La programmation est un art

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags : aucun
0
19
sept.
2003
Communauté
Sirrus nous confie :
Eric Nicolas est un abonné d'une liste de FSF Europe et s'il a décidé d'écrire cette lettre, c'est pour tordre le cou au fait que l'informatique soit une industrie.

Bien sûr, on parle ici d'informatique en se référant surtout aux logiciels et à la programmation. Selon lui, c'est plus un Art et cela constitue une bonne raison pour ne pas y appliquer le brevetage.

De même que Vivendi Universal a créé l'industrie de la musique alors que c'est un art, Microsoft a fait du logiciel et de la programmation une industrie... alors que c'est un art.

Mise à jour : Éric Nicolas est un simple abonné d'une liste de la FSF Europe, et il n'oppose pas libre et commercial, mais libre et propriétaire.

Et plus récemment, Charles a posté :
Contrairement à la croyance populaire, les programmeurs sont plus proches des artistes que des scientifiques. Si vous désirez maximiser le potentiel créatif de votre équipe de développement, vous devez commencer par examiner le côté psychologique du programmeur et être prêt à l’appuyer dans ce sens dans votre gestion.

Aller plus loin

  • # tout ça ne vaut pas...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    l'art Ticho.
    C'est un art pictoral des Indiens d'Amérique :)
  • # Re: La programmation est un art

    Posté par . Évalué à 10.

    je vais faire le mec qui dévie du sujet, mais :

    le Logiciel Libre qui est par définition non commercial

    va dire ça (en vrac) à redhat, mandrake, suse, qui vendent des distribs et du support, à idealx qui fais du dev sous GPL pour faire son beurre, aux magasines qui ne servent qu'à fournir une distrib sur cd, à motorola qui met linux dans ses mobiles, au consortium dont je me rappelle plus la composition et qui veut promouvoir linux dans l'embarqué, à Microsoft qui perd des marchés face à linux, à Novell qui rachete Ximian, à IBM qui vends des serveurs sous linux, à [STOP] j'arrete la mais on peut y passer la journée...
    • [^] #

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      un peintre vend aussi ses toiles pour vivre.
      L'art n'est pas forcément incompatible avec l'argent.
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 6.

      de plus je n'aime pas le "par définition". Au contraire, les licenses libres n'interdisent pas l'utilisation commerciale dudit logiciel. Au contraire. L'interdiction d'une redistribution commerciale d'un soft est un des criteres (rencontre trop souvent a mon gout) de non-liberte

      A la place, je prefererais lire "souvent" ou quelque chose expliquant que l'aspect "gratuit" est une consequence logique, mais non obligatoire.
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 7.

      Surtout que la FSF considère que le logiciel libre peut être commercial :

      " 'free' in the sense of freedom: to assure everyone the effective freedom to copy and redistribute it, with or without modifying it, either commercially or noncommercially"

      http://www.gnu.org/directory/All_Packages_in_Directory/COPYING.DOC(...)
      http://www.gnu.org/philosophy/software-libre-commercial-viability.h(...)
      http://www.gnu.org/philosophy/words-to-avoid.html(...)
      ...

      BeOS le faisait il y a 15 ans !

    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à -1.

      bon, apapremment la news est modifiée, donc veuillez moinsser allègrement (mais pas trop) tout ce thread svp :)
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      >> le Logiciel Libre qui est par définition non commercial

      > va dire ça (en vrac) à redhat, mandrake, suse, qui vendent des distribs et du support

      J'oserai presque dire qu'il n'y a pas contradiction entre ce qu'il dit et ce que tu dis. Ils vendent justement le service, le CD, la doc, le support, l'intégration, la mise à disposition ... mais pas le logiciel.


      Ceci dit je suis d'accord avec toi, le logiciel libre peut être commercial, c'est juste vachement dur (et presque impossible pour du grand public amha).
      • [^] # Re: La programmation est un art

        Posté par . Évalué à 2.

        si tu achetes la Red Hat Enterprise Linux AS Premium Edition (ça déchire comme nom), tu raques 2500 dollars, le seul truc vachement dur c'est signer le cheque à mon avis

        par ailleurs, j'ajouterais que pour moi "commercial" veut simplement dire qu'on fait du commerce avec
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 0.

      Si je ne me trompe pas, les prochains motorola devraient tourner sous WindowsCE... (chez Orange )
  • # Re: La programmation est un art

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Et même plus... C'est une passion et pour certains, une raison de vivre.

    Qui dans les programmeurs de la communauté n'a jammais eu l'envie soudaine de taper 300 lignes de codes alors qu'il est au chaud dans son lit à 3 heures du mat. Pour beaucoup d'entre nous, on ne pas passer une journée sans penser à accoucher du code, et tant pis pour les conséquences.

    Souvent on ne vit que par ca et surtout que pour ca. On tape des lignes et des lignes et généralement on les partage avec ses potes car quel est l'interet de programmer quelque chose si c'est pour que ca reste au fond d'un disque dur ? Si on programme quelque chose, c'est qu'on trouve ca sympa ou qu'on en a besion et si on en a besoin, d'autre en auront surement besoin : c'est super important de pouvoir partager.

    Mais si on nous prive de la joie de programmer par tant de restrictions, ca va en faire des frustrés du clavier. Je n'ose pas penser au conséquences.

    Un jour libre ?

    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 7.

      Avis personnel

      Entièrement d'accord, et une fois qu'on a crée qq chose que l'on trouve d'intéressant, on a envie de le partager avec d'autres. C'est ce qu'on appele des projets OpenSource.

      L'objectif est le partage, non des sources, mais en définitive du produit, les sources sont là parce qu'on est content d'avoir coder proprement et qu'on espère que qq'un va l'enrichir.
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 5.

      C'est comme en musique, si on a une idée lumineuse pendant le sommeil, il faut tout de suite l'accoucher concrétement (ou au moins la noter) car après on l'oublie carrément au réveil...
      • [^] # Re: La programmation est un art

        Posté par . Évalué à 5.

        Le problème, c'est que le stylo que je tiens dans mon rêve, il n'a jamais laissé de trace sur la feuille à mon réveil. Tu fais comment ?
        (il est où le -1 ?)
        • [^] # Re: La programmation est un art

          Posté par . Évalué à 10.

          Ça me rappelle une blague de chépuki :
          "Une nuit j'ai eu une super idée, que je suis allé noter sans allumer la lumière pour pas réveiller ma femme. J'en ai écris des pages et des pages. Le lendemain matin j'ai retrouvé le thermomètre à côté de mon calepin."

          P*t**n, je suis vraiment nul au racontage de blagues...

          ~~~> -1
        • [^] # Re: La programmation est un art

          Posté par . Évalué à 1.

          Pas forcément en rêvant :-)) tu sais pendant des nuits d'insomnie aussi ça arrive ...
          Le - est juste à côté du stylo :-))
        • [^] # Re: La programmation est un art

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Juste comme ça, Dali s'endormait sur son canapé, une petite cuillere à la main, qui faisant du bruit au moment où il la lachait car bien endormi le tirait de ses reves, qu'il se depéchait de noter.
          Et voila comme on fait des trucs aussi délirants que Dali, en exploitant ses reves ;-)
  • #

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je pense que Madonna oscille entre les 2 catégories...

    Quand à la conclusion je pense qu'il est allé un peu loin tout de même.
  • # Re: La programmation est un art

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Hem, comment dire, il aurait fallu verifier un peu l'information avant de la poster... Les moderos c'est pas tres serieux la ...

    Il se trouve que Eric est un collegue (bon il est pas encore arrive, mais ca va pas tarder), et Eric est abonne a la mailing list... De la a dire que c'est un membre important de la fsfe :-)

    Sinon, faudrait aussi corriger la phrase " le Logiciel Libre qui est par définition non commercial" ... Non seulement ce n'est pas dans l'article donne en lien (et issu de la mailing list de la FSFE), mais si Eric lit ca, il va peter un plomb ! :-)

    A+
  • # Re: La programmation est un art

    Posté par . Évalué à 1.

    Très bon texte,

    Etant moi même programmeur, je n'avais jamais pensé à ça comme un art mais
    en y réfléchissant, c'est vraiment qu'on peut rapprocher la programmation d'un
    art telle que la peinture ou la musique.

    Mais bon, c'est dans ce cas, le "meilleur des arts" parce que, je sais pas pour
    vous, mais moi je préfère un bon logiciel bien fait à un tableau de Picasso ou
    une oeuvre de Mozart.

    Biensûr, je ne rejète pas les autres arts, loins de là, je dis juste que pour moi,
    en tout cas, ce serait de meilleur des arts. D'un autre coté, "notre" art apporte
    même un peu plus que les autres dans le sens ou il est utile au destinataire en
    plus d'être (pas tjs) bien et/ou beau.

    Voilà, vous pouvez maintenant me moinsser pour de tels propos ;-)
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 4.

      Il y a effectivement beaucoup de gens qui pensent que la programmation est avant tout un art, moi le premier d'ailleurs. Pour aller plus loin, certains ouvrages ont même été publiés sur ce sujet, comme celui-ci qui date de ... mon dieu, déjà 1992 !

      http://www.democratie-electronique.org/pan_gauche/bibliogr/sections(...)
      http://www.google.fr/search?q=%22De+la+programmation%2C+consid%C3%A(...)
      • [^] # Re: La programmation est un art

        Posté par . Évalué à 5.

        J'avais poussé le vice un peut plus loin l'an dernier et utilisant le code à des fins purement poétiques. C'est un mélange fantaisiste de langages, pas la peine d'essayer de compiler ou de m'envoyer des reports de boggues ! Ce qui ramène à une autre idée que je n'ai eût le temps d'approndir en pratique, celle de l'oeuvre artistique mise à jour et versionnée, piste à explorer pour les courageux, ce qui boulverserait le caractère poïétique de l'oeuvre (rien à voir avec "poétique", pour ceux qui n'ont fait études artistiques), en gros l'éternel problème de l'unicité de l'oeuvre, et de sa dimension finie ou non-finie.

        Mon serveur étant cassé je n'ai pu remettre en ligne que la partie de mon site en question, ce qui vous prive de mes autes conneries. Ce ne sont que trois courts essais purement pragmatiques, veuillez excuser le côté cul-cul la praline du contenu.

        http://www.lamenagerie.com/home/mammique/eau_de_source/(...)
        • [^] # Re: La programmation est un art

          Posté par . Évalué à 1.

          Hehe je trouve que c'est réussi dans le sens ou un programmeur peut comprendre le message que tu essai de faire passer...
          Et la démarche est résolument artistique ;)
          • [^] # Re: La programmation est un art

            Posté par . Évalué à 1.

            Merci :-) C'était dommage de ne pas le faire après avoir eût l'idée, mais bon ca vole pas très haut, c'était juste pour l'avoir fait car je n'ait pas la verve adéquate, ni le temps nécessaire pour approfondir :-/
        • [^] # Re: La programmation est un art

          Posté par . Évalué à 1.

          J'aime beaucoup ce genre de choses, que même un quasi-néophyte en programmation (comme moi) peut comprendre. Connais-tu d'autres sites avec le même genre de réflexions ?
          • [^] # Re: La programmation est un art

            Posté par . Évalué à 3.

            Non, c'est d'ailleurs pour ça que j'ai pris un peut de temps pour le faire, pour être sûr que cela eût été fait. C'est pour ça que je ne me suis pas attardé sur la verve, la quantité, et les sujets : bateaux. Je suis ravis que cela t'intéresse, je trouve aussi le domaine passionnant, vaste, et apparement vierge. Particulièrement intéressant au niveau de :
          • la poïétique : versionning.
          • de l'appartenance de l'oeuvre (à l'auteur ou à l'humanité ?) : fork.
          • l'oeuvre finie ou non-finie ?
          • de l'universalité, car quoiqu'on dise sur l'accessibilité de la chose, trop technique/élitiste, c'est un langage qui dépasse la barrière de la langue. Tu as par ailleurs l'air de dire que c'est abordable, tant mieux ! :-)
          • d'autres perspectives que j'ai oublié depuis, je posterais si ça me revient :-)
  • [^] # Re: La programmation est un art

    Posté par . Évalué à 2.

    J'aimerais qu'on fasse comme en philo, et avant de discuter autour d'un problème, de le définir : qu'est-ce que l'art ???
    Si certains pouvaient me donner leurs définitions, cela m'aiderait à comprendre leurs avis. :)
  • # Re: La programmation est un art

    Posté par . Évalué à 10.

    La programmation, un art ?
    Soyons sérieux et cessons de nous flagorner...

    La programmation sert un objectif. Elle répond a des besoins. L'art peut parfois être utile et pratique, mais c'est un cas isolé, et le débat "l'utilitaire et l'artistique peuvent-ils coexister ?" existe, et la réponse est délicate.

    On peut envisager une programmation inutile, pour la beauté du résultat, l'élégance des méthodes utilisées. Mais cela correspond-il à une pratique courante ? ou au contraire isolée ?
    Et ce n'est pas parce que le programmeur est désintéressé financièrement qu'automatiquement il pratique un art. D'ailleurs beaucoup d'artistes sont cupides :)

    Il est important, pour ne pas se décridibiliser, de prendre garde au vocabulaire que l'on emploie.

    Une activité qui allie la technique, "la belle ouvrage", et un but pratique, je trouve plus pertinent d'appeler ça de l'artisanat.
    Et ce n'est pas une question d'échelle de valeur.
    L'artisanat est une belle chose, une pratique honorable, et contribue, à mon sens, à un monde plus beau !

    Tom A.
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      The art of computer programming, D. E. KNUTH, http://www-cs-faculty.stanford.edu/~knuth/taocp.html(...)
      Disons qu'il y a des arts dans la programmation.

      --
      256 pennies is one hexadecimal dollar.
      • [^] # Re: La programmation est un art

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        A mon humbe avis, ici "art" a le même sens que dans "l'art et la manière" et non pas celui de l'expression "oeuvre d'art", c'est-à-dire l'ensemble des compétences à mettre en oeuvre pour atteindre un objectif.
        • [^] # Re: La programmation est un art

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Non, c'est bien le sens artistique qui a été suggéré par Knuth.
          Celui ci a souvent fait l'éloge de la beauté des mathématiques, je ne parle pas du fond mais vraiment de la forme ...
          En fait, l'idéal de perfection, selon Knuth, bien que je ne sois pas son fils spirituel, mais juste un lecteur occasionnel, est proche d'un idéal mathématique ...
          Je pense que l'on peut facilement considérer ça comme de l'art. Et pitié arrêtons cette tirade sur artisan / artiste, c'est vraiment obsolète.
          • [^] # Re: La programmation est un art

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            N'ayant (malheureusement) pas lu l'ouvrage de Knuth, je te crois sur parole. En outre certains porgrammeurs comme les demomakers sont sans doûte des artistes qui travaillent le support nuémrique comme d'autre la toile, le bois ou la tôle compressé. Mais peut-on dire qu'Apache est une oeuvre d'art ? Pas plus que la lettre d'information d'EDF que j'ai reçue hier est une oeuvre littéraire.
            • [^] # Re: La programmation est un art

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              J'ai reçu mon papier peint hier soir... et je l'ai mis sous ma litho de Kandinski...
              J'ai vue une démo hier soir, et je l'ai compilée avec gcc...

              La programmation est un support, il convient d'en faire aux choix une industrie, un artisanat ou de l'art.
          • [^] # Re: La programmation est un art

            Posté par . Évalué à 4.

            L'objectif de l'Art n'est pas forcément la beauté, comme le but de la programmation n'est pas forcément la qualité. Mais ça n'infirme ou ne confirme rien concernant leur parenté.

            Un des arguments que j'utilise souvent contre les brevets logiciels est celui de l'impossibilité de posséder une idée. Selon moi il est inconcevable par exemple de breveter une méthode de téléchargement payant, car cette idée est évidente, dans la continuité de l'évolution technique et commerciale. Pour moi elle appartient à tous. Au contraire, une oeuvre d'art est fondamentalement privée, elle fait partie de l'auteur.

            Je comprend que l'on puisse contempler la beauté d'un programme, ou d'un algo, mais cela n'en fera pas pour autant une oeuvre d'art. Il m'est déja arrivé de me dire devant un algo : Superbe, c'est exactement ça qu'il fallait. Mais jamais devant une oeuvre d'art. Au contraire cette dernière a pu me choquer, me dégouter, provoquer des émotions intenses, alors qu'un mauvais code provoquera juste la surprise, l'incompréhension, et le rire. Pourquoi ? Parce que l'Art n'est pas forcément à notre portée, et que chacun le ressent différemment. Mais l'algorithme, lui, tout comme les maths que tu cites, est universel.

            L'informatique obéit à des lois exactes (même erronnées) : C'est une Science.
            La peinture obéit à des règles implicites et impalpables : c'est un Art.
      • [^] # Re: La programmation est un art

        Posté par . Évalué à 2.

        256 pennies is one hexadecimal dollar

        i think it's rather one hexadecimal pound ;-)
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 4.

      La programmation peut effectivement être un artisanat ce qui n'est pas incompatible avec l'art non plus... et personnellement, moi j'adhère plutôt à ce point de vue.

      L'artisanat n'est en fait qu'un dérivé du métier d'art, non ?
      Un portail, par exemple, peut être très vite réalisé ou bien travaillé à outrance par un bon ferronier selon ses goûts, sa technique et son inspiration... dans les deux cas il remplira son rôle fonctionnel (servira donc son objectif) et le fait qu'il puisse éventuellement être une belle oeuvre d'art ne gâchera rien.

      Tout dépendra donc de l'acharnement de l'auteur... mais si celui-ci est bloqué à l'origine par des problèmes industriels du style des brevets... il lui sera impossible de s'exprimer pleinement.
      • [^] # Re: La programmation est un art

        Posté par . Évalué à 4.

        Il existe une distinction simple entre art et artisanat, qui est definie par l'administration fiscale (car le regime d'imposition entre artistes et artisans est different) : l'artisanat a une utilite pratique, l'art, non.

        Donc probablement, un ebeniste qui fabrique en vrai la "femme tiroir" de Dali est un artisan; s'il faisait la meme mais avec des tiroirs inutilisables, c'est un artiste ;)

        Du coup, la plupart des programmes servant un but quelconque, ils se rangeraient plutot du cote artisanat, et eventuellement ceux participants a l'Obfuscated C Code Contest seraient assimilables a des "poemes". Maintenant, un programme dont l'execution est inutile et artistique, comme une demo, peut-etre aussi...
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 1.

      L'architecture est utile, elle n'en est pas moins un art. Pareil pour l'informatique.

      Evidemment il y'aura toujours des architectes pour qui une maison est un cube avec des trous et un toit. Comme il y aura toujours des "chefs de projet" pour qui un programme est le résultat de X heures de travail à N lignes de codes/heure.

      Je n'aimerai pas habiter dans cette maison comme je n'aimerai pas utiliser ce logiciel...
      • [^] # Re: La programmation est un art

        Posté par . Évalué à 2.

        "L'architecture est utile, elle n'en est pas moins un art. Pareil pour l'informatique."

        L'architecture est un art appliqué, tout comme la photo, la mode, le design. En gros, un art appliqué est un art dont le produit à une fonction en plus d'être beau, de suciter des émotions...
      • [^] # Re: La programmation est un art

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        L'architecture n'est pas qu'un art. Il peut être considéré comme artistique si l'œuvre est unique, expressive et spontannée (non commandée); artisanal si le nombre construit est proche de l'unicité; et industriel si les constructions s'opèrent à grande échelle (plusieurs dizaine de pavillons en cartons pâte dans une zone innondable, les bâtiments hausmanniens).

        Pour la musique et la programmation, je pense qu'elles peut suivre le même schéma : de l'art à l'industrie, il y a à boire et à manger.
        • [^] # Re: La programmation est un art

          Posté par . Évalué à 2.

          Je ne dis pas que l'architecture est un art mais un "art appliqué". Tout comme pour certains domaines de l'artisanat, la beauté est un des but. Les arts appliqués parviennent (pas toujours) à transmettre des émotions, l'artisanat non.

          La programmation ne transmet pas d'émotions (cf mon post http://linuxfr.org/comments/271814.html(...)).

          Julien
          • [^] # Re: La programmation est un art

            Posté par . Évalué à 2.

            Je ne dis pas que l'architecture est un art mais un "art appliqué".

            Ah tiens. :)

            Albert, ingénieur en informatique industrielle diplômé en 1988 de l'Institut National des Arts Appliqués de Toulouse.
          • [^] # Re: La programmation est un art

            Posté par . Évalué à 4.

            La programmation ne transmet pas d'émotions (cf mon post http://linuxfr.org/comments/271814.html(...(...))).

            Aparté : la lecture d'un code source peut provoquer une émotion chez un informaticien, depuis la fureur (c'est codé comme un goret !) jusqu'à l'admiration (la vache, ça respecte même la RFC 9999 sans dépasser 200 lignes !) voire l'ébahissement (p..., c'est commenté !).

            Sérieux : l'utilisation de l'informatique génère des émotions, et pas des moindres. On peut détester un logiciel ou l'adorer, trouver un thème visuel à chier, pester contre l'anti-intuitivité d'une interface ou apprécier l'intelligence d'une aide en ligne. On s'émeut donc. On s'émeut dès lors qu'on s'approche d'un ordi.

            On me dira : IHM ou ergonomie sont seulement des aspects du logiciel ; le logiciel en soi ne provoque pas d'émotion. Je répondrai : couleur des murs et largeur des portes ne sont qu'un aspect de l'architecture ; l'architecture en soi...
            • [^] # Re: La programmation est un art

              Posté par . Évalué à 2.

              "la lecture d'un code source peut provoquer une émotion chez un informaticien"

              D'accord mais, l'art ne vise pas que les artistes sinon les musiciens ne vendrait pas beaucoup de disque.

              Ok l'informatique génère des émotions, conduire voiture aussi. L'info est même l'outil de création de nombreux artiste. Mais la programmation en elle-même....

              Je parle de transmettre quelque chose à l'autre (pas forcément uniquement le codeur qui jugera mon boulot), lui faire rescentir qqchose. Essayez de faire une création artistique, de faire passer ce que vous avez au plus profond de vous. Ensuite revenez au codage, là vous verrez la différence.

              Je vous propose un truc : la prochaine fois que vous programmez, lisez votre code et demandez-vous si vous transmettez bien ce que vous rescentez par son intermédiaire.

              Julien
              • [^] # Re: La programmation est un art

                Posté par . Évalué à 2.

                Définir l'art comme le fait de faire passer l'émotion de de l'artiste au spectateur (au sens large) me paraît restrictif.

                Tous les artistes expriment (subliment, diront d'autres) leurs émotions intérieures, c'est entendu -- Voyez Wallace Wood, même quand il dessinait pour DC Comics :)

                Cependant, il y a beaucoup d'artistes qui expriment clairement l'intention que l'observateur s'approprie l'oeuvre et que l'émotion soit suscitée, et non pas transmise ; il s'agit de déclencher, pas de diriger.

                Tiens, pour retourner à l'info, Eliza, par exemple, est pour moi à la limite de l'oeuvre d'art, puisque spécifiquement destiné à provoquer l'émotion chez l'interlocuteur. Je dis "limite" parce que l'intention de l'auteur n'était pas l'acte artistique mais plutôt l'étude psy. Reste à savoir si l'art est nécessairement conscient.

                Quant à lire du code et susciter ou transmettre l'émotion, tu pourrais regarder ceci :

                http://iis1.cps.unizar.es/Oreilly/perl/prog/ch08_06.htm(...)

                ... ou rechercher 'perl poetry' dans Google. :)
                • [^] # Re: La programmation est un art

                  Posté par . Évalué à 1.

                  "Cependant, il y a beaucoup d'artistes qui expriment clairement l'intention que l'observateur s'approprie l'oeuvre et que l'émotion soit suscitée, et non pas transmise ; il s'agit de déclencher, pas de diriger."

                  Tout à fait d'accord.
              • [^] # Re: La programmation est un art

                Posté par . Évalué à 1.

                Je parle de transmettre quelque chose à l'autre (pas forcément uniquement le codeur qui jugera mon boulot), lui faire rescentir qqchose. Essayez de faire une création artistique, de faire passer ce que vous avez au plus profond de vous. Ensuite revenez au codage, là vous verrez la différence.


                Je pense que tu raisonnes en tautologie d'une part, et que tu ne te places pas au bon niveau d'autre part. Je m'explique :

                Dire que la mission première d'un logiciel est la réalisation des fonctions qu'il assure, c'est prendre un parti non-artistique sur le sujet, comme dire qu'un bâtiment a pour fonction première d'avoir des occupants.

                C'est là la tautologie : si tu pars de l'idée qu'un logiciel n'a pas de composante autre qu'utilitaire, tu conclus que les choix relatifs à l'interaction sont soit ergonomiques, soit arbitraires, mais certainement pas artistiques puisque le logiciel ce n'est pas de l'art et tu te confortes dans l'idée du soft non-artistique.

                Mais si l'on considère qu'un logiciel a une composante artistique, alors on peut interpréter les choix d'ergonomie comme des décisions artistiques, et ce même si c'est codé en assembleur PowerPC.

                De la même manière, la forme d'un siège conçu par un artiste sera choisie pour l'effet qu'il aura, et sa composition chimique exacte aura peu d'importance.

                C'est là l'erreur de niveau : gâcher du plâtre, ce n'est pas de l'art, d'accord. Mais le sculpteur qui veut utiliser le plâtre va bien devoir en gâcher pour faire sa Vénus.
                • [^] # Re: La programmation est un art

                  Posté par . Évalué à 1.

                  "Dire que la mission première d'un logiciel est la réalisation des fonctions qu'il assure, c'est prendre un parti non-artistique sur le sujet, comme dire qu'un bâtiment a pour fonction première d'avoir des occupants."

                  D'accord, mais qui programme avec un but artistique en tête (hormis les progs que tu cites). Tout ceci me donne l'impression que l'on veut en quelque sorte rendre plus noble la programmation, comme si certain étaient complexé par son aspect technique. La technique peut être noble, tout comme la programmation. Seulement je ne pense pas que ce soit faire preuve de mauvaise foi que de reconnaitre que la démarche de programmation ne relève pas d'une démarche artistique.


                  Je ne cherche pas exprimer une verié absolu. J'exprime juste mon point de vue tiré de mon expérience, en effet je pratique aussi bien une activité artistique (le musique) que la programmation.
                  • [^] # Re: La programmation est un art

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Programmer, ce n'est que le moyen créer l'oeuvre, c'est gâcher le plâtre, c'est mélanger les couleurs, c'est composer la musique.

                    Tiens, justement : le compositeur matérialise une oeuvre (musicale) par le biais d'un moyen (la notation) fortement codifié. (et fut un temps où l'oeuvre elle-même devait suivre un code, voir fugues par exemple).

                    La partition n'est pas une oeuvre ; son exécution l'est (sauf compositeurs ayant leur propre notation, notamment contemporains) ou ne l'est pas (si exécutée :) par un orchestre Bontempi).

                    La démarche peut donc avoir un objectif artistique sans que les moyens ou la réalisation soient artistiques.

                    Pour rester dans la musique, est-ce que toutes les musiques sont de l'art ? Perso, je chante en basse (baryton en réalité) dans une chorale. Nous chantons des chants qui ne sont que ça : des chants. Et puis il y a des oeuvres.

                    Idem dans la musique que nous (beurk) consommons tous les jours. Qui produit de la musique avec un but artistique en tête ?
                    • [^] # Re: La programmation est un art

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Je vois ce que tu veux dire, je pense d'ailleurs que nous avons ligne de pensée similaire (seulement c'est pas le plus pratique un forum pour échanger vraiment des idées). Je suis d'accord pour dire que l'exécution d'un programme peut produire une oeuvre artisitique (démo, anim, zik...). Mais à ce moment la programmation n'est plus le but mais l'outil. Le programme, tout comme la partition de la musique, peut difficilement être considérer comme une oeuvre en lui-même.

                      HS :

                      "le compositeur matérialise une oeuvre (musicale) par le biais d'un moyen (la notation) fortement codifié. (et fut un temps où l'oeuvre elle-même devait suivre un code, voir fugues par exemple)."

                      La plupart du temps la musique doit être codée, c'est ainsi que l'auditeur retrouve ses références. J'ai remarqué que dans certain cas, des personnes (moi y compris) n'apprécie pas la musique tout simplement parce qu'elles ne la comprennent pas. Elles n'ont pas les bons référentiels. Mais bon c'est un autre sujet.
                    • [^] # Re: La programmation est un art

                      Posté par . Évalué à 2.

                      "La partition n'est pas une oeuvre ; son exécution l'est (sauf compositeurs ayant leur propre notation, notamment contemporains) ou ne l'est pas (si exécutée :) par un orchestre Bontempi)."

                      Vas dire aux compositeurs qu'ils ne sont pas des artistes et tu vas voir comment ut vas te faire recevoir...
                      • [^] # Re: La programmation est un art

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Houlà, je n'ai pas dit ça du tout !

                        Je dis que le compositeur, pour permettre aux interprètes d'exécuter son oeuvre, emploie un système codifié, et c'est la forme observable de ce code (une partition imprimée) que j'opposais à son fond audible (l'exécution de ladite).

                        Esthétiquement, voir une partition n'évoque d'émotion que pour un nombre très restreint de personnes, soit qu'elles soient hypersensibles aux formes en tant que telles, soit qu'elles soient capables d'associer mentalement la forme (partition) et le fond (oeuvre).

                        Pour faire un parallèle, il ne viendrait à l'idée de personne de juger que la pagination, la composition typographique d'une pièce de Racine soit un élément artistique. Ça n'ôte rien aux qualités littéraires de Racine, ni théâtrales de ses interprètes.

                        Donc, pour clarifier :

                        • la pièce musicale en soi est une oeuvre

                        • sa forme écrite matérielle ne l'est pas

                        • son exécution l'est

          • [^] # Re: La programmation est un art

            Posté par . Évalué à 3.

            es arts appliqués parviennent (pas toujours) à transmettre des émotions, l'artisanat non.
            Tu n'as jamais rencontré d'ébéniste ou de luthier, toi.
            Va discuter avec un violonniste de son stradivarius et tu vas voir s'il n'en parle pas comme une oeuvre vivante qui l'émeut.
      • [^] # L'architecture est un artisanat

        Posté par . Évalué à 2.

        L'architecture est utile, elle n'en est pas moins un art
        C'est une idée un peu trop répendue en France, ou l'enseignement de l'archi est dépendant du ministère de la culture (qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour atteindre les 1% du budget promis!)

        C'est dommage, parce qu'un archi se doit d'être avant tout un bon artisan, un type qui fait des bâtiments vivables. Ensuite, s'il est très bon, il pourra être un artiste. Par exemple, Le Corbusier avait la volonté d'être un artiste avant d'être un bon artisan: il faisait des bâtiments peu vivables (ex: la cité radieuse à Nantes ou Marseille).

        Alors que Renzo Piano est un artiste: il fait du beau en respectant un cahier des charges (ex: Beaubourg, fonctionnel et touchant).

        J'ai fait une première année d'archi. J'ai arrêté, saoulé par l'esprit "on est des artistes" sans aucune connaissances techniques, ceci encouragé par les enseignants. Pour de toute manière devenir des bétonneurs quelconques, puisque c'est la méthode naturelle ici.

        Et ça, quel que soit le domaine, il faut toujours respecter le sens bon artisan => artiste potentiel.

        PS: Une maison qui est un cube avec des trous et un toit, elle part bien pour être une bonne maison. cf les constructions vernaculaires des pays méditerranéens. Les volumes simples sont les meilleurs.
        • [^] # Re: L'architecture est un artisanat

          Posté par . Évalué à 1.

          PS: Une maison qui est un cube avec des trous et un toit, elle part bien pour être une bonne maison. cf les constructions vernaculaires des pays méditerranéens. Les volumes simples sont les meilleurs.

          C'est vrai, mais c'est un point de vue, qui devient une tendance, puis une composante de l'architecture, puis un mouvement. Les habitations à toit plat des pays chauds sont totalement inadaptées aux régions nordiques ou fréquement enneigées.

          Alors, évidement, à ce stade, ce ne sont encore que des considérations techniques, mais il n'empêche qu'un bon architecte ne le sera pas forcément d'un pays à l'autre, à cause de cette raison. Son métier, ici, ne se limite pas à tracer des traits, résoudre des équations de mécanique puis dresser la nomenclature des matériaux nécessaires, il lui faudra aussi s'imprégner de la culture locale pendant un bon moment pour pouvoir concevoir quelque chose de réellement adapté.

          Il faut retenir que se loger est quand même le premier besoin de l'homme, après se nourrir. Tu occupes un logement toute ta vie, il conditionne ton repos, tes humeurs et ta vie sociale. Le coté humain est tellement présent que tu es obligé d'intégrer l'art dans l'architecture, sinon tout le monde habiterait dans des cages à lapin rectangulaires de 100m de haut, toutes identiques et alignées, de préférence autour d'un pôle industriel proche pour que la population puisse aller travailler le plus facilement possible. D'un point de vue technique, cette solution est idéale ! D'un point de vue écologique également, si l'on considère le nombre de personnes « stockées » au mètre carré.

          Pourtant personne n'accepterait de vivre - longtemps - dans ces conditions. Ou alors, on fait comme dans le complexe Alpha, doté lui aussi de nombreux grands programmeurs, on habite un grand complexe souterrain bétonné, et on dope la population avec des pilules du bonheur.
          • [^] # Re: L'architecture est un artisanat

            Posté par . Évalué à 1.

            Les habitations à toit plat des pays chauds sont totalement inadaptées aux régions nordiques ou fréquement enneigées
            Bien entendu, ce qui a induit les méthodes de construction: en france, Nord Loire ~ toits à pente forte, ardoises ou tuiles plates; Sud Loire ~ toits à pente faible, tuiles canal. [sauf régions montagneuses]

            Ce que je veux dire, c'est que les volumes simples sont importants: quelque soit la région, les habitations ont toujours été des parallelépipèdes plus ou moins percés, le reste étant du décorum. [je vous conseille fortement href="http://www.eyrolles.com/php.btp/Ouvrages/ouvrage.php3?ouv_ean13=978(...) L'architecture rurale & bourgeoise en France, Hubrecht & Doyon, 1942]

            C'est ce que je nomme en fait architecture vernaculaire: l'architecture d'un pays est culturelle, imprègne tous et finalement ne nécessite pas d'architectes mais des bâtisseurs [cela ne veut pas dire que les maçons actuels font tous du beau boulot]. On a besoin d'architectes pour les projets de grande taille.
        • [^] # Re: L'architecture est un artisanat

          Posté par . Évalué à 2.

          Comme quoi, en Art les goûts et les couleurs ne se discutent pas.

          Personellement, la maison de Le Corbusier à Poissy je la trouve magnifique et j'aimerait beaucoup, mais alors vraiment beaucoup y vivre, alors que Beaubourg je trouve ça horrible et pleins de courants d'air...
          • [^] # Re: L'architecture est un artisanat

            Posté par . Évalué à 3.

            errk... Je n'ose pas répondre à l'initiateur de tout cela... ;)

            Bon, bref, pour Le Corbu [un domaine que je connais plus, donc je peux raconter mes conneries]
            J'imagine que tu veux parler de la Villa Savoye http://www.galinsky.com/buildings/savoye/(...)

            Le Corbu, s'il était un bon théoricien, et un gars respectable en ce sens qu'il faisait de beaux volumes, n'avait pas le sens de l'habitabilité, pourtant laissé par plusieurs sciècles d'expériences avant lui. Au 18e,ont été définis des canons pour cela: des pieces vivables agréablement sont cubiques. Vraiment. Par exemple, j'imagine que tout le monde se sent à l'aise dans des pieces d'immeubles Haussmaniens, et cela parce qu'elles respectent ces standards. [mais l'urbanisme haussmanien, autoritaire et monotone, n'est pas à proner non plus]

            Le Corbu, lui, avait décidé d'effacer cela et de déterminer lui même en faisant fi de toute cette expérience, les dimensions viables pour l'habitat humain. Le résutat, c'est la cité radieuse: 2m sous plafond * 2m de large. En ayant pu apprécier cela, c'est un profond retour en arrière. On ne vit pas dans un bateau.

            A contrario, tout le monde a envie de vivre dans la villa Savoye, moi y compris: on s'imagine tout à fait à l'aise dans ces espaces. Je ne veux pas dire que ce n'est pas bon, il ne l'a pas fait avec les mêmes priorités de cout.

            Ce que je trouve dommage, c'est la mauvaise interprétation des influences du Corbu dans l'architecture depuis la 2e guerre. Tout le monde s'est réclamé de lui, et tout le monde a repris ses canons de vivabilité (les HLM, 2.4m sous plafond) et de construction (tout béton). C'est cela qui est horriblement néfaste, pas la personne elle-même, bien sûr.

            Le problème de la villa Savoye (mais de toutes les villas avant également*) c'est le manque de sociabilisation: un habitat est social, et ces concepts de maison isolée leur enlèvent ce lien et surtout ce respect du reste du monde en se permettant de s'implanter n'importe où sans faire gaffe aux autres ou à la culture du lieu.

            On retrouve cet esprit individualiste dans nos banlieues pavillonaires (sans murs mitoyens) avec des bagnoles, mais là je pars dans un autre troll, j'ai peur.

            *: je pense à Frank Lloyd Wright, dont le travail me touche beaucoup, cf la maison sur la cascade, ou l'héroine de la fin de North By Northwest / L'inconnu du Nord Express d'Hitchcock. Superbes maisons isolées.
            • [^] # Re: L'architecture est un artisanat

              Posté par . Évalué à 0.

              Je t'aurais bien mis +1 car tu présente ton point de vue avec passion, mais j'ai pas plus le droit de vote, j'espère voir ton avis sur Beaubourg.
          • [^] # Re: L'architecture est un artisanat

            Posté par . Évalué à 1.

            Merde, j'ai oublié de parler de Beaubourg. je ferai ça un autre jour, je suis fatigué et de toute manière je fais chier tout le monde.

            allez, [-1000] et bonsoir.
          • [^] # Re: L'architecture est un artisanat

            Posté par . Évalué à 1.

            Et re-merde (désolé):

            en Art les goûts et les couleurs ne se discutent pas

            J'essaye de donner des raisons rationelles à ce que je raconte, pour la part non artistique, pas de donner des leçons de goût, quelle horreur! (et Nadine de R. vous salue bien bas)
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Je me ralie totalement à ton opinion. Il ne faut pas confondre artiste et artisan. Que disent les philosphes à ce sujet. Alain explique que toutes les fois que l'idée précède et règle l'exécution, c'est industrie , ce qui se passe dans le monde du logiciel. Pour Bergson, l'art nous donne le monde tel qu'il est en enlevant la couche "culturelle" ; l'artiste est celui qui voit mieux que les autres car il regarde la réalité nue et sans voile. Voir avec des yeux de peintre, c'est voir mieux que le commun des mortels.. Cela s'applique bien à la peinture, la musique, le cinéma, la littérature et bien d'autres arts mais à l'informatique... non. Pour être artiste, il faut un don, pour être informaticien, un bon informaticien j'entends, il suffit de travailler dûr.
      • [^] # Re: La programmation est un art

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Mouahahaha !
        C'est sûr, il faut travailler, m'enfin travailler dur sur ASP ou VB ne permettra jamais à l'artisan de devenir artiste.
        (Quant à la réflexion crypto déterministe ...)
      • [^] # Re: La programmation est un art

        Posté par . Évalué à 3.

        Alain explique que toutes les fois que l'idée précède et règle l'exécution, c'est industrie,

        Dans ce cas, la littérature, la peinture, la sculpture sont industries (sans que ce soit péjoratif) : écrire un roman, réaliser une peinture, une sculpture nécessite non seulement de la technique, mais une préparation et une formation auparavant.

        ce qui se passe dans le monde du logiciel.

        Hem. Pas toujours. L'apparition de l'informatique n'a pas été, globalement pensée avant son arrivée : l'ordinateur était considéré juste comme une curiosité.

        Pour être artiste, il faut un don, pour être informaticien, un bon informaticien j'entends, il suffit de travailler dûr.

        Pour être artiste, il faut vouloir être artiste. Le don est là pour ajouter du sel, pas tellement plus. Avec du travail, un "sans-don" pourra arriver à beaucoup mieux qu'un "doué" qui ne fout rien.

        "Etre informaticien" ne veut pas dire grand-chose ; selon la tâche que l'on veut réaliser, il faut du travail, toujours, et plus ou moins de vision, souvent.
        • [^] # Re: La programmation est un art

          Posté par . Évalué à 2.

          Je suis assez d'accord avec toi.
          Est-ce qu'on s'imagine que Michel-Ange balancait des coups de ciseaux sur des blocs de marbre au pifométre ? Pas du tout ! Il examinait tres soignesement le marbre, en cherchait les nervures, les failles, et adaptait le projet qu'il avait en tête pour que le marbre ne casse pas.


          "l'artiste est celui qui voit mieux que les autres car il regarde la réalité nue et sans voile. Voir avec des yeux de peintre, c'est voir mieux que le commun des mortels.. "

          Balivernes romantiques.
          Un artiste exprime ses fantasmes, c'est tout.




          "Pour être artiste, il faut vouloir être artiste. Le don est là pour ajouter du sel, pas tellement plus."

          Exacte. Si j'écris un poéme, je suis un artiste. :-)

          Mais peut être que notre amis voulait dire "Génie" ?
          Mais ca le génie (quelqu'un qui réalise quelques chose auquelle personne n'avait jamais pensé, mais qui aprés coup semble évidente) , bein c'est rare. Il y avait un livre la dessus qui avait calculé qu'il y avait un génie pour 10 millions d'habitants par siecle.
          • [^] # Re: La programmation est un art

            Posté par . Évalué à 1.

            > Est-ce qu'on s'imagine que Michel-Ange balancait des coups de
            > ciseaux sur des blocs de marbre au pifométre ?

            mauvaise pioche... Précisément Michelangelo était connu pour attaquer directement le bloc, sans prendre de mesure, et révéler une statue en taillant le bloc "comme l'eau s'écoulant de la baignoire", et il suivait les irrégularités de la pierre.

            Pour apporter mes deux cents au débats, que la programmation n'est pas un art, c'est juste un moyen, il peut y avoir des oeuvres artistiques qui sont des programmes (exemple bateau : auto-illustrator ). Corollaire : je peux utiliser le même outil pour produire un objet artistique, une illustration (art appliqué), ou un diagramme fonctionnel pour une présentation.
            • [^] # Re: La programmation est un art

              Posté par . Évalué à 1.

              "mauvaise pioche... Précisément Michelangelo était connu pour attaquer directement le bloc, sans prendre de mesure, et révéler une statue en taillant le bloc "comme l'eau s'écoulant de la baignoire", et il suivait les irrégularités de la pierre."

              Bein, c'est ce que je dis....

              Mais en suivant les veines, il s'avait tout de même ce qu'il allait faire. Quand aux mesures, je vois pas trop le rapport. J'ai pas besoin de mesurer mon bout de papier pour savoir ce que je peu écrire dessus. Alors du marbre pour un génie....
            • [^] # Re: La programmation est un art

              Posté par . Évalué à 1.

              Pour apporter mes deux cents au débats, que la programmation n'est pas un art, c'est juste un moyen,

              La rengaine de dire "l'art est inutile" ne signifie pas qu'un outil est nécessairement non artistique.

              Pour preuve, l'apparition de l'expression artistique, chez les peuples primaires, se fait par ornementation des outils quotidiens : l'esthétique et l'utile sont exactement mélés.

              Après... les cogitations font leurs oeuvres.
              • [^] # Re: La programmation est un art

                Posté par . Évalué à 1.

                > La rengaine de dire "l'art est inutile

                j'ai dis ça ? non je ne le pense pas.

                > ne signifie pas qu'un outil est nécessairement non artistique

                je ne parle pas d'outil mais de moyen comme la peinture est un moyen, la video est un moyen ou un medium si tu préfères, voire un matériau.
                Et précisément un outil peut-être artistique, mais la programmation n'est pas un outil, comme la peinture n'est pas un outil.
      • [^] # Re: La programmation est un art

        Posté par . Évalué à 0.

        > pour être informaticien, un bon informaticien j'entends, il suffit de travailler dûr.

        Mouhahaha !!!

        n'importe quoi !

        Tu n'a manifestement jamais vu un grand programmeur a l'oeuvre. Un type qui d'emblee sans trop reflechir choisit la bonne architecture pour un probleme donné. Moi je l'ai vu faire et je peux te dire que l'experience n'entre que pour une tres petite part la dedans.
        • [^] # Re: La programmation est un art

          Posté par . Évalué à 2.

          Ton "grand programmeur a l'oeuvre" était adolescent ?

          Toujours est-il qu'il existe des livres, qui te transmettent l'expérience des autres. Suffit de les lire dur. :-)
        • [^] # Re: La programmation est un art

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est quoi un grand programmeur ?
          Un mec qui sait coder et analyser sans jamais avoir lu des magzines, des livres, des sites sur la programmation ?
          • [^] # Re: La programmation est un art

            Posté par . Évalué à 2.

            Un Grand Programmeur est un citoyen d'accréditation ultraviolette souvent considéré comme un dieu sur terre:

            http://www.krinein.com/critiques/34.php(...)
            • [^] # Re: La programmation est un art

              Posté par . Évalué à 2.

              Vous avez divulgué des informations inexactes en utilisant le terme "considéré comme" et "Dieu". Ces approximations ne sont pas tolérées par l'Ordinateur.

              Veuillez vous présenter au centre d'extermination le plus proche.

              Merci de votre coopération.

              L'Ordinateur est votre ami.
        • [^] # Re: La programmation est un art

          Posté par . Évalué à 3.

          Ben non, justement ; l'expérience est essentielle à ce type de comportement. C'est par comparaison, intuitive (quand on est doué) ou systématique (quand on est moins doué) qu'on trouve la bonne solution.

          Je dirais même que ce qui manque beaucoup aux jeunes diplômés que je vois passer, c'est bien l'expérience. Mets-les face à une spurious interrupt sur un 68020 ou un code 386 qui vautre quand on le passe sur un 486 réputé identique et demande-leur s'ils ont une diée des causes possibles. :)

          Cela dit, l'expérience est sans rapport avec le fait que l'informatique soit un art ou non. Pour ma part, je classe bien ça comme un art (la part de choix arbitraire dans la conception, le style de codage...) et une technique (les "trucs" propres à un domaine, outil, un langage, un matériel...)
        • [^] # Re: La programmation est un art

          Posté par . Évalué à 1.

          Moi aussi mais cela ne dépasse pas 20 lignes de codes et AVEC expérience :-)
      • [^] # Re: La programmation est un art

        Posté par . Évalué à 6.

        C'est faux.

        Cela reviendrait à dire que les artistes n'ont jamais à faire d'efforts ! Explique cela à un étudiant des beaux-arts, je ne pense pas qu'il le prenne de cette façon !

        D'autre part, écrire un programme est affaire de rédaction ! Et pour m'être livré à cette tâche, je peux t'affirmer que même dans du code assembleur compilé, tu peux retrouver le style, puisque c'est de cela qu'il s'agit, de différents programmeurs lorsque tu désassembles ce code. La programmation est une forme d'expression à part entière, extrêmement puissante, et à ce titre c'est un art.

        On peut appuyer cette thèse en avançant également le fait qu'il n'y a pas qu'en PERL qu'il existe plusieurs moyens de réaliser la même chose. C'est pratiquement un trait commun de toute l'informatique. Il existe une manière esthétique de rédiger un programme de la même manière qu'un coté pratique.

        Il y a également que les bons programmeurs AIMENT ce qu'ils font. Lorsque l'on programme pour le plaisir, on intègre forcément une partie de soi dans son oeuvre.

        Toujours plus loin, pourquoi crois-tu qu'il y a tant d'autodidactes dans l'informatique et la programmation ? C'est un domaine qui se comprend plus qu'il ne s'apprend. La programmation est une projection concrète de la réflexion et de l'esprit.

        Dans le même genre d'idée, as-tu déjà assisté à la projection en salle d'une démo ? Si oui, penses-tu vraiment que cela soit différent de la production sur scène d'un groupe musical ? Du coté du programmeur, il y aura toujours des algorithmes géniaux qui ne seront pas écrits dans les livres. Il y aura aussi toujours le fait que, bien souvent, la méthode académique n'est pas la meilleure (l'utilisation de GOTOs, la répétition éffrénée d'une même instruction plutôt que l'emploi d'une boucle pour gagner des cycles machines, etc ...), toutes ces choses-là doivent être inventées par les programmeurs avant de se retrouver dans les livres, puis enseignées. Or, il est beaucoup plus facile d'innover dans ce domaine qu'en mathématiques par exemple.

        As-tu également admiré les produits de l' « Obsfuscated Code Contest » ? Tu y verras du code fonctionnel tel que tu ne le trouveras jamais dans un livre.

        Un autre domaine se rapprochant beaucoup de la conception logicielle est l'architecture: Oserais-tu dire à un architecte qu'en aucune occasion, son métier ne se rapproche de l'art ?

        Si l'on prend le problème à l'envers maintenant, l'art est problablement beaucoup plus codifié que l'informatique (c'est dire) et les trolls probablement beaucoup plus nombreux. Rien que dans la peinture, il y a eu des grands mouvements et les experts sont capables d'analyser au millimètre chaque détail d'un tableau et de t'en expliquer la signification.

        De plus, l'expression intellectuelle d'un concept peut être remarquable et provoquer l'attention, amener des questions, des idées, changer la manière de voir les choses chez la personne qui l'observe et qui peut tout simplement trouver cela beau. Et il me semble que c'est précisement là que l'Art commence. J'illustrerai ceci par un exemple, trouvé chez les Copines de Geek: « Non, le poster représentant le code du noyau Linux ne remplacerait pas avantageusement votre reproduction du Déjeuner sur l'Herbe, non mais ! ». Evidement, ici c'est humouristique, mais c'est révélateur de la tendance contemporaine.

        Pour reprendre ta dernière phrase: « il faut un don ». Je trouve que cette affirmation biaise toute ton opinion en un seul mot. Un don n'est rien d'autre qu'une prédisposition. On peut arriver à faire absolument tout pour peu qu'on soit motivé pour le faire et qu'on y mette le temps.

        Egalement, en quoi utiliser un clavier plutôt qu'un pinceau est-il réducteur ? Un ordinateur est un outil. Seule compte l'expression, l'émotion ou tout simplement le message que l'artiste fait passer au travers. Sauf qu'utiliser cet outil et même apprendre à le faire avec brio peut être une fin en soi.

        Je pourrais également étendre cette idée plus loin: Lorsqu'il s'agit de développer la maîtrise de soi-même et le contrôle de son outil, on pourrait également considérer cela comme un sport. Et il existe des olympiades d'informatique.

        s'applique bien à la peinture, la musique, le cinéma, la littérature et bien d'autres arts mais à l'informatique... non. Et on termine par l'affirmation la plus gratuite de la décenie. J'ai surtout l'impression en lisant ceci que l'informatique est quelque chose qui soit ne te passionne pas, soit t'échappe un peu. Cela expliquerai pourquoi tu n'arrives pas à associer cela avec les grandes oeuvres de maîtres que l'on nous donne en exemple depuis l'enfance.

        Quoiqu'il en soit, l'informatique n'est pas Windows. Il y a longtemps que l'ordinateur a dépassé son simple cadre bureautique. Il y a encore trop de gens qui considèrent que la machine posée sur leur bureau qui est des dizaines de fois plus puissantes que toutes celles qui ont envoyé le premier homme sur la lune ne doit et ne peut servir que de machine à écrire.
        • [^] # Re: La programmation est un art

          Posté par . Évalué à 4.

          Je suis d'accord avec ce que tu dis, mais je ne trouve pas que cela fasse pour autant de l'informatique un art. Tu décris l'informatique comme quelque chose de fort, qui peut susciter des passions. Ceci est vrai, personne ici ne peut en douter. Cela en fait quelque chose qui demande un apprentissage, qui est exaltant, qui requiert une certaine exigeance, où l'on peut s'investir corps et âme. Une discipline où le connaisseur peut apprécier le travail bien fait, où il est possible d'avoir son style. Mais tout ceci est vrai dans bien des domaines, pour tous les domaines qui peuvent suciter des passions.

          Cependant :

          "Seule compte l'expression, l'émotion ou tout simplement le message que l'artiste fait passer au travers"

          As-tu déjà fais passer des émotions à travers ton code ? C'est là que la prog ne peut acquérir le statut d'art.

          Julien
          • [^] # Re: La programmation est un art

            Posté par . Évalué à 1.

            Ben ... oui !

            Il ne faut pas oublier qu'un programme est destiné à être exécuté, et à produire un effet.

            D'ailleurs un programme est une suite d'action à effectuer chronologiquement: On parle énormément de « scripts ».

            Ce scripting est le même que celui d'une mise en scène, qu'il s'agisse d'une pièce de théatre ou de celui d'une film au cinéma. Et dans tout les cas, il s'agit bien d'art, n'est-ce pas ?

            Quand au code lui-même, il y a certains listing qui forcent le respect par la beauté et l'ingéniosité de leur architecture comme, et c'est souvent le cas, il y en a qui provoquent des haut-le-coeur chez les autres programmeurs.
            • [^] # Re: La programmation est un art

              Posté par . Évalué à 1.

              "Il ne faut pas oublier qu'un programme est destiné à être exécuté, et à produire un effet."

              L'effet du programme oui je suis d'accord une animation graphique par exemple. Mais le programme pour le programme... Car il me semble que l'on parle bien de programmation et pas de son effet.

              Julien
        • [^] # Re: La programmation est un art

          Posté par . Évalué à 3.

          Excellente argumentation.

          J'ajouterai simplement que comme d'habitude la majorité des personnes sont prisonnières des mots, de la sémantique. Hors l'Art ne peut se réduire à une définition puisque l'artiste est par essence celui qui va au-delà des définitions communément admises.

          En cela, celui qui exprime i² = -1 ou qui crée un algorithme ou en agence plusieurs de manière nouvelle est un créateur. Ce qui permet de reformuler la thèse 'La programmation est un art' en 'un créateur est un artiste'. Et donc si l'on admet qu'un programmeur puisse être un créateur, alors on admet qu'il puisse être un artiste, et donc que l'objet de sa création soit un art.

          C'était 'le moment dialectique improvisé' .
          • [^] # Re: La programmation est un art

            Posté par . Évalué à 2.

            "un créateur est un artiste", un peu facile comme hypothèse pour arriver à la conclusion désirée.
            • [^] # Re: La programmation est un art

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              En effet, cela sert surtout à faire ou se faire plaisir.

              Les ingénieurs qui ont conçu une belle voiture qui fonctionne bien ne sont pas des artistes. Même si il a fallu beaucoup d'ingénieusité. L'argument "art" en est devenu un classique de pub.

              L'utilité de l'art est plus dans la transformation des mentalités que dans la conception d'outil répondant à des besoins bien concrets.
        • [^] # Re: La programmation est un art

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Cela reviendrait à dire que les artistes n'ont jamais à faire d'efforts !
          Je n'ai pas dis ça ! Il existe des techniques et des méthodes qu'il faut apprendre mais on ne devient pas artiste, on est (on né aussi) artiste mais il faut cultiver son don pour lui permettre de s'exprimer.

          dans du code assembleur compilé, tu peux retrouver le style [...] de différents programmeurs lorsque tu désassembles ce code.
          Tout comme tu retrouves le style d'un ébéniste dans une armoire. Mais ça n'est pas de l'art.

          On peut appuyer cette thèse en avançant également le fait qu'il n'y a pas qu'en PERL qu'il existe plusieurs moyens de réaliser la même chose. C'est pratiquement un trait commun de toute l'informatique.
          Idem pour un artisan boulanger : il existe des millers de façons de préparer du pain en variant les quantités, la préparation, la cuisson... Cela reste du pain.

          Il y a également que les bons programmeurs AIMENT ce qu'ils font. Lorsque l'on programme pour le plaisir, on intègre forcément une partie de soi dans son oeuvre.
          Je suis d"accord. Mais c'est vrai aussi pour les artisans qui aiment leur travail.

          Toujours plus loin, pourquoi crois-tu qu'il y a tant d'autodidactes dans l'informatique et la programmation ?
          Je ne sais pas si ils sont aussi nombreux qu'on le prétend. Moi aussi j'ai appris l'informatique tout seul mais j'ai ensuite suivi une formation dans une école. L'informatique est une passion comme le modélisme où la cuisine on trouve beaucoup d'autodidactes. Tous les grands chefs cuisiniers n'ont pas fait l'école hôtelière.

          Dans le même genre d'idée, as-tu déjà assisté à la projection en salle d'une démo ? ...
          Les demomakers sont des artistes, je suis d'accord. Mais sûrement pas les développeurs d'Apache ou du noyau Linux.

          Oserais-tu dire à un architecte qu'en aucune occasion, son métier ne se rapproche de l'art ?
          Non, sûrement pas. Mais tous les architectes ne sont pas artistes.

          « Non, le poster représentant le code du noyau Linux ne remplacerait pas avantageusement votre reproduction du Déjeuner sur l'Herbe, non mais ! ». Evidement, ici c'est humouristique, mais c'est révélateur de la tendance contemporaine.
          Cela montre comment les geeks voient l'nformatique. Je ne dois pas être un geek.

          Un don n'est rien d'autre qu'une prédisposition. On peut arriver à faire absolument tout pour peu qu'on soit motivé pour le faire et qu'on y mette le temps.
          Non, pas du tout. Par définition, un don est un talent inné qui ne peut pas s'acquérir même si tu y travailles pendant 1000 ans. La grande question est : tout le monde peut-il devenir RMS ou Linus à force de travail ; si tu penses que non, alors l'informatique est peut-être un art. Moi je pense que oui.

          on pourrait également considérer cela comme un sport. Et il existe des olympiades d'informatique.
          Je n'ai jamais vu l'informatique sous cet angle mais pourquoi pas.

          Et on termine par l'affirmation la plus gratuite de la décenie.
          Je ne comprends pas ta réaction. J'ai argumenté et je donne ma conclusion comme on me l'a appris à faire quand j'étais étudiant.
          • [^] # Re: La programmation est un art

            Posté par . Évalué à 3.

            Tout le monde peut-il devenir RMS ou Linus à force de travail ? Si tu penses que non, alors l'informatique est peut-être un art. Moi je pense que oui.

            Comment peux-tu soutenir cela ? Il évident que tout le monde ne peut devenir un bon programmeur, et cela quelque soit l'énergie investie. Sans porter un jugement de valeur, il y a évidemment des gens doués pour l'informatique, d'autres non. D'ailleurs, c'est plutôt une minorité dans la population en général.
            • [^] # Re: La programmation est un art

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Je suis plutot d'avis contraire. Bon, tout le monde ne peut pas devenir le meilleur, et certains ont plus de facilités que d'autres.

              Mais c'est la meme chose pour faire maçon ou garagiste, pour certains c'est naturel et pour d'autres non.

              Par contre je considère la programmation comme une discipline technique qui s'apprend. Je lorgne toujours les graphistes en me disant qu'ils ont de la chance, en bossant ils pourront prendre mon boulot, l'inverse ne sera pas vrai car je n'ai pas de don coté dessin.

              Oui, coté dessin il y a aussi de la technique et de l'aprentissage, mais sans l'idée, le ressenti et la fibre artisitique tu ne pourras rien faire qui plaira. Par contre un programmeur sans aucune fibre mais qui bosse pourra toujours faire un programme qui remplira tout à fait le besoin utilitaire.
              • [^] # Commentaire supprimé

                Posté par . Évalué à 3.

                Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

              • [^] # Re: La programmation est un art

                Posté par . Évalué à 2.

                "Par contre je considère la programmation comme une discipline technique qui s'apprend. Je lorgne toujours les graphistes en me disant qu'ils ont de la chance, en bossant ils pourront prendre mon boulot, l'inverse ne sera pas vrai car je n'ai pas de don coté dessin."

                En bossant, tu pourras dessiner de façon tout à fait correcte : tu pourras même t'inspirer du style d'autres dessinateurs.
                En bossant, ils pouront programmer de façon tout à fait correcre : ils pouront même s'inspirer du style d'autres programmeurs.

                Mais dans tous les cas, aucun de vous deux n'arrivera à donner le petit plus qui fait la difference.
                Je peux le dire, j'ai pris des cours de dessin, j'ai fais de bon progrès, je dessine même pas trop mal mais je n'arrive absolument pas à trouver l'inspiration pour dessiner ou pour peindre : quand je vois quelque chose je n'arrive pas à savoir comment j'ai envie de le représenter ou ce que je veux faire resortir. J'arrive juste à m'inspirer de dessins existants pour essayer de donner un styla à mon dessin.
                Par contre quand je me trouve face à un problème à résoudre par un logiciel, j'imagine ce que je veux faire, le type d'architecture, le type d'interface que je veux mettre en place, ... Et ça, ça a commencé dès que j'ai commencé à apprendre les bases de la programmations, c'est pas seulement une histoire d'apprentissage.

                Je penses que malheuresement pour toi, si tu penses que le programmeur n'utilise aucune fibre pour son boulot c'est que tu ne l'a pas. Si tu l'avais, tu saurais que les connaissances et le travail pas ne suffisent pas à faire un bon programme, il faut en plus innover et imaginer une architecture et un format spécifique pour ce logiciel et ça, ça demande de l'inspiration et une fibre de la programmation parceque cette idée originale tu ne la trouveras pas dans un bouquin puisque tu l'invente pour l'occasion.
                • [^] # Re: La programmation est un art

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Non, pas dans un bouquin, mais majoritairement avec l'expérience. En info je pense que majoritairement la différence entre un passionné (je me met dans cette catégorie) et un simple "travailleur" c'est le temps passé avec la machine à essayer d'explorer.

                  Maintenant je ne dis pas que chacun fera la même qualité et le même résultat, je ne crois pas que tout le monde soit exactement pareil et il y en a qui ont plus d'affinité avec une discipline ou une autre.

                  Par contre je pense qu'avec du boulot et de l'expérience quelqu'un pourra remplir le but d'un programme (faire que l'outil marche et satisfasse l'utilisateur). Le tableau n'ayant aucun but utilitaire autre que celui d'etre beau ou de suciter une réaction, j'ai peur que de ce coté là ce ne soit pas aussi "simple".

                  Voilà pour expliciter un peu
                • [^] # Re: La programmation est un art

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Mais dans tous les cas, aucun de vous deux n'arrivera à donner le petit plus qui fait la difference.
                  Tout à fait d'accord, l'art n'est pas plagiat.

                  Je penses que malheuresement pour toi, si tu penses que le programmeur n'utilise aucune fibre pour son boulot c'est que tu ne l'a pas.
                  Détrompe-toi, j'adore tourner les problèmes dans tous les sens pour rechercher la solution la plus "élégante" (la plus rapide, la plus concise...) et l'architecture qui va bien, qui est la plus simple et la plus claire à utiliser. Mais ce n'est pas de l'art, c'est un exercice intellectuel comme faire des maths, des mots croisés ou jouer au scrable.

                  Relisez tous vos cours de philo de terminale et vous verrez bien que la programmation n'est pas de l'art en général. L'art se suffit à lui-même, il n'a pas d'autre but que de montrer comment voit l'artiste. A part les demos ou les incroyables prouesses techniques (programme palindrome, source multi-langage...) qui, je pense, sont peut-être de l'art ; mais il se fait trop tard pour pousser la réflexion plus loin :o)
        • [^] # Re: La programmation est un art

          Posté par . Évalué à 1.

          Tout à fait d'accord sur le fait que la programmation soit un art.

          J'ajouterais quelques arguments aux tiens :
          * on a besoin d'inspiration pour programmer (la preuve : ces temps ci je me sens pas inspirée du tout et j'arrive pas à sortir une ligne de code...)
          * cerains sont naturellement doués arrivent à trouver des algoritme innovants... d'autres même en travaillant beaucoup arrivent au mieux à reproduire des algos trouvés sur le net en codant comme des gorets.

          Depuis le temps que je répette à tout le monde que la programmation c'est un art, je suis contente de voir que je suis pas la seule illuminée :-)
      • [^] # Re: La programmation est un art

        Posté par . Évalué à 3.

        Pour être artiste, il faut un don, pour être informaticien, un bon informaticien j'entends, il suffit de travailler dûr.

        Ben, non, pour être un bon programmeur (j'aime pas trop le terme d'informaticien), cela ne suffit pas. Il faut aussi un don. Sinon, il y aurait plus d'Alan Cox, non ?
        Je suis d'accord pour dire que le travail fait beaucoup, mais il y a un don (un peu trop fort comme terme, disons un potentiel) à la base. Alors, effectivement, il y a des mecs super doué, la fée s'est penchée sur leur berceau, etc. Et ceux-là peuvent programmer comme des dieux, ou peindre des trucs qui te remuent les tripes, et cela quasiment sans travailler ce don, c'est naturel chez eux. Mais ces gens sont rares. La plupart du temps, il s'agit d'un potentiel, et ce dernier doit être travaillé. Chez les écrivains, et bien, il y a pas mal de gens travaillant leur potentiel, non ? Enfin, je lis beaucoup, et bien, force est de constater que je n'ai pas toujours envie d'appeller cela de l'art ;-))
        Donc, pas la peine de se faire du mauvais sang quand on dit que la programmation est un art. Je pense que c'est le cas, cela doit probablement tenir au fait que les humains ont un sens du "beau" et qu'ils cherchent à faire de belles choses. Je crois qu'il est plus facile de mettre de la beauté dans du code informatique que dans un boulot de gestionnaire ! C'est une activité créatrice, et les gens qui ont un sens du beau exacerbé vont tenter de la traduire dans leur boulot, quel qu'il soit.
        En tout cas, je suis sûre d'une chose, c'est que le travail ne fait pas le bon programmeur ! J'ai vu des gens bosser comme des bêtes sur leurs cours d'algo et de programmation, et ils n'ont jamais réussi à sortir le moindre code !
        Qui n'a jamais trouvé une partie de code belle ?
        Qui n'a jamais retravaillé son code pour qu'il soit plus beau ?
        En fait, peut être que la programmation n'est pas un art, mais il y existe un sens du beau. Et les gens cherchant à faire beau ont le droit de se faire appeler des artistes, non ? Bon, après, on peut ne pas être d'accord avec leur sens du beau ;-))
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 3.

      L'art, pour être réalisé, requiert une grande technique, plus ou moins bien maitrisée : les plus grands artistes sont souvent de grands techniciens, dans leur domaine (peinture, sculpture, musique, littérature).

      La maitrise de cette technique, et l'abord de celle-ci de la part du practicien est, de mon point de vue de codeur et de compositeur, identique.

      Cette technique est toujours au service de quelquechose : une utilité direct, un but esthétique, etc.

      Ca reste de l'art. C'est une définition très juste.
      Après, ça peut être plus ou moins bâclé, plus ou moins bien vendu, plus ou moins considéré.
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 7.

      Il me semble que le mot juste, est Artisan.
      Un programeur est un artisan. Comme un ébéniste par exemple.
      Par ce que c'est vrai qu'il y a un coté artistique dedans en plus du coté technique que l'on retrouve dans tout les métiers.
      Encore que peut être qu'un trader a aussi un plaisir esthétique à voir des cotes et leurs belles courbes. Et que lui aussi est passionné par son métier, pense à se relever la nuit etc...

      Toujours est-il que ceci n'empéche en rien l'industrialisation.

      C'est un phénoméne assez universel.

      Les automobiles par ex étaient construite au début du siecle par des centaines d'artisans indépendants en France. Il en reste deux industrie.

      De même que la fabrication de meuble s'est industrialisé, tout en conservant les ébénistes.

      D'ailleur l'industrialisation permet de répandre les nouveaux produits auprés de toute les couche de la société, ce n'est pas forcément un mal. Evidement, dans le cas des soft dont les couts de reproductions sont quasi nul..
      Toujours est-il que l'industrialisation de l'informatique existe.



      Bref, un programeur est un artisan plus qu'un artiste (mais le mot est en fait le même à l'origine).
      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à 2.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: La programmation est un art

          Posté par . Évalué à 1.

          Au début, car la technologie ne permettait que de faire des monstres.

          Mais leurs créateurs, initiateurs, n'étaient pas dans ces grosses boîtes (qui ont tardé à s'y mettre) certains d'eux étaient même franchement des allumés, je pense à : Babbage, Turing, Von Neumann, Eckard, Mauchly, Zuse....

          Par la suite que penser de Dijkstra ?
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je suis tout fait d'accord avec toi. Je pense qu'on peut comparer le programmeur a un artisan. Il met dans un programme son savoir-faire, souvent son amour-propre et sa fierte.

      On se rapproche un peu de l'art, comme tout artisan. En tout cas, on a clairement un style.
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      L'artisanat est une belle chose, une pratique honorable, et contribue, à mon sens, à un monde plus beau !

      A quand le label "artisan programmeur", garantissant le codage dans le respect des traditions ? ;o)
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 1.

      Tout a fait d'accord :
      l'art a l'emotion pour objectif et motivation. L'irrationnel fait partie des tenants et des aboutissants (meme si le rationnel peut avoir une forte presence : etudes de Bach, travaux préliminaires dans tous les arts)
      A ce sujet je vous conseille le pavillon Picasso au musee du Prado a Madrid : on y voit une bonne partie du travail preliminaire a la realisation de Guernica. Cette peinture est aussi un monument scientifique. Je vous conseille egalement les etudes (fusain et sanguine) celebres de Delacroix (dans un autre genre), ou la visite (je ne sais plus si l'expo est toujours accessible) des manuscrits d'ecrivains (la plupart d'entre eux ont des methodes 'scientifiques' : Hugo, Zola, Altero ou meme Ronsard et Appolinaire)

      L'informatique a l'efficacite pour objectif et motivation. Le rationnel fait partie des tenants et des aboutissants (meme si l'irrationnel peut avoir une forte presence)
      -> un peu comme en mathematique, en physique (et dans d'autres sciences humaines ou scientifiques je pense), ce qui est beau et simple est aussi souvent 'vrai' et efficace. ('Simple et de bon gout', disait mon prof de math en prepa, et plus je fais des maths, plus je m'apercois qu'il a raison)

      Ensuite, comme tout processus humain, le bon boulot (tant en peinture qu'en mathematiques, en economie qu'en informatique, en danse qu'en psychologie), accouche de resultats souvent simples, paraissant evidents, mais reposant en fait sur un enorme travail, une bonne dose de creativite, un soupcon d'audace et beaucoup d'imagination de la part de la personne qui a 'entame' le sujet.


      Cependant l'informatique (tout comme les mathematiques, et beaucoup d'autres sciences) a une finalite utilitaire, ce qui l'empeche d'etre un art, malgre toutes les considerations esthetiques que l'on peut avoir.

      L'art, lui, est inutile, et c'est ce qui le rend indispensable (c'est pas de moi)
      • [^] # Re: La programmation est un art

        Posté par . Évalué à 3.

        "on y voit une bonne partie du travail preliminaire a la realisation de Guernica"

        Et oui, la force d'une belle oeuvre, est de donner l'impression de faciliter, de fluidité, même si elle a été accouchée dans la douleur.

        Julien
      • [^] # Re: La programmation est un art

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        l'art a l'emotion pour objectif et motivation.
        L'architecture est semble-t-il considéré comme un art et pourtant son but premier n'est-il pas de faire des constructions fonctionnelles ? Le rationnel fait partie des tenants et aboutissants (même si l'irrationnel peut avoir une forte présence, n'est ce pas Gaudi ? ).
        L'architecture a une finalité utilitaire (un batiment est d'abord fait pour être utilisé) : ça devrait l'empecher d'être un art ?
        De même, je ne crois pas que les batiments administratifs, musées, chateaux soient réalisés pour n'avoir qu'une fonction émotionnelle ou utilitaire.

        Franchement, il me semble qu'un art peut avoir une dimension utiliaire et qu'une discipline à vocation utilitaire puisse avoir une dimension artistique. La programmation rentre assez bien dans ce cadre, même si elle est, de part la culture nécessaire pour en apréhender la beauté, réservée à un public averti.
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 2.

      dans artisanat, n'y a-t-il pas art?
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 3.

      La programmation sert un objectif. Elle répond a des besoins.

      La cuisine répond elle aussi, dans 99,99999% des cas à un besoin, celui de manger. Oserait-on dire que la cuisine n'est pas un art ? La cuisine est dailleurs l'exemple le plus utilisé pour vulgariser l'informatique : recette/source. Si la cuisine est un art, il n'y à qu'un pas pour dire que l'informatique en est aussi un, je le franchis ? Allez, hop !
      • [^] # Re: La programmation est un art

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Vous prenez la chose par le mauvais bout.

        Quand je fais mon steack/riz chez moi ce n'est pas de l'art. Quand le grand chef du restaurant 3 étoiles fait le repas s'en est en bonne partie.

        L'important amha c'est le but. Si je fais un sculture pour servir de presse papier c'est de l'artisanat, si je le fais pour l'exposer c'est de l'art.
        Si je fais mon steack le soir c'est pour manger, ce n'est pas de l'art ; par contre le grand chef aura largement autant pour but de provoquer une réaction que de restaurer, lui a une part d'artistique importante.

        Ben c'est la même chose pour le soft que pour le reste. Si tu fais un code pour l'exposer ou pour le code en lui même on peut dire que c'est de l'art, si tu le fais pour remplir un rôle utilitaire, il peut être tout à fait beau mais ca reste de l'utilitaire, pas de l'art.

        (c'est une position qui reflette juste mon état d'esprit, je n'entend pas l'imposer comme vision objective de ce qu'est l'art ou pas)
        • [^] # Re: La programmation est un art

          Posté par . Évalué à 3.

          D'accord avec toi. Le fait est que l'art a une place comparable dans la cuisine à celle qu'il a dans l'informatique. Mais personne ne conteste que la cuisine est un art, alors la programmation est encore contestée en tant que tel.
          • [^] # Re: La programmation est un art

            Posté par . Évalué à 1.

            Et oui et c'est bien triste parceque si c'était considéré comme de l'art, on aurait enfin un droit sur nos productions (même si on programme en étant payé par une socièté), on pourait avoir un droit sur nos oeuvre...
            • [^] # Re: La programmation est un art

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              mais ... mais ... on l'a !

              En France, si je ne m'abuse pas un programme informatique peut être soumis à droit d'auteur de la même manière qu'un livre ou un tableau. C'est une oeuvre protégée de la même façon.

              Sauf erreur de ma part (j'aimerai bien qu'un avec des connaissances légales plus aprofondies confirme car le sujet est intéressant), tu as autant de droits sur un soft que sur une musique ou un tableau. La différence c'est que le plus souvent tu fais le tableau ou la musique en ton nom et le soft au nom d'une entreprise mais on pourrait techiniquement inverser la situation.

              J'avais justement entendu dire que légalement en France le soft est là au même titre qu'une oeuvre d'art
        • [^] # Re: La programmation est un art

          Posté par . Évalué à 1.

          Et bien moi je dis que même moi je fais de l'art quand je cuisine : pas tout le temps bien sur mais parfois.
          Des fois, je regarde un peu ce que j'ai dans le frigo, il n'existe aucune recette qui reprenne ces ingredients et bien j'en invente une, je fais ça à l'inspiration. Et bien ça c'est une forme d'art : faire quelque chose de nouveau qui n'est dicté que par mon imagination.
          Quand on fait un programme c'est pareil : soit on reprends bettement les vielles recettes qui ont fait leurs preuves soit on innove, on adapte à la situation, on invente quelque chose de completement nouveau et là c'est de l'art :-)
  • # Re: La programmation est un art

    Posté par . Évalué à 5.

    ca me rappelle une etude que j'ai lue il y a bien 15 ans sur comment optimiser les equipes de dev.

    En gros elle montrait qu'il n'y avait pas de "silver bullet" , de methode universelle. Que ca dependait des hommes. Iso 9000 mon c*l...

    Si vous trouvez un tres bon developpeur , faites tout pour le garder. faites tout pour qu'il reste dev, protegez le, bichonnez le, que surtout il n'aille pas s'ennuyer dans les taches de management. Au besoin payez le 2 ou 3 fois le prix de son chef immediat.

    Depuis j'ai eu l'occasion de voir que c'etait bien vrai. Que donc la programmation est bien un art . Peut etre pas un art au sens "Michel Ange" ou "Picasso" , mais un art tout de meme.
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Toute activité peut être considérée comme un art alors. Par exemple descendre les escaliers: et bien depuis que j'ai vu le champion du monde descendre 4 étages en 10 seconde je considère que c'est un art.
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 1.

      Tout ça me fait penser à un copain (comprenez, je ne suis pas codeur, j'en suis resté au Basic ou à l'assembleur 68000 - du jour où je me suis rendu compte que c'était la même chose que le langage de ma HP15C - le C pour moi c'est du chinois, j'ai essayé, 1/2h pour écrire un hello world qui compile, j'ai renoncé après ça).

      Bref.

      Il avait monté une boîte et il avait beaucoup de mal à recruter des programmeurs.

      Texto: "tu comprends, 9 gars sur dix, il leur faut une semaine pour faire ce que je fais en deux heures, et de toute façon au bout d'une semaine ça marche tellement mal leur truc que je suis obligé de passer une demi-journée par derrière à faire marcher leur bordel, c'est pas la peine!"

      nul doute que certains se reconnaitront...
  • # Re: La programmation est un art

    Posté par . Évalué à 6.

    Je viens d'envoyer ceci aux modéros:

    *****
    Bonjour,

    Je suis la personne ayant été publiée sur Transfert.net et cité dans cette nouvelle.

    Je vous prie de bien vouloir soit
    1- Supprimer cette nouvelle de votre site
    2- La corriger de sorte d'éviter le contre sens où il est indique que JE dis que le logiciel libre est par définition non commercial et Microsoft de l'industrie.

    Si vous prenez la peine de lire mon article original vous y verrez qu'à aucun moment je ne dit que le libre est non-commercial, et qu'à aucun moment je dis que Microsoft est de l'industrie. Tout le contraire.

    Merci.

    Eric NICOLAS.
    *****
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 4.

      Mon mail s'est croisé avec une modification de la news qui est plus conforme maintenant à l'article original.

      Merci aux modéros !
  • # Re: La programmation est un art

    Posté par . Évalué à -1.

    La programmation est effectivement un art, c'est d'ailleurs une des seules disciplines ou art et science viennent se confondre.
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à -1.

      c'est normal , un systeme d'exploitation est la chose la plus complexe que le genie humain ait créé a ce jour. Il ne peut pas l'avoir fait sans l'aide d'artistes

      ( je me demande si je ne derape pas un peu la... :-)
  • # Re: La programmation est un art

    Posté par . Évalué à 4.

    Je veux bien admettre qu'un code, un projet bien construit selon des critères non-fonctionnels soit une oeuvre d'art de la même façon qu'un artisan crée des ouvrages d'art.
    Amha, présenter le problème de cette façon à la commission Européenne et c'est le meilleur moyen de se discréditer.
    Présenter l'opposition industrie-artisanat de l'informatique (ce qui n'empêche pas les artisans que nous sommes de créer des logiciels pour l'industrie, mais pas de manière industrielle) me parait bien plus pertinente en regard des brevets logiciels.
  • # Re: La programmation est un art

    Posté par . Évalué à 5.

    Ne trouvez-vous pas que n'importe quel métier pratiqué par un passionné peut-être considéré comme un art par celui-ci ? Un boulanger fait de l'art au près de ses fourneaux, c'est un art d'éduquer les enfants à l'école ou à la maison, un art de diriger une multinationale (sic)... Ces personnes sont des artisant et non des artistes. L'art n'a pas de vocation utilitaire, l'art est "inutile", ce qui n'est pas le cas de la majorité des LL...
    _______________
    mon avis à 2 euros
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 1.

      Je suis d'accord. L'Art touche le coeur et l'âme par sa beauté intrinsèque. Un artisan peut être exceptionnel à fabriquer des chaises ou un logiciel, mais est-ce un artiste ?

      Je considère par contre un gars comme Alan Cox comme un vrai artiste, il suffit de l'entendre expliquer sa passion du code et la beauté de sa structure : on croirait entendre un compositeur parler de sa musique (j'en suis un, donc je comprend http://www.neos.fr.fm(...))
  • # Re: La programmation est un art

    Posté par . Évalué à -2.

    c'est pas avec des arguments à 2 centimes comme ça qu'on va se proteger des brevets logiciels.
  • # Re: La programmation est un art

    Posté par . Évalué à 1.

    Je suis donc un artiste-programmeur (à marquer dans mon CV!!!!)!!!

    Je m'entête à expliquer cela à mon entourage, mais les aprioris ont la peau dure....
    Comment expliquer que vous n'êtes pas qu'un "pauvre mec" qui passe son temps devant son ordinateur....
    Hier j'ai eu un mail d'un de mes potes commercial qui voulais que je lui regle un probleme sur word (pb de format....)!!!
    Non seulement ça m'a foutu en rogne, de plus je n'avais pas les ompétences pour ça, mais surtout ça prouvais qu'il n'avais rien compris à ce que je lui avais dit!!!!!
    On va pas demander à un artiste peintre de regler les problemes de menuiseries des cadres des tableaux... (bon je m'enballe un peu...
    allez y ------.)
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 3.

      Tu vas pouvoir bénéficier du status d'intermittant du $pectacle !

      Tu sais que t'es verni toi ? :-)
      • [^] # Re: La programmation est un art

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Tu vas pouvoir bénéficier du status d'intermittant du $pectacle !

        C'est prévu par la syntec
        http://linuxfr.org/2003/09/03/13821.html(...)
        Le Syntec nous verrait bien intermittents


        Si en plus on crie haut et fort qu'on est des artistes on ne pourra pas refuser le statut.

        Je veux bien admettre que je suis un artisan, je ne suis pas un artiste.

        Les seuls qui pourraient avoir ce titres sont les codeurs de démos qui créent une oeuvre artistique, ou pour les jeux.

        Je penses pas qu'un logiciel de compta soit une oeuvre artistique. Après c'est plus ou moins bien conçu, agréable à utiliser, avec une maquette plus ou moins esthétique, mais ça reste un produit avec cahier des charges.

        Une démo peut déclencher des émotions, vous avez déjà eu des émotions en utilisant un logiciel de compta ? (sauf pour le directeur commercial qui lira +/-60% de bénéfice ou de pertes dans l'année, mais c'est pas une émotion crée par le logiciel, uniquement par les chiffres présentés).

        Je trouve ça un peu élitiste de dire que c'est un art, si uniquement les initiés peuvent l'apprécier.

        On peut apprécier de la musique Classique sans avoir aucune connaissance de cele-ci, uniqement par l'émotion dégage par la composition.

        Après, et c'est un phénoméne que je n'apprécie pas en arts en général, ce sont les gens qui se regardent le nombril et qui disent que tu es une pauvre tâche parce que tu ne comprends pas.

        Je sais que j'apprécie le jazz parce que j'en joue et qu'un bon solo de saxo me fait tripper parce que je sais comment le gars l'éxecute et que c'est une prouesse. Mais musicalement, les gens ne vont pas apprécier parce qu'il n'y a pas d'émotions qui se dégage.

        Je pense que c'est pareil dans toutes les disciplines, ses pairs reconnaitront la qualité du travail bien fait, mais pour les non-initiés cela n'aura aucune signification.

        C'est ça la grande différence de l'art, c'est que l'art touche tout le monde par les émotion qu'il génére. Hors un programme informatique à utilité pratique ça ne génére pas d'émotions.
        • [^] # Re: La programmation est un art

          Posté par . Évalué à 1.

          Si en plus on crie haut et fort qu'on est des artistes on ne pourra pas refuser le statut.


          ... mais du coup tes productions tomberaient sous le droit d'auteur commun, et tu conserverais les droits moraux. Dont le droit de repentir :

          "Messieurs, vous avez intégré dans le produit XXX réalisé par votre SSII YYY pour le compte du client ZZZ un module de communication SNMP dont je suis l'auteur. Exerçant mon droit de repentir, je vous prie de bien vouloir détruire toutes les copies de ce module que vous avez produites."

          Adressé à YYY et ZZZ pour suites à donner.

          :)
        • [^] # Re: La programmation est un art

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Je ne pense pas qu'il faille voir le produit finit comme de l'art.
          Ce dont parle l'article c'est plutot des process (du pissage de code) qui sont plus artisanals que industriels ...

          Pour la résolution d'un problème donné, tu as plusieurs solutions, plusieurs algorithmes. Le fait que tu en choisisses un plutot qu'un autre, bien que respectant un certain nombre de guideline (maintenabilite, simplicite, robustesse ...) tient plutot de la demarche artisanale que de la demarche industrielle.
          Je pense que c'est plutot ca la pensee de l'article.

          D'ailleurs on dit souvent que l'informatique n'est pas une science. Si ca en etait une, je pense qu'il existerait un process permettant d'industrialiser (c'est a dire, nous remplacer, nous les artisans, par des machines) la conception d'un logiciel.
        • [^] # Re: La programmation est un art

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          mais ça reste un produit avec cahier des charges.
          Michel Ange avait un cahier des charges, s'il n'avait pas demandé carte blanche à Jules, les fresques de la chapelle sixtine ne seraient-pas une oeuvre d'art ? http://mv.vatican.va/5_FR/pages/CSN/CSN_Volta.html(...)
      • [^] # Re: La programmation est un art

        Posté par . Évalué à 1.

        je suis intermittent et développeur... je suis donc un artiste? :-)
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 3.

      Le pb, c'est que la plupart des gens croit que quand on est informaticiens, on doit tout connaître, du hardware au software en passant par...Word :-)).
      Quelles désillusions les prennent quand on leur explique la réalité :-))... A chaque fois que je dis pour la première fois ce que je fais à quelqu'un, il faut voir la tronche qu'il me fait puis les stéréotypes qu'ils sortent... C'est vraiment méconnu "informaticien" finalement...
      • [^] # Re: La programmation est un art

        Posté par . Évalué à 2.

        Je suis complétement d'accord mais pire que méconnu je dirais parfois "dénigré", moi, bien que je sois tout jeune dans le domaine, j'ai déjà perdu l'espoir d'expliquer à mon entourage ce que je fais, alors en plus du coup je passe pour un mec autain qui veut pas expliquer ce qu'il fait parceuque les autres n'ont pas "l'intelligence" suffisante pour comprendre... (alors que c'est simplement que c'est vachement théorique et que faut être dans le truc c'est tout, ça n'a rien d'autain)
        Enfin bon, j'avouerais que socialement parlent le statut d'informaticien c'est pas encore ça.
        • [^] # Re: La programmation est un art

          Posté par . Évalué à 3.

          C'est un travail long et nécessaire que d'être capable d'expliquer au néophyte en quoi consiste ce que l'on fait. De plus, ça te force à t'interroger clairement sur ton activité, synthétiser ce que tu fais, en avoir une vision claire et pragmatique. Tu quittes l'aspect élitiste et détaché pour revenir sur terre.

          Si tu n'es pas capable de l'expliquer clairement, ce n'est pas clair pour toi.

          Julien
          • [^] # Re: La programmation est un art

            Posté par . Évalué à 2.

            Certes,
            mais le vrai problème est avant tout l'idée préconçue qu'on les personnes, de manière générale, sur ton activité.
            Quant j'essaye de présenter ce que je fais, je passe toujours par une première phase ou je "démystifie" l'informaticien, aprés je constate que l'interlocuteur et toujours plus récéptif, mais sans cette phase, l'explication est dans beaucoup de cas, voué à l'echec, vu que la personne aura un préjugé qui lui donnera l'impression que tu parles martien malgrés toute la pédagogie et le coté pragamtique dont tu peux faire preuve.
          • [^] # Re: La programmation est un art

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Si tu n'es pas capable de l'expliquer clairement, ce n'est pas clair pour toi.

            c'est vraiment de la connerie en barre ça. Désolé, mais si l'auditoire n'a pas les connaissances de bases nécessaires, il ne captera rien à ce que tu lui racontes, même si tu es trés clair. Les problèmes/aspects/concepts complexes ne s'expliquent clairement qu'en utilisant des abstractions : si le type en face de toi ne connaît pas ces notions, c'est pas la peine !
            • [^] # Re: La programmation est un art

              Posté par . Évalué à 0.

              L'auditoire est idiot alors c'est ça...
              Je t'aurai moinssé si je pouvais...
            • [^] # Re: La programmation est un art

              Posté par . Évalué à 1.

              Ton raisonnent est élitiste dangereux mène à l'isolement du spécialiste vis à vis des autres personnes.

              La vulgarisation est une discipline à part entière. Il n'y a pas que les concepts/aspects.. pour expliquer les choses, des exemples simples, proches de la vie des gens, peuvent être très utiles. L'objectif n'est pas d'en faire des ingénieurs opérationnels mais de leur faire toucher du doigts ce que tu fais, son but et son intérêt. Essaye, tu verras que c'est possible, intéressant et important.

              Ah oui, le mépris et l'agressivité ne sont pas la meilleure voie.

              Jul
  • # Re: La programmation est un art

    Posté par . Évalué à 4.

    Moi j'ai toujour su que le programmation était un art, quand dans sa vie de programmeur on a eu à reprendre des softs écrits par d'autres, on comprend tout de suite que certains devraient plutot aller vendre des patates, alors qu'on apprend beaucoup avec d'autres.
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 3.

      et ?..
      quel est le rapport avec de l'art ?
      J'appele cela de la competence plutot...

      et c'est valable dans tout les metiers.

      Si tout les metiers ou siege des incapable "qui ferait aller mieux de vendre des patates" et associé a de l'art... il n'y aurait que des artiste... a ce jeu là , même la compta est de l'art !
  • # Re: La programmation est un art

    Posté par . Évalué à 6.

    C'est flatteur de dire que la programmation est un art.
    Mais continuons l'analyse:
    - pour mal de mécanos, la mécanique est un art.
    - pour les "grands" cuisiniers , la cuisine est un art.
    - pour des architectes, construire des batiments et autres gros oeuvres est un art
    - pour les jardiniers, faire des jardins est un art
    - etc...

    On peut résumer que tout est un art et ça sert à rien de se la péter :-)
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à -1.

      Je sais pas, l'art c'est une certaine démarche intellectuelle brevetable .
      Autre possibilité : L'art en soit ça sert à rien et c'est pas forcement beau ou esthétique. Avec ces critéres, c'est bon, programmer est un art!
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 1.

      Pour la mécanique je sais pas trop mais pour les autres effectivement, ils sont déjà reconnus comme des arts (les grands cuisiniers comme Verra ou Loiseau, les architectes comme Vauban des jardiniers comme André Lenotre... ont toujours été considéré comme des artistes et s'ils ne l'étaient pas, pourquoi leurs noms resteraient dans l'histoire et pourquoi le commun des mortels ne pouraient pas les remplacer).
      Le grand problème de l'informatique c'est que même les "grands" programmeurs ne sont toujours pas considérés comme des artistes par le grand public.
  • # La science aussi est est un art

    Posté par . Évalué à 2.

    "Contrairement à la croyance populaire, les programmeurs sont plus proches des artistes que des scientifiques."

    Qui est plus proches des artistes, les scientifiques ou les programmeurs ? Je ne suis pas sûr que ce soit systématiquement les programmeurs. Je pense qu'on peut dire que de nombreux scientifiques sont plus proches de l'art que de nombreux programmeurs.

    Enfin, bref, si on s'autorise à dire qu'un programmeur c'est un artiste, et je pense qu'on peut s'autoriser à le dire d'un scientifique aussi.
  • # Re: La programmation est un art

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Question toute bete: voir du code ou un programme quelconque s'executer vous a-t-il deja procure une emotion?

    Je n'ai jamais frissonne, pleure devant du code. Je ne me suis jamais pose de questions existentielles sur moi-meme ou sur le monde qui m'entoure en gerant mes serveurs avec des programmes specifiques.

    Soit je suis insensible a cet "art' soit ce n'en est pas.

    Je penche pour la 2e explication.
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 3.

      "Je penche pour la 2e explication."

      Moi aussi. J'ai parcouru (un peu en diagonal par moment) mais les gens semblent oublier qu'une oeuvre artistique est sensée susciter des émotions, toucher intérieurement le spectateur. Une oeuvre artistique est quelque chose de personnel dans laquelle l'artiste dévoile une partie de sa personnalité, partie qui peut être uniquement visible à travers ses oeuvre. Il y met ce qu'il rescent, ce qu'il à en lui. C'est pour cela qu'il y a un coté obscène à montrer ses oeuvres ; en montrant ses oeuvres, on se montre.

      Enfin, bref je dérive. Mais je n'ai jamais resentit de telles choses en codant et en montrant mes programmes. Je ne cherche pas à transmettre une émotion quelconque dans mon code. En le montrant, je n'ai pas l'impression de dévoiler quelque chose d'intime. Je ne nie pas l'élégance certains programmes, mais point d'émotions, de sentiment perceptibles, dans tout cela.

      Julien
      • [^] # Re: La programmation est un art

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Personnellement, j'essaie de programmer en alexandrins mais ce n'est pas toujours évident :-p

        Sérieusement, je ne crois pas que l'informatique soit un art. Une passion, surement sinon on deviendrait dingue mais un art ... non ...
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 0.

      je ne peux pas plusser mais le coeur y est.
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Alors là tout à fait d'accord.
      L'art semble être une question de sensibilité.
      Et j'avouerais en effet n'avoir jamais ressenti aucune réelle émotion en lisant du code, simplement de l'admiration pour la façon de résoudre un problème.
      En revanche, cela nous est surement déjà arrivé à tous de ressentir une émotion(tant de la tristesse que de la joie) en écoutant de la musique par exemple.

      Alors dans ce sens, je suis totalement d'accord avec toi.
      Et amha, dire que la programmation est un art au sens propre du terme est une erreur.
      Et la seule émotion que l'on pourra ressentir c'est pas exemple de l'amusement en lisant : grep -r "fuck" /usr/src/linux

      a++;
      Christophe.
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 3.

      Question toute bete: voir du code ou un programme quelconque s'executer vous a-t-il deja procure une emotion?

      oui, une certaine horreur face à certains trucs vraiment affreux ;o)
      et c'est vrai que j'ai une certaine tendance à parler de mon code ou de celui des autres en terme de joli/propre/élégant ou laid/moche/affreux/porcho qu'en termes de bien/mal codé

      pour moi ca relève vraiment de l'appréciation esthétique... mais pas plus que face à n'importe quel boulot bien fait ou pas.
      • [^] # Re: La programmation est un art

        Posté par . Évalué à 1.

        Ce que tu dis rapproche l'informatique de l'artisanat : sens du travail bien fait, de la maitrise de l'exécution, de la technique. Mais point d'émotions à transmettre là dedans.

        Julien
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 2.

      OK, qu'en est-il de la littérature, et de la musique ?
      Je trouve des bouquins beaux, et des musiques belles comme il m'est arrivé de trouver un code beau. Mais bon, peut-être que c'était un abus du langage ;-))
      En tout cas, en bibliothèque, je n'ai jamais eu de frisson dans les rayonnages non plus !
      Mais bon, il faut faire la part des choses, toute musique n'est pas de l'art, tout livre non plus, toute peinture non plus.
      Perso, j'ai lu tout le débat (ou presque), et bon, j'avoue que je m'y perd un peu. Je pense que programmer est une activité créatrice, cela travaille sur une fibre artistique que certains possèdent. C'est mon sentiment, je ne peux pas obliger les autres à le partager.
      Maintenant, il faut voir ce que l'on veut vraiment mettre derrière les termes d'art, d'artiste, etc. Mais il n'empêche que je considère cela comme un art, de la même façon que faire des noeuds, etc. C'est peut-être un abus du langage (probablement), mais bon, cela reflète les sentiments des gens, donc, cela a vraisemblablement une réalité.
      Et donc, je constate juste que les gens discutent de réalités différentes avec les mêmes mots. Cela entraîne une longue discussion pour pas grand chose. Enfin, cela m'aura fait réfléchir un peu sur ma façon de regarder la programmation ;-))
      • [^] # Re: La programmation est un art

        Posté par . Évalué à 2.

        En tout cas, en bibliothèque, je n'ai jamais eu de frisson dans les rayonnages non plus !
        J'espere pour toi que chez carrouf tu n'a pas des fissons non plus ! :)

        Bon alors, tu sais la literature ca ne se passe pas forcement dans les rayonages, il faut les lire les bouquins en fait !

        Je ne sais pas si tu resent des emotions ou si tu t'evade en lisant, mais ya des gens pour qui celà arrive.
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 2.

      Et moi je n'ai jamais été vraiment touchée par une peinture ou une sculpture : je peux les trouver agréables à regarder, belles, laides ou tout simplement immondes et pourtant je ne remmet absolument pas en cause le fait que ce soit de l'art.
      Par exemple quand je vois des monochromes de tout un tas de monde, je ne vois absolument pas comment ça pourrait m'émouvoir. Je n'aurais jamais eu l'inspiration de faire cela. D'ailleur, je ne comprends absolument pas comment on peu avoir de l'inspiration pour créer de la musique, de la peinture ou de la sculpture.
      Et pourtant je ne remet pas en cause le fait que ce soit de l'art...
  • # Re: La programmation est un art ... oui, mais un art majeur !

    Posté par . Évalué à 3.

    Serge Gainsbourg disait en son temps :
    «Ce que je dis est élitiste, mais juste : il n'y a pas un art majeur que le public puisse admettre sans initiation.»

    Je l'affirme donc bien haut et fort : «la programmation est un art majeur

    Qui est capable sans initiation de saisir et d'apprécier un bout de code, une subtilité de codage, un sublime «hack», une obfuscation, la beauté exquise d'une structure de contrôle parfaitement indenté, à la lueur d'un couché de soleil sur ton corps dénu^w^w^w^w ... excusez moi ... je m'égare ...
  • # Re: La programmation est un art

    Posté par . Évalué à 2.

    Et vous croyez que les codeurs de chez Redmond ont versé des larmes d'émotions à la sorties de XP ? Non je plaisante je plaisante... Arggghh -1 :-))
  • # Re: La programmation est un art

    Posté par . Évalué à 3.

    je dirais que c'est plutot de l'artisanat qu'un art. revoyez vos définition de l'art les gars :)))
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 1.

      ouais bof.

      souvent dans les métier d'ingénérie il y le mot "Art" pour décrire le travail. Il y a même une grande école d'ingé de mécanique (entre autre) qui porte ce nom.

      "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 1.

      Ou alors tu dépasses le débat "l'artisanat n'est pas un art parce que c'est utilitaire", tu te rends compte que c'est aussi de l'art, et hop, le probléme est réglé. Plus de prise de téte.
  • # Re: La programmation est un art

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Et les serveurs que j'installe au boulot c'est des galeries d'art ? :)

    (je suis deja dehors)
  • # Re: La programmation est un art

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Ce qui pose le plus de problème pour moi, c'est la définition de l'art comme morceau d'expérience humaine détaché de notre vécu.

    Que les informaticiens (ou architectes, ou les fleuristes ou les plombiers) réintègrent cette expérience dans leur quotidien me semble beaucoup plus intéressant que d'aller au musée.

    L'art vivant opposé à l'art mort, quoi...
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 1.

      arf
      cela me fait peut quand je lit cela
      il n'y a pas d'art "mort" :(
      l'art est l'art et c'est tout, cela représente la beauté, l'humain dans toute sa grandeur. Maintenant pour ce qui est de préféré un art plutot qu'un autre ok, mais s'il vous plait de dites pas qu'un art est "mieux" qu'un autre. parlez plutot de sensibilité que vous avez sur un art.
      et je pense perso que le coding peut etre assimilé à de l'artisanat, pas à de lart.
      • [^] # Re: La programmation est un art

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Quand les Talibans ont détruit des Bouddahs géants, la réaction occidentale a été de s'indigner (plus que quand ils laissaient une femme mourir faute de soins). Je me rappelle qu'un bouddhiste interwievé avait dit en gros qu'il s'en tapait comme de l'an 40.

        Comme disait Walt Whitman:

        I believe a leaf of grass is no less than the journey-work of the stars,
        And the pismire is equally perfect, and a grain of sand, and the egg of the wren,
        And the tree-toad is a chef-d'oeuvre for the highest,
        And the running blackberry would adorn the parlors of heaven,
        And the narrowest hinge in my hand puts to scorn all machinery,
        And the cow crunching with depress'd head surpasses any statue,
        And a mouse is miracle enough to stagger sextillions of infidels.

        (Song Of Myself, désolé, pas de bonne traduction connue)
      • [^] # Re: La programmation est un art

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Y'a aussi Balzac qui aurait dit quelque chose comme "les romans sont des actes morts". Mais je retrouve pas la citation. Faut dire que je l'ai lue chez Henry Miller, ça aide pas à la retrouver...
  • # Les Sysadmins sont-ils des artisants?

    Posté par . Évalué à 1.

    Les sysadmins sont-ils, tels les bergers veillants d'un oeil protecteur sur leurs moutons gambadants dans les verts paturages, des artisants?
    Ils scultent les regles de leur firewalls a coups de iptables ou ipf, font des enluminures dans leurs fichiers de conf a la peinture d'or, 'tunent' leurs serveurs avec de petites touches de pinceau.
    C'est vrai quoi, on arrete pas de mettre en valeur les codeurs, faut bien aussi aider ces pauvres admins qui devouent leur vie (cf http://www.paname.org(...) ) pour le bien ce celles des autres !
    Je dirais meme que, tels les medecins, les admins soignent et prennent soin de leur parc d'ordinateurs !
    Toujours le stetoscope...heu le tourne vis a portée de main pour venir au secour d'un pc en detresse.
    Faudrait creer Admins Sans Frontieres...
    • [^] # Re: Les Sysadmins sont-ils des artisants?

      Posté par . Évalué à 1.

      pour la plupart des systèmes on peut les qualifier d'artisans oui, mais amha si c'est un sysadmin MultideskOS on peut le qualifier d' Artiste... car MultideskOS est administrable par un système d'analyse des émotions (Multidesk Emotion Engine (tm) ), ce qui évite de fastidieuses (et industrialisables) lignes de commandes ou clics dans des panneaux de configuration...
  • # Re: La programmation est un art

    Posté par . Évalué à 4.

    Personnellement, je fais la distinction entre l’ouvre fini et le cheminement aboutissant a celle-ci. Dans le monde du développement, très peux d’ouvres fini (des programmes) sont des œuvres que l’ont pourrais qualifier d’artistique. On peux citer par exemple les demo-makers ou certains jeux vidéos. La technique ici est support de l’art. Mais ces exemple ne constituent pas la majorité, a plus forte raison dans le petit monde du Libre/OpenSource.
    Il en ais autrement pour les moyens qui mènent aux logiciel. Quelqu’un un peu plus l’a très clairement exprimé, « apache n’est pas une œuvre d’art ». Bien sur il est possible d’apporter un jugement qualitatif sur un logiciel, mais ce jugement est conditionné par un besoin fonctionnel. En fait quand je parle de « moyens qui mènent aux logiciel » j’entend le code source, le design, l’architecture. Je trouve personnellement que designer un logiciel ( dans le sens design objet), a quelque chose de la démarche artistique. On retrouve d’ailleurs souvent dans la littérature informatique les termes « un design élégant », « une solution élégante ». En regardant un diagramme UML, il m’est déjà arrivé de trouver la structure esthétiquement belle. En regardant un code source, on est capable de dire que ce code est beau (ou élégant) ou s’il est moche, mal écrit ou maladroit. J’ai écrit un article récemment ou je comparais les design patterns aux figure de style. Il y a pas mal de point commun. Par exemple quand une jeune personne commence à faire des rédactions, elle emploi des figures de style sans s’en rendre compte, sans même savoir qu’elle existe, ni même le nom de celle-ci. Plus tard quand en français il les étudiera, apprendra à les reconnaître, comprendra les effets qu’elles produisent, elles améliorerons sa compréhension des textes ainsi que son style personnel. Il en va de même pour les design patterns : Quelqu’un qui apprend le Java et qui lit la Javadoc voit plein de chose intéressante et astucieuse comme les factory ou les écouteurs (je prend l’exemple de la Javadoc car elle est truffé de design patterns). Plus tard, il essaiera lui même «d’inventer » des méthodes astucieuse de ce genre. Et puis il étudiera les design patterns et apprendra à mettre un nom a ces « choses astucieuse ». Et comme pour les figures de styles, apprendra à les reconnaître et comprendra les intentions de l’auteur de ce code. Car finalement il y a une différence entre comprendre la syntaxe d’un code source ( apprendre a lire pour continuer la comparaison avec l’élève), et comprendre la finalité de celui-ci.
    Je ne suis pas sur, mais il me semble que c’est Alan Cox qui disait que la programmation était proche de la poésie car tout deux sont de la pensé pure.
    Je conçois que l’esthétisme soit présent dans la programmation, mais de la a considérer que c’est un art, je ne sais pas, je préfère dire « chacun son opinions »…De toutes façons c’est un faux débat, tout les films ne sont pas des œuvres d’art…Il ne suffit pas de faire (ou d’essayer de faire) de la musique pour être un artiste. Si vous n’êtes pas convaincu, il suffit de regarder TF1 vers 19H ;).
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 0.

      enfin quelqu'un d'intelligent :))
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 4.

      Je suis tout à fait d'accord sur le fait que tout ceux qui programme ne sont pas des artistes, comme tout ceux qui font de la musique ou des films ne sont pas des artistes (mais ils espèrent l'être). Seulement, le problème c'est que beaucoup pensent que l'informatique est une science exacte qui ne nécessite aucune sensibilité mais uniquement des connaissances, et c'est là que ça bloque.
      Je trouve également ta comparaison à l'écriture assez pertinente : et ce n'est pas parceque je connais les figures de réthorique, les styles d'écriture et que j'ai étudié tout ça en classe que je suis capable d'écrire un bon poème (mais un mauvais - même s'il respecte les règles d'écriture-, ça doit être faisable).
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 1.

      L'informatique ne se réduit pas au codage, ni même à la création d'une application. Tout cela s'inscrit dans les systèmes d'information.

      Quand vous modélisez quelque chose pour un SI, vous travaillez nécessairement avec des gens du métier à "informatiser" (les hommes de l'art). Vous devez faire partager et approuver le modèle par ces personnes. Ainsi, la modélisation s'approche quelque part de la peinture avec l'obligation de toucher votre public (le simple est souvent beau et certains design pattern créé à cette occasion peuvent être géniaux). J'ai ainsi pu percevoir une forme d'admiration des gens de l'art qui constate que leur métier a été modélisé et qu'ils comprennent ce modèle et qu'il peuvent même le critiquer ! Par contre, il s'agit plus d'une oeuvre collective que d'une oeuvre individuelle.
  • # Re: La programmation est un art

    Posté par . Évalué à 3.

    La principale objection à l'argumentation que je vois ici est certains considèrent que le code et l'activité de programmer ne procure pas l'émotion que doit procurer l'Art. Je les plains. Ils passent à côté de quelque chose. Probablement de la même façon que certaines personnes ne frissonnent pas en regardant une oeuvre d'art contemporain.

    Personellement, tout comme je reste la bouche ouverte, langue par terre lorsque je vois "en vrai" dans un musée un Andy Warholl, il m'arrive de rester "sur le cul", avec le coeur qui bat fort en lisant l'annonce d'un soft génial sur Freshmeat, puis en allant lire les docs sur la home page, puis enfin en découvrant fébrilement la distribution.

    Je lis aussi que pour être un grand programmeur (je veux dire être au panthéon de l'informatique, les Linus, Knuth, Stroustrup, ...) il suffit d'y mettre assez d'effort, et que l'étincelle créatrice, le don de l'artiste n'est pas nécessaire. Si c'était aussi facile, ça se saurait. Il y a quand même énormément de bosseurs dans notre petit monde des dévelopeurs, et si peu de "grosses pointures"...

    Cela dit je prends note de plusieurs remarques troublantes, comme la différence subtile entre Art et Artisanat. Je reste cependant convaincu qu'un programmeur moyen reste peut être un artisan alors qu'un excellent dévelopeur est un artiste, mais je n'ai pas vraiment d'argumentaire à proposer dans ce sens.

    J'ajouterai cependant une chose à ceux quoi croient encore que l'informatique est une industrie qui a une utilité : sortir des produits. Vous connaissez beaucoup d'autres industries où :

    • La création et la diffusion du "produit" peut se faire à capital quasi nul
      (si ce n'est du temps passé),
    • Le produit est livré sans guaranties aucunes,
    • Un grand nombre de "produits" (et pas les moindres) sont réalisés par des
      bénévoles.


      ???
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 1.

      Je suis tout à fait d'accord quand tu dis qu'un developpeur moyen est un artisant.
      Par contre les Linus, Knuth, Stroustrup, ... sont plus que des artistes se sont les maîtres fondateurs :p
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 2.

      Attends, moi aussi je suis comme un fou a chaques nouvelles version d'un soft...
      j'ai lu chaques changelog des dernieres beta du kernel 2.6 (faut pas être dingue quand même!)
      je suis à l'affu du moindre changelog... (pour les RC de openoffice elles doivent être bien cachsé.. j'ai pas trouvé quelquechose d'exaustif)
      deux fois par jour je vais sur distrowatch pour voir les derniers packages...
      je suis kde3.1.4...

      mais celà fait'il de la programmation un art ?
      non, en fait l'emotion du moment n'est pas due à la bauté du code puisque je ne le regarde pas ...
      non cet emotion est due au fait que je soit imatient de voir ces nouvelles features de la mort ou les bugfix qui vont faire de linux un supair os...

      donc AHMA c'est pas de l'art, mais cela n'empeche rien au fait de ca soit du super travail...
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je ne peux pas plussoyer, mais le coeur y est.
  • # Re: La programmation est un art

    Posté par . Évalué à 0.

    L'informatique est une science

    La science est un art

    Donc l'informatique est un art


    CQFD
  • # Re: La programmation est un art

    Posté par . Évalué à 0.

    Tiens, un troll en première page.
  • # industrie? surement pas!

    Posté par . Évalué à 2.

    Microsoft a fait du logiciel et de la programmation une industrie

    mouaih bof...
    la pretendue industrie du logiciel tient plus de l'artisanat par ses methodes, elle n'a de commun avec l'industrie que la taille des entreprises leaders dans ce domaine.
    ni les methodes, ni l'obligation de se heurter a la realite.

    l'ere du logiciel-produit commercial qui a commence il y a un peu plus de vingt ans (et qui esperont-le est sur sa pente descendante) a fait du logiciel un business mais pas une industrie.
    • [^] # Re: industrie? surement pas!

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Microsoft a fait du logiciel et de la programmation une industrie

      euh... :
      Microsoft a fait du logiciel et de la programmation du marketing
  • # Re: La programmation est un art

    Posté par . Évalué à 1.

    En fait, si je me rappelle bien mes mes cours de philo en terminale, la programmation ne peut en aucun cas être considéré comme un art, de part le fait qu'il n'en résulte pas une création matérielle.
    En un sens que la création doit se suffir à elle même : on a besoin de rien d'autre que ses oreilles pour écouter un morceau de musique, pour regarder une peinture, une statue, etc. (encore que, dans le premier cas faut bien des instruments, pour le cinéma, faut des projecteurs, etc.)
    Maintenant, je n'ai jamais été totalement en accord avec cette nécessité d'une création matérielle.
    mais bon, c'était juste le moment quartier des philosophes de dlfp :)
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      on a besoin de rien d'autre que ses oreilles pour écouter un morceau de musique

      C'est sûr, la musique, vachement matériel hein.
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à -1.

      Mon pauvre : tu crois encore à ce que te racontais ton prof de philo... :-(

      Moi dans ces cas là, je croirais que les chaussures se rangent dans le frigo et que quand on va à la pèche, on se fait courser par des vaches dans les prés... heu je crois que mon prof était un peu zinzin ... heu oui il y avait aussi un truc sur les êtres passionés qui ne peuvent rien faire de bien ou un truc comme ça !
      Donc les cours de philo, normalement, c'est fait pour t'apprendre à penser par toi même et ils passent leur temps à essayer de te faire croire que ce qu'ont dit Descarte et ses copains c'est la seule façon de penser...
      La bonne definition de l'art c'est celle que tu veux lui donner.

      Moi je penses que l'art c'est quelquechose qui est dû à l'imagination d'une personne et qui lui doit son originialité. Enfin, quelquechose que personne n'aurait pu faire de la même façon
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par . Évalué à 1.

      La musique est d'abord en général (pour notre civilisation moderne) une partition, donc pour écouter de la musique en plus de ses oreilles on a besoins de musiciens.

      Ainsi, d'après ta définition, la musique n'est pas de l'art car la partition ne se suffit pas à elle même (sauf certains courants musicaux qui ne sont que de l'improvisation), mais jouer de la musique serait de l'art (manquerait plus que les joueurs du jeu animé par un grec sur une chaine de télé commerciale parisienne soient des artistes).
  • # Steven Levy ref. Re: La programmation est un art

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Si vous prenez l'excellent article/livre de Steven Levy : "Hackers, Heroes of the Computer Revolution" de 1984

    http://www.foo.be/docs-free/hckrs10.txt(...)

    Le sujet est déjà bien présent :

    """"
    YOU CAN CREATE ART AND BEAUTY ON A COMPUTER.

    Samson's music program was an example. But to hackers, the art
    of the program did not reside in the pleasing sounds emanating
    from the on-line speaker. The code of the program held a beauty
    of its own. (Samson, though, was particularly obscure in
    refusing to add comments to his source code explaining what he
    was doing at a given time. One well-distributed program Samson
    wrote went on for hundreds of assembly language instructions,
    with only one comment beside an instruction which contained the
    number 1750. The comment was RIPJSB, and people racked their
    brains about its meaning until someone figured out that 1750 was
    the year Bach died, and that Samson had written an abbreviation
    for Rest In Peace Johann Sebastian Bach.)

    A certain esthetic of programming style had emerged. Because of
    the limited memory space of the TX-0 (a handicap that extended to
    all computers of that era), hackers came to deeply appreciate
    innovative techniques which allowed programs to do complicated
    tasks with very few instructions. The shorter a program was, the
    more space you had left for other programs, and the faster a
    program ran. Sometimes when you didn't need speed or space much,
    and you weren't thinking about art and beauty, you'd hack
    together an ugly program, attacking the problem with "brute
    force" methods. "Well, we can do this by adding twenty numbers,"
    Samson might say to himself, "and it's quicker to write
    instructions to do that than to think out a loop in the beginning
    and the end to do the same job in seven or eight instructions."
    But the latter program might be admired by fellow hackers, and
    some programs were bummed to the fewest lines so artfully that
    the author's peers would look at it and almost melt with awe.


    """"

    L'art est l'expression de la créativité humaine. La créativité existe dans le logiciel et dans toutes les disciplines. Maintenant, certains logiciels ne sont pas très créatifs ou esthétiques mais c'est une question de perception...

    La ref. de wikipedia :

    http://www.wikipedia.org/wiki/Art(...)
  • # Re: La programmation est un art

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Oui c'est de l'art AMHA... de la poésie plus exactement. Programmation ou poésie, il s'agit d'écrire un texte avec des contraintes (syntaxe d'un langage de prog, ou bien rimes, vers,... selon).
    D'ailleurs j'ai l'impression qu'un grand nombre de programmeur de talent sont aussi des poêtes...?
    • [^] # Re: La programmation est un art

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      D'ailleurs j'ai l'impression qu'un grand nombre de programmeur de talent sont aussi des poêtes...?

      En tout cas, un grand nombre de programmeurs talentueux ont un côté artistique, en marge de leur passion pour l'informatique : dessin, musique, photo ...
  • # La programmation est peut-être un art...

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Mais l'informatique est bien une industrie.

    Ce cliché "programmer est un art" n'a rien de nouveau, j'y ai longtemps cru, et comme beaucoup j'en suis revenu.

    Au final le but est quand même de créer quelque chose qui marche et qui soit utile. Le coté "managérial" de l'industrie froisse surement beaucoup d'ideaux, mais il est nécéssaire. Il suffit de se placer du coté du client et d'oublier un peu son amour du code pour comprendre. Si quand vous allez acheter une voiture on vous répond qu'elle sera livrée "quand elle sera prête", vous irez voir ailleurs chez un vendeur qui poura vous donner un delais précis, parce que vous en avez besoin pour planifier vos occupations (partir en vacances par exemple). Et vous n'avez pas grand chose à faire de savoir qu'un mécanicien surdoué est en train de peaufiner les rouages du moteur.

    Donc des designs, des bouts de code, peuvent certainement avoir une part d'esthétique. Mais de là à dire que l'industrie fait fausse route parce que coder "est un art", c'est tout aussi naif que prétentieux, et témoigne au contraire d'une profonde méconnaissance du problème.
    • [^] # Re: La programmation est peut-être un art...

      Posté par . Évalué à 1.

      J'ajouterais qu'une oeuvre d'art peut se caractériser au fait que cela touches les gens. Tout le monde est capable d'apprécier de la musique, une peinture, une sculpture, etc. Je doute que le premier venu puisse juger de la même manière un code source. J'avoue que j'aimerais pouvoir dire qu'il s'agit d'un art parfois (on se sent bête parfois d'apprécier la beauté d'un code source ;-) mais peut-on vraiment parler d'art si seuls les programmeurs peuvent l'apprécier ?
  • # Re: La programmation est un art

    Posté par . Évalué à 2.

    A ce sujet, une belle citation (ne me demandez pas où je l'ai lue par contre :-)

    "Le programmeur, à l'instar du poète, manie des abstractions voisines de la pensée pure. Il bâtit des cathédrales dans les airs, à partir de l'air lui-même, par le seul pouvoir de son imagination."

    -- F. P. Brooks Jr

    En gros ça doit être ça :-)
  • # Tout ça c'est pour flamber devant les filles.

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.


    en fait, si tout le monde tient tant à la définition d'artiste, c'est pour :

    - avoir des tonnes de groupies qui se' jetteront à vos pieds :-)

    - ne plus avoir honte de dire qu'on est un pauvre boutonneux informaticien, mais un artiste, qui se nourrit de l'air du temps

    Malheureusement, même si on devient des artistes, pendant quelques années ça va être encore ça

    F : Tu fais quoi dans ton métier.
    G : ouais tu comprends, j'imagine des structures de vide et j'essaye de les organiser selon des lignes de structuration qui ont leur propre qualité esthétique, je créer des choses belles.
    F : et c'est quoi ce métier, ça à l'air génial
    G : c'est informaticien, tu vooiiisssss.
    F : je me disais aussi avec tes lunettes, ça ne pouvait pas être un artiste, euh, je vais me chercher un verre.

    Les gars le coup de l'artiste informaticien, c'est comme les troll classiques, c'est trop gros ça passera pas :-)



    P.S. ça n'empéche pas de trouver des copines, mais ce ne sont pas nos qualités d'informaticien qu'il faut mettre en avant !
    • [^] # Re: Tout ça c'est pour flamber devant les filles.

      Posté par . Évalué à 1.

      d'apres ce que j'ai lu ( j'ai pas tout lu)

      Tous les arguments (a part un ou deux) se valent.
      Ce qui serais cool c'est qu'un balaise en philo (ou un mex qui a que ca a faire) nous donne la définition de l'art selon Nietzch ou autre philosophe connu :)

      (pas de : "c'est ma grand mêre qui le dit et quand elle boit elle devient philosphe")
      et après peut-être qu'on pourras voir les analogies avec la programmation.
  • Suivre le flux des commentaires

    Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.