Conseil de l'Union européenne : « Nous ne pouvons pas supporter légalement Linux »

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Florent Zara.
Étiquettes :
0
2
jan.
2007
Audiovisuel
Le service de streaming [NdM : lecture en continu] du Conseil de l'Union européenne permet de regarder les conférences de presse et les délibérations du conseil. Malheureusement toutes les vidéo ne sont disponibles qu'au format WMV mais, plus grave, dans la FAQ du site, il est indiqué que :

Sur quelles plates-formes puis-je visionner en direct le service média "streaming" du Conseil de l'Union européenne?

Le service média "streaming" du Conseil de l'Union européenne en direct peut être visionné sur les plates-formes Microsoft Windows et Macintosh. Nous ne pouvons légalement pas supporter Linux. Donc la réponse est: pas de support pour Linux.


Une pétition vient d'être lancée, elle propose que le site utilise les codecs Theora pour que tout le monde puisse visionner ces vidéos librement (et légalement ?).

Pour mémoire, en France, l'Assemblée nationale diffuse ses flux aux formats Real et WMV et le Sénat en Real Video, tandis que le Parlement européen utilise WMV et Real Video. Côté services publics France Télévision réclame Windows Media Player et Radio France utilise suivant les cas WMA, Real Audio ou MP3.

À quand une vraie interopérabilité et des formats ouverts pour les administrations et collectivités territoriales, pour tous les services publics ? (« On entend par standard ouvert tout protocole de communication, d'interconnexion ou d'échange et tout format de données interopérable et dont les spécifications techniques sont publiques et sans restriction d'accès ni de mise en ½uvre. », loi LCEN n° 2004-575 du 21 juin 2004)

Mise à jour : la phrase dans la FAQ a été modifiée pour devenir «Le service média "streaming" du Conseil de l'Union européenne en direct peut être visionné sur les plates-formes Microsoft Windows et Macintosh.»

Aller plus loin

  • # orthographe

    Posté par  . Évalué à 3.

    s/lecture en continue/lecture en continu
    • [^] # Re: orthographe

      Posté par  . Évalué à 10.

      Autant les commentaires relatifs à l'orthographe sont tout à fait fondés à mes yeux, autant il faudrait peut être avoir un moyen de les dégager une fois la faute corrigée non?
      • [^] # Re: orthographe

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -2.

        envoie un patch
      • [^] # Re: orthographe

        Posté par  . Évalué à 1.

        Ou plus simplement, un bouton "proposer une correction" et une validation de celle-ci par les modérateurs ou par un système de vote ? ...
        • [^] # Re: orthographe

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          Ou une adresse mail (comme moderateurs@linuxfr.org ) ou un canal IRC (comme #linuxfr sur freenode) ?

          Moui, ça pourrait être une idée à creuser ...
          • [^] # Re: orthographe

            Posté par  . Évalué à 3.

            L'important c'est que cela soit accessible en 1 clic de souris dans le navigateur, sans autres logiciels tiers. Pour les profanes ou les feignants comme moi qui souhaitent corriger aussi facilement qu'ils postent un commentaire ... sans pour autant polluer ces derniers.
            • [^] # Re: orthographe

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

              Et le bouton "envoyer un message privé" destiné au rédacteur de la news (sous le titre de la news) vous pensez qu'il est complètement inutile ?

              Adhérer à l'April, ça vous tente ?

  • # Quicktime est illégal?

    Posté par  . Évalué à 10.

    Parcequ'il est aisé de mettre en place un système de streaming compatible quicktime et vlc/mplayer/... Il suffit d'utiliser des serveurs de streaming quicktime et ils ont un fournisseur contre lequel se retourner en cas de problèmes...

    L'objectif est peut être de déclarer que seul Microsoft est légal?

    Franchement, la personne qui a inventé cet argument mériterait de se faire virer pour imbécilité mensongère caractérisée.
    • [^] # Re: Quicktime est illégal?

      Posté par  . Évalué à 3.

      Faudrait une plainte collective pour vente forcée (j'ai Linux ou j'ai Mac OSX, pourquoi dois-je acheter un autre OS, voire un autre ordinateur pour accéder à un service public ? A moins que le conseil de l'UE ne soit une entreprise privée...)
    • [^] # Re: Quicktime est illégal?

      Posté par  . Évalué à 0.

      Franchement, la personne qui a inventé cet argument mériterait de se faire virer pour imbécilité mensongère caractérisée.
      Tiens! je ne connaissais pas ce motif de licenciement ;o) Ca peut marcher aussi sur mes anciens patrons? :o)

      Concernant VLC, je ne voudrais pas déterrer un vieux troll, mais est-ce légal aux yeux de DADVSI s'il embarque DeCSS?
      • [^] # Re: Quicktime est illégal?

        Posté par  . Évalué à 2.

        Pour faire du streaming je ne pense pas que DeCSS soit nécessaire, donc pas de soucis.
      • [^] # Re: Quicktime est illégal?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.


        Concernant VLC, je ne voudrais pas déterrer un vieux troll, mais est-ce légal aux yeux de DADVSI s'il embarque DeCSS?

        Je ne suis pas expert en texte de loi, mais quand je lis l'article suivant (tiré de DADVSI), il semblerai qu'il n'y est rien d'illégal:

        Art. R. 335-3._ Est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe le fait :

        « 1. De détenir en vue d’un usage personnel ou d’utiliser une application technologique, un dispositif ou un composant conçus ou spécialement adaptés pour porter atteinte à une mesure technique efficace mentionnée à l’article L. 331-5 du présent code qui protège une oeuvre, une interprétation, un phonogramme, un vidéogramme, un programme ou une base de données ;
        « 2. De recourir à un service conçu ou spécialement adapté pour porter l’atteinte visée à l’alinéa précédent.

        « Ces dispositions ne s’appliquent pas aux actes qui ne portent pas préjudice aux titulaires de droits et qui sont réalisés à des fins de sécurité informatique ou à des fins de recherche scientifique en crytographie.

        Je comprend ce dernier paragraphe comme ceci :
        Si j'ai un DVD original et que j'utilise un moyen technique pour détourner le CSS afin de le lire, je ne suis pas en désaccord avec la loi, car je ne porte pas préjudice aux titulaires de droits. Maintenant, le "et qui sont réalisés à des fins de sécurité informatique ou à des fins de recherche scientifique en crytographie." doit-il être compris comme une inclusion obligatoire?...
      • [^] # Re: Quicktime est illégal?

        Posté par  . Évalué à 1.

        DeCSS n'est pas nécessaire au streaming, tu n'es pas obligé d'avoir libdvdcss pour faire tourner vlc.

        Donc question sans rapport avec le sujet.
        • [^] # Re: Quicktime est illégal?

          Posté par  . Évalué à 0.

          DeCSS n'est pas nécessaire au streaming, tu n'es pas obligé d'avoir libdvdcss pour faire tourner vlc.
          Là n'est pas ma question.

          Donc question sans rapport avec le sujet
          Mon message était en réponse à la notion de compatibilité quicktime, vlc, mplayer que tu évoquais plus haut. Tout le monde ne recompile pas son VLC en excluant les libs X et Y. Personnellement j'utilise "Portable VLC" et je me demande dans quelle mesure ce programme est légal de par l'inclusion de certaines fonctionnalités. Pour faire le lien avec le sujet initial, un flux interopérable peut-il être lu légalement en France à l'aide d'un VLC pré-compilé?
          • [^] # Re: Quicktime est illégal?

            Posté par  . Évalué à 2.

            Tout le monde ne recompile pas son VLC en excluant les libs X et Y. Personnellement j'utilise "Portable VLC" et je me demande dans quelle mesure ce programme est légal de par l'inclusion de certaines fonctionnalités. Pour faire le lien avec le sujet initial, un flux interopérable peut-il être lu légalement en France à l'aide d'un VLC pré-compilé?


            Les VLC précompilés sont génaralement capables de lire le quicktime (tout dépend si le mainteneur du paquet décide de compiler quelque-chose d'utilisable ou d'expurger le lecteur des codecs sujets à brevets). En ce qui concerne les distros linux, je n'ai pas vu de vlc précompilé incluant libdvdcss, ce qui ne veut pas dire que ça n'existe pas, mais ce n'est pas inclu dans les distributions grand public.

            La version windows inclue libdvdcss, mais il s'agit juste d'une dll à retirer. VLC en lui-même n'est pas illégal, c'est libdvdcss qui l'est dans certaines républiques bananières.
    • [^] # Re: Quicktime est illégal?

      Posté par  . Évalué à -1.

      Vous espérez que Bruxelles va servir de modèle pour le libre? c'est peine perdue les amis, comment pourraient-ils justififer certains budgets?

      - Benoît: On a besoin de cette somme pour une 100aines de licences Microsoft
      - Xavier: Mais c'est 10 fois le prix que tu me demandes.
      - Benoît: et?
      - Xavier: J'avais oublié, désolé.
      - Benoît: D'ailleurs t'sais quoi? on va payer les licences et installer du Linux, juste pour faire chier :)

      On va pas dire que c'est propre à la Belgique de gonfler le budget, mais c'est si grossièrement fait, et la Belgique étant petite, ça saute aux yeux assez brutalement.

      pfff Reynders, t'es qu'un salO! :p
  • # Précision

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

    Précisons tout de même que sous GNU/Linux, avec l'association des logiciels libres MPlayer, Mplayerplug-in et du codec libre ffmpeg (ce qui ne l'empêche pas d'être sous la lame tranchante des brevets), il est parfaitement possible de lire les vidéos sur le site du Conseil de l'Union européenne dans Firefox (je n'ai pas testé d'autres navigateurs).

    Ça n'enlève rien cependant au bien fondé de cette pétition, mais il fallait le préciser.
    • [^] # Re: Précision

      Posté par  . Évalué à 5.

      Moi j'aime bien l'extension Firefox Media Payer Connectivity.

      Sinon ils pourraient mettre un lecteur flash embarqué.......ok je sors -->[ ]
      • [^] # Re: Précision

        Posté par  . Évalué à 7.

        Firefox Media Payer Connectivity

        Sympa comme extension ;)
    • [^] # Re: Précision

      Posté par  . Évalué à 3.

      Pour la majeure partie des utilisateurs lambda, ça s'apparente à les regarder avec un doigt de la main gauche dans l'oreille droite et l'autre main sur son pied gauche. Et je ne parle pas de Madame Michu.
  • # ce qui me choque...

    Posté par  . Évalué à 2.


    Sur quelles plates-formes puis-je visionner en direct le service média "streaming" du Conseil de l'Union européenne?

    Le service média "streaming" du Conseil de l'Union européenne en direct peut être visionné sur les plates-formes Microsoft Windows et Macintosh. Nous ne pouvons légalement pas supporter Linux.

    Donc la réponse est: pas de support pour Linux.


    cela veut-il dire que les conférences de presse et les délibérations du conseil sont soumis à license et réclament l'utilisation de DRM et compagnie pour etre visionnées ?

    ou bien simplement que le fournisseur choisit ne sait pas/ne veut pas faire de stream pour linux (car cela ne represente que X% du marché, et qu'il vaut mieux faire les 8x% windows car c'est plus rentable).
    • [^] # Re: ce qui me choque...

      Posté par  . Évalué à 8.

      la solution serveur quicktime correctement utilisée permet d'avoir les clients quicktime, vlc, mplayer, ... ce qui permet d'être lisible sur à peu près tout et n'importe quoi.

      La vérité est que ce n'est pas un problème légal mais bien un bug mental... à moins que les quelques pays supportant officiellement les brevets sur le logiciel n'aient réeussi à imposer la peur des brevets por rabattre l'U.E. dans les filets de Microsoft...

      En tout cas, l'excuse telle que présentée dans la faq est insuffisante, et s'il y a une pétition à faire c'est avant tout pour exiger des clarifications sur ce point.
    • [^] # Re: ce qui me choque...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      j'ai l'intuition qu'il y a confusion entre "player" et format. Il existe si je ne me trompe pas des formats de transport qui sont lisibles par windows media player(tm) quicktime(r) et vl(c) mplayer donc multi-plateforme ... comme mpeg TS http://en.wikipedia.org/wiki/Transport_stream.
      Bon à l'intérieur de ça, on peut choisir le format pour la vidéo (théora). J'y connais pas trop mais ensuite, même une solution proprio doit pouvoir diffuser ceci. (quitte à mettre un logo sur vls et à monter une entreprise pour le garantir). En plus la france étant leader en TV dsl, il pourrait même profiter pour les diffusion en direct du réseau multicast des opérateurs.


      Je suis un peu candide, mais je ne pense qu'il ne s'agit que d'un manque de connaissance, et un peu de peur de la part d'un directeur informatique qui lit 01, ou alors que leurs avocats veulent le genre de fonctionnalités du style streaming authentifié infalisifiable et incopiable (mouarf) propres administrations qu'aucune solution de streaming peut leur apporter sauf sur la plaquette commerciale mais après tout ils ont la garantie légal que ça marche. Même si après tout, les parlements ont éxonéré les fabricants de logiciels de toutes poursuite au cas où le produit est non conforme (en industrie il n'y a pas d'obligation de résultat).

      Autrement dit, ils ont légalement aucune garantie du fait de leurs votes débiles qu'une solution propriétaire leur garanti ce qu'ils veulent (quelque soit l'objet de la clause contractuelle, sla, gtr, watermarking, copyright, méta donnée, authentificaiton des sources).
    • [^] # Re: ce qui me choque et m'énerve

      Posté par  . Évalué à 0.

      Il y en a marre des "pseudos-developpeurs-concepteurs" des services publics ! La solution existe mais bien entendu, en bons windowsiens de base ces écervelés/feinéants préfèrent ne pas se pencher sur le problème !

      Et s'ils engageaient tout simplement un type compétent ? C'est peut-être ça la solution, non ?

      PS: il y a un autre truc qui m'énerve ! C'est ton nom "John Doe", le nom du plus gros spameur sur mon blog ! Je ne sais si c'est toi mais ça m'énerve !
      • [^] # Re: ce qui me choque et m'énerve

        Posté par  . Évalué à 1.

        PS: il y a un autre truc qui m'énerve ! C'est ton nom "John Doe", le nom du plus gros spameur sur mon blog ! Je ne sais si c'est toi mais ça m'énerve !

        En anglais, John Doe est l'équivalent de l'expression « monsieur X » ou « Monsieur Durand » ; c'est le Britannique ou l'Américain moyen, ou bien une personne inconnue (éventuellement un mort non identifié).

        Voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Doe

        PS : on gagnerait toujours à consulter Wikipedia avant de s'énerver... ;)
        • [^] # Re: ce qui me choque et m'énerve

          Posté par  . Évalué à 1.

          Merci pour le renseignement ! Comment se renseigner sur quelque chose dont on ne peut se douter, a priori, si l'on n'est ni anglophone/angliciste, qu'il s'agit d'une appellation générique... Parce qu'a priori, Monsieur Martin est tout autant un patronyme, non ? Et peut bien par conséquent être le nom de quelqu'un... Wikipedia est devenu une sorte de "nouvelle église" ! Un peu d'indulgence...
          • [^] # Re: ce qui me choque et m'énerve

            Posté par  . Évalué à 1.

            Très franchement, si un utilisateur pourrissait mon blog, mon premier réflexe serait de chercher son nom dans google pour savoir à qui j'ai affaire.

            Et dans ce cas, j'aurais rapidement vu que John Doe est un nom générique puisque le premier lien retourné est celui que je viens de poster...
            • [^] # Re: ce qui me choque et m'énerve

              Posté par  . Évalué à 1.

              et dans la foulée, sur un blog, si tu regardes qui poste, tu dois pouvoir avoir les adresses IP de ceux qui postent.

              aussi je te confirme qu'en bon citoyen du net respectant (presque) à la lettre la "netiquette" je ne suis pas du genre spammeur, meme si parfois je post beaucoup dans ce forum linuxfr.
  • # coincés du neurone têtal...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    on ne leur demande pas de supporter Linux!
    On leur demande de supporter tout le monde sans distinction (win, mac, linux, beos, amiga...) en utilisant tout simplement un format ouvert que chacun peut implémenter !
    S'ils veulent vraiment un argument eh bien renvoyons-les à leur propre baratin... l'utilisation d'un format fermé empèche une "concurrence libre et non faussée" entre les différents lecteurs vidéo du "marché", raison exactement identique à celle qu'ils ont invoqué pour obliger Microsoft à faire une version sans WiMP. Comme toujours, 2 poids 2 mesures...
    • [^] # Re: coincés du neurone têtal...

      Posté par  . Évalué à 8.

      Juste une remarque en passant :

      c'est bien gentil de s'intérroger sur le format dans lequel sont diffusées les scéances du Conseil des ministres de l'UE, mais plus fondamentalement on ne sait pas actuellement si une scéance du conseil des ministres de l'UE sera diffusée. En effet, dans la vieille tradition des négociations inter-gouvernementales, tradition très appréciée des diplomates français notamment, ces discussions restaient secrètes. Les pays nordiques qui ont au contraire la transparence démocratique pour crédo avaient poussé à la réforme, et réussi à inscrire dans le TCE que toutes les scéances à caractère législatif du conseil des ministres seraient publics (condition sine qua non pour qu'elles soient diffusées sur internet). Mais cette bataille là a été perdue et ils ont du en rabattre dans la solution de compromis qui a été arrêté par la suite : plus de scéances seront publiques que dans Maastricht-Nice, mais moins que ce qui était prévu par le TCE.

      Pour en savoir plus :
      http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2005/12/la_ch(...)
  • # Le site des videos utilise Apache/linux

    Posté par  . Évalué à 5.

    A en croire netcraft.com, le site incriminé (ceuweb.beldone.be) utilise Apache, linux et le lien montre un .php. Ils savent au moins utiliser linux.

    Un rectificatif sur Radio-France: il était possible d'écouter les streams en direct de radio-france en OGG avant le remplacement par MP3. NB: le podcast en MP3 est de bien meilleure qualité maintenant et le mot "linux" apparaît dans la FAQ.
  • # des vendus

    Posté par  . Évalué à 5.

    bah. les "politiques" n'ont aucune volonté. et les intervenants techniques sont des gens vendus.

    Déjà, un support du mac est presque un "miracle". On est même censé baiser leur pieds en remerciement quand ils font un support mac.


    Personnellement, comme beaucoup, ce n'est pas un support linux que je veux, c'est un support de la solution la plus UNIVERSELLE et la moins contraignante et chère (putain c'est de l'argent public ! ) que je veux !

    ET RIEN d'autre !


    et non,ce n'est pas si dément d'exiger cela. il existe des solutions simples ET légales ET supportées !
    • [^] # Re: des vendus

      Posté par  . Évalué à 5.

      les intervenants techniques sont des gens vendus.

      je n'irais pas (tout de suite) jusque là mais il y a sûrement un gros problème de compétence chez ces messieurs; la seule solution pour continuer à exister est de se rabattre sur les solutions clef-en-main n'en nécessitant aucune.

      On est dans le schéma classique du prestataire/admin qui se réfugie derrière la solution propriétaire pour cacher son incompétence.
      En cas de problème technique, la faute est imputée au fournisseur.
    • [^] # Re: des vendus

      Posté par  . Évalué à 5.

      et les intervenants techniques sont des gens vendus.


      Ben c'est une évidence... on les paye... mon boucher aussi est un vendu acquis au lobby de la viande...

      Pour avoir participé à la mise en place d'une solution video compatible linux et windows dans l'entreprise où je travaille, et pour avoir assisté aux levées de boucliers genre "mais pourquoi vous voulez utiliser ça, on a qu'à utiliser windows media server", je pense qu'avant tout le problème vient de l'incompétence et de la résistance au changement des personnes impliquées au niveau des décisions techniques, plus qu'une quelconque "corruption", même inconsciente.

      A priori, ceux qui s'occupent du streaming video du conseil de l'union européenne sont certainement des idiots incapables de s'adapter à des systèmes modernes, il leur faut donc un truc "simple" qui ne va pas les traumatiser par un changement brusque.
      • [^] # Re: des vendus

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        chez orange tV ils aimaient bien vls. Même les non spécialistes arrivaient à l'utiliser pour tester les set top boxs. Comme quoi peut être que tout le monde est pas vendu.

        Même comme je le dis plus bas, je pense que la traduction française est fautive dans l'impression qu'elle donne, et que le "legal disclaimer" de la FAQ est fondé.

        Ceux qui s'occupent du streaming vidéo à l'UE sont non seulement soumis à la contrainte technique que "ça marche", mais aussi contractuelles de SLA (Service Level Agreement ou Garanti de niveau de service) de GTR (Garanti de temps de rétablissement), de QoS (Qualité de Service) et obligations de moyen qu'aucune société peut leur fournir en logiciel libre.

        Ce n'est pas que ça marche pas, c'est que ce n'est pas leur métier, et donc, si ils choisissent une solution libre, non content de devoir s'impliquer dans un métier qui n'est pas le leur (le streaming vidéo, l'édition de logiciel n'est pas ce pour quoi on paie nos institutions), ils devraient en plus être comptable des échecs pour une solution non testée à l'échelle. Il est normal, et nécessaire que l'UE externalise la mise en place de solutions vidéos.

        Sachant que le temps homme en informatique spécalisée est à 600¤/jours HT, croyez vous vraiment qu'acheter une solution à 60k¤ dont on est sûr qu'elle marche en un mois est déraisonnable face à une solution pour laquelle tout est à faire (mise en place de l'hébergement, des indicateurs de bon fonctionnement...) et pour laquelle on ne peut estimer ni le coût ni conformité du produit en situation par rapport aux éxigences (une solution libre tiendra-t'elle la charge) ?

        Si défaut il y a c'est celui de l'absence sur le marché d'une société qui propose un contrat de support (avec SLA, GTR, sécu) et une infra d'hébergement adapatée (utilisation de cache chez les FAI par exemple pour diminuer le transit et améliorer la QoS (qualité de service) en logiciel libre. Plutôt que de signer une pétition, il vaudrait mieux proposer un acteur crédible sur ce marché. (En fait proxad/free pourrait vendre sa capacité à gérer une solution de streaming vidéo)

        Bon comme à l'UE c'est pas leur métier ils peuvent pas savoir que probablement vlc/vls est utilisé par de nombreux opérateurs télécom français de tvdsl. Mais aucun acheteur n'a une "rationnalité parfaite". (je laisse aux économistes le soin de définir ce terme qui dit en substance qu'un acheteur préférera avoir le produit de moindre qualité si il est sûr de faire aussi bien/mal que la moyenne donc il préférera une solution plus utilisée que d'autres en informatique c'est ce qu'on appelle la valeur d'usage (voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Externalit%C3%A9)) .
        • [^] # Re: des vendus

          Posté par  . Évalué à 4.

          Tu confonds le débat 'utiliser du logiciel libre pour faire le streaming' et 'faire du streaming compatible avec les lecteurs libres'... En outre, je ne parles pas de VLC comme serveur mais bien comme client. Pour le serveur, il y a la solution d'Apple qui fait le travail impeccablement.

          Opter pour des solutions telles que Quicktime Streaming Server ne pose pas plus de problèmes que d'opter pour Windows Media Server. La seule différence est qu'avec le serveur Quicktime on peut servir de la video respectant de vrais standards et laisser aux utilisateurs le choix du client.

          Pas la peine donc de balancer des brouettes d'acronymes comme SLA et QoS pour essayer de noyer le poisson, la question n'est absolument pas là. Des produits pour faire le streaming correctement, il y en a, et avec de gros joueurs très compétents derrière pour le support.
          • [^] # Re: des vendus

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

            La compatibilité est des deux cotés du tuyaux, l'UE choisi la solution de streaming, qui peut en fonction du fournisseur imposer le format. Je voulais juste mettre en exergue que la décision prise est une décision plus que technique et que comme le facteur sur laquelle l'UE à la main c'est le serveur, j'essayais de montrer comment on pouvait ne pas vouloir de libre.

            Et pour les acronymes, ils sont tous définis et courants dans les contrats de services informatique. Comme le mot légalement garanti semble important dans la FAQ, j'essayais de voir comment l'aspect légal peut invalider le logiciel libre.

            Le raisonnement tu remarqueras est aussi applicable sur le choix de l'encodage. Autant il est peut être garanti contractuellement que wmw va avoir certaines propriétés (pas d'acronymes, hein)(comme par exemple l'impossibilité supposée d'altérer les contenus, et du traçage), autant on ne peut le faire avec les formats ouverts.


            La diffusion de contenu à tort ou à raison ne s'arrête pas à la diffusion du message, mais elle comprend aussi notamment les métas données : authenticité, origine, source(traçage), moyen de non falsification (surtout quand il s'agit de truc officiel), licence d'utilisation. A titre perso, je pense qu'aucun logiciel de streaming peut techniquement garantir tous ça et donc qu'un choix libre serait équivalent, mais au moins, si tu as la garantie légale que le produit le fait, le jour où l'on modifie une vidéo tu peux poursuivre quelqu'un devant un tribunal (le modficiateur pour violation de la DADVSI, ou le fournisseur pour défaut contractuel) et l'on ne t'accusera pas de ne pas y avoir pensé.

            L'approche geek techno centriques sur des choix de l'UE est une forme d'oeillère confortable mais inefficace pour comprendre dans un premier temps puis amener les administrations dans un deuxième temps à améliorer leurs techno de diffusion.


            Quand un choix est contraire à celui que l'on aurait fait il est plus facile d'imaginer que l'autre est incompétent ou représente un méchant lobby, que d'imaginer que l'on manque de compétence/information. Mais il se trouve que je n'aime pas la facilité :-) c'est pour ça que je propose une autre explication aux choix de l'UE.
            • [^] # Re: des vendus

              Posté par  . Évalué à 3.

              La compatibilité est des deux cotés du tuyaux, l'UE choisi la solution de streaming, qui peut en fonction du fournisseur imposer le format.


              C'est du vraisemblablement domaine du service de straming de l'U.E. de faire un cahier des charges correct et de faire un appel d'offre décent.
              Prendre une solution aussi peu compatible ressemble plus à un non-choix qu'à une sérieuse étude des besoins. Le coup de la légalité ressemble plus à un parapluie qu'à une raison valable. La meilleure preuve est l'absence de développement pour cet argument.

              Et pour les acronymes, ils sont tous définis et courants dans les contrats de services informatique. Comme le mot légalement garanti semble important dans la FAQ, j'essayais de voir comment l'aspect légal peut invalider le logiciel libre.


              Et ces acronymes, je les connais bien car travaillant dans une société de services j'y suis aussi soumis. Toutefois, je continue à ne pas voir en quoi l'utilisation de vrais standards pose des problèmes...

              mais au moins, si tu as la garantie légale que le produit le fait, le jour où l'on modifie une vidéo tu peux poursuivre quelqu'un devant un tribunal (le modficiateur pour violation de la DADVSI, ou le fournisseur pour défaut contractuel) et l'on ne t'accusera pas de ne pas y avoir pensé.


              Ce point est sans objet dans le cas d'un système de streaming, spécialement dans le cas de streaming live. En plus, as-tu vu des DRM sur les video en question?

              L'approche geek techno centriques sur des choix de l'UE est une forme d'oeillère confortable mais inefficace pour comprendre dans un premier temps puis amener les administrations dans un deuxième temps à améliorer leurs techno de diffusion.


              Attitude classique de la personne voulant substituer un choix politique à un choix technique.

              En ce qui me concerne, je ne considère pas avoir une approche geek techno centrique, juste une approche de quelqu'un ayant déjà participé à la mise en place de systèmes de streaming dans une entreprise de grande taille où l'immobilisme et la résistance aux produits non-microsoft peut représenter un obstacle sérieux que même un dossier parfaitement goupillé peut avoir du mal à surmonter... "on en vire pas quelqu'un pour avoir choisi Microsoft".

              Heureusement, dans mon cas, mon équipe a pu fournir assez d'arguments pour pousser une entreprise de plusieurs dizaines de milliers d'employés à utiliser des standards de qualité plutôt que de laisser Microsoft venir implémenter son système techniquement inférieur et incompatible.

              Pour moi, cette histoire de légalité n'est qu'un parapluie agité par un organisme n'ayant pas poussé la réflexion très loin et en tout cas incapable de justifier son attitude correctement.
              • [^] # Re: des vendus

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                Ton approche était geeko centrique jusqu'à présent car elle ne prenait pas en compte le facteur le plus important dans une décision technique qui reste le facteur humain.

                On en revient à l'attitude initial de toute personne face à une nouveauté qui'il ne peut comprendre (on a pas un temps infini pour tout apprendre): la peur, et le conservatisme c-a-d le choix de solutions qui ont déjà fait leur preuves même si elles sont non optimales. Et de la nécessité pour ceux qui ont de une connaissance plus poussée non de se comporter en tribunal (c'est bien/c'est mal) qui braque les décideurs, mais en conseiller qui apporte ses connaissance en expliquant le pour et le contre.

                Donc tu vois, mon propos sur linuxfr est du même acabit que celui que tu as normalment en situation quand tu fais face rationnellement à ces même personnes. Je suis sûr que tu n'es pas arrivé en disant à tes clients qu'ils étaient des vendus incompétents, mais en imaginant qu'ils auraient des bénéfices à tirer d'une explication pédagogique dans le domaine et à les rassurer.
                • [^] # Re: des vendus

                  Posté par  . Évalué à 2.

                  La différence ici est qu'on est face à un résultat post mortem, après la mort tragique d'une opportunité de joindre les actes aux paroles de l'U.E. qui prône généralement l'utilisation de standards interopérables... et quand un sujet touche tellement au fonctionnement démocratique et au droit d'information des individus, il ne faut pas mettre des gants face à une confiscation de cet outil démocratique.

                  Pourtant, au delà des arguments concernant les devoirs d'un système démocratique et l'accès à l'information en général, des éléments rationnels pour utiliser des codecs et protocoles plus standards que ceux offerts par microsoft existent: la qualité de la video (important pour l'image d'une entreprise), l'intégration avec les systèmes de contrôle QoS sur l'infrastructure réseau, la compatibilité avec des clients non-microsoft, éventuellement sur des systèmes embarqués, l'intégration avec les outils utilisés dans le monde de la video proffessionnelle, la possibilité de précompiler les vidéos afin de réduire l'impact cpu sur les serveurs de streaming...

                  Honnêtement, pour être passé à côté de ça, il faut ne pas avoir fait son boulot (je ne pense pas comme certains que ce sont des vendus, je reste d'avis que c'est un problème de compétence)

                  En ce qui concenre la mention à propos de la légalité ayant été retirée de la faq il semble probable que le service de streaming lui-même s'est rendu compte que c'était indéfendable (ou alors il se prépare à une clarification, ou à poster un pavé de fud supplémentaire).
                  • [^] # Re: des vendus

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                    Je maintiens que cette news est liée à une mauvaise traduction de l'anglais :-) et qu'il se sont rendus compte que cette mention ajoutée à la va-vite dans la FAQ apportait plus de problèmes qu'elle n'aidait les internautes. Comme le service de com ou plus probablement l'agence de com qui sous traite le rédactionnel ne comprennent rien à l'informatique, ils ont retiré la mention gênante histoire de ne pas faire de vague en en comprenant pas ce qui arrivait.

                    La DSI va dire que les réactions sur la FAQ c'est un truc d'excité à leur administration, et aux internautes, que la décision ne leur appartient pas car elle comporte des aboutissants légaux. Les élus diront que légalement la décision ne leur appartient pas du fait de la séparation des pouvoirs mais qu'ils sont d'accord avec vous (vous allez voté bientôt rappelez vous), et les dirigeants de l'organisme disent qu'ils sont soumis à des réglements, et que si les réglements/lois sont mal faites, c'est aux élus de les changer.

                    Le système hiérarchique dans toute sa splendeur, l'incompétence vient du fait que chacun dans l'organisation est soumis à de multiples règles contradictoires qui incitent non à bien faire, mais à limiter les dégâts, et donc renforce le suivisme.

                    Pour être passer à coté de ça, il faut que son boulot ne consiste pas à penser, mais à obéir, l'élément constitutif d'un contrat de travail avec le salaire. La DSI de l'UE n'est pas là pour prendre le risque de bien faire, mais pour s'assurer de pas faire pire que les autres. Et elle fait bien son travail.


                    Comme dit le medef à propos de l'entreprise : c'est la culture du risque et de l'innovation
  • # Nos députés sous GNU/Linux vont se marrer

    Posté par  . Évalué à 7.

    Je me demande comment vont réagir nos députés qui vont passer sous GNU/Linux et qui ne pourront donc pas visionner ces retransmissions ...

    Surtout qui va leur expliquer que ce n'est pas à cause de leur nouvel OS mais à cause du choix de types pas très intelligents ?
  • # Mais la solution libre est-elle prete?

    Posté par  . Évalué à 5.

    Theora est en alpha 1.0
    Matroska qui a l'air d'être le format du conteneur le plus intéressant n'est pas non plus totalement finalisé d'après http://www.matroska.org/technical/specs/index.html

    Donc on peut se poser la question s'il ne vaudrait pas mieux attendre que Theora et Matroska soient tous les deux finalisé avant de faire une pétition?
    Sinon, ça s'appelle mettre la charrue avant les boeufs.
    • [^] # Re: Mais la solution libre est-elle prete?

      Posté par  . Évalué à 0.

      Et dans combien de temps on voit tout ça finalisé ?

      S'il faut attendre d'avoir toujours tout parfaitement fini pour être présenté jamais rien n'évoluera, il suffit de voir les produits de la "concurrence" (pas de polémique) qui font du beta-test avec leurs utilisateurs depuis belle-lurette et donnent ça comme version finale.

      De même ne pas réagir maintenant rendra plus dur de faire machine arrière plus tard.
      • [^] # Re: Mais la solution libre est-elle prete?

        Posté par  . Évalué à 2.

        Pas faux, mais le codec est en version "alpha" pas "beta" et "alpha" c'est quand même censé vouloir dire 'pas prêt' pour l'utilisateur final.

        Alors c'est bien beau d'être pressé mais si tu dis a des gens tester mon logiciel X et que X n'est pas prêt, bin ils ne perdront pas leur temps ensuite a essayer les nouvelles versions..

        Maintenant je ne sais pas si Theora est prêt ou pas, en tout cas son numéro de version semble indiquer le contraire.
    • [^] # Re: Mais la solution libre est-elle prete?

      Posté par  . Évalué à 1.

      je doute que le "windows media server" aie quitté le stade alpha. (officieusement bien sûr)

      le passage de alpha à béta puis à release se réduit à l'impression sur la boîte, comme d'habitude...
  • # mauvaise traduction probable depuis l'anglais

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

    Je reviens sur le sujet : les logiciels ne sont pas couverts par une obligation de résultat en d'autres mots vous ne pouver intenter un procès à microsoft pour vice caché si windows crash vos données et 10 ans de boulots.

    Comment dans ce cas linux/bsd/tous logiciels libres sur windows est-il légalement moins "supportable" (sic) (to support signifie garantir en français juridique correct).

    Donc évidemment que l'état ne peut garantir légalement qu'un logiciel libre fonctionne mais pas plus qu'un logiciel propriétaire qui comporte à 99,9% la clause AS IS (livré en l'état) où l'éditeur dénie toutes garanties que le produit va fonctionner. Il se donne juste l'obligation contractuelle de moyens pour essayer de le faire marcher.

    A l'incompréhension de l'informatique, s'ajoute la mauvaise connaissance du français, et du droit.

    Vu le nombre d'erreur et d'anglicisme on peut légitimement faire l'hypothèse que c'est une erreur de traduction depuis l'anglais par un stagiaire qui comprend rien. Le texte était peut être alors:

    Nous ne pouvons pas légitimement vous garantir que vous pourrez visualiser les vidéos sous linux.

    Comprendre : peut être que ça marche, mais nous ne pouvons vous le garantir.

    Il me semble que Napoléon disait que là où l'on voit une volonté délibérée de mal faire, il n'y a souvent que de l'incompétence. C'est pour ça que ce grand homme créa des grandes écoles pour nous apporter les moyens de bien faire.
    • [^] # Re: mauvaise traduction probable depuis l'anglais

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      par contre si une société de service vendait un contrat qui garantissait une obligation de moyen pour la correction en cas de fonctionnement non conforme d'un produit, l'état ne pourrait plus faire la distinction entre logiciels libres et propriétaires, et le logiciel libre pénétrerait plus d'endroits, et on pourrait même aider les projets.

      Depuis le début c'est la meilleure manière pour le libre d'avoir sa place dans la sphère de l'informatique marchande sans léser personne. Mais comme l'informatique est une fonction support de l'entreprise (elle ne génère pas de revenu directe), il serait même encore plus intéressant pour diminuer les coûts de monter des GIE (groupement d'intérêt économique).

      Dommage que les SSLL vendent du rêve et pas du pragmatisme.
      • [^] # Re: mauvaise traduction probable depuis l'anglais

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        il serait même encore plus intéressant pour diminuer les coûts de monter des GIE (groupement d'intérêt économique).

        C'est ce que fait Adullact. Vu le peu de collectivités locales participantes, leur nombre potentiel et les résultats déjà obtenus, on ne peut que se rendre compte du pillage économique de l'Europe par les USA.
        • [^] # Re: mauvaise traduction probable depuis l'anglais

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          Pour l'adullact c'est peut être la démarche qui manque.

          Un GIE n'est que la forme légale pour désigner un regroupement d'acteurs ayant identifiés des besoins communs. Avant de commencer par la forme légale, il faut commencer par la forme sociale (i.e. une masse critique de futurs usagers ayant évalués leur problème). Donc un GIE viable doit apporter une solution en adéquation avec un problème identifié, dont le coût est évalué. Je pense juste que son manque de succès est dû à une erreur dans la démarche.

          Si l'adullact ne marche pas c'est peut être pas tant que les concurrents sont sournois, ou les acheteurs incompétents, que l'inadéquation de l'offre à la demande.

          Tel que l'adulact est présentée ici : http://www.adullact.org/article.php3?id_article=131 c'est surtout un organisme de prosélytisme. L'idéologie n'apporte pas de solutions concrètes. Le logiciel libre en tant que tel ne sert à rien à l'administration. cf Ce que l'administration apporte au libre http://www.libroscope.org/Ce-que-l-administration-apporte-au

          je serais en charge de l'informatique pour une administration, mais je m'en fouterais du libre. Ce que je voudrais c'est que mes collaborateurs et les administrés aient la solution qui leur permette de faire tout ce qu'ils doivent faire en perdant le moins de temps d'argent et d'énervement possible avec l'informatique. Et je voudrais aussi passer le moins de temps possible là dessus pour pouvoir faire toutes les tâches qui m'incombent.

          Si je dois me faire casser les pieds avec des prêches idéologiques par des gens infoutus de me garantir le coût de la solution, et de garantir les résultats, je dirais à la poubelle. Surtout si cela ressemble plus à une secte aux réunions desquelles je dois prendre part qu'à des acteurs économiques qui ont les pieds sur terre. Ils sont où les TCO des solutions, les évaluations des économies ? à part des démos http://demos.adullact.org/ je ne vois rien
          L'adullact n'est pas un groupement d'intérêt économique, mais idéologique (je vous laisse parcourir les articles pour voir le champs sémantique truffé).
    • [^] # Re: mauvaise traduction probable depuis l'anglais

      Posté par  . Évalué à 3.

      Visiblement non, on peu passer a l'anglais avec le menu deroulant en haut et ca donne:

      We cannot support Linux in a legal way. So the answer is: No support for Linux


    • [^] # Re: mauvaise traduction probable depuis l'anglais

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      par contre si une société de service vendait un contrat qui garantissait une obligation de moyen pour la correction en cas de fonctionnement non conforme d'un produit, l'état ne pourrait plus faire la distinction entre logiciels libres et propriétaires, et le logiciel libre pénétrerait plus d'endroits, et on pourrait même aider les projets.

      Depuis le début c'est la meilleure manière pour le libre d'avoir sa place dans la sphère de l'informatique marchande sans léser personne. Mais comme l'informatique est une fonction support de l'entreprise (elle ne génère pas de revenu directe), il serait même encore plus intéressant pour diminuer les coûts de monter des GIE (groupement d'intérêt économique).

      Dommage que les SSLL vendent du rêve et pas du pragmatisme.
  • # correction

    Posté par  . Évalué à 2.

    s/Service streaming du conseil de l'Europe/Service streaming du conseil de l'Union européenne/

    Le Conseil de l'Europe, c'est un autre organisme européen, antérieur et non inclus dans l'Union Européenne (www.coe.int).
  • # La question principale

    Posté par  . Évalué à 4.

    Nous ne pouvons légalement pas supporter Linux. Donc la réponse est: pas de support pour Linux.

    Plutôt que de faire une pétition, personne n'a demandé une explication de texte sur cette phrase ambigüe ?
    • [^] # Re: La question principale

      Posté par  . Évalué à 1.

      D'ailleurs en anglais, dans la FAQ, il n'y a pas d'équivalent !

      http://ceuweb.belbone.be/faq.php?lang=EN&sessionno=
    • [^] # Re: La question principale

      Posté par  . Évalué à 1.

      Ben oui, du coup, moi, je leur ai posé la question :

      "Pourquoi contraindre à l'utilisation de logiciel spécifique pour voir ou
      entendre les fichiers que vous fournissez. Existe-il des partenariats
      économiques entre le conseil et des entreprises privés ?"

      et la réponse est :

      "Le FAQ auquel vous vous referez comporte une erreur dans sa version anglaise par rapport à la version française de base. En effet, la phrase relative à Linux n'existe pas dans la version originale française.
      En conséquence, j'ai fait rectifier la version anglaise.

      Je transmets vos observations à la direction des systèmes d'information et de
      communication pour avis. Je vous remercie de l'intérêt que vous portez à nos activités et à notre site web."

      Evidemment, c'est pas ça qui va faire avancer le schmilblick ... Mais, si de nombreuses personnes les titilles sur le sujet, ça peut faire évoluer les mentalités (et les conscience pendant qu'on y est).
  • # Modification de la FAQ

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    Je viens de consulter la FAQ et voici ce qu'il y a :


    Sur quelles plates-formes puis-je visionner en direct le service média "streaming" du Conseil de l'Union européenne?
    Le service média "streaming" du Conseil de l'Union européenne en direct peut être visionné sur les plates-formes Microsoft Windows et Macintosh.


    La partie Linux a disparu !!!

    Quelqu'un a une explication ?

    Peut-être la pétition ;)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.