video pour dénoncer le sexisme de notre société, c'est un peu "tirer sur l'ambulance". Le jeu video est deja rendu coupable de bien des maux de notre société, svp, n'allez pas en ajouter un.
    Le jeu video peut également apporter beaucoup de belles choses. J'ai appris l'anglais grace aux jeux videos et je connaissais de nombreuses merveilles du mondes (antiques, "nouvelles" ou "naturelles") à 7 ans grace aux jeux videos, etc…

    • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

      Posté par . Évalué à 2.

      Est-ce une raison suffisante pour ne pas en parler?
      Si on n'en débat pas on a beaucoup moins de chance de changer cet état de fait. Même en discutant c'est difficile: tu as vu qu'avant d'aborder le coeur du sujet il a fallu s'interesser aux sourcils de la dame (je ne savais pas que le maquillage et l'épilation intéressait autant des hommes, surtout lorsqu'ils se réclament de la raison, de la logique et de la tempérance. Et de la hauteur de vue).
      Ta stratégie c'est: oui il y a un problème, mais comme il est général on ne va pas en parler?

      • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

        Posté par . Évalué à 2.

        Est-ce une raison suffisante pour ne pas en parler?

        Si tu me le permet, je répondrai a ta question par une autre question : Faut il dénoncer le sexisme dans toute la société, ou vaut-il mieux dénoncer le sexisme dans le jeu video ?

        Même en discutant c'est difficile: tu as vu qu'avant d'aborder le coeur du sujet il a fallu s'interesser aux sourcils de la dame (je ne savais pas que le maquillage et l'épilation intéressait autant des hommes, surtout lorsqu'ils se réclament de la raison, de la logique et de la tempérance. Et de la hauteur de vue).

        Non. UN homme a eu cette reaction (s'interesser au maquillage et aux sourcils, plutot qu'au sujet). Merci de ne pas mettre tout le monde dans le meme panier.

        Ta stratégie c'est: oui il y a un problème, mais comme il est général on ne va pas en parler?

        Non, justement. Ca serait plutot : oui il y a un problème. Mais comme il est général, autant parler du problème en général, plutot que de stigmatiser un média en particulier.

        • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

          Posté par . Évalué à -3.

          Non. UN homme a eu cette reaction

          Et dans le thread qui suit, plein d'autres lui ont emboités le pas (dont toi non ? J'ai pas relu).

        • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

          Posté par . Évalué à 2.

          Même en discutant c'est difficile: tu as vu qu'avant d'aborder le coeur du sujet il a fallu s'interesser aux sourcils de la dame (je ne savais pas que le maquillage et l'épilation intéressait autant des hommes, surtout lorsqu'ils se réclament de la raison, de la logique et de la tempérance. Et de la hauteur de vue).

          Non. UN homme a eu cette reaction (s'interesser au maquillage et aux sourcils, plutot qu'au sujet). Merci de ne pas mettre tout le monde dans le meme panier.

          si n'y en avait eu qu'un le "débat" (de haute volée, il faut en convenir) n'aurait pas autant duré. Je ne mets pas tous les hommes dans le même panier. Ou plutôt si: dans l'espèce humaine, avec moi.

          Ta stratégie c'est: oui il y a un problème, mais comme il est général on ne va pas en parler?

          Non, justement. Ca serait plutot : oui il y a un problème. Mais comme il est général, autant parler du problème en général, plutot que de stigmatiser un média en particulier.

          Il est plus facile de s'attaquer à des problèmes concrets. Comment aborder un problème " en général"? Même en sciences on n'arrive rarement à aborder un problème en proposant une solution analytique générale. Alors on fait des simulations, en attendant de trouver la grande solution unificatrice qui répondra à toutes les questions de l'Univers.

          • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

            Posté par . Évalué à 2.

            Il est plus facile de s'attaquer à des problèmes concrets.

            Choisir le chemin le plus facile te menera au coté obscur !

            Comment aborder un problème " en général"?

            Par exemple, en dénoncant tous les petits cas de sexisme "ordinaire" : on fait des commentaires quand tu aides un homme à porter un truc lourd : fais remarquer aux commentateurs qu'ils sont idiots (la plupart sont assez intelligents pour comprendre qu'ils ont été idiot sur le coup), etc…

            • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              on fait des commentaires quand tu aides un homme à porter un truc lourd

              On peut débattre de sexisme pendant des heures…
              Par exemple, bon nombre d'hommes mon aidé à porté une poussette dans les escaliers, seulement quelques femmes, alors que ce dont j'ai besoin n'est pas la force (juste plus facile à deux), mais je n'en fait pas plusieurs vidéos de 25 minutes pour dénoncer cette fainéantise généralisées de femmes en les accusant de toute la responsabilité.

              Le problème, c'est que le sexisme comme avec celles qui disent le dénoncer, ces personnes s'attaquent à 50% de la population en oubliant les 50 autres % tout autant sexistes. Ici, par exemple, l'auteur oublie de parler que pas mal de femmes aiment être princesse et apprécient cette représentation, la vidéo est relativement neutre mais le reste ne l'est pas, on a l'impression que cette façon de faire est la seule faute des hommes.

              A partir de la, à partir d'une base complètement pourrie, ces personnes ont une crédibilité de 0 dans leur message critique. Mais comme ce sont "des gens bien qui ont fait un super documentaire", il est impossible d’émettre la moindre critique sans se faire assommer d'un "tu dis ça car tu es sexiste" (à commencer parce qu'on est un homme, ce qui fait encore plus rire sur cette prétendue recherche d'égalité, vu que ces personnes disant rechercher l'égalité discriminent suivant le sexe).

              Bref, vivement que certain(e)s balayent devant leur porte.

        • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

          Posté par . Évalué à 5.

          Faut il dénoncer le sexisme dans toute la société, ou vaut-il mieux dénoncer le sexisme dans le jeu video ?

          Faut-il faire du logiciel libre, ou vaut-il mieux lutter contre la faim dans le monde ?

          Ahh le bon vieux retour des faux dilemmes…

      • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

        Posté par (page perso) . Évalué à -2.

        je ne savais pas que le maquillage et l'épilation intéressait autant des hommes

        Mais qu'est-ce qu'on a rien à battre de la chose…
        Tant que tu ne voudras pas comprendre que ce qui fait rire n'est pas la forme (maquillage ou autre, rien à battre), mais le fond (une personne qui veut dénoncer des stéréotypes mais qui y participe), forcément tu ne risques pas de comprendre la suite (le sexisme n'est plus important dans les jeux vidéos qu'ailleurs, et c'est gonflant de s'attaquer à lui pour tout, comme la dit CHP, plutôt que de réfléchir à ses propres actes pour commencer, avant de critiquer les autres)

        Comme ça a déjà été dit, c'est un mourir de rire un écolo qui vient critiquer les 4x4 tout en arrivant en hélico (et on s'en fout complet des hélicos!)

        • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

          Posté par . Évalué à 2.

          Tant que tu ne voudras pas comprendre que ce qui fait rire n'est pas la forme (maquillage ou autre, rien à battre), mais le fond (une personne qui veut dénoncer des stéréotypes mais qui y participe),

          Je ne veux pas comprendre car c'est tout bonnement incompréhensible. Qu'a-t-elle de spécial?
          Je brûle de connaître comment cette personne participe aux clichés qu'elle dénonce. J'insiste encore. Quel est son crime? Toi qui a un oeil d'aigle, sévère mais juste, éclaire-moi.
          Tant que tu ne voudras pas comprendre que l'on peut toujours détourner le débat à coup d'arguments foireux, tes trolls auront un bel avenir.

          • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

            Posté par (page perso) . Évalué à -2.

            Qu'a-t-elle de spécial?

            Rien. Et tout autant que toutes les nimages postées par fork_bomb.
            Dans un cas, la femme est un objet d'après les féministes, dans l'autre pas, la seule différence est dans celui qui en parle.

            C'est justement un des problèmes : ce sont les "féministes" qui ont dénoncé les nimages comme sexistes, et la une femme prend volontairement les mêmes signes (se mettre sur la vidéo pendant 90% du temps alors qu'on a rien à foutre de son visage est autant HS que les nimages dans les journaux, maquillage etc), c'est pas grave.

            Perso, désolé, je ne comprend pas qu'on fasse une différence à la tête de celui qui parle. Je brûle de connaître comment les nimages peuvent être considérées comme sexistes alors qu'elles ressemblent fortement à la femme sur la vidéo, mais en moins présent.

            PS : bon, pas tant rien que ça, mais c'est perso, je considère le maquillage est tout ce qui a autour (y compris sourcils épilés) comme très représentatif de la volonté d'une femme à plaire (mais ce qui est bizarre est que perso, ce genre de chose me déplaît au plus haut point, je ne dois pas être la "cible"), à se positionner en faire-valoir physique en premier, après chacun sa façon de faire mais il ne faut pas s'étonner qu'on prenne un pot de peinture ambulant pour de la décoration, et il ne faut pas s'étonner qu'on montre la différence entre ce qui est dénoncé et ce qui est fait. Et ça marche de la même manière pour les hommes qui se maquillent (il y en a aussi).

            • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

              Posté par . Évalué à 1.

              Tu n'arrives pas à faire la différence entre :

              • une femme qui se met en scène type "je vais une conférence en amphi" et qui se maquille

              ET

              • un mec qui colle des images de filles qu'il trouve jolie sans aucun rapport avec ce qu'il raconte

              Et tu viens donner des leçons sur le féminisme, l'égalitarisme et tout le reste ?

              • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                Posté par (page perso) . Évalué à -3. Dernière modification le 30/05/13 à 18:13.

                une femme qui se met en scène type "je vais une conférence en amphi" et qui se maquille

                J'avoue :
                - Quand je fais une conférence en amphi, je ne me maquille pas
                - Je ne fais pas la même chose en amphi que dans une vidéo.

                Honte à moi. Ou pas. La, tu es en train de me dire qu'elle se met en valeur pour aller en amphi (le physique plutôt que le contenu) et qu'elle est assez stupide pour confondre amphi et vidéo… hum.

                Et tu viens donner des leçons sur le féminisme, l'égalitarisme et tout le reste ?

                Je te parle de mettre du contenu HS. Dans les deux cas, c'est HS, c'est de la peinture, qui n'a rien à voir avec le contenu. Tu veux en faire une différence quand ça t'arrange, toi, désolé d'être en désaccord sur cette différence que tu fais.

                Ca n'a rien à voir avec le fait qu'elle soit une femme, je faisais déjà cette remarque au temps de Nicolas Hulot et Ushuaïa. Mais comme ça touche une femme, comme par hasard je suis sexiste (on ne me disais pas ça quand je parlais de Nicolas Hulot, mais voila, c'est à la mode : si tu critiques une femme, tu es obligatoirement sexiste, encore plus vrai si cette femme se présente comme féministe, un homme n'ayant aucun droit moral à critiquer une féministe, car "il ne connait pas", je sais plus quel mot elles ont inventé pour dénier aux hommes le droit de critiquer, ah si : mansplaining, je suis étonné de ne pas encore me l'être reçu aujourdh'ui).

            • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

              Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 30/05/13 à 17:29.

              Je brûle de connaître comment les nimages peuvent être considérées comme sexistes alors qu'elles ressemblent fortement à la femme sur la vidéo

              Je ne vois pas le rapport. Pour les images de fork_bomb, ce n'est pas l'image qui est sexiste, juste le fait de les exhiber pour montrer une jolie femme gratuitement sans aucun rapport avec le sujet (comme dans une cabine de camion). Là, elle est sur la vidéo, mais simplement parce que c'est elle qui parle… quoi de plus normal ?

              Tu as dit

              la seule différence est dans celui qui en parle.

              Non, la seule différence est dans le pourquoi on la montre.

              • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                Là, elle est sur la vidéo, mais simplement parce que c'est elle qui parle… quoi de plus normal ?

                C'est bizarre, je regarde beaucoup de documentaires ou la personne qui parle se montre un peu au début et à la fin.
                Tout le monde ne s'appelle pas Nicolat Hulot.
                Justement, ton "quoi de plus normal ?" est très démonstratif : on trouve normal de présenter son physique pour parler de quelque chose qui n'a rien à voir.

                Sa présence sur les vidéos qu'elle a fait a autant d’intérêt que les nimages de fork_bomb (=aucune), d'un côté c'est sexiste, de l'autre "c'est normal", désolé de ne pas être d'accord avec cette discrimination, c'est plutôt non sexiste et totalement inutile dans les deux cas. Mais ça, impossible d'en débattre, car par défaut son documentaire est parfait et "c'est normal"…

                Comme tu dis : je ne vois pas le rapport (mais pour moi : entre le sujet évoqué et qu'elle mette sa tête partout sur la vidéo)

                • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Que ça puisse être inutile, pourquoi pas, mais sexiste je ne vois pas.

                  Je ne suis pas non plus totalement convaincu de l'inutilité de se montrer la personne qui parle. En tant qu'humain, notre attention est plus facilement captée par un humain qui parle et que l'on voit s'adresser à nous. C'est pas pour rien que les gens préfèrent regarder la télé qu'écouter la radio, et ça n'a rien à voir avec le sexe. Et il y a différents types de reportages : dans ceux où tu montres des gens, tu ne vas pas en plus inclure le présentateurs pour brouiller l'attention. Mais ont montre quasiment tout le temps celui qui parle (JT, météo, émissions scientifique, débats, etc.).

                  Alors oui, c'est sexiste de montrer les présentateurs de JT, Fred et Jamie, etc. ou alors… ça rend le truc plus humain.

                  • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                    Que ça puisse être inutile, pourquoi pas, mais sexiste je ne vois pas.

                    J'ai exactement la même opinion sur les nimages ;-).
                    Ma critique ici est uniquement sur l'incohérence des protagonistes qui voient du sexisme à tous les coins de rue sauf la leur.

                    Mais ont montre quasiment tout le temps celui qui parle

                    Pas tout le temps, il y a même des disparitions (plus de speakerine pour présenter la liste des prochaines émissions), mais c'est (re)venu à la mode, comme tu dis ça attires l'attention. tout comme les filles à poils dans les magasines.

                    Bref, la où je veux en venir, c'est que justement, le but n'est pas forcément acceptable, et ici je pense que sa présence, maquillée et sourcils bien épilés, empêche de se concentrer sur le sujet, on affiche plus la forme que le fond. Sa présence fait sans doute "vendre" sa vidéo un peu plus, autant que des filles à presque poil sur les stands de voiture : pourquoi demander d'éliminer les filles sur les stands de voiture et pas cette présence superflue sur cette vidéo? Les deux ont pour but de vendre.

                    • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                      Posté par . Évalué à -1.

                      On vit dans une société où il fait quand même plutôt bon pour une femme de se maquiller un peu et de faire attention à ses sourcils et son apparence générale.

                      Mais toi tu lui demandes de se mettre à la marge juste pour qu'elle gagne le droit d'avoir un peu ton attention ? Sans quoi tu décrètes qu'elle n'est pas crédible (ce dont tu es déjà convaincu de toute façon, vu tes autres interventions sur ce journal et le précédent qui traitait de la série de vidéos en question).

                      En gros soit elle se cache, et tu lui reproches que t'aimes pas ce qu'elle raconte, soit elle se montre, et tu lui reproches d'exister et de se mettre en avant.

                      "Pile tu perds, Face tu ne gagnes pas", comme on dit.

                      Ah et bien sûr, si on te reproche quoi que ce soit, on refuse toute critique parce qu'on est pro-femmes et anti-hommes bien entendu.
                      T'es vraiment un partenaire de discussion intéressant, un plus pour ce site !

                      • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                        On vit dans une société où il fait quand même plutôt bon pour une femme de se maquiller un peu et de faire attention à ses sourcils et son apparence générale.

                        On vit dans une société sexiste, et toi tu demandes à faire attention et à continuer d'être sexiste.

                        Désolé d'imaginer un peu plus de cohérence dans les propos… Tu es la caricature de ce que je dénonces : des personnes qui dénoncent le sexisme mais veulent que le sexisme continue d'exister en l'aidant bien.

                        Non, continuer à dire ce genre de phrase n'aide pas.

                        "Pile tu perds, Face tu ne gagnes pas", comme on dit.

                        dire que j'aime pas ce qu'elle raconte est quelque chose qu'elle perd? Ah oui, la critique n'a pas le droit d'exister, on ne doit pas critiquer…

                        T'es vraiment un partenaire de discussion intéressant, un plus pour ce site !

                        tu voudrais peut-être que des personnes d'accord avec toi, pour rester entre "gens biens"… Parce que la, ce que tu dis, c'est exactement ça : une discussion intéressante ne peut avoir lieu que si on ne critique pas. Ce n'est pas ma conception d'une discussion, désolé.

                        • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                          Posté par . Évalué à -1.

                          On vit dans une société sexiste, et toi tu demandes à faire attention et à continuer d'être sexiste.

                          Non, je te demande de ne pas juger cette femme parce qu'elle ose se maquiller (et que si ça se trouve elle aime bien se maquiller, OMONDIEU).

                          Je laisse tes attaques sur le fait que j'aide le sexisme à continuer de côté, c'est sans intérêt.

                          dire que j'aime pas ce qu'elle raconte est quelque chose qu'elle perd?

                          Tu peux critiquer oui, mais je n'ai pas lu un post de toi dans ces commentaires qui parle d'autre chose que de son maquillage, ou du fait qu'elle ne dénonce pas ce que toi tu aurais dénoncé. En gros tu ne critiques pas ce qu'elle raconte, tu la critiques elle.

                          Mais comme prévu, quand on te reproche quelque chose, c'est qu'on veut te faire taire. Le complot habituel antizenitram.

                          • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                            je te demande de ne pas juger cette femme parce qu'elle ose se maquiller

                            Tu fantasmes : je ne la juge pas parce qu'elle ose se maquiller.
                            Par contre, je la juge car elle ose faire un truc bien dans les trucs "soit belle" alors qu'elle critique le fait qu'on prend les femmes pour des pots de fleur. C'est cette incohérence que je critique, pas qu'elle rentre dans le cliché de la fille qui doit être belle. fork_bomb n'a rien de moins, il n'a pas critiqué son maquillage non plus, il a critiqué son incohérence.

                            Tu ne veux pas comprendre la critique qui ne te plait pas et tape à côté, pourquoi ne pas répondre sur la critique plutôt?

                            Tu peux critiquer oui, mais (…)

                            J'ai le droit de critiquer seulement si la critique te convient. Ouah… Elle est belle la liberté! Tu ferais un très bon dictateur (un dictateur disant toujours qu'il est à fond pour la démocratie, la liberté tout ça…)

                            Mais comme prévu, quand on te reproche quelque chose, c'est qu'on veut te faire taire.

                            Tu me reproches un truc que je ne fais pas.
                            Tu veux que je fasses ce que tu veux que je fasse, tu veux que je fasse à la limite une critique superficielle pour dire de, mais surtout pas de critique sur le fond.
                            Ce que je dis, c'est seulement qu'il est rigolo de fuir le débat, de taper à côté, pour ne pas faire face à la critique. Perso, mais c'est mon petit délire certes, j'en déduis que je tape juste.

                            • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                              Posté par . Évalué à 3.

                              Tu fantasmes : je ne la juge pas parce qu'elle ose se maquiller.
                              Par contre, je la juge car elle ose faire un truc bien dans les trucs "soit belle" alors qu'elle critique le fait qu'on prend les femmes pour des pots de fleur.

                              Tu n'as pas répondu à ma question: En quoi cette femme est un stéréotype? Comment aurait dû se présenter cette femme pour qu'elle t'agrée? Pas maquillée du tout? Coupe au carré? Sourcils broussailleux? Cadrée gros plan, plan moyen, plan américain?
                              C'est quoi ces exigences débiles? Que signifient ces exigences impossibles à tenir?
                              Pendant longtemps j'ai pensé que les femmes étaient bien plus sévères et coercitives concernant l'apparence des autres femmes. Mais non. Tout le monde participe à ce contrôle social.

                              • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                                Posté par . Évalué à 0.

                                Pendant longtemps j'ai pensé que les femmes étaient bien plus sévères et coercitives concernant l'apparence des autres femmes. Mais non. Tout le monde participe à ce contrôle social.

                                Comme on l'a déjà dit: les hommes dans les médias ne sont pas des p'tits gros avec des poils qui dépassent du nez.
                                Il y a aussi un code. Un mec peut se faire chambrer pendant des semaines parce que sa cravate était moche dans une émission télé. C'est sexiste? C'est pas pareil?

                                Et toi, tu fais gaffe constamment à ton apparence? Moi non. Je ne fais pas gaffe. Je sais que des fois ça fait parler, et je m'en tamponne.

                                Ce qu'on reproche aux féministes, c'est l'approche "oui mais nous c'est pas pareil!". On ne peut pas dire d'un côté que le maquillage systématique est un symbole d'oppression contre lequel il faut lutter et de l'autre se maquiller sous prétexte qu'on n'a "pas le choix". Je mets rarement des cravates. J'en mets quand je veux suivre le code social, et des fois je m'en fous.
                                Je ne milite pas pour la suppression de la cravate comme symbole de l'oppression des hommes.

                                C'est de ça qu'on parle. Elle veut se maquiller? Qu'elle se maquille, on s'en fout! Mais qu'elle ne vienne pas raconter en même temps qu'elle le fait à cause du sexisme de la société. Elle le fait parce qu'elle le veut bien!

                                • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                                  Posté par . Évalué à 3.

                                  C'est de ça qu'on parle. Elle veut se maquiller? Qu'elle se maquille, on s'en fout! Mais qu'elle ne vienne pas raconter en même temps qu'elle le fait à cause du sexisme de la société. Elle le fait parce qu'elle le veut bien!

                                  Sauf qu'elle n'a rien dit sur son maquillage hein, c'est ici qu'on sort cet argument pour la décrédibiliser…

                                  • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 31/05/13 à 07:25.

                                    Une autre personne l'a défendue avec cette phrase :
                                    "On vit dans une société où il fait quand même plutôt bon pour une femme de se maquiller un peu et de faire attention à ses sourcils et son apparence générale."

                                    D'après toi, qui a sorti cette énorme connerie ayant pour seule conclusion de faire continuer cette obligation sans que ça dérange?

                                    Sauf qu'elle n'a rien dit

                                    Mais elle dit plein de chose sur la même base.

                                    On vit dans une société où il fait quand même plutôt bon pour un jeu vidéo de mettre les femmes dans des positions de princesse.

                                    Mais pour toi (et pour elle peut-être), des fois c'est normal, des fois c'est inacceptable, suivant ce qu'on a envie, de "subir".
                                    Ah l'incohérence… C'est très très rigolo de lire/voir ce genre de bêtise. Crédibilité sur le féminisme? Aucune, on ne parle pas de ça.

                                    Voila, cette incohérence, c'est la critique. Elle ne te plait pas, donc tu la fuis, tapes à côté, pour ne pas parler de cette incohérence, ne pas la voir, presque la cacher.

                                    Encore une fois : rien à battre qu'elle se maquille (tout comme rien à battre que d'autres jouent), tout comme rien à battre des gens qui viennent en hélico (mais on se foutra de sa gueule de la même manière si cette personne vient nous parler d'écologie pendant que toi tu défendras sa liberté de venir en hélico qui est sa liberté). Mais qu'elle et toi ne viennent pas nous faire la morale sur le même type d'action de la part d'autres quand elle et toi acceptent très bien ce principe dans d'autres domaine, qu'elle commence par balayer devant sa porte, et toi la tienne.

                                • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  Ce qu'on reproche aux féministes, c'est l'approche "oui mais nous c'est pas pareil!". On ne peut pas dire d'un côté que le maquillage systématique est un symbole d'oppression contre lequel il faut lutter

                                  Tu es vraiment un expert en féminisme. Étayes tes propos sur le maquillage. Je veux les références, ça m'intéresse. Il existe des livre, des essais théoriques, des études. Sauras-tu m'en citer?

                                  et de l'autre se maquiller sous prétexte qu'on n'a "pas le choix"

                                  Que sais-tu des motivations de cette femme? Veux-tu lui écrire pour lui demander si elle se maquille tous les jours? J'insiste pour savoir en quoi elle colle aux clichés qu'elle dénonce. On ne la voit pourtant pas porter un débardeur déchiré par une énorme poitrine.
                                  En fait c'est juste une femme. Et on parle de son apparence. C'est bête elle avait peut-être quelque chose d'intéressant à dire.

                                  Je ne milite pas pour la suppression de la cravate comme symbole de l'oppression des hommes.

                                  Tu pourrais aussi lutter contre les diverses injonctions que les hommes doivent suivre et qui peut leur peser ou ne leur conviennent pas. Mais de cela tu te gardes bien.

                                  Mais qu'elle ne vienne pas raconter en même temps qu'elle le fait à cause du sexisme de la société. Elle le fait parce qu'elle le veut bien!

                                  De quoi parle la vidéo? L'as-tu regardée? Peut-être as-tu oublié de mettre le son.

                                  • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    Tu es vraiment un expert en féminisme.

                                    Alors ça ça donne de suite envie de répondre gentiment, et c'est la deuxième pique de ta part.
                                    Toujours pas d'argument?

                                    Étayes tes propos sur le maquillage. Je veux les références, ça m'intéresse. Il existe des livre, des essais théoriques, des études. Sauras-tu m'en citer?

                                    Pourquoi faire? La dernière fois que j'ai balancé des références, les réponses c'étaient "ah mais ça c'est tellement de la merde écrite par des branquignoles qu'on ne va même pas en parler".
                                    Ici c'est un journal féministe. C'est un espace réservé ou toute référence contraire au dogme féministe est forcément de la merde.

                                    En deux, je dirais que je ne te dois absolument rien, et vu ton ton, j'ai encore moins envie de faire un effort. Tu peux remballer tes "Je veux".

                                    En fait je me demande même si tu réponds parce que tu penses avoir quelque chose à apporter ou si c'est juste un réflexe pavlovien en voyant mon pseudo en haut du commentaire.

                                    Je suis flatté de te faire autant d'effet. Pour ma part j'ai presque honte d'avouer que j'ai dû retourner voir les journaux précédents pour comprendre de qui venait ce traitement de faveur. Sans doute que j'ai autre chose à faire de ma vie…

                                    Que sais-tu des motivations de cette femme? Veux-tu lui écrire pour lui demander si elle se maquille tous les jours? J'insiste pour savoir en quoi elle colle aux clichés qu'elle dénonce. On ne la voit pourtant pas porter un débardeur déchiré par une énorme poitrine.

                                    Je ne connais pas cette femme et me fiche éperdument de sa vie.
                                    Tu as lu le fil des commentaires ou tu cherches mon nom spécifiquement pour te défouler?

                                    Ça commence par des réflexions sur le maquillage (dont je me fous royalement aussi soit dit en passant). Et d'un coup l'argument choc (pour ceux qui lisent, pas de paralax):

                                    "On vit dans une société où il fait quand même plutôt bon pour une femme de se maquiller un peu et de faire attention à ses sourcils et son apparence générale."

                                    Et là j'aimerais comprendre: il faut "se soumettre" à un code imposé par la société (patriarcale, rappelons-le), ou pas?

                                    Ah, vu que je suppose que tu m'attends sur le point "la position féministe n'interdit pas le maquillage": ouai, malheureusement, je le sais déjà, et c'est bien pour ça que je n'ai rien dit jusqu'à ce que ce commentaire débarque.

                                    Mais visiblement, si on peut caser dans le même temps que c'est "imposé par la société patriarcale", on prend quand même hein!

                                    Tu pourrais aussi lutter contre les diverses injonctions que les hommes doivent suivre et qui peut leur peser ou ne leur conviennent pas. Mais de cela tu te gardes bien.

                                    Oui, je m'en garde bien, parce que encore une fois, je m'en fous. Contrairement aux féministes je ne souhaite pas imposer à tout le monde des trucs "qui sont bien" et interdire des trucs "pas bien" suivant des critères qui impliquent beaucoup de jugements subjectifs et souvent incohérents.
                                    Si la société a pour code de se raser et de mettre des cravates, je ne vais pas en faire un plat. Si elle demande la castration à 40ans, là je vais gueuler.

                                    Et c'est un peu un autre problème du mouvement féministe: ça va de la lutte pour l'égalité de droit dans des pays rétrogrades (accès à l'école, excision, etc.) à l'empêchement de pisser debout (c'est discuté en Suède). Entre deux, on a tous les degrés, et beaucoup de n'importe quoi.

                                    De quoi parle la vidéo? L'as-tu regardée? Peut-être as-tu oublié de mettre le son.

                                    Ah ben non, finalement tu ne fais pas de recherche sur mon nom. Par contre, pour quelqu'un qui m'accuse de ne pas avoir regardé la vidéo, tu es particulièrement mauvais comme lecteur.

                                    M'enfin on n'est plus à une incohérence près, non?

                                    La vidéo, je l'ai regardée. Ce que j'en ai pensé? C'est écrit dans mes autre commentaires que t'as pas lus ailleurs sur le fil.

                                    Bien essayé quand même!

                                    • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                                      Posté par . Évalué à 2.

                                      En fait je me demande même si tu réponds parce que tu penses avoir quelque chose à apporter ou si c'est juste un réflexe pavlovien en voyant mon pseudo en haut du commentaire.

                                      C'est vrai, je fais attention aux arguments des uns et des autres. Toi, je ne sais pas; tu as l'air de mélanger un peu tout et de répondre à des questions que je n'ai pas posées (et que je ne me pose pas.)

                                      Oui, je m'en garde bien, parce que encore une fois, je m'en fous.

                                      Donc: pourquoi participer à un débat qui ne t'intéresse pas et sur lequel tu es mal renseigné?

                                      Contrairement aux féministes je ne souhaite pas imposer à tout le monde des trucs "qui sont bien" et interdire des trucs "pas bien" suivant des critères qui impliquent beaucoup de jugements subjectifs et souvent incohérents.

                                      Ça me fait de la peine de te dire que cela dénote ton manque de connaissance en la matière. Vraiment, les sciences sociales ce n'est pas n'importe quoi, le mouvement féministe a une histoire, comme tout mouvement social.

                                      Si la société a pour code de se raser et de mettre des cravates, je ne vais pas en faire un plat.

                                      Oui, car tu peux ne pas le faire, donc ta liberté n'est pas entravée. Il n'y a pas d'enjeu à ce niveau là.

                                      Si elle demande la castration à 40ans, là je vais gueuler.

                                      Ah, quand même. Tu peux alors peut-être comprendre ce qu'est l'intégrité physique et pourquoi on la défend.

                                      • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                                        Posté par . Évalué à 0.

                                        Donc: pourquoi participer à un débat qui ne t'intéresse pas et sur lequel tu es mal renseigné?

                                        Ce qui est le reproche fait à presque toute personne qui contredit l'idée des films présentés: si quelqu'un n'est pas d'accord, il/elle est forcément mal renseigné. (toute personne bien renseignée étant de toute évidence d'accord avec le film)

                                        En ce qui concerne ma participation, je fais une différence entre "je me fous des codes de la société que j'aie à les subir ou non" et "je n'ai aucune opinion en la matière".

                                        Ça me fait de la peine de te dire que cela dénote ton manque de connaissance en la matière. Vraiment, les sciences sociales ce n'est pas n'importe quoi, le mouvement féministe a une histoire, comme tout mouvement social.

                                        Ça me fait de la peine qu'on continue à prétendre que le féminisme relève uniquement des sciences sociales alors que le féminisme utilise un peu de sciences sociales pour se donner de la crédibilité, mélangé à beaucoup de conneries.
                                        Le féminisme est aux sciences sociales ce que les écologistes sont aux écologues: tout et n'importe quoi avec des origines scientifiques plus ou moins lointaines voire complètement oubliées.

                                        Oui, car tu peux ne pas le faire, donc ta liberté n'est pas entravée. Il n'y a pas d'enjeu à ce niveau là.

                                        Et donc, les jeux vidéos entravent ta liberté?

                                        Ah, quand même. Tu peux alors peut-être comprendre ce qu'est l'intégrité physique et pourquoi on la défend.

                                        Tout-à-fait, et c'est ce que j'ai déjà écrit ici plusieurs fois:
                                        Le féminisme, ça va de la lutte contre l'égalité devant la loi, qui concerne aussi la mutilation autorisée (excision), le droit de battre sa femme, le droit à l'éducation, etc. et à l'autre bout "faut-il interdire aux hommes de faire pipi debout dans les toilettes publiques"?

                                        En ce qui concerne les jeux vidéos, je dirais qu'on est plus proche du deuxième extrême que du premier.

                                        Et puisque tu suis toujours, je vais poser une fois de plus la même question soigneusement évitée à chaque fois:
                                        Si les jeux vidéos sont sexistes et influencent tellement la société dans le mauvais sens, que dire de toute cette violence, tous ces gens sauvagement assassinés?

                                        On parle du sort réservé aux femmes, mais que dire donc des hommes qui meurent dans d'atroces souffrances au prétexte qu'ils sont "mauvais", des soldats massacrés par dizaines parce qu'ils servent l'ennemi, etc.?

                                        Par cohérence avec l'idée que les jeux vidéos contribuent au sexisme, le féminisme prône-t-il la suppression de la violence dans les jeux vidéos (pour sauvegarder la civilisation)?

                                        • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                                          Posté par . Évalué à 2.

                                          Sous prétexte que les féministes parlent d'un problème, ici "le sexisme dans les jeux vidéos", il faudrait qu'elles dénoncent tous les problèmes, sans quoi elles ne sont pas crédibles ?

                                          C'est un autre sujet, la violence dans les JV. Là le sujet c'est le sexisme. La représentation des femmes dans les JV.

                                          (Ne t'inquiètes pas, il y a beaucoup d'autres personnes qui s'intéressent au sujet de la violence, tu trouveras facilement des informations là-dessus).

                                          • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                                            Posté par . Évalué à 2.

                                            Sous prétexte que les féministes parlent d'un problème, ici "le sexisme dans les jeux vidéos", il faudrait qu'elles dénoncent tous les problèmes, sans quoi elles ne sont pas crédibles ?

                                            Belle pirouette qui n'est pas l'objet de ma question et qui t'évite de me donner une réponse.

                                            Pourquoi donc ne veux-tu, ni toi ni aucun(e) féministe sur ce fil, répondre à cette question?

                                            Aller, je t'aide, je spécule:
                                            Parce que vous ne pensez pas une seconde que les jeux vidéos peuvent rendre fou quelqu'un de sain d'esprit. Parce que vous ne pensez pas que les jeux vidéos sont responsables des détraqués qui sortent des couteaux en invoquant des personnages de jeu vidéo, et que d'une manière générale, il n'existe aucune corrélation entre la violence des jeux vidéos et les comportements violents qu'on a pu observer chez certains énergumènes qui s'avéraient être des joueurs.

                                            Mais dans la continuité de la grande cohérence qu'on a vue jusqu'ici, vous expliquez que le sexisme des jeux vidéos influence la société.

                                            Donc, je te demande encore: penses-tu qu'il faudrait supprimer toute cette violence?

                                        • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                                          Posté par . Évalué à 3.

                                          Ça me fait de la peine qu'on continue à prétendre que le féminisme relève uniquement des sciences sociales alors que le féminisme utilise un peu de sciences sociales pour se donner de la crédibilité, mélangé à beaucoup de conneries.
                                          […] tout et n'importe quoi avec des origines scientifiques plus ou moins lointaines voire complètement oubliées.

                                          Dans ce cas, que dire de tes propres affirmations ? Où sont tes propres arguments scientifiques (ou à tout le moins argumentés) contre « le féminisme », ce repoussoir de service ?

                                          Par cohérence avec l'idée que les jeux vidéos contribuent au sexisme, le féminisme prône-t-il la suppression de la violence dans les jeux vidéos (pour sauvegarder la civilisation)?

                                          C'est gentil de te soucier de la cohérence d'un truc dont tu n'as par ailleurs rien à foutre. C'est un peu comme si Microsoft venait s'enquérir de la cohérence interne des idéaux des développeurs de LL. Je suis sûr que cette sollicitude serait prise très au sérieux.

                                          Ton attitude me fait penser aux militants anti-mariage pour tous : voilà une initiative qui ne te concerne ni ne te menace en rien, mais tu es vent debout contre elle au nom d'obscurs principes défendus avec une rare intransigeance.

                                          • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                                            Posté par . Évalué à 1.

                                            Comme adonai, et comme tous les féministes ici, je constate que tu refuses également de répondre à cette question qui ne me semblait pas si compliquée.
                                            Mais j'ai déjà dit ce que j'en pensais dans ma réponse à adonai.

                                            Ton attitude me fait penser aux militants anti-mariage pour tous : voilà une initiative qui ne te concerne ni ne te menace en rien, mais tu es vent debout contre elle au nom d'obscurs principes défendus avec une rare intransigeance.

                                            Euh, pardon, mais c'est une magnifique inversion des rôles. C'est même l'hôpital qui se fout de la charité!

                                            Je ne te demande rien, ni à toi, ni aux féministes en général.

                                            C'est plutôt vous qui venez vous plaindre de jeux vidéos auxquels personne ne vous a demandé de jouer!!

                                            Le mariage gay existe, si ça ne te plaît pas, vas voir ailleurs. On est d'accord?

                                            Le jeu vidéo violent qui met en scène des femmes dans des scènes violentes voire de très mauvais goût existe… ben tu connais la suite, non?

                                            • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                                              Posté par . Évalué à 1.

                                              Rien ne t'arrête toi, c'est impressionnant.

                                              Le racisme dans les jeux vidéos, si ça ne te plait pas, vas voir ailleurs, tu es d'accord ?
                                              Ben non.
                                              Moi non plus.

                                              Contrairement au mariage pour tous qui ne fait chier personne en vrai, le racisme ou le sexisme ONT DES CONSÉQUENCES. Alors arrête 2 secondes avec tes analogies pourries.

                                              Pour revenir à la question que tu me poses plus haut, NON je ne suis pas pour interdire la violence dans les JV.
                                              En revanche je n'ai rien contre le fait qu'on s'y intéresse et qu'on y réfléchisse.

                                              Et si jamais cette violence était dirigée uniquement contre les femmes par exemple (ce qui n'est pas le cas), je dénoncerai ce fait en parlant de SEXISME, pas juste de VIOLENCE.

                                              Tu fais la distinction ?

                                              • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                                                Posté par . Évalué à 0.

                                                Le racisme dans les jeux vidéos, si ça ne te plait pas, vas voir ailleurs, tu es d'accord ?
                                                Ben non.
                                                Moi non plus.

                                                Ah parce que tu crois vraiment que le racisme est absent des jeux vidéos? Rassure-moi…

                                                Le racisme est présent aussi dans certains jeux vidéos. Mais que font les associations???
                                                Sans doute qu'elles sont trop occupées à régler les problèmes de comportement dans la vie réelle que quelques jeux dont presque tout le monde se fout et dont l'impact sur les comportements est loin d'être établi, pour rester politiquement correct.

                                                Contrairement au mariage pour tous qui ne fait chier personne en vrai, le racisme ou le sexisme ONT DES CONSÉQUENCES. Alors arrête 2 secondes avec tes analogies pourries.

                                                Permets-moi de me foutre de ta gueule: Relis le fil. Je n'ai pas posé l'analogie pourrie sur la table. C'est pas très gentil pour ton compagnon de lutte Antoine:

                                                Ton attitude me fait penser aux militants anti-mariage pour tous : voilà une initiative qui ne te concerne ni ne te menace en rien, mais tu es vent debout contre elle au nom d'obscurs principes défendus avec une rare intransigeance.

                                                Du reste, tu commences à dire n'importe quoi: personne n'a dit que le racisme ou le sexisme sont sans conséquences. Par contre, je te dis que tu ne peux pas d'un côté prétendre que la violence dans les jeux vidéos on peut se contenter "d'y réfléchir" et de l'autre affirmer que le sexisme dans les jeux vidéos est un problème majeur dans la société.

                                                On n'arrête pas de me dire que je n'ai aucune référence sérieuse, alors que le féminisme, c'est pas du vent, c'est basé sur des études sociologiques très sérieuses. Où est l'étude très sérieuse qui montre que le sexisme tel que décrit dans ces films a un quelconque impact sur les comportements?
                                                Il doit être rangé à côté de l'étude qui devait prouver que les jeux vidéos rendent violent et qui n'a pas donné la bonne conclusion…

                                                Et si jamais cette violence était dirigée uniquement contre les femmes par exemple (ce qui n'est pas le cas), je dénoncerai ce fait en parlant de SEXISME, pas juste de VIOLENCE.

                                                Ah. Tu réalises que tout le sujet de ce journal repose sur l'accusation que la violence dans les jeux vidéos est traitée différemment pour les hommes et les femmes, ces dernières étant en position d'infériorité ou je ne sais quoi. Tous les jeux qui mettent en scène de la violence faite aux femmes sont eux-mêmes des jeux très violents tout court, des hommes aussi y sont tués, mutilés et subissent un tas de choses affreuses, à commencer par l'armée de gardes que le joueur va zigouiller en route, et donc pas seulement contre les femmes.
                                                Et tu parles déjà de sexisme…

                                          • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                                            Posté par . Évalué à 2.

                                            C'est gentil de te soucier de la cohérence d'un truc dont tu n'as par ailleurs rien à foutre. C'est un peu comme si Microsoft venait s'enquérir de la cohérence interne des idéaux des développeurs de LL. Je suis sûr que cette sollicitude serait prise très au sérieux.

                                            Affolant de lire des trucs comme ça. Le féminisme a-t-il une visée politique oui ou non ?

                                            • Si non, alors ça veut dire que tu réduis le féminisme aux pleurs de trois ronchons aigris dans un bar. Avec des amis comme ça, les féministes n’ont besoin d’aucun ennemi…
                                            • Si oui, alors évidemment que tout citoyen a quequechose « à foutre » du féminisme, par définition de « politique » et « cityoen ».
                                        • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                                          Posté par . Évalué à 0.

                                          Ce qui est le reproche fait à presque toute personne qui contredit l'idée des films présentés: si quelqu'un n'est pas d'accord, il/elle est forcément mal renseigné. (toute personne bien renseignée étant de toute évidence d'accord avec le film)

                                          Non, je te reproche de jeter des anathèmes sans citer tes sources (par source je n'inclue pas Psychologie Magazine par exemple, tout comme tu ne considèrerais pas que "ça m'intéresse" est du niveau d'un article scientifique).

                                          Le féminisme, ça va de la lutte contre l'égalité devant la loi, qui concerne aussi la mutilation autorisée (excision), le droit de battre sa femme, le droit à l'éducation, etc. et à l'autre bout "faut-il interdire aux hommes de faire pipi debout dans les toilettes publiques"?

                                          Cette phrase est particulièrement confuse. Le féminisme combat le droit de battre sa femme ET le droit à l'éducation? Pour qui? Comment?

                                          Et puisque tu suis toujours, je vais poser une fois de plus la même question soigneusement évitée à chaque fois:
                                          Si les jeux vidéos sont sexistes et influencent tellement la société dans le mauvais sens, que dire de toute cette violence, tous ces gens sauvagement assassinés?

                                          Mais si tu te tenais vraiment au courant des idées (autres que le "combat du pipi", cause très connue et qui doit faire l'unanimité d'un groupuscule), tu saurais que le mouvement féministe a l'ambition de questionner aussi notre rapport à la virilité, à la place et au rôle des hommes de la société; et justement de dire que les hommes ne sont pas tenus d'être violents, et ont le droit de montrer leurs faiblesses, qu'ils ne seront pas disqualifiés en tant qu'homme. De libérer aussi ceux qui le veulent de schémas qui peuvent leur peser. Par exemple ceux qui aimeraient s'occuper plus, mieux ou différemment de leur enfant.

                                          J'ai dit dans un commentaire plus haut que la remise en cause des rôles attribués à chaque sexe concernait aussi les hommes, car eux aussi pouvaient souffrir de normativité et de pression sociale; mais cela n'a pas eu l'air de t'intéresser.

                                          • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                                            Posté par . Évalué à 1.

                                            Le féminisme, ça va de la lutte contre l'égalité devant la loi, qui concerne aussi la mutilation autorisée (excision), le droit de battre sa femme, le droit à l'éducation, etc. et à l'autre bout "faut-il interdire aux hommes de faire pipi debout dans les toilettes publiques"?

                                            Cette phrase est particulièrement confuse. Le féminisme combat le droit de battre sa femme ET le droit à l'éducation? Pour qui? Comment?

                                            Euh, désolé mais là je vais être grossier: t'es complètement con ou juste de très mauvaise foi?

                                            autres que le "combat du pipi", cause très connue et qui doit faire l'unanimité d'un groupuscule

                                            Groupuscule plus gros ou plus petit que ceux qui pensent que les jeux vidéos avec des femmes qui meurent, c'est ignoble?

                                            tu saurais que le mouvement féministe a l'ambition de questionner aussi notre rapport à la virilité, à la place et au rôle des hommes de la société; et justement de dire que les hommes ne sont pas tenus d'être violents, et ont le droit de montrer leurs faiblesses, qu'ils ne seront pas disqualifiés en tant qu'homme. De libérer aussi ceux qui le veulent de schémas qui peuvent leur peser. Par exemple ceux qui aimeraient s'occuper plus, mieux ou différemment de leur enfant.

                                            Oui, ben tu ne me contredis pas. UNE PARTIE du féminisme a des ambitions tout-à-fait noble et louable.
                                            La partie qui discute ici et maintenant me parle essentiellement de jeux vidéos même pas forcément très populaires dans lesquels des scènes les dérangent.
                                            Alors où sont les féministes qui s'intéressent à des choses importantes pour de vrai?

                                            J'ai dit dans un commentaire plus haut que la remise en cause des rôles attribués à chaque sexe concernait aussi les hommes, car eux aussi pouvaient souffrir de normativité et de pression sociale; mais cela n'a pas eu l'air de t'intéresser.

                                            C'est pas que ça ne m'intéresse pas, juste que ça n'a pas grand chose à voir avec Mario ou Max Payne, ce qui est le sujet de ce journal.
                                            Question de crédibilité. Quand on gueule sur tout et n'importe quoi, le jour où on dit un truc moins con, plus personne n'écoute. M'enfin c'est ce qui fait que la journée de la femme ne produit jamais rien d'autre que des trolls sur des forums, pourvu que ça dure??

                                            • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                                              Posté par . Évalué à 0.

                                              M'enfin c'est ce qui fait que la journée de la femme ne produit jamais rien d'autre que des trolls sur des forums, pourvu que ça dure??

                                              Non ce qui fait que ça ne produit que des trolls, ce sont les moules comme toi qui viennent toujours poster "n'importe quoi" ou alors "c'est pas le bon sujet !" sur n'importe quel journal/thread qui aborde la condition des femmes, quels que soient les propos qui sont tenus, pour finir par "t'es complètement con" ou "permets moi de me foutre de ta gueule".

                                              Le genre qui donne vachement envie de perdre du temps à discuter quoi.

                                              Et qui ensuite vient balancer la bouche en cœur "non mais si il y a peu de femmes dans le LL ou le logiciel en général, c'est parce qu'elles ne sont pas faites pour ça".

                                              Cordialement,

                                            • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                                              Posté par . Évalué à 1.

                                              Euh, désolé mais là je vais être grossier: t'es complètement con ou juste de très mauvaise foi?

                                              Je ne vois pas ce qui me vaut cette agressivité. Relis la phrase incriminée: elle n'a aucun sens. Merci aussi de rester courtois.

                                              Groupuscule plus gros ou plus petit que ceux qui pensent que les jeux vidéos avec des femmes qui meurent, c'est ignoble?

                                              N'est-ce pas toi qui a commencé à parler de ce groupuscule? Je t'invite à partager tes connaissances à ce sujet dont j'ignore tout.

                                              C'est pas que ça ne m'intéresse pas, juste que ça n'a pas grand chose à voir avec Mario ou Max Payne, ce qui est le sujet de ce journal.

                                              Mais c'est pourtant ce que j'essaie de te faire comprendre. Comme tu t'interrogeais toi-même sur la représentation de la violence, dont tes propos sont par ailleurs teintés, je me suis dis que cela pouvait être une piste de réflexion.

                                              M'enfin c'est ce qui fait que la journée de la femme ne produit jamais rien d'autre que des trolls sur des forums, pourvu que ça dure??

                                              Nouvelle preuve s'il en faut de ta méconnaissance de ce que sont les luttes pour les droits des femmes (et non journée de la femme).

                                            • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                              Merci de rester correct dans les échanges, conformément aux règles de modération en vigueur.

                              • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

                                Posté par . Évalué à 4.

                                Tu n'as pas répondu à ma question: En quoi cette femme est un stéréotype? Comment aurait dû se présenter cette femme pour qu'elle t'agrée?

                                APWAAL !

            • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

              Posté par . Évalué à 2.

              Dans un cas, la femme est un objet d'après les féministes, dans l'autre pas, la seule différence est dans celui qui en parle.

              Il te suffirait de savoir parler français pour comprendre que quelqu'un qui réalise une vidéo et s'y filme en train de parler n'est pas un objet, c'est un sujet. Ce qui, pour le coup, fait toute la différence, car ce n'est évidemment pas la façon d'être habillé qui pose problème (sauf pour quelques grenouilles de bénitier, et quelques zozos qui adoptent l'extrêmisme symétrique), mais bien qui habille qui et pourquoi.

    • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Merci pour ce commentaire particulièrement intéressant.

      La particularité des jeux vidéos c'est que c'est un média nouveau et d'avenir. Il est donc normal qu'il soit accusé de tous les maux. C'est le média des jeunes et il est toujours plus satisfaisant de se dire que les problèmes de la jeunesse sont lié à un facteur tiers, plutôt que d'admettre qu'on a tout simplement les enfants qu'on mérite avec les problèmes qu'on leur a collé (je ne fais bien-sûr aucune références aux situations exceptionnelles telles que les handicaps).

      La ou tu ne peux pas faire d'assimilation c'est que contrairement aux poncifs que tu décris (de décrire et décrier), il s'agit ici d'une étude argumenté et documenté. Visiblement la dame maîtrise parfaitement son sujet. Honnêtement, tu ne peux pas assimiler une étude argumenté et un poncif diffusé par la plus vile des rumeurs.

    • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

      Posté par . Évalué à 0.

      Je te conseille la lecture de http://www.canardpc.com/magazine-CPC274.html si le sujet t'intéresse. (Au moins personne ne reprochera aux journalistes de CPC d'être trop ou pas assez maquillés).

      Les remarques qu'ils font à propos de la question "pourquoi parler du sexisme dans le jeu vidéo plutôt qu'ailleurs ?" c'est (attention je vais résumer ça vite fait, leur dossier fait 8 pages ou plus) :

      • le jeu vidéo est un media récent, il n'a pas l'excuse d'avoir été "sexiste depuis des temps immémoriaux", quand il est apparu les problèmes liés au sexisme existaient déjà et étaient déjà plus ou moins formalisés, pourquoi n'a-t-il pas pris en compte ces problèmes ?

      • on s'en fout d'ailleurs, nous on s'intéresse au jeu vidéo donc on parle de ce qui nous intéresse

      PS: je ne crois pas que le dossier soit disponible en ligne

    • [^] # Re: Je crois avoir compris ce qui me dérange

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Bien sur, tout le monde sait que la société etait violente et sexiste bien avant l'apparition des premiers jeux videos. N'empeche qu'un peu partout, on retrouve ce genre de clichés.

      Tu as complètement raison. Le contenu du jeu vidéo est un reflet de la société, tout comme la littérature—dont on peu d'ailleurs penser qu'il fait partie. On n'est pas obligé de tout lire, et en lecture comme dans le jeu vidéo, on peut choisir avec discernement dans l'offre.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.