Les Gouvernements choisissent Linux

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
0
13
déc.
2001
Linux
Trouvé sur linuxsecurity.com, cet intéressant article qui nous informe sur l'utilisation de Linux dans les gouvernements de la planète. On nous informe que les ministères français de l'éducation, de la culture et de la défense sont passés sous Linux (quelqu'un peut confirmer?). On y apprend que la Chine travaille sur une distribution nommée "Red Flag Linux", refusant d'utiliser un OS américain qui pourrait leur porter préjudice en temps de guerre avec les US (backdoors).
Cet article est vraiment intéressant à lire, rien que pour les petites citations présentes. Exemple, de la ministre Allemande de l'économie et des technologies : "Security through obscurity is the motto of yesterday, The slogan of today is security through transparency."

Note du modérateur : ces différentes informations étaient déjà passées ici mais individuellement.

Aller plus loin

  • # franchement ...

    Posté par . Évalué à 1.

    je ne sais même pas comment il y en a qui peuvent faire confiance à microsoft ....
    d'un leurs gros trous de sécurité pour lesquelles ils mettent grave de temps à sortir des patchs ...
    pis surtout le fait qu'on ne sait jamais ce que fait leur système .. (spyware .. je sais pas si ça a été vérifié un jour .. donc beh j'attends des urls si vous avez là dessus :) )

    pis désolé j'arrive jamais à écrire un truc clair ... je sais pas être synthétique :p
    • [^] # Re: franchement ...

      Posté par (page perso) . Évalué à -10.

      "je sais pas être synthétique"

      donc tu n'es pas un réplicant ? Tu es un être de chair et de sang ?

      hop -1
    • [^] # Re: franchement ...

      Posté par . Évalué à 10.

      Ah si si, moi je leur fais confiance, j'ai ouvert mon compte sur hotmail en 95 ou 96, peu de temps avant le rachat par microsoft, et maintenant je m'en sers pour m'inscrire sur des sites ou l'inscription est obligatoire avant de pouvoir télécharger des logiciels.
      Et chez hotmail, je me sers de leur filtre anti-spam pour jeter à la corbeille tout ce qui arrive dans la boîte aux lettres, comme ça c'est nickel, je donne tjs une adresse e-mail valide, et je ne pollue jamais ma vraie boîte aux lettres.

      Hotmail c'est un peu comme un vieux PC, ça se recycle très bien ;o)
      • [^] # Re: franchement ...

        Posté par . Évalué à 2.

        je ne comprends pas, tu prends une boite dans laquelle tu n'auras jamais rien car tu filtres tout.
        Donc tu pourrais très bien donner une adresse invalide (sur hotmail, pourquoi pas), puisque tu ne tu ne récupères rien.
        D'autre part, avec hotmail, si tu ne va pas sur ta boite souvent (genre tout les 45 jours), ton compte est supprimé.
        On a vu mieux comme boite à spam.
        • [^] # Re: franchement ...

          Posté par . Évalué à 10.

          je sais pas si elle existe mais je mets 'poubelle@hotmail.com' tout le temps :-)
          et je dois pas être le seul ;-)

          -1 of course
          • [^] # Re: franchement ...

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Si, c'est moi ! Et j'aimerai bien que cela cesse

            Merci bien :-)
            • [^] # Re: franchement ...

              Posté par (page perso) . Évalué à 8.

              Tu rigoles mais quand j'avais pris moncul.net par Namezero, je recevais tous les mails invalides vers le domaine. Ben j'ai recu pas mal de spam ;)
              • [^] # et toto.com

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Je veux même pas savoir combien de personnes utilisent toto@toto.com comme email pour les formulaires...

                IMHO toto.com doit même pas être utilisable comme nom de domaine pour recevoir des emails !
        • [^] # Re: franchement ...

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Quelques fois l'inscription vérifie que la BAL est valide, en envoyant une clé par exemple pour déverrouiller l'accès au site, donc là une fausse adresse n'est pas suffisante.
        • [^] # Re: franchement ...

          Posté par . Évalué à 3.

          J'ai créé cette adresse chez HotMail avant le rachat par MS, elle a été ma première adresse e-mail pendant longtemps, et maintenant qu'elle existe je la conserve et c'est tout.

          Sinon le repertoire à spam vers lequel sont dirigés les mails les conserve pendant une semaine, j'y passe de tant en temps pour voir les quels perséverent et envoient encore et toujours de la pub (donc existent encore), c'est assez comique en fait.

          Et l'étude des spams est très instructive sur la manière dont les carnets d'adresses e-mails peuvent être exploités commercialement.

          Mais pour les 45 jours sans activité je ne suis pas au courant, de toute façon j'en reçois bien plus fréquemment que ça, et je dois y passer (depuis chez moi sous linux) toutes les 2 ou 3 semaines.
  • # IBM is watching you

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Derrière cette news on sent l'ombre d'IBM quand même.
    Ce sont quand même eux qui communiquent le plus autours de Linux et il y a fort à parier que c'est eux qui profiteront des contrats de migrations et de maintenances.
    C'est certainement un moindre mal tant que la techno restera ouverte, n'empêche j'ai l'impression qu'on se débarrasse d'un géant pour un autre (encore plus gros)

    M'enfin IBM a fait MS, il peut le détruire! ;-)
    • [^] # Re: IBM is watching you

      Posté par . Évalué à 10.

      Pas si sûr en fait. IBM a "créé" MS, ou MS a su profiter de la vague. Mais le bébé leur a un peu échappé.

      IBM serait effectivement à même de défaire Microsoft si il existait encore une relation de dépendance économique ou industrielle (technologique) entre les deux. Ce n'est plus le cas et depuis trés longtemps. Et c'est là où on voit l'intelligence économique de Bill Gates : savoir se défaire des plus gros que lui le plus rapidement possible.

      Il ne faut pas oublier que la stratégie de MS était uniquement basée sur des marchés verticaux. C'est l'évolution de la technologie combiné à des choix technologiques et financiers (par exemple la main-mise sur citrix) leur permettant de se dissocier des partenaires et concurrents qui a permis à MS d'horizontaliser son marché.
      • [^] # Re: IBM is watching you

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Microsoft a été créé plus ou moins pour vendre un OS à IBM. On peut donc considérer IBM comme un des créateurs.

        En passant, j'ai entendu dire que la moman de Bilou était bien placée chez IBM quand la décision de prendre MS a été faite. Quelqu'un pourrait confirmer ça ? (Une URL sérieuse...)
        • [^] # Re: IBM is watching you

          Posté par . Évalué à 5.

          http://histoire.info.online.fr/micros.html(...)
          "Juillet 1980 : IBM recherche un système d'exploitation pour son projet de micro ordinateur. Ils pensèrent d'abord naturellement au CP/M de Digital Research, le plus répandu. Gary Kildall n'étant pas la le jour du passage de l'équipe d'IBM (il faisait de l'avion), celle-ci s'est alors tournée vers Microsoft, connu pour vendre beaucoup de licences CP/M grâce à sa "Soft-Card" CP/M pour Apple ][. "
          • [^] # Re: IBM is watching you

            Posté par . Évalué à 3.

            C'est une légende. J'y crois pas. Si vous pouvez pas contacter quelqu'un avec qui vous voulez faire affaire le jour même, vous lui laisser un message. De toute façon, à priori, pour ce genre de chose, tu vas pas débarquer à l'improviste chez quelqu'un, tu obtient d'abord un rendez-vous (je rappelle que le courrier et le téléphone existait déjà à l'époque).

            La vérité, c'est que Kildall ne voulait pas vendre les droits de CP/M à IBM. C'est tout. Il voulait garder le contrôle de son bébé.
            • [^] # Re: IBM is watching you

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Dans la version que j'avais entendu, IBM voulait faire signer des papiers de confidentialité à ses interlocuteurs. Ce sont les avocats de Digital Research qui auraient émis un avis défavorable, provoquant une non-rencontre entre IBM et Gary Kildall et poussant ainsi IBM chez Microsoft.

              --
              Xavier Teyssier
        • [^] # Re: IBM is watching you

          Posté par . Évalué à 3.

          Microsoft n'a pas été créée pour vendre un OS à IBM. Microsoft a été fondée en 72 sous le nom de Traf-O-data (puis renomé Micro-soft en 75), soit 8 ans avant qu'IBM ne se mette à chercher un OS pour son "Personal Computer". La principale activité de MS à l'époque était alors la vente de son BASIC.

          http://histoire.info.online.fr/(...) pour une petite histoire de l'info (de -3000 à 1986). (Il n'y est pas dit si "moman" était chez IBM à l'époque).

          Hop, -1 parceque ça n'apporte pas grand chose à la discussion...
    • [^] # Re: IBM is watching you

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      "M'enfin IBM a fait MS, il peut le détruire! ;-)"
      Si c'était vrai, je ne crois pas qu'il le ferait. Il se contenterait de l'affaiblir, pour ne pas tomber en situation de monopole.
      Le gros bleu c'est un vicelard. Mais il est tellement gros qu'on le voit venir...
    • [^] # Re: IBM is watching you

      Posté par . Évalué à -2.

      pour ta signature, il me semble que dans le sens de la chanson un rien anar, la dernière ligne, c'est "Et qu'une fois de plus, nous nous sommes fait mettre" Et puis c'est tout !
  • # vous appelez ça une news?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    C'est un peu l'article fourre-tout qui tient plus de l'édito écrit trop vite. Le fameux "Red flag linux" existe depuis 2 ans, puisque cette distribution serait largement utilisée dans les universités chinoises. Quand à l'usage dans l'Administration française, elle ne reste pour l'instant qu'un voeu pieux.

    Celui qui a écrit ça prend un peu ses désirs pour des réalités. Il faudrait chercher si cet article a effectivement été publiée par Associated Press, où s'il ne s'agit pas simplement d'un écrit synthétique commandé par une publication à l'agence de presse.
    • [^] # Re: vous appelez ça une news?

      Posté par . Évalué à 10.

      C'est un peu l'article fourre-tout qui tient plus de l'édito écrit trop vite.

      Je suis assez d'accord avec ça, d'autant plus que
      les motivations me paraissent peu reluisantes (aux
      dires de l'article), je ne sais pas si vraiment
      c'est flatteur pour la communauté Linux.
      Entre les chinois cités "To be a strong nation, they have
      to have intellectual property" (en
      tirant parti d'un OS GPL ?) et l'autre
      argument "the fact that Linus Torvalds, the
      programmer known as the father of Linux, is a native of
      Finland", plus ras-de-terre que ça, tu meurs...
      Le seul point positif que je retiens est le commentaire allemand :
      "The slogan of today is security through transparency."
  • # Sécurité ou financement

    Posté par . Évalué à 10.

    En tant qu'ancien militaire ( Je sait, mais personne n'est parfait ), l'armée utilise des serveurs basés sur des unix particulier. Mais cela reste dans le cadre du fonctionnement général ( Comptabilité, commande de pieces ... )

    Maintenant la question que je me pose est de savoir si tout ces ministeres utilise Linux pour sa sécurité ou simplement est-ce simplement un probleme pécunier?
    • [^] # Re: Sécurité ou financement

      Posté par . Évalué à 8.

      unix particulier = SCO ou autre ?

      Qu'est-ce qut tu entends par unix particulier : AIX, SCO, Solaris ?

      nicO

      "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Sécurité ou financement

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Si je me souviens bien, l'Us-Air Force utilisait des serveurs WinNT... Et puis il y a 2-3 ans ils sont passés sur Mac parce que ils se faisaient trop cracker....
    • [^] # Re: Sécurité ou financement

      Posté par . Évalué à 3.

      En tant qu'actuel militaire (sans commentaire) je peux affirmer que la "plateforme officielle" du ministere de la defense reste Windows (NT) :(
      Certes, en pratique, il n'est pas rare de voir des serveurs tourner sous differents Unices (principalement Solaris et Linux, la ou je suis), et meme d'entendre des recommandations de "securite des systemes d'information" poussant a utiliser Linux en lieu et place de Windows, mais la plupart des reseaux geres au niveau national restent sous l'emprise de Bill...

      DaFrog.

      P.S. Malheureusement, je ne suis pas sur que le financement soit un argument suffisant, ici on a plutot trop d'argent et pas assez de personnel que le contraire.
      • [^] # Re: Sécurité ou financement

        Posté par . Évalué à 3.

        > P.S. Malheureusement, je ne suis pas sur que le financement soit un argument suffisant, ici on a plutot trop d'argent et pas assez de personnel que le contraire.

        Bon, d'accord c'est une reponse tres facile, mais pourquoi ne pas embaucher (je me doute que c'est pas toi qui gere ca): une embauche de plus utile pour l'entreprise (le ministere) et pour la personne a la recherche de taf. Ca doit couter plus qu'une licence NT, donc ca fait depenser plus de thunes ; et a la place, hop un serveur linux :-)

        -1 car reponse facile et plus en rapport avec le sujet :-)
      • [^] # Re: Sécurité ou financement

        Posté par . Évalué à -1.

        Evidement que le militaire de base va utiliser windows ... Un militaire c 'est pas connue pour etres trés fut fut ( et je sait de quoi je parle ...) donc je vois mal tout un chacun dans l'armée utiliser notre OS préferer et recompiler le kernel a longeur de journée.
        Maintenant c'est la premiere fois que j'entend un militaire dire qu'il a trop d'argent. Mais bon faut voir ou tu travail aussi (DGSE, DRM .... )

        ---
        Mes fins de mois sont toujours difficile, surtout les 30 derniers jours
  • # Confusion

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    "refusant d'utiliser un OS américain qui pourrait leur porter préjudice en temps de guerre avec les US (backdoors)."

    Je reformulerai pour éviter de sous-entendre que la Chine est en guerre avec les Etats-Unis...
    • [^] # Re: Confusion

      Posté par . Évalué à 0.

      oui c'est possible qu'une reformulation soit nécessaire mais le texte m'avait surpris par le ton très <I>"prédicateur"</X> (bon c'est en italique et entre guillemets, c donc à prendre avec des pincettes) d'une guerre ainsi que la réapparition d'une mur est-ouest.
      cf : <I>They don't want to build an economy entirely on Western technology</X>
      • [^] # Re: Confusion

        Posté par . Évalué à 3.

        d'ailleurs si quelqu'un pouvait rappeler le contexte international entre la chine et les US de manière synthetique, je suis preneur.
        • [^] # Re: Confusion

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Juste un petit lien:
          http://www.lemonde.fr/article/0,5987,3210--254354-,00.html(...)
          La Chine était un ennemis potentiel pour les USA en 1999 (dixit Bush Jr). Il a quasi-répété son discours il y a deux jours mais sans citer d'ennemis.
          Quoi qu'il en soit, je ne comprends pas qu'un pays quel qu'il soit puisse être dépendant d'une entreprise Américaine surtout sur un point aussi sensible que l'informatique (même si j'imagine que la plupart des serveurs sensibles ne sont pas sous windows)
          • [^] # Re: Confusion

            Posté par . Évalué à 10.

            Disons qu'il y a un potentiel non négigeable d'instabilités dans la région, ne serait-ce qu'avec le différent opposant Taiwan (Chine "démocatique") et la Chine "populaire". les Américains sont les alliés de taiwan.

            Pour en revenir au Backdoors : tous les outils dit sensibles (aussi bien des machines outils, des logiciels ou des armes) sont équipés pour être désactivé par le pays emmeteur (Je rapellerai par exemple l'efficacité des exocets francais lors de la guerre des malouines et la demande, acceptée par la france, de désactiver ces missiles faite par l'angleterre) il y a donc de possibilités non-négligeable que tous les logiciels microsofts ou autres possèdent des capacités de désactivation, par Virus spécifique ou fonction logicielle même si cela est peu probable.

            C'est une des raisons pour lesquelles les ministères sensibles passes vers le monde "open source" aui offre une garantie sur le contenu et le fonctionnement d'un logiciel.

            Cette raison s'ajoute au prix exessif des produits Microsoft, à un défaut de sécurité important, à la situation internationale et aux couleurs des caleçons de george bush.

            Voila une (des ?) explication(s) possible(s)...
            • [^] # Re: Confusion

              Posté par . Évalué à 10.

              l'efficacité des exocets francais lors de la guerre des malouines et la demande, acceptée par la france, de désactiver ces missiles faite par l'angleterre

              On doit pas avoir les memes informations. Que la France ait fourni aux anglais les caracteristiques du guidage radar de l"exocet pour le brouiller plus facilement, c'est sur.
              Par contre "desactiver" les exocets, je crois que c'est faux.
              Les anglais ont perdu le Shiefield (+ de 300 morts ?) et un autre "gros" bateau je crois (un navire de soutien ?). Comme quoi, les exocets n'etaient pas desactives

              Ronan
              • [^] # Re: Confusion

                Posté par . Évalué à 10.

                Ces 2 vaisseaux ont été perdus avant de donner les codes de brouillages aux anglais. le brouillage revient à une désactivation (on va pas vendre des missiles sans se garder un moyen de garder un semblant de controle quand même)...
    • [^] # Re: Confusion

      Posté par (page perso) . Évalué à -3.

      Mais les US SONT en guerre avec la chine!
      Les US sont en guerre avec le reste du monde, une guerre économique et idéologique certe mais une guerre quand-même.
  • # Linux et Ministère

    Posté par . Évalué à 10.

    Plusieurs ministères francais utilisent effectivement des serveurs sous Linux
    La direction des impots, le ministére de la culture .
    Cf l'article de Libé : http://www.liberation.fr/multi/actu/20010108/20010109marzb.html(...)
    • [^] # Re: Linux et Ministère

      Posté par . Évalué à 10.

      Je confirme également que l'éducation nat. fait tourner ses serveurs sous Linux. C'est le cadre imposé pour les développements des serveurs internet en particulier.

      Par contre, du coté des élèves, c'est encore très Windows. Dans les filières techniques, les profs reçoivent un budget matériel (mais ils ne doivent acheter que chez certains commerçants qui gonflent la facture) et aucune formation pour s'en sortir ensuite. Ils passent donc des week-ends à essayer d'installer du 2000 ou du XP sans avoir les compétences.

      Dans les deux cas, il y a de gros problèmes de formation des installateurs/développeurs/administrateurs, et hélas, windows reste une solution qui fait moins peur aux débutants.
      • [^] # Re: Linux et Ministère

        Posté par . Évalué à 9.

        Je pense que cela a deja été dit par d'autres, mais bon : Il faut en finir avec Windows dans l'education nationale.
        Le contribuable francais n'a pas a enrichir Bill Gates.
        • [^] # Re: Linux et Ministère

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          J'suis bien d'accord. Tient, d'ailleurs je pense à un truc, si un des principaux freins au déploiement de linux dans l'éducation nationale c'est la difficulté à installer linux (ou du moins, l’appréhension), pourquoi ne pas leur proposer de le faire bénévolement (mais peut-être un groupe d'utilisateur ou la FSF-Europe l'a déjà fait) ?
          • [^] # Re: Linux et Ministère

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Nan, le frein au déploiment de Linux dans l'éducation, ce n'est pas l'installation,sinon il n'y aurait plus que ça ou je suis :). Du côté enseignement, on ne peut pas apprendre aux étudiants autre chose que ce qu'ils trouverons essentiellement en entreprise (Win-Office, autocad, Matlab,....). Même si des alternatives existent pourtant (SO, "qcad", scilab, Code_aster,...) les ensiegnants ne veulent pas faire l'effort, ou n'ont pas le temps de se reformer et refaire leurs cours sur ces nouveaux outils.

            De plus, du côté administratif, quelques logiciels ne fonctionnent que sous windows (Apogée, RLR, + quelques autres spécifiques à la formation continue).
            Il y à aussi le problème de la formation des utilisateurs, certaines personnes travaillent avec un ordinateur, mais l'utilisent "à l'aveuglette" : il font tout de façon mécanique, et ont déjà mis 6 mois avant de trouver comment refaire la même chose (après leur avoir expliqué non pas le chemin de la souris mais le principe, 2 fois par semaine). Si il y des volontaires, j'ai une poigné d'utilisteurs à "convertir", prévoyer 6 mois et du NervoCalme :).
            Il y à aussi des personnes qui sont très satisfaites par windows et ne veulent pas en changer.

            Voilà, j'ai du oublier quelquechose, mais si ça me reviens je vous fait signe :)
            • [^] # Re: Linux et Ministère

              Posté par . Évalué à 8.

              Il faut parfois également tenir compte de comportements plus mesquin. J'ai une fois entendu un maître de conférence de l'ENSEM dire qu'utiliser SCILAB en remplacement de MATLAB dans leur labo pouvait poser un pb à cause de leur concurrence avec l'INRIA qui a crée SCILAB.
              Tant que des guegueres de ce genre perdure, il ne faut pas s'etonner des problémes de pénétration des logiciels libres dans les universitées.
            • [^] # Re: Linux et Ministère

              Posté par . Évalué à 5.

              Faux...chez EDF...quelques chercheurs se mettent à utiliser Scilab et n'utilisent Matlab que pour des modules très spécifiques qui n'ont pas d'équivalent.
      • [^] # Re: Linux et Ministère

        Posté par . Évalué à 9.

        Je suis prof dans une université Microsoftée et je peux vous dire que passer à Linux demande une très forte motivation. Ma principale difficulté réside dans les .doc et .ppt, une énorme quantité de travail est piégée dans ces documents et il n'est pas question de la perdre (je ne peux pas utiliser Linux sans Lin4win avec W98). Il est urgent que nos gouvernements imposent l'usage exclusif de standards publics de document et imposent aux fournisseurs de logiciels le respect de ces standards et la fourniture d'outils de conversion de leurs standards proprio en standard public. En attendant les adminsitrations devraient refuser des logiciels s'ils ne sont pas livrés avec une documentation claire et exhaustive des formats des documents. La difficulté à convaincre les étudiants est ... les jeux!
        • [^] # Re: Linux et Ministère

          Posté par . Évalué à -2.

          Faut leur montrer samegame ou kreversi. En tp d'info tous ceux qui connaissaient pas linux sont fous de ces jeux! ;) HS => -1
        • [^] # Re: Linux et Ministère

          Posté par . Évalué à 8.

          OpenOffice.org (www.openoffice.org) et son pendant "commercial" StarOffice (www.sun.com/staroffice) récupère tous les jours un peu mieux les documents doc, xls & ppt.... (nette progression par rapport à staroffice 5.2) La meilleure preuve est que mon windows qui existait encore pour ce genre d'usage a sauté à la dernière réinstallation de ma machine et je tape tous mes courriers dessus.... Donc bientot ce genre d'arguments ne devrait plus etre un probleme majeur.... bon c'est vrai que pour les jeux....c'est plus limité...mais mon ordi est avant tout un poste de travail. Au travail (chez EDF) on met en place une solution Linux/VMWARE pour le moment parce qu'elle est la plus adaptée aujourd'hui....mais demain si IBM se décide à faire un vrai client Notes (je sais on peut le lancer sous WINE, mais pour une société c'est pas super robuste...meme si c'est une des applis qui fonctionne le mieux) et OpenOffice.org/StarOffice devient vraiment quelque chose de très exploitable....adieu VMWARE pour les versions futures... My 20 eurocents Jy JY
        • [^] # Re: Linux et Ministère

          Posté par . Évalué à 1.

          Petite correction :
          Ce n est pas Lin4Win mais Win4Lin
          et l' url http://www.netraverse.com(...)

          vala , mes 2 centimes d euros.
        • [^] # Re: Linux et Ministère

          Posté par . Évalué à 1.

          Ma principale difficulté réside dans les .doc et .ppt, une énorme quantité de travail est piégée dans ces documents

          Je crois qu'on a tous rencontré ce problème ou bien qu'on vu des gens pris au piège par ça. Et pour quelqu'un qui a réussi à faire la transition vers un système libre (ou qui a commencé avec), il y a toujours le problème de recevoir des documents .doc et .ppt.

          Le terme de "piégé" est très juste. Les utilisateurs sont littéralement piégés par un format, un logiciel, parce que leur travail a été fait avec, et qu'il est difficile de le récupérer. Cette remarque est à ne pas oublier lorsque MS fude joyeusement avec sa notion de "contaminant" à propos de la GPL. Les faits montrent que plus les formats et les logiciels sont fermés, plus il est difficile de s'en échapper. Une fois qu'un tel logiciel a été introduit et utilisé, il est difficile de s'en débarrasser. Et encore aujourd'hui, la récupération des formats MS par d'autres logiciels n'est pas parfaite, ce qui a tendance à contaminer également les destinataires des documents.

          Voila, petite remarque de contre-propagande, un peu HS donc -1...
          • [^] # Re: Linux et Ministère

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Le plus gênant, c'est qu'il n'y a pas que les .doc...

            Les entreprises qui avaient misés sur Quattro Pro (de Borland au départ puis Corel), et ben aujourd'hui, ils sont un peu gêné pour relire leur format ailleurs...

            Par contre, un gros avantage de Quattro Pro (version 5 en particulier), c'est qu'il fonctionne impeccablement sur les nouveaux systèmes MS...

            Il ne faut pas toujours taper sur MS, il y en a plein d'autres qui ont fait les mêmes erreurs...
            Et puis à l'époque, on ne savait pas non plus que les versions suivantes des logiciels ne pourraient plus lire les anciens fichiers...

            Donc, quand on fait un choix, il faut bien faire attention au format de fichiers...
            Par ce que même si on pousse plus loin, un format de fichier, même libre, s'il est peu utilisé et que le logiciel n'est plus maintenu, cela peut poser des problèmes un jour (faut trouver le volontaire pour reprendre le logiciel complètement).
            D'un autre côté, en partant avec un format libre, on a quand même plus de chance de pouvoir l'exploiter dans le futur...
            • [^] # Re: Linux et Ministère

              Posté par . Évalué à 2.

              Il ne faut pas toujours taper sur MS, il y en a plein d'autres qui ont fait les mêmes erreurs...

              Ca ne change rien, aujourd'hui on rencontre beaucoup le probleme avec MS. Ce probleme là existe avec d'autres formats/logiciels. Ce n'est pas parce l'"erreur" a été faite avant, par d'autre, qu'il faut l'oublier aujourd'hui.

              Et puis à l'époque, on ne savait pas non plus que les versions suivantes des logiciels ne pourraient plus lire les anciens fichiers...

              C'est pourtant le cas à envisager a priori pour tout format/logiciel propriétaire. C'est peut aussi arriver pour le libre mais les conséquences sont moins graves.

              Par ce que même si on pousse plus loin, un format de fichier, même libre, s'il est peu utilisé et que le logiciel n'est plus maintenu, cela peut poser des problèmes un jour (faut trouver le volontaire pour reprendre le logiciel complètement).

              Comment ça un volontaire ? Ce qui compte c'est de pouvoir le faire, c'est tout, en confiant le travail à quelqu'un si nécessaire. Ce qui compte c'est qu'il est possible de récupérer son travail. Et si le format est libre, pas besoin de continuer à maintenir le logiciel, il ne faut qu'un export vers un autre format. C'est possible à un tres faible cout (comparé à la perte de tout le travail!) avec un format ouvert, et c'est impossible avec un format propriétaire.
    • [^] # Re: Linux et Ministère

      Posté par . Évalué à -2.

      pour les impots c'est bien, ca leur permettra d'acheter des lunettes de chiottes autochauffante et revetement cuir a 10 000Frs au lieu de celles bas de gamme a 4000frs (cf un article du canard enchainé)
    • [^] # Re: Linux et Ministère

      Posté par . Évalué à 10.

      au ministere des transports, aviation civile, Linux creuse de lui-meme sa place. Je n'ai pas vu de directives precises a ce sujet.

      Je fais partie du service technique qui realise les developpements et installations logicielles et matérielles dans les centres de controles.

      Depuis peu, on péconise d'utiliser les logiciels libres et linux, si l'application n'est pas tres critique.

      Les applications plus critiques sont sous Unix. Nous avons peu la culture Windows NT, mais ca existe malgres les poches de resistances.

      Fort heureusement, les nouvelles recrues qui sortent des écoles, sont tres au courant du milieux des logiciels libres.
      • [^] # Re: Linux et Ministère

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        >Les applications plus critiques sont sous Unix.

        Ben alors elles peuvent être sous Linux si elles sont sous Unix...
        • [^] # Re: Linux et Ministère

          Posté par . Évalué à 5.

          bravo, quel espris de deduction.

          mais ce n'est pas si simple. On peut imaginer que l'application utilise du hardware specifique, pour faire du X25 entre autre, quel l'appli utilise des librairie ou serveurs qui ne sont pas portés sous Linux. Y'a aussi le parametre ca marche, alors on ne change le moins possible l'environnement opérationnel.
    • [^] # Re: Linux et Ministère

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Il existe un projet autour de Linux dans l'éducation nationale : LinuxEdu (http://www.linuxedu.org(...)) pour promouvoir Linux, ils ont même développé une distribution basée sur la Debian : Pingoo Linux (http://www.pingoo.org/(...))
      • [^] # Re: Linux et Ministère

        Posté par . Évalué à 8.

        On peut citer aussi http://www.abuledu.org(...) de notre ami Eric Seigne.

        Mais le problème reste entier tant que les users (prof+élèves) font une fixette sur MsOffice. Leur argument c'est que en entreprise "on" utilise Office. Leur dire qu'une fois qu'on sait utiliser un éditeur wysiwyg, c'est pareil partout ne sert à rien (j'en fais l'expérience tous les jours). De plus les profs (pour l'enseignements en STT) commandent des fiches d'exo qui s'appuient uniquement sur MsOffice et pour le moment aucun éditeur éducatif ne s'est penché sur Linux et les applis qui vont avec.

        L'ultilme problème (je l'ai déjà dit ici même) reste les soft de compta : aucun équivalent de Ciel ou Saage. Donc pour la partie server la migration peut se faire, mais les clients pour le moment restent sous win.
        • [^] # Re: Linux et Ministère

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Il me semble que CCMX édite maintenant certains de ses logiciels sous Linux, même si je ne veux pas faire de pub à un vulgaire épicier qui déborde d'incompétence.
      • [^] # Linux et l'Education Nationale

        Posté par . Évalué à 7.

        Un bel exemple d'implémentation de logiciels libres au sein de l'Education Nationale est le projet SLIS (Serveur Linux pour l'Internet Scolaire) => http://slis.ac-grenoble.fr(...) qui est une proposition/base d'architecture pour la connexion des établissements scolaire d'une académie.
        Pour situer le problème, il y a environ 4000 sites à connecter dans une académie comme Grenoble (5 départements : 07/25/38/73/74).

        Il y a aujourd'hui plus de 700 slis installés dans 6 académies (Grenoble,Nancy-Metz,Nice,Créteil,Rennes,Martinique).

        Slis, cité dans le rapport "Pour une administration electonique citoyenne" de M. Carcenac, fait également parti de 2 projets europeens (.SAFE et OASIS).
    • [^] # Re: Linux et Ministère

      Posté par . Évalué à 2.

      Plusieurs ministères francais utilisent effectivement des serveurs sous Linux
      La direction des impots,


      Oui, c'est exact, mais _vraiment_ pas partout.
      De manière générale, c'est une vielle administration qui avait l'habitude d'utiliser des unix pour ses serveurs.

      Par contre, le passage terminal passif => PC a fait plein de petit win98 partout !

      Et avec 80000 postes, c'est dommage, mais j'espère que ça va s'arranger...
      • [^] # Re: Linux et Ministère

        Posté par . Évalué à 4.

        Ben tu vois, collègue, je suis plus du tout optimiste la dessus.
        Après le flop de Linbox qui devait équiper les serveurs d'application Iliad, je ne sais pas où on en est. En plus avec l'obligation de passer à Lotus Notes pour tout les échanges, c'est TRES mal parti pour le poste client Linux. Quel gachis ! Alors que la dgi posséde tant de spécialistes Unix.
        Par contre ta remarque sur la floraison des win en remplacement des passifs et excellente. Le pire c'est que l'on soit amené à developper une usine à gaz pour vérouiller les win, ce qui frustre complètement les utilisateurs.
        Quand je pense qu'avec des micros sous Linux, on peut faire tout ce que fait un win bridé et bien plus encore... Rendons le pouvoir et les responsabilités aux utilisateurs au lieu d'en faire des abrutis avec un index à la place du cerveau.
    • [^] # Re: Linux et Ministère

      Posté par . Évalué à 2.

      le ministere de l'interieur utilise aussi pas mal de serveurs sous linux, nottament pas mal de dell "red hat" en rack.
      • [^] # Re: Linux et Ministère

        Posté par . Évalué à 1.

        oups j'ai oublié de preciser aussi qu'un grand critere de selection pour leurs applis est: on veux les sources, ils s'interressent donc beaucoup aux logiciels libres.
  • # certains gouvernements choississent un peu de linux...

    Posté par . Évalué à 2.

    Ben ouais c'est pas encore tout le monde et quand on voit ce que certains gouvernements (comme aux us) peuvent faire par exemple pour aider microsoft (qui les a aides precedemment dans leur campagne) par rapport a leur proces on peut se dire qu'il y a encore du boulot avant de voir des logiciels libres partout...
    • [^] # Un hommage

      Posté par . Évalué à 10.

      Il faut tout de même saluer les 9 états (Californie, Connecticut, Floride, Iowa, Kansas, Massachusetts, Minnesota, Utah, Virginie Occidentale + le District de Columbia où se situe la capitale fédérale Washington) qui ne souhaitent pas participer à la relache du procès de Microsoft et qui demandent même l'ouverture des sources d'Xp (mais bon fo pas rêver hein ..).

      Moi je te dis, je sens comme un vent de rébellion se soulever...
      • [^] # Re: Un hommage

        Posté par . Évalué à -3.

        "Moi je te dis, je sens comme un vent de rébellion se soulever..."

        A chaque fois on y croit mais ms s'en sort bien. Ils vont proposer des licences gratuites pour x annees et hop ca va rien leur couter, la presse va saluer ca betement et les gens seront encore plus nourris aux logiciels ms...
        A force de voir ce que les proces ms donnent je commence a etre mefiant.
  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à -5.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

  • # Linux et Ministère de l'Equipement

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je confirme que le ministère de l'Equipement utilise depuis un an environ un package developpé par Alcove ( http://www.alcove.fr(...) ) pour les proxy Internet.

    Distribution : Debian (Potato)
    Proxy : Squid
    Administration : Webmin

    Un projet existe pour remplacer les serveurs NT par des serveurs SAMBA ... mais le projet bloque à cause du rôle de CSD (BDC) de certains serveurs NT.

    voilà
    JeePeePee
    • [^] # Re: Linux et Ministère de l'Equipement

      Posté par . Évalué à 1.

      > mais le projet bloque à cause du rôle de CSD (BDC) de certains serveurs NT.
      Il n'y a plus besoin de BDC s'il l'on utilise un linux en tant que PDC ;) !

      Le BDC (Backup Domain Controller) est là pour prendre la main quand le PDC (Primary DC) tombe en rade. Sous WindowsNT, on est obligé, mais sous linux...

      Enfin sinon je me demandait s'il est possible de faire l'authentification via un LDAP, qui lui peut disposer facilements de backup-servers.
      • [^] # Re: Linux et Ministère de l'Equipement

        Posté par . Évalué à -5.

        C'est vrai c'est pratique Linux, si t'as Linux sur ton serveur, meme le hardware il plante jamais. Il y a vraiment aucune raison d'avoir des serveurs de backup. C'est beau la confiance aveugle, le hic c'est que ca peut bloquer toute la boite pendant des heures le jour ou ton serveur claque.
        • [^] # Re: Linux et Ministère de l'Equipement

          Posté par . Évalué à -2.

          oui, pour les problèmes hardware, tu as raison. Mais il est assez aisé de faire un cluster linux (c'est pas compaq qui s'y est collé :). Par contre, pour ce qui est de bloquer la boite pendant des heures... je doute un peu : le PDC est là pour te donner un accès au réseau lorsque tu te loggue. Hors on se loggue en générale une fois par jour, alors pour ce qui est d'être bloqué...
  • # Linux dans l'administration

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Linux ca commence aussi a se mettre en place au Ministère de l'Intérieur, depuis 15 jours on bosse sur la plate forme nationale d'hébergement des sites de préfectures en version Linux, vu que jusqu'a présent on avait que la capacité d'héberger des sites développés en ASP avec du NT4/IIS en dessous ...
    • [^] # Re: Linux dans l'administration

      Posté par . Évalué à 3.

      Dans l'education nationnale aussi, on commence doucement a migrer les serveurs AIX,NT sous linux.
      Chez nous, tout ce qui est serveur Web est sous linux, de plus dans les etablissements scolaires, sont mis un en place des machines a base de mandrake 8 (modifiés) faisant office de proxy et de firewall (150 postes pour l'académie).
      Que des bonnes nouvelles .
  • # Point sur évolution MinDef..

    Posté par . Évalué à 3.

    pour être quelque peu au courant (je vois que je ne suis pas le seul dans ces posts à être mili...) je peut dire que l'arret du bon vieux .doc est en projet (groupe de travail sur XML) mais que nous butons sérieusement sur des petites contingences matérielles (disons ca).
    Pour ce qui est des serveurs, les systemes de certaines applis métiers tendraient meme malheureusement a passer sous NT, alors que les serveurs bureautiques pourraient effectivement revenir sous Unix (avec Samba..)
    Il y a une nette réticence à se confier à Microsoft de la part des architectes des SI, mais souvent le probleme c'est le brave end-user qui est tout perdu si on lui vire son bouton "Démarrer" et son Word ...
    Ceci dit, on est conscient de la ou l'on devrait aller pour être libre !
    -dj
  • # M$ écrit au gouvernement allemand

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Une news sur Heise, grand site d'information informatique en allemand et éditeur du magazine c't nous informe que Microsoft a écrit aux députés allemands qui étaient à ce jour pour l'open source ou qui se montraient d'avis partagé vis-a-vis de Microsoft....
    http://www.ct.heise.de/newsticker/data/jk-18.12.01-006/(...)
    Dans cette lettre ils disent apparament que la prochaine menace serait surement du cyber-crime et mettent en doute si les sources libres de linux sont mieux protégées contre cela que leurs sources fermées.
    Tout ce que je dit, c'est que la dernière cyber-attaque dont j'ai entendu parler s'appelle virus et attaque les logiciels outlook qui sont de MS....

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.