• # Comment quitter Vim ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+48/-3).

    Ce résultat doit venir du fait que tous ces utilisateurs sont coincés et n’arrivent pas à quitter Vim…

  • # VSC

    Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+6/-0).

    Et aussi :

    1) Visual Studio Code 34.9%

    • [^] # Re: VSC

      Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

      L'explosion de VSC est impressionnante.
      On la retrouve dans le survey de Golang ou VSCode devient l'éditeur le plus populaire pour ce langage à 27%.

      • [^] # Re: VSC

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

        J'ai toujours trouvé ça super étonnant, au vu des problèmes de performance que j'ai eu (sur plusieurs postes, Windows comme Linux) sur des gros projets: des freeze pouvant aller jusqu'à freezer toute la machine (sur Windows surtout) - et le manque de fonctionnalités sur pas mal de langages (à cause du manque de plugins corrects souvent).

    • [^] # Re: VSC

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 13/03/18 à 15:54.

      1) Visual Studio Code 34.9%

      Pas chez les adminSys/Devops ^^

      1) Vim 40.1%

      It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

      • [^] # Re: VSC

        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

        Oui. Et 50% des réponses sont entre 25 et 34 ans, ils n'ont pas encore appris à utiliser Vim ;-)

        ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

        • [^] # Re: VSC

          Posté par . Évalué à 0 (+7/-9). Dernière modification le 13/03/18 à 17:27.

          J'ai appris à utiliser Vim, et puis je me suis souvenu de toutes les raisons pour lesquelles j'utilise Visual Studio.

          En vrac :
          - Complétion de code qui a du sens et qui est pertinente, out of the box ™
          - Coloration syntaxique de plusieurs langages (Python, C, C++, C#, …) qui est juste lisible, out of the box ™
          - Tout intégré (éditeur, compilateur, signalement des erreurs, débogueur, gestionnaire de paquets NuGet, gestionnaire de versions, gestion des tests, …). Plus besoin de changer de contexte/outil/logique tout le temps. Plus de perte de temps.

          Oui j'aurais pu me faire mon "IDE Vim", mais ce qui m'intéresse, c'est de bosser, pas de travailler sur mes outils.

          Et vu que je suis moderne et que j'utilise des SSD, le temps de chargement est sans importance. :p

          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

          • [^] # Re: VSC

            Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+5/-5).

            Je ne suis pas fan des outils que réfléchissent à ma place.
            Je préfère construire en fonction de mes besoins et préférences.

            • [^] # Re: VSC

              Posté par . Évalué à -3 (+7/-12).

              Je ne suis pas fan des outils que réfléchissent à ma place.

              Tu n'aimes pas automatiser, tu n'aimes pas l'informatique.

              C'est un choix.

              Je préfère construire en fonction de mes besoins et préférences.

              Je préfère écrire ce qui m'intéresse plutôt que de réinventer la roue (carrée)

              "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

              • [^] # Re: VSC

                Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+3/-4).

                Tu n'aimes pas automatiser, tu n'aimes pas l'informatique.

                Je n'ai pas dit que je n'aime pas automatiser.
                J'ai dit que je ne suis pas fan des outils qui réfléchissent à ma place.

                • [^] # Re: VSC

                  Posté par . Évalué à -1 (+3/-6).

                  Je savais pas que Visual Studio codait à ma place !

                  "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                • [^] # Re: VSC

                  Posté par . Évalué à 4 (+5/-3).

                  bah moi non plus j'aime pas les outils qui réfléchissent à ma place. Et dans le genre, un qui me gonfle sérieusement c'est MS Word.

                  Exemple tout bête : il y a peu, j'ai essayé de mettre un cadre autour d'une zone de texte composée de paragraphes et de liste numérotées : impossible : cet imbécile s'est obstiné à mettre un cadre différent autour de chaque paragraphe. Et ça c'est pas la seule chose qu'il fait : avec ce genre d'outil, je passe de plus en plus de temps à défaire ce qu'il a mal fait à ma place. C'est pareil pour les guillemets/quotes/doubles quote. Il ne fait jamais ce que je veux qu'il fasse, faut se battre avec pour obtenir ce que l'on veut.

                  Un autre exemple : l'autocompletion avec les parenthèses et les quotes dans certains éditeurs de texte: Plus d'une fois sur deux je dois supprimer la parenthèse ou la double quote qu'il m'a mis en trop (dernièrement ça m'est arrivé avec geany sous freeBSD).

                  • [^] # Re: VSC

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+3/-2).

                    Exemple tout bête : il y a peu, j'ai essayé de mettre un cadre autour d'une zone de texte composée de paragraphes et de liste numérotées : impossible : cet imbécile s'est obstiné à mettre un cadre différent autour de chaque paragraphe.

                    En même temps, est-ce que tu connais un seul éditeur de texte “riche” qui utilise les “sticky tags” (le style du dernier mot colle à la suite) et n'est pas cassé au point que c'est triste à pleurer? J'ai un challenge ouvert à ce sujet au boulot ;)

                    • [^] # Re: VSC

                      Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

                      pas compris, tu peux expliciter ? "sticky tag" et "cassé" (c'est quoi un éditeur de texte riche cassé (ou pas cassé)) par exemple.

                      • [^] # Re: VSC

                        Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+5/-0).

                        Les sticky Tag c'est ce mécanisme qui fait que si tu tapes de l'italique après de l'italique, ce que tu ajoutes est aussi en italiques. Dans certain cas ça marche pas top.

                        Si tu veux trouver des comportements étranges, il faut juste se servir un peu d'éditeurs qui font ça (Word, GMail, Jira, Confluence) par exemple. Pour des comportements très étranges il suffit de passer au copier-coller. Par exemple avec Jira, j'obtiens trois formatages différents selon l'ordre dans lequel j'insère mes logs dans le ticket (détail amusant, aucune version n'est la bonne) (Du genre, coller puis formater ne rend pas pareil que formater puis coller.) Sinon prend une liste d'une page web et colle la dans Gmail. etc. En fait je vais commencer une chaîne Youtube je crois.

                  • [^] # Re: geany

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

                    Tu dois avoir un plugin dans Geany : je l'utilise tous les jours (sur d'Ubuntu) et il ne m'ajoute jamais rien !

                    • [^] # Re: geany

                      Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

                      Oui, je l'ai désactivé, mais au départ ça m'a bien fatigué (et inséré pas mal de bugs dans mon code). Mais ya pas qu'avec Geany que j'ai rencontré le problème : il me semble que c'est aussi le comportement d'Atom (que j'ai viré parce qu'il faisait plein de trucs tordus comme ça dans mon dos). La configuration de vim par défaut sur une redhat/centos me gave également (ajout de # en début de ligne si la ligne précédente en contient) : c'est pénible quand on doit faire des copier/coller de snippets de code (on passe du temps à enlever des choses que le truc soit disant intelligent a fait à ta place). Le pire, comme je le disais plus haut, ce sont les outils qui t'ajoutent des trucs, mais qui insistent pour les remettre lorsque tu les as enlevés.

                      • [^] # Re: geany

                        Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

                        c'est pénible quand on doit faire des copier/coller de snippets de code

                        Il y a les commandes "paste" et "nopaste" pour ça. Sinon, tu peux aussi faire un truc du genre "r !xclip -o". Ou, bien sûr, configurer vim en mode "vi", ce qui est ce que Debian fait pour le coup :p

                • [^] # Re: VSC

                  Posté par . Évalué à 5 (+5/-2).

                  C’est bien parce que j’aime bien automatiser que je n’aime pas les IDE.

                  Un debugger graphique intégré c’est effectivement sympa la plupart du temps. Jusqu’au jour où tu veux automatiser une session de debugging en combinaison avec git bisect.

                  Une chaine de build automagique intégré à l’IDE c’est sympa la plupart du temps. Jusqu’au jour où tu veux automatiser le déploiement sur une instance de recette avec docker.

                  • [^] # Re: VSC

                    Posté par . Évalué à -1 (+2/-5).

                    Un debugger graphique intégré c’est effectivement sympa la plupart du temps. Jusqu’au jour où tu veux automatiser une session de debugging en combinaison avec git bisect.

                    Pour appeler le débogueur en dehors de l'IDE, c'est :

                    Devenv /debugexe ExecutableFile

                    On peut aussi l'utiliser depuis la ligne de commande pour bien d'autres choses (déployer, builder, …) :

                    https://docs.microsoft.com/fr-fr/visualstudio/ide/reference/devenv-command-line-switches

                    Je rappelle à toute fin utile que VS est utilisé depuis longtemps pour développer des petits projets méconnus tels que Windows, DirectX, et MS Office.

                    Donc l'automatisation du déboguage, du déploiement, et tout le reste, existe depuis bien longtemps.

                    Même si c'est un IDE. L'un n'empêche pas l'autre (au contraire !)

                    Une chaine de build automagique intégré à l’IDE c’est sympa la plupart du temps. Jusqu’au jour où tu veux automatiser le déploiement sur une instance de recette avec docker.

                    Cette extension de Microsoft pour intégrer Docker semble le permettre :

                    https://marketplace.visualstudio.com/items?itemName=ms-vscs-rm.docker

                    Par ailleurs, rien n'est caché. Par exemple quand tu fais du natif, il est trivial de récupérer les options passées aux compilateur et de mettre ça dans un script.

                    Et quand on fait du .NET, soit (pour les besoins avancés) on peut utiliser l'API du namespace Microsoft.Build, soit :

                    %windir%\Microsoft.net\Framework\v4.0.30319\msbuild.exe MySolution.sln

                    "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

            • [^] # Re: VSC

              Posté par . Évalué à 6 (+4/-1).

              Je ne suis pas fan des outils que réfléchissent à ma place.

              Tu as confiance en toi !

            • [^] # Re: VSC

              Posté par . Évalué à 1 (+1/-1).

              Je ne suis pas fan des outils que réfléchissent à ma place.
              Je préfère construire en fonction de mes besoins et préférences.

              C'est très fallacieux. Il n'y a pas grande différence entre devoir comprendre vim + un autre outil pour trouver comment les utiliser ensemble et utiliser un outil qui fais plus de choses et devoir comprendre comment modifier ce qui te convient quand le besoin se fait sentir. C'est des approches différentes qui ont des avantages et des inconvénients et qui sont plus ou moins pertinents en fonction des situations.

              Il n'y a pas besoin de faire des sous-entendu sur l'intelligence ou la capacité de réflexion de ceux qui ne font pas comme toi.

              • [^] # Re: VSC

                Posté par (page perso) . Évalué à -1 (+0/-2).

                Il n'y a pas besoin de faire des sous-entendu sur l'intelligence ou la capacité de réflexion de ceux qui ne font pas comme toi.

                Il n'y a aucun sous-entendu dans mon commentaire.

                • [^] # Re: VSC

                  Posté par . Évalué à 2 (+2/-1).

                  En disant « je ne fais pas comme toi, moi, je préfère réfléchir », ça peut être interprété comme tel.

          • [^] # Re: VSC

            Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+5/-0).

            En vrac :
            - Complétion de code qui a du sens et qui est pertinente, out of the box ™
            - Coloration syntaxique de plusieurs langages (Python, C, C++, C#, …) qui est juste lisible, out of the box ™
            - Tout intégré (éditeur, compilateur, signalement des erreurs, débogueur, gestionnaire de paquets NuGet, gestionnaire de versions, gestion des tests, …). Plus besoin de changer de contexte/outil/logique tout le temps. Plus de perte de temps.

            Pour ma gouverne c'est à partir de quelle version que Visual Studio est devenu bien? Ma dernière expérience avec le produit de 2012 et je suis sûr que tu parles d'autre chose. :)

            • [^] # Re: VSC

              Posté par . Évalué à -2 (+3/-7). Dernière modification le 13/03/18 à 19:47.

              Ça dépend ce qu'on recherche, et par quoi on met derrière le mot "bon".

              Perso je pense que VS 2015 (aujourd'hui remplacé par VS 2017), est celui de la maturité :

              • Sorti de VS Community Edition, version gratuite librement utilisable au niveau de la version Premium. Mis à jour pour VS2017 évidemment. Adieu le foutage de gueule qu'étaient les versions Express.
              • On évite l'aspect "old school" de la version 2010, et l'aspect ultra moche de la version 2013.
              • Intégration de git et de GitHub (ENFIN !!)
              • Intégration d'options pour développer pour Apache Cordova, Linux, en Python, avec Unity, pour écrire des jeux, … La 2017 améliore cet aspect. Y'a aussi le support pour les compilateurs non-Microsoft (pas testé, mais les voir ne serait-ce que mentionnés est déjà une révolution en soit)
              • La galerie de bibliothèques/plugins Nuget a une offre toujours plus intéressante.

              Bref, globalement on sent vraiment le changement de culture chez MS. Les dévs ont été élevés à l'Open Source, Nadella pousse pour l'Open Source, et ça se voit.

              Bien sûr quelle que soit la version, la version anglaise de l'interface est recommandée. La traduction française est souvent… surprenante.

              En parlant de Git, Raymond Chen (un vieux de la vielle chez MS) a commencé une série sur Git.
              - Stop cherry-picking, start merging, Part 1: The merge conflict :
              https://blogs.msdn.microsoft.com/oldnewthing/20180312-00/?p=98215
              - Stop cherry-picking, start merging, Part 2: The merge conflict that never happened (but should have) :
              https://blogs.msdn.microsoft.com/oldnewthing/20180313-00/?p=98225

              "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

          • [^] # Re: VSC

            Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-1).

            Il n'y pas vraiment de débat, toi tu préfères un IDE tout fait, les autres préfèrent un truc qui fait comme ils ont décidé à coup de vim+i3+bidulechose.

            D'un autre coté n'exagère pas, configurer son environnement de dev ce n'est pas réinventer la roue, et c'est un truc que tu fais une fois tous les 5 ans et qui prends 10 minutes quand tu sais ce que tu veux.

            • [^] # Re: VSC

              Posté par . Évalué à 5 (+6/-3).

              D'un autre coté n'exagère pas, configurer son environnement de dev ce n'est pas réinventer la roue, et c'est un truc que tu fais une fois tous les 5 ans et qui prends 10 minutes quand tu sais ce que tu veux.

              Et surtout, c'est un truc qu'il faut faire de toute façon même avec un IDE…

              • [^] # Re: VSC

                Posté par . Évalué à -3 (+3/-8).

                Non, j'ai pas besoin de :

                • rajouter un plugin pour avoir une complétion correcte
                • rajouter un plugin pour la coloration syntaxique par langage
                • rajouter un plugin pour les 1001 fonctions qui me manqueront dans un éditeur de texte

                Temps que je passe à configurer visual sur un nouveau projet :
                - Rien. Tout est déjà défini dans les fichiers de la solution.

                L'environnement externe à la limite (installer Oracle, par exemple). Encore que, c'est heureusement rare.

                "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                • [^] # Re: VSC

                  Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+6/-1).

                  Non, mais tu as besoin :

                  • d’un IDE pour faire du Java
                  • d’un IDE pour faire du Python
                  • d’un IDE pour faire du C++ avec Qt
                  • [^] # Re: VSC

                    Posté par . Évalué à 0 (+1/-3).

                    d’un IDE pour faire du Java

                    Non, et puis d'ailleurs je fais pas de Java.

                    d’un IDE pour faire du Python

                    Non, j'utilise Viaual Studio, le même que pour C, C++, C#, Javascript, SQL, HTML5, CSS, XML, XAML, …

                    d’un IDE pour faire du C++ avec Qt

                    Non, et puis d'ailleurs je fais pas de Qt.
                    Et pour la partie C++ y'a sûrement moyen avec Visual. :)

                    Que j'utilise un IDE ou un éditeur de texte, "mais tu feras comment pour le langage X ?" est une fausse question.

                    "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                • [^] # Re: VSC

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-1).

                  Rajouter les plugins bidules, tu le fais qu'une seule fois, et ça dure 10 minutes.

                  Et encore une fois, dans l'utilisation quotidienne, IDE tout fait ou pseudo-IDE en briques, ça revient exactement au même.

                  • [^] # Re: VSC

                    Posté par . Évalué à -1 (+1/-4).

                    Rajouter les plugins bidules, tu le fais qu'une seule fois, et ça dure 10 minutes.

                    Une seule fois certes, sauf que les plugins que j'ai trouvé étaient soient pas géniaux, soient n'existaient pas. Rien que pour la complétion au niveau de VS, faut se lever tôt pour trouver un plugin équivalent.

                    Et puis bon, non, configurer son .vimrc et les plugins bien comme il faut (et surtout chercher/trouver les bons, quand ils existent), ça m'a pas pris 10 minutes, non. Plutôt des jours.

                    Raison pour laquelle j'ai laissé tomber.

                    "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                    • [^] # Re: VSC

                      Posté par . Évalué à 6 (+5/-1). Dernière modification le 15/03/18 à 14:43.

                      sauf que les plugins que j'ai trouvé […] n'existaient pas

                      Balèze.

                      • [^] # Re: VSC

                        Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

                        Erreur 404, tout ça. :)

                        "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                • [^] # Re: VSC

                  Posté par . Évalué à 3 (+3/-2).

                  Quand je dois interagir avec un IDE, il me faut:

                  • configurer la largeur des tabulations et si oui ou non je veux les étendre,
                  • configurer les couleurs et fontes du texte,
                  • configurer mes raccourcis clavier,
                  • configurer l'endroit dans lequel je souhaite mettre mes projets,
                  • créer des solutions/espaces de travails/whatever dès que je veux pouvoir compiler ou déboguer un programme,
                  • idem dès lors que je veux travailler avec un programme qui n'implémente que le format d'un IDE qui s'avère ne pas être le même que le mien (ou pas la même version d'ailleurs).

                  Et tout ça, pour chaque langage utilisé.

                  Avec le combo vim+i3+urxvt+cmake+clang+cgdb, tout ces points sauf le 1er sautent, et sans plugins particulier.
                  Par rapport à tes propres points:

                  • complétion correcte? Celle par défaut de vim me conviens très bien.
                  • un plugin pour la coloration syntaxique? Pas vraiment… ":syntax on". 0 plugin ici. D'ailleurs, chose que je n'ai pas encore vue dans les IDEs (mais c'est vrai que ça fait bien 5 ans que je n'en utilise plus réellement), c'est un support natif pour les thèmes sombres. Ben pour vim: ":set background=dark".
                  • un plugin pour les 1001 fonctions blabla? Je suppose que mes besoins sont moins évolués que les tiens…

                  Par contre, y'a bien un plugin qu'il faut installer dans les IDE pour moi. Celui qui permets d'utiliser le système modal de vim.

                  L'environnement externe à la limite (installer Oracle, par exemple). Encore que, c'est heureusement rare.

                  Je me souviens avec absolument 0 nostalgie de l'horreur de créer un projet qui dépende d'une bibliothèque externe avec Visual Studio. Et la dernière fois que j'ai eu à travailler avec ce machin, ben… ça s'était pas amélioré. C::B fait nettement mieux, sur ce point particulier.

                  • [^] # Re: VSC

                    Posté par . Évalué à 1 (+0/-1). Dernière modification le 15/03/18 à 16:58.

                    complétion correcte? Celle par défaut de vim me conviens très bien.

                    Chez moi elle n'a jamais été utile. Pas une seule fois. Soit j'avais un truc à côté de la plaque, soit… un autre truc à côté de la plaque.

                    c'est un support natif pour les thèmes sombres. Ben pour vim: ":set background=dark".

                    Ça existe depuis VS 2013.

                    "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

          • [^] # Re: VSC

            Posté par . Évalué à 6 (+7/-1).

            C'est interessant car j'ai une approche diametralement opposee en suivant le meme chemin :

            • Utilisateur de geany, puis Sublime Text, puis Atom, puis Visual Studio Code
            • Depuis 4 mois utilisateur assidu de vim (j'avais des connaissances basiques auparavant)

            Ayant a gerer pas mal de trucs via SSH sur diverses machines, vim est quand meme pratique. Un peit git clone mon_vimrc et je suis comme a la maison en quelques secondes.

            Mais l'une des forces de vim, je trouve, c'est qu'on peut le definir comme "Le dernier editeur que j'apprends a utiliser".
            Je me suis franchement demande pourquoi je n'ai pas appris l'utiliser "pour de vrai" il y a plus de dix ans : je serais maintenant super productif, alors que mes annees d'utilisation de "click and type" ne m'ont rien apporte de plus dans mon workflow. Et meme de cette maniere, je suis plus productif avec vim qu'avec mon editeur classique (mais j'ai le plugin vim dans VS Code)

            La ou je suis certain de gagner en productivite au fil du temps avec vim, je suis quasi sur de rester au meme niveau en utilisant VS Code ou tout autre editeur classique (serieusement, les commandes comme ct) ou da{ font gagner un temps incroyable sur une journee).

            Voila, c'etait juste pour discuter de mon experience. Bonne fin de journee !

            • [^] # Re: VSC

              Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-1).

              serieusement, les commandes comme ct) ou da{ font gagner un temps incroyable sur une journee

              Fait trop longtemps que je ne suis plus sur VIM, que font ces commandes?

              • [^] # Re: VSC

                Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

                La première supprime le contenu jusqu'à la prochaine parenthèse fermante et passe en mode insertion, et la seconde supprime le contenu entre les accolades (comprises)

                • [^] # Re: VSC

                  Posté par . Évalué à 2 (+3/-1).

                  Et vu que le contenu supprime se met directement en memoire pour le prochain "coller", c'est vraiment super rapide pour refaire des fichiers complets au propre.

                  Ou encore, en html le remplacement du contenu d'un tag avec cit ou la suppression du tag complet viacat qui permet de deplacer des morceaux de code de maniere precise et efficace.

                  Sans dec, pour moi vim c'est une sorte de revelation. Sans exageration.

                • [^] # Re: VSC

                  Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

                  Je ne connaissais pas ces variantes.
                  J'utilise "d%" moi, même s'il est vrai que ça ne mets pas en mode insertion. De manière générale, j'utilise énormément le %, qui permets de voyager d'une extrémité à l'autre d'un bloc (enfin, pas de tous les types de blocs, ça me marche pas pour les guillemets ou les chevrons (< et >, ça serait utile pour C++ mais probablement pénible à implémenter)) défini par des {},() ou encore [].

  • # Monsieur essaye de masquer la réalité

    Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+5/-0).

    Eclipse 18.9%
    PHPStorm 9.0%
    Emacs 4.1%

    Emacs est en dessous de PHPStorm, réveillez vous :D

    • [^] # Re: Monsieur essaye de masquer la réalité

      Posté par . Évalué à -1 (+5/-7).

      Troll à part, Emacs n'est juste plus adapté à la jeune génération de développeurs et encore moins d'utilisateurs non développeurs.

      Interface vieillotte, possibilité graphique faible, raccourcis clavier exotique, le lisp plus trop à la mode, portable windows moyen.

      Ca amuse qui de rebricoler un .emacs à chaque upgrade ?

      J'ai gardé emacs jusqu'à l'année dernière pour org-mode qui était une tuerie. mais il est aujourd'hui dépassé, pas facilement connectable/syncronisable.

      Mais bon,il y a un certain charme à faire dans le retro mais uniquement le week-end

      bref, it's time to move on.

      • [^] # Re: Monsieur essaye de masquer la réalité

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+3/-1).

        On pourrait avoir le même genre de discours à propos de vim, aujourd'hui les IDE apportent tellement de fonctionnalités, et sont tellement bien intégrés avec les différents outillages que ça devient difficile de continuer à faire de la pub pour les bons vieux éditeurs pour doigts magiques.

        • [^] # Re: Monsieur essaye de masquer la réalité

          Posté par . Évalué à 10 (+8/-0).

          Sauf que vim… enfin, vi, à un avantage de poids: il est dans le standard POSIX. Savoir utiliser vi un minimum (et donc vim) implique d'être capable de se démerder «sur la majorité des systèmes Unix actuels» ce qui est un avantage non négligeable contre emacs ou visual machin ou truc bidule.

          Ah, et aussi, pas besoin d'interface graphique, DONC utilisable via ssh (bon, ça, emacs et nano aussi, mais emacs est pas installé par défaut sur les distros que j'ai utilisées et nano est franchement limité en fonctionnalités).

          les IDE apportent tellement de fonctionnalités, et sont tellement bien intégrés avec les différents outillages que ça devient difficile de continuer à faire de la pub pour les bons vieux éditeurs pour doigts magiques.

          Le problème, c'est que je ne connais aucun IDE qui s'intègre à mon shell aussi bien qu'un éditeur de texte du type vi (s'applique aussi à emacs, pour le coup je suppose).
          Mais bon, oui, pour ceux qui aiment aller chercher la souris, les IDEs modernes sont superbes. J'en ai utilisés, j'ai même commencé par ça.
          Je préfère mon i3+vim, merci (faut que j'arrive à me mettre à kakoune, mais je n'arrive pas à trouver en moins de 15min comment avoir la coloration syntaxique pour le C, le C++ et le sh à minima).

          • [^] # Re: Monsieur essaye de masquer la réalité

            Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+13/-1).

            Oui c'est ça le problème, vi est préinstallé par défaut sur les distro Linux et pas Emacs.

            Madame michu qui découvre son shell et trouve par défaut cet éditeur de texte, elle ne va pas chercher plus loin car elle ne sait pas. Donc elle ne connaîtra pas l'Alternative. C'est un peu comme si on lui cachait l'existence du tout puissant Emacs !

            C'est de la vente liée bordel !

          • [^] # Re: Monsieur essaye de masquer la réalité

            Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+3/-2).

            Le problème, c'est que je ne connais aucun IDE qui s'intègre à mon shell aussi bien qu'un éditeur de texte du type vi (s'applique aussi à emacs, pour le coup je suppose).

            Mais bon, oui, pour ceux qui aiment aller chercher la souris, les IDEs modernes sont superbes. J'en ai utilisés, j'ai même commencé par ça.

            Pour l'intégration au shell, certes, mais du point d'un développeur d'applications, et non juste d'un simple besoin d'éditer du texte sur un serveur, ça n'a que peu d'intérêt, car finalement le shell n'est lui même, pour beaucoup de développeurs, qu'une interface pour lancer d'autres commandes (utiliser outillage dont je parle en somme), et s'il est intégré dans un logiciel spécifique, le shell n'a plus réellement d'utilité pour beaucoup de gens.

            L'automatisation que te fournit ton outil de développement intégré (IDE en toutes lettre pour recentrer le contexte) va, en avance de phase, ordonnancer tout ces outils de manière cohérente selon les technologies que tu utilises, et pour certains tout en restant extrêmement flexibles et configurables, pour ne pas t'enfermer dans les choix d'opinion du développeur de ce dernier.

            Toute cette automatisation qu'il prend en charge d'entrée de jeu et sans devoir y installer des dizaines de plugins, ni taper des centaines de lignes de configuration dans dot file, sans même avoir besoin d'en connaître les raccourcis claviers, permet à la fin d'avoir un environnement ISO sur tous les postes de travail sur lequel un développer peut être performant extrêmement rapidement, tout en restant configurable pour ceux qui veulent aller plus loin.

            La plupart sont tous aussi automatisables que Vi ou Emacs eux-même, fournissent des débuggeurs contextuels, graphiques et lisibles, des possibilités d'introspection du code puissante et par simple clic, un retour visuel des erreur au fil des actions du développeurs, une UI qui se contextualise en fonction des actions menés, une interface multi-éditeur en onglet, ou pavable, etc, etc, etc.. Ce qui de prime abord, pour réussir à mimer de façon complète dans un Vi ou un Emacs demande un courbe d'apprentissage extrêmement complexe: les gens qui maîtrisent et utilisent quotidiennement ces deux derniers ont tendance à l'oublier.

            Ah, et aussi, pas besoin d'interface graphique, DONC utilisable via ssh

            Quelle idée de travailler via SSH ! Enfin encore une fois du point de vue d'un développeur, ça n'a pas de sens. Si j'ai une machine sous les doigts, je n'ai pas besoin d'une deuxième pour développer, celle que j'ai me suffit, et ce même si ma cible est un environnement radicalement différent, c'est une autre des forces de l'IDE, de pouvoir émuler ce dernier sans avoir besoin d'y redéployer du code en permanence.

            • [^] # Re: Monsieur essaye de masquer la réalité

              Posté par . Évalué à 4 (+3/-1).

              Quelle idée de travailler via SSH ! Enfin encore une fois du point de vue d'un développeur, ça n'a pas de sens. Si j'ai une machine sous les doigts, je n'ai pas besoin d'une deuxième pour développer, celle que j'ai me suffit, et ce même si ma cible est un environnement radicalement différent, c'est une autre des forces de l'IDE, de pouvoir émuler ce dernier sans avoir besoin d'y redéployer du code en permanence.

              C'est utile, notamment en télétravail. Tu peux avoir besoin de bosser sur ta machine de dev depuis chez toi, notamment parce que ta machine au boulot est nettement plus péchue que ta personnelle, ou encore parce qu'il ne t'est pas possible de lancer des tests d'integration depuis ta machine chez toi car le reseau chez toi ne contient les dizaines de VM permettant de faire ces tests. Ou encore parce que tu n'as pas envie de prendre le risque de copier les sources sur lesquelles tu travailles sur ta machine perso.

              Personnellement, je trouve sincèrement très pratique de pouvoir lancer emacs en ssh et de conserver des features a peu près dignes d'un IDE.

              Et c'est assez ultime pour te forcer a ne pas utiliser la souris :-)

            • [^] # Re: Monsieur essaye de masquer la réalité

              Posté par . Évalué à 1 (+1/-1).

              Quelle idée de travailler via SSH ! Enfin encore une fois du point de vue d'un développeur, ça n'a pas de sens. Si j'ai une machine sous les doigts, je n'ai pas besoin d'une deuxième pour développer, celle que j'ai me suffit, et ce même si ma cible est un environnement radicalement différent, c'est une autre des forces de l'IDE, de pouvoir émuler ce dernier sans avoir besoin d'y redéployer du code en permanence

              C'est pratique le développement sur des VM de dev, ça permet de faire tourner un ensemble de briques qui fonctionnent ensemble dessus, iso-prod si possible, ça permet de développer à plusieurs en même temps dessus, ça se créer / clone / supprime facilement. T'as besoin que d'un SSH sur n'importe quel machine pour bosser.

              • [^] # Re: Monsieur essaye de masquer la réalité

                Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-1). Dernière modification le 15/03/18 à 09:46.

                C'est pratique le développement sur des VM de dev

                Je travaille avec des VM de dev depuis plusieurs années, et l'avantage d'une VM locale dans ta propre machine, c'est que tu peux monter facilement un partage de fichier, un NFS ou autre SSHFS (nous on utilise SSHFS après avoir expérimenté NFS, j'ai encore des vieilles VM en NFS par ailleurs) et on utilise les outils de développements de la machine hôte pour le projet dans la VM sur le point de montage de la VM.

                Plein de gens pensent que le SSHFS est lent, mais que nenni, en vrai j'ai un Eclipse branché dessus, et la différence ne se voit pas (un autre avantage des IDE de manière générale est leur bonne gestion du FS, l'indexation efficace, bien que tous ne soient pas égaux la dessus).

                Le mieux du mieux c'est qu'en tant que développeur, je n'ai pas à m'occuper de comment ça marche puisqu'on a un outillage interne qui effectue le déploiement sur nos machines, quelle soit la distribution Linux (et fonctionne aussi avec MacOS). Encore une fois, VIeMacs dans un SSH n'a absolument pas sa place dans cette infra.

                Je tiens à préciser que nos VM peuvent par ailleurs contenir des Docker, et de manière générale sont ISO-prod, contiennent les mêmes outils de déploiement, seul leur dimensionnement (nombre de CPU et RAM) change.

            • [^] # Re: Monsieur essaye de masquer la réalité

              Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+0/-2).

              Quelle idée de travailler via SSH ! Enfin encore une fois du point de vue d'un développeur, ça n'a pas de sens. Si j'ai une machine sous les doigts,

              Et quand la machine est deux rues plus loin, ou à 300km ou de l'autre coté d'un océan, tu fais comment ? Teamviewer, VNC, voire même un deck de 80cols par Chronopost ?

              * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

              • [^] # Re: Monsieur essaye de masquer la réalité

                Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

                On parle toujours de développement là ? A priori, ça arrive rarement de développer sur une machine de production ou de l'autre côté de la planète non ? Où alors ça peut j'imagine, mais c'est carrément se tirer une balle dans le pied.

                Il y a bien sûr quelques exceptions, comme par hasard le développement sur SAP, mais de toute façon là tu oublie le SSH puisque t'es obligé de passer par leur environnement de développement propriétaire, ou le développement sur certains vieux mainframes, mais c'est très spécifique.

                • [^] # Re: Monsieur essaye de masquer la réalité

                  Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

                  A priori, ça arrive rarement de développer sur une machine de production ou de l'autre côté de la planète non ?

                  Oui. Tout le monde ne développe pas forcément sur une vpm locale, il y a des développements qui se font sur infra VMWare/xen/autre distants. Il y a un peu lus d'1 an j'étais en mission à un endroit ou je ne pouvais pas installer de vm sur mon poste de travail: ma vm linux était hébergée sur une infra mutualisée.

          • [^] # Re: Monsieur essaye de masquer la réalité

            Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-0).

            Ah, et aussi, pas besoin d'interface graphique, DONC utilisable via ssh (bon, ça, emacs et nano aussi, mais emacs est pas installé par défaut sur les distros que j'ai utilisées et nano est franchement limité en fonctionnalités)

            Justement avec Emacs pas besoin qu’il soit installé sur le système distant : il suffit d’utiliser TRAMP pour ouvrir les fichiers distants avec ton Emacs local.
            Ouvrir un fichier distant à travers une session ssh n’est pas très différent d’ouvrir un fichier local : https://www.gnu.org/software/tramp/#Quick-Start-Guide

            J’utilise ça souvent, parfois même quand le fichier distant est sur un ordinateur situé dans la même pièce (parce que cet autre ordinateur n’a pas Emacs).

            • [^] # Re: Monsieur essaye de masquer la réalité

              Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

              Moui, m'enfin, ça, tu peux le faire avec n'importe quel logiciel: il suffit de passer par sshfs. Par contre, je n'ai pas mis l'accent sur le fait que pas besoin d'installer un Xorg pour utiliser vim, emacs ou nano: petit oubli de ma part (parce que quand une machine qui n'est pas destinée à un humain perds le réseau, on est bien contents d'avoir un outil pour modifier la config sans passer par sed).

              • [^] # Re: Monsieur essaye de masquer la réalité

                Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

                Je suis assez d'accord avec toi, en theorie, ca marche pareil.

                En pratique, quand tu passes a travers un VPN et un réseau wifi/d'entreprise/4G qui font des blagues, et ben sshfs est assez peu stable. Il suffit d'en servir quelques jours dans différentes situations pour se rendre compte que ce n'est pas un moyen fiable de travailler.

                Tramp la dessus est nettement plus résistant aux erreurs de réseau.

      • [^] # Re: Monsieur essaye de masquer la réalité

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+6/-4). Dernière modification le 13/03/18 à 18:31.

        Interface vieillotte

        En quoi?

        possibilité graphique faible

        En quoi?

        raccourcis clavier exotique

        Et alors? En quoi c'est mal de faire différemment?

        le lisp plus trop à la mode

        Et alors?

        portable windows moyen

        En quoi?

        org-mode est aujourd'hui dépassé

        En quoi?

        pas facilement connectable/syncronisable

        Tu ne sais pas comment synchroniser des fichiers?

        Ca amuse qui de rebricoler un .emacs à chaque upgrade ?

        FUD

        Mais bon,il y a un certain charme à faire dans le retro mais uniquement le week-end

        Avec une phrase aussi condescendante et des affirmations sans preuves, tu n'as pas mis à part le troll.

        • [^] # Re: Monsieur essaye de masquer la réalité

          Posté par . Évalué à 0 (+1/-2).

          possibilité graphique faible

          Essaie de faire des ~~~ sous un mot comme pourrait le faire un correcteur orthographique, impossible.

          Essaie de faire apparaître les folders genre folders impossible

          Essaie de faire des cartes genre freemind interactive avec emacs, pas juste afficher un svg, mais pouvoir interragir avec. impossible. (ca aurait été marrant avec org mode)

          Faire afficher un symbole en exposant d'un mot, et le rendre interactif ? ben non.

          • [^] # Re: Monsieur essaye de masquer la réalité

            Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-1).

            Essaie de faire des ~~~ sous un mot comme pourrait le faire un correcteur orthographique, impossible.

            Essaie de faire apparaître les folders genre

            Essaie de faire des cartes genre freemind interactive avec emacs

            M-! freemind

            Faire afficher un symbole en exposant d'un mot

            ^symbole

            , et le rendre interactif ?

            C'est à dire?

            • [^] # Re: Monsieur essaye de masquer la réalité

              Posté par . Évalué à -1 (+1/-3).

              on parlait de capacité graphique, flyspell c'est du simple souligné (et encore, obligatoirement de la même couleur que le texte

              flyspell

              je connais hideshowmode, c'est loin d'être graphiquement à la hauteur de ce que font les ide modernes

              bref

              • [^] # Re: Monsieur essaye de masquer la réalité

                Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+3/-2).

                on parlait de capacité graphique, flyspell c'est du simple souligné (et encore, obligatoirement de la même couleur que le texte

                Tu as demandé:

                Essaie de faire des ~~~ sous un mot comme pourrait le faire un correcteur orthographique, impossible.

              • [^] # Re: Monsieur essaye de masquer la réalité

                Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

                Qu'est-ce que c'est que cette capture d'écran toute vilaine ? Mon Emacs ne ressemble pas (plus) à ça…

              • [^] # Re: Monsieur essaye de masquer la réalité

                Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

                flyspell c'est du simple souligné
                hideshowmode, c'est loin d'être graphiquement à la hauteur
                Essaie de faire des ~~~ sous un mot comme pourrait le faire un correcteur orthographique, impossible.

                Je n’utilise pas Emacs, mais je dois avouer que sur cette capture il n’est pas loin d’être aussi beau que mon Vim 😆. Et le souligné zigouigoui qui te tient tant à cœur y semble implémenté.

        • [^] # Re: Monsieur essaye de masquer la réalité

          Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

          raccourcis clavier exotique
          Et alors? En quoi c'est mal de faire différemment?

          emacs a une dette technique fort, cela se ressent même sur le choix des raccourci. Même la terminologie de “Meta key” à la place de “Alt key” sent fort la naphtaline. De même que “kill” pour “cut”, et “yank” pour “paste”.

          Et je ne te parle pas de frame qui veut dire windows, (RMS propose de renommer en 2014 https://lists.gnu.org/archive/html/emacs-devel/2014-01/msg00496.html )

          il n'y a aucune plus- value à faire différemment sur ces points, et c'est très perturbant pour les débutants.

      • [^] # Re: Monsieur essaye de masquer la réalité

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-1). Dernière modification le 13/03/18 à 20:03.

        Interface vieillotte, possibilité graphique faible, raccourcis clavier exotique, le lisp plus trop à la mode, portable windows moyen.

        Franchement entre Emacs et les produits IntelliJI ou Visual Studio (ok j'avoue VS2010 mais il paraît que de puis c'est devenu bien) et bien franchement je trouve ces machins tout sauf agréable à utiliser – à part le débogueur visuel mais je préfère les langages où on a n'a pas trop besoin de faire du débogage visuel en pas à pas. ;)

        C'est peut-être une observation un peu étrange mais j'ai du mal à faire abstraction de toutes ces annotations et pop-up, et, je pèse mes mots, ça me pète grave les couilles de voir un feu d'artifice de couleurs et de fenêtres popup d'auto-complétion et de changement d'états dès que j'ajoute un mot à une liste… L'approche de l'écosystème Emacs est plutôt plus seine – l'info complémentaire est en général affiché dans la petite barre au pied de l'écran et l'analyse de syntaxe est faite à la sauvegarde (merlin pour OCaml) ou à l'évaluation (slime pour Lisp).

        Ceci-dit je ne perds pas espoir: depuis quelques années on a fait beaucoup de progrès dans l'UX et beaucoup d'interfaces se sont simplifiées et proposent des choses simples pour des tâches simples au lieu de submerger l'utilisateur d'un dégueulis d'informations et de questions importunes… peut-être que d'ici quelques années on aura aussi des IDEs ergonomiques (à part Emacs ;) ).

        Sinon pour le “lisp pas trop à la mode” je pense que le rapport expérience/salaire des développeurs clojure mentionné dans le même rapport pourrait faire figure d'incitation ;)

        Ca amuse qui de rebricoler un .emacs à chaque upgrade ?

        Je pense que c'est un peu éxagéré!

        Ce que me semble refléter ce chiffre est que beaucoup de développeurs sont soit JavaScript, PHP, Java, C ou C++ et que pour l'un quelconque de ces langages il y a des environnements très sophistiqués. Pour moi qui édite en sus des précédents du Lisp, OCaml, Shell, TeX, ansible, du markdown, et du task-juggler, j'ai quand même intérêt à utiliser Emacs – qui sait éditer les fichiers dans un container docker sur une machine distante, et ça aussi c'est pas forcément cochon.

  • # erreur! ce sondage est un grossier faux

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+12/-0).

    alors "development environment", là trop gros ça passera pas.

    Non Emacs c'est plutôt une interface vers une autre réalité. A la rigueur avec Emacs on peut faire du développement personnel

  • # Stackoverflow

    Posté par . Évalué à 6 (+4/-0). Dernière modification le 13/03/18 à 16:27.

    Une petite pépite dans ce sondage:

    How Many Participants Have a Stack Overflow Account?
    Yes
    87.4%

    No
    8.8%

    I'm not sure / I can't remember
    3.8%

    • [^] # Re: Stackoverflow

      Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

      Bon, je viens de voir que le sondage venait de chez Stackoverflow, alors forcement… Mais bon, ca m'a quand meme fait rire.

    • [^] # Re: Stackoverflow

      Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

      Ben moi j'ai (re-)découvert que j'avais un compte chez eux en recevant le mail annonçant cette étude :-D

  • # La vérité est ailleurs

    Posté par . Évalué à 6 (+6/-1).

    Si je tape M-x quit dans mon minibuffer, vous disparaissez tous

  • # Kate

    Posté par . Évalué à 5 (+4/-0).

    Manifestement, les nombreuses personnes qui utilisent Kate n'ont pas répondu au sondage.

    • [^] # Re: Kate

      Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

      Les développeurs sous KDE utilisent pas plutôt kdevelop?

      • [^] # Re: Kate

        Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

        Kdevelop et Kate font appel au même composant - KatePart - pour le widget d'édition de texte.

        https://kate-editor.org/about-katepart/

        À noter : Kate (et donc Kdevelop) propose un mode d'édition vi (que je n'ai pas testé depuis KDE 2).

        Cette signature est publiée sous licence WTFPL

        • [^] # Re: Kate

          Posté par . Évalué à 4 (+1/-0).

          Ce qui me fait aussi remarquer l'absence de QtCreator. Mais je suppose que c'est une niche?

    • [^] # Re: Kate

      Posté par . Évalué à 0 (+0/-0).

      ou "cat > MONFIC.TXT"

      même si pour le suivi de version c'est un peu casse noisette..

      Ce que dit le sondage aussi, c'est qu'Intellij est très populaire puisqu'il regroupe Intellij, Android Studio et autres PHPStorm. Pourtant, dans Intellij, il y a Intel, et ça, c'est encore populaire ???

  • # Fake News

    Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+6/-2).

    Heureusement, bientôt la loi interdira de poster ce genre d'ignominie insupportable pour les fidèles.

    Mais nous devons encore travailler le gouvernement au corps pour qu'il mentionne Emacs dans la constitution. Il ne faut pas relâcher nos efforts de lobbying.

    • [^] # Re: Fake News

      Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-0).

      S'arrêter à la constitution ! Bêtise crasse, mon cher. GNU Emacs est un droit humain, le zérotième d'ailleurs ! À défaut d'ambition de sainte réforme, ce gouvernement devrait au moins faire en sorte d'enseigner Emacs dès le plus jeune, au besoin la sagesse et le pragmatisme réunis imposent d'utiliser ordonnances et 49.3 simultanément. Ô j'entends déjà au loin la protestation des 1%, des saboteurs et saboteuses à en devenir assurément, mais la conjuration du Emacs triomphera et gloire s'en suivra à Saint IGNUcius. En hurd camarades !

  • # Biais de population

    Posté par . Évalué à 6 (+6/-2).

    Le problème c'est la population : les mecs qui vont sur StackOverFlow c'est des gens qui codent par copier/coller, alors forcément ! Tu aurais du titrer "les mauvais développeurs préfèrent vim à Emacs"

    PS: c'est de l'humour hein !

  • # conclusion ?

    Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

    L'impression que j'ai parfois, c'est simplement qu'il faut être sacrément bien câblé pour utiliser Emacs, et que peu nombreux sont ceux qui ont le niveau (j'ai pas le niveau).

    C'est un peu comme les claviers Dvorak ou bepo… J'ai essayé un temps, et j'ai bien galéré. J'ai fini par abandonner ne voyant pas le bout du tunnel : bien plus nul sur bepo que sur Azerty après 1 mois de galère.

    Qu'en penser? Rien, si ce n'est que je suis moins bien câblé que d'autres. Et après ? Est-ce qu'en utilisant les mêmes outils que des surdoués, je deviendrai surdoué ?
    Doit-on expliquer aux surdoués qu'ils se trompent car ils ne font pas comme la majorité des gens ? Doit-on niveler par le bas ou par le milieu ?

    Je déteste les orientations prises par Microsoft. Mais je dois avouer que VSC est le premier outil MS que j'adopte favorablement à l'usage. Je vois mal la différence fondamentale avec Atom, si ce n'est que VSC me cause moins de pb d'utilisation abusive de mémoire.

    • [^] # Re: conclusion ?

      Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

      Pour ma part j'ai essayé VSC il y a peu et d'après ce que j'en ai vu il m'a l'air bien fichu. Cependant je me méfie : Microsoft (et d'autres) a tendance à casser les trucs qui marchent plutot bien au bout d'un moment, donc à voir.

  • # Linux / Windows / Geany

    Posté par . Évalué à 4 (+4/-1).

    Je ne comprends pas tout du sondage :

    Most popular platform : Linux 48.3 % / Windows 35.4 %
    Developers' Primary Operating Systems : Windows 49.4 % / Linux 23 %

    En plus il y a eu apparemment plusieurs choix possibles dans certaines questions, avec des totaux nettement supérieurs à 100 %, ce qui rend les interprétations un peu difficiles.

    Enfin il n'y a pas Geany dans les "Most Popular Development Environments". Pourtant, je l'utilise :D

    • [^] # Re: Linux / Windows / Geany

      Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

      Si on te fournit une machine sous windows, ça ne veut pas dire que c'est ça que tu préfères…

    • [^] # Re: Linux / Windows / Geany

      Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

      Il me semble que "Most popular platforms" parle des plateformes cibles pour le code développé. La forte présence de linux peut ainsi s'expliquer par les codes serveurs.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.