Journal Petite réflexion sur le futur du desktop

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
17
9
déc.
2011

Sommaire

On est vendredi, je me permets une petite réflexion sans-fil à haut potentiel trollogène.

GNOME3 est fortement critiqué, notamment à cause de l'important changement qu'il entraîne, mais force est de constater que la facilité de créer/installer des extensions est en train de changer la donne. (voir http://linuxfr.org/users/ploum/journaux/un-site-dextensions-pour-gnome-shell )

Un excellent exemple est Linux Mint qui, souhaitant garder un paradigme de desktop "traditionnel" à eu le bon goût d'adapter GNOME-shell avec des extensions.

Rappelons que les extensions ont été pour beaucoup dans le succès de Firefox. Le même phénomène peut-il se reproduire pour GNOME?

En tout cas, cette évolution doit faire hausser quelques sourcils à Canonical, qui se retrouve avec une masse de travail assez importante sur les bras pour maintenir et continuer à développer Unity, le tout deux fois (Unity, en GTK et Unity2D, en QT).

Avec un GNOME-shell 3.4 annoncé comme fonctionnant sans accélération graphique matérielle (une des priorités des dev RedHat), la question se pose réellement: n'aurait-il pas été plus rentable de déveloper une série d'extension GNOME-Shell, en lieu et place de recréer tout un desktop ? Est-ce que Unity ne souffre pas du syndrôme NIH (Not Invented Here)? Et si oui, est-il envisageable/désirable de changer de direction ?

Autour de moi, j'observe en effet des utilisateurs convaincus d'Unity qui switchent doucement vers GNOME-shell car "c'est plus réactif, moins lourd" et "il y a des extensions qui me plaisent". Malgré quelques tentatives, Unity ne semblent également pas devenir populaire auprès des autres distribs, ce qui est un indicateur du fait que le projet je suscite pas un enthousiasme démesuré.

Le rôle des distributions tend également à se modifier. Les projets upstream et cross-distribs ayant muris, on demande plus aux distributions une bonne config par défaut et une facilité d'installer des logiciels, pas grand chose d'autres.

Les distribs seront donc soit ultra-spécialisée (marché de niche, genre Puppy Linux) soit s'addressant à un public bien définit. Exit les distribs fourres-tout qui supportent autant GNOME que KDE ou Fluxbox tout en se disant orientée desktop. Chaque distrib va devoir montrer ses points forts et ses particularités pour continuer à exister.

Ubuntu:

  • Unity va sortir un repository d'extensions. Mais, tout comme n'importe quel projet ambitieux, Unity va rentrer dans une phase de stagnation. La lourdeur de la maintenance va se faire sentir et Unity aura du mal à innover. Ubuntu est en train de devenir un hybride Qt/GNOME. Le gros avantage d'Ubuntu restant les LTS. Les geeks mettent à jours tous les 6 mois, les autres tous les 18 mois (ou moins).

Linux Mint:

  • Va devenir la distro des "switchers", les windowsiens qui veulent se mettre à Linux. Quelques Ubuntistes vont y passer. Une offre commerciale de support va certainement se développer (si ce n'est pas encore le cas). La grande force de LinuxMint est d'être compatible avec les dépôts Ubuntu. Il n'est pas impossible que le "buzz" Linux Mint retombe comme un soufflé d'ici quelques mois mais je pense que Linux Mint répond à un réel besoin.

Fedora:

  • S'impose comme l'OS GNOME vanilla. Ce qui risque de créer une disconnection entre les dev GNOME (sous Fedora) et les utilisateurs (sous Ubuntu/Linux Mint). Le gros problème de Fedora reste la brieveté du support. RHEL est évidemment adapté en entreprise mais pas nécessairement pour les particuliers non-geeks. De plus, les logiciels proprios ou très spécifiques, qui reconnaissent à peine l'existence de Linux, ont tendance à faire l'amalgame Linux == Ubuntu. Les autres Linux passent souvent à la trappe.

OpenSuse:

  • Pour moi, c'est la grosse inconnue. OpenSuse est dans la situation conflictuelle, tiraillée entre GNOME et KDE. La communauté semble pousser de plus en plus vers KDE. Je me demande si, à terme, ce ne sera pas plus intéressant de se concentrer sur KDE. D'ailleurs, on remarque sur distrowatch (ça vaut ce que ça vaut), que les distribs KDE (Mageia, Kubuntu) sont assez loin. OpenSuse a donc un coup intéressant à jouer ici. Si OpenSuse ne joue pas cette carte là, je ne vois pas trop quel public elle pourrait cibler. En bref, OpenSuse est toujours dans la rubrique "un peu de tout" mais "rien à fond".

Debian:

  • N'a, à ma connaissance, pas de volonté de personnaliser le desktop ou d'offrir une expérience particulière. Va certainement garder GNOME vanilla. Les utilisateurs sont de toutes façons assez débrouillards pour personnaliser leur environnement eux-mêmes. Debian garde un rôle important de source, tant pour Ubuntu que pour LinuxMint mais reste discret en termes d'utilisation desktop. Il est aussi pertinent de se demander dans quelle mesure Ubuntu dépend toujours de Debian et si Ubuntu pourrait se passer de Debian.

Arch:-

  • Grâce à son procédé rolling release, remplace en quelques sortes Gentoo dans le cœur des Linuxiens. Arch va s'imposer comme la distrib des geeks, de ceux qui veulent maitriser leur système sur le bout des doigts tout en restant accessible. La quantité des applis disponibles (y compris propriétaires) est une grande force. Mais comme Debian, je pense que Arch ne vise pas les utilisateurs Desktop typique et va donc garder un bureau par défaut.

Mageia:

  • Mandriva était une distrib essentiellement KDE mais fourre-tout (avec des dev GNOME). Mageia a ici une chance de se concentrer 100% sur KDE afind de se faire une place. Dans le cas contraire, Mageia sera réléguée au rang de distro historique (comme Mepis ou Knoppix).

Kubuntu:

  • Il y a 2-3 ans, j'aurais dit que Kubuntu allait devenir le top des distros KDE, que les utilisateurs se poseraient la question Ubuntu ou Kubuntu, réleguant les autres distributions. Or, il semble que Kubuntu se fait de plus en plus discrète. Canonical garde-t-il un intérêt commercial à soutenir Kubuntu ?

gNewSense:

  • Ahahaaha…
  • # compromis à quel point ?

    Posté par . Évalué à  10 .

    "gNewSense:

    Ahahaaha…" 
    
    

    c'est triste ton avis sur gNewsSense

    Néanmoins , il faudrait réllement savoir a quel point on dépend de composant propriétaire , blob binaire et autres joyeusetés ...

    J'espère simplement qu'on garde à l'esprit qu'il y a une vision d'un système libre derrière GNU/Linux , et que le compromis n'ont pour but que de permettre de répondre à un besoin urgent, mais pas qu'on se base dessus à long terme.

    sinon on va se faire propriatérisé (tout les composants stratégiques seront sous blob binaires ou autres ) le système petit à petit ... et ca ce sera moin marrant

    En tout cas gnewsens pourrait etre un indicateur du pourcentage de "compromis" effectués,
    ainsi que de leur porté stratégique.

    • [^] # Re: compromis à quel point ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      La dernière release date de septembre 2009, faut rester sérieux 30s. Ce projet a surtout eu le mérite de montrer à quel point les libristes intégristes étaient mauvais lorsqu'il s'agit de trouver un nom à un projet.

      • [^] # Re: compromis à quel point ?

        Posté par . Évalué à  1 .

        Ce n'est pas la question, tu évacues le problème des blob binaires et de la dépendance qu'un système libre peut avoir à leurs égards.

        • [^] # Re: compromis à quel point ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

          Depuis que Debian n'incorpore plus de blobs binaires par défaut quelle est la justification de gNewSense ? Ou alors j'ai mal compris de quoi il s'agit ?

          • [^] # Re: compromis à quel point ?

            Posté par . Évalué à  1 . Dernière modification : le 09/12/11 à 14:29

            GnewSense étant dérivé d'Ubuntu , une question que je me pose est de savoir si ubuntu ne rajoute pas ce que Debian a enlever ?

            En tout cas la décision de Debian n'a été prise que depuis la release Squeeze (février 2011), ce qui est assez court à l'echelle de debian .

            • [^] # Re: compromis à quel point ?

              Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

              Debian a pendant longtemps distribué les firmwares propriétaires intégrés au noyau.

            • [^] # Re: compromis à quel point ?

              Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

              D'ailleurs çe me rappelle un truc : l'initiative Gobuntu qui s'était effondrée sur elle-même, SADBFL ayant préféré ajouer à l'installer Ubuntu une option discrète "installer un système entièrement libre". Je me demande ce que fait réellement cette bidouille ; obtient-on un gNewSense (ou une Debian) avec Unity ?

          • [^] # Re: compromis à quel point ?

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Debian offre accès a des dépôts contenant des logiciels non libres dans l'installation de base ce qui n'est pas top du point de vue de la FSF.

            • [^] # Re: compromis à quel point ?

              Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

              Ce n'est pas dans l'installation de base, tu dois ajouter manuellement les dépôts non-free pour y avoir accès.

              « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

              • [^] # Re: compromis à quel point ?

                Posté par . Évalué à  2 .

                Si ma mémoire est bonne. Si tu choisis le mode "expert" debconf te pose la question : "Voulez-vous utiliser des logiciels non-libres". Tu peux répondre oui, dans ce cas pas besoin d'installation manuelle (édition du source.list) :)

                • [^] # Re: compromis à quel point ?

                  Posté par . Évalué à  2 .

                  Faut répondre oui, ce qui constitue en soi une installation manuelle (relativement automatisée, mais manuelle tout de même).

                  "The trouble with quotes on the internet is that it’s difficult to discern whether or not they are genuine.” Abraham Lincoln

              • [^] # Re: compromis à quel point ?

                Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                Ca tombe bien, c'est pareil sous Ubuntu.

                • [^] # Re: compromis à quel point ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                  Il me semblait qu'elle les ajoutait automatiquement si on demandait les pilotes proprios par exemple.

                  « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

                  • [^] # Re: compromis à quel point ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                    Ben, c'est sur que si tu veux installer un pilote proprio, il les faut...

                    Comme sous Debian quoi, y'a juste un clickodrome pour le faire...

                    Et je rappelle que plein de distribs aujourd'hui mélangent proprio et libre dans leurs dépots...

                    • [^] # Re: compromis à quel point ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                      Comme sous Debian quoi, y'a juste un clickodrome pour le faire...

                      Vu que c'est un clic sous Ubuntu et modifier le source.conf sous Debian, je ne dirais que c'est la même chose.

                      Et je rappelle que plein de distribs aujourd'hui mélangent proprio et libre dans leurs dépots...

                      Oui et? Je ne dis pas que c'est mal sous Ubuntu, je dis juste que ce n'est pas la même chose.

                      « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

                      • [^] # Re: compromis à quel point ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

                        Si, c'est la même chose. Sinon, tu vas devoir définir la "difficulté" et à partir de quand considère-t'on qu'une distribution est "suffisament difficile" pour être libre ?

                        C'est complètement absurde et des arguties d'intégristes.

                        En termes idéologiques, la seule chose qui est importante est "Est-il possible d'installer des composants propriétaires sans s'en rendre compte ?".

                        Comme cette question est absurde pour une énorme majorité d'utilsateurs (qui veulent avant tout que ça marche et pour qui, la notion de logiciel libre n'est pas spécialement importante/comprise/connue), Ubuntu a inversé les rôles: on peut demander explicitement à n'utiliser que des logiciels libres, ce qui revient à dire qu'on sait à quoi on s'engage.

                        • [^] # Re: compromis à quel point ?

                          Posté par . Évalué à  4 .

                          Je ne sais pas mais la principale différence pour moi c'est que dans un cas c'est proposé dans l'autre c'est à ton initiative.

                          Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

                          • [^] # Re: compromis à quel point ?

                            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                            Voilà ce que j'essayais de dire.

                            « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

                          • [^] # Re: compromis à quel point ?

                            Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

                            Et c'est quoi ça ?


                            C'est sur que une Ubuntu installée sans ui, il va rien te proposer non plus...

                            • [^] # Re: compromis à quel point ?

                              Posté par . Évalué à  0 .

                              J'ai pas tout suivi mais vous ne parliez pas de l'installeur ?

                              La dernière fois que j'ai touché à ubuntu, au premier démarrage il me proposait de manière active d'installer du proprio ("ta carte marchera mieux si j'y met de proprio, je le fais ?").

                              Debian le fait dans l'installeur quand il voit qu'il y a du matériel qui ne seras pas supporté sinon.

                              Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

                              • [^] # Re: compromis à quel point ?

                                Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                                L'installeur, il a déjà été démontré que Debian propose non-free...

                                • [^] # Re: compromis à quel point ?

                                  Posté par . Évalué à  0 .

                                  Oui c'est ce que je viens de dire :

                                  Debian le fait dans l'installeur quand il voit qu'il y a du matériel qui ne seras pas supporté sinon.

                                  Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

                                  • [^] # Re: compromis à quel point ?

                                    Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

                                    Ubuntu n'installe aucun driver propriétaire dans l'installeur, ce sont les codecs multimedia et flash qui sont proposés...

                                    Les drivers, c'est uniquement après l'installation... (et c'est de moins en moins vrai que maintenant nouveau est utilisé par défaut).

                                    • [^] # Re: compromis à quel point ?

                                      Posté par . Évalué à  2 .

                                      Quand tu liras les commentaires avant de répondre on gagneras du temps. Voici ce que j'ai dis il y a 4h :

                                      La dernière fois que j'ai touché à ubuntu, au premier démarrage il me proposait de manière active d'installer du proprio ("ta carte marchera mieux si j'y met de proprio, je le fais ?").

                                      Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

                            • [^] # Re: compromis à quel point ?

                              Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

                              Donc c'est bien proposé sur Ubuntu alors qu'il n'y a rien dans ce sens sur Debian.

                              « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

                      • [^] # Re: compromis à quel point ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                        Vu que c'est un clic sous Ubuntu et modifier le source.conf sous Debian,
                        je ne dirais que c'est la même chose.

                        Ca c'est de l'argument bidon, sauf que le clic de souris sous Ubuntu il t'explique ce que tu es en train de faire, la ligne de dépot apt trouvé sur internet pour non-free ... (genre, je fais comme toi, je joue au con là ;) )

                        • [^] # Re: compromis à quel point ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

                          Ca c'est de l'argument bidon, sauf que le clic de souris sous Ubuntu il t'explique ce que tu es en train de faire, la ligne de dépot apt trouvé sur internet pour non-free ... (genre, je fais comme toi, je joue au con là ;) )

                          Donc c'est bien différent.

                          « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

            • [^] # Re: compromis à quel point ?

              Posté par . Évalué à  3 .

              Debian offre accès a des dépôts contenant des logiciels non libres

              Dépôts qui contiennent, entre autres, les manuels GNU (GCC, automake, ... ;)
              Si j'étaie la FSF, ça me dérangerait un peu plus, d'être mis au milieu de logiciels propriétaires.

              • [^] # Re: compromis à quel point ?

                Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                Si j'étaie la FSF, ça me dérangerait un peu plus, d'être mis au milieu de logiciels propriétaires.

                Ils ne sont pas propriétaires, ils sont seulement non libres (mais permettent parfois d'installer des logiciels propriétaires).

              • [^] # Re: compromis à quel point ?

                Posté par . Évalué à  9 .

                D'ailleurs ça les dérange : pour que Debian soit « vraiment libre », il ne faudrait pas fournir de dépot non-free si j'ai bien compris…

                Donc d'une certaine façon ça gêne la FSF que les manuels de GCC soient distribués avec Debian…

      • [^] # Re: compromis à quel point ?

        Posté par . Évalué à  2 .

        Et a quel point ils sont incoherents surtout.
        Entre les docs pas libres et gcc qui suggere la compilation, et donc l'installation, de logiciels proprivatifaires...

        gNewSense, la distro 100% libre (d'utilisateurs).
        Bon, on moins, ca risque pas d'enfermer qui que ce soit...

        Faudrait decerner le "Comique d'Or" a Stallman, j'ai beaucoup aime son dernier pestacle "git ou la reecriture d'historique".

        If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

    • [^] # Re: compromis à quel point ?

      Posté par . Évalué à  5 .

      En même temps que ce soit gNewSense ou blag, elles peinent à vivre et n'ont pas leur propre vision du bureau (au même tire que Debian). Au mieux ils fournissent l'environnement avec un thème personnalisé.

      Ça n'a rien à voir avec le travail que fournis Fedora, Ubuntu, OpenSuse ou Mageia, le débat n'a rien avoir avec le libre ou non.

      En tout cas gnewsens pourrait etre un indicateur du pourcentage de "compromis" effectués, ainsi que de leur porté stratégique.

      Pour ça j'ai vrms.

      Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

      • [^] # Re: compromis à quel point ?

        Posté par . Évalué à  2 .

        effectivement vrms est bien pour cela, il manque juste à coté du pourcentage, le pourcentage d'utilisation des applications propriétaires . Un rapport de pareto en somme.

        genre 0.6 % sont non libre , dans ceux ci il y a peut etre une utilisation dans 80 % du temps (typiquement adobe flash )

      • [^] # Re: compromis à quel point ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Merci de m'avoir fait découvrir VRMS

        C'est sympa comme truc, et ça me permet de découvrir des trucs (comme le fait que les pack de langue de cuneiform ne sont pas libre)

    • [^] # Re: compromis à quel point ?

      Posté par . Évalué à  7 .

      c'est triste ton avis sur gNewsSense

      Néanmoins , il faudrait réllement savoir a quel point on dépend de composant propriétaire

      Privateurs ! Pas propriétaires !
      Quand on loue gNewSense, on se doit d'utiliser un vocabulaire immaculé.

  • # extension = puducul

    Posté par . Évalué à  10 .

    Le système d'extension, ca pu du cul:
    - au premier bug ou ralentissement, on dira :"oui, mais c'est une extension qui fait foirer"
    - à la première montée de version, il faudra attendre la migration de ses extensions favorites
    - Une extension n'a aucune garantie sur son maintien à long terme (souvent, c'est un dev qui a un besoin)

    Bref, le syndrome Firefox des extensions est bien casse couille pour l'utilisateur final. Moi.

    • [^] # Re: extension = puducul

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 . Dernière modification : le 09/12/11 à 14:23

      C'est aussi le moyen d'envoyer bouler les remontées d'utilisateurs sur des trucs juste pas pratiques comme au hasard
      - le konami code pour faire apparaitre le bouton eteindre
      - les animations a donner des crises d'épilepsie pour passer d'une fenetre a l'autre
      - le dock pénible a atteindre
      [vous pouvez completer la liste]
      Tout ca sous le heureux prétexte qu'il existe des extensions pour corriger ces problèmes !

      Mettre en place dans un projet des extensions pour ajouter des fonctionnalités: oui ! Mais pas pour corriger des bugs remontés par les utilisateurs !

      • [^] # Re: extension = puducul

        Posté par (page perso) . Évalué à  -3 . Dernière modification : le 09/12/11 à 17:07

        C'est aussi le moyen d'envoyer bouler les remontées d'utilisateurs sur des trucs juste pas pratiques comme au hasard (...)

        Tout ce que tu cites, c'est des features, jusqu'à ce que quelqu'un puisse prouver le contraire (genre : d'après les tests de Red Hat, 80% des utilisateurs débranchent leur PC parce qu'ils ne trouvent pas comment l'étendre). Les gars de Gnome ont conçu ce système d'extensions précisément pour ne pas avoir à faire de compromis sur leur vision. C'est leur responsabilité, après tout.

        • [^] # Re: extension = puducul

          Posté par . Évalué à  7 .

          80% des utilisateurs débranchent leur PC parce qu'ils ne trouvent pas comment l'étendre

          c'est triste leur avis sur leurs clients

          • [^] # Re: extension = puducul

            Posté par (page perso) . Évalué à  1 . Dernière modification : le 09/12/11 à 18:09

            Attention, je ne dis pas que les "features" de Gnome 3 sont bien en soi et que les utilisateurs sont cons, mais que cela explique en tout cas l'existence de ce système d'extensions. À défaut d'éléments objectifs (et l'UX n'est pas une science exacte), la frontière entre feature et bug est mince, et les devs de Gnome 3 tiennent à la garder solidement fermée.

          • [^] # Re: extension = puducul

            Posté par . Évalué à  4 .

            Tu prends des pinces à l'inge et tu les accroches sur le fil dans le jardin.

            Pour les gens pressés ya aussi le sèche-linge qui fait plus moderne.

        • [^] # Re: extension = puducul

          Posté par . Évalué à  1 .

          d'après les tests de Red Hat, 80% des utilisateurs débranchent leur PC parce qu'ils ne trouvent pas comment l'étendre

          C'est surement ceux qui doivent cliquer sur démarrer pour éteindre leur pc...

          • [^] # 80 %

            Posté par . Évalué à  4 .

            Je pencherai plutôt pour ceux qui doivent maintenir Alt.

            Sinon, avec un environnement correct, quand tu appuies sur l’interrupteur, il apparaît un menu qui te demande de confirmer si tu veux arrêter ton PC (ou éventuellement redémarrer, hiberner...).

            Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

        • [^] # Réel ?

          Posté par . Évalué à  3 .

          Tout ce que tu cites, c'est des features, jusqu'à ce que quelqu'un puisse prouver le contraire (genre : d'après les tests de Red Hat, 80% des utilisateurs débranchent leur PC parce qu'ils ne trouvent pas comment l'étendre).

          Exemple bidon juste pour illustrer, non ?
          Ça prête un peu à confusion, certains de ceux qui ont répondu semblent le prendre au sérieux, mais dans ce cas, il manque la référence...

          Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

          • [^] # Re: Réel ?

            Posté par (page perso) . Évalué à  1 . Dernière modification : le 11/12/11 à 12:10

            Exemple bidon juste pour illustrer, non ?

            Oui, tout à fait, ça manquait peut-être de guillemets désolé.

            Histoire d'être totalement limpide là-dessus : je pense qu'à partir du moment où les chosent qui choquent dans Gnome 3 sont considérées comme des fonctionnalités par leurs développeurs (ce qui est normal puisqu'il sont fait exprès de les y mettre), il est peu efficace et rhétoriquement inexact de les qualifier de "bugs". Et je demeure convaincu que les devs ont conçu les extensions Gnome 3 pour envoyer paître ceux qui leur cassent les pieds en traitant leurs super bonnes idées de "défaut de construction".

            Alors évidemment, on peut regretter qu'il y ait un peu de de mauvaise foi là-dessous. Mais le fait est qu'on fera difficilement dire à Jon McCann et ses comparses qu'ils ont eu tort. Sauf peut-être si toutes les distribs décident de passer à KDE (j'allais dire Unity mais ce serait un moindre désaveu).

            • [^] # Re: Réel ?

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              McCann c'est quand même un cas à part hein.

              • [^] # Re: Réel ?

                Posté par (page perso) . Évalué à  1 . Dernière modification : le 11/12/11 à 19:22

                Maintenant que tu le dis, je ne vois pas son nom apparaître sur le GitHub de la Design team ; et pourtant, sur sa page Gnome Live, il est présenté comme "le berger de l’expérience utilisateur" du Shell. Alors, c'est lui le patron ou pas ?

                • [^] # Re: Réel ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

                  Je sais pas trop justement. Disons qu'il est assez désagréable dans les bugs reports, qu'il n'écoute pas tout ce qui ne convient pas à sa vision, que sa présentation au Guadec 2010 était pour moi du pur branlage de nouille (slides noirs avec des mots blanc genre "hope" "infinity") et on ne sait pas trop ce qu'il fait exactement.

                  Alan Day, par exemple, est super sympa, produit des mockups sans arrêt et en discute beaucoup avec les utilisateurs.

                  Mais c'est vrai que, pour une raison que j'ignore, McCann est beaucoup plus "visible".

                  • [^] # Re: Réel ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                    Petit citation de #gnome-fr:

                    [jeudi 03 mars 2011] [15:49:11] gnumdk: nan mais McCann est un "designer" tu comprends, il sait tout mieux que nous et on a plus le droit de rien dire

                    • [^] # Re: Réel ?

                      Posté par . Évalué à  4 .

                      En fait Gnome c'est comme le PS, les militants en ont ras le bol des magouilles de la direction mais ils sont trop veules pour partir ?

    • [^] # Re: extension = puducul

      Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

      J'ai corrigé pour toi :

      Les systèmes d'extension actuels, ca pu du culont besoin de modernisation:

      1) Un grand nombres d'OS (linux, freeBSD, ...) ont actuellement des méthodes pour isoler les ressources et les processus. Par exemple pour linux, la combinaison des cgroups et des containers (cfr. man clone, man unshare, lxc). Cela devrait résoudre le premier point :

      au premier bug ou ralentissement, on dira :"oui, mais c'est une extension qui fait foirer"

      Puisque qu'une extension ne pourra pas avoir de grosses conséquences.

      2) Les extensions devraient être écrites au maximum avec un langage standardisé. Par exemple, je compile mes programmes C89 depuis un bout de temps et je ne pense pas que c'est prêt de s'arrêter. Il y a un grand nombre de langages standardisés. La non-standardisation est pour moi n des gros problèmes des langages récents (par exemple, java, python, perl, ruby, ...). On cherche toujours pour ces langages des options du genre -C89, -Ada83 , -SchemeR5RS, ...

      3) Les extensions devraient être basée sur une API qui est figée dans le temps à la POSIX. Une nouvelle version stable tous les >5ans et de trucs dépréciés petit à petit (il faut genre 10 ans avant que cela sorte de la norme).

      Avec ces 3 règles, tes remarques ne tiennent plus. Le seul hic, c'est qu'on a surtout un paquet de cowboys qui ne veulent pas de la standardisation, qui ne veulent plus écrire documents de description. Il est tellement plus facile de balancer un javadoc et de dire c'est la référence maintenant et on s'en tamponne de l'historique.

      • [^] # Re: extension = puducul

        Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

        n des gros problèmes des langages récents (par exemple, java, python, perl, ruby, ...).

        Peut-être pour des programmes standalone mais pour des extensions, il me semble que c'est assez stable, on compile encore la plupart du code Java 1.4 avec Java 6 ou Python 2.1 avec Python 2.7.

        « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

        • [^] # Re: extension = puducul

          Posté par . Évalué à  3 .

          Python 2.1 avec Python 2.7

          Pour le coup je crois qu’il vaudrait mieux la jouer profil bas…

      • [^] # Re: extension = puducul

        Posté par . Évalué à  6 .

        2) Les extensions devraient être écrites au maximum avec un langage standardisé. Par exemple, je compile mes programmes C89 depuis un bout de temps et je ne pense pas que c'est prêt de s'arrêter. Il y a un grand nombre de langages standardisés. La non-standardisation est pour moi n des gros problèmes des langages récents (par exemple, java, python, perl, ruby, ...). On cherche toujours pour ces langages des options du genre -C89, -Ada83 , -SchemeR5RS, ...

        Parle de choses que tu connais ça t'éviteras d'en arriver à en dire des plus grosses que toi.

        La plupart des outils Java travaillent par défaut en Java 1.3 ou 1.4, à la compilation tu peux passer une option à javac pour compiler vers la version que tu veux et les builder comme ant ou maven le gère très bien. Java est un langage standardisé même si ce n'est pas par ISO, toutes les API et le fonctionnement du langage sont spécifiés.

        Python n'est peut être pas normalisé (je ne sais pas jusqu'où vont les PEP), mais tu peut très bien te cantonner à une version précise.

        Perl a une compatibilité avec l'existant exemplaire.

        Pour ruby j'en sais rien.

        Mais tu ne nous explique pas pourquoi les extensions devraient être écrites dans un langage standardisé ? Ça change quoi au problème ?

        3) Les extensions devraient être basée sur une API qui est figée dans le temps à la POSIX. Une nouvelle version stable tous les >5ans et de trucs dépréciés petit à petit (il faut genre 10 ans avant que cela sorte de la norme).

        WTF ??? Je comprends pas ce que tu veux dire là, POSIX ne défini rien comme système d'extensions, Gnome devrait faire comment ? Rédiger une API et demander de ne pas l'utiliser avant 25 ans ? Tu tente d'appliquer un modèle pour les langages qui ont des cycles de vies très longs à quelque chose dont la durée de vie est nettement plus courte.

        Avec ces 3 règles, tes remarques ne tiennent plus. Le seul hic, c'est qu'on a surtout un paquet de cowboys qui ne veulent pas de la standardisation, qui ne veulent plus écrire documents de description. Il est tellement plus facile de balancer un javadoc et de dire c'est la référence maintenant et on s'en tamponne de l'historique.

        Les cowboys c'est les gars qui ont rédigés le C99, le C++11 et le différentes versions de Java. Voici par exemple la documentation de Java SE7 http://docs.oracle.com/javase/7/docs/, non seulement elle est assez complète, mais elle traite bien plus de point que celle du C89. Tu arrive vraiment à coder quelque chose en C89 pur sans utiliser une bibliothèque qui ne fait pas parti de la norme ? A tout hasard comment tu fais pour faire quelque chose de graphique en C89 ? On parle d'extension pour un environnement de bureau ça peut être utile je pense, non ?

        Note : Que j'apprécie le C, hein (même si j'utilise plutôt le C99), c'est juste que ton troll est risible.

        Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

        • [^] # Re: extension = puducul

          Posté par . Évalué à  1 .

          Au passage OSGi est une spécification qui se rapproche de ce que pourrait être une spécification de plugin et aujourd'hui elle n'est implémentée qu'en Java (une version en C est en cours http://incubator.apache.org/celix/). Pour ceux qui auraient de mauvaises expérience avec Eclipse, il y a la plupart des autres implémentations sont mieux faites (Jonas par exemple).

          Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

        • [^] # Re: extension = puducul

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          WTF ??? Je comprends pas ce que tu veux dire là, POSIX ne défini rien comme système d'extensions

          Ce qu'il veut dire, c'est que les API d'extensions devraient être comme les spécifications POSIX : être supporté plus que 3 mois sinon c'est développer une fois et puis ce n'est pas adapté parce que le développeur n'a plus le temps ou est passé à autre chose.

          Personnellement, je pense que 10 ans est trop grand mais 2 ans de validité + 2-3 ans de dépréciation me semble correct comme temps.

          Rédiger une API et demander de ne pas l'utiliser avant 25 ans ?

          Plutôt l'inverse, rédiger une API et l'utiliser pendant 25 ans, pas 3 mois.

          « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

          • [^] # Re: extension = puducul

            Posté par . Évalué à  1 .

            J'en ai déjà beaucoup parlé pour firefox, les API qui restent à minima 1 an plus 1 an minimum « deprecated » ça me paraît être une bonne solution. Mais ça n'a rien avoir avec le langage.

            Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

            • [^] # Re: extension = puducul

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              Si dans un an, le langage des extensions n'est plus compilé par la version du compilateur actuel, les extension ne marcheront plus.

              « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

              • [^] # Re: extension = puducul

                Posté par . Évalué à  2 .

                T'en a vu beaucoup des langages qui font ce genre de choses ? Même python ne le fait pas. Tu as toujours 4 à 5 ans pour faire évoluer ton code vers la version suivante.

                Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

        • [^] # Re: extension = puducul

          Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

          La plupart des outils Java travaillent par défaut en Java 1.3 ou 1.4, à la compilation tu peux passer une option à javac pour compiler vers la version que tu veux et les builder comme ant ou maven le gère très bien. Java est un langage standardisé même si ce n'est pas par ISO, toutes les API et le fonctionnement du langage sont spécifiés.

          Personnellement, j'utilise java tous les jours malgré moi. Quand je parle de java, je pense JEE. Je trouve cela un enfer de maintenir des applis dans cet environnement qui change en permanence. J'ai vu un paquet de programmes qui sont bourrés de failles de sécu. du fait de JEE et surtoiut que personne ne veut commencer à migrer les 500.000 de code vers une version plus récente.

          Perl a une compatibilité avec l'existant exemplaire.

          Il faudra voir avec perl 6... Mais perl, il a peu prêt une implémentation (+ activestate, je sais pas si c'est beaucoup utilisé, j'en ai jamais vu en entreprise). Il faut souvent deviner la véritable sémantique et aller voir le code. Ce qui fait qu'une implémentation alternative est très dificile à faire et souvent aléatoire.

          toi:

          Mais tu ne nous explique pas pourquoi les extensions devraient être écrites dans un langage standardisé ? Ça change quoi au problème ?

          Par exemple,
          moi:

          je compile mes programmes C89 depuis un bout de temps et je ne pense pas que c'est prêt de s'arrêter

          Python n'est peut être pas normalisé (je ne sais pas jusqu'où vont les PEP), mais tu peut très bien te cantonner à une version précise.

          Et les mise à jour de sécu, la correction des bugs ?

          WTF ??? Je comprends pas ce que tu veux dire là, POSIX ne défini rien comme système d'extensions,

          J'ai jamais dit que posix défini un système d'extension. J'ai dit par contre qu'un système d'extension c'est un langage (d'extension)) + une API qui permet d'appeler le système à étendre. POSIX est une API d'où la mise en comparaison. L'API est claire et supportée pendant des années.

          Rédiger une API et demander de ne pas l'utiliser avant 25 ans ?

          N'importe nawak.

          Tu tente d'appliquer un modèle pour les langages qui ont des cycles de vies très longs à quelque chose dont la durée de vie est nettement plus courte.

          Apparement, ça fait chier un paquet de monde les APIs pas stable. Les extentions mozilla à mettre à jour tous les 3 mois. Je ne vois vraiment pas pourquoi des extensions stables et fonctionnelle doivent être mises à jour si fréquement. Pour moi, un API qui change trop souvent c'est surtout le signe d'un logiciel immature : on a fait des mauvais choix et on doit changer.

          Tu arrive vraiment à coder quelque chose en C89 pur sans utiliser une bibliothèque qui ne fait pas parti de la norme ?

          Je ne vois pas le rapport. Le code que j'écris n'est pas non plus dans le standard par contre je suis capable de faire du code pure C89 sur tout le projet et c'est ce que je fais (mais plus version c99 pour le nouveau).

          à tout hasard comment tu fais pour faire quelque chose de graphique en C89 ?

          Je ne vois pas le rapport non plus. Comme GTK le fait. Et en java, tu fais comment pour écrire un toolkit graphique ? (Hint : tu utilises le C).

          On parle d'extension pour un environnement de bureau ça peut être utile je pense, non ?

          Je vois pas où est le problème. Tu peux appeler l'API définie par Gtk en C sans problème.

          • [^] # Re: extension = puducul

            Posté par . Évalué à  2 .

            Excuse moi j'avais mal saisie ton commentaire à force de parler du C89 qui est bien et des autres langages plus récents qu'il ne faut pas utiliser, j'ai compris que pour toi une extension ça devait s'écrire avec du C89 et rien d'autres.

            Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

            • [^] # Re: extension = puducul

              Posté par . Évalué à  4 .

              Je vais tous vous mettre d'accord.

              Puisque l'écriture des extensions devrait être réservé à l'élite des programmeurs, ceux qui comprennent la vision visionnaire des devs de Gnome 3.

              Puisque le langage utilisé devrait être stable dans le temps.

              Mais aussi puisqu'il ne faut pas de priver de fonctionnalités avancées des langages modernes comme l'inférence des types, l'orienté objet ou les namespaces, qui permettent d'attirer un plus grand nombre de contributeurs.

              Au vu de tous ces impératifs, je propose que l'on propulse l'OCaml au rang de langage d'extension officiel de Gnome 3. Il correspond parfaitement à la description (et particulièrement le point 1)

              • [^] # Re: extension = puducul

                Posté par . Évalué à  5 .

                Je pense qu'il y a beaucoup trop de features dans OCaml. Quelque chose comme PHP 2 serait plus approprié (mais en appuyant sur Alt on pourrait bénéficier de la puissance de PHP 3).

                • [^] # Re: extension = puducul

                  Posté par . Évalué à  2 .

                  En PHP2 les fonctions peuvent renvoyer des types c'est déjà bien trop. Du shell POSIX ça c'est stable dans le temps, simple avec peut de fonctionnalité (tu interdit l'usage de commande externer donc pas de grep, sed ou awk).

                  Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

                  • [^] # Re: extension = puducul

                    Posté par . Évalué à  1 .

                    Vos deux langages sont beaucoup trop répandus et lisibles. Ca risque d'attirer les contributeurs. C'est dangereux, un contributeur.

                    • [^] # Re: extension = puducul

                      Posté par . Évalué à  2 .

                      Les contributeurs PHP 2 ont des chances d'être parfaitement inoffensifs, à mon avis.

      • [^] # Re: extension = puducul

        Posté par . Évalué à  3 .

        Le seul hic, c'est qu'on a surtout un paquet de cowboys qui ne veulent pas de la standardisation, qui ne veulent plus écrire documents de description. Il est tellement plus facile de balancer un javadoc et de dire c'est la référence maintenant et on s'en tamponne de l'historique.

        Un certain L.P. ?

    • [^] # Re: extension = puducul

      Posté par . Évalué à  -1 .

      « - Une extension n'a aucune garantie sur son maintien à long terme (souvent, c'est un dev qui a un besoin) »

      Logiciel libre, toussa...

  • # Je viens de comprendre le principe de Gnome3!

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    On sait tous que le but des dévs Gnome est de supprimer des fonctionnalités simplifier l'interface.

    Ils sont presque arrivé au but ultime, mais il faudra encore 2 ou 3 révisions majeures.

    Là on est au stade "inutilisable mais les distros feront des extensions pour retrouver le niveau Gnome2".

    Arrivé à Gnome5, les distros devront faire l'environnement complet, le projet Gnome se résumera à une bibliothèque et un fond d'écran (vide, les boutons c'était trop compliqué, mais on peut en faire apparaître 2 en maintenant Alt Ctrl et Shift gauche enfoncés en même temps).

    Ah ben oui, faut pas lancer ça un vendrendi!

    • [^] # Re: Je viens de comprendre le principe de Gnome3!

      Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

      le projet Gnome se résumera à une bibliothèque et un fond d'écran (vide, les boutons c'était trop compliqué, mais on peut en faire apparaître 2 en maintenant Alt Ctrl et Shift gauche enfoncés en même temps

      Xmonad, c'est exactement ça (mais sans le fond d'écran). Depuis que je l'ai découvert il y a... je sais pas, plus d'un an je dirais, je trouve c'est le top. Mais ce n'est à la distribution de faire le bureau, c'est à l'utilisateur. :D

      Ok, xmonad pour Mme Michu, c'est pas le top. Mauvaise Mme Michu => éduquer Mme Michu.

      It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

    • [^] # Re: Je viens de comprendre le principe de Gnome3!

      Posté par . Évalué à  3 .

      J'ai l'impression que tu décris E17/EFL.

  • # Debian

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    Il est aussi pertinent de se demander dans quelle mesure Ubuntu dépend toujours de Debian et si Ubuntu pourrait se passer de Debian.

    Cela me parait fort difficile. Si ça devait se faire ce serait au prix d'un grand nombre de paquets qui ne seraient plus disponibles dans les dépôts Ubuntu.
    En plus je ne vois pas pourquoi Ubuntu se passerait d'avoir un upstream comme Debian. C'est tout bénef pour eux !

    Sinon je remarque que tu n'évoques pas Xfce. Pourtant on dirait, si on en croit les posts sur le web, que c'est le refuge ultime des réfractaires à GNOME3. Sa popularité devrait donc fortement augmenter dans les mois à venir, non ?

    • [^] # Re: Debian

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Il est aussi pertinent de se demander dans quelle mesure Ubuntu dépend toujours de Debian et si Ubuntu pourrait se passer de Debian.

      Cela me parait fort difficile. Si ça devait se faire ce serait au prix d'un grand nombre de paquets qui ne seraient plus disponibles dans les dépôts Ubuntu.

      75% des paquets Ubuntu viennent directement de Debian, si mes souvenirs du FOSDEM sont bons (peut-être même plus). Donc, non, Ubuntu ne peut pas se passer de Debian, ou alors il faudrait faire un travail gigantesque de "refaisons ce qui existe déjà prêt à l'emploi"

      It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

      • [^] # Re: Debian

        Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

        • 75% proviennent de Debian sans modification
        • 15% proviennent de Debian avec quelques modifications
        • [^] # Re: Debian

          Posté par . Évalué à  2 .

          et 10% c'est du logiciel privateur ?

          • [^] # Re: Debian

            Posté par . Évalué à  3 .

            dev spécifiques, internes ;-)

        • [^] # Re: Debian

          Posté par . Évalué à  -4 .

          On peut quand même peut-être dire, qu'à part les paquets .deb, Ubuntu n'a rien à voir avec Debian. Est-ce que je me trompe ? On pourrait faire le parallèle entre Redhat et les autres distribs utilisant les .rpm.

          "L'art est fait pour troubler. La science rassure" (Braque)

          • [^] # Re: Debian

            Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

            Ce n'est pas du tout comparable, les paquets RPM entre les distribs comme RHEL et SuSE, sont totalement différents, souvent incompatibles et, surtout, ne proviennent pas l'un de l'autre. Ubuntu va chercher ses paquets chez Debian et en adapte une petite partie. De plus, les outils de base (apt-get, update-alternatives…) ainsi que la configurations sont les mêmes.

            « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

            • [^] # Re: Debian

              Posté par . Évalué à  -5 .

              Donc Ubuntu suit Debian mais en moins bien. Quand on voit que Debian testing est plus stable que la dernière Ubuntu censée être stable, il y a de quoi s'interroger ... Pour avoir récemment comparé les deux, il n'y a pas photo.

              "L'art est fait pour troubler. La science rassure" (Braque)

    • [^] # Re: Debian

      Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

      Je plussois, au taff nous sommes quasiment tous passé à XFCE ... Il doit rester 1 Unity et 1 Gnome 3 dans mon équipe de 10 personnes... et nous allons imposer livrer les postes avec XFCE.

      Is it a Bird? Is it a Plane?? No, it's Super Poil !!!

  • # Difficilement comparable

    Posté par . Évalué à  3 .

    Rappelons que les extensions ont été pour beaucoup dans le succès de Firefox.

    Dans un premier temps oui, mais je crois qu'elles sont aussi la raison pour laquelle le projet Electrolysis a été mis en pause: entre configurabilité et sécurité FF a choisi.
    C'est un peu HS, mais je tenais a rappeler ça pour ceux qui oublie que les extensions ont un coût.

    Bon ça c'est surtout vrai dans le contexte de Firefox ou tu te retrouves avec des utilisateurs ayant des combinaisons d'extensions jamais testées ensemble,
    pour une distribution on peut penser que beaucoup d'utilisateurs utiliseront les extensions fournie par la distribution, peu d'utilisateurs en ajouteront.

    Kubuntu prépare un mode "low-fat" de KDE (d'autres distrib ont déjà une configuration similaire) qui a l'air intéressant, le projet KDE ayant renoncé (de facto) a fournir une combinaison minimaliste et stable par défaut, c'est aux distribs de faire le boulot.

  • # lequel choisir ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    Les utilisateurs sont de toutes façons assez débrouillards pour personnaliser leur environnement eux-mêmes.

    Je suis sous debian et je fais parti de ses gens assez débrouillard pour installer un nouvel environnement (ouais j'suis trop un geek hacker qui sait faire aptitude install xfce)

    N'empêche que, il y a quelques jours je me suis demandé quoi installer, de beau, pas trop lourd et là je sèche. Pour moi tout se ressemble un peu et j'ai du mal à voir un truc beau et efficace pour bosser (c'est-à-dire pas mal de soft en plein écran)

    Du coup en ce moment j'ai juste xfce vanilla. j'ai tenté cairo-dock en panel du bas mais vu que je m'en sers pas j'ai juste gardé la barre du haut. Ah et puis chez moi gnome 3 avec les nouveaux trucs est pété je sais pas pourquoi quand je me log je me fais ejecter alors que j'ai pas de problème avec gnome "classique"

    J'ai essayé e17 aussi, c'était sympa mais sans plus…

    Tout ça pour dire, ce serait cool un petit coin avec des scrinshoot des dlfpiens sur les bureaux et thèmes du moment selon les distribs :p

    • [^] # Re: lequel choisir ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Si tu cherches un dock, docky est pas mal, visuellement agréable.

      • [^] # Re: lequel choisir ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 . Dernière modification : le 09/12/11 à 17:20

        Par contre je crois que Docky vient avec gnome-desktop en dépendance ; c'est le cas sous Arch Linux en tout cas (il s'agit de gnome-desktop2).
        Si ça t'intéresse, Docky est en ce moment en train d'être réécrit en Vala pour s'insérer dans le projet Elementary : ça s'appelle Plank.

        Sinon, le voilà mon bureau : http://pix.louiz.org/upload/original/1323447614.png

        • [^] # Re: lequel choisir ?

          Posté par . Évalué à  4 .

          ça s'appelle Plank.

          Avec un nom comme ca, ils vont droit dans le mur ^^

          • [^] # Re: lequel choisir ?

            Posté par . Évalué à  4 . Dernière modification : le 12/12/11 à 13:42

            avec Plank, ils vont droit dans le mur, mais à vitesse constante.

        • [^] # Re: lequel choisir ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Sur Arch, c'est pas plutot celui-la le lien ? Il y a des libs avec des noms a base de gnome-desktop mais j'ai l'impression que ce sont seulement des libs...

          Sinon, c'est bien qu'ils cherchent a intégrer ce dock dans un projet plus global pour retravailler l'interface. Ca ressemble beaucoup a du MacOS mais quelque part, c'est un peu une garantie que ca s'utilise plutot bien. Par les temps qui courent (les bureaux craquent tous les uns apres les autres), c'est finalement tout ce que je demande.

        • [^] # Re: lequel choisir ?

          Posté par . Évalué à  3 .

          Par curiosité, à quoi correspond l'entrée « Journal » ? C'est une extension ?

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: lequel choisir ?

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Tout à fait, c'est Zeitgeist.

            Comme il n'y a pas de page wiki Arch Linux pour expliquer comment bien s'en servir, j'ai récemment lancé une discussion sur le sujet. Tout ceci est encore en plein développement, mais ça progresse vite, et je ne serais pas surpris qu'un de ces quatre, Gnome l’intègre totalement à son projet.

            • [^] # Re: lequel choisir ?

              Posté par . Évalué à  3 .

              je ne serais pas surpris qu'un de ces quatre, Gnome l’intègre totalement à son projet.

              ça avait été déjà proposé, sauf que ça a capoté parce que le mainteneur refusait d'utiliser l'infrastructure GNOME et voulait rester sur launchpad (je suis déçu que les moules n'aient pas su profiter de cette magnifique perche pour troller !)

    • [^] # Re: lequel choisir ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      Le post concerne Xubuntu mais il y a dedans des infos intéressantes sur la customisation d'Xfce : http://www.taltan.fr/post/2011/11/19/Xubuntu-%3A-L-Ubuntu-class%C3%A9e-X.fce

    • [^] # Re: lequel choisir ?

      Posté par . Évalué à  3 .

      tiens désolé... c'est pas le genre sexy mais tu l'as demandé, hein :p

    • [^] # Re: lequel choisir ?

      Posté par . Évalué à  1 . Dernière modification : le 09/12/11 à 17:59

      Alors tu trouvera des captures d'écran de bureau sur deviant art, rubrique customization->Desktop screenshots->Unix & Linux.
      Y'en a une grosse dizaine qui sont ajouté chaque jour, et quelques screenshot sont tout simplement magnifique.

      Sinon, voici mon bureau, c'est openbox + pas mal de thème fait ou modifiés par moi-même. Un autre screenshot d'une autre config, toujours sous openbox.

      Il y a de tout et pour tout les goût, tu trouvera surement ton bonheur.

    • [^] # Re: lequel choisir ?

      Posté par . Évalué à  3 .

      Une proposition d'organisation :

      [Ma vie]

      Il fut un temps où j'utilisais le panel de XFCE en bas, en pas très large, pour avoir les infos style traffic réseau, heure, et deux trois autres-trucs. Un autre panel sur la même ligne servait uniquement à collectionner les fenêtres ouvertes, avec uniquement leur icône, pas leur titre. L'espace entre les panels permettait de cliquer droit pour avoir le menu. Et un dock cairo en haut de l'écran me permettait de lancer en un clic les applis les plus courantes.

      Mais maintenant l'histoire de fusionner la barre de titre et la barre d'infos réseaux sous Ubuntu/Unity, je trouve que c'est mieux parce qu'on perd moins de place sur les écrans larges mais pas hauts

      [/Ma vie]

      • [^] # Re: lequel choisir ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        J'ai testé unity, c'est vrai que je trouvai ça agréable le mélange barre de titre et bar des tâches, après pour certains softs je trouvai le menu mal arrangé et je perdais du temps pour lancer des programmes que j'utilise pas souvent.

        Merci pour tous les screenshot, par contre j'en reviens toujours au même problème, beaucoup mettent plein d'infos sur le bureau. Et sur tous les screenshot il y a des fenêtres en "petite" taille, chose que je fais jamais.

        Je me rend compte maintenant que la vraie question que je me pose c'est plus sur l'utilisation. Par exemple la transparence je trouve ça vraiment utile, ça permet de faire quelque chose tout en ayant une information en arrière plan. Mes consoles sont toujours en vrai transparence et avec compiz, alt+molette je m'en servais beaucoup.
        En dual screen, sous e17 j'aimais beaucoup le coup de ctrl+shift+flèche pour passer le focus sur l'appli de l'autre écran. Par contre le coup du pointeur de la souris qui se déplace tout seul sur les alt-tab ça me dérangeait.
        molette sur l'icone de son je m'en sers beaucoup aussi.

  • # LTS for geek

    Posté par . Évalué à  3 .

    Le gros avantage d'Ubuntu restant les LTS. Les geeks mettent à jours tous les 6 mois, les autres tous les 18 mois (ou moins).

    Ou l'inverse. Le geek aime bien ne pas avoir à refaire sa config toutes les semaines parce que Gnome a sorti une version mineure qui casse tout.

    • [^] # Re: LSD for greek

      Posté par . Évalué à  5 . Dernière modification : le 09/12/11 à 17:17

      Geek à géométrie variable. Ce terme veut tout dire et rien dire. Quoi que.

      Le geek était souvent une personne handicapée mentale (Syndrome de Down) ou bien un artiste de cirque ne pouvant plus participer aux numéros habituels. Il se tenait généralement nu ou vêtu de peaux de bêtes dans une cage, couvert de boue, et rugissait et secouait les barreaux de la cage pour effrayer les visiteurs ayant payé pour le voir. On le présentait comme le « chaînon manquant », comme l’« homme sauvage » capturé en forêt. Parfois on lui faisait égorger ou décapiter des poulets avec ses dents et le geek devait faire semblant de boire leur sang. (Wikipedia)

      Dommage que les geeks actuels ne correspondent plus à cette description. La vie serait tellement plus drôle.

      Edit: Oulà, Wikipedia est une mine d'or. Les geeks se divisent en plusieurs sous-catégories. Et je suis sûr qu'ils y a des sous-sous-ramification. Je souhaite bien du courage aux archéologues-robots des années 3000.

      • [^] # Re: LSD for greek

        Posté par . Évalué à  10 .

        Parfois on lui faisait égorger ou décapiter des poulets avec ses dents

        C'est toujours plus pratique qu'avec gconf-editor.

    • [^] # Re: LTS for geek

      Posté par . Évalué à  2 .

      En 5 ans, j'ai refait ma config GNOME en tout et pour tout une seule fois: au passage à GNOME3 (et encore, une partie a été automagiquement récupéré dans dconf)

  • # Progiciels.

    Posté par . Évalué à  6 .

    De plus, les logiciels proprios ou très spécifiques, qui reconnaissent à peine l'existence de Linux, ont tendance à faire l'amalgame Linux == Ubuntu. Les autres Linux passent souvent à la trappe.

    C'est vrai pour les logiciels orientés grand public (type Skype, Spotify..). En revanche, pour les logiciels qui visent les professionnels, du type antivirus, antispam, parefeu, proxy filtrant.. la cible reste encore et toujours RedHat. Même si Debian est présente en milieu pro, elle est très souvent ignorée.

    THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: Progiciels.

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      Vu que Skype et Spotify fournissent respectivement : un paquet RPM, et carrément un dépôt standard (c'est aussi le cas d'Adobe pour Flash et Acrobat, d'ailleurs), je vois pas en quoi ils ne connaissent qu'Ubuntu.

      • [^] # Re: Progiciels.

        Posté par . Évalué à  1 .

        Le dépôt Fedora de Spotify semble vide, j'ai du passer par la conversion du .deb avec Alien pour l'installation.

  • # Mwai

    Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

    Canonical garde-t-il un intérêt commercial à soutenir Kubuntu ?

    Canonical est en train de soutenir officiellement Lubuntu, alors pourquoi pas Kubuntu, qui a mon avis est bien plus utilisée.

    Après, le délire autour de Unity, ca me fait bien rire, c'est la grande mode en ce moment, peut être un moyen de se rassurer en tant que gnomiste, taper sur Unity/Ubuntu...

    • [^] # Re: Mwai

      Posté par . Évalué à  0 .

      Unity testé chez moi, ce n'est pas du délire :
      - impossible d'ouvrir un terminal ou de lancer une appli qui n'apparaiissait pas dans la liste des appli dispo. Ou alors c'était tellement bien caché que je ne l'ai pas vu
      - apres un upgrade de distrib, l'apparence du bureau n'a pas trop changé, mais perte des contours de fenetres : donc plus de petite croix pour fermer, impossible de déplacer les fenetres, etc ... J'ai vu plein de posts à ce sujet sur les ML, et aucune des solutions proposées n'a fonctionné chez moi.

      Mis à part ça tout va bien : le GUI est un truc qui sert à rien sur une distrib orientée "grand public".

      • [^] # Re: Mwai

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        perte des contours de fenetres

        Ça, ça veut dire : tu n'as plus de gestionnaire de fenêtres.

      • [^] # Re: Mwai

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        Ben moi, tout les gens (les vrais, pas les geeks) que je vois sous Linux, enfin sous Ubuntu, ils sont sous Unity et ca fonctionne très bien... Même en faisant la mise à jour... Bon, par contre, certes, ils ont touché à rien donc les chances de problème lors de la mise à jour sont faibles.

  • # unity pas glop

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Suis assez d'accord avec toi.
    Gnome3 et ses extensions pourrait bien prendre le pas sur unity.
    Je sens qu'on verra vite pointer qques extensions qui permettront d'avoir un unity-like sous gnome3. (et pour peu que ça apporte une configuration plus poussée qu'unity : ce serati tout benef)

    Unity va sortir un repository d'extensions

    t'as des pointeurs sur cette info ?

    Mais comme tu dis : il va y avoir du boulot à maintenir un unity3D/2D avec éventuellement un système d'extension. Et d'autant plus que seul canonical/ubu utilise unity. Ils risquent de s'enfermer.
    Pour l'instant, je trouve unity bien plus utilisable au quotidien que gnome3. Mais comme dit, à mon avis, ça va vite changer.

    Ubu/canonical/MarkS devraient peut être reconsidérer le chose, avant qu'il ne soit trop tard. La fragmentation dans le desktop/linux pourrait nuire à terme.

    • [^] # Re: unity pas glop

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      > Unity va sortir un repository d'extensions
      

      t'as des pointeurs sur cette info ?

      Non, c'est de la pure boule de cristal. Mais quand ce sera annoncé, tu penseras à moi ;-)

    • [^] # Re: unity pas glop

      Posté par . Évalué à  -3 .

      Est-ce que Unity3D/2D se traduit en fait comme cela "Unity OpenGL/Rendu Logiciel"?

      • [^] # Re: unity pas glop

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Non. Unity2D est une réimplémentation complète d'Unity (qui utilise Compiz), en utilisant Qt et en supprimant au passage quelques effets kikoolol qui n'existent de toutes façons pas dans Qt.

        À la différence de GNOME3, qui sera effectivement un simple automatisme qui désactivera les fonctions les plus gourmandes en cas de rendu logiciel.

        • [^] # Re: unity pas glop

          Posté par . Évalué à  -5 .

          Ah d'acc-ord... mais c'est un choix stratégique complètement bidon. Que ça passe dans une SSII ok mais pas dans le LL, à ce niveau???

          Pourquoi, bor, quand un projet libre fonctionne, celui-ci doit-il compliquer les choses?!
          Ce n'est même pas une question d'être conservateur ou non, je n'arrive simplement pas à saisir cette envie de foutre le bor

          Il y a tellement d'autres endroit du système d'exploitation qui pourraient être améliorés si quelques uns de ces developpeurs arrêtaient de se pignoler sur telle truc à la mode.

          Alors oui, on peut sortir les exemples du passage KDE 3.x à 4.x que tout le monde conspuait, se moquait à s'en pèter la panse et qui au final a abouti et semble avoir eu sa part d'excuses venant des détracteurs.

          Par moment, j'ai l'impression que le LL se repose sur maigres lauriés.

        • [^] # Re: unity pas glop

          Posté par . Évalué à  5 .

          D'ailleurs, unity et unity2d sont sur un bateau, l'arbitre sera llvmpipe et son avancement dans l'année qui vient.

  • # Au contraire

    Posté par . Évalué à  10 .

    Exit les distribs fourres-tout qui supportent autant GNOME que KDE ou Fluxbox tout en se disant orientée desktop.

    Je pense au contraire que l’arrivée de Gnome 3 montre pourquoi il faut choisir une distribution suffisamment agnostique par rapport à l’environnement : d’un jour à l’autre un environnement peut devenir complètement n’importe quoi. Et là, si on utilise une distribution qui ne supporte qu’un seul environnement, ça veut dire qu’on est condamné à supporter le n’importe quoi ou à changer de distribution et devoir retrouver ses marques sur la nouvelle distribution.

    Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

    • [^] # Re: Au contraire

      Posté par . Évalué à  1 .

      Oui enfin quand tu change de desktop, à mon avis tant qu'à être perdu tu peux changer aussi de distributions..

      Et puis ça existe des distributions qui ont suffisamment d'intégrateurs pour être capable de peaufiner plusieurs desktop?
      La plupart du temps, mêmes quand elles fournissent plusieurs desktop, elles se concentrent sur un desktop et fournissent la conf par défaut pour les autres..
      L'exception qui me vient à l'esprit peut-être serait SuSe, il y en a d'autres?

      • [^] # Re: Au contraire

        Posté par . Évalué à  2 .

        Oui enfin quand tu change de desktop, à mon avis tant qu'à être perdu tu peux changer aussi de distributions..

        Il y a beaucoup de choix qui sont indépendants du choix de l'environnement graphique, y compris les applis graphiques elles-mêmes (on peut très bien utiliser Kate sous Gnome ou Gimp sous KDE).

      • [^] # Re: Au contraire

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        L'exception qui me vient à l'esprit peut-être serait SuSe, il y en a
        d'autres?

        Ubuntu ?

  • # "Mageia ... 100% sur KDE"

    Posté par . Évalué à  2 .

    A priori pas pour la prochaine version :
    Mageia 2 Accepted features

    • [^] # Re: "Mageia ... 100% sur KDE"

      Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

      La remarque de Ploum sur Mageia qui devrait se concentrer sur KDE me paraissait de toute façon à côté de la plaque. Mandriva mettait déjà KDE en avant avant le fork, et pourtant l'intégration GNOME était de très bonne qualité. Maintenant Mandriva se recentre entièrement sur KDE et a laissé ses utilisateurs GNOME "out in the cold". Mageia les a recueillis (j'en fais partie), je vois donc mal pourquoi en tant que distribution communautaire ils laisseraient tomber ce public que Mandriva a déjà déçu et qui leur est plus facilement acquis.

      Mandriva savait livrer du GNOME + KDE + XFCE + LXDE. Mageia a moins de ressources, mais ça me semblerait étonnant qu'ils se concentrent sur un environnement de bureau "officiel" et renient les autres.

      • [^] # Re: "Mageia ... 100% sur KDE"

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        Ce sont surtout les volontaires qui feront que tel ou tel environnement graphique sera présent dans Mageia. Si personne ne réalise de paquets LXDE alors il n'y aura pas LXDE. C'est finalement aussi simple que ça (et en passant merci à tous ceux qui font des paquets pour que les utilisateurs comme moi puissent en profiter !)

  • # Desktop Arch

    Posté par . Évalué à  9 .

    je pense que Arch ne vise pas les utilisateurs Desktop typique et va donc garder un bureau par défaut.
    
    

    Je ne comprend pas très bien pourquoi est-ce que tu dis qu'Arch va garder un bureau par défaut ?
    Parce que personnellement quand je dois (ré)installer ma petite distrib ben par défaut il n'y a rien … même pas un serveur X.
    Donc la position d'Archlinux c'est plus « Vous installez ce que vous aimez. » et comme ça tout le monde est content :).

    • [^] # Re: Desktop Arch

      Posté par . Évalué à  7 .

      J'ai bloqué là dessus moi aussi, mais après réflexion je pense qu'il voulait dire "un bureau vanilla"

  • # Et Elementary ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

    Je sais, cette distro n'existe pour ainsi dire pas encore : ce n'est qu'un dérivé d'Ubuntu pour l'instant. Mais le projet, mené par Daniel Foré (qui a commencé par le thème d’icônes), se veut très ambitieux :

    Bref, tout cela gravite autour d'une obsession : une expérience différente des standards Gnome 2/Xfce/KDE, construite autour du minimaliste et de la simplicité d'usage. On retrouve des objectifs communs à Gnome 3, mais ici l’inspiration lorgne très clairement du côté d'OSX. À noter qu'apparemment, l'équipe s'entend plutôt bien avec les gens d'Ubuntu et s'échangent leurs opinions en matière d'interface de temps en temps. Je suis très curieux de voir ce que cela va donner.

    • [^] # Re: Et Elementary ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Le développeur de Midori/Postler est un de mes collègues et il a intégré le support de GTG dans Postler pour transformer un mail en tâche en un clic si GTG est lancé.

      Ce qui est très cool :-)

      Oui, Postler est très très prometteur, malheureusement on est un peu surchargé de boulot et il n'a pas le temps de bosser dessus autant qu'il le voudrait.

  • # À propos d'OpenSuse

    Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

    Je squatte littéralement ce journal, mais je voulais attirer l'attention sur un point intéressant que j'ai relevé dans le développement d'OpenSuse (qui me laisse totalement indifférent d'ordinaire).

    En effet, c'est pour cette distro qu'un étudiant du Google Summer of Code a rendu la Logithèque Ubuntu multiplateforme, en la basant sur PackageKit, et ce dans l'objectif de faire progresser le fameux projet AppStream d'"app store" unifié entre distributions. Le fruit de son travail pourrait donc se retrouver dans une future version d'OpenSuse. Parallèlement à cela, il semblerait que Fedora projette également d'emprunter cette voie.

    Voilà qui me parait intéressant : ploum déplorait que "les logiciels proprios ou très spécifiques, qui reconnaissent à peine l'existence de Linux, ont tendance à faire l'amalgame Linux == Ubuntu". Si cette initiative connaît le succès, peut-être les logiciels tiers seront plus faciles à déployer sur des distributions différentes ?

    • [^] # Re: À propos d'OpenSuse

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      C'est vraiment très intéressant !

      (bon, là vous avez sans doute tous lu avec la voix des "messages à caractère informatifs" mais je suis sincère, je trouve ça passionnant et je n'étais pas au courant de ce développement)

    • [^] # Re: À propos d'OpenSuse

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 . Dernière modification : le 11/12/11 à 22:53

      En pratique, ça veut dire quoi ? Je peux utiliser n'importe quel paquet ubuntu sur une autre distrib ?

      (édit, pour le plaisir)

      • [^] # Re: À propos d'OpenSuse

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Pour ce que j'ai compris, tu pourras utiliser la Logithèque (ou une autre interface si quelqu'un trouve mieux) sur toutes les distros, avec des descriptions de logiciels, les captures d'écran, les commentaires utilisateurs, etc. également mis en commun. Une base de données centralisée, en gros ; chaque distro conserve évidemment son système de paquets.

        Du côté du développeur, le projet Bretzn tâche de tirer parti de cette unification pour faciliter la vie des devs et leur permettre de déployer rapidement leur projet sur toutes les distros. Bretzn est généralement mentionné dans les discussions ayant trait à AppStream, donc l'essor de l'un devrait théoriquement se faire avec celui de l'autre.

  • # Gnomes et Trolls du vendredi ! Eh bien lutin de bord d'elfe de mer....

    Posté par . Évalué à  9 .

    Les problèmes de gnome-shell tout d'abord.

    Gnome 3 avec Gnome-shell est en train de se prendre de plein fouet la loi du 90/90 à savoir :
    90% des utilisateur veulent absolument faire au moins une chose dont 90% des utilisateurs n'ont strictement rien à foutre. De madame Michu qui veut regarder ses emissions sur la redif TF3 à Jean-Kevin qui a vraiment envie d'avoir deux cartes wifi distinctes sur sa machine, toutes les deux actives en même temps.

    Quand au dockapps docklets desklets extensions, je ne veux pas être méchant mais si on oublie les inénarrables bidule de météo qui clignotent, la plupart des "extensions" de Gnome Shell consistent pour l'instant soit en des réimplémentation des anciennes interfaces, soit carrément des extensions qui suppriment ou masquent des fonctionnalités de Gnome Shell.

    Bref on utilise une surcouche logicielle pour enlever une autre surcouche logicielle qui rajoute des fonctionnalités/comportement qui sont loin de faire l’unanimité. Alors bon on sait depuis Gstreamer que Gnome n'a pas peur d'en tenir une bonne surcouche, mais là quand même si on prend toutes les extensions et qu'on les installe, on se retrouve avec un Gnome-Shell maquillé en Gnome2, une applet météo et un truc qui s’appelle zeitgeist, qui ressemble à Beagle, mais pas trop (les paris sont ouvert sur la viabilité du truc, il a déjà changé de nom deux fois), le tout pour à peine la consommation CPU/RAM/Video d'un cluster de station IRIX en pleine analyse des collisions du LHC.

    Ceci étant, oui les gens passeront à Gnome 3 + Gnome Shell au bout d'un moment. Déjà parce que je ne pense pas qu'un fork de Gnome2 arrive à suivre le rythme de façon soutenue, deuxièmement parce que les Linuxiens du desktop ils aiment bien les trucs trop joli à regarder même si ça ne leur apporte rien et enfin parce que faire des packages GTK2+Gnome2+interfaces dbus/ systemd/HAL qui collent avec une distrib donnée c'est déjà pas évident (CF Slackware), mais alors faire la même chose sur une distrib qui s'appuie fortement sur Gnome 3 sans rien casser ca doit être franchement coton.

    Vu la façon dont les outils systèmes gnome s'enfoncent de plus en plus profondément dans la config de base du système, il va bientôt falloir prendre des distribs spécialisées KDE (ou en tout cas avec aussi peu de GTK/Gnome que possible) pour avoir une chance de pouvoir compiler/installer une version Gnome non "canon". Bref quand on aura le choix entre Gnome-Shell ou LFS, le choix sera vite fait.

    Maintenant, hypothèse qui n'a pas été évoquée, mais qui reste réelle : Et si gnome-shell finissait par claquer entrainnant Gnome3 dans sa chute.
    C'est peu probable quand même, vu Red Hat qui pousse derrière (Mais bon Red Hat, quand il s'agit de balancer à la poubelle la techno phare de la release précédente ça ne leur fait pas vraiment peur.) Néanmoins entre KDE qui ne fait pas que des heureux, Gnome qui dégoutte même ses fans les plus fidèles, XFCE et LXDE qui sont presque mais pas suffisant, il y a aujourd'hui pour la première fois une vraie place à prendre pour un outsider. Et dans le monde du libre, quand il y a une place à prendre...

  • # La variété

    Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

    A lire tous les commentaires (enfin presque) je trouve que ça montre surtout une chose:

    Avec GnuLinux on a des attentes que l'utilisateur moyen de PC n'a pas. On veut un OS et un desktop qui font ce qu'on veut et comme on le veut. Souvenez-vous, chez les privateurs ce n'est pas ça. Ils prennent ce qu'ils peuvent…

    Alors bien sur, comme chacun est différent, chacun accorde de l'importance à des trucs différents. Et c'est une super source de Troll. Mais c'est aussi source de dynamisme et de variété qui font plaisir à voir dans ce monde de marketing standardisé.

    C'est aussi la raison pour laqulle plein de distib cohabiterons et c'est tant mieux. Ce fil en est un vivant exemple :-)

    • [^] # Re: La variété

      Posté par . Évalué à  -1 .

      Souvenez-vous, chez les privateurs ce n'est pas ça. Ils prennent ce qu'ils peuvent…

      Bof, Windows 7 est un desktop très utilisable et BEAUCOUP mieux que Gnome3. il faut y ajouter un ditto et un aldrag, et on se croit sous KDE4.

  • # Trisquel = Ub_untu 100% libre + Gnome 2

    Posté par . Évalué à  -3 .

    Je suis en train de tester Trisquel Linux. C'est basé sur Ubuntu, on a donc les même logiciels moins les logiciels non libres qui sont enlevés pour avoir une distribution 100% libre. La FSF encourage d'ailleurs son utilisation.
    À partir du moment où tout son matériel est reconnu, elle est vraiment bien, c'est comme Ubuntu. Et en plus, ils conservent Gnome 2.
    Je vais bientôt l'installer car je ne verrais pas beaucoup de changements avec Ubuntu et je préfère aider à déboguer une distribution 100% libre qu'Ubuntu. Je n'aime pas toutes ces distributions qui intègrent de plus en plus de logiciels propriétaires. Ça va finir comme les UNIX des années 70 qui vont diverger et finir abandonnés car n'évoluant plus du fait du code fermé.

  • # Porter Unity sous Gnome Shell Extensions

    Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

    Du coup j'ai posé une question sur AskUbuntu, pour savoir si c'était envisageable. Et je le ferais probablement sur Launchpad ou la mailing list pour plus d'efficacité.

    http://askubuntu.com/questions/87397/could-should-unity-be-ported-to-gnome-shell-extensions

  • # Slackware

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Tu as oublié Slackware, qui est plutôt pro-KDE.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.