La Fedora Core 4 débarque

Posté par (page perso) . Modéré par Sylvain Rampacek.
Tags :
0
14
juin
2005
Red Hat
La nouvelle version de la distribution Fedora Core est sortie.

Projet communautaire depuis peu sous l'égide d'une fondation, Fedora Core vise à proposer une distribution Linux "avant-gardiste" dans le choix de ses composants en intégrant les dernières évolutions des logiciels phares. Initiée par Red Hat, cette distribution constitue un véritable laboratoire de test pour les distributions de l'éditeur américain avec lesquelles elle partage de nombreux points communs.
Entièrement libre, Fedora Core n'intègre pas de composants soumis à des brevets logiciels tel que le support des fichiers MP3. Comme toutes distributions, un environnement graphique est mis en avant : dans le cas de cette distribution le bureau Gnome est prédominant.

Cette nouvelle version apporte de nombreuses nouveautés :
  • architecture PowerPC (PPC et PPC64)
  • système de fichier GFS pour les grappes d'ordinateurs (cluster)
  • Intégration de Xen 2 : outil de virtualisation, ce logiciel constitue une machine virtuelle permettant d'utiliser plusieurs systèmes d'exploitation simultanément
  • Noyau 2.6.11
  • GCC 4.0
  • Eclipse 3.1 compilé en natif. Cet environnement de développement a vu son intégration possible de part le support avancé du langage Java par GCJ, compilateur Java natif, et les avancées du projet ClassPath, bibliothèques Java visant à implémenter intégralement l'environnement de Sun sous une licence libre.
  • SELinux amélioré, qui intègre un plus grand nombre de services comme MySQL
  • GNOME 2.10, KDE 3.4
  • MySQL 4.1, PHP 5.0
  • OpenOffice.org 2.0 (Pré-version fournie)
  • Un remplaçant au lecteur PDF de Gnome apparaît : Evince. Celui-ci est amené à supporter de nombreux formats de documents afin d'intégrer dans une seule application de nombreux lecteurs indépendants.

Les architectures supportées sont : i386, x86-64, PowerPC PowerPC64. GFS est passé à nouveau en GPL grâce à RedHat après le rachat de Sistina. C'est la première distribution sortie après l'annonce de RedHat de la création de la Fondation Fedora.

La prochaine version de Fedora Core, la version 5, est déjà sur les rails : un wiki a été mis en place afin de centraliser toutes les demandes d'améliorations que peuvent formuler les utilisateurs et développeurs.

NdM : merci à tous ceux qui ont proposé cette dépêche La distribution se compose pour chaque architecture d'un DVD, 4 CD sources, 4 CD de binaires pour i386 (5 pour x86-64 et PowerPC) et un rescue cd. Pour ceux qui sont intéressés par la virtualisation de système d'exploitation grâce à XEN, un tutorial rapide à été mis sur le wiki de Fedora. Yum permet de mettre à jour ainsi que changer de version de Fedora.

Quelques liens utiles (et en français) pour rapidement démarrer avec cette distribution :
- La FAQ non-officielle de Fedora : http://perso.wanadoo.fr/fester/faq-fedora.html
- Fedora-france.org : http://www.fedora-france.org/

Aller plus loin

  • # Fedore Core vs RHEL

    Posté par . Évalué à 7.

    Bonjour,
    je voudrais poser une petite question qui peut paraître stupide pour certains. Quelles sont les différences entre une fedora core et une rhel ?
    Si j'apprends à me servir de la fedora core est-ce que je peut me supposer savoir utiliser une rhel ?

    Merci à vous
    • [^] # Re: Fedore Core vs RHEL

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Comme précisé dans la news, la fedora core est utilisée comme laboratoire de test pour les RHEL, les outils sont les mêmes, notamment la gestion des paquets (rpm) et les environnements sont donc fortement compatibles. Une RHEL est en quelque sorte une Fedora Core "stable" et éprouvée, et donc plus adapté à une utilisation "professionnelle".

      Apprendre à te servir d'une Fedora Core est donc une bonne première étape pour appréhender une RHEL.
    • [^] # Re: Fedore Core vs RHEL

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Voir https://linuxfr.org/~draco/18500.html(...) pour une idée sur la chose.
  • # Absolument Libre

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Cette volonté de "Entièrement Libre", c'est nouveau chez Fedora ? Et chez RedHat ?
    Ces distrib mes semblaient plus "pragamtiques" vis à vis du libre, non ?
    • [^] # Re: Absolument Libre

      Posté par . Évalué à 8.

      Je ne crois pas que cela soit nouveau car Fedora (et même la RedHat Linux auparavant) n'ont jamais intégrer les paquets posant problème pour les libs mp3, les plugins flash ou java, les drivers nvidia, acrobat reader, etc...

      Ceux-ci sont dispo sur d'autres dépôt non officiels (les indications sur "la FAQ non officielle" sont très utiles pour cela, à voir sur http://www.fedorafaq.org(...) )

      Aujourd'hui le dépôt de fedora.us n'existe plus, il a été remplacé par les extras de Fedora. Il reste livna.org ainsi que Freshrpms, Dag, Dries, Newrpms et atRPms.
      Ces derniers semblent coopérer pour mettre en place un merge de leur paquets sur le projet rpmforge.net. On peut déjà avoir une page très utile sur le site de Dag :
      http://dag.wieers.com/home-made/apt/rpmforge.php(...) (il semble indisponible aujourd'hui...)
  • # waoo

    Posté par . Évalué à 1.

    Et bien, quand on voit les versions des programmes qui sont intégrés dans cette distrib, on est sur le cul, surtout quand on compare à sarge (-->[])

    En plus, le support de PPC/64 rend vraiment la distrib allechante (oui j'ai un mac), maintenant je me pose des questions sur la stabilité, car comment peut-on aller aussi vite en intégration tout en maintenant un certain niveau de qualité ?

    Alors Fedora ça ro>< ou ça pu>< ?

    dabowl_75

    • [^] # Re: waoo

      Posté par . Évalué à 10.

      maintenant je me pose des questions sur la stabilité, car comment peut-on aller aussi vite en intégration tout en maintenant un certain niveau de qualité ?


      Ils ont peut-être des développeurs qui développent au lieu de troller sur les mailing-lists /o\

      ===========>[]
    • [^] # Re: waoo

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Peut-être (ce n'est qu'une supposition, mais le "lien" avec RedHat peut aider à la formuler) que Fedora bénéficie d'un lien plus étroit, voire carrément de l'aide, de RedHat qui, à la différence de Debian par exemple, emploie des développeurs payés toute la journée à développer pour RedHat ou Linux.

      Cela doit sûrement aider!
    • [^] # Re: waoo

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Je pense aussi que RH est très présent en amont des logiciels (notemment gnome, linux, gcj, etc.) peut-être que cela aide, mais ça ne suffit pas.

      M'enfin c'est pas aussi stable qu'une sarge ! loin de là !!!
    • [^] # Re: waoo

      Posté par . Évalué à 4.

      Il faut comparer ce qui est comparable je pense.

      Compare une RHEL à Sarge et une Fedora à Testing / Unstable mais ne compare pas Sarge à Fedora.
  • # Libre, propriétaire et mp3

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Quand je lis "Entièrement libre, Fedora Core n'intègre aucun composant propriétaire tel que le support des fichiers MP3.", ça m'ennerve.

    Le support du format mp3 est soumis dans les pays qui reconnaissent les brevets logiciels à un accord de licence avec les dententeurs des brevets associés (fraunhofer et compagnie, cf http://www.mp3licensing.com/).(...) Tout ça a des liens avec le libre, mais la présentation qui en est faite dans la news est pour le moins imprécise. Elle contribue à maintenir une confusion entre ce qui est légal ou pas, entre ce qui est libre ou pas, entre ce qui est propriétaire ou pas.

    En fait, RedHat n'a pas le droit de distribuer un décodeur (ou encodeur) mp3, mais c'est parfaitement légal pour des entreprises européennes qui distribuent seulement en Europe (ça c'est pour l'aspect brevet). Il existe des implémentations libres et légales d'encodeur et décodeur (ça c'est pour l'aspect libre) et bien sûr des implémentations propriétaires et légales (ça c'est pour l'aspect propriétaire).

    Bref, un peu de précision ne tuera personne.
    • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

      Posté par . Évalué à 6.

      C'est pour cela que rpm.livna.org existe.

      Avec yum et en l'intégrant dans les sites à prendre en compte (cf : http://perso.wanadoo.fr/fester/faq-fedora.html#installsoftware(...) ), l'on peut facilement ajouter les supports manquants (mp3, dvd, et autres).

      Livna.org est basé en france.
    • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Même si un logiciel libre qui fait le support du mp3, cela reste un support 'encodage/décodage' soumis à des contraintes liées à la propriété intellectuelle des détendeurs de brevets, d'où l'adjectif "propriétaire" associé au support (et non au logiciel).

      On comprend la phrase comme on veut, dans tous les cas le but était de préciser que Fedora Core est très à cheval sur la notion de logiciel libre et sur le support de format propriétaires.

      On a le même problème par exemple avec Mono qui n'est et ne sera sûrement pas intégré dans Fedora Core, bien que ce soit un projet libre, il est basé sur des spécifications soumises à des brevets logiciels.
      • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Je comprends parfaitement qu'ils n'intègrent pas Mono à cause de l'ombre des brevets logiciels qui planne dessus.

        Mais là où je ne comprends pas, c'est pourquoi ils peuvent intégrer un environnement Java libre?
        Il n'y a pas de brevets dans son cas? Et l'histoire de Kodak?

        Attention, je ne dis pas que c'est une mauvaise chose d'intégrer Java dans Fedora, bien au contraire!
        Je ne comprends juste pas pourquoi ce ne serait pas possible pour Mono.
        • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Je dirais qu'il y a sûrement toute une floppée de brevets qui sont utilisés dans Java, comme il y en a sûrement une floppée dans Mono. Dans le cas de Mono on en connait certains puisqu'ils ont été déposé dans le cadre de .NET par MS. On sait aussi que Mono ne viole pas ces brevets en question. On sait aussi qu'une bonne partie de Mono n'a aucun lien avec les brevets de MS (même s'ils violent d'autres brevets).

          Je crois surtout qu'il y a un refus méfiant de la part des dev de Fedora Core, qui préfèrent diaboliser ce qui vient de MS et miser sur la plateforme de Sun. N'oublions pas aussi que c'est aussi une histoire de "concurrence", Novell a choisi de miser sur Mono, Red Hat sur GCJ...

          Pourtant les 2 entreprises à l'origine des plateformes propriétaires recherchent le même objectif : assurer le respect des standards établies sur leurs technos : dans un cas SUN se protège de part la mise en place d'un consortium sous son égide qui "normalise" les évolutions de Java tout en attaquant ceux qui ne respecte pas la norme (cf procès contre MS et sa VM non compatible), dans l'autre MS laisse la standardisation technique à un consortium indépendant tout en conservant les brevets logiciels comme protection : ceux ci précisent qu'il est autorisé de les utiliser librement à condition de ne les utiliser que pour faire une implémentation de .NET, autrement dis si vous sortez des sentiez battues et que vous modifiez leurs spécifs pour en faire autre chose, vous n'avez pas l'autorisation explicite d'utiliser leurs brevets, il faut alors leur demander l'autorisation.
          • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

            Posté par . Évalué à 2.

            le problème est qu'on est obligé pour cela de leur faire confiance :-/
          • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Tu es vraiment le roi des trolleurs, mais je ne tomberais pas dans le piège et j'invite les autres lecteurs à faire de même et à te laisser troller tout seul. Oui, un jour, quand j'aurais le temps, mon article sur .Net vs Java de Linuxmag sera disponible en ligne et tu pourras le lire et enfin comprendre pourquoi tu racontes n'importe quoi.
          • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            > Je crois surtout qu'il y a un refus méfiant de la part des dev de Fedora Core, qui préfèrent diaboliser ce qui vient de MS et miser sur la plateforme de Sun.

            AMHA ça n'a rien à voir. Autant on peut comparer .Net et Java sur une plateforme Windows, autant ça ne tient pas la route sous Linux.

            Je m'explique: RHEL étant une distribution destinée avant tout aux entreprises, ils me parait évident qu'ils ont choisi la solution qui permet de développer des systèmes d'information à la hauteur de la demande de leur client.
            Le jours où il existera un équivalent au serveur COM+ sur Linux on pourra en reparler. Pour le moment les serveurs d'appli Java (libres ou propriétaires) tournant sous Linux ou Windows sont légions. Pour .Net il n'existe rien d'autre que Com+ sous Windows et je crois que ça restera longtemps ainsi.

            Alors cessons de comparer ces deux technologies qui si elles ont en commun d'être toutes les deux le socle des développements en entreprise, ont ceci de différent c'est que l'une des deux est conçue uniquement pour Windows. Faire tourner une simple appli desktop en .Net ou Mono sous Linux pour montrer la faisabilité de la chose n'est qu'un argument marketing de plus.
            • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Je parlais des dev de Fedora Core, pas de ceux de RHEL. Fedora Core a maintenant plus d'indépendance et reste une distribution orienté Desktop et non production en entreprise. Pour une RHEL tu as surement raison.
              Dans le cadre Desktop il y a maintenant quelques applications pour Mono "populaires" comme Muine, F-Spot, Beagle ou Tomboy. Je vois pas trop le rapport avec le marketing là dedans, juste un désir des utilisateurs d'avoir ces applications quelque soit le socle technique, d'où la demande d'intégration dans Fedora.

              ont ceci de différent c'est que l'une des deux est conçue uniquement pour Windows.
              Combien de fois faudra-t-il rappeler que Mono n'est pas une simple implémentation de .NET, c'est aussi un ensemble d'API spécifique à Linux et spécifiques à Gnome, et qu'à ce titre c'est une plateforme Desktop comme une autre.
              • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Fedora Core a maintenant plus d'indépendance et reste une distribution orienté Desktop et non production en entreprise.

                C'est incorrect. Fedora est une distribution a usage multiple puisqu'il est possible de personnaliser l'installation: bureau (desktop), outil de travail(Workstation) et serveur. De plus, la creation du 'repository' extra annulle l'argument que Fedora n'est pas independante avant l'annonce de la Fondatio Fedora. Un des exemples est Apache.
                Le gros probleme est que les gens se basent sur leur perceptions et se renseignent tres peu sur l'objectif de Fedora bien visible sur le site officiel.
            • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Euh... je ne vois pas vraiment où tu veux en venir?

              Pour moi, .Net est le successeur de COM+, mais il ne l'utilise pas.
              Le principe de COM+, c'est de faire dialoguer entre eux des objets écrits dans différents langages de programmation (typiquement C++ et VB). Il n'y a pas un serveur COM+, mais des serveurs COM+ (chaque objet COM est un serveur). De plus, tout cela est plus ou moins réimplémenté en libre pour les Unix via Wine.

              Maintenant, .Net, c'est une spécification de plateforme (le CLR), d'api (les classes de base), et aussi de différents langages (VB.Net et C# principalement). C'est une technologie comparable à Java de ce point de vue-là (plateforme = JVM, api = les classes de base, langage = Java).
              Et rien ne l'empêche d'être portable, puisque les spécifications sont standardisées et ne requièrent nullement une technologie propriétaire comme COM+.

              Trois preuves:
              - l'implémentation en Shared Source de Microsoft qui tourne sur FreeBSD: Rotor
              - l'implémentation de Ximian/Novell qui tourne sur plusieurs Unix et sous Windows (et sur plusieurs architectures): Mono
              - l'implémentation GNU (dont je ne connais pas bien les détails, mais qui tournent aussi sur plusieurs OS/archi): DotGNU

              De plus, on peut franchement dire que les implémentations libres de .Net font plus que "marchoter" comme tu le laisses sous-entendre. Il suffit d'aller voir sur http://go-mono.com/asp-net.html(...) par exemple pour te rendre compte que leur implémentation d'ASP.Net est parfaitement fonctionnelle.

              Donc, non, je ne suis pas d'accord, pour moi Java et .Net sont parfaitement comparables, que ce soit sous Linux ou Windows (ou autre).
              • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Pour moi, .Net est le successeur de COM+, mais il ne l'utilise pas.
                Houlà non :)
                Y'a un namespace, System.EnterpriseServices, qui n'est rien d'autre qu'un wrapper vers les bon vieux services COM+. COM et COM+ n'ont pas grand chose à voir à vrai dire.

                Mono rivalise largement avec J2SE si tu veux, mais il lui manque une pierre pour rivaliser avec J2EE à mon avis.
              • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                > Pour moi, .Net est le successeur de COM+, mais il ne l'utilise pas.

                Bon, j'arrive un peu en retard pour te répondre mais saches que ce sont 2 technologies totalement différentes. Pour prendre un grand raccourci on pourrait plutot dire que chronologiquement on a eu le droit à OLE, puis COM et DCOM et enfin COM+. Celà n'a strictement rien à voir avec l'environnement de développement qu'il soit .Net ou les anciens objects COM en C++, Delphi, VB ou autre. En fait le serveur d'appli héberge et gère les composants.

                Si tu veux voir à quoi ressemble le serveur d'appli de COM+ va dans les outils d'admin puis service des composants (sur une version serveur de 2003 par ex). Là tu verras que tu peux inscrire des composants managés (donc en .Net)

                Auparavant (à l'époque de COM puis DCOM) ce serveur d'appli s'appelait MTS alias Microsoft Transaction Server. Aujourd'hui c'est beaucoup plus puissant mais comme je l'ai indiqué auparavant il n'y a aucune alternative (à ma connaissance) à ce serveur d'appli, ce qui fait que pour les développements d'entreprise Mono n'est pas encore (loin s'en faut) au niveau de Java.

                Mais comme dit plus haut, Mono pour le Desktop c'est peut-être bien (je n'ai pas d'avis tranché en la matière, c'est juste que je préfère utiliser un seul langage plutot que de changer au gré des modes et des saisons)

                Voilà. ;)
          • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

            Posté par . Évalué à 2.

            N'existe-t-il pas suffisamment de langages et d'API libres et non soumis à des brevets pour que l'on puisse se passer de .NET et Java?
            • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Concevoir et implémenter un framework de l'ampleur de .NET ou Java est monstrueux. L'imposer est encore plus compliqué : .NET et Java ont l'avantage d'avoir fait leur preuves d'un point de vue technique. Il est donc normal de voir apparaître des projets libre qui plutôt que de réinventer la roue cherche à implémenter ces frameworks en gardant une compatilibité technique.

              A ma connaissance il n'y a pas de framework libre équivalent à ces 2 environnements.
              • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

                Posté par . Évalué à 1.

                QT? Les API Gnome?
                • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Heu ça n'a pas grand chose à voir à mon avis...
                  Le coeur de .Net et J2EE ce ne sont pas des APIs graphiques.
                  • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Gnome et QT incluent aussi beaucoup d'API non graphiques...
                    • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Qui ne font pas du tout partis du langage auquels ils sont généralement associés.
                      C'est ce qui fait la force de .NET/Java : beaucoup d'aAPI en standard, sur toutes les plateformes : cela garantie une certaine homogénéité et une garantie d'interopérabilité.

                      Gnome ou QT doivent être utilisés comme des API externes et ne pas être considérés comme étant en standard. Il est donc impératif de ne pas les utilisés au "coeur" de l'application, en ajoutant une couche d'abstraction pour pouvoir se défaire d'un toolkit si besoin est.
          • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

            Posté par . Évalué à 1.

            Mais OU sont ces brevets utilisés dans Java ?
            Peux tu le dire ?
            Si oui, indique le, si non, c'est du FUD désolé.

            Un bon article sur le sujet :
            http://techupdate.zdnet.com/techupdate/stories/main/0,14179,2879892(...)
            • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Je te rebalance la question :
              où sont les brevets dans Mono ?
              Peut tu le dire ?
              Si oui, indique le, si non, c'est du FUD désolé.

              Quand une entité a dévoilé avoir répertorié plus de 260 violations de brevets dans le kernel, même si on n'a pas eu la liste en question, tout le monde s'est accordé à dire qu'étant donné la stupidité des brevets logiciels (et leur champs d'application), et la taille du kernel, que c'était évident, et que le contraire aurait été surprennant. On peut facilement imaginer qu'il en est de même pour les projets tout aussi conséquents que sont Java et Mono/.NET. Libre à toi de considérer cela comme du FUD, pour moi c'est malheuresement une certitude. Après désolé j'ai pas le temps d'examiner le code de toutes les implémentations de Java tout en listant tous les brevets logiciels pour le vérifier.

              M'enfin les dev de Fedora Core FUD comme des porcs sur Mono, je vois pas pourquoi ils ne font pas de même sur Java ou le kernel. Comme quoi l'explication est ailleur.
              • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Au lieu de debattre sur la question de brevet concernant Mono sur le paquetage de Fedora, au moins installe-le sur ton system. Apres tout, Mono est disponible pour Fedora sur son site officiel(Mono): http://www.mono-project.com/Downloads.(...)

                Rappele-toi que Fedora est un systeme d'exploitation Etats Uniens ou les lois de brevets sont renforces. Donc, la question est a discuter aux avocats de brevets bien au-delas des developeurs.
                • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  au moins installe-le sur ton system
                  Nan mais c'est fait je t'en remercie :)
                  C'est d'ailleur un des avantages : il y a des paquets officiels par Novell pour Fedora. Mais ce sont surtout pour les applications tierces que cela est plus génant. Par exemple muine beagle et fspot ne sont pas dispo dans Fedora, mais le sont dans le repository nrpm. Malheuresement celui-ci "repackage" Mono, et ceux-ci sont incompatibles avec les packages officiels :-/
      • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Mais non, tu mélanges tout. Mono et mp3, c'est comparable, car c'est une histoire de brevets. Et ça n'a rien à voir avec la notion de logiciel libre, c'est simplement le respect de la loi. Et ouai, on peut être contre les brevets logiciels, ou contre la pénalisation du shit, le fait est que dans un pays qui applique l'un ou l'autre, on risque des ennuis légaux si on ne respecte pas la loi.

        Donc RedHat est effectivement à cheval sur le respect du logiciel libre, ce qui est super, mais l'entreprise est aussi à cheval sur le respect de la loi, ce qui est aussi super, mais n'a rien à voir.
        • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Ah bah oui chez Novell par contre ils s'en foutent de la loi.
          Jusqu'à preuve du contraire Mono ne viole aucune loi et c'est un logiciel libre.
          • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

            Posté par . Évalué à 1.

            MS n'a jamais donné officiellement son accord pour utiliser les brevets .NET dans Mono.
            Donc Mono viole la loi sur les brevets, aux US.
            • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Un des gars de MS a précisé les conditions d'utilisation sous la casquette de co-dépositaire des dits brevets. Donc c'est parfaitement officiel. Novell a même repris cette citation dans sa FAQ officielle, et MS n'a jamais fait aucun démenti. MS n'a d'ailleur jamais remis en cause la légitimité de Mono.
              Donc jusqu'à preuve du contraire Mono ne viole pas les dits brevets de MS (entre parenthèse de MS mais aussi HP et Intel). Et donc ne viole aucune loi, aux US. Que tu ne le veuilles ou non.

              Alors faudrait arrêter les délires, Mono viole sûrement de nombreux brevets, et les détracteurs de Mono n'ont vraiment rien trouvé de mieux que de faire des suppositions et émettre des doutes (on me souffle qu'en anglais cela se traduit par FUD) sur les seuls brevets où l'on a le plus de certitude.

              Si j'étais Red Hat ou les développeurs de Fedora Core, j'arrêterai les gamineries, s'ils avaient un minimum de bonne foi, ils virereraient le paquet kernel.rpm, bien connu pour violer de nombreux brevets. Mais bon, même si tout le monde s'accorde sur ce point, les dev de Fedora pourront toujours dire que cela n'a jamais été prouvé ;)
              • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3, Mono autorisation légale

                Posté par . Évalué à 1.

                Un des gars de MS a précisé les conditions d'utilisation sous la casquette de co-dépositaire des dits brevets.
                J'ai lu un mail, sans signature cryptographique, d'un type qui dit je travaille pour MS et "MS autorisera l'utilisation de certains brevets", noter le futur. Aucune confirmation officielle depuis. Rien de probant légalement.
                • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3, Mono autorisation légale

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  forcement, légalement les brevets en question n'existent pas puisqu'ils ont été déposés mais non valider.

                  Enfin si tu préfères t'en tenir au fait qu'il manque la signature cryptographique (au fait elles sont cassables) pour prouver que Mono viole la loi des US c'est ton problème de paranoïaque de mauvaise foi.

                  Si MS n'avait pas voulu que ses specs soient réutilisées, il ne les auraient pas fait normaliser par un consortium indépendant en montrant comment faire une implémentation portable. Ce simple raisonnement de bon sens n'a rien de rationnel mais a pour moi beaucoup plus de valeur que tous les arguments visant à montrer que Mono capucpalegalyapaslasignaturecrytpée.

                  (PS : je te ferais remarquer que en dehors des conditions d'utilisation des dits brevets, il faudrait que tu me prouves aussi que Mono les utilise effectivement, car Novell, qui visiblement s'est penché sur la question, a précisé qu'ils avaient toujours cherché à trouver une alternative à l'utilisation de ces brevets. Enfin si ca se trouve ils en ont violer d'autre du coup...)
                  • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3, Mono autorisation légale

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Si MS n'avait pas voulu que ses specs soient réutilisées, il ne les auraient pas fait normaliser par un consortium indépendant en montrant comment faire une implémentation portable
                    Tu ferais bien de préciser que le consortium choisi par MS pour publier une partie des specs (une partie seulement, ce que reconnait le site officiel mono) autorise à ce que les brevets sur ces specs soient payants, à un coût "raisonable". C'est insuffisant pour toutes les licences libres et open-source.
                    • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3, Mono autorisation légale

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      une partie seulement, ce que reconnait le site officiel mono
                      Tout à fait. Mais c'est heuresement la partie "vitale", celle qui constitue la base technique : la VM, le langage C# et les libs essentielles à l'interopérabilité.

                      C'est insuffisant pour toutes les licences libres et open-source.
                      D'où l'intérêt du mail d'un des co-déspositaires de Microsoft qui rappelle les conditions de l'ECMA tout en ajoutant la gratuité. A vrai dire je ne connais pas d'autre consoritum ayant un minimum de renommé qui demande la gratuité. MS a choisi l'ECMA et l'ISO, tu proposes quoi d'autre ?
                      • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3, Mono autorisation légale

                        Posté par . Évalué à 4.

                        Je propose qu'un document officiel signé par MS soit envoyé à Mono ou à la FSF.
                        Sans ce document, ce mail n'a aucune valeur juridique. Point.
                        • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3, Mono autorisation légale

                          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                          ...
                          Les brevets ne sont pas officiels, MS ne peut donc pas fournir de document officiel sur les conditions d'utilisation, cela me paraît évident. Le fait est qu'en attendant Mono ne viole kedal, et si ca se trouve Mono n'utilise même pas les brevets en question.
                          Pour que Mono soit enmerder il faut que :
                          - que les brevets soient validés
                          - que Mono utilise effectivement ces brevets
                          - que MS propose des conditions d'utilisation différentes que ce qu'ils ont annoncés
                          - que HP et Intel soit d'accord pour ce changement
                          - que MS décide d'attaquer Novell (ce qui serait complètement contradictoire avec le désire d'ouverture des specs et la promotion qu'ils font de Mono)
                          - que Novell refuse de payer les royalties (MS ne pouvait refuser de céder des licences comme imposer par l'ECMA).
                          - que Novell ne trouve aucun moyen de contourner ces brevets
                          - et que finalement aucun fork n'apparaissent en dehors des états-unis (où les brevets logiciels sont malheuresement autorisés).

                          Désolé mais ca fait quand même beaucoup de conditions, dont certaines plus qu'improbable. Le jour où elles seront toutes remplies, promis je te paie une bière.
                          • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3, Mono autorisation légale

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            Ah oui j'oubliais :
                            - que ces brevets sont effectivement "innovant" et qu'il n'y a pas de cas d'utilisation antérieur qui pourraient les invalider.
                            • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3, Mono autorisation légale

                              Posté par . Évalué à 3.

                              Le probleme c'est que la seule facon d'avoir une reponse claire sur l'utilisation gratuite de ces brevets c'est de contacter Microsoft... Qui parait-il donne une licence gratuite quand on en fait la demande.

                              L"ECMA exige seulement que les licences soient RAND (Reasonable And Non Discriminative). Le fait que ce soit gratuit n'a jamais ete dit officiellement par MS.

                              Le probleme, c'est (1) devoir demander une licence gratuite a une entreprise pour utiliser leur brevets, c'est une sacre limite a l'utilisation des logiciels libres (2) on ne sait pas pendant combien de temps ce sera gratuit.

                              Par consequent, Mono a beau etre GPL, son utilisation est quand meme soumise au bon vouloir de Microsoft. Il n'y a aucun document officiel de MS qu'ils laissent tout le monde utiliser gratuitement leurs brevets, et et bien sur aucun qui dit combien de temps cette situation va durer. Si demain MS se met a reclamer ne serait-ce que 1$ de royalties a tous ceux qui distribuent Mono, ce sera parfaitement legal, mais ca remettrait en cause la liberte de distribution.

                              http://www.gnome.org/~seth/blog/mono(...)
                              • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3, Mono autorisation légale

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                Le fait que ce soit gratuit n'a jamais ete dit officiellement par MS.
                                Je l'ai déjà dis plus haut, un des co-dépositaires l'a déclaré officiellement, c'est donc une déclaration officielle de MS. Cependant cela n'a aucune valeur juridique, les brevets n'en ayant toujours aucune puisqu'il n'existe pas. C'est pourquoi le mail parle au "futur".

                                c'est une sacre limite a l'utilisation des logiciels libres
                                Que je sache c'est le même problèmes pour la plupart des logiciels libres, IBM et Sun ont par exemple donné l'autorisation explicite d'exploiter quelques brevets dans les LL, mais là pareil on ne sait pas pour combien de temps, etc, ce sont les mêmes limitations. Enfin tout cela suppose encore une fois que toutes les hypothèses soient remplies.

                                Par consequent, Mono a beau etre GPL, son utilisation est quand meme soumise au bon vouloir de Microsoft.
                                Comme je l'ai déjà expliqué, cela suppose que TOUTES les hypothèses que j'ai énoncées soient remplis. C'est de la pure paranoïa que de l'imaginer. Pour moi tout raisonnement basé sur le fait que toutes ces hypothèses sont remplis n'est que pur FUD (par définition).

                                Tu t'ai jamais demandé ce qu'il se passaient le jour où la fondation FSF qui détient un nombre impressionnant de copyright passait dans les mains d'une entreprise peu scrupuleuse ? Imaginer une telle situation est possible mais très difficilement envisageable. C'est exactement pareil : il y a une possibilité mais il y a suffisament de conditions pour ne pas s'inquiéter.
                                • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3, Mono autorisation légale en rêve

                                  Posté par . Évalué à 3.

                                  Je l'ai déjà dis plus haut, un des co-dépositaires l'a déclaré officiellement, c'est donc une déclaration officielle de MS.
                                  arrete de rever:
                                  deja le mail, qui date de février 2003, n'est plus en ligne et il faut aller sur web.archive.org
                                  il n'a jamais été publié officiellement par MS
                                  http://web.archive.org/web/20030609164123/http://mailserver.di.unip(...)
                                  "I've never felt the two are in conflict."
                                  il donne son sentiment , ça n'a rien d'officiel

                                  "royalty-free and otherwise RAND"
                                  cela veut dire gratuit OU (otherwise) à un prix raisonable
                                  le ou est très important

                                  tu prends vraiment tes rêves pour des réalités !
                                  • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3, Mono autorisation légale en rêve

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                    il n'a jamais été publié officiellement par MS
                                    Un mail ca ne se publie pas, ca se poste.

                                    tu prends vraiment tes rêves pour des réalités !
                                    Mais c'est toi qui rêve. Même en supposant que MS décide de faire payer, contrairement à ce qu'ils ont laisser entendre, il faut QUE TOUTES LES CONDITIONS que j'ai énoncées soient vérifiées (bordel) pour que Mono soit inquiété. Alors maintenant que tu m'as montrer avec une argumentation convainquante que MS va sûrement faire payer pour l'utilisation de ses brevets, j'attend que tu me montres avec autant de force que toutes les autres hypothèses vont se révéler exacte.

                                    Enfin tant mieux pour toi si t'es convaincu, t'auras la chance de te voir offrir une bière comme je l'ai promis.
        • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

          Posté par . Évalué à 1.

          Et le noyau Linux, il viole combien de brevets ?

          Dans le cas du MP3 / xvid je me demande si le problème vient vraiment des brevets de pressions de la MPAA...

          Et puis, quand bien même y'aurait problème de brevets normalement c'est le _concepteur_ du logiciel contrefait qui risque un procès et non le dsitributeur, non ?
          • [^] # Re: Libre, propriétaire et mp3

            Posté par . Évalué à 2.

            Et puis, quand bien même y'aurait problème de brevets normalement c'est le _concepteur_ du logiciel contrefait qui risque un procès et non le dsitributeur, non ?

            Mais peut-être que sans risquer un procès, le distributeur risque simplement qu'on lui interdise de distribuer un soft du jour au lendemain... et ça reste bien embetant puisque ça rend alors la distrib bonne à jeter (avec tous ces cds déjà pressés...) pour la remplacer par une nouvelle sans le soft incriminé :(
  • # Typo

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    d'intégrer dans une seule applicationS de nombreux lecteurs indépendants (il faut virer le S)
  • # Question sur RHEL

    Posté par . Évalué à 2.

    Est-il possible de télécharger cette distrib légalement, sans payer chez Redhat ? Il me semble que lorsqu'on paye RH, c'est pour le support, mais que la distrib en elle meme est libre. Quelqu'un pour (in|con)firmer?
    • [^] # Re: Question sur RHEL

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Cette distribution est entièrement libre et distribuée gratuitement. Bref, tu n'a rien à payer, Red Hat ne fournit de toute façon aucune forme de support payant pour cette distribution.
      • [^] # Re: Question sur RHEL

        Posté par . Évalué à 8.

        Je pense, vu son titre, qu'il parlait de RHEL et non pas de Fedora. Dans ce cas la distribution n'est pas librement téléchargeable sur le site de Red Hat, par contre, elle est librement redistribuable. Enfin, c'est ce que j'ai compris mais je peux me tromper.
    • [^] # Re: Question sur RHEL

      Posté par . Évalué à 3.

      Pour RHEL tu paye aussi le packaging (rpm) , donc je ne pense pas que tu puisse télécharger légalement une RHEL.
      Seul les sources sont dispos sur le FTP de redhat.
      Par contre tu peux télécharger un équivalent (fork libre) sur http://centos.org(...)
      Voir http://linuxfr.org/~Nyco/17292.html(...)
    • [^] # Re: Question sur RHEL

      Posté par . Évalué à 4.

      Tu peux, à condition que tu aies beaucoup de patience pour reconstruire tous les paquets. Redhat fournit en effet tous les src.rpm quitte à l'utilisateur de tout recompiler. En cas de flemme, des distribs existent basées sur RHEL (mais sans aucune référence à RHEL et Redhat, question de copyright) : cf sur lwn.net -> http://lwn.net/Articles/69534/(...)

      Une des alternatives : CentOS
    • [^] # Re: Question sur RHEL

      Posté par . Évalué à 4.

      Il y a aussi Scientific Linux qui est basee sur RHEL :
      https://www.scientificlinux.org(...)

      Soit dit en passant, les bugs trouves par les equipes de FermiLab et du CERN sont remontes aupres de RedHat (disons que la collaboration n'est pas a sens unique, au contraire des autres distributions tirees de RHEL)
  • # un troll et une question

    Posté par . Évalué à 5.

    Comme toutes distributions, un environnement graphique est mis en avant : dans le cas de cette distribution le bureau Gnome est prédominant.


    Pas debian ! Et oui je sais que c'est pas la seule distrib a ne pas faire de choix officiel (je vois gentoo aussi mais c'est a peu près tout).

    Autre question par rapport a yum, il a fait des progès ?

    J'avais utilisé avec une FC2 et c'était vraiment poussif alors que la machine était pas pourrie et que le réseau était je pense imbattable (il devait y avoir 2 switch et un coeur de réseau entre la machine et un _gros_ lien Renater). J'avais pas grand chose a reprocher a cette distrib a part ça donc j'avais trouvé ça dommage.

    Ah si ! j'avait vu un autre défaut mais pas vraiment hyper génant : l'install de base (genre je décoche tout) était un peu obèse. Ca aussi ca a changé ?
    • [^] # Re: un troll et une question

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Mandriva, même si mandrake privilégiait initialement kde, ne fait pas non plus de choix officiel
      De nombreux environnement sont là (kde, gnome, xfce, ...) et sont traités de façon la plus uniforme possible (avec un thème le plus commun possible par ex)
      • [^] # Re: un troll et une question

        Posté par . Évalué à 3.

        Mandriva, même si mandrake privilégiait initialement kde, ne fait pas non plus de choix officiel
        De nombreux environnement sont là (kde, gnome, xfce, ...) et sont traités de façon la plus uniforme possible (avec un thème le plus commun possible par ex)


        Je ne sais pas si je suis le seul à penser ça, mais je trouve que les divers environnements de bureau sous Mandriva manquent de polish. Clairement, un KDE/Gnome avec les paramètres par défaut sur une distribution fraîchement installée est laid, et je ne vois pas d'autre mot (par exemple, la décoration des fenêtres, avec les icônes des boutons pas centrées dans leur cercle).

        Pourtant, ça ne coûterait pas grand chose de rendre l'ensemble attrayant (un peu comme à la SuSE), et ça m'éviterait, de devoir télécharger et installer tout plein de petites choses pour améliorer le look & feel, à chaque fois que j'installe un Linux dans mon entourage, ce qui est relativement long et ennuyeux.

        Sinon, je trouve que l'un des points forts de Mandriva sur SuSE et Fedora, c'est justement le fait que plusieurs environnements soient disponibles (KDE, Gnome, XFCE, WindowMaker, Icewm, Enlightenment, fvwm, etc.)
        • [^] # Re: un troll et une question

          Posté par . Évalué à 2.

          Personellement, je préfère largement le look Mandriva à SuSE (sauf sur la LE 2005). Je le trouve beaucoup plus sobre et donc moins tape-à-l'oeil. Le meilleure exemple, c'est la mdk 10.1 en comparaison de la SuSE 9.1 ou 9.2.
          Je n'ai pas de souvenirs du point que tu cites (la décoration des fenêtres), je vais y faire plus attention.
          • [^] # Re: un troll et une question

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            Ce dont tu parle c'est le style de fenêtrage galaxy pour kwin et gtk...

            Il y a aussi un style des éléments graphiques, qui s'appelle Mandrakelinux (c'est dispo dans la config du style graphique de kde).

            Si y a une raison pour laquelle j'apprécie énormément mandriva c'est le style de fenêtrage par defaut qui est sympa... Je trouve domage qu'il ne soit pas adopté par les autres distributions et disponible directement...

            Je précise qu'il est en GPL et que le src.rpm est dispo.
            Enfin sinon c'est toujours cette histoire du fork a répétition qui soûle...

            Bon sinon pas mal cette FC4, on je vous fais mon petits rapport une fois les tous mes petits test fait. On va voir ce que donne SElinux... Je sent que je vais encore me retrouver comme si j'avais paumé le pass root...
        • [^] # Re: un troll et une question

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Je suis d'accord avec toi sur mandriva mais pas pour les memes raisons. Les outils sont en gtk, l'environnement par défaut est sous KDE, et le choix des logiciels par défaut est en peu entre les deux. Non seulement niveau look ca coince un peu parfois, mais en plus comme KDE, Gnome et le reste du monde ne sont pas d'accord sur les HIG, bah ca donne l'impression d'un truc un peu batard, on est jamais sur que un raccourci clavier va marcher, ou de ou trouver un truc dans un menu...

          A l'inverse, je ne sais pas pour SuSE, mais sous Fedora et Ubuntu, qui sont tres Gnome, on a un truc clean, homogene, etc. Et c'est vrai que ca sera cool que mandriva soit un peu plus dans ce genre la, soit en choississant clairement KDE/Qt ou Gnome/GTK, soit en bossant un peu plus a rendre le tout homogene...

          (Par ailleurs, c'est jamais pratique sur des petites config d'avoir une moitié Qt et une moitié Gtk, au niveau des bibliotheques que on doit se farcir en mémoire et des temps de chargement que ca implique)
          • [^] # Re: un troll et une question

            Posté par . Évalué à 2.

            Ce serait en effet bien que Mandriva soit plus homogène mais bon faut les comprendre, ils ont forké RedHat et pour se différencier à l'époque on choisi KDE au lieu de Gnome.
            Comprenant cependant que GTK+ leur convenait mieux que QT, ils ont développé leurs outils en GTK+, pas de bol.
            Petit problème d'incohérence.
            Allez, faites péter.
          • [^] # Re: un troll et une question

            Posté par . Évalué à 1.

            Entièrement d'accord avec toi, c'est vraiment dommage que les outils Mandriva soient en QT alors que le bureau par défaut est KDE. C'est aussi dommage d'avoir un mélange QT/GTK sur les applications. SuSE a été beaucoup plus logique sur ce point là.
          • [^] # Re: un troll et une question

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            >Non seulement niveau look ca coince un peu parfois, mais en plus comme KDE, Gnome et le reste du monde ne sont pas d'accord sur les HIG, bah ca donne l'impression d'un truc un peu batard, on est jamais sur que un raccourci clavier va marcher, ou de ou trouver un truc dans un menu...

            esperons que freedesktop change un peu la donne
            http://freedesktop.org/wiki/Standards_2fmenu_2dspec
    • [^] # Re: un troll et une question

      Posté par . Évalué à 1.

      Autre question par rapport a yum, il a fait des progès ?


      Un troll pour moi également...

      Toi qui es utilisateur de debian prends apt (http://apt.freshrpms.net/),(...) c'est quand même plus pratique que yum & ca fonctionne très bien, ca existe sur rh6.2 à rh9 et fedora core 1 à 3 (et je suis sûr qu'une version pour la fedora core 4 sortira bientôt) & j'ai même vu une version pour suse...
      • [^] # Re: un troll et une question

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        apt (version rpm) n'est plus maintenu.
        apt (tout court) ne supporte pas l'installation en plusieurs exemplaires d'un package pour differentes architectures --> impossibilite d'installer glibc.x86_64 et glibc.i386 --> completement inutile pour Fedora PPC64/x86_64.
        apt (version rpm?) a un systeme de resolution de dependances completement moisi (surtout sur les trucs genre "Provides: foo".. et tout ce qui touche au noyau... affreux.)

        yum a evolue depuis FC2. A la sortie de FC3 un nouveau format de donnees de depot (repository data) est venu remplacer les simple fichiers .hdr tout pourris. La duree des dites donnees en a ete grandement reduite.

        Il y a quelques semaines Seth (le mainteneur de yum) a affirme que yum 2.3.x etait plus rapide qu'apt pour la resolution de dependances. J'ai brievement teste et je veux bien le croire.

        Preferez yum.
        • [^] # Re: un troll et une question

          Posté par . Évalué à 4.

          apt (tout court) ne supporte pas l'installation en plusieurs exemplaires d'un package pour differentes architectures --> impossibilite d'installer glibc.x86_64 et glibc.i386 --> completement inutile pour Fedora PPC64/x86_64.

          $ apt-cache search libc6 | grep Shared
          libc6 - GNU C Library: Shared libraries and Timezone data
          libc6-sparc64 - GNU C Library: 64bit Shared libraries for UltraSPARC
          libc6-sparcv9 - GNU C Library: Shared libraries [v9 optimized]
          libc6-sparcv9b - GNU C Library: Shared libraries [v9b optimized]

          tiens j'ai une libc 32 bits et une libc 64 bits installable en meme temps.

          Avant de raconter n'importe quoi tu ferais mieux de te renseigner.

          PS : sur x86 c'est pareil t'as plusieur version de la libc : la standard et celle optimise pour i686 (avec nptl)...
          • [^] # Re: un troll et une question

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            noms differents == differents packages.
            tu ne peux pas avoir un packages libc6 compile pour i386 et un package libc6 compile' pour x86_64 en meme temps installes sur ton systeme a moins de le declare en duplicate... et de declarer tout le reste en duplicate aussi.... apt ne saurait installer ce genre de trucs.
            • [^] # Re: un troll et une question

              Posté par . Évalué à 5.

              en quoi c'est genant le nom different ?
              Il faut bien que tu sache quelle version tu choisie...
      • [^] # Re: un troll et une question

        Posté par . Évalué à 3.

        Ah non, c'est pas un troll : j'ai donné des arguments franchement objectif et je n'ai pas préjugé de l'état actuel de yum par rapport a apt.

        Comme ca a été dit il y avait moyen d'améliorer un peu les choses en changeant de dépot et en utilisant l'option "-C". Je trouve juste que ces deux trucs n'était pas évident a faire. De ce que j'ai lu ça a l'air de s'etre amélioré donc tant mieux.

        D'ailleurs un truc qui manquait a l'install de FC2 c'était un choix des dépots, ca m'étonne pas que ça rame si tout le monde télécharge depuis les meme dépot si il laisse la conf de base.

        Sinon, c'est pas apt4rpm que je vois mentionné dans la news et je ne pense pas qu'il soit dans la base de FC4 (?).
    • [^] # Re: un troll et une question

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Autre question par rapport a yum, il a fait des progès ?
      Ben pour connaitre urpmi, apt-get et yum je dois reconnaitre que yum arrive loin derrière les 2 autres...

      Ca raaaammmmeeeeee (avec, comme toi, une bécane pas pourrie et une bonne connexion). Il est toujours possible d'installer apt4rpm sur Fedora et le problème est réglé.

      Ah si ! j'avait vu un autre défaut mais pas vraiment hyper génant : l'install de base (genre je décoche tout) était un peu obèse. Ca aussi ca a changé ?
      Non et avec la FC4 c'est encore pire que FC3 :( (plus de 600MB en décochant toutes les options).
    • [^] # Re: un troll et une question

      Posté par . Évalué à 5.

      # time yum install linuxfr
      Repository extras already added, not adding again
      Setting up Install Process
      Setting up repositories
      dag 100% |=========================| 1.1 kB 00:00
      e17 100% |=========================| 951 B 00:00
      extras 100% |=========================| 1.1 kB 00:00
      updates-released 100% |=========================| 951 B 00:00
      base 100% |=========================| 1.1 kB 00:00
      Reading repository metadata in from local files
      primary.xml.gz 100% |=========================| 353 kB 00:17
      extras : ################################################## 1037/1037
      Added 0 new packages, deleted 14 old in 2.04 seconds
      primary.xml.gz 100% |=========================| 13 kB 00:00
      updates-re: ################################################## 36/36
      Added 18 new packages, deleted 0 old in 0.47 seconds
      Parsing package install arguments
      No Match for argument: linuxfr
      Nothing to do

      real 1m17.088s
      user 0m4.587s
      sys 0m0.607s

      Je pense que cela se passe de commentaires sur la rapidité foudroyante de yum sur un duron 1.6ghz/512ram/cnx 10mb.
      • [^] # Re: un troll et une question

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        C'est exactement le genre de truc qui me gonfle avec yum. Il suffit que tu te plantes en tapant le nom du package que tu souhaites installer et la bécane mouline pendant 3 plombes pour au final te dire : "No Match" :( !

        Parfois c'est bien rageant :-(
        • [^] # Re: un troll et une question

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          De mémoire, la page de man de YUM indiquait une option permettant de ne pas vérifier si les entêtes stockés sur le disque dur sont bien à jour par rapport à ceux du serveur - ce qui pourrait permettre d'accélérer la démarche. Par contre, de mémoire également, ça ne fonctionnait pas.
      • [^] # Re: un troll et une question

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Tu es sur que tu utilises la version de yum de la FC4, la (vu que je vois e17 dans la liste des repos et que didier n'a pas encore sorti ses rpm pour fc4, si tu les as trouvés ailleurs pour fc4, ca m'interesse) ? ca me surprend vraiment...
        parce que chez moi, sur la machine en FC4: (PIII 700, 512Mo)

        time yum install linuxfr
        Setting up Install Process
        Setting up repositories
        livna-stable 100% |=========================| 951 B 00:00
        dag 100% |=========================| 1.1 kB 00:00
        freshrpms-addons 100% |=========================| 951 B 00:00
        base 100% |=========================| 1.1 kB 00:00
        jpackage16-generic 100% |=========================| 903 B 00:00
        extras 100% |=========================| 951 B 00:00
        updates 100% |=========================| 951 B 00:00
        Reading repository metadata in from local files
        primary.xml.gz 100% |=========================| 37 kB 00:00
        livna-stab: ################################################## 110/110
        Added 4 new packages, deleted 2 old in 0.35 seconds
        primary.xml.gz 100% |=========================| 358 kB 00:00
        extras : ################################################## 1051/1051
        Added 14 new packages, deleted 0 old in 2.76 seconds
        Excluding Packages in global exclude list
        Finished
        Parsing package install arguments
        No Match for argument: linuxfr
        Nothing to do

        real 0m14.509s
        user 0m10.971s
        sys 0m0.643s
    • [^] # Re: un troll et une question

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      yum sur Fedora Core 4 utilise sqlite v3 le rendant plus rapide que la version Fedora Core 2. Donc yum FC4 >> yum FC2.
  • # Processus de migration de RHEL vers fedora ou de fedora X vers fedora X+

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Y'a t'il un moyen simple de migrer une install Red hat vers fedora ?

    Plus généralement existe-t-il des moyens tels qu'il en existe sous gentoo ou debian pour changer en douceur de distribution. Je pense par exemple à passer de woody en sarge pour debian ou de stable en unstable pour gentoo.

    Ps: j'ai googuelisé pas la avant de poster ... mais rien à part des doc pour décideurs pressés et pourquoi il faut migrer sous RHEL ou Fedora....
  • # YUM

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Je me pose qlq questions concernant cette FC4 :

    Est ce que les ISO contiennent les index YUM ?
    Est ce que YUM a été amélioré ?
    J'avais testé brièvement FC3 et j'ai eu l'impression à ce moment que les dépots alternatifs de RPM ne proposaient plus d'utiliser APT... La tendance s'est elle confirmée ? APT fait il toujours partie des "extras" ?

    Et la vitesse du chargement du système s'est il amélioré ? (FC3 était particulièrement lent et lourd par rapport aux FC précédentes)

    Merci à ceux qui répondront...
    • [^] # Re: YUM

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Tiens salut JB :) !


      Est ce que les ISO contiennent les index YUM ?
      Pas vérifié mais après l'install yum est configuré pour aller chercher toutes ses infos sur le net !


      Est ce que YUM a été amélioré ?
      Voir mon post plus haut... Même si je trouve que yum est un outil sympa à utiliser (pas mal de features intéressantes) il n'en reste pas moins qu'il est pénible à utiliser et que je lui préfére un bon vieil apt-get !


      J'avais testé brièvement FC3 et j'ai eu l'impression à ce moment que les dépots alternatifs de RPM ne proposaient plus d'utiliser APT... La tendance s'est elle confirmée ? APT fait il toujours partie des "extras" ?
      Faudrait regarder du côté de rpmforge peut-être ! En tout cas FC4 vient avec (et seulement) yum.


      Et la vitesse du chargement du système s'est il amélioré ? (FC3 était particulièrement lent et lourd par rapport aux FC précédentes)
      J'ai pas trop utilisé la FC3 autrement que pour des usages serveurs. Difficile de comparer (mais le chargement ne m'a pas paru spécialement lent).
      • [^] # Re: YUM

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        _o/

        Merci pour tes réponses. C'était surtout de la curiosité car j'utiise Debian Sarge depuis quelques temps et j'en suis plutot satisfait.

        D'autres réponses plus haut m'ont permis de comprendre le choix du projet Fedora concernant YUM plutot que APT, par contre, visiblement, FC continue de s'alourdir ce qui lui donne un coté poids lourd. Mais j'avais aussi testé FC3 sur une machine récente bien constituée c'était assez convainquant.

        Par ailleurs, si tu as une réponse à ma question que j'ai laissé sur le forum, ça m'intéresse ;-) http://linuxfr.org/forums/12/9444.html(...)
        • [^] # Re: YUM

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ben je pense que doublehp à mieux répondu que si c'est moi qui avait rédigé la réponse :).
    • [^] # Re: YUM

      Posté par . Évalué à 4.

      The sqllite database is now used by yum, and makes performance noticeably faster.
      http://fedora.redhat.com/docs/release-notes/fc4/#id2503979(...)

      => à vérifier donc
      • [^] # Re: YUM

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Oui et bien : "Testé et pas du tout approuvé" :( !
  • # Progrès avec Eclipse ?

    Posté par . Évalué à 4.

    Eclipse 3.1 compilé en natif.

    Quelqu'un sait si ça améliore les performances d'Eclipse sous linux ? C'est le principal reproche de certains developpeurs java car la version windows semble bien plus rapide.

    Par ailleurs, la 3.1 n'est pas encore disponible même si celle ci est en RC2 et ne devrait plus tarder. Je crois que c'est la version 3.1M7 qui est livrée, à confirmer...
  • # Wifi et WPA...

    Posté par . Évalué à 2.

    Je viens de finir d'installer cette fedora sur mon portable. Et une fois de plus je vois qu'il n'y a aucun support du WPA pour le wifi... Je trouve ça dommage qu'à l'heure actuelle les distro n'intègrent pas par défaut de l'auth via WPA :(

    Je cherche sur le net pour savoir comment faire, mais pour le moment rien ne fonctionne... Je crois que linux sur mon portable ça sera pas pour tout de suite :(
    • [^] # Re: Wifi et WPA...

      Posté par . Évalué à 2.

      Sous gentoo, il y a wpa_supplicant (mais qui est masqué il me semble), pour utiliser le wpa-psk il suffit d'avoir un fichier de conf ressemblant à ça :

      ctrl_interface=/var/run/wpa_supplicant
      ctrl_interface_group=0
      eapol_version=1
      ap_scan=1

      network={
      ssid="ton_essid"
      proto=WPA
      key_mgmt=WPA-PSK
      pairwise=CCMP TKIP
      group=CCMP TKIP WEP104 WEP40
      psk="ta_grande_cle_aleatoire_poureviter_lesattaques_a_base_de_dico"
      priority=2
      }

      et ça amrche bien chez moi (ipw2100/wrt54g)

      Pour les autres distributions, je pourrais pas te dire ... ^^
      • [^] # Re: Wifi et WPA...

        Posté par . Évalué à 1.

        Merci pour les infos mais j'ai déjà essayé wpa_supplicant, mais pas moyen de le faire fonctionner :(

        j'ai trouvé ça comme doc : http://www.fedoraforum.org/forum/showthread.php?t=25891&page=1&(...) et je l'ai suivi mais un ifup eth1 me dit qu'il arrive pas à trouver de lien... 'fin bref pas de bol quoi :/

        Si y'avait qq'un avec du wifi en centrino sous fedora et qui arrive à faire fonctionner le WPA je suis preneur hein ;)
        • [^] # Re: Wifi et WPA...

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Si y'avait qq'un avec du wifi en centrino ...

          Au risque de lancer un troll, voila une bonne occasion de tester Mandriva 2005.
          Les contributeurs de Cooker pas mal travaillé sur la question.
        • [^] # Re: Wifi et WPA...

          Posté par . Évalué à 2.

          Salut,

          J'ai réussi à faire fonctionner le WPA avec un centrino sous FC3 (j'ai pas encore upgradé en FC4)

          J'utilise pour cela :
          - le driver ipw2100 v0.62
          - xsupplicant v1.0.1

          Je n'ai jamais réussi à faire fonctionner wpa_supplicant.
          Je n'ai jamais réussi à faire fonctionner des versions plus récentes de ipw2100.
          J'attends la prochaine version de ipw2100 qui doit corriger le chargement automatique des modules d'encryption pour refaire un test. Pour l'instant, je reste donc "scotché" à la version v0.62

          Je me sers de ma connexion Wifi WPA à mon école (ma méthode pour faire fonctionner le WPA a été transcris sur le site http://wifi.utt.fr/connectlinux.htm(...) )

          Bon courage !
  • # Ouch !!

    Posté par . Évalué à 5.

    J'ai telechargé la Fedora sans me presser histoire de voir si des bugs importants sont reportés, mais devant m'en servir de base pour un travail j'ai commencé à m'y intéresser et je dois dire que je suis trés désagréablement surpris...

    La finale de Fedora est catastrophique par rapport aux essais que j'avais pu faire en me basant sur les test2 et test3 :

    -si on se crée un kickstart customisé et que l'on précise des choix de paquets genre :

    @ mysql
    @ network-server
    -gaim
    -evolution

    pour ne pas installer gaim ou evolution, anaconda se crase en vomissant ses lignes de python, reconnu en tant que bug 160269 sur le bugzilla redhat, cela a toujours marché depuis la FC2 (sur x86, vous verez pourquoi je précise).

    -la tentative d'installer sur un Opteron la FC4 x86_64 part en kernel panic aprés seulement 10s de boot.

    pour une finale je lui trouve de sérieuses failles, d'autant plus étranges qu'elles sont apparues pour cette version justement.

    Loin de moi l'idée d'être rabas-joie, je me réjouis de l'avancement des distributions linux, mais ces deux bugs me semblent assez sérieux pour s'en inquiéter. La FC3 aussi a eu un vilain bug avec udev qui a du être patché à peine quelques heures aprés la release, mais cela n'empêchait pas d'installer.

    D'autres personnes ont des problèmes similaires ?
    • [^] # Re: Ouch !!

      Posté par . Évalué à 2.

      Mon installation (à partir du boot.iso) s'est complètement vautrée au démarrage d'Anaconda. En remettant la langue d'installation à l'anglais, ça fonctionnait.
    • [^] # Re: Ouch !!

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Fedora Core 3 fonctionnait parfaitement chez moi, depuis le passage à la FC4, j'ai plein de bug et message d'erreur :

      http://ptiseb.fr.st.free.fr/other/capture.png(...)

      Deplus, le noyau 2.6.11 à toujours provoqué des freeze de mon pc, mais sous FC3 je pouvais retourner sur un 2.6.9 afin de palié au problème. Sous FC4 toujours les memes freeze, mais je peut rien faire ...

      Donc pour conclure, je doute sérieusement quand t-au bon fonctionnement de cette version ! Moi je vais sans doute retourner sur la FC3 ...
      • [^] # Re: Ouch !!

        Posté par . Évalué à 1.

        J'ai effectivement un certain nombre de déboires avec le noyau 2.6.11, et à lire les mailling-list fedora nous ne somme apparement pas les seuls, une modification apportée pour créer le 2.6.11 a vraiment dû casser quelque chose.

        Peux-tu faire le test de booter un 2.6.11 avec l'option acpi=off pour voir ? Chez moi cela provoque un freeze de la machine au chargement du kernel.

        Pour ton écran, on constate encore des lignes d'erreur Python, comme ce qui m'arrive avec mon Kickstart fait maison.
    • [^] # Re: Ouch !!

      Posté par . Évalué à 1.

      J'ai eu une réponse des developpeurs, cela peut en intèresser d'autres :

      Fixed in Rawhide. A workaround for you is to specify an architecture on the package you're excluding. For instance, you would say:

      %packages
      @base
      -acpid.i386

      Testé et approuvé, j'atend maintenant une réponse pour les autres bugs :)
    • [^] # Re: Ouch !!

      Posté par . Évalué à 1.

      Encore un bug tué ...

      Il concerne le Kernel Panic que l'on peut rencontrer lorsque l'on boote les CD/DVD d'install, sa solution est au moins aussi étrange que le bug lui même :

      1- au prompt boot : tapper n'importe quoi (genre hgkhgfdihhrihtosglkh)
      2- valider, grub va logiquement renvoyer une erreur
      3-au nouveau prompt boot: faire entree ou tapper linux et cette fois ça roule tout seul.

      Je suis vraiment sur le c... là! o_O
      • [^] # Re: Ouch !!

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        8 mois que j'utilisait FC3 sans problème, j'ai formaté ma partition pour mettre FC4 qui ne marche pas bien.

        Tellement dégouté des bugs que je suis en train de passer à debian sarge. Je reviendrai peut-etre avec la sortie de la FC5 ou lorsqu'il proposeront des paquets stable via yum pour la FC4 ...
    • [^] # Re: Ouch !!

      Posté par . Évalué à 1.

      Continuons sur notre lancée.

      Plus de son par les sorties SPDIF d'une EMU10K :

      editer /etc/modprobe.conf

      options snd-emu10k1 extin=0x3fff extout=0x3fff index=0

      Mieux pour le lecture d'AC3 par exemple.
  • # Update fc3 à fc4 et mise à jour des packages de la fc3

    Posté par . Évalué à 1.

    Est-il possible de faire un update de la fc3 à la fc4 sans problème ?

    Sur la fc3, j'ai essayé l'utilitaire de mise à jour des packages mais sans succès car il me disait qu'il y avait des problèmes de dépendances. J'ai donc toujours l'icône rouge dans ma barre des tâches :(
    • [^] # Re: Update fc3 à fc4 et mise à jour des packages de la fc3

      Posté par . Évalué à 1.

      L'icone rouge !!
      Tu utilise Up2date qui n'est pas prévu pour passer directement de fc3 à fc4.

      Je te conseille plutot d'utiliser yum.

      D'abord, bien vérifier que l'on est à jour.
      # yum update

      Ensuite suivre cela : http://fedoraproject.org/wiki/YumUpgradeFaq(...) (mis à jour régulièrement en fonction des infos)
      • [^] # Re: Update fc3 à fc4 et mise à jour des packages de la fc3

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        C'est bien la méthode, mais attention, surtout si tu as installé des rpms de différentes sources (dag, ...)
        Je suis en ce moment même sur une fedora 3,5... l'installation c'est faite à moitié, et yum ne marchait même plus après l'opération!!
        Il m'a fallu au moins deux heures pour récupérer un yum fonctionnel. Bref, je crois que je ne suis pas sorti de l'auberge!

        En résumé: fedora c'est bien, le processus d'upgrade est moins bien...
  • # Utilisation de Fedora en tant que serveur ...

    Posté par . Évalué à 2.

    La ou je fais mon stage ou sur des pubs pour hebergeurs, on peut voir des Fedora utilisées en tant que serveur, est ce que je le suis le seul que ça rend perplexe ?

    Utiliser une distribution qui semble de servir de labo a redhat en ayant qu'une seule justification : "on utilisait redhat auparavant, mais la fedora est gratuite"
    ça me semble leger et un mauvais choix technique ...

    Ceci dit, ceci n'est pas un troll :) j'aimerai juste avoir des opinions sur l'utilisation de Fedora sur des serveurs ...
    • [^] # Re: Utilisation de Fedora en tant que serveur ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Ben, vu qu'il n'y a aucune garantie dessus, ceux qui font cela ont intérêt d'avoir prévu le coup et ne garantissent pas une disponibilité de 100%, ou alors ont pas mal de serveurs redondants ;-).

      Ce n'est pas fait pour : on peut l'utiliser à cet effet, mais à ses risques et périls, sans aucune garantie.
    • [^] # Re: Utilisation de Fedora en tant que serveur ...

      Posté par . Évalué à 2.

      Avoir Fedora en tant que serveur n'est pas si différent que d'avoir Débian.

      Tu n'a aucun support car ces distributions sont communautaires.
      Je ne rentrerais pas dans le troll "quelle est la plus stable?" "quelle est la plus mieux ?"

      RHEL est payante. Donc tu as droit a un service de support de la part de RedHat.
      Cette distribution est certifiée pour notament certains logiciel genre Oracle pour ne citer que celui-ci.

      Fedora a surement des petits problèmes mais personnellement, je l'utilise pour faire des serveurs de domaines pour gérer les salles infos. RHEL est plutot a préférer pour le serveur de la compta par exemple.

      Un problème :
      - Avec Fedora et Débian : aide toi et la communauté t'aidera.
      - Avec RHEL : Compose le numéro de téléphone ou envoi un courriel.
      • [^] # Re: Utilisation de Fedora en tant que serveur ...

        Posté par . Évalué à 2.

        Disont quand je vois que Fedora inclut une version beta d'Open Office, ça me rassures pas, c'est peut etre une exception mais si ils font de meme avec certains autres paquets pouvant etre utilisés sur un serveur ...

        Je trouve ça curieux :)

        Et j'ai aussi eux une mauvaise experience avec la Fedora Core 2 utilisé pendant 6 mois sur un poste de travail a l'université (mais elle a peut etre eu le temps de murir ...).
        • [^] # Re: Utilisation de Fedora en tant que serveur ...

          Posté par . Évalué à 2.

          Il faut suivre évidement la vie de cette distrib pour comprendre qu'il voulait sortir cette distribution après la sortie officielle d'OOo 2. Malheureusement, celle ci a pris un peu de retard. Comme le travail d'intégration avait été fait avec les version de dévellopement, il n'ont pu faire marche arrière sans eux même changer la date de sortie de la distribution.

          Il est a noté quand même qu'OOo est très stable dans cette preview là. Je n'ai pas testé personnellement mais j'ai lu plusieurs journaux ici même qui faisait état de cela (désolé pas de pointeurs).
      • [^] # Re: Utilisation de Fedora en tant que serveur ...

        Posté par . Évalué à 5.

        Avoir Fedora en tant que serveur n'est pas si différent que d'avoir Débian.

        Humm.. si y en une très grosse , la disponibilité des updates de secus sur fedora n'a strictement rien à voir avec celles de debian , et s'amuser a réinstaller un OS tous les ans sur un serveur de prod , non merci.
        • [^] # Re: Utilisation de Fedora en tant que serveur ...

          Posté par . Évalué à 2.

          bon au risque de me faire moinser,
          c'est pas sourceforge qui est passé sous fedora ?
          ca ne vous suffit pas comme preuve
          de la fiabilité de cette distribution en tant que serveur ?
          la fedora n'est pas une beta de RHLE ou le labo de test de redhat, faudrais arreter les psychoses, si je suis votre résonnement alors debian est une beta et/ou un labo pour bcp d'autre distribution qui se sont basées dessus.

          et s'amuser a réinstaller un OS tous les ans sur un serveur de prod , non merci.

          ou t'as vus ça toi ? je gère 3 serveur sous FC3 (maintenant FC4) et une simple mise à jour d'un package (fedora-release) et un coup de yum et hop mes serveurs se sont mis à jour tous seul , sans reinstallation ou autre.
          quoi qu'on en dise yum est quand même super bien foutus et pour ceux qui ont la fleme de taper des lignes de commandes des front-end sont en developpement et sont plutôt bien conçu.

          et un yum bien configuré permet de se tenir à jour des updates de sécurité assez facilement, au pire , tu peu tjrs faire une mise à jour a la main d'un package, à moins que compiler un package et faire des symlink soit trop dure .

          et juste pour animer les throll , e17 CVS tourne super bien sur une FC4 et pour les fou de rapidité de demarrage ma FC4 demarrer en 30sec.

          bref on à la chance d'avoir different type de distribution linux, à chacun de trouver celle qui lui ira le mieux, mais par pitié arretez les throll genre pfff ma distro elle plus mieux bien que la tienne, ta FC elle sux, debian rulez the worldzzz
          elles ont toutes leurs point fort et point faible et pour les amoureux de debian, je throll ouvertement , vous trouvez ça normale le temps qu'a mis sarge a pointer le bout de son nez ?
          pour info, c'est entre autre pour cette raison que sf.net a abandonné debian.

          lachez vous moinsez autant que vous voudrez, si ça permet de ne plus voir de throll insipide, ca me va.
          • [^] # Re: Utilisation de Fedora en tant que serveur ...

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            quoi qu'on en dise yum est quand même super bien foutus et pour ceux qui ont la fleme de taper des lignes de commandes des front-end sont en developpement et sont plutôt bien conçu.
            Je suis également un pro-yum, mais quoique tu dises, yum est super mal conçu, en particulier pour les front-end : une application moderne se doit de proposer un ensemble d'API pour faciliter son utilisation (notamment par un front-end) et non se contenter de proposer une interface stdin/stdout qui, bien qu'utile en ligne de commande, relève de la préhistoire de l'informatique au niveau des communications inter-programmes (dans notre cas : front-end/yum).
            • [^] # Re: Utilisation de Fedora en tant que serveur ...

              Posté par . Évalué à 1.

              quels sont les des/avantages d'un yum par rapport à un apt ou un urpmi ?

              (hormis sa lenteur sur la FC3)
              • [^] # Re: Utilisation de Fedora en tant que serveur ...

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                déjà quand t'as forcé l'installation d'un paquet (parcque par exemple tu savais pertinament avoir les dépendances requises, mais tu les avaient compilées à la main), yum ne t'envoi pas balader comme le fait apt.

                Après yum gère les rpm, apt gère les .deb. Même s'il existe des batards (apt4rpm) non maintenus, cela fait une grosse différence qui fait qu'il n'y a pas à faire le choix entre l'un et l'autre.
                • [^] # Re: Utilisation de Fedora en tant que serveur ...

                  Posté par . Évalué à 1.

                  tu peux toujours changer le comportement d'apt, et c'est plutot normal qu'il te previennes ...

                  ensuite qu'on est pas a choisir entre l'un et l'autres je le sais bien, mais ça m'expliques pas pourquoi yum est une x-ieme implementation de gestion de paquet ... :)

                  il y a aussi alien pour ru rpm -> deb ... c'est deconseillé a l'usage maius parfois bien utile (driver ati par exemple).
                  • [^] # Re: Utilisation de Fedora en tant que serveur ...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    c'est plutot normal qu'il te previennes ...
                    Bien sûr, mais qu'il m'empêche après d'installer après tous paquets parcque dans la base il y a une incohérence depuis la dernière fois, c'est très saoulant. J'avais pas trouvé comment l'empêcher de râler.

                    a m'expliques pas pourquoi yum est une x-ieme implementation de gestion de paquet ... :)
                    Ben le format rpm est historiquement présent dans de nombreuses distri (à commencer par les red hat), donc bon il y avait besoin d'un équivalent à apt-get capable de gérer les rpm, d'où la naissance de yum.
                    • [^] # Re: Utilisation de Fedora en tant que serveur ...

                      Posté par . Évalué à 0.

                      urpmi ne fait pas la meme chose ?

                      aprés je sais pas si yum existait avant :)
                      • [^] # Re: Utilisation de Fedora en tant que serveur ...

                        Posté par . Évalué à 2.

                        urpmi existait avant yum. Je ne comprends pas non plus pourquoi Red Hat a décidé de développer yum alors que de nombreuses alternatives existaient et que yum n'apporte à ma connaissance rien d'important en plus.
                        • [^] # Re: Utilisation de Fedora en tant que serveur ...

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Red Hat ne developpe pas yum. Yum n'a pas ete developpe par Red Hat.
                          YUM est le Yellowdog Updater, Modified. donc un truc modifie de yellowdog.
                          Adopte' par fedora.us "in the first place" et pousse' chez dans le projet fedora par la suite c'etait ca ou apt-rpm. Et apt rpm c'est un peu trop... sale pour metre son nez dedans. urpmi n'a pas convaincu tout le monde a l'epoque, point.

                          D'facon ca evitera aux idiots d'utiliser les repositories mandrake sous fedora.
                          Et vice-versa.
            • [^] # Re: Utilisation de Fedora en tant que serveur ...

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              La derniere version de yumex (0.40) est sorti avec l'interface retouchee http://linux.rasmil.dk/cms/modules/wfsection/article.php?articleid=(...) C'est l'un des front-end qui fonctonne le mieux.
              Pup qui sera le front end develope par l'equipe Fedora n'est pas encore pret. Surveille le repertoire extras.
              • [^] # Re: Utilisation de Fedora en tant que serveur ...

                Posté par . Évalué à 1.

                Perso, je suis devenu accro à "smart" http://smartpm.org/(...)

                Il se débrouuille super bien, il a un mode graphique sympa, un mode en ligne de commande (à la yum) et un mode shell (l'avantage du mode graphique et du mode shell, étant qu'il ne réactualise pas la base à chaque appel, comme le fait yum).

                Il se débrouille très très bien sur les dépendances et les conflits(mieux que yum, qui se plantait parfois en cours d'installation)...

                Pour moi c'est un must, et je ne suis pas pret de revenir à yum ou à urpmi....
  • # rpm.livna.org : nouvelle configuration

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Le repository rpm.livna.org change d'organisation et se debarrasse des 3 'stable', 'testing', 'unstable' au profit d'un seul et unique 'lvn'. Installez le package
    http://rpm.livna.org/fedora/4/i386/RPMS.lvn/livna-release-4-0.lvn.2(...) pour avoir la configuration et la cle gpg.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.