Journal SourceForge dans les choux

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
38
18
juil.
2015

Si vous hébergez votre code ou si vous téléchargez des logiciels libres sur SourceForge, vous avez pu constater que le site est mort depuis quelques jours. Une grosse panne, une attaque ? Mystère. En tout cas, en ayant marre des publicités pleines de virus, ayant lu récemment l'article sur les dérives de SourceForge sur https://linuxfr.org/news/sourceforge-de-pire-en-pire-usurpation-d-identite-du-projet-gimp , j'ai décidé de migrer vers une autre forge. J'avais essayé Gna! et Savannah il y a longtemps mais les bugs n'étaient pas corrigés (par exemple, les noms de projets ne pouvaient pas dépasser 8 caractères) et ça a très mal vieilli côté ergonomie.
Je suis donc en train d'ouvrir un compte Git chez Framasoft. Si vous connaissez d'autres Forges honnêtes avec Git, c'est le moment d'en parler, parce que je crois qu'il va y avoir du monde qui va migrer.
Il y a par exemple Tuxfamily.

  • # Dommage pour les projets hébergés

    Posté par (page perso) . Évalué à -10.

    C'est surtout dommage pour eux… Quoique si ça pouvait mettre à mort 90% des dérivées d'Ubuntu, quel gain :D

    Un libriste qui en a sa claque des puristes.

    • [^] # Re: Dommage pour les projets hébergés

      Posté par . Évalué à 10.

      Tu ne saurai plus quoi poster sur ton blog…

      • [^] # Re: Dommage pour les projets hébergés

        Posté par (page perso) . Évalué à -10.

        Détrompes-toi. Un mauvais projet - énième modification graphique d'ubuntu - peut-être rendu disponible autre part que sur sourceforge.

        Et merci à la douzaine de "-". J'apprécie beaucoup, c'est même limite si je ne vais pas en redemander le double, voire le triple ! :)

        Un libriste qui en a sa claque des puristes.

  • # Gitlab

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Je recommanderais Gitlab. Gitlab est un bon produit. Le seul hic, c'est qu'il y a une version communautaire, et une version commerciale. Mais c'est une entreprise très transparente, qui communique beaucoup. Les bugs sont corrigés très vite, et je préfère l'interface de Gitlab comparé a celle de Github (mais ça, c'est une question de goûts). Je n'ai pas grand chose à redire, très bon service.

    Petit clin d'œil a CodingTeam qui a un support basique de git et qui mériterait un peu plus d'utilisateur (ca motiverait le développeur).

    • [^] # Re: Gitlab

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Précision : git.framasoft.org, c'est du gitlab communautaire. On en est très contents (surtout moi qui suis l'adminsys : y a rien à faire après l'installation et la doc d'install/upgrade est très bien faite et complète).

      It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

    • [^] # Re: Gitlab

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Le seul hic, c'est qu'il y a une version communautaire, et une version commerciale.

      La version EE est quand même un bon moyen de faire de l'argent pour continuer le développement global. Quand on regarde les différences entre la version CE et EE, je trouve que la version CE (communautaire), n'est pas mal du tout.

      Mais si tu souhaites être hébergé par Gitlab directement, c'est la version Entreprise qui est fournie, et gratuitement. Il faut seulement payer pour un support autre que les forums, ce qui me semble plutôt bien.

      • [^] # Re: Gitlab

        Posté par (page perso) . Évalué à -10.

        je trouve que la version CE (communautaire), n'est pas mal du tout.

        Oui, en effet : elle a tout pour que les gens non bankable comme toi soient utilisés comme support de pub (si tu ne peux pas payer, ok, utilisons-toi comme publicitaire qui travaille gratos, tiens, comme ce ton commentaire) pour que les gens banable payent (avec les fonctions bankable payantes).

        Pourquoi pas GitLab, mais ça reste du business model proprio de chez proprio avec une version gratuite pour se faire connaitre et si tu peux payer passe à la caisse (la version payante sera toujours "mieux" car toujours avec des fonctionnalités en plus), on doit savoir où on et les pieds : contrairement au libre classique, on n'est pas à égalité avec tout le monde, on est toujours avec un train de retard en terme de fonctionnalités (sauf à les recoder, certes).

  • # forges

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Dans les assez utilisées parmi les non libre il y a github (le plus populaire), bitbucket (dépôts privés illimités) et gitlab (que tu peux aussi héberger chez toi).

    La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

    • [^] # Re: forges

      Posté par (page perso) . Évalué à -10.

      Si c'est pour un projet visant à être communautaire, pitié soyez pragmatique et utilisez github !

      Un contributeur est une ressource rare, alors le contraindre à devoir ouvrir des comptes à droite et à gauche pour soumettre un rapport de bug ou une pull request…

      • [^] # Re: forges

        Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 18/07/15 à 13:51.

        J'ai cru lire :

        Si c'est pour une application visant à être populaire, pitié soyez pragmatique et utilisez Windows !

        Un utilisateur est une ressource rare, alors le contraindre à devoir installer un nouveau système pour utiliser l'application…

        C'est un peu l'histoire de l'œuf et de la poule… Et quand on voit ce qui arrive à Sourceforge, non-libre… c'est vraiment vouloir le bâton pour se faire battre ;)

        • [^] # Re: forges

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Je confirme.
          À l'heure actuelle, on peut se dire que github ne peut pas mourir. Regardez comme c'est populaire! Ben revenez quelques années en arrière, et on aurait dit la même chose de Sourceforge. À une époque, c'était la référence évidente et être "pragmatique" signifiait d'y héberger son projet. Tout ça pour dire qu'en regardant un tel service en surface, on ne peut juste rien en dire. Donc être pragmatique, ce serait justement d'éviter au cas où ça se passe mal (changer d'hébergeur a un coût, pas forcément financier pour les projets communautaires, mais au moins en temps, en travail, en problèmes…). On a eu le même problème avec Google Code d'ailleurs. C'est Google et par conséquent, il y a quelques mois encore, quelqu'un aurait dit que ça allait fermer se serait fait rire au nez. Et pourtant…

          De 2 choses l'une: soit la mode passe, un autre service "référence" arrive et prend la tête, et github disparaît (ou devient un fantôme à la Sourceforge) dans quelques années; soit effectivement il continue sur sa lancée et la boîte devient énorme et incontournable pendant des années et des années, à la Microsoft ou Google, collectant des masses considérables d'information, trouvant de nouveaux business modèles pour les rentabiliser et faire toujours plus d'argent, etc.
          Dans un cas comme dans l'autre, ce n'est pas souhaitable.

          Je pense que pour héberger des projets Libres, typiquement il faut des projets communautaires. Ils ne sont pas faits pour devenir n°1 et prendre la place d'autrui, certes. Donc on perd l'effet "monopole" qui apporte une puissance de réseau (qu'on qualifierait de "réseau social"). Par contre la pérennité est accrue. Alors je dis pas, une assoce/fondation peut aussi mal tourner, elle peut aussi fermer, etc. Mais les chances sont moindres car c'est normalement fait de telle sorte que les raisons que cela se produisent sont plus faibles. Justement parce que le but n'est pas de faire de l'argent ou de "passer n°1". Ce n'est pas grave si on a peu d'utilisateurs, et on a juste besoin de suffisamment d'argent pour payer les serveurs (pas de besoin de "rentabilité").

          Ensuite devoir ouvrir des comptes partout. Oui, c'est un des problèmes du net d'aujourd'hui. On s'ouvre des comptes sur tous les services web ou autres. Des solutions standardisées ont été tentées, comme OpenId. Malheureusement les solutions qui se mettent à marcher sont tout sauf standard (Facebook et co.). Mais si cela doit devenir l'excuse pour ne se mettre qu'à utiliser les services que de quelques entreprises proprios, alors c'est triste. Si tout le reste, le côté communautaire, Libre et ouvert, devait s'effacer devant le confort d'une identification unique, ben… c'est vraiment pas le net que je veux voir venir.
          Oui, j'aimerais bien qu'on trouve un système standard pour s'identifier une seule fois.
          Non, je veux pas que cela se passe par un monopole qui crée un standard de fait, non standardisé, et qu'il est le seul à contrôler.

          Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

          • [^] # Re: forges

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Une illustration de la chute de sourceforge, de google code et de la montée de github, par Google…
            https://www.google.fr/trends/explore#q=%22google%20code%22%2C%20sourceforge%2C%20github

          • [^] # Re: forges

            Posté par (page perso) . Évalué à 9.

            À l'heure actuelle, on peut se dire que github ne peut pas mourir. Regardez comme c'est populaire! Ben revenez quelques années en arrière, et on aurait dit la même chose de Sourceforge.

            Oui, c'est une vision assez commune qui je pense vient des plus jeunes, qui n'ont pas encore vu des centaines de sites mourir (pour avoir vécu la disparition de mon hébergeur de mails, je n'aime vraiment pas être dépendant d'un tiers !).

            Sans compter que toutes ces startup américaines perdent de l'argent et vivent principalement de leur investisseurs.

          • [^] # Re: forges

            Posté par . Évalué à 10.

            À l'heure actuelle, on peut se dire que github ne peut pas mourir. Regardez comme c'est populaire! Ben revenez quelques années en arrière, et on aurait dit la même chose de Sourceforge.

            Ben c'est vrai pour toutes les forges, que ce soit framasoft ou github ou qui que ce soit d'autre, meme un truc auto heberge.
            Faut bien mettre ton truc en ligne un jour ou l'autre. Eviter la plateforme la plus active sous pretexte qu'elle sera probablement un jour inactive, tout ca pour aller sur une plateforme inactive maintenant, c'est un peu tordu comme raisonnement, non?
            Combien de temps/energie gache, et d'opportunite manquee, tout ca pour quoi? Devoir quand meme faire une migration un jour parce que raison x/y/z? C'est pas tres malin, non?

            tant que tu peux migrer tes donnees quand ca part en couille, c'est ca qui compte.

            Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

            • [^] # Re: forges

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              tant que tu peux migrer tes donnees

              Pour exemple, si Git est très facile à migrer, le bugtracker de Github lui est propriétaire et est propriétaire des données. Bien sûr, on peut facilement coder un script pour migrer (par exemple, en utilisant Weboob !), mais dans le principe c'est un risque.

              • [^] # Re: forges

                Posté par . Évalué à 0.

                Leur api permet de les exporter visiblement: https://developer.github.com/v3/issues/

                Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                • [^] # Re: forges

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Cette API est du reste très bien supportée en OCaml – https://github.com/michipili/ocaml-github – et je l'utilise du reste régulièrement pour effectivement télécharger toutes les issues d'un projet …

                  Quelle que soit la migration de bug tracker à bug tracker, celle ci nécessitera un minimum de travail de programmation car chaque système représente les issues de façon différente et il n'y a souvent pas de possibilité de traduction parfaite des données d'un système dans l'autre!

            • [^] # Re: forges

              Posté par . Évalué à 2.

              salut,

              Etant actuellement hébergé sur Sourceforge, j'ai pu constater ce problème et même comme le souligne Zenitram, la fois suivante également.
              Du coup à la lecture des informations qui sont données ici, ça me fait réfléchir sur la fragilité de cette méthode et du site.

              meme un truc auto heberge.

              et un semi auto hébergé ? : un gitlab chez OVH pourrait donner le meilleur des 2 mondes non ?

              Par contre ce que j'aime pas mal dans les outils fournis par SF et qui ne semble pas avoir facilement ailleurs ce sont les graphiques des téléchargement de mon projet par pays/plateforme/période.

              • [^] # Re: forges

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                pour le semi-auto-hébergé, cela restera à toi de faire l'admin sys et l'admin de ton CMS (suivi des failles). Sur un mutu comme chez TuxFamily, l'admin sys est faite (bon s'il y avait du renfort et du sang neuf, ça pourrait aider tout de même…), te reste l'admin de ton CMS…

                des stats comme http://stats.download.tuxfamily.org/makehuman/ ça ne te plairait pas ?

          • [^] # Re: forges

            Posté par (page perso) . Évalué à 8. Dernière modification le 20/07/15 à 10:14.

            Alors je dis pas, une assoce/fondation peut aussi mal tourner, elle peut aussi fermer, etc. Mais les chances sont moindres car c'est normalement fait de telle sorte que les raisons que cela se produisent sont plus faibles.

            Oh que non. De mon expérience, quand une association fonctionne bien, c'est souvent qu'il y a un noyau dur de personnes qui soutiennent le truc à fond, et souvent donc, tout repose sur ces personnes, même si il y a de nombreux membres. Et souvent le noyau dur ne se résume qu'à 2-3 personnes, qui ont le don d'être motivant, entrainant etc.. Qu'une de ces personnes du noyau dur parte (pour n'importe quel raison), et c'est la vie de l'association qui peut changer du tout au tout. Voir "mourir". Remplacer la personne "charismatique" qui part, c'est beaucoup plus difficile pour une association que pour une boite : la carotte est beaucoup moins grosse (pas de contrepartie financière souvent, donc il faut que le remplaçant soit vraiment motivé et ait suffisamment de temps pour s'en occuper).

            j'ai un bon exemple en tête : l'apinc. Je ne sais pas où ça en ait aujourd'hui, mais quand j'étais membre il y a quelques années, l'association a connu des bas (moins de gens pour aider par exemple, le noyau dur moins motivé, moins de temps libre pour faire avancer le truc), et ces périodes n'ont pas été roses : des serveurs en panne, des services à la ramasse, par manque de temps, de budget etc (sans compter les délais pour aller au data-center pour aller changer un disque ou autre).

            Bref, au final, une association c'est de mon point de vue, tout aussi fragile qu'une entreprise, voir même plus car au moins dans une boite qui fait de l’hébergement, tu as toujours des employés à plein temps pour gérer les machines, ce qui n'est pas le cas pour une association.

            PS. d'ailleurs je ne raconte pas de conneries : L'apinc arrete l'hebergement web. Pas assez de moyens, pas assez de bras, pour offrir un service qui soit l'équivalent des offres commerciales en terme de qualité de service.

        • [^] # Re: forges

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Si c'est pour une application visant à être populaire, pitié soyez pragmatique et utilisez Windows !

          Plutôt: Si c'est pour une application visant à être populaire, pitié soyez pragmatique et utilisez un format ouvert !

          En l'occurrence toutes les données sur Github sont dans un format spécifié et peuvent être récupérées/modifiées individuellement:

          • le code source c'est un git standard
          • le wiki est un ensemble de fichiers dans un repository git, qui peut être servi par une application tierce libre, gollum
          • les issues et Pull Requests peuvent être récupérées via l'API, après ce sont de simples fichiers JSON

          Pour moi, Github ne peut pas subir le même sort que Sourceforge parce que tout peut être récupéré et modifié depuis l'extérieur, vu que le format est spécifié. C'est d'ailleurs déjà courant, il y a nombre de services qui interagissent avec cette API. De la même manière que Word a beau être propriétaire, si le format utilisé est ODF, au moins tout le monde peut le parler. Du coup pour moi Github est loin d'être autant le mal qu'on en dit.

        • [^] # Re: forges

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Mettons que dans 5 ans Github s'écroule. Ça fait toujours 5 ans pendant lesquels tu auras bénéficié de leurs services, avec la garantie qu'il sera assez facile de migrer vers autre chose le moment venu (genre sur Gitlab il y a un bouton pour importer un projet Github en un clic).

          • [^] # Re: forges

            Posté par . Évalué à 10.

            Le problème c'est que tu ne sais pas ce que github fera de ton code une fois que tu auras migré. Tu leur a livré sur un plateau : le code ; une haute position dans google sur le nom du projet ; une base d'utilisateurs qui considèrent ce site comme la page officielle du projet. C'est très tentant de modifier le code ou les binaires, dans l'hypothèse où ils auraient des problèmes financiers.

            Ce n'est pas un argument théorique, c'est exactement ce qu'a fait SourceForge : repérer quels projets ont migré mais ont toujours un grand nombre de visiteurs, et profiter du départ des développeurs maintenir le site à leur compte et insérer discrètement des choses dans les binaires.

            • [^] # Re: forges

              Posté par . Évalué à 8.

              C'est très tentant de modifier le code ou les binaires, dans l'hypothèse où ils auraient des problèmes financiers.

              Ouais mais non.
              Modifier le code sans que ca se voit avec git, ca va pas etre simple.
              Et tes binaires, heberge les ailleurs que sur la forge — probleme resolu.

              Tu leur a livré sur un plateau : le code

              Oh mon dieu! Tu leur a livre du code libre!

              une haute position dans google sur le nom du projet ; une base d'utilisateurs qui considèrent ce site comme la page officielle du projet.

              Et eux t'ont livre sur un plateau une plateforme qui te rend un grand service, te fait gagner beaucoup de temps, et donne de la visibilite a ton projet.
              C'est donnant donnant.
              Note que t'es pas oblige de n'avoir que la page github pour ton projet. Si l'independance est si importante a tes yeux, rien ne t'empeche de mettre en place un blog qq part, et d'avoir un readme.md tres clair sur github.

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

              • [^] # Re: forges

                Posté par . Évalué à -2.

                Du code libre, cela ne veut pas dire qu'ils peuvent en faire ce qu'ils veulent ! C'est de l'amateurisme ou quoi ?

                Ils ne livrent pas sur plateau un service, pour l'instant, tout est gratuit, mais c'est bien connu "quand c'est gratuit, c'est que…". Il ne s'agit pas d'une plateforme communautaire, donc tôt ou tard, le désir de gagner de l'argent se fera plus fort. J'imagine que comme beaucoup de start-up IT, ils s'efforcent dans un premier temps d'attirer le plus grand nombre d'utilisateurs, et de les rendre "prisonniers" pour ensuite passer à la phase de monétisation.

                Néanmoins, je suis d'accord, la meilleure solution reste de ne pas mettre tout les oeufs dans le même panier. J'ai déjà vu des logiciels hébergé leur code dans deux endroits à la fois. Je ne m'y suis pas penché, mais il doit exister des outils de synchronisation entre différentes plateformes.

                • [^] # Re: forges

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Du code libre, cela ne veut pas dire qu'ils peuvent en faire ce qu'ils veulent ! C'est de l'amateurisme ou quoi ?

                  Ils en font pas ce qu'ils veulent, le code est sous droit d'auteur, avec une licence precise.
                  Ils peuvent autant en faire ce qu'ils veulent qu'un git clone d'un repo framasoft.

                  Je passe sur le reste, t'es prisonnier de rien du tout, ou en tout cas pas plus que sur une forge "libre" (quoi que ca veuille dire dans ce cas, en l'occurence rien du tout). T'es pas content, de la direction de github tu git push -f un repo vide, et tu vas ailleurs.
                  Si t'es bloque a cause du nom de domaine, c'est parce que t'as fait l'erreur d'heberger tes pages "marketing" sur un domaine qui ne t'appartient pas. Que ca soit framasoft.fr, github.com ou maichanmicrosoft.com ne fait pas une grande difference.

                  Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                  • [^] # Re: forges

                    Posté par . Évalué à 0.

                    Ils en font pas ce qu'ils veulent, le code est sous droit d'auteur, avec une licence precise.
                    Ils peuvent autant en faire ce qu'ils veulent qu'un git clone d'un repo framasoft.

                    Demande à Gimp si leur code n'était pas soumis au droit d'auteur !

                    Je passe sur le reste, t'es prisonnier de rien du tout, ou en tout cas pas plus que sur une forge "libre" (quoi que ca veuille dire dans ce cas, en l'occurence rien du tout). T'es pas content, de la direction de github tu git push -f un repo vide, et tu vas ailleurs.

                    Non, effectivement, dire d'un service qu'il est libre ou non, cela ne veut rien dire. Je te conseille de lire cet article de RMS : http://www.gnu.org/philosophy/who-does-that-server-really-serve.html

                    En résumé, il explique la différence de problématiques entre logiciels libres/privateurs et les services sur le web. Quand tu utilises un serveur et que tu fais du SaaS (Software as a Service), les problématiques sont différentes. Même si le logiciel qui est utilisé et qui fait office de serveur, est libre, cela ne garantit pas ta liberté. Il faut que tu ais confiance en l'entreprise/association/ami qui gère ce serveur et héberge tes données. Néanmoins, tu as la possibilité de t'héberger toi même en cas de problème ou de doutes. Voilà en quoi tu es prisonnier. Tu ne peux pas garantir de la bonne utilisation de ces données…
                    Gitlab étant aussi libre, tu peux, si tu le souhaites le modifier, redistribuer tes modifications ou le forker. Tu ne peux pas le faire avec github, tu ne peux donc pas savoir quel est le risque en cas d'attaques par exemple…

                    Si t'es bloque a cause du nom de domaine, c'est parce que t'as fait l'erreur d'heberger tes pages "marketing" sur un domaine qui ne t'appartient pas. Que ca soit framasoft.fr, github.com ou maichanmicrosoft.com ne fait pas une grande difference.

                    Je ne comprends pas ? De quel hébergement de pages marketing parles-tu ? Je pense que tu dévies du débat là.

                    • [^] # Re: forges

                      Posté par . Évalué à 9.

                      Demande à Gimp si leur code n'était pas soumis au droit d'auteur !

                      Et sourceforge n'a pas touche au code. Ils ont touche aux binaires, et comme dit plus haut: distribues tes binaires toi meme. une forge ca sert pas a faire de la distribution.

                      Je ne comprends pas ? De quel hébergement de pages marketing parles-tu ? Je pense que tu dévies du débat là.

                      La raison pour laquelle the gimp n'a pas pu simplement fermer leur compte sf ya un an, c'est parce qu'ils avaient utilise sf comme mirroir principal. Resultat, des tonnes de liens pointaient vers sf, et ils se sont retrouve bloque.
                      De meme, plutot que d'avoir un readme.md qui poutre ou monprojet.github.io, heberge ton propre site pour decrire le projet, faire tes annonces. Le jour ou github te plante un couteau dans le dos, les gens auront l'habitude d'aller sur monprojet.com et pas chez github (et t'evites le probleme de the gimp).

                      Non, effectivement, dire d'un service qu'il est libre ou non, cela ne veut rien dire. Je te conseille de lire cet article de RMS : http://www.gnu.org/philosophy/who-does-that-server-really-serve.html

                      Blablabla. Deja, il cite explicitement les forges comme etant "pas du saas", parce que, ben le concept d'une forge, c'est justement precisement de pas tourner sur ta machine.
                      Tu peux patcher gitlab? La belle affaire, tu peux deployer ton patch sur gitlab.framasoft.fr? Non? Ca me fait une belle jambe alors!

                      Ce que tu dit en somme, c'est que le concept de forge mutualise est mauvais. T'as le droit d'avoir ton opinion, cela dit, hein, mais, heu, voila quoi.

                      Néanmoins, tu as la possibilité de t'héberger toi même en cas de problème ou de doutes. Voilà en quoi tu es prisonnier.

                      Et si t'es pas content de github, tu te casse! T'es prisonnier de rien du tout, tu peux exporter tes donnees, et te barrer. Ya rien qui te retient, a part la qualite du service.
                      Expliques moi concretement ce qui me force a rester chez github.

                      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                    • [^] # Re: forges

                      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                      Demande à Gimp si leur code n'était pas soumis au droit d'auteur !

                      Euh… reprendre ton code libre et y mettre de la pub, c'est autorisé par la licence, donc?
                      J'ai l'impression que ce qui te dérange, c'est le libre.

                      Je ne comprends pas ? De quel hébergement de pages marketing parles-tu ? Je pense que tu dévies du débat là.

                      Le problème n'est pas le repo, ça se bouge facilement.
                      Le problème est les pages web (ta communication) et les liens de downloads (repris par les sites de downloads qui ne mettent pas à jour les déplacements)
                      le repo? bof, vu le nombre de gens et leur compétences en la matière, ça se bouge vite.

                • [^] # Re: forges

                  Posté par . Évalué à 8.

                  J'oubliais:

                  • github est pas vraiment une startup. La boite a 8 ans, 300 employes et est profitable depuis 2009.
                  • github est pas gratuit. La partie gratuite est juste le produit d'appel, mais entre les repos payants et le "github a installer a la maison", ils facturent, et pas qu'un peu.

                  Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

      • [^] # Re: forges

        Posté par . Évalué à 3.

        Tout dépend de ton "public" de dev, si c'est prou du libriste il a de bonne chance qu'il ai un compte GitLab et même s'il n'en n'a pas s'en créer ne lui posera pas de soucis.

      • [^] # Re: forges

        Posté par . Évalué à 9. Dernière modification le 18/07/15 à 16:07.

        Certes il faut éviter l'éparpillement des ressources, mais cela ne veut pas non plus dire privilégier la monoculture github. Il y a plusieurs forges libres connues très bien achalandées. La démarche de l'auteur a semblé bonne. En premier considérer les forges connues internationalement. Si les fonctionnalités sont insuffisantes, considérer les trucs plus locaux comme framasoft/tuxfamily (GNU Savannah et Gna! ont des pages wikipédia en plusieurs langues alors que Framasoft et Tuxfamily n'ont qu'une page en français).

        Lire Pourquoi Krita n'est pas hébergé chez github (en anglais, daté du 29 mai 2015).

        L'argumentaire :

        • Le business model de github étant exactement le même que celui de Sourceforge, rien n'en garantit la pérennité. Github pourrait prendre des options discutables à l'avenir (p.ex. insérer des adwares/malwares dans des versions pré-compilées pour Windows à l'insu des développeurs une fois qu'ils ont migré ailleurs).
        • il est facile de migrer le code, mais plus difficile de migrer les autres ressources (wiki, listes de bugs, liste de tâches) (c'est peut-être possible d'exporter, mais les autres services ne supportent pas l'import de ces données)

        Conclusion : ils utilisent la forge de KDE. C'est une communauté de développeurs qui peuvent contribuer à tous les projets de la forge, les fonctionnalités de la forge évoluent continuellement, et les données ne seront jamais détournées au profit des propriétaires.

      • [^] # Re: forges

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        alors le contraindre à devoir ouvrir des comptes à droite et à gauche pour soumettre un rapport de bug ou une pull request…

        Parce qu'héberger sur gittruc, c'est pas le contraindre à ouvrir un compte là bas ? Et à accepter les conditions d'utilisation qui vont avec, au passage.

      • [^] # Re: forges

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Ou alors utiliser git comme il a été conçu et envoyer des patchs par mail. Pas de compte requis où que ce soit.

        • [^] # Re: forges

          Posté par (page perso) . Évalué à -3.

          Super pratique pour qu'un tiers puisse s'inviter et en discuter/l'améliorer.

          Ou alors faudrait s'inscrire à toutes les listes de tous les projets… Non vraiment 'achement mieux.

          • [^] # Re: forges

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Il n'y a pas besoin de s'inscrire.

          • [^] # Re: forges

            Posté par . Évalué à 2.

            Ou alors faudrait s'inscrire à toutes les listes de tous les projets… Non vraiment 'achement mieux.

            Pas besoin de s'inscire sur IRC

            • [^] # Re: forges

              Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 20/07/15 à 00:33.

              Quand on en est à comparer "suivre tous les salons de tous les projets intéressants via IRC et y gérer les patchs" à "star et PR/MR dans github/gitlab" il est temps d'arrêter la picole et rentrer chez soi.

              • [^] # Re: forges

                Posté par . Évalué à 6.

                Non mais reprenons le fil de cette conversation. laurentb dit qu'il est possible d'utiliser le mail pour envoyer son patch avec git plutôt que de passer par les PR/MR de github. Et il a raison, puisque git permet ce fonctionnement directement et que plein de projets, y compris parmi ceux qui sont sur github, le font. Tu réponds que du coup, comme on ne peut pas passer par les PR/MR de github, il faudrait s'inscrire sur les listes de discussions des projets pour «discuter» ou «améliorer» le patch. Mais c'est un faux choix, parce que souvent, les projets ont un canal IRC où il n'y a pas besoin de s'inscrire, et où il est possible de discuter avec les mainteneurs. Donc si tu veux envoyer un patch sans passer par les PR/MR de github, tu peux l'envoyer par mail et discuter sur IRC, et aucune inscription n'est requise nulle part.

                Et je vais même te dire mieux, ça m'est arrivé sur mon projet (c'était sur gitorious mais c'est pareil). Un contributeur m'a envoyé une série de patch par mail et est venu en discuter sur le canal IRC du projet ! Je n'ai eu aucun problème pour les intégrer.

                Enfin, là dans ton dernier message, tu ajoutes un problème supplémentaire : il faudrait suivre tous les salons des projets auxquels on envoie des patchs. Si tu fais juste un patch de temps en temps, tu peux faire comme décrit précédemment et tu n'es pas obligé de suivre le canal IRC 24h/24. Mais si tu interviens de manière plus approfondie dans le projet, alors là tu as plutôt intérêt à utiliser les outils du projets et à t'inscrire partout où c'est nécessaire. Mais c'est sûr que si tu veux participer au projet sans utiliser les outils utilisés par le projet, oui il faut «arrêter la picole».

                • [^] # Re: forges

                  Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                  Même pas, la plupart des mailing list permettent d'envoyer un mail sans être inscrit. Les réponses seront aussi reçues par une technologie magique et révolutionnaire appelée destinataires multiples.

                  Mais je ne suis pas surpris que les aficionados de GitHub ne savent même pas se servir d'un client mail.

                  • [^] # Re: forges

                    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 20/07/15 à 20:22.

                    Il m'est arrivé quelquefois de me rendre compte qu'on peut faire des trucs de fou avec les mails en utilisant certaines mailing-list aux stéroïdes (lkml, …). En revanche, je n'ai aucune idée de comment mettre en place la même chose pour moi. Est ce qu'il faut avoir son propre serveur de mail, où alors est ce qu'on peut plugger ce genre de chose sur un mail hébergé ailleurs.
                    C'est super flou, mais c'est par ce que je n'y connais vraiment rien en la matière. Si tu pouvais me répondre RTFM, et m'indiquer où il se situe, je t'en serais gré :)

                    bépo powered

      • [^] # Re: forges

        Posté par (page perso) . Évalué à -3.

        Je savais qu'en postant ce message j'allais me faire lyncher (je n'ai pas encore été traité de zenitram, c'est déjà ça !).

        Mon message est simple : on met un projet communautaire sur une forge plus pour les autres que pour soi

        Si 90% des projets sont sur github, alors il est légitime (pas juste, pas "pas bien pour le libre", juste pragmatiquement légitime) de penser qu'un contributeur aura un compte github, et n'aura donc aucune barrière à la participation (je clique sur cloner, je fais mes modifs, je clique sur PR en laissant un message pour le mainteneur).

        De même, ces 90% de projets étant de fait sous git, demander à un contributeur potentiel d'apprendre darc avant de contribuer c'est lui pourrir son expérience et le démotiver avant même qu'il ait commencé à s'impliquer.

        Les standards bougent vite, il y a 10ans mon commentaire aurait été le même à propos de sourceforge + svn. Dans tous les cas la nature a horreur du vide et quand le jeu en vaut la chandelle (comme pour le passage de svn à git) les tendances se font d'elles-même, d'autant plus dans le cas présent que la migration de github à un autre service se fait sans douleur (gitlab fournit un outil pour le faire).

        • [^] # Re: forges

          Posté par . Évalué à 8.

          Oui, je pense qu'on comprends bien ton message. Et il semble être très pratique.

          Seulement, il y a plusieurs failles. Tout d'abord, tu considères qu'il n'y a aucune possibilité d'évolution et de changements. C'est comme pour les réseaux sociaux, pourquoi s'obstiner à faire des choses différentes de Facebook puisque 90% des internautes ont un compte Facebook ? Avec toi, on a pas le droit d'évoluer, et de faire changer les choses ? Selon, toi, c'est pareil, on devrait tous rester sur Windows car 90% des utilisateurs desktop dans le monde utilisent Windows ?

          90% des projets sont sur github ? Cela reste quelque chose à vérifier…

          Maintenant, est-ce si difficile de changer de plateforme ? Gitlab utilise aussi Git, mis à part l'ergonomie du site qui diffère, les concepts restent les mêmes. IL n'y a pas d'autres choses à apprendre. Et puis, contribuer demande toujours un effort. Si le contributeur potentiel en question ne maîtrise que Java, et que le code du logiciel est en C++, faut-il tout traduire pour lui ?

          Comme beaucoup de choses, c'est une affaire de choix. Github est très populaire je te l'accorde, mais c'est un choix que chacun concepteur de logiciel doit faire pour héberger son code. Il est évident que sur Github, on peut potentiellement rencontrer plus de développeurs. Après, comme il y a sans doute plus de projets sur Github que sur Gitlab, ce n'est pas sur que le ratio développeurs/projets soit supérieur !

          Dans tout les cas, ce qu'on te dit, c'est qu'on ne critique pas le fait que Github soit plus populaire. On critique cette vue de l'esprit, et ce raisonnement qui est de dire que puisque tout le monde choisi cette solution, alors, cette solution est plus "légitime" (pour employer les mêmes mots que les tiens). Dans ce cas là, il n'y aurait pas beaucoup d'évolutions…

        • [^] # Re: forges

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          Si 90% des projets sont sur github, alors il est légitime (pas juste, pas "pas bien pour le libre", juste pragmatiquement légitime) de penser qu'un contributeur aura un compte github, et n'aura donc aucune barrière à la participation (je clique sur cloner, je fais mes modifs, je clique sur PR en laissant un message pour le mainteneur).

          J'espère que tu es sous Windows, car si tu es sur un autre OS, tu joues à "faites ce que je dis, pas ce que je fais". Non mais quelle idée de ne pas pouvoir lancer le binaire que je t'envoie, soit communautaire et évite de demander qu'on développe pour ton OS minoritaire!

          De même, ces 90% de projets étant de fait sous git, demander à un contributeur potentiel d'apprendre darc avant de contribuer c'est lui pourrir son expérience et le démotiver avant même qu'il ait commencé à s'impliquer.

          Format d'échange != site web.

          (je n'ai pas encore été traité de zenitram, c'est déjà ça !).

          Zenitram n'aurait pas écrit ce que tu as écrit.

          • [^] # Re: forges

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            "Zenitram n'aurait pas écrit ce que tu as écrit." : ça y est, tu parles de toi à la troisième personne. Ça devient grave.

  • # Gogs?

    Posté par . Évalué à 7.

    Voir Gogs (auto-hébergé).

    • [^] # Re: Gogs?

      Posté par . Évalué à 9.

      Leur dépot est sur … github, dommage leur propre site n'est pas la vitrine de leur produit.

  • # Sauvegardes !

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Et bien sûr, l'incident de SourceForge nous rappelle une règle d'or : faire des sauvegardes, stockées à au moins 2 endroits éloignés.
    Mais je pense que les données de Sourceforge ne seront pas perdues.

  • # Vraiment mort?

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Ça fait deux jours que j'accède à SourceForge sans problème. Quel est le soucis ?

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # une autre forge auto-hébergée ?

    Posté par . Évalué à 9.

  • # http://repo.or.cz/

    Posté par . Évalué à 5.

    J'avais trouvé http://repo.or.cz/ il y a quelques années.
    C'est encore là, mais j'en sais pas plus

  • # Mystère?

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Une grosse panne, une attaque ? Mystère.

    Tu pourrais au moins mettre leur support de communication.
    https://twitter.com/sfnet_ops
    "SourceForge down due to storage platform bug, working 24x7 on recovery and data validation, service restoral."

    (avec certes un retour temporaire hier soir mais c'est reparti vite dans les choux)

  • # ttf-mscorefonts-installer

    Posté par . Évalué à 2.

    C'est d'ailleurs un problème pour ce paquet Debian car il télécharge des fichiers depuis SourceForge.

    • [^] # Re: ttf-mscorefonts-installer

      Posté par . Évalué à 6.

      Ouais enfin en même temps c'est un paquet non libre, c'est comme si y'avait écrit en gros dessus **BLINK BLINK** N'ALLEZ PAS VOUS IMAGINER QUE VOUS N'AUREZ JAMAIS DE PROBLÈMES AVEC **BLINK BLINK**

      splash!

  • # VLC

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Il n'y avait pas que GIMP qui avait eu des soucis avec SourceForge, VLC aussi (en fait les gros projets) : https://blog.l0cal.com/2015/06/02/what-happened-to-sourceforge/

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.