Linux From Scratch 9.0 : pourquoi pas vous ?

Posté par . Édité par Davy Defaud, Xavier Teyssier et theojouedubanjo. Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa.
28
8
sept.
2019
Distribution

Comme chaque rentrée, c’est la période pour une nouvelle version de Linux From Scratch.

Linux From Scratch, ou LFS pour les intimes, est un livre décrivant pas à pas la construction à la main d’une distribution GNU/Linux, l’occasion idéale pour en apprendre plus sur GNU/Linux et créer la vôtre ! Tout cela 100 % traduit en français.

Logo de LFS

Quoi de neuf dans cette version ?

Cette nouvelle version (publiée seulement quatre heures après la version anglaise !) contient une mise à jour majeure de la chaîne d’outils avec les versions glibc 2.30 et gcc 9.2.0. Au total, ce sont trente‐trois paquets qui ont été mis à jour. Enfin, le noyau Linux a été mis à jour vers la version 5.2.8. Tout cela, en plus des habituelles améliorations des explications et des descriptions.

Cette nouvelle version est accompagnée d’une mise à jour de BLFS (Beyond Linux From Scratch, ou « Au‐delà de LFS ») qui contient environ mille paquets en plus du livre Linux From Scratch de base en version 9.0. Cette publication fait suite à la mise à jour de plus de huit cent cinquante paquets depuis la version précédente. Cette nouvelle version de BLFS marque, entre autres, le grand retour du bureau GNOME dans la version SysV. Il en était exclu en raison de sa dépendance à systemd, qui n’est pas disponible dans cette version.

Techniquement, cela s’explique par l’ajout d’elogind, un démon autonome qui reprend les fonctionnalités de l’outil systemd logind. Ce démon expose des informations sur les utilisateurs connectés via une interface D-Bus et le système de fichiers. C’est ce démon qui est nécessaire pour construire GNOME.

Est‐ce difficile ?

Bien que cela nécessite de bonnes connaissances de base à propos de GNU/Linux, le livre décrit avec précision chaque étape de la construction du système afin de la rendre abordable au plus grand nombre.

Le système

Celui‐ci est construit principalement en deux étapes. D’abord, la mise en place d’une chaîne de construction temporaire (aussi appelée toolchain) qui permet d’être indépendant du système hôte et d’assurer une construction stable, peu importe la distribution hôte choisie.

Ensuite, la construction du système final amorçable. Celui‐ci ressemblera à n’importe quelle distribution classique, à l’exception du gestionnaire de paquets que Linux From Scratch ne fournit pas par défaut. Libre à vous d’en ajouter un grâce à l’une des multiples astuces disponibles (et traduites !), ou bien de créer le vôtre !

Et après ?

Linux From Scratch fournit la base d’une distribution GNU/Linux avec des paquets comme systemd ou SysVInit, ainsi que les principaux outils en ligne de commande, dont l’éditeur de texte vim (des instructions sont disponibles afin de le remplacer par votre éditeur de texte favori).

Afin d’avoir un système GNU/Linux répondant à vos besoins, vous voudrez sans doute poursuivre l’aventure en installant une multitude d’autres paquets, tels qu’un environnement de bureau. C’est l’objet d’un second livre, Beyond Linux From Scratch (BLFS) ou « Au‐delà de LFS », lui aussi disponible en version 9.0. BLFS apporte environ un millier de paquets supplémentaires par rapport à LFS. Si vous n’y trouvez pas votre bonheur, vous en savez suffisamment pour vous lancer dans le grand bain et compiler des paquets supplémentaires qui n’y sont pas présentés.

Et maintenant ?

À vous de jouer, rejoignez l’aventure ! Faites‐nous des retours, sur nos lieux de rencontres habituels : liste de diffusion, IRC (#lfs-fr sur Freenode) et Mastodon. Si vos yeux saignent, vous pouvez nous aider à endiguer de nombreux cas de cécité précoce en proposant des corrections sur notre interface en ligne, ou via l’un des canaux précédents, si vous ne souhaitez pas créer de compte.

À bientôt !

Aller plus loin

  • # bonne expérimentation

    Posté par . Évalué à 5 (+5/-0).

    J'avais suivi le guide il y a déjà 3 à 5 ans, c'était vraiment très clair et on apprend pleins de choses pour peu que l'on ne se contente pas de copier coller les commandes.

    Une très bonne expérience !

    Bon bien entendu (quoique pas pour les plus féru/es de compilation) je n'ai pas utilisé ce système pour autre chose que de l'expérimentation sur quelques jours.

  • # Un projet basé sur le projet suckless

    Posté par . Évalué à 1 (+1/-0).

    Moi j'aimerais bien un "livre" linuxfromscratch basé sur le projet suckless.

  • # Bientôt 20 ans que LFS m'a lancé

    Posté par . Évalué à 10 (+14/-0).

    Cela fait plus de 19 ans que je connais LFS, et c'est à partir de là que j'ai créé mon OS, à la base un LFS pur jus, qui a rapidement évolué en mon OS personnel.
    Suite à une perte énorme d'années d'archives sous Windows XP, qui ne fonctionnait jamais surtout quand j'en avais besoin (pour regarder des vidéos par exemple, j'avais opté pou un LiveCD Linux spécialisé vidéo qui utilisait MPlayer, j'ai oublié son nom, lisait tous les formats et fonctionnait tout le temps), j'avais décidé de tout passer sous Linux. J'avais déjà une Red Hat que j'avais achetée, mais je cassais tout le temps le système de paquets en installant des logiciels non disponibles en les compilant moi-même, parfois en créant des paquets. Donc j'ai voulu tenter Debian, mais rien que l'installateur était déjà trop rigide pour moi, avec des problèmes rédhibitoires comme le système d'init par exemple. J'ai évolué vers Gentoo, que j'ai installé un moment, mais là je cassais encore tout, et la dépendance à Python 2 n'a pas aidé à l'époque.
    Ceux qui se rappellent de cette époque se souviendront qu'il était difficile d'utiliser les fonctions avancées des cartes graphiques comme celles de NVidia ou le concurrent (dont j'ai oublié le nom, maintenant AMD) sur une distribution classique (même Gentoo), et étant contributeur MythTV à l'époque, j'en avais besoin encore plus pour les cartes d'acquisition TV (c'est toujours le cas aujourd'hui).
    Finalement, je suis tombé sur LFS suite à discussion avec d'autres connaisseurs, et je ne suis plus jamais revenu en arrière.
    Je n'ai plus jamais eu le moindre souci, j'ai pu quitter cette horreur de sysvinit très tôt, passant à simpleinit-msb et le maintenant moi-même durant des années, cherchant un successeur, et j'ai basculé sur systemd dès la toute première version sortie, après avoir testé l'init d'Ubuntu qui s'est révélé une catastrophe ingérable.
    Cela fait plus de 18 ans maintenant que j'ai mon OS. Je suis toujours LFS pour me mettre à jour si nécessaire, parfois je suis en avance par rapport à eux. Donc merci LFS.

    La plupart des gens ne comprennent pas ce qu'est LFS, mais avec une analogie c'est plus simple à comprendre : une distribution c'est le poisson fournit par le pêcheur, LFS c'est le pêcheur qui vous apprend à pêcher.

    J'utilise des outils pour gérer ma distribution, certains datent de l'époque comme nALFS qui n'existe plus et que j'ai fait évoluer, il y a sans doute des centaines d'heures incluses dans mes fichiers XML qui décrivent comment construire tous mes LiveCD d'installation pour mes 6 types de machines. La somme de connaissances acquises est vertigineuse durant toutes ces années où j'ai pu être totalement autonome.
    Encore merci LFS (qui doit avoir plus de 20 ans aujourd'hui).

    • [^] # Re: Bientôt 20 ans que LFS m'a lancé

      Posté par . Évalué à 5 (+4/-0).

      Je voudrais mettre un +10 d'un coup tellement ce retour est incroyable ! Merci d'avoir pris le temps de l'écrire :)

      J'ai aussi une expérience similaire, à partir du moment où j'ai découvert Linux, je n'ai pas arrêté de changer et tout casser, jusqu'à me stabiliser un moment sur LFS, ou plutôt mon propre système que j'ai construit grâce à tout ce que j'ai appris avec LFS. Par contre, ça demandait beaucoup de temps et d'énergie de maintenir une distribution à moi tout seul (même en considérant que j'ai automatisé pas mal de choses). Presque 2 ans, c'était un record, mais j'ai fini par me mettre à une autre distro à laquelle je contribue depuis, même si je continue de suivre et de traduire LFS régulièrement :)

    • [^] # Re: Bientôt 20 ans que LFS m'a lancé

      Posté par . Évalué à 0 (+3/-3).

      Intéressant ! Pour les lecteurs, ookaze a donné quelques détails relatifs à sa gestion des montées en version du noyau Linux ici (en commentaire sous le dernier sondage).

      Dis-donc, à l'occasion, entre deux centaines d'heures d'affinage des fichiers XML, par exemple, si tu trouves le temps de rédiger un journal ou une dépêche (1), voire un bouquin, ça pourrait en intéresser par icitte ;)

      (1) j'observe que tu n'en as rédigé aucun(e) depuis 2003 que tu as créé ton compte (tu nous as gratifié de 269 commentaires, un peu moins de 17 par an).

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.