FreeCAD 0.17

Posté par . Édité par ZeroHeure, Davy Defaud, BAud, Thierry Thomas, Benoît Sibaud, palm123, jona et _seb_. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
Tags :
88
23
mai
2018
Graphisme/photo

FreeCAD est un logiciel de CAO en 3D, c’est‐à‐dire de conception assistée par ordinateur (en anglais, CAD — Computer‐Aided Design), de type paramétrique. Totalement libre, sous licence LGPL, FreeCAD est destiné à un vaste public, de l’ingénieur concepteur en mécanique à l’utilisateur d’une imprimante 3D désirant concevoir une pièce, en passant par l’architecte en bâtiment. De plus, il dispose d’une communauté réactive et de nombreux tutoriels facilement trouvables sur l’Internet (par exemple, en vidéo sur YouTube).

Après deux ans de développement depuis la version 0.16 et pas moins de 6 800 commits, la version 0.17 est sortie le 6 avril. Ce travail correspond à peu près à trois fois celui effectué entre les versions 0.15 et 0.16. Cette version apporte donc des changements assez importants sur de nombreux outils.

Image FreeCAD

Survol des améliorations et modifications

  • Un manuel utilisateur a été écrit par Yorik van Havre ; il dispense une très bonne introduction aux fonctionnalités élémentaires de FreeCAD. Il couvre la version 0.16 et il est traduit en français.

  • L’atelier conception de pièces (PartDesign) a été complètement refondu et repensé, il est plus ergonomique et propose plus d’outils.
    partdesing
    Notons de nouvelles fonctionnalités additives et soustractives, ainsi que des entités de référence utiles pour placer des esquisses, aligner et servir d’axes de révolution ; et la nouvelle commutation automatique entre PartDesign et Sketcher.

  • L’atelier d’esquisses (Sketcher) a lui aussi beaucoup évolué. Par exemple, il permet maintenant la création de B‐splines ainsi que d’arcs d’hyperbole et d’arcs de parabole. B-spline FreeCAD
    Les esquisses peuvent maintenant être attachées à d’autres faces que celles planes, un nouvel outil Carbon Copy permet de copier la géométrie d’une autre esquisse…

  • L’atelier Part n’est pas en reste côté améliorations. Le noyau Open Cascade passe de la version 6.8.0 à la version 7.2.0. De nouvelles fonctionnalités permettent de créer directement des solides composites (compsolids). L’outil d’extrusion prend désormais en charge plus de directions, telles que la normale paramétrique ou encore le bord lié.

  • Un nouveau gestionnaire d’extensions facilite grandement l’installation des modules complémentaires.

  • Le nouvel atelier de dessin technique / plan (TechDraw), tout juste arrivé, propose déjà plus de fonctionnalités et il est plus ergonomique que son prédécesseur (Drawing). Ce dernier est toujours disponible, mais sera supprimé dans le futur.
    techdraw

  • L’atelier architecture n’est pas en reste. Côté ajout, on note un nouvel ensemble d’outils pour la tuyauterie et l’outil tableur entièrement réécrit.
    Lors du Google Summer of Code de 2017, l’outil ferraillage a été considérablement amélioré.
    Arch workbench

  • Le module FEM (analyse d’éléments finis) a lui aussi pas mal évolué. Outre le quasi‐portage vers Python 3 et les corrections de bogues, on peut noter l’ajout d’un « solver framework » écrit à partir de zéro lors d’un GSoC, ainsi que Gmsh pour la gestion des maillages (mesh), qui permet d’utiliser l’outil Gmesh à l’intérieur de FreeCAD.
    FEM workbench

  • De nombreux modules additionnels d’ergonomie et de nouvelles fonctionnalités ont fait leur apparition, dont un permettant aux utilisateurs de l’excellent KiCad d’utiliser des fonctionnalités de FreeCAD.

  • FreeCAD 0.17 propose bien d’autres joyeusetés, dont la liste exhaustive est visible sur la page dédiée aux notes de cette version.

Conclusion

Un bon logiciel, puissant, permettant aux amateurs de s’initier a la conception 3D et aux initiés d’effectuer des opérations complexes en toute liberté. Sa communauté dynamique ainsi que la documentation riche et fournie (et souvent traduite dans la langue de Molière) en font un incontournable du logiciel libre.

  • # plus paramétrique qu'avant

    Posté par . Évalué à 9 (+9/-0).

    Dixit les notes de versions et c'est une fonctionnalité qui me semble très importante :

    Le nouveau conteneur Body (Corps) contient une chaîne de fonctionnalités PartDesign constituant un seul solide contigu. Il contient également des plans et des axes standard auxquels attacher des objets. Grâce au conteneur Body, il n'est plus nécessaire de mapper (accrocher) les esquisses aux faces lors de l'ajout de fonctionnalités. Cette exigence était une limitation majeure de l'ancien PartDesign, qui pouvait entraîner la rupture de nombreux modèles lors des changements de paramètres. Donc, il est maintenant recommandé d'éviter de mapper des esquisses aux faces autant que possible.

    En effet, en 0.16, il était quasiment impossible de changer une cote dans les esquisses antérieures sans casser la modélisation. Le moteur se perdait, ne retrouvait plus les faces, les esquisses étaient désorientées… Je n'ai testé la 0.17 que sur un modèle simple mais j'ai hâte de la mettre à l'épreuve sur ce point :-)

    • [^] # Re: plus paramétrique qu'avant

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

      Effectivement l'introduction du Corps de pièce est une fonctionnalité majeure de cette nouvelle version. Maintenant si on se sert des plan de références et que ceux ci sont attachés d'une manière ou d'une autre au corps de pièce (et seulement au corps) alors le modèle est très robuste. Ceci dit, si les plans de références sont attaché à une géométrie du corps alors on retrouve la limitation actuelle de FreeCAD, de même si on fait référence à des arêtes externes dans une esquisse.
      Mais j'ai toujours trouvé qu'il était facile de réparer un modèle simplement en réparant la première erreur créer par la modification. Il s'agit souvent de ré appliquer l'esquisse sur la bonne face ou le bon support. Ça reste lourd à corriger pour les congés et chanfreins.

  • # Assembly

    Posté par . Évalué à 7 (+6/-0). Dernière modification le 23/05/18 à 23:58.

    Vivement l'atelier d'assemblage, sans doute l'un des derniers gros manques de ce très bon logiciel !
    Très bon travail en tout cas !

    • [^] # Re: Assembly

      Posté par . Évalué à 5 (+5/-0).

      Parfaitement d'accord ! c'est le point que j’espérais trouver dans cette dépêche. Ça doit être un travail considérable de mettre cet atelier en place, à chaque monté de version il est repoussé à la prochaine.
      Je ne doute pas qu'un jour nous aurons ce module, vivement que ce jour arrive!
      En tous cas bravo pour votre travail

    • [^] # Re: Assembly

      Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

      C'est quoi l'atelier d'assemblage ?

      • [^] # Re: Assembly

        Posté par . Évalué à 5 (+4/-0).

        C'est un atelier qui permettrait de pouvoir lier différentes pièces entre elles au moyen de différentes contraintes, et qui éventuellement saurait gérer les mises à jour des pièces pour en prendre compte dans l'assemblage.
        Ca permet de créer des constructions complexes mêlant des dizaines ou centaines de pièces.

  • # Assemblage ?!

    Posté par . Évalué à 3 (+3/-0).

    Comment sont créés les modèles complexes affichés (Hexapode etc..) s'il n'y a pas de module d'assemblage ?
    Ayant utilisé Catia / SolidWorks / Siemens NX je ne comprends pas comment on peut faire de la CAO sans possibilité d'assembler/contraindre les différentes pièces créées.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.