Journal Où on parle de couches...

Posté par (page perso) .
Tags :
1
1
jan.
2012

Ce journal fait suite à une discussion passionnante (http://linuxfr.org/users/pizaninja/journaux/les-concepts-du-logiciel-libre-appliqu%C3%A9-%C3%A0%E2%80%A6) sur la différence entre les couches lavables et les couches jetables. Je suis pour ma part du côté des couches lavables car je les trouve moins chères, plus pratiques, plus faciles à utiliser, moins agressives pour la peau des bébés, moins polluantes...

Dernièrement, nous avons déménagé. Et par mesure de simplicité, nous avons décidé d'utiliser temporairement des couches jetables. Je souhaite partager cette expérience, ayant maintenant expérimenté ces deux solutions sur des durées assez significatives.

Les couches jetables, c'est cher ! On m'a reproché de baser mes calculs de rentabilité (j'avais calculé à partir du prix de couches bio à 40 cts l'unité) en disant que des couches normales sont à 15 cts pièce (voir http://linuxfr.org/nodes/87911/comments/1283005)... Nous avons acheté des Pampers (14 euros les 34 couches) et des Carrefour (10 euros les 32 couches) : 31 à 41 centimes la couche... va-t-on maintenant me dire que les Pampers et les Carrefour ce ne sont pas des couches normales ?

Les couches jetables, ça pue ! Bébé s'est mis à émettre une espèce d'odeur chimique qui pique le nez, au moindre pipi... Avec les couches lavables, les odeurs sont naturelles, ce sont celles du bébé : ça sent mauvais ok, mais ça ne pique pas les narines. Et c'est seulement quand on le change.

Les couches jetables, ça fuit ! on ne compte plus le nombre de bodys sales, et ce en seulement trois semaines. Avec les lavables, aucune fuite en quatre mois d'utilisation.

Les couches jetables ont tout de même des avantages, je vois notamment les deux suivants : une couche jetable neuve prend facilement cinq fois moins de place qu'une couche lavable et on n'a pas à faire de cycle de rinçage pour les couches avant la lessive.

Je ne comprends vraiment pas ceux qui disent que les couches lavables sont moins étanches (j'ai constaté le contraire), moins pratiques à utiliser (je ne vois pas de différence notable), moins économiques (je ne referai pas de calcul de rentabilité...), moins propres (avec les lavables on n'a pas mis une seule fois les mains dans le caca, alors qu'avec les jetables...) ou encore plus polluantes (produits chimiques, énergies grises, toussa).

Qu'on choisisse de se compliquer la vie avec des couches jetables, ça ne me dérange pas, chacun est libre de ses choix et je ne suis pas un activiste de la nature du bio et tout ça. Mais qu'on vienne me dire que j'ai tort et que les couches lavables c'est le mal, je trouve ça assez fermé comme point de vue...

  • # entre les 2

    Posté par . Évalué à 4.

    j'utilisais une solution entre les deux, un slip/body avec une serviette tena pour adulte, en journée les petites et pour la nuit, les nuits :). Cela absorbe beaucoup mieux le pipi, et le caca liquide, pas de d’élastique en plastique qui irrite la peau, le slip/body est en coton. apparemment la sensation 'mouillé' est très présente et motive grandement le petit à être propre.

    c'est pas chère, et cela se change en un temps record ! il est toujours possible d'en avoir dans les poches, moi personnellement j'ai adorais, mon ex femme un peu moins :).

    ma sœur ma appris récemment que des produits interdit dans les serviette pour femme ne le sont pas dans la couche pour bébé, je n'ai pas d'autre source.

    il faut avouer qu'une couche jetable si tu as la flemme de la changer tu peux attendre un certain temps, les couches lavable et les tena, il ne faut pas trop trainer.

    • [^] # Re: entre les 2

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Les caractéristiques de ta solution me semblent assez proches de ce qu'on obtient avec une couche lavable. L'élastique des nôtres est assez bien foutu, il n'irrite pas la peau de bébé (il est à l'intérieur de la couche qui, elle, en chanvre - pas de contact direct de l'élastique avec la peau de bébé). Pour la sensation de mouillé, c'est pareil, bébé ne se sent pas vraiment au sec à l'intérieur (mais, grâce à un voile en polaire qu'on peut y ajouter, il ne souffre pas trop de l'humidité).

      il faut avouer qu'une couche jetable si tu as la flemme de la changer tu peux attendre un certain temps, les couches lavable et les tena, il ne faut pas trop trainer.

      On n'a pas constaté de différence notable entre les "durées d'utilisation" des jetables et des lavables. Cela dit, c'est peut-être à cause de ça que les jetables fuient : peut-être faut-il les changer plus souvent que les lavables...

      https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

  • # Question bête

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    J'ai une question bête, je connais pas du tout ces couches lavables, mais de ce que j'ai pu constater, mes collègues papas changent leur gamin 2 à 3 fois par jour (ils utilisent du jetable).

    Comment ça se passe côté lessives avec des couches lavables? Combien de fois par semaine vous les lavez du coup?
    Faut avoir un séchoir énorme, non?
    Corollaire: Est-ce que la part de lessives en machine que vous faites en plus (pas très écolo) est moins importante que le coût écologie des couches jetables?

    • [^] # Re: Question bête

      Posté par . Évalué à 4.

      Il y a même des thèses la dessus:

      http://larbreabebes.free.fr/Photos/telech/These-couches-lavables.pdf

      Ce que j'en retiens principalement c'est que comme d'habitude en écologie le calcul est complexe, et qu'il faut tout prendre en compte: création, transport, utilisation, destruction...

      De ce document sur les calculs tentant de prendre en compte l'ensemble, les lavables sortent gagnantes. J'avais vu il y a quelque temps un autre calcul suivant la classe de machine à laver utiliser, de mémoire avec une grade C s'était l'égalité, avec A ou B ou lavage central les lavables passaient devant.

      Sinon dans les lavables il y a quand même un petit papier jetable dedans pour pas gratter le truc qui sent pas bon...

    • [^] # Re: Question bête

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Il est clair qu'on consomme plus d'eau pour les lessives avec les couches, notamment en raison de la nécessité d'un cycle de rinçage avant le lavage (ce dernier peut mélanger les couches et les autres vêtements, vu que les couches sont préalablement rincées).

      On roule avec un pool de 20 couches lavables (c'est la moyenne). Avec 4 à 7 couches utilisées par jour, on fait une lessive tous les deux jours ; l'idée est de s'assurer qu'on aura assez de couches le temps que celles qu'on nettoie sèchent (24h chez nous). Ça dépend donc aussi de la température et la ventilation du lieux où elles sèchent. Les fainéants peuvent acheter plus de couches et faire moins de lessives :-)

      Le séchoir n'est pas énorme, par contre il est utilisé 24h/24.

      Pour le côté écolo, n'oublions pas que la fabrication d'une couche jetable consomme aussi énormément d'eau (et de chlore, en plus), là-bas en Chine (ou je-ne-sais-où)... et ensuite il faut les transporter (carburant, tout ça).

      https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

      • [^] # Re: Question bête

        Posté par . Évalué à 3.

        Chez nous le père noël nous a apporté un bébé il y a moins d'une semaine. C'est moins facile à administrer qu'un serveur Linux quand même. Et dire qu'il y en a pour dire que Linux c'est difficile et fastidieux. Et bien...

        Je me suis également posé la question des couches lavables. Ça me dérange un peu également de balancer autant de plastique pour rien dans la nature.
        On va essayer de se renseigner voir ce qu'ils ont dans la boutique écolo du coin.

        Pour la comparaison de prix, j'avais trouvé ça (et ils se basent sur un premier prix en couches jetables) :
        http://www.les-couches-lavables.fr/pourquoi/pourquoi-economique.php

        Reste à voir la practicité des lavables.

        Je me pose également la question de savoir si ce n'est pas par exemple incompatible avec le bac à graisse qui n'est pas forcément prévu pour cela (ce n'est pas une fosse septique), même si a priori on retire le plus gros avant.

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: Question bête

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ça me dérange un peu également de balancer autant de plastique pour rien dans la nature.

          D'une, ce n'est pas forcément dans la nature, et de deux pose-toi la question pour l'eau et la source d'électricité pour "en face". Est-ce mieux, vraiment?

          • [^] # Re: Question bête

            Posté par . Évalué à 2.

            pour l'eau et la source d'électricité

            tu veux dire, toute l'eau et l'électricité utilisées pour produire des couches jetables... ?

            Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: Question bête

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Les lavables il y en a plein de différentes, des bien et des moins bien... Ça peut dépendre de plein de choses, la forme, la qualité des élastiques, la composition (couche-slip unique, couche modulable, etc), le textile utilisé...

          Pour la comparaison des prix et de la pollution, il ne faut pas oublier les énergies grises dans les deux cas :

          • eau et chlore pour fabriquer les jetables, carburant pour les livrer à côté de chez toi, etc
          • eau pour laver les lavables, lessive...

          Certains sont arrivés à une estimation de 200 EUR pour le lavage des couches... Je ne saurais pas retrouver la source.

          En tout cas, dire que les lavables ne coûtent que le prix de leur achat, c'est quand même de l'ordre du mensonge...

          https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

        • [^] # Re: Question bête

          Posté par . Évalué à 0.

          Je suis assez d'accord avec ce journal, et je fais le même constat sur les fuites (j'utilise plus de couches lavables, et je suis à peu près ex-æquo en termes de fuites), les fesses de ma fille préfèrent et ça allège ma conscience de pas jeter autant.

          Pour info nous a pas de sèche-linge c'est parfois un peu plus galère (surtout en inter-saison, sinon on met devant le chauffage), on fait en générale une lessive par jour, ou tous les deux jours.

          La qualité des couches dépend beaucoup du modèle, et le côté écolo aussi car les modèles bon marché viennent de chine. Nous on fonctionne avec du Popolini et on est très satisfait (disclaimer: je n'ai pas d'actions popolini). A noter qu'on peut aussi les acheter d'occasion, ça peut faire faire des économies.

          Pour le bac à graisse, évite de jeter le petit papier dans les canalisations. A ce propos le papier n'est pas obligatoire (après ça dépend de l'enfant, de ses selles etc..)

          • [^] # Re: Question bête

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Concernant Popolino, on m'a indiqué que cette marque est très bien sauf pour les nouveau-nés, leurs couches ne seraient pas adaptées aux petits gabarits.

            Après, c'est comme tout, ça dépend de plein de paramètres...

            https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

  • # Autre question bête

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Ton gamin te fait un beau remplissage de ta couche lavable.
    J'imagine que tu vas pas la mettre en machine avec toute sa merde. Alors, on fait quoi ? On frotte la couche au dessus des chiottes ? On tape derrière avec une raquette de tennis pour bien décoller tout ? On prend une spatule et on frotte ?
    Pour la couche jetable, j'imagine que tu fais un beau nœud et que tu mets tout à la poubelle, basta ! emballé c'est pesé ! Mais là…

    • [^] # Re: Autre question bête

      Posté par . Évalué à -1.

      Il le dit dans l'article: [avec les couches jetable] on n'a pas à faire de cycle de rinçage pour les couches avant la lessive.

    • [^] # Re: À question idiote…

      Posté par . Évalué à 1.

      Demande à tes grands parents, ils t'expliqueront en détail comment ils ont pris soin de tes parents.

      À une époque où les familles nombreuses étaient un fait commun, les enfants plus âgés s'occupaient des plus jeunes, et apprenaient très tôt les meilleures techniques. À titre d'illustration, tu peux lire La Maternelle (roman) de Léon Frapié (prix Goncourt 1904), que Wikipédia décrit comme « le récit à la première personne d’une longue année de torchage d’enfants miséreux au ventre creux ». Le TLFi en cite une ligne à l'article Soin : « Voici des fillettes, vieilles à treize ans, usées littéralement par le soin de la marmaille ».

    • [^] # Re: Autre question bête

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Au-delà des méthodes de grand-mères (qui ne sont pas toujours très ragoutantes), il y a des réponses assez simples...

      Déjà, nous on utilise systématiquement un voile en polaire, et c'est le voile qui se prend la majeure partie des choses dégueu. Celui-ci on le gratte si le caca colle trop, en effet (surtout que bébé prenait un médicament qui rendait la chose extrêmement collante pendant quelques jours, ça a été plutôt difficile à ce moment-là). Mais tant que ça reste assez liquide, hop direct cycle rinçage à la machine ça suffit.

      Sinon, pour quand on diversifie son alimentation (petits pots, tout ça) et qu'il commence à avoir des selles plus dures, on peut utiliser des voiles en coton jetables (mais réutilisables 3 ou 4 fois s'il ne les a pas trop salis), qu'on jette directement dans les toilettes.

      https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

      • [^] # Re: Autre question bête

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Donc j'imagine que tu fais une lessive uniquement pour les couches, et que tu ne les mélange pas avec ta précieuse chemise à pingouins, non ?

        • [^] # Re: Autre question bête

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          Par contre si t'as une chemise marron, ça peut peut-être passer /o/

        • [^] # Re: Autre question bête

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Non, une fois que les couches ont été rincées elles peuvent être lavées avec d'autres choses... En général on combine avec nous sous-vêtements, t-shirts, etc...
          Après, il faut être cohérent, on ne va pas mélanger les couches (en chanvre) avec de la laine ou du satin :-)

          https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

          • [^] # Re: Autre question bête

            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 02/01/12 à 01:47.

            Avec quoi rinces-tu tes couches lavables ?

            Je supposes que tu te sers d'une bassine pour ne pas utiliser trop d'eau.

            Moi si je dois nettoyer des couches lavables j'exige un jet d'eau style tuyau d'arrosage et je fais ça dehors !

            • [^] # Re: Autre question bête

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Cycle rinçage dans le lave-linge... C'est tout... ^^

              https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

              • [^] # Re: Autre question bête

                Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 02/01/12 à 12:13.

                C'est cool si ça marche sans te pourrir ton lave-linge. Moi j'aurais jamais osé, ou on m'aurait pas laissé faire.

                • [^] # Re: Autre question bête

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  En tant que Papa utilisant des couches lavables depuis deux et demi, et converti de force par la garderie qui n'accepte que les couches jetables, je confirme :

                  • les couches jetables c'est cher.
                  • les couches jetables, c'est aussi assez encombrant car il en faut pas mal d'avance pour "tenir" toute une semaine.
                  • les couches jetables donnent une odeur bizarre à la couche. Un peu moins avec les couches jetables bio. J'imagine que c'est lié à la partie absorbante que génère une odeur. Avec les couches lavables, aucune odeur...
                  • avec les jetables on met bien plus les mains dans le caca. Grâce au voile de coton (lavable et jetable) des couches lavables, les cacas sont le plus souvent emballés puis jetés sans prendre de place. Le nettoyage des fesses était plus simple.

                  Pour les côtés pratiques, nous on a tourné avec 14 couches (puis 16 quand c'était trop juste), avec une lessive par jour. On a tenté le sèche-linge mais ça bousille les couches. Tous les soirs, on étendait notre petite lessive de couche (et on se tape le bruit de l'essorage de la machine à laver pile pendant le moment palpitant du bouquin ou du film). Nos couches sont en coton et le séchage est long, surtout en hiver (environ 24h, un jour et demi dans les cas vraiment extrêmes). L'étendoir à linge a fait partie de notre mobilier de salon pendant deux ans.

                  Il y a quand même quelques vrais inconvénients :
                  * les jetables absorbent moins, donc le bébé a les fesses mouillées. Il faut donc bien le changer régulièrement et ça peut aussi irriter un peu sa peau. On a pas eu de soucis cependant.
                  * de notre côté, la culotte en plastique a fui quelque fois, suite à des gros pipi. Ca reste plutôt exceptionnel, les culottes en plastiques étant assez efficaces.
                  * pour les premiers mois, la couche est énorme par rapport au bébé. Ca lui fait un très gros popotin et c'est pas très joli.
                  * avec le temps, les couches sont de moins en moins douces et de plus en plus rêches. C'est lié aussi à la dureté de l'eau. On a rien pu faire contre cela et c'est vraiment pénible.

                  Et sinon, quelques faits à signaler :
                  * les couches lavables n'ont posé aucun problème à notre précédente halte-garderie. Ils mettaient les couches dans un sac en plastique étanche et voilà.
                  * d'autres halte-garderies refusent avec des arguments ... peu argumentés.
                  * certains hôpitaux avant-gardistes ne fonctionnent plus que avec des couches lavables pour pas mal de raisons (y compris des économies).

                  Notre fils commençait à être propre et à ne plus aimer les couches mouillées. Mais depuis le passage au jetables, elles absorbent mieux et il ne voit pas l’intérêt du pot ou des toilettes....

                  • [^] # Re: Autre question bête

                    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                    • avec le temps, les couches sont de moins en moins douces et de plus en plus rêches. C'est lié aussi à la dureté de l'eau. On a rien pu faire contre cela et c'est vraiment pénible.

                    On a aussi le problème, et il y a une solution (un peu contraignante), c'est de les frotter l'une contre l'autre après le séchage : ça les rend plus souples. Par contre ça prend de longues minutes (prévoir un épisode d'une série quelconque de 45 minutes pour tout frotter efficacement).

                    https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

                    • [^] # Re: Autre question bête

                      Posté par . Évalué à 4.

                      D'après ton journal elles sont pourtant

                      plus pratiques, plus faciles à utiliser

                      Après avoir lu les commentaires (oui je n'ai rien d'autre à foutre)

                      Les couches jetables, c'est cher

                      A été invalidé

                      Les couches jetables, ça fuit

                      Connerie

                      Reste :

                      Les couches jetables, ça pue

                      Purement Subjectif

                      Pourquoi tu ne dis pas la vérité : Tu utilises les couches jetable parce que tu en as envie. Après on pourra troller disserter sur pourquoi tu ressens ce besoin de te rebeller contre l'establishment.

                  • [^] # Re: Autre question bête

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    les couches jetables c'est cher.

                    Voir les autres commentaires. Une fois, ça peut être une erreur, persister, ça devient du mensonge.

                    les couches jetables, c'est aussi assez encombrant car il en faut pas mal d'avance pour "tenir" toute une semaine.

                    Ouah... Non mais, vous y allez fort dans l'excuse la plus bidon que vous pouvez trouver pour défendre vos idées. Mon compteur s'affole, tellement le niveau est élevé, il a du mal à suivre. La, je rentre du magasin avec un paquet de 50 couches, et désolé, je constate : la taille est assez faible, tellement c'est "compacté", hop dans le placard avec la tonne d'autres choses nécessaires pour la petite, la place prise par les couches est juste ridicule.

                    les couches jetables donnent une odeur bizarre à la couche.

                    Voir les autres commentaires... (voir juste au dessus pour le reste du bla bla à ce sujet)

                    avec les jetables on met bien plus les mains dans le caca. Grâce au voile de coton (lavable et jetable) des couches lavables, les cacas sont le plus souvent emballés puis jetés sans prendre de place.

                    Voir les autres commentaires... (voir juste au dessus pour le reste du bla bla à ce sujet)

                    Ce n'est pas à se le répétant 100x que ça devient vrai.

                    Le nettoyage des fesses était plus simple.

                    Par quel miracle le caca collé au fesses du bébé ne colle pas avec les couches lavables??? Désolé, mais j'ai beaucoup de mal à imaginer la chose, surtout que ce que j'ai vu avec les lavable c'est plutôt le contraire dans la pratique)

                    L'étendoir à linge a fait partie de notre mobilier de salon pendant deux ans.

                    Mmm... Ca donne vachement envie.

                    d'autres halte-garderies refusent avec des arguments ... peu argumentés

                    "Vous me les brisez avec vos couches à gérer, j'ai d'autres choses à faire avec le nombre de bébés que j'ai, que de gérer vos conneries" est pour moi un argument parfaitement valable.

                    Mais depuis le passage au jetables, elles absorbent mieux et il ne voit pas l’intérêt du pot ou des toilettes....

                    Serait-ce un aveux que les couches jetables, c'est quand même mieux? Parce que si le but est d’embêter l'enfant pour qu'il devienne propre rapidement, Russie, Chine, Afrique, c'est plus rapide (propre à 1 an) : pas de couches (tant pis pour les parents plus emmerdés si c'est l'objectif).


                    En tous cas, le niveau pour réussir à se justifier est sacrément élevé, bravo pour l'imagination.

                    • [^] # Re: Autre question bête

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Le nettoyage des fesses était plus simple.
                      

                      Par quel miracle le caca collé au fesses du bébé ne colle pas avec les couches lavables??? Désolé, mais j'ai beaucoup de mal à imaginer la chose, surtout que ce que j'ai vu avec les lavable c'est plutôt le contraire dans la pratique)

                      Cela dépend peut être des enfants ou des marques utilisées comme pour les problèmes de fuites mais pour avoir utilisé les deux types de couches j'ai aussi constaté que le nettoyage des fesses était plus simple.

                      Avec les couches jetables les selles se retrouvaient étalées sur la totalité des fesses alors qu'avec les lavables elles restaient globalement au même endroit.
                      Dans les deux cas les selles adhéraient autant mais c'était plus simple avec les couches lavables car il y avait moins de surface à nettoyer.
                      De plus dans les couches lavables les selles semblaient plus sèches. Comme si leur humidité était plus rapidement absorbée, ce qui pourrait expliquer que ça avait moins tendance à s'étaler.

                      • [^] # Re: Autre question bête

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Merci, c'est tout à fait l'expérience que j'ai. Alors Zenitram, je ne prétends pas te fournir une explication scientifique du pourquoi et du comment, mais je constate juste que en 3 mois de couches jetables, le nettoyage du caca est devenu une corvée alors que ce n'était qu'un désagrément auparavant.

                    • [^] # Re: Autre question bête

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      les couches jetables c'est cher.

                      Voir les autres commentaires. Une fois, ça peut être une erreur, persister, ça devient du mensonge.

                      4,16 couches par jour. 365 jours par an. 2 ans 1/2 d'utilisation de couches. 20 centimes par couche "distributeur".
                      4.16*(365*2.5)*0.20 = 759,20 EUR
                      À multiplier par 1,5 ou 2 pour les fanas de grandes marques et pour ceux qui n'ont pas (ou difficilement) la possibilité d'acheter en grosses quantité (ceux qui habitent à Paris intra-muros ou ceux qui n'ont pas de voiture par exemple).

                      La définition de "cher" est relative, chacun voit midi à sa porte (et les billets de 100 dans le portefeuille, ou pas). Pour moi, 750 EUR c'est cher ; surtout pour un truc "bas de gamme". Surtout quand c'est à multiplier par le nombre de bébés. J'ai acheté à 500 EUR un kit complet de couches lavables en chanvre bio fabriquées en France avec ses accessoires (lingettes en coton bio comprises).

                      Alors peut-être que le prix de mes couches en chanvre bio + leur lavage est supérieur au prix des couches jetables "discount" pour un seul bébé (encore que, si j'additionne 500 et 200, ça reste inférieur à 750...), mais en tout cas je suis certain que ça reste inférieur au prix des couches jetables de qualité bio équivalente, surtout lorsqu'on les utilise pour plusieurs bébés.

                      les couches jetables, c'est aussi assez encombrant car il en faut pas mal d'avance pour "tenir" toute une semaine.

                      Ouah... Non mais, vous y allez fort dans l'excuse la plus bidon [...]

                      De mon côté je suis plutôt convaincu par la compacticité des couches jetables... Un paquet de 70 couches prend le quart de mon kit de 20 couches lavables (un coin de tiroir, quoi) et permet de tenir presque deux semaines...

                      les couches jetables donnent une odeur bizarre à la couche.

                      Voir les autres commentaires...

                      Il semblerait que ces odeurs fortes soient surtout liées à certaines marques (Pampers notamment). J'ai mis ce matin le nez dans une couche Leclerc (propre!) et il ne m'a pas semblé sentir d'odeur particulièrement désagréable.

                      Le nettoyage des fesses était plus simple.

                      Par quel miracle le caca collé au fesses du bébé ne colle pas avec les couches lavables??? Désolé, mais j'ai beaucoup de mal à imaginer la chose

                      Pour ma part j'ai fait la même expérience, j'y vois deux raisons possibles :
                      * d'une part, les couches lavables étant constituées de plusieurs couches de tissu, on peut "torcher" le plus gros en repliant la couche sur elle-même en plusieurs fois
                      * d'autre part, les lingettes en coton lavables sont bien plus grandes que les lingettes en coton pliables, ce qui limite les risque de glisser

                      L'étendoir à linge a fait partie de notre mobilier de salon pendant deux ans.

                      Mmm... Ca donne vachement envie.

                      Pas cool au début, même situation pour nous. On a rapidement trouvé un étendoir à linge à suspendre au plafond, ni vu ni connu cela n'a plus été un problème.

                      d'autres halte-garderies refusent avec des arguments ... peu argumentés

                      "Vous me les brisez avec vos couches à gérer, j'ai d'autres choses à faire avec le nombre de bébés que j'ai, que de gérer vos conneries" est pour moi un argument parfaitement valable.

                      Il me semble bien que les crèches demandent qu'on apporte nos propres couches. Et les puéricultrices y changent chaque bébé avec les couches que les parents ont amenées. La seule contrainte est donc liée aux couches sales, qu'il faut mettre dans un sac plutôt que de les jeter.

                      Même si cet argument peut se comprendre, c'est dommage que si peu de crèches soient ouvertes à une solution alternative si peu contraignante. (je ne parle ici bien sûr pas des langes, qu'il faut apprendre à plier et qui prennent plus de temps que les couches lavables).

                      Serait-ce un aveux que les couches jetables, c'est quand même mieux? Parce que si le but est d’embêter l'enfant pour qu'il devienne propre rapidement, Russie, Chine, Afrique, c'est plus rapide (propre à 1 an) : pas de couches (tant pis pour les parents plus emmerdés si c'est l'objectif).

                      Il y a aussi cette possibilité, qui est super contraignante pour les parents comme tu le dis (cela dit, il est possible d'alterner, de parfois laisser bébé les fesses à l'air, mais il faut être très vigilant). Par contre, le bébé qui ne se rend pas compte que la couche est pleine, qui n'est pas dérangé par les fesses mouillées, ça peut résulter en un allongement de l'utilisation des couches ; on voit des enfants qui, à 5 ans, ne sont toujours pas propres...

                      https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

                      • [^] # Re: Autre question bête

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        Mes parents confirment: dès qu'il me mettait une couche jetable, je la baptisais. Par réflexe. Désespéré que je ne sois pas propre, ils ont fini par ne plus me mettre de couche du tout. J'ai été propre du jour au lendemain.

                        • [^] # Re: Autre question bête

                          Posté par . Évalué à 5.

                          Sauf que ce genre d'expérience personnelle n'en fait pas une généralité, le fait que soit disant mettre des couches lavables favoriserait une propreté précoce est de la connerie pure et est basé sur que dalle, d'ailleurs le rapport britannique comparant les couches lavables aux couches jetables montre que l'âge de l'adoption du pot est le même dans les 2 cas.

                        • [^] # Re: Autre question bête

                          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                          À plus de 30 ans, il était temps !

                    • [^] # Re: Autre question bête

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Non mais, vous y allez fort dans l'excuse la plus bidon que vous pouvez trouver pour défendre vos idées.

                      C'est toi qui y va fort ! Je ne sors pas des excuses bidons, je te parle de mon expérience. Dirai tu que je te mens juste pour te convaincre ? Dans la commode, j'ai du réserver un tiroir au complet pour les couches jetables alors que j'y mettais avant des lavables et d'autres trucs.

                      Il y a surement un effet psychologique: comme on risque toujours de manquer de couches car elles sont consommées, on en stock plus alors qu'en lavable, on a toujours un stock pour une journée à peu près. Surtout qu'étant un peu plus grand, il a besoin de 4-5 couches pour une journée complète, donc ça prend vraiment peu de plac

                      les couches jetables donnent une odeur bizarre à la couche.
                      Voir les autres commentaires... (voir juste au dessus pour le reste du bla bla à ce sujet)

                      Donc je précise: avec les deux marques de couches jetables que j'ai essayé, l'odeur après pipi n'est pas du tout un odeur de pipi. Apparemment, je ne suis pas le seul à avoir fait cette expérience. Il est donc tout aussi faux de généraliser le fait que les couches jetables ne donnent aucune odeur que le fait qu'elles en créent une. Ton expérience est seulement différente de la mienne.

                      Le nettoyage des fesses était plus simple.

                      Par quel miracle le caca collé au fesses du bébé ne colle pas avec les couches lavables??? Désolé, mais j'ai beaucoup de mal à imaginer la chose, surtout que ce que j'ai vu avec les lavable c'est plutôt le contraire dans la pratique)

                      Nos expériences diffèrent alors. Quelqu'un a expliqué mieux que moi plus haut comment ça se passe concrètement.

                      L'étendoir à linge a fait partie de notre mobilier de salon pendant deux ans.
                      Mmm... Ca donne vachement envie.

                      C'est clair. J'aime pas trop mentir sur les inconvénients réels, je ne cherche pas à faire croire à un truc miracle.

                      Les lavables, c'est aussi un poil plus de boulot puisqu'il faut les étendre tous les soirs, nettoyer un peu le seau régulièrement, etc.

                      d'autres halte-garderies refusent avec des arguments ... peu argumentés

                      "Vous me les brisez avec vos couches à gérer, j'ai d'autres choses à faire avec le nombre de bébés que j'ai, que de gérer vos conneries" est pour moi un argument parfaitement valable.

                      C'est un argument que j'aurai pu entendre aussi mais ce n'est pas celui qu'on m'a donné. En l’occurrence, on m'a juste dit d'aller me faire foutre parce que ça avait été décidé comme ça.

                      Pourquoi en l'absence d'information, tu supposes aussitôt la mauvaise foi ? En tout cas, les autres haltes-garderies ont apparemment réussi à survivre avec des couches lavables. Les puéricultrices a qui j'ai présenté la manip ont été surpris à la fois de la simplicité et de l'absence de contrainte. Tout comme pour les couche jetables, elle doit avoir le sac du bébé à porté de main avec nouvelle couche nouveau vêtements éventuels, etc. Une fois le changement de bébé fait, elle doit mettre la couche lavable dans un sac dédié plutôt que la poubelle. Ça doit bien faire 20 secondes de différence...

                      Mais depuis le passage au jetables, elles absorbent mieux et il ne voit pas l’intérêt du pot ou des toilettes....

                      Serait-ce un aveux que les couches jetables, c'est quand même mieux?

                      Honnêtement, je ne sais pas si ça permet de dire que c'est mieux. Le fait que les fesses soient moins mouillées ne change pas le fait qu'elles restent en contact avec une partie du pipi. Alors qu'avec des lavables, on le changera plus vite.

                      Le fait que la propreté arrive plus tard en jetable peut s'avérer problématique. Pour mon fils, je stresse un peu pour l'instant car même s'il reste encore 8 mois avant son entrée en maternelle, s'il ne devient pas propre d'ici là, ce sera un gros problème.

                      En tous cas, le niveau pour réussir à se justifier est sacrément élevé, bravo pour l'imagination.

                      Je ne justifie rien, je parle de mon expérience. Les gens font le choix qu'ils veulent, ça me fait ni chaud ni froid. Mais c'est toujours intéressant de savoir comment ça se passe ailleurs. En l’occurrence, je trouve que c'est plutôt toi qui est de mauvaise foi, interprétant tous mes propos comme des tentatives de propagandes. A te croire, j'utilise mon imagination plutôt que des faits réels. Dit autrement, tu penses que je mens pour te convaincre. Tu as faux dans les deux propositions, je ne mens pas et je n'essaye pas de convaincre.

                      Il reste un argument subjectif et non argumenté scientifiquement qui m'a fait choisir les couches lavables, que je n'ai pas encore présenté. C'est le fait que la composition des couches jetable soit tenu secrète (elle n'est pas indiqué sur les paquets et ce n'est apparemment pas obligatoire). Les fesses de mon bébé sont en contact avec une matière "chimique", puissant absorbant, pendant presque 3 ans en continu.

                      Je n'ai aucune confiance dans l'absence d'effets à long terme du à ce contact prolongé et je pense (peut-être naïvement) que du coton bio sera beaucoup moins délétère pour la santé de mon enfant.

                      Comme je le dis, c'est non argumenté, mais quand on voit les récents scandales médicamenteux ou industriels, on mesure bien que pour toute activité industrielle, l'efficacité d'un composé chimique ou produit passe avant l'analyse de nocivité à long terme sur les individus. Et qu'ils n'hésitent pas à sortir la grosse artillerie si tu t'avances à te poser des questions contraires à leurs intérêts économiques.

                      • [^] # Re: Autre question bête

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        Honnêtement, je ne sais pas si ça permet de dire que c'est mieux. Le fait que les fesses soient moins mouillées ne change pas le fait qu'elles restent en contact avec une partie du pipi. Alors qu'avec des lavables, on le changera plus vite.

                        Le pipi est absorbé dans la couche jetable (par du polyacrylate de sodium, a priori on a la même chose dans les serviettes hygiéniques) donc ça ne mouille pas (théoriquement hein ;-) ) tant qu'on n'a pas saturé l'absorbant. Avec les lavables ça n'absorbe pas donc la peau est plus en contact avec le pipi (quand bien même on change plus vite - et plus souvent ?)

                        Le fait que la propreté arrive plus tard en jetable peut s'avérer problématique.
                        Ah ? Je ne peux pas comparer mais je n'ai pas eu l'impression que ce fut difficile avec des couches jetables. Ca s'est fait rapidement, sans doute quand l'enfant se sent "prêt" (et il faut quand même l'aider un peu, en en parlant, en mettant à disposition le pot, etc.)

                        • [^] # Re: Autre question bête

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Avec les lavables ça n'absorbe pas donc la peau est plus en contact avec le pipi

                          Indéniablement. Avec les voiles en polaire ça aide à réduire l'impact en terme de rougeurs etc, mais l'humidité reste là.

                          Après, l'idée comme quoi les enfants sont propres plus tôt car le mouillé est désagréable, ça semble logique, mais il y a des avis contraires (par exemple les sondages anglais cités dans l'étude dont nous avons déjà parlé dans ce journal).

                          https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

                        • [^] # Re: Autre question bête

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Avec les lavables ça n'absorbe pas

                          Je n'irai pas jusque là. Cela absorbe mais moins qu'une couche jetable. La couche reste un peu mouillée, c'est tout...

                      • [^] # Re: Autre question bête

                        Posté par . Évalué à 2.

                        le fait que la propreté arrive plus tard en jetable peut s'avérer problématique.

                        Encore faux , perdu.

  • # 2012 les mains dans la bouze !

    Posté par . Évalué à 10.

    Démarrer l'année 2012 en parlant de caca, je trouve ça génial.

    Merci, "you made my day" comme disent ceux qui parlent Français avec un accent Anglais à couper au couteau.

  • # rapport avec le site ??

    Posté par (page perso) . Évalué à -8. Dernière modification le 01/01/12 à 12:25.

    Entre les journaux sur les limitations de vitesse et sur les bridages de puissance des motos et ça . Je me demande franchement s'il ne faut pas dire linuxfr c'était mieux avant !

    • [^] # Re: rapport avec le site ??

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      boarf, attend un peu, ça va être période électorale. On pourra enfin retrouver le linuxfr d'antan !

      • [^] # Re: rapport avec le site ??

        Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 01/01/12 à 13:24.

        J'espère qu'avec les élections de 2012 avec les débats sur les différents programmes des candidats à la présidentielle il y aura matière a troller

    • [^] # Re: rapport avec le site ??

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Parce que "avant" on ne parlait que d'informatique ici, mh ?

      Et les critiques ciné ?
      Et les chansons de jr_lamoule ?

      https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

      • [^] # Re: rapport avec le site ??

        Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 01/01/12 à 14:55.

        les critiques ciné me manquent a vrai dire.

        • [^] # Re: rapport avec le site ??

          Posté par . Évalué à 4.

          Depuis que toute l'industrie cinématographique a déclaré la guerre à l'intéropérabilité, à la liberté d'expression, à la présomption d'innocence et au progrès technique, ça me manque pas du tout leur publicité ici.

          Par contre c'est sympa d'avoir des nouvelles des oeuvres qui ne dépendent pas de cette mafia.

          THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

      • [^] # Re: rapport avec le site ??

        Posté par . Évalué à 9.

        On a même vu des recettes de cuisine, des discussions sur l'art à la manière de se raser "libre" etc.

        On peut être Linuxien, Geek, complètement associal, et parler d'autre chose que d'informatique non ?

        • [^] # Re: rapport avec le site ??

          Posté par . Évalué à 5.

          On a même vu des recettes de cuisine, des discussions sur l'art à la manière de se raser "libre" etc.

          Je peux me planter mais je crois que c'est l'« art et la manière ». :)

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: rapport avec le site ??

      Posté par . Évalué à 6.

      En effet, DLFP c'était mieux à vent.
      Dans les conditions d'écriture d'un journal, il était dit que celui-ci pouvait ne pas aborder un sujet en rapport avec le libre, ni avec Linux, ni,pire encore avec l'informatique; ces sujets pouvant être abordés dans des dépêches.
      Maintenant, un journal, c'est "Les journaux sont destinés aux discussions et aux informations qui n'auraient pas leur place en dépêches." et c'est bien dommage.

      Sinon, si un journal ne t'intéresse pas, ne le lis pas. Et surtout, ne te fatigue pas à écrire un commentaire pour dire que ça ne t'intéresse pas.

      • [^] # Re: rapport avec le site ??

        Posté par . Évalué à 2.

        Je vois vraiment pas ce qui change entre les deux formulations que tu donnes. Il y a des sujets imposés pour les journaux, dans l'ordre : GNU/Linux, le libre, l'informatique, la science. Rien n'est imposé pour les journaux. C'est la règle de base. Il peut y avoir des exceptions au bon vouloir des administrateurs : dépêches "HS" (cinéma) ou interdiction de certains journaux vraiment foireux.

    • [^] # Re: rapport avec le site ??

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Je me demande franchement s'il ne faut pas dire linuxfr c'était mieux avant !

      En effet, avant tous le monde aurais compris qu'il s'agit d'un troll déguisé.

      Le bébé était sous gentoo. Ils l'ont passé sur ubuntu et il s'est mis à puer.

      Sur ce --------->[]

      Joris

  • # Comment font les autres ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Je n'y connais strictement rien en pipi-caca des mômes, je n'ai pas de môme.
    Mais je suis certain d'une chose: il y a des bébés partout sur terre, y compris là où il n'y a pas de commerces de couches jetables/lavables/etc (genre en pleine Amazonie, là où ils sont habillés en tout-nu avec un morceau de bois dans la lèvre inférieure). Et je suis également certain que les bébés ne datent pas d'aujourd'hui. Il y a 30.000 ans, le tissu n'existait pas.

    Question: les bébés non modernes (donc pas ceux d'Amazonie, pas ceux d'il y a 30.000 ans) étaient-ils aussi "sales" que les nôtres ? Ou savaient-il tout simplement se retenir comme n'importe quel autre animal ? En bref, comment ça marchait avant ?

    • [^] # Re: Comment font les autres ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Dans certaines cultures, l'enfant est constamment porté par sa mère, qui apprend à reconnaître les signes avant-coureurs d'un pipi ou d'un caca.

      Une couche peut aussi être constituée de tissus, végétaux, etc...

      Et aussi, « dans certaines cultures on laisse l'enfant nu et on nettoie si nécessaire sans établir de communication à ce sujet. »

      Source : "La vie sans couches", Sandrine Monocher-Zaffarano, Jouvence Editions

      se retenir comme n'importe quel autre animal

      Attention, tous les animaux ne savent pas se retenir...

      Les bébés apprennent à se retenir au fur et à mesure, mais ce n'est pas inné. Que ce soit pour l'humain ou pour n'importe quel autre mammifère.

      N'oublions pas aussi que lorsque le petit d'homme naît il n'est pas "fini", il ne peut pas se débrouiller seul contrairement à d'autres animaux, qui savent marcher dès la naissance.

      https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

    • [^] # Re: Comment font les autres ?

      Posté par . Évalué à 2.

      il les regardent mourir !

      Éxamine donc le taux de mortalité des ces différents bébés : la prophylaxie n'est pas étrangère à cette abyssale différence ... Mais bon si ça ne te dérange pas de voir + de 50% des enfants mourir avant 4 ans, on en reparlera quand ce sera le tien.

      • [^] # Re: Comment font les autres ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Tu t'énerves tout seul. À quel endroit ai-je écrit que ça ne me dérange pas de voir des gosses crever ?

        Tu parles de prophylaxie, je suppose que tu sous-entends qu'autrefois les gosses chiaient partout. C'est possible. As-tu des éléments appuyant cela ?
        Du haut de mon ignorance et de mon confort d'européen, lorsque je vois un reportage sur les Zoés, vivants quasi à poil avec enfants dans les bras... ben ils n'ont pas l'air d'avoir de soucis avec la merde des gosses. Le sol semble nickel. Si c'était un problème, je suppose peut-être mal que le cinéaste en aurait parlé. J'ai vu deux reportages différents sur eux, même constat.
        J'imagine également mal nos ancêtres avoir des excréments au sein du camp. Les autres animaux ne le font pas. Un lynx ne chie pas dans sa tanière par exemple. Tient au fait, comment font les petits lynx ? Et les oisillons ?

        • [^] # Re: Comment font les autres ?

          Posté par . Évalué à 4.

          De ce que j'ai vu dans une région assez pauvre en Afrique, j'ai vécu quelques jours dans une famille qui avait un bébé porté sur le dos par la mère. Le bébé n'avait pas de couche sauf si elle était très discrète.
          Je dois dire que je n'ai jamais vu la mère s'en occuper pour autre chose que le nourrir et le prendre dans ses bras. Je ne sais pas s'il faisait ses besoins le petit, je ne l'ai jamais vu faire, ni personne s'occuper de ça. Ca n'apporte rien au sujet mais je suis perplexe. Ca ne doit pas faire ses besoins si souvent que ça un bébé sinon j'aurais fatalement vu la mère s'en occuper. Ou alors c'était caché mais ça ne marche pas en étant dehors la moitié de la journée au milieu de tout le monde.
          C'est plutôt que je n'ai pas remarqué. Il va falloir que je consulte un psy, il y a quelque chose de tabou chez moi !

        • [^] # Re: Comment font les autres ?

          Posté par . Évalué à 4.

          J'imagine également mal nos ancêtres avoir des excréments au sein du camp.

          Cela fait quand même assez longtemps que l'on lange les bébés (disons 4000ans) ... Déjà pour pas qu'ils aient froid ... Et donc cela fait autant de temps que leur mère lave des langes ... Ma grand mère lavait les langes de ma mère, ma mère a lavé les miennes mais s'est jetée sur les première couche jetable (1973) pour mon frère : malgré les inconvénients des premiers modèles elle ne serait retournée aux langes lavables pour rien au monde ... Perso je l'ai crue sur parole quand elle m'a conseillée les jetables pour mon premier.

          quand à l'instinct de propreté de l'espèce humaine, il n'y a pas 150 ans le tas de fumier se trouvait directement dans la cour de la ferme ... Pas très loin du puits ... Il a fallu édicter des lois pour réglementer ça !

          Tient au fait, comment font les petits lynx ?

          Tu n'as pas de chats : c'est propre pratiquement dès la naissance, enfin dés que ça peut se déplacer ... avant bin la mère change de coin régulièrement (ou toi le papier de la caisse ou ta chatte élève ses chatons) ... par contre un chiot, si tu ne l'éduques pas, te chie n'importe où dans la maison jusque tard, même sans couche.

          Et les oisillons ?

          regarde dans un nid ... et au pied du nid ...

          • [^] # Re: Comment font les autres ?

            Posté par . Évalué à 1.

            par contre un chiot, si tu ne l'éduques pas, te chie n'importe où dans la maison jusque tard, même sans couche.

            Désolé mais le chien ne chie pas a l'endroit ou il dort, ni à l'endroit ou il mange.
            Il chie "apparement" n'importe ou mais pas complètement. Si tu veux rendre propre (ou contraindre à la propreté) ton jeune chien, il suffit de le mettre dans un endroit exigue pendant la nuit. Il se retiendra.

        • [^] # Re: Comment font les autres ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Tient au fait, comment font les petits lynx ? Et les oisillons ?

          Je ne sais pas pour les lynx et les oisillons en particulier, mais je sais que pour beaucoup d'animaux, c'est maman qui mange le tout !

  • # réduire la période d'utilisation des couches ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    En Chine les enfants sont propres vers 12 mois. En Europe entre 2 et 3 ans.

    Les bébés ont un pantalon ouvert je crois.

    If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

    • [^] # Re: réduire la période d'utilisation des couches ?

      Posté par . Évalué à 4.

      En effet, le pantalon ouvert est très très courant en Chine. C'est aussi socialement acceptable pour bébé de faire ses besoin tenu à bout de bras par les parents au-dessus d'un buisson dans un parc, au-dessus d'une place d'égout, d'un caniveau, voire à peu près n'importe quel endroit. Pas forcément directement transposable en France donc.

    • [^] # Re: réduire la période d'utilisation des couches ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ça c'est cool, mais malheureusement assez contraignant.

      Ça demande beaucoup d'attention de la part (de l'un) des parents, pour accroupir le bébé au-dessus des toilettes au bon moment :-)

      https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

      • [^] # Re: réduire la période d'utilisation des couches ?

        Posté par . Évalué à 5.

        Ben nous on l'a fait ça. Ça s'appelle l'hygiène naturelle, et on a pas trouvé ça contraignant. En tout cas moins contraignant que de laver des couches :)

        Je recommande la lecture du livre d'Ingrid Bauer à ce sujet...

        Principales idées :
        - Un enfant montre quand il a un besoin. Il suffit de s'en rendre compte et d'apprendre les signes (ça prend 3 jours à tout casser).
        - Un enfant fera son possible pour ne pas faire sur quelqu'un, donc prendre son bébé dans une écharpe de portage lors des taches ménagères est une bonne idée par exemple.
        - Comprenant que ses parents prennent en compte ses besoins pipi-caca, le bébé apprend aussi à les prendre en compte lui même et à les communiquer consciemment.

  • # dans la vrai vie

    Posté par . Évalué à 2.

    Les couches lavables sont mieux pour la peau du bébé, mais c'est un choix chronophage pour les parents, puisqu'il faut laver et faire sécher les couches. Les couches lavables sont moins absorbantes que les jetables, mais ce défaut permet à l'enfant d'être propre plus vite, puisqu'il se rend mieux compte de se qui se passe.

    • [^] # Re: dans la vrai vie

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Je suis persuadé que l'on passe plus de temps à commenter sur DLFP qu'à laver les couches de nos enfants les premières années de leur vie ;)

    • [^] # Re: dans la vrai vie

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      Oui, j'imagine qu'au final les couches lavables sont plus chronophage que les jetables... Cela étant dit (et ça c'est totalement subjectif) c'est à équilibrer avec l'obligation d'acheter des paquets de jetables par exemple (il faut faire gaffe à toujours en avoir à la maison).
      Quoi qu'il en soit, dans les deux cas on a des contraintes de fonctionnement, et c'est selon les habitudes de chacun...

      https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

      • [^] # Re: dans la vrai vie

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        avec l'obligation d'acheter des paquets de jetables par exemple (il faut faire gaffe à toujours en avoir à la maison).

        C'est vrai que ça doit me prendre bien 10 secondes pour prendre le paquet au rayon en passant, et au moins 5 seconde de plus à la caisse. Très contraignant. Ou pas.

        • [^] # Re: dans la vrai vie

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Il y a aussi l'éventualité d'oublier de prendre le paquet. Ou un jour férié inopiné. Ou les courses faites par quelqu'un d'autre qui ne sait pas quelles couches prendre. Ou une surconsommation de couches passagère qui vide un paquet la veille du jour des courses. Et puis ça dépend du lieu où tu fais les courses, peut-être que la supérette du coin n'a pas les couches qui conviennent au bébé, ou peut-être que les courses sont faites chez des commerçants et pas en supérette/super/hypermarché. Il y a aussi le jour où on se rend compte un peu tard que bébé a grandi, que les couches habituelles ne lui vont plus et qu'on est dimanche après-midi...

          Ça dépend de plein de choses (où on fait les courses, à quelle fréquence, qui les fait, etc). C'est pour ça que j'ai écrit que c'est selon les habitudes de chacun. C'est pour ça qu'on ne peut pas généraliser ton cas particulier.

          https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

          • [^] # Re: dans la vrai vie

            Posté par . Évalué à 5.

            Il y a aussi l'éventualité d'oublier de prendre le paquet

            Pareil, tu peux oublier de acheter son lait ou n'importe quoi d'autre. Mais si ne pas pouvoir gérer quelque chose d'aussi simple est réellement une crainte, ben tu attends: tu n'es pas encore prêt à avoir un môme.

            • [^] # Re: dans la vrai vie

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Pareil, tu peux oublier de acheter son lait

              Le lait il est dans le sein de maman :-)

              tu n'es pas encore prêt à avoir un môme.

              Trop tard !

              Plus sérieusement, un oubli ça peut toujours arriver, qu'on soit tête en l'air ou super organisé...

              https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

              • [^] # Re: dans la vrai vie

                Posté par . Évalué à 2.

                Plus sérieusement, un oubli ça peut toujours arriver, qu'on soit tête en l'air ou super organisé...

                Ok, une panne de machine à laver aussi ça peut arriver. Ton argument sur la 'contrainte' de devoir penser à acheter des couches est ridicule.

                • [^] # Re: dans la vrai vie

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Ton argument sur la 'contrainte' de devoir penser à acheter des couches est ridicule.

                  J'ai l'impression d'assister au concours de l'excuse la plus ridicule pour s'auto-persuader que les couches lavables c'est bien. Je me demande pourquoi il y a ce besoin de justifier publiquement sa façon de faire (avec des "raisons" pas du tout convaincantes, vu que les "raisons" sont plus des attaques contre l' "autre" qui ne sont pas justifiées dans la réalité), si "naturellement" les couches lavables c'est si bien que ça.

                  Ca doit bien être marrant d'avoir des couches lavables avec une machine en panne un jour férié : en fait aussi marrant que pour des couches jetables oubliées (et ça doit bien arriver aussi souvent).

                  • [^] # Re: dans la vrai vie

                    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                    Pour la fréquence des problèmes sus-cités, J'dirais que ça dépend des points de vue... Je n'ai jamais eu de panne de machine à laver (un problème de plomberie une fois, mais rien qu'un bricoleur ne puisse rafistoler). Par contre des oublis de choses diverses et variées, ça m'arrive assez souvent :-)

                    https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

                    • [^] # Re: dans la vrai vie

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Je n'ai jamais eu de panne de machine à laver

                      Je n'ai jamais eu de problème de manque de couche en jour férié (ni les autres d'ailleurs).
                      Que conclure?

                      • [^] # Re: dans la vrai vie

                        Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 03/01/12 à 12:17.

                        Je n'ai jamais eu de problème de manque de couche en jour férié (ni les autres d'ailleurs).
                        Que conclure?

                        Que stocker deux cartons de couches d'avance et ne jamais avoir de problème de couche d'avance / magasin fermé un jour férié / toussa ça prend beaucoup moins de place et c'est beaucoup moins chiant que d'avoir un sèche linge devant la gueule tout le temps

                        ha oui, et côté place, un carton de couche jetable (genre 150 couches) c'est quand même petit... Allez, disons la taille d'une tour.
                        L'argument du manque de couche, c'est bien de la mauvaise foi. Et on peut l'opposer à "oups, j'ai oublié de faire les lessives, on a plus de couche lavable, le temps de faire la lessive et de les sécher, vu que pas de sèche linge, ben on en a pour une journée sans couche. Merde !"

                        • [^] # Re: dans la vrai vie

                          Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 04/01/12 à 06:24.

                          oups, j'ai oublié de faire les lessives,

                          Je dirais plutôt "j'ai autre chose a foutre que de faire mini 2 machines (pré rinçage + lavage a 60 degrés mini qui plus est) par jour et passer 45 minutes a plier/frotter des couches les unes contre les autres pour pas que ça irrite la peau du gremlins a cause de l'eau super dure par chez moi".
                          Comme par exemple, passer du temps avec ledit gremlins a jouer ou autre, ou passer du temps avec madame quand le gremlins dort.

                          Si son temps est suffisamment peu cher pour que 200 euros etale sur 2 ans vaillent moins que 1h00 par jour + les emmerdes supplémentaires, c'est cool pour lui, mais c'est pas le cas de tout le monde. Je donne aisément 200 euros pour libérer 600 heures de ma vie a faire des trucs plus intéressant que plier des couches et remplir/vider un lave linge + sèche linge. Et si on vient me dire que 30c/heure/jour, soit 10 euros par mois font une grosse différence niveau financier, va ptetre falloir reconsidérer le 2/3/4ieme héritier qui vont rentabiliser l'achat des couches lavables.

                          If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                          • [^] # Re: dans la vrai vie

                            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                            Je trouve que tu exagères un peu quant à la quantité de travail que ça demande...

                            Concernant la lessive, ça nous prend grosso modo 1/4h tous les deux jours : 2 minutes pour mettre les couches dedans et la lancer, 3 minutes pour y ajouter notre linge à nous après le rinçage, 10 secondes pour lancer le second cycle, puis 10 minutes pour tout étendre...

                            Le pliage des couches prend 5 à 10 minutes (tous les deux jours aussi), et le frottage ce n'est pas obligatoire, on le fait à l'occasion, devant la TV...

                            La contrainte reste tout à fait supportable.

                            https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

                            • [^] # Re: dans la vrai vie

                              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                              La contrainte reste tout à fait supportable.

                              Question de priorité. Je préfère dépenser un peu (mais vraiment peu, et encore, ça dépend les études, on peut même gagner) de sous pour gagner ce temps et le passer avec mon enfant et/ou ma femme. C'est un choix de priorités dans la vie. Il y a des clubs sado-maso aussi (payant), il faut de tout pour tout le monde.

                            • [^] # Re: dans la vrai vie

                              Posté par . Évalué à 5.

                              Ben si ca te fait tripper d'équiper ton marmot de couche lavables, fait toi plais', sans ironie ou animosité aucune. Vraiment. C'est pas moi qui irait lui retirer ses lavables.

                              Juste que je trouve que l'argument économique est plus que leger, tes 200 euros me paraissent très optimistes et laissent très peu de marge. Sans compter que le gain est vraiment petit. Ok, c'est 200 euros, mais sur 2.5 ans et rapporte au frais engendre par le gosse, ça fait très économie de bout de chandelle.

                              Pour l'emmerdement, j'ai probablement gonfle le temps passe, mon cote marseillais.
                              Apres, c'est une contrainte. Faut faire la machine tous les jours ou deux, au pire. Si tu le fais pas, ton gosse est dans la merde, littéralement.
                              Ce que ça veut dire, c'est que si tu pars en week end, faut une machine sur place pour faire les machines, et passer du temps a laver de la merde (ou plus que de nécessaire), ça fait pas forcement rêver.
                              Tu pars une semaine chez les grand parents, va falloir les emmerder a faire tourner la machine tous les jours ou deux et les envahir de couches toute la semaine. Ils feront probablement avec, trop contents de voir le pitit, mais si je peux éviter d'imposer un envahissement pareil a mes (beaux) parents sous peine de pas voir le dernier de la lignée, ça m'arrangerais quand meme. Question de savoir vivre, éviter de mettre de la merde partout chez mon hote :)

                              Ou alors, tu prends des jetables pour les déplacements, mais ton argument financier s'effrite, de meme que l'argument écolo.

                              Apres, si tu preferes, c'est cool pour toi (et ton gosse), mais j'ai vraiment du mal a voir un intérêt prononce pour le lavable. J'y vois surtout beaucoup de contraintes. Qui peuvent déranger. Ou pas.

                              If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                              • [^] # Re: dans la vrai vie

                                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                J'ai insisté sur l'argument économique car beaucoup disent qu'au bout du compte les couches lavables coûtent plus cher que des jetables, ce que j'ai vraiment du mal à entendre.

                                Après, c'est vrai que sur un seul enfant l'argument économique seul n'a pas vraiment beaucoup de poids... Par contre, si on fait plusieurs enfants ça commence à devenir très intéressant vu que les lavables sont réutilisées. (il y a aussi l'option de l'achat d'occasion, mais on est rarement sûr de l'hygiène des autres gens...)

                                https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

                                • [^] # Re: dans la vrai vie

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                  J'ai insisté sur l'argument économique car beaucoup disent qu'au bout du compte les couches lavables coûtent plus cher que des jetables, ce que j'ai vraiment du mal à entendre.

                                  Tu as dit : "Les couches jetables, c'est cher".
                                  On dit : bof, pareil.
                                  maintenant tu dis qu'en fait, tu voulais pas dire que les jetables c'est cher, mais ex-aequo, c'est ça?

                                  A ma connaissance, personne n'a dit que les lavables c'était plus cher, tout le monde a dit que dire que les jetables sont plus cher est de la connerie.

                                  Pour te paraphraser : J'ai insisté sur l'argument économique car beaucoup disent qu'au bout du compte les couches lavables coûtent plus moins cher que des jetables, ce que j'ai vraiment du mal à entendre.

                                  En fait, tu fait exactement la même chose que ce que tu dis ne pas aimer, et après tu t'étonne que les autres n'aiment pas.

                                  Argumente que c'est ex-aequo alors. Mais tout de suite ça enlèvera un argument pour les couches lavables, je sais.

                                • [^] # Re: dans la vrai vie

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  Ben meme sur le long terme, très intéressant, très intéressant...
                                  C'est vite dit.
                                  Tu gagnes au mieux, si tout va bien, 200 euros sur le premier. Sur 2.5 ans comme tu dit. Soit la somme mirobolante de 80 euros par an.

                                  Sur le deuxième, 700, 280 par an.
                                  Mais comme t'auras fait tourner 2 fois plus ta machine, tu vas devoir lâcher 400 euros pour une nouvelle machine, dont il te reste 300, soit la somme mirobolante de 120 euros par an d'économie.

                                  Sur la meme période, tu vas dépenser combien en bouffe, docteur/pediatre, joujous divers et varies, habits, poussette, babyphone, biberons, lit avec les etoiles au plafonds et la girafe qui tourne en faisant pouic pouic, équipement bebe proof pour être sur qu'il s'électrocute pas, vide pas la poubelle en jouant et la myriade de trucs auquels j'ai pas pense parce que j'ai pas de mômes?
                                  Compare ça a tes 200 euros (optimistes) d'économie sur les couches, ça commence a faire super maigre quand meme.

                                  Si t'as pas de bol, les couches du premier iront pas au deuxième et ton gain va être bouffe par la machine.
                                  Ou les couches vont commencer a perdre en absorbance ou être trop usées, donc tu vas devoir en racheter.

                                  'fin j'ai beau tourner tes chiffres dans tous les sens, le gain économique me parait au mieux anecdotique.

                                  If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                                  • [^] # Re: dans la vrai vie

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                    C'est sûr que s'il n'y avait que l'aspect financier, je serais moins séduit.
                                    Sur un autre plan (mais lié au plan financier), ma femme essaie d'éviter au maximum de donner de l'argent à Procter&Gamble, Nestlé et ce genre de gros groupes... Si on pouvait être sûr de la provenance des couches (avoir une usine de couches à côté de chez soi et aller au magasin d'usine reste, je pense, la meilleure solution), ça nous ferait un argument de moins "contre" les couches jetables...

                                    https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

                                    • [^] # Re: dans la vrai vie

                                      Posté par . Évalué à 2.

                                      A mon avis, le producteur de couches marque distributeur doit être en France pour diminuer le prix des transports (c'est assez gros un paquet de couche).

                                      Pour en revenir aux couches lavables, j'ai des amis qui ont testé. Mais leur enfant ne les supportaient pas. Elle avait le sièges presque entièrement rouge sang. Ils sont vite passé au jetable et cela a résolu le problème.

                                      "La première sécurité est la liberté"

                          • [^] # Re: dans la vrai vie

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            Je suis entièrement d'accord sur le fait que passer du temps avec ses enfants ça n'a pas de prix, surtout à un âge où ils grandissent vite.

                            Pour ma part, les deux ont eu des couches jetables et je n'ai pas souvenir d'irritations aux fesses, en tout cas rien de sévère qui marque. Pour la quantité utilisée, je pense que le premier en a utilisé plus, il faut bien que les parents se rodent et je pense qu'on avait tendance à changer plus souvent le premier. Quoi qu'il en soit, la quantité évolue pas mal en fonction de l'âge et ça diminue fortement quand on est dans l'apprentissage de la propreté.
                            Pas de problème de stockage et pour le coût, on profitait des promos régulières et des gros cartons. A l'usage on a aussi su trouver les meilleurs rapports qualité prix notamment entre les marques distributeurs (il y a des différences assez notables)

                            Pour l'eau dure, il y a calgon :-)

                            • [^] # Re: dans la vrai vie

                              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                              Pas de problème de stockage et pour le coût, on profitait des promos régulières et des gros cartons.

                              Malheureusement, tout le monde ne peut pas en faire autant ; quand tu n'as pas de voiture et/ou pas d'hypermarché à proximité, ça devient difficile...

                              https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

                              • [^] # Re: dans la vrai vie

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                et internet et la vpc ?

                                • [^] # Re: dans la vrai vie

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                  On a été assez déçus des produits proposés par les différents hypermarchés en ligne... On n'a jamais trouvé tout ce dont on avait besoin. Il faut également voir si les frais de livraison ne rendent pas cette solution plus coûteuse (surtout si la majorité des courses doit encore se faire par ailleurs, les produits bio étant peu présents en ligne). De plus, il faut habiter dans une zone concernée par la livraison à domicile...

                                  https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

                                  • [^] # Re: dans la vrai vie

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                    Tout ça, ça en fait de si !

                                    Comme j'ai cru comprendre que tu habitais Paris et tu ne disposais pas d'une voiture, j'en conclus également que pour de nombreux autres articles de la vie courante tu dois payer un peu plus cher au Franprix que tu ne les paierais dans une grande surface. Mais là c'est un choix de vie, la couche n'est pas l'élément central.

                                    • [^] # Re: dans la vrai vie

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 0. Dernière modification le 04/01/12 à 10:29.

                                      Lorsque j'habitais Paris et que je faisais une partie de mes courses à Franprix, j'en faisais une autre partie à Naturalia. Malheureusement on ne trouve pas les couches pas chères et les produits bio sur les mêmes sites... Et puis c'est quand même plus sympa d'acheter en magasin, toucher les produits, etc.

                                      La couche n'est pas l'élément central, oui on payait un loyer cher, oui on mange bio. Ma femme m'a parlé des couches pour l'aspect bio-éthique, pour ma part j'ai été séduit par les aspects pratiques et le point de vue financer est intéressant ; cela ne m'empêche pas de conserver un certain train de vie (j'écris ça pour éviter les remarques du genre "mais tu es riche, tu peux très bien payer les couches jetables").

                                      https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

                                      • [^] # Re: dans la vrai vie

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                        Ma femme m'a parlé des couches pour l'aspect bio-éthique,

                                        Non prouvé. Ou gain minimal dans le meilleur des cas (l'étude qui collerai le mieux à ce que veux comme réponse). La planète ne se porte pas mieux du faux bio-éthique.

                                        pour ma part j'ai été séduit par les aspects pratiques

                                        Tu dis toi-même que c'est contraignant quand on pousse un peu : tout dit que c'est pas pratique du tout.

                                        et le point de vue financer est intéressant

                                        Gagner 200 €sur 1 an, quel intérêt! Financièrement, on voit qu'il vaudrait mieux que tu trouves un job en plus même au SMIC pour quelques heures, tu gagneras plus que les quelques heures que tu perds avec tes couches lavables.


                                        Que tu ai choisis les lavables, chacun son choix, mais que tu sortes ces "raisons" qui ne sont pas des raisons pour justifier ce choix, tu pourrais quand même mieux cacher un peu mieux que ta vraie raison est autre chose (je n'ai aucune idée de cette vraie raison, la seule chose que je sais est que ce n'est pas les raisons que tu avances, vu qu'elles sont toutes fausses)

                                        La seule personne que tu peux convaincre avec tes commentaires, c'est toi (et encore, je ne sais pas du tout comment tu arrives à te convaincre).

                                        • [^] # Re: dans la vrai vie

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                                          Ma femme m'a parlé des couches pour l'aspect bio-éthique,

                                          Non prouvé.

                                          Que la réalité du gain soit prouvée ou non, elle m'en a parlé pour ça. Point.
                                          Pourquoi tu t'acharnes ?

                                          Gagner 200 €sur 1 an, quel intérêt! [...] il vaudrait mieux que tu trouves un job en plus même au SMIC pour quelques heures

                                          Travailler plus pour gagner plus... Entre 2007 et 2012, on a vu ce que ça a donné ce raisonnement.

                                          [...] raison [...] raison [...] raison [...]

                                          Tu as fumé quoi ?

                                          https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

                                          • [^] # Re: dans la vrai vie

                                            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                                            Que la réalité du gain soit prouvée ou non, elle m'en a parlé pour ça. Point.
                                            Pourquoi tu t'acharnes ?

                                            Parce que laisser une personne dire des conneries, j'ai du mal. Ta femme dit une connerie, tu la laisses dire, OK, de mon côté je dis juste qu'elle dit une connerie et que la terre n'a rien à faire de sa bio-éthique qui n'en est pas.

                                            Ah oui, j'avais oublié : bio-éthique, c'est se persuader qu'on fait quelque chose de bien, le fait que ce soit vrai n'a pas vraiment d'importance. Et il ne faut surtout pas faire remarquer que c'est de la connerie.

                                            Travailler plus pour gagner plus... Entre 2007 et 2012, on a vu ce que ça a donné ce raisonnement.

                                            Toi, tu travailles (les couches à gérer) plus pour rien, je te rappelle... Je te signale juste que quitte à travailler, il y a plus rentable que ce que tu fais.

                                      • [^] # Re: dans la vrai vie

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                        je ne juge pas. Perso ça me suffit que le critère choix soit bio-éthique (je sais pas trop ce que ça veut recouvre mais passons), pas la peine de chercher à trouver d'autres explications (que pour ma part je ne trouve pas pertinentes, n'ayant pas eu des mauvaises expériences avec les couches jetables)

        • [^] # Re: dans la vrai vie

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Ah mince ! Il ne reste plus que 5 couches dans le paquet et on n'avait pas prévu de faire de courses avant lundi. On va devoir aller au supermarché juste pour les couches...

          Vivement le retour aux lavables (on emménage bientôt dans notre nouvel appartement, ouf) ! 0:-D

          https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

  • # ok mais pas toujours

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Alors je suis d'accord sur tout, vraiment tout, sauf sur un point : l'étanchéité.

    Des couches lavables on en a à la maison, et le nouveau petit en porte aussi. Mais très vite, pour le premier, les jetables (de certaines marques) sont devenues indispensables car les lavables (nous avons différents modèles) ne supportaient la quantité de pipi ;)

    La question de l'étanchéité ça vient simplement de la morphologie de l'enfant, chez certains ça passe, chez d'autres moins ou moins longtemps.

    Pour le reste, je suis d'accord : c'est moins cher, ça ne pue pas, c'est plus agréable pour l'enfant, et c'est esthétiquement plus sympas. Et puis ça n'est pas plus contraignant qu'autre chose.

    • [^] # Re: ok mais pas toujours

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      En fait c'est autour de ses 7 mois que ça a commencé à être limite pour mon premier garçon (on va bien voir pour le deuxième !)

      • [^] # Re: ok mais pas toujours

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        On va voir ce que ça va donner de notre côté d'ici quelques mois alors :-)

        https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

        • [^] # Re: ok mais pas toujours

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          C'est le crash test !

          Cela dit, pour notre premier il n'y a que les pampers pour la nuit et les tailles max des "sous-marques" (Leclerc) qui ne provoquent pas de fuites, alors je peux dire que OUI comparativement aux lavables les jetables ça peut être très cher !

          En fait ce que l'on a dépensé en lavable sera amortit avec le petit nouveau, et on sera "gagnant" s'il les porte plus longtemps et/ou pour le troisième.

          Et puis on peut toujours les mettre de côté et les filer aux futurs petits-enfants ;)

  • # C'est surement par hasard que ça a eut du succès ....

    Posté par . Évalué à 10.

    Demande juste à ta grand mère ce qu'elle pense des couches lavable, et à ta mère pourquoi elle ne les a pas employées ... Ah bin tu y réponds toi même
    > Dernièrement, nous avons déménagé. Et par mesure de simplicité, nous avons décidé d'utiliser temporairement des couches jetables.

    Paske gâcher autant d'eau douce, de savon, d’énergie et de temps, juste pour laver de la merde, c'est surtout une réflexion de bobo célibataires sans enfants, ou de militants prêt à (imposer) beaucoup de sacrifices (aux autres) pour son idéal ...
    J'ai 3 gamins, tous élevés à la jetable, et jamais je n'ai eus tes désagrément (odeurs, fuites, etc) : soit t'as pas de chance, soit ... paske de mémoire , je couche le gamin sur le dos, je descratch la couche, je la roule sur elle même et je la jette ... Un coup de coton humide sur les fesse de bébé (j'attends pas que la merde cristallise pour le changer) et une couche propre, et cela où que je sois : j'imagine ton sac à lavable-emmerdé au resto, sur la route, chez des potes ... ou juste chez moi quand bébé nous fait sa gastro ; surtout que là, tu oublie de rappeler que la couche lavable ne s'emploie pas seule ; accessoires pour faciliter l'utilisation de vos couches lavables : papier de protection jetable, voile bébé au sec, insert, booster, sac à couches, lessives, huiles parfumées, etc ...

    Maintenant chacun fait comme il veut, et choisit les couches (et les emmerdes qui vont avec) de son choix, personnellement je m'en fous, mais qu'on viennent pas insidieusement me traiter d'imbécile paske je n'ai pas utilisé de couche lavables ...

    • [^] # Re: C'est surement par hasard que ça a eut du succès ....

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Paske gâcher autant d'eau douce, de savon, d’énergie et de temps, juste pour laver de la merde, c'est surtout une réflexion de bobo célibataires sans enfants, ou de militants prêt à (imposer) beaucoup de sacrifices (aux autres) pour son idéal ...

      Je ne suis ni bobo, ni célibataire, ni sans enfants, ni militant, ni prêt à faire des sacrifices, et il ne s'agit pas de mon idéal... Je trouve juste ça plus pratique.

      Pour l'eau, comme je l'ai indiqué fabriquer une couche jetable ça gâche aussi énormément d'eau, avec du chlore, ça pollue, etc... Le savon, bof, la dose de lessive utilisée est réduite. Et ça ne nous prend pas des masses d'énergie ou de temps.

      Un coup de coton humide sur les fesse de bébé (j'attends pas que la merde cristallise pour le changer)

      Mh, un coup de coton humide ne suffit pas pour le mien :-) Allez, si on optimise l'utilisation des cotons, on en utilise 3 ou 4... Mais je préfère éviter de trop mettre mes mains dedans, alors je tourne plutôt vers 6 ou 8... Il faut dire qu'avec lui c'est... explosif.

      En déplacement, la couche lavable s'emploie quasiment seule : les voiles internes (lorsqu'on les utilise) on peut les glisser en avance dans la couche, il faut en effet le sac à couches sales... c'est tout. La lessive c'est à la maison et c'est la même que pour les autres vêtements, je n'utilise pas d'huile parfumée... et c'est quoi un booster ?

      https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

  • # Mauvaise foi?

    Posté par . Évalué à 9.

    Salut,
    j'ai vraiment l'impression de lire quelqu'un de mauvaise foi (j'ai utilisé des couches lavables quelques temps pour ma fille).

    Ça commence avec le prix des couches jetables: En regardant chez leclerc [1], je trouve:
    - couches leclerc T2 6.35€ les 36 couches -> 0.18€ /couche
    - couches leclerc T3 13.30€ les 70 couches -> 0.19€ /couche
    - couches leclerc ultra-confort T3: 6.53€ les 38 couches -> 0.17€ /couche

    Je trouve qu'on est assez loin des 0.31€ /couche... Pour arriver à un tarif de 0.4€ par couche, il faut prendre le top en pampers en faisant bien attention qu'il n'y ait pas une promo...

    Les couches jetables qui puent, franchement je vois pas.

    Par contre, les couches jetables qui fuient, je ne comprends pas. En fait, la raison pour laquelle nous avons arrêté les couches lavables c'est justement à cause des "accidents de couches" trop fréquents. Nous avons essayé plusieurs modèles pourtant.

    [1]: le site ne permet pas de faire des vrais liens, donc naviguer section bébé/couches http://fd1-www.leclercdrive.fr/274401/courses/pgeWMEL009_Courses.aspx#FS283465

    • [^] # Re: Mauvaise foi?

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Les couches jetables qui puent, franchement je vois pas.

      Ca me rassure, j'avais l'impression d'être un extra-terrestre en n'ayant pas d'odeurs pour les couches jetables (même pour le caca, des fois je me fais avoir à ne pas réussir à le sentir, à douter, alors que ça doit bien faire deux heures que c'est la).

      Par contre, les couches jetables qui fuient, je ne comprends pas.

      Pareil, c'est, quand on regarde de plus près les adorateurs des couches lavables, un problèmes qu'eux ont, et la le problème est "inversé".

      De même pour l'écologie, ça dépend de tellement de paramètres, que suivant le test c'est l'un ou l'autre qui est gagnant (à très peu près), donc on peut conclure "ex-aequo", dire que prendre les couches lavables pour l'écologie, c'est trop gros : c'est les fausses "bonnes idées" pour l'écologie (=ça ne change quasi-rien en réalité, certains gains étant compensé pas d'autres inconvénients écologiques)

      Bref, que les gens préfèrent les couches lavables, grand bien leur fasse, mais qu'ils arrêtent de faire du prosélytisme "faux", c'est lourd, on croirait des témoins de Jéhovah (eux aussi, quand on les écoute, on a l'impression qu'on fait mal et que eux font bien) : les couches jetables, ce n'est pas plus cher, ça ne pue pas, ça ne fuit pas plus (au contraire), et ce n'est pas plus écolo! Prenez vos couches lavables pour ce qu'elles sont (à vous de trouver une bonne raison), pas pour ce que vous voudriez qu'elles soient!

      PS : vous faites quoi de vos couches lavables quand vous n'êtes pas chez vous (amis, bars, aéroport...), vous transportez le tout? Parce que moi, j'en ai squatté des chiottes de bars (et ceux des amis et aéroports aussi), et je ne m'imagine vraiment pas me balader avec une couche lavable.

      • [^] # Re: Mauvaise foi?

        Posté par . Évalué à 7.

        J'ai six enfants, et je n'imagine pas une seconde m'être emm... avec des couches lavables.
        Déjà bien assez de lessives comme ça, sans devoir se rajouter de contraintes supplémentaires.

        • [^] # Re: Mauvaise foi?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          J'ai six enfants, et je n'imagine pas une seconde m'être emm... avec des couches lavables.

          J'entend tout à fait la non-volonté de s'emm... avec des couches lavables.

          Par contre pour le côté financier tu aurais été gagnant...

          Imaginons une moyenne de 5 couches par jour par enfant, de la naissance à 2 ans 1/2 - 912 jours - cela fait grosso modo 4500 couches par enfant, donc 27000 couches pour 6 enfants. Avec des couches à 20 centimes, ça fait un total de 5400 EUR. (ça reste un calcul très théorique et approximatif, mais on a un ordre de grandeur...)

          Si tu achètes la version "30 couches" (avec 6 enfants, peut-être que plusieurs portaient des couches en même temps, dans ce cas 20 couches ne sont probablement pas toujours suffisantes), ça te revient à 800 EUR à l'achat. Tu ajoutes 200 EUR de nettoyage (eau + lessive) pour chaque enfant, ça fait un total de 2000 EUR.

          Pour ma part, tu imagines bien que si, pour quelques centaines d'euros je préfère les lavables (bon ok, je les trouve plus pratiques, bla bla bla), dans ton cas mon choix ne serait pas le même :-)

          Tout est relatif...

          https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

          • [^] # Re: Mauvaise foi?

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Avec des couches à 20 centimes

            Comme montré plus haut, c'est plutôt 18cts en moyenne, on arrive donc plutôt à 4860€.

            Tu ajoutes 200 EUR de nettoyage (eau + lessive)

            Pourquoi ne comptes-tu pas :
            - l'électricité
            - le coûts de la machine à laver (+ de quantité à laver => + de cycle => machine usée plus vite)
            - le coût du sèche linge (à 6 pas trop le choix).
            - le coût en "accessoire" de protection (en général il faut ajouter une layette intermédiaire).

            Si tu achètes la version "30 couches" (avec 6 enfants, peut-être que plusieurs portaient des couches en même temps, dans ce cas 20 couches ne sont probablement pas toujours suffisantes)

            Et ca ne s'use vraiment jamais pour 6 enfants ?
            Tu ne dois jamais rien changer ?

            Mais oui, en arrivant à 6 enfants ca doit quand même rester rentable. Mais non, pour la majorité des francais, qui je te rappelle font 2 enfants en moyenne, ce n'est pas rentable. Surtout que tu oublies également un point essentiel : tu commences par faire 1 gamin, pas 6. A moins d'être sûr de tes ambitions de géniteur, le seuil de rentabilité est encore loin.

            • [^] # Re: Mauvaise foi?

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Comme montré plus haut, c'est plutôt 18cts en moyenne, on arrive donc plutôt à 4860€.

              Je me permets de corriger ta phrase : « c'est plutôt 18cts les premiers prix »
              On compare donc ici des couches jetables "premier prix" (bla bla chimique bla bla grande distribution qui tue le commerce, bla bla énergie grise...) à des couches faites en chanvre bio, sans aucun produit chimique/toxique/blabla, fabriquées en France, etc...

              Les packs lavables "premier prix" sont aux alentours de 300 EUR (au lieu de 500 EUR voire plus), et ça peut s'acheter d'occasion.

              Tu ajoutes 200 EUR de nettoyage (eau + lessive)

              Pourquoi ne comptes-tu pas :
              - l'électricité

              Les 200 EUR incluent l'électricité (je ne me rappelle malheureusement pas de la source en question, qui était plus détaillée que ma mémoire défaillante).

              • le coûts de la machine à laver (+ de quantité à laver => + de cycle => machine usée plus vite)

              Je ne suis pas sûr que les couches lavables influent tant que ça sur la durée de vie de la machine...

              • le coût du sèche linge (à 6 pas trop le choix).

              Il ne faut pas mettre les couches lavables dans un sèche-linge.

              • le coût en "accessoire" de protection (en général il faut ajouter une layette intermédiaire).

              L'a po compris. Je n'achète pas d'accessoire complémentaire...

              tu commences par faire 1 gamin, pas 6. A moins d'être sûr de tes ambitions de géniteur, le seuil de rentabilité est encore loin.

              Pour 1 gamin, les calculs "pessimistes" résultent en un coût à peu près équivalent (entre les couches jetables "premier prix", et les couches lavables bio "made in France").

              Je reste bien sûr ouvert à tout autre calcul détaillé qui me démontrerait que je me trompe, mais je n'ai pas encore réussi à trouver ça...

              Et ca ne s'use vraiment jamais pour 6 enfants ?
              Tu ne dois jamais rien changer ?

              Je n'ai pas de retour d'expérience personnel, mais il me semble bien que c'est faisable en effet de garder un seul lot de couches pour 6 enfants (4 enfants c'est sûr, j'ai lu des récits à ce propos). Peut-être y aura-t-il certains boutons pression à changer, mais encore, là ça me semble quand même assez solide (Et puis le fabricant des couches qu'on a achetées les change gratuitement).

              https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

              • [^] # Re: Mauvaise foi?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                On compare donc ici des couches jetables "premier prix" (bla bla chimique bla bla grande distribution qui tue le commerce, bla bla énergie grise...)

                Moué, je parle des marques "magasin", pas des marques "1" qui vendent des couches en plastique. Bref, je parle de choix pertinent quand t'as 6 gamins.

                à des couches faites en chanvre bio, sans aucun produit chimique/toxique/blabla, fabriquées en France, etc...

                Oui, il y a des arguments autres qu'économiques.

                Je ne suis pas sûr que les couches lavables influent tant que ça sur la durée de vie de la machine...

                Imagine que au lieu de faire 4 lessives par semaines, tu dois en faire 1 de plus en moyenne (sans parler des cycles de rincage) : ben tu diminues de 20% la durée de vie de ta machine. Sur 6 gamins, t'as dû acheter une machine neuve.

                Ca me rappelle ceux qui veulent te démontrer que le train ca coûte plus cher que la voiture pour faire leur trajet Paris/Rennes, forcement, ils comptent que le prix du carburant et du péage.

                L'a po compris. Je n'achète pas d'accessoire complémentaire...

                Tu ne met aucun voile ou truc dans le genre ?

                Pour 1 gamin, les calculs "pessimistes" résultent en un coût à peu près équivalent

                Là tu as fais le calcul pour 6 gamins. La division par 6 montrent, en toute évidence, le contraire.

                Lis les commentaires sur le net : pour la plupart, les couches finissent par s'user, devenir moins absorbantes, les élastiques qui se relâchent, bref, aucune ne prétend pouvoir réutiliser le même kit pour 6 enfants : certaines changent même de kit à chaque gamin, d'autres tous les 2 gamins, etc.

                Je n'ai pas de retour d'expérience personnel

                Je crois que c'est un peu ton problème : tu es convaincu, et tu ne bases ton raisonnement que sur ton expérience. Le problème, c'est que dans la vraie vie les gens rencontrent des problèmes qui fait que le coût "idéal" est très rarement atteint :
                - certaines crèches et quasiment toutes les haltes garderies refusent les couches lavables.
                - les couches s'usent et ne sont plus aussi absorbantes : certaines sont obligés de mettre des couches jetables la nuit.

                Dans la vraie vie, ceux qui vont le choix du lavable font souvent du "mix", bref, elles utilisent aussi un peu de couches jetables : nuit, halte garderie.

                Enfin bon, on verra au bout de 3 gamins si tu n'as jamais changé de kit et jamais rencontré une situation où tu dois utiliser des jetables, décrédibilisant tout argument économique envers les couches lavables.

      • [^] # Re: Mauvaise foi?

        Posté par . Évalué à 7.

        vous faites quoi de vos couches lavables quand vous n'êtes pas chez vous (amis, bars, aéroport...), vous transportez le tout?

        faut pas être bête non plus... rien n'empêche d'utiliser dans ces cas-là des jetables... ce n'est pas parce que j'ai des serviettes de table jetables chez moi que je les emporte avec moi quand je vais en vacances ou au restaurant !

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: Mauvaise foi?

          Posté par . Évalué à 2.

          que j'ai des serviettes de table jetables

          il fallait bien entendu lire : que j'ai des serviettes de table lavables

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: Mauvaise foi?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Les couches jetables qui puent, franchement je vois pas.

        Ca me rassure, j'avais l'impression d'être un extra-terrestre en n'ayant pas d'odeurs pour les couches jetables (même pour le caca, des fois je me fais avoir à ne pas réussir à le sentir, à douter, alors que ça doit bien faire deux heures que c'est la).

        Peut-être une histoire d'habitude : avec le temps, j'ai l'impression d'y être beaucoup moins sensible.

        Je me demande parfois si les exclamations qu'on peut entendre parfois (« oh ça sent le bébé ici ») ce n'est pas lié aux couches jetables... Odeur à laquelle on s'habitue, en tant que parents...

        vous faites quoi de vos couches lavables quand vous n'êtes pas chez vous (amis, bars, aéroport...), vous transportez le tout?

        Oui, on a un sac étanche pour les couches sales, qu'on vide dans le lave-linge une fois arrivés à la maison. La place utilisée dans le sac à langer reste simplement la même entre le départ et le retour.
        Comme je l'ai indiqué, ici les jetables ont un avantage indéniable, la place utilisée étant bien plus limitée.

        https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

      • [^] # Re: Mauvaise foi?

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        De même pour l'écologie, ça dépend de tellement de paramètres, que suivant le test c'est l'un ou l'autre qui est gagnant

        Là par contre, je suis désolé mais je n'arrive pas à concevoir qu'une étude qui donnerait les couches jetables "gagnantes" prenne bien tous les paramètres en compte (l'énergie grise, notamment, est souvent partiellement ou entièrement oubliée).

        Après, si on peut me pointer une telle étude, je serais grandement intéressé.

        https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

      • [^] # Re: Mauvaise foi?

        Posté par . Évalué à 1.

        Ca me rassure, j'avais l'impression d'être un extra-terrestre en n'ayant pas d'odeurs pour les couches jetables

        J'avais commencé avec des tailles 1 pampers, cela sentait une odeur piquante très désagréable, que je n'ai pas retrouver avec les autres marques.

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Mauvaise foi?

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          Heureux de voir que je n'affabulais pas, les Pampers sont donc bien olfactivement horribles...

          https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

    • [^] # Re: Mauvaise foi?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      hum, plutôt du même avis :-)

      Les couches jetables de mon petit, je les achètent directement dans un magasin d'usine de la papeterie locale. De mémoire c'est du genre 24€ les 3x48 couches (en T4), on est donc à moins de 0.17€ / couche.

      Mauvaise odeur qui pique et qui sent les produits chimiques ? heu, comment dire : jamais. Ha oui, et si le petit sent les produits chimiques et que ça pique je me poserait des questions avant d'accuser les couches.

      Ca fuit ? ben franchement en 2 ans le nombre de fuites peut se compter sur les doigts de la main. Et en général il y a deux causes principales : couche mal mise et couche gardée trop longtemps (archi pleine quoi)
      Mais c'est étrange, cet argument qui revient très souvent sur les fuites. Dites, ceux qui passent de lavable à jetable, vous êtes sur de bien mettre les couches ?

      Dans tous les cas, ça donne surtout l'impression (je parle du journal) de quelqu'un qui a été "obligé" de passer aux couches jetables et qui finalement cherche les défaut volontairement. Un peu comme la méthode Coué en quelque sorte...

      • [^] # Re: Mauvaise foi?

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        si le petit sent les produits chimiques et que ça pique je me poserait des questions avant d'accuser les couches

        C'est pas le petit, c'est sûr. Cette odeur m'a agressé les narines quand j'ai ouvert la première de ces couches, avant même de la mettre au bébé.
        (petite précision qui peut être utile, je suis très sensible du nez, je supporte par exemple très mal la fumée de cigarette même à plusieurs mètres de moi - d'ailleurs en quittant mon boulot je sortais de l'immeuble en apnée pour ne pas trop tousser).

        Mais c'est étrange, cet argument qui revient très souvent sur les fuites. Dites, ceux qui passent de lavable à jetable, vous êtes sur de bien mettre les couches ?

        A priori oui. Surtout qu'on nous dit toujours que c'est plus facile à mettre... Ou alors les lavables sont plus faciles à mettre ? :-P
        En réalité, peut-être qu'on ne sait pas mettre les couches jetables... mais on ne va pas non plus lui couper la circulation sanguine, quand même ! Déjà que j'ai l'impression de trop serrer...
        (petite précision qui peut être utile, je ne parle ici pas d'une légère fuite du genre "la couche n'était pas assez serrée et ça a coulé", mais par exemple d'un caca explosif qui est monté jusqu'aux aisselles...)

        quelqu'un qui a été "obligé" de passer aux couches jetables et qui finalement cherche les défaut volontairement

        Non non, j'avais vraiment envie de tester, sans a-priori, et j'ai écrit ce journal car les points que j'aborde m'ont réellement marqué. Après (et c'est bien le but des journaux), j'attends bien sûr des réactions, qu'elles soient positives ou négatives ! (sinon, j'aurais posté sur mon blog quasi non lu, ou alors par des gens qui n'iraient que dans mon sens...

        https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

        • [^] # Re: Mauvaise foi?

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          En réalité, peut-être qu'on ne sait pas mettre les couches jetables... mais on ne va pas non plus lui couper la circulation sanguine, quand même ! Déjà que j'ai l'impression de trop serrer...

          En réalité ce n'est pas le fait que la couche soit lavable ou non qui fait qu'elle déborde : il faut juste trouver la bonne combinaison entre la morphologie de ton gamin et la couche. T'essai 2 ou 3 marques, tu finis par en trouver qui conviennent : carrouf, leclerc, super U, etc.

          Alors qu'avec les couches lavable, si par malheur ce n'est pas adapté à la morphologie de ton gamin (non les couches lavables ne sont pas miraculeusement adaptée à la morphologie de tous les gamins), ben tu l'as dans le c...

        • [^] # Re: Mauvaise foi?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          petite précision qui peut être utile, je ne parle ici pas d'une légère fuite du genre "la couche n'était pas assez serrée et ça a coulé", mais par exemple d'un caca explosif qui est monté jusqu'aux aisselles...

          C'est peut-être l'alimentation qui est en question :-)

          • [^] # Re: Mauvaise foi?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Il n'y a pas d'anormalité à ça. C'est un fait, pas un problème :-)

            Je ne remettrai pas en cause le lait maternel.

            https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

    • [^] # Re: Mauvaise foi?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      En regardant chez leclerc

      Désolé, chez nous ce n'était que Franprix (Pairs intra-muros, tout ça...), avec un choix très limité : soit Pampers soit Leader Price. J'imagine que ça joue aussi sur la chose...

      Cela dit je crois avoir calculé avec des couches à 20cts, et je crois que j'en arrivais à un prix total égal ou inférieur pour les lavables.

      https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

    • [^] # Re: Mauvaise foi?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Bon, je m'étais forcé à ne pas répondre dans le journal d'avant. Mais là, j'y vais.

      Concernant les prix

      62 pampers de base T2, 20.87 euros
      68 huggies , 21.45 euros.

      Tout ça dans un grand géant casino. On est sur les 0,30 centimes la couche.

      Désolé si j'ai pas envie de mettre du 'noname' sur les fesses de ma fille. Quand je vois les cochonneries qu'il y a dans la bouffe marque leclerc/casino, je vois pas pourquoi ils traiteraient mieux leur couches.

      Nous (ma chérie et moi), on utilise des couches lavables depuis 10 mois, les couches lavables du petit neveu qui a 3 ans (et qui n'en a donc plus besoin) et qui seront réutilisé pour la petite soeur / petit frère du neveu quand il arrivera puis par la petite soeur / petit frère de ma fille.

      On va dire que c'est un investissement familial, qui est donc oui vraiment rentable, sans commune mesure (si vous voulez je vous ferrais le calcul). Allez je vous le fais. 4 bébés, 2 ans de couches pour chaque à 3 couches par jour en moyenne (je fais tout pour que les jetables soient pas cher, 3 couches de moyenne par jour c'est juste une hérésie). ça fait 8760 couches. a 0,18 euros ca fait 1576 euros. A 0,31 euros la couche ça fait 2715 euros.

      Allez, comptons qu'il faille 30 couches jetables (on jette les couches trop usées), on est à 900 euros ( à 30 euros la couche ce qui est relativement cher pour une couche jetable). CQFD

      Pour le caca, alors oui faut aller jeter le caca de la couche dans les toilettes. Mais on le fait aussi les rare fois où on lui met des couches jetables. Donc pas de différence notable la dessus.

      Les odeurs. Oui les pampers pleine puent. Et oui le pipi de bébé ça pue. Et le caca aussi. Et oui, les odeurs de caca traversent plus facilement une couche jetable parce qu'elle est beaucoup plus fine (mais du coup on sait plus facilement qu'il faut changer).

      Pour la grosseur. Oui les couches lavables font un gros cul à bébé. Mais d'un autre coté elles sont colorés avec des dessins rigolos ou autre. chacun son idée de la mode.

      Les fuites. On en a eu avec des jetables et avec des lavables, un peu plus souvent avec des lavables..

      La place. Oui 20 ou 25 couches lavable prennent moins d'un place qu'un carton Jumbo 175 couches. (et à mon avis en mode exclusif jetable, histoire de faire des économies, vaut mieux acheter le carton 175 pampers)

      Les machines. On lave les couches avec notre linge, j'ai encore jamais vu de tâche de caca sur mes tee shirt starwars ou threadless. Donc tout va bien.

      Après on peut préférer les jetables "c'est plus facile" ou les lavables "c'est plus rentable si on a suffisamment de gamin, c'est plus écolo". Chacun fait ce qu'il veut. Mais faut pas dire de conneries pour essayer de faire valoir son avis.

  • # Parallèle avec

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Un journal sur les rasoirs

    Problèmes similaires : y a des solutions moins chères - plus pratiques - plus économiques...
    Impossible de trouver ça dans le centre commercial du coin.

    • [^] # Re: Parallèle avec

      Posté par . Évalué à 7.

      la prochaine fois on pourra parler des différents contraceptifs tant qu'on y est ? (capotes, pilules, stérilet, recompilation de kernel)

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: Parallèle avec

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        sans oublier les toilettes sèches et le purin d'orties

        • [^] # Re: Parallèle avec

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Les toilettes sèches c'est intéressant ; lorsque je dois en utiliser (chez certains amis par exemple) ça ne me dérange pas vraiment (sauf en collectivités, où c'est aussi crade que des toilettes classiques)... Par contre il faut pouvoir faire beaucoup de compost et se procurer de la sciure, il faut aussi s'en occuper (vider le bac etc).

          https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

        • [^] # Re: Parallèle avec

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ah le purin d'orties !
          Je suis un dangereux révolutionnaire , je continue à le fabriquer (hum, c'est pas vraiment compliqué) moi-même.

          Alors la recette est déposée ou pas , finalement ?

          If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

      • [^] # Re: Parallèle avec

        Posté par . Évalué à 2.

        On a aussi le thème "serviette hygiénique - tampon - coupe menstruelle (mooncup)"

        • [^] # Re: Parallèle avec

          Posté par . Évalué à 4.

          Et même rien que les mouchoirs en papier versus mouchoirs en tissu (ie lavables). Certains sont d'ailleurs assez grands pour servir de couche de fortune pour bébé.

          En plus c'est plus familiale comme troll que les serviettes hygiéniques, un sujet qui ne manquerait pas de choquer certains de part son caractère sexuel. Sur les mouchoirs en papier tout le monde peut participer de 7 à 77 ans ! Ha zut il y a aussi une connotation sexuelle.

          ==> []

        • [^] # Re: Parallèle avec

          Posté par . Évalué à 1.

          Ne pas oublier les tampons en cheveux de chef indien cherokee, sont redoutables ceux la.

          If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

    • [^] # Re: Parallèle avec

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Un journal sur les rasoirs

      Un journal sur les rasoirs serait moins barbant qu'un journal chiant sur les couches-culottes ?

      Bon, sérieusement, je propose de pousser la discussion plus loin : pourquoi ne pas utiliser du papier hygiénique lavable ? Ça ferait beaucoup de bien à l’environnement car ça concerne tout le monde !

      • [^] # Re: Parallèle avec

        Posté par . Évalué à 2.

        Bon, sérieusement, je propose de pousser la discussion plus loin : pourquoi ne pas utiliser du papier hygiénique lavable ?

        De l'eau?

        • [^] # Re: Parallèle avec

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          La main n'est pas un rabot à merde !

          https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

        • [^] # Re: Parallèle avec

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Je trouve dingue que les toilettes japonaises (celles avec le jet d'eau) coupe minimum 600 euros juste pour l'abattant (pas le siège complet).

          • [^] # Re: Parallèle avec

            Posté par . Évalué à 2.

            ah non! 495€ sans réduc, après y'a toujours moyen d'avoir entre 10 et 15%, voir attendre les bonne période pour avoir du 25%

            Mais c'est clair que c'est cher, (et en plus faut prévoir l'alimentation électrique)

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: Parallèle avec

            Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 03/01/12 à 21:30.

            Des chiottes à la turc, avec un tuyau d'eau manuel pour te rincer le popotin. C'est moins cher et tout un tas de pays les utilisent.

            C'est dispo ici

            Et je m'étais fais chier à chercher les tarifs EDF, la conso des machines de chez Darty, le prix moyen de l'eau en France …
            Bref c'est pas des nombres dans le vent (et les calculs sont plutôt pessimistes, surtout sur la quantité d'eau utilisée et sur le programme utilisé (toujours 90°)).

            • [^] # Re: Parallèle avec

              Posté par . Évalué à 4.

              Chiottes belges, pas turcs, les turcs ont pas invente le concept.
              Ils ont juste pense a rajouter le trou.

              If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

  • # mouais

    Posté par . Évalué à 3.

    Les couches ont des prix très variables selon la quantité. Des couches, tu les achètes par 100 pour arrivé à 20cts.

    Je détestes effectivement les Pampers pour l'odeur piquante (du chlore issue de la décomposition de l'urine ?). Mais ce n'est pas le cas des autres marques.

    Et pour les fuites, cela dépend des quantités, de l'adéquation taille de couche/poids du bébé, et qu'elle soit correctement mise...

    "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: mouais

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Les couches ont des prix très variables selon la quantité. Des couches, tu les achètes par 100 pour arrivé à 20cts.

      D'accord... Et en effet, chez Franprix à Paris intra-muros tu ne trouves pas de paquet de 100...

      Je détestes effectivement les Pampers pour l'odeur piquante (du chlore issue de la décomposition de l'urine ?).

      Ah oui, c'est donc bien les Pampers le problème... Parce que cette odeur nous semblait bien beaucoup beaucoup moins prononcée avec les Carrefour et les Leclerc "marque repère" maintenant (achetées 14 EUR les 70 couches d'ailleurs, prix que ma femme vient de me rappeler).

      D'ailleurs (en dehors de cette dégoûtante histoire d'odeur piquante) on voit quand même des différences entre les marques de jetables (scratch moins efficace sur les Leclerc que sur les Pampers, couche qui gonfle plus, etc)

      Pour les fuites, j'ai l'impression que les couches jetables ont moins de contenance que les couches lavables (surtout lorsque ce n'est pas liquide), et les fuites qu'on rencontre sont peut-être liées à ça...

      https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

      • [^] # Re: mouais

        Posté par . Évalué à 2.

        Dans les jetables, j'ai noté 3 types de couches : les marques (huggies, et autre) qui sont bien même chère (sauf l'odeur), les marques distributeurs qui se ressemblent tellement qu'elles doivent sortir de la même usine (carrefour, intermarché, auchan,...) : elles gonflent plus, c'est la seul chose que j'ai remarqué. Ensuite, il y a les 1er prix en plastique avec très peu de matières absorbantes : pas top du tout.

        D'ailleurs, tu remarques que 14/70= 0.2€.

        "La première sécurité est la liberté"

  • # Et les couches maison ?

    Posté par . Évalué à 3.

    J'ai pas encore d'enfants, mais c'est prévu. Et outre les prénoms, on a aussi réfléchi au couche et à la possibilité d'utiliser des lavables, vu que je suis un dangereux bobo écologiste. Et ma chérie voulait sortir la machine à coudre et faire ça elle-même. Est-ce que c'est : possible / facile / faisable / pratique / économique ? Ou est-ce qu'il vaut quand même mieux les acheter toutes faites ?

    • [^] # Re: Et les couches maison ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Le plus compliqué c'est de trouver le bon tissu. Si tu regardes dans le troll précédent, une personne parlait de sa belle famille chinoise qui utilisaient des langes fait de vieux tissu.

      A mon avis plusieurs couches de 100% coton, cela doit être agréable pour le bébé et absorbant.

      "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Et les couches maison ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Réponse de ma femme : c'est possible, on trouve des patrons gratuits sur Internet, mais il faut trouver le bon tissu et ça c'est vraiment très chaud ; le commander sur Internet ce n'est pas dit que ça revient moins cher, en plus il faut se prendre la tête et faire plusieurs essais pour avoir quelque chose qui tient la route...

      En gros, si le problème n'est que financier, cela ne sert peut-être à rien. S'il s'agit d'un défi personnel, qu'elle fonce !

      https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

    • [^] # Re: Et les couches maison ?

      Posté par . Évalué à 7.

      vu que je suis un dangereux bobo écologiste.
      Et ma chérie voulait sortir la machine à coudre et faire ça elle-même.

      Les vrais bobos écolos cultivent eux-même le chanvre, et élèvent eux-même les moutons et les vers à soie !

      • [^] # Re: Et les couches maison ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Les vrais bobos écolos cultivent eux-même le chanvre

        Uniquement pour faire du fil ou de la toile, c'est ça ?

        Je suis déjà sorti !

        If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

  • # Une bonne solution

    Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 02/01/12 à 15:20.

    Pour la nuit je ne mets plus de couche aux enfants. J'ai déposé une couche de litière pour rongeur sur 15 cm au fond du lit. Ça absorbe très bien et c'est naturel. Le bébé adore, la preuve il en mange ! Il suffit de changer lorsque c'est trop sale. Grâce à mon astucieux système de hamster témoin qui se trouve en permanence avec le bébé, on sait quand il faut changer la litière : quand le hamster témoin arrête de tourner dans sa roue c'est que le lit du petit est trop sale. La roue du hamster est également un excellent jouet pour l'enfant lorsque le hamster ne s'en sert pas.

    On me dira que je ne prends pas en compte les coûts de possession des hamsters (il vaut mieux en avoir de rechanges, des fois bébé l'écrase ou le jette par la fenêtre) mais je répondrais que c'est n'est pas une histoire d'argent de changer les enfants. Leur confort et leur bien-être passent avant tout.

    • [^] # Re: Une bonne solution

      Posté par (page perso) . Évalué à -3.

      J'hésite entre me poiler et te traiter d'homme de mauvais goût.
      Je suis trop crevé pour me décider. Alors je fais rien.

      https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

  • # De l'impact environnemental

    Posté par . Évalué à 7.

    Vu que certains ici, de par leur expérience personnelle pensent détenir la vérité universelle, je voudrais rappeler que la seule étude concernant l'impact environnemental des couches lavables versus couches jetables à conclu que c'etait proche. De plus pour bien laver les couches, il faut les laver a 60°C minimum sinon il reste encore de la merde.

    http://www.quechoisir.org/sante-bien-etre/hygiene-beaute/decryptage-couches-pour-bebes-le-retour-des-lavables

    • [^] # Re: De l'impact environnemental

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      je voudrais rappeler que la seule étude concernant l'impact environnemental des couches lavables versus couches jetables à conclu que c'etait proche

      Chut, il ne faudrait pas casser leur idées "écolos", ils déprimeraient de savoir qu'ils ne sont pas mieux que les autres.

      • [^] # Re: De l'impact environnemental

        Posté par . Évalué à 1.

        Putain, dans le genre reulou, t'y va pas qu'à moitié.

        T'as relu le dernier paragraphe de son journal ? Les « anti » vous êtes super agressifs, alors qu'il ne fait que parler d'une alternative intéressante à ce qu'une très grande majorité de gens font. J'ai l'impression que tu rejettes des frustrations venues de je ne sais où.

        • [^] # Re: De l'impact environnemental

          Posté par . Évalué à 8. Dernière modification le 02/01/12 à 18:05.

          Les « anti » vous êtes super agressifs.

          J'ai l'impression que les « anti » (anti-lavable) sont surtout agacés que l'on essaye de les culpabiliser en essayant de leur faire comprendre qu'il ne respectent pas leur planète ou qu'ils ont les mains percées parce qu'ils utilisent des couches jetables.

          J'aurais tendance à dire que d'un point de vue écologique le bilan est mitigé, d'un point de vue strictement personnel ça permet peut-être d'économiser quelques dizaines d'euro par gamin (au prix d'une certaine application à bien gérer les cycles de lessives du ménage). Les paramètres qui rentrent en compte pour le calcul sont très nombreux. Par exemple le prix de l'eau peut varier beaucoup d'une région à l'autre, le prix des couches moins. Et ces couches jetables, où sont-elles fabriquées ? Alors essayer d'estimer au centime près le coût total par couche en euro et en tonnes de CO2 produites par an, entre couche lavable et couche jetables... Comment dire ? Forcément, certains finissent par déraper.

        • [^] # Re: De l'impact environnemental

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          J'ai l'impression que tu rejettes des frustrations venues de je ne sais où.

          J'ai l'impression d'avoir affaire à du prosélytisme religieux : on a que faire de la vérité, le tout est de "vendre" sa religion à des gens qui n'ont rien demandé, avec des arguments les plus délirants possibles (bon, ben comme les religions donc). Je n'ai pas été le seul à dire que les "arguments" sont du n'importe quoi. Lit le journal (et les commentaires) : ils disent en traduction "les utilisateurs de couches jetables sont des gens stupides, pas écolos, pas économes", la morale c'est gonflant (j'ai le mêmes parfois à ma porte pour me vendre leur religion, même si ça se fait de plus en plus rare).

          Ca me fait penser à ce que j'ai aussi entendu avant d'avoir un gosse (oui, j'ai longtemps vécu en couple sans aucunement avoir envie d'enfant, ça nouas allait très bien) : "bon, alors, pour toi, c'est pour quand?" (comprendre : nous en en chie, nos nuits sont merdiques, on n'a plus de temps de faire la fête comme vous, vient nous rejoindre dans notre merde de vie qu'on soit moins seuls), la c'est pareil : à lire les adorateurs des couches lavables, c'est tout sauf vendeur vu toutes les contraintes quand on creuse un peu (côté marketing : zéro pointé), mais "c'est génial, rejoignez-nous".

          Bref, qu'on arrête peut-être un peu d'essayer de nous refourguer un "produit" à coup de publicité mensongère. J'en ai rien à faire que des gens s’embêtent avec les couches lavables, mais qu'ils ne viennent pas dire que c'est plus mieux bien (écolo / économique / que sais-je), ce n'est pas prouvé, au contraire (en gros : ex-aequo en moyenne, ça dépend de 36 paramètres de vie).


          Tu peux prendre ça comme des frustrations si ça te plait, mais tu peux aussi relire les commentaires pour te demander comment ça se fait que les mêmes mensonges continuent d'être débités mêmes si c'est contredit factuellement.

          • [^] # Re: De l'impact environnemental

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Bref, qu'on arrête peut-être un peu d'essayer de nous refourguer un "produit" à coup de publicité mensongère.

            Mais "on" n'essaie de te refourguer rien du tout ! Il y a eu une discussion sur le sujet, j'ai exprimé à ce moment-là mon expérience avec le produit concerné, car le journal en question évoquait des "problèmes" que je n'avais pour ma part pas rencontré. Ensuite, ayant essayé le produit "concurrent", je partage mon expérience qui, bien que subjective, offre un comparatif "dans la vie réelle" des deux produits.

            Chacun est libre d'utiliser ce qu'il veut, c'est ce que j'écris depuis le début ! Par contre avec ton discours on a l'impression que tu mènes une guerre sainte contre un produit qui ne te semble pas bien, sans réel argument à l'appui. Tu indiques que les arguments pour ce produit (que tu évoques sous le nom de "mensonges") sont contredits factuellement, mais désolé, je ne vois rien de factuel qui permette de contredire ces arguments. De mon côté je cite livres et études publiques, et je serais heureux, justement, de voir des arguments factuels permettant de mettre en balance ces informations que j'avance...

            https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

          • [^] # Re: De l'impact environnemental

            Posté par . Évalué à 7.

            J'ai l'impression d'avoir affaire à du prosélytisme religieux : on a que faire de la vérité, le tout est de "vendre" sa religion à des gens qui n'ont rien demandé, avec des arguments les plus délirants possibles (bon, ben comme les religions donc). Je n'ai pas été le seul à dire que les "arguments" sont du n'importe quoi.

            T'en as pas marre parfois d'être le mec qui a raison contre les autres ? D'être le seul à savoir ce qui est bien pour tous ? De devoir venir sur le moindre topic en étant obligé de traiter les gens d'abrutis parce qu'ils ne font pas comme toi ? Non parce que c'est quand même une habitude chez toi d'arriver partout avec tes gros sabots au milieu d'une discussion pour dire "vos arguments sont nuls, j'ai raison, un point c'est tout".

            Autant je veux bien qu'on aime pas se faire forcer la main pour quoi que ce soit, autant là je vois pas où est-ce qu'un adepte des couches jetables cherche à imposer quoique ce soit. Toi par contre...

    • [^] # Re: De l'impact environnemental

      Posté par (page perso) . Évalué à 0. Dernière modification le 02/01/12 à 21:45.

      Merci pour le rappel de cette étude, bien que Que Choisir ne la référence pas directement j'ai pu la retrouver grâce aux infos sur la page que tu cites. L'étude complète est donc disponible à l'adresse suivante :
      http://www.couche-bebe.org/environnement/couches-lavables-jetables.html

      Il faut noter que cette étude ne se concentre pas sur un seul type d'usage mais sur la moyenne des usages en Grande-Bretagne. Un foyer bien précis peut donc se situer au-delà ou en-deça du résultat obtenu par l'étude. Du coup, je me suis amusé à relire l'étude et comparer leurs données avec ce que nous vivons dans notre foyer.

      Ci-dessous le détail des points importants que j'ai relevés, cela correspond bien sûr à nous et notre bébé, chaque foyer aura des éléments différents. Je me permets de détailler la majorité des points notables afin d'expliquer en quoi nous sommes en dessous des estimations de cette étude.

      • selon cette étude, les couches jetables sont changées en moyenne 4,16 fois par jour (p42), les couches lavables en moyenne 6,1 fois par jour (p60)
        • pour les lavables ça colle avec nos habitudes, par contre en jetables on est plutôt à 5 à 6 par jour (notre impact écologique en jetables serait donc supérieur aux résultats de l'étude)
      • la fabrication des couches jetables se fait en Europe (transport estimé à 1000 km de route + 1000 km de mer) (p42)
        • ok pourquoi pas, gaffe à la délocalisation par contre - ce n'est pas facile de trouver où sont fabriquées les couches selon les marques
      • les données pour l'utilisation des couches lavables proviennent d'un échantillon de (seulement) 183 parents (uniquement) anglais et datent de 2004 (p52)
        • les habitudes sont différentes selon les pays et les produits ont évolué depuis lors
      • un certain nombre d'accessoires et produits sont comptés (chasse d'eau pour les selles, trois par jour ; adoucissant pour 49% des utilisateurs...) (pp54,62)
        • le fabricant des "nôtres" déconseille les adoucissants et nous utilisons très peu la chasse d'eau (une ou deux fois par semaine), les selles étant peu fréquentes en raison de l'allaitement maternel exclusif
      • l'étude compte 32% de lavages à 90°C, 34% de lavages à 60°C, 17% de lavages à 40°C, dont 80% de lavages où les couches sont seules dans la machine (p55)
        • de notre côté on lave à 40°C ou à 60°C, et on ne fait jamais de lessive exclusivement pour les couches
      • l'étude prend en compte les productions électriques en Grande-Bretagne (p55)
        • nous utilisons de l'électricité française, alors bien sûr le nucléaire c'est pas bien, par contre la pollution est différente (je ne saurais pas donner une préférence entre les centrales à charbon, les centrales à gaz, les centrales nucléaires)
      • l'étude se base uniquement sur les couches en coton - pour faire pousser du coton on a besoin de beaucoup d'eau, de pesticides, fertilisant, etc - de plus, pour cette étude le coton est estimé en provenance des États-Unis (pp57,58)
        • nous avons acheté uniquement des couches en chanvre, qui est bien plus facile à faire pousser - ce chanvre est produit en France
      • l'hypothèse de fabrication des couches lavables prend en compte leur blanchiment (p58)
        • les couches que nous avons achetées ne sont pas blanchies
      • l'étude compte plus de 100g de lessive pour une machine de 3 kg (p59)
        • nous en utilisons environ 20g (réduction de la dose sur conseil du fabricant des couches)
      • l'étude prend en compte un trempage des couches pour les nettoyer, dans un produit spécifique (p61)
        • le fabricant de "nos" couches nous a bien précisé qu'il ne faut pas les tremper, et surtout pas dans un quelconque produit, nous ne faisons donc rien de tel
      • l'étude se base sur la consommation des machines de 1997 (durée de vie moyenne de 11,7 ans) (p61)
        • la nôtre est bien plus récente et consomme moins
      • l'étude compte 19% de séchages en machines (p62)
        • le fabricant des couches a clairement déconseillé de sécher les couches en machine au risque de les endommager, de toute façon nous n'avons pas de sèche-linge électrique
      • l'étude compte 9,5% d'utilisateurs de fers à repasser pour les couches (p63)
        • nous ne repassons pas les couches

      Dans le chapitre analysant les données réunies, l'étude indique que, dans le cas des couches lavables, les postes les plus impactants sont la production de lessive, la génération d'électricité pour le lavage ainsi que la consommation d'eau pour la production du coton pour la fabrication des couches (p89).

      En conclusion, l'étude précise : « reusable users should focus on reducing energy consumed in washing and drying. » (p121). Ça tombe bien, car nous utilisons 5 fois moins de lessive que l'estimation de l'étude (pour grosso modo le même nombre de cycles par semaine, un lavage tous les deux jours) et nous n'utilisons pas de sèche-linge électrique. De plus, nous utilisons des couches en chanvres et non en coton.

      En conclusion : attendu que cette étude estime que l'impact sur l'environnement est équivalent entre les lavables et les jetables, attendu que les estimations de l'étude prennent en compte des éléments qui ne nous concernent pas (car inutilisés par nous ou utilisation d'alternatives moins polluantes), attendu que les quantités de produit (notamment lessive) sont pour nous inférieures aux chiffres de l'étude, il semble logique que l'impact sur l'environnement dans notre cas est inférieur à l'impact avec des couches jetables.

      Encore une fois, ce n'est pas cet aspect qui me motive à utiliser des couches lavables, mais ça me rassure de voir des données précises, de constater que les chiffres dans mon cas sont inférieurs à l'étude en question et de pouvoir dire, avec données à l'appui, qu'en effet je pollue moins avec des lavables qu'avec des jetables. Ce qui ne retire en rien les avantages qui m'intéressent en premier, les aspects pratiques, les odeurs, les fuites, et plein d'autres choses passionnantes... des aspects assez subjectifs en fait ; comme je l'ai dit depuis le début, chacun ses choix. Mais maintenant, j'ai en plus des informations tangibles à opposer à ceux qui n'attaquent que le côté "écolo" en le niant et en éludant mes arguments principaux.

      https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

      • [^] # Re: De l'impact environnemental

        Posté par . Évalué à 3.

        Tu as intégré la consommation électrique induite par ton troll dans ton calcul ? On pourrait dire à vue de nez 100 lecteurs, qui passent 20min à tout lire, avec un ordinateur consommant 15W, cela nous fait du 500Wh, soit une semaine de lessive !

        PS : sur un site où les visiteurs sont en très grande majorité originaire d'un pays où le chauffage électrique est courant et en période hivernale, il y a une faille dans le raisonnement ci-dessus. Saurez-vous la trouver ?

      • [^] # Re: De l'impact environnemental

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        pour les lavables ça colle avec nos habitudes, par contre en jetables on est plutôt à 5 à 6 par jour

        Le problème, c'est que cette moyenne va diminuer parcque ton gamin va grandir. Pour les lavable tu vas me dire : c'est pareil ! Ben non, parcque les lavables deviennent de moins en moins absorbante.

        le fabricant des "nôtres" déconseille les adoucissants et nous utilisons très peu la chasse d'eau (une ou deux fois par semaine), les selles étant peu fréquentes en raison de l'allaitement maternel exclusif

        Si je puis me permettre, c'est une énorme connerie. J'ai eu 3 gamins, tous allétés en mode "exclusif" les premiers mois, et autant dire qu'il y a autant de chiées différentes qu'il y a de gamins. Le 2ème c'était 2 ou 3 fois par semaine, la dernière c'était plutôt 5 fois par jour.

        notre côté on lave à 40°C ou à 60°C

        Un coup à 90°C, question hygiène microbienne ca serait pas du luxe, ca reste de la merde hein :)

        et on ne fait jamais de lessive exclusivement pour les couches

        Ce qui ne change strictement rien à la quantité à laver. Que tu fasses 3 lessives mix ligne/couches ou 1 seule de couches et 2 de linge, le résultat est identique.

        la nôtre est bien plus récente et consomme moins

        Sauf qu'elles sont maintenant conçu "by design" pour tomber en panne beaucoup plus souvent qu'avant pour que tu la changes plus souvent.

        • [^] # Re: De l'impact environnemental

          Posté par . Évalué à 2.

          Si je puis me permettre, c'est une énorme connerie. J'ai eu 3 gamins, tous allétés en mode "exclusif" les premiers mois, et autant dire qu'il y a autant de chiées différentes qu'il y a de gamins. Le 2ème c'était 2 ou 3 fois par semaine, la dernière c'était plutôt 5 fois par jour.

          Laisse lui donc la surprise du second, là où tu crois tout savoir sur le sujet et que tu découvres que le sujet change complètement à chaque naissance ... remisant ton expérience précédente au placard ... Ça et le fait qu'au fond, le premier arrive a nous survivre, vu comment on s'occupe moins du second ... qui ne s'en porte que mieux ... Mais ça faut le vivre ;)

          • [^] # Re: De l'impact environnemental

            Posté par (page perso) . Évalué à -5.

            Si tu es sur LinuxFr, j'imagine que tu es pro-logiciel libre, certainement en raison de l'aspect "ouvert", de la libre circulation des informations peut-être, etc... Étonnant, dans ce contexte, que tu conseille la rétention d'informations.

            https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

            • [^] # Re: De l'impact environnemental

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Hum... Es-tu prêt à entendre quelque chose de contraire à tes idées pré-conçues? Vu toutes les conneries que tu sors sur les couches jetables, dont tu es sûr que c'est le mal absolu (mais sous un joli verni "je vous informe"), je ne crois pas...

              Ce n'est pas une question de rétention d'information (il le dit), il dit juste qu'il va te laisser tester par toi-même vu qu'il pense qu'il sera impossible de te convaincre.

              • [^] # Re: De l'impact environnemental

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Je n'ai pas d'idée pré-conçue. Les seules choses que j'ai dites sur les couches jetables sont liées à des constatations que j'ai faites dans la vraie vie. Je n'ai jamais indiqué que les couches jetables c'est le mal absolu.

                Si j'ai écrit ce journal c'est justement pour pouvoir profiter des avis et informations que d'autres personnes peuvent fournir. Si le ton trollesque ne te plaît pas, désolé mais au moins ça a le mérite de faire réagir (mon but dans la vie n'est pas non plus de te caresser dans le sens du poil). De ton côté tu me sembles assez agressif dans la quasi totalité de tes messages, pourtant je suis sûr que ton point de vue serait intéressant s'il ne consistait pas qu'à vouloir "descendre" les couches lavables...

                Maintenant, les attaques personnelles ne font pas avancer la discussion... je suis sûr que tu peux écrire des choses intéressantes, d'ailleurs tu l'as fait en réponse à Philippe Fremy, je vais de ce pas y réagir pour faire avancer la discussion. :-)

                https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

                • [^] # Re: De l'impact environnemental

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Je n'ai pas d'idée pré-conçue. Les seules choses que j'ai dites sur les couches jetables sont liées à des constatations que j'ai faites dans la vraie vie. Je n'ai jamais indiqué que les couches jetables c'est le mal absolu.

                  En fait j'ai compris. Tu n'es pas sûr de savoir quel type de couche utiliser, ou si tu fais bien d'utiliser des lavables, donc tu viens confronter tous tes arguments à la sagacité légendaire des trolleurs contributeurs de linuxfr.org.

                  Manque de bol c'est 0 - 0, match nul, balle au centre entre les équipes Papier & Tissue.

                  Tu n'as pas la réponse à la question que tu te posais. Ça te rend triste donc tu t'acharnes ?

        • [^] # Re: De l'impact environnemental

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Pour les lavable tu vas me dire : c'est pareil ! Ben non, parcque les lavables deviennent de moins en moins absorbante.

          La diminution des capacités absorbantes des couches lavables vient d'un mauvais entretien, notamment l'utilisation (à tort) d'adoucissants et de lessives trop grasses ainsi que le trempage. Pour la lessive, en général les fabricants ont des retours d'expérience de leurs clients leur permettant de conseiller telle ou telle marque... Les lessives bio sont généralement mieux de ce point de vue (non pas car les produits sont bio, mais de par leur composition différente), mais malheureusement plus chères. Le lessive "maison" est une solution également, permettant de maîtriser les ingrédients utilisés.

          les selles étant peu fréquentes en raison de l'allaitement maternel exclusif

          Si je puis me permettre, c'est une énorme connerie. J'ai eu 3 gamins, tous allétés en mode "exclusif" les premiers mois, et autant dire qu'il y a autant de chiées différentes qu'il y a de gamins

          Voilà une information intéressante ! Merci. Ma femme m'a indiqué qu'un enfant allaité fait moins de selles, c'est d'ailleurs ce que j'ai également lu et qu'on m'avait expliqué à la maternité.

          Dans la mesure où le lait maternel est censé contenir tout ce dont le bébé a besoin, ni plus ni moins, l'explication comme quoi le bébé élimine moins me semblait logique (et cela semble s'appliquer au mien).

          Cela dit, j'imagine sans mal que, chaque être étant différent, cela varie d'un bébé à l'autre...

          Un coup à 90°C, question hygiène microbienne ca serait pas du luxe, ca reste de la merde hein :)

          Pour une couche avec des selles, je le conçois. Pour une couche ne contenant que de l'urine, ça me semble un luxe inutile. Par ailleurs, les fabricants de couches lavables conseillent un lavage à 40°C ou 60°C (seul le cas des langes est évoqué pour un lavage à 90°C).
          http://becojojo.com/couches-lavables/entretien/
          http://www.grainedecouche.com/cms.php?id_cms=11
          http://www.lulu-nature.com/les-dangers-trempage-i-21.html
          http://www.lelaitdemaman.com/tag/couches-lavables/

          Ce qui ne change strictement rien à la quantité à laver. Que tu fasses 3 lessives mix ligne/couches ou 1 seule de couches et 2 de linge, le résultat est identique.

          Tu oublies un paramètre, c'est le chargement de la machine. Faire tourner une lessive avec uniquement des couches, c'est un peu du gâchis (deux jours de couches, c'est bien loin des 5kg que peuvent accueillir les machines). Il est préférable de charger la machine un peu plus en faisant des lessives mixtes. Une semaine de lessives de couches (donc 3 à 4 lessives) permet de laver nos sous-vêtements de la semaine, nos t-shirts, tous nos textiles non délicats. Si on faisait des lessives "couches exclusives", on devrait faire une lessive supplémentaire toutes les semaines.

          Sauf qu'elles sont maintenant conçu "by design" pour tomber en panne beaucoup plus souvent qu'avant pour que tu la changes plus souvent.

          Conspiration, théorie du complot, tout ça ?
          À ce sujet, j'ai une théorie alternative (i.e. les gens font moins attention à leurs affaires qu'avant, du coup elles sont plus vites usées - j'ai pour ma part des vêtements et des équipements électriques (média et ménager) datant de 10 ans ou plus), mais bon on ne va pas commencer une autre discussion dans ce journal :-)

          https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

          • [^] # Re: De l'impact environnemental

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Faire tourner une lessive avec uniquement des couches, c'est un peu du gâchis (deux jours de couches, c'est bien loin des 5kg que peuvent accueillir les machines).

            C'est bien ce que je pensais : le problème est là, tu n'as pas assez de couches pour te permettre d'attendre d'en avoir suffisament à laver et avoir une machine complète : donc tu n'as pas trop le choix de faire des lessives mix effectivement. Si tu suis les conseils médicaux, laver à 60 donc, tu consommes plus qu'un lavage à 40.

            Conspiration, théorie du complot, tout ça ?

            Ah non, suffit de bosser dans n'importe quel domaine où tu fabriques des produits finis à destination du grand public pour voir que c'est effectif, et qu'il n'y a rien de vraiment illégal : il faut penser renouvellement commercial, c'est vrai pour pleins de chose, de l'électro ménager à l'électronique en passant par les voitures. Tu ajoutes des points de faiblesse volontairement, tu mets des composants avec une durée de vie connue, etc.

            http://fr.wikipedia.org/wiki/Obsolescence_programm%C3%A9e

            • [^] # Re: De l'impact environnemental

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              d'en avoir suffisament à laver et avoir une machine complète

              La plus part des machines récentes possède un capteur que adapte la quantité d'eau en fonction du poids du linge. Ça remplace le programme demi-charge

              • [^] # Re: De l'impact environnemental

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Sauf que ce qui coûte le plus cher, c'est pas l'eau, c'est l'électricité nécessaire à faire tourner le tambour. C'est dérisoire l'économie d'eau apportée par ces capteurs en comparaison.

                • [^] # Re: De l'impact environnemental

                  Posté par . Évalué à 1.

                  J'ai fais les calculs dans un journal récent, et c'est pareil. Tu dépenses la même chose en électricité qu'en eau, et pour un programme c'est ridiculement faible. Sur une année ça fait pas énorme non plus.

                  • [^] # Re: De l'impact environnemental

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Cadeau : http://linuxfr.org/nodes/88584/comments/1299017

                    Et les calculs sont pessimistes (lavage à 90° en étant tout en bas de la catégorie A, catégorie dont même les machines les moins cher font partie).

                    Faire tourner une machine, ça ne coûte pas bien cher …

                    • [^] # Re: De l'impact environnemental

                      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                      Merci pour ce détail ! :-)

                      On est donc dans le bon ordre de grandeur quand on évoque 200 EUR par enfant pour le lavage des couches (3 à 4 machines sur 2 ans 1/2, on tourne aux alentours de 140 EUR avec tes chiffres).

                      https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

                      • [^] # Re: De l'impact environnemental

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        prix des couches lavables + 140 Euros par ci + divers (usure machine par exemple, hop une machine qui claque et c'est 500€ qui tue la pseudo-optimisation financière), la différence de "coût" reste ridicule. Faudrait arrêter vos comptes d'épicier avare et arrêter de faire croire qu'on gagne financièrement avec les couches lavables, à moins que passer pour ridicule vous fassent plaisir (le ridicule ne tue pas, certes).

                        Sans compter le ratio gain financier par heure en plus à s’embêter, celui-ci est très très proche de 0 de chez 0 (mais vous en faites la "pub" quand même de ce gain financier, wow)

                        • [^] # Re: De l'impact environnemental

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Putain mais c'est vrai, le logiciel libre c'est super cher. Tu installes Linux, hop un ordinateur qui claque et c'est 800 € le prix du logiciel libre ! Je te laisse trouver la ressemblance entre ta parenthèse et cette phrase...

                          Je suis ouvert à tout avis argumenté, mais là je préfère ne plus te répondre, ça ne sert à rien face à tant de mauvaise foi... FUD, tout ça...

                          https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

                          • [^] # Re: De l'impact environnemental

                            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                            FUD, tout ça...

                            Tu plaisantes la? Ah oui : on prend les arguments contre, et on en fait un pour. le FUD vient du journal, mais ce sont ceux qui cassent le FUD qui font du FUD, j'avais oublié, excuse-moi.


                            Mais faudrait vous réveiller un jour, et regarder la réalité, plutôt que de mentir autant "contre" les couches jetable, un jour... Et ce n'est pas en mettant le libre la dedans pour vous faire passer pour "victime" comme le libre (et encore : le libre ce n'est pas gratuit!) que ça changera quelque chose aux faits.

                        • [^] # Re: De l'impact environnemental

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Pour info, j'ai donné les chiffres sans arrière pensée. D'ailleurs j'ai pas de gamin, mais si j'en avais un il aurait droit à des couches jetables.

          • [^] # Re: De l'impact environnemental

            Posté par . Évalué à 2.

            Conspiration, théorie du complot, tout ça ?

            Clairement non. L'obsolescence programmée est une réalité. C'est une base pour des théories du complot je le conçois. Pour en revenir aux machines à laver, certaines sont maintenant fabriquées avec un tambour en plastique, beaucoup plus fragile.

            j'ai pour ma part des vêtements et des équipements électriques (média et ménager) datant de 10 ans ou plus

            Et encore 10 ans c'est rien.

      • [^] # Re: De l'impact environnemental

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        de notre côté on lave à 40°C ou à 60°C, et on ne fait jamais de lessive exclusivement pour les couches

        Tiens, je viens de lire l'article de Que Choisir : il faut laver les couches à 60 minimum, question d'hygiène. Du coup tu fais quoi : tu fais tous tes cycles à 60 en mix linge/couches, quitte à consommer plus donc, ou tu fais des lessives "exclusives" à 60 pour les couches ?

        • [^] # Re: De l'impact environnemental

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          On fait des lessives à 40°C et des lessives à 60°C. Nous suivons simplement les recommandations des fabricants. On n'a pas spécialement mené de réflexion à ce sujet. (cela dit, avec tout ce que bébé porte à la bouche, en matière de bactéries je pense que les couches lavées à 40°C c'est le cadet de nos soucis).

          https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

          • [^] # Re: De l'impact environnemental

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Moi j'ai quand même une question qui me taraude : les couches lavables, c'est potentiellement rentable si tu fais pleins de gamins et que, bien sûr, tu n'utilises pas de couches jetables en parallèle. Alors pourquoi es-tu passé aux couches jetables ? Tu fous techniquement en l'air tout espoir de voir ton investissement initial rentabilisé !

            • [^] # Re: De l'impact environnemental

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Parce que faire des lessives avec le lave-linge au fond d'un camion c'est pas très facile :-D

              (on est actuellement dans une situation transitoire entre deux déménagements successifs, le temps de trouver un logement pour le moyen terme, donc on évite de déballer tous les cartons).

              https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

              • [^] # Re: De l'impact environnemental

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Bah tu laves à la main :) Ou tu vas avec tes couches au lavomatic :)
                Enfin je penses que tu comprends l'idée : en théorie les couches lavable c'est économique, mais en pratique ca marche jamais, la plupart des gens rencontrent des situations où ils sont obligés d'utiliser des jetables.

                • [^] # Re: De l'impact environnemental

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Ce ne sont pas 3 semaines de jetables qui vont grever le budget :-)

                  (et je pense que le lavomatic le plus proche doit être à grosso modo 10km d'ici, pas facile à gérer :-P)

                  https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

  • # Rien à voir

    Posté par . Évalué à 0.

    Je tiens à signaler que l'objectif de mon article cité dans ton post initial n'était absolument pas de promouvoir ou de débattre des couches lavables... Mais plutôt de discuter des méthodes du libre appliquées à un sujet particulier !

    Conclusion, on parlait bien de libre!

    • [^] # Re: Rien à voir

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Parfois les discussions dévient et le sujet initial se retrouve noyé sous d'autres informations :-)

      Quoi qu'il en soit, avec toutes ces informations complémentaires (notamment les avis sur la simplicité d'utilisation et les fuites-ou-pas), as-tu toujours ce projet, es-tu convaincu par un produit déjà existant que tu ne connaissais pas auparavant, ou es-tu dégoûté et abandonnes-tu le projet ?

      https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

  • # Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Ma femme travaille dans une crèche. Elle m'a dit que les enfants qui ont des couches lavables ont plus de problèmes aux fesses, plus d'irritations. Vu qu'elle voit 50 bébés différents et que c'est son métier, je lui fais confiance.

    • [^] # Re: Avis d'uneéducatricede jeunes enfants

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      On Wed, 04 Jan 2012 00:45:02 +0100, Victor STINNER dlfp@weboob.maillard.im wrote:
      > Ma femme travaille dans une crèche. Elle m'a dit que les enfants qui ont des
      > couches lavables ont plus de problèmes aux fesses, plus d'irritations.. Vu
      > qu'elle voit 50 bébés différents et que c'est son métier, je lui fais
      > confiance.

      J'ai eu a faire les deux pour mon premier enfant, je n'ai jamais
      constate de differences a ce niveau personnelement. Je pense que la
      sensibilite au niveau de la peau est propre a chaque enfant. Mon
      deuxieme qui n'a connu que les couches jetables a beaucoup plus souvent
      des problemes de fesses irritees (et pas qu'un peu); dailleurs il a
      aussi des problemes de dartres (chose que son frere n'a pas).

      /Xavier

    • [^] # Re: Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Elle m'a dit que les enfants qui ont des couches lavables ont plus de problèmes aux fesses, plus d'irritations.

      Cela fait partie des trucs "rigolos" dans l'argumentation : ce qui devrait être "contre" le couches lavables se transforme en "pour", on ne sait par quel miracle. C'est ce qui me fait le plus réagir : si certains veulent s'amuser avec les couches lavables, grand bien leur fasse (tant qu'ils n'embêtent pas les autres avec leur petit plaisir), mais qu'ils ne mentent pas aux autres quand ils essayent de s'auto-persuader!

      • [^] # Re: Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

        Posté par . Évalué à 3.

        En même temps les fesses irrités, ça peut être du à pleins de facteur :

        • alimentation (si les parents sont écolo bobos, l'alimentation à de forte chances d'être différente du standard)
        • le temps de trempage ^^ Peut être qu'on se rend plus vite compte que la couche est pleine avec les jetables ?
        • la capacité absorbante de la couche (et donc de l'ajout ou non de voile supplémentaire, mais si la personne est aux couches lavable pour des raisons économique, il y a de forte chance qu'il se contente du minimum.
        • bébé lui même et sa flore intestinale.

        Enfin si le dernier est relativement indépendant, les autres ont aussi une incidence.

        Pour le reste j'ai que les nièces de mon frère comme point de référence et elles ont toujours été aux jetables, avec des caca explosif jusqu'en haut du dos, et des fesses irritées, mais bon je pense que ça ça arrivera quel que soit le type de couches...

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          si la personne est aux couches lavable pour des raisons économique, il y a de forte chance qu'il se contente du minimum.

          Pour la marque que l'on utilise, le kit de 20 couches étant à 500 EUR et les voiles à 12 EUR les 10... nous en tout cas on a décidé d'investir quelques euros de plus :-)

          elles ont toujours été aux jetables, avec des caca explosif jusqu'en haut du dos, et des fesses irritées, mais bon je pense que ça ça arrivera quel que soit le type de couches...

          Pour les fesses irritées, ça peut dépendre de plein de paramètres et la couche elle-même en est un important. Changer de modèle de couche jetable est susceptible de résoudre le problème, passer aux lavables aussi.

          Pour les cacas explosifs, ça dépend des modèles... Les couches lavables que nous utilisons offrent une protection assez sympa : outre le voile en polaire et les 4 couches de chanvre, l'élastique des couches est plutôt bien foutu et en arrête une bonne partie, il reste ensuite la surcouche qu'on a parfois vu souillée... mais rien n'a jamais dépassé cette barrière (à comparer au caca qu'on a pu retrouver sous les aisselles avec des jetables).

          https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

          • [^] # Re: Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 04/01/12 à 10:32.

            Et les voiles, faut en acheter combien ? Parce que là sans les voiles on explose déjà le budget jetable ! Et pas qu'un peu !

            500€ de couches, plus 200 € d'usure de machine à laver, plus 200 € d'eau + d'électricité, on doit en avoir pour 3 ans de couches ! Manque les voiles et la lessive, et tu peux acheter des jetables à vie …

            • [^] # Re: Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Ces voiles-là, en polaire et lavables, il en faut autant (voire moins) que des couches : ça dépend si on les utilise systématiquement ou pas. Nous on a choisi de les utiliser systématiquement car ça a complètement éliminé les rougeurs sur les fesses de bébé (*).

              Il existe aussi des voiles jetables, à utiliser quand le bébé a des selles dures (donc à partir de la diversification alimentaire) : ce voile peut être jeté avec les selles... et si le bébé ne fait pas caca, il peut être lavé (jusqu'à 4 fois)... Ces voiles-ci coûtent 6 EUR les 100.

              (*): Tiens d'ailleurs, sans les voiles bébé avait les fesses plus rouges qu'avec des jetables. Ça rejoint un peu le retour d'expérience de la femme de Victor Stinner (http://linuxfr.org/nodes/88856/comments/1306366). Peut-être que les bébés en question sont dans la même situation que le nôtre. Victor, si tu lis ce commentaire, peut-être ta femme peut-elle suggérer ça aux parents ; j'imagine qu'eux ne veulent pas abandonner les lavables pour leurs bébés, mais si elle propose une solution compatible avec les lavables...

              https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

              • [^] # Re: Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                juste en passant, les fibres polaires c'est du PET (polyéthylène téréphtalate), pas super bio ça !

                • [^] # Re: Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

                  Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                  Je l'apprend. Je suis déçu.

                  On m'apprend qu'il existe aussi de la polaire en laine ainsi que de la polaire en bambou, mais j'avoue que le fabricant de ceux que j'ai achetés ne précise pas ce que c'est, on peut donc estimer que c'est du PET... bouh...

                  https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

                  • [^] # Re: Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    le premier lien que je regarde pour du polaire de bambou c'est 55% viscose de bambou et 45 polyester. De plus le viscose de bambou requiert quand même un transformation des fibres de bambou par un procédé qui ne me semble pas des plus naturelles ni des plus respectueux de l'environnement (enfin ce sont les quelques premiers liens que je viens de lire)

                    • [^] # Re: Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

                      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                      Ça reste mieux que du 100% plastique, mais je suis d'accord qu'il est dommage qu'aucune solution 100% naturelle n'existe (cela dit, j'imagine que ce sont ces composés chimiques qui donnent au voile polaire son utilité...)

                      https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

                      • [^] # Re: Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Mais si c'est super bio le polaire, c'est des bouteilles de plastique recyclées !

                        Hors sujet mais ça m'énerve cette appélation "Bio" en plus ! C'est quoi le rapport avec la bio ? Un OGM, c'est de la bio, un mec qui balance un engrais chimique, c'est de la bio … Enfin bon c'est pas pire qu' "écologie" pour parler de "sauvegarde de l'état actuel de l'environnement".

                        • [^] # Re: Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          On ne parle pas de "bio" pour "la biologie" mais pour "[les matériaux/textiles issus de] l'agriculture biologie".

                          L'agriculture biologique est définie, en France, par un cahier des charges dont les grands traits sont les suivants :
                          * pas d'intrants de synthèse (pesticides, etc)
                          * pas d'engrais minéraux (fertilisants azotés, etc)

                          (en passant, le cahier des charges français pour le "bio" est plus restrictif que le cahier des charges européens).

                          Et cela n'a rien à voir avec le recyclage. Peut-être confonds-tu "bio" (officiellement défini) et "écolo" (où chacun se fait sa propre idée de la chose).

                          https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

                          • [^] # Re: Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

                            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 04/01/12 à 12:11.

                            On ne parle pas de "bio" pour "la biologie" mais pour "[les matériaux/textiles issus de] l'agriculture biologie"

                            Oui c'est bien ce que je veux dire, dans le fond ça ne signifie rien du tout de chez rien du tout. Bio est un sigle particulièrement mal choisi, et la définition donnée est complètement foireuse. Elle existe, elle est officielle, elle parle aux gens, mais elle n'a aucun rapport avec le fait que l'agriculture soit "biologique" ou non. À partir du moment où on parle de vivant, c'est bio.

                            Et écolo ça veut dire écologique, donc qui étudie les interractions entre les êtres vivants et leur milieu. Là aussi le mot a une définition précise (mais pas "officiellement politique dans la loi blabla")

                            • [^] # Re: Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

                              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                              et la définition donnée est complètement foireuse.

                              Comme libre (la GPL n'est pas libre puisqu'elle contraint beaucoup ;-) )

                              Bref : il y a une définition, foireuse autant pour bio que pour libre suivant les critères de certains (le bio est autant biologique que le libre est libre de contraintes), mais la définition existe. Donc pas de problème, on parle de la même chose.

                              • [^] # Re: Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

                                Posté par . Évalué à 1.

                                Oui oui je ne dis pas le contraire. Je donnais juste un avis sur le choix du mot, mais c'était complètement hors sujet.

                              • [^] # Re: Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

                                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                Que la définition soit foireuse je ne sais pas... La différence entre "agriculture biologique" et "logiciel libre" c'est quand même que pour le premier il existe des critères bien précis et normés, émis par des organismes publics.

                                Le choix du mot "biologique" est un peu foireux, je suis d'accord... mais bon il fallait bien lui donner un nom ; "organic" en anglais n'est pas mieux... Cela étant dit, je crois que le raccourci "bio" est communément admis comme équivalent à "issu de l'agriculture biologique [selon le cahier des charges défini officiellement]", et qu'on ne le confond généralement pas avec "la biologie" ou le terme "biologique"...
                                Et comme tu le précises, pour "libre" aussi le choix du terme est un peu foireux...

                                Mais kliger a évoqué le recyclage quand je parlais de bio, j'imagine donc que pour lui on ne parle pas nécessairement de la même chose... c'est pour ça que j'ai souhaité préciser cela.

                                https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

                                • [^] # Re: Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  Pour le libre aussi c'est normé. Pas par des organisations publiques, mais c'est normé. Par la FSF. Alors après le débat est toujours ouvert je suis d'accord, on a le droit de pas être d'accord, mais quand on parle de logiciel libre sans contexte, on parle de la définition de la FSF.

                                  Pour le choix du nom, c'était juste une réflexion comme ça en passant, je pensais pas que vous alliez réagir dessus. Ça n'est pas très important.

              • [^] # Re: Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

                Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 04/01/12 à 10:49.

                Okay merci.

                Donc on a 500 € de couches, 200 € d'eau + électricité, 200 € d'usure de machine à laver, certainement quelques centaines d'euros de lessive, 24 € de voiles. On va arrondir à 1100 €, et je pense être plutôt optimiste sur le prix de la lessive et l'éventuel rachat de voiles.

                À 18 cts la couche jetable, on peut donc en acheter 6000. Si on change bébé 5 fois par jour, ça fait plus de 3 ans de couches. 4 ans si on le change que 4 fois.

                Et je te parle pas du fait que l'argent perd de sa valeur dans le temps, il est bien connu qu'il vaut mieux dépenser le plus tard possible (et c'est pas une connerie), du temps passé à s'occuper des couches au lieu d'aller possiblement gagner des sous (ou s'occuper de sa famille), etc.

                • [^] # Re: Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  on a 500 € de couches,

                  oui

                  200 € d'eau + électricité,

                  et + lessive

                  200 € d'usure de machine à laver

                  Je ne pense pas que l'impact sur l'usure de la machine à laver soit aussi important que ça

                  certainement quelques centaines d'euros de lessive,

                  Non. La lessive est comptée dans les 200 EUR. Comme je l'ai écrit, il est recommandé de diminuer de beaucoup la quantité de lessive lors du lavage de couches. Et, comme tous les industriels le rappellent, il est inutile de mettre "trop" de lessive.

                  On va arrondir à 1100 €

                  Bah du coup, non...

                  À 18 cts la couche jetable

                  Donc, comme beaucoup, tu compares une couches en chanvre bio "made in France" sans produit chimique à une couche "premier prix" (et encore, 18 cts c'est en hypermarché (*) sur de gros volumes, tout le monde n'a pas accès à ces facilités d'achat). Une couche "bio" équivalente aux jetables est plutôt autour de 40 cts. Après, chacun est convaincu-ou-pas des intérêts-ou-pas du bio, mais ça reste un élément à prendre en compte.

                  À force d'écrire le calcul suivant, peut-être que quelqu'un le lira :
                  4.16*365*2.5*0.2 = 759.20 EUR pour 2 ans 1/2 de couches jetables à 20 centimes (4,16 est la moyenne du changement de bébés selon l'étude anglaise sus-citée)

                  (*): on ne fera pas de digression sur la nocivité des hypermarchés sur le commerce (notamment les pratiques hyper-agressives des centrales d'achat), mais ça reste un sujet très intéressant également.

                  https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

                  • [^] # Re: Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    la couche bio c'est quand même peanuts dans le marché de la couche jetable. Donc on peut prendre ça comme base de comparaison, comme on peut prendre autre chose qui pourrait être plus représentatif.

                    On peut faire une digression sur les hypermarchés, ça fera un bon journal :D

                  • [^] # Re: Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 04/01/12 à 11:19.

                    Donc, comme beaucoup, tu compares une couches en chanvre bio "made in France" sans produit chimique à une couche "premier prix" (et encore, 18 cts c'est en hypermarché (*) sur de gros volumes, tout le monde n'a pas accès à ces facilités d'achat)

                    Ha non !
                    Pour moi, 0.18€ c'est de la couche made in france faite dans la papeterie à 2km de la maison (ok, de la maison de mes parents). Et j'achète au magasin d'usine. Et là, en plus, je fais bosser mes amis / connaissances. Cool non ?
                    Donc hop, exit la partie sur les maichants hypermarchés, ici point de central d'achat ou autres.
                    Et pour le côté "premier prix" : aucune rougeur (sauf parfois quand les dents s'en mêlent), pas de fuites, aucun soucis quoi.

                    Après, si tu n'as pas "accès à ces facilités d'achat" c'est aussi ton choix (ou contrainte) mais ça ne permet en aucun cas de généraliser quoi que ce soit.

                    D'ailleurs, sur la partie gros volumes : 150 couches c'est pas un gros volume, c'est 3 paquets.
                    Ha oui, et c'est 0.167€ la couche environ.

                  • [^] # Re: Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Je ne pense pas que l'impact sur l'usure de la machine à laver soit aussi important que ça

                    Combien de cycle fais-tu en plus ?
                    Quelle est la durée de vie de la machine (en nombre de cycle) ?
                    Quel est le prix de la machine ?

                    Si tu réponds à ces trois questions tu devrais pouvoir nous dire si l'impact est important ou non.

                    Parce que mine de rien si tu fais en moyenne 1 cycle de plus par jour tu ne peux que augmenter l'usure de ta machine et diminuer sa durée de vie. Et ça a un coût, non négligeable.

                  • [^] # Re: Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

                    Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 04/01/12 à 11:31.

                    Donc ça fait quand même 2 ans de couches jetables. C'est pas rien. Surtout que le paiement des jetables est étalé dans le temps. (faut aussi prendre en compte le fait qu'on change de moins en moins souvent un gamin).

                    Pour l'usure de la machine à laver, c'est très dur à calculer, car il faut connaitre sa durée de vie. 200 € sont très certainement exagérés, ça doit plutôt être autour des 70/80 € (machine à 500 € qui dure 10 ans, sans aucune réparation, 3 ans de lavage de couches, et qui tourne 50% du temps pour les couches).

                    Mais n'empêche que le choix des jetables pour le budget, c'est foireux. C'est tellement peu comparé à tout ce que ton gamin va te coûter, ce que ça te coûte en temps …

                    Ça me rappelle une question que j'avais posée à mon pôpa, "pourquoi tu restes chez Orange pour le téléphone ? Tu dois bien payer 30€ de plus qu'ailleurs tous les mois". "30 € ?", m'a-t-il répondu, avant d'ajouter "Je ne vais pas me faire suer à faire une étude de marché et à avoir les emmerdes inévitables dues au changement d'installation pour 30 € par mois, alors qu'à côté de ça je paie 4 000 € de charges pour 3 employés. Non, ça ne vaut pas le coût par rapport au budget global".

                    Ce que je veux dire, c'est qu'en calculant sur le papier tu arrives peut-être à un coût légèrement inférieur, mais en pratique tu ne gagnes sûrement pas grand chose (paiement des jetables étalé, temps passé, etc.). Mon pôpa préfère bosser quelques heures de plus par mois pour payer le téléphone que passer du temps à faire des trucs pas intéressants, mais chacun son truc ;)

                  • [^] # Re: Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

                    Posté par . Évalué à 3.

                    tu compares une couches en chanvre bio "made in France" sans produit chimique à une couche "premier prix"

                    Parlons-en des 500 € pour 20 couches, ça fait 25 € la couche. Soit le même prix qu'une chemise ou un pantalon (à l'unité). Il y a vraiment autant de surface de tissu ? Le patron est tellement complexe ? La réalisation des coutures est si compliquée ?

                    Là j'ai l'impression que le vendeur (ou le fabricant) se fait une marge plus que confortable.

                    • [^] # Re: Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Soit le même prix qu'une chemise ou un pantalon (à l'unité).

                      Une chemise ou un pantalon à 25 €, sa durée de vie est plus que limitée, c'est du joli pour 6 mois si porté une fois tous les 15 jours plus que du long terme. Alors pour un truc porté bien plus souvent qu'une chemise, donc devant supporter plus de lavages, le prix me semble assez logique.

                    • [^] # Re: Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Dans le cas du fabricant des couches qu'on utilise, le pack à 480 EUR contient :
                      * 20 couches
                      * 8 doublures (pour augmenter l’absorption la nuit)
                      * 9 surcouches
                      * 300 voiles jetables
                      http://www.lulu-nature.com/super-confort-pack-chanvre-p-591.html

                      Une couche à l'unité coûte 17 à 18 EUR.

                      Outre les matières premières qui sont plus chères (car plus rares), il ne faut pas oublier qu'une couche lavable représente en effet une importante quantité de textile (peut-être 50% d'un pantalon), que la fabrication est artisanale, que la main d'œuvre est française et qu'il faut rentabiliser la R&D.

                      Les pantalons à 25 EUR, c'est chez H&M et fabriqué à la chaîne par des petits thaïlandais...

                      https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

    • [^] # Re: Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Et il y a des professionnels qui disent exactement le contraire...
      Ça dépend probablement des peaux et des sensibilités de chacun.
      Il y a également des cas de peaux extrêmement sensibles où les lavables engendrent effectivement des irritations mais moins que les jetables... A-t-elle essayé de mettre des jetables à ces enfants ?

      Globalement c'est quand même plutôt le discours contraire qu'on entend ou qu'on lit.
      En Allemagne par exemple, certaines crèches sont passées aux lavables car les enfants avaient trop de problèmes d'irritation de la peau.

      https://www.domotego.com/ | https://www.maccagnoni.eu/ | https://www.smm-informatique.fr/

      • [^] # Re: Avis d'une éducatrice de jeunes enfants

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Ça dépend probablement des peaux et des sensibilités de chacun.

        Sans doute. Ca ne dépend donc pas des couches lavables ou jetable. La "démo" montre que c'est indépendant de ce choix. Mais bizarrement, les lavables sont mieux, va comprendre.

        Globalement c'est quand même plutôt le discours contraire qu'on entend ou qu'on lit.

        Euh... Globalement, les gens "qui ont raison" ont surtout une plus grande gueule que les autres. Ce n'est pas un critère scientifique pour la comparaison.

        En Allemagne par exemple, certaines crèches sont passées aux lavables car les enfants avaient trop de problèmes d'irritation de la peau.

        Certaines, tu fais bien de le dire. Comme certaines crèches en France ou ailleurs, il y a de tout sur toute la planète. Parce que la mienne (et d'autres que j'ai visité), en Allemagne donc, la question ne se pose même pas que de s'emmerder avec ça.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.