OW2 soutient le rapport Bothorel et propose son aide

Posté par  . Édité par Benoît Sibaud, bubar et Ysabeau. Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
21
20
jan.
2021
Communauté

OW2 est une communauté internationale dédiée au développement et à la promotion d’une base de codes logiciels open source pour les systèmes d’informations. Elle apprécie les recommandations du rapport Bothorel. et propose son soutien au centre de compétences interministériel sur les logiciels libres.

« Nous apprécions les recommandations de ce rapport, déclare Cédric Thomas, le CEO d’OW2. Le travail du Parlement étant fait, nous sommes prêts à aider les administrations centrales à les transformer en actions. »

Les deux domaines où OW2 propose son aide sont la gouvernance et la méthodologie.

Au sujet de la gouvernance, OW2 propose de partager son ensemble de meilleures pratiques généralement acceptées issues de l’initiative OW2 OSS Good Governance afin d’aider à construire une référence commune et un système de suivi des progrès dans les administrations centrales.

En ce qui concerne la méthodologie, OW2 propose de contribuer à l’évaluation du niveau de préparation au marché des projets open source afin d’aider à gérer le catalogue des logiciels libres déployés par les administrations publiques.

Représentant plusieurs dizaines d’entreprises et de projets open source, OW2 est une expression de l’écosystème libre européen.

Le rapport de 216 pages de la mission Bothorel a été publié le 23 décembre 2020. Il contient 37 recommandations sur les données ouvertes et sur les logiciels libres dans l’administration publique française, présentées comme des « composants stratégiques de nos systèmes d’information ».

Signalons aussi la tribune publiée le 17 janvier 2021 par le quotidien français Le Monde et intitulée « Le logiciel libre et l’ouverture des données sont deux enjeux majeurs du numérique moderne qui méritent une stratégie publique », Roberto Di Cosmo (directeur de Software Heritage, professeur d’informatique à l’Inria et à l’université de Paris), Stéfane Fermigier (entrepreneur du logiciel libre et co-président du Conseil national du logiciel libre/CNLL) et Cédric Thomas (économiste et directeur général de l’organisation Open source OW2) reviennent sur « le rôle-clé du logiciel libre comme moyen de reconquête d’indépendance économique vis-à-vis d’acteurs extérieurs à l’Europe ».

À propos d’OW2

OW2 est une communauté indépendante qui se consacre à la promotion des logiciels libres et à favoriser un écosystème communautaire et commercial dynamique. OW2 fédère plus de 100 organisations et plus de 6 000 informaticiens dans le monde. Et OW2 héberge plus de 100 projets technologiques dont ADR App, ASM, AuthzForce, CLIF, DocDoku, FusionDirectory, GLPI, JORAM, Knowage, LemonLDAP:NG, Lutece, OCS Inventory, Petals ESB, Prelude, ProActive, Rocket.Chat, SAT4J, SeedStack, Sympa, Telosys, Waarp, WebLab et XWiki. Vous pouvez visiter www.ow2.org ou suivre @ow2.

Aller plus loin

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.