Journal GNOME 4.0 et GNOME OS prévus pour 2014 : abandon du pc, (même si on en était pas loin avec Gnome3)

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
43
30
juil.
2012

La conférence annuelle GUADEC donne quelques détails sur le futur de GNOME.

Leur objectif serait de développer, un OS concurent d'android, et iOS, (un peu à la manière de Firefox OS)
Gnome 4 serait lancé en 2014, Bien évidemment pour être à la mode, un store d'application sera ajouté.
En plus de vouloir nous abandonner, et de massacrer l'interface pour clavier/souris, GNOME4 vise carrément les part de marché (20% d'ici 2020).

Bref, apparemment, le PC(avec clavier/souris) n'existe plus, et tant pis pour les utilisateurs.
Vous pourrez bientôt vendre vos PC, il n'y aura plus de systèmes disponibles pour vos machines(surtout avec WIndows8(metro),Gnome4, unity, et Mac OS etc….), il faudra passer aux tablettes tactile à 600€, c'est plus à la mode.

Ps : Désolé du parti pris, mais cela témoigne de ma profonde exaspération.

sources :
http://guadec.org/
http://www.clubic.com/linux-os/actualite-503864-gnome-4-gnome-os-prevus-2014.html#15162804

  • # Il restera toujours....

    Posté par . Évalué à 10.

    … kde, lxde, xfce, …

    • [^] # Re: Il restera toujours....

      Posté par . Évalué à 1.

      Oui sans doute, mais rien ne dit que KDE ou certains environnement, ne passent du coté noir de la force => c'est à dire la convergence des interfaces pour écran tactile et clavier/souris.

      C'était juste pour surligner, le désintérêt, complet et définitif du PC(clavier souris), pourtant gnome était très très utilisé sous GNu/linux.

      Bref peut être Gnome4 fonctionnera(très probablement) sur PC, mais ça sera "in-ergonomique"

      • [^] # Re: Il restera toujours....

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Actuellement KDE a des interfaces différentes en fonction des appareils ciblés : plasma desktop (bureau classique), plasma netbook et plasma active (tablette).
        C'est je trouve un très bon choix, même si ça doit demander plus de travail.

        • [^] # Re: Il restera toujours....

          Posté par . Évalué à -4.

          Je veux bien savoir c'est quoi l'interface KDE pour un PC de boulot. Récemment j'ai voulu mettre un linux sur un PC (je passe sur l'install de la Fedora de base et de Ubunutu que j'ai plongé dans une bassine d'eau à leur naissance comme des petits chatons) et j'ai mis une Fedora KDE.

          Alors d'un point de vue branlette graphique, il n'y a pas à dire, c'est du joli : les fenêtres semi-transparentes, les ombres, les animations dans tous les sens avec un léger ralentissement artistique, les fade out, le design Fischer-Price, c'est juste un peu dommage que quand on appuie sur une touche du clavier, la lettre ne fait pas 18 fois pendant 30s le tour de l'écran avec un effet 3D et zoom, des feux d'artifices dans tous les sens  et le buzzer qui nous couine le Boléro de Ravel ; sur ce point, les fan boys refoulés d'Apple auraient pu bomber le torse pour une fois que Linux aurait innové sur le Desktop™.

          Par contre pour bosser, c'est assez pénible, les préférences qui sautent à chaque logout, les applis qui se lancent sans raison à chaque login, la gestion pourrie du double écran, le manque de consistance des system settings, l'inexistence d'une GUI pour configurer certaines parties du système (style systemd, mais bon, ok, c'est pas la faute de KDE dans ce cas), l'impossibilité de retirer tous les effets graphiques pour avoir juste une interface sobre et fonctionnelle…

          • [^] # Re: Il restera toujours....

            Posté par . Évalué à 5.

            l'impossibilité de retirer tous les effets graphiques pour avoir juste une interface sobre et fonctionnelle…

            Je crois que Alt+F12 fait ça, mais à vérifier.

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: Il restera toujours....

              Posté par . Évalué à 10.

              Après avoir tâtonné un peu, je viens de trouver : c'est en fait Ctrl + Alt + Backspace ! Merci !

              • [^] # Re: Il restera toujours....

                Posté par (page perso) . Évalué à -3.

                C'est pas le raccourcis X11 pour tuer X11 ?
                Désactivé par défaut depuis peu dans beaucoup de distributions, il est donc effectivement disponible… Mais c'est osé, non ?

                ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

              • [^] # Re: Il restera toujours....

                Posté par . Évalué à 4.

                Encore plus efficace (mais il faut être root) :

                # echo c > /proc/sysrq-trigger
                
                

                (pour éviter de faire trop de dégâts, je préfère prévenir que ça provoque un kernel panic)

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: Il restera toujours....

            Posté par . Évalué à 7.

            l'impossibilité de retirer tous les effets graphiques pour avoir juste une interface sobre et fonctionnelle…

            Alt+Maj+F12

            ou sinon systemsettings->Effet de bureau->Onglet général->Activer les effets du bureau au démarrage c'était super bien caché …

          • [^] # Re: Il restera toujours....

            Posté par . Évalué à 10.

            Par contre pour bosser, c'est assez pénible

            On voit que tu as bien creusé le sujet avant de poster :

            les préférences qui sautent à chaque logout

            Oui moi aussi ça m'énerve, j'utilise KDE depuis des années et je commence à être fatigué de devoir remettre mon wallpaper chaque matin. D'ailleurs tous les utilisateurs de KDE dans le monde se plaignent de ce comportement.

            Un petit tuyeau : quand ton live cd est démarré, n'oublie pas d'appuyer sur "installer".

            les applis qui se lancent sans raison à chaque login

            La raison est que par défaut KDE restore ta session précédente. Pour modifier ce paramètre (oui car KDE implémente une trouvaille complètement géniale, inconnue des utilisateurs de GNOME: les options) : Paramètres > Démarrage > Session vierge.

            la gestion pourrie du double écran

            Des précisions ? KDE fait ce que ta carte et tes drivers te permettent de faire.

            le manque de consistance des system settings

            Certes le menu est légèrement bordélique, mais tu as un moteur de recherche qui fonctionne très bien.

            l'inexistence d'une GUI pour configurer certaines parties du système (style systemd…)

            Lol.

            l'impossibilité de retirer tous les effets graphiques

            Tu as dû rater le message affiché à la première connexion qui te donne le raccourcis pour les désactiver. Sinon, encore une déformation dûe à GNOME, tu peux toujours aller faire un tour dans les options.

            Des questions ?

            • [^] # Re: Il restera toujours....

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Oui, il a raison sur un point, la gestion du double écran est merdique dans plasma, quant je me connecte sur un vidéo proj que ce soit en clone ou en écran étendu, j'ai régulièrement au login suivant:
              - La barre plasma au milieu de l'écran (et elle revient ensuite à chaque login suivant au milieu de l'écran même si je la déplace). Pour info, mon panel plasma est à gauche de mon écran, je n'ai pas pris le temps de faire un bug report la dessus.
              - La barre plasma en mode clone prend la taille de l'écran cloné et une fois sorti de ce mode, elle ne reprend pas sa taille d'origine

              • [^] # Re: Il restera toujours....

                Posté par . Évalué à 2.

                Pour le premier point c'est sûrement un bug en effet, pour le deuxième chaimoi j'ai besoin de deux pressions sur la touche adéquate pour revenir en mode 1 écran (le pattern étant solo/clone/duo).

            • [^] # Re: Il restera toujours....

              Posté par . Évalué à -2.

              Heureux que ça marche chez toi. Et comme tu m'as l'air plein de charité chrétienne en plus d'être un expert de KDE, tu vas pouvoir m'aider à corriger tous ces problèmes :

              « Un petit tuyeau : quand ton live cd est démarré, n'oublie pas d'appuyer sur "installer". »

              Ahahah. Et après avoir fait « installer », quand tes raccourcis clavier disparaissent une fois sur deux, idem pour les préférences concernant les desktops virtuels et fenêtres tu fais comment ? Ah pardon, ça marche chez toi, donc ça marche partout dans le monde. Laisse moi deviner, tu bosses chez Microsoft, non ?

              « La raison est que par défaut KDE restore ta session précédente. »

              Ah ! Ok, ça doit être la femme de ménage qui est un chinoise du FBI qui à récupéré mon mot de passe et qui vient se loger tous les week ends pour relancer kmix et fermer la session juste derrière. Sacrée femme de ménage !

              « KDE fait ce que ta carte et tes drivers te permettent de faire. »

              Lorsque je retire le laptop du dock, KDE m'affiche une fenêtre m'indiquant que mes connexions vidéos ont changé et me propose de les modifier… mais sur le moniteur que je viens de débrancher. Maintenant, Einstein, je veux bien que tu m'expliques pourquoi ma carte ou mes drivers ne sont pas capables d'afficher cette fenêtre sur l'autre écran.

              « mais tu as un moteur de recherche qui fonctionne très bien »

              Impressionnant comment ça marche bien. Par exemple, j'avais le screensaver qui se mettait en route sans tenir compte de mes choix dans l'onglet  Screen Saver, et après pas mal de recherche j'ai finalement trouvé que c'était dans Power Management qu'il fallait choisir le timeout. Et maintenant devine ce qui se passe si je recherche screen avec ton super moteur de recherche ?

              « systemd […] - Lol. »

              C'est vrai que ça serait une aberration que KDE (qui permet de configurer la vidéo, le son, le réseau, les services KDE, etc…) puisse aussi configurer les autres services ! On veut bien copier su Windows, mais pas les trucs utiles, juste les effets à deux balles qui en mettent plein la vue.

              « tu peux toujours aller faire un tour dans les options. »

              Euh, je veux bien savoir où. Si tu parles de Desktop Effects, j'ai déjà tout décoché, choisi des No Effect et des Instant, et pourtant je me retrouve encore avec des effets de fade in/out ou des ralentis horripilants lorsque je passe ma souris sur des menus.

              Si jamais t'as posté ce commentaire en pensant que j'étais un crypto aficionado de Gnome qui venait troller sur KDE, je peux te faire ce plaisir : j'ai toujours utiliser Gnome avant ; mais depuis la catastrophe de Gnome 3, je viens de passer à KDE et je dois avouer, malgré tous ces problèmes, que c'est effectivement bien mieux pour mon usage. Désolé d'écorner ton petit environnement graphique adoré, mais rassure toi, il est beaucoup mieux que Gnome.

              • [^] # Re: Il restera toujours....

                Posté par . Évalué à 6.

                Je ne sais pas sur quelle distro tu as installé ton KDE, mais là, y'a un soucis hein.

                Je n'ai jamais constaté ces comportements chez Gentoo, Mandrivakeia, Suse ou Debian.

                J'aurais tendance à dire que ta distro elle fait de la merde. Maintenant, si tu as systemd, je dirais Fedora. Et on ne peux pas dire que ça soit la meilleure intégration de KDE existante.

                Tu as essayé depuis un profil vierge ? Histoire de voir si t'as pas une merdouille dans ta homedir ?

                cd /pub && more beer

                • [^] # Re: Il restera toujours....

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  Oui, je pense qu'il a un gros problème, jamais eux ces problèmes sous Kubuntu et Arch…

                  Par contre, pour kmix, il est lancé au démarrage à cause de:
                  /usr/share/autostart/kmix_autostart.desktop

                  Qui contient:
                  X-KDE-autostart-condition=kmixrc:Global:AutoStart:true

                  Je te laisse deviner comment le désactiver… Effectivement, ca pourrait mériter une option graphique mais sinon il suffit de désinstaller kmix…

                • [^] # Re: Il restera toujours....

                  Posté par . Évalué à -2.

                  Après le coup de la carte graphique qui choisit l'écran où afficher les fenêtres, maintenant c'est la faute de la distro ? Ça fait si mal que ça d'avouer qu'il existe des bugs dans KDE ?

                  • [^] # Re: Il restera toujours....

                    Posté par . Évalué à 7.

                    Si tu veux être pris au sérieux, et pas pour un vil troll qui sort de sa caverne :

                    – indique la version de ta distrib (Fedora ?)
                    – la version de KDE
                    – arrête les insultes inutiles.

                    Moi aussi je suis surpris de tes merdouilles, car sur tous les PC que j'utilise, pas un ne présente ses symptômes (Debian + KDE 4.8).

                    • [^] # Re: Il restera toujours....

                      Posté par . Évalué à -10.

                      Il s'agit bien sûr d'une Fedora 17, je ne vais pas m'amuser à installer la Fedora 3. KDE est 4.8.4.

                      « - arrête les insultes inutiles. »

                      Et quand on me traite de gros couillon parce que je témoigne de bugs sous KDE, là, par contre tu laisses pisser ? Encore un fanboy KDE pris de spasmes à la première critique ?

                      Espèce de pompeux, de snob, d'arrogant, d'Anglais, de gros insignifiant, de sac à merde, de face d'enculé, de tête de bite, de trou du cul !

                      • [^] # Re: Il restera toujours....

                        Posté par . Évalué à 8.

                        Le «gros couillon» c'est toi qui l'a inventé. Le seul qui a sorti des insultes dans ce fil, c'est toi.

                        • [^] # Re: Il restera toujours....

                          Posté par . Évalué à -10.

                          Traiter :
                          1. Agir avec quelqu’un, en user avec lui de telle ou telle manière.
                          2. Qualifier, donner à quelqu’un tel ou tel titre en lui parlant, en lui écrivant, etc.

                          Mais c'est déjà pas mal de connaître la moitié de la définition de ce mot.

                • [^] # Re: Il restera toujours....

                  Posté par (page perso) . Évalué à -4.

                  J'aurais tendance à dire que ta distro elle fait de la merde. Maintenant, si tu as systemd, je dirais Fedora. Et on ne peux pas dire que ça soit la meilleure intégration de KDE existante.

                  pfff

                  • [^] # Re: Il restera toujours....

                    Posté par (page perso) . Évalué à -3.

                    Dire que kde est mal intégré à Fedora est une annerie suprème :)

                    • [^] # Re: Il restera toujours....

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Dire que kde est mal intégré à Fedora est une annerie suprème :)

                      J'ai dit que ce n'était pas la meilleure. Nuance.

                      KDE n'est pas le bureau par défaut de Fedora et ne l'a, si mes souvenirs ne me trompent pas, jamais été. OpenSUSE et Mandrake/Mandriva/Mageia ont toujours eu des KDE aux petits oignons. C'est tout. C'est un fait.

                      Je teste régulièrement des Fedo, j'ai une Fedo 16 à la maison, et non, KDE sur Fedo n'est pas la meilleure intégration que je connaisse.

                      Quand à venir couiner que KDE n'intègre pas de gestion de systemd, ça, c'est le problème de Fedo, pas de KDE. Ce système d'init à la con n'est pas encore heureusement partout !

                      J'utilise KDE depuis des années, j'ai bouffé les alphas / betas de KDE 4.0 et je n'ai jamais eu les comportements décrits.

                      Mais désolé, je me trompe sûrement, la version de KDE packagée par Fedora est la meilleure de toutes. Sans erreurs. Rien. C'est connu, Fedora est pro KDE. Ils adorent tellement KDE chez Fedora que c'est même l'environnement de bureau par défaut que l'on trouve sur le CD, sûrement pas cette merde infâme pour lobotomisés, cette interface de Nazis qu'est Gnome.

                      cd /pub && more beer

                      • [^] # Re: Il restera toujours....

                        Posté par (page perso) . Évalué à -2. Dernière modification le 31/07/12 à 22:52.

                        KDE n'est pas le bureau par défaut de Fedora et ne l'a, si mes souvenirs ne me trompent pas, jamais été.

                        Ce n'est pas parce kde n'est pas l'environnement "historique" de la distro, que les outils sont en gtk, que kde est moin bien intégré ;) Y a un live cd kde… A peut de choses près je retrouves plus ou moins le même bureau kde que dans une opensuse ou une gentoo ou une < autre distro >. Moi, je vois que sous rhel, j'ai un bureau kde qui tient la route et qui ne crachouille pas, pourtant c'est pas une distribution pour le desktop…

                        Quand à venir couiner que KDE n'intègre pas de gestion de systemd, ça, c'est le problème de Fedo, pas de KDE

                        Yep :) Je dirais même que ça na même presque rien avoir un environement de bureau…

              • [^] # Re: Il restera toujours....

                Posté par . Évalué à 2.

                déjà, utilise le bureau en verrouillant les plasmoïdes, ça va réduire les bugs. :)

                Ensuite, je suis d'accord pour dire que Fedora est tellement lié à Gnome3 que c'est certainement pas la meilleure intégration de KDE.

                Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

          • [^] # Re: Il restera toujours....

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            Par contre pour bosser, c'est assez pénible, les préférences qui sautent à chaque logout, les applis qui se lancent sans raison à chaque login

            Il me semble que je m'étais sorti par la commande "dbus-send --dest=org.kde.ksmserver /KSMServer org.kde.KSMServerInterface.saveCurrentSession".
            A+

      • [^] # Re: Il restera toujours....

        Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 30/07/12 à 21:40.

        Oui sans doute, mais rien ne dit que KDE ou certains environnement, ne passent du coté noir de la force => c'est à dire la convergence des interfaces pour écran tactile et clavier/souris.

        A priori et d'après ce que j'en ai vu, les devs de KDE ont l'air un peu moins extrémistes.

        Pour preuve, un truc tout bête mais bien pensé : plasma-netbook.
        En gros, on installe le paquet, on choisit le nouveau type de workspace dans les options, et hop, on a un vrai KDE avec une interface spécifique pour les netbooks.

        On se dit donc que rien ne les empêche de faire un plasma-tablet, optimisé pour ce type de support, en gardant une base commune modulable et paramétrable comme c'est le cas actuellement.

        Edit : erf, grillé

        *Sano*

        • [^] # Re: Il restera toujours....

          Posté par . Évalué à -4.

          oui pour l'instant ça semble pas mal.
          "
          Après comme la version 4.x de KDE a apporté beaucoup de changement niveau inteface, j'espère qu'ils ne vont pas tout chambouler avec la version 5.x pour se diriger vers une unification d'interface "à la Gnome3/4."

      • [^] # Re: Il restera toujours....

        Posté par . Évalué à 5.

        Oui sans doute, mais rien ne dit que KDE ou certains environnement, ne passent du coté noir de la force => c'est à dire la convergence des interfaces pour écran tactile et clavier/souris.

        Qu'est ce qui te permet de faire ce procès d'intention gratuit ?

        Ps : Désolé du parti pris, mais cela témoigne de ma profonde exaspération.

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: Il restera toujours....

          Posté par . Évalué à 4.

          Tout le monde se met à faire des interfaces pour écran tactiles sans exception(Microsoft, Apple, et GNome3/unity), je m'inquiète.

          • [^] # Re: Il restera toujours....

            Posté par . Évalué à 4.

            XFCE et LXDE aussi ? KDE as-t'il donné le moindre signe qu'il délaisse le PC ?

            Sérieusement je ne vois pas ce qui te permet de douter de KDE, XFCE et LXDE, mis à part une paranoïa sévère.

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: Il restera toujours....

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Et aussi xmonad, rat poison…

      It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

      • [^] # Re: Il restera toujours....

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Et MATE, et Cinnamon

        • [^] # Re: Il restera toujours....

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          Tant que gnome-panel/gnome-fallback reste dans Gnome3 pas de souci, mais si il venait à en sortir je le maintiens à côté moi-même si besoin.
          Je ne vois pas d'avenir dans MATE à cause du modèle de développement choisi (fork de tout Gnome alors que perso c'est juste gnome-shell qui me pose problème, le reste me va bien).
          Cinnamon est un peu dans le même style que gnome-panel, mais en quand même vachement différent, donc je suis un peu plus réservé.

          Finalement perso dans tout ça c'est surtout les performances en alt-tab qui font que je n'aime pas les autres. Gnome-panel fait un simple rectangle noir autour des fenêtres et c'est vachement efficace, rapide et tout. Avec tous les autres, déjà dès que la composition est disponible ils essayent de faire des transitions, ce qui provoque tout de suite un certain délai (et même en augmentant la vitesse des animations au maximum c'est pas ça), et puis le simple encadrement des fenêtres ça marche vraiment bien pour moi.

          (Bon à part ça, le menu de gnome-shell est craqué aussi donc ça fait plusieurs raisons de ne pas trop aimer ça. Globalement les technos disponible sous Gnome sont bien, mais la direction prise avec Gnome3 s'éloigne vraiment de ma vision d'un WM)

          • [^] # Re: Il restera toujours....

            Posté par . Évalué à -4.

            Finalement perso dans tout ça c'est surtout les performances en alt-tab qui font que je n'aime pas les autres. Avec tous les autres, déjà dès que la composition est disponible ils essayent de faire des transitions, ce qui provoque tout de suite un certain délai (et même en augmentant la vitesse des animations au maximum c'est pas ça), et puis le simple encadrement des fenêtres ça marche vraiment bien pour moi.

            Chez moi, le alt-tab il fait comme sur Mac OS X, il affiche les icônes des applications ouvertes. Si les applications contiennent plusieurs instances, alt-² et tu ne navigues qu'entre ces fenêtres avec un petit aperçu (très rapide sur mon simple Lenovo R400 (Intel GMA) ).

            Et puis, la touche "Meta/Win/Pomme" qui active le mode Exposé(tm)/Overview avec "filtrage" au fur et à mesure que tu complètes le nom de l'application ou qui permet l'appel de tout un tas truc (application, fichiers, contacts, etc…)

            Je ne veux pas de Gnome panel+metacity et de sa gestion buggué des icônes (changement de place sur le panneau à chaque reboot, toutes versions et distros confondues)

            En clair, Gnome Shell roxx mais il va malheureusement mourir,… :/

          • [^] # Re: Il restera toujours....

            Posté par . Évalué à -1.

            Où est le problème dans le fait d'avoir tout forké gnome2?
            Quelqu'un pourrait-il argumenter au lieu de tenir ces propos, sans expliquer pourquoi c'est 'mal'.
            Enfin, Fedora y croît
            http://www.developpez.com/actu/46184/Fedora-18-adopte-l-environnement-de-bureau-MATE-en-reponse-au-rejet-de-GNOME-3-Samba-4-et-ownCloud-y-seront-aussi-integres/
            Permettant ainsi un avenir toujours contesté par les mêmes, qui comme toujours, n'apporte aucun argument solide si ce n'est :
            'c'est pas bien, parce que blablabla'

            • [^] # Re: Il restera toujours....

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Le problème est que MATE est obligé de maintenir/faire évoluer tout un tas de trucs de GNOME 2 alors qu'ils ne sont en désaccord que sur gnome-shell.

              Du coup il y a beaucoup d'efforts faits plusieurs fois, c'est pas l'idéal.

              • [^] # Re: Il restera toujours....

                Posté par . Évalué à -1.

                Je ne suis pas de mauvaise foi, pourtant je ne comprends toujours pas cet argument.
                Enfin, je suppose ceci, dites moi si je me trompe :
                Vous voudriez que les développeurs de Mates fassent ce qui est fait avec Cinnamon, ou qu'ils rejoignent le projet Cinnamon?

                Mais pourquoi absolument vouloir suivre le travail qui est fait sur Gnome3 pour dériver sur un autre desktop manager?
                Les gens sont encore libres de faire ce qu'ils veulent non?

                Partant de ce principe ' il y a beaucoup d'efforts faits plusieurs fois', on abandonne le Hurd? On a déjà un noyau.
                Mieux, on vire toutes les distributions pour n'en garder qu'une!
                Après tout, ces développeurs de distributions, dupliquent le travail, et parfois, d'une distribution à une autre, les différences sont plus que négligeables.
                Tient, condamnons aussi Debian pour maintenir sysvinit au côté de systemd.

                Grâce à un raisonnement pareil, on finira avec un système uniforme, type propriétaire.
                Achetez-vous un Mac ou un Windows, vous serez content.

                Comme les développeurs de Gnome3 sont partis, bientôt il n'y aura pas grand chose à réutiliser, ou selon, plus à faire qu'à réutiliser.

                De plus, les développeurs de Mate sont ainsi indépendants des choix plus que contestables faits par les développeurs de Gnome3.
                Aussi, ils sont entièrement libres des choix futurs à faire, sans avoir à chercher à s'entendre avec les développeurs de Gnome3 qui n'écoutent qu'eux.

                Pour ceux qui ne jurent que par gtk3, les développeurs de Mate sont progressivement en train de porter leur desktop manager dessus.

                Enfin, fondamentalement, il existe d'autres desktop manager, Xfce, Lxde,Kde, etc…
                Nous ne leur reprochons pourtant pas de ne pas travailler sur une base commune.

                Bref, qu'y a-t-il de mal à avoir un desktop manager en plus?
                Et quel desktop manager qu'est pour moi, et tant d'autres, (feu Gnome2) Mate !

                J'ai pourtant essayé de me faire aux autres, mais rien n'y fait.
                Productivité = Mate

  • # Tiens oui, parlons aussi du prix

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    En effet quelque chose qui ne manque pas de m'étonner : on a pu trouver des bons netbooks de marque à batterie 6 cellules pour 250 euros.

    Et voila que les tablette de marque sont autour des 400 à 600 euros, et pourtant il y a beaucoup moins de choses dedans (clavier, ports, RAM, disque ou SSD,….) la seule chose en plus étant l'écran tactile. Aucune possibilité d'évolution ou presque, des différences de prix entre les versions 8, 16 ou 32 Go hallucinantes…

    Curieux cette inflation non ? Ou bien le prix de la fermeture logicielle et matérielle ?
    Ça promet…

    • [^] # Re: Tiens oui, parlons aussi du prix

      Posté par (page perso) . Évalué à -7.

      Un netbook est aussi petit qu'un smartphone? Plus c'est petit, plus c'est cher
      Un netbook est compatible UMTS/HSPDA/LTE?

      Et sinon, on trouve des smartphones très bien sous les 200€.

      • [^] # Re: Tiens oui, parlons aussi du prix

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Je ne parle pas des smartphones, mais bien des tablettes 10 pouces, face aux netbooks 10 pouces : la taille est bien la même (sauf l'épaisseur, à l'avantage des tablettes).

        • [^] # Re: Tiens oui, parlons aussi du prix

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          la taille est bien la même (sauf l'épaisseur, à l'avantage des tablettes).

          Faudra penser à dire à tous les industriels que, dans leurs nomenclatures, y a que deux dimensions sur trois qui comptent vraiment.

        • [^] # Re: Tiens oui, parlons aussi du prix

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          smartphone n'allait pas, certes. Mais les remarques restent les mêmes (épaisseur, 4G pour les tablette haut de gamme à 600€).
          Après, la marque, comme des chaussures Nike :).

          • [^] # Re: Tiens oui, parlons aussi du prix

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            C'est pour ça que je parlais de marque : pour comparer les prix à l'intérieur d'une même marque ! Par exemple chez Samsung, on a eu de bon netbooks 10' à moins de 300 euros, alors que la GalaxyTab 10 est bien plus chère, et je n'ose pas dire à configuration égale puisque c'est impossible.

            Après peut-être comme tu dis la 4G et autres justifient l'écart, mais je ne suis pas convaincu. J'ai plutôt l'impression qu'on profite de la nouveauté pour nous vendre plus cher des machines plus limitées.

            Sinon hors-marque, il y a de tout au niveau prix et qualité.

            • [^] # Re: Tiens oui, parlons aussi du prix

              Posté par (page perso) . Évalué à 8.

              J'ai plutôt l'impression qu'on profite de la nouveauté pour nous vendre plus cher des machines plus limitées.

              Bien entendu et c'est normal, si tu as un avantage compétitif tu vas pouvoir faire des marges plus importantes sur tes produits qui te permettent de gagner de l'argent mais aussi de rentabiliser ta R&D et la prise de risque. Ensuite la concurrence fait baisser les prix et tu arrives vite à des prix plus acceptables.

              Si tu regardes la course à la technologie sur les télévisions tu remarques qu'il y a toujours les dernières nouveautés qui sont très chères (3D, led etc.) mais que l'ancienne génération à des marges très faibles qui permet avec à un petit revenu d'acheter des bons produits (il y a 10 ans un 80 cm à 300 € c'était impossible).
              Au final ce sont les utilisateurs hype qui payent la R&D et permettent aux autres d'avoir ensuite le produit à un bon prix. C'est une sorte de redistribution des richesses…

            • [^] # Re: Tiens oui, parlons aussi du prix

              Posté par . Évalué à 4.

              Par exemple chez Samsung, on a eu de bon netbooks 10' à moins de 300 euros, alors que la GalaxyTab 10 est bien plus chère, et je n'ose pas dire à configuration égale puisque c'est impossible.

              La qualité de l'écran doit être à des années lumière. Écran TN pourri sur un netbook, contre bon écran IPS sur une tablette.

              (et, oui, la politique industrielle des constructeurs est déplorable : on pourrait très bien faire des netbooks avec de bons écrans et, d'une manière générale, des composants de qualité)

    • [^] # Re: Tiens oui, parlons aussi du prix

      Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 30/07/12 à 21:26.

      l'écran a un cout (dalle haute qualité IPS etc…), ainsi que le prix de la mémoire flash (même si elle chute fortement)

      edit : ça coute rien une puce 3g, etc…

      (La batterie est généralement inamovible, c'est préférable pour les fabricants de proposer un nouveau produit à la place, plutôt que de remplacer la batterie)

      Néanmoins avec l'arrivée de la Nexus Tab 7" à 200€, je pense qu'on peux dire, que les fabricants de tablettes@500-600€ se font des marges énormes.

      • [^] # Re: Tiens oui, parlons aussi du prix

        Posté par . Évalué à 2.

        Néanmoins avec l'arrivée de la Nexus Tab 7" à 200€, je pense qu'on peux dire, que les fabricants de tablettes@500-600€ se font des marges énormes.

        Je crois que le Nexus 7 est vendu quasi prix coutant (certaines mauvaises langues diront meme qu'il est vendu a perte) , donc non ils font pas des marges enormes , ils font des marges tout court, de plus la plupart des autres tablettes sont en 10" , et l'ecran c est ce qu il y a de plus cher dans une tablette.

        • [^] # Re: Tiens oui, parlons aussi du prix

          Posté par . Évalué à 2.

          Ok Google fait peu de marge, enfin quand même, la Nexus 7" a tout d'une grande pour 200€, (sauf la mémoire de 8go, l'hdmi, et la 3g), c'est du tegra3, pas une vulgaire tablette entrée de gamme et les test en témoignent.

        • [^] # Re: Tiens oui, parlons aussi du prix

          Posté par . Évalué à 3.

          Si la Nexus Tab 7" à 200€ est à prix coûtant, un matériel équivalent à 600€ c'est 60% de marges ça me semble beaucoup.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: Tiens oui, parlons aussi du prix

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Je ne connais pas beaucoup de tablettes 7" à 600€. Il n'y a déjà pas beaucoup de tablettes 10" à ce prix. Même l'iPad est moins chère…

            • [^] # Re: Tiens oui, parlons aussi du prix

              Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 30/07/12 à 22:52.

              Oui, mais beaucoup de tablette 7" sont cheap, ce n'est pas le cas de la Nexus 7.

              Ah tu n'as pas du choisir la version 3g+wifi en 64go … (814€) …

          • [^] # Re: Tiens oui, parlons aussi du prix

            Posté par . Évalué à 2.

            La tablette a 200€ est doublement a prix coutant:

            • Prix coutant pour le constructeur
            • Prix coutant pour le vendeur (puisque c'est Google qui le distribue)

            Les marges que tu consideres recouvrent 2 metiers: contructeur et distributeur.

            • [^] # Re: Tiens oui, parlons aussi du prix

              Posté par . Évalué à 6.

              Prix coutant pour le constructeur

              Prix coûtant pour le constructeur tu es sûr?
              Google je vois bien son intérêt de vendre a prix coûtant, mais Asus là je ne vois pas bien pourquoi ils vendraient sans bénéfice..

      • [^] # Re: Tiens oui, parlons aussi du prix

        Posté par . Évalué à 6.

        La batterie est généralement inamovible, c'est préférable pour les fabricants de proposer un nouveau produit à la place, plutôt que de remplacer la batterie

        C'est pourtant carrément du vol d'un point de vue utilisateur, parce que la batterie Li-ion va rendre l'âme (en tous cas perdre drastiquement en performance) au bout de deux ans, alors que l'appareil en lui-même ne sera pas obsolète (niveau puissance) avant, au moins, quatre ans.

        Une batterie ça coûte pas si cher si on choisi bien son fournisseur. Pour parler de ma dernière expérience en date : batterie pour APN, 40 € à Planet Saturne, 10 € avec les frais de port sur un site allemand. Elle fonctionne très bien…

    • [^] # Re: Tiens oui, parlons aussi du prix

      Posté par . Évalué à 5.

      Curieux cette inflation non ? Ou bien le prix de la fermeture logicielle et matérielle ?
      Ça promet…

      Ça y va fort ce soir… Un netbook c'est plus gros donc plus simple à refroidir, pas besoin de trop s'embêter pour la taille de la batterie, le son est bien moins problématique, on peut mettre des disques dur à plateaux sans problèmes,…

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: Tiens oui, parlons aussi du prix

      Posté par . Évalué à 5.

      tu vas sur n'importe quel site de vente directe depuis la chine et tu trouveras des tablettes à écran capacitif de qualité pour un centaine de $ en 7" et environ 130 en 10". Au final les frais de ports représentent 1/3 du prix si tu passes par ce biais mais ça reste moins cher que si tu vas la chercher à la FNAC sous le nom d'une marque connue.

      • [^] # Re: Tiens oui, parlons aussi du prix

        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 31/07/12 à 10:33.

        Et elle fonctionne combien de temps ta bouze chinoise ?
        J'ai une connaissance qui a fait une "super affaire" comme ça la semaine dernière: le WIFI n'a jamais fonctionné

        • [^] # Re: Tiens oui, parlons aussi du prix

          Posté par . Évalué à 6.

          Ça c'est toute la beauté de l'achat en Chine en direct:

          Tu peux tomber sur le mec qui a le filon pour te sortir LA tablette de tes rêves qui vient de la même usine Apple/Samsung et conçue par une équipe de tueurs avec un vrai contrôle qualité qui ferait pleurer de jalousie les Japonais.

          Et autour de cette tablette, pour le même prix et la même description, tu as 10 machines conçues par des stagiaires entre deux photocopies, assemblées dans une usine qui démarre cette activité à côté de la production historique de chaussettes de sport, et avec un contrôle qualité qui consiste à vérifier que tout est en un seul morceau au moment de l'emballage.

        • [^] # Re: Tiens oui, parlons aussi du prix

          Posté par . Évalué à 3.

          C'est à ça que sert le bouche à oreille.

          Mais c'est la même chose pour les produits de marque hein. Et la garantie s'applique aussi aux "bouzes chinoises".

    • [^] # marketing

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      à propos de la nexus (peut-être valable pour d'autres constructeurs ayant une gamme d'au moins 2 tablettes) :

      étape 1 :
      on créé le besoin en proposant une version d'entrée de gamme, avec peu de mémoire, mais bon marché (marge très faible),

      étape 2 :
      on frustre en ne proposant qu'un faible volume des modèles d'entrée de gamme qui est vite épuisé

      étape 3 :
      on casse la tire-lire en se consolant avec la version moyen/haut de gamme sur laquelle le constructeur fait plus de marge (en général plus que la différence matérielle entre les 2 gammes, histoire de se rattraper)

      Envoyé depuis mon Archlinux

      • [^] # Re: marketing

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        on frustre en ne proposant qu'un faible volume des modèles d'entrée de gamme qui est vite épuisé

        dans la vraie vie tu ne vas pas surdimensionner une usine et la faire tourner pendant des mois avec du stock qui s'accumule juste pour que tous les fanboys puissent avoir le produit le jour de sa sortie.

        Surtout que dans les faits c'est le produit qui fait le plus de marge (la version 16 Go) qui est en pénurie… j'ai plutôt l'impression que google n'avait pas prévu le succès de la 16 Go par rapport à la 8 Go qui était au prix psychologique de 199 $.

        • [^] # Re: marketing

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          J'ai aussi l'impression que la marque Nexus commence à avoir bonne réputation. C'est la seule qui permet d'avoir un Android vanilla sans les surcouches à moitié finies des constructeurs. En plus, ça garantie d'avoir des updates rapides lorsqu'une nouvelle version d'Android sort là où les autres constructeurs ne fournissent pas d'update ou juste une année plus tard.

  • # Gnome et le menu des applications figé

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Une question bête que je me pose quand j'utilise Gnome : pourquoi dans l'écran des applications (celui qui s'affiche quand on place la souris dans le coin supérieur gauche de l'écran), toutes les actions sont synchrones par rapport à l'UI Thread (je ne sais pas si ça s'appelle comme ça dans les technos utilisées par Gnome, mais cela désigne le thread consacré à l'affichage) ?

    Car toute action synchrone se doit d'être instantanée, ce qui exclut par exemple tout accès disque ou autres algorithmes coûteux. Dans Gnome, lorsqu'on tape quelque chose dans la barre de recherche, entre chaque lettre l'écran est totalement figé pendant plusieurs secondes. Comment un tel choix, qu'on pourrait presque qualifier d'erreur de débutant, persiste-t-il encore dans la version 3.4 de Gnome (et au-delà?), pour un environnement qui se veut user-friendly et qui a l'ambition d'être porté sur mobile ?

    Il y a peut-être de vraies raisons, mais là l'expérience utilisateur est juste catastrophique dans cet écran (qui est central dans Gnome Shell).

    blog.rom1v.com

    • [^] # Re: Gnome et le menu des applications figé

      Posté par . Évalué à 3.

      c'est le principe du système monotâche, c'est un peu le même fonctionnement avec Metro sur Windows8.
      C'est ça le progrès.

    • [^] # Re: Gnome et le menu des applications figé

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      Dans Gnome, lorsqu'on tape quelque chose dans la barre de recherche, entre chaque lettre l'écran est totalement figé pendant plusieurs secondes

      Gni ? ici, c'est parfaitement fluide et instantané.

      \Ö<

      • [^] # Re: Gnome et le menu des applications figé

        Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 30/07/12 à 22:27.

        Tu as un disque SSD ? Peut-être qu'avec un SSD c'est fluide, je n'ai jamais testé.

        Sur plusieurs machines différentes, avec plusieurs distributions différentes, installées par plusieurs personnes différentes j'ai constaté le problème.

        blog.rom1v.com

        • [^] # Re: Gnome et le menu des applications figé

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Vu que Gnome-shell, c'est du javascript, la question est plutot:

          "On peut faire des threads en js ?"

          Question à laquelle je ne peux donner une réponse…

          • [^] # Re: Gnome et le menu des applications figé

            Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 30/07/12 à 22:50.

            Question à laquelle je ne peux donner une réponse…

            Le javascript est hard-threaded, c'est à dire qu'il a été décidé à l'avance ce qui serait pris en charge par tel ou tel thread.
            Sur la plupart des implémentations il y a (tres grosso-modo) un thread pour les évènements utilisateurs, un thread pour les évènements système (les gros les lourds, pas les alarmes ou les ticks d'horloge), un thread qui dessine, un qui fait du bruit et un qui essaye tant bien que mal de coordoner tout ça.

            Ce type de gestion est très pratique pour les évènements dissociés comme on en trouve sur le web, mais très très couteux quand on veut faire de synchrone. La question qui revient en boucle en JS c'est comment faire un sleep() ? Et juste après c'est comment savoir si tel élément a bien été créé/détruit/exécuté/joué jusqu'au bout. Assez vite tu te retrouves à créer des callbacks dans tous les sens et à déclencher des éléments virtuels en pagaille également (un grand classique étant de mémoriser que l'utilisateur a clické quelque part dans un coin et à attendre que l'élément X soit prêt pour simuler un click virtuel à l'endroit que l'utilisateur a clické quelques millisecondes trop tôt).

            En web (ou l'utilisateur a l'habitude d'attendre quelque peu et n'hésite pas à cliquer à nouveau) ca passe. En desktop c'est l'horreur sur une machine trop peu puissante ou trop chargée.

            • [^] # Re: Gnome et le menu des applications figé

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Merci pour l'explication.

              A priori, vu ce que j'observe, on peut dire que le traitement qui filtre les applications en fonction du critère de recherche est fait dans le thread destiné à l'affichage…

              blog.rom1v.com

              • [^] # Re: Gnome et le menu des applications figé

                Posté par . Évalué à 2.

                A priori, vu ce que j'observe, on peut dire que le traitement qui filtre les applications en fonction du critère de recherche est fait dans le thread destiné à l'affichage…

                Je pense plutot qu'ils essayent de faire les choses de façon synchrone, c'est à dire de bloquer l’exécution du javascript jusqu'à ce que la requête de recherche renvoi un résultat. Si l'index est mal foutu, la quantité de données trop grosse, la machine lente ça génère un freeze.

        • [^] # Re: Gnome et le menu des applications figé

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          non, je n'ai pas de ssd… j'utilise gnome-shell sur 3 machines, dont un vieux eeepc, et c'est fluide.

          \Ö<

        • [^] # Re: Gnome et le menu des applications figé

          Posté par . Évalué à 4.

          un problème de pilote ?
          Gnome3 est un peu gourmand.

      • [^] # Re: Gnome et le menu des applications figé

        Posté par . Évalué à 2.

        Ça ne provoque pas d’accès disque. C'est fluide chez moi aussi (un vieux netbook atom).
        Astuce : Ne pas attendre les résultat de la recherche incrémentielle pour de la première lettre pour taper la seconde
        Astuce (bis) : ce menu apprend, si vous accédez souvent à une application, une ou deux lettre suffisent.

        Please do not feed the trolls

        • [^] # Re: Gnome et le menu des applications figé

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Mais si tu tapes la première lettre, quand tu appuies sur la seconde, elle ne s'affiche même pas dans le champ de recherche… tant que le résultat de la première lettre n'est pas terminé.

          blog.rom1v.com

  • # du bon gros FUD ?

    Posté par . Évalué à 3.

    L'info c'est finalement que gnome vise le marché mobile (on le savait déjà), et la conclusion c'est les PC sont en passe de devenir obsolète ? C'est un peu gros tout ça.

    Please do not feed the trolls

    • [^] # Re: du bon gros FUD ?

      Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 30/07/12 à 23:12.

      C'est un peu gros tout ça.

      Affirmatif, mais c'était surtout pour faire réagir.
      Il ne faut pas rester passif ^ .

      • [^] # Re: du bon gros FUD ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Il ne faut pas rester passif ^ .

        C'est vrai, va leur parler.

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: du bon gros FUD ?

        Posté par . Évalué à 6.

        Je ne vois pas le problème en fait. Est-ce qu'il est vraiment impossible d'avoir une interface bonne pour les machines mobiles et fixes ?
        Personnellement j'utilise gnome-shell par paresse (c'est le bureau par défaut dans Fedora). J'imagine bien pourquoi il est plus pratique d'utiliser gnome-shell que lxde avec une tablette, mais le comportement "tiling" de gnome-shell et le fait qu'il soit contrôlable efficacement au clavier seul le rend à mes yeux plus pertinant que les bureaux traditionnels.
        Avant je changeais souvent entre Gnome 2, lxde et OpenBox. Depuis que j'utilise gnome-shell, c'est ça ou passer à xmonad ou quelque chose du genre.

        Bref, il y a deux problème : avoir un bureau cool sur PC, et avoir un bureau cool sur tablette. Peut être qu'il existe une solution unique pour les deux, ou au pire que les deux solutions puissent être très proche ?

        C'est vrai que j'ai pas mal de tendresse pour Gnome, d'abord, ça commence par un G (même si c'est de moins en moins le cas), ensuite avec Gnome 3 il y a eu une grosse prise de risque plutôt heureuse, c'est joli, pratique (bien que très dépaysant), et relativement économe en ressource. D'après ce que j'ai compris étant principalement écrit en java script il est très customisable (un peu à l'image d'emacs et son emacs lisp). Donc, j'aime.

        Please do not feed the trolls

        • [^] # Re: du bon gros FUD ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          relativement économe en ressource

          C'est en tout cas plus économe en ressource que la compilation de LLVM.

          Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

      • [^] # Re: du bon gros FUD ?

        Posté par . Évalué à 0.

        Il ne faut pas rester passif ^ .

        Tu veux dire qu'il était urgent de venir créer un bon gros troll basé sur de fausses infos ?

    • [^] # Re: du bon gros FUD ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Non, l'info, c'est que 2 membres de gnome proposent des choses, et que tout le monde fait comme si c'était acté. Ah non, c'est vrai, dire que les gens préfèrent des sources de seconde main au titre racoleur ( genre moronix, la typo est à dessein ) que demander aux gens sur place.

  • # Enfin !

    Posté par . Évalué à 4.

    Choisir Gnome, KDE ou autre pour le grand public, la belle affaire, "on m'a parlé de Linux pour changer Windows, mais c'est quoi Gnome, un autre logiciel ?"

    Je n'ai jamais compris pourquoi KDE et Gnome ne fournissaient pas eux même leur propre distribution "prête à l'emploi", non pas que celles existantes ne fassent pas un bon travail, mais simplement pour que ces environnement aient leur propre notoriété.

    De toute façon "le PC est mort", "Windows est mort". Pas dans le sens premier, juste que aujourd'hui et pour longtemps, l'avancée des technologies web et les performances des mobiles va permettre la multiplication(-réunification) des OS multiplateformes : iOS(-MacOS), Android(-ChromeOS?), Windows 8(-RT), FirefoxOS, GnomeOS, …
    L'utilisateur s'en fiche maintenant, ses données sont sur le cloud, et à l'utilisation rien ne ressemble plus à un Galaxy qu'un iPhone (à moins que ce soit l'inverse )

    Après 20 ans d'évolution plus ou moins organisée par Microsoft/Intel, le marché de l’électronique change maintenant très vite. Ne pas s'adapter, c'est disparaitre.

    2014, c'est à la fois très proche et très loin : iOS 9, Android 6.1 "Macaron" (?), Windows 9… alors vive Firefox OS 2.0 et Gnome OS 1.0.

    Le plus inquiétant, c'est qu'en 2014, ça risque de devenir compliqué de se faire rembourser Windows pour vente lié s'il n'est plus vendu qu'en OEM, et surtout si la plupart du matériel grand public n'est plus du "compatible PC" mais des tablettes, téléphones, télé, etc…

  • # PC

    Posté par . Évalué à 5.

    J'ai regardé les sources, j'ai trouvé aucune trace du fait qu'ils voulaient abandonné les PC

    C'est pas parce qu'ils veulent déveloper les interfaces tactiles qu'ils veulent pour autant arrêter de supporter les PC…

    • [^] # Re: PC

      Posté par . Évalué à 2.

      Surtout que des PC avec écran tactile, ça existe…

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: PC

        Posté par . Évalué à 2.

        Combien de % du marché ?

        • [^] # Re: PC

          Posté par . Évalué à 9.

          100% du marché des pc avec écran tactile.

          Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

        • [^] # Re: PC

          Posté par . Évalué à 2.

          À ce compte-là, à quoi bon discuter de GNOME ou KDE vu leurs parts de marché…

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: PC

            Posté par . Évalué à 2.

            Ok, je reprends : combien de % des utilisateurs actuels, ou potentiels, de GNOME ou KDE ont un PC avec écran tactile ?

            • [^] # Re: PC

              Posté par . Évalué à 3.

              T'es tombé dans le piège : ce n'est pas parce qu’il y a une très faible part de marché qu'il ne faut pas s'en occuper. Et puis sa reste du tactile, l'écran est juste plus grand et il y a un clavier physique.

              Mais c'est un cas d'utilisation intéressant car il est à mi-chemin entre tablette tactile et ordinateur de bureau/portable, ce qui pose des problèmes de conception : faut-il vraiment dissocier l'interface clavier/souris et l'interface tactile ? Faut-il créer une troisième interface pour ce type de machine ? Faut il créer une interface identique pour les 3 cas ? …

  • # Mince

    Posté par . Évalué à 1.

    Si y'a plus de clavier, sur quoi on va taper quand on s'énerve ?

    • [^] # Re: Mince

      Posté par . Évalué à 10.

      Sur un développeur GNOME ?

      • [^] # Re: Mince

        Posté par . Évalué à 2.

        D'ici 2020 ils auront peut-être changé de métier.

        • [^] # Re: Mince

          Posté par . Évalué à 2.

          Tu crois qu'ils seront guéris d'ici là ?

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Suicide

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Si gnome abandonne le bureau, avec quoi vont-ils le développer?

    http://devnewton.bci.im

  • # Cf. Linux developer and user 112

    Posté par . Évalué à 2.

    Le magazine anglais Linux user and developper avait en avril fait un topo (et je pense une interview ) du futur d'Ubuntu.

    Si l'on arrive à lire le sous titre : Canonical plans to dominate more than your desktop. En fesant allusion à une convergence numérique (tv, gsm … )
    En outre je me souviens d'avoir lu une entrevue avec Mark sur ce sujet, qui confirmait la direction. J'ignore si cela en est la source, mais cela est
    à rapprocher de cette annonce officiel de gnome.

    Titre de l'image

    Si l'on se réferre à cette tendance, je remarque que nous sommes 3 mois en retard sur nos amis anglais.

  • # Tous le monde y va, sauf

    Posté par . Évalué à 7.

    L’embarqué grand-public c'est l'eldorado. Microsoft, Google, Mozilla, Gnome… tous le monde y va.

    C'est pourtant un marché difficile, si tu n'a pas assez de parts de marché tu n'attire pas les développeurs et beaucoup de bons sont morts (ou presque) avec comme cause principale le manque d’engouement des développeurs pour leur market.

    Le marché du smartphone déjà mature montre qu'il y a peu de places, même le puissant Microsoft peine à y percer.

  • # Forcément, sans les commentaires...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Que de conditionnel. Bon, en fait, c'est sûr que sans les commentaires live de la présentation, c'est un peu dur de se faire une idée.

    Ce qui est vrai: le constat. Le monde du desktop a une grosse concurrence en face, et les appareils mobiles ont pris de plus en plus de place. De plus, tous les développeurs d'applications ne sont pas forcément fan ni d'Androïd ni d'iOS.

    Le rachat de Motorola par Google ne simplifie pas le marché mobile (Google devient un concurrent direct de ses partenaires d'hier fabricants de matériel). Nokia semble aussi arriver à un rapprochement avec Microsoft tel qu'il y a aussi de rumeurs de rachat. Le constat c'est donc que oui, on ne peut plus trop développer uniquement pour le desktop, et que ne pas évoluer, c'est risquer de disparaitre.

    Maintenant il faut comprendre aussi comment se passe un GUADEC et comment sont prises les décisions. Les développeurs qui ont fait la présentation font en général un état des lieux, et explorent des pistes. Le fait que cette présentation soit au début du GUADEC a été complètement intentionnel: le but est de jeter un pavé dans la mare, afin que les gens qui sont présents au GUADEC se réunissent et prennent des décisions quant à la direction du projet. Ce qui est pris comme des affirmations est donc à prendre avec de grosses pincettes, tout bonnement parce qu'il n'y a pas eu d'annonce officielle, et que GNOME est une communauté, et qu'il faudra bien que tout le monde rame dans le même sens pour avancer.

    En off, il se dit plutôt que GNOME a raté le train des tablettes, que pour développer pour le mobile il faudrait déjà avoir du matos sur lesquels les développeurs pourraient programmer et déboguer…

    Un autre soucis actuel de GNOME est le manque de leadership, et de décisionnel. Qui dirige le projet ? Le board de la Fondation GNOME ? La release team ? La design team ? En fait jusqu'à présent c'est plutôt personne. D'où des réunions cette semaine. Les dernières nouvelles c'est plutôt que la release team dont le but pour l'instant est de s'assurer que le projet est capable de livrer quelque chose tous les 6 mois, de qualité acceptable, pourrait avoir des super-pouvoirs supplémentaires.

    GNOME OS est encore dans les cartons, certains chez Red Hat ont l'air de pousser un peu plus dans ce sens, mais ça reste tout de même encore globalement flou. Énoncer des dates et des développements futurs, c'est tenter de donner corps à une vision d'ensemble, et rendre ces visions réalité. C'était le cas déjà quand GNOME 3.0 a été annoncé lors d'un GUADEC, mais c'était alors par un membre de la release team, afin que le projet commence à prendre vie, quitte à ce que la sortie soit reportée (ce qui a été le cas). Mais pour l'instant ce sont surtout des voeux pieux, et des moyens de dire à la communauté "il font qu'on se sorte les doigts du cul et que l'on décide de ce que l'on veut faire". Prenons une décision.

    Pour ce qui est de l'abandon du desktop, je t'avoue que les échos de la réunion de la release team de ce matin, c'est plutôt que la cible priviégiée c'est plutôt du laptop, tout en restant accessible en tactile. On est encore loin de ton téléphone ou ta tablette, mais on est aussi loin d'abandonner ton desktop. On attend néanmoins des réponses officielles aux questions posées lors de ce GUADEC.

    C'était liberforce, en direct du GUADEC A Coruña. A vous les studios.

    • [^] # Re: Forcément, sans les commentaires...

      Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 31/07/12 à 09:32.

      Excellent complément d'information.

      J'attends aussi une annonce officiel, j'aime pas me fier à des rumeurs de sites web qui aiment faire du buzz ou de personnes non objectives à propos du sujet Gnome.

      Pourrais-tu faire de ton commentaire un journal ? Cela lui donnerait une meilleur visibilité qu'un unique commentaire perdu au milieu de pleins d'autres.

    • [^] # Re: Forcément, sans les commentaires...

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Une remarque en passant, desktop, laptop, tablette est-ce vraiment si important ? Après tout ce qui compte vraiment c'est la résolution de l'affichage et comment on gère les pixels disponible. Je regardais sur ldlc et en matière de tablette on est dans du 1280x800, résolution qui fut longtemps standard pour les laptop (maintenant c'est plutôt 1366x768). Est ce que le fait que la tablette soit tactile et pas le laptop a une si grande influence (à part réagir pour l'orientation - paysage ou portrait) ? Je n'en suis pas convaincu. Si c'est dans la gestion du multitouch, pourquoi un pad de portable ne pourrait-il pas gérer aussi le multitouch comme sur un écran.

      Du peut être faut-il ne pas créer trop de barrières artificielles ?

      • [^] # Re: Forcément, sans les commentaires...

        Posté par . Évalué à 5.

        En tactile, tu n'as pas accès à un dispositif de pointage précis au pixel près, et ça change tout.

      • [^] # Re: Forcément, sans les commentaires...

        Posté par . Évalué à -1.

        Ce qui compte c'est pas vraiment la définition de l'écran, mais la résolution, le DPI.

        Quand on est passé du 1280x800 au 1366x768 on est quand même passé sur du 13.3" d'un DPI de 113,5 à 118.

        C'est pas si mal.

      • [^] # Re: Forcément, sans les commentaires...

        Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 31/07/12 à 13:29.

        En plus de l'aspect tactile, la taille n'est pas la même, on ne peux pas faire les mêmes interfaces pour des smartphones/tablettes de 3" à 10" que des PC de 15" à 27". (même s'ils sont en haute définition)
        Or pourtant c'est ce que l'on veut faire, unifier ces interfaces, c'est "anti-ergonomique".

      • [^] # Re: Forcément, sans les commentaires...

        Posté par . Évalué à 4.

        Une remarque en passant, desktop, laptop, tablette est-ce vraiment si important ?

        Oui, c'est super important. Pas pour regarder un flim, certes. Mais pour produire un contenu (quel qu'il soit), la différence est importante.

        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

        • [^] # Re: Forcément, sans les commentaires...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Le truc, c 'est qu'avec Windows 8, les tablettes vont devenir de vrai pc avec clavier et souris… En fait, je pense surtout que les tablettes peuvent faire de la concurrences aux laptops mais pas du tout aux pc de bureau…

          • [^] # Re: Forcément, sans les commentaires...

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Pas sûr. La différence de confort entre un vrai clavier et un clavier virtuel est quand même assez énorme, donc les gens habitués à un vrai clavier auront peut être du mal. Mais avec les jeunes, qui s'adapteront plus vite à ce changement, cela pourrait je pense menacer le laptop.

            • [^] # Re: Forcément, sans les commentaires...

              Posté par (page perso) . Évalué à 7.

              Le seul clavier virtuel confortable que je connaisse est Swype, permettant une vitesse d'écriture remarquable. Le reste, en particulier le clavier virtuel basique, est une horreur. Nouvelle génération ou pas, la grande surface de la tablette rend le clavier virtuel lent à utiliser (et contrairement au clavier, on ne peut pas coller les mains aux touches, surtout si une main doit tenir la tablette…). Ce que tu gagnes en confort de pouvoir utiliser la tablette n'importe où, tu commences à le perdre dès qu'il faut écrire "facebook" (contournable avec un favoris), rechercher une application dans le store, ou qu'il faut rédiger un message d'environs 42 lettres.

              La tablette est surtout utile pour avoir un appareil supplémentaire pour se connecter à internet quand on est une famille un tant soit peu nombreuse, en minimisant la place occupée ainsi que l'utilisation abusive de la 3g du forfait mobile. Mais dès qu'il faut créer quoi que ce soit, sans clavier physique tu peux te pendre.

              Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

      • [^] # Re: Forcément, sans les commentaires...

        Posté par . Évalué à -6.

        Si c'est dans la gestion du multitouch, pourquoi un pad de portable ne pourrait-il pas gérer aussi le multitouch comme sur un écran.

        C'est exactement ce que tu peux expérimenter sur un Macbook et leur touchpad géant* ou le magic trackpad, c'est vraiment agréable à l'usage, entre autre, balayer les pages de safari comme tu le ferais sur un appareil tactile.

        je n'ai pas de Mac, mais j'ai eu l'occasion de bosser avec, voilà toutn, donc point de fanboyisme par ici. :p

    • [^] # Re: Forcément, sans les commentaires...

      Posté par . Évalué à 3.

      Le monde du desktop a une grosse concurrence en face, et les appareils mobiles ont pris de plus en plus de place.

      Oui, enfin, de quoi parle-t-on ? La principale concurrence des PC "desktop", ce sont… les PC "laptop". Cela reste des ordinateurs avec un clavier matériel et des usages généralistes.

      • [^] # Re: Forcément, sans les commentaires...

        Posté par . Évalué à 3.

        La principale concurrence des PC "desktop", ce sont… les PC "laptop". Cela reste des ordinateurs avec un clavier matériel et des usages généralistes.

        À la différence que sur un desktop tu peux choisir le position du clavier et de l'écran de manière individuelle… Tu peux varier la distance entre le clavier et l'écran. Ça reste un confort appréciable…

  • # Triste opinion de la convergence

    Posté par . Évalué à 10.

    Serieusement, ce n'est pas parce que GNOME et Unity ont merde leur convergence que c'est forcement mal d'avoir un tel objectif. Surtout que les telephones mobiles tant a manger de plus en plus de processeur dans la maison. Et il y a de bonne raison pour ca. En moyenne on en change tous les deux ans, la plus part des equiments electroniques et electrique de la maison, c'est plutot dix ans ou plus (TV, console, mais aussi frigo, machine a laver, voiture). Certains equipements ont une duree de vie encore plus longs, compteurs electriques, gaz, eaux, … Quelques uns ont une vie que legerement plus courte environ 5 ans, imprimantes, scanner, …

    De plus deja aujourd'hui les smartphone sont capable de se connecter a des peripheriques bluetooth, a un hub USB et a un ecran en HDMI. Demain ce sera en Wireless Display. Un Samsung Galaxy S3 a plus de pattate niveau CPU/GPU qu'un ordinateur milieu de gamme d'il y a 4 ans. Et ils suivent la loi de moore.

    Pour quel raison est-ce que j'aurais besoin de me trimbaler avec mon laptop alors que j'ai deja un processeur suffisament puissant dans ma poche ? Pourquoi je ne peux pas directement l'utiliser en le connectant a un ecran de PC ? Ou a un video projecteur ? Ou a une TV ?

    La reponse est simple, c'est qu'aucun constructeur n'est encore venu sur le marche avec une technologie qui adapte le rendu de l'interface a la resolution, au dpi, a la distance de visionage et a la precision du peripherique d'entree. Mais pour le coup, le logiciel libre est en avance de ce cote la.

    Le projet Enlightenment integre ces technologies, et c'est le but depuis des annees, directement dans le coeur de son infrastructure. Il est possible d'avoir une interface qui s'adapte completement aux peripheriques d'entree et de sortie utilise. D'avoir une application mail qui passe automatiquement de l'ecran de telephone au PC en s'adaptant automatiquement pour passer d'un simple mode liste au mode plus classique des mailers PC. Ce concepte est pour l'instant experimente dans Enna uniquement, mais l'infrastructure et les fonctionnalites sont la.

    Il est important a mon sens de se rendre compte que le telephone mobile a aujourd'hui suffisament de puissance pour remplacer n'importe quel netbook et etre competitif avec les laptops bas de gamme. Il est important que le logiciel libre s'en rende compte et ne loupe pas cette etape. Car si demain nos ordinateurs deviennent aussi ferme que iOS et Android, nous aurons l'air malin avec nos logiciels libres.

    Il nous faut aujourd'hui des solutions libre, plus efficace, plus legere, plus performante que ce que peut faire iOS, Android ou Windows. Car quand les usages seront vraiment possible et que l'on pourra faire le switch, probablement en 2015, soit on est pret, soit ce sera fini. Donc je trouve que c'est une tres bonne nouvelle que GNOME, tout comme KDE et le projet Enlightenment se prepare a ne pas louper se tournant. Apres les choix techniques et l'implementation sont une autre discussion, mais c'est deja une bonne chose en soit que personne ne loupe cette etape.

    • [^] # Re: Triste opinion de la convergence

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ce concepte est pour l'instant experimente dans Enna uniquement,

      Ce concept est déjà présent dans MACOSX, c'est pour cela que je suis convaincu que Apple a tout compris (une application qui s’exécute de manière différente en fonction de l'environnement) et que Microsoft n'a rien compris: 1 applications codé deux fois, une fois pour le desktop, une fois pour le tactile…

    • [^] # Re: Triste opinion de la convergence

      Posté par . Évalué à 3.

      La reponse est simple, c'est qu'aucun constructeur n'est encore venu sur le marche avec une technologie qui adapte le rendu de l'interface a la resolution, au dpi, a la distance de visionage et a la precision du peripherique d'entree. Mais pour le coup, le logiciel libre est en avance de ce cote la.

      Euh tu t'emballes un peu. Y a que Macosx qui gère vraiment les hauts dpi sur un laptop (cf le macbookpro retina), Windows ou Linux dessus c'est vraiment pas fait pour.

      • [^] # Re: Triste opinion de la convergence

        Posté par . Évalué à 4.

        Enlightenment se porte tres bien en haut dpi. On est parfaitement capable de faire la difference entre les elements lisibles par l'utilisateur qui necessitent d'etre agrandit et les elements de decors qui ne doivent pas l'etre. D'ailleur lors de la premiere utilisation, tu as une boite de dialogue qui te demande de choisir le scale ratio qui te convient le mieux via une petite preview de ce que donnera l'interface avec ce ratio. Cela permet de choisir le aspect en fonction du dpi et de la distance lorsqu'on n'a pas les characteristiques du constructeur. Donc nop, Linux n'est pas a la traine dans le domaine !

    • [^] # Re: Triste opinion de la convergence

      Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 31/07/12 à 12:24.

      Ton commentaire intéressant contrebalance le propos initial très inquiétant, mais j'avoue ne pas être pleinement rassurée.

      Loin de moi l'idée de nier la progression des smartphones et autres tablettes ou l'intérêt du tactile, mais je ne comprends pas pourquoi cela devrait remplacer le PC.

      Je ne pense pas être complètement une extraterrestre, mais j'ai un usage très différent de mon smartphone et de mon PC. Les 2 sont complémentaires, je ne peux pas remplacer l'un par l'autre parce qu'ils ne me servent pas du tout aux mêmes choses.

      Le premier me sert à téléphoner (si, si, on a tendance à l'oublier !), de GPS, pour lire et envoyer des SMS, pour relever mes mails quand je n'ai pas accès à mon PC (mais j'envoie rarement de mail depuis le smartphone, ou alors très courts), jouer à des petits jeux idiots prévus pour interface tactile.
      Le second me sert à développer des applications inutiles (ok, ce point-là n'intéresse pas forcément le grand public), taper des mails, écrire ma prose sur le web ou tout autre activité nécessitant un clavier, jouer à des jeux qui se jouent avec un clavier et une souris. Accessoirement, comme beaucoup de gens qui travaillent dans un bureau, j'utilise un PC au boulot et je n'imagine pas une seule seconde qu'on puisse envisager sérieusement de le remplacer par un bidule tactile. D'ailleurs je trouve très étrange de négliger l'informatique en tant qu'outil de travail pour ces nouvelles interfaces, alors que là aussi il y a clairement un marché.

      La seule activité qui est faisable sur les 2, c'est utiliser internet de manière passive. Dès qu'on veut taper du texte c'est quand même mieux avec un clavier, et un netbook est alors plus intéressant qu'une tablette.

      Bref, si le but est de faire une interface qui soit agréable à utiliser à la fois pour un écran tactile et avec clavier/souris, je dis bravo (enfin, bravo si c'est réussi ce qui n'est pas évident). Par contre, si c'est pour faire un truc prévu pour le tactile avant tout mais pas pratique du tout avec une souris (je pense en particulier à cette mode de faire des grosses icônes présentées en tableau : c'est sans doute plus adapté pour appuyer dessus avec ses gros doigts, mais quand j'ai une souris je préfère un menu avec une liste où je trouve bien plus vite ce que je cherche), là je dis "pas bien".

      • [^] # Re: Triste opinion de la convergence

        Posté par . Évalué à 8.

        mais je ne comprends pas pourquoi cela devrait remplacer le PC.

        Il n' pas dit ça, il a dit que la majorité des utilisateurs préfèreront à un écran, un clavier, une souris, un bureau et une boite de 10Ko de 50cm bruyante ou un laptop, utiliser une petite boite légère, au profil design original correspondant à son caractère propre d'individu unique et au prix tout aussi léger grace à la production de masse, qu'on peut brancher sur un écran, un clavier, une souris et poser sur un bureau pour accomplir exactement les mêmes tâches et, en fait, même plus besoin de souris parce que l'écran tactile fait office de trackpad, et tout en pouvant par ailleurs la brancher à la télé pour regarder les 5 films auxquels on a droit sur le cloud au lieu des 2T0 de films téléchargés illégalement ou changer de chaine, au frigo pour charger la liste des courses à faire ou régler la température, une activité critique à laquelle je procède tous les jours et qu'il me serait quand même beaucoup plus facile de réaliser par wifi qu'en devant appuyer sur le bouton correspondant, téléphoner avec, de préférence en 140 caractères, faire une photo de la tasse de café qu'on est en train de boire pour l'envoyer facilement à 5000 amis sociaux, recevoir des pubs pour du café ou des promotions sur le contenu de tes courses dans les supermarchés alentours, se l'introduire dans des orifices corporels variés afin de réaliser soi même des check ups médicaux complets ou simplement profiter de la fonction vibrante, localiser facilement un hopital dans les environs avec un service d'urgence ouvert et discret, payer tous ces services et se débarrasser de la monnaie qui encombrent nos poches loin des banques, et peut être même qu'ils inclueront pleins de petits accessoires comme une loupe, une scie à bois, un couteau à écailler le poisson et une brosse à dent.

        Mais surtout il a dit que enlightenment peut faire tout ça depuis longtemps; enlightenment et depuis longtemps, deux expressions qui employées ensemble déclenchent toujours mon hilarité.

      • [^] # Re: Triste opinion de la convergence

        Posté par . Évalué à 5.

        La premiere raison est une question de coup, pourquoi est-ce que tu acheterais un telephone, un desktop/laptop, une console et une set top box, quand au final ceux dont tu as besoin c'est juste un processeur, des ecrans et peripheriques d'entree adaptes. Si en plus tu rajoutes a ca que ton telephones est subventionne… Pourquoi depenser plus si il est capable de se connecter a n'importe quel ecran et clavier/souris ? Je prend le parie que les gens laisseront definitivement tomber massivement le desktop pc dans ce cas la. La question est a quel echeance est-ce que le hardware sera capable d'etre competitif ? Deja aujourd'hui un Galaxy S3 est plus performant qu'un netbook et a une connectique hdmi/usb/bluetooth. Il manque que le software…

        Il n'y a pas de negligence de l'environnement de travail, la strategie de microsoft dans ce domaine quand elle est regarde avec cet angle de vue, prend tout son sens. Il vise les entreprises qui fournissent des laptop pour l'instant a leur employe. Demain, si ils sont capable de fournir un OS qui s'integre aussi bien en mode desktop (telephone connecter a un dock desktop) que en telephone dans le reseau d'entreprise, ils peuvent potentiellement reprendre pied dans le domaine des smartphones.

        Ce qui est important de comprendre ce n'est pas parce que ton interface a un look mobile sur un touch screen qu'elle doit necessairement avoir un look mobile sur un desktop. C'est la ou la difference d'implementation va se faire. La meme application mail peut avoir deux look completement differents et adapte a l'ecran (AMOLED vs LED LCD), a la distance de visualisation et au dpi, a la precision du pointeur (souris ou doigt), le tout sans changer le code. Le plus important est que le code reste identique de maniere a pouvoir plus facilement acceder aux memes informations.

        Pour bien comprendre l'idee prenont l'exemple de LibreOffice Impress. Le telephone est plugge dans son dock. Il s'affiche donc sur ton ecran de PC tout comme aujourd'hui. Tu peux editer le contenu normalement, il n'y a aucune difference. Maintenant, tu l'enleves du dock. La, il se retrouve contraint sur un petit ecran de telephone, donc il passe en mode lecture seule. Il te permet d'aller d'une page a une autre, mais plus d'editer, toute l'interface est dedie a la lecture. Puis tu le connectes a un video projecteur, le telephone le detect, transforme l'ecran de telephone en telecommande et demarre la presentation. D'un bout a l'autre, c'est la meme application, le meme code, juste les informations affiches a l'ecran et la maniere d'interagir change.

        Ceci est juste un exemple. Tu peux decliner les scenarios avec un client mail, un lecteur multimedia, un navigateur web, un client IM, un jeu …

        Le probleme que tu pointes vient principalement du fait que le projet GNOME n'a pas d'equivalent a ce que Edje ou QML permettent. C'est a dire une separation clair entre layout/theme et code. Cela rend la tache de designer une application multi mode tres difficile et donne le resultat qu'on connait aujourd'hui. Mais ca, c'est un probleme d'implementation pas de concept.

        Ce concept pose par contre de tres gros challenge en terme de securite, de vie prive et surtout de survie du logiciel libre ! Si demain le marche du desktop/laptop se reduit comme peau de chagrin et qu'il faut acheter une machine specifique pour pouvoir faire du logiciel libre, car il n'existe pas de telephone libre, alors ca sera problematique…

      • [^] # Re: Triste opinion de la convergence

        Posté par . Évalué à -6.

        La seule activité qui est faisable sur les 2, c'est utiliser internet de manière passive.

        Tu n'oublierais pas les graphistes et illustrateurs? Beaucoup d'artiste utilise les smartphones/tablettes pour "croquer", faire des dessins de recherche ou carrément des illustrations poussées.

        Je vois qu'on tend souvent à oublier cette "classe" là d'utilisateur, surtout sous Linux.
        -"Quoi?! j'ai pas besoin d'une CG puissante pour coder sous emacs embarqué dans Xmonad!" Linux n'est pas que pour les codeurs ou les moules qui bossent en SSII.

    • [^] # Re: Triste opinion de la convergence

      Posté par . Évalué à 2.

      Triste ?, et ça c'est joyeux peut être ?.

      Qu'on veuille créer une interface pour Smartphone soit, mais au moins qu'on créé 2 interfaces distinctes !

  • # HUM

    Posté par . Évalué à 6.

    Je viens de voir les slides, et il n'est marqué nul part que Gnome abandonne le Desktop.
    Un lien vers la vidéo de la conf pour voir ce qui a été dit?

    Concernant Gnome OS, je citerais une interview récente d'Allan Day:

    There’s a lot of confusion around GNOME OS. People assume that it means that GNOME will be launching its own distribution, but that’s not what GNOME OS is about.

    GNOME OS is important for us as a project. The first thing that we’re doing for GNOME OS is working to produce a fully testable GNOME OS development build. This will let developers, designers and testers run the latest GNOME code against specific versions of other upstream compoents. This will be a massive improvement on what we have already, and will mean that GNOME is are able to produce much higher quality releases in the future.

    The other thing that is happening for GNOME OS is that we are extending the GNOME 3 experience into new areas. Some important parts of the overall user experience GNOME have been traditionally missing, and that has left distributions with the task of filling in the blanks. The problem with that is that it leads to a very inconsistent experience.

    GNOME OS is about providing a complete, coherent and consistent experience, so that a whole OS can be given that GNOME look and feel. One example of the work we are doing for that is the new initial setup assistant which is being created for GNOME 3.6. It will always be up to distributions whether they take advantage of these new elements to the GNOME 3 experience, of course. What it means, however, is that GNOME will be offering a more complete package than ever before.

    Pour les non anglophones, et en résumé: Gnome OS sera, de un, un environnement complet et cohérent pour les développeurs ainsi que, de deux, un ensemble d'outils permettant aux distributions de créé un OS complet et cohérent. C'est à dire que le projet gnome va fournir des outils d'installation et de configuration d'OS ainsi qu'un environnement de développement complet, mais pas leur distribution grand public à la Ubuntu.

    • [^] # Re: HUM

      Posté par . Évalué à 4.

      Pour les non anglophones

      A condition qu'ils n'emploient pas des langues CJK

  • # De l'eau dans le gaz ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    http://blogs.gnome.org/otte/2012/07/27/staring-into-the-abyss/

    • Perte de développeur clés
    • Manque de devs sur plein de projets: gtk (1 seul actuellment), glib (0 actuellement), …
    • Gnome: un projet Red Hat
    • Pas de buts précis pour GNOME 3
    • [^] # Re: De l'eau dans le gaz ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Justement, cette présentation est une réponse quasiment point par point aux légitimes questions de Benjamin.

      Le but de GNOME OS / GNOME 4.0 est clair : fournir l'interface d'un environnement informatique libre de A à Z : de l'installeur à la messagerie instantanée.

      Actuellement, Red Hat semble seule à mettre des billes là dedans. Ce serait bien si Canonical jouait ce jeu là plutôt que de réimplémenter tout sous sa bannière. La convergence entre GNOME OS et Ubuntu est trop criante. Mais sabdfl ne veut pas être un thème par défaut et un logo pour GNOME. Certes, mais pour quelle alternative ? Enfin, si SuSE/Novell participait, on retrouverait déjà une bonne force de frappe en développement.

      Enfin, il ne faut pas oublier les petites boîtes qui gravitent autour des technos GNOME : Collabora, Openismus, Igalia, etc.

      N'y a-t-il pas de problèmes similaires avec les technos Ubuntu ? Canonical est seule derrière upstart, lightdm, unity, unity-2d, simple-scan, launchpad, etc.

      • [^] # Re: De l'eau dans le gaz ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        La seul différence, c'est que pour l'instant, avec la nombre de dev disponibles, Unity répond à un besoin: un bureau simple à utiliser.

        Alors certes, c'est un peu chiant à utiliser parce que du coup, y'a plein de trucs qui font faire des bons à n'importe quel geek, mais je peux te dire que c'est la première fois qu'un bureau est adopté par ma mère alors qu'elle a tout essayé: Windows 98/XP/Seven, Gnome 1.4/2, KDE 3/4, …

        Après, les problèmes emmerdant comme peu de monde sur Gtk et Glib, pour le coup, ca concerne aussi Unity qui est quand même entièrement basé sur Gnome…

        • [^] # Re: De l'eau dans le gaz ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Unity répond à un besoin:

          Il semblerait que non, vu qu'on peut lire :

          un bureau simple à utiliser.

          Suivi de :

          c'est un peu chiant à utiliser

          :-)

          Reste que je ne vois pas en quoi Unity serait plus facile à utiliser que GNOME Shell. Je trouve les deux approches intéressantes mais au niveau simplicité, le second me paraît plus intuitif et plus logique.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: De l'eau dans le gaz ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            Pour toi, une interface par défaut qui ne te propose même pas de lancer une application , tu trouves cela intuitif ?

            Devoir passer sont temps à cliquer sur applications, tu trouves cela intuitif… Devoir utiliser des raccourcis clavier tu trouves cela intuitif ?

            • [^] # Re: De l'eau dans le gaz ?

              Posté par . Évalué à 4.

              Pour toi, une interface par défaut qui ne te propose même pas de lancer une application , tu trouves cela intuitif ?

              Ben si, elle le propose, via le bouton Activités.

              Devoir passer sont temps à cliquer sur applications, tu trouves cela intuitif…

              Ben comment tu veux faire autrement ? C'est comme ça partout, même sur Mac ou sur Ubuntu.

              Devoir utiliser des raccourcis clavier tu trouves cela intuitif ?

              Euh on peut faire sans, hein. Mais oui, je les trouve pratique.

              Et à te lire, la souris c'est pas intuitif et le clavier non plus. Il ne reste pas grand chose : comment tu te sers de ton ordinateur ?

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: De l'eau dans le gaz ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Faut faire la différence entre le mot "devoir" et le mot "pouvoir".

                Si j'ai bien compris, on ne peut que cliquer sur Applications ? On ne peut pas ouvrir le menu des applications avec la touche Super (ou de son petit nom Windows) ? C'est possible de faire les deux avec Unity, et appuyer sur la touche Windows pour dérouler le menu est une habitude très confortable.

                La dernière fois que j'avais testé Gnome 3, on ne pouvait avoir que des bureaux ordonnés sous forme d'une colonne. Pas moyen d'avoir plusieurs lignes et plusieurs colonnes à la fois. Est-ce que ça a changé ?

                Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

                • [^] # Re: De l'eau dans le gaz ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Si j'ai bien compris, on ne peut que cliquer sur Applications ? On ne peut pas ouvrir le menu des applications avec la touche Super (ou de son petit nom Windows) ? C'est possible de faire les deux avec Unity, et appuyer sur la touche Windows pour dérouler le menu est une habitude très confortable.

                  Ben avec le Shell aussi, Super et Alt+F1 font la même chose.

                  Sauf que vu son message il semble que pour gnumdk, utiliser des raccourcis clavier n'est pas intuitif.

                  Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: De l'eau dans le gaz ?

                  Posté par . Évalué à -5.

                  Si j'ai bien compris, on ne peut que cliquer sur Applications ? On ne peut pas ouvrir le menu des applications avec la touche Super (ou de son petit nom Windows)

                  Non tu n'as pas compris mais pire, tu n'as même pas essayé.
                  La touche "super" (de son petit nom Windows™ comme tu le fais remarquer) a vraiment des super pouvoirs sous Gnome Shell :)

                  Tu appuis sur la touche "Super" et l'overview s'offre à toi, elle concentre toutes les ressources fenêtres, raccourcis, espaces, recherches, etc,..

                  Par défaut, il affiche le mode "windows", mais si tu prêtes attention, à côté de la sorte d'onglet "windows", il y a l'onglet "Applications" et… tadaaAAAa!!! Toutes tes applications installées sont affichées.

                  Zarmakuizz -" Oué, mais c'est un fourre tout!!!"
                  Gabin - " Du calme malheureux, encore une fois, tu ne prêtes pas attention, regarde sur la droite… tadaaAAAa!!! Des catégories!

                  Un minimum, quoi! -> https://live.gnome.org/GnomeShell/Tour

              • [^] # Re: De l'eau dans le gaz ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Ben comment tu veux faire autrement ?

                En affichant le dock/panel par défaut comme on le fait depuis tjs ?

                • [^] # Re: De l'eau dans le gaz ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ben tu peux, il y a une extension pour avoir un dock.

                  Je sais, tu vas me dire que c'est pas normal que ça ne soit pas présent par défaut, mais là il s'agit d'une extension officielle fournie par GNOME.

                  Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # 2 faux pas

    Posté par . Évalué à 2.

    2 choses me viennent directement à l'esprit lorsque je lis ça :

    1 - il est clair et évident que la difficulté pour Linux de percer sur le Desktop à toujours été la profusion de distribution. S'il est clair que ce n'est pas une mauvaise chose en soit (différence de but, professionnels ou non, destinée au public non averti ou aux pros, pour la sécurité ou pour le multimédia, etc…), il manque cruellement de standards clairs suivi par tous et les projets se suivent et malheureusement se ressemblent. Pour un oui ou pour un non, on fork, on recrée la roue alors qu'elle roule très bien, on choisit le vert parce qu'on aime pas le bleu, on crée ne distribution uniquement basé sur un environnement sur base d'une autre qui les propose tous et où il suffit de choisir, etc… Cela devient la jungle! Une jungle où les habitués de Windows ne s'y retrouvent absolument pas et tourne le dos pour revenir sur un OS qu'ils aimeraient pourtant quitter.

    Gnome se dirige vers cette séparation exagérée en voulant créé une distribution à part entière. Ou alors arrivera-t-on à Gnome OS, Ubuntu (Unity), KDE OS, XFCE OS, etc…? Cela m'étonnerait beaucoup…

    2 - tout le monde se rue sur les supports mobiles (hors notebook) en délaissant ce qui est loin d'être mort : le PC! Alors oui la tablette prend beaucoup de part de marché, mais pas au détriment du PC. Qui vend son PC pour acheter une tablette?? Quasiment personne (si pas personne du tout)! On prend la tablette en plus, mais pas à la place de…

    Et c'est là que se trouve l'erreur de tous. Autant Microsoft, que Gnome, qui vont se concentrer apparemment tous les 2 sur ce secteur. Apple reste les pieds sur terre en fournissant toujours un OS desktop de qualité (même si fermé ;-) ) tout comme KDE qui fournit un environnement autant pour les tablettes que pour le desktop. A voir maintenant si Unity va garder son ergonomie PC ou s'il va vraiment devenir un environnement de tablette…

    On verra comment tout cela va évoluer, mais ce qui est sûr, c'est que je ne jetterai jamais mon notebook si rien de meilleur n'est créé (et la tablette ne l'est clairement pas)

    • [^] # Re: 2 faux pas

      Posté par . Évalué à 0.

      Unity ergonomie de PC ?
      PC avec écran tactile alors ….

      • [^] # Re: 2 faux pas

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Et pourquoi donc ?

        J'aimerai bien savoir en quoi Unity et Gnome Shell sont adapté à l'utilisation en tactile… Windows 8 ok via WinRT mais sinon je vois pas…

        • [^] # Re: 2 faux pas

          Posté par . Évalué à 1.

          A partir du moment où l'on a de grands espace entre les entrées d'un menu, où l'on a de grosses icônes, cela devient adapté pour le tactile. Un menu Desktop doit être accessible avec le moins de déplacement de souris possible, ce qui n'est pas le cas avec Unity et Gnome Shell qui utilisent quasiment tout l'écran juste pour le "menu"!!

          • [^] # Re: 2 faux pas

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Ça doit faire des années que j'ai pas utilisé une souris (j'utilise que des laptops avec touchpads depuis), du coup peut-être que je dis de la merde, mais je trouve que l'intérêt de chercher à «réduire les mouvements» à tout prix est assez limité : j'ai l'impression que ça demande pas moins de temps de cliquer avec précision à un endroit qui est proche que de balancer la souris à un endroit plus éloigné mais où y'a pas besoin d'être aussi précis…

            • [^] # Re: 2 faux pas

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              J'utilise une souris de temps en temps, quand je branche un deuxième écran. Par rapport au touchpad où tu balances un doigt, avec la souris tu balances la main complète et le bras qui va avec, on sent une différence.

              Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

              • [^] # Re: 2 faux pas

                Posté par . Évalué à 2.

                Bon ok, j'ai écrit "souris" et j'aurais dû dire "curseur"…

                Souris ou Touchpad, même combat : une interface "desktop" se doit de limiter les déplacements du curseur (ce qui n'est évidemment pas utile du tout pour une interface tactile).

  • # Enthousiaste

    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 31/07/12 à 13:20.

    Personnellement je suis relativement enthousiaste.

    Une chose que je trouve comme étant problématique avec le desktop sous linux, c'est l'architecture centralisé de paquet qui fournis aussi bien tout les utilitaires et librairies nécessaires au système que les applications utilisateurs, alors que cette façon de faire n'est pas la plus adaptée aux usages.

    Non seulement ça donne un travail considérable aux mainteneurs des distributions et rend compliqué la diffusion des applications par leurs développeurs.

    On s'en rend bien compte avec les applications régulièrement mis à jours comme les navigateurs, pas la peine de prendre d'autres exemples.

    Ubuntu essaie de passer outre avec ses ppa mais l'utilisation des paquets deb posent nécessairement des problèmes de compatibilités avec les autres distributions (même si on utilise debian, les ppa sont pensés pour fonctionner sur ubuntu), et génèrent de la frustration aux utilisateurs d'os libre.

    En ce sens, à l'avenir, ça serait pas mal de voir des distributions ne fournissant que les bases permettant de faire fonctionner l'os, quelques librairies et utilitaires systèmes et que tout ce qui concerne les applications utilisateurs soient fournies à part, en espace utilisateur, via un autre gestionnaires de paquets (comme autopackage par exemple) ou via des stores.

    Si Gnome 4 permet ça, alors je ne vois pas ça comme étant la fin du pc, mais plutôt comme une opportunité de voir enfin un vrai desktop sous linux, avec des applications plus nombreuses et plus à jours sur des bases d'os plus stables.

    • [^] # Re: Enthousiaste

      Posté par . Évalué à -1.

      Ubuntu essaie de passer outre avec ses ppa mais l'utilisation des paquets deb posent nécessairement des problèmes de compatibilités avec les autres distributions

      pas tous les ppa, j en utilise sur ma debian il faut les tester un a un.

      Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

      • [^] # Re: Enthousiaste

        Posté par . Évalué à 1.

        Oui, je voulais dire dans l'absolu bien entendu.

        (sinon, marre de se faire moinser dès qu'on dit du bien de gnome… les gens ne devraient pas utiliser ça pour signifier leur désaccord, je considère pas n'avoir dit que des conneries dans mon message précédent…)

        • [^] # Re: Enthousiaste

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Tu t'es pas fait moinssé pour GNOME mais pour le blah blah sans queue ni tête sur la gestion des paquets…

          En gros, ce que tu proposes, c'est de tuer le mouvement du libre…

          Nous ne sommes pas Microsoft, nous n'avons pas les ressources de maintenir Qt1, Qt2, Qt3, Qt4 et Qt5 en même temps, donc on tue l'existant, nous n'avons pas vraiment le choix.

          Microsoft eux peuvent se permettre de faire des mises à jour de sécu sur l'ensemble des projets et l'ensemble des versions (et y'en a WIN32, WinForms, .NET, …) mais ils ont les moyens!

          Donc, non, le logiciel libre n'a pas le choix, il ne peut que aller de l'avant…

          • [^] # Re: Enthousiaste

            Posté par . Évalué à 3.

            Et pourtant, ce que je constate ressemble à une profonde aversion envers l'évolution… c'est bien gentil de dire qu'il faut aller de l'avant si dès qu'un projet se met à faire de l'ambitieux, on dit que c'est la fin du pc…

            De plus, je vois vraiment pas en quoi mon point de vu sur la gestion des paquets implique la maintenance d'un tas de versions différentes des librairies et encore moins la mort du libre, j'aurais plutôt tendance à penser que séparer les applications utilisateurs du reste faciliterait grandement la maintenance des systèmes dans leur globalité de la part des mainteneurs…

            Enfin bref, les développeurs de gnome semblent l'avoir compris eux et c'est de bon augure.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.