La sortie de la prochaine Debian menacée ?

Posté par (page perso) . Modéré par rootix.
Tags : aucun
0
28
avr.
2004
Debian
Le résultat d'un vote sur une résolution générale menace la sortie de la prochaine Debian, sarge, initialement prévue pour fin mai.

Après ce vote, tout le contenu de la distribution doit être libre, et plus seulement les logiciels. Ce qui pose des problèmes pour les documentations sous GNU FDL, les firmwares inclus dans le noyaux, les polices de caractères, les images ...

Pour Anthony Towns, le release manager, ces problèmes doivent être corrigés avant la sortie de sarge, ce qui rendrait sa sortie impossible cette année. Mais certains développeurs ont proposé une solution intermédiaire : n'appliquer les changements que le 1er septembre, ce qui permettrait de sortir Sarge avant. Cette proposition est actuellement en discussion.

NdM : merci à Piksou également.

Aller plus loin

  • # Rooooooooooooohhh

    Posté par . Évalué à 7.

    Décidemment, ils ont vraiment aucun scrupule chez Debian, ils auraient pu trouver mieux comme excuse ! :o)

    Bon, faut voir le bon côté des choses, installer une Debian, c'est rentabiliser au maximum le temps passé à l'installer vu que ça ne se fait qu'une fois tous les 4 ans au moins !
    • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

      Posté par . Évalué à -10.

      Et tu te crois drôle avec de tels commentaires ?
      • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

        Posté par . Évalué à -1.

        et tu te sens pertinent avec les tiens ?
        • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

          Posté par . Évalué à 2.

          attention humour au 36° degré :

          maintenant, quand ils auront viré tout ce qui est pas 100% pur libre, genre le kernel 2.6 avec les firmware... on pourra lancer le gros troll :

          DEBIAN SA PU SAI LIBRE !


          désolé ---> []
          • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

            Posté par . Évalué à 2.

            Faut voir le bon côté de la chose :

            Debian sera le seul OS à tenir intégralement sur 1 seule disquette !
            • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

              Posté par . Évalué à 3.

              roh ! sale copiteur !!!
            • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

              Posté par . Évalué à 6.

              En attendant, je crois que c'est l'OS qui propose le plus grand nombre de paquets officiels (dans le sens où ils sont conditionnés par Debian)...
              • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                Posté par . Évalué à -2.

                Correctif, debian n'est pas un OS c'est une distribution linux (bon allez gnu/linux pour les intimes)
                • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  L'ensemble s'appelle un système d'exploitation. Linux n'est qu'un noyau: seul, il ne permet pas d'aller très loin.
                • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Apprends à lire :-) va voir www.debian.org :

                  What is Debian?

                  Debian is a free operating system (OS) for your computer...
                  • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                    Posté par . Évalué à 2.

                    euh ... du coup je suis perdu ...
                    Un navigateur Web pourrait donc bien faire partie de l'OS??
                    Un lecteur de ficher Vidéo aussi??
                    BG aurait donc raison?
                    • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Un OS auquel tu rajoutes des applications reste un OS, non ?

                      Ben Debian c'est un OS avec des applications....
                      • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                        Posté par . Évalué à 0.

                        > Ben Debian c'est un OS avec des applications....

                        Ben Windows aussi, c'est un OS avec des applications.... pas de quoi faire un procès à Microsoft dans ce cas ;-)
                        • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Mais je suis entierement d'accord, et je ne suis pas le seul on en déjà beaucoup parlé ici même.

                          Microsoft doit avoir le droit de fournir ce qu'il veut avec son OS, on ne peut pas blamer une societé pour offrir des logciels a ses clients, même si le cadeau est empoisonné et je ne pense pas que le probleme de monopole viens du fait qu'ils integrent IE ou notepad avec windows, mais plutot du fait qu'il est difficile pour le grand public d'acheter un pc dans un magasin sans se retrouver avec 15 logiciels microsoft.

                          Un autre problême est qu'ils n'ont longtemps pas souhaité permettre une quelconque compatibilité avec la concurrence, et la recente ouverture de certains formats me laisse encore septique.
                    • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Un navigateur peut faire partie de l'os. Simplement, il y a une question de choix: on peut choisir de ne pas en installer, et on peut choisir celui que l'on installe. Ca fait une énorme différence!
                    • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                      Posté par . Évalué à 1.

                      tsss.
                      je ne crois pas que Debian
                      1- Integre un seul navigateur
                      2- Les dits navigateurs soient (c) Debian Corp.
                    • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Un OS c'est un controlleur d'acces ressources (le plus souvent un noyeau micor ou pas, mais pas toujours), un gestionnaire de mémoire, un ensemble de pilotes(matériels et logiciels) et de bibliothèques.
                      Et ca s'arrète la. Du moins d'après la définition impliquée par la GPL. Car pour rappel la GPL authorise les programmes non GPL a se lier avec des programmes GPL si ils font parties du systemes (Oracle peut utiliser la GLibc) et réciproquement (GTK/Win32 peut utiliser le GDI). Donc si tout ce qui est dans Debian fait partie de l'OS la GPL ne sert rigoureusement a rien.

                      Au risque de me faire moinsser j'ajouterais que la Debian n'est pas un OS (quoi qu'ils disent sur leur page web). Une partie de la Debian Linux utilise l'OS GNU/Linux et ca s'arrète la. Et oui le projet Debian en tant que tel n'est qu'un utilisateur de GNU/Linux, ce n'est pas un utilisateur final certes, il y a des contributeurs de chez Debian qui participent aux developpements au sein du LL certes, mais le projet Debian est juste utilisateur.

                      Ceci étant ce revirement vis a vis du non libre de Debian risque surtout de porter préjudice a Debian/Hurd. Parcequ'on ne peut pas dire que les pilotes matériels pleuvent sous cet OS, et dans ce cadre se fermer la porte au bidouillage de pilotes/firmwares/modules propriétaires ca risque de faire mal. Même si les dits programmes proprios sontsur le CDs d'à coté, ca rsique de grandement compliquer l'install d'un système déjà pas vraiment simple et sur lequel il est hardu de trouver de la doc a jour. Personellement je en me voit pas en train d'aller swapper des CDs et bidouiller des insertions de modules et de firmwares sur un HURD.

                      Kha
                      • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                        Posté par . Évalué à 2.

                        mais le projet Debian est juste utilisateur.

                        Faut pas abuser, tu mériterais vraiment d'être moinsé :-)

                        Mis à part le fait d'être "juste" un utilisateur de GNU/Linux, Debian ajoute quand même une forte valeur aux logiciels libres qu'il inclut.

                        En effet, tout d'abord ces logiciels sont compilés. Quand tu installes ta Debian, ça prend 2 heures (et certains trouvent que c'est long), si tu recompiles rien que ta libc par exemple, compte 12 heures minimum... (plus de 24 heures chez moi il y a 2 ans)

                        Debian gère la dépendance. Compile moi n'importe quel logiciel sans avoir à installer une bibliothèque ou un autre programme requis, en général, pour un truc spécial, tu peux t'installer parfois 5 ou 6 bibliothèques supplémentaires.

                        Ces programmes sont testés longuement pour permettre la correction des bugs, et s'assurer de la compatibilité de tous les composants. Ouet, chaque programme que tu installes nécessite différentes version des bibliothèques, là tu ne t'en occupes pas...

                        Avec apt-get update et upgrade tu as une mise à jour automatique des paquets modifiés. Quand tu auras ton Linux tout neuf (sans Debian), tu iras voir tous les jours (ou toutes les semaines si tu préfères) les sites des 2 ou 3000 logiciels installés sur ton système si la version a changé... et réinstaller à chaque fois.

                        Je crois que c'est clair, Debian c'est pas juste un utilisateur, mais un gros contributeur au logiciel libre.

                        Tu me diras peut-être que les autres distributions font la même chose.
                        Oui, c'est vrai, sauf que Debian ne regarde pas la popularité d'un programme pour l'ajouter à sa distribution. Si un programme est fonctionnel et peut-être utile, alors il est ajouté.

                        C'est sans doute pour cela que c'est sous Debian qu'il y a la plus grande diversité de logiciels.
                        • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                          Posté par . Évalué à 1.

                          tu vas finir commercial à Debian Corp toi!

                          <apparté trollesque>
                          euh ... il me semble que Certains Linux tout neuf (et 10.0 aussi!) sans debian gèrent, certes moins élégament, les dépendances et la maj des paquets modifiés.
                          </apparté trollesque>

                          mais en regardant tes deux dernières phrases avec un oeil un peu pervers, on peut en conclure (a tort probablement) que Debian peut se venter d'avoir plus de paquets que les autres grace a son support de programmes dont personne ne veut...

                          et si on reprend ce qui est dit plus bas sur la sortie "quand c'est pret" , on peut en conclure (hativement?) que ça serait peut être pret plus tot si on ne dispersait pas tant les ressources.
                          • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                            Posté par . Évalué à 1.

                            tu vas finir commercial à Debian Corp toi!

                            Pourquoi pas ?

                            <apparté trollesque>
                            euh ... il me semble que Certains Linux tout neuf (et 10.0 aussi!) sans debian gèrent, certes moins élégament, les dépendances et la maj des paquets modifiés.
                            </apparté trollesque>


                            Je défendais les distrib en général, je sais bien que les autres distrib proposent des choses similaire, mais l'attaque était sur Debian.

                            mais en regardant tes deux dernières phrases avec un oeil un peu pervers, on peut en conclure (a tort probablement) que Debian peut se venter d'avoir plus de paquets que les autres grace a son support de programmes dont personne ne veut...

                            On peut également le voir autrement. Debian soutient des paquets que peu de personnes utilisent mais qui sont tout de même utilisés. Debian ne se contente pas de supporter les gros projets que tout le monde veux. C'est d'ailleurs plutôt encourageant pour les gars qui développent leur petit programme dans leur coin, ça leur donne une reconnaissance de leur travail.

                            et si on reprend ce qui est dit plus bas sur la sortie "quand c'est pret" , on peut en conclure (hativement?) que ça serait peut être pret plus tot si on ne dispersait pas tant les ressources.

                            Ouet, mais bon c'est la spécificité de Debian... c'est ce qui fait son succès, entre autre.
                        • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Compile log for glibc 2.3.3 Built on Fri Apr 23 03:09:34 UTC 2004
                          Using gcc version: 3.4.0

                          20040423:0340(+0000) dispel glibc 2.3.3 success
                          20040423:0347(+0000) cast glibc 2.3.3 success

                          En effet ca fait dans les 12h....
                          • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Ecoute, je l'ai fait il y a deux ans et ça m'a pris plus de 24 heures... je me suis peut-être avancé en disant 12 heures, mais bon c'est pas instantanné...

                            Je ne comprends pas ton truc :

                            20040423:0340(+0000) dispel glibc 2.3.3 success
                            20040423:0347(+0000) cast glibc 2.3.3 success


                            ça veut dire quoi ?
                            • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                              Posté par . Évalué à 1.

                              Gcc a été appelé a 03:09:34, l'ancienne glibc a été finie de compiler a 23:0340 (dispel = suppression de l'ancienne glibc) et l'installation s'est terminée à 23:0347 le temps d'installer tout les fichiers.

                              Donc sur un pauvre Athlon 1.2Ghz 40 minutes a tout casser.
                              • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                                Posté par . Évalué à 1.

                                En mon temps ce n'était pas gcc 3.4, je ne sais même pas si c'était du 2.qqch et pas un athlon à 1.2GHz mais un truc à 250MHz. Ça explique la différence de temps...
                                • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                  12h, c'est un peu enorme, meme sur mon duron 600, j'ai mis moins de temps pour tout compiler ma LFS + X-Window+KDE....
                        • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Mis à part le fait d'être "juste" un utilisateur de GNU/Linux, Debian ajoute quand même une forte valeur aux logiciels libres qu'il inclut.

                          Ajouter une forte valeur ajoutée ca ne veut pas forcément dire que l'on est autre chose qu'utilisateur. Un administrateur système qui compile son noyeau, regle ses scritps, paramètres sa machine et son réseau est un utilisateur. Il faut bien faire la différence entre l'utilisateur final qui tuilise le produit et les utilisateurs qui testent, paramètrent et déploient le produit. On peut avoir plusieurs roles au sein d'un même projet, libre ou non.

                          En ce qui concerne le projet Debian, quand il sortent la distribution Debian ils sont utilisateurs, certes de très haut niveau mais utilisateur quand même, d'outils mis au point par d'autres. Même si un certain nombre de participants au projet Debian font des contributions aux noyeau, ca n'est ni le fait, ni même le but du projet Debian.

                          Toutes les étapes résolution de dépendances, paramétrage, compilation et emballage d'une appli sont des manipulations d'utilisateur. On voit ces mêmes manipulations être faites tous les jours par des gens qui ne lisent pas le code source et qui ne savent même pas vraiment bien ce que fait l'appli. Un exemple qui me vient a l'esprit est la configuration et le réemballage d'un .war pour Tomcat. Et je ne pense pas apporter quoi que ce soit au projet en faisant cela, je règle deux entrées dans Ant, je configre mon Catalina. Je laisse ant faire le boulot et je met tout ca comme il faut dans le .WAR. Je ne sais même pas ce que fait l'appli.

                          Les gens du projet Debian vont beaucoup plus loin, au sens ou ils se donnent souvent la peine d'apprendre ce que fait l'appli et de pister les conflits qu'elle pourrait provoquer a priori. Le tout suivi d'une longue période de tests pour être sur que tout se passe comme prévu. Néamoins je n'ai pas souvenir du Projet Debian ecrivant des specs, normalisant des protocoles ou créant des applications pour autre chose que pour Debian. C'est ce qui me fait dire que Debian vis a vis de GNU/Linux est utilisateur.

                          Si je voulais rallonger encore les poils du troll en tirant dessus violament je dirais qu'a la limite le kernel de Mandrake disponible et utilisable pour un certains nombre d'autres distributions, ou le système d'emerge de Gentoo qui se retrouve de plus en plus largement distribué en dehors de la Gentoo représentent des actions qui sortent du cadre de la simple utilisation. Je n'ai pas connaissance de tels applications pour Debian (la j'avoue que je suis peut-être juste mal renseigné, mais il me semble que les fonctionnalités APT des autres distribs sont des copies et non des imports).


                          Tu me diras peut-être que les autres distributions font la même chose.
                          Je te dirais même que notre admin système fait la même chose (mise a jour, patch de sécurité, tests de cohérence, recherche d'alternatives etc.) Mais come on est sous Windows au boulot ca ferait eclater de rire tout le monde de le considérer comme un gros contributeur Microsoft.
                          De même a peu pres tous les utilisateurs effectuent ces manipulations, je ne pense pas qu'ils se sentent plus contributeurs que les autres utilisateurs pour autant


                          C'est sans doute pour cela que c'est sous Debian qu'il y a la plus grande diversité de logiciels.
                          De logiciels préemballés pour les gens qui utilisent leur Debian en vanilla ? Peut-être. Mais il y a exactement le même nombre de logiciels linux sous toutes les distribs Linux.

                          Je crois que c'est clair, Debian c'est pas juste un utilisateur, mais un gros contributeur au logiciel libre.
                          Allez juste par soucis de provocations, et pour pouvoir faire des nattes a ce troll je dirais : pas vraiment.
                          Debian a acquis une très bonne réputation en tant que distrib pour admin. Lequel admin ne prendra pas le risque d'installer du unstable a tire larigo a moins d'y être vraiment contraint forcé. Or comme Debian surteste ses paquets avant de les relacher dans stable, on peut imaginer que l'on se coupe des comptes rendus de tout une catégorie d'admin.
                          Il est vrai qu'il est extrèmement agréable pour un admin de savoir qu'il peut utiliser une application les yeux fermés, mais d'un autre coté il est rageant pour un dev de savoir que les rapports de bugs et les demandes de fonctionalités se font sur des machines de test des labos Debian ou sur des PCs persos. ca ne gène pas pour totu un tas d'applis, mais pour les utilitaires réseau ou admin un peu poussées c'est un véritable frein.

                          En d'autres termes Debian prend bien soin de ses utilisateurs (et ca c'est tres bien, ne me faites pas dire le contraire), mais ca peut être handicapant pour certaines applis du LL.

                          Kha
                          (qui va tondre tout ca et se faire des manteaux pour les hivers a venir.)
                          • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                            Posté par . Évalué à 0.

                            Tu me diras peut-être que les autres distributions font la même chose.
                            Je te dirais même que notre admin système fait la même chose (mise a jour, patch de sécurité, tests de cohérence, recherche d'alternatives etc.) Mais come on est sous Windows au boulot ca ferait eclater de rire tout le monde de le considérer comme un gros contributeur Microsoft.
                            De même a peu pres tous les utilisateurs effectuent ces manipulations, je ne pense pas qu'ils se sentent plus contributeurs que les autres utilisateurs pour autant


                            Oh... t'as un administrateur magique... après qu'il soit passé par là, toutes les mises à jour sont automatisées ? non, je dis ça comme ça, mais Debian automatise les mises à jour, il ne se contente pas de mettre à jour... il n'y a qu'un mot en plus, mais ça change sacrément le sens...

                            C'est sans doute pour cela que c'est sous Debian qu'il y a la plus grande diversité de logiciels.
                            De logiciels préemballés pour les gens qui utilisent leur Debian en vanilla ? Peut-être. Mais il y a exactement le même nombre de logiciels linux sous toutes les distribs Linux.


                            L'intérêt d'une distribution est de ne pas avoir à installer tes logiciels à la main... ton argument fallait oser le sortir...

                            Et finalement, oser perler de troll.... c'est vraiment l'hôpital qui se fout de la charité.
                            • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                              Posté par . Évalué à 1.

                              > je dis ça comme ça, mais Debian automatise les mises à jour, il ne se contente pas de mettre à jour... il n'y a qu'un mot en plus, mais ça change sacrément le sens...

                              Pareil chez RH, ou chez crosoft. Ca doit aussi etre le cas de pas mal d'autres distribs. Je ne vois pas ce qu'il y a d'extraordinaire.
                              • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                                Posté par . Évalué à 1.

                                Je ne dis pas que c'est l'invention de Debian ou que Debian est la seule distribution à le faire.

                                Mais l'ami à qui je réponds me dis que Debian ne fait rien de plus que son administrateur puisqu'il fait des mises à jour.

                                Je lui expliquais juste la différence.

                                Sinon, le débat initial portait sur le fait que le projet Debian serait 'juste" un utilisateur de GNU/Linux et qu'il n'apporterait rien aux logiciels libres.
                                • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                  Sinon, le débat initial portait sur le fait que le projet Debian serait 'juste" un utilisateur de GNU/Linux et qu'il n'apporterait rien aux logiciels libres.

                                  Pas du tout le débat initial était que debian est un utilisateur (le mot est mal choisi, je préfère packageur) de GNU/Linux comme les autres distrib et pas le créateur de l'OS, si tant est que cela aie un sens.
                            • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                              Posté par . Évalué à 1.

                              Oh... t'as un administrateur magique... après qu'il soit passé par là, toutes les mises à jour sont automatisées

                              Oui monsieur, apres qu'il ait dit sur une machine : "il faut telle mise a jour", la mise a jour elel descend toute seule sur toutes les machines concernées. Et même que si y veut il peut faire sa lmsie a jour a lui perso et c'est celle la qui descend sur toutes les machines. Ca s'apelle CMS, NetWizard, Zinf ou encore AppDeploy et j'en passe.

                              L'intérêt d'une distribution est de ne pas avoir à installer tes logiciels à la main... ton argument fallait oser le sortir...

                              J'en vois pleins d'autres. Et je dirais qu'avec une Debian vu les restrictions dacroniennes faites sur les paquets il y a pas mal de chance qu'à un moment ou un autre on ait besoin de se taper une install a la main. Pour moi une distrib ca m'evite surtout le bootstrap (AAARRRGGGHHH), ca me permet d'avoir des personnes qui ont le même systeme d'init que moi un peu partout (ce qui aide bien pour le driver biduleV37.12 a moddprober).
                              En ce qui concerne l'install a la main, ca ne me dérange vraiment pas plus que ca. Quand je telecharge un serveur je le met dans un CHROOT-Jail maison, donc c'est forcément a la main. Effectivement pour KDE et Gnome a la main ca peut faire mal, mais meme Mozilla s'installe comme un charme depuis les sources. Reste OpenOffice dont la compil peut etre problematique, mais le binaire est tres bien. Donc Bof..

                              Au fait je parlais de mes trolls, pas du tien. Je mettais juste en valuer le fait que j'avais conscience de pousser le bouchon un peu loin. Mais je voulais être sur que l'idée générale pasait bien, pour cela j'ai vulgarisé mon pont de vue, ce qui dans une news debian a des conséquences trollesques souvent importantes. Si tu relis mon postes tu remarqueras que j'annonce la trollitude de mes propos avant de lancer un argument particulièrement tordu.

                              Kha
                              • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                                Posté par . Évalué à 1.

                                N.B : Quand dons mon mail je parle de Zinf il faut lire Zend (Novell).

                                Kha
                                Fatigué moi...
                              • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                                Posté par . Évalué à 0.

                                Oui c'est bien pour les mises à jour... mais ce que j'appelle automatique, c'est tu tapes une commande et c'est mis à jour. Ce n'est pas à toi de décider ce qu'il faut mettre à jour en regardant sur les sites de tes appli. Le mec fait ses mises à jour à la main et il les répercute... c'est pas pareil.

                                Moi aussi j'installe des applis à la main en compilant, mais si je peux m'en passer c'est pas plus mal. Là, apt, il gère tes dépendances, alors que ./configure, il te dit je ne trouve pas fion.h par exemple, à toi de trouver la bibliothèque contenant fion.h (oui, je sais il te précise souvent la bibliothèque complète). De la mise à jour automatique, c'est sans que tu aies à contrôler si une nouvelle version est apparue.

                                Et après ton install à la main, t'as encore rien configuré...
                                • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                  Avec RHN ou Windows Update, c'est pareil sauf qu'au lieu de taper une commande, tu cliques...
                                  Donc, c'est autant automatisé.
                                  • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                                    Posté par . Évalué à 1.

                                    Je compares l'administrateur de l'autre, pas les trucs comme apt sur les autres distrib...

                                    Faut tout lire, pas juste le dernier commentaire.
                                • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  Je rapelle que le but du jeu est de démontrer que mon admin fait le même boulot au niveau mise a jour que les mecs de chez Debian. Et les mecs de chez Debian, comme mon admin ils cherchent sur le web les packages, testent l'integrité, vérifient la compatibilité, vérifient la sécurité, vérifient les prérequis et mettent a disposition des utilisateurs en dessous d'eux un outil qui leur evite d'avoir a faire tout ca.

                                  Bref c'est pas plus automatique pour mon admin que pour les mainteneurs de packages, par contre c'est automatique pareil pour les utilisateurs dont mon admin a la charge que pour les utilisateurs Debian. C'est tout ce que je dis, ni plus ni moins.

                                  Sauf que comme mon admin il bosse sous Windows et seulement pour ses utilisateurs a lui, il ne viendrait a l'idée de personne de le considérer comme un contributeur Microsoft. D'ou mon point de vue sur le role "utilisateur" du projet Debian.


                                  Kha
                                  • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                                    Posté par . Évalué à 0.

                                    que mon admin fait le même boulot au niveau mise a jour que les mecs de chez Debian

                                    Ah non, le jeu n'est pas exactement celui-là, enfin, à ce que j'ai compris...

                                    Le jeu pour moi, c'est de démontrer que ton admin ne fait pas la même chose que apt de Debian...

                                    la preuve :

                                    Je te dirais même que notre admin système fait la même chose (mise a jour, patch de sécurité, tests de cohérence, recherche d'alternatives etc.) Mais come on est sous Windows au boulot ca ferait eclater de rire tout le monde de le considérer comme un gros contributeur Microsoft.

                                    Attention, si on ne parle pas de la même chose... évidemment que ton admin peut faire la même chose que les développeurs de Debian...
                                    • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                                      Posté par . Évalué à 1.

                                      Le jeu pour moi, c'est de démontrer que ton admin ne fait pas la même chose que apt de Debian...

                                      Ah, incomprehension alors. Pour moi le probleme etait de demontrer que le projet Debian pouvait etre considere comme un utilisateur. Et l'argument etait de transposer le boulot fait par le projet sur mon admin sous windows.

                                      Kha
                              • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                Il existe même un outil made in Redmond: Microsoft SUS[1].
                                En clair, c'est l'équivalent de ce que fait déjà Microsoft Update mais ça peut apparement s'adapter à un réseau local donné.
                                Maintenant, ce type d'outil n'existe pas encore pour Debian et je trouve que c'est un manque quelque part. Heureusement, apt fonctionne bien et des projets comme fai[2] facilite les installations multiples d'hôtes sous debian.
                                Il existe aussi un pilote LDAP expérimental pour debconf mais pour l'instant, c'est assez opaque comme truc, pourtant, ça serait intéressant pour un tel projet.

                                [1]: http://www.microsoft.com/windowsserversystem/sus/default.mspx(...)
                                [2]: http://www.informatik.uni-koeln.de/fai/(...)
                          • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                            Néamoins je n'ai pas souvenir du Projet Debian ecrivant des specs, normalisant des protocoles ou créant des applications pour autre chose que pour Debian.

                            Alors il te faut revoir un peu tes souvenirs.
                        • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          24 h pour compiler la glibc ???

                          Tu as un 68000 à 12 MHz ou tu te fous de la gueule du monde ?
          • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

            Posté par . Évalué à 5.

            Argh, c'est copyrighté, je l'avais déjà sorti çà, d'ailleurs non j'avais dis :

            DEBIAN SA PU SAI TROP LIBRE !

            C'est plus drôle ainsi ;o)
    • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

      Posté par . Évalué à 5.

      Installer une Debian, ça se fait une fois, un point c'est tout.
      Ensuite, ça se met à jour sans réinstallation (oui, même le passage de libc5 en libc6 entre bo / 1.3 et hamm 2.0)

      On voit bien que tu utilises une ^W.
    • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

      Posté par . Évalué à 6.

      c bien les systèmes de releases "bug driven" ou "feature driven", mais là ca devient abusif...

      Quant à exclure le non-free, faudrait une position cohérente : soit Debian fait du 100% libre, soit on inclut le non-free en le spécifiant (comme c le cas maintenant)...parce que le 100% libre est pas forcément autosuffisant, et je m'interroge sur la pertinence de ce raisonnement...


      Imaginons un admin qui a un server debian dont il est très content. La compatibilité debian avec son matos repose sur un certain nombre de firmware/drivers non-free...gratuits mais pas libres...qui étaient intégrés avant...

      ==>je vois mal la tete du type si on lui dit : non désolé on supporte plus ta machine parce que le driver est non-free...

      Déjà que le support du matos sous linux est problématique si on s"éloigne des sentiers battus (pas de trolls là dessus c une vérité...je parle pas des procos ni des cartes rézos hein, je parle des autres périphs), si en plus on vire les non-free, ca va bientot etre plus difficile de choisir la machine à acheter que de deployer debian dessus...
      • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

        Posté par . Évalué à 8.

        Quant à exclure le non-free, faudrait une position cohérente : soit Debian fait du 100% libre, soit on inclut le non-free en le spécifiant

        La position de Debian m'a l'air claire. Il s'agit juste d'appliquer aux modules et docs la même chose que pour les logiciels, c'est à dire rien de non 100% libre dans main. Ils vont juste déplacer des paquets en somme. Il n'a jamais été dit que les paquets non libres allaient être supprimés. Je rappelle qu'il y a eu une autre vote là dessus il y peu. Une majorité a voté pour le maintient du support de la branche non-free.

        C'est allucinant le nombre de trolls qu'on peut déclencher avec un non-évènement.
      • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

        Posté par . Évalué à 0.

        Un administrateur système, comme moi par exemple, s'en tape complètement des drivers et autres firmwares. Du moment que le disque dur soit reconnu (ide ou scsi), la carte réseau, la ram et le processeur, le reste n'a aucune importance.
        • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          Un administrateur système, comme moi aussi par exemple, ne se tappe pas d'avoir la _possibilité_ de regarder le code de ce qu'il déploie, histoire d'etre à même de garantir un certain nombre de choses. Là ca s'applique à l'"opensource".

          Un administrateur système, comme moi aussi par exemple, ne se tappe pas d'avoir la _possibilité_ de modifier le code de ce qu'il déploie, histoire d'etre à même de pouvoir adapter ses outils aux besoins qu'il a en face de lui. Là ca s'applique au logiciel Libre, et pas à l'opensource.

          Il est donc important de faire clairement la distinction (de même que pour non-US, dans le cas où on est amené à déployer des solutions outre-atlantique).
          • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

            Posté par . Évalué à -1.

            Tout à fait, ce que je sous entendais, c'est que si un firmware propriétaire n'est pas disponible, cela n'aura pas vraiment d'importance pour un administrateur.
        • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

          Posté par . Évalué à 4.

          ouais, tes serveurs doivent des pc tout bêtes pour que tu dises ça, moi, mes serveurs ont des contrôleurs raids et autres joyeusetés qui nessécitent des drivers.
          • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

            Posté par . Évalué à -1.

            Et il n'y a pas de driver libre pour ton controleur raid? En général les fabricants ne trainent pas trop les pieds sur ce genre de matos typé serveur. Ils savent que le fait de ne pas avoir leur driver inclus dans les noyaux officiels peut être pénalisant en terme de ventes.
            C'est plus pour les cartes graphiques Turbo3DQuadPipePlusExtremeEdition, winmodem, autres gadget USB qui ne figurent normalement pas sur un serveur que les problèmes commencent.
            • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

              Posté par . Évalué à 1.

              Ils savent que le fait de ne pas avoir leur driver inclus dans les noyaux officiels peut être pénalisant en terme de ventes.

              sauf qu ils s en foutent , vu que le kernel officiel de kernel.org lui , les contient ces firmwares , le pb se trouve juste au niveau de debian , de plus en grdre majorité travaillent surtout avec des distros comme redhat suse ou mandrake et ces dernieres n ont pas pour l intention de virer ces firmwares.
              • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                Posté par . Évalué à 1.

                > de plus en grdre majorité travaillent surtout avec des distros comme redhat suse ou mandrake
                Ils travaillent sur Linux puisque les drivers sont dans Linux. De plus ils travaillent souvent aussi sur les versions de développement de Linux (par exemple Linux 2.5) qui ne sont pas diffusés par RedHat SuSE ou Mandrake, ...

                > ces dernieres n ont pas pour l intention de virer ces firmwares.

                C'est Linus qui n'a pas l'intention de virer ces firmwares. Il a raison. Ce sont des programmes pour un périphérique (un autre système) et non pour Linux. Ça permet à Linux d'utiliser ce périphérique (l'autre système). Ce qui compte, c'est que Linux n'a pas à connaitre le fonctionnement de ces firmwares. Quel est la différence entre un firmware téléchargé par Linux et des firmwares déjà dans les périphériques ? J'en vois pas.
                Allons nous maintenant réclamer les sources de tous les firmwares, bios, etc ?
                Et pourquoi ?
                Pour améliorer les firmwares des sociétés qui font des périphériques ?
                Sans intérêt. Une périphérique, c'est un tout (hard + firmware).
                Parfois il faut télécharger le firmware et c'est seulement ça qui pose problème...
                • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Et pourquoi ?
                  Pour améliorer les firmwares des sociétés qui font des périphériques ?
                  Sans intérêt. Une périphérique, c'est un tout (hard + firmware).
                  Parfois il faut télécharger le firmware et c'est seulement ça qui pose problème...


                  Tu pense comme un utilisateur pour quoi libre == gratuit et pas beaucoup plus.
                  Ils pensent comme des hackers pour qui un monde de logiciels libres est le but à atteindre.
                  • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                    Posté par . Évalué à 4.

                    > Tu pense comme un utilisateur pour quoi libre == gratuit et pas beaucoup plus.

                    Tu te trompes complètement. Je pense au conséquence. S'il n'y a plus de firmware dans linux alors :
                    • Debian ajoute dans l'installeur un moyen pour installer les firmware http://lists.debian.org/debian-vote/2004/debian-vote-200404/msg0007(...)
                      debian-installer will need to be rewritten to support obtaining non-free firmware
                      Quel progrès !
                      J'avance te tu recule, comment veux-tu que je t'enc...

                    • les constructeurs de périphérique vont mettre des EEPROM au-lieu de ram.

                    • Pour mettre à jours ton firmware, il te faudras passer par Windows puisque ce ne sera pas possible avec Linux

                    • etc



                    Bref, de la masturbation intellectuelle.

                    > Ils pensent comme des hacker

                    Les hackers Linux ne sont pas dérangé par ça. Il n'y a que Debian pour chercher une fausse solution (déplacer les firmwares) à cause d'un faux problème.
                  • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Je trouve ca prétentieux des fois aussi ...

                    une société qui a développé un controleur (réseau, cd, scsi, etc...) a une expertise totale de son matos...on peut donc supposer que le firmware qu'elle développe est ce qu'on peut faire de mieux avec ce controleur...

                    le seul truc qui justifierait le fait d'avoir les sources de tout serait la sessation d'activité...mais pour un firmware c très discutable : si le firmware a été publié, il est dispo partout. D'autre part, contrairement à un programme, un controleur c plutot figé...donc une fois que le firmware le supporte de manière complète, y'a plus grand chose à toucher...
                    • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                      Posté par . Évalué à 1.

                      En plus, tu peux etre sur que le firmware a ete fait avec des outils propriétaires, et qui ne seront _jamais_ disponibles au grand public. Donc tu auras beau avoir les sources, en supposant que tu puisses les lire, tu ne pourras rien en faire.
                      • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                        Posté par . Évalué à 0.

                        Ce qui veut seulement dire qu'il faut définir ce que l'on attend comme sources acceptables dans le cas des firmwares, et pour les éléments de la distrib en général.

                        Alors un binaire pourrait être jugé acceptable (par exemple dans le cas de polices de caractères), mais ne le sera pas systématiquement.
                        • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          > Alors un binaire pourrait être jugé acceptable (par exemple dans le cas de
                          > polices de caractères), mais ne le sera pas systématiquement.

                          Tu te focalise sur le terme "acceptable" mais il y a tout de même la notion de source. Une police de caractère telle quelle n'est probablement pas sous sa forme "source", mais sous une forme de "résultat".

                          Heureusement d'ailleurs, si l'obligation de fournir les sources reposait sur le terme "acceptable" uniquement ça autoriserait plus ou moin chacun à interpréter et donc à ne jamais fournir les sources
                          • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Je dis acceptable parce que là, c'est Debian qui va décider ce qui est acceptable ou non : est-ce une source acceptable ? Pour une image, la source peut être soit l'image elle-même, soit l'image dans le format d'origine, qui permet plus de modification. Au sens de la GPL, la source ne peut être que le second, mais ça peut devenir irréaliste si ces sources elles mêmes dérivent d'autre chose. Il faut fixer une limite, cas par cas. Debian peut le faire si la source n'a pas été clairement définie par l'auteur : c'est ce que Debian estime être une forme raisonnable/acceptable pour la possibilité de modification exigée par les DFSG.

                            Heureusement d'ailleurs, si l'obligation de fournir les sources reposait sur le terme "acceptable" uniquement ça autoriserait plus ou moin chacun à interpréter et donc à ne jamais fournir les sources

                            Dans quels cas ? Dans la plupart des cas Debian ne peut pas décider puisque c'est décidé par l'auteur. Ensuite Debian s'engage simplement à fournir des sources pour la modification, c'est à dire ce qui lui parait raisonnable pour effectuer des modifications. Aucune interprétation ne s'impose à eux, et ils n'interprètent pas quand c'est déjà défini en amont.
        • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

          Posté par . Évalué à 4.

          Un administrateur système, comme moi par exemple, qui suite a un bug du 2.6.3 sur ses joli serveurs Poweredge fait apt-get install kernel-image-2.6.5 (oui je C c'est de l'unstable) et se retrouve sans carte réseau parce que ces braves gens de debian trouvent le driver pas assez libre....

          quand les machines sont deja en datacenter a 500km des bureaux, ca fait tout drole. monpremier echec de mise a jour noyau en 3 ans de pratique debian.

          C'est limite vexant!

          au menu ce soir , compile d'un 2.6.5 officiel
          • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

            Posté par . Évalué à 0.

            C'est terrible :-)

            C'est vrai que la carte gigabit de Dell est assez spécifique, contrairement à la eepro100.

            quand les machines sont deja en datacenter a 500km des bureaux, ca fait tout drole

            En général, administrer des serveurs à longue distance n'est jamais une chose très simple.

            Personnellement, en ce qui concerne ce genre de pratique (update sur un serveur) je privilégie généralement le serveur de test, comme ça pas de soucis.
          • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

            Posté par . Évalué à 2.


            quand les machines sont deja en datacenter a 500km des bureaux, ca fait tout drole. monpremier echec de mise a jour noyau en 3 ans de pratique debian.


            Dans ce condition ont prend ses precautions : ie on met par exemple un cron qui reboote sur l'ancien kernel au bout d'une heure...
            • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

              Posté par . Évalué à 0.

              Et surtout , a des distances du data center/sale machine type le monsieur du dessus , on s assure de pouvoir prendre la main meme si la machine boote pas, ie sur un port d admin .Sur sun c est natif , mais sur les pcs on rajoute une carte type RSA ( ibm ) ou ILo ( chez compaq/hp ), qd on peut pas ( par ce que que mine de rien c est souvent une option et c est pas donné ) on lit le Remote Serial Console HOWTO.
              • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                Posté par . Évalué à 2.

                Ou on demande au technicien du datacenter de brancher une console, de rebooter le serveur et de choisir l'ancien kernel dans le menu.
          • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

            Posté par . Évalué à 1.

            On peut aussi utiliser une solution de prise en main à distance... IBM fait ça avec le bus RSA (Remote Supervision Adapter). Parait-il que Dell le fait aussi avec le système ERA/O mais on me souffle dans l'oreillette que c'est pourri :)

            Des serveurs IBM à 500km y'a pas de problème... Et à la limite, si c'est en datacenter on fait en sorte d'avoir un contact sur place qui est payé pour farie "reset" (ça peut servir dans le cas où on a des windows dans le lot ;)
            • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

              Posté par . Évalué à 1.

              On peut aussi utiliser une solution de prise en main à distance... IBM fait ça avec le bus RSA (Remote Supervision Adapter). Parait-il que Dell le fait aussi avec le système ERA/O mais on me souffle dans l'oreillette que c'est pourri :)

              celui d ibm est pourri comme la mort , il requiert un module kernel et une espece de daemon , et en plus l ecriture ne peut pas se faire tout le tps . Celui de dell est effectivement pourri , mais c est homogene chez eux. Le meilleur reste de loin le port ILo des compaqs/hp ( ou sur les anciens l acces par port serie/hptools)
              • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Tu parles des anciens "Service Processors". Les nouveaux serveurs IBM intègrent des nouvelles puces, qui sont administrables sans module dans le kernel, tout par le réseau en utilisant le protocole IPMI (développé par Intel, http://www.intel.com/design/servers/ipmi/(...) ), protocole plus ou moins standard qui a le mérite d'être assez bien documenté. A partir du x335, les services processors sont accessibles en IPMI.

                Donc: apt-get install ipmi-tools
          • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

            Posté par . Évalué à 4.

            Un administrateur système sérieux qui vit en unstable devrait lire les changelogs. Tu as un paquet pour t'aider dans cette tache : apt-listchanges. Ainsi tu aurais vu les modifications apportées au noyau. Et entre nous, tu aurais pu prévenu quelqu'un sur place avant de lancer sa manip !
            • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Et il ferait ses mises à jour avec un ou deux jours de retard et utiliserait apt-listbgus ou à défaut consulterait régulièrement le BTS.
              Mieux: il disposerait de la copie conforme de la plateforme de production afin de pouvoir reproduire la mise à jour avant afin de voir les éventuels problèmes.
    • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

      Posté par . Évalué à 3.

      Sais-tu que Debian n'a pas besoin d'excuses pour sortir la version suivante en retard.

      En effet, Debian précise bien que la sortie de la Debian suivante se fait quand elle est prête, et non à date fixée.

      C'est d'ailleurs ce qui fait sa qualité exemplaire...
      • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        > En effet, Debian précise bien que la sortie de la Debian suivante se fait
        > quand elle est prête, et non à date fixée.

        Alors, pourquoi est ce que j'entends depuis un an des "sarge va sortir bientot", pourquoi est ce que je vit des pubs dans linuxmag, des pubs certes dépouillés, mais des pubs pour rappeler que sarge sort bientot.

        et surtout, ou est ce que l'on décide de prêt ou pas ?

        SI prêt veut dire plus de RC bugs, on peut reporter le problème à qui décide de freezer les versions pour se consacrer uniquement à la chasse au bug.

        Le problème c'est que "debian sort quand c'est prêt", mais personne défini ce que prêt veut dire, et tout le monde trouve ça normal.
        La plupart des devs vivent au jour le jour, fixant leur bugs, votant sur les listes ( parfois ), sans que personne ne puisse dire ce qui est prévu.

        C'est le rêve de tout développeur professionnel de pouvoir se déconnecter de la réalité, d'envoyer sur les roses les users et le patron, qui demandent des trucs, avec des deadlines et tout ça.
        Et bien, chez debian, ils ont réalisés ce rêve.
        Quelque part, ç'est beau. 1000 personnes qui rêvent....
        • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

          Posté par . Évalué à 1.

          Alors, pourquoi est ce que j'entends depuis un an des "sarge va sortir bientot", pourquoi est ce que je vit des pubs dans linuxmag, des pubs certes dépouillés, mais des pubs pour rappeler que sarge sort bientot.

          Pour les pubs, je ne sais pas, en tous cas sur le site de Debian on ne voit aucune date ni de "bientôt" pour la sortie de la prochaine version (The next release of Debian is codenamed `sarge' -- no release date has been set).

          et surtout, ou est ce que l'on décide de prêt ou pas ?

          Je ne sais plus où ça se trouve, mais c'est clairement expliqué sur le site de Debian.

          C'est le rêve de tout développeur professionnel de pouvoir se déconnecter de la réalité, d'envoyer sur les roses les users et le patron, qui demandent des trucs, avec des deadlines et tout ça.

          C'est des gens qui développent pour leur plaisir... et l'intérêt est justement de ne pas être forcé de sortir un truc "à peu près bon" à cause d'une deadline. Regarde certains systèmes propriétaires bourrés de bugs... si c'est pour faire comme eux, autant s'abstenir.
          • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            C'est des gens qui développent pour leur plaisir... et l'intérêt est justement de ne pas être forcé de sortir un truc "à peu près bon" à cause d'une deadline. Regarde certains systèmes propriétaires bourrés de bugs... si c'est pour faire comme eux, autant s'abstenir.

            D'autres projets libres importants font pourtant ainsi: une date de sortie prévue.
            Mais si ce n'est pas prêt à temps, tant pis: on prend le prochain train.
            Comme les dates sont moins éloignés, c'est moins grave.
            On peut être bénévole sans être un amateur.
            • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

              Posté par . Évalué à 1.

              Pourquoi donner des dates si on ne les respecte pas (ou si on ne peut pas les respecter) ?
              • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Pour apprendre à les respecter ? T'as une meilleure idée ?
                Le respect de ces dates n'est pas dans l'apport ou non des paquets à temps de la part des divers responsables. La nouvelle Debian sort à cette date avec ou sans toi, d'où l'image du train. Tu rates le train une fois, deux fois, à la troisième t'arrivera en avance à la gare.
                • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Donc c'est bien ce que je dis, plutôt sortir une version "à peu près bonne", plutôt que ne pas fixer de date et sortir un système qui est bon.

                  La principale qualité de Debian est là. Debian est en retard sur Mandrake et les autres, mais elle est quand-même très utilisée...

                  Il y a donc une raison à celà. Et cette raison c'est sa qualité, avec des programmes plutôt en retard que bugués.

                  Le jour où ils ne respecteront plus ce principe, Debian n'aura plus de raison d'être.
                  • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    tu préfères donc que les utilisateurs fassent leurs propres sauces et:
                    - utilisent une stable avec des paquets rétro-portés,
                    - ou utilisent une testing/unstable.

                    Le problème est que la première solution n'est plus aussi "stable" et la testing/unstable n'est pas toujours envisageable dans un environnement de production mais pourtant, tu as besoin de certaines versions de logiciels, notamment pour samba où le fait de vouloir la version 3 n'est pas qu'une question de vouloir la toute dernière version... mais d'avoir un système utilisable avec le réseau environnant.
                    Si ton système n'est pas interopétable avec le reste de l'environnement, il est voué à disparaître.
                    • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                      Posté par . Évalué à -1.

                      tu préfères donc que les utilisateurs fassent leurs propres sauces et:
                      - utilisent une stable avec des paquets rétro-portés,
                      - ou utilisent une testing/unstable.


                      Ben mieux vaut ça que bacler le travail et cramer leurs lecteurs dvd non?
                      • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                        Posté par . Évalué à -1.

                        Pfff quel que soit le temps qu'ils y auraient passé c pas de leur faute si LG ne respecte pas les normes
                    • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Décidément tu ne comprends pas bien les choses.

                      Chaque distribution a ses qualités et ses défauts.
                      Mais chaque distribution est également reconnue grâce à ça.

                      Donc Debian l'affirme, on préfère être en retard mais nickel, plutôt qu'en avance mais avec des problèmes.

                      Si tu veux utiliser une Debian, il faut savoir que tu n'auras pas les dernières versions des applications. C'est tout. Si tu veux du "dernière version disponible" tu prends pas une Debian mais tu ne râleras pas non plus si ça marche moins bien.

                      Pour le backport, je ne vois pas où tu perds ta stabilité si tu installes une, voire deux, applications récentes. Ce sera gérable, et le reste du système restera stable...
                      • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Je crois que c'est toi qui ne réalise pas dans quel monde on vit.

                        Ce n'est pas une question de courir après la toute dernière version des logiciels.
                        Il existe des impératifs dans le monde professionnel: tu peux avoir besoin d'une version récente de samba et de linux, pour ne citer que deux exemples.
                        Ce n'est pas pour s'amuser ou pour se vanter d'avoir la plus grosse auprès de ses collègues, non: c'est pour que ça fonctionne ! Hé oui...

                        Quant au rétro-portage, une ou deux applications, je ne dis pas et encore, tout dépend lesquelles. Mais je vois souvent des personnes vouloir Gnome, KDE, XFree86 en rétro-portage: à partir de là, c'est fini la stabilité. Et même vouloir Samba3, Postfix2 ou Openldap2.1 n'est pas exempt de problèmes à l'avenir.
                        • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Effectivement il y a des impératifs, mais si je ne me trompe pas une entreprise qui a un serveur recherche surtout de la stabilité.

                          Toi, si ton serveur sur lequel t'as ton site internet plante, on s'en fout, tu ne vas rien perdre.
                          Par contre, certaines entreprises ne peuvent pas se permettre un plantage parce que ça peut conduire à un arrêt de production d'une usine ou n'importe quoi d'autre tout aussi grave.

                          Ensuite pour Gnome, KDE etc. franchement qui a besoin de la dernière version... c'est vrai au passage de KDE2 vers KDE3, Debian était en retard et ça m'a par exemple empêché d'utiliser KPovModeller quand il est sorti. Mais bon je n'en suis pas mort et c'est le seul problème que j'ai eu pour un travail de bureau.

                          Au fait si ton PC n'est pas un serveur de production, il me semble que tu peux utiliser sans aucun risque la version "testing" de Debian qui contient la plupart des dernières versions des logiciels et qui est très stable.

                          C'est pourtant simple à comprendre, tu utilise une Debian si elle te convient, si une autre distrib te conviens mieux utilises la, et puis tout le monde est content.
                          • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            Tu arrives enfin à discerner le côté personnel et professionel. Il était temps.
                            Tout mon discours fait cette distinction au cas où tu n'aurais pas lu la plupart de mes commentaires.
                            Quand j'aborde le problème du rétro-portage, c'est justement pour les serveurs samba d'entreprise et non pas le problème d'avoir Gnome sur ma station personnelle, chez moi.
                            Pour ma part, à la maison, j'utilise non pas testing mais l'unstable, avec quelques paquets d'experimental mais je l'assume parfaitement.
                            Tout ceci ne m'empêche nullement de voir le dilemme qui se pose en entreprise à cause justement des contraites qui existent et amène souvent soit au rétro-portage soit à utiliser testing ou bien autre chose, cad bien souvent RedHat.
                            Donc, le risque pour Debian est de se voir bouter hors du monde de l'entreprise, à court de nouveaux utilisateurs chez les particuliers car pour la prendre en main il faudra plus de temps, etc...
                            En somme, soit un nouveau projet verra le jour pour l'entreprise mais basé sur debian, soit les utilisateurs changeront effectivement de distribution.
                            • [^] # Debian & UserLinux

                              Posté par . Évalué à 1.

                              Pour l'entreprise : UserLinux, discussions en cours pour en définir le contour (initiative Bruce Perens).
                              Juste un peu de patience...
                              • [^] # Re: Debian & UserLinux

                                Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                                Toujours de la patience.
                                Comme pour la sortie de sarge.
                                • [^] # Re: Debian & UserLinux

                                  Posté par . Évalué à 0.

                                  Je pense mon cher Mickael qu'on aura compris que tu n'aimes pas la Debian et que tu as pleins d'arguments, pas tous mauvais au demeurant, pour justifier cela. En revanche, je te trouve beaucoup plus moyen dans tes sarcasmes permanents à son endroit.

                                  A l'instar de ce que je pense de pBpG, j'admire au passage le temps que tu peux perdre à tester une distribution pour mieux la démolir. A ce niveau, ça tiens presque de la monomanie. Si la Mandrake te semble mieux, pourquoi perdre autant de temps pour stigmatiser la Debian et une partie de ses utilisateurs?
                    • [^] # Debian ou comment "produire" autrement

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Si je comprends bien, ce que tu voudrais c'est qu'une équipe de bénévole satisfasse ton besoin urgent de la-toute-dernière-version tout en en garantissant la stabilité et ce immédiatement ?
                      Bizarre, bizarre cette exigence...

                      Tous ces contributeurs dépensent un peu (voir beaucoup) de leur temps libre pour mettre à disposition des LL avec une plus-value indéniable (préconfiguration, respect des licenses, exemples, documentation, etc) et tu viens te plaindre avec tes soucis de productivisme. On croit rêver...

                      D'autres distributions sont présentes pour satisfaire ce modèle du moi-je-veux-tout-et-tout-de-suite mais cela a un prix.
                      A chacun de savoir quel modèle il préfère mais de grâce, n'exige pas d'une communauté ce qui va à l'encontre de ses principes. Assumes tes envies et essaie la testing/unstable/experimental ou jette un oeil du côté d'autres distributions.
                      • [^] # Re: Debian ou comment "produire" autrement

                        Posté par . Évalué à -1.

                        Ah, je ne suis pas le seul de cet avis :-)
                      • [^] # Re: Debian ou comment "produire" autrement

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        Tu crois que je ne suis pas au courant qu'il s'agit de bénévoles ?
                        De même que pour certains projets pourtant importants du Libre.
                        Il est toutefois vrai que certains sont employés par une société pour ne se consacrer qu'à ce logiciel libre en question (Linux, Gnome, Mozilla, OO.o, etc...)

                        Maintenant, je parle en tant qu'administrateur d'une société quelconque parce que c'est mon métier: il n'est pas question de productivisme à l'état pur mais de fonctionnement simple.
                        On ne demande pas à avoir tout et tout de suite, on est les premiers à être conscient des délais que ça peut imposer. Maintenant, les développeurs debian sont 900, s'il n'y a personne pour faire le boulot à la place d'un autre, c'est qu'il y a un problème et il n'est pas rare qu'un développeur fasse pression pour que les mises à jour d'un logiciel soient reléguées aux calenques grecques parce que la méthode proposée pour le corriger ne lui plaît pas. C'est donc aussi un problème humain. Personne ne les a forcé à prendre en charge ces paquets et ils le font de leur plein gré. Maintenant, Debian a une structure relativement associative et, pour être moi-même membre d'une association, quand on accepte de prendre des responsabilité au sein d'un groupe, il faut savoir les assumer. Si tu penses que tu ne vas pas y arriver, que tu auras des problèmes, c'est simple: tu demandes de l'aide, c'est tout. Même en entreprise, ça se fait: ce n'est pas que de l'exigeance, c'est de la rigueur et de la responsabilité. Sinon, faut pas proposer son aide.

                        Maintenant, je ne t'ai pas attendu pour utiliser testing/unstable, je ne fais que relater les demandes d'utilisateurs que je vois passer ci-et-là et qui ont besoin de telles ou telles versions d'un logiciel (samba, linux, etc.) parce que sinon, ça ne marche pas. Et ceux-là, je me répète encore, n'ont que trois alternatives:
                        - passer à testing/unstable,
                        - utiliser des paquets rétro-portés,
                        - changer de distribution.
                        Tous ces choix, je les connais et je les assumes à chaque fois. Je suis un fervent supporter de Debian, je suis le premier à conseiller d'utiliser testing/unstable quand stable ne convient plus mais à condition de rapporter les anomalies quand il y a en a et utiliser le BTS (et je suis le premier à le faire).

                        Maintenant, à toi de me dire ce que tu as comme distribution parce qu'avec de telles accusations, je suis curieux de savoir ce que tu as.
                        • [^] # Re: Debian ou comment "produire" autrement

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Maintenant, à toi de me dire ce que tu as comme distribution parce qu'avec de telles accusations, je suis curieux de savoir ce que tu as.
                          Accusations ?
                          Pour toutes les machines, j'utilise Debian, stable, testing ou testing/unstable(/experimental) selon leurs buts. Et je n'ai aucune appréhension à passer en testing les logiciels dont j'ai besoin en version récente sur les serveurs de prod' mais :
                          - seulement si nécessité absolue
                          - cela ne concerne qu'un nombre très restreint
                          - je reste très attentif à leur suivi (sécurité, passage en stable)
                          - j'essaie au mieux de sécuriser par ailleurs les plate-formes (et envisage une petite NetBSD sur les passerelles ;o)

                          En résumé, si j'ai besoin de qque chose > stable, j'assume ce choix et n'exige pas de la distribution qu'elle sorte une mise-à-jour (même si je suis parfois impatient qu'elle le fasse).

                          Par ailleurs, la distribution Debian orientée entreprise sera probablement UserLinux et je la suis avec attention. En parrallèle, avec d'autres "Debian-addict", nous développons une Debian Custom la plus proche de UserLinux/Woody-Sarge que nous déployons en entreprise. La 40-aine de clients n'a pas l'air de s'en plaindre...

                          Tout cela pour dire que ce qui me séduit chez Debian, c'est avant tout sa vision du Libre (contrat social + DFSG) et qu'il est heureux que cette distribution :
                          1° fournisse une version stable/fiable
                          2° offre des alternatives (testing et +) aux impatients
                          3° soit communautaire
                          Partant de ces constations, il m'arrive parfois de devoir adapter ma méthodologie et inciter un client à le faire pour se contenter d'une version un peu "vieillote" d'un logiciel ou faire la part des choses et passer en testing, compiler un noyau récent patché Debian, ... Je ne vois pas où est le problème et je ne comprends pas qu'on puisse "râler" sur les délais de sortie de la Sarge.
                          PS: Je ne comprends d'ailleurs pas ce besoin de course effrenée à la nouveauté dans plein de domaines lorsqu'une réflexion sur sa méthode ou son besoin réel aurait suffit... tout particulièrement en informatique.
                          • [^] # Re: Debian ou comment "produire" autrement

                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                            Parce ce que tout ce que tu décris n'est qu'une situation qui n'a que trop duré.
                            Installer une debian stable sur du matériel récent devient de moins en moins évident: ce n'est pas simplement une course à la nouveauté. Et ne viens pas me parler du nouvel installateur pour la sarge: il est récent et on attend justement après lui (entre autres) pour que la sortie de la Sarge soit effective. La testing n'a pas pour but de s'éterniser à ce point-là et devenir une solution à moyen/long terme. Apparement, tu ne dois pas être venu chez debian depuis longtemps, tu n'as pas l'air d'avoir connu l'époque précédant la woody.
                            La stable doit être la base avec laquelle on compose. Utiliser des paquets rétro-porté, etc, te prive finalement des avantages que tu avais auparavant avec debian: on commence par un paquet et finalement, tu termines par avoir la plupart des logiciels qui te sont importants ainsi: autant utiliser une LFS et faire ses propres mises à jour soi-même, avec le suivi que ça importe.
                            Ce n'est pas de l'impatience que d'avoir attendu deux ans pour qu'elle sorte, c'est de la frustration de voir qu'elle risque encore de voir sa sortie reportée pour une raison qui pourrait attendre un peu. Et deux ans, dans le monde des logiciels informatiques: c'est assez long, surtout dans celui des Logiciels Libres.
                            Un an serait acceptable, 6 mois peut-être trop demandé.

                            Par ailleurs, la distribution Debian orientée entreprise sera probablement UserLinux et je la suis avec attention. En parrallèle, avec d'autres "Debian-addict", nous développons une Debian Custom la plus proche de UserLinux/Woody-Sarge que nous déployons en entreprise. La 40-aine de clients n'a pas l'air de s'en plaindre...

                            C'est justement ce que je constate: avec cette nouvelle polémique, les projets basés sur debian vont reprendre de plus belle. Pourquoi pas.
                          • [^] # Re: Debian ou comment "produire" autrement

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Salut,

                            Intéressant. j'aimerai avoir vos retours d'experience sur des serveurs Debian en production quand la stable ne suffit pas.

                            quelles solutions utilisez / préconisez vous ?

                            1) passage systématique en testing/unstable (de toute la distrib) avec suivi / sécurité , bugs etc et avec éventuellement une machine de test indentique pour simuler les maj (encore faut-il pouvoir en avoir une, car OK sur un PC a 1000 euro mais sur un gros serveur genre bi-pro avec plein de gros disques IDE en raid, glups le portefeuille).

                            2) stable + backport des paquets recherchés en stable. pas tjs évident, les backports concernent souvent les applis les plus demandées aussi (genre Xfree, Gnome, KDE etc etc) non ?

                            3) faire un mix stable-testing ou stable-sid le plus limité possible. cad install d'une stable, et install uniquement des paquets voulus en testing/sid. Si oui quelles précautions prendre ?

                            C'est une grande question que je me pose pour une admin simple et efficace (et sûre !) mais tenant compte des besoins.
                            J'essaie de priviliégier la solution stable quand je peux mais il est vrai que dans certains cas, c'est franchement pas possible.

                            Par exemple, j'utilise pour une passerelle smtp/anti-virus une stable avec qques paquets qui ne sont dispo qu'en testing (amavisd-new). Pour le moment pas de soucis, mais j'avoue avoir qques "peurs" qd je vois une maj (je fais tjs un apt-get upgrade -s avant) sur un des paquets de la testing (j'ai pas de machine test en copie conforme, je sais je devrais la faire, mais manque de temps etc etc)


                            merci.
                            • [^] # Re: Debian ou comment "produire" autrement

                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                              J'administre un serveur d'association étidiante.

                              1/ On ne veux pas passer a testing, et on a pas assez de thunes pour se payer un 2e serveur

                              2/ C'est la solution actuellement en discution, nous n'avous que mysql a mettre. Pour l'instant, la personne ayant ce besoin l'a complilé sur son compte.

                              3/ c'est infaisable a l'heure actuelle a cause de la libc. En effet, faire un mix avec un paquet de testing implique de mettre la libc de testing, dans ce cas, autant passer totalement a testing...

                              Nous proposons mail (le spam est fait sur le relais de mail), web et base de données ainsi qu'un acces au shell et diverses applications (LaTeX, mozilla, emacs, gcc, pine (MUA par defaut dans l'école)...).
                            • [^] # Re: Debian ou comment "produire" autrement

                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                              1/ C'est la solution que je préconise dans la mesure où, contrairement à ce que j'ai pu lire parmi les commentaires, le suivi de sécurité bien qu'officielement absent est facilement remplacé par les priorités accordées à de telles mises à jour pour les paquets entrant dans l'unstable. En effet, la durée d'incubation varie en fonction de ce paramètre: 10, 5 ou 2 jours.

                              2/ Si les paquets rétro-portés proposés sont souvent assez populaires, je ne conseille pas cette méthode: aucune assurance quant au suivi de sécurité/qualité. Ca dépanne à l'occasion, c'est certain mais en production, ce n'est pas toujours rassurant.

                              3/ Encore pire que le précédent: vu l'écart, tu as peu de chances que ça fonctionne à cause des dépendances et, en outre, tu devras jongler avec apt pour mettre à jour ce dont tu as besoin et tu finirais par avoir une testing/unstable plus qu'une stable: la libc6 sera une des dépendances cruciales rapidement installées.

                              Dans tous les cas, je conseille d'avoir ce trio:
                              - plateforme de production,
                              - plateforme de test et
                              - plateforme de développement.
                              Le matériel utilisé ne doit pas être le même mais il vaut mieux avoir pour les deux premières, de l'identique. J'oubliais de penser aussi à une plateforme en backup: mais ceci est normalement compris dans la plateforme de prod.: on double tout.
                              Ce concept doit bien évidemment rappeler celui déjà utilisé par debian.
                              • [^] # Re: Debian ou comment "produire" autrement

                                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                > 1/ C'est la solution que je préconise dans la mesure où, contrairement à ce
                                > que j'ai pu lire parmi les commentaires, le suivi de sécurité bien
                                > qu'officielement absent est facilement remplacé par les priorités accordées à
                                > de telles mises à jour pour les paquets entrant dans l'unstable. En effet, la
                                > durée d'incubation varie en fonction de ce paramètre: 10, 5 ou 2 jours.

                                Ce qui est la durée minimum.
                                Si maintenant le passage à gccX+1 ou glibcX+1 bloque tout les paquets compilés car elle même ne peut pas venir dans testing, tu es coincé.
                                SUffit de voir des paquets coincés dans unstable depuis plusieurs mois, car une dépendances est coincés en même temps.
                            • [^] # Re: Debian ou comment "produire" autrement

                              Posté par . Évalué à 1.

                              1) passage en testing

                              C'est la solution utisée dans une entreprise où j'ai bossé (serveur bi-pro Dell avec DNS, Apache, MySQL, LDAP, Cyrus, etc.). Evidemment il fallait parfois patché à la main dans le cas de problèmes de sécurité.

                              2) passage en unstable

                              Perso, j'utilise unstable depuis beintôt trois. J'ai eu très peu de problèmes. Je fais des mises à jour 1 à 3 fois par semaine. J'utilise apt-listchanges et apt-listbugs pour surveiller ce que j'installe.

                              Parfois il faut mettre un paquetage en hold pour quelques jours.
                  • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    1) Pour rappel, Woody est sortie en Juillet 2002 : deux ans pour une release, ça aurait été "bien" pour Debian... Là il y a un risque de report à la fin de l'année...

                    2) Sortir un système bon veut dire qu'il FAUT avoir une date précise pour un début de freeze : tant que tu ajoute des versions upstream, il y a autant de bugs réglés que de bugs ajoutés via les nouvelles fonctionnalités... Ca peut durer très longtemps (SID fait cela très bien ;)
              • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                Posté par . Évalué à 2.

                > Pourquoi donner des dates si on ne les respecte pas (ou si on ne peut pas les respecter) ?

                Pour donner un objectif de publication indicatif.
                • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Comme par exemple quant on dis

                  "Half-Life 2 sortieras fin septembre 2003"

                  C'est plus un indicatif de foutage de geule qu'une date :D
                  • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Si ce n'est pas indicatif, il vaut mieux ne rien donner comme date en effet, mais parfois c'est tenu à quelques semaines près. Debian n'a pas donné de date de sortie parce que ce ne serait vraiment pas fiable.
        • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

          Posté par . Évalué à 3.

          Debian veut voler la vedette à Duke Nukem Forever, voilà la vérité. Mais il va falloir qu'il s'accroche, il à en la personne d'Hal Life 2 un sérieux challenger.
      • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

        Posté par . Évalué à 0.

        > En effet, Debian précise bien que la sortie de la Debian suivante se fait quand elle est prête, et non à date fixée.

        S'il n'y a pas de planning, on peut se demander s'il y a un pilote dans d'avion.
        Et ça :
        http://linuxfr.org/2003/08/19/13677.html(...)
        Anthony Towns, le Debian Release Manager, est prêt à lancer une politique agressive (ce sont ses termes, aux faux-amis près) pour obtenir une version stable de Debian pour le 1er décembre... de cette année, que croyiez-vous ? ;)

        "cette année", c'est 2003 :-)

        > C'est d'ailleurs ce qui fait sa qualité exemplaire...

        Mouaif... C'est pas difficile à ce rythme la. Surtout que tout est débuggé par les autres distributions qui diffusent ce qui sera utilisé par Debian dans x mois voir année.
      • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

        Posté par . Évalué à 1.

        Sans vouloir troller, est ce vraiment une qualité ?

        Effectivement, je trouve çà nickel que la distro stable soit hyper testée et exempte de bug mais si tu compares à Slackware qui est tout aussi stable, çà sort quand même beaucoup plus fréquemment (et il y a peut être moins de contributeurs).

        Idem pour FreeBSD pourtant très stable et robuste.

        Je pense que çà serait plus sympathique que la Debian sorte une à 2 fois par ans. Il y a quand même plus de 900 développeurs, çà ne me paraît pas impossible.

        Ce qui par contre devrait être fait dans ce cas, c'est avoir une politique de support étendu, un peu comme la RHEL, c'est à dire que la distrib- soit maintenue un certain temps. M'enfin c'est vrai que si il y a 2 releases par an, c'est difficilement gérable.

        Disons qu'une Debian annuelle serait l'idéal.

        Effectivement, une Debian serveur n'a pas forcêment besoin des dernières versions mais çà me parait pourtant bien sympathique pour certaines choses.

        Pour un hébergeur, avoir une version de PHP récente est un gage de plus de fonctionnalités attrayantes, ce qui n'est pas négligeable.

        D'ailleurs, quand je vois des hébergeurs sous Debian, bien souvent le PHP est pourtant très récent. Ils doivent donc certainement faire du backport.
        • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

          Posté par . Évalué à 2.

          Effectivement, je trouve çà nickel que la distro stable soit hyper testée et exempte de bug mais si tu compares à Slackware qui est tout aussi stable, çà sort quand même beaucoup plus fréquemment

          <reponse classique> Oui mais debian supporte plus d'architectures + oui mais le nombre de paquets dans debian est (beaucoup) plus important </reponse classique>
          • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

            Posté par . Évalué à 2.

            Soit, je suis d'accord sur ta réponse mais le nombre de paquet est effectivement très élevé mais vu que l'orientation très stable est plus particulièrement utile pour des serveurs de production, pourquoi ne pas scinder l'aspect desktop et serveur en 2 ?

            Une Debian Desktop qui sort assez régulièrement et une Debian Serveur qui continue cette orientation de stabilité tout en sortant un peu plus régulièrement tout de même ;o)
            • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Déjà proposé. Le problème, c'est que les besoins diffèrent selon les personnes. Par exemple, sur un serveur de mail, on peut vouloir une version très récente de spamassassin.

              Mais bon, toutes ces discussions sont plutot à garder pour l'après-sarge, car tout le monde est d'accord chez Debian pour dire qu'il faudra remettre à plat pas mal de choses.
            • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Je pense que pour le desktop, c'est assez clair : utiliser testing, assez stable pour une utilisation desktop, avec des logiciels a jours, mais pas trop de bugs grace a unstable.

              En tout cas, c'est ce que je fais, et j'ai jamais eu de probleme (a part un KDE qui avait des problemes prendant un temps.)
              • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Sauf que 1) testing bouge tout le temps 2) testing n'est pas mise à jour pour la sécurité, il suffit d'avoir gcc qui bloque des trucs, et pouf, tes machines deviennent un gruyére avec le temps.

                Si c'est pour se retrouver avec un windows bis au niveau sécu, merci.
                • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Rien ne t'empêche d'avoir une source sur unstable pour ces moments-là.
                  Les paquets de testing et d'unstable présentent largement moins de différences qu'avec ceux de la stable où il y deux ans d'écart.
                  En outre, tous les paquets ne rentrent pas dans testing de la même façon, il y a des priorités: 10, 5 ou 2 jours en fonction de l'urgence. Je te laisse le soin de deviner quelles sont les raisons d'un délai de 2 jours.
                • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Le point 2 est faux: testing est mis à jour mais officiellement l'équipe sécurité ne s'occupe que de la Woody. Cela étant, comme la sid, les failles finissent toujours par être corrigées par l'upload de la version officielle de l'auteur.

                  En revanche, si tu veux parler d'instabilité, là c'est plus juste: la sarge, tout comme la sid, fait parfois des mises à jour hasardeuses qui mettent la zone.
    • [^] # Re: Rooooooooooooohhh

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Ce qu'ils n'osent pas avouer c'est que s'ils sortent les versions trops vite, ils n'auront plus assez de nouveaux noms disponibles.
  • # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

    Posté par . Évalué à 0.

    Comprends pas Debian. Faire la chasse à tous ce qui est non-free et fournir non-free.
    C'est de la masturbation intellectuelle.
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par . Évalué à 5.

      Non, je pense que c'est plutôt la sécurité. Quand on voit que quelques lignes de code peuvent t'amener devant la justice, il vaut mieux faire attention. Debian n'a pas de contraintes au niveau des délais du fait de son côté 100 % bénévole, et c'est tant mieux.
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Quand on voit que quelques lignes de code peuvent t'amener devant la justice
        Un code sous licence GPL ne te protege pas des tribunaux. Ils peuvent tres bien integrer un logiciel libre et ce rendre compte apres que le code a ete repompé ailleur.
        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Sauf que ce n'est pas toi mais plutot la personne qui a introduit le code frauduleusement dans Debian qui sera susceptible d'être condamnée, au final !
          (ou au pire Debian, mais ce serait condamner une asso philantropique qui était de bonne foi... peu probable)
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Exactement, pour debian, le code, la qualité du code et tout ce qui y est lié compte plus que les aspects commerciaux. Le projet à pour but de fournir un système universel le meilleur possible, si cela doit prendre plus de temps que nécessaire, tampis !
        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Ou sont définis formellement les notions de meilleur ou moins bon, chez debian ?

          Meilleur techniquement ?

          Surement pas, car sinon jamais le systême de partionnement actuel n'aurais pu passer, même avec les standards de meilleur d'il y a deux ans. Peut être avec ceux d'il y 5 ans, oui.

          Meilleurs, au niveau de la liberté ?
          Alors pourquoi encore supporté nonfree, si ce n'est pour satisfaire les utilisateurs ?

          Meilleurs pour l'utilisateur ?
          Cette mesure montre clairement que non. Enfin à part les utilisateurs qui sont contents de passer pour des gens plus intégristes que RMS et linus, et à qui on arrive à faire accepter un retard digne de microsoft, malgré un planning déja en retard, et qui sont vachement content d'apprendre que une fois de plus, l'installation debian sur certains serveurs va être reservé à une élite qui sais comment recompiler un kernel pendant l'install sur un serveur.
          Ces mêmes utilisateurs qui vont s'étonner que RH vole le marché du serveur, alors que debian serait tellement mieux.


          Meilleur au niveau des discussion sans fin que ça engendre ici, oui sans doute, mais je pense pas...
          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Je suis entièrement d'accord avec toi.
            L'installation de Debian ne pourra se faire que sur une certaine catégorie de matériel. L'utilisation sur un portable, n'en parlons même plus. Le support des cartes graphiques 3D juste après l'install, c'est terminé. Bref, ils viennent de perdre un bon paquet d'utilisateurs. Il sera impossible de suivre correctement les upgrades kernel sécurité sur du matériel haut de gamme sans devoir refaire tout soi-même.
            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

              Posté par . Évalué à 2.

              > Le support des cartes graphiques 3D juste après l'install, c'est terminé

              La debian a des paquets officiels pour les drivers binaires ati et nvidia ? Y en avait pas pour ati la dernière fois que j'ai regardé.

              > L'utilisation sur un portable, n'en parlons même plus.

              Les portables mac se débrouillent uniquement avec des drivers libres...
              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Il y a des paquets GPL qui scriptent l'installation des drivers binaires :)
              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Ni pour nvidia d'ailleurs.
                Seuls les pilotes du projet XFree86 sont fournis (parce qu'ils sont libres, CQFD...)
                • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Et ça : http://packages.debian.org/unstable/x11/nvidia-kernel-source(...)
                  c'est quoi ?

                  Faudrait arrêter de raconter n'importe quoi...
                  • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Et ça : http://packages.debian.org/unstable/x11/nvidia-kernel-source(...(...))
                    c'est quoi ?


                    moi je lis :
                    Package: nvidia-kernel-source (1.0.5336-6) [non-free]


                    Faudrait savoir , non-free fait il oui ou non parti de debian ?
                  • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    > c'est quoi ?

                    Un paquet de la section non-free (non présente dans la distribution, sur les CD, etc.)
                    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                      Posté par . Évalué à 1.

                      > Un paquet de la section non-free (non présente dans la distribution, sur les CD, etc.)

                      paqueté par Debian, hébergé par Debian, diffusé par Debian.

                      Si ça ne conserne Debian en rien, je ne vois pas pourquoi c'est sur un site Debian.
                      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                        Posté par . Évalué à 1.

                        > paqueté par Debian, hébergé par Debian, diffusé par Debian.

                        Exact

                        > Si ça ne conserne Debian en rien

                        Tu fais une confusion entre la distribution Debian et le projet Debian. Un paquet non-free ne sera pas sur les isos officielles.
                        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                          Posté par . Évalué à 2.

                          > Tu fais une confusion entre la distribution Debian et le projet Debian. Un paquet non-free ne sera pas sur les isos officielles.

                          Mais faut arrêter le foutage de gueule.
                          Qui fait les isos ? C'est le "projet Debian" qui support non-free.

                          Quelle est le pourcentage d'utilisateur qui installe Debian uniquement depuis les isos officielles (surtout si tu as une connection internet :-)) ?

                          Non-free est gratuit, dispo sur le web, et supporté par Debian. Les isos officielles sans non-free c'est uniquement pour se donner bonne consience.

                          Ce qui serait "courageux" de la part de Debian, c'est de virer non-free des sites web et d'avoir non-free uniquement sur des isos payantes dont les bénéfices irait à Debian et/ou la FSF. Puisque c'est non-free :-)

                          Mais ça, Debian ne serait pas d'accord. On préfère se draper dans des beaux discourts, un contrat social et sortir l'argument """béton""" (c-à-d ridicule) :
                          - lâ pÔ non-free dans les isos officioool
                          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                            Posté par . Évalué à 2.

                            > Quelle est le pourcentage d'utilisateur qui installe Debian uniquement depuis > les isos officielles (surtout si tu as une connection internet :-)) ?

                            Peux importe le nombre en % mais perso quand je bosse sur un systéme ou que je conseil un systéme je veux qu'il soit libre à 100% aprés si mon client me dit que ça ne le gêne pas d'avoir des chose qui ne sont pas 100% libre c'est son choix !

                            Tu ne peux pas contraindre les utilisateurs à utiliser du proprio car c'est + simple (techniquement, éthiquement, juridiquement ...)

                            D'ailleurs on peux trés biens vivre sans soft proprio :

                            itx:~# vrms
                            No non-free packages installed on itx! rms would be proud.

                            Certes Debian à ces contraintes mais à aussi ces avantages et puis si il me faut vraiment un soft qui n'est pas dans stable je le compile moi même !

                            Mon poste de travail et sous Woody et je n'ai pas les dernierres applis à la mode, mais au moins j'ai un poste qui est stable, et c'est exactement la même chose pour mes serveurs.

                            Bref je pense qu'il faut prendre du recul et soutenir ce magnifique projet qui respecte une philosophie qui selon moi est en train de ce perdre !

                            Si nous continuons sur une voix de facilité, il vaut mieux rester à un systéme proprio !

                            > C'est le "projet Debian" qui support non-free.

                            Certes pour facilitez la vie à ceux qui veulent utiliser du non-free mais c'est un choix que doit faire l'utilisateur, ce n'est pas à Debian de l'imposer ni à l'imposer à ceux qui distribue leurs CD !

                            Donc pour conclure AMHA Debian doit continuer à soutenir non-free et doit continuer à ce battre pour que le systéme de base soit LIBRE quitte à faire attendre les impatients et puis il y'as quatre choix s'offre au utilisateurs :

                            - Soutenir Debian !
                            - Allez vers la concurence (Mais y'as t'il une concurence viable ?)
                            - Forker et faire un nouveau projet et prouvez qu'ils avaient raison.
                            - Fermer leurs geule et continuez à utiliser Debian car c'est le seul OS GNU/Linux stable !
                            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                              Posté par . Évalué à 0.

                              > Peux importe le nombre en %

                              Dans ce thread, si.
                              Des gens disent que Debian n'a rien à voir avec non-free car les isos ofiicial n'ont pas non-free. Si personne utilise ces isos, leur argument ne tient pas.

                              > je veux qu'il soit libre à 100%

                              Ce n'est pas la spécificité de Debian. RedHat et Fedora sont libres à 100 % (sauf si on pinaille avec les firmwares et la FDL).

                              Par contre Debian est 100 % communautaire et *démocratique* contrairement à Fedora qui est dirigé dans les grandes lignes par RedHat avec l'aide d'une communauté.
                              D'ailleur si Fedora était "démocratique" comme Debian, il y aurait surement du non-free ;-)

                              > Donc pour conclure AMHA Debian doit continuer à soutenir non-free

                              Toi au moins tu n'es pas hypocrite :-)
                              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                Posté par . Évalué à 1.

                                moi je fais l'install avec les isos, puis selon la connexion j'inclue non-free ou non dans les sources de apt.
                                je ne crois pas que ça soit exceptionnel.
                              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                Posté par . Évalué à 1.

                                > Des gens disent que Debian n'a rien à voir avec non-free car les isos ofiicial > n'ont pas non-free. Si personne utilise ces isos, leur argument ne tient pas.

                                Il faut ce référer au contrat social qui AMHA et on ne peux plus clair :

                                "
                                Ainsi, bien que les logiciels non-libres ne fassent pas partie de Debian, nous assumons leur utilisation et fournissons une infrastructure (à l'image de notre système de chasse aux bogues et de nos listes de diffusion) pour des paquets non-libres."

                                http://www.debian.org/social_contract(...)

                                > Ce n'est pas la spécificité de Debian. RedHat et Fedora sont libres à 100 % > (sauf si on pinaille avec les firmwares et la FDL).

                                Mais je pense qu'il faut "pinailler" car c'est ainsi qu'on fait avancer les choses.

                                Le projet avance techniquement et c'est indéniable mais il avance aussi éthiquement et je considére que c'est le tous qui fait ce qui est Debian !

                                Et les autres projets ne respectent pas le contrat social Debian d'ailleurs ils non pas à le respecter vu qu'il n'ont rien signé mais pour moi le mots "Libre" doit avoir une signification et cette signification c'est le contrat social de Debian.

                                > Toi au moins tu n'es pas hypocrite :-)

                                Ce n'est pas de l'hypocritie que pensé que Debian doit continué à soutenir non-free car pour l'instant dans certains cas on est encore obliger d'utiliser du non-free (nvidia ....) de moins en moins heureusement mais AMHA il faut que Debian continus ce combat pour qu'un jour on puisse totalement suprimmé non-free et que ce soit dans tous les cas.

                                Perso j'aimerais que tous le soft de mes ordis soit libre (Bios, Firmware, Drivers ...)
                                • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                  > nous assumons leur utilisation et fournissons une infrastructure

                                  Déjà ils font plus que ça : ils les proposent dans l'installateur, avec les adresses prédéfinies.
                                  Maintenant Debian, contrairement à une boite comme IBM ce n'est justement que de l'infrastructure. Si ils ont les mêmes serveurs, les mêmes développeurs, le même installateur, les mêmes miroir, les mêmes listes de diffusion, les mêmes outils de traque de bug ..... c'est quoi la différence à part la possibilité de refuser d'utiliser non-free ? c'est juste des belles paroles et du papier.

                                  Ce qu'on a l'impression c'est qu'ils y disent "oui c'est nous mais on va dire que c'est pas nous" et quand on en parlent voilà qu'on nous dit "ils ont dit que c'était pas eux"

                                  > Ce n'est pas de l'hypocritie que pensé que Debian doit continué à soutenir non-free

                                  Je pense que pas grand monde reproche à Debian d'accepter temporairement d'avoir du non-free pour mener à bien ses buts. Je pense que la plupart des gens seraient prêt à accepter aussi une Debian sans non-free, c'est un choix.
                                  L'hypocrisie c'est faire du non-free puis dire "nous c'est tout du libre, le non-free c'est pas la distribution Debian".
                                • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  Et meme le hardware en free :)

                                  Un jour peut etre..

                                  Meme la planete sera free :')
                              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                Posté par . Évalué à 1.

                                > Dans ce thread, si.
                                > Des gens disent que Debian n'a rien à voir avec non-free car les isos ofiicial
                                > n'ont pas non-free. Si personne utilise ces isos, leur argument ne tient pas.

                                Alors c'est que tu ne comprends rien à cet argument. Debian produit une distribution libre. La manière dont ses utilisateurs s'en servent ne change rien à son caractère libre.

                                > Ce n'est pas la spécificité de Debian. RedHat et Fedora sont libres à 100 %
                                > (sauf si on pinaille avec les firmwares et la FDL).

                                Evidemment que d'autres distributions sont aussi libres. Ca ne les empeche pas d'avoir des dépots pour du non-free comme Debian ou bien des distributions non libres.
                                • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                  Posté par . Évalué à 0.

                                  > > Ce n'est pas la spécificité de Debian. RedHat et Fedora sont libres à 100 %
                                  > Evidemment que d'autres distributions sont aussi libres.

                                  Alors c'est que tu ne comprends rien à cet argument :-)
                                  D'autres ne font que du libre.

                                  http://bugs.debian.org/cgi-bin/pkgreport.cgi?which=pkg&data=nvi(...)

                                  Va faire un rapport de bug sur nvidia pour Fedora. C'est direction la poubelle dans les 2 secondes.

                                  https://bugzilla.redhat.com/bugzilla/show_bug.cgi?id=73733(...)
                                  Please consider reporting your bug to NVidia instead, they have our source code (but we don't have theirs).

                                  Compte aussi les "*** Bug xxxxx has been marked as a duplicate of this bug. ***"

                                  http://lwn.net/Articles/80290/(...)

                                  The 2.6.6 kernel will feature an option (on by default) to use 4KB kernel stacks on the i386 architecture. The Fedora kernel has that patch, of course; it also includes a separate patch which takes away the option of using the traditional 8KB stacks. This change has upset some Fedora test users; the 4KB stacks break certain proprietary device drivers (e.g. nVidia) and some users of those drivers would prefer to have the ability to build a kernel that supports them. Red Hat seems determined to follow this path, however, on the assumption that nVidia will fix its drivers (and the general attitude that breaking binary modules is a low-priority problem at best).


                                  C'est bien de ne pas avoir non-free dans les isos, c'est mieux de ne pas supporter du tout non-free.
                                  • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                    Posté par . Évalué à 0.

                                    > D'autres ne font que du libre.

                                    C'est le cas de Debian et de son produit "Debian GNU/Linux".

                                    > http://bugs.debian.org/cgi-bin/pkgreport.cgi?which=pkg&data=nvi(...))

                                    C'est un rapport de bug sur non-free, pas sur Debian GNU/Linux. Un bug sur non-free, même grave, ne genera jamais la sortie de Debian GNU/Linux puisque non-free n'en fait pas partie. Un bug sur Debian GNU/Linux proprement dit peut empêcher la sortie de la distrib s'il est grave.

                                    > Va faire un rapport de bug sur nvidia pour Fedora.
                                    > C'est direction la poubelle dans les 2 secondes.

                                    Fait un rapport de bug d'un paquet Debian qui n'existe pas, et c'est pareil. Les rapports de bug nvidia que tu vois chez Debian concernent non-free, pas la distribution Debian.

                                    > Please consider reporting your bug to NVidia instead, they have our source
                                    > code (but we don't have theirs).

                                    Et ? Un mainteneur de paquet doit vérifier si le bug vient de son travail, et sinon tenter de corriger (si c'est du libre) et/ou rediriger vers le distributeur amont. Je crois qu'un développeur Debian le fera plutot lui-même, plutot que de dire à l'utilisateur de le faire, mais ce n'est sans doute pas systématique.

                                    > C'est bien de ne pas avoir non-free dans les isos, c'est mieux de ne pas
                                    > supporter du tout non-free.

                                    Pourquoi ? Un développeur Debian fait ce qu'il veut sur son temps libre, ça n'a rien à voir avec son activité de développeur Debian, et il peut notamment s'occuper de paquets non-free si c'est ce qu'il veut.
                                    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                      Posté par . Évalué à 0.

                                      J'en tiens un.

                                      Répètes après moi :
                                      - Debian ne propose pas non-free.
                                      - l'installeur de Debian ne te demande pas si tu veux installer du non-free qui vient des serveurs de Debian.
                                      - Debian n'a pas réaffirmé le support à non-free.
                                      - il n'y a pas de section non-free sur http://packages.debian.org/(...) .
                                      - etc

                                      Vas et répètes autour de toi.
                                      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                        Posté par . Évalué à 1.

                                        Il est évident que tu as du mal à comprendre des situations qui sont pourtant simples. Apparemment tu ne sais toujours pas faire la différence entre la distribution et le projet.

                                        Le projet Debian maintient des logiciels dans une "section non-free" et facilite leur utilisation au sein de la distribution Debian GNU/Linux. Cette distribution GNU/Linux ne contient pas non-free, et en est bien sûr totalement indépendante. Beaucoup d'outils du projet Debian sont utilisés pour travailler en commun sur la distribution Debian et sur la section non-free.
                                        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                          Posté par . Évalué à 0.

                                          > Apparemment tu ne sais toujours pas faire la différence entre la distribution et le projet.

                                          Je sais que le projet Debian travail sur la section non-free qui est pour la distribution Debian.

                                          Ou alors on m'aurait menti ?
                                          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                            Posté par . Évalué à 1.

                                            > Je sais que le projet Debian travail sur la section non-free qui est pour la
                                            > distribution Debian.

                                            Presque. C'est une section pour les utilisateurs, pas vraiment pour la distribution Debian puisque 1) Debian en est indépendant et 2) d'autres distributions utilisant apt-get peuvent l'utiliser.
                                            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                              Posté par . Évalué à 1.

                                              Quelle générosité de la part de Debian que de s'occuper de la diffusion de logiciels non-free pour toutes les distributions. Bravo.
                                              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                                Posté par . Évalué à 1.

                                                Ca n'a rien d'idiot pour les distributions à bases d'apt-get, certaines sont des testing dérivées dont le but est de combler le retard de la Debian stable. Mais ta mauvaise foi est flagrante, il en va de même pour main, et les autres distributions font la même chose.
                            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                              Posté par . Évalué à 2.

                              > itx:~# vrms
                              > No non-free packages installed on itx! rms would be proud.

                              Avec le changement du contrat, les docs de la glibc, de gcc & co ne seront plus considerés comme libres -> non-free.

                              > - Soutenir Debian !

                              > - Allez vers la concurence (Mais y'as t'il une concurence viable ?)

                              Bien sur!
                              Le choix de la concurrence dépend juste de ton utilisation.

                              > - Forker et faire un nouveau projet et prouvez qu'ils avaient raison.

                              comme knoppix, mepis ou autres...

                              > - Fermer leurs geule et continuez à utiliser Debian car c'est le seul OS GNU/Linux stable !

                              arf! Si ca c'est pas de la mauvaise foi :))
                              Ici j'ai eu moins de problème avec les RH 7.2et 7.3 que la woody.
                          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                            Posté par . Évalué à 1.

                            > Mais faut arrêter le foutage de gueule.
                            > Qui fait les isos ? C'est le "projet Debian" qui support non-free.

                            Exactement comme les autres distributions qui ont une version libre et une version avec des choses non libres.

                            > Quelle est le pourcentage d'utilisateur qui installe Debian uniquement depuis
                            > les isos officielles (surtout si tu as une connection internet :-)) ?

                            Il suffit de ne pas mettre non-free dans ses sources. Peu importe le nombre d'utilisateurs, il y a de toutes façons suffisamment peu de choses dans non-free pour que ça arrive souvent même chez ceux ont mis non-free dans leurs sources.

                            > Non-free est gratuit, dispo sur le web, et supporté par Debian. Les isos
                            > officielles sans non-free c'est uniquement pour se donner bonne consience.

                            Non c'est pour respecter le contrat social et pour assurer aux distributeurs de CD que les isos sont distribuables légalement.

                            > Ce qui serait "courageux" de la part de Debian, c'est de virer non-free des
                            > sites web et d'avoir non-free uniquement sur des isos payantes dont les
                            > bénéfices irait à Debian et/ou la FSF. Puisque c'est non-free :-)

                            C'est idiot, si c'est dans "non-free" il y a des chances qu'ils n'aient pas le droit de faire payer. Par exemple il suffit d'un logicel avec une licence "semi-libre" (cf définition FSF) pour l'empecher.

                            > Mais ça, Debian ne serait pas d'accord. On préfère se draper dans des
                            > beaux discourts, un contrat social et sortir l'argument """béton""" (c-à-d
                            > ridicule) :- lâ pÔ non-free dans les isos officioool

                            Argument pour quoi ? Tu fais comme si Debian cherchait à se justifier. Debian c'est depuis le début une distribution libre, et en service l'existence de non-free. La distribution n'est pas dépendante de non-free mais non-free est là pour ceux qui en auraient besoin.

                            Pourquoi chercher à rendre non-free difficile à accéder ? Les RFC ou la documentation GNU ne sont jamais utiles ?

                            Supprimer non-free ne changerait rien sur ce prétendu coté hypocrite puisque tout le contenu non-free serait simplement transféré sur un site non officiel. Aucun changement pour l'utilisateur.
                            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                              Posté par . Évalué à 2.

                              > Les RFC ou la documentation GNU ne sont jamais utiles ?

                              Y a des trucs dans non-free qui ne méritent pas d'être dans non-free. Mettre dans la même catégorie un drivers binaire et la doc glibc est abérant. Comment un développeur de logiciel libre pourrait se passer de non-free dans ces conditions ?
                              Avec le temps, non-free semble un truc pour afficher un contrat social "chiadé" alors qu'il est bafoué par non-free que tout le monde utilise. Ça remet en cause l'intérêt de ce contrat social.
                              N'importe qui pourrait avoir un contrat social équivalent s'ils font une catégorie "non-free". Suse par exemple (yast est GPL). Lorsque tu installes une SuSE, tu aurais une question au début pour demander si tu veux du "non-free" ou non. Terminé.

                              > Supprimer non-free ne changerait rien sur ce prétendu coté hypocrite puisque tout le contenu non-free serait simplement transféré sur un site non officiel. Aucun changement pour l'utilisateur.

                              Ce serait moins hypocrite. Debian serait free et non-free.org (par exemple) ne serait pas free. C'est claire, Debian ne bosse que sur du free, ne fournit que des ressources pour du free, etc. C'est mieux que Debian (la distribution sur isos) est free et Debian supporte non-free (espace web, bande passante, bugzilla, mailing, etc).

                              C'est vrai que pour l'utilisateur ça ne change rien. Mais avoir une distribution dite "free" qui fournit officiellement les drivers proprio de NVidia est pour le moins bizarre.
                              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                Posté par . Évalué à 1.

                                > Mettre dans la même catégorie un drivers binaire et la doc glibc est abérant.

                                C'est vrai, au moins le driver binaire, tu as le droit de le modifier.

                                De plus, je tiens a te signaler que le binaire n'est _pas le drivers de la carte_, mais le firmware qui doit etre uploadé dans son eeprom, ce qui n'a rien a voir.

                                Perso, je suis trers content davoir ces firmware ds les sources, ca m'évite d'avoir a me trimballer avec une disquette dos et fair moi-meme mes maj de firmware à la main.
                              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                Posté par . Évalué à 0.

                                > Y a des trucs dans non-free qui ne méritent pas d'être dans non-free.

                                Exemples ? Dans non-free il y a ce qui ne se conforme pas aux DFSG. Qu'est-ce qui est conforme aux DFSG et qui serait quand même dans non-free ?

                                > Mettre dans la même catégorie un drivers binaire et la doc glibc est abérant.

                                Pourquoi ? Aucun n'est DFSG-free.

                                > Comment un développeur de logiciel libre pourrait se passer de non-free dans ces conditions ?

                                Mais qui lui demande de s'en passer ?

                                > Avec le temps, non-free semble un truc pour afficher un contrat social
                                > "chiadé" alors qu'il est bafoué par non-free que tout le monde utilise. Ça
                                > remet en cause l'intérêt de ce contrat social.

                                Non-free est cohérent avec le contrat social qui fait référence 1) à la liberté et 2) aux utilisateurs. Une distribution libre est maintenue pour le 1) et un service non-free optionnel est disponible pour le 2). Bien sûr on peut s'en passer et rester avec quelque chose de parfaitement libre. On peut aussi vérifier le nombre de paquets libres installés pour être sûr de n'avoir que l'indispensable (des drivers par exemple).

                                > N'importe qui pourrait avoir un contrat social équivalent s'ils font une catégorie "non-free". Suse par exemple (yast est GPL).

                                Et ?

                                > Ce serait moins hypocrite. Debian serait free et non-free.org (par exemple)
                                > ne serait pas free. C'est claire, Debian ne bosse que sur du free, ne fournit
                                > que des ressources pour du free, etc. C'est mieux que Debian (la
                                > distribution sur isos) est free et Debian supporte non-free (espace web,
                                > bande passante, bugzilla, mailing, etc).

                                Ce n'est que ton point de vue, et tu manques sérieusement d'arguments pour présenter ce point de vue comme étant le seul à être cohérent avec le contrat social et les DFSG.

                                > C'est vrai que pour l'utilisateur ça ne change rien. Mais avoir une distribution
                                > dite "free" qui fournit officiellement les drivers proprio de NVidia est pour le
                                > moins bizarre.

                                La distribution Debian GNU/Linux ne fournit pas drivers proprio nvidia, mais ne s'oppose pas à ce que tu en installes. Si à l'installation tu confirmes que tu ne veux que du free, tu ne trouveras pas ces paquets nvidia en parcourant la liste des paquets disponibles.
                                • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  > La distribution Debian GNU/Linux ne fournit pas drivers proprio nvidia
                                  > Si à l'installation tu confirmes que tu ne veux que du free

                                  Elle les fournit pas mais si tu réponds oui (pour non-free), elles les fournit. Faudrait savoir.
                                  • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                    Posté par . Évalué à 1.

                                    T'es buté ma parole...

                                    Si toi pas vouloir nvidia et proprio, toi pas voir dans liste paquets proprio.

                                    Si toi vouloir aussi proprio, c'est possible !

                                    Quand on te lit tout au long de ce fil on a envie de se cogner la tête contre les murs. James Bond est le multi de qui ? car avoir un compte ouvert en mars et avoir posté autant de journaux, c'est un habitué du site... Tu ne veux pas ouvrir les yeux ? Debian offrira la possibilité à ceux qui le veulent de n'avoir que des paquets totalement libres sur leur système. Point final.

                                    ­La faculté de citer est un substitut commode à l'intelligence -- Somerset Maugham

                                    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                      Posté par . Évalué à 1.

                                      > Debian offrira la possibilité à ceux qui le veulent de n'avoir que des paquets totalement libres sur leur système. Point final.

                                      Je suis d'accord avec cette formulation qui est différente de "La distribution Debian GNU/Linux ne fournit pas drivers proprio nvidia". Point final.
                                      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                        Posté par . Évalué à 1.

                                        Je suis d'accord avec cette formulation qui est différente de "La distribution Debian GNU/Linux ne fournit pas drivers proprio nvidia". Point final.

                                        C'est pourtant la même chose. Debian ne contient pas de drivers proprio, par contre son installeur te propose d'ajouter des sources extérieures à Debian pour les avoir, si tu le souhaites.
                                        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                          Posté par . Évalué à 1.

                                          > Debian ne contient pas de drivers proprio
                                          Uniquement pour les isos officiels qui n'est pas la méthode la plus populaire pour installer debian.

                                          http://ftp.debian.org/debian/pool/non-free/(...) # Il y a les drivers proprio nvidia par exemple

                                          Et c'est toi qui plus haut parle de mauvaise fois...
                                          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                            Posté par . Évalué à 0.

                                            > Uniquement pour les isos officiels qui n'est pas la méthode la plus populaire pour installer debian.

                                            Tu dis ça parce que tu connais une personne qui ne les utilise pas, ou tu as des statistiques fiables ? Ca n'a de toute façon pas grand intérêt, les utilisateurs font ce qu'ils veulent.

                                            > il y a les drivers proprio nvidia par exemple

                                            Je te laisse remarquer où ils sont situés : pas dans une distribution Debian.

                                            > Et c'est toi qui plus haut parle de mauvaise fois...

                                            Une installation par le net sans ajout de non-free dans les sources ne les proposera pas. On peut ajouter cette source externe facilement si on veut. Tout ce qu'on peut dire c'est qu'il est aussi simple de les avoir que de ne pas les avoir : dès le départ on décide si on veut Debian ou Debian+non-free.
                                            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                              Posté par . Évalué à 0.

                                              > Je te laisse remarquer où ils sont situés : pas dans une distribution Debian.

                                              Debian developpe, supporte, diffuse non-free pour Debian (la distribution) mais Debian (afin toi, car d'autres utilisateurs de Debian sont plus lucides) dit que non-free n'a rien à voir avec Debian (la distribution).
                                              Hypocrésie.
              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                Posté par . Évalué à 1.

                Oui, mais question portables, il n'y a pas que les mac...
                • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Mais il y a les mac......
                  Le "Oui, mais" me choque toujours
                  exemple, moi qui suit support de developpeurs:
                  "user= Le compilo marche pas alors qu'il marchait avant
                  Moi: oui, mais, il n'y a que ce compilo qui ne fonctionne pas"
          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Surement pas, car sinon jamais le systême de partionnement actuel n'aurais pu passer, même avec les standards de meilleur d'il y a deux ans. Peut être avec ceux d'il y 5 ans, oui.

            Que reproches-tu au système de partitionnement de Debian ? Il est très bien ! Et d'abord, tu parles duquel, celui qu'on utilise quand on installe une Debian sur x86 ? Parce que si je me souviens bien, sur sparc, c'est fdisk, pas cfdisk.

            C'est justement là ton problème : tu fais probablement partie de ceux qui veulent un installeur graphique. Hé bien, utilise Progeny Debian ! Mais un des grands intérêts de Debian, c'est justement d'être disponible sur beaucoup d'architectures, et d'être installable sur une machine sans écran via port série !

            Et de toute facon, une Debian, ca s'installe une fois, et ca s'utilise des années ... Alors chipoter pour 2 heures d'installation !
            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Et de toute facon, une Debian, ca s'installe une fois, et ca s'utilise des années ... Alors chipoter pour 2 heures d'installation !
              C'est censé etre une particularité de Debian ?
            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              > Que reproches-tu au système de partitionnement de Debian ? Il est très
              > bien !

              cfdisk et fdisk redimensionne la fat ? le ntfs ? non.
              Mais ça sert jamais, on va prendre un autre. Le support du lvm ?
              Non plus.
              Donc techniquement, ça pue.

              Et oui, bien sur, il y a d'autres installeurs. Ce qui prouve bien que techniquement, celui de debian est pas assez bon.

              Il y a pas que le graphique, tu saute trop vite au conclusion. Comme tout les debianneux qui n'ont plus vu ce qui se passe en face depuis des années, omnibulés par le seul truc visible de l'installation, le coté graphique.


              > Et de toute facon, une Debian, ca s'installe une fois, et ca s'utilise des
              > années ... Alors chipoter pour 2 heures d'installation !

              J'ai jamais reinstallé ma mdk depuis la 8.2, date de la premiére install, d'un pc neuf. J'ai du faire plus de cycles d'upgrade que tu as du en faire depuis que tu utilise debian, sauf si tu utilise ça depuis la 2.0.

              Toi, tu as pas eu besoin de recompiler le kernel pendant l'install debian sur un serveur pour la prise en charge du raid, comme j'ai pu voir chez certains que je connait.
              L'installation 2H et on oublie, tu compte pas les 3 semaines de backports/config que tu te tapes aprés.
              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                Les "backports" (ou paquets rétro-portés) sont le premier effet de bord du temps que prend la sortie de la Debian stable à chaque fois.
                En effet, les développeurs ont de moins en moins tendance à penser aux véritables préoccupations des utilisateurs actuels. Je ne met pas en doute qu'ils pensent bien faire en boutant le non-libre hors de Debian mais il faut savoir rester lucide et réaliste: les utilisateurs attendent depuis trop longtemps qu'elle sorte !
                Je veux bien qu'elle ne soit pas influencée par des caractères commerciaux comme la plupart des autres distributions mais d'autres projets arrivent pourtant très bien à s'imposer une date de sortie et à tenir. Qu'on ne me parle pas de qualité sans rigueur: quand on est incapable de tenir un délai, on n'est pas rigoureux.
                Pourtant, j'adore cette distribution et sa qualité intrasèque mais on ne peut plus l'utiliser simplement en stable, c'est tout. Je ne compte plus le nombre d'utilisateurs à qui il faut soit conseiller de passer à testing ou unstable pour avoir les dernières versions ou à utiliser des paquets rétro-portés en connaissance de cause (et pourtant, je le déconseille). Cette situation devient critique, un nouveau retard n'est pas acceptable après tant d'espoir quant à une sortie rapide cette année. Je crains que le projet ne s'essoufle et que, dans le meillleur des cas, il y a un "fork" et cette fois, il risque bien de fonctionner. Dans le pire des cas, je crains que le projet ne se meure tout doucement au profit d'un autre, tel que Fedora.
                Je ne dis pas que ce soit un exemple, mais même le projet Gnome arrive à s'imposer une sortie tous les 6 mois, tout ce qui n'est pas prêt à temps prendra le prochain train, ce n'est pas très grave après tout.

                Voilà, j'avais besoin de me lâcher mais là, je ne voulais pas aussi sombrer dans ce pessimisme ambiant et pourtant, Debian y a réussi.
                </mes 2¢>
                • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  > Dans le pire des cas, je crains que le projet ne se meure tout doucement au profit d'un autre, tel que Fedora.

                  Debian est trop lent dans son processus de développement et même pour les serveurs. RedHat, Fedora, SuSE, Mandrake fournissent amd64 "out of the box" et Debian est encore en développement pour un bon moment.
                  Ça risque de dégouter quelques développeurs et beaucoup d'administrateur qui veulent du amd64 :
                  http://lwn.net/Articles/79557/(...)
                  The new system replaces a Debian unstable box, so Debian was the obvious first choice. The state of the Debian x86_64 port is a little discouraging, however. Installation requires starting with the basic x86 distribution, coming up with 64-bit versions of gcc and glibc, building a new 64-bit kernel, booting that, and piecing together the rest of the system with the other x86_64 packages that have become available. More than ten years ago, your editor converted, by hand, his first Linux box from a.out to ELF binaries; installing Debian x86_64 looks like a similar process. Somehow, what looked like an interesting and instructive adventure in the early 1990's is distinctly less appealing now.

                  Les prochaines versions serveurs de RedHat et SuSE utiliseront Linux 2.6 (lvm2, montée en charge, etc). Espérons que la prochaine Debian utilise aussi Linux 2.6 sinon Debian va encore être largué techniquement.

                  La concurrence de Debian n'est pas dans Fedora. Fedora n'est pas pour les serveurs (support trop court). Debian concurrence RedHat (RHEL) et SuSE. Là où il y a problème, c'est que ces concurrents font mieux techniquement.

                  C'est vrai que Debian prend des parts de marché :
                  http://news.netcraft.com/archives/2004/01/28/debian_fastest_growing(...)
                  Mais ceci est surtout du a l'abandon par RedHat de RHL 9... pour Fedora.
                  C'est temporaire et SuSE croit aussi rapidement.

                  Si on me dit que Debian c'est pour le Desktop, je m'énerve :-)
                  • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    RedHat, Fedora, SuSE, Mandrake fournissent amd64 "out of the box" et Debian est encore en développement pour un bon moment.

                    Moi aussi ça me fais mal au coeur. Ils en sont encore à discuter des modifs à apporter au système de package pour supporter les architectures mixtes 32/64 bits. D'après ce que j'ai suivi, les autres distributions ont décidé de traiter le x86-64 comme une architecture à part. Chez Debian ils veulent gérer ça comme une surcouche du x86 via un patch : amd64>i686>i586>i486>i386. Il serait possible de mixer sur une même machine des paquets de toutes les sous architectures supportées. Ca peut être sympa mais en attendant, les utilisateurs de x86-64 sont coincés avec du i386. Si j'avais un amd64, c'est triste mais je mettrais autre chose qu'une Debian dessus.

                    Il aurait mieux valu sortir une architecture amd64 à part et utilisable maintenant et voir plus tard s'il était possible de faire du mix.
                • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                  Je te plussois avec entrain !
              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                Posté par . Évalué à -1.

                cfdisk et fdisk redimensionne la fat ? le ntfs ? non.

                Et alors ? Je n'en ai jamais eu besoin et j'ai pourtant installer des Linux a tour de bras.

                Le support du lvm ?

                Debian ne supporte pas lvm ? Premiére nouvelle. Pas à l'installation ? Qu'elle utilité de créer un / sur un volume lvm ?

                Donc techniquement, ça pue.

                Parceque tu ne peux pas utiliser une fonctionnalité superflu que nombre d'admin n'ont jamais utilisé pour l'install de serveurs une distribution "puerait" ? Et bien dis donc, tu va vite en jugement toi...

                Et oui, bien sur, il y a d'autres installeurs. Ce qui prouve bien que techniquement, celui de debian est pas assez bon.

                Celui de la Woody certes, il date, autant utiliser celui de la Sarge. Ce qui ne pose pas de problème étant donné que des cd d'installation existent.


                J'ai du faire plus de cycles d'upgrade que tu as du en faire depuis que tu utilise debian

                ça dépend ce que tu appel un cycle d'upgrade, si c'est une mise à jours des softs, vu que sur Debian c'est quasiment quotidien en unstable, ça m'étonnerais beaucoup ! :-)

                Toi, tu as pas eu besoin de recompiler le kernel pendant l'install debian sur un serveur pour la prise en charge du raid, comme j'ai pu voir chez certains que je connait.

                Moi non, je maitrise un minimum les outils que j'utilise.

                L'installation 2H et on oublie, tu compte pas les 3 semaines de backports/config que tu te tapes aprés.

                ça, je ne dirais jamais le contraire, pour avoir une Workstation clé en main avec les dernières versions de logiciel, Debian n'est pas approprié. Mais de toute façon Debian n'a jamais eu la prétention de l'être. Autant utiliser une Knoppix.
                • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Parceque tu ne peux pas utiliser une fonctionnalité superflu que nombre d'admin n'ont jamais utilisé pour l'install de serveurs une distribution "puerait" ? Et bien dis donc, tu va vite en jugement toi...

                  Tu tiens pourtant le même raisonnement concernant LVM et le redimensionnement.

                  Celui de la Woody certes, il date, autant utiliser celui de la Sarge. Ce qui ne pose pas de problème étant donné que des cd d'installation existent.

                  Il s'agit d'images encore en stade de développement, utilisable uniquement avec une source réseau... Donc si ta carte réseau n'est pas supportée par le noyau d'installation (ex: le Tigon3 qui est exclu), l'image ne t'es d'aucune utilité...

                  Mais de toute façon Debian n'a jamais eu la prétention de l'être. Autant utiliser une Knoppix.

                  Elle a toute de même pour vocation d'être le système d'exploitation universel.
                  • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Elle a toute de même pour vocation d'être le système d'exploitation universel.

                    Mais peut-être que les utilisateurs ont besoin d'un OS spécifique dérivé de l'OS universel et pas d'utiliser toujours l'OS universel lui même qui reste juste une base solide pour les autres....
                    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Mieux vaut lire ça que d'être aveugle :-)

                      Debian une base......pffff faut croire que beaucoup de gens se trompent alors puisqu'ils utilisent Debian comme une vrai distribution....

                      Debian est une distribution à part entière. Si elle est utilisée en tant que base, c'est pour ses qualités indiscutables, et rien d'autre.
                      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        Pour l'instant, oui.
                        Mais si ça continue, elle sera inutilisable parce que l'environnement de travail ne sera pas idéal et donc, nous n'aurons plus que deux choix:
                        - utiliser autre chose,
                        - utiliser une distribution dérivée de debian, quitte à prendre une commerciale.
              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                Posté par . Évalué à 0.

                tu confonds fdisk et cfdisk avec d'autres outils, c'est tout.

                ce n'est pas leur rôle et râler parce que des outils historiques n'intègrent pas les fonctions dont tu rêves mais qui n'ont rien à voir avec la choucroute, ce n'est pas très malin.

                ces outils sont présents, mais ailleurs. ne pas tout intégrer en une seule usine à gaz est l'une des bases de la philosophie Unix.
              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                Posté par . Évalué à 0.

                > Et oui, bien sur, il y a d'autres installeurs. Ce qui prouve bien que
                > techniquement, celui de debian est pas assez bon.

                Tu fais bien de le dire. Les développeurs Debian ne s'en étaient pas rendus compte, ils te remercient. D'ailleurs aucun nouvel installeur n'est prévu pour sarge.

                > Comme tout les debianneux qui n'ont plus vu ce qui se passe en face depuis
                > des années, omnibulés par le seul truc visible de l'installation, le coté graphique.

                C'est pour ça qu'ils préparent un installeur (d-i) efficace, dont le côté graphique est tout sauf la priorité ?
                • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  > Tu fais bien de le dire. Les développeurs Debian ne s'en étaient pas
                  > rendus compte, ils te remercient. D'ailleurs aucun nouvel installeur n'est
                  > prévu pour sarge.

                  SI les developpeurs eux mêmes n'ont pas compris, ça explique aussi pourquoi les utilisateurs le trouve si parfait....

                  Quand je dit debianneux, je parle pas des dévelopeurs, qui ont en général les pieds sur terre, font du bon boulot, et ont mieux à faire que de mouler ici. Je parle de l'user de base qui zone parfois ici, et qui donne à debian cette réputation si particuliére.
            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Installer un serveur Debian en deux heures, c'est réaliste, mais pour avoir son PC perso avec tous ses accessoires installés (imprimante, scanner, appareil photo, réseau, accélération graphique, OpenOffice en français avec le correcteur orthographique, Mozilla, les bonnes fontes bien déclarées, java et flash pour aller sur le web, le montage automatique des périphériques, gestion automatisée de l'USB, etc...) c'est plutôt deux jours.
              Pour faire tenir ça en deux heures, c'est possible avec Mandrake. La grosse différence, c'est que celui qui a installé une Debian aussi complète connait beaucoup mieux sa machine que celui qui a installé une Mandrake.
              On pourrait dire : Mais qui, de nos jours construit son téléviseur ou son automobile ? La comparaison n'est pas valable, car une automobile ou un téléviseur en pièces détachées reviennent beaucoup plus cher. Ici, ce n'est qu'une question de temps. Et le temps est précieux.
              Je serais plutôt enclin à comparer Debian à la haute couture.
              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                Posté par . Évalué à 1.

                Ahhh, le premier commentaire intéressant qui ne consiste pas à alimenter la stupide guéguerre des distros. Chacun choisi la sienne pour diverses raisons et la Debian me semble garder du charme dans certains domaines.

                Cela étant tu soulèves un point vraiment intéressant: celui du côté didactique et pur de la distro. J'ai toujours infiniment plus galèré avec des Debian que des Redhat (par exemple) mais j'ai toujours apprécié en même temps le côté dépouillé et compréhensible des choix Debian. En revanche, force est de constater que les autres sont souvent mieux fournies si tu veux utiliser quelque chose "out of the box" et c'est parfois bien de se reposer et de pouvoir lire le fichier .codec_vidéo_de_la_mort sans perdre 2 plombes pour cela.

                Bref, le temps est précieux mais pas forcément perdu mais à chacun de choisir de passer un peu plus de temps pour mieux comprendre.

                Conclusion: Debian pour les serveurs pour éviter les surprises que les autres distros m'ont trop souvent laissé, une Redhat pour l'utilisation perso. Je ne prétends pas que c'est la meilleure solution mais ce sont mes réponses aux problèmes que j'ai eu à résoudre à ce jour, réponses qui ont donné pleine satisfaction.
              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                Posté par . Évalué à 1.

                As tu déja utilisé une debian?

                >c'est plutôt deux jours.
                même avec apt-build ça prends pas deux jours.

                j'ai reinstallé ma debian hier en moins de deux heures avec tout ce qu'il me faut,
                j'ai mon propre noyau patché avec -mm1, bootsplash, supermount ... un dpkg de l'image des sources du noyau et hop, 15 secodes max.
                j'ai toujours un backup de /etc sous la main.
                si tu veux pas te casser la tête avec apt-get il y a un truc pour les paresseux qui s'appelle tasksel qui selectionne les groupes de paquetages (bureautique, graphique ...)

                >c'est que celui qui a installé une Debian aussi complète connait beaucoup mieux sa machine que celui qui a installé une Mandrake.

                sur ce point tu as raison, mais bon avant d'acheter un truc je me renseigne un petit peu quand même

                et puis franchement je veux pas trop critiquer les distributions qui fournissent des outils de configuration graphiques mais bon, c'est vrai que pour certains ncurses c'est moche (moi j'aime bien le bleu :)) mais bon ça plante jamais. l'interface d'un "dpkg-reconfigure xserver-xfree86" est certes trés laide mais au moins elle me fournit toutes les options dont j'ai besoin.

                en résumé:
                - installation du système de base: 30 minutes max.
                - installation de mon noyau: 15 secondes
                - pour le reste une heure max.

                essayes la debian tu verras :)
                • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                  Posté par . Évalué à 1.

                  > - installation du système de base: 30 minutes max.
                  > - installation de mon noyau: 15 secondes
                  > - pour le reste une heure max.

                  C'est démagogique.
                  Je pourrais aussi dire ça pour Fedora et aussi le prouver.
                  Mais la réalité ce n'est pas ça.

                  Un exemple. Je suis passé de FC1 à FC2T2. Tout est fonctionnel maintenant. Combien de temps ? 2 jours complèts car c'est mon système perso et que j'ai tout vérifier soigneusement.
                  - Linux 2.4 à 2.6 => passage de module.conf à modprobe.conf
                  - recompiler le noyau (j'ai un driver incompatible avec REGPARAM).
                  - Changement de version de Postgresql => dump, restore, lecture du changelog, vérification des procédures de sauvegarde.
                  - adaptation d'httpd.conf, squid.conf, php.conf, etc...
                  - support httree par ext3 (activation).
                  - configurer wget, etc pour utiliser le proxy
                  - ajoute/suppression de services/paquets
                  - passage de cryptoloop à cryptsetup (lecteur de doc , etc...).
                  - Oh, le gravage de CD n'utilise plus mod_scsi => man cdrecord
                  - virer ce "putain" de boot graphique.
                  - recompiler voir adapter mes paquets persos.
                  - installer ddclient, realplay, flash, java
                  - lecteur de mailing-list, fouille google pour corriger les petits soucis restants.
                  - récupérer mes données persos (mail, bookmark, ...)
                  - etc...

                  2 jours pour faire ça, c'est bien.
                  • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    tu es passé d'une release à une autre, moi j'ai remis ma Sarge/Sid
                    pour le passage au 2.6, me suis pas trop cassé la tête
                    apt-get install kernel-image-2.6.5-1-k7
                    blablabla
                    dpkg -i kernel-image-mon_noyau-mm1_custom...
                    apt-get remove --purge kernel-image-2.6.5-1-k7
                    avec la gestion des dépendances je me casse pas trop la tête pour le passage à modprobe.conf

                    Dans ce que tu as annoncé il y a des étapes relatives au kernel:
                    ça m'est égal, j'ai déja configuré mon 2.6 et je retrouve les mêmes options

                    Pour le reste:
                    j'ai déja dis qu'un backup de /etc était important.

                    Quant à tes données personnelles j'espère que tu reformates pas ton /home.
                    l'avantage avec une debian -et ça a déja été dit- c'est que le passage entre les différentes releases se fais sans problème ou alors c'est que ton sources.list est bourré de backports
                    et puis franchement realplay flash et compagnie si je ne me trompe pas (car j'ai déja testé la FC1):
                    rpm -ivh apt-0.5.15cnc6-0.fdr.11.1.91.i386.rpm
                    vim /etc/apt/sources.list (tiens ça me rappelle qq chose) et tu ajoutes les sources de fedora.us et livna et puis macromedia, pour realplayer je m'en tappe un peu mplayer-mozilla marche bien et il reconnait les formats rm et même rv9
                    pour cdrecord je vois pas trop le problème vérifies ta version parceque le gravage en mode ide chez moi se fais sans problème et sans toucher à quoi que ce sois

                    je te signale quand même que je n'ai pas critiqué (ou alors trés peu) les autres distributions, je ne suis pas un fanatique je respecte même ceux qui utilisent suse ;) (je l'ai déja fais)

                    cela dit ça m'étonne quand même un peu puisque je croyais que les distribs genre mandrake ou fedora s'installaient en deux heures :).
                    blague à part, "troller" c'est ce que je fais de mieux et là je l'ai clairement pas fais, j'ai défendu une distribution que j'aime beaucoup et que trop de personnes critiquent sans vraiment l'avoir essayé.
                    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                      Posté par . Évalué à 1.

                      > Quant à tes données personnelles j'espère que tu reformates pas ton /home.

                      Ne t'inquiète pas pour ça.

                      Quand apt fait une montée en version de postgresql il faut un dump et un restore automatiquement ?
                      La réponse est non.

                      Lorsque Debian va passer à Apache 2, il va mettre à jours les httpd.conf d'apache 1.3 qui ont été personnalisé ? Et aussi les fichiers inclut pas la directive include ?

                      La réponse est non.

                      Des exemples comme ça, il y en a des centaines et c'est valable pour TOUTES les distributions.

                      > cdrecord je vois pas trop le problème

                      Avant :
                      $ cdrecord dev=SCSI:0,0,0
                      Maintenant :
                      $ cdrecord dev=ATAPI:0,0,0

                      Que fait apt pour ça ?

                      > je te signale quand même que je n'ai pas critiqué (ou alors trés peu) les autres distributions

                      Oui.

                      > cela dit ça m'étonne quand même un peu puisque je croyais que les distribs genre mandrake ou fedora s'installaient en deux heures :).

                      Et même en 30 minutes. Mais ce n'est pas la réalité.

                      Puis puisque qu'on fait dans le troll, j'ai dans un premier temps installé FC2T2 avec un "yum upgrade" pour voir rapidement si la distribution marche. Après deux trois modifications, ça marche et j'ai refais une installation propre.

                      J'en ai pas profité pour dire "yum rox" il update une distribution en 30 minutes.
                      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                        Posté par . Évalué à 1.


                        Quand apt fait une montée en version de postgresql il faut un dump et un restore automatiquement ?
                        La réponse est non.


                        il me semble pourtant que si , par l intermediaire de debconf justement..
                        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Et comme il fait ça ?
                          Il faut l'ancienne version de postgresql ET la nouvelle. Ce n'est pas possible autrement.
                          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                            Posté par . Évalué à 1.

                            S'il faut l'ancienne au début de la procédure, et la nouvelle ensuite, c'est ce qu'il y aura naturellement sur la machine au cours de l'upgrade. Sinon, tout est public, il y a des mailing-lists, des paquets accessibles avec leurs scripts. Tu cherches, tu regardes, ou tu demandes des renseignements au mainteneur.
                            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                              Posté par . Évalué à 1.

                              Il est de bon ton de ne pas avancer quelquechose qu'on ne veut pas prouver.
                              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                Posté par . Évalué à 1.

                                Je n'avance rien, je dis que les scripts s'en occupent apparemment. Si tu es vraiment intéressé par la solution, tu cherches, après tout c'est toi qui accuses Debian de ne pas prévoir le cas, alors prouves ces accusations si tu les maintiens. Ce n'est pas aux autres de le faire pour toi.
                                • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  > tout c'est toi qui accuses Debian de ne pas prévoir le cas

                                  Si il faut "chercher" un coupable, c'est postgresql. Car postgresql ne permet pas de lire une base de donnée d'une version précédente. Il faut faire un dump qui nécessaite un serveur dont la version doit correspondre à la version de la base de donnée.
                                  D'autres bases de donnée fournissent des outils pour faire un dumps d'ancienne version sans avoir de serveur.

                                  > prouves ces accusations si tu les maintiens.

                                  J'accuse rien. Relis le thread. Je dis que Fedora ne le fait pas (j'ai pas dit Debian) et "Oh Oui" dit qu'il lui semble que Debian le fait. J'ai demandé comment fait Debian. Pas de réponse à part "tu cherches".
                                  • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                    Posté par . Évalué à 1.

                                    Alors je te dis que Debian le fait en apparence, lors d'un upgrade classique par apt-get. Après, si tu veux vraiment savoir ce qu'il en est, reconnaît que tu as la possibilité de le faire sans trop d'effort (demande par exemple sur la liste debian-user en demandant à être mis en CC dans la réponse). Tu as peu de chances de trouver un spécialiste ici qui sache comment le paquet fait l'upgrade en détail.
                                    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                      Posté par . Évalué à 1.

                                      Il est de bon ton de ne pas avancer quelque chose qu'on ne veut pas prouver.

                                      > tu as la possibilité de le faire sans trop d'effort
                                      > demande par exemple sur la liste debian-user

                                      Je suis sous Fedora et j'ai pas alien ni ar (il me semble qu'il faut ar pour extraire un .deb) et je trouve pas alien ni ar sur http://www.fedoratracker.org/(...) . Si c'est si facile, tu dois pouvoir mettre ici un dump des scripts de mise à jour de PostgreSQL.

                                      > Tu as peu de chances de trouver un spécialiste ici qui sache comment le paquet fait l'upgrade en détail.

                                      Je sais lire un script shell.
                                      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                        Posté par . Évalué à 1.

                                        alien, c'est pour transformer des rpms en debs, c'est pas ce qu'il te faut.
                                        ar, c'est l'archiveur unix classique ultravieux, même sous redhat, ca doit exister, donc ne fais pas semblant de ne pas pouvoir lire ces debs, il y a meme des astuces dans linuxfr.org pour t'expliquer comment ca marche.

                                        apres, tu fais comme moi ce matin, tu extrais de ton postgresql (avec ar x monpaquet.deb) le control.tar.gz et le data.tar.gz. comme tu veux voir ce qui se passe en cas d'update, le data, tu t'en bats les ... et tu regardes le control. il y a la dedans des scripts shells. (preinst , config, postinst, les rm aussi, mais ils ne t'interessent pas) et tu vois comment l'install se fait, en dumpant la vieille base avec le vieux binaire avant de s'occuper du neuf. ensuite, pour les dépendances de lib dont tu me parlais ce matin, tu te dis (la, c'est au niveau de dpkg) que les dépendances sont respectées dans debian (postgre.vieux veut libroxor.vieux, donc je n'efface pas libroxor.vieux tant que postgre vieux est là, la nouvelle lib peut tres bien exister a coté de la vieille sous gnu/linux, énorme avantage pour nous par rapport a win)


                                        ps: desole pour les accents, j'avais pas envie, bon WE à tous.
                                        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                          Posté par . Évalué à 1.

                                          > ar, c'est l'archiveur unix classique ultravieux, même sous redhat, ca doit exister

                                          Et ouais elle existe cette bousse sous Fedora :-)
                                          J'ai cherché comme un con un paquet "ar" ou "unar". C'est dans binutils, c'est le vieu ar pour faire des librairies statiques. J'y ai même pas pensé car ça fait depuis ... même plus longtemps que ça ... que j'utilise que ld.
                                          J'ai installé unrar qui semblait le plus proche de ar...

                                          Faut dire que :
                                          $ file postgresql_7.4.2-4_i386.deb
                                          postgresql_7.4.2-4_i386.deb: Debian binary package (format 2.0), uses gzip compression created: Thu Jan 1 01:00:00 1970

                                          Ne met pas sur la voie

                                          J'ai fouillé dedans. Ça le fait. Bravo.
                                          Je ne sais pas si c'est à même de gérer toute les situations mais si c'est là, et de longue date apparament, donc ça doit rendre service. C'est ce qui compte.
                          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                            Posté par . Évalué à 1.

                            même en exportant dans un fichier, en installant la nouvelle version et en important ce fichier ?
                          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                            Posté par . Évalué à 2.

                            au debut de l'install du paquet, il y a des scripts dits de préinstall, de config et de postinstall qui dans le cas de postgresql, vérifient l'existence d'une installation précédente, font un dump si les versions sont à peu près compatibles (le dump des versions avant 6.3.2-15 de deb étaient buggés), fait le dump, fait un backup des binaires remplacés ailleurs au cas ou. puis on configure le nouveau paquet (script config) et on restaure.

                            si jamais tu as bidouillé toi même tes fichiers de confs (reconnaissance du bidouillage par md5), au lieu de tout changer bêtement, debconf te demandera si oui ou non tu veux remplacer tes fichiers de configs, voir les différences, les éditer et tout et tout.

                            c'est donc vrai qu'il faut l'ancienne et la nouvelle version. Mais quand tu upgrades une machine, en général, l'ancienne version y est et la neuve aussi...
                            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                              Posté par . Évalué à 1.

                              On parle de mise à jours d'OS.
                              Exemple :
                              - l'ancien OS a une vieille version de PostgreSQL qui dépend de libroxor.so.1
                              - le nouvel a une nouvelle version de PostgreSQL qui dépend de libroxor.so.2

                              Le nouvel OS ne fourni pas libroxor.so.1 car il n'en a pas besoin.
                              Lors de la mise à jours de l'OS (je ne parle pas d'un "apt-get update") l'environnement (typiquement le CD) ne va pas fournir libroxor.so.1 et l'ancienne version de PostgreSQL ne peut marcher alors que c'est nécessaire pour faire le dump.

                              Puis même dans le cas d'un "apt-get update" il n'est pas sûr que ça marche. libroxor sera mise à jour avant PostgreSQL.

                              Il y a sûrement une solution mais c'est lourdingue et aléatoire (genre faire un chroot dans l'ancien environnement depuis le nouveau avant toute mise à jour). Et je ne rentre pas dans "l'enfer" des procedures embarquées si tu as eu le malheureur de coder language-version car tu as plusieurs versions du language.

                              De plus, ça n'enlève pas le travail de vérification que ta base marche toujours bien, que tes procedures de sauvegarde marche toujours, etc...
                              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                Posté par . Évalué à 1.

                                Puis même dans le cas d'un "apt-get update" il n'est pas sûr que ça marche. libroxor sera mise à jour avant PostgreSQL.

                                suffit juste de proposer le dump dans le postrm de postgres version n-1
                                • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  Pas dans postrm puisqu'il n'y a plus postgres version n-1, mais prerm (s'il existe).

                                  Possible mais il faut que libroxor soit toujours dans l'ancienne version. Or libroxor sera mis à jour avant postgresql.
                                  De plus il faut que postinstall de postgres restore le(s) dump(s). Pour faire ça il doit lancer le serveur et faire le restore. Si c'est une grosse base, ça peut prendre 30 minutes sans problème. Et si c'est une grosse base, elle est sur un disque dédié (c'est configurable et on peut extraire l'info). Mais le restaure ne doit pas être fait au même endroit...
                                  Bref, ce n'est pas à faire automatiquement et ce n'est pas de la faute à Debian.

                                  De tout manière, on va pas ce prendre la tête avec ça puisqu'un bon admin fait des dumps de base de donnée. C'était pour dire qu'une mise à jours ça ne prend pas toujours 20 minutes même quand tout marche normalement. Par exemple le passage de php3 à php4 ou d'apache 1.3 à 2.0, ...
                      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                        Posté par . Évalué à 1.

                        perso je grave plus avec l'emulation scsi, cela dit personne ne t'empeche d'utiliser ide-scsi si ca te plais, ca fonctionne encore

                        ps: j'ai un clavier qwerty sur mon autre poste desole pour les erreurs
          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

            Posté par . Évalué à -1.

            l'installation debian sur certains serveurs va être reservé à une élite qui sais comment recompiler un kernel pendant l'install sur un serveur.

            apt-get install kernel-image-2.4.24-i386 est trop compliqué pour toi ?

            Disponible sur une Woody (stable).

            Je ne vois pas trop ce qu'il y a d'élitiste la dedans.

            Je ne vois pas comment l'on peut concevoir d'installer un serveur sans savoir compiler un kernel...


            Ces mêmes utilisateurs qui vont s'étonner que RH vole le marché du serveur, alors que debian serait tellement mieux.

            Redhat ne volera jamais de part à Debian concernant un parc serveur et c'est bien justement le contraire qui se passe. En administration il n'y a pas photo, Debian, c'est ce qu'il nous faut. :-)
          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Heu RMS intégriste je veux bien mais Linus as quand même choisi une license libre un peu par hasard (Il cherchait un license open source) et utilise par exemple BitKeeper en tant que csv pour linux donc comme intégriste on repasseras.
          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

            Posté par . Évalué à 1.

            plus intégristes que RMS et linus

            Plus intégriste que linus, c'est pas dur :o)
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Euh, c'est pas parce qu'un code n'est pas libre qu'il est interdit ou litigieux (du point de vue légal) de l'utiliser. Faudrait pas tout mélanger non plus.
        Si on relègue des docs FDL en non-free ce n'est pas parce que ça peut t'amener devant la justice.
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

        Posté par . Évalué à 1.

        > Non, je pense que c'est plutôt la sécurité.

        C'est un peu de la langue de bois.

        http://www.debian.org/distrib/packages(...) :

        Introductory notes

        All packages that are included in the official Debian distribution are free according to the Debian Free Software Guidelines. This assures free use and redistribution of the packages and their complete source code. The official Debian distribution is what is contained in the main section of the Debian archive.

        As a service to our users, we also provide packages in separate sections that can not be included in the main distribution due to either a restrictive license or legal issues. They include:

        • Contrib
          Packages in this area are freely licensed by the copyright holder but depend on other software that is not free.

        • Non-Free
          Packages in this area have some onerous license condition restricting use or redistribution of the software.

        • Non-US/Main
          Packages in this area are free themselves but cannot be exported from a server in the U.S.

        • Non-US/Non-Free
          Packages in this area have some onerous license condition restricting use or redistribution of the software. They cannot be exported from the U.S. because they are encryption software packages that are not handled by the export control procedure that is used for the packages in Main or they cannot be stored on a server in the U.S because they are encumbered by patent issues.




        C'est Debian qui fournit du non-free.
        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

          Posté par . Évalué à 1.

          > C'est Debian qui fournit du non-free.

          Mais Debian-l'organisation ne fournit pas de non-free dans Debian-la-distribution. Chacun décide s'il veut du non-free ou pas.

          Et le non-free n'est pas toujours du 100% propriétaire : par exemple, les documentation GNU (en GFDL).
          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

            Posté par . Évalué à 3.

            Mais Debian-l'organisation ne fournit pas de non-free dans Debian-la-distribution

            Tiens c est nouveau ca, non-free est fait par qui alors ? ah bin mince alors on peut interroger la section non-free sur http://packages.debian.org(...) , ces paquets suivent les MEMES process que les section main/contrib , les mainteneurs sont les memes , mais non c est absolument pas " Debian-l'organisation" qui fournit , ca doit etre des crackers ( de belin ) qui ont du hacké debian.org...

            Revient sur terre , faudrait arretter cette hypocrisie sur la section non-free de la debian.


            Et le non-free n'est pas toujours du 100% propriétaire : par exemple, les documentation GNU (en GFDL).


            Je crois que personne n a dis le contraire.
            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

              Posté par . Évalué à 2.

              > Tiens c est nouveau ca, non-free est fait par qui alors ?

              Par Debian-l'organisation

              > ah bin mince alors on peut interroger la section non-free sur
              > http://packages.debian.org(...(...)) , ces paquets suivent les MEMES process que
              > les section main/contrib , les mainteneurs sont les memes

              Personne ne dit le contraire.

              > Revient sur terre , faudrait arretter cette hypocrisie sur la section non-free
              > de la debian.

              Quelle hypocrisie ? Debian fournit Debian et non-free. Les utilisateurs prennent soit Debian seule (avec garantie que tout est DFSG) ou bien Debian + non-free.
              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                Posté par . Évalué à 0.

                > Quelle hypocrisie ? Debian fournit Debian et non-free. Les utilisateurs prennent soit Debian seule (avec garantie que tout est DFSG) ou bien Debian + non-free.

                Cette hypocrisie justement.
                Debian c'est aussi non-free :
                http://lwn.net/Articles/76622/(...)
                Looking at row 2, column 1, Choice 2: Re-affirm support for non-free

                Debian "seul" c'est tout Debian. On est d'accord ?
                Alors Debian c'est aussi non-free.

                Si non-free n'a rien à voir avec Debian alors :
                1 - Ils ne font pas de vote relative à non-free :-) (puisque ça ne devrait pas le concerner)
                2 - Ils virent non-free des sites Debian.

                Fedora Core, il n'y pas de proprio. Par contre d'autres proposent du proprio ou du non-free. Par exemple : http://rpm.livna.org/(...) . De plus, tu ne verras pas de liens d'un site officiel Fedora Core vers http://rpm.livna.org/(...) ou http://macromedia.rediris.es/(...) . Comme il n'y a pas de d'informations données dans la distribution pour installer flash ou mp3.

                Ça a ses défauts mais c'est claire et carré.

                Avec Debian, c'est pas claire. Ça prétend être free "à mord", ça cause de "contrat social", mais ça supporte non-free. C'est hypocrite.
                • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                  Posté par . Évalué à 1.

                  > Looking at row 2, column 1, Choice 2: Re-affirm support for non-free

                  Il s'agit de la décision de maintenir non-free sur des ressources du projet.

                  > Debian "seul" c'est tout Debian. On est d'accord ?
                  > Alors Debian c'est aussi non-free.

                  Non.

                  - Debian c'est un projet, une organisation.
                  - Debian c'est aussi un produit, "Debian GNU/Linux" qui correspond à main et main-non-US.
                  - Debian-l'organisation héberge autre chose que Debian-la-distrib : notamment non-free, un sourceforge-like, etc.
                  - Debian-la-distrib ne contient pas non-free (absent des isos, ne profite pas de tous les outils, etc.)

                  Et c'est très clair.

                  > Ça prétend être free "à mord", ça cause de "contrat social", mais ça
                  > supporte non-free. C'est hypocrite.

                  Non.

                  C'est toi qui invente ce délire. Un utilisateur qui n'ajoute pas non-free dans ses sources aura la distribution Debian et rien d'autre, c'est à dire un système 100% DFSG-free.
                  • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                    Posté par . Évalué à -2.

                    > > Alors Debian c'est aussi non-free.

                    > Non.

                    Alors pourquoi diable, putain de bordel de volaille de merde de mille millions de mille milliards de mille sabords de tonnerre de Brest, Debian "Re-affirm support for non-free" ?

                    Que les isos ne supportent pas non-free, je ne suis pas vraiment suppris. Une image iso n'a jamais pondu une ligne de code.
                    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                      Posté par . Évalué à -1.

                      petit complement :

                      btw, si non-free n'est pas dans Debian, alors pourquoi quelqu'un a proposer de virer non-free de Debian ?

                      http://linuxfr.org/2004/01/13/15060.html(...)

                      T'as réponse m'interresse au plus haut point.

                      Cette recherche google est des plus instructives :
                      http://www.google.fr/search?hl=fr&ie=UTF-8&oe=UTF-8&q=n(...)
                      un total d'environ 288,000 provenant de debian.org pour non-free

                      Inutile de répéter que non-free n'est pas sur les "isos officials". Je le sais.
                      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                        Posté par . Évalué à 1.

                        tu confond à nouveau Debian Gnu/Linux (le produit) et Debian (l'organisation).

                        De plus, si les gens veulent "virer non-free de debian", c'est justement à cause d'une prétendue incohérence. Lis le contrat social. Tu verras que c'est très clair.
                        http://www.debian.org/social_contract.fr.html(...)



                        Programmes non conformes à nos standards sur les logiciels libres

                        Nous reconnaissons que certains de nos utilisateurs demandent à pouvoir utiliser des programmes qui ne sont pas conformes aux principes du logiciel libre selon Debian (Debian Free Software Guidelines, ou DFSG). Pour ces logiciels, nous avons créé des zones contrib et non-free (« non-libre ») dans notre archive FTP. Les logiciels dans ces répertoires ne font pas partie du système Debian, bien qu'ils aient été configurés afin d'être utilisés avec Debian. Nous encourageons les fabricants de CD à lire les licences des paquets en question afin de déterminer s'ils peuvent les distribuer dans leurs CD. Ainsi, bien que les logiciels non-libres ne fassent pas partie de Debian, nous assumons leur utilisation et fournissons une infrastructure (à l'image de notre système de chasse aux bogues et de nos listes de diffusion) pour des paquets non-libres.


                        Comme on peut le voir, la position est claire. Pour ce qui est du problème évoqué ici, le principal souci est que les drivers et autres ont besoin d'être inclus dans l'installateur. Donc dans Main.

                        Mais le principe est de distribuer les firmware séparément, dans non-free, le tout scripté pour simplifier la vie de l'utilisateur (et l'informer). Le problème de Debian, ce n'est pas que les utilisateurs utilisent des logiciels non conforme aux DFSG, mais que les problèmes de cohérence que cela pose. Et que la licence n'est pas toujours évidente...

                        Aussi, j'aimerai bien qu'on me dise où et quand Linus a affirmé que les firmwares ne posaient pas de problème, à ma connaissance la dernière discussion à ce sujet sur LKML date de l'année dernière et personne n'a tranché. Donc sous forme de source, on peut encore dire que y'a pas de problème (le paquet kernel-source contient les drivers incriminés), mais pour la distribution binaire ?

                        Lorsqu'un développeur debian a proposé un patch au mainteneur du driver tigon3 pour que le firmware soit au moins séparé des sources (il est dans le .c), le mainteneur a refusé, arguant qu'il préférait n'avoir que son .c et son .h sans autre fichier. Donc il faut patcher le noyau pour séparer le firmware du driver (sans parler des modifications pour que le firmware puisse être téléchargé et utilisé séparément... C'est cela qui cause le délai dont on parle ici.
                        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                          Posté par . Évalué à 1.

                          > Comme on peut le voir, la position est claire.

                          C'est claire, Debian (l'organisation) supporte non-free.

                          Une distribution (les isos) ne va pas supporte tel ou tel programme free ou non-free. C'est l'organisation qui est derrière la distribution. Bien que l'organisation en ne fournissant pas non-free avec les isos supporte "un peu moins" non-free, c'est une initiative ridicule et sans impact significatif sur l'utilisation de non-free.
                          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                            Posté par . Évalué à 2.

                            C'est l'organisation qui est derrière la distribution. Bien que l'organisation en ne fournissant pas non-free avec les isos supporte "un peu moins" non-free, c'est une initiative ridicule et sans impact significatif sur l'utilisation de non-free.

                            C'est surtout que tu n'as rien compris.

                            Debian ne cherche pas à moins supporter non-free que le reste, non-free contient des logiciels non DFSG, il peut être illégal d'en distribuer certains sur des CD.
                            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                              Comme les docs FDL ?
                              Comme les firmware qui sont dans le kernel vanilla ?

                              Allons, je ne doute pas que ça soit vrai pour certaines choses dans non-free mais ça n'est pas le but de ce changement ci.
                              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                Posté par . Évalué à 1.

                                > Comme les docs FDL ?
                                > Comme les firmware qui sont dans le kernel vanilla ?

                                Cette rhétorique n'est pas vraiment constructive : si j'ai dit "certains" c'est bien parce que ça ne concerne pas tous les paquets.

                                > Allons, je ne doute pas que ça soit vrai pour certaines choses dans non-free
                                > mais ça n'est pas le but de ce changement ci.

                                Quel changement ? La résolution ? La résolution ne change rien, sauf selon une interprétation (celle du RM) qui est loin d'être partagée. Debian s'occupe avant tout d'une distribution libre, pourquoi s'étonner de voir rejeté ce qui n'est pas libre ?
                      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                        Posté par . Évalué à 2.

                        btw, si non-free n'est pas dans Debian, alors pourquoi quelqu'un a proposer de virer non-free de Debian ?

                        Virer non-free des machines de Debian. C'est différent. Il suffit de lire 5 minutes pour tout comprendre mais tu refuses de le faire.

                        > Cette recherche google est des plus instructives :
                        > un total d'environ 288,000 provenant de debian.org pour non-free

                        Et ?

                        Si ce chiffre est censé être instructif, je comprends mieux la piètre qualité de tes raisonnements et de tes conclusions dans toute cette page.
                    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Alors pourquoi diable, putain de bordel de volaille de merde de mille millions de mille milliards de mille sabords de tonnerre de Brest, Debian "Re-affirm support for non-free" ?

                      Il s'agit de supporter une section qui n'appartient pas au produit Debian, c'est-à-dire de le maintenir sur les ressources du projet.

                      Debian-la-distrib ne contient pas non-free pour autant.

                      Qu'est-ce que tu as du mal à comprendre là-dedans ?
                  • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    > - Debian-la-distrib ne contient pas non-free (absent des isos, ne profite pas de
                    > tous les outils, etc.)

                    Et encore, parce qu'à ma dernière install (qui date un peu je l'avoue) on m'a bien demandé si je voulais du non-free (une simple question) et j'avais juste un miroir à choisir dans une liste. À aucun moment je n'ai vu une séparation mis à part cette question. Ce n'est pas comme si il y avait "sources externes" et que c'est moi qui remplissait une adresse non proposée et qui n'a rien à voir avec les officielles.
                    Je dirai "Debian-les-cds" ne contient pas non-free, par contre la distrib je ne sais pas ce qu'elle "contient" mais je sais ce qu'elle "intègre", et ça inclu non-free (même si c'est facultatif).
                    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Non, regarde dans tes sources apt justement (qui ont été modifiées en fonction de ta réponse). La partie non-free n'est pas avec la distribution ("main").
                      Debian-la-distribution non contient pas non-free, mais Debian-le-projet supporte cette section (d'où cette question à l'installation ; pourquoi faudrait-il rendre difficile l'utilisation de non-free ?). Et Debian-les-CD = Debian-la-distrib.
                      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        > non-free n'est pas avec la distribution

                        non-free m'est proposé à l'install, je n'ai rien à faire de spécial pour l'installer (ce n'est pas moi qui vais rajouter une source dont je connais l'adresse), ça télécharge des paquets à partir des serveurs debian, fait par les developpeurs debian, avec les outils et l'infrastructure debian ....

                        Alors peut être que quelqu'un (ou le groupe) a déclaré "non, la distribution c'est X Y et Z, pas non-free", mais en pratique la seule chose qui change c'est le nom du répertoire et le fait que je peux refuser.
                        Je ne cherche pas à débattre de ce qui est officialisé comme "la distribution" ou pas, je ne m'attache qu'au concret.
                        Là c'est "mais non ma distrib ne contient que du free, la preuve : je l'ai écrit sur un bout de papier", tout en sachant que au final ça ne change rien.


                        > pourquoi faudrait-il rendre difficile l'utilisation de non-free ?

                        Il ne s'agit pas de rendre difficile, moi ça me va très bien. Mais il s'agit de ne pas être hypocrite. Si ce n'est pas dans la distribution alors on le fait marcher comme le reste qui n'est pas dans la distribution (au choix laisser la personne taper la source externe de manière totalement détacher sans lui proposer, ou proposer plein de sources externes à l'install, non-free etant juste une parmis d'autres dispo en miroir sur Debian).

                        > Debian-les-CD = Debian-la-distrib.

                        ça c'est juste une histoire de bout de papier.
                        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                          Posté par . Évalué à 0.

                          non-free m'est proposé à l'install, je n'ai rien à faire de spécial pour l'installer (ce n'est pas moi qui vais rajouter une source dont je connais l'adresse), ça télécharge des paquets à partir des serveurs debian, fait par les developpeurs debian, avec les outils et l'infrastructure debian ....

                          Et ? Tu choisis d'utiliser non-free ou pas. Que veux de plus ? Un gros panneau "nonfree çapuçaipalibre" ?

                          Alors peut être que quelqu'un (ou le groupe) a déclaré "non, la distribution c'est X Y et Z, pas non-free", mais en pratique la seule chose qui change c'est le nom du répertoire et le fait que je peux refuser.

                          Et ? Pourquoi y aurait-il d'autres choses à changer ? Maintenir non-free quelque part et la cacher serait hypocrite.

                          Je ne cherche pas à débattre de ce qui est officialisé comme "la distribution" ou pas, je ne m'attache qu'au concret.

                          Le concret c'est que tout utilisateur, en répondant à 1 question lors de l'installation, décide d'utiliser soit Debian soit Debian+non-free.

                          Là c'est "mais non ma distrib ne contient que du free, la preuve : je l'ai écrit sur un bout de papier", tout en sachant que au final ça ne change rien.

                          Ce n'est pas écrit sur un bout de papier, c'est dans l'organisation des fichiers distribués sur le serveur. Et au final ça change les choses juste comme il faut : soit on a Debian, soit on a Debian+non-free. Si on choisit Debian on est assuré de n'avoir que du libre. Ca c'est du concret, sauf en cas de flagrante mauvaise foi.

                          Mais il s'agit de ne pas être hypocrite. Si ce n'est pas dans la distribution alors on le fait marcher comme le reste qui n'est pas dans la distribution

                          C'est faire cela qui serait hypocrite : quand un développeur prépare un paquet non-free, il le fait avant tout pour lui. Pourquoi ne pas le diffuser ? Pourquoi ne pas permettre son utilisation à ceux qui sont prêts à avoir un peu de non libre ? Cacher ces paquets serait hypocrite.
                          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                            Posté par . Évalué à 1.

                            > soit on a Debian, soit on a Debian+non-free.

                            Peux tu me donnes le site web de non-free ? Par la même occasion le bugzilla, la mailing list, le site ftp.

                            Merci.
                            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                              Posté par . Évalué à 1.

                              > > soit on a Debian, soit on a Debian+non-free.

                              > Peux tu me donnes le site web de non-free ? Par la même occasion le bugzilla, la mailing list, le site ftp.

                              Où vois-tu « non-free en tant que projet indépendant » dans mes 2 possibilités : « Debian » et « Debian+non-free ». Le choix se fait à l'installation, ou dans le sources.list. La même infrastructure est utilisée (c'est ça que signifie le support de non-free par Debian) à quelques exceptions près (pas d'autobuilders, etc.)

                              Autrement dit, Debian ne fournit pas d'outils dédiés exclusivement à non-free.
                    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                      Posté par . Évalué à 0.

                      A comparer avec Fedora où il n'y a pas non-free (web, iso, etc) et aucune indication pour installer du non-free.
                      J'en veux pas à Debian de supporter non-free. Ce qui me gonffle, c'est la langue de bois et les mesures pour lutter contre "non-free" qui n'en sont pas.
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par . Évalué à 4.

      La section non-free n'est pas distribuée sur les CDs Debian, et ne fait *pas vraiment* partie de la distribution. C'est assez compliqué.

      Le problème, c'est que justement, quand on récupère un paquet dans debian main, on est censé pouvoir se dire que son contenu est libre. Et pour l'instant, ce n'est pas vraiment le cas.

      C'est une question épineuse, et tout le monde n'est pas d'accord sur la solution à adopter. Mais le problème est réel ... et normalement, le projet Debian est censé garantir le fait que ce qui fait le coeur de la distribution est *libre*.
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par . Évalué à 0.

      mais non c'est cool: la sarge pourra intégrer enlightenment 0.17 (a ce rythme la).
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Non, ça te permet simplement d'être maître de ce que tu installes.

      Si tu veux du 100% libre, t'as pas besoin d'examiner les paquets 1 à 1.
      Par contre si tu veux du non-free, tu as juste à rajouter le non-free.
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par . Évalué à 1.

      > Comprends pas Debian. Faire la chasse à tous ce qui est non-free et fournir non-free.
      > C'est de la masturbation intellectuelle.

      On peut présenter les choses autrement.

      Faire une distribution 100% libre, c'est un but honorable.

      Donner à ceux qui le veulent le moyen d'utiliser facilement sur cette distribution du non libre, c'est de l'ouverture d'esprit.
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par . Évalué à 0.

      Si tu lisais plus en détail le contrat social, tu en connaitrais probablement la raison...
      http://www.debian.org/social_contract(...)
  • # <TROLL> La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

    Posté par . Évalué à -4.

    A force d'être aussi intaigristes, ils vont se retrouver sans aucun utilisateur.

    Personne ne veut d'une distrib qui sort une fois toutes les releases de GNU/Hurd, qui est bricolée de toute part, qui est gérée avec autant de prétention. Personne de sensé, j'entends bien.
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

      Posté par . Évalué à 5.

      Pourtant, il y a de plus en plus d'utilisateurs Debian ...
      Ca prouve bien qu'il y a une demande pour ce type de fonctionnement. Les gens qui utilisent "vraiment" linux ne passent pas leur temps a aller chercher les dernieres versions de chaque logiciel. Ils veulent quelque chose qui marche, point.
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

        Posté par . Évalué à 2.

        de plus en plus de gens utilisent debian unstable ou testing, qui updatent leurs logiciels assez fréquemment. je pense que ce qui attire chez Debian (en tout cas c'est ce qui m'arrange) c'est que les updates de soft se font sans problème en général. Alors que la premiere fois que j'ai essayé d'upgrader une mandrake, j'ai fini par réinstaller (c'était un mode de fonctionnement très microsoftien j'avoue: ca marche pas ca plante, je réinstalle) free/non-free, surtout au sens Debian, ca me laisse froid (mplayer compilé...)

        enfin moi, avec apt-get update &&upgrade, j'ai une distribution (testing) presque a jour (xfree4.3 a pris son temps) depuis 2 ans sans attendre comme un malade ma 10.2 qui corrige les bugs de la 10.1 ...

        le problème, c'est qu'au boulot on est en stable.
        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          > chez Debian (en tout cas c'est ce qui m'arrange) c'est que les updates de soft
          > se font sans problème en général. Alors que la premiere fois que j'ai essayé
          > d'upgrader une mandrake, j'ai fini par réinstaller

          Mes upgrades mdk se passent bien (j'ai même une cooker qui roule avec upgrades réguliers), et tu trouveras des gens qui ont eu des pbs avec debian (pour prendre un exemple concret il me semble que pterjan avait rapporté des pbs quand linuxfr avait eu des problèmes lors du déménagement des serveurs et en avait profité pour faire un update).
          De ce coté là je pense qu'il n'y a pas de différence réelle entre mdk et debian.

          > sans attendre comme un malade ma 10.2 qui corrige les bugs de la 10.1 ...

          Oui enfin pour les bugs il y a des mises à jour entre les versions même chez Mdk.
          Après c'est comme tout, tu peux aussi prendre cooker chez mdk (c'est vrai qu'il n'y a pas encore de version intermédiaire pour "test", peut être la community ?)
          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

            Posté par . Évalué à -1.

            pterjan avait rapporté des pbs quand linuxfr avait eu des problèmes lors du déménagement des serveurs et en avait profité pour faire un update

            Le truc à pas faire :-)

            Mais plus sérieusement, chez Debian les problèmes d'upgrade arrivent de temps en temps. Chez mdk/rh, les réussites d'upgrade arrivent de temps en temps.

            c'est vrai qu'il n'y a pas encore de version intermédiaire pour "test", peut être la community ?

            Au bout de combien de temps tu estime qu'un soft peut être considéré bugless (pas bugfree, mais au moins bugless) et surtout au bout de combien de temps tu estime que tout les bugs critiques ont été découverts et corrigés ?

            Chez mdk, peut de temps, chez Debian beaucoup de temps.
            Non, ce qu'il manque vraiment à Debian, ce sont des backports officiels de softs majeurs comme gnome, kde etc, parceque c'est vrai que gnome 1.4 et kde 2.2, ça n'interesse pas grand monde.
            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Au contraire, ce genre d'effort essoufle le projet lui-même.
              Ce qu'il manque c'est une date de sortie à laquelle les développeurs doivent se tenir pour prendre part au train et s'ils ne peuvent pas s'y tenir, tant pis: on n'ajoute pas ces nouvelles fonctionnalités. Ce sera pour la prochaine fois.
              Mais repousser sans cesse la sortie parce qu'on attend tel ou tel paquet, c'est un cercle vicieux sans fin. Il faut savoir dire "stop !". La rigueur n'est pas le monopole des seuls employés d'entreprises: même des bénévoles peuvent en faire preuve.
              Les efforts dispersés (apt-get.org, backports.org, etc.) de dépôts de paquets rétro-portés sont une perte d'énergie et finalement, une rustine pour palier le véritable manque de rigueur de la part du projet Debian.
              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

                Posté par . Évalué à 1.

                > Ce qu'il manque c'est une date de sortie à laquelle les développeurs doivent se tenir

                Je suis d'accord avec toi.
                Je veux ajouter que ce n'est pas incompatible avec une distribution de qualité. Il faut que les objectifs soient réalistes (quantité de travail par rapport au temps disponible).

                Et s'il reste quelques bugs, on recule la date de 2 ou 4 semaines. Ce n'est pas grave. Mais Sarge a déjà 5 mois de retard !

                > Les efforts dispersés (apt-get.org, backports.org, etc.) de dépôts de paquets rétro-portés sont une perte d'énergie

                Si Debian sort des distributions à un rythme plus soutenu, ils peuvent éviter cette perte d'énergie. Ça évitera aux développeur de bosser sur 50 branches à la fois et faire une distribution très à jours et vite débuggé (moins de boulot et autant de développeurs).

                Ça demandera des sacrifices. Peut-être virer testing (si la distribution sort plus souvent c'est pas grave) et supporter moins de plate-forme (du moins faire comme Linux. Insister sur les plate-forme majeurs puis finir le portage des autres).
                • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

                  Posté par . Évalué à 1.

                  > Et s'il reste quelques bugs, on recule la date de 2 ou 4 semaines. Ce n'est pas
                  > grave. Mais Sarge a déjà 5 mois de retard !

                  Quand il n'y a pas de date annoncée, il n'y a pas de retard.
                  Les seules dates évoquées n'étaient pas des annonces officielles mais des infos entre développeurs.
                  Sinon, en effet ça tarde trop, mais les développeurs l'ont déjà remarqué.
                • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Et s'il reste quelques bugs, on recule la date de 2 ou 4 semaines. Ce n'est pas grave. Mais Sarge a déjà 5 mois de retard !

                  Justement, c'est déjà à force de repousser cette date qu'on en est là...

                  Ça demandera des sacrifices. Peut-être virer testing (si la distribution sort plus souvent c'est pas grave) et supporter moins de plate-forme (du moins faire comme Linux. Insister sur les plate-forme majeurs puis finir le portage des autres).

                  Testing n'est pas une distribution qui a pour vocation de durer si longtemps.
                  La question des plateformes a déjà été soulevée et les paquets ne sont pas obligés de compiler pour toutes ces plateformes à la fois (tous n'en sont pas capables). Par contre, différencier ces distributions en fonction de l'architecture est difficile à cause de la plateforme de compilation...
                  • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

                    Posté par . Évalué à 3.

                    > Justement, c'est déjà à force de repousser cette date qu'on en est là...

                    Il faut s'avoir pourquoi la date repoussée.
                    Le problème n'est-il pas qu'il n'y a pas de vrai "freeze" ?

                    Le changement du contrat social avant la sortie de Sarge est-il normal en période de "freeze" ? :
                    http://lists.debian.org/debian-vote/2004/debian-vote-200404/msg0007(...)
                    As such, I can see no way to release sarge without having all these
                    things removed from the Debian system -- ie main.


                    Les plannings doivent être réalistes et il faut s'y tenir. Changer le planning car il y a de gros bugs non prévisibles est normal. Faire des changements de direction à la fin du développement d'une distribution est abérant. Ça augmente les délais et une renégociation du cahier des charges puisqu'il y a plus de temps, etc...

                    Tu me diras qu'on peut voir le problème sous l'angle de la date. Si la date est prioritaire alors il n'y a pas de changement de contrat social avant la sortie d'une distribution. Je pense que le respect (plus ou moins scrupuleux) de la date est important comme les objectifs et un plannig réaliste.

                    Juste par curiosité, tu peux me donner le cahier des charges initiale de Sarge ?
                    Comme pour les autres distributions. Lorsque Mandrake ou RedHat sort une beta pour une nouvelle distribution on a la liste des nouveautés (linux 2.6, kde 3.2, etc...) qui doivent être débugger/intégré pour la version finale.
                    • [^] # Debian Sarge : prête lorsqu'elle le sera...

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Juste par curiosité, tu peux me donner le cahier des charges initiale de Sarge ?

                      Pour les versions publiées :
                      Woody : http://www.debian.org/releases/woody/releasenotes(...) (sortie) http://people.debian.org/~joey/3.0r3/(...) (en cours)

                      Pour la/les versions à venir :
                      Sarge : http://www.debian.org/releases/sarge/(...)

                      Je te laisse chercher les versions initiales...

                      Comme pour les autres distributions. Lorsque Mandrake ou RedHat [snip] liste des nouveautés qui doivent être débugger/intégré pour la version finale.
                      Concernant Redhat et Mandrake : s/doivent/auraient dûs/
                      Et je trouve que le prix à payer (je ne parle pas de non-gratuité ici) pour le respect de dates de sortie est un poil cher... En ce moment, sur Mandrake 10.x, les régressions apparaissent tous les jours et mon expérience RedHat 64-bit sur Itanium2 est à la limite du pathétique (gcc 2.96, tcsh plante, support progiciels quasi-inexistant, etc...)

                      Je ne remets aucunement en cause les qualités respectives de ces deux approches : l'une doit satisfaire des impératifs commerciaux et l'autre respecter ses "principes" (contrat social et DFSG). Pour Debian, la date n'a jamais été une priorité et tu souhaiterais que cela le devienne ??
                      • [^] # Re: Debian Sarge : prête lorsqu'elle le sera...

                        Posté par . Évalué à 1.

                        > Sarge : http://www.debian.org/releases/sarge/(...)
                        The major planned changes for sarge currently include replacing the old boot-floppies installation system in favour of the new debian-installer, and use of GCC 3.2 as the default compiler on architectures that used 2.95 so far. Introduction of new versions of software such as Perl 5.8 and XFree86 4.2/4.3 is also in progress.

                        Ça cause...

                        > Pour Debian, la date n'a jamais été une priorité et tu souhaiterais que cela le devienne ??

                        Que la date ne soit pas une priorité si tu veux. Mais Debian devrait donner un peu de visibilité. Tu peux dire s'il y aura Linux 2.6 ou 2.4 dans Sarge ? Gnome 2.4 ou 2.6 ? ...
                        • [^] # Re: Debian Sarge : prête lorsqu'elle le sera...

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Mais Debian devrait donner un peu de visibilité.
                          Ok, ok... Disons que Debian aurait mérite à ne pas tomber dans le piège de la nonchalance mais j'avoue que seule la branche du noyau (2.4, 2.6) serait pertinent (support matériel et/ou serveur de développement).
                          Quant à Gnome 2.4 ou 2.6, sur un serveur de prod'... Je ne vois pas trop l'intérêt de savoir si ce n'est pour une machine cliente, qui pourrait d'ors et déjà choisir sa version sur du testing ou de l'unstable...
                          • [^] # Re: Debian Sarge : prête lorsqu'elle le sera...

                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                            Quel est ce préjugé envers debian comme quoi elle ne ferait pas un excellent poste de travail ? Elle serait exclusivement réservé pour faire des "serveurs" ?
                            Je ne suis pas d'accord avec ce point de vue.
                            Et devoir passer par testing/unstable n'est pas complètement normal.
                            Peut-être faudra-t-il que le projet se scinde en deux avec un sous-projet dédié au desktop ?
                            • [^] # Re: Debian Sarge : prête lorsqu'elle le sera...

                              Posté par . Évalué à 1.

                              Ou des cycles de release plus courts, tout simplement. Pour Woody et Sarge, Debian est empêtré dans son installeur (le boot-floppies vieillissant et difficile à maintenir dans le premier cas, debian-installeur toujours en développement dans le second).

                              Par contre le principe des 3 distributions stable/testing/unstable marche plutôt bien. Quand d-i sera bien au point les publications de nouvelles versions seront plus rapides (sans que la "stable" reçoive les tout dernières versions de logiciels pour autant).
                        • [^] # Re: Debian Sarge : prête lorsqu'elle le sera...

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Gnome est un détail mineur (KDE aussi), ce sera la dernière version arrivée dans testing, contrairement à GCC, XFree ou Perl qui sont gelés plus tôt. Pour les noyaux ce sera 2.4 et 2.6.
            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              > Chez mdk, peut de temps, chez Debian beaucoup de temps.

              Tu parles d'utiliser testing. Tu me rappelle en combien de temps un paquet de unstable peut passer en testing ? à mon souvenir le minimum n'est que de 15j. Je ne vois pas là de quoi faire une distinction fondamentale

              > Mais plus sérieusement, chez Debian les problèmes d'upgrade
              > arrivent de temps en temps. Chez mdk/rh, les réussites d'upgrade
              > arrivent de temps en temps.

              Mouais, mis à part les gens ici qui trollent "vive Debian" je n'ai pas vraiment de stats la dessus, et toi non plus je pense.
              Sans compter que ce qu'un utilisateur Mdk considère comme "un pbolème" n'est pas forcément la même chose que pour un utilisateur Debian (je ne dis pas que les gens sous mdk sont des neuneux, mais il faut avouer qu'il y a plus de débutants sous mdk que debian à priori)
              Bref .. affirmation gratuite.
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Dans mon entourage je vois des gens sous Debian, à ma connaissance aucun ne l'est "parce que c'est libre". Certains "parce que ça marche", certains "parce que c'est stable", d'autres "parce que c'est communautaires et pas une société", je soupsonne même certains du "parce que ça fait plus warrior", mais les seuls que je vois choisir "parce que ça garanti que les logiciels du coeur sont libre" sont des gens de linuxfr.

        > Ils veulent quelque chose qui marche, point.

        Ben oui, et pour ça que les docs FDL soient en non-free ou pas n'y change pas grand chose. Par contre le changement va retarder une mise en stable, va potentiellement entrainer quelques problèmes temporaires. Quelqu'un qui veut juste que ça marche verra plutot ce genre de manip/prévisions d'un mauvais oeil.
        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          > Quelqu'un qui veut juste que ça marche
          Qq'1 qui veut juste que ça marche et s'en contretape du débat sur les licenses et accepte d'utiliser des trucs proprios sera effectivement déçu de ce genre de retard. En attendant recommandons-lui d'utiliser l'OS propriétaire qui lui aura été refourgué avec sa machine en OEM, WinXP ça marche, si le seul critère qu'on a c'est "il faut que ça marche", alors effectivement pas la peine d'attendre la release de la dernière Debian.

          Ah oui j'oubliais, pour ceux qui veulent juste "que ça marche" il y a aussi la solution de continuer à faire tourner son ancienne Debian... ...qui marche.
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

        Posté par . Évalué à 2.

        En effet, mais tous ceux que je connais (pas beaucoup j'admet) utilisent aussi les sources non-free, et donc n'en ont pas grand chose à faire que la distrib soit complètement libre jusqu'au dernier octet.

        D'ailleurs, c'est quoi libre pour une image, un son?

        [troll poid="lourd" revetement="poilu"]
        Et puis, ils utilisent aussi des encodages de caractères, est-ce que l'ascii est libre?
        [/troll]
        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

          Posté par . Évalué à 1.

          > D'ailleurs, c'est quoi libre pour une image, un son?

          La même chose que pour un logiciel. Il suffit de savoir ce que l'on considère comme code source (des calques, des samples).

          > Et puis, ils utilisent aussi des encodages de caractères, est-ce que l'ascii est libre?

          Pas de problème, par contre ça soulève des questions en ce qui concerne les polices (qui ont des sources).

          Il s'agit surtout de décider ce qu'est la source pour chaque chose (ce que Debian peut définir pour sa distrib, de manière subjective).
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        > Pourtant, il y a de plus en plus d'utilisateurs Debian ...

        des chiffres, des proportions ?

        Tu as surement accés à des archives secrétes du nombres d'utilisateurs du libres ?

        Peut être des "je voit que" ?
        Trés scientifique comme méthode.
        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

          Posté par . Évalué à -1.

          Peut être des "je voit que" ?
          Trés scientifique comme méthode.


          ça m'a l'air aussi scientifique que "ça gére pas le lvm donc ça pu".

          Enfin j'dis ça j'dis rien.
          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            On sens que tu commence à me suivre à la trace, tout ça parce que j'ai eu la mauvaise idée de parler de features qui servent sur des *vrais* serveurs, utilisés par des *vrais* admins, que l'install woody ne supporte pas.

            Moi, je peut le montrer que 1) les gens utilisent lvm 2) que ne pas l'utilisé, c'est pas top.

            Toi, tu peut pas me prouver que de plus en plus de gens utilise debian.
            Et deplus j'ai donné mon avis, alors que la personne a énoncé ça comme une vérité.
            Il y a une différence subtile que tu devrait surement réussir à saisir.
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

        Posté par . Évalué à 4.

        Je n'ai pas d'avis sur Debian personnellement, je suis très content de ma Slack, mais je suis sur que la Debian est très bien aussi.
        Maintenant, l'argument comme quoi les gens qui utilisent "vraiment" Linux ne passe pas leur temps à aller chercher les dernières versions me semblent assez peu généralisable.
        Tu peux dire cela d'un firewall ou d'un serveur web, mais j'utilise ma Slack chez moi pour faire aussi bien bureautique, multimedia que développement et je passe mon temps à lorgner les nouvelles versions de la myriade d'outils que j'utilise pour corrections de bug / nouvelles fonctionnalités dont je peux avoir besoin. Un peu d'instabilité de ci de là est une concession que j'admets volontiers en retour.
        Dans bien des cas, un truc qui marche, c'est pas forcément la version d'il y a trois ans, surtout dans le libre multimédia ou desktop.

        Bon, ceci n'a rien spécialement à voir avec Debian de toute façon car on peut généralement facilement avoir des packages Debian pour la plupart des projets libres mais c'était surtout pour réfuter l'idée que tout le monde peut se contenter d'une distribution ancienne pourvue qu'elle soit stable : c'est tout simplement faux.

        Richard
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

        Posté par . Évalué à 1.

        Perso, j'ai desinstallé deboian pour FreeBSD + MAndrake, et je trouve ce mixte beaucoup mieux. Mandrake pour la productivité, FreeBSD pour apprendre.

        En effet, sous debian, unstable je precise, mes apt-get ne fonctionnait pas. Mais ce qui m'a serieusement foutu les boules, c'est après avoir fait un bug report à propos de XFree, on m'ai répondu "T'es naze", il aurait été si simple de me dire :"Reinstall tes drivers nvidia"
        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

          Posté par . Évalué à 2.

          Il n'y a pas de support pour les "testing" et "unstable".

          Ensuite pour le "T'es naz", il y a des cons partout, même chez Debian. Enfin, je voudrais quand-même voir ce que tu leur a écrit : pour juger de leur réponse, il faudrait voir la question.
          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

            Posté par . Évalué à 0.

            oui ...mais il s'agir de cons en toute liberté ...en plus ils sont open source ... et je crains la redistribution avec les sources.
            encore, les cons stables sont bien maitrisés ... mais si tu fait un upgrade avec un con testing , tu peux avoir des surprises! sans compter ce qui ont des firmwares proprio, c'est pour cela qu'on veut les mettre dans non-free

            ---> []
        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

          Posté par . Évalué à 1.

          Mais ce qui m'a serieusement foutu les boules, c'est après avoir fait un bug report à propos de XFree, on m'ai répondu "T'es naze", il aurait été si simple de me dire :"Reinstall tes drivers nvidia"
          d'un autre cote le bug report c'est pas cense etre le support technique (qui se trouve sur les ML)...
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

      Posté par . Évalué à 2.

      en fait il y a aussi des mises à jours de la version stable.
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Bin oui, Debian, ça marche pas. Si ça marchait les gens sensés l'utiliseraient. Or ils utilisent Slackware et *BSD.
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Quel troll, mes aïeux !
        Bon alors je tente ma chance : Il y a deplus en plus de gens qui quittent Debian pour Gentoo et LFS.

        Plus sérieusement, je pense que Debian est une meta-distribution. C'est à dire à en faire d'autres prêtes à l'emploi. C'est elle qui sert à faire Knoppix par exemple, le PC prersonnalisé du geek ou le serveur de Linufr ou de l'ABUL. Mais pour faire un truc utilisable par tout-un-chacun, Mandrake reste incontournable. Il y a de la place pour les deux et les deux sont complémentaires.
        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

          Posté par . Évalué à 1.

          Je suis d'accord sur le fait que Debian n'est peut-être pas la plus adaptée en tant que bureau, mais je ne comprends pas l'engouement pour mdk.

          J'en ai installée une pour certaines nouveautés, mais j'ai préféré retourner en arrière et ne pas avoir ces nouveautés quand j'ai eu des problèmes avec des logiciels instables, d'autres qui ne se lançaient même pas, les outils de configuration qui interdisent les moindres modifications de fichiers à la main etc.
          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Les logiciels fournis sont les mêmes à la version près (modulo quelques patches selon les cas). Donc, les différences sont minimes: si un logiciel plante sous Debian unstable, le même sous Mandrake 10 aura autant de chances de planter aussi.
          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            logiciels instables, d'autres qui ne se lançaient même pas,

            Ca j'ai eu ça avec toutes les distributions et même debian mais c'est de plus en plus rare.

            les outils de configuration qui interdisent les moindres modifications de fichiers à la main

            Mince alors pourtant c'est ce que je fais ?
            Ah oui c'est vrai que l'arborescence /etc de Mandrake et Debian n'est pas la même et je connais mieux celui de Mandrake. Ceci explique surement cela.
            Bin oui quand on trifouille faut connaitre un minimum le fonctionnement utilisé par la ditribution et pour les RedHat-like le fait que beaucoup de config se fait dans /etc/sysconfig/

            Personnellement je suis utilisateur de Mandrake depuis la 5.2 et je suis passé par toutes les distributions à coté (Suse, Debian, Slackware, Corel, Knoppix,...) et les qualités de Mandrake m'ont vite fait oublié les défauts qu'elle peut parfois avoir. Mais c'est subjectif bien évidement. Pour certains ces défauts sont inacceptables tout comme moi je trouve des défauts très chiant à Debian qui m'ont fait ne plus m'y intéresser

            L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée == :)

        Posté par . Évalué à 0.

        Je me disais bien que je devais être sensé. :p

        Allez, moinssez-moi !
  • # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

    Posté par . Évalué à 2.

    cela serait vraiment dommage.

    Debian commence à avoir la cote du coté des OEM, et des entreprises... mais bon la... il faudra attendre et attendre une distribution... qui sera stable... OFFICIELLEMENT... les décideurs n'oseront paas y aller... bref je crois pas que cela soit un bon choix.

    La position de redhat et des autres laisse une porte ouverte pour que debian commence à devenir une solution alternative fiable en terme de business... et la..

    Cela me désolé...
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Moi j'y connais rien parceque j'ai pas installé une debian depuis au moins 3 ans. Mais il me semble que c'est une distrib qui n'a pas pour volonté de s'intégrer dans les entreprises. D'accord, les utilisateurs de debian seront content si leur distrib est de plus en plus adoptée, mais pas au détriment de la nature de debian.

      Du coup, je pense que c'est bien d'avoir ce type de distribution non commerciale (en plus des suse, redhat et autre mdk...)
  • # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

    Posté par . Évalué à 0.

    arf :)
    C'est la démocratie en marche ! Qui va oser dire que la démocratie n'est pas toujours une bonne chose ? terroristes va... ;)
  • # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

    Posté par . Évalué à 3.

    debian se doit de passer beaucoup de temps à garantir que chaque paquet de base est bien "libre". cela devient de plus en plus important quand on voit l'augmentation des procédures juridiques.

    etre "trainé devant le juge" n'a rien de grave si vous êtes dans votre bon droit. en prenant le temps d'assurer que chaque paquet est bel et bien libre il se blinde d'être dans leur bon droit même si quelqu'un de tétu vous poursuit.

    quiconque a le droit de demander un procés, cela ne signifie pas pour autant que vous étes coupable parce qu'une procédure commence.

    enfin bon, Debian doit durcir ses contraintes pour décourager toute procédure à priori. cela me parait censé.
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par . Évalué à 0.

      Je vois pas les problèmes juridiques qu'on peut avoir avec le GNU FDL ! Ni d'ailleurs avec des binaires libres, oui pas de sources mais binaires libres quand même (redistribution, gratuit). Attention j'ai pas dis que c'etait génial, moi aussi je préfererais les sources !

      Tout cela est bien bizarre, j'ai du mal à comprendre, comme d'autre je trouve que ca ressemble de plus en plus à de l'intégrisme.
      • [^] # Ministère des Debians Ridicules Guidelines

        Posté par . Évalué à 2.

        > Tout cela est bien bizarre, j'ai du mal à comprendre

        Don't panic, nos cerveaux vont bien. Ce sont les anglophones qui ont du mal à comprendre. Avec un vocabulaire complètement ambigu, leurs discours ne se tiennent pas, alors ils forkent.

        Quand ils ne comprennent pas le mot FREE, la moitié d'entre eux se lance dans l'OPEN SOURCE. Quand ils ne comprennent pas le mot SOFTWARE, la moitié des restants jettent les docs par la fenêtre.

        > je trouve que ca ressemble de plus en plus à de l'intégrisme.

        Ca ressemble à un sketch des monthy python. Ne signez JAMAIS un traité d'entente cordiale avec des anglophones, ils ne sauront pas le lire. Ces gens là sont linguistiquement diminués.
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Hé bien commence par lire la définition du logiciel libre au sens de la FSF, puis les Debian Free Software Guidelines ou la définition de l'Open Source, demande toi si les sections invariantes d'un document sous GNU FDL sont libres au sens FSF et Debian, ...

        Bref, il y en a pour quelques heures de travail avant de comprendre :)
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

        Posté par . Évalué à 1.

        > Je vois pas les problèmes juridiques qu'on peut avoir avec le GNU FDL !

        Il n'y a pas de problème juridique, mais c'est une licence non libre (avec ou sans invariants).
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Uh ? depuis quand "non libre" veut dire "interdit de redistribution" ? Parce que les docs FDL ne sont pas en non-free Debian risque un procès ? faut arrêter, ce n'est pas vrai.

      Sans compter que vu que les non-free sont gérés plus ou moins par Debian et sur les miroirs debian, je ne suis pas sûr que le fait de les y mettre protège Debian d'un procès : que ce soit "dans la distribution" ou "à coté".
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

        Posté par . Évalué à 1.

        ce n'est pas Debian que ça protège, mais les gens qui voudraient distribuer/vendre debian. Pour la FDL c'est à cause d'un problème de cohérence (c'est libre, mais ça ne correspond pas aux DFSG, tu ne peux pas modifier certains éléments... Ca se discute mais ça a déjà été fait et on a tranché).
        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

          Posté par . Évalué à 0.

          Ben non la FDL c'est pas libre, même sans invariants, à cause d'un autre problème, que la FSF a d'ailleurs reconnu. Mais la FSF considère que c'est quand même "assez libre pour de la documentation", alors que Debian ne fait pas de distinction entre logiciels, docs et autres données.
          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

            Posté par . Évalué à 1.

            > alors que Debian ne fait pas de distinction entre logiciels, docs et autres données.

            Tachons de regarder l'évolution de la debian et d'essayer de prévoir ce que le futur nous prépare.

            AMA, on va s'apercevoir que les docs GFDL, les firmwares, les bitmaps, les sons, les textes, les README, les mpeg, les encyclopédies, les RFC, les gazettes, les howtos, les fortunes vont se barrer de Main. Ca va partir ailleurs; on sait pas où, peut être dans devnull, peut etre dans contrib, peut etre dans non-free. Le seul truc certain, c'est que ca ne peut pas rester là en l'état.

            Main deviendra de plus en plus centré sur du logiciel.
            Ironiquement, c'est en complète contradiction avec l'évolution du contrat social.

            Avant : Debian will remain 100% free software.
            Aujourd'hui : Debian will remain 100% free.
            Demain : Debian will remain 100% software.

            Ce n'est pas une bonne idée pour debian de focaliser sur le logiciel. Les devs ont cassé une harmonie que les "utilisateurs" debian aimaient bien. On contraint les "utilisateurs" dans un role pur et dur de manipulateur d'outil. C'était mieux avant, car avant c'était une communauté.
            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

              Posté par . Évalué à 0.

              AMA, on va s'apercevoir que les docs GFDL, les firmwares, les bitmaps, les sons, les textes, les README, les mpeg, les encyclopédies, les RFC, les gazettes, les howtos, les fortunes vont se barrer de Main.

              Pourquoi ? A part la GFDL dans sa version actuelle et les RFC avec leur licence actuelle, tout peut exister en libre.

              Main deviendra de plus en plus centré sur du logiciel.
              Ironiquement, c'est en complète contradiction avec l'évolution du contrat social.


              C'est ridicule, Debian distribue du libre, principalement du logiciel, mais le reste n'est pas exclu. Par contre Debian ne va pas distribuer du non-libre.

              Ce n'est pas une bonne idée pour debian de focaliser sur le logiciel.

              Debian ne le fait pas, justement. Apparemment tu parles sans rien avoir lu des discussions qui s'y déroulent.
              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                Posté par . Évalué à 2.

                > A part la GFDL dans sa version actuelle et les RFC avec leur licence actuelle, tout peut exister en libre.

                Je ne fais pas le pari que les auteurs d'oeuvres non logicielles vont dans un avenir proche se ranger aux principes de Debian.

                >> Ce n'est pas une bonne idée pour debian de focaliser sur le logiciel.
                > Debian ne le fait pas, justement. Apparemment tu parles sans rien avoir lu des discussions qui s'y déroulent.

                Je pense qu'il serait bon que les gestes soient en accord avec les dires. Ca fait au moins depuis aout dernier qu'on affirme sur les ML vouloir faire la chasse aux fichiers "non-free". Or le dernier vote repousse encore cette chasse à l'aprés Sarge. Est ce important ou est ce que le niveau de priorité est bas ?
                De même, ca fait un moment qu'on dit vouloir supprimer les références aux logiciels. Dans le même temps la politique menée va expurger un max de fichier "autres" de la distro.

                Ce décalage entre le dire et le faire fabrique une énorme confusion que je pense dangereuse. Il faudrait répondre à la racine du problème. Pourquoi veut on coute que coute classer les docs dans "non-free" ?
                Ce qui serait sain c'est de garder les docs, ou de virer les docs, ou de classer les docs dans une branche ADDOC.

                Prenons garde. La notion "non-free" que promeut Debian est buggée. Ils sont seuls à utiliser ca. Quand on parle de Logiciel Propriétaire, c'est bien différent.

                Peux tu nous dire stp ce que t'inspire ce texte ci :
                RMS> En règle générale, je ne crois pas qu'il soit essentiel que nous ayons la permission de modifier toutes sortes d'articles ou de livres. Les problèmes de l'écriture ne sont pas forcément les mêmes que ceux du logiciel. Par exemple, je ne crois pas que vous ou moi devrions nous sentir obligés de donner la permission de modifier des articles tels que celui-ci, qui décrivent nos actions et nos positions.
                http://www.gnu.org/philosophy/free-doc.fr.html(...)
                • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Je ne fais pas le pari que les auteurs d'oeuvres non logicielles vont dans un
                  avenir proche se ranger aux principes de Debian.


                  Et ? Debian a déjà du logiciel et ce que tu appelles du "non logiciel" (mais qui en est pourtant). Debian distribue du libre. Les auteurs d'oeuvres non libres font ce qu'ils veulent.

                  Je pense qu'il serait bon que les gestes soient en accord avec les dires. Ca fait au moins depuis aout dernier qu'on affirme sur les ML vouloir faire la chasse aux fichiers "non-free". Or le dernier vote repousse encore cette chasse à l'aprés Sarge. Est ce important ou est ce que le niveau de priorité est bas ?

                  C'est qui "on" ? Un avis officiel ou un avis anonyme, bien pratique pour dire n'importe quoi ? Il n'a jamais été question de faire un déplacement massif des documents GFDL avant sarge. Ca se décide en début de cycle, donc ni maintenant ni en aout dernier.

                  De même, ca fait un moment qu'on dit vouloir supprimer les références aux logiciels. Dans le même temps la politique menée va expurger un max de fichier "autres" de la distro.

                  Pour être affirmatif à ce point, il faudrait se renseigner un peu avant. Certains veulent enlever le mot logiciel parce qu'ils trouvent gênant que des images, des sons, des textes, soient considérés comme du logiciel. Avant, toute oeuvre dans Debian était considérée comme du logiciel. Maintenant on ne précise pas, c'est une "oeuvre" tout court. Dans les deux cas, c'est les mêmes DFSG qui s'appliquent. Ce qui veut dire : aucun objectif d'expurger du "non logiciel". Tout ce qui est non libre va dans non-free. Tout ce qui est libre (logiciel et "non logiciel" puisque tu fais cette différence inutile) peut rester.

                  Ce décalage entre le dire et le faire fabrique une énorme confusion que je pense dangereuse. Il faudrait répondre à la racine du problème. Pourquoi veut on coute que coute classer les docs dans "non-free" ?

                  Non, pas les docs, mais certaines docs. Les docs libres restent dans Debian. Les docs non libres vont dans non-free. Tu n'as pas dû réfléchir beaucoup si tu te demandes pourquoi le non libre va dans non-free...

                  Ce qui serait sain c'est de garder les docs, ou de virer les docs, ou de classer les docs dans une branche ADDOC.

                  Le traitement free/non-free se fait uniquement en fonction de la licence. La doc pourrait être située de manière répartie entre des répertoires doc et non-free/doc, tout comme les applications x11 sont réparties entre x11 et non-free/x11.

                  Prenons garde. La notion "non-free" que promeut Debian est buggée.

                  Non. Elle est très cohérente.

                  Ils sont seuls à utiliser ca.

                  A l'avoir exprimé clairement, peut-être. Et ? Délit de sale gueule ? Ou bien tu les insultes en affirmant que c'est une opinion irréfléchie ? Tout ce que je vois c'est que tu te renseignes très superficiellement, et que tu n'hésites pas à tomber dans le mépris et l'intolérance.

                  Quand on parle de Logiciel Propriétaire, c'est bien différent.

                  Il faudrait y réfléchir avant de l'affirmer. Quand une licence laisse des privilèges à l'auteur, en dehors de ceux que la loi impose, c'est du propriétaire, ou du non-libre.

                  Peux tu nous dire stp ce que t'inspire ce texte ci :

                  Il explique son besoin de licence propriétaire pour certains types d'oeuvres. Je pense qu'il n'a même pas à se justifier : s'il ne veut pas que ses textes soient libres, qu'ils ne soient pas libres, ou qu'ils n'aient que des libertés limitées. Il fait ce qu'il veut. Ca n'empêche pas certains auteurs de faire du libre dans le même domaine. Et ce n'est pas parce qu'il s'appelle RMS que tout ce qu'il touche peut être qualifié de libre, surtout quand il présente une démarche explicitement propriétaire.

                  Debian ne distribue pas d'oeuvres non libres, donc n'est pas intéressé par les articles en question (ou alors dans non-free). Tu n'achètes pas une baguette de pain chez un marchand de chaussures, Debian fait du libre, les textes non libres de Stallman et de la FSF se distribueront très bien ailleurs (dans non-free notamment).

                  Quand on défend le besoin d'une démarche propriétaire (avec des sections invariantes par exemple), il faut l'assumer et appeler ça par son nom : c'est du propriétaire, au moins partiellement. Ca n'a pas les propriétés du libre : liberté de modifier, etc. Appeler ça du libre est incohérent pour deux raisons :
                  - il y a de manière évidente une partie propriétaire (auteurs et utilisateurs n'ont pas les mêmes droits (en excluant bien sûr reconnaissance de l'auteur et contraintes légales))
                  - on ne peut pas faire de distinction entre logiciel et "données", "articles", "images", etc. Ce sont des dénominations subjectives pratiques, mais techniquement tout est du logiciel (ou des données, c'est selon le point de vue). Arriver à des libertés différentes montre que l'on ne suit pas la même démarche dans les deux cas, mais il n'y a pas de justification pour faire la distinction, si ce n'est que l'on veut du libre dans un cas, et du propriétaire dans l'autre.
                  • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Concernant le texte de Stallman...

                    Stallman écrit cela en réaffirmant le besoin du logiciel libre. Il est bien loin de promouvoir une "démarche propriétaire". Par contre il indique que selon lui, c'est bien l'association Logiciel + Libre qui est important. Le Libre tout seul, ca ne veut rien dire, on va perdre le sens et l'éthique en généralisant à outrance.
                    Ensuite Stallman refait une autre exception. Il dit qu'il est peu prudent de généraliser aux textes, mais qu'il faut prendre le risque de le faire quand il s'agit des docs de LL. Car ca rentre dans son projet initial.
                    Ce document est donc une tentative d'étendre un peu le concept de Libre à une autre gamme que le Logiciel. La gfdl en est la réalisation, avec ses invariants et ses imperfections.
                    La FSF ne s'est pas embarquée dans une dérive propriétaire, mais elle elle adopte une longue démarche contante et laborieuse pour étoffer la gamme des licences libres. On fait la GPL, la LGPL, puis l'Afféro GPL. La GFDL n'est qu'une brique de plus dans cette construction.
                    Mettons un instant la GFDL de coté... Le simple fait que ces licences libres soient multiples devrait à mon avis te faire te poser des questions. La nature des objets sur lesquels elles s'appliquent est différente. Le Libre, c'est l'expression d'une logique métier, selon moi. Ainsi, ce n'est pas un J2EE Lead Architect qui viendra déterminer si un bitmap est libre, ce sera le boulot du graphiste, ca. Ceci implique que debian-legal soit un peu humble et dispose d'un mécanisme permettant de se déclarer incompétent de temps à autres. Je ne sais pas si c'est trop leur demander... J'estime que ca manque dans les équilibres de la Constitution. Vu de loin, ces fadas irresponsables sont aux commandes de la machine infernale à empaqueter, ca fait peur. ;-)

                    Il y a un mot important dans le passage que j'ai cité, c'est le verbe "croire" (je ne crois pas que). Il montre bien que c'est subjectif, toute cette histoire.
                    Effectivement, l'argumentation de Stallman n'est pas argumentée. Tu lui demandes des justifications et il n'en donne pas. C'est avant tout un exercice de sensibilité. Tu sens si tu es sur la bonne piste ou bien si tu es dans une impasse.

                    Si tu es dans une impasse, tu dois le sentir parce que tu te cognes et que tu attrapes des bosses. Et je crois bien que Debian est au fond de l'impasse actuellement. Je le déplore.

                    Si on te suit un peu dans ta logique, les textes que tu écris ici, les miens et ceux des autres sont propriétaires. Tu trouves ca bien, mal, on s'en fout, assez interessant pour être publiés qqpart dans Debian ?

                    Je suis attaché à la notion de Libre en tant qu'Ethique. C'est un concept utile pour nous guider. Si la définition du Libre nous mène dans des impasses, ca ne me va plus.
                    Je suis attaché à la branche non-free en tant que repoussoir qui permettra de distinguer un "bon" user Debian d'un "mauvais".
                    Je suis attaché au contrat social tel qu'il avait été créé par Bruce Perens initialement. cette version là conserve un lien fort entre Software et Free. La révision monstrueuse qu'on m'impose est certes légitime parce qu'elle est démocratique, je ne vais pas avancer le contraire. Mais on ne peux pas dire qu'elle a fait ses preuves, nous verrons bien... et on ne peux pas non plus dire qu'elle est éternelle.
                    Je tiens à ta disposition des déclarations passées de debianistes chevronnés qui montrent bien que le délire Tout Il Est Numérique, Tout Il Doit Etre Libre est un raisonnement récent et cantonné. On peut espérer arriver à convaincre qu'il est complètement absurde. Démontrer, ce sera moins évident, mais pas hors de portée.

                    La balle est dans ton camp. Tes priorités sont le Logiciel Libre et tes Utilisateurs. ;-)

                    > les textes non libres de Stallman et de la FSF se distribueront très bien ailleurs (dans non-free notamment).

                    Tu te crois tout permis parce que t'as réussi à changer le contrat social ?
                    moi pas content. :-(
                    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                      Posté par . Évalué à 0.

                      > Stallman écrit cela en réaffirmant le besoin du logiciel libre. Il est bien loin de
                      > promouvoir une "démarche propriétaire".

                      J'ai vu le texte complet mais je n'ai commenté que la citation.

                      >Par contre il indique que selon lui, c'est bien l'association Logiciel + Libre qui
                      > est important. Le Libre tout seul, ca ne veut rien dire, on va perdre le sens et
                      > l'éthique en généralisant à outrance.

                      C'est une affirmation gratuite. J'aimerais bien voir des arguments sérieux. Le libre, c'est la suppression des privilèges qu'a un auteur : c'est ce que déduit de la définition d'un dictionnaire (c'est au moins une interprétation). Il reste des exceptions en raison de la loi, et bien sûr ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas reconnaître un auteur comme auteur d'une oeuvre. Par contre les privilèges sur la copie et les oeuvres dérivées sont supprimées. C'est possible et c'est utile dans de nombreux domaines, le LL l'applique depuis longtemps, des licences comme Art Libre le proposent pour d'autres types d'oeuvres.

                      > Ensuite Stallman refait une autre exception. Il dit qu'il est peu prudent de
                      > généraliser aux textes, mais qu'il faut prendre le risque de le faire quand il
                      > s'agit des docs de LL. Car ca rentre dans son projet initial.

                      Stallman peut être prudent, Debian met en pratique depuis les débuts cette conception du libre qui (au choix) considère tout comme du logiciel, ou applique les DFSG à tout même du non-logiciel.

                      > Ce document est donc une tentative d'étendre un peu le concept de Libre à
                      > une autre gamme que le Logiciel. La gfdl en est la réalisation, avec ses
                      > invariants et ses imperfections.

                      Je ne vois pas l'intérêt de ce paragraphe et de ce qui suit : si la FSF a du mal ou prend du temps sur cette question, c'est son choix, sa manière de procéder. Debian a étendu le concept depuis longtemps, et l'applique. Les deux ne sont pas obligés d'être d'accord, mais pour l'instant Debian ne fait pas de discrimination entre types d'oeuvres, tandis que la FSF ne considère les textes qu'au services du LL. Ce n'est pas parce que la FSF prend du temps qu'elle aura raison ou, comme plusieurs points de vue son possibles, que son point de vue doit s'imposer à Debian.

                      > Ceci implique que debian-legal soit un peu humble et dispose d'un
                      > mécanisme permettant de se déclarer incompétent de temps à autres. Je
                      > ne sais pas si c'est trop leur demander...

                      C'est le cas lorsqu'aucun consensus ne se dégage. Par contre il s'agit d'une absence de décision, je vois mal pourquoi il y aurait à déclarer incompétence : tu n'as pas compris ce qu'est une distribution ou le rôle de debian-legal ? Debian doit décider de ce qu'elle peut et va distribuer. Il y a un ensemble de documents pour le décider, et il y aura toujours une partie arbitraire. Il n'y a pas de vérité à s'imposer de l'extérieure. C'est mieux si Debian s'accorde avec les autres organisations comme la FSF mais ça n'a rien d'obligatoire pour ce qui concerne la distribution (car on ne parle que de ça, et pas d'une définition unique et universelle de "libre").

                      > Si tu es dans une impasse, tu dois le sentir parce que tu te cognes et que
                      > tu attrapes des bosses. Et je crois bien que Debian est au fond de l'impasse
                      > actuellement. Je le déplore.

                      J'explique mon point de vue depuis le début, il est cohérent, je ne cogne que sur les incompréhensions et les mauvaises interprétations que je lis ici ou là.

                      > Si on te suit un peu dans ta logique, les textes que tu écris ici, les miens et
                      > ceux des autres sont propriétaires. Tu trouves ca bien, mal, on s'en fout,
                      > assez interessant pour être publiés qqpart dans Debian ?

                      Si c'est "propriétaire" qui te dérange, on peut dire qu'ils ne sont pas DFSG. Ce que tu ne comprends pas, c'est que je ne juge pas s'ils doivent être DFSG ou non. Ils ne le sont pas, je crois. Ils n'auraient rien à faire dans Debian, puisque dans Debian les oeuvres doivent être réutilisables : par exemple récupérer des pans entiers dans une autre oeuvre. C'est ça le principe du libre. Si ce n'est que diffusable, ça apporte une liberté mais pas assez pour dire qu'il ne reste plus de privilèges propriétaires. Je pense que les textes librement distribuables mais non DFSG n'ont pas de problèmes pour être diffusés, alors ils trouveront bien leur place. Debian peut même leur en faire une dans non-free (et le fait pour des non-DFSG utiles : RFC, documentation GNU, etc.)

                      > Je suis attaché à la notion de Libre en tant qu'Ethique. C'est un concept utile
                      > pour nous guider. Si la définition du Libre nous mène dans des impasses, ca
                      > ne me va plus.

                      Je ne vois aucune impasse. Par contre, suivant les domaines (logiciel, texte politique, graphismes, musique) les auteurs seront plus ou moins enclins à faire du libre. Le logiciel est très technique, on s'attaque moins à son oeuvre donc le libre s'y prête mieux. Mais le logiciel libre est "parti en avance", ça viendra peut-être pour les autres. Les intermédiaires (non DFSG mais librement distribuables) ont des libertés intéressantes et appréciables aussi.

                      > Je suis attaché à la branche non-free en tant que repoussoir qui permettra de
                      > distinguer un "bon" user Debian d'un "mauvais".

                      Je ne partage pas ce point de vue puisque non-free change : initialement dépot de logiciels propriétaires, ceux-ci sont de moins en moins nombreux car il y a de moins en moins de manques dans le LL, mais non-free devient une place pour des choses utiles, non libres, mais librement distribuables (certaines documentation).

                      > Je suis attaché au contrat social tel qu'il avait été créé par Bruce Perens
                      > initialement. cette version là conserve un lien fort entre Software et Free. La
                      > révision monstrueuse qu'on m'impose est certes légitime parce qu'elle est
                      > démocratique, je ne vais pas avancer le contraire.

                      Bruce Perens a lui-même expliqué que dès le départ, contrat social et DFSG concernaient bien tout ce qui atterrirait dans Debian : logiciel, documentation, icônes, textes, etc. Tout.

                      La récente révision n'est pas monstrueuse : elle ne change rien sur le fond. Avant : tout était du logiciel et devait se voir appliqué les DFSG (y compris les documentation). Maintenant : on n'affirme pas que tout est du logiciel (certains trouvent ça déroutant) mais on continue à appliquer les DFSG sur tout. En pratique : aucun changement.

                      > Je tiens à ta disposition des déclarations passées de debianistes chevronnés
                      > qui montrent bien que le délire Tout Il Est Numérique, Tout Il Doit Etre Libre
                      > est un raisonnement récent et cantonné.

                      La confirmation de Perens démontre le contraire. De plus tu caricatures de manière malhonnête : Debian ne dit pas que tout doit être libre. Debian ne s'intéresse qu'à du numérique, et dans ce numérique ne s'intéresse qu'au libre. Ca se fait dans le respect de auteurs d'oeuvres qui ne correspondent pas à ces critères.

                      > On peut espérer arriver à convaincre qu'il est complètement absurde.
                      > Démontrer, ce sera moins évident, mais pas hors de portée.

                      J'attends toujours que l'on m'explique la différence de nature technique entre "logiciel" et "données". En contexte défini ou de manière subjective, c'est facile, mais hors contexte (comme c'est le cas pour une distribution) j'attends de voir cette fameuse démonstration. Je ne suis pas le seul d'ailleurs. Je rappelle que c'est une distinction technique, et sans jugement a priori sur la pertinence d'être libre ou non.

                      > La balle est dans ton camp. Tes priorités sont le Logiciel Libre et tes Utilisateurs. ;-)

                      Debian fait ce qu'il faut pour sortir Sarge rapidement, puis virer les choses non libres vers non-free. Les deux priorités sont donc respectées.
                      Concernant notre discussion, la balle est dans le camp de ceux qui prétendent démontrer la fameuse différence technique fondamentale "logiciel" != "données".

                      > > les textes non libres de Stallman et de la FSF se distribueront très bien
                      > > ailleurs (dans non-free notamment).
                      > Tu te crois tout permis parce que t'as réussi à changer le contrat social ?

                      "Tout permis" ? Je comprends mieux ton raisonnement. Donc Debian devrait être aux ordres de la FSF, et distribuer ce que la FSF lui dit, dans la section que la FSF indiquera ? Qu'est-ce que c'est que ce délire ?

                      Le changement du contrat social n'a rien changé au caractère non-libre de la GFDL, elle l'était avant et l'est toujours, et n'a donc pas sa place dans Debian. Le RM pense que le nouveau contrat social ne permet pas de reporter leur déplacement après la sortie de Sarge, et une résolution est en cours pour dire que cette transition ne doit se faire qu'après. Pour la ènième fois, le contrat social ne change pas sur le fond : dans la précédente version, tout paquet était considéré comme logiciel et devait satisfaire les DFSG. S'il y a beaucoup de documents GFDL c'est parce que Debian n'a découvert le problème qui rend cette licence non libre que tardivement (au départ, il semblait que seuls les docs avec section invariante posaient problème).
                      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                        Posté par . Évalué à 1.

                        J'invite les développeurs debian a refuser l'amendement hypocrite consistant à reporter la mise en application du CS. Le CS est un document important. Il n'est pas nécessaire dans ce cas de le mettre de coté, et il n'est de toute facon jamais souhaitable d'aller à l'encontre de ses propres principes. Je suis également choqué par cet amendement parce qu'il présente des excuses aux utilisateurs. Non seulement on s'excuse parce que Sarge ne sera pas FREE, mais en plus on s'excuse parce que Woody et Patate n'étaient pas FREE non plus!

                        Ca me semble une réécriture de l'histoire. Ben nous affirme que la politique de Debian n'a jamais changée, que tout est clair et limpide tel qu'il l'affirme, des le début. C'est tout simplement faux.

                        J'invite les développeurs à se mobiliser pour soutenir la motion de Craig SANDERS qui annule purement et simplement la résolution. C'est pas joli, mais c'est pragmatique. Ca arrive à tout le monde de se tromper.

                        Il va falloir une majorité de 3:1. Ca va être coton, purée. :-(

                        Ben, sois conscient que tu changes la politique éditoriale de Debian et que ca va avoir un impact sur les gens. Debian est un éditeur qui favorise le LIBRE mais qui est tourné vers le LOGICIEL résolument. Les concurrents de Debian sont MS, mdk, redhat, suse, slack. Des éditeurs de logiciels.

                        Et c'est comme ca depuis le début. La vérité est là. Je ne suis pas contre les propositions qui demandent à changer de politique, elles seront discutées. Mais il ne faut pas changer le CS en disant que rien ne change. C'est carrément gros.

                        Certes Debian est souple, on y a mis la bible et 3 autres trucs louches au gré des bonnes volontés. Mais tous ces fichiers sont liés de pres ou de loin à ce monde là. Casser ce lien signifiera changer de métier. Ce sera avoir pour concurrent iTunes, Vivendi et Hachette. Debian n'est pas de taille pour rentrer dans ce jeu là et les users finiront bien par le voir que Debian ne sera jamais la plateforme multimédia libre révée. Ya même pas mplayer dedans, mouarf. ;-)
                        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                          Posté par . Évalué à 2.

                          > J'invite les développeurs debian a refuser l'amendement hypocrite consistant à
                          > reporter la mise en application du CS. Le CS est un document important.

                          Et appliquer un éventuel changement une distrib dont la sortie est imminente est parfaitement idiot. Il faut évoluer dans le bon sens, mais sans oublier de faire des distribs stables régulièrement.

                          > Je suis également choqué par cet amendement parce qu'il présente des
                          > excuses aux utilisateurs. Non seulement on s'excuse parce que Sarge ne sera
                          > pas FREE, mais en plus on s'excuse parce que Woody et Patate n'étaient pas
                          > FREE non plus!

                          Ridicule. Il n'y a aucune excuse. Quand on découvre des éléments non libre on les retire dès que possible, c'est-à-dire à partir du prochain cycle de développement. Celui de sarge+1 dans le cas présent.

                          > Ca me semble une réécriture de l'histoire. Ben nous affirme que la politique de
                          > Debian n'a jamais changée, que tout est clair et limpide tel qu'il l'affirme, des
                          > le début. C'est tout simplement faux.

                          La résolution indiquait "editorial changes", ce qui signifie éclaircissement de la formulation, sans changement du fond. Tu ne fais qu'affirmer gratuitement, tu n'as pas répondu à l'explication que j'ai donnée (avant: tout logiciel / aujourd'hui : oeuvres en général -- dans les deux cas DFSG appliqués)

                          > Ben, sois conscient que tu changes la politique éditoriale de Debian et que
                          > ca va avoir un impact sur les gens.

                          Certainement pas celle-ci. Le changement dont tu parles est programé depuis bien avant.

                          > Debian est un éditeur qui favorise le LIBRE mais qui est tourné vers le LOGICIEL résolument.

                          Si logiciel = toute oeuvre numérique, alors oui. Si logiciel = programmes, exécutables, alors non.

                          > Mais il ne faut pas changer le CS en disant que rien ne change. C'est
                          > carrément gros.

                          Les termes changent, sans changer le fond. C'était le but (il suffit de savoir LIRE le titre de la résolution) et la pratique (seul une minorité le conteste après coup : le RM notamment, donc il faut en tenir compte).

                          Finalement je vois que tu n'as rien d'utile ou de constructif à apporter : tu ne cherches qu'à mentir et faire du FUD à propos des décisions de Debian. Je suis surpris que quelqu'un d'aussi intolérant et ayant une telle intention de nuir défende le libre. En fait tu défends aveuglément la FSF sans réfléchir au libre, et en considérant que toute opinion contraire est hérétique. Debian n'a pas cette approche fondamentaliste et garde ses idées pour son projet, en souhaitant coexister avec les autres et leur diversité (FSF, Open Source, autres distribs, etc.)
                  • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    > - on ne peut pas faire de distinction entre logiciel et "données", "articles", "images", etc. Ce sont des dénominations subjectives pratiques, mais techniquement tout est du logiciel (ou des données, c'est selon le point de vue). Arriver à des libertés différentes montre que l'on ne suit pas la même démarche dans les deux cas, mais il n'y a pas de justification pour faire la distinction, si ce n'est que l'on veut du libre dans un cas, et du propriétaire dans l'autre.

                    Tu dis souvent des conneries sympatiques voir charmantes mais là il faut peut-être arrêter d'en dire qui ne sont que des conneries pures. Une oeuvre litéraire, une peinture, un article qui donne un avis subjectif, personnel, n'ont pas à être modifiés. Ils peuvent être copiés, cités, etc... mais pas modifiés (sauf autorisation de l'auteur).

                    Donnes moi le droit de modifier tes commentaires pour nous prouver qu'ils ne sont pas propriétaires.

                    T'es la démonstration d'un intégrisme imbécile qu'on trouve parfois chez Debian. Un logiciel n'est pas comparable à un roman de Victor Hugo par exemple.
                    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Une oeuvre litéraire, une peinture, un article qui donne un avis subjectif, personnel, n'ont pas à être modifiés.

                      mmm, je suis pas d'accord, le libre existe pour tout ca... va faire un tour la : http://artlibre.org/(...) et tu verras qu'on peut modifier tout ca sans probleme, tout comme le logiciel. Oui, le libre, c'est pas que pour le logiciel !
                    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                      Posté par . Évalué à 1.

                      > Tu dis souvent des conneries sympatiques voir charmantes mais là il faut
                      > peut-être arrêter d'en dire qui ne sont que des conneries pures.

                      Si je dis ce que tu as cité, c'est parce que je n'ai jamais vu un seul argument sérieux s'y opposant. C'est un aspect purement technique. Ce sont des donées numériques produites d'une certaine manière. On peut donc avoir ou non dessus les fameuses 4 libertés. Tout le monde semble le vouloir pour le logiciel. Mais rien n'empêche de l'appliquer à toute oeuvre numérique, et c'est à ça que correspond le mot français libre (pas de propriétaire, ou pas de privilèges de propriétaire). Une définition de libre qui n'apporte pas ces 4 libertés laisse des privilèges important à l'auteur, ce n'est donc pas une définition cohérente. Ce sera plus libre que du propriétaire, mais pas complètement libre.

                      > Une oeuvre litéraire, une peinture, un article qui donne un avis subjectif,
                      > personnel, n'ont pas à être modifiés. Ils peuvent être copiés, cités, etc... mais
                      > pas modifiés (sauf autorisation de l'auteur).

                      Certains le font pourtant. Il semble que tu fasses encore une grosse confusion : cette fois entre modification et création d'une oeuvre dérivée. Si j'écris un discours reprenant des passages entiers d'un autre, je ne modifie pas l'original, je crée un texte dérivé. Et j'ai de bonnes raisons de souhaiter le faire si je souhaite compléter et aller dans le sens de l'auteur initial. C'est exactement comme quand on souhaite améliorer un logiciel. Par contre, ce que tu ne comprends pas, c'est que je respecte tout à fait qu'un auteur ne souhaite pas mettre son oeuvre en libre et n'autorise pas les travaux dérivés. Par définition s'il souhaite cette restriction, c'est qu'il en a une approche un peu propriétaire (il reste le seul à pouvoir faire des dérivés) bien qu'il donne quelques libertés s'il autorise la diffusion. Seulement il faut appeler "libre" ce qui est libre et "propriétaire" ou "non libre" ce qui l'est...

                      > Donnes moi le droit de modifier tes commentaires pour nous prouver qu'ils
                      > ne sont pas propriétaires.

                      Mais commentaires ne sont pas libres. Et s'ils l'étaient tu ne pourrais pas les modifier (c'est à dire changer ce que j'ai dit, me prêter des paroles qui ne sont pas les miennes, c'est illégal) mais faire des commentaires reprenant les mêmes phrases. Il y a là une différence très importante et j'ai l'impression que tu ne la saisis pas. Je te donne un autre exemple : des textes de licence comme la GPL pourraient être libres, et ça ne changerait pas le fait qu'un logiciel GPL reste GPL, et "modifier" le texte de la GPL ne changerait pas les termes de la distribution.

                      > T'es la démonstration d'un intégrisme imbécile qu'on trouve parfois chez
                      > Debian. Un logiciel n'est pas comparable à un roman de Victor Hugo par
                      > exemple.

                      Dis ça aux auteurs qui font de l'Art Libre (avec la licence du même nom). Je respecte chaque auteur, qu'il fasse du logiciel ou de la littérature. Il est le seul à choisir sa licence, je la respecte, Debian la respecte. Certaines licences sont libres (DFSG) c'est à dire que l'on peut faire des travaux dérivés (un programme amélioré ; pour un roman : des ajouts, un nouveau point de vue, une nouvelle fin, une traduction, une version courte -- tout ça ne touche pas à l'original) et ceux là peuvent se retrouver dans Debian puisque Debian distribue du DFSG. Si la plupart des auteurs d'essais politiques ou de romans n'utilisent pas de licence libres, Debian ne va pas les distribuer mais il n'y a aucun intégrisme : pourquoi Debian devrait distribuer des oeuvres non conformes à sa charte ? C'est comme si tu écrivais à un éditeur spécialisé dans la publication de science-fiction pour lui dire qu'il est intégriste parce qu'il ne fait pas de romans historiques. Un distributeur ne distribue pas tout ce qui est distribuable dans le monde, il fait une sélection selon certains critères. On choisit un distributeur plutot qu'un autre en raison de ces critères, il y a plein de distributeurs, plein de critères et tant mieux pour la diversité.
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      "etre "trainé devant le juge" n'a rien de grave si vous êtes dans votre bon droit. en prenant le temps d'assurer que chaque paquet est bel et bien libre il se blinde d'être dans leur bon droit même si quelqu'un de tétu vous poursuit."

      Ils vont virer le noyau linux en attendant la fin du proces SCO/IBM ? :)

      /me -> []
  • # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

    Posté par . Évalué à 6.

    Ca risque de faire du mal...

    J'ai choisi Debian pour (entre autres) la sécurité, mais là, je commence à être un géné (pas bloqué, géné), par le caractère ancien de certains packages...

    Woody commence à avoir bien fait son temps, et si Sarge tarde encore, on va finir par dire "Debian c'est bien, mais il faut lire le latin pour l'administrer"...

    [et non, je ne passerait pas un serveur en prod en testing]
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par . Évalué à 2.

      y'a des backports pour woody ..
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Pour lesquels le suivi de sécu est aléatoire
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Donc pour toi une version stable c'est un truc hors d'age sur lequel on met tout le code recent en backport ? C'est vrai que le concept est pas mal....
        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Faut pourtant se réveiller: les utilisateurs n'ont que deux alternatives:
          - les particuliers passent à testing/unstable car ils peuvent se le permettre,
          - les professionnels sont obligés de faire des choix drastiques.
          Elle est là, la réalité...
          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

            Posté par . Évalué à 4.

            non y'en a trois en fait
            - changer de distrib

            Et la réalité est bien triste pour Debian. Si sortir une version quand elle est prête est louable, ne jamais sortir de version est autre chose. J'ai pas trop suivit l'histoire mais si la modification du contrat social affecte la sortie de la sarge c'est completement con. Le travail a l'air d'etre, presque, achevé. Repousser un truc qui pourrait etre fait pour ce genre de motif est assez risible; qu'est ce qui l'est empêche de sortir une version stable maintenant et une version stable et triée dans 1 ans ? Ce ne me semble par être le genre d'impératif qui justifie de repousser une version majeure d'un produit.

            S'amusez a ce genre de chose c'est soit n'en avoir vraiment rien a foutre de ses utilisateurs soit du masochisme.
        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

          Posté par . Évalué à 1.

          non ma stable je recompile les dernières versions ...

          et sinon je suis en unstable
          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Rétro-portage ou compilation manuelle, même problème, même combat.
            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

              Posté par . Évalué à 0.

              bah c'est ça ou rien

              parce que sinon debian c'est quand même excellent, je trouve ...
              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                Posté par . Évalué à 5.

                Mais qu'est-ce que vous avez tous à trouver cette distro (je parle de la woody) géniale ? (je te demande pas ça à toi en particulier)

                J'administre un certain nombre de serveurs (heu... trop en fait).
                Il y a du Debian, du RedHat, et meme maintenant du WhiteBox (sur une seule machine pas très importante, pour tester).
                Ce sont systématiquement des serveurs.
                Eh bien il m'est aujourd'hui totalement impossible d'utiliser une Debian Woody sans modifications ou rétroportages, et ce pour plusieurs raisons:
                1- support matériel très mauvais. Les serveurs DELL qui viennent de sortir de la gamme ne marchaient PAS sur une Debian Woody (alors ceux qui les ont remplacés, n'en parlons meme pas). En cause: version trop ancienne du noyau Linux (entre autres). Ca veut dire que le support matériel est en retard non pas sur la génération courante, comme c'est le cas sur toutes les distros (ou à peu près), mais de plus d'une génération. C'est énorme. Pour mémoire, la RHEL3 tourne sans problème sur ces matériels.
                2- logiciels incroyablement mal empaquetés. Attention, les .deb en eux-meme sont plutot de bonne facture, mais manque de pot, pour beaucoup de paquets, il y a des manques grossièrs dans la configuration du logiciel, qui donnent à penser que le mainteneur n'a jamais tapé de sa vie ./configure --help . Je précise que ces problèmes sont presque tous corrigés en unstable. Pour ceux que ça intéresse, il y a par exemple Linux (support QoS entre autres), solid-pop3d (audit de sécurité-logs pas activé), pdnsd, ....
                3- il est impossible aujourd'hui de réaliser un serveur mail sous Debian Woody pure (antivirus, antispam etc. à la ramasse), ainsi qu'un firewall un peu musclé (support QoS foireux, cf. point 2), un serveur web sur lequel on a besoin de apache2, un serveur de fichier avec du bon support des dernières "évolutions" de chez Redmond (et donc de samba3), l'authentification par LDAP sur un serveur avec un schéma un peu incomplet, et la liste continue. Point à incriminer ici: versions trop vieilles des logiciels.
                4- encore plus grave, il n'y a pas de support de LVM ni du RAID (logiciel) au niveau de l'installation. Si on veut ces fonctionnalités là (extrêmement importantes pour un serveur de prod, dans une vraie boite), il faut galérer.

                Alors ma question est: qu'est ce que vous faites tourner vous comme Debian Woody (pure, hein, sans rétroports, paquets testing, etc.) ? A part un serveur LAMP (et encore, sur du matériel pas trop trop récent), j'avoue que je vois pas.

                Pour moi, la Debian Woody "pure" est une distribution avec un installeur dépassé, des logiciels dépassés et mal empaquetés et du support parfait pour du vieux matériel (voire très vieux).
                Honnêtement, tout ce qui retardera la sortie de Sarge est préjudiciable à l'utilisation de Debian, ce qui est très dommage, car j'apprécie par ailleurs la simplicité de conception de cette distribution, et le fait qu'on controle vraiment tout bien.

                Par ailleurs, j'utilise "massivement" les rétroports (de backports.org pour la plupart), et je n'ai jamais eu à m'en plaindre, alors que je n'en dirais pas autant de security.debian.org, qui, par exemple, il y a deux semaines, a réussi à sortir un .deb du noyau (pour x86 et une ou deux autres archi), sans les modules ! (avec juste le vmlinuz). Problème corrigé quelques heures après bien sur, mais on peut pas dire que le controle qualité soit là.
                • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Je suis entièrement d'accord avec toi, puisque je suis dans le meme cas.

                  J'ajouterais qd meme qu'il n'y a pas de support de sécurité pour les backports.

                  Et que si l'installer debian de la sarge n'inclu pas les non-free (firmwares), mes serveurs se retrouveront sans carte réseau ni carte raid après l'upgrade :).
                • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  1- A cause du retard de la sarge, on est tous d'accord avec ce sujet épineux.

                  2- Problème de responsable mais aussi à cause du retard de la sortie de la sarge puisque les problèmes sont corrigés depuis, comme tu le précises.

                  3- De même: encore à cause du retard qu'a pris la sortie de la sarge.

                  4- Pareil que les précédentes raisons: incroyable, une seule réponse pour toutes ces raisons.

                  La réponse est qu'on n'utilise rarement une woody pure, en effet.
                  On n'a d'autre choix que d'utiliser des paquets rétroportés, ton choix, ou de passer à testing/unstable, le mien.
                  Quelle différence, finalement ? Les paquets de testing/unstable sont récents, largement plus utilisés que ceux de backports.org, les problèmes rapportés sur http://bugs.debian.org/(...) pour peu qu'on prenne la peine de le consulter.
                  Les corrections de sécurité arrivent rapidemment dans l'unstable, très faciles à importer dans une testing, si besoin (et encore la quarantaine est très courte, en fonction de l'urgence).
                  Ce n'est pas la woody qu'on aime tous mais la distribution debian en général, ses outils (dpkg, apt, debconf, fai, etc.), le parc logiciel disponible et j'en passe.
                  • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Il est très fortement déconseillé de mettre une testing sur des serveurs. On le répetera jamais assez: Il n'y a pas de correctifs de sécurité pour la testing (sarge).
                    C'est martelé régulièrement sur les listes debian.

                    S'il y a un trou de sécurité ds un package, il va peut-etre etre corrigé ds l'unstable, mais si le package unstable contient un bug RC, il ne sera pas forcemment propagé vers la testing (après un certain laps de temps de toute facons), et donc tu es cuit.

                    Maintenant, si tu considère qu'installer unstable sur tes serveurs est une bonne chose, c'est ton droit.
                    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Et tu préconises quoi à la place ? Utiliser des paquets rétro-portés peut-être ?
                      Où est l'assurance de correctifs de sécurité dans ce cas ? C'est encore pire.
                      Alors, je dois me contenter de postfix 1.x, de cyrus 1.x, de samba 2.2.x, d'openldap 2.0.x ou Linux 2.4.18 selon toi ? J'aimerais bien mais parfois, on ne peut pas et tous ces logiciels nécessitent autant d'attentions quant à la sécurité.
                      Les correctifs arrivent aussi bien pour la stable que l'unstable même s'il y a une équipé spécialement pour la première. Il n'est pas difficile d'importer sans attendre ces paquets de l'unstable si le besoin s'en fait sentir. En outre, selon l'urgence, le délai de quarantaine est plus ou moins long mais je l'ai déjà dit à de nombreuses reprises dans d'autres commentaires.
                      Ensuite, si j'installe des unstable en "serveur" (dieu que ce terme m'énerve: hors contexte, ça ne veut rien dire, passons...), non seulement je l'assume mais je le limite à mon usage exclusif personnel.
                      C'est assez amusant et paradoxal de voir comment les idées évoluent: il y a un an, je me serais dit exactement la même chose. Mais là, ça fait deux ans qu'on attend... Trois ans, ce serait un peu trop tard.
              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Bien sûr mais si c'est pour se passer d'apt et régler les problèmes de dépendances soi-même, l'intérêt se perd quelque peu...
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Pour les softs que j'ai installé, je me suis plongé dans la doc une seule fois ; ensuite, je sais que la sécu est bien assurée par Debian. Avec un apt-get en download only, mon seul boulot est donc de répondre aux eventuelles questions lorsqu'une mise à jour d'un paquet est dispo.

        Installer des back-ports ? Qui me garantit qu'ils sont sûrs ? Qu'ils seront mis à jour en cas de bug/alerte sécu ? Pour aller plus dans le concepts, les backports ca peut etre obsolète, autant se taper les compilations à la main pour avoir les dernières versions.... Sauf que ça n'a plus rien à voir avec Debian, autant changer de distrib pour en prendre une plus à la mode.
  • # 3...2...1...Troll !

    Posté par . Évalué à 1.

    C'est moi ou la moitié des news Debian ont pour origine les enculages de mouches de debian-legal ? Ca aurait été Mandrake, on aurait déjà eu 60 commentaires pour crier à la news publicitaire.

    Sinon j'ai une suggestion : virer Linux de Debian et mettre Hurd à la place, ça résoudra tous ces problèmes et d'ici qu'ils se fixent une date de sortie définitive y'aura des chances que Hurd soit prêt pour le desktop :)
    • [^] # Re: 3...2...1...Troll !

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      ouai mais vu que pour l'instant le Hurd a besoin d'un noyau pour fonctionner, et que ce noyau utilise oskit qui lui même utilise linux, ca tourne en rond (bon ok y'a GNUMach 1, mais il pu des fesses lui)
    • [^] # Re: 3...2...1...Troll !

      Posté par . Évalué à 1.

      Sinon j'ai une suggestion : virer Linux de Debian et mettre Hurd à la place, ça résoudra tous ces problèmes et d'ici qu'ils se fixent une date de sortie définitive y'aura des chances que Hurd soit prêt pour le desktop :)

      houla non, malheureux: il restera toujours le problème de la glibc et des fontes (cf le journal là pour les refs: https://linuxfr.org/~guiduc/12018.html(...) )
      • [^] # Re: 3...2...1...Troll !

        Posté par . Évalué à 1.

        > il restera toujours le problème de la glibc et des fontes

        Ajoute aussi toutes les images distribuées applaties. Qu'on ne me disent pas que c'est la forme préférrée pour leur modification (ou bien tiggert, jimmac et tant d'autres bosseraient-ils sous paintbrush ?). Faudra qu'on m'explique la différence avec les firmware binaires livrés dans le noyau...
    • [^] # Re: 3...2...1...Troll !

      Posté par . Évalué à 1.

      « [...] Sinon j'ai une suggestion : virer Linux de Debian et mettre Hurd à la place [...] »

      Debian GNU/Hurd:
      http://www.debian.org/ports/hurd/(...)
    • [^] # Re: 3...2...1...Troll !

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Debian n'étant pas une distribution commerciale, je ne vois pas où est la publicité.
      • [^] # Re: 3...2...1...Troll !

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Tuu peux parler de promotion si tu n'aimes pas le terme publicité, ça revient bien au même. Tiens, moi j'ai vu un spot de pub pour la croix rouge, pourtant ce n'est pas une organisation commerciale.
  • # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Ce qui me fait marrer c'est le P.S. de http://lists.debian.org/debian-devel/2004/debian-devel-200404/msg03(...) (merci au journal de je ne sais plus qui pour l'info)

    à quand le kernel dans non-free ?
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par . Évalué à 0.

      > à quand le kernel dans non-free ?

      A force de mettre de plus en plus de chose dans non-free, la vraie question est :
      à quand Debian dans non-free ?
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

        Posté par . Évalué à 3.

        "à quand Debian dans non-free ? "

        On pourrait avancer que les références explicites à Toy Story, qui n'est pas libre, pour les noms des releases, pourrait poser des problèmes juridiques à l'avenir.

        Donc toutes les releases de Debian dans non-free :D

        Et le temps qu'ils trouvent un nouveau nom pour la sarge, et le nom de la testing qui suivra, ça fera bien quelques mois de gagnés.
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

        Posté par . Évalué à 1.

        L'avantage, c'est que Debian tiendra bientot à nouveau sur une simple disquette.
      • [^] # Pas grand chose dans non-free, en fait !

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Je profite de ce commentaire un peu idiot (il faut bien l'avouer ;) ...

        Même si on en parle beaucoup, il n'y a en fait pas beaucoup de packages dans non-free. Il suffit de récupérer http://ftp.fr.debian.org/debian/dists/unstable/non-free/binary-i386(...) pour s'en convaincre. En fait, il n'y a que 268 packages dans non-free. On y trouve :

        - des programmes pour lesquels il existe des remplacants libres (mpg123)
        - pas mal de polices exotiques, ou de support pour des polices exotiques
        - des plugins non libres
        - des documentations (RFC, ou docs sous GFDL)
        - des programmes sous des licences à la con (tiens, beaucoup de softs de l'INRIA ;)

        La plupart sont des trucs mineurs, utiles à très peu de monde, à part peut-être acroread (la derniere version d'xpdf n'a pas grand chose à lui envier) et (un)rar. C'est aussi ce que montre les résultats de popcon sur http://popcon.debian.org/non-free/by_inst(...) .
        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par . Évalué à 1.

          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: Pas grand chose dans non-free, en fait !

          Posté par . Évalué à 1.

          moi je n'ai pas grand chose de non-free, à part unrar et grokking-the-gimp
          et surtout les indispensables nvidia-glx et nvidia-kernel-source pour pouvoir profiter de la 3d et que les drivers se mettent presque à jour automatiquement (relancer la compilation des modules du noyau, c'est pas long)

          mais sinon, pour répondre simplement à cette longue suite de trolls, demandez vous pourquoi certains seraient assez masochistes pour utiliser debian si c'etait vraiment aussi désagreable que ca, ou qu'ils n'aient pas un interet à le faire.

          Moi je ne l'utilise que sur des machines personnelles, alors je suis en testing-unstable avec une vingtaine de sources alternatives. Tous mes programmes sont gérés par le système d'auto update, et meme si les versions mettent quelques jours à sortir, je ne me prend pas la tête, ca sort quand c'est prêt, et ca se met à jour tout seul (update quotidienne). Et si une sortie prend trop de temps, je cherche une autre source, mais je n'ai pas compilé un seul de mes soft (à part le noyau) et pour ca, ca sera dur de me faire changer de distro. Je commence meme à me faire des paquets pour que mes données de programmes soient (skins, plugins... ) gérées par le système (donc pour tous les utilisateurs) et à jour sur plusieurs machines

          PS : je suis d'accord pour dire qu'ils abusent pour la sortie de la STABLE (qui est le sujet de la news), mais c'est pour ca qu'on l'aime la debian, quand ca marche, ca marche longtemps
          • [^] # Re: Pas grand chose dans non-free, en fait !

            Posté par . Évalué à 0.

            mais sinon, pour répondre simplement à cette longue suite de trolls, demandez vous pourquoi certains seraient assez masochistes pour utiliser debian si c'etait vraiment aussi désagreable que ca, ou qu'ils n'aient pas un interet à le faire.

            Pour se la peter "W4rlords Zyva Ma distro elle defonce la tienne" , j en ai rencontré plein , y a aussi des gens un peu plus serieux je te rassure mais y en a moins.
            • [^] # Re: Pas grand chose dans non-free, en fait !

              Posté par . Évalué à 1.

              une distrib est utilisable quand on la maitrise ou au moins qu'on la connait un minimum: j'ai connu qqn qui a testé sa gentoo pour voir et apprendre, et après 3 mois, content d'avoir appris, il est revenu a sa bonne vieille debian avec ses paquets tout vieux mais précompilés et qu'il savait gérer facilement...

              le fait est que quand on ne teste pas sans cesse les nouvelles distributions/wm/os, parce qu'on a pas envie de réapprendre tout le temps comment ca marche ailleurs, qu'on est feignant, paresseux, et bien on reste à ce qui plait ou a plu à un moment donné, que ce soit deb/mandrake/bsd/windows/autre, jusqu'à ce que quelquechose de vraiment gênant fasse changer...
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par . Évalué à 2.

      | à quand le kernel dans non-free ?

      je vote pour.
      Au moins j'aurais pas a subir la disparition du driver tg3 (carte réseau) dans le noyau 2.6.5 !!!
      c'est vrai je vois pas en coin du code present dans le noyau officiel de Linux pourait poser un probleme.
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Regarde mieux. Penses-tu que :
        static u32 tg3FwText[(TG3_FW_TEXT_LEN / sizeof(u32)) + 1] = {
        0x00000000, 0x10000003, 0x00000000, 0x0000000d, 0x0000000d, 0x3c1d0800,
        0x37bd3ffc, 0x03a0f021, 0x3c100800, 0x26100000, 0x0e000018, 0x00000000,
        0x0000000d, 0x3c1d0800, 0x37bd3ffc, 0x03a0f021, 0x3c100800, 0x26100034,
        [...]

        Est la preferred form for modification de ce tableau, et des quelques autres qui suivent dans tg3.c ? A mon avis, non.
        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

          Posté par . Évalué à 0.

          Et png ?
          /var/www/icons/back.png :
          <89>PNG^M
          ^Z
          ^@^@^@^MIHDR^@^@^@^T^@^@^@^V^D^C^@^@^@2o¡5^@^@^@^OPLTEÌÿÿ<99><99><99>fff333^@^@^@µ^Y½ð^@^@^@^AbKGD^D<8f>hÙQ^@^@^@YIDATxÚeÌÑ <80>0^L^DÐ^H^Y@è^B^]¡r. Íþ3ÙÄxA¼¯ã%<9c>È7^]¬^M^XTö¥@ir(Jõùp³Ü^XÛéÕ/ÍÌ«É¢¨j<99><85><99>Yx^Q­S^OÉß¹ûº¾%v^Y<95>_ng ^X$à{üê^@^@^@VtEXtComment^@This art is in the public domain. Kevin Hughes, kevinh@eit.com, September 1995LèôÄ^@^@^@^@IEND®B`<82>


          Faut-il aussi virer png pour ce prétexte de non-lisibilité ?
          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

            Posté par . Évalué à 1.

            pour une image, la forme préférée pour la modification est bien la forme binaire. Donc, non, il ne faut pas le virer, et oui, c'est lisible.
            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

              Posté par . Évalué à 0.

              Ce n'est pas aussi simple. Ca devrait être le format utilisé pour créer l'image, par exemple le format Gimp, pour toujours avoir accès aux informations sur les calques etc. Mais on ne peut pas continuer comme ça sans fin, donc il faut fixer une limite à ce qui est considéré comme une source.
        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Si ça n'est pas de l'assembleur x86 je ne vois pas où est le problème.. ça n'empechera pas l'utilisation du pilote sur ppc ou gameboy. Par contre ça va faire chier un paquet de monde, et ça ne va pas encourager les grands constructeurs (disons Dell au pif) à supporter officiellement la debian sur leurs machines
  • # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    A noter qu'en ce qui concerne les firmwares du noyau, il y a deux problèmes :
    - ils sont pas libres
    - ils violent la license GPL du noyau vu que les sources ne sont pas fournies
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      En quoi violent-ils la licence GPL du noyau Linux ? C'est l'hôpital qui se fout de la charité, si tu me passes l'expression...
      Ils ne se sont pas glissés comme ça par magie au sein du noyau, hein.
      Ce serait plutôt l'inverse et par ailleurs, il me semble que la distribution de ces firmwares n'est pas interdite. Le seul problème éthique posé est l'abscence des sources.
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

        Posté par . Évalué à 1.

        En quoi violent-ils la licence GPL du noyau Linux ?
        [...]
        Ce serait plutôt l'inverse et par ailleurs, il me semble que la distribution de ces firmwares n'est pas interdite. Le seul problème éthique posé est l'abscence des sources.

        Apparemment, tu réponds toi-même à ta question : l'absence des sources est une violation de la GPL.
        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          mmm, c'est pas si simple que ca...

          en quoi un firmware serait codé avec des languages de progs et pas en binaire?

          Le vrai probleme, c'est qu'on nous a pas donnés le droit de modifier ce firmware.
          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Le vrai probleme, c'est qu'on nous a pas donnés le droit de modifier ce firmware.

            Et pourtant ces firmwares sont distribués sous license GPL. En tout cas c'est ce qui est écrit au début des fichiers correspondants. Or la license GPL impose de fournir les sources. Y'aurait pas comme un problème ?
            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Et pourtant ces firmwares sont distribués sous license GPL.

              arf, au taon pour moi.

              Or la license GPL impose de fournir les sources. Y'aurait pas comme un problème ?

              Le probleme est la definition de code source d'un firmware. Comme je disais, il est ptetre codé direct en binaire ce firmware, donc on a bien le code source sous la main (les \x55) qui est complilé ensuite dans le code final.

              Ca peut tout a fait etre GPL, apres, j'ai pas lu le contrat debian, je peux pas m'exprimer de ce coté.
              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Ça me fait peur cet argument. Qu'est ce qui empeche une boite de ne fournir que du binaire et d'affirmer qu'ils l'ont fait en assembleur ? Je n'avais jamais pensé à ça mais là j'ai comme une peur
                • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Ils peuvent très bien le faire (ça existe!), mais s'ils distribuent ça sous GPL alors tu as le droit de décompiler et de changer leur code assembleur.
                  La GPL ne précise rien sur le langage de programmation utilisé pour écrire son programme.
        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Tant qu'ils ne sont pas liés au noyau Linux, il n'y a aucune violation de la GPL.
          Il y a sans doute un problème de disposition de ces firmwares (non-free) mais la question de violation est à prendre en considération au cas par cas.
          Mais la faute ne revient certainement pas à l'éditeur du firmware: je doute que ce soit lui qui l'ai introduit au sein de la distribution officielle de Linux.
          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            La GPL oblige de fournir le code source. Or si tu distribue un firmware sous license GPL, tu dois fournir le source. Ce qui n'est pas le cas :

            /*
            This file contains the firmware of Seven of Diamonds from OSITECH.
            (Special thanks to Kevin MacPherson of OSITECH)

            This software may be used and distributed according to the terms of
            the GNU General Public License, incorporated herein by reference.
            */

            static const u_char __Xilinx7OD[] = {
            0xFF, 0x04, 0xA0, 0x36, 0xF3, 0xEC, 0xFF, 0xFF, 0xFF, 0xDF, 0xFB, 0xFF,
            0xF3, 0xFF, 0xFF, 0xFF,


            [...]

            (exemple tiré de drivers/net/pcmcia/ositech.h)

            Un firmware est un code. Peu importe sur quel processeur il tourne, s'il est distribué sous license GPL, le code source doit être fourni.

            Après de savoir si on considere le firmware comme libre ou pas est un autre problème.
  • # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Ca serait marrant d'assister à un fork de Debian :-)
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Fait par Corel avec un boot graphique et un look à la Windows ?

      => []

      L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Il y en a déjà de nombreux. Voir http://www.distrowatch.com/stats.php?section=independence(...) pour une liste. Parmi les plus importants : Knoppix, GNULinEX, Libranet, Linspire (Lindows), Progeny, Xandros, ...
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par (page perso) . Évalué à -2.

      Ben tu peut rire, mais les debianneux s'en vantent

      Tellement de gens qui forkent, qui refusent de suivre le projet mére, et de suivre les autres. Ensuite, on s'étonne que le projet arrivent pas à fermer tout les bugs RC...

      Tellement d'installeurs alternatifs, mais beaucoup moins de remontés au niveau du vrai installeur...

      Tellement de dépot alternatifs, au lieu d'aider backports.org.

      Le fork a déja eu lieu.
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        La faute à qui ?
        Un point partout, balle au centre, je dirais.
        Progeny n'a jamais empêché le projet Debian de reprendre son installateur mais ils ont préféré ré-écrire le leur, notamment pour supporter les nombreuses architectures du projet Debian.
        Quant aux paquets rétro-portés, le problème appartient au projet Debian lui-même: le délai étant si long que les utilisateurs de la stable n'ont guère de choix...
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

        Posté par . Évalué à 1.

        > Ben tu peut rire, mais les debianneux s'en vantent

        Les distributions dérivées sont encouragées depuis les débuts de Debian. Ca n'a rien d'une conséquence des cycles de release trop longs actuellement.
  • # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

    Posté par . Évalué à 4.

    Moi j'aime Debian et le Libre.

    Ce qui me donne des boutons c'est notamment le Bios de mon PC qui ne l'est pas, ainsi que le programme de la puce de mon clavier sans parler de ma souris !

    Le prochain Windows ne s'intallera pas sur les PC non certifiés sécurisés. La prochaine Debian s'installera-t-elle sur des PC non libres ? Au rythme ou on va....
  • # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Vous ne semblez pas saisir les enjeux.
    Il ne s'agit pas de bannir les paquets non-free mais simplement de les distinguer clairement.
    Ce n'est pas de la masturbation intellectuelle mais au contraire un objectif tout à fait louable.

    L'amalgame avec la sortie de SARGE est désolant.
    Il faut plus y voir une provocation pour attirer l'attention qu'autre chose.

    En fait bien peu ont vu la portée de leur acte en votant pour la modification du contrat social Debian.

    Je renvoie les âmes égarés aux propos de RMS et consorts expliquant pourquoi l'utilisation des paquets non-free peut soulever des problèmes à la communauté du Logiciel Libre.

    Il s'agit de clarifier la situtation alors pourquoi crier à l'intégrisme ?
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par . Évalué à 1.

      > Ce n'est pas de la masturbation intellectuelle mais au contraire un objectif tout à fait louable.

      Ce qui serait bien, c'est de faire de non-free un projet séparé et que Debian arrête de supporter activement non-free. Par exemple Fedora Core ne supporte pas Fedora non-us/free.

      http://linuxfr.org/2004/01/13/15060.html(...)

      Il propose que Debian, après la sortie de Sarge, n'inclut plus la section non-free dans testing et unstable. La section non-free de Sarge serait maintenue aussi longtemps que Sarge elle-même.
      Ensuite, les personnes désirant utiliser ce type de logiciels devront faire appel à un dépôt indépendant de Debian ou trouver des équivalents libres.


      Ça j'aime, c'est du concret. C'est beaucoup plus cohérent que "Debian c'est free et Debian supporte non-free".
      Tant que non-free est officiellement supporté par Debian, cette "nouvelle" ressemble à de la masturbation intellectuelle.
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Qu'ils souhaitent n'avoir que du libre (au sens Debian) dans main/ est très bien. Mais cela ne devrait pas les empêcher de le faire intelligement, c'est-à-dire après la diffusion de Sarge.

      Cette annonce a un petit goût d'XFree : je me tripote dans mon coin avec mes problèmes de licences et j'emmerde les utilisateurs et les mainteneurs qui ont bossé pour que la Sarge puisse sortir bientôt...
  • # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

    Posté par . Évalué à 0.

    ... ils sont gentils les extremistes, mais ça serait sympa s'ils pouvaient penser aux utilisateurs un p'tit peu, c'est bien beau de faire un distro toute "parfaite", mais si on peut pas s'en servir...
    J'retourne voir le magicien, en + l'official est bien stable peut être plus que celle des fanatiques du libre.
  • # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Sans vouloir troller, le matériel évolue à une telle vitesse aujourd'hui que 1 ou 2 ans après leur apparition, les technologies ont presque disparues remplacées par des nouvelles !

    Si Debian n'arrive pas à faire en sorte de sortir de nouvelles versions à un rythme permettant de supporter le matériel pas trop ancien (i.e. inférieur à 2 ans), elle sera à mon avis vouée à être progressivement abandonnée.

    Si aujourd'hui je prends la Debian 3.0r2 et que je l'installe sur un PC récent (AGP Pro, S-ATA, PCI-64, etc), j'ai quasiment aucune chance de réussir à la faire fonctionner sans bidouiller comme un malade à l'installation, ce qui n'est pas acceptable.

    Obliger les gens à tourner en unstable pour que leur système soit pleinement supporté et leurs logiciels plus ou moins à jour, c'est à dire le cas de figure pour une grande majorité des utilisateurs Debian, c'est paradoxalement faire perdre à la Debian tout l'intérêt de la stabilité qu'elle cherche à avoir !
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      C'est surtout faire glisser le but de unstable de distribution de développement à distribution pour tous. Combien d'utilisateur de unstable font ça pour aider debian ? Combien pour juste avoir des softs à jours ?

      On se retrouve alors avec des choses comme de plus en plus de softs dans experimental, et donc moins testés alors qu'ils en aurait plus besoin.
      Des rapports de bugs aussi de moins en moins bon, car tout le monde utilise unstable et pas que les utilisateurs avertis, les gens sont moins rompus à cette pratique. Voir même certains qui mettent tout en RC, sans réalisés que ça nuit au passage en testing des softs et donc à la sortie.

      Ce qui au final ne fait que ralentir la release, et donc pénalise ceux qui joue les "régles" du jeu, cad utilisé stable pour ce qu'elle est, et ne pas utilisé unstable car faut pas raler si c'est cassé.
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Rajoute ceux qui utilisent des paquets rétro-portés sur une stable et tu comprendras pourquoi Debian a tant de mal à sortir Sarge...
        C'est devenu un cercle vicieux et ce n'est pas comme ça qu'on va en sortir.
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

        Posté par . Évalué à 2.

        unstable ... distribution pour tous

        T'as déjà essayé une unstable ?

        Comme son nom l'indique, c'est instable...

        par contre une "testing" va très bien en utilisation de bureau.
        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Instable, instable, pas plus que certaines distributions publiés comme stables.
          Les versions des logiciels fournis sont pourtant les mêmes.
          Le tout est de savoir où s'informer des problèmes possibles, d'user d'apt-listbugs et du BTS.
        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          > T'as déjà essayé une unstable ?

          Oui j'ai déja tourné en unstable, et on s'en tire relativement bien dés qu'on s'y connait. Et suffisament longtemps pour voir ce que ça vaut. Ça ne m'a pas plus pour tout un tas de raisons, que j'ai renoncé depuis longtemps à expliquer.

          Actuellement, la tendance est de rendre unstable vachement moins unstable, en uploadant dans experimental, car justement, tout le monde utilise.
          La ou des distribs comme mdk et fedora n'hésite pas à tout péter en uploadant un nouveau python dans cooker ou rawhide, debian préfére maintenir 3 versions du langage, afin de ne pas trop casser unstable, car de plus en plus de gens l'utilise. Ce qui au final ralentit le travail, et ceux uniquement parce que les versions ne sortent pas assez vite. Le serpent se mord la queue, selon moi. Même si il n'y a pas que ça qui ralentit, j'en suis conscient.

          > par contre une "testing" va très bien en utilisation de bureau.

          Et comme dit 100 fois, la sécurité dans tout ça ?
          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Je suis d'accord avec toi sur la problématique posée par le statut actuel de l'unstable mais j'apporterais un bémol: si Gnome 2.6 a été "uploadé" dans experimental, ce n'est nullement pour ajouter un énième distribution à panel debian.
            En effet, c'est la situation critique de testing qui a amené les membres de l'équipe Gnome de Debian a préféré cette voie plutôt que d'y inclure directement dans l'unstable afin de moins perturber la sortie imminente de la Sarge.
            En outre, ils ont également souhaité évité l'écueil qu'a connu Gnome 2.4.
            Et j'ajouterais que Debian a toujours connu des versions concurrentes de paquets, c'est même explicitement permis par la Debian Policy.

            Et comme dit 100 fois, la sécurité dans tout ça ?

            Comme dit "100 fois" aussi, il n'est guère difficile de prendre un paquet à jour provenant de l'unstable et la priorité est telle que le délai est réduit à 2 jours au lieu des 10 habituels.
            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Ce qui suppose que les paquets de l'unstable sont stables, ce qui est parfois faux.

              On va prendre un exemple.
              Sur la woody, on a un openldap 2.0. Pour une raison X (impérative), j'ai besoin d'une version 2.1. Je récuère donc le paquet de la testing qui est en 2.1.25 (je gère toutes le dépendances etc).
              Soudain, il y a un trou de sécurité qui est découvert ds la 2.1.25 (supposition). C'est un pb important puisque toutes mes authentifications se font sur ldap.
              Le paquet dispo en unstable est le 2.1.26 (c'etait le cas il y a qq mois qd je faisais mes tests sur sarge). le trou est corrigé pour cette version, mais il y a des problèmes de corruption de base de données récurrents (ce qui est (était?) bien le cas), donc le paquet ne sera _pas_ envoyé ds testing.

              Je fais quoi?
              Je garde mes 2.1.25 avec mon trou de sécurité, ou j'upgrade en unstable 2.1.26 avec le risque de pourrir régulièrement mes bases ldap?

              En tant qu'admin, je suis dans une merde noire, et si je fais la moindre allusion a ce sujet, _tout le monde_ me dira que si je veux une distrib stable, j'ai qu'a rester en stable (à juste titre d'ailleurs).
              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Déjà, je n'ai jamais parlé de faire de rétro-portage des paquets testing vers la stable. Ensuite, en bon admin consciencieux, tu peux toujours récupérer les patchs qui corrigent le trou de sécurité et l'appliquer à ta version d'openldap snas risquer la corruption (à moins que ce soit le patch même qui en soit la cause).
                Evidemment, cela requière quelques connaissances de la construction d'un paquet debian et plus exactement, la façon d'appliquer un patch: mais il y a toujours moyen de le faire à sa façon.
  • # libre libre libre ...

    Posté par . Évalué à 1.

    Je comprend le fait qu'il faille rendre la debian la plus libre possible ...
    Mais les débats sur l'aspect libre de telle ou telle licence ne rendent elles pas la question du libre encore plus obscure et confuse ?

    La gestion des projets semble aussi lourde que dans les pires bureaucraties et celà donne de surcrois une image d'instabilité des équipes de projets. Pas de quoi crédibiliser l'utilisation du libre au profit de solutions propriétaires.

    Le problème de la pénétrabilité du marché par les solutions libres est de loin le plus important.

    LF
    • [^] # Re: libre libre libre ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      > Mais les débats sur l'aspect libre de telle ou telle licence ne rendent elles pas
      > la question du libre encore plus obscure et confuse ?

      Attention, il ne s'agit pas de l'ensemble du mouvement du LL, juste d'une distribution. C'est bien qu'il y ai au moins une distribution qui se pose vraiment les questions sur ce qui est libre et ce qui ne l'est pas, ce qui est acceptable et ce qui ne l'est pas. Ca peut faire bouger les développeurs qui font du "prèsque libre".

      Maintenant, si ça devient une priorité au point de retarder la sortie de plus d'un an par rapport aux objectifs, ca devient très dommage. Debian risque de perdre pas mal d'utilisateurs, et ça ne va pas franchement augmenter l'impact de ses actions.
      • [^] # Re: libre libre libre ...

        Posté par . Évalué à 1.

        > Maintenant, si ça devient une priorité au point de retarder la sortie de plus
        > d'un an par rapport aux objectifs, ca devient très dommage.

        C'est le point de vue du RM mais beaucoup ne le partagent pas : le changement a rendu explicite quelque chose qui était implicite, il serait raisonnable de ne rien changer pour sarge, et de s'en occuper au début du cycle de développement suivant.
    • [^] # Re: libre libre libre ...

      Posté par . Évalué à 1.

      Tout à fait d'accord avec toi. Imaginons un décideur qui serait en train de décider le futur OS à installer sur tel ou tel système de son système informatique.:
      • soit il choisit une solution propriétaire et court le risque de s'exposer à des incompatibilités, celles-ci pouvant se montrer très bloquantes pour une future évolution de son parc. Si le décideur fait partie d'une grosse entreprise, il pourrait éventuellement faire pression sur l'éditeur pour qu'il intègre la fonctionnalité qui va bien dans le produit qu'il a choisi, impossible avec la seconde solution.
      • soit il choisit du libre. Là, le problème se portera sur le choix de la distribution:
        • il faudra qu'il trouve une distribution supportant les softs qu'il veut intégrer à sa solution (les softs en question ne propose pas un paquetage par distribution)
        • l'ajout d'une fonctionnalité à sa distribution ne pourra se faire que en payant une société tierce ou en trouvant des développeurs dans son entreprise pour bricoler le module qui va bien. Impossible de faire pression sur un éditeur quelconque.
        • la distribution choisie devra aussi présenter des garanties quant à l'évolutivité et la pérennité. Les déboires actuels de Debian font parti des événements susceptibles de faire pencher la balance du côté propriétaire.
      Personnellement, je ne suis pas contre le fait d'intégrer une partie non GPL dans une distribution ou un paquetage (le noyau par exemple). Bien entendu, le morceau non GPL doit être sous une licence stipulant que l'entreprise s'engage à ne pas poursuivre la personne utilisant son module pour ses besoins personnels mais que la personne voulant vendre une évolution du module devra payer si elle veut en vendre une évolution. Etant donné que je ne maîtrise pas les "quelques" licences utilisées dans le monde du libre et que je n'ai pas le temps d'étudier le problème (la société pour laquelle je travaille n'est pas spécialisée dans le libre), je ne peux malheureusement pas donné un nom de licence ou une combinaison de licence pour tous les modules non GPL "intégrables mais non vendables". En bref, il faut vraiment des garanties aux hautes sphères de l'informatiques pour choisir leur futur OS. Un code robuste, efficace et blindé ne suffit pas.
  • # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    En fait, la Sarge devait sortir en Mai, mais cette sortie a dû être repoussée à cause du vol du code source...

    Du coup, les différentes debian mettent tellement de temps à sortir que le produit hérite d'une demi vie d'existence par rapport au matériel supporté.
  • # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

    Posté par . Évalué à 1.

    - Comment pousser au sucide un intégriste debian?

    - en lui faisant remarquer que la GPL elle même n'est pas libre, elle ne peut donc pas faire partie de la distrib, hors les softs GPL doivent contenir la licence sous laquelle ils sont diffusés, ils ne peuvent donc pas être inclus... ;-)
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Problème soulevé, discuté, et résolu il y a 10 ans (ou pas loin).
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Ton horloge système doit être mal réglée... le problème date du 26 avril 2004, ce qui fait 3 jours d'après la mienne...
        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Ce n'est pas parce que tu as trouvé un mail daté d'il y a trois jours que le problème dont il parle n'a jamais été évoqué avant.

          Le fait que les textes de licence soient non libres mais bien présents dans des distributions "libres" est une exception discutée et justifiée depuis longtemps.
          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Le problème n'est pas au niveau de la GPL qui n'est pas libre, mais à celui de la modification du contrat Debian.

            Il y a une différence entre une distribution « libre » et une distribution « intégralement libre ». Debian vient de franchir ce pas, et c'est à ma connaissance la première à le faire et ainsi à s'encombrer de cette incohérence. Mais bon, effectivement ça n'est pas très grave, l'intégrisme du logiciel libre n'en est pas à sa première contradiction, et ça ne sera sans doute pas la dernière.
            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

              Posté par . Évalué à 1.

              Tu devrais préciser un peu ce qui t'inquiète parce que la modification du contrat ne change rien de fondamental (c'est une formulation plus claire mais il n'y a rien de nouveau). Debian n'a rien franchi avec ça, ou l'a franchi depuis longtemps.
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par . Évalué à -1.

      Ouais, dans la GPL il y a plein de contraintes et en plus t'es pas libre de la changer.
  • # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Personnellement, je trouve que Debian tombe dans un extrémisme qui n'est pas bon pour son utilisation courante. Je suis parfaitement d'accord avec le concept de sortir un produit quand celui-ci est parfaitement prêt. Mais ce communautarisme intégriste n'est pas très intéressant. Il n'apportera rien techniquement à la future Sarge si ce n'est de long mal de tête pour la configuration de certain serveur.
    Oui, le libre est une bonne philosophie, comme l'islam peut être une bonne religion. Mais l'intégrisme et l'extrémisme n'ont jamais servit personne. Longue vie au libre, mais un esprit libre doit aussi pouvoir cotoyer des applications propriétaire, des licenses exotiques, ... Le libre se devrait être le respect et la transparence. Savoir quel package n'est pas libre (dans le sens Debian) est une bonne chose pour les plus philosophe d'entre nous, mais ceux qui ont moins de scupule ou une ouverture d'esprit plus importante ou encore des besoins spécifique non résolu par des solutions complétement libre doivent avoir la liberté d'utiliser les applications, firmware ou driver de leur choix.
    Apt est une solution d'administration merveilleuse, mais si le nombre de package devait chuter ou si les packages devait devenir des fork pour ne plus contenir le code ou la documentation exotique ... cette solution ne sera qu'une vitrine technologique sans intérêt ou du moins d'un intérêt moindre.
    C'est plus un coup de gueule qu'une reelle solution, j'en suis bien conscient, mais j'aime sincérement Debian ... mais je n'ai pas pu faire migrer les serveurs de mon employeur par manque de réactivité de la branche stable de debian. C'est dommage, j'ai du utiliser une Trustix (basée Redhat) ... alors que je me serais fait un plaisir d'imposer la debian sur nos 50 serveurs.
    Longue vie au libre et à la libre pensée
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par . Évalué à 0.

      Encore une belle illustration de l'article de Julien Delange paru sur LinuxFrench (et largement repris par la suite)

      Ce suis assez d'accord avec ta reflexion et je trouve que ce genre d'extremisme n'est pas bon (d'ailleurs l'extremisme n'est jamais bon) et ne sert pas le libre, bien au contraire.

      Il y a deja beaucoup d'idée recue sur le libre, et ce genre d'annonce ne fera que troubler un peu plus la vision du grand public.

      Debian est une excellente distrib (celle qui me conviens le mieu en tout cas) mais je ne lui demande pas d'etre totalement libre.

      Si un produit libre équivalant existe, pourquoi ne pas l'utiliser, mais si il n'existe pas de solution libre, alors utilisons une solution existante, mais je n'ai aucune liberté à gagner à ne rien utiliser.
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

        Posté par . Évalué à 0.

        > Ce suis assez d'accord avec ta reflexion et je trouve que ce genre d'extremisme
        > n'est pas bon (d'ailleurs l'extremisme n'est jamais bon) et ne sert pas le libre,
        > bien au contraire.

        1. Quel extrémisme ? (il y a eu une décision définitive passée quelque part ?)
        2. A quelle définition du mot "extrémisme" fais-tu référence ?

        > Si un produit libre équivalant existe, pourquoi ne pas l'utiliser, mais si il n'existe
        > pas de solution libre, alors utilisons une solution existante, mais je n'ai aucune
        > liberté à gagner à ne rien utiliser.

        Ce n'est que ton point de vue, celui de Debian est de ne pas imposer ce point de vue là à tout le monde (et ça n'empechera pas ceux qui veulent du non libre d'en utiliser).
        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          L'extêmisme ne veut pas dire forcément une décision ... je trouve les idées qui commencent à fleurir chez debian trop extremes pour une communauté qui se veut libre et ouverte.

          L'extrêmisme c'est le fait de utiliser des idées ou des procédé trop restrictif/unilatérale par rapport au but rechercher. Comme je le dis dans mes autres messages: Oui il faut fait la différence en libre et non libre. Mais non il ne faut pas exclure le non libre.

          Je ne veux pas d'une debian qui me dupe en installant des logiciels non libre, je veux savoir ce que je fais de ma machine. Et Debian fait ça très bien depuis longtemps.

          Simplement si cette idée d'exclusion du non libre devient une réelle politique pour Debian, c'est réellement une catastrophe pour Debian en premier et pour la communauté du libre en second.

          Vous avez déjà essayé d'expliquer à un client (commercialement parlant) que la nouvelle version n'a pas de date de sortie pour des raisons philosophique et que la documentation sera à télécharger sur un autre site parce que non libre ... Bonne chance pour les technico commercial qui comme moi doivent montrer à leur client que Debian est un bon choix face à d'autres solutions.
          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Vous avez déjà essayé d'expliquer à un client (commercialement parlant) que la nouvelle version n'a pas de date de sortie pour des raisons philosophique[...]

            Tu dois te tromper de distribution. L'interêt majeur (le seul ?) de Debian, est justement sa philosophie. Ses avantages techniques (par rapport aux autres distros) rélèvent plus du mythe qu'autre chose. Je ne vois pas en quoi, c'est de l'intégrisme: Le but de Debian n'est tout simplement pas le même que celui d'autre distrib'. On ne vas pas reprocher à Mandrake d'être de plus en plus «user-friendly», à Red-Hat ses alliances commerciales avec d'autres sociétés, à Gentoo ses nombreuses compilations, etc... Chacune poursuit son but, et Debian le sien.
          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

            Posté par . Évalué à 0.

            > (...)
            > Mais non il ne faut pas exclure le non libre.

            Debian fait une distribution libre. Le fait qu'ils aient réaffirmé le maintien, à coté, d'une section non-free détruit tout ce que tu avances quant à une prétendue exclusion de tout ce qui est non libre.

            > Simplement si cette idée d'exclusion du non libre devient une réelle politique pour Debian

            L'idée d'exclusion du non libre est surtout un délire qui ne correspond pas à la réalité.

            > Vous avez déjà essayé d'expliquer à un client (commercialement parlant) que
            > la nouvelle version n'a pas de date de sortie pour des raisons philosophique et
            > que la documentation sera à télécharger sur un autre site parce que non libre

            Pourquoi faudrait-il égoïstement privilégier cette utilisation commerciale, au détriment des engagements du contrat social ?

            Qu'est-ce qui te permets d'affirmer que la documentation serait moins bien traitée que la section non-free actuellement ?
            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

              Posté par . Évalué à 2.

              > L'idée d'exclusion du non libre est surtout un délire qui ne correspond pas à la réalité.

              pas vraiment. Historiquement, c'est la FSF qui avait été sollicitée pour donner son avis sur le sujet. L'avis en question était qu'en consacrant tous les efforts sur Main, on arriverait bien un jour à se créer un besoin pour des drivers nvidia libres et tutti quanti. Passer au Libre exclusif aurait donc permis de donner une dynamique et une indépendance à la communauté.
              Ce concept n'est pas partagé par Debian, canal historique. Bruce Perens pense que le service non-free rendu à la communauté debian est sympa : Les développeurs se mettent en réserve et c'est l'utilisateur qui se prononce, ca rééquilibre. Toutefois, au fil des ans, l'idée d'exclusion a fait son chemin et l'abandon de non-free est proné par Branden robinson qui est à l'origine de la révision des statuts actuelle.

              En pratique, non-free n'est pas gros. Il serait d'autant plus facile de l'abandonner car il n'y a pas de grosse dépendance entre main et les autres branches. Les autres branches sont vraiment optionnelles. Actuellement, on peut envisager de virer non-free, c'est juste un choix politique, mais la situation risque de changer.

              Si Main maigrit et que les autres branches deviennent indispensables pour le quidam, ca risque de compliquer beaucoup les affaires. Comme il a été dit par ailleurs, les autres distribs se sont arrangées pour établir une frontière saine entre free et non-free qui préserve une cohérence. Le dogmatisme de debian va retirer des choix.
              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                Posté par . Évalué à 1.

                Toutefois, au fil des ans, l'idée d'exclusion a fait son chemin et l'abandon de non-free est proné par Branden robinson qui est à l'origine de la révision des statuts actuelle.

                L'abandon de non-free a été voté et refusé. Non-free reste. Renseigne-toi un peu.

                En pratique, non-free n'est pas gros. Il serait d'autant plus facile de l'abandonner car il n'y a pas de grosse dépendance entre main et les autres branches.

                Par définition il n'y en a pas.

                Pourquoi virer non-free qui contient/contiendra des choses utiles ? (doc GNU, RFC, etc.)

                Si Main maigrit et que les autres branches deviennent indispensables pour le quidam, ca risque de compliquer beaucoup les affaires.

                Mais tu évites de détailler, bien sur.

                Comme il a été dit par ailleurs, les autres distribs se sont arrangées pour établir une frontière saine entre free et non-free qui préserve une cohérence.

                Debian fait de même. Le libre va dans main et le non-libre dans non-free. J'ai vu moins cohérent.
                • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                  Posté par . Évalué à 1.

                  > Debian fait de même.

                  Il n'y a pas de non-free dans Fedora. Trouves quelque chose de non-free (selon la FSF) dans Fedora (à part fedora-logos ou anaconda-images qui a des problèmes lié à la protection de la marque comme partout).

                  Si tu veux du non-free pour Fedora, c'est ailleur qu'il faut regarder (livna, freshrpms, etc) mais pas dans Fedora.

                  Quand a l'appréciation de free je pense que la FSF est mieux placé que Debian.
                  • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    > Il n'y a pas de non-free dans Fedora.

                    Il n'y en a pas dans Woody, ni dans Sarge, etc.

                    > Si tu veux du non-free pour Fedora, c'est ailleur qu'il faut regarder (livna, freshrpms, etc) mais pas dans Fedora.

                    Idem. Faut regarder dans non-free, tu ne trouveras rien dans Woody.

                    > Quand a l'appréciation de free je pense que la FSF est mieux placé que Debian.

                    En ce qui concerne la distribution Debian GNU/Linux, certainement pas.
                    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                      Posté par . Évalué à 1.

                      > Il n'y en a pas dans Woody, ni dans Sarge, etc.

                      Pouuuffff....
                      Au fait, où trouve des dépôts Woody ?
                      Il y a stable avec non-free de disponible mais un dépôt Woody, je ne connais pas.

                      > Idem. Faut regarder dans non-free, tu ne trouveras rien dans Woody.

                      Trouves mois du "non-free" sur un serveur officiel Fedora. Trouves mois des infos sur un serveur officiel Fedora ou dans la distribution pour installer du "non-free".
                      Bonne chance.

                      Fedora ne supporte pas du "non-free".

                      > En ce qui concerne la distribution Debian GNU/Linux, certainement pas.

                      Debian au-dessus de la FSF, de RMS...
                      Le free selon Debian... qui se fout de l'avis de la FSF...

                      Finalement SuSE aurait du faire comme Debian. Définir ce qui est free pour que Yast rendre dedans et clamer que Yast est free et se torcher de l'avis de la FSF.
                      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                        Posté par . Évalué à 0.

                        > Il y a stable avec non-free de disponible mais un dépôt Woody, je ne connais pas.

                        C'est ce que tu as sur les isos, ou sur les ftp c'est le répertoire stable/main. Tu verras que stable/non-free (et stable/contrib) ne sont pas dedans.

                        > Trouves mois du "non-free" sur un serveur officiel Fedora.

                        Mais qui affirme que Fedora contient du non libre ? Pas moi en tous cas.

                        > Debian au-dessus de la FSF, de RMS...

                        Debian est évidemment au dessus de la FSF pour tout ce qui concerne Debian et en particulier pour sa définition de libre, les DFSG. Mais Debian n'impose pas cette définition et son point de vue aux autres. Debian l'applique à son projet, son produit, rien d'autre. Et il arrive qu'en faisant ça elle indique à ceux qu'elle classe en "non-free" des failles, des problèmes que ceux-ci n'avaient pas vu dans leur licence. Le problème qui fait que la GFDL est non-free est reconnu par la FSF, et sera corrigé lors d'une prochaine version, mais ce que souhaite la FSF est difficile à exprimer (la partie qui vise la crypto).

                        > Finalement SuSE aurait du faire comme Debian. Définir ce qui est free pour
                        > que Yast rendre dedans et clamer que Yast est free et se torcher de l'avis
                        > de la FSF.

                        Pourquoi pas. Mais cette définition de libre aurait été moins stricte que celle de la FSF. Celle de Debian semble à l'inverse être plus stricte. Si tu ne veux que du libre et que tu penses à la définition de la FSF, alors Debian ne contient rien qui ne s'y conforme pas.
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par . Évalué à 0.

      > Personnellement, je trouve que Debian tombe dans un extrémisme qui n'est
      > pas bon pour son utilisation courante.

      > Mais ce communautarisme intégriste n'est pas très intéressant.

      Pour parler d'extrémisme et de communautarisme intégriste, il faut ne pas avoir lu grand chose des débats en question. Cette news est faite sur un mail, un avis, qui est loin d'être partagé par tout le monde. Tout ça sont des discussions internes, mais publiques. Ce qu'on lit dans cette news et sur cette page n'est pas vraiment représentatif.
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Je sais bien que Debian est très démocratique donc si la décision a été prise, c'est certainement à la majorité. Mais rien n'empêche une démocratie de faire du communautarisme.
        Je trouve le terme intéressant dans la cadre de la communauté du logiciel libre ... car il doit être compris comme un terme à double sens. Le communautarisme est premièrement l'amour, la passion pour une communauté, mais de cette passion, de ce sentiment d'appartenance peuvent naître des actes et des réactions très graves.
        La philosophie, chère à M. Stallman, du logiciel libre est une très bonne philosophie qui devrait en inspiré d'autre dans des domaines très éloigné du logiciel. Toute communauté culturelle devrait avoir une version "libre". La culture est notre seul trésor. La connaissance doit être universelle.
        Faire la différence en libre et propriétaire (ou non libre au sens Debian) est une bonne chose car il faut respecter les philosophes du libre qui ont fait beaucoup pour notre communauté. Par compte empêcher les autres d'utiliser des solutions un peu moins libre me semble assez éloigné d'une bonne politique.
        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Je sais bien que Debian est très démocratique donc si la décision a été prise, c'est certainement à la majorité. Mais rien n'empêche une démocratie de faire du communautarisme.

          Ah, alors tu as déjà loupé un truc important : il y a eu peu de votants, parce que la résolution a été annoncée comme "changement éditorial", c'est à dire que ceux qui n'ont pas voté et beaucoup de ceux qui ont voté pour pensaient que ça n'avait pas de conséquence sur sarge (le texte de la news est d'ailleurs mal formulé). Et en effet, ça supprime "software" pour indiquer qu'on parle de tout ce qui est distribué, mais avant, il fallait interpréter que tout ce qui était distribué était du "software" (pourquoi pas). Je trouve aussi que ça ne change rien sur le fond, donc ce qu'il n'était pas essentiel pour sarge avant ne l'est pas plus aujourd'hui. Sauf selon l'interprétation du RM.

          Faire la différence en libre et propriétaire (ou non libre au sens Debian) est une bonne chose car il faut respecter les philosophes du libre qui ont fait beaucoup pour notre communauté. Par compte empêcher les autres d'utiliser des solutions un peu moins libre me semble assez éloigné d'une bonne politique.

          Eh bien c'est exactement le contraire puisque Debian a réaffirmé le support de non-free récemment. Il s'agit d'avoir une distribution libre (le projet s'y engage vis à vis des utilisateurs), et pas d'empêcher l'utilisation d'éléments propriétaires (non-free en est la preuve). Je ne vois pas la moindre trace d'intégrisme, au contraire il s'agit de permettre les deux approches (100% libre, et libre + quelques éléments non libres).
          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Sur le fond, cela ne change peut-être rien, mais en pratique, cela pourrait bien repousser encore une fois la nouvelle version...
            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

              Posté par . Évalué à 1.

              Il y a déjà une résolution en cours pour préciser que la mise en pratique ne doit se faire qu'après sarge. C'était l'intention de ceux qui ont passé la première résolution, et avec le bruit que le mail du RM a fait, ça devrait être validé sans trop de problème.
          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            C'est vrai que cette discution commence à partir en vrille ;)

            Mais mon problème tourne aussi autout d'un certain obscurantisme de la politque de débian (sympa pour discuter avec les clients). Si tu n'es pas proche des développeurs ou des ML (perso j'en lis déjà trop et j'ai pas le temps de lire celle de debian) tu n'es pas vraiement au courant de la politique. Et je pense même que certaines personnes sur les ML n'ont pas une idée très clair de cette politique.

            Avec le support du non free, cela veut dire que la documentation FDL d'un package considéré comme free puisqu'en GPL sera disponible uniquement dans un package non-free ... pas simple
            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

              Posté par . Évalué à 0.

              Debian n'y peut rien si un projet une distribution libre pour son logiciel et une distribution non libre pour sa documentation !

              De toutes façons, si c'est dans non-free et pas plus difficile à installer qu'un paquet normal, où est le problème ?
              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                Posté par . Évalué à 4.

                > Debian n'y peut rien si un projet une distribution libre pour son logiciel et une distribution non libre pour sa documentation !

                Peuchère. Pauvre debian, le monde entier vous en veut. Ya qu'à vous que ca arrive ce genre de situation incroyable.

                Faudrait arreter les hypocrisies. Stallman est venu dire que la GFDL, il l'a considère comme libre oui, oui, et qu'elle est tres bien comme ca, elle remplit son role. On va pas passer quarante deux ans la dessus avec des intégristes qui se sont bourré la tronche en décriant la GFDL. Bien. Si tu trouves que la gfdl est moche, surtout ne te genes pas pour la balancer hein ? Tu peux la jeter de debian à la limite on s'en tape, quelqu'un d'autre proposera ca sur un autre serveur quelque part.

                La liberté, c'est de dire non, avant tout. ne t'en prives pas, Ben.

                > est le problème ?

                Pourquoi reecrire le contrat debian ???

                Et bien parce que RMS est venu faire remarquer que garder ces docs moches dans debian etait compatible avec les statuts si on estime que Debian doit être 100 % *Logiciel* Libre. C'est une histoire d'interprétation. Une doc GFDL peut donc avoir sa place dans Main, parce que c'est une doc. Et oui, c'est cohérent.

                Mais comme on veut *a tout prix* virer les docs moches GFDL, le plus simple est de briser le contrat social en tuant la mention Logiciel. Ainsi l'argument de Stallman tombe à l'eau. C'est complètement abruti et dogmatique de bousiller un contrat social pour un quiproquo au sujet de trois fichiers de docs aisément délétables.

                La GFDL est une licence de doc Libre qui est là pour épauler le Logiciel Libre. Elle est belle et jeune, elle va évoluer si on ne l'étouffe pas sous le poid de la connerie.
                • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                  Posté par . Évalué à 0.

                  > Peuchère. Pauvre debian, le monde entier vous en veut. Ya qu'à vous que ca
                  > arrive ce genre de situation incroyable.

                  Ca te coûte tellement de faire l'effort de lire que tu ne lis pas au-delà du précédent post ? Debian ne s'en plaint pas. Je répondais à quelqu'un qui se plaignait de la séparation logiciel/doc en paquets dans free et non-free. Debian distribue et ne reproche pas leurs choix de licence aux auteurs.

                  > Faudrait arreter les hypocrisies. Stallman est venu dire que la GFDL, il l'a
                  > considère comme libre oui, oui, et qu'elle est tres bien comme ca, elle remplit
                  > son role.

                  Stallman est mal placé pour dire ce qui doit être considéré comme libre ou non-libre dans Debian. La GFDL est clairement non libre selon les critères DFSG.

                  On va pas passer quarante deux ans la dessus avec des intégristes qui se sont bourré la tronche en décriant la GFDL. Bien. Si tu trouves que la gfdl est moche, surtout ne te genes pas pour la balancer hein ? Tu peux la jeter de debian à la limite on s'en tape, quelqu'un d'autre proposera ca sur un autre serveur quelque part.

                  C'est ce qui est en train de se faire, mais tu te fais des idées, tu délires : tu t'imagines que Debian s'en plaint. Ca montre que tu n'as rien lu sur le sujet, ou que tu n'as rien compris. C'est plutot la FSF qui n'apprécie pas de voir ses documentations considérées non libres.

                  > La liberté, c'est de dire non, avant tout. ne t'en prives pas, Ben.

                  Tu gagnerais à ne pas présumer ce que pensent et font les autres, surtout quand tu te plantes à ce point. Debian assume totalement le fait de considérer la GFDL comme non libre.

                  Et bien parce que RMS est venu faire remarquer que garder ces docs moches dans debian etait compatible avec les statuts si on estime que Debian doit être 100 % *Logiciel* Libre. C'est une histoire d'interprétation. Une doc GFDL peut donc avoir sa place dans Main, parce que c'est une doc. Et oui, c'est cohérent.

                  Non personne ne souhaite limiter Debian à du logiciel. Seulement que ce qui est fourni soit DFSG. La GFDL ne l'est pas. Donc les docs GFDL vont dans non-free. C'est simple. Avoir des documentations GFDL n'est pas cohérent puisque c'est introduire des éléments non libres (non modifiables, à copie restreinte).

                  Mais comme on veut *a tout prix* virer les docs moches GFDL, le plus simple est de briser le contrat social en tuant la mention Logiciel. Ainsi l'argument de Stallman tombe à l'eau.

                  Une affirmation gratuite sur les intentions. Il suffit de connaitre un peu le projet pour savoir que c'est mensonger.

                  C'est complètement abruti et dogmatique de bousiller un contrat social pour un quiproquo au sujet de trois fichiers de docs aisément délétables.

                  Tu n'as rien compris au changement du contrat social. Il rend explicite ce qui était implicite, donc ne change rien. Le RM pense qu'à cause de ça, il faut déplacer les GFDL et autres avant la sortie de sarge, la plupart des développeurs pensent le contraire (ne l'appliquer qu'après). Le changement du contrat social n'avait rien d'indispensable : il suffit de considérer que tout ce qui est distribué par Debian est du logiciel, ce qui ne pose pas de problème.

                  La GFDL est une licence de doc Libre qui est là pour épauler le Logiciel Libre. Elle est belle et jeune, elle va évoluer si on ne l'étouffe pas sous le poid de la connerie.

                  Elle n'est ni libre selon les DFSG ni libre selon le sens usuel de ce mot d'après mon dictionnaire. Alors tu la vois libre où tu veux, mais elle n'a pas sa place dans Debian, parce que les utilisateurs attendent du DFSG-free.
                  • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    > ni libre selon le sens usuel de ce mot d'après mon dictionnaire.

                    Dans ce cas, la GPL n'est pas libre. Il y a plein de contraintes dedans.
                    Finalement les seules logiciels libres serait ceux dans le domaine public... Il y en a pas beaucoup (faut attendre 50 ans après la mort de l'auteur il me semble...).
                    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                      Posté par . Évalué à 0.

                      > Dans ce cas, la GPL n'est pas libre. Il y a plein de contraintes dedans.

                      Certains l'interprètent comme ça (ceux pour qui BSD = libre et GPL = non libre), ce n'est pas la seule interprétation. Le copyleft n'a rien d'incompatible avec la notion usuelle de "libre".

                      > Finalement les seules logiciels libres serait ceux dans le domaine public...

                      C'est une troisième interprétation. Elle est inutile puisqu'on a déjà les mots "domaine public".
                  • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    D'après ce que j'ai lu il y a quelque temps sur la liste debian-devel et sur le Bug Tracking System, toutes les docs sous GFDL ne seraient pas concernées, mais uniquement les documentations sous licence GFDL contenant des "invariant sections" (sections invariantes ?).

                    Par exemple :

                    Package: gcc-3.2-doc,gcc-3.3-doc,cpp-3.2-doc,cpp-3.3-doc,g77-3.2-doc,g77-3.3-doc
                    Version: all; reported 2003-05-18
                    Severity: serious
                    Justification: "Debian will remain 100% free software"

                    The GCC manuals use the GNU FDL with invariant sections. This is
                    categorically non-free according to debian-legal, so these packages must
                    be moved to non-free as soon as possible.

                    --Nathanael Nerode
                    (gcc developer)
        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

          Posté par . Évalué à 1.

          C'est vrai qu'il ne faut pas empêcher les gens d'utiliser du non-libre.
          Mais il ne faut pas non plus tout faire pour qu'ils en utilisent.

          Il ne faut pas oublier que le but de Debian est d'avoir un système libre. Malheureusement, on ne peut pas être à moitié libre. Soit on est libre, soit on ne l'est pas. Et actuellement on n'est pas libre parce qu'on est contraint d'utiliser des firmwares propriétaires.
          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Alors pour prendre l'exemple de la voiture, tu acceptes d'utiliser ta super voiture "libre" qui roule pas bien parce que seul les voitures "pas tout à fait libre" peuvent rouler correctement grace à des huiles moteur non libre.

            Cette discution commence vraiement à me faire rire. J'aime la philosophie, mais quand la philo devient débilo et qu'elle empêche le bon fonctionnement d'un système et barre la route à la logique actuelle, merde ... ou va t on !!!! Certain constructeur ne passeront jamais au libre ... et on y peut rien, ils sont libre ;) Donc les firmware non libre ont de beau jour devant eux.
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

        Posté par . Évalué à 2.

        > Cette news est faite sur un mail, un avis, qui est loin d'être partagé par tout le monde.

        Absolument pas. Cette news est basé sur les résultats d'un _vote_ (le premier lien). On en est plus au stade des discussions.

        Et si exclure des docs comme les RFCs ou celles de la glibc de main n'est pas extreme, je ne sais pas ce qu'il te faut.
        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

          Posté par . Évalué à 1.

          > Absolument pas. Cette news est basé sur les résultats d'un _vote_ (le premier
          > lien). On en est plus au stade des discussions.

          Non. Tu n'as pas compris le problème. Le problème est dans le mail du RM : son interprétation n'est pas celle de ceux qui ont soutenu la résolution.

          Tout le monde est d'accord sur le sens de la résolution, et qu'elle doit être appliquée prochainement. Mais l'application n'était censée se faire qu'après sarge, c'est comme ça que la plupart des développeurs (et des proposants) l'ont compris. Le problème c'est l'existence de ces 2 interprétations, dont une retarderait sarge énormément. Une nouvelle résolution est en cours pour préciser que ça ne concerne pas sarge, mais sarge+1.

          > Et si exclure des docs comme les RFCs ou celles de la glibc de main n'est
          > pas extreme, je ne sais pas ce qu'il te faut.

          Ces documentations non libres seront bien sûr accessibles dans non-free. Quel est le problème ? Où est l'extrémisme ? Debian fait une distribution libre, mais tient compte des utilisateurs de ces documentations non libres. C'est une attitude tolérante qui reconnait les deux points de vue, ce n'est certainement pas extrémiste.
          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

            Posté par . Évalué à 1.

            > Ces documentations non libres seront bien sûr accessibles dans non-free. Quel est le problème ? Où est l'extrémisme ?

            "Ces documentations non libre" sont considérées comme libre par la FSF.
            La licence de la doc de la glibc a été faire par la FSF pour le projet GNU.
            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

              Posté par . Évalué à 1.

              La FSF utilise une définition différente pour logiciels libres et pour documentation libre. Debian n'en utilise qu'une. Pour Debian, les documentations FDL ne sont pas libres. Elles sont/seront donc proposées dans non-free uniquement. Pour être dans Debian il faudrait que les documentations FDL respectent les DFSG (ce qui revient à respecter les 4 libertés du LL).
              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                Posté par . Évalué à 0.

                > Pour Debian, les documentations FDL ne sont pas libres.

                Pour Debian, c'est le point clé.
                Sachant qu'il n'y a que Debian qui pense ça, sa position est extrémiste.
                • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                  Posté par . Évalué à 1.


                  ??

                  Je te rappelle quand même, que c'est de Debian dont il est question là !
                  Et pas d'autres distributions ou de logiciels libres en général.
                  • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Il est arrivé dans le passé un autre schisme autour d'un soft, je ne me souviens plus trop de son nom, désolé. Le soft en question était donc en l'occurence sous une licence libre. Logiquement, il avait donc été inclu dans la daubiane.

                    Or un beau jour, l'auteur du soft débarque furax sur les ML et incendie tout le monde en disant que Debian n'a pas le droit de distribuer son travail, menace de procés. Les gens se regardent interloqués, et relookent la licence. Elle a l'air aussi pure qu'une GPL sortie de la cuisse du GNU. Mon bon monsieur, il semblerait qu'il y a méprise, si vous voulez faire du propriétaire, veuillez choisir une licence adéquate.

                    Le type n'en démort pas, et contre toute évidence jure que sa licence est propriétaire.
                    Finalement, debian s'est incliné et a choisit de retirer le paquet.
                    Ce n'est pas une décision prise sous la la menace, mais plutôt la prise en compte de la volonté de l'auteur, ici exprimée bizarrement.

                    Bref, l'opinion de l'auteur n'est pas négligeable chez debian, traditionnellement.
                    C'est d'ailleurs explicitement mentionné dans le contrat social.
                    Evidemment, on peut changer ca. Tout est modifiable. ;-)
              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                Posté par . Évalué à 2.

                > Pour être dans Debian il faudrait que les documentations FDL respectent les DFSG (ce qui revient à respecter les 4 libertés du Logiciel Libre).

                Il n'y a pas de définition générique du Libre, Ben. Il y a juste une définition du Free Software. Il ne faut pas aller raccrocher un objet à une qualité qui ne lui convient pas.
                http://www.gnu.org/philosophy/free-sw.html(...)

                Je pense que tu percois la difficulté qui t'attend : ca va être coton de déterminer les *sources* des bitmaps. Regarde donc les autres termes de la définition du LL : run, program, study, work, adapt, improve. Sans compter link, user et developper.

                passons à autre chose : éditer, traduire, citer, agréger, critiquer, résumer, publier, corriger, relire, relier, préfacer.

                Ce sont des logiques métiers bien distinctes. Ce n'est pas futile de s'inscrire résolument dans un cadre de métier donné. Ca peut aider à comprendre son travail.
                • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Il n'y a pas de définition générique du Libre, Ben. Il y a juste une définition du Free Software. Il ne faut pas aller raccrocher un objet à une qualité qui ne lui convient pas.

                  Tu as remarqué qu'il est question du logiciel Debian et pas du logiciel GNU ? Il y a une définition générique du libre au sein de Debian, et qui convient à Debian. Les libertés attendues d'un logiciel peuvent l'être aussi d'une documentation : c'est le choix de Debian. C'est cohérent, et naturel (même approche pour tout ce qui est immatériel).

                  Je pense que tu percois la difficulté qui t'attend : ca va être coton de déterminer les *sources* des bitmaps.

                  Tu crois être le premier à soulever cette question ? Il n'y a aucune difficulté dans cette détermination puisque
                  - soit c'est défini en amont par l'auteur
                  - soit c'est Debian qui décide, pour sa distribution, ce qui est considéré comme source

                  Dans le second cas il s'agit de définir les sources de manière cohérente, mais techniquement ça ne pose aucune difficulté, car si la définition de "source" n'est pas fournie par l'auteur, c'est Debian qui décide ce que c'est. Ca peut être "forme acceptable pour la modification" par exemple, ce qui est moins strict que la définition contenue dans la GPL. Ca peut être choisi individuellement par le mainteneur de chaque paquet.

                  Regarde donc les autres termes de la définition du LL : run, program, study, work, adapt, improve. Sans compter link, user et developper.

                  Toute donnée étant assimilable à un logiciel (et inversement), les traductions sont triviales. C'est par commodité que l'on distingue logiciel et données, les données n'en sont pas moins interprétées par des logiciels adéquats, comme des sources de programmes. Techniquement on ne peut pas faire de différence, il n'y a qu'une différence subjective (et par ailleurs bien pratique).

                  Ce sont des logiques métiers bien distinctes. Ce n'est pas futile de s'inscrire résolument dans un cadre de métier donné. Ca peut aider à comprendre son travail.

                  Ce n'est pas futile mais ce n'est pas l'objet de Debian. Debian s'engage à ne diffuser que ce qui est librement utilisable, diffusable, modifiable. Cela s'applique naturellement à tout ce qui peut se retrouver sous forme numérique, immatérielle. Debian est spécialisé dans les oeuvres qui ont ces propriétés. C'est un choix, c'est dans le cahier des charges, ce n'est que du logiciel DFSG-libre ou assimilé (tout ensemble de données pouvant être considéré comme un programme).
                  • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    > Debian s'engage à ne diffuser que ce qui est librement utilisable, diffusable, modifiable.

                    Comme les drivers NVidia ? non-free est fait pour ne pas être diffusé ?
                    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                      Posté par . Évalué à 1.

                      C'est triste pour toi si tu ne vois pas qu'il y avait un « dans sa distribution », implicite mais évident.
                      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                        Posté par . Évalué à 0.

                        Ce sont des paquets Debians pour la distribution Debian qui a tout prévu pour les installer (suffit de répondre oui à une question). C'est un fait.
                        Ne nous fais pas croire que Debian est assez con pour faire des paquets non-free et les supporter, qui ne sont pas destiné à être installé sur leur putain distribution.

                        J'en ai marre de ta langue de bois.
                        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                          Posté par . Évalué à 1.

                          > Ce sont des paquets Debians pour la distribution Debian qui a tout prévu pour
                          > les installer (suffit de répondre oui à une question). C'est un fait.

                          Personne ne dit le contraire.

                          > Ne nous fais pas croire que Debian est assez con pour faire des paquets
                          > non-free et les supporter, qui ne sont pas destiné à être installé sur leur putain
                          > distribution.

                          C'est fait pour être distribué, mais pas dans Debian. Dans Debian il n'y a que du DFSG-compliant.

                          > J'en ai marre de ta langue de bois.

                          Si ta cervelle ne peut pas faire la différence entre ce qui est à l'intérieur et à l'extérieur d'un ensemble donné et parfaitement défini, tu risques en effet de voir des hypocrisies ou des complots partout. Mais ça vient seulement du fait que tu es limité ou de mauvaise foi, pas d'ailleurs.
                          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                            Posté par . Évalué à 1.

                            > C'est fait pour être distribué, mais pas dans Debian.

                            Dans quoi alors ? Dans une slack ? Une gentoo ? C'est pour MS-DOS ?
                            A part Debian, je vois pas. Ça doit être ma mauvaise foi.

                            Au fait, il y a un bug dans l'installeur Debian. Il te demande si tu veux du non-free alors que c'est pas pour Debian (remplace "Debian" par "Debian la distribution" si ça te fait plaisir).

                            btw, si Debian fait des paquets non-free qui ne sont pas pour Debian, dit leur de les faire pour Fedora. Ça manque cruellement de non-free de ce côté.

                            Merci.
                            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                              Posté par . Évalué à 1.

                              Dans quoi alors ? Dans une slack ? Une gentoo ? C'est pour MS-DOS ?
                              A part Debian, je vois pas. Ça doit être ma mauvaise foi.


                              Là, ça ne peut être que ça, oui.

                              Au fait, il y a un bug dans l'installeur Debian. Il te demande si tu veux du non-free alors que c'est pas pour Debian (remplace "Debian" par "Debian la distribution" si ça te fait plaisir).

                              Personne ne dit que ce n'est pas pour Debian. C'est effectivement pour Debian et ça peut être utilisé par d'autres. Par contre ce n'est pas dans Debian. Ce n'est pourtant pas compliqué.

                              btw, si Debian fait des paquets non-free qui ne sont pas pour Debian, dit leur de les faire pour Fedora. Ça manque cruellement de non-free de ce côté.

                              Tu n'as jamais appris la différence entre les mots "pour" et "dans" ? Dommage, ce sont pourtant des mots très utiles en français.
                              • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                Posté par . Évalué à 0.

                                > C'est effectivement pour Debian
                                > Par contre ce n'est pas dans Debian

                                C'est où ?
                                Ah oui c'est dans non-free et "C'est effectivement pour Debian" selon tes termes ici. Quoique plus haut tu dis "C'est une section pour les utilisateurs, pas vraiment pour la distribution Debian".

                                "C'est effectivement pour Debian", maintenu par Debian, diffusé par Debian, son support a été réaffirmé par Debian (voir annonce donné ailleur ici), réclamé par toi ("Debian doit continuer à soutenir non-free") mais "pas vraiment pour la distribution Debian", etc, etc, etc .
                                C'est totalement incompréhensible pour un débile comme moi.

                                Pitié, ne répond pas à la question, j'ai plus d'aspirine.

                                > Ce n'est pourtant pas compliqué.

                                Je suis KO.
                                • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  C'est où ?
                                  Ah oui c'est dans non-free


                                  Voilà ! Tu as enfin compris !

                                  Et inutile de juxtaposer des citations tronquées si c'est pour en trahir le sens.

                                  Je suis KO.

                                  Tu t'es mis dans cet état tout seul : dès le départ il t'a été dit que tu confondais projet et distribution, et tu n'as pas voulu en tenir compte.
                                  • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                    Posté par . Évalué à 1.

                                    > dès le départ il t'a été dit que tu confondais projet et distribution

                                    Ah mais c'est très claire maintenant.
                                    Aucun doute là-dessus.
                                    Je suis trop con pour comprendre le concept :
                                    - "un projet dont l'unique objectif est de faire une distribution n'implique pas que les deux soient intimement liés"
                                    Exemple : "Il est normal que le projet supporte pleinement non-free sans que ce travail se retrouve de quelques manières que ce soit dans l'objectif du projet (c-à-d la distribution)".
                                    Le projet travail sur des trucs qui ne concernent ni n'impactent l'objectif du projet, et c'est NOR-MAL. Enfin, normal pour ceux qui ont un QI particuliairement ... particulier.
                                    Si j'y vois là une incohérence, c'est parce que je suis trop-con.

                                    Maintenant, grace à toi, je peux affirmer que je comprends rien au projet et à la distribution.

                                    Merci de m'avoir apporté cette certitude.
                                    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

                                      Posté par . Évalué à 1.

                                      > Maintenant, grace à toi, je peux affirmer que je comprends rien au projet et à la distribution.

                                      :-)

                                      Debian va distribuer deux systèmes :
                                      - un système Debian free/Light qui ne contient que Main, réservé aux ascètes.
                                      - un système Debian non-free/GNU/Linux qui contient en plus les docs GNU et des kernelles non castrées.

                                      Ne trompons pas les consommateurs.
                                      Retirons le label GNU/Linux des cd officiels.
  • # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Pour ceux qui amplifient ces conséquences démesurément, en pensant que c'est définitif :

    http://lists.debian.org/debian-devel-announce/2004/debian-devel-ann(...)
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Oups, c'est un doublon, rien de plus que le 3ème lien, j'ai cru à une reformulation, le posteur n'étant pas le proposant.
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Au fait, qui es-tu, toi qui m'a l'air d'avoir enfin un discours censé en ce bas-monde ?
      Apparement, ton login n'a été crée que depuis cette dépêche.
      Alors, je me demande ;-)
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Euh non, mon compte est récent mais date d'avant la news (5 jours avant, d'après ce que je vois). Je n'avais pas prévu d'intervenir autant, mais pas mal d'affirmations prêtant certaines intentions et des hypocrisies à Debian m'ont passablement exaspéré...
        D'autant plus que les dev Debian sauront bien se débrouiller entre eux et résoudre ce problème (dénué de toute intention intégriste), et nous livrer une Sarge pour l'été... J'apprécie beaucoup cette distribution et j'envisage une candidature à plus ou moins long terme (ou pas du tout, ça dépend de mon activité professionnelle) et donc j'ai pas mal lu les listes et le site ces derniers temps. Je pense en avoir assez lu pour pouvoir dire que les intentions et l'intégrisme que l'on prête à Debian est assez éloigné du fonctionnement, des affrontements discussions et de la diversité des points de vue que l'on trouve dans ce projet (sans idéaliser non plus.)
  • # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Comme ça troll encore et encore sur les firmwares, voilà une réponse d'un Linus Torvalds qui s'est levé du pied gauche :
    http://marc.theaimsgroup.com/?l=linux-kernel&m=108327433126226&(...)
    You are not the first (and sadly, you likely won't be the last) person to
    equate binary kernel modules with binary firmware. And I tell you that
    such a comparison is ABSOLUTE CRAPOLA. There's a damn big difference
    between running firmware on another chip behind a PCI bus, and linking
    into the kernel directly.

    And if you don't see that difference, then you are either terminally
    stupid, or you have some ulterior reason to claim that they are the same
    case even though they clearly are NOT.


    Tout le monde devrait lire le mail en entier. Surtout Debian.
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Il faut lire le post en entier, la sitation donnée n'est pas suffisente (comment la présence d'un bus PCI peut-elle changer quoique ce soit à cette question de droit ?). Moi il me semble que Torvalds répond complètement à coté de la plaque, car l'avis de l'OP, si j'ai bien compris, est que la présence d'un module GPL qui charge un firmware dans un modem ne teinte pas le kernel, puisqu'il est GPL (il dit juste "source provided", mais il faut comprendre GPL je pense) - car la présence ou non d'un fichier de data chargé dans le modem ne saurait tainté le kernel au sens justement ou Torvalds l'entends, c'est à dire etre exécuté dans le kernel et compromettre, par exemple, la sécurité ou la stabilité du kernel.

      Vous comprennez ca autrement ?
      • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

        Posté par . Évalué à 1.

        > Il faut lire le post en entier

        C'est ce que j'ai dit.

        > si j'ai bien compris

        Je ne crois pas :-)

        > est que la présence d'un module GPL qui charge un firmware dans un modem ne teinte pas le kernel, puisqu'il est GPL

        C'est ce que dit Linus.

        > car la présence ou non d'un fichier de data chargé dans le modem ne saurait tainté le kernel au sens justement ou Torvalds l'entends

        Tu as raté un truc.

        Giuliano Colla s'étonne qu'un module avec un firmware binaire soit GPL et qu'un module avec du binaire exécuté par le noyau ne soit pas GPL. Il a parlé trop vite et pas remarqué que les drivers soft-modem sous Linux ont un fichier binaire qui s'exécute dans le noyau Linux.

        Torvalds, dit que les drivers type Linuxant "pollue" le noyau car il y a des fichiers objets qui s'exécutent dans le noyau. Ce qui n'a rien a voir avec un firmware téléchargé par le noyau sur un périphérique (le firmware est exécuté sur le périphérique et non dans le noyau).
        • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Merci de ces explications. Il faut donc lire le thread entier. Ce que je vais faire.

          Ceci dit, meme si un firmware (au sens : des datas uploadées sur un périphérique) ne teinte pas le kernel, cela se discute de savoir si ca teinte la distribution debian :-)
          • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

            Posté par . Évalué à 1.

            > cela se discute de savoir si ca teinte la distribution debian :-)

            Il est uniquement exécuté par le périphérique. Donc ça ne "teinte" que le périphérique. C'est comme si tu dirais que de mettre un firmwire sur un serveur apache pour le distribuer, "teintait" apache. Dans ce cas, comme pour Linux (ou Debian), Apache est utilise pour transporter le firmware et c'est tout.
            • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

              Posté par . Évalué à 1.

              Apache, Linux et Debian sont trois choses très différentes. Quand à savoir où s'exécute le code, ca ne change pas le sens d'une license, et un firmware binaire n'est pas, indubitablement, une bonne chose pour les utilisateurs, qu'il s'exécute sur le processeur X ou Y. Les utilisateurs ont besoin de code non propriétaires, tout comme de specs publiques, etc etc... La question me semble un trop compliquée pour être traitée par une analogie.

              Enfin bref, la seule chose dont je soit certain dans tout ceci, c'est que l'aspect juridique des choses nous prend à tous de plus en plus de temps...
    • [^] # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Tout le monde devrait lire le mail en entier. Surtout Debian.
      Pourquoi il aurait raison et Debian tort ?

      Ça ne dérange pas Linus qu'il y a des firmwares dans le noyau. Debian de son coté considère que ce code n'est pas libre suivant les règles établies par les DFSG.

      Personne n'a raison, personne n'a tort, chacun a son avis.
  • # Re: La sortie de la prochaine Debian menacée ?

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    En forcant un peu, je suis sur que l'on peu battre le record de commentaires (détenu y me semble par un troll sur mozilla)... Courage...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.