Journal Bouygues Télécom se fait tout grognon à cause de Xavier Niel

Posté par .
Tags : aucun
13
18
jan.
2012

Vous le savez tous, Free Mobile a lancé son offre il y a déjà quelques jours et visiblement tout le monde se rue dessus. Sur linuxfr.org on est aussi très enthousiaste si l'on en croit ce sondage.

Pour contrebalancer cet engouement généralisé à la fanboy Apple pour la société Free, faisons un peu le point sur les critiques exprimées par la concurrence, dite historique.

Olivier Roussa de chez Bouygues prétend que l'offre à 2 € est scandaleuse :

[...] ce forfait "comporte des surcoûts importants car ni les appels, ni les SMS, ni Internet ne sont bloqués... Sans naviguer, la mise à jour automatique des applications sur smartphones consomme 60 mégaoctets par mois, soit 6 euros de hors forfait. Pour s'inscrire, il faut avoir Internet et un compte en banque, pas le profil de personnes en difficulté ou de la 'mamie du Cantal'".

Bon, il parle de smartphones, alors est-il crédible ? La mamie du Cantal et les gueux n'ont-il pas besoin seulement d'un téléphone ?

Concernant les problèmes techniques c'est Orange qui est fâché, Free n'aurait pas activer son réseau. Du vieux gros FUD ? Des techos Orange incompétents ? Qu'en est-il vraiment ?

Selon « le Figaro » d’hier, « certains » opérateurs auraient lancé des « huissiers » à l’affût des antennes relais de Free censées couvrir au moins 27% de la population et suspectées de ne pas avoir été activées. « Ça n’est pas nous », ont répondu hier les trois opérateurs historiques que nous avons interrogés.

Bon alors, ceux qui ont signé ? Ça fonctionne bien, des retours ?

  • # Les seigneurs des télécoms se fachent ?

    Posté par . Évalué à 10.

    He bien , on leur répondra : liberté de commerce :)

  • # fanboy

    Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 18/01/12 à 08:54.

    engouement généralisé à la fanboy Apple pour la société Free

    Payer moins cher pour mieux, c'est pas exactement la définition de l'apple fanboy.

    Free n'aurait pas activer son réseau. Du vieux gros FUD ? Des techos Orange incompétents ?

    Première option :-)
    L'ART (pardon, l'arcep) a fait un relevé réel à l'autonome. Tout était dans les règles.
    Qu'il puisse y avoir des retards à l'allumage est compréhensible (surtout vu la forte charge auprès des équipes Free en ce moment... ouch le café doit se boire par litres entiers). Bref rien de dramatique.

    Question :
    Pourquoi chez SFR il a fallu attendre 2011 pour avoir unification des passerelles 3G et MMS ? Non mais LOL, #epicfail... Les téléphones avec abonnement 3G, chez SFR, obligés de basculer de points d'accès pour envoyer un mms... Si ça c'est pas un défaut de service, que les mobiles doivent compenser ...

    • [^] # Re: fanboy

      Posté par . Évalué à 6.

      Notons aussi que Free a payé le prix fort pour sa licence 3G : le même prix que les trois premiers mais pour le tiers de bande passante.

      De plus, ils avaient pour obligation de couvrir 25% de la population au 12 janvier mais ils s'étaient offert le luxe d'en couvrir 27%.

      Donc les opérateurs historiques n'ont vraiment plus que la mauvaise foi aujourd'hui…

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: fanboy

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Non, il me semble qu'il a payé 1/3 du prix payé par les autres, pour 1/3 de bande passante.

        En passant, ils (SFR, Orange? BT) avaient hurlé et fait une action au Parlement Européen, et se sont fait envoyer sur les roses

        If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

      • [^] # Re: fanboy

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Notons aussi que Free a payé le prix fort pour sa licence 3G : le même prix que les trois premiers mais pour le tiers de bande passante.

        Erreur, ou mensonge?
        Quand vous ne savez pas, ne dites pas ce que vous avez envie de penser, mais renseignez-vous! Comme j'ai du mal à voir comment on peut faire une erreur (soit on sait, et on a le bon chiffre, soit on ne sait pas et on ne dit rien)...

        Des sources parmi des centaines d'autres (surtout que les 3 opérateurs historiques ont fait une procès justement parce que c'est l'inverse de ce que tu dis, ce n'estp as comme si personne en avait parlé) :
        http://www.clubic.com/actualite-291720-iliad-deposera-dossier-candidatures-4eme-licence-3g.html
        http://www.pcinpact.com/news/53816-4e-licence-3g-iliad-free-arcep.htm

        Résumé :
        - les 3 historiques : 616 Millions (Note : la facture initiale était de 5 Milliards, période de délire sur le prix des licences) pour 15 MHz, avec l'inflation ça revient un peu plus
        - Iliad : 240 Millions pour 5 MHz

        Le même prix?

        • [^] # Re: fanboy

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          extrait de
          http://www.infobidouille.com/actualites/2010/10/12/4eme-licence-3G-:-Free-gagne-devant-le-Conseil-d-Etat

          Il y a un peu moins d'un an, Free sortait vainqueur du processus de choix de l'opérateur auquel l'ARCEP devait accorder la quatrième licence 3G. L'arrivée de Free sur ce marché n'étant pas du goût des opérateurs en place, ceux-ci avaient déposé un recours auprès du Conseil d'État.

          Si les trois opérateurs ne contestaient pas les critères d'attribution de la nouvelle licence, ils n'étaient pas du tout d'accord avec le montant réclamé au nouvel opérateur : "seulement" 240 millions d'euros, alors que Orange, Bouygues et SFR avaient chacun été facturé 650 millions d'euros pour leur licence.

          Free et l'ARCEP se défendaient de leur côté en justifiant cette baisse de prix par une différence importante entre les anciennes licences et la nouvelles : alors que Orange, Bouygues et SFR ont eu droit à une bande de fréquence de 15 MHz, Free n'a pour sa part obtenu que 5 MHz, ce qui complique grandement la réalisation d'un réseau d'antennes relais de forte densité. La prix quasiment divisé par trois se justifierait donc par la largeur de bande divisée elle aussi par trois.

          Rendue aujourd'hui, la décision du Conseil d'État donne finalement raison à Free et à l'ARCEP, confirmant ainsi la validité de la licence de Free. L'opérateur va donc désormais pouvoir investir sereinement dans ses équipements 3G, sans risque que tout son investissement soit ruiné par l'invalidation de la licence.

          If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

        • [^] # Re: fanboy

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          avec l'inflation ça revient un peu plus

          Non je désapprouve, Free arrivait alors que les autres ont une place établie sur le marché, ça vaut très cher, Free aurait du payer moins cher.
          Jusqu'à l'arrivée de Free, toute personne voulant un forfait de téléphonie mobile pensait de suite à Orange/SFR/BT.

          If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

          • [^] # Re: fanboy

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Parler de l'inflation a quand même son importance, pour la comparaison.
            Ca n'enlève pas le fait qu'il arrive plus tard donc doit faire plus d'efforts pour percer.
            Mais d'un autre côté, tu "oublies" qu'avoir 5 MHz est aussi très bien, le prix comprend aussi le ticket d'entrée (quelque soit la taille de la fréquence).

            L'un dans l'autre, le prix me parait donc logique : ni trop peu (ticket d'entrée), ni trop cher (arrivée tardive), par rapport aux autres.

            • [^] # Re: fanboy

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Avoir une place établie est un gros avantage.

              Aujourd'hui tu as une crédibilité autour de Mediainfo. Si un type se pointe avec une offre similaire, qui tes clients (ou des boites ayant des besoins dans ce domaine) vont naturellement penser à contacter ?
              Toi (qui a déjà "livré"), ou un type dont on ne sait pas si c'est un tocard ou un type meilleur que toi ?

              If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

              • [^] # Re: fanboy

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Avoir une place établie est un gros avantage.

                Oui. Mais avoir 0.5 MHz ne te confère pas 10 fois moins de possibilités de service.
                C'est ce que j'essaye de faire comprendre en parlant de ton oubli : tu vois bien un point, mais tu oublies un autre point qui contrebalance. Ce point aussi est un gros avantage (dans l'autre sens).

                Il y a un gros inconvénient (le fait d'arriver alors que les autres sont déjà établis) et un gros avantage (1/3 d'engagement financier et on peut utiliser la même techno)

              • [^] # Re: fanboy

                Posté par . Évalué à 0.

                Si un type se pointe avec une offre similaire, qui tes clients (ou des boites ayant des besoins dans ce domaine) vont naturellement penser à contacter ?

                Tu parle des faits ou d'un fantasme ?

                Parce que les faits montrent tout de même que Free mobile a du succès je pense (« mais on leur a mis pleins de battons dans les roues. Ces surhommes ont réussi à les surmonter tellement ils sont forts » ?).

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: fanboy

            Posté par . Évalué à 7.

            Jusqu'à l'arrivée de Free, toute personne voulant un forfait de téléphonie mobile pensait de suite à Orange/SFR/BT.

            C'est inadmissible ça ! Quand il n'y avait que 3 opérateurs (hors MVNO), quand on parlait des opérateurs on ne parlait que 3 existant !
            Faudrait faire une loi pour obliger à lister aussi tout les opérateurs potentiels !

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: fanboy

            Posté par . Évalué à 4.

            Non je désapprouve, Free arrivait alors que les autres ont une place établie sur le marché, ça vaut très cher, Free aurait du payer moins cher.

            Free a le droit de faire payer les terminaisons d'appel 2x plus cher que les autres ( c'etait aussi le cas de Bouygues vu qu il est rentré sur le marché apres SFR et Orange ) , donc Free a bien un coup de pouce pour l aider a se developper.

            • [^] # Re: fanboy

              Posté par . Évalué à 3.

              J'avais cru comprendre que Free avait demandé le même tarif avantageux que ce que Bouygues avait eu à l'époque, mais que c'est un tarif inférieur qui leur a été accordé...

              • [^] # Re: fanboy

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Il n'en reste pas moins que Free coûte bien plus cher que les 3 autres en terminaison d'appel (je n'ai pas les chiffres de tête, certes). Moins que ce qu'il a demandé, mais ça reste haut. Ce n'est pas pour rien que Free fait tout pour que ça aille très très vite en nombre d'abonnés : plus il en a, plus il facture les autres opérateurs. Tu es chez Free? Ce sont ceux chez les autres qui subventionnent le prix que tu payes, eh eh...

                Par contre, c'est très court (de tête : 6 mois, puis ça chute pas mal, et ensuite ça arrive assez rapidement aux mêmes chiffres que les concurrents). Free est pressé, très pressé, car le fric, c'est maintenant qu'il se le fait (terminaison d'appel) tant qu'il peut facturer cher aux autres.

                Ah... Les dessous de Free ne sont pas forcément des plus beaux quand tu grattes sous la belle présentation ;-). Mais bon, ce n'est pas pire que les autres.

                • [^] # Re: fanboy

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Ce sont ceux chez les autres qui subventionnent le prix que tu payes

                  C'est pareil chez les autres opérateurs hein...

                  sinon : https://fr.wikipedia.org/wiki/Subvention

                  • [^] # Re: fanboy

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Alors, tu respires un bon coup, et tu relis mon commentaire.
                    Surtout le passage où Free facture une terminaison d'appel plus élevée que les autres.

                    Ca ne peut pas être pareil chez les autres, sinon ça ne serait pas plus élevé (tout le monde facture plus élevé? Tu fais comment?)

                    C'est fou ça, je prend le temps d'expliquer la différence, mais non, pas de réflexion sur ce qui a été écrit, on dit "c'est pareil" avant de comprendre le commentaire. Non, ce n'est pas pareil.

                    • [^] # Re: fanboy

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 18/01/12 à 23:04.

                      Zen...itram

                      Je voulais dire c'était pareil pour les autres opérateurs. Le petit nouveau de l'époque (Bouyges) facturait sa TA plus cher que les autres pendant au moins (de tete) 2 ans.

                • [^] # Re: fanboy

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Ah... Les dessous de Free ne sont pas forcément des plus beaux quand tu grattes sous la belle présentation ;-).

                  En quoi ? Ce n'est pas immoral, c'est une stratégie qui en plus lui permet de baisser les prix.

                  • [^] # Re: fanboy

                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                    Ce n'est pas immoral

                    Désolé de trouver que si (la moralité, c'est très subjectif).
                    Je n'ai jamais apprécié les subventions (celle du fixe pour le mobile, aux débuts du mobile, ou celle des autres pour Bouygues, et maintenant les autres pour Free), que je trouve immorales, car ce n'est pas la meilleur qui gagne, mais celui qui joue le mieux avec les subventions qui biaisent le marché. Réguler, oui, subventionner, non.

                    • [^] # Re: fanboy

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      celui qui joue le mieux avec les subventions qui biaisent le marché

                      Ca me fait penser à une jolie phrase de Jacques Chaban-Delmas
                      "Quand j'étais jeune je biaisais beaucoup, mais avec l'âge je ne biaise plus".

                      If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

                    • [^] # Re: fanboy

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Si j'ai bien compris, Free refacture aux autres opérateurs ?

                      Dans ce cas, ce n'est pas immoral du tout dans ma conception, si on facture aux riches qui ont fort logiquement les moyens de payer.

                      Ce qui me paraît bien plus immoral, c'est de verrouiller le marché entre concurrents et s'entendre sur les prix pour se faire encore plus de marge sur le dos des consommateurs.

                      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                      • [^] # Re: fanboy

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        si on facture aux riches qui ont fort logiquement les moyens de payer.

                        Salauds de riches, oui, je connais la rengaine.
                        Désolé de ne pas adhérer, et de considérer que quand on régule, on n'a pas à regarder le patrimoine de l'autre pour fixer les prix.
                        C'est ma conception, certes.

                        Sinon, pour info, Xavier Niel est milliardaire. On parle de riche qui facture aux riches, la : ton Robin des bois, il n'est pas moins riche que les autres, non, il se fait un max de thune sur ton dos (comme les autres, juste qu'il optimise mieux). Mais chut, c'est Free, donc c'est un riche "pauvre" et gentil, pas touche.

                        • [^] # Re: fanboy

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Je n'ai jamais dit « salauds de riches ». J'estime juste qu'ils ne sont pas à plaindre quand ils ont les moyens de payer sans que leur niveau de vie en soit affecté.

                          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                        • [^] # Re: fanboy

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Désolé de ne pas adhérer, et de considérer que quand on régule, on n'a pas à regarder le patrimoine de l'autre pour fixer les prix.

                          Ce n'est pas une question de patrimoine mais de parts de marché. Et un des moyens de favoriser les parts de marché pour un nouvel entrant, c'est de lui donner les moyens de faire des prix plus bas. Et vu les investissements immenses nécessaires pour mettre en place un réseau mobile, ce n'est pas délirant. Maintenant il faut voir dans la durée ce que ça va donner. Je suis personnellement d'avis que Free ne pura pas maintenir des prix aussi bas pendant longtemps s'ils n'ont pas un minimum de clients qui souscrivent, et qu'un ajustement de tarif aura lieu tôt ou tard. Par contre je suis certain que les prix resteront moins élevés que ce qu'ils n'étaient il y a 6 mois.

                      • [^] # Re: fanboy

                        Posté par . Évalué à 2.

                        D’après ce que j’ai compris, oui, il refacture à X quand le destinataire de l’appel est chez lui et que l’émetteur est chez X.

                        L’argument de la concurrence est celui développé par l’ARCEP, par définition le marché des terminaisons d’appel est monopôlistique (seul l’opérateur du réseau est en mesure de vendre les terminaisons d’appel de son réseau). Du coup :
                        — il y a un effet de distorsion important lorsqu’un nouvel arrivant entre sur le marché, il faut qu’il rejoigne des parts de marché similaires aux autres, sinon il se fait entuber. Un prix des terminaisons d’appel multiplié par deux signifie qu’il faudra rejoindre des parts de marché au moins de moitié la moyenne des autres opérateurs, durant la montée des parts de marché free perd de l’argent !
                        — l’ARCEP veut développer les offres fixes vers mobiles, quasi-inexistante à cause des terminaisons d’appel trop chère vers les mobiles, relativement à leur coûts respectifs bien entendu (une terminaison d’appel coûte plus vers un mobile que vers un fixe, mais il y avait une tendance à l’abus semble-t-il de la part des trois opérateurs mobiles).

                        • [^] # Re: fanboy

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          — il y a un effet de distorsion important lorsqu’un nouvel arrivant entre sur le marché, il faut qu’il rejoigne des parts de marché similaires aux autres, sinon il se fait entuber. Un prix des terminaisons d’appel multiplié par deux signifie qu’il faudra rejoindre des parts de marché au moins de moitié la moyenne des autres opérateurs, durant la montée des parts de marché free perd de l’argent !

                          Moauis... C'est aussi le problème de l'illimité (ou des forfaits), si on payait à la minute son juste prix, on n'aurait pas à faire ce genre de bidouille.
                          Mais bon, ça va pas durer longtemps, c'est déjà ça.

                          (une terminaison d’appel coûte plus vers un mobile que vers un fixe, mais il y avait une tendance à l’abus semble-t-il de la part des trois opérateurs mobiles).

                          Tendance? Euh... C'est juste que le fixe subventionne le mobile ;-).
                          C'est bien joli à l'ARCEP de vouloir aider le mobile comme ça, mais bon, ça a juste fait que des boites faisait un pont entre un fixe et un mobile, pour payer moins cher (du délire complet).
                          Je n'ai jamais compris pourquoi l’appelant qui appelle un mobile doit payer le choix de l'appelé d'être sur mobile... Ca aurait dû être l'appelé qui paye le surcoût, et l'appelant qui ne voit pas la différence entre fixe et mobile, juste il appelle un numéro. Comme Internet, ou presque. Pour une fois que je suis d'accord avec le système américain (si je l'ai bien compris)

                          • [^] # Re: fanboy

                            Posté par . Évalué à 8.

                            Je n'ai jamais compris pourquoi l’appelant qui appelle un mobile doit payer le choix de l'appelé d'être sur mobile...

                            Car l’appelé n’a pas le choix de l’appel.

                            • [^] # Re: fanboy

                              Posté par . Évalué à 4.

                              Exactement. Le système français est bien je trouve, ne le changeons pas. Un numéro de portable est identifiable facilement (06X ou 07X), un fixe aussi. Si tu veux pas appeler un mobile, ne le fais pas. Si ton correspondant se plains de ne plus avoir d'amis, c'est de sa faute, il a qu'a avoir un abonnement fixe (bon maintenant cela de moins en moins vrai avec les illimité fixe / mobile)

                              Le système américain, même si dans l'absolu semble bien à quelques défaut d'usage : Oui tu paies ton choix de n'avoir qu'un mobile, mais aussi tu paies le choix qu'a fait un autre de t'appeler sur le mobile plutôt que sur ton fixe. Du coup, tout le monde préfère t'appeler sur ton mobile puisque pour eux ça ne leur coute rien et que tu es joignable. Ca sera a toi de dire "s'il te plais, peux tu me rappeler sur mon fixe ?". Très pratique à caser dans une discussion avec certaines personnes (entreprise, ...)

                              • [^] # Re: fanboy

                                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                argh... Vous marquez des points.
                                Bon, ben du coup, quelle serait une bonne solution? 50/50?
                                C'est que de la théorie, car personne ne changera le système, mais sur le principe :).

                                • [^] # Re: fanboy

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  Pour moi, l'idéal (et le rêve), ca serait le numéro unique, avec possibilité d'avoir plusieures lignes sur le même combiné. Du coup cela faciliterai la facturation vis à vis du choix de l'appelé.
                                  Quand on m'appelle, cela fait sonner toutes les lignes sur lesquelles je suis abonnés, le fixe, le portable, le softphone, le téléphone satelitaire, ... Je choisis le moyen avec lequel je vais répondre et dans ce cas la oui, le modèle américain est interressant. L'appelant paie jusqu'a mon noeud de référencement, l'appelé paie la terminaison d'appel. Les couts sont justes et cohérents, chacun sait ce qu'il va payer et n'a pas a supporter les choix des autres.

                                  Après, l'autre question, c'est pourquoi la téléphonie mobile est plus chère que le fixe. L'infrastructure est moins chère (peu d'antennes, pas de cuivre / fibre jusqu'a l'abonné, ...). Parce qu'il y a risque de saturation ? Mouais, je suis pas convaincu la dessus, il serait interressant de connaitre le nombre d'appels émis en simultanés (fixe / mobile confondus) sur la zone de couverture d'une BTS. Cela permettrait d'avoir un worst case et une base de discussion sur la saturation réelle des BTS

                                  • [^] # Re: fanboy

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    Après, l'autre question, c'est pourquoi la téléphonie mobile est plus chère que le fixe. L'infrastructure est moins chère (peu d'antennes, pas de cuivre / fibre jusqu'a l'abonné, ...).

                                    Supposition: peut être parce que le déploiement du cuivre a déjà été rentabilisé, alors que l'infra mobile se déploie encore et évolue rapidement (2g->3g->4g->etc...)
                                    De plus, il me semble que le cuivre a été en partie payé par les collectivités locales, et plus tard revendu à très bas coût lors de la privatisation de FT

                          • [^] # Re: fanboy

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Je n'ai jamais compris pourquoi l’appelant qui appelle un mobile doit payer le choix de l'appelé d'être sur mobile...

                            Je n'ai jamais compris pourquoi l’appelé qui se fait appeler sur un mobile doit payer le choix de l'appelant qui a envie de l'appeler...

                            Ca aurait dû être l'appelé qui paye le surcoût, et l'appelant qui ne voit pas la différence entre fixe et mobile, juste il appelle un numéro.

                            Ça aurait dû être l'appelant qui paye le surcoût, et l'appelé qui ne voit pas la différence entre fixe et mobile, juste il reçoit un appel.

                            Comme Internet, ou presque.

                            Comme Internet, ou presque.

                            Pour une fois que je suis d'accord avec le système américain (si je l'ai bien compris)

                            Pour une fois que je suis d'accord avec le système européen (si je l'ai bien compris)

                            Et vice et versa, bien sûr.

                      • [^] # Re: fanboy

                        Posté par . Évalué à 4.

                        C'est assez paradoxal d'un côté de vouloir une concurrence "pure et parfaite" sans entente entre les différents acteurs, et de l'autre trouver tout à fait logique qu'un des opérateurs puisse être avantagé par rapport aux autres.

                        • [^] # Re: fanboy

                          Posté par . Évalué à 2.

                          L'avantage n'est que temporaire, pour éviter les coups bas des autres opérateurs qui sont en position de force : c'est un peu comme exiger une séparation de la vente matériel/OS qui pose problème avec la position dominante de Microsoft.

                    • [^] # Re: fanboy

                      Posté par . Évalué à 4.

                      Dans certains cas il n'y a pas le choix : ici le but est d'éviter que Free soit étouffé par la concurence avant même d'être entré sur le marché. Tant que ça reste provisoire, et que Free ça permet à Free de prendre son envol, ça ne me choque pas. Par contre si ça venait à durer, au point de plomber gravement les autres opérateurs, ou çe serait gênant.

                • [^] # Re: fanboy

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Si leurs produits sont compétitifs, leurs clients ne partent pas ailleurs (voir meme viennent chez eux en masse) , et donc les autres opérateurs ne "subventionnent" pas le prix que tu payes (pas). CQFD

        • [^] # Re: fanboy

          Posté par . Évalué à 3.

          De plus les 3 historiques ont payés plus cher pour ne pas avoir certaines obligations comme l'ouverture de leur réseaux aux Full MVNO

        • [^] # Re: fanboy

          Posté par . Évalué à 2.

          Exact, au temps pour moi.

          J'en était resté au fait que les trois opérateurs se plaignaient que la licence de Free était bradée alors que le prix était comparable.

          Souvenirs lointains, tout ça.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: fanboy

      Posté par . Évalué à 7.

      Payer moins cher pour mieux, c'est pas exactement la définition de l'apple fanboy.

      non maintenant tout n'est pas que dans le prix chez free. Il ne faut pas oublier que ce ne sont pas non plus des philanthropes. Si on regarde le marché de l'accès à internet, ils ne font pas mieux que les autres sur les espaces qu'ils jugent non rentables (tous ceux qui ne sont pas dégroupés). On pourrait dire qu'au moins tu pourrais bénéficier de la box V6 qui offre quelques avantages mais même pas si tu n'es pas dégroupé tu ne l'as pas pour un prix qui au final est moins bon que celui de ses concurrents.

      Alors certes pour la partie mobile, le forfait de base est avantageux mais si on ajoute le coût du portable ce n'est pas tant une révolution car certains forfaits lows cost étaient relativement proches quand on lit les petites lignes du contrat.

      par contre je pense que ça va changer la psychologie des gens sur l'achat des portables quand ils vont se rendre du coût d'un iphone je me demande s'ils seront autant à y investir autant d'argent.

      • [^] # Re: fanboy

        Posté par . Évalué à 8.

        Alors certes pour la partie mobile, le forfait de base est avantageux mais si on ajoute le coût du portable ce n'est pas tant une révolution car certains forfaits lows cost étaient relativement proches quand on lit les petites lignes du contrat.

        Non. free a au moins divisé par 2 les prix par rapport à la concurrence : il ne faut pas se baser sur les prix d'il y a 3 mois mais revenir 1 an en arrière : les opérateurs ont déjà fait des efforts suite à l'annonce de l'arrivée de free.

        • [^] # Re: fanboy

          Posté par . Évalué à 5.

          Ils ont divisés par 2 par rapport à des offres équivalente probablement.
          Si tu te trouve quelque part entre leur offre à 2€ et leur offre à 20, il n'est pas donné que tu divise par 2 ta facture.

          Comme toujours chez free c'est simple, mais pas particulièrement flexible (on apprécie ou pas après).

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

  • # Free Mobile vs The World

    Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 18/01/12 à 09:19.

    Marrant de constater que même avec 6 € de hors forfait, ça reste moins cher que les offres de chez Bouygues. En essayant de critiquer le concurrent, ils se plombent eux-mêmes, bien fait pour leur gueule :-)

    De toute façon, même les téléconseillers de chez SFR vont passer chez Free Mobile, c'est bien la preuve qu'ils ont les meilleurs forfaits.

    Cf http://www.youtube.com/watch?v=J3TghucyycM

    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Free Mobile vs The World

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Il y a quand même un truc qui m'embête avec cette offre à 2€: pour appeler l'étranger ou les DOM/TOM il faut prendre un crédit de 5€ valable 3 mois (page 5 des tarifs). Donc un appel occasionnel de quelques secondes vous coûte 5€. Dans ce cas là je préférerais contourner le problème (envoyer un SMS, trouver un fixe depuis lequel appeler…).

      • [^] # Re: Free Mobile vs The World

        Posté par . Évalué à 4.

        Remarquons que même avec ces 5 €, ça reste bien moins cher que la concurrence : 5 ÷ 3 = 1.66, soit moins de 4€ par mois…

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Free Mobile vs The World

          Posté par . Évalué à -1.

          La concurrence avec forfait, surement. La concurrence "à la carte" (style Leclerc Mobile), pas sûr...

          • [^] # Re: Free Mobile vs The World

            Posté par . Évalué à 2.

            Si. J'en viens.
            La "carte", c'est minimum 8€ par mois (10 chez leclerc), pour 10c le sms et la minute d'appel très chère.

            "The trouble with quotes on the internet is that it’s difficult to discern whether or not they are genuine.” Abraham Lincoln

            • [^] # Re: Free Mobile vs The World

              Posté par . Évalué à 6.

              Je suis chez leclerc depuis... 2008 (?) et ne paie pour mon accès que 1,5€ par mois. À moins que les offres n'aient évoluées, tu commets une erreur.

              La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

    • [^] # Re: Free Mobile vs The World

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Cf http://www.youtube.com/watch?v=J3TghucyycM

      Bah j'imagine qu'ils doivent pas forcément donner de réduction pour tous les employés.
      (enfin je sais même pas si les téléconseillers sont directement embauchés par la maison mêre ou si c'est de l'intérim)

      À partir de là je vois pas pourquoi un employé devrait être fidèle à sa boîte si il n'a aucun avantage, c'est donnant-donnant. Si il n'y a pas d'avantage on va plutôt comparer objectivement les choses.

      • [^] # Re: Free Mobile vs The World

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Bah j'imagine qu'ils doivent pas forcément donner de réduction pour tous les employés.

        C'est un peu dommage que l'abonnement ne soit pas au moins gratuit pour les employés, ça leur permettrait peut être de mieux connaitre le produit.

        • [^] # Re: Free Mobile vs The World

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          si c'était gratuit, ce serait vu comme un avantage en nature :/ bon, j'ai reçu pendant longtemps une feuille mensuelle indiquant que « la direction a décidé de surseoir à la facturation » :-) (en même temps, le BCH, le process de facturation aurait tourné de l'ordre de 24h à l'époque iirc, ça a dû changer depuis mon départ vers 2001, le change request pour booster les perfs avait été demandé).

          • [^] # Re: Free Mobile vs The World

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            si c'était gratuit, ce serait vu comme un avantage en nature

            C'est pour cette raison que les offres pour employés sont à -30%, c'est la limite "acceptable".
            Mais même à -30%, je prenais Free plutôt que ma boite, il y avait vraiment un problème avec les offres de cette boite :)

      • [^] # Re: Free Mobile vs The World

        Posté par . Évalué à 3.

        C'est pas que le fait d'être fidèle à sa boîte, c'est surtout de dire ouvertement « je bosse chez eux, mais je m'abonne chez le concurrent et je ne suis pas la seule ».

        Ça fait très mal à l'image de marque, ça.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # nan mais au secours le FUD en carton

    Posté par . Évalué à 10.

    Olivier Roussa de chez Bouygues prétend que l'offre à 2 € est scandaleuse :

    [...] ce forfait "comporte des surcoûts importants car ni les appels, ni les SMS, ni >Internet ne sont bloqués... Sans naviguer, la mise à jour automatique des applications >sur smartphones consomme 60 mégaoctets par mois, soit 6 euros de hors forfait. Pour >s'inscrire, il faut avoir Internet et un compte en banque, pas le profil de personnes en >difficulté ou de la 'mamie du Cantal'".

    C'est vraiment le FUD classique des mickeys chez les telcos. Une commerciale Orange, lorsque je lui ai dit que je voulais un abo SANS 3G pour mon vieil iPhone m'a dit "ha mais c'est pas possible il y a les mise a jour ca va plus marcher et tout, ou alors ca va etre du hors forfait et la mon gars tu vas douiller". Donc apparemment, bloquer le data, ou faire des màj avec le wifi, c'était en dehors de ses compétences. Mme Michu se serait fait avoir.

    De plus je ne vois pas pourquoi la mamie du cantal n'aurait pas de compte en banque . Tant de mauvaise foi, ça frôle l'hpatit.

    • [^] # Re: nan mais au secours le FUD en carton

      Posté par . Évalué à 9.

      De plus je ne vois pas pourquoi la mamie du cantal n'aurait pas de compte en banque .

      C'est aussi ce qui m'a fait bondir. Quel con ! Il est au courant que, dans le cantal aussi, il y a l'eau courante et l'electricité ?

    • [^] # Re: nan mais au secours le FUD en carton

      Posté par . Évalué à 10.

      J'ai un vieux forfait orange 20€ pour 2h, sans data (l'affaire du siècle (dernier)). Récemment, mon vieux téléphone a rendu l'âme, et j'ai mis ma carte sim dans un téléphone plus moderne... au bout de 5mn, je reçois un SMS : votre forfait est épuisé! Je commence à avoir un gros doute, vu que ça m'était déjà arrivé une fois, je vais consulter ma facture sur le site d'orange, la dernière entrée est « transfert data : ~35€ » ! Ce putain de téléphone, il faisait des accès data (email, updates, position gps pour les chinois du fbi...enfin je suppose) que j'ai oublié de désactiver, et il m'a niqué pratiquement 2 mois de forfait en 5mn!!!

      J'ai envoyé un mail incendiaire au SAV orange, leur demandant soit de couper l'accès data, soit de pratiquer des tarifs raisonnable, car accepter la data mais faire payer 3€ par bit c'est une putain d'escroquerie, et de me recréditer 10€ pour la fin du mois. Réponse d'Orange: « rrrlllll....rllll... rrrrllll...» ce qui signifie en langage pigeon : « Dans ton cul, gros connard de client depuis 10 ans, qu'on vient de niquer pour la 2ème fois exactement de la même manière. ».

      Alors le mec de Bouygues qui nous parle de « surcoût important »... effectivement c'est pas Orange, mais bon ils se sont mis eux même dans le même sac avec leur coup d'entente illicite, et ça n'est pas moi qui vais les en sortir...

      • [^] # Re: nan mais au secours le FUD en carton

        Posté par . Évalué à 1.

        ce qui signifie en langage pigeon : « Dans ton cul, gros connard de client depuis 10 ans, qu'on vient de niquer pour la 2ème fois exactement de la même manière. ».

        Et surtout, client qui n'a pas changé de forfait depuis 10 ans et qui oblige à maintenir un système de facturation spécifique, démodé, presque rien que pour lui.

        • [^] # Re: nan mais au secours le FUD en carton

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Tu veux dire le vieux client qu'il n'y a plus besoin d'acquérir, donc à qui on ne propose rien d'équivalent aux (semblants de) ponts d'or qu'on fait aux nouveaux abonnés ?

          Pour que les 3 voleurs voient les clients abandonner les forfaits d'il y a 10 ans (avant qu'ils ne les abandonnent pour allez chez Free), il eut fallu éviter de leur proposer moins bien pour plus cher.

        • [^] # Re: nan mais au secours le FUD en carton

          Posté par . Évalué à 10.

          En même temps, si ça les emmerde les clients fidèles, il suffit de leur dire, je suis sûr qu'ils comprendront le message.

        • [^] # Re: nan mais au secours le FUD en carton

          Posté par . Évalué à 7.

          C'est leur problème s'ils changent leur offre commerciale tous les quatre matins. Par ailleurs, si les nouveaux forfaits sont plus avantageux, il suffit d'y migrer les anciens clients, je suis sûr qu'ils n'auront rien à y redire.

          Mais je devine que les nouveaux forfaits ne sont pas meilleurs, juste différents, et que c'est pour ça qu'il faut maintenir les anciens. Nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes.

  • # on parle bien de Bouygues?

    Posté par . Évalué à 10.

    Une compagnie qui ete condamne avec SFR et Orange pour entente illicite. Entente qui avait un seul but: entuber les consommateurs?

    Donc leurs jeremiades me laissent passablement froid voir me font bien plaisir car ils vont etre obliger de revoir leurs entubages a la baisse. Pour un fois que la concurrence risque de jouer pour les consommateurs!

    • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

      Posté par . Évalué à 4.

      Le plus drôle, c'est que même UFC Que choisir, pourtant censé défendre les consommateurs à la base, critique ouvertement les offres Free Mobile…

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        [UFC] Que choisir ?

        Bah c'est que maintenant qu'il y a Free Mobile, est-ce qu'on peut vraiment choisir les autres opérateurs ? :D

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

      • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        T'as regardé le JT de TF1 le soir du lancement à 20h28 (un grand moment de journalisme orienté)?

        Leurs critiques sont légitimes, je crois que les points forts de l'offre sont bien connus.

        • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Les points négatifs:

          http://www.quechoisir.org/telecom-multimedia/telephonie/actualite-free-mobile-les-offres-passees-au-peigne-fin

          Édouard Barreiro de l'UFC, vantant un peu l'offre, tout en restant prudent sur la suite:

          http://forum.quechoisir.org/free-mobile-t13955.html

        • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

          Posté par . Évalué à 10.

          Il n'est plus possible de parler de Free sans se positionner tu es avec Free (ceux qui sont libres, paient moins chère, etc) ou tu es contre eux (et tu es alors avec les grand méchants, etc).

          Il faudra quelques semaines/mois pour que les esprits les plus remontés se détendent un peu.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            Vu l'historique qu'on a tous avec nos anciens opérateurs (genre les réengagements pour que dal genre activer une option gratuite, etc), je dirais qu'il faudra plus que quelques mois pour oublier.
            Moi en tout cas, je ne suis pas prêt d'oublier. Free est et restera mon opérateur mobile pour longtemps, quoi que puisse proposer les autres.

            • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              Free est et restera mon opérateur mobile pour longtemps, quoi que puisse proposer les autres.

              Et ça t'oblige à retirer le cerveau et de t'interdire de critiquer?
              La critique est sur le fait qu'il faut choisir son camp, comme le dit Michel : si on émet la moindre critique, on est "contre", est c'est casse-bonbon : on peut être content de l'offre, tout en restant critique. Sauf pour pas mal de monde en ce moment (interdiction de critiquer Free sous peine de te prendre les foudres des fanboys et te faire traiter d'anti-Free qui n'est pas content, bref du grand n'importe quoi)

              • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Oui, enfin quand les critiques c'est du grand n'importe quoi...

                Genre l'UFC qui vient parler de la qualité du SAV de Free...

                J'ai vu passer un tech free l'année derniere puis une semaine plus tard deux branquignoles de chez Orange, j'ai vite vu la différence de compétences entres Orange et Free, et surtout la quantité de procédure pour tester la ligne:
                - Chez Free, ca a duré 30 minutes, il a utiliser plusieurs outils, il a vérifier la prise, ...
                - Chez Orange, il sont resté 3 minutes, ils ont branché leur merde et ils ont dit: ben ca marche... Alors que j'avais trois modem/routeur qui montraient qu'il y avait des pertes de synchro...

                • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                  Posté par . Évalué à 9.

                  Sauf que l'UFC se base sur de vrais chiffres pour comparer, pas sur le fait que leur cousin leur a dit qu'une fois ils sont tombé sur un incompétent chez Orange.

                  Je pourrais rester dans les exemples et parler de ma propre expérience entre la hotline Free et celle d'Orange, ce qui serait nettement à l'avantage du second, mais ça ne voudrait pas dire grand chose.

              • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                Je garde mon cerveau allumé, mais j'ai la volonté de sanctionner les 3 opérateurs historiques. Et je le ferai même s'ils me proposent quelques chose de plus intéressant.

                « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

                • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                  Posté par . Évalué à 7.

                  J'approuve ! Si on ne sanctionne pas les pourris, ils n'ont aucuneraison de devenir vertueux, il leur suffit de s'aligner.

                  Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Moi je trouve ça complètement con. Mon premier critère, c'est d'aller vers une offre qui marche bien. Là, pas mal de gens qui ont voulu sauter sur Free se retrouvent sans ligne mobile car résilié d'un côté, sans carte SIM de l'autre. D'autres doivent poireauter encore plusieurs jours pour que la portabilité se fasse. Et on n'a toujours aucune idée de la qualité réelle du réseau du nouvel entrant. Attendre un petit mois au moins aurait sans doute été plus malin.

                  C'est gentil de vouloir se "venger" des méchants opérateurs, mais jusqu'ici personne ne vous a forcé à vous abonner chez eux. S'ils ont longtemps pratiqué des prix élevés, c'est aussi et surtout parce que les gens le voulaient bien, voulaient avoir leur nouveau téléphone subventionné tous les ans, voulaient pouvoir envoyer des lol et des wizz par SMS par centaines, etc...

                  • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Donc puisque tu considères que les gens qui veulent envoyer des lol et des wizz par SMS sont des crétins, tu estimes qu'il est normal qu'ils se fassent entuber et qu'ils soient obligé de payer 10x leur prix réel (si on parle du coût d'un SMS) ?

                    Le problème est dans le choix, si les seuls opérateurs qui ont le droit d'exercer pratiquent des prix ahurissants, à cause d'une entente entre eux, tu ne peux pas dire qu'on est responsable de ça, puisqu'on ne pouvait de toute façon pas aller ailleurs.

                    Pour ma part, j'ai fait le choix de rester jusqu'à très récemment sans téléphone portable, d'une part à cause du coût, d'autre part comme expérience idéologique (qui fut d'ailleurs très satisfaisante).

                    Mais beaucoup de gens ne peuvent pas se le permettre et ont besoin d'un téléphone portable. Ils n'avaient comme choix que celui de se faire entuber passivement par l'un ou par l'autre des opérateurs.

                    • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Je doute que beaucoup de gens avaient vraiment le besoin des forfaits à 50, 60, 80 euros, à part peut être dans le monde professionnel. On peut avoir besoin d'un portable et pour ça il y a toujours eu des solutions "peu coûteuses", du moins sous la vingtaine d'euros par mois. J'ai toujours fait comme ça, en privilégiant le fixe pour les conversations longues, Internet pour communiquer... Jamais dépensé plus de 20 ou occasionnellement 30 euros dans un forfait et pourtant j'avais toujours mon portable sur moi.

                      Du coup je n'y gagne pas grand chose avec Free Mobile (je pourrais téléphoner en illimité, sauf que j'ai pas spécialement envie de téléphoner plus), seuls les gros consommateurs vont y gagner. Tant mieux pour eux, mais comme on dit "il suffirait que les gens n'achètent pas pour que ça ne se vende pas", et si on a longtemps trouvé des forfaits pour une centaine d'euros, c'est aussi parce qu'on trouvait en face les "pigeons" pour y souscrire.

                      • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        En-dessous de 20€ par mois et si on appelle rarement, avant que Free n'annonce son arrivée c'était plutôt la carte pré-payée où 5€ correspondait à environs 10 minutes de communication, soit un tarif de 30€ de l'heure. Ou bien 10€ par mois les forfaits RSA, pour comparer le comparable.

                        Même les utilisateurs occasionnels de téléphones mobiles ont largement à gagner avec les offres de Free.

                        Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

                  • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                    Posté par . Évalué à 0.

                    mais jusqu'ici personne ne vous a forcé à vous abonner chez eux. S'ils ont longtemps pratiqué des prix élevés, c'est aussi et surtout parce que les gens le voulaient bien

                    Ben non justement, c'est parce qu'ils ne pouvaient pas faire autrement, faute d'alternative dans un monde trop peu concurrentiel ! Le succès de Free Mobile montre bien qu'il y avait une demande pour autre chose, y compris pour des offres sans terminal subventionné.

      • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

        Posté par . Évalué à 4.

        Pour ceux que ça intéresserait on trouve ces critiques ici :
        http://www.quechoisir.org/telecom-multimedia/telephonie/actualite-free-mobile-les-offres-passees-au-peigne-fin

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        le plus drôle, c'est que même UFC Que choisir, pourtant censé défendre les consommateurs à la base, critique ouvertement les offres Free Mobile…

        Et?
        Ce n'est pas parce que c'est la meilleure offre qu'elle est exempte de critiques.

        Quand c'est Free, presqu'on aurait plus le droit de critiquer (c'est inclus dans SOPA?)

        • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

          Posté par . Évalué à 4.

          C'est surtout c'est tellement loin de la concurrence que les points faibles de Free Mobile sont quasiment négligeables.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

            Posté par . Évalué à 0.

            Le problème avec free, c'est qu'on n'a pas encore connaissance de la qualité du service lorsque ce dernier atteindra son rythme de croisière.
            Bouygues, qui propose désormais des forfaits à prix équivalent, propose généralement des débits 3g en deça de ses concurrents, pourtant je doute que free puisse faire mieux (et à cour terme) avec tant de retard sur l'installation de son infrastructure.

            • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              pourtant je doute que free puisse faire mieux (et à cour terme) avec tant de retard sur l'installation de son infrastructure.

              Pourquoi ?

            • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

              Posté par . Évalué à 5.

              avec tant de retard sur l'installation de son infrastructure.

              Quel retard ?

              Ils avaient pour obligation de couvrir 25% de la population le 12 janvier, ils en ont couvert 27%.

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                Posté par . Évalué à 3.

                Retard dans le sens où ils ne sont pas à 9x% comme la concurrence (enfin ils ont cette couverture pour 6 ans avec leur accord d'itinérance)
                Retard sur la densité du maillage: il est possible que dans les zones couvertes par free l'itinérance ne se fasse pas, mais, vu le succès de leur offre, il est du coup fort possible que leurs bts saturent.
                Free se tape également un boulet: moins de bande de fréquence en 3G et en 4G (où ils n'ont pas eu la license 800Mhz)

                En fait le risque c'est que free se retrouve dans la situation de bouygues qui, volontairement ou non, n'a jamais rattrapé son retard

                • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Free se tape également un boulet: moins de bande de fréquence en 3G et en 4G (où ils n'ont pas eu la license 800Mhz)

                  STOP. Ca, c'est leur choix, et seulement leur choix. On ne peut pas avoir le beurre (15 MHz, une bande dans les 800 MHz) et l'argent du beurre (ne pas les payer, ces 15 MHz ou cette bande dans les 800 MHz)

                  • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    STOP. Ca, c'est leur choix

                    Que ce soit ou pas de leur choix ne change pas grand chose: il y a un fort risque que leur réseau prenne du retard, en terme de couverture et de densité

                  • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Ce n'est pas complètement vrai. Dans le cahier des charges, il y avait un point sur l'ouverture aux MVNO, Free proposait le maximum, ses concurrents le minimum. Le gouvernement a mis de coté ce point pour ne regarder que le coté entré rapide d'argent.

                    "La première sécurité est la liberté"

                    • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                      Posté par . Évalué à 1.

                      En même temps que le gouvernement ne veuille pas d'un réseau qui s'appelle romanichel.net (reverse DNS de leur réseau 3G), ça peut se comprendre ;-)

          • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

            Posté par . Évalué à 10.

            Est-ce une raison pour les laisser de côté ? L'UFC Que Choisir est tout à fait dans son rôle ici : informer le consommateur. Relever les points louches des conditions de Free, comme le "bon père de famille" (un comble de retrouver ça dans un contrat en 2011), c'est bien et c'est même nécessaire.

            Le comportement qui consiste à lyncher toute personne qui oserait faire la moindre petite critique, ça relève vraiment du fanboyisme aveugle.

            • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

              Posté par . Évalué à 6.

              bon père de famille

              c'est un terme légal; ensuite tu peux toujours râler, mais c'est le droit Français qu'il faudrait changer alors Bon_père_de_famille_en_droit_civil_français

              Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

              • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                Posté par . Évalué à 3.

                Free a déjà perdu un procès contre l'UFC Que Choisir à propos de ce terme, sur son offre Internet. Il n'est légal que si on défini clairement ce qu'est être "un bon père de famille", ce qui n'est pas le cas ici.

                En plus, je veux pas dire mais ça fait très rétrograde et machiste, un peu comme la notion de "chef de famille"...

                • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                  Posté par . Évalué à 5.

                  En plus, je veux pas dire mais ça fait très rétrograde et machiste, un peu comme la notion de "chef de famille"...

                  Tout comme interdire aux femmes de sortir en pantalon; mais la question n'est pas de savoir si le droit français est rétrograde et machiste (il l'est).
                  Oui le droit français aurais besoin d'un gros dépoussiérage

                  Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                  • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Le problème, avec le droit français et le dépoussiérage c’est que c’est chiant.

                    En tant qu’informaticien, on s’attends pas à trouver quelque chose comme :

                    • Loi A :
                      • Décret A ;
                      • Décret B ;
                    • Loi B qui ajoute 3 articles et en enlève 5 autres à la loi A ;
                      • Décret A qui modifie le décret B ;
                    • etc.

                    C’est le genre de système qui fait que, tu ne peux pas vraiment repartir « from scratch » et tu te retrouves avec l’Alsace qui ne dispose pas des lois de 1901 (relatives aux associations) mais avec une version bien pourrie.

                    • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      C’est le genre de système qui fait que [...] te retrouves avec l’Alsace qui ne dispose pas des lois de 1901

                      hum... suis pas certain que ce soit la cause.
                      Il y a pas mal de différences, et c'est plus par volonté (historique) que pas non possibilité du fait du système.
                      Sinon il y aurait séparation église - état, mêmes jours de congés, etc. Mais c'est une volonté de le laisser tel quel.

                    • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Oué enfin l'Alsace a deux jours fériés en plus par rapport au reste de la France, alors qu'ils ne viennent pas se plaindre !

                      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  En plus, je veux pas dire mais ça fait très rétrograde et machiste, un peu comme la notion de "chef de famille"...

                  Un vendeur d'assurances a tenté d'en vendre à ma femme, en voulant s'adresser au "chef de famille", quand elle était à la maison avec notre fils (quelques mois à l'époque). Il n'a pas eu un grand succès, mais ma femme a retenu, ne jamais rien acheter à "l'Alsacienne" (assurance et pas gateaux)...

                  Je crois que cette notion de chef de famille n'existe plus d'ailleurs.

                  If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

                  • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Elle existe encore chez beaucoup de télédémarcheurs, malheureusement. On m'a fait le coup une fois, j'ai bien dit que cette notion n'existait plus, mais bon, la personne en face ne fait que répéter ce qu'elle a sur sa fiche...

                  • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                    Posté par . Évalué à 5.

                    Il faut répondre "Il est mort hier" pour bien plomber l'ambiance.

                    Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

              • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                La définition n'est pas incompatible avec "utiliser le réseau 24/24 en le refacturant pour pouvoir faire vivre sa famille". Ce n'est pas une faute.
                Ca ne marche pas, vu que c'est ce qui est visé par Free. Il me semble que l'UFC pointe ce problème, d'ailleurs.

                • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Si user de son forfait 24/24 pour le refacturer devient la norme, effectivement il n'y a pas faute. En attendant cet usage s'écarte de la norme.

                  Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                  • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Le « bon père de famille » c'est la « norme » ? Le lien est surprenant, maintenant il ne reste plus qu'à définir la norme. Est ce que taper « Hacker mon téléphone » sur son moteur de recherche fait parti de la « norme », ou, vu qu'il semble que c'est synonime, est-on un bon père de famille si on effectue ce genre de recherche ? Quels protocoles sont dans « la norme » ?

                    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                    • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                      Posté par . Évalué à 5.

                      Tu me demandes des précisions de juriste, je ne suis pas maitre Eolas ;)

                      C'est un terme que tu trouve notamment dans la législation sur les baux, et typiquement, transformer un appart en dortoir pour marchant de sommeil ne fait pas partie de l'usage de "bon père de famille"; je suppose que tu auras la même notion si quelqu'un est mis sous tutelle.

                      Fais une recherche « site:www.legifrance.gouv.fr bon père de famille », pour voire l'ampleur de la chose. L'article de wikipedia est extrêmement succin (j'ai cédé à la facilité)

                      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

            Posté par . Évalué à 3.

            Loin de la concurrence à quel niveau ? Pour les petits consommateurs éventuellement pour le forfait à 2€ (et encore, il faut se garder d'activer la data, sinon on est à plus de 60€/GB).
            Il ne faut pas oublier non plus que Free peut se permettre ce type d'offre car son réseau est vide et qu'il va lui permettre d'engranger un max de fric en terminaison d'appel (qui est plus importante pour Free que pour les autres le temps du lancement).

            Pour l'offre à 20€, plusieurs concurrents (MVNO ou MNO) se sont alignés.

            Et surtout, on parle beaucoup de l'offre et du prix, mais pas encore de la QoS faute de retours. Avant de juger que l'offre de Free est "loin de la concurrence", j'attends de voir ce que ça donne en vrai...

            • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

              Posté par . Évalué à 10.

              Pour l'offre à 20€, plusieurs concurrents (MVNO ou MNO) se sont alignés.

              Justement, j'en discutais avec des amis, et on est tous d'accord : meme s'ils s'alignent, on les quittera pour Free. Simplement pour sanctionner le fait qu'ils nous ont pris pour des cons pendant 10 ans. Pour nous faire revenir, il va falloir faire MIEUX que Free.

              • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                Posté par . Évalué à 5.

                Mon problème avec de type de raisonnement, c'est que c'est forcément la prime au dernier arrivé.Pour s'imposer dans un marché saturé, Free est forcément obligé d'essayer de casser les prix. Est-ce pour cela de forcément les autres se sont foutus de la gueule du monde ?

                Si on prend le marché de l'ADSL par exemple, Free marge à 40%. Si un nouvel entrant arrive et casse les prix, Free devra s'aligner et réduire ses marges. Mais est-ce qu'on dira que Free nous a pigeonné pendant 10 ans ? Pourquoi est-ce qu'ils ne baissent pas leurs tarifs dès aujourd'hui ? Finalement, quelle est la marge juste ?

                • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                  Posté par . Évalué à 10.

                  Pour s'imposer dans un marché saturé, Free est forcément obligé d'essayer de casser les prix. Est-ce pour cela de forcément les autres se sont foutus de la gueule du monde ?

                  Lorsque les 3 opérateurs s'entendent entre eux pour maintenir des prix aussi haut pendant 10 ans, je trouve que oui, ils se foutent de notre gueule. Ils ont formé un véritable cartel pour bien nous plumer au maximum.

                  Si on prend le marché de l'ADSL par exemple, Free marge à 40%. Si un nouvel entrant arrive et casse les prix, Free devra s'aligner et réduire ses marges. Mais est-ce qu'on dira que Free nous a pigeonné pendant 10 ans ? Pourquoi est-ce qu'ils ne baissent pas leurs tarifs dès aujourd'hui ? Finalement, quelle est la marge juste ?

                  Au mieux, ce nouvel arrivant baissera donc les prix de 40% (moins, puisqu'il faut qu'il fasse lui-meme de la marge). Quand je vois l'offre à 2euros que free a sorti, avec les autres opérateurs tu trouvais pas l'equivalent pour moins de 10 euros... Ils ont quand meme divisé les prix par 5, et ils font encore de la marge ! On peut donc en conclure que les autres opérateurs margeaient à plus de 500% ! J'appelle bien ca se foutre de la gueule du monde.

                • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                  Free devra s'aligner et réduire ses marges. Mais est-ce qu'on dira que Free nous a pigeonné pendant 10 ans

                  Depuis 10 ans Free rajoute des services à son offre adsl. Sans presque aucune démarche (si ce n'est un changement de Freebox de temps à autres). Tu es passé d'un accès internet au triple play + tous leurs derniers gadgets sans changer de forfait et ton débit augmente lorsque c'est possible.

                  On peut raisonnablement imaginer qu'ils feront de même avec les mobiles. Le gros plus de Free ce n'est pas que le prix. C'est la clarté de l'offre. Et ça c'est vraiment culturel, les autres opérateurs ne savent pas faire.

                  Actuellement, je suis chez Orange / Fibre. Tout est optionnel et finalement mis à part ton accès, tu n'as pas grand chose une fois que tu as réussi à te défaire des options qu'ils t'on collé d'office. Même une chaine aussi naze que RTL9 est une option payante. Avoir un disque dur dans son boitier télé : payant. Changer de débit payant ... Je ne parle même pas d'avoir la playlist du boitier multimedia pour regarder la télé sur ton HTPC, ni des failles de sécurité dans l'interface de leur livebox (j'invite les possesseurs d'une livebox à chercher comment faire sonner leur téléphone depuis une page web).

                  • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    Les offres simple c'est bien, mais ce n'est pas forcément ce dont on a besoin. Deux exemples:
                    - je n'ai pas besoin de télé, chez OVH je paie 6€ de moins que l'offre tout compris de Free
                    - un pote a une offre ADSL + télé + téléphone + mobile 2h + Galaxy S2 (sur 2 ans) chez notre bétonneur national. C'est un peu moins cher que OVH + Free 2€ + téléphone acheté comptant (mais moins flexible).
                    Je crois qu'il n'y a pas de solutions qui convient à tous les usages (tout compris ou tout optionnel).

                  • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Depuis 10 ans Free rajoute des services à son offre adsl. Sans presque aucune démarche (si ce n'est un changement de Freebox de temps à autres). Tu es passé d'un accès internet au triple play + tous leurs derniers gadgets sans changer de forfait et ton débit augmente lorsque c'est possible.

                    On peut raisonnablement imaginer qu'ils feront de même avec les mobiles. Le gros plus de Free ce n'est pas que le prix. C'est la clarté de l'offre. Et ça c'est vraiment culturel, les autres opérateurs ne savent pas faire.

                    Et si on en veut pas de leurs services ?

                    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                    • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Ben, tu vas ailleurs, pourquoi ?

                      • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                        Posté par . Évalué à 4.

                        Oui c'est ce que je fais. Mais nous expliquer que leurs offres sont les meilleurs c'est faux. Ça dépend des usages.

                        Bref certains essaient d'expliquer que garder son cerveaux avec soit et s'en servir n'est jamais dénué d'intérêt.

                        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                        • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          Mais nous expliquer que leurs offres sont les meilleurs c'est faux.

                          J'ai jamais dis que c'était mieux mais que c'était clair, lisible. Tu as une offre ou deux que tu comprends. Qu'elle te convienne ou pas est un autre problème.

                  • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                    Posté par . Évalué à 5.

                    La télévision est arrivée surtout parce que ça permettait à Free de bénéficier d'une TVA réduite. Même sans télé, tu recevais forcément la Freebox avec ses deux boîtiers. Maintenant que la TVA est repassée en totalité au taux de base, Free a fait passé la pilule avec une nouvelle box et les appels vers les portables (pour plus cher que la simple hausse de TVA), et on se retrouve à nouveau avec plusieurs offres différentes, selon qu'on prend l'ancienne ou la nouvelle box, qu'on accepte ou non le nouveau tarif (pour les anciens abonnés), on trouve aussi (enfin) la possibilité de désactiver l'option TV (mais pour économiser 2 euros seulement).

                    • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                      Posté par . Évalué à -6.

                      La télévision est arrivée surtout parce que ça permettait à Free de bénéficier d'une TVA réduite. Même sans télé, tu recevais forcément la Freebox avec ses deux boîtiers.

                      Non.

                      • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                        Posté par . Évalué à 8.

                        Et bien, merci pour cette démonstration implacable et argumentée.

                        C'est vrai que j'oubliais que ça permettait aussi à Free de développer son activité de fournisseur de contenu. Ou alors c'était juste par pure philanthropie ?

                        • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                          Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 19/01/12 à 14:11.

                          Il a raison dans le sens où tu ne recevais pas forcément la freebox.

                          Quand je me suis abonné chez free adsl il y a 10 ans, j'ai eu un "super" modem sagem fast 800. 2 ans après, j'avais un sagem fast 908...

                          La TV avait pour but d'avoir la TVA à 5,5% et non 20%, pour ça, tu as raison.

                        • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Et bien, merci pour cette démonstration implacable et argumentée.

                          Mais pourquoi veux-tu que j'argumentes ? Tu n'argumentes pas toi sur l'affirmation que tu fais, qui à mon avis n'est que supposition et non une constatation. Mais si tu y tiens, je peux te citer l'exemple de ma mère qui s'est abonnée chez Free mais n'a reçu qu'un seul boitier freebox (un boitier ancien d'ailleurs) car réception TV impossible chez eux.

                          • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Je ne suppose rien du tout, il est établi que diffuser la télévision avec la Freebox a permis à Free d'utiliser une double TVA plus avantageuse. Ce n'est peut être pas la seule raison, mais elle existe. Les anciens boîtiers permettent eux aussi de recevoir la télévision, dès la première version.

                            • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                              Posté par . Évalué à 2.

                              J'ai réagi sur :
                              > Même sans télé, tu recevais forcément la Freebox avec ses deux boîtiers.

                              Je te dis que non. J'aurais par contre du supprimer la première partie de ton argument qui elle était exacte.

                  • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    ni des failles de sécurité dans l'interface de leur livebox (j'invite les possesseurs d'une livebox à chercher comment faire sonner leur téléphone depuis une page web).

                    Tu aurais des pointeurs sur ce sujet? Je connais des personne qui ont une livebox, et dont le téléphone sonne sans quil y ait le moindre appelant derrière, mais je n'ai jamais rien trouvé en cherchant sur google.

                    • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                      Tu aurais des pointeurs sur ce sujet?

                      Non j'ai juste fait un peu mumuse avec un pote.

                      Il y a dans la livebox un script de test du téléphone (dispo dans l'admin). Il suffit de l'appeler depuis une page web (l'adresse de la livebox est toujours la même) pour faire sonner le tel... Ce n'est pas bien méchant. Mais en fouillant un peu tu peux faire des trucs plus malicieux comme récuperer la clé wpa.

                      Un autre truc rigolo c'est de monter plein de sessions ppp (genre s'allouer un /24 sur le réseau de AOLOrange).

                      Un groupe d'Espagnols avait démontré comment passer root (avec le fer à souder hein). Suite à cela, il y a eu une mise à jour importante. Tout cela est donc peut-être corrigé. Franchement j'ai pas trop suivie. Je me suis contenté d'inspecter un peu la bête par curiosité, de débrancher le boitier télé qui consomme vraiment trop et de me dire qu'il me faut isoler ce truc derrière un vrai routeur.

                      Maintenant si tu veux qu'on fasse un coup de reverse sérieux, je suis partant. Ce qui m’intéresse c'est de monter une session sip et de récuperer dynamiquement la playlist pour la télé.

                • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                  J'ai la même réaction que CHP, mais mon raisonnement est plus profond : Je tiens avec grand plaisir à sanctionner clairement tous ces abrutis de X/Télécom et de marketeux sortant de sup de co.
                  Le capitalisme à la française, c'est le cartel par l'entente des anciens élèves de grandes écoles qui trustent tous les postent et qui vide de leur substance la méritocratie sous prétexte qu'ils ont été méritant à 20 ans en réussissant un concours.
                  Je baisse mon pouce vers le bas vis à vis de ces gens là.

                  Nous aussi, on est largement capable de faire aussi bien qu'eux.

                  « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

                  • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Je tiens avec grand plaisir à sanctionner clairement tous ces abrutis de X/Télécom et de marketeux sortant de sup de co.

                    Free a plus travaillé sur le marketing ou sur le site qui te permet de souscrire chez eux ?

                    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                    • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                      Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 18/01/12 à 18:10.

                      Plus sur la technique.

                      • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                        Posté par . Évalué à 2.

                        J'espère pour leurs clients.

                        Pour pouvoir l'estimer il faudra voir ce que ça donne une fois les clients arrivés (d'ici fin janvier il semble).

                        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                  • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                    Posté par . Évalué à -2.

                    Je crois que tu as oublié de préciser que ledit cartel des X/télécom et marketeux (sans oublier HEC ?) est dirigé dans l'ombre par le grand complot crypto-communiste des juifs franc-maçons. Si ça se trouve, ils ont aussi infiltré free, voire même trollfr.

                    The cake is a lie.

                • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Pour s'imposer dans un marché saturé, Free est forcément obligé d'essayer de casser les prix.

                  Il y a plein de méthodes différentes de s'imposer dans un marché saturé, autrement qu'en cassant les prix. Demande à Apple ;)

                  • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Créer du Buzz ?

                    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                • [^] # Re: on parle bien de Bouygues?

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Mon problème avec de type de raisonnement, c'est que c'est forcément la prime au dernier arrivé.Pour s'imposer dans un marché saturé, Free est forcément obligé d'essayer de casser les prix. Est-ce pour cela de forcément les autres se sont foutus de la gueule du monde ?

                  Oui.

  • # le blocage n'est pas un argument, ni le prix des surcoûts

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    ce forfait "comporte des surcoûts importants car ni les appels, ni les SMS, ni Internet ne sont bloqués...

    En quoi le blocage est une plus-value ?

    Ceux qui pensent n'utiliser le téléphone que pour perdre leur temps et qui peuvent prendre le risque de ne pas pouvoir passer un appel urgent peuvent apprécier le blocage, mais moi je veux toujours pouvoir appeler si c'est nécessaire. J'étais chez Bouygues, et je n'avais aucun blocage, volontairement. J'ai fait plein de hors-forfait (vers et de l'international, surtout) en tout connaissance de cause. Jamais je me suis retrouvé bloqué à ne pouvoir appeler, si cela m'était arrivé, j'aurai râlé. Mon téléphone est un outil, pas une oisiveté.

    Sans blocage, les surcoûts sont là pour ceux qui ont besoin de pouvoir faire ces surcoûts, les tarifs de ces surcoûts se trouvent détaillés dans la brochure tarifaire de Free Mobile.

    Pour l'ironie de la situation, en décembre j'ai fait 35€ de hors-forfait international (1h cumulée) chez Bouygues, avec un forfait à 30€. Ces appels étaient vers les États-unis (gratuit chez Free mobile dans le forfait 20€) et vers la Belgique (fixe gratuit et mobile 0.22c la minute).

    Le seul appel sur mobile que j'ai fait vers la Belgique (seul payant chez Free Mobile) m'aurait coûté 5.72€ chez Free, donc le total de mes communications internationales m'auraient coûtées 5.72€ chez Free (avec un forfait 10€ moins cher).

    ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

    • [^] # Re: le blocage n'est pas un argument, ni le prix des surcoûts

      Posté par . Évalué à 4.

      Le plus incroyable c'est que Bouygues se tire une autre balle dans le pied tout seul, ça ne fera que la deuxième en trois jours... En disant ça il révèle d'une certaine manière une pratique qu'ils savent volontaire de leur part, et qui n'a plus lieu d'être aujourd'hui :
      le WAP : Du temps des "petits accès", le wap c'était sympa pour télécharger deux sonneries et 3 images de fond d'écran

      Aujourd'hui ça n'a plus lieu d'être : les site "wap" sont morts, tous ou presque. Or les abonnements de base des opérateurs n'ont pas été modifiés : ils incluent toujours un accès wap. N'importe quel smartphone (sûr et certain pour Android, si qq un peut confirmer pour iOS ?) va faire plein de requêtes dès lors qu'il détecte le moindre accès ... Entrainant des surcoûts importants pour l'utilisateur. Android, même si on désactive toutes les options "data + itinérances" (donc même un 2g désactivé) continuera de faire des requêtes dès qu'il voit un petit accès. Pour lui faire fermer sa clapet tcp il faut enlever tout les APN, complètement.

      Chez SFR ils sont extra là dessus. Si une personne avec un abonnement non 3G a un smartphone, ils proposent d'activer l'option "pas de data" chez eux : plus de wap, plus rien, plus d'ennuis. Nickel. Visiblement Bouygues n'a pas la même politique, à lire leur "corporate communication" :p

    • [^] # Re: le blocage n'est pas un argument, ni le prix des surcoûts

      Posté par . Évalué à 10.

      En quoi le blocage est une plus-value ?

      Si tu pensais offrir à ton adolescent de quoi appeler ses parents en cas de besoin et envoyer quelques SMS à ses copains sans surcoût, tu risques vite de déchanter quand il aura envoyer quelques LOVE au 8 12 12.

      • [^] # Re: le blocage n'est pas un argument, ni le prix des surcoûts

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Ah mais je comprends tout à fait, mais c'est juste qu'un forfait bloqué n'est pas nécéssairement demandé par le client.

        • un forfait bloqué garantit qu'on ne puisse pas dépasser le prix de la facture, par tous les moyens
        • un forfait non bloqué garantit qu'on soit toujours joignable, et qu'on puisse toujours appeler, par tous les moyens

        Le cahier des charges n'est pas le même, on pourrait dire que ce n'est pas le même produit.

        Oui Free ne propose pas de forfait bloqué, donc on peut dire que leur catalogue est incomplet, mais que le catalogue soit incomplet ne signifie pas que ce qui est dans le catalogue est mauvais.

        C'est comme si Bouygues faisait des F1 et des 4x4, Free ne faisait que des F1, et que Bouygues disait "les voitures (sous entendu F1) de Free sont moins bien parcequ'elles ne traversent pas le désert comme nos voitures (sous entendu 4x4)".

        Bouygues, au lieu de dire "sainul, votre forfait n'est pas bloqué" aurait pu dire aussi "sainul, votre forfait téléphone ne fait pas de data", c'est du même accabit : ça utilise la même techno, mais c'est pas le même produit.

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

    • [^] # Re: le blocage n'est pas un argument, ni le prix des surcoûts

      Posté par . Évalué à 3.

      Les forfaits bloqués servent souvent pour les adolescents, avant qu'ils n'apprennent à se poser des limites.

      Je laisse le débat sur la pertinence de cet usage à d'autres.

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

  • # le service de portabilité du numéro est débordé

    Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 18/01/12 à 10:16.

    extrait de
    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0201847340092-le-succes-de-free-mobile-menace-la-portabilite-des-numeros-276260.php

    Fin janvier, Free Mobile aura un million de clients, a calculé Orange pour ses prévisions de trafic. Au cours de sa première semaine d'existence, le nouvel opérateur a probablement suscité entre 100 et 150.000 demandes d'abonnement quotidiennes, ce qui est énorme.

    C'est en tout cas beaucoup trop pour le système informatique qui gère la portabilité des numéros mobiles pour le compte de tous les opérateurs -qui sont légalement tenus de fournir ce service sous trois jours. En effet, leur bras armé, le GIE EGP, ne gérait jusqu'à janvier que 10.000 à 15.000 demandes par jour, avec un pic à 23.000 le lendemain de Noël. Selon Nicolas Houery, le directeur opérationnel du GIE, l'augmentation de trafic a été telle que dès le premier jour « Free a volontairement limité le nombre de demandes de portabilité à traiter quotidiennement pour éviter un chaos total du système ». Pressé par ses pairs, le groupe de Xavier Niel n'envoie plus que 35.000 à 40.000 dossiers par jour. C'est probablement la raison pour laquelle, dimanche soir, le lendemain de l'envoi des premières cartes SIM Free Mobile, seules 12.000 d'entre elles étaient repérables sur le réseau d'Orange.

    Quelqu'un sait sur quoi est basée l'informatique du GIE EGP ? OS, base de données (si il y en a une !) ?

    If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

  • # L'art du sondage, par GfK

    Posté par . Évalué à 9.

    Puisqu'on cause de Free, vous avez sans doute vu ce sondage qui prédit 78% de part de marché à Free d'ici peu :
    http://www.lesmobiles.com/actualite/7051-78-des-francais-ont-l-intention-de-souscrire-chez-free-mobile-sondage-gfk.html

    On passera sur le fait que c'est un sondage Internet, donc qui ne prend pas en compte Mamie du Cantal, vu que c'est devenu une habitude. Mais ce qui m'a le plus surpris, c'est ça :

    à la question « Parmi les 2 phrases suivantes, laquelle correspond le plus à votre opinion ? », 73% ont répondu que l’offre de Free Mobile « prouve que les opérateurs historiques ont pris leurs clients pour des « vaches à lait » depuis des années », quand 27% préfèrent répondre « L'offre de Free Mobile n'est pas chère mais réserve sans doute de mauvaises surprises (Mauvaise qualité du réseau, du SAV ...). »
    
    

    Il est surprenant de devoir choisir parmi deux propositions qui ne sont pourtant pas du tout exclusive l'une et l'autre. On peut très bien penser que l'offre de Free prouve que les autres opérateurs ont abusé sur les tarifs, tout en se posant des questions sur la qualité de service chez Free (c'est mon cas). On peut aussi n’adhérer à aucune des deux. On verra peut être pour les prochaines élections d'autres questions du genre : "Pensez vous que l'on doive sortir de l'euro ou bien plutôt qu'il faudrait limiter l'immigration ?". "Pensez vous que Nicolas Sarkozy a un bon bilan, ou bien que le programme politique d'Eva Joly est mauvais ?". Ça promet...

    • [^] # Re: L'art du sondage, par GfK

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Comme pour beaucoup de sondages, la formulation questions dépendent de ce que le client (celui qui achète le sondage) veut comme réponse (manquerait plus que le sondage acheté soit non utilisable pour son marketing)

      • [^] # Re: L'art du sondage, par GfK

        Posté par . Évalué à 2.

        En effet. Malheureusement je ne vois nulle part indiqué qui a commandité ce sondage. Free pourrait être le premier à en bénéficier, encore que la seconde réponse possible n'est pas vraiment à son avantage.

    • [^] # Re: L'art du sondage, par GfK

      Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 18/01/12 à 17:11.

      à la question « Parmi les 2 phrases suivantes, laquelle correspond le plus à votre opinion ? », 73% ont répondu que l’offre de Free Mobile « prouve que les opérateurs historiques ont pris leurs clients pour des « vaches à lait » depuis des années », quand 27% préfèrent répondre « L'offre de Free Mobile n'est pas chère mais réserve sans doute de mauvaises surprises (Mauvaise qualité du réseau, du SAV ...). »

      Pourquoi mettre vaches à lait entre parenthèses ?? Selon la matrice BCG (grille enseigné en marketing ) c'est la dénomination officiel (notamment dans le Kotler & Dubois -la bible des marketeux- ).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.