ADAPI, une association surprenante...

Posté par  . Modéré par Fabien Penso.
Étiquettes : aucune
0
29
nov.
2002
Commercial
Imaginez une association loi 1901. Défendant "les droits d'auteurs et des producteurs de base de données". Pouvant "constater toutes infractions". Et avec agents agréés par le Ministère de la Culture pour dresser des procès-verbaux.
"Partenaires de l'association : Microsoft, Adobe, Symantec, Corel, Micro Application, BVRP, Ciel, EBP, Ubi Soft, Goto, Hachette, Infogrames, Ejay, Universalis."

Nom : ADAPI.
Source : article de 2 pages dans Pirates Mag n°12 (août) et dans Planète Linux (merci à Emmanuel Bianchi)

Note du modérateur : rappelons que le logiciel libre est aussi basé sur des licences qu'il faut respecter.

Aller plus loin

  • # Re: ADAPI, une association surprenante... EN UN MOT :

    Posté par  . Évalué à -1.

    GRAVE !



    Je trouve que c'est quand même hallucinant cette substitution des institutions française , via une association 1901 ! et cela par M$, Univer$ et autres ...
  • # la source....

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    donne toujours des informations :

    html xmlns:v="urn:schemas-microsoft-com:vml
    xmlns:o="urn:schemas-microsoft-com:office:office"
    xmlns:w="urn:schemas-microsoft-com:office:word"
    xmlns="http://www.w3.org/TR/REC-html40"(...)
    a href="http://www.compteur.com"(...) target="_top" img border="0" SRC="http://www.compteur.com/cgi-bin/compteur.cpt?ID=102274&num=1&qu(...)

    head
    meta http-equiv=Content-Type content="text/html; charset=iso-8859-1"
    meta name=ProgId content=Word.Document
    meta name=Generator content="Microsoft Word 10"
    meta name=Originator content="Microsoft Word 10"



    [extrait du code source de la page]

    ça ressemble à une signature...

    :-/
  • # Re: ADAPI, une association surprenante...

    Posté par  . Évalué à 9.

    D'un certain côté, le strict respect des licences propriétaires peut favoriser le logiciel libre. Quand l'entreprise verra qu'elle devra payer tous ses windows, photoshop, office et autres, piratés, elle se tournera plus facilement vers les LL. Ce sera malheureusement pour des raisons bassement pécunières (au début), mais ça fera déjà un certain nombre d'utilisateurs de gagnés.
    Dans le même genre, la FSF a une section qui s'occupe de détecter les violations de licence et d'aider à la défense de logiciels GPL lors de procès. J'ai en tête, le procès gagné par MySQL par exemple.
    http://lwn.net/Articles/15342/(...)
    • [^] # Re: ADAPI + brevets = monopoles renforcés ou p2p anonymes

      Posté par  . Évalué à 5.

      Oui mais avec les brevets, cette association risque aussi de faire la chasse aux logiciels libres et aux petits editeurs qui n'ont pas les moyens de d'assurer qu'ils n'enfreignent aucun brevet.

      Sur un plan positif ( https://linuxfr.org/comments/152214.html(...) ) cela va aussi renforcer la nécessité d'avoir des softs p2p entierement anonymes et dont on ne peut connaitre facilement les adresses IP ou les identités de l'ensemble des utilisateurs (mnet devrait bientot suivre cette direction initiée par stegnet http://free2.org/p/(...) ). Le principe est de se connecter directement uniquement avec des amis en qui on a confiance (qui eux-meme sont connectés à leurs amis et font du forward sans révéler les IPs d'origine).
      • [^] # Re: ADAPI + brevets = monopoles renforcés ou p2p anonymes

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

        Pourquoi est ce que cela va renforcer la necessite d'avoir des softs P2P anonyme ?

        pour pouvoir echanger des "données" entres informaticiens ?

        Je pense que 95% des gens utilise le P2P pour bafouer les droits d'auteurs.
        Si tu veut un reseau ou tu contacte tes amis proches, facile, tu passe par scp.
        J'ai jamais vu personne utiliser le P2P pour une utilisation defendable, bien que j'en voit facilement, dans le cas ou on vit dans un monde dominé par la censure....

        A force de vouloir caché a tout pris des choses p&r paranoia, vous favorisez ceux qui ont des choses a cacher.

        A la place de dire que les politiques sont pourris, faut voter.
        A la place de se dire que les mega corporations vont dominer le monde dans une optique trés cyberpunk , faut expliquer aux gens, les faire bouger.
        C'est pas avec un reseau anonyme sécurisé qu'on peut changer les choses...
        C 'est avec l'action et l'intelligence !
        Il est pas encore trop tard.
        • [^] # p2p anonymes avec AUTOCENSURE !

          Posté par  . Évalué à 1.

          A la place de dire que les politiques sont pourris, faut voter.
          Euh après le premier tour des présidentielles les gens ont compris qu'on avait plus le droit de voter pour des petits candidats sous peine de faire le jeu de LePen ou de faire le jeu de la droite si on est de gauche (et inversement). La preuve: les petits partis ont vu leur score divisé par 5 aux législatives. Bref on est dans un bipartisme dans le quel l'UMP (ex RPR) et le PS ont deja fait preuve de leur corruption à maintes reprises.

          Tant que l'argent et le profit seront des valeurs dominantes, il y aura de la corruption. ma réponse constructive à ça est l'incitation au bénévolat libre: http://free2.org(...)

          J'ai fait un grave oubli (mea culpa). Dans la page http://free2.org/p/(...) il est maintenant précisé que un trustNet permettra facilement l'autocensure: comme tes amis te font suffisament confiance pour t'avoir donné le moyen de décrypter les fichiers qu'ils t'envoient ou forward, tu pourras aisément censurer les fichiers qui ne te plaisent pas. Dans le cas où ils récidivent (incitation au crime, violations de copyright si tu n'aimes pas, etc.) tu peux meme décider que tu n'as plus confiance en eux et couper ta connection secrète avec eux.
          • [^] # Re: p2p anonymes avec AUTOCENSURE !

            Posté par  . Évalué à 0.

            correctif: dans le cas où un ami récidive, tu pourras couper ta connexion secrète avec lui (sans couper les connexions vers tes autres amis si ils respectent ton éthique)
          • [^] # Re: p2p anonymes avec AUTOCENSURE !

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            Je ne croit pas que ce soit le moment de discuter de politique, et certes tu n'as pas tort sur certains points, mais bon, je ne vais pas faire virer ca au debat politique. Pour en revenir au reseau P2P. Un trustnet permettra facilement l'autocensure. Mais, justement, si les gens l'utilisent sciemment pour des choses pas bien, ca sert a quoi l'autocensure. Et , est ce que ca veut dire que tu doit surveiller tes amis pour faire de l'autocensure ? De l'autocensure, ca reste tout de meme de la censure, a part que la , c'est toi qui a le ciseau, donc, forcément c'est différent. Et ta volonté, tu l'imposes que a toi même.. et a ceux a qui tu forwades... et a leur amis, etc etc. Je prefere de loin ta réponse constructive ( trés bonne initiative, au passage ) que cette idée de P2P anonyme.
            • [^] # Re: p2p anonymes avec AUTOCENSURE !

              Posté par  . Évalué à 0.

              Mais, justement, si les gens l'utilisent sciemment pour des choses pas bien, ca sert a quoi l'autocensure.
              Qui juge de ce qui est bien ou pas bien ? En dernier ressort dans la plupart des affaires, en France, ce ne sont pas des jurys de citoyens mais des cours d'appel puis de cassation dont les membres sont nommés principalement par les dirigeants politiques. Il est clair que parler de la corruption de certains politiques (et encore + de certains juges) est presque systématiquement condamné par ces cours de cassation. Je préfère que chaque citoyen soit lui-même le juge de la moralité de ce qui transite par son ordinateur (et de la confiance qu'on peut attribuer à celui qui a fourni/forwardé un fichier).

              De l'autocensure, ca reste tout de meme de la censure, a part que la , c'est toi qui a le ciseau, donc, forcément c'est différent.
              En effet, que chaque citoyen tienne lui-meme le ciseau peut éviter les principales dérives d'une censure centralisée, en matière de corruption ou de bigBorther.
              • [^] # Re: p2p anonymes avec AUTOCENSURE !

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                Mais, que peut t'on faire contre la corruption ?
                Meme si les juges etaient élus par les electeurs, ils pourrait etre corrompus, vu que certains hommes politiques le sont.
                Donc, donner le pouvoir a tous, c'est la solution ?
                Les manipulations de foule, et les fausses infos, ca existe.
                Les Etats Unis en sont le parfait exemple. On gavent les gens pour qu'ils aient peur au moindre probléme, comme brillament expliqué dans le dernier film de Michael Moore, Bowling a Columbine.
                Si on avait fait voter les gens sur la guerre, ils auraient tous voter oui..
                Parfois, une foule ne vaut as mieux que le pire des ses elements ( 1+1 = 1 pour une foule , comme le disait Bernard Weber ).

                J'imagine que si un tel systéme etait appliqué a la télé, les émissions trash et autres trucs abétissant fleuriraient encore plus.
                Il ne faut pas se faire d'illusions.
                Dans l'etat actuel des choses, la majeur partie des gens a un comportement moutonnier. Ils ne reflechissent plus.

                Et, encore une fois, ce n'est pas un reseau secret anonyme qui va changer les choses.

                Il faut profiter de cette espace d'expression qu'est le web pour faire bouger les choses. Ca, ca evite la censure centralisé.

                Y a pas que la censure qui a crée la situation de 1984, c'est le fait qu on a progressivement empeché les gens de penser, en leur racontant des bobards, en les focalisant sur un hypothétique ennemi toujours changeant.
                La censure a joué son role, bien sur, mais, je pense que c'est surtut l'intoxication qui a fait le plus grand mal.

                Maintenant, c'est vrai que le systéme actuel est loin d'etre parfait.
                • [^] # Re: p2p anonymes avec AUTOCENSURE !

                  Posté par  . Évalué à 1.

                  Meme si les juges etaient élus par les electeurs, ils pourrait etre corrompus, vu que certains hommes politiques le sont.
                  Je préconise plutot des jurys de citoyens tirés au sort, assistés par des juges, le jury ayant le dernier mot (dans les cours d'assises actuelles qui ne jugent que les crimes sanglant que leur a envoyé le parquet, les juges ont le pouvoir de forcer le jury à redélibérer indéfiniment).
                  On peut s'inspirer de ce qui se fait dans les pays bien classés par Transparency International (je crois que la France est 32e, au niveau du Chili).


                  Il faut profiter de cette espace d'expression qu'est le web pour faire bouger les choses. Ca, ca evite la censure centralisé.

                  C'est bien là le problème. Les juges peuvent infliger des sanctions sévères à ceux qui parlent de la corruption des dirigeants sur le web. Donc n'étant pas maso, je ne le ferais pas tant que mon anonymat n'est pas garanti.

                  En dernier ressort, le seul moyen de diminuer la corruption est de diminuer la place de l'argent en augmentant la place du bénévolat.
                  • [^] # Re: p2p anonymes avec AUTOCENSURE !

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                    C'est bien là le problème. Les juges peuvent infliger des sanctions sévères à ceux qui parlent de la corruption des dirigeants sur le web.
                    Sauf erreur de ma part, soit le pays est vraiment pourri, soit il faut que ce soit de la diffamation.
                    A partir de la, soit tu as des preuves, et je pense que tu peut parler sans crainte, soit tu en as pas et c'est de la diffamation.

                    Bien sur, tout le probléme est d'obtenir ces preuves.
                    Quand elles existent , c'est évident.
                    • [^] # Re: p2p anonymes avec AUTOCENSURE !

                      Posté par  . Évalué à 1.

                      Si tu lis la constitution tu verras que les juges dépendent soit du parquet soit du CSM, qui dépendent tous deux des hauts dirigeants politiques (présidents république/sénat/etc...). Parler de la corruption du Président est donc suicidaire car tu ne seras pas jugé objectivement. A moins de parler anonymement.
                      • [^] # Re: p2p anonymes avec AUTOCENSURE !

                        Posté par  . Évalué à 1.

                        Pas forcément. Il suffit de voir tous les magazines qui ont fait leurs choux gras des "affaires" de Chirac, alors même qu'il n'a bien entendu été condamné pour rien. En général le président de la république tient à soigner une certaine image de largesse : si tout le monde commence à dire qu'il fait taire les journalistes qui le gênent, ça fait très mal à l'image.

                        Par contre là où c'est suicidaire, c'est de s'attaquer à un homme politique moins connu (si le député de la Haute-Drôme fait condamner un citoyen pour diffamation, ça fera pas la une des quotidiens nationaux qui s'en foutent, ni de la presse régionale qui est à la botte des potentats locaux), ou encore pire à un industriel (la caution populaire, ils s'en foutent). Voir par exemple l'"affaire" jeboycottedanone.com, et les interdictions délirantes d'utiliser le logo Danone à des fins illustratives et parodiques.
      • [^] # Re: ADAPI + brevets = monopoles renforcés ou p2p anonymes

        Posté par  . Évalué à 1.

        Pourquoi c'est positif d'avoir des reseaux p2p completement anonymes ?
        • [^] # Re: ADAPI + brevets = monopoles renforcés ou p2p anonymes

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

          en soi, y a pas de problémes, bien sur.
          en pratique, c'est utilisé pour les pires choses....
          c'est pour ca qu'il faut reflechir avant de mettre ca au point....

          c'est comme une arme. meme avec la meilleur des intentions, ce sera surement mal utilisé....
          • [^] # Re: ADAPI + brevets = monopoles renforcés ou p2p anonymes

            Posté par  . Évalué à 3.

            Même avec la pire des intentions, un réseau peer to peer anonyme ne sera utilisé que pour échanger des données ou avoir une conversation de manière privée, comme on pourrait le faire en allant se promener dans une forêt pour rencontrer quelqu'un.

            Si ça rend plus facile l'échange de données sous copyright, ça permet aussi de se protéger contre la censure et contre d'autres scénarios Orwelliens. Rien à voir avec la mauvaise utilisation qu'on pourrait faire d'une arme :-)
            • [^] # Re: ADAPI + brevets = monopoles renforcés ou p2p anonymes

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

              Meme avec la pire des intentions ? Le probléme, c'est qu'imagine que des groupes nazis utilise ce réseau pour s'echanger des infos, de maniére anonymes, genre des listes de personnes à intimider. Ca existe hélas déja et, c'est une bien mauvaise intention. C'est sur ce serait comme posté une affiche en forét, et ne dire ca qu'aux gens en qui on a confiance la ou se trouve l'affiche. A part que la, aucun promeneur ne pourra trouver l'affiche et les dénoncer aux flics. D'ailleurs, les flics ne pourrait que difficilement accéder a cette forét... Je ne voit pas ce que des reseaux P2P privés peuvent apporter de plus par rapport a du courrier crypté avec gpg. Je dit pas qu'à la base c'est mal, c'est juste que ca apporte pas grand chose pour les bonnes intentions, et tellement plus pour les mauvaises. Qu on ne viennent pas me dire qu'on a plus souvent besoin d'être anonyme pour une bonne chose que pour une chose réprehensible... Si le concepteur de napster avait réflechi avant, on aurait pe pas le DCMA, ni les cd non lisibles sur un ordinateur et toutes ces joyeusetés.
              • [^] # Re: ADAPI + brevets = p2p anonymes gpg avec autocensure

                Posté par  . Évalué à 1.

                Je ne voit pas ce que des reseaux P2P privés peuvent apporter de plus par rapport a du courrier crypté avec gpg.
                D'ailleurs on peut utiliser gpg dans le cadre d'un réseau p2p trustNet. Un trustnet n'est que l'automatisation de ce que peuvent faire deja les gens avec gpg:

                "Salut Albert, c'est Gérard, est-ce que tu as un fichier sur la corruption à paris dans les années 80 ?", si Albert a ce fichier il peut le fournir en réponse, sinon il peut demander à ses amis à lui si ils ont ce fichier, et ainsi de suite, sans révéler que c'est Gérard qui en a fait la demande initiale.

                Dans un trustnet le forward de la demande sera effectué automatiquement (ou avec confirmation ou filtrage de ta part) par le soft p2P. C'est tout. Et ça te permet de gueuler si tu vois dans les logs du soft P2P que un de tes amis te demande des documents nazis, voir de le rayer de la liste de tes amis si il persiste.

                P.S. openSSL et GPG sont autorisés en France (voir le site de la FSF pour les modalités)
                • [^] # Re: ADAPI + brevets = p2p anonymes gpg avec autocensure

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                  Y a t'il une utilisation de la signature ?
                  C'est bien beau, mais rien en me prouve que le fichier sur la corruption a Paris soit vrai....

                  Le systéme pourrait trés bien être infiltré, pour lancer de fausses rumeurs.
                  Un courrier email n'est pas vraiment anonyme.
                  Il y a une grande difference entre etre obligés de la forwarder explictement, et pouvoir le faire de maniére implicite.
                  Sans compter que rien ne te dit que nibelungen.txt parle de l'opera de Wagner ( je croit ), ou du penchant de Hitler pour la mythologie, agrementé d'un discours raciste. Bien sur, il suffit de se dire qu'on a qu a ouvrir le texte
                  et a le lire.
                  Savoir que n'importe qui peut lire les fichiers, c'est pas vraiment privé.
                  Qu'est ce qui prouve que le fichier a pas eté modifié ?


                  Dés que le reseau prendra une certaine ampleur, la plupart des gens ne verifiront plus les logs.
                  C'est vraiment utopique de compter sur la majorité des gens, pour faire les choses correctment ( dans l'état actuel des choses, peut etre que ca va changer )
                  • [^] # Re: ADAPI + brevets = p2p anonymes gpg avec autocensure

                    Posté par  . Évalué à 1.

                    Y a t'il une utilisation de la signature ?
                    D'abord mnet (et le futur trustnet) sont des logiciels libres. Ils seront ce qu'on veut bien qu'ils deviennent. Tu peux influer sur leur devenir en les modifiant.

                    Chacun de tes amis est en effet identifiable par toi et tu peux savoir quels sont les documents qu'ils t'a envoyé/forwardé. Si un de ces documents te semble amoral, tu peux le signaler à ton ami et lui demander de faire passer ce signalement à celui qui lui a fourni ce document à son tour (ce forward de plainte peut lui aussi etre automatisé pour sanctionner automatiquement le fautif) (le fautif verra au mieux un de ses amis le déconsidérer, et au pire il peut être dénoncé par son ami si ce qu'il a fait est très grave)

                    L'informatique te permet de mettre des filtres qui cherchent des mots clés dans les documents que tu recois/forward et qui bloquent ces documents en attendant ta confirmation.

                    Tu es le bienvenu si tu veux programmer ces fonctionnalités et bien d'autres !
                    #stegnet #mnet irc.freenode.net
                    • [^] # Re: ADAPI + brevets = p2p anonymes gpg avec autocensure

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                      je te remercie de ton invitation, mais je ne suis pas assez bon, et je reste mitigé.

                      Je ne pense pas que garantir l'anonymat soit une facon de responsabiliser les gens.

                      Mais, comme c'est pas completement anonyme, ca me semble pas si mal.
                      Pour ma part,je prefere le principe de freenet, car l'utilisation d'un systeme de clé permet d'authentifier la source, tu peut mettre ta confiance dans quelqu'un comme tu le mets dans un site web, au fil du temps.

                      Car, si tu connait pas la provenance des informations, c'est mauvais, pour des raisons comme la dissemination de rumeurs, etc etc.
                      C'est pour ca que je demande si il y a utilisation de le signature.


                      En fait, vu que tu peut revenir en arriere, ce n'est pas anonyme.
                      Si un hypothétique gouvenrment censeur veut y mettre le paquet, il peut encore....
                      • [^] # Re: ADAPI + brevets = p2p anonymes gpg avec autocensure

                        Posté par  . Évalué à 1.

                        rien n'empeche de signer les documents d'un trustnet avec gpg ! (cela n'empeche pas chaque ami de lire leur contenu et que chacun puisse les censurer comme bon lui semble)

                        le probleme de freenet c'est qu'on peut savoir qui l'utilise (les IPs des participants sont diffusées), il est donc facile pour un FAI/une multinationale/un gouvernement de sanctionner les utilisateurs de freenet pour "complicité" d'échanges de fichiers illégaux.

                        Pour avoir une securité maximale il sera bon en effet d'encrypter les logs (ou stego) pour éviter que des espions puissent remonter facilement jusqu'à l'auteur d'un document.
                        Les logs seront effacés rapidement au fur et à mesure que de nouveaux logs les remplacent

                        Au fait, une autre application d'un trustnet est de créer une monnaie alternative moins sujette à la corruption, aux spéculations, à l'inflation... quand tu veux un service tu donne à ton ami 1 "jeton" qui le donnera à l'un de ses amis et ainsi de suite pour aller jusqu'à celui qui te fournit le service. Chaque personne de la chaine est sure que un jour ils pourront demander à leur tour au même ami qui leur a fourni le jeton un service (directement ou indirectement).
              • [^] # Re: ADAPI + brevets = monopoles renforcés ou p2p anonymes

                Posté par  . Évalué à 1.

                «c'est qu'imagine que des groupes nazis utilise ce réseau pour s'echanger des infos»

                Le problème, c'est que si on interdit les réseaux peer to peer anonymes pour le public, c'est pas pour ça que les groupes nazis/terroristes/pédophiles n'y auront pas accès.

                «c'est juste que ca apporte pas grand chose pour les bonnes intentions»

                Ça reste à voir. Moi perso, la liberté d'expression je trouve ça pas mal, mais il y a des gens qui trouvent que non, et manque de pots dans certains pays ils sont au pouvoir. Si les gens en corée du nord ou en chine avaient accès à ce genre de chose (de manière vraiment intracable), je pense que cela ferait partie des bonnes choses.

                «Qu on ne viennent pas me dire qu'on a plus souvent besoin d'être anonyme pour une bonne chose que pour une chose réprehensible...»

                Ça dépend du contexte. Ici, chez nous, maintenant, on a plus à ce soucier des néo-nazis et des terroristes que de défendre sa liberté, qui n'est pas menacée. Maintenant imagine, hypothèse totalement surréaliste, qu'un parti d'extrème droite soit élu aux prochaines présidentielles, et que soudainement tout un tas de choses deviennent répréhensibles, comme critiquer les actions politiques du gouvernement... (scénario exagéré, pour faire court)

                M'enfin le problème est clairement établi, il y a un compromis entre sécurité et liberté, et ce n'est pas nouveau. Soit on assure la liberté d'expression et de vie privée à tout le monde, y compris aux salauds, soit on garde une possibilité de contrôle, sachant que de toute manière tôt ou tard des gens en abuseront.

                Il faut juste garder à l'esprit que ce n'est pas parce qu'on prive les gens honnêtes d'une technologie que les gens malhonnêtes n'y auront pas accès.

                «Si le concepteur de napster avait réflechi avant, on aurait pe pas le DCMA»

                Que le DMCA ait pu passer et risque même de passer en Europe est le reflet d'un problème beaucoup plus large à mon avis. Le DMCA est éthiquement inacceptable, et viole la constitution des États Unis, et ça ce n'est pas la faute du concepteur de Napster.
                • [^] # Re: ADAPI + brevets = monopoles renforcés ou p2p anonymes

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

                  Le problème, c'est que si on interdit les réseaux peer to peer anonymes pour le public, c'est pas pour ça que les groupes nazis/terroristes/pédophiles n'y auront pas accès.
                  Ben si personne ne mets ca au point, y a que des grands groupes terrosistes qui auront accées.
                  La recherche et developpement, ca coute cher.
                  Mais , c'est un bon argument, tu as raison.

                  les gens en corée du nord ou en chine avaient accès à ce genre de chose (de manière vraiment intracable), je pense que cela ferait partie des bonnes choses.
                  Si ces gens avaient accés a ca, ca deviendrai interdit, tout simplement.
                  Quand au fait que ca devienne totalement intracable, je n'y crois pas.
                  Rien que le fait d'avoir un ordi te rendrai louche...
                  Les paquets IP sont tracables, et si un gouvernement "hostile" veut l' interdire, il fait ca simplement.
                  Soit on comprends le trafic qui passe, soit c'est interdit.

                  A moins de cacher ca, hypothéses au combien farfelu, mais tellement seduisantes, dans le pading des paquets IP, dans les numéros de sequences, etc etc.
                  Mais comme ce serait un protocole libre, ce genre de magouilles se remarquerai...

                  Soudainement tout un tas de choses deviennent répréhensibles, comme critiquer les actions politiques du gouvernement...
                  Dans ce cas la oui, mais ca prouve bien qu'on tente d'apporter une solution a un probléme qui n'est pas ( et j'espere ne le sera pas ) encore existant.


                  Que le DMCA ait pu passer et risque même de passer en Europe est le reflet d'un problème beaucoup plus large à mon avis. Le DMCA est éthiquement inacceptable, et viole la constitution des États Unis, et ça ce n'est pas la faute du concepteur de Napster.
                  Quand je dit le concepteur de Napster, je prends un exemple flagrant, mais , c'est vrai que le probleme est celui de la societé de consommation qui crée des besoins et, comme l'a souligné FRee2.org ( désolé, c'est son pseudo , je connait rien d'autres de lui ), qui fait que l'argent deviennent la valeur recherché par tous.

                  De toute facon, si il ne l'avait pas fait, quelqu'un d'autre aurait mis ca au point...
                  • [^] # Re: ADAPI + brevets = monopoles renforcés ou p2p anonymes

                    Posté par  . Évalué à 1.

                    «ca prouve bien qu'on tente d'apporter une solution a un probléme qui n'est pas encore existant.»

                    Il n'est pas encore existant chez nous, mais il existe ailleurs. D'autre part, si jamais ce genre de scénario se produisait, il serait malheureusement un peu tard pour réagir. Comme tu le dis, l'infrastructure en place ne convient pas à des échanges anonymes (ne serait-ce que parce que tout est traçable, et que même un projet comme Freenet ne permet pas de s'affranchir d'un FAI par qui passe ton trafic).

                    J'ai tendance à penser que si un abus est possible, alors il aura lieu, et donc que si on a les moyens technologiques de rendre ces abus impossibles, il faut le faire. C'est vrai que si on assure la liberté d'expression et l'anonymat à tout le monde, ça inclut des gens qui en feront mauvais usage, mais comme je l'ai deja dit plus haut, je pense que ces gens là, tôt ou tard, se seraient procurés les mêmes technologies.

                    Sois dit en passant, la recherche et développement coûte cher, mais je ne pense pas que ce soit hors de portée des petits groupes... Freenet est bien le produit d'une communauté de passionnés.
    • [^] # Re: ADAPI, une association surprenante...

      Posté par  . Évalué à 4.

      Je pense que si ils commenceraient à visiter les particuliers, il y aurait quelque changement dans l'attitude des gens enver les editeurs. Quand ils verront le prix d'une licence Office, photoshop ou d'un jeux. Ils commenceront à regarder à coté.
      Mais, bon se genre d'association préfére viser les entreprises que ce mettre a dos les particuliers.
    • [^] # Libre ou proprietaire ?

      Posté par  . Évalué à 7.

      Effectivement, on peut dire que le respect de toutes les licences proprietaires dant toutes leurs clauses, meme abusives, serait probablement un formidable moteur d'expansion pour le logiciel libre (que ce moteur soit bon ou mauvais).

      Car en effet, combien de gens a qui vous dites "GNU/Linux est libre" vous repondent "Je m'en fiche j'ai eu Windows XP gratuit" ? Ils sont tres nombreux. Et ne peuvent donc pas se rendre compte des avantages du logiciel libre puisque personne n'est oblige de respecter une licence proprietaire.

      Je ne suis pas pour la judiciarisation ni l'emprisonnement systematique des copieurs de logiciels proprietaires, loin de la. J'affirme juste une des causes de la non-comprehension de l'importance du libre chez la plupart (ne nous voilons pas la face, dans les 97% d'utilisateurs de Windows, et je parle uniquement pour les particuliers, combien ont paye leur licence ?) des utilisateurs.
      • [^] # Re: Libre ou proprietaire ?

        Posté par  . Évalué à 1.

        Attention, si on ne parle que de Windows, je pense que la proportion de copie illicite est beaucoup plus faible que cela, en grande partie à cause des systèmes préinstallé. Par contre, si on veut arriver à des stats réellement proches de 97% de copie illicite, il faut plutôt regarder du côté de la suite MS-Office, Photoshop, ou 3D Studio..

        Bon, par contre, si vous allez voir sur le forum S&R de HFR, là, c'est sûr, on doit presque être à 100% de copie illicite, la preuve, il n'y a pas longtemps, j'ai posé une question toute bête à propos de Windows XP Édition Maison, et je me suis fait répondre que j'avais qu'à avoir la version Pro pour que l'on m'aide ...
        Je cite :
        ensuite je te ferais remarquer que la plupart d'entre nous sommes des admins et/ou tech reseau dont xp home on connait pas reellement.

        Ça m'a un peu laissé sur le cul, ce type de réponse ... Donc, sur HFR, il n'y a que des administrateurs système qui passent leur temps à lancer 3DMark sur leur système ... Curieux, non ?
        • [^] # Re: Libre ou proprietaire ?

          Posté par  . Évalué à 1.

          Donc, sur HFR, il n'y a que des administrateurs système qui passent leur temps à lancer 3DMark sur leur système

          Ben, quoi, c'est quand même moins hardcore que de lancer un serveur Exchange. Là faut vraiment être une grosse tête brûlée, pour faire un truc pareil avec le matos de son employeur !
      • [^] # Re: Libre ou proprietaire ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Comme le dit quelqu'un plus haut, l'enjeux est l'entreprise : laisse les gens pirates à la maison permet de s'assurer qu'on peut tirer du fric ad vitam aeternam là ou il est, c'est à dire dans les entreprises et institutions.
        • [^] # Re: Libre ou proprietaire ?

          Posté par  . Évalué à 1.

          Ce n'est pas le tas pour tous les types de produits. Par exemple les jeux (au passage dans la liste figurent des éditeurs de jeux ;) ) visent majoritairement les particuliers. Dans ce cas le piratage de masse est plus gênant pour l'éditeur (on retrouve la situation des CD Audio).
  • # Re: ADAPI, une association surprenante...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

    Quelques points juridiques :

    1/ Dans quelle mesure un agent de l'ADAPI a autorité pour pénétrer au sein de l'entreprise ? - Aucune - Certes, il est agréé par le ministère de la Culture, mais cela ne l'autorise qu'à constater la matérialité d'une infraction et (comme le précise leur site), ne leur donne aucun pouvoir de coercition ou d'investigation.

    2/ quelle est la capacité de contrôle réelle de cette association ? 3-4 inspecteurs, même financés par les cotisations des adhérents, représentent une charge salariale énorme, et ne pourront de toute façon contrôler les entreprises que sur dénonciation....

    3/ Quelle est la validité de leur carte professionnelle ? Moi aussi je peux publier des cartes professionnelles 'd'agent contrôleur de la liberté des logiciels' avec photo.... ;-)

    6/ Les statuts et autres textes du site web les positionnent quasiment comme agents de l'administration, en charge du contrôle de légalité, hors ils ne sont que salariés privé d'une association loi 1901. Quid de l'usurpation de l'autorité de l'état ?

    7/ article 8 des statuts : "les agents assermentés pourront (...) inviter l'entreprise à justifier ses licences " - càd qu'ils pourront demander gentiment à l'entreprise de leur montrer leurs licences. Ils n'ont aucune autorité légale !! Par contre, dès lors qu'ils ont constaté l'infraction, leur PV fait foi.... Il suffit donc de refuser de leur montrer quoi que ce soit pour être tranquille.... La suite de l'article montre d'ailleurs clairement que tant qu'ils n'ont rien constaté, ils ne peuvent rien faire.

    8/ Fin de l'article 8 : "en cas d'élément laissant présumer"... Il semble assez facile de contester la validité et surtout l'indépendance de leurs présomptions, et donc de démontrer auprès de l'administration des douanes l'absence de valeur de leur appel aux articles L.335-10 et R.335-1 du code de la propriété intellectuelle...

    De plus, demander aux douanes de saisir un logiciel (marchandise concernée) pirater, risque fort d'encombrer rapidement les bureaux des douanes de millards de CD pirates, tout en laissant à l'entreprise concernée les exemplaires non piratés qu'elle aura tout loisir de pirater de nouveau (en toute illégalité et à ses risques et périls bien sûr).

    Enfin, moi aussi je peux directement saisir les autorités judiciaires compétentes pour les informer que je considère comme non-légal les actions d'une entreprise privée. Cela s'appelle une plainte et toute personne morale ou physique peut le faire...

    8/ Sur le plan éthique, exiger une validation par le C.A. de l'adhésion des adhérents, sans justification (article 9 des statuts), c'est assez limite au niveau démocratie, surtout si l'on réponds aux conditions d'adhésion visées à l'article suivant...

    Bref, AMHA du F.U.D. pur et dur, certes bien rédigé par un avocat, mais sans pouvoir d'action réel.
    • [^] # Re: ADAPI, une association surprenante...

      Posté par  . Évalué à 2.

      extrait choisi :

      (les entreprises fautives) "cherchent à se procurer a posteriori des exemplaires de licences, de certificats d’authenticité ou de disquettes originales auprès de tiers complaisants ( notamment des revendeurs informatiques ) afin de faire frauduleusement croire qu’elles étaient en possession de ces documents avant le contrôle."

      compris ainsi : "les revendeurs informatiques sont nos ennemis, éradiquons cette race maudite, vivent les VENDEURS informatiques."

      franchement, si une petite boutique voit débarquer quelqu'un en catastrophe pour 15 ou 50 licences vite-vite-vite et qu'on lui demande de tricher un peu sur la date, elle va le faire, d'autant plus si elle n'est elle même pas très nette, c'est à dire qu'elle a l'habitude de ce genre de ventes.

      d'ici à dire que beaucoup de ces boutiques conciliantes de revente de Windows et Office appartiennent plus ou moins à des gens partie prenante de cette lutte anti-piratage il n'y a qu'un pas que mh bon bref hein quoi
    • [^] # Re: ADAPI, une association surprenante...

      Posté par  . Évalué à 2.

      1/ Dans quelle mesure un agent de l'ADAPI a autorité pour pénétrer au sein de l'entreprise ? - Aucune - Certes, il est agréé par le ministère de la Culture, mais cela ne l'autorise qu'à constater la matérialité d'une infraction et (comme le précise leur site), ne leur donne aucun pouvoir de coercition ou d'investigation.
      <>Dans ma boite, une de ses agence c'est faite contrôler, parce que la personne qui les a reçu ne savais pas (!!) qu'elle pouvais les refuser, et les a gentiement fais rentrer......</mavie>
      A mon avis, ils jouent pas mal sur l'ignorance des gens .....
  • # Tant mieux!

    Posté par  . Évalué à -1.

    Tant mieux qu'il existe ce genre de contrôle.
    Je suis contre le piratage qui nuit aux logiciels libres.
    Quand les gens ont auront marre de l'enfermement des logiciels propriétaires, il viendront sur des solutions alternatives.
    Linux c'est sérieux, fonctionnel, plus stable et puissant.
    Mais aussi les logiciels sont de meilleur qualité.

    Bref! Tant mieux qu'il y ait une répression contre le piratage.
    • [^] # Re: Tant mieux!

      Posté par  . Évalué à 2.

      Ça ne te dérange pas que ce soit fait par un groupe privé ?
  • # Re: ADAPI, une association surprenante...

    Posté par  . Évalué à 2.

    il n'y a pas à avoir peur de ce genre d'initiatives...

    d'abord ca ne concerne évidemment pas les entreprises qui utilisent des logiciels libres, bien au contraire, je pense qu'une entreprise qui aurait des ennuis à cause de cette association pourrait agir en responsabilité contre elle (imaginez qu'ils vous fassent perdre une journée de travail pour vérifier si les licences de vos logiciels sont à jour)

    ensuite, il y'a des lois qui encadrent ce genre d'activité et quels que soient les partenaires de l'association, les lois sont les memes pour tous... si l'association se permet des pratiques extra-légales ou si elle va trop loin, les choses se retourneront naturellement contre elle!

    rien à craindre, c'est plutot risible à mon sens...
    • [^] # ADAPI, une association surprenante...

      Posté par  . Évalué à 3.

      "ils procèdent à l'installation, en votre présence, de deux logiciels destinés à déceler les soft installés : PC Information (...) et Check Up BSA (...). " Source : Pirate Mag n°12 Ces deux soft sont fait pour fonctionné sous Win3.1 et sup pour le premier et win 9x/NT pour le deuxième. En clair ceux qui travaillent sur d'autre OS n'ont donc rien à craindre
  • # L'entreprise.com

    Posté par  . Évalué à 1.

    Un mini-dossier sur lentreprise.com (non, ce n'est pas une blague ;-)), où sont notamment comparées les méthodes de la BSA, de l'APP (voir plus haut) et de l'ADAPI. Note, je les trouve gentils avec la BSA, qui est semble-t-il réputée pour sa tendance à l'intimidation et au lobbying sauvage (des liens ?).

    http://www.lentreprise.com/article/5.1440.1.273.html(...)
    http://www.lentreprise.com/article/5.1442.1.273.html(...)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.