Forum Linux.général Je cherche une distribution linux rolling release pas trop difficile à utiliser

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes : aucune
2
23
déc.
2019

Bonjour, j'ai 14 ans et ça fait 2 ans que je veux passer définitivement sur du GNU/Linux, je n'ai toujours pas trouvé celle qui me convient, je souhaite une rolling release qui puisse être utilisée par un débutant linux(comme moi quoi) donc pas d'ubuntu ou un de ses dérivés(de toute façon je n'aime pas ubuntu) je connais seulement Arch Linux comme distribution rolling release

PS : sur mon ordinateur je fais seulement de la navigation web, lire des vidéos avec VLC, jouer à Minecraft et d'autres jeux compatibles linux ou wine et programmer

  • # Manjaro

    Posté par  . Évalué à 2.

    Manjaro me semble répondre à tes critères.
    C'est basé sur Arch linux.
    Et facile à installer.

    • [^] # Re: Manjaro

      Posté par  . Évalué à 1.

      D'accord et je viens de voir sur le site de Manjaro qu'il y a plusieurs versions(xfce, kde etc…) je prend quoi ?

      • [^] # Re: Manjaro

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        xfce si ta machine n'est pas trop performante

        • [^] # Re: Manjaro

          Posté par  . Évalué à 1.

          ma machine : un i9-9900K 32Go RAM et une RTX 2080Ti

          • [^] # Re: Manjaro

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            Ce que tu veux ! Xfce est un bon choix. Tu vas pouvoir t'éclater à le personnaliser.

            « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

            • [^] # Re: Manjaro

              Posté par  . Évalué à 1.

              Oh c'est cool ça, je télécharge direct, en tout cas merci à vous tous de m'avoir aidé à choisir ma distribution :)

          • [^] # Re: Manjaro

            Posté par  . Évalué à 4. Dernière modification le 24/12/19 à 17:29.

            Avec une telle configuration, ce que tu veux comme l'a dit Ysabeau.

            Mais moi je choisirais plutôt kde, xfce étant plus souvent choisi pour sa faible consommation de ressources que pour son apparence (même si ça reste un très bon environnement). Le mieux étant que tu essaies toi-même.

            Manjaro me paraît adapté à ce que tu cherches.

  • # GNOS

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    tu peux tenter gnos.in

    qui apporte plein de choses intéressantes, c'est une ubuntu 16.04 en rolling release, avec la possibilité de revenir en arrière et de rebooter sur la dernière bonne config

    regarde

    gnos.in/docs

    et

    gnos.in/features

    l'auteur est passé nous voir sur le stand linuxfr.org au salon POSS les 10 et 11 décembre, tout récemment

    ウィズコロナ

    • [^] # Re: GNOS

      Posté par  . Évalué à 8.

      Conseiller une distribution inconnue à un nouvel arrivant sur Linux ne me paraît pas un bon conseil (quand bien même cette distribution ne serait pas mauvaise).

    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par  . Évalué à 0. Dernière modification le 28/12/19 à 09:25.

      Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

  • # Dual-boot ?

    Posté par  . Évalué à 2.

    Salut,

    Ta machine étant très puissante, tu en profites en dual-boot ?

    Sinon, Manjaro et KDE seront, je pense, de bonnes pistes pour toi.

  • # openSUSE Tumbleweed

    Posté par  . Évalué à 6.

    openSUSE Tumbleweed est la version rolling release d’une distribution communautaire associée à la distribution commerciale SUSE (comme Fedora pour Red Hat).

    Elle a une qualité de finition allemande (le pays d’origine de la SUSE), un utilitaire graphique de configuration très complet (seule la Mageia peut rivaliser avec, toutes les autres sont loin derrière), KDE comme environnement principal, RPM comme format de paquets.

    Les mises à jour utilisent les snapshots de btrfs pour permettre de revenir en arrière en cas de gros problème (facilement, on peut choisir un snapshot au boot ; par contre, il faut penser à purger les vieux snapshots de temps en temps pour libérer la place).

    Une partie des contributeurs de KDE et btrfs sont de chez SUSE.

    À noter : il y a un support live pour essayer et un autre support pour installer, à l’ancienne.

    Bref, un chouilla moins immédiate à installer qu’une Ubuntu, mais plus facile à configurer finement après. C’est un peu l’opposé d’une Arch, beaucoup de choses peuvent se configurer en graphique.

    Je ne sais pas ce qu’il en est pour le support des jeux. J’aurais tendance à soupçonner que les éditeurs supportent en premier Ubuntu parce que c’est la distribution la plus répandue.

    Le succès en France de l’openSUSE n’est pas à la hauteur de sa qualité.

    Guerres, déréglement climatique, effondrement de la biodiversité, épuisement des ressources, pandémie, montée du fascisme, de l’intégrisme et du complotisme… On vit une époque formidable…

  • # pas de Ubuntu mais du Debian

    Posté par  . Évalué à 3.

    Tu peux aussi essayer Debian Sid ou Linux Mint Debian Edition (LMDE).

    Après si c'est uniquement pour garder quelques programmes spécifiques à jour, il y a toujours la possibilité de rester sur une distribution versionnée et d'utiliser des dépôts tiers, de compiler depuis les sources ou d'utiliser des versions de programmes pour Appimage/Flatpack.

    • [^] # Re: pas de Ubuntu mais du Debian

      Posté par  . Évalué à 1. Dernière modification le 28/12/19 à 17:02.

      Après si c'est uniquement pour garder quelques programmes spécifiques à jour, il y a toujours la possibilité de rester sur une distribution versionnée et d'utiliser des dépôts tiers, de compiler depuis les sources ou d'utiliser des versions de programmes pour Appimage/Flatpack.

      Ou d'utiliser le mécanisme de préférences intégré, histoire de se faire sa propre «frenkeinbian». Je sais que ce n'est pas super abordable, mais c'est bien pratique quand on sait ce qu'on fait: ça permet d'avoir un système basé sur debian stable, avec quelques paquets qui viennent directement de debian unstable/experimental. Bon, en pratique, il me semble que quand j'ai fait ça, j'ai souvent eu à migrer quelques paquets critiques (genre libc) sur testing. Après cette explication, normalement, la référence de «frenkeinbian» devrais être claire :)

    • [^] # Re: pas de Ubuntu mais du Debian

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Ça tombe bien, Adrien de Linuxtricks vient de publier une vidéo Installer Debian Sid ! complété par la page Debian : Installer ou Migrer vers Debian sid .

      « Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. »

      • [^] # Re: pas de Ubuntu mais du Debian

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        Pour un débutant, je ne crois pas que Sid soit à conseiller. C'est quand même une distribution de test, c'est sa raison d'être, donc ça peut casser n'importe quand. Je pense que c'est plutôt pour quelqu'un déjà à l'aise qui n'a pas peur de bricoler son système quand il tombera en panne.

        Un LUG en Lorraine : https://enunclic-cappel.fr

        • [^] # Re: pas de Ubuntu mais du Debian

          Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 31/12/19 à 09:26.

          Est-ce que Sid pète davantage que Arch ?
          Est-ce que LMDE et Manjaro ne pètent pas ?
          Je n'en ai pas la moindre idée.

          Je pense que c'est plutôt pour quelqu'un déjà à l'aise qui n'a pas peur de bricoler son système quand il tombera en panne.

          Ou qui a le temps pour administrer, apprendre les nouveautés et reporter les bugs.
          Perso, j'ai toujours mon PC de travail à passer de stretch à buster parce que je sais que ça peut me bouffer une petite heure comme ça peut m'en bloquer dix pour retrouver une configuration convenable.

          • [^] # Re: pas de Ubuntu mais du Debian

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            Est-ce que Sid pète davantage que Arch ?

            Non, c'est pareil, c'est à dire incroyablement stable pour des rolling release ayant des versions très à jour des logiciels, à condition de respecter quelques conditions :
            - Sur Sid, installer les paquets apt-listbug et apt-listchanges, et bien lire ce qui est écrit avant de dire "oui" ; savoir geler et dégeler un paquet au besoin ("apt-mark hold" de tête).
            - Sur Archlinux, lire les nouvelles sur https://www.archlinux.org/ avant de faire sa mise à jour, il y a parfois des manips à appliquer. S'il y a un équivalent des deux paquets de Debian, je ne les connais pas…

            Et enfin, en cas de souci : toujours noter quelque part la liste des paquets mis à jour, ça permet de trouver pourquoi ça démarre pas et de réparer depuis un live CD. Savoir faire un chroot peut aussi aider.

            Mais bon, c'est vraiment devenu très rare que l'un ou l'autre aient des vrais gros soucis. Pour avoir les deux à la maison… globalement ça se passe bien, parfois un logiciel a un souci parce que certaines librairies ont été mises à jour "trop vite", mais c'est généralement des trucs un peu exotiques (paquets AUR, machins récupérés en dehors des dépôts officiels et compilés maison). Même CUPS a arrêté de m'embêter lors des mises à jour !

            Après, pour du débutant, Sid est plus simple (plus facile à installer, plus assistée pour prévenir les bugs), tandis qu'Archlinux est une école intéressante, mais ardue, et la communauté a tendance à supposer que tous les archies savent ce qu'ils font et a peu de patience avec les vrais débutants.

            J'aime les deux, avec une préférence pour Arch au quotidien :)

  • # La rolling release Solus

    Posté par  . Évalué à 2.

    Moi j'avais été bluffé par Solus, elle est simple et a toujours les dernières versions des logiciels.
    Son seul défaut à mon goût, c'est le nombre d'applications dans la logitheque (la raison pour laquelle je ne l'utilise pas personnellement ) bien qu'ils s'améliorent.

    Pour tes besoins, je pense qu'elle est parfaite, je l'ai installée sur l'ordinateur de pas mal de monde avec les mêmes besoins.

    De plus elle est moderne et démarre rapidement.

    Bien que généralement je préfère Plasma, je te conseille de télécharger la version Budgie (car c'est l'environnement du projet)

    Voilà tout ! 😉

    Ps: le lien est https://getsol.us/download/

    • [^] # Re: La rolling release Solus

      Posté par  . Évalué à 1.

      Sinon je viens de tester la endeavourOS, et je trouve ça génial ! C'est une archlinux facile à installer.

      • [^] # Re: La rolling release Solus

        Posté par  . Évalué à 1.

        Je suis en train de télécharger l'image ISO de Solus, en tout cas merci à vous :)

      • [^] # endeavourOS

        Posté par  . Évalué à 4. Dernière modification le 29/12/19 à 10:30.

        A propos de endeavourOS

        Penser que la seule difficulté de archlinux est l'installation est une erreur. Le concept de Manjaro ce n'est pas juste une installation facilitée, c'est aussi un cycle de vie et des outils qui en font une rolling release plus adaptée aux utilisateurs lambda (tout en restant une archlinux-like puisque ses dépôts proviennent des dépôts de Arch avec un décalage temporel).

    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par  . Évalué à 1. Dernière modification le 27/12/19 à 09:50.

      Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

  • # Gentoo

    Posté par  . Évalué à 0.

    Désolé, je me doute bien que cela ne correspond pas vraiment aux attentes, mais j'ai pas pu me retenir… de fait elle est facile à utiliser !
    Par contre, en effet, s'agissant de l'installer, force m'est de reconnaître que c'est une toute autre affaire ^
    Au delà du pied de nez et de la polémique que je n'espère pas provoquer, c'est une option à garder en tête, même s'il vaut mieux faire ses premières armes sur une distro plus abordable.

    ++
    Gi)

  • # Commentaire supprimé

    Posté par  . Évalué à 0. Dernière modification le 28/12/19 à 09:24.

    Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.