Article sur le Logiciel Libre dans Courrier Cadres

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
7
sept.
2001
Presse
Courrier cadres se fend dans son dernier numéro d'un article en page 13 sur le libre s'intitulant "Mouvement : l'envolée du logiciel libre ...". Pas beaucoup d'infos online à part une ligne dans leur sommaire à 2F
histoire de dire que ce n'est pas un hoax, mais bon voici quelques
morceaux choisis :



  • "Jugés souvent plus sûrs et économiques que les systèmes d'exploitation payants, Linux et d'autres logiciels libres conquièrent les entreprises une à une. Les éditeurs organisent la riposte. Ennemis héréditaires des programmes gratuits, ils tentent de sauver leurs fonds de commerce en proposant des solutions compatibles..."

  • "Logiciel libre: logiciel dont le programme peut être lu, recopié, adpaté et amélioré selon les besoins particuliers de l'utilisateur [il est alors dit en "open source"], les meilleures améliorations étant reprises dans la version grand public." Avec un glossaire comme celui-ci, Stallman n'a plus qu'à manger sa barbe...




C'est clair, c'est pas la précision qui les étouffe, mais l'ensemble de l'article est plutôt plus crédible que les passages ci-dessus. On y parle d'Alcôve, d'OpenCare, de Lolix et au final c'est plutôt un article positif. En plus, c'est dans une revue qui s'adresse à des cadres en recherche d'emploi, et dans l'encadré concernant Lolix, on apprend au passage qu'il y aurait un besoin de "4000 à 5000 personnes" ayant une "culture Linux". Allez hop tout le monde sort son CV du tiroir!

Aller plus loin

  • # Culture Linux

    Posté par . Évalué à 0.

    C'est quoi une "culture linux"? Est-ce que ça veut dire que les entreprises cherchent des hackers caractériels ou bien est-ce que les SSII veulent des braves petits gars pas trop chers et prêts à apprendre n'importe quoi pour les vendre comme administrateurs et superviseurs de salles machines? Non, sérieusement, j'aurais compris "compétences linux" ou bien "formation linux", mais culture linux ça me paraît sonner un peu marketing comme terminologie.

    Sortons tout de même les CV, on va voir ça!!!
    • [^] # Re: Culture Linux

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Je travaille pour une SSII ne fesant que de l'Unix depuis toujours. depuis quelques temps, ils embauchent des admins qui connaissent un peu LInux et interviennent sur de nombreux projet sous Linux. Et avec mon DRH on a justement eu une conversation au sujet de ce que lui appelle la culture Linux :

      • Autodidacte : Souvent On apprends Linux tous seuls ou avec des potes. Mais en tout cas, on a pas peur de lire de la doc.

        Obstiné : rien n'est impossible, il suffit juste de se donner le temps ! En plus on a pas peur de tester LVM avec reiserfs (ou d'autres FSJ). et parfois on test meme ca le WE tranquille et on le met en place au boulot ;)

        Vielle techno : le Linuxien est souvent tres au fait des dernieres techno et des nouveaux soft/solutions/etc.


    • Donc finalement le Linuien est un bon profil. Dans ma boite, l'avantage c'est que tu peux faire le tour des unix en quelques missions et puis revenir a ton Linux en sachant ce qui lui fait defaut et hop coder !

      Ma modeste contribution
  • # Que d'ineptie!

    Posté par . Évalué à -3.

    "Logiciel libre: logiciel dont le programme peut être lu, recopié, adpaté et amélioré selon les besoins particuliers de l'utilisateur [il est alors dit en "open source"]"
    Ils sont peut être cadres mais ils ne sont pas anglophones.

    Mon point de vue, c'est qu'une bonne entreprise doit avoir autant d'informaticien "unix", que d'informaticien "redmond"
    • [^] # Que d'ineptie en effet

      Posté par . Évalué à 0.

      Il ne donc pas y avoir de bonne entreprise qui n'utilise que du Windows (ouais, bon, c'est vrai, ça, c'est limite), ou Unix. Une bonne entreprise doit donc utiliser les deux. Et que ces deux là, pas d'AS400, de mainframe, pas de Netware.
      • [^] # Re: Que d'ineptie en effet

        Posté par . Évalué à 1.

        "Une bonne entreprise doit donc utiliser les deux. Et que ces deux là, pas d'AS400, de mainframe, pas de Netware."

        Mouais bah entre NT et Netware ya pas photo moi je vote Netware.

        Ca marche bien Netware...
    • [^] # Re: Que d'ineptie!

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Je pense que ce style d'article, du fait qu'il reste approximatif, est foncièrement mauvais pour l'ensemble du 'mouvement' du logiciel libre.

      Je m'explique :
      - Un quelconque type lit ce style d'imprécision. Tout content, il commence a se renseigner. Et la, manque de chance, on lui dit : oui, mais c'est pas tout a fait ca, parce que tu vois la .... etc ... etc ... etc...
      Alors, forcement, le type il est déçu et peut rejeter l'ensemble des LL parce qu'il a ete induit en erreur: style : 'Ouais, au final c'est pas si bien que ca ... Pourquoi changer ?'

      - En plus, ca donne des arguments aux détracteurs du mouvement : 'Regardez, disent-ils, ils veulent vous faire croire que c'est comme ca, alors qu'en fait, c'est ainsi ... Ils vous mentent !'

      Bon, d'un autre coté, en voyant les divergences au sein des different mouvement de LL, on peut être un peu perdu( mais on parle de ca dans une autre news je crois) ...

      JR
      • [^] # Re: Que d'ineptie!

        Posté par . Évalué à 1.

        As-tu lu l'article?





        Sinon, meme si il fait un presentation rapide de Linux, il n'oublie pas certain defaut; maintenance lourde, probleme de formation, installation longue, probleme de la bureautique. (desole je l'ai lu hier et je sais plus ou j'ai mis le journal, je peu pas les cite tous).





        Je trouve personnelement que cet article est une tres bonne presentation de Linux.

        PS: Courrier cadres est le magasine edite par l'APEC, Assotiation Pour l'Emploie des Cadres.
        • [^] # Re: Que d'ineptie!

          Posté par . Évalué à -1.

          Non, je n'ai pas lu l'article, mais je parlais aussi dans un cadre plus général de ce qu'on peut lire dans la presse.

          Bien sur, dans ce cas, je ne peux que m'incliner ...

          JR
          (poste en anonyme et en -1 car pas interessant)
        • [^] # [HS:daCode] Re: Que d'ineptie!

          Posté par . Évalué à -1.

          Je crois que daCode supprime automatiquement les espaces doubles, pour n'en laisser qu'un seul. Il serait bon de faire la meme chose avec les lignes (1 ou 2 lignes blanches maxi) parce que c'est quand meme un peu lourd (ci-dessus ça passe encore, mais il y en a eu des pires avant).
          Avec une petite regex pour contrer les lignes ne possédant que des espaces...

          -1
      • [^] # Re: Que d'ineptie!

        Posté par . Évalué à 4.

        Je pense le contraire.
        Plus on parle de Linux, plus les linuxiens seront écoutés dans leur entreprise.
        Courier Cadre est lu par les RH. Maintenant non seulement les informaticiens savent ce que veut dire linux sur ton CV, mais le RH aussi en a une idée (imprécise mais on va pas lui expliquer les rfc non plus hein ...)
        Les etapes se franchissent une a une. Le libre n'a pas les moyens de se payer de la pub, mais la pub passe petit a petit et gratuitement !!
        Il y a eu les mags strictement techniques [public: developpeur], puis PC-Expert (qui en disait du mal au debut, et qui a changé son fusil d'épaule) [public: +chef de projet], puis 01 [public: +decideur]. Maintenant on a Courier Cadre [public +RH], et des mags non professionnels (nouvel obs, mag TV, mags de femmes ?).
        Le logiciel libre se concentre sur la technique et laisse les autres faire la pub tout seuls... juste parce que le produit est bon !!
    • [^] # Re: Que d'ineptie!

      Posté par . Évalué à 1.

      L'article venant d'un magazine (l'horrible mot) pour décideurs écrit par des journaleux non-informaticiens, il ne fallait pas s'attendre à des miracles de précision. C'est toujours pareil, celui qui connait n'apprendra rien de neuf, et celui qui n'est pas au courant mourrira moins bète.

      Je trouve ça déja pas mal qu'ils se soient penchés sur le sujet.
  • # linux est vendeur

    Posté par . Évalué à 3.

    Ca fait un moment déjà que Linux est vendeur sur un CV.
    Regardez les annonces de courier cadre, il y en a des quantité qui mentionnent linux.
    En rendez-vous chez des clients, il m'est arrivé plus d'une fois d'entendre: sur ce projet, c'est pas sûr qu'on vous prenne mais on à besoin de qqun de pointu sur linux [après ca veut pas dire que le boulot est intéressant non plus, faut voir aussi quel type de boulot ils proposent sous linux].
    Bref effectivement, a vos CV ... et mettez linux en bonne position (pas en fin de liste de vos competences !!).

    Ensuite, le marché linux se développant, vous pourrez choisir chez qui vous bossez pour ne plus supporter les problèmes inhérents aux solutions MS. J'ai personnellemnt refusé plusieurs places ou linux/unix n'etait pas une option. [Chez BC (caché pour confidentialité) par exemple, ils m'ont même dit que UNIX etait un mot tabou, j'ai mis fin à l'entretien immédiatement].

    Bref on a le choix, la liberté de choisir son OS passe aussi par le choix de son employeur...
    • [^] # Re: linux est vendeur

      Posté par . Évalué à 1.

      Tout à fait d'accord.

      Je travaille pour une société qui se veut hétérogène en matière d'OS ... Alors j'ai de la chance.

      Sauf qu'il m'est arrivé de donner des formations ( mon crédo : C sous UNIX ) et les gars me disait : "nous on veut bien finir nos progs sous Linux ou autre mais nos patrons disent que ça va mourir ..."

      Alors souvent, avoir "Compétence Linux" sur son CV, ça fait un peu comme "Compétence AS400 ou Cobol", Les types t'engagent pour faire migrer une solution Unix vieillissante vers ... du Windows !!!!!!!! ( enfin, pas tous quand même ).

      Un peu comme quand les développeurs Cobol ont trouvé du boulot avant l'an 2000 pour vite sauver les meubles ...
    • [^] # Re: linux est vendeur

      Posté par . Évalué à 1.

      j'ai mis fin à l'entretien immédiatement
      Et tu as eu bien raison.

      Dans mon futur boulot, ils ont interet a me laisser utiliser mon Linux sur mon ordi si ils veulent rester a Windows. Et pas question de transiger la dessus.
      • [^] # Re: linux est vendeur

        Posté par . Évalué à 3.

        C'est pas seulement sur mon ordi. Il est évidement impossible de me faire désinstaller linux de mon ordi. Au contraire quand on me file une machine, je l'utilise un certain temps et ensuite je craque et la passe sous linux.
        Mon boulot c'est de pondre des architectures logicielles ou sécurité. Quand on m'embauche, tu peux être sûr que je vais avoir tendance à utiliser des serveurs UNIX de partout ... et souvent des serveurs sous Linux si un PC peut tenir la charge.
        Bref "UNIX tabou" c'est pas une boite pour moi. J'ai demandé au mec de relire mon CV et de compter combien de fois il y avait windows écrit dedans. Ensuite je lui ai demandé pourquoi il m'avait fait venir en entretien ...
        • [^] # Re: linux est vendeur

          Posté par . Évalué à 1.

          En parlant de "mon ordi", je pensais a celui qu'ils te filent quend tu arrives dans une boite, pas a celui que j'ai chez moi!!!
        • [^] # Re: linux est vendeur

          Posté par . Évalué à 1.

          >J'ai demandé au mec de relire mon CV et de compter combien de fois il y avait windows écrit dedans. Ensuite je lui ai demandé pourquoi il m'avait fait venir en entretien ...

          J'ai remarqué qu'une majorité de RH ou Directeur Technique NE LISENT MEME PAS LES CV !
          La plupart du temps les gars qui te font passer un entretien s'en foute complétement de ce que tu veux.
          Leur seul but, que tu fasses ce qu'ils disent et que tu signes pour pas cher.

          En France on est encore à la préhistoire des relations humaines en entreprise...
          • [^] # Re: linux est vendeur

            Posté par . Évalué à 1.

            Bonjour,
            je suis pas tout à fait d'accord, quand je recrute un futur collaborateur il y a un process de recrutement.
            J'ai reçu la semaine derniere 70 cv sur une offre d'admin. On a effectué une première lecture au niveau connaissances Linux (Oui / Non) si non on met de coté, ensuite tu commences à regarder tous les CV Linux (tu vires tous les pseudos compétences je connais Linux on ouvre un shell et il y a C:), tu appels alors les CV retenus et tu poses deux/trois questions techniques (on parles pas encore rémunérations), tu proposes le poste et un rendez vous. Et sur 70, il y a 9 CV intérressant et tu finis avec 2 personnes au bout !!!!
            . maintenant coté employeur : svp venez avec un CV lors des entretiens, pas de lunette de soleil sur la figure, walkman autour du cou, des affaires propres (on fait pas la vidange de sa 205 avant de venir), et ne demander pas en premiere question "y a combien de rtt par an chez vous ?"
            et arreter de croire que vous allez toucher 250 KF à la sortie de l'école avec un bac+2 (surtout dans une boite qui fait du Linux).
            . Pour signer pas cher sous Linux j'ai pas encore trouver le bon candidat :-))))))))))))
            . En france on paye des charges et des impots et après on essai gagner de quoi vivre....
      • [^] # Re: linux est vendeur

        Posté par . Évalué à 4.

        Ouaip mais tu penses pas que t'aurais pu essayer de les faire douter un peu en prolongeant l'entretien ?
        Ok, je sais que c difficile de convaincre un musulman de devenir chrétien (ou le contraire, c'est un exemple, pas de guerre religieuse svp), mais on peut au moins leur expliquer que les "religions" peuvent coexister...
        Plus ca va, plus j'ai l'impression que la comparaison avec les religions (convictions) se vérifie...

        Ceci dit, pour en revenir au thème "Linux vendeur", je peux répondre du point de vue chef d'entreprise. Non pas pour l'embauche de personnel (on n'en est pas encore là, malheureusement) mais pour la vente auprès des clients. Eh bien Linux n'est pas forcément vendeur. Certes, on a obtenu des marchés grâce à Linux : le client connaissait déjà le produit et le mouvement du libre et ne souhaitait pas engraisser Billou d'avantage. Mais on en a perdu pas mal aussi ! Quand le client n'en a rien à faire du système installé sur son serveur et qu'il nous fait confiance pour la gestion et l'admin, pas de pb, mais dès qu'il y a un informaticien ou un service informatique dans la boîte, ça coince... Souvent parce que le responsable est victime de FUD : il pense qu'il n'y a aucun support technique, que si notre boite ferme, ils se retrouveront avec un système que personne ne pourra plus administrer, que la formation et le support n'existent pas...
        Ceci dit, dans pas mal de boites, on commence a voir des serveurs linux qui ont été installés par un informaticien de l'equipe et ca interpelle les responsables parce que cette machine, ils la découvrent 2 ans après son installation : elle a toujours bien fonctionné, elle n'a presque rien coûté et rend des services pour lesquels beaucoup se saignent en licences chez MS ou autres.

        Et puis une chose est certaine : il est plus facile de passer de Linux à NT/2k que l'inverse ! C'est un argument à faire valoir lors d'un entretien.
        • [^] # Re: linux est vendeur

          Posté par . Évalué à 1.

          Ouaip mais tu penses pas que t'aurais pu essayer de les faire douter un peu en prolongeant l'entretien ?
          Non, j'ai bien vu qu'ils étaient borné. Quand ils m'ont dit "UNIX c'est un mot tabou ici". J'ai répondu "un tabou c'est un problème d'éducation ...". Le type a ajouté "humm ... on appelera ca plutot culture d'entreprise".
          De toutes facons j'allais pas prendre le risque de signer chez eux !! une embauche ca doit être une relation gagnant/gagnant. J'ai la chance d'aimer ce que je fais ... et de refuser d'aller au boulot en reculant pour faire autre chose. Pourvu que cela dure !!
          • [^] # Re: linux est vendeur

            Posté par . Évalué à 1.

            Sur ce point, entièrement d'accord. J'ai un peu le même dilemme : ces clients qui ne veulent que du MS, qu'est-ce que j'en fais ?
            - je les oublie, sachant que j'ai pas toujours les moyens de me permettre de choisir et de refuser des clients (pb d'oseille comme toujours)
            - je leur fais plaisir et dans ce cas, j'y vais a reculons (mais je gagne du pognon, vu qu'il y a une marge sur les licences en plus)

            Jusqu'à présent, j'ai plutôt choisi la première sans jamais claquer la porte (qu'ils sachent que le jour où ils choisiront le libre, nous serons là) et le nombre de Linux qu'on a pu installer à la place d'NT/2k me fait penser qu'on a déjà bien avancé !

            Notre culture d'entreprise, c'est que Winwin, fo bien, mais que linux, vo mieux !
    • [^] # Re: linux est vendeur

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      > ils m'ont même dit que UNIX etait un mot tabou, j'ai mis fin à l'entretien immédiatement].
      D'une manière générale, c'est plutot une bonne idée de terminer un entretien si on sent qu'on est aux antipodes de ce que l'autre attend.

      Le problème, c'est que c'est pas toujours facile - tu y arrive et c'est tout à ton honneur - de dire "zut" au type qui te propose du boulot, surtout quand ça fait des plombes que tu cherche...

      Faire bonne impression, oui, mentir comme un arracheur de dents, non!
    • [^] # Re: linux est vendeur

      Posté par . Évalué à 2.

      linux est réellement vendeur, pour preuve, je recherchait un employeur pour mon
      BTS en alternance et la ligne la plus importante de mon CV a été la ligne 'utili
      sation de linux', et ce meme si je n'avais jamais programmé sous linux.
      d'ailleurs j'etais vraiment loin d'etre un linux gourou a l'époque.
      (maintenant non plus d'ailleurs mais ca commence a venir :p )
      ils cherchait quelqu'un capable de coder sous win pour porter leurs applis et pour finir je me retrouve codeur sous linux.
      le changement s'est opéré sans aucun problemes et la programmation sous linux est bien plus simple que celle avec l'api de merde de windows(troll?)

      enfin vive linux et les os/logiciels libres!

      herve.
      http://www.vdl.fr/dab(...)
  • # C'est une bonne chose, mais...

    Posté par . Évalué à 2.

    Je pense que ce genre d'article peut ne pas faire de mal. Cet article (que je n'ai pas lu, mais j'en parle quand même ;-) apporte sans doute des bonne choses dans l'ensemble. Pas de détails, peut-être, mais bon.

    La vulgarisation, c'est mettre à la portée de tous des connaissances. Pour ceusses qui baignent depuis longtemp dans l'"univers" du libre, ce n'est pas simple. On a pleins de licences, on s'y perd souvent, et chacun sait que la situation ne peut pas être réduite à un constat simpliste.

    Mais ce genre d'article a au moins cet intêret: vulgariser, et faire comprendre ce qu'est le monde du logiciel libre.
  • # Et ensuite ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Comme bien souvent, c'est encore un article d'éditorial comme on en voit en majorité dans les canards depuis 4 ans.
    Il serait intéressant de savoir si les LL sont seulement évoqués dans un autre article du journal comme celui qui s'intitule 'Le multimédia sur le chemin de l'école' ?
    Le libre, les canards en parlent dans des articles de tête, mais après... jamais d'article de suivi ou de rubrique regulière.
    J'ai bien rigolé le jour ou j'ai ouvert le PC-Expert qui annonçait Win 98... Comme par hasard la rubrique Linux qu'il publiait avait disparue de ce numéro...
    De même, cherchez bien les articles suivis sur Linux dans Science & Vie Micro (soft?), ils ne vont pas vous fatiguer les méninges.
    Comment le 'grand public' peut-il se lancer dans le libre, si les revues qu'il lis n'en parlent qu'en termes généraux et jamais dans la pratique ?
    • [^] # Re: Et ensuite ?

      Posté par . Évalué à -1.

      <hors sujet ?>
      De mon coté je suis assez déçu des revues informatique en général. ou blazé je ne sais pas.
      J'en ai lu des tonnes. hebdogiciel, svm, pc-expert, login (dream), ...
      c'est par vagues en fait. hebdo en primaire, svm au college, pc-expert ...
      mais la j'avoue ne plus trouver de magazine qui m'interesse.
      Les mag de developpement, sont souvent interessants mais je n'ai pas le temps de mettre en pratique ce que je lis (je ne suis plus étudiant). Et quand j'ai besoin d'une info précise et technique, c'est plus rapide de faire google/freshmeat/... que de chercher dans une pile de magazines. Les mags d'informations plus générales (informatique), sont tous en retards par rapport a ce que l'on peut lire sur le net...
      Bref je n'achete plus la presse spécialisée.
      De temps en temps ma femme m'achete login et je suis touché du geste mais souvent conforté dans mon choix de ne plus l'acheter régulièrement.
      Ah si, j'achete le virus quand je veux me marrer !!
      </hors sujet !>
  • # Linux ca fait bien sur un CV

    Posté par . Évalué à 2.

    Tous simplement car les entreprises ce disent que la personne a au moins des connaissances en informatique, ce qui n'est pas forcement le cas des personnes qui se disent spécialiste windowze.
    • [^] # Re: Linux ca fait bien sur un CV

      Posté par . Évalué à 1.

      C'est un peu moins vrai maintenant. Quelqu'un qui a installé une mandrake (c'est juste pour l'exemple, hein, je n'ai rien contre la mandrake) pour voir ce que ca fait et a lance 2 fois KDE pour jouer à xbill pourrait le mettre sur le CV.

      Mais un CV, c'est vachement bien pour taper la discute avec la personne que tu reçoit. Ca te permet de les lancer sur un sujet, et en en discutant, tu vois ce qu'il en est.
      • [^] # Re: Linux ca fait bien sur un CV

        Posté par . Évalué à 1.

        Oui c est pareil avec un gars qui a installé une debian fait un apt-get pour installer xbill et
        qui se la pete debian sur linuxfr.
        • [^] # Re: Linux ca fait bien sur un CV

          Posté par . Évalué à 2.

          S'il a installé une Debian et qu'elle tourne, c'est qu'il a apris quelque chose. Alors qu'installer une Mandrake, c'est beaucoup plus facile que d'installer Windows98, et surtout ca prend moins de temps...
  • Suivre le flux des commentaires

    Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.