Le format OpenDocument approuvé par l'ISO

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags : aucun
0
4
mai
2006
Bureautique
La bonne nouvelle vient de tomber : Andrew Updegrove, le spécialiste des standards et de l'Open Source, le rapporte dans son blog. Le résultat du vote, tant attendu depuis six mois et clos le 1er mai, a abouti à l'approbation des membres de l'ISO/IEC. L'Open Document Format (ODF, format des fichiers d'OpenOffice.org notamment) de l'OASIS est adopté et s'appelle maintenant ISO/IEC 26300.

On remarquera la large participation et l'absence de votes négatifs (les abstentions étant peu nombreuses).

Le texte officiel du standard ne sera délivré qu'après les formalités de rigueur afin d'être finalisé.

NdM : merci à Jean-Noël Avila pour avoir également soumis la bonne nouvelle.
NdM il est à noter qu'Abiword et KOffice gerent aussi le format OpenDocument

Aller plus loin

  • # Excellent

    Posté par . Évalué à 4.

    Et une très bonne nouvelle, une :-)
    • [^] # Re: Excellent

      Posté par . Évalué à 8.

      En effet, avec cette reconnaissance par l'ISO, certaines structures pourront utiliser l'ODF car il a justement cette validation "internationale" (en plus de celle de l'OASIS en mai 2005). Plus de détails sur Formats-Ouverts.org dans http://formats-ouverts.org/blog/2006/05/03/795
    • [^] # Re: Excellent

      Posté par . Évalué à 10.

      Bizarre, personne ici ne mentionne ici la raison d'être de ce label ISO.

      Rappelez-vous, le format OpenDocuement avait été évalué très favorablement par l'Union européenne qui cherche à promouvoir à fond l'interopérabilité entre les différents administrations et qui a une masse astronomique de documents à conserver à long terme.

      L'évaluation finale de la commission européenne disait notamment :
      Les nécessités de transparence et d'accessibilité dictent que les échanges d'informations publiques avec les gouvernements évitent de dépendre de technologies qui impliquent ou imposent un produit ou une plate-forme en particulier pour les affaires ou les citoyens.


      Dans leur lettre adréssée à SUN, ils demandaient simplement de considérer s'ils pouvaient décocher le label ISO.

      Voilà, c'est chose faite, et c'est de très bon augure pour l'avenir d'OpenDocument en Europe...

      Pour plus d'informations, allez sur le site de l'Interoperable Delivery of European eGovernment Services to public Administrations, Businesses and Citizens.
      http://europa.eu.int/idabc/

      puis cliquez à gauche sur Interoperability
      • [^] # Re: Excellent

        Posté par . Évalué à 9.

        Pendant que j'y suis, voilà les liens directs :
        Promotion of Open Document Exchange Format http://europa.eu.int/idabc/en/document/3428/5890
        Le rapport Valoris qui évaluait très favorablement OpenDocument : http://europa.eu.int/idabc/servlets/Doc?id=17982

        Et surtout ce livre blanc destiné à promouvoir l'interopérabilité dans toute l'Europe :
        http://europa.eu.int/idabc/servlets/Doc?id=18033

        The OpenOffice.org XML file format currently stands out from the alternatives in terms of openness, completeness, and wide implementation. It has been under development since 1999, and has been in the hands of an independent Technical Committee at OASIS since 2002.

        The OpenOffice.org XML file format has advantages over alternatives because:
        * it is not controlled by any single vendor,
        * its definition is in the hands of a Working Group,
        * the working group has open membership
        * there is a formal change-control process,
        * it is not hampered by any legal or licensing conditions.

        The Working Group published its consensus Committee Draft in early 2004. It is in the process of finalizing the file format as an OASIS standard. Following this, it has been proposed, and agreed to, that the format should be submitted to ISO to be considered for ratification as a true International Standard. (NDLR : Voilà, ca y est, c'est fait)

        The OpenOffice.org XML format, therefore appears to comply with the defined conditions of an open solution. It also covers all major types of office documents: presentations (NOTE : CE N'EST PAS LE CAS DU FORMAT DE MICROSOFT), word processing
        documents, and spreadsheets. Furthermore, it uses XML Namespaces properly to ensure that these types of documents can be combined in an efficient, modular fashion.

        Due to the availability of the OpenOffice.org software the OpenOffice.org XML format can be used on all major desktop platforms including Microsoft Windows, Linux, Mac OSX and the Solaris operating system.

        In addition, OpenOffice.org and derivative products are available for 44 languages with many more under development. Since the XML file format is the default in the OpenOffice.org suite most OpenOffice.org users are already creating open XML document files.

        Finally, the OpenOffice.org format has been implemented by multiple vendors, including IBM, Sun, Novell, KingSoft, and Red Hat. It is proven, reliable, and interoperable, and would seem a prudent choice for those who are concerned with the openness, vailability, and longevity of their office documents.


        Petit résumé pour ceux qui ne parlent pas anglais : ils ont tout compris.
        • [^] # Re: Excellent

          Posté par (page perso) . Évalué à -7.

          C'est plus vraiment au goût du jour :
          he OpenOffice.org XML file format has advantages over alternatives because:
          * it is not controlled by any single vendor,

          Comme l'Office Open XML, à l'ECMA :
          The following companies have nominated representatives to TC45:
          Apple, British Library, BP (candidate member), Canon, Intel, Microsoft, NextPage Inc., Novell, Pioneer, Statoil ASA, Toshiba.

          * its definition is in the hands of a Working Group,
          Comme l'ECMA qui standardise l'Office Open XML.
          * the working group has open membership
          Comme l'ECMA en gros
          * there is a formal change-control process,
          Toujours comme à l'ECMA
          * it is not hampered by any legal or licensing conditions.
          cf http://www.microsoft.com/office/preview/itpro/ecmafaq.mspx#E(...)

          The OpenOffice.org XML format, therefore appears to comply with the defined conditions of an open solution. It also covers all major types of office documents: presentations (NOTE : CE N'EST PAS LE CAS DU FORMAT DE MICROSOFT), word processing
          documents, and spreadsheets.

          Autant le veux bien croire qu'au moment où a été rédigé ce libre blanc l'auteur n'avait pas l'info, mais la "note" ajoutée est totalement fausse : dans le format Office Open XML y'a ce qui correspond dans la suite MS Office à Word, Excel et PowerPoint.
          ( cf http://www.microsoft.com/office/preview/itpro/filefaq.mspx )

          Finalement y'a encore une partie des arguments qui est vrai (multi-plateforme, implémentation concrête existente), mais une autre partie tombe à l'eau.

          Voilà, autant tenir son argumentation à jour, on est toujours plus crédible :)
          • [^] # Re: Excellent

            Posté par . Évalué à 7.

            Ben si justement,
            1) l'OpenXml sera inclus à partir de l'Office 2007 (pas dans les autres donc)
            2) Microsoft a essayé de mettre un brevet sur le schema de référence XML (ou a réussi ?)
            3) OOo utilise depuis un moment ce format qui est devenu un standard, pour MS utiliser (vraiment) un standard c'est assez récent.
            4) On est certain qu'OOo ne va pas "étendre" ce standard, quid de MS ?
            5) Le marketing de MS n'est pas une source fiable d'information
          • [^] # Re: Excellent

            Posté par . Évalué à 8.

            Sacré TImaniac, toujours prêt à faire de l'agit-prop' contre OpenDocument en mélant le vrai, le possible et le faux.

            Enfin, par rapport à tes oppositions d'il y a quelques mois, il y a bien du progrès. Auparavant tu alléguais des soi-disant défauts d'OpenDocument, maintenant tu sembles reconnaitre que c'est bien, mais que ce n'est peut-être pas le seul à être bien.

            Bon, ben passons-en à l'évaluation du format de Microsoft Office 2003 qui figure juste après
            The Office 2003 Office Reference Schema is an XML based file format which has been published and will be licensed royalty free with minimum restrictions. This bodes well for interoperability; nevertheless, there remain a number of issues:

            In these circumstances, the network effects risk driving an increasing dependency on unique file formats and by extension a dependency on specific software products. To date, the Microsoft Office 2003 XML reference schemas are incomplete and do not include definitions for presentation material, such as a XML representation for PowerPoint. Therefore, this proposed solution as an open file format does not alter the status quo.

            The most significant concern is that WordML is not really the document format of Microsoft products.The underlying file formats remain .doc; .xls, and .ppt . These are the formats in which files are stored when an end user clicks “save”. User intervention is required if the user wants to avoid saving a file in .doc, .xls or .ppt and save the file in WordML. The WordML format will never be used in significant volume as long as .doc and related formats are the defaults.

            Word itself has long had the ability to save documents in various formats including 3 web formats, RTF, 3 variations of plain text, 6 versions of word, 5 versions of WordPerfect, and 2 versions of works.
            The reality is that the default setting and the network effect of the
            requirements for file interchange forces end users towards adoption of the default binary file formats. Should government department applications be allowed to bias users to one particular format by specific auto save functions?

            A second issue is that a mixture of proprietary data with the XML file format could hinder interoperability. In some situations, tags such as like , where proprietary, platform specific, non portable information which is unreadable, is mixed with the OfficeXML render the document non-portable. The net effect of these extensions is that vendors can restrict other applications from properly viewing, accessing and manipulating a file created with their application. The result is a potential extension of the network effect based control that a vendor may have, introduce compatibility problems, and thus reduce a government’s choice and flexibility.

            Thirdly, the format is licensed and not “controlled by an open industry organisation with a welldefined inclusive process for evolution of the standard”. There is no open process for requirements definition and prioritisation, which allows Microsoft the right to modify the specification without consultation. This seems to introduce considerable leverage and a competitive advantage as a result of that control. This means that the playing field is not yet level and that maximum value, choice and flexibility are not being delivered to public administrations.

            Finally, there are legal concerns regarding the terms under which Office XML file formats can be used by other developers. The right unilaterally to change the licensing terms is the most disconcerting. There is room for real concern that competitive software development efforts could be impeded by legal means. Legal advice concerning this issue is recommend as per any large scale implementation.


            Voilà, ca c'est la situation actuelle de Microsoft Office.

            Il n'y a qu'une partie de ces tares qui est réglée par Microsoft Office 2007, qui n'est utilisé encore par personne, a 0% de part de marché, coûtera très cher, et sera supporté principalement par Microsoft Office. Avec OpenDocument, on a plusieurs années d'expérience, toute une gamme de produits qui le supporte dès aujourd'hui.

            http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_applications_supporting(...)
            • [^] # Re: Excellent

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Sacré TImaniac, toujours prêt à faire de l'agit-prop' contre OpenDocument en mélant le vrai, le possible et le faux.
              Euh, sans vouloir me justifier, j'ai quand même fait cette news il y a un moment :
              http://linuxfr.org/2005/06/02/19046.html

              Auparavant tu alléguais des soi-disant défauts d'OpenDocument, maintenant tu sembles reconnaitre que c'est bien, mais que ce n'est peut-être pas le seul à être bien.
              je maintiens que techniquement il est pas le meilleur, qu'il est perfectible, et que je préfères critiquer pour progresser que de me contenter de faire des commentaires constructifs du style "Oué mais MS ils vont pas suivrent leur propre norme" (FUD pur et simple).
              Et oui je maintiens que OOo n'a pas de roadmap (ou alors elle est bien cachée) là où Microsoft va débouler avec une suite qui n'est pas une simple MAJ mais un ensemble de produits pour l'entreprise orienté serveur qui n'aura aucun équivalent dans le libre.

              Il n'y a qu'une partie de ces tares qui est réglée par Microsoft Office 2007, qui n'est utilisé encore par personne, a 0% de part de marché, coûtera très cher, et sera supporté principalement par Microsoft Office.
              Certes, mais dans 1 an, y'aura déjà plus de personnes à utiliser ce format que l'ODF : ca sera le format par défaut de la suite vendue avec les nouveaux PC, et MS a clairement annoncé que le format serait supporté par MS Office 2000, XP et 2003. Bref, quand tu conseilles quelqu'un aujourd'hui pour le choix d'une suite dans une entreprise tu te contentes pas de regarder le produit disponible à l'heure actuelle mais aussi le produit tel qu'il sera dans 1 ou 2 ans (Office 2003 supportera l'Open XML), ou le prochain produit au moment du déploiement (Office 2007 ou 2009 ?)

              Avec OpenDocument, on a plusieurs années d'expérience, toute une gamme de produits qui le supporte dès aujourd'hui.
              Moi je constate que ma mère m'a encore gueulé dessus avant-hier parcqu'elle avait perdue plein de données dans un tableau OOo 2.0. En désespoir de cause je lui es installé Office 2003. C'est ca "l'expérience" ?

              Tu m'as toujours pas dis ce qu'il y avait de "faux" dans mes propos. Moi je continue à croire aux LL, à supporter le format ODF, mais ca m'empêche pas d'ouvrir les yeux sur ses défauts.
              • [^] # Re: Excellent

                Posté par . Évalué à 6.

                "Oué mais MS ils vont pas suivrent leur propre norme" (FUD pur et simple).

                Je n'ai jamais dit ca. Par contre, pour l'évolution du format, il me semble clair que KOffice a plus de chances de convaincre le comité de standardisaton OASIS d'accepter ses propositions d'extensions, que de convaincre Microsoft Corporation(tm) de changer ses plans. Donc t'as beau dire, ce n'est pas tout à fait équivalent.

                Indépendament de ce que OpenDocument arrive ou non à tenir la dragée haute, il n'en reste pas moins qu'on a maintenant un standard qui assure(ra) l'interopérabilité dans tout le "monde libre", et ca ce n'est pas rien. Personellement, ca me permettra par exemple de laisser tomber de laisser tomber OpenOffice.org pour Koffice 2 si les espoirs que je mets en lui depuis le "GUI and Functionality Design Competition for KOffice 2"
                ( voir http://www.koffice.org/competition/guiKOffice2.php )

                De plus à chaque fois que tu montres que tel ou tel manque d'ouverture initial du format Made in Redmond a été réglé, je ne peux pas m'empêcher de croire que la pression créée par la combinaison des exigences de la commssion européenne et de l'existence d'OpenDocument y est peut-être pour quelquechose, donc encore un avantage concret d'OpenDocument même si ca s'évère être un échec massif ;-)
                • [^] # Re: Excellent

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Je n'ai jamais dit ca.
                  J'ai jamais dis que t'avais dis ca :) Je faisais juste le parallèle avec d'autres commentaires plus "consensuels" et "pertinentés" qui n'apporte strictement rien (à mon sens).

                  Par contre, pour l'évolution du format, il me semble clair que KOffice a plus de chances de convaincre le comité de standardisaton OASIS d'accepter ses propositions d'extensions, que de convaincre Microsoft Corporation(tm) de changer ses plans.
                  Il y a des chances... quoique faudra clairement que les modifs plaisent à IBM et Sun. Enfin dans tous les cas j'espère qu'il ne vont pas multiplier trop vite les spécifs, sinon ca va être l'horreur question interopérabilité. Ce que j'ai du mal à comprendre dans le processus de l'OASIS, c'est qu'au final il n'y a eu quasiement aucune modif de la proposition initiale de Sun (le format de OOo2 en gros)... Comment les développeurs de KOffice ont-ils pu accepter celà ? Le format leur convenait parfaitement ? Il regroupait absoluement toutes les fonctionnalités dont avait besoin KOffice ? Ca me paraît un peu trop "idéal". Ou alors c'est que Sun a une position plus que dominante dans le processus...
                  • [^] # Re: Excellent

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Ce que j'ai du mal à comprendre dans le processus de l'OASIS, c'est qu'au final il n'y a eu quasiement aucune modif de la proposition initiale de Sun (le format de OOo2 en gros)... Comment les développeurs de KOffice ont-ils pu accepter celà ? Le format leur convenait parfaitement ? Il regroupait absoluement toutes les fonctionnalités dont avait besoin KOffice ? Ca me paraît un peu trop "idéal".

                    Je crois pouvroi répondre aux questions existentielles que tu te poses

                    http://www.dwheeler.com/essays/opendocument-open.html
                    Ctrl-F David Faure
                    • [^] # Re: Excellent

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      C'est ce que je dis, y'a eu quasiment aucune modification :) C'est quand même des modifications "mineures".
                      Moi je te parles plutôt du problème de l'absence sémantique dans les formules du format de tableur, ce qui nuit clairement à l'interopérabilité... Pourquoi quelque chose comme OpenFormula n'a pas été intégré au standard ? Soit ils ont lu en diagonale en sautant les paragraphes, soit il y a eu une volonté de sortir le "plus vite possible" une version 1.0 pour dire "c'est nous qui n'avons le premier standard !". J'ai peur qu'on est été dans la 2ème position, qui à "bâcler" le standard, ce qui est relativement paradoxal pour un standard.
                      • [^] # Re: Excellent

                        Posté par . Évalué à 5.

                        David Faure est allé s'assurer qu'OpenDocument convienne aux futures versions de KOffice, maintenant il est certainement moins compétent que toi pour en juger et s'est sans doute trompé.

                        Bon sinon pour les formules, tout le monde avait bien compris qu'il fallait copier sur ce que faisait OpenOffice qui lui même copiait largement sur Excel, OpenFormula est venu formaliser cela. Sinon en novembre 2005, on pouvait lire ce mail
                        For Your Information : Formulas not specified by Microsoft XML, either
                        http://sourceforge.net/mailarchive/forum.php?thread_id=89114(...)

                        Bref, m'est avis que tu cherches la petite bête à tout prix. Le bon vieux truc de la méthode hypercritique ?
                        • [^] # Re: Excellent

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          maintenant il est certainement moins compétent que toi
                          Pas obligé de prendre ce ton. J'ai jamais dis que David Faure était incompétent ou qu'il disait des conneries. Je dis juste mon impression : la standardisation a été "expédiée" en ne touchant quasiment pas au format initial. Pourquoi ?

                          OpenFormula est venu formaliser cela.
                          C'est un peu le but même d'un effort de standardisation normalement. Sinon ca servait à rien de standardiser l'ODF pendant qu'on y est puisque de toute façon "tout le monde avait bien compris qu'il fallait copier sur ce que faisait OpenOffice"

                          For Your Information : Formulas not specified by Microsoft XML, either
                          Ca c'est basé sur des spécif préliminaires issu du format Office 2003. Je préfère me référer au blog de Brian Jones :
                          http://blogs.msdn.com/brian_jones/archive/2005/10/04/477127.(...)

                          Bref, m'est avis que tu cherches la petite bête à tout prix. Le bon vieux truc de la méthode hypercritique ?
                          C'est vrai que les formules dans un tableur c'est la petite bête :)
                          C'est un peu comme si dans la partie traitement texte du standard y'avait rien sur la notion de chapitre/section/paragraphe...
                          • [^] # Re: Excellent

                            Posté par . Évalué à -3.

                            Juste quelques mots:

                            1. c'est juste normalisé tout comme par exemple http://www.iso.org/iso/fr/CatalogueDetailPage.CatalogueDetai(...)
                            et on voit son support même au sein du monde libre

                            2. un format de fichier comme l'ODF qui se veut être valable 50 ans d'après certains, utilise quand même un archivage zip...

                            3. si vous aussi vous n'aimez pas lancer *office* pour attendre 2min qu'il se lance passer 1min à taper 3 lignes (puis 1h37min pour imprimer avant de finalement l'envoyer par mail à quelqu'un qui le fera pour vous (mais bon ça c'est une autre histoire (le lisp et le scheme c'est mal (tm)))). Il a toujours latex(avec un chtit a en l'air et un e raplapla)

                            Si ces commentaires vous paraissent hors propos, ou juste là pour incendier des choses que j'aime pas : relisez-les bien (mais c'est pas entierement faux).
                            • [^] # Re: Excellent

                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                              Il a toujours latex(avec un chtit a en l'air et un e raplapla)

                              Ouaip, mais tu oublies que le "X" est un chi, 22è lettre de l'alphabet grec et non un "x", 24 è lettre de notre alphabet.

                              cf. ici, entre autre :
                              http://en.wikipedia.org/wiki/LaTeX#Pronunciation

                              Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

                  • [^] # Commentaire supprimé

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

              • [^] # Re: Excellent

                Posté par . Évalué à 3.

                Certes, mais dans 1 an, y'aura déjà plus de personnes à utiliser ce format que l'ODF : ca sera le format par défaut de la suite vendue avec les nouveaux PC, et MS a clairement annoncé que le format serait supporté par MS Office 2000, XP et 2003.

                Pour la dernière partie de la phrase : OpenDocument est exactement dans le même cas de figure puisque dans les deux cas il faudra et suffira d'installer un plugin à la base installée en MS Office 2000, XP et 2003 pour les rendre capables de lire et d'écrire en Microsoft XML ou en OpenDocument.

                Le plugin pour OpenDocument s'appele OpenOpenDocument
                http://o3.phase-n.com/
              • [^] # Commentaire supprimé

                Posté par . Évalué à 5.

                Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

  • # Vers une meilleure intéropérabilité ?

    Posté par . Évalué à 6.

    Avec un peu de chance, ca conduira peut-etre Microsoft à rendre sa suite compatible... Ca serait ca de gagne pour l'interoperabilite...
    • [^] # Re: Vers une meilleure intéropérabilité ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Une norme ne s'impose pas toujours comme un standard. Un standards ne devient pas toujours une norme.

      Le poids des entreprises impliquées détermine l'avenir des standandards et des normes. Il est donc assez facile de se faire une idée de l'importance directe de la normalisation par l'ISO de l'ODF : zéro.

      Par contre, ça peut aider certains prescripteurs (grandes entreprises, adminstrations, gouvernements, europe) à l'exiger dans leurs appels d'offres et là, l'impact serait énorme. Cependant, rien n'est moins sur.
      • [^] # Re: Vers une meilleure intéropérabilité ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Par contre, ça peut aider certains prescripteurs ...

        Non seulement ça va les aider mais ça va leur permettre d'exiger des documents conformes aux normes.
        Les prescripteurs sont des gens qui ne veulent pas prendre de risques. Avec cette normalisation, ils ne prendront aucun risque en exigeant des documents ODF conformes à la norme ISO/IEC 26300.
        D'autre part, il y a partout des défenseurs des formats ouverts. Lorsque l'un d'eux demandera dans une administration un document conforme à la norme ISO/IEC 26300, personne ne pourra trouver une raison pour lui refuser car ce serait prendre un gros risque.

        Ce qui vient de se passer est une étape importante. C'est la fin du monopole de Microsoft sur les suites bureautiques. Comme Microsoft ne veut pas supporter l'ODF, il va se marginaliser petit à petit. Il faut s'attendre à une percée d'OpenOffice.org plus forte encore que celle de Firefox car la suite MS-Office n'est pas incluse dans le pack Windows contrairement à IE.

        Les états, les ministères et les administrations du monde entier vont migrer en grand nombre. La parade serait pour Microsoft, d'inclure gratuitement la suite MS-Office dans le pack Windows... Ce qui lui reviendrait à se tirer une balle dans le pied !
        • [^] # Re: Vers une meilleure intéropérabilité ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Je ne voudrais pas paraitre rabat-joie, mais malheureseument le format OpenXML de MS est aussi candidat à la normalisation ISO (en plus d'ECMA).

          On a donc une petite fenêtre, peut-être 6 mois ou 1 an, pour dire : « ODF est LA norme, adoptez-le ». Ensuite ...

          À la vitesse de changement des administrations, il y a peut de chance qu'une migration pour compatibilité avec la norme ai lieu en France avant qu'OpenXML soit lui aussi ISO :( .
          Et encore, il faudrait aussi que le respect des normes ai une réelle importance pour les décideurs des SI de l'administration (voyez les sites: même le html/css/ecmascript standard, c'est trop demander. Sans parler des sites à contenus multimédias comme le vod d'Arte, les vidéos de l'assemblée nationale etc...). POSIX est aussi une norme ISO (ISO/IEC 9945) et pour autant que je sache, ça n'a pas vraiment encouragé l'administration à passer les postes de travail sur des Unices ...

          Conclusion, allons au plus urgent: existe-t-il un moyen de faire du lobbying contre l'adoption d'OpenXML comme standard ISO ?
          • [^] # Re: Vers une meilleure intéropérabilité ?

            Posté par . Évalué à 3.

            Euh, si OpenXML devient une norme ISO, je ne vois pas où serait le problème. Si ça devient une norme, MS ne pourra pas la modifier comme bon leur semblera, et l'on pourra l'utiliser dans les logiciels libres.

            PS : comme il a été dit précédemment : standard != norme...
        • [^] # Re: Vers une meilleure intéropérabilité ?

          Posté par . Évalué à -2.

          Il faut s'attendre à une percée d'OpenOffice.org plus forte encore que celle de Firefox car la suite MS-Office n'est pas incluse dans le pack Windows contrairement à IE.

          En tout cas, pas sur Mac : autant Firefox, Thunderbird etc. sont bien intégrés, autant pour OpenOffice, c'est pas gagné : c'est terriblement lent et/ou moche et/ou buggué, selon les options choisies (via X11 ou natif). Du coup, ça laisse un champ incroyable à Word et Excel, que je n'avais pas utilisé depuis --ouhlala-- des années, et c'est drôlement dommage.

          Et puis Firefox et compagnie, ils ont aussi envahi le marché à coup de "Killer Features", ou de "best of" (on pique les killer features des autres et on les regroupe dans le même soft). Pour OpenOffice, c'est pas gagné non plus, car malgré toute la mauvaise foi que je peux mettre là dedans, étant obligé de bosser avec Word, je ne peux que constater que niveau ergonomie, c'est quand même bien foutu (par contre Excel c'est bien pourri, ça doit aussi être une affaire de goût). Word est buggué, mais OpenOffice aussi. Donc bon... c'est bien de faire des séances de masturbation collective entre geeks, mais il faut quand même qu'OpenOffice, à part le côté "libre et gratuit et ouvert", il n'a pas d'avantage flagrant.
          • [^] # Re: Vers une meilleure intéropérabilité ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            > même qu'OpenOffice, à part le côté "libre et gratuit et ouvert", il n'a pas d'avantage flagrant.

            même en supprimant gratuit, c'est pas CA justement l'avantage ?
            • [^] # Re: Vers une meilleure intéropérabilité ?

              Posté par . Évalué à 3.

              Pour toi peut-être, mais je pense que beaucoup de gens préfèrent se servir d'un logiciel facile à utiliser plutôt que d'un logiciel libre, et ton patron aussi. Pour changer, il faut avoir une raison. Certes, le côté financier en est une, le côté philosophique aussi, mais après tout, l'efficacité du bouzin en question doit entrer en ligne de compte, non?

              Justement, la portabilité est un argument choc pour le logiciel libre : "Si ton soft est libre, alors quelqu'un aura bien l'idée et le courage de le porter sur ta plate forme". Bon, bah pour OpenOffice et mac, c'est râpé pour l'instant, et le problème se pose depuis plusieurs années, donc bon... Je constate juste que M$ Office est porté sur Mac, et pas OO, c'est tout!

              Moi on m'a filé un Mac pour bosser ici, et j'installe les softs que je veux. J'ai donc mis FireFox, Thunderbird, Gimp etc etc. Mais pour OpenOffice, désolé, c'est du masochisme. Du coup je ne peux pas le conseiller aux autres non plus. Et AbiWord, c'est gentil mais bon... Bref, vive latex (mais ça non plus, pour le conseiller aux autres, faut être gonflé).
              • [^] # Re: Vers une meilleure intéropérabilité ?

                Posté par . Évalué à 1.

                Certes, mais c'est le problème d'Apple pas le notre.

                Si Apple n'a pas unn bon support d'OpenDocument, il prend le risque de se marginaliser à terme (voir notamment mon message plus haut sur la mayonnaise qui risque de prendre dans l'Union Européenne).

                Ils ont plusieurs possibilités :
                * payer pour avoir un OpenOffice.org correct
                * jeter leurs formats minables anachroniques de Pages et d'IWork et utiliser OpenDocument à la place.

                Dans tous les cas, la balle est dans leur camp.
                • [^] # Re: Vers une meilleure intéropérabilité ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                  Oué mais Apple fait parti du commité de normalisation de l'Office Open XML. Si Apple adopte ce format à la place de l'ODF, je sais pas qui va se retrouver "marginalisé".
                • [^] # Re: Vers une meilleure intéropérabilité ?

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Ils ont plusieurs possibilités :
                  Oui, Apple a plusieurs possibilités, mais Microsoft n'en a qu'une : "il est quasiment impossible de produire des fichiers OD avec une suite bureautique sur Mac". Qu'est ce que tu peux répondre à ça? "AbiWord c'est bon, mangez-en?"

                  Je pense que le merdier ne vient pas d'Apple, mais bien de Sun: le portage sur Mac de softs complexes (comme Gimp ou Firefox) est possible, si ça n'est pas le cas pour OO, c'est à cause d'une volonté (ou d'un manque de volonté) politique. En tout cas, je sais bien qu'on est sur LinuxFr, mais bon, j'espère que les citations du genre "Apple va se marginaliser", ou "Microsoft va se marginaliser", c'est du deuxième degré ou on ne vit pas dans le même monde... "Voici venuuu le teeemps des rires et des chants..."
                  • [^] # Re: Vers une meilleure intéropérabilité ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Prenons une analogie :
                    * MacOSX était dans une situation merdique du point de vue des navigateurs : lâchés par Microsoft avec un IE mac merdique et pas compatibles avec les derniers standards
                    * ils ont payé des gens pour reopomper le travail fourmi par Konqueror (code) et les idées de Firefox et de Konqueror pour l'interface
                    * eurêka, ils ont un truc qui marche et qu'est compatible avec les standards

                    Voilà, tu comprends pourquoi c'est leur problème maintenant ?
                  • [^] # Re: Vers une meilleure intéropérabilité ?

                    Posté par . Évalué à 7.

                    constate juste que M$ Office est porté sur Mac, et pas OO, c'est tout!


                    c'est vraiment pas sympa pour ceux qui passent leur temps à travailler à OOo sur mac, durant leurs loisirs, leurs week-end, bénévolement, pour sortir des version de OOo soit en NeoOffice ( http://www.neooffice.org/ ) soit en OpenOffice par X11. Les 2 ont fait des progrès par rapport aux versions précédentes, mais après, comme il a été dit plus haut, il ne tenait qu'à Apple de donner un coup de pouce pour permettre une meilleure intégration de ces versions. Sur mon ibook 933 mhz (pas une foudre de guerre), les 2 versions sont quand même utilisable, même si c'est un peu lent (aussi lent et poussif que firefox d'ailleurs). Pour la "laideur" supposée de la version X11, c'est la même apparence que la version Linux ou Windows, alors je ne vois pas en quoi cela serait plus moche sur Apple.

                    Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

          • [^] # Re: Vers une meilleure intéropérabilité ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Bah, comme répété partout: il n'y a pas que OO.o qui supporte ODF et avec des spécifications ouvertes à tous depuis pas mal de temps, il m'étonnerait que la plateforme Apple reste sans suite bureautique compatible et fortement intégrée (comme tous les bons softs sous MacOS ;) )
          • [^] # Commentaire supprimé

            Posté par . Évalué à 1.

            Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

            • [^] # Re: Vers une meilleure intéropérabilité ?

              Posté par . Évalué à 6.

              Oui, mais le problème c'est qu'OpenOffice reste la seule suite bureautique alternative à MS Office. Alors oui, OpenOffice n'est pas portable, OpenOffice est plein de bugs, OpenOffice n'est pas convivial, OpenOffice n'avance pas assez vite pour combler son retard avant le sortie de la nouvelle suite Microsoft (en gros, il a une bonne génération de retard).

              De plus, OpenOffice est un des seuls moyens de faire de l'OpenDocument à l'heure actuelle, OpenDocument reste donc un pari sur le futur, parce que le présent, c'est pas glorieux.

              Alors oui, dans l'île aux enfants, Microsoft Office se met à l'OpenDocument et OpenOffice domine le marché. Dans le monde réel, MS développe son format, le normalise, et évidemment écrabouille le format OpenDocument qui reste un truc de geeks et de linuxiens.

              Mais là, ce qui fait mal, c'est qu'il y avait moyen de faire autrement. Le point de départ (Star Office) était mieux que rien, ca fonctionnait déja et ça avait déja un marché. Je ne veux pas dire "j'aurais fait mieux", je n'aurais certainement pas fait mieux, mais je suis juste déçu de l'évolution d'OO: la dépendance au java le rend difficile à installer, dépendant de composants pas forcément libres ni disponibles sur toutes les plate-formes, sa conception semble rendre son portage difficile (sous Mac, mais aussi dans les environnements Gnome et KDE), son développement a penché vers une politique du "tout Windows", il faut toujours 3 minutes pour le lancer, etc etc.

              Bref, le logiciel libre, c'est bien, mangez-en. Les formats ouverts, c'est bien, mangez-en. Mais il semble être interdit ici de dire "OpenOffice sux", et ça, c'est pas normal, parce qu'il faut quand même bien dire qu'OpenOffice ca sux un peu. Ca tient la comparaison avec KWrite et AbiWord par exemple (même si je préfère ces petits pour l'utilisation que j'en fais), mais ça reste loin de l'ergonomie, de la réactivité et des "petits trucs" de MS Office, et c'est pour ça qu'openOffice a un mal fou à décoller. Les professionnels ne sont pas des bouzeux attardés : s'ils ont mis leurs serveurs sous Linux, c'est parce que c'était mieux. S'ils gardent leurs clients sous Windows avec le Pack Office, c'est parce que c'est mieux. Et si OpenOffice veut conquérir le marché, il faut non seulement jouer sur la politique (et ces histoires de format ouvert, c'est bien de la politique), mais aussi sur la qualité.
              • [^] # D'où vient le mal

                Posté par . Évalué à 9.

                OpenOffice sux
                Peut être que le mal vient de cloner un logiciel mal conçu dés l'origine. Mais développé par le numéro un mondial. J'imagine que MS met le paquet sur Office: budget, et développeur.

                Une critique pertinente http://www.eyrolles.com/Informatique/Livre/index.php?ouv_ean(...)

                Il aurait été plus judicieux de choisir une approche comme lyx pour le tout venant. Soit un éditeur ergonomique reposant sur un moteur de rendu.

                Quelques gros défauts d'Office qui me viennent à l'esprit:

                - pas de séparation de la forme et du contenu

                - typographie de mauvaise qualité:
                * car pas d'optimisation sur un paragraphe: http://www.nat.vu.nl/~sneep/ars/type/
                Le formatage de Word est clairement mauvais comparé à TeX "all these strange".
                * la typographie est indépendante du contexte: les espaces ne sont pas fusionné, le "." en Anglais ne modifie pas l'espace ...

                - ont peut copier une mise en forme, rajouter des caractères. Mais comment savoir qu'il faut dix cliques de souris dans le sous menu du menu ... pour obtenir tel mise en forme. Avec un système tel que TeX ou SGML, tout est à l'écran. Un comble pour du soit disant wysiwyg! Quand je veux reproduire une mise en forme avec TeX, je n'ai qu'à rouvrir un ancien document pour savoir comment faire.

                - production automatique de document mal aisé. Word basic n'est rien comparé à ce qu'on peut faire avec XML, Perl et TEX.

                - format non pérenne, allez rouvrir un .doc dans 20 ans ...

                Mais comme la majorité des gens sont persuadé que c'est productif ...

                Word 2007 selon Micro Hebdo

                Microsoft a sérieusement amélioré son traitement de texte.

                Pour économiser encore plus les déplacements de la souris, des palettes de mise en forme contenant les fonctions les plus courantes (mise en gras, en italique, changement de la police de caractères, alignement du texte, etc.) apparaissent dès que du texte a été sélectionné.

                Plus vite au clavier avec les keytips

                Le nouveau système de ruban permet d'économiser sérieusement sur les clics de souris nécessaires. Mais pour une utilisation intensive du traitement de texte, les raccourcis clavier restent la méthode la plus efficace. Et Word 2007 bouge aussi de ce côté. Si les raccourcis traditionnels (Control + S pour sauvegarder, par exemple) restent actifs, les KeyTips font une entrée remarquée.

                En appuyant sur la touche Alt, des lettres apparaissent au-dessus de chaque onglet du ruban, de chaque Galerie et de la plupart des fonctions affichées. Une pression sur la lettre correspondante sélectionne l'onglet, la Galerie ou la fonction et affiche de nouvelles lettres permettant de dérouler les sous-fonctions disponibles. Ainsi, absolument toutes les fonctions du logiciel sont utilisables au clavier, ce qui n'était pas le cas avec les raccourcis clavier (à moins de les avoir programmés soi-même).
                Une éloge d'Emacs?

                Word n'est qu'une machine à écrire virtuelle qui s'est alourdi en fonctionnalité au fil des ans. Tous le monde, c'est se servir d'une machine à écrire. Qui sait se servir d'Office?

                Une autre raison est que Microsoft Office intègre des fonctions inutiles pour les fonctionnaires de la DGI: «Notre usage d'Office est assez élémentaire. La majorité des employés utilise surtout des applications métiers», poursuit le responsable.
                MS n'a jamais réfléchi à la typographie assisté par ordinateur. Don Knuth oui.
                • [^] # Re: D'où vient le mal

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Je suis d'accord avec toi mais le problème est que le libre a *besoin* d'un soft pour remplacer MOffice si on ne veux pas se faire envahir de .doc
              • [^] # Re: Vers une meilleure intéropérabilité ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                tu devrais spécifier la seul suite libre.......

                car wordperfect office concurence aisément ms office
                de plus est très utilisé dans l'administration américaine dont la justice

                www.solutions-norenda.com

        • [^] # Re: Vers une meilleure intéropérabilité ?

          Posté par . Évalué à 2.

          La parade serait pour Microsoft, d'inclure gratuitement la suite MS-Office dans le pack Windows... Ce qui lui reviendrait à se tirer une balle dans le pied !
          Pas sûr! Baisser un peu les prix, fournir des versions bridées comme ils savent si bien le faire, ajouter du service, et même reprendre les modèles du libre en restant propriétaire (des services, aux logiciels)... n'auraient-ils pas des billes dans Apple/BSD?
  • # sans vouloir faire l'oiseau de mauvaise augure...

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Sur le blog du monsieur (Andy Updegrove, voir la news) on peut également lire :

    Microsoft's Open XML specification, also headed for consideration by ISO/IEC, is still in process within Ecma. Upon completion, it would be submitted to the same voting process.

    ce qui se traduit rapidement -pour les non anglophones- par "La spécification du format Open XML de Microsoft, également considéré par ISO/IEC, est encore en cours avec Ecma. Une foi finie, elle devrait être soumise au même processus de vote."

    Ce qui laisse perplexe car si un format microsoft est ISO (et donc pleinement ouvert) alors l'étroit passage pour l'ODF se referme brutalement.
    • [^] # Re: sans vouloir faire l'oiseau de mauvaise augure...

      Posté par . Évalué à 8.

      Dans ce cas la OpenOffice, Abiword, Koffice, .. etc pourront aussi lire ce format ISO.

      Le plus important est qu'il y ait au moins un format ISO pour les documents texte, c'est deja en soit une enorme avancé, ensuite le format en lui meme, c'est moins important si ils offres le meme niveau de fonctionalité (style, niveau de titre, ...)

      Ensuite microsoft va surement proposer dans le futur une version "enhanced" du format, mais ce ne seras plus du ISO, donc pour tout ce qui est offficiel (et qui demande du ISO), poubelle ou nouveau standard.

      Le seul probleme pour le libre (dans le cas OpenXML == ISO XXX), c'est qu'il va falloir lire le format (parseur, .. etc) ce qui ne doit pas faire tres plaisir a OpenOffice, vu que le ODT est le format interne.

      Pour les autre ca devrais deja poser moins de probleme.

      Bon, maitenant il faudrais pousser microsoft a normaliser d'autre type de document (Excel, visio, ...etc)
    • [^] # Re: sans vouloir faire l'oiseau de mauvaise augure...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Ce qui laisse perplexe car si un format microsoft est ISO (et donc pleinement ouvert) alors l'étroit passage pour l'ODF se referme brutalement.

      Mais si le format ms devient une norme, cela ne facilitera-t-il pas la tâche des autres suites bureautiques pour ce qui est de gèrer ces formats? Autrement dit, est-il si important que cela que le format provienne du monde libre ou de Microsoft s'il est iso?
      • [^] # Re: sans vouloir faire l'oiseau de mauvaise augure...

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        On peut faire confiance à Microsoft pour implémenter ses propres normes de façon imparfaite, de sorte que les documents générés ne soient par réellement compatibles avec un logiciel qui lui respecterait les normes.

        Comme Microsoft est plus fort que l'ISO c'est L'implémentation de Microsoft qui fera référence et les autres logiciels seront jugés de moins bonne qualité car par totalement compatibles (avec Microsoft).

        Tiens, cela me fait penser à un logiciel supposé compatibles avec des normes, dont le nom commence par I et finit par E...
        • [^] # Re: sans vouloir faire l'oiseau de mauvaise augure...

          Posté par . Évalué à 2.

          Mis à part ECMAScript, qui est normalisé, je ne vois pas trop de choses autres que des standards niveau Web... Donc comme "standard != norme", même si c'est nul de la part MS de ne pas respecter ce dernier, ils n'ont aucune obligation de le faire.
        • [^] # Re: sans vouloir faire l'oiseau de mauvaise augure...

          Posté par . Évalué à 4.

          Il serait temps de mettre fin à ce genre de procès d'intention totalement puéril et aveugle, et cette fois je ne laisse même pas le temps à pBpG de le faire.

          Microsoft a toujours créé des logiciels qui ne respectaient pas les standards. Cependant on oublie trop souvent que dans la moitié des cas au moment où l'implémentation est sortie le standard était parfaitement absent : peut-on dire que Netscape respectait les standards au moment où Internet Explorer 4.0 est sorti, ou plus simplement que Netscape respectait ses standards ? De même, lorsque Visual C++ 6.0 est sorti, aucun vendeur ne proposait d'implémentation ISO C++, le standard était jeune. Windows 95 utilise ses propres encodages pour le texte, mais où en étaient les implémentations d'Unicode en 1995 ? Office utilise un format binaire, mais n'était-ce pas le cas de StarOffice ?

          Maintenant, cette situation a-t-elle perduré ? Visual Studio .NET est l'un des rares environnements (avec GCC) à proposer un compilateur ISO C++, Windows utilise l'Unicode, Office va utiliser un format XML et sans doute qu'Internet Explorer se mettra aux standards.

          Microsoft a ainsi montrer qu'il ne cherchait pas à remplacer les formats standards existants par ses anciens formats propriétaire mais au contraire qu'ils s'adaptaient au standard une fois celui-ci devenu une "norme". Maintenant ce n'est pas tout : Microsoft contribue également à l'élaboration de standards, comme c'est le cas pour .NET bien entendu mais comme cela a été le cas également pour plusieurs RFCs et même pour XML.

          En ce qui concerne leurs implémentations, je ne pense pas qu'elles soient incomplètes (cela équivaudrait à se tirer une balle dans le pied), et pour ce qui est d'implémentations d'extensions aux standards, c'est une pratique qu'aucun logiciel libre ne s'est refusé.

          Dans l'ensemble ce qu'on peut reprocher à Microsoft outre évidemment les abus de position dominante éventuels et le fait de faire du logiciel propriétaire c'est de ne pas avoir l'approche "évangéliste" qu'ont les bloggeurs fanatiques de Mozilla, c'est-à-dire de ne pas implémenter n'importe quel standard juste pour le principe de le faire. Mais si un standard est répandu ils le font, car les standards sont aussi l'intérêt des vendeurs, simplement pour éviter de mourir (Microsoft aurait pu continuer de refuser IP...).

          Maintenant, effectivement, vous feriez mieux d'espérer que Microsoft n'utilise pas les standards, car cela pourrait rester un argument en faveur du logiciel libre ; mais il n'en est rien, et donc force est de constater que l'argument du respect du standard est un argument à double tranchant pour l'adoption du logiciel libre, puisqu'il peut très vite ne plus s'appliquer... Peut-être qu'un jour l'Etat utilisera OpenDocument partout, avec Microsoft Office.
          • [^] # Re: sans vouloir faire l'oiseau de mauvaise augure...

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Ce qui pour ma part me conviendrait parfaitement dans le sens où je pourrais ouvrir tout mes fichiers reçus par l'administration (impots, documents universitaires, allocations...) avec le logiciel que je veux. C'est bien là le but de tout ce foin après tout, l'interopérabilité. Après, qu'une partie de mes impots (quand j'en pairais ;P) ailles dans des licences microsoft office, sachant que la majorité utilisent ça comme ils utiliseraient wordpad (pour le traitement de texte), à savoir, je fais ma mise en forme moi même et je comprends pas pourquoi il génere pas ma table des matières correctement après, là ça m'embete déjà un peu plus... Notez que je ne blame pas les gens qui n'utilise pas correctement des logiciels pour lequel ils n'ont reçu aucune formation. C'est malheureux de voir a quel point les outils informatique sont sous exploités, et ce d'autant que que l'outil est puissant, et tout ça parcequ'on forme pas!

            Enfin je dis ça pour l'info, mais ça doit surement s'appliquer ailleurs me direz-vous.
      • [^] # Re: sans vouloir faire l'oiseau de mauvaise augure...

        Posté par . Évalué à 5.

        L'important c'est que le standard soit ouvert, mais avoir plusieurs standards affaibli le standard..

        Quand à croire qu'un standard ISO ou autre resout tous les problemes.. Le HTML ne m'incite pas à l'optimisme.
      • [^] # Re: sans vouloir faire l'oiseau de mauvaise augure...

        Posté par . Évalué à 7.

        Autrement dit, est-il si important que cela que le format provienne du monde libre ou de Microsoft s'il est iso?

        ISO accepte de standardiser des technologies brevetées.

        En d'autres termes, si MS a des brevets sur des composants utilisés par OpenXML (je crois me souvenir qu'ils en ont), ils peuvent empêcher toute implémentation alternative (ou du moins, la diffusion de cette implémentation).

        Donc si OpenXML devient un standard ISO, on l'a dans le baba !
        • [^] # Re: sans vouloir faire l'oiseau de mauvaise augure...

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Oué mais ils ont pas l'air de faire chier (ils peuvent pas trop s'ils veulent draguer les administrations avec ce format) :
          extrait de la faq :
          http://www.microsoft.com/office/preview/itpro/ecmafaq.mspx#E(...)
          Transferability of solutions and "GPL Compatibility"—If someone wants to build a solution that works with our formats, they are free to do so without worrying about patents or licenses associated with our formats. The concerns raised with our previous license about attribution and sub-licensing are now eliminated. Because the General Public License (GPL) is not universally interpreted the same way by everyone, we can’t give anyone a legal opinion about how our language relates to the GPL or other OSS licenses, but we believe we have removed the principal objections that people found with our prior license in a very simple and clear way.
        • [^] # Re: sans vouloir faire l'oiseau de mauvaise augure...

          Posté par . Évalué à 4.

          L'ODF est assez réfléchi pour ne pas nécessiter de concurrent auprès ISO. Si on prends le problème en sens inverse, les efforts faits par MS pour créer un concurrent d'ODF doivent être motivés pour leurs activités. S'ils se contentent d'adapter MS Office à ODF, ils n'auront pas la force de concurrencer les solutions libres. En effet la plupart des gens ont une utilisation simple mais spécifique d'une suite office. On peut imaginer que des entreprises de service adaptent (en les simplifiant) des solutions libres à une branche métier (secrétariat, management, décisionnel, ....) alors que ce travail est possible mais plus compliqué avec un MS Office monolithique puisque que cela dépends du bon vouloir de MS. En réalité, je ne vois pas comment MS peut garder le monopole des suites bureautiques avec l'ODF qui se généralise. Donc, la seule solution est de créer une autre norme pour satisfaire aux exigence des institutions européennes en terme d'interopérabilité mais de conserver des exclusivités sur certaines parties ou de permettre aux utilisateurs de ne pas respecter la norme avec quelques options supplémentaires. Ceci ferai d'MS Office le seul logiciel à "lire complètement" l'OpenXML. Le problème peut donc devenir symétrique aux normes W3C et IE. Il faudrait donc que de gros progrès soient fait rapidement sur la rapidité et la modularité d'OpenOffice pour marquer le plus possible les esprits sur les avantages du libre.
  • # Un filtre OpenDocument pour les suite Ms Office

    Posté par . Évalué à 4.

    Où Tristan Nitot nous apprend que la fondation OpenDocument a developpé un plugin pour les suite Bureautiques de microsoft afin de pouvoir traiter les documents au format OpenDocument...

    En esperant que çà va servir plus à faire migrer vers les suites supportant ce format en permettant de faire "communiquer" ces suites avec les suites déjà installées.

    En tout cas, çà ne peut que contribuer à l'expension de son utilisation.

    lien vers l'article de tristant: http://standblog.org/blog/2006/05/04/93114773-en-vrac
    lien direct vers l'article de Groklaw : http://www.groklaw.net/article.php?story=20060504015438308
  • # Génération de fichiers OpenDocument en PHP

    Posté par . Évalué à 3.

    Je cherche une librairie pour générer des fichiers OpenDocument en PHP ?

    Des idées ?

    Merci d'avance pour vos conseils.
  • # Abiword et l'ODF

    Posté par . Évalué à 4.

    NdM il est à noter qu'Abiword et KOffice gerent aussi le format OpenDocument

    Bon j'ai une question de béotien à poser: Comment fait-on sous Abiword pour gérer l'ODF en entrée et/ou en sortie?

    J'ai, sur mon système, Abiword 2.4.2 d'installé, et que ce soit avec "Ouvrir" "Enregister" ou "Importer", je ne trouve pas la moindre possibilité d'enregister sous un quelconque format déclaré "ouvert". Je suis donc contraint d'avoir recours au mastodonte Open Office pour éditer tout texte revêtant un caractère d'importance et pour lequel la pérénité et l'interopérabilité dans le temps apparaît incontournable.

    Est-ce moi, ou la version que j'utilise?...

    L'Open Document Format (ODF, format des fichiers d'OpenOffice.org notamment)

    Toujours dans le même esprit béotien, on parle de ODF, s'agit-il là d'une extension canon, unique et multiformat, ou bien simplement de l'acronyme de la norme? Parce que mon OpenOffice à moi, il ne gère que le ODT (texte) et ODG (graphique). Ce sont donc les formats que j'utilise à ce jour parce qu'en face de leur description il est écrit "format ouvert" ("Open Document" en francais dans les menus).

    Sinon, ce que je comprends, comme précisé dans le premier commentaire de cette news, c'est que c'est une excellente nouvelle. Mais son application conrète et immédiate manque encore de clarté vis à vis du simple utilisateur. En effet, afin que ce format se généralise comme il se doit, il est essentiel que l'utilisateur de base sache comment l'exploiter: quels logiciels et quels formats exacts.

    Dans mon profane esprit, je dois en effet pouvoir demander à mes correspondants de me fournir un document au format ODT sans que ceux-ci n'aient à s'interroger sur le "comment fait-on", tout comme ils ne se posaient pas la question quand je leur demandais un format msword auparavant.
    • [^] # Re: Abiword et l'ODF

      Posté par . Évalué à 2.

      Chez moi avec Abiword 2.4.4 (Fedora Core 5) il suffit de faire "Fichier > Enregistrer sous..." et ensuite de sélectionner "OpenDocument (.odt)" dans la boite de dialogue.

      Mais le résultat n'est pas encore parfait. Pour des documents simples ça doit être bon mais pour un rapport tapé avec OOo, il y a des problèmes :
      - Tabulation non respectées / mal géréés
      - Images non gérées (une image rencontrées fait le document se terminer...)
      - Champs non gérés (révision du document, date de dernière modification, ...)
      - Entête et pied de page non gérés

      Donc il y a encore un peu de travail pour que ça marche bien.

      Mais j'ai hâte au jour où je pourrais utiliser n'importe quel traitement de texte selon mon humeur pour travailler sur un document.
    • [^] # Re: Abiword et l'ODF

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      La répnse à bien de ces questions se trouve dans http://fr.wikipedia.org/wiki/OpenDocument , en particulier dans les tableaux en bas de la page.
      • [^] # Re: Abiword et l'ODF

        Posté par . Évalué à 3.

        C'est pas dans abiword qui planque les filtres ODF dans les plugins ? Le truc bête serait alors d'avoir installé abiword mais pas les plugins abiword...
  • # La qualité du pdf ...

    Posté par . Évalué à 1.

    J'ai jeté un coup d'oeil au pdf. Quel crédibilité peut on donner à un document de 700 pages produit par Star Office 7 ayant des paragraphes formatés comme cela:

    The OpenDocument specification does not specify which elements and attributes conforming\
    application must, should, or may support. The intention behind this is to ensure that the\
    OpenDocument specification can be used by as many implementations as possible, even if\
    these applications do not support some or many of the elements and attributes defined in this\
    specification. Viewer applications for instance may not support all editing relates elements and\
    attributes (like change tracking), other application may support only the content related elements\
    and attributes, but none of the style related ones.


    C'est ahurissant! Ces gens n'ont pas la moindre idée de ce que signifi la typographie. Ce document est une merde! Les numéro de lignes se touchent. Ne parlons pas des références. Même pas de bookmarks pour naviguer dans les 700 pages.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.