Journal Steve Jobs décortiqué dans le New Yorker

46
9
nov.
2011

Après la vague des articles laudateurs sur Steve Jobs et son oeuvre, voici enfin venu le temps des analyses plus fouillées et plus critiques. C'est l'excellent hebdomadaire américain The New Yorker qui publie dans sa nouvelle édition un long et passionnant article de Malcolm Gladwell.

Il est intitulé "The tweaker" et il décrit un Steve Jobs au comportement obsessif et égoïste. Un homme qui se croyait tout permis et qui n'avait aucun respect pour les autres:

He parks in handicapped spaces. He screams at subordinates. He cries like a small child when he does not get his way. He gets stopped for driving a hundred miles an hour, honks angrily at the officer for taking too long to write up the ticket, and then resumes his journey at a hundred miles an hour.

Mais c'était aussi un homme qui travaillait sans relâche pour obtenir un produit correspondant à son idée de la perfection.
L'article compare son influence avec celle des "tweakers" de la machine à vapeur au XVIIIe siècle. Après l'invention initiale c'est toute une horde de gens qui ont apporté des améliorations de détails, des raffinements incessants, des micro-changements. L'effet cumulatif de ces interventions a augmenté radicalement la productivité et la facilité d'utilisation des machines à vapeur.
Steve Jobs a eu une influence semblable en harcelant ses équipes pour que le produit final soit exactement comme il le voulait:

He looked at the title bars—the headers that run across the top of windows and documents—that his team of software developers had designed for the original Macintosh and decided he didn’t like them. He forced the developers to do another version, and then another, about twenty iterations in all, insisting on one tiny tweak after another, and when the developers protested that they had better things to do he shouted, "Can you imagine looking at that every day? It’s not just a little thing. It’s something we have to do right".

Le journaliste souligne bien le fait que les vraies innovations ne sont pas venues de Steve Jobs. Qu'il s'agisse de "l'emprunt" de la souris et de l'interface graphique auprès des ingénieurs du Xerox PARC ou même de l'idée du baladeur numérique ou du smartphone, tout ça a été inventé ailleurs. La plus-value qu'a apporté Jobs c'est uniquement (mais crucialement) le souci acharné du détail, du design, du look, du marketing.
Ce n'est d'ailleurs même pas lui qui apportait ces améliorations puisqu'il se contentait de sélectionner parmi les propositions de ses employés. Son talent c'était de repérer LE détail ou LE produit qui allait faire la différence:

Even within Apple, Jobs was known for taking credit for others’ ideas. Jonathan Ive, the designer behind the iMac, the iPod, and the iPhone, tells: "He will go through a process of looking at my ideas and say, 'That’s no good. That’s not very good. I like that one.' And later I will be sitting in the audience and he will be talking about it as if it was his idea."

Dans le texte on trouve plusieurs exemples de la quête presque absurde de design parfait qui animait Jobs. Qu'il s'agisse du jet privé de Larry Ellison (patron d'Oracle) que Steve Jobs a observé sous toute les coutures avant de s'acheter exactement le même mais avec des améliorations minuscules:

Ellison’s jet had a door between cabins with an open button and a close button. Jobs insisted that his have a single button that toggled. He didn’t like the polished stainless steel of the buttons, so he had them replaced with brushed metal ones.

Ou encore les incroyables exigences qu'il exprime alors qu'il gît sur son lit d'hôpital:

At one point, the pulmonologist tried to put a mask over his face when he was deeply sedated. Jobs ripped it off and mumbled that he hated the design and refused to wear it. Though barely able to speak, he ordered them to bring five different options for the mask and he would pick a design he liked. He also hated the oxygen monitor they put on his finger. He told them it was ugly and too complex.

L'article du New Yorker se termine sur la constatation que Steve Jobs ne tolérait pas qu'on modifie ses produits, qu'on reproduise leur design, qu'on cherche à améliorer les choses. Alors qu'il a passé sa vie à copier et perfectionner les idées des autres, il ne voulait à aucun prix que les autres fassent la même chose.

The architecture of Apple software was always closed. Jobs did not want the iPhone and the iPod and the iPad to be opened up and fiddled with, because in his eyes they were perfect. The greatest tweaker of his generation did not care to be tweaked.

En quelque sorte l'antithèse absolue du mouvement du libre...

  • # Sujet du commentaire

    Posté par . Évalué à 6.

    En quelque sorte l'antithèse absolue du mouvement du libre...

    T'oublies donc le passage "important":

    The architects wanted the windows to open. Jobs said no. He “had never liked the idea of people being able to open things

    ...

  • # Mise en scene

    Posté par . Évalué à 10.

    Je n'arrive pas à croire ce passage :

    At one point, the pulmonologist tried to put a mask over his face when he was deeply sedated. Jobs ripped it off and mumbled that he hated the design and refused to wear it

    Certes, il mettait beaucoup en scène sa vie, jusqu'à cette biographie « autorisée » qui suit sa mort, mais c'est quand même un peu gros, là, je trouve.

    • [^] # Re: Mise en scene

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Il parait que même mort il arrivait encore à bouger pour indiquer l'urne funéraire qu'il voulait.

      C'est comme ça que naissent les légendes...

  • # Jobs est cité dans le livre de management

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    "objectif zéro sale con"
    comme l'exemple type du sale con.
    Il explique qu'une recherche "Steve Jobs asshole" donne plein de résultats, beaucoup de personnes ayant une anecdote.

    Par contre, sa volonté de sortir un produit impeccable contraste avec ce que font beaucoup d'entreprises. Un exemple qui me vient à l'esprit, la HP Touchpad. Hp aurait mieux fait d'attendre 6 mois ou un an, et sortir un produit plus abouti. A 499 Euros, tout le monde la trouvait nulle cette tablette (et géniale à 99 Euros).
    Résultat HP a acheté WebOS 1,2 milliard de $, vendu à perte quelques millions de Touchpad (disons 200$ de perte par tablette, multiplié par quelques millions...), et envisage de revendre WebOS une misère. Superbe opération.

    Visiblement il était capable de "sentir" ce qui va marcher. Je pensais que l'Ipad serait un flop une fois que les fanas d'Apple auraient tous le leur, je me suis trompé.

    Par contre, il a sorti un certain nombre de produits qui n'ont pas marché, mais c'est le risque, et c'est mieux que de ne rien sortir, ou sortir des produits nuls comme certaines entreprises.

    If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

    • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      sa volonté de sortir un produit impeccable contraste avec ce que font beaucoup d'entreprises.

      C'est quand même un truc à relativiser fortement. Il avait la volonté de sortir un truc impeccable sur le plan du look et du design ainsi que de la facilité d'utilisation.
      En revanche cette exigence de qualité de s'est jamais étendue à toute le "triperie" technique non visible de l'utilisateur.
      - iOS en faux multitâche pendant des années.
      - Un coeur OSX tout pourri avec un Mach antédiluvien auquel on ajoute pleins de trucs histoire de cumuler les défauts des noyaux monolithiques et des micro-noyaux.
      - Un système de fichier HFS+ tout vieux.

      Dès qu'on creuse un peu on découvre que cette quête de la "perfection" se borne juste à la carrosserie.

      • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

        Posté par . Évalué à -10.

        C'est une œuvre de destruction en règle ? Même les points "positifs" il va falloir que tu les démontes un par un ?

        Il a tué quelqu'un de ta famille ce monsieur Jobs, Patrick Söze ?

        • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

          Posté par . Évalué à 8.

          Disons qu'il faut bien contre-balancer l'admiration sans bornes des mac users, même ici, sur un site orient logiciel libre.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

            Posté par . Évalué à 2.

            Disons qu'il faut bien contre-balancer l'admiration sans bornes des mac users, même ici, sur un site orient logiciel libre.

            C'est là que l'expression hateboy prends tout son sens.

            • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

              Posté par . Évalué à 1.

              Hé oui, chaque extrême a son némésis. C'est un mal nécessaire pour l'équilibre de l'univers.

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

            Posté par . Évalué à -10.

            Quelle admiration sans borne ?
            Y'a eu quoi comme messages admiratifs sans bornes à propos de Jobs récemment sur DLFP linuxfr ?

            Et contre-balancer pour quoi faire, d'ailleurs ?
            Je ne vois pas vraiment en quoi le logiciel libre peut profiter de ce qu'on balance des anecdotes probablement bidons sur les délires d'un mourant sur son lit de mort...

            • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

              Posté par . Évalué à 3.

              C'est tout de même le New Yorker, il y a eu un minimum de recherche avant de publier cet article.

              Ça m'étonnerait que ces anecdotes soient bidons, et ça permet de bien cerner l'homme que tout le monde qualifie de génie par ailleurs (alors qu'il n'a en soi rien inventé).

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

                Posté par . Évalué à -10.

                Le New Yorker qui cite un biographe qui a très envie que son livre (qui va beaucoup se vendre) se vende beaucoup, quand même...

                Par ailleurs (alors qu'il n'a en soi rien inventé). tu devrais relire la définition de "génie". Inventer c'est pas dans le cahier des charges. Si ça se trouve il arrivait juste à faire exceptionnellement marcher son grille pain, ça suffit.

                Je conteste pas qu'on en ait fait des caisses sur Jobs et Apple. Mais ce journal qui vient de nulle part, juste pour dire "REGARDEZ MOI ÇA IL SE GARAIT SUR DES PLACES HANDICAPÉS L'ENFOIRÉ !!" c'est pathétique et haineux, c'est clair.

                • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

                  Posté par . Évalué à 3.

                  T'as lu le journal (je pense que oui, mais tant de mauvaise foi me paraissant difficilement concevable, donc je vérifie...)

                  "The trouble with quotes on the internet is that it’s difficult to discern whether or not they are genuine.” Abraham Lincoln

                • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

                  Posté par . Évalué à 10.

                  J'aimerais que tu développes un détail:

                  -tu penses que se garer sur les places handicapés, c'est pas grave: ils ont qu'à se garer ailleurs, et on les a inventées juste pour faire chier les gens valides

                  ou bien

                  -se garer sur les places handicapés, c'est mal, sauf quand on s'appelle Steve Jobs parce qu'alors là, tout est permis!

                  Parce que vu de ma fenêtre, se garer sur les places handicapés fait de quelqu'un un enfoiré.

                  Quant à ce journal qui "vient de nulle part": tu as dit la même chose de la montagne d'articles un peu partout qui encensaient ce Monsieur juste après sa mort et tentaient de le faire passer pour un dieu incarné, ou tu ne tolères QUE les articles positifs à son égard?

                  Parce qu'après les torrents d'hypocrisie et de léchage de bottes, je pense que c'est intéressant de lire quelque chose qui n'aille pas dans le sens de la Secte...

                  • [^] # Re: Jobs estcitédans le livre de management

                    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                    Le jeudi 10 novembre 2011 à 03:05 +0100, maclag a écrit :
                    > Parce que vu de ma fenêtre, se garer sur les places handicapés fait de quelqu'un un enfoiré.

                    pourquoi ?

                    C'est triste ton point de vue sur les handicapés.

                • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

                  Posté par . Évalué à 4.

              • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

                Posté par . Évalué à 1.

                C'est tout de même le New Yorker, il y a eu un minimum de recherche avant de publier cet article.

                Le New-Yorker serait donc un des derniers journaux au monde a faire un vrai travail de journalisme ?

            • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

              Posté par . Évalué à 8.

              Je ne vois pas vraiment en quoi le logiciel libre peut profiter de ce qu'on balance des anecdotes probablement bidons sur les délires d'un mourant sur son lit de mort...

              Ça défoule. Et un développeur défoulé est un développeur performant.

              THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

          • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            ce qui est vrai en plus , c'est ça le pire sur ce site qui parle de Linux et de logiciels libres

        • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

          Posté par . Évalué à 6.

          Ben quoi, moi je trouve ses arguments recevables, ou du moins pas moins recevables que ceux qui disent qu'il a révolutionné l'informatique.

        • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

          Posté par (page perso) . Évalué à -6.

          Il a tué quelqu'un de ta famille ce monsieur Jobs, Patrick […] ?

          Ça te fait quoi de briser le pseudonymat des gens ? Y a un truc qui gonfle dans ton pantalon ?

          Quand bien même le nom et le prénom de patrick_g serait facilement accessible, s’il a décidé de publier ici sous pseudo, c’est son choix. Que tu le nomme comme ça me dégoûte !

      • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

        Posté par . Évalué à 10.

        Il faut parfois regarder les choses avec un regard de non-technicien.

        Quelle importance ça a que l'OS ne soit pas un multitache au sens académique ? (hint il l'est, c'est juste l'API proposée par le SDK ne donne pas accès à ça, et ce n'est pas plus mal. Y a qu à voir android qui subit le syndrome MS Windows où il faut un "task manager" pour gérer et killer les process qui bouffent de la batterie)

        Quelle importance que le HFS+ ne bénéficie pas des dernières avancées en matière de filesystem ?

        Quelle importance que le noyau de mac os se base sur une archi ancienne ?

        Au final, Mac OS X et iOS fournissent des performances tout à fait comparables (parfois supérieures, parfois inférieures) à celle des desktops Windows ou Linux, avec une fiabilité et une stabilité exemplaires. Contrairement à Linux qui fournit une énième réécriture de X/des modules 3D/du driver USB/whatever tous les 6 mois en annonçant la révolution, et au final, bah c'est pareil (ou pire ou un peu mieux qu'avant) mais en plus complexe.

        C'est bien gentil de se palucher la nouille sur des concepts, mais à un moment donné il faut se rendre compte que, libre ou pas libre, un produit/logiciel est destiné à être utilisé. Et c'est ce qui compte. Je préfère un truc qui fonctionne avec une archi vieillote (encore faudrait il que l'utilisateur s'en rende compte d'ailleurs) à un produit basé sur des concepts révolutionnaires mais à l'utilisabilité défaillante.

        Encore une fois, c'est assez facile de trouver des défauts aux produits Apple, mais celui de l'archi "vieillotte" est complétement bidon. Une archi vieillote mais éprouvée, c'est la perfection dans le fonctionnement et la stabilité dans la réalité. Pas sur le papier.

        • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

          Posté par . Évalué à 7.

          Le noyau de Mac OS X sur Lion n'arrête pas de planter. sur du HFS+ il m'est arrivé de perde des fichiers ou d'en avoir des corrompus. En 11 ans de NTFS cela ne m'est jamais arrivé. La pile usb d'OSX est moisie et fonctionne mal. Le support de l'opengl est vieux, les pilotes sont moisi et bourrés de bugs. Les débits disques sont une catastrophe sur du HFS+.

          Je préfère un truc qui fonctionne avec une archi vieillote (encore faudrait il que l'utilisateur s'en rende compte d'ailleurs) à un produit basé sur des concepts révolutionnaires mais à l'utilisabilité défaillante. => justement archi vieillote qui fonctionne : Linux / concepts révolutionnaires : Mach + XNU.

          Par contre c'est effectivement plutôt joli.

          • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Ca m'étonne un peu, parce qu'en 5 ans d'utilisation de 10.4, 10.5 et Lion depuis quelques semaines, je n'ai jamais eu un seul plantage de noyau.
            Quand à l'USB, je n'ai jamais eu de problème avec.

            Les seuls choses que je pourrais reprocher à cet OS, c'est de ne pas proposer les utilitaires Unix GNU, et d'avoir un peu de mal à gérer quand il y a beaucoup d'I/O.
            A part ça, ça tourne vraiment bien.

            « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

          • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

            Posté par . Évalué à 8.

            Le noyau de Mac OS X sur Lion n'arrête pas de planter. sur du HFS+ il m'est arrivé de perde des fichiers ou d'en avoir des corrompus.

            Commence par tester ta RAM.

            J'ai un temps très bien connu les structures de données d'HFS+, et ce FS n'a rien d'intrinsèquement fragile au point d'être susceptible de péter tout seul. Certes ce n'est ni de l'ext4, ni du btrfs, et oui certains concepts sont relous comme le fait de mettre des structures dans des fichiers spéciaux éventuellement extensibles (certains bouts de code doivent être écrit avec beaucoup d'attention pour éviter de partir en vrille en cas d'erreur du FS mais c'est un peu nécessaire pour tous les FS...), mais j'ai déjà codé une implé capable de diminuer la taille d'une partition HFS+ sans perte de donnée y compris lors d'une interruption violente impromptue n'importe quand, donc faire de la fiabilité avec HFS+ n'a rien d'intrinsèquement impossible.

            Il est sans doute un peu lent si l'on tente de compiler un noyau Linux dessus ou autre tache qu'affectionne Linus Torvald, c'est peut être ce qui a poussé ce dernier à déclarer péremptoirement et du haut de son infaillibilité que c'était du caca (ou je ne sais plus quel autre adjectif guère plus élogieux). Pour remettre les choses en perspective, la conception du caca en question est une simple évolution de HFS (vraiment le portage pour passer d'une implé HFS à une implé de HFS+ est assez facile), et la conception de HFS date d'avant 1985, date à laquelle Linus n'y aurait peut-être bien rien compris (il ne savait pas implémenter un "printf" quand il a commencé Linux IIRC).

            Et pas grand monde peut se targuer d'avoir fait un design de FS aussi durable avec une seule évolution profonde (HFS->HFS+) et pourtant ne remettant pas en cause l'architecture du FS, pas non plus remise en cause lors de l'ajout du journaling, des hotfiles, etc.

            • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

              Posté par . Évalué à -1.

              Amusant tes charges contre Linus qui au passage a toujours revendique le fait d'etre un pragmatique et de ne regarder les choses uniquement pour lui. Il n'a jamais pretendu etre un gourou des systemes de fichiers et delegue ce cote la. Pour Linus HFS ne correspondait pas a SON cahier des charges et du coup dans le langage image, non aseptise et non politiquement correct cela peut etre interprete que le jugement c'est caca correspond a toute utilisation alors que comme d'hab cela correspond a c'est caca pour l'utilisation de Linus.

              • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

                Posté par . Évalué à 2.

                Je ne jugeais pas (trop) Linus. Moi aussi je fais souvent ce genre d'exagération. Bon certes, pour ma part c'est plutôt en privé, pas dans des confs internationales dispo ad vitam en vidéo sur le web et avec une armée de fanboys derrière moi pour me défendre au besoin. Quand au fait de savoir si c'est un pragmatique ou pas, j'ai plutôt l'impression que c'est un dogmatique qui s'ignore, avec sa quasi-haine absurde de la GPLv3 ainsi que son choix de licence complètement stupide pour Sparse (=> peut-être sa quasi-haine de la GPL tout court).

        • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Il y a certains fonctions POSIX qui se comportent de manière exotique (pour être poli) sous OS X. Ça rend le portage d'applications intéressant... un peu comme porter un site pour Internet Explorer.

          Puisqu'on va me demander d'argumenter, lire par exemple la section suivante du manuel de libev : http://pod.tst.eu/http://cvs.schmorp.de/libev/ev.pod#OS_X_AND_DARWIN_BUGS

        • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

          Posté par . Évalué à 0.

          Contrairement à Linux qui fournit une énième réécriture de X/des modules 3D/du driver USB/whatever tous les 6 mois en annonçant la révolution, et au final, bah c'est pareil (ou pire ou un peu mieux qu'avant) mais en plus complexe.

          Et ben tu dois pas te sevir beaucoup de linux pour dire des trucs pareils.

          • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

            Posté par . Évalué à 3.

            Je me servais de Linux alors que tu n'étais encore qu'un pot de yaourt dans le frigo, kid !

          • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

            Posté par . Évalué à 0.

            drole2.0

            C'est surtout très drôle quand on connait un peu les deux... c'est comme deux vieux cons qui se gargarisent d'avoir fait la guerre et pas l'autre :-)

            Ceci dit, Axel dit une chose pas conne du tout : celui de tout réécrire 6 mois plus tard. entre les API et les ABI, c'est devenu un joyeux bordel. Mais bon, va savoir si c'est mieux ou moins bien. Tout ce que je vois c'est - en tant qu'utilisateur final - quand je fais un upgrade sous Linux, ca foire 3 fois sur 4 et sur MacOSX, jamais eu de problème.

            • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              C'est quand même dingue les mise à jour qui foirent tout le temps sur ce site (quelque soit l'OS) on finit par se demander comment c'est possible d'avoir des systèmes informatiques à jour sur la planète.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est bien gentil de se palucher la nouille sur des concepts l’esthétique d’un produit, mais à un moment donné il faut se rendre compte que, libre ou pas libre, un produit/logiciel est destiné à être utilisé admiré dans toute la splendeur de son ergonomie supposée perfectionniste.

      • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Dans mon souvenir, le faux multitache de iOS, c'etait aussi un souci de recherche de la perfection.

        Le but était de restreindre les developpeurs pour éviter qu'un programme mal écrit prenne tout le cpu ou bouffe la batterie. On peut en rire, mais c'est la même idée que mettre une vm pour interdire certaines choses ( genre javascript ) ou que de tuer les process au bout d'un temps ( php, ou ovh sur les mutualisés ). Dans mon souvenir, Android a aussi une API spéciale pour ça ( genre les taches sont sérialisés lors du changement de fenetre ). Je suis d'accord que c'est bizzare, que ça surprends quand on considére ça comme un pc, mais c'est pas un pc, et c'est encore moins du logiciel libre. Il y a des applis de merde, et des codeurs incapables, qu vont faire des softs pourris. Bien que je ne soit pas d'accord avec la façon de résoudre le souci, je comprends les raisons.

        Et sous le capot, c'était aussi multitache que os x. ( j'ai jamais eu d'iphone, donc je me fie que aux articles que j'ai lu à gauche et à droite )

        Quand à hfs+, bien que n'étant pas ultra moderne à la brtfs, ou zfs, il y a quoi de vieux ?
        Il y a un journal des transactions, le truc gére des fichiers assez gros, et Apple l'a fait évoluer au cours des versions ( cf http://en.wikipedia.org/wiki/HFS_Plus ).
        Il y a rien qui casse 3 pattes à un canard, mais c'est pas non plus la catastrophe.

        Et je passe mon tour sur mach.

    • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

      Posté par . Évalué à 3.

      Visiblement il était capable de "sentir" ce qui va marcher. Je pensais que l'Ipad serait un flop une fois que les fanas d'Apple auraient tous le leur, je me suis trompé.

      Justement, je n'ai pas l'impression que ça soit un grand succès. Je prend le TGV chaque semaine et je vois très rarement des iPads, quand je vois de plus en plus de Macs.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Jobs est cité dans le livre de management

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      >Je pensais que l'Ipad serait un flop une fois que les fanas d'Apple auraient tous le leur, je me suis trompé.
      Et non, parce que dès que tous les fanboys ont eu leur Ipad, Steve Jobs a eu une idée de génie ! Sortir un Ipad2 ! Et tous les fanboys se sont précipités !

  • # Garbage collector

    Posté par . Évalué à -10.

    Ce journal aurait plus sa place dans les forums la poubelle !

    • [^] # Re: Garbage collector

      Posté par . Évalué à -10.

      Pour m'expliquer, parce que quand même...
      Donc patrick_g< tu as trouvé qu'on en faisait trop sur Steve Jobs, et tu lui as craché consciencieusement dessus le jour de sa mort. Et quelques temps plus tard, parce qu'on s'en fout énorme, tu fais un bon journal haineux à son sujet ?

      • [^] # Re: Garbage collector

        Posté par . Évalué à 8.

        En quoi c'est haineux ? C'est tiré d'un article d'un journal reconnu, et il semble que ça ne soit que des faits.

        En plus tu n'as pas dû le lire, car Patrick_g reconnait ses mérites :

        Son talent c'était de repérer LE détail ou LE produit qui allait faire la différence:
        […]
        La plus-value qu'a apporté Jobs c'est uniquement (mais crucialement) le souci acharné du détail, du design, du look, du marketing.

        Et pis franchement, un mec qui se gare sur les places pour handicapé, je ne trouve pas qu'il ne mérite que des éloges…

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Garbage collector

          Posté par . Évalué à -9.

          Alors il reconnait tellement ses mérites qu'il revient dans les commentaires pour finalement dire que c'était même pas des mérites "parce que en fait c'était nul".

          Par ailleurs "ne mérite pas que des éloges" et "mérite un journal pour citer des extraits d'un article histoire de montrer à quel point c'était un connard", au jeu des 7 différences, ça va vite !

          • [^] # Re: Garbage collector

            Posté par . Évalué à 5.

            Alors il reconnait tellement ses mérites qu'il revient dans les commentaires pour finalement dire que c'était même pas des mérites "parce que en fait c'était nul".

            Tu connais le mot « relativiser » ? Il n'a pas dit que c'était nul, il en a pointé les défauts.

            Par ailleurs "ne mérite pas que des éloges" et "mérite un journal pour citer des extraits d'un article histoire de montrer à quel point c'était un connard", au jeu des 7 différences, ça va vite !

            OK donc pour parler de quelqu'un avec toi, il faut surtout en dire du bien ? Si on se contente de ça, c'est sûr qu'on ne saura jamais ce qu'il a fait réellement.

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: Garbage collector

              Posté par . Évalué à -10.

              OK donc pour parler de quelqu'un avec toi, il faut surtout en dire du bien ? Si on se contente de ça, c'est sûr qu'on ne saura jamais ce qu'il a fait réellement.

              Oui euh enfin la, ça fait bien plus je remue la merde et les poubelles que du vrai journalisme hein.

              • [^] # Re: Garbage collector

                Posté par . Évalué à 3.

                Donc, comme je l'ai dit, le New Yorker n'a pas dû publier ça comme ça, sans vérifier.

                Ou alors il faudra corriger Wikipédia :

                Au sein de la profession, les équipes de The New Yorker chargées de la correction et de la vérification des faits sont réputées pour leur rigueur. Enfin, The New Yorker est célèbre pour ses écuries d'auteurs, journalistes, collaborateurs et critiques, tous parmi les meilleurs dans leurs catégories.

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: Garbage collector

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  Qu'un journal soit en général sérieux n'empêche pas qu'il peut de temps en temps dire des conneries. Idem pour Wikipedia.

                  Je ne dis pas ça pour cet article en particulier que je ne trouve pas choquant, juste pour l'argument que je trouve moyen...

                  • [^] # Re: Garbage collector

                    Posté par . Évalué à 8.

                    C'est pourtant ce qui est fait avec Apple : avant qu'un produit sorte, tout le monde en fait l'éloge sans se poser de question.

                    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                  • [^] # Re: Garbage collector

                    Posté par . Évalué à 0.

                    Idem pour patrick_g nan ? (ouais, c'est pas un journal, mais wikipedia non plus)...
                    C'était le troll du vendredi (un peu en avance, je fais le pont).

                    "The trouble with quotes on the internet is that it’s difficult to discern whether or not they are genuine.” Abraham Lincoln

            • [^] # Re: Garbage collector

              Posté par . Évalué à 3.

              Il est mort et qui plus est il est mort riche donc c'est forcement un saint!

          • [^] # Re: Garbage collector

            Posté par (page perso) . Évalué à 9.

            Mon cher Adonai, mais c'était un connard!!!

            D'après toi, pourquoi Wozniak s'est barré d'Apple ? Pourquoi le patron de Pepsi a foutu Jobs dehors ?

            Et on pourrait croire que c'était il y'a longtemps, les conflits montés par Jobs entre les équipes Apple2 et Macintosh, mais il a fait pareil entre Carbon et Cocoa.

            Bref, ce mec était un mégalomane et un colérique, tout les gens qui ont bossé chez Apple le disent.

        • [^] # Re: Garbage collector

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          C'est tiré d'un article d'un journal reconnu

          Le New Yorker est d'ailleurs très célèbre pour sa prudence et ses vérifications avant toute publication d'un article.
          Dans l'article Wikipédia on trouve la phrase suivante : "Au sein de la profession, les équipes de The New Yorker chargées de la correction et de la vérification des faits sont réputées pour leur rigueur."

          Mais bon laisse tomber. C'est juste les moules de la tribune qui veulent s'amuser un peu à mes dépends ;-)

          • [^] # Re: Garbage collector

            Posté par . Évalué à -9.

            Mais bon laisse tomber. C'est juste les moules de la tribune qui veulent s'amuser un peu à mes dépends ;-)

            Parce que je passe du temps sur la tribune, je n'ai pas le droit d'avoir un avis ?
            Non je ne m'amuse pas, je trouve ton journal haineux pour de vrai.

            • [^] # Re: Garbage collector

              Posté par . Évalué à 8.

              Parce que Steve Jobs n'est pas un saint, Patrick_g n'a pas le droit d'avoir un avis ?

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: Garbage collector

                Posté par . Évalué à -9.

                Après avoir dénoncé le fait qu'on faisait trop de bruit pour cet homme qui n'avait jamais rien fait/rien inventé/qui ne servait à personne/etc/j'en passe et des ronds de chapeaux, je trouve juste que c'est cocasse de faire un journal plusieurs semaines plus tard pour en remettre une couche.

                • [^] # Re: Garbage collector

                  Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                  je trouve juste que c'est cocasse de faire un journal plusieurs semaines plus tard pour en remettre une couche.

                  Le journal est juste la pour signaler la parution d'un article qui prend du recul par rapport au flot hagiographique qui a déferlé après sa mort.
                  Je ne sais pas ou tu vois de la haine. Est-ce que tu as lu l'article complet au moins ?
                  Tu pourra y voir les déclarations de Laurene Powell qui est la veuve de Steve Jobs :

                  "There are parts of his life and personality that are extremely messy, and that’s the truth" Powell tells Isaacson. "You shouldn’t whitewash it."

                  C'est juste son ex-femme qui recommande d'éviter de passer la pommade et de dire clairement qu'il y avait des aspects peu reluisants dans la personnalité de Jobs.

                  • [^] # Re: Garbage collector

                    Posté par . Évalué à -9.

                    Je pense que tu n'avais pas grand besoin d'un article pour prendre du recul à propos de Jobs. Ni nous d'ailleurs, mais bon...

                    À propos de la haine vs. l'article au complet, c'est quand même rigolo, parce que j'ai lu le papier justement. Et que tu as quand même choisit tes morceaux, c'est pas innocent et c'est plutôt des extraits négatifs.

                    Après je veux bien dire que j'exagère avec "haine", mais t'avais envie de dire du mal de lui (places de parking, délires mythiques du mourant) je pense.

                • [^] # Re: Garbage collector

                  Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                  Dénoncer le fait que les médias en font trop ne me semble pas contradictoire avec le fait de parler d'un article qui lui est plus nuancé... bien au contraire !

    • [^] # Re: Garbage collector

      Posté par . Évalué à -8.

      Des analyses fouillées qu'on te dit, jusque dans les chiottes !

  • # Besoin d'audimat ?

    Posté par . Évalué à -10.

    Donc trouves qu'on en fait trop sur Steve Jobs, tu lui craches conscieusement dessus le jour de sa mort. Et quelques temps plus tard, parce qu'on s'en fout énorme, tu fais un bon journal haineux à son sujet ?

    • [^] # Re: Besoin d'audimat ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Je contre avec l'éloge panegyrique de la soeur de steve jobs, un bel hommage plein d'emotion et loin de toute aigreur, si vous ne pleurez pas en lisant les derniers mots de steve c'est que vous êtes un monstre, ou RMS.

      http://www.nytimes.com/2011/10/30/opinion/mona-simpsons-eulogy-for-steve-jobs.html?_r=1&pagewanted=all

      • [^] # Re: Besoin d'audimat ?

        Posté par . Évalué à 3.

        si vous ne pleurez pas en lisant les derniers mots de steve c'est que vous êtes un monstre, ou RMS.

        Si j'opte pour le monstre, ça n'offense pas les ayatollahs stallmanistes, j'espère.

      • [^] # Re: Besoin d'audimat ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      • [^] # Re: Besoin d'audimat ?

        Posté par . Évalué à 8.

        Ben j'ai pas pleuré, c'est dégoullinant de niaiserie...

        au hazard (FR)
        > Je me rappelle mon frère réapprenant à marcher, avec un fauteuil roulant. Après sa
        > transplantation du foie, chaque jour il se mettait sur ses jambes qui semblaient
        > trop minces pour le porter, les bras rivés au dos d'une chaise qu'il poussait à
        > travers le couloir de l'hôpital de Memphis jusqu'au bureau des infirmières.

        Non mais sans dec, il y a des milliers de gens tous les jours dans ce genre de situation et bien pire encore, alors parce qu'il s'appelle steeve i lfaudrait que ca soit extraordinaire ou plus injuste que pour les autres ?
        c'est débille, et l'autre sur son lit en train de redissiner (*) des appareils medicaux, il crois quoi ? que les ingé des boites en question vont recevoir ses crocquis a la con et se dire "ha ouais pas mal" ? c'est presque pathetique...

        (*) ref :
        > Il a dessiné des systèmes de perfusion et un équipement radiologique.
        > Il réinventait cette unité médicale pas assez spéciale à son goût.

        Que sa soeur soit effondré, qu'elle pense qu'il était extraordinaire, ok c'est un proche, ensuite de la à publier cette niaiserie, franchement...

        • [^] # Re: Besoin d'audimat ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Moi je n'ai pas lu l'histoire de la sœur mais ça ne me choque pas qu'elle publie ça. Après tout c'est les média qui sont demandeurs, je pense.

          il crois quoi ? que les ingé des boites en question vont recevoir ses crocquis a la con et se dire "ha ouais pas mal" ?

          Sûrement pas en effet. Si cette histoire est vraie j'ai l'impression que le Steve était un passionné de design, à la limite de l'obsession.

          Si t'es dans une chambre d'hôpital et que tu peux plus bosser pour ta boîte, bah tu prends un crayon et du papier et tu redesign des trucs pour passer le temps.

    • [^] # Re: Besoin d'audimat ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Houlà, les moules sortent de la tribune... ça va chier !

    • [^] # ESPÈCE DE GROS COINCÉ DU LIBRE!

      Posté par . Évalué à 6.

      Un journal anti-apple sur linuxfr, c'est un peu comme un dossier spécial sexe dans un magazine... ça marche toujours, et si certains ne sont pas contents, on peut les traiter de gros coincé du cul.

  • # Il est vrai

    Posté par . Évalué à 1.

    que B.J Bernstein était ouvert à la critique et appréciait qu'on modifie son travail ;-)

    voici enfin venu le temps des analyses plus fouillées et plus critiques : ha ha ha

    • [^] # Re: Il est vrai

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      C'est pas pour dire, mais depuis 2008 quasiment tous les logiciels de Bernstein sont dans le domaine public :
      http://cr.yp.to/distributors.html

      (OK, il a mis du temps à changer d'avis, mais pour Steve Jobs, on peut attendre le revirement encore longtemps.)

      • [^] # Re: Il est vrai

        Posté par . Évalué à 2.

        mais pour Steve Jobs, on peut attendre le revirement encore longtemps.

        Il allait l'annoncer à la prochaine keynote mais il a été assassiné avant !

        ---> []

  • # on ne dit pas décortiqué mais disséqué ou autopsié

    Posté par . Évalué à 7.

    ben oui, il est mort le gus, donc c'est une dissection, ou une autopsie

    pas une décortication

    désolé, on n'est pas vendredi, mais c'était tentant :p

  • # En attendant

    Posté par . Évalué à -10.

    On peut au moins avoir l'honnêteté de reconnaitre d'avoir finalement tue flash:
    http://blogs.adobe.com/conversations/2011/11/flash-focus.html

    Face a 62% des pages mobiles sont servis a des devices qui n'ont jamais supporte et ne supporteront jamais flash, Adobe finit par plier et accepter que flash saymal et laisse tomber.
    (Mais Android est en train de gagner et est meilleur parce qu'il a flash)

    C'est google qui va faire la gueule, comment ils vont servir leurs pubs vidéos maintenant?

    If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

    • [^] # Re: En attendant

      Posté par . Évalué à 5.

      Youtube expérimente depuis des années HTML5 et WebM. A mon avis, Google n'aura aucun souci à se passer de flash.

      • [^] # Re: En attendant

        Posté par . Évalué à -10.

        Ouais, et ca fait des annees que c'est en beta, bien cache.
        Et vu qu'ils bloquent volontairement pas mal de videos a fort traffic en html5, si, ils auront du mal a se passer de flash (indice: la pub, le business de foogle)

        If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

        • [^] # Re: En attendant

          Posté par . Évalué à 8.

          Ouais, et ca fait des annees que c'est en beta, bien cache.

          Faut dire ce qui est, beta chez Google, c'est équivalent de SP1 chez Microsoft, c'est-à-dire fiable.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: En attendant

            Posté par . Évalué à -10.

            Ouais, c'est pour ca que le html5 n'est pas appele beta mais experiment et que j'ai du me resigner a quitter l'experiment pour la remplacer par une extension safari qui remplace flash par un composant quicktime a la volee tellement ca marchait bien (video trois fois trop courte ou qui se chargent tout simplement pas).

            If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

            • [^] # Re: En attendant

              Posté par . Évalué à 5.

              Évidemment, si tu prends des produits mal finis, tu as des problèmes.

              Avec Firefox, Chrome, Opera ou même Epiphany, ça marche sans aucun problème.

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: En attendant

                Posté par . Évalué à -10.

                Ouaiiiiiiiiis.
                J'y crois a mort!

                If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                • [^] # Re: En attendant

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ben attends, Youtube plante sur ton système et ton navigateur, comment tu sais que c'est forcément Youtube qui merde ?

                  Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                  • [^] # Re: En attendant

                    Posté par . Évalué à -10.

                    Parce que j'ai la meme merde avec chrome, et que QT n'est pas en cause vu qu'il lit tres bien les videos avec l'extension en question.

                    If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

      • [^] # Re: En attendant

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Tu rêves.

        http://apiblog.youtube.com/2010/06/flash-and-html5-tag.html

        "bah avec html5, on peut pas mettre de drm".

        Juste ça. Google se passeras de flash le jour ou holywood voudra plus protéger son contenu.

        • [^] # Re: En attendant

          Posté par . Évalué à -10.

          Google se passeras de flash le jour ou holywood voudra plus protéger son contenu. Google ne sera plus une régie publicitaire, ou qu'un système bien verrouille permettra de blinder les vidéos HTML5 de pubs.

          If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

  • # Alors qu'après la mort de Denis Ritchie…

    Posté par . Évalué à 0.

    … on a des commentaires de ce genre.

    Knowing the syntax of Java does not make someone a software engineer.

  • # Pour mon futur Jet privé ...

    Posté par . Évalué à 5.

    Ellison’s jet had a door between cabins with an open button and a close button. Jobs insisted that his have a single button that toggled.

    Le pire c est que je suis d'accord avec lui ici

    • [^] # Re: Pour mon futur Jet privé ...

      Posté par . Évalué à 6.

      et la question que je me pose, c'est si la porte est entrouverte et qu'on appui sur le bouton il se passe quoi ?

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: Pour mon futur Jet privé ...

        Posté par . Évalué à 9.

        Sur le jet de Jobs, la porte n'a pas le droit d'être entrouverte : elle est soit ouverte, soit fermée, tous les autres états sont interdits dans les conditions d'utilisation.

        ps : désolé, mais je serais pas là demain.

      • [^] # Re: Pour mon futur Jet privé ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Elle s'ouvre ou elle se ferme, selon l'humeur de l'ingénieur qui a développé le bouton.

        Envoyé depuis mon lapin.

      • [^] # Re: Pour mon futur Jet privé ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Undefined behaviour?

        Et si t'as pas de bol, le jet segfault...

      • [^] # Re: Pour mon futur Jet privé ...

        Posté par . Évalué à 2.

        Ça dépend de la position initiale du bouton. Si la porte ne s'est pas fermé correctement quand on a voulu la fermer, si on appuie à nouveau elle va s'ouvrir. Si la porte ne s'est pas bien ouverte quand on a voulu l'ouvrir, si on appuie à nouveau elle va se fermer.

        C'est simple un bi-stable non ?

  • # Anecdotes

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Il y en a plein d'anecdotes sur Steve Jobs sur folklore.org (site dédié à l'histoire de la conception du MacIntosh), et rédigées par les gens qui étaient dans les équipes Mac et Lisa d'Apple à l'époque.

  • # Moi, ce qui me dérange avec Steve Jobs...

    Posté par . Évalué à 8.

    c'est que depuis longtemps les modèles mathématiques ont montré que la "coopération" (et autres notions qu'il serait long de détailler et qui sont à la base de la vie en société) est le meilleur modèle d'évolution et que dès qu'un mec piétine ces valeurs (ce qui aide pour sortir du lot), sous prétexte qu'il a réussi, on se met à l'aduler (plus ou moins consciemment -- la preuve on fait qu'en parler--). Alors que cela va à l'encontre de ce qu'il faut faire pour vivre en société. Imaginez 2 secondes, s'il y avait que des mecs comme lui (pire, que des chefs comme lui --qui entre autre pourrissaient la vie de ces employés--)

    Je suis convaincu que l'ensemble des mecs qui ont bossé pour lui auraient créé plus de valeurs en bossant ailleurs (c'est à dire à ne pas recommencer dix fois la même chose). Et que la société s'en serait mieux porté. Bon, c'est vrai que ça aurait été moins visible (et moins beau ;) ).

  • # Quelques anecdotes...

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    http://www.folklore.org/ProjectView.py?name=Macintosh

    Attention, si vous voulez tout lire, il faut bien quatre heures.

    * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.