S'investir dans le projet Gnome, développeur ou non.

Posté par (page perso) . Modéré par Sylvain Rampacek.
Tags : aucun
-1
20
août
2004
Gnome
Lorsqu'on fréquente un peu le milieu OpenSource, ce qui frappe c'est généralement l'enthousiasme des volontaires ainsi que leur talent. On est impressionné de voir un codeur anonyme non seulement rapporter un bug, mais aussi proposer un "patch" qui corrige le bug en question.
Mais comment font-ils ? Sont-ils tous des petits génies capables de comprendre le code source d'un programme en quelques jours ? Et comment pourrais-je moi m'investir dans un projet qui me tiens à c½ur, apporter ma petite pierre à l'édifice, en codant ou non ?

Et bien, à quelques semaines de la sortie de Gnome 2.8, c'est le moment de s'investir dans ce magnifique projet : suivez-le guide ! En effet, un livre en ligne intitulé "Developing with Gnome" vient de paraître sur le site d'Elijah Newren. Le guide, très complet, vous prendra par la main pour s'impliquer dans la communauté Gnome, construire Gnome à partir du CVS et utiliser les outils gnome pour développer et optimiser en C, C++, Python et Perl.

En parallèle, ne manquez pas de vous inscrire sur la liste de diffusion "gnome-love". Le projet "Gnome-love" est en fait l'école primaire des développeurs gnome. Les participants se voient proposer des projets relativement simples à accomplir dans le bureau gnome, sous la tutelle de hackers confirmés. Une manière agréable d'apprendre à développer pour Gnome, mais surtout une expérience valorisante car les programmes sont réellement intégrés dans le bureau final !

Pour premier succès de gnome-love, on peut citer le gnome-keyring-manager qui sera inclus dans Gnome 2.8. Le gnome-love day a lieu tous les mardi sur irc.gimp.org, #gnome-love.

Un complément intéressant est l'article pour compiler gnome à partir du CVS

Mais tout le monde n'a pas envie de coder. Et une grosse majorité du travail ne nécessite aucune compétence de codage. Le fait de ne pas savoir programmer n'est donc plus une excuse pour ne pas s'investir dans un des nombreux projets : traduction, documentation, travail artistique ou le moins connu mais néanmoins indispensable bugsquad, une équipe chargée de trier les bugs inutiles, redondants, mal-formulés ou mal-postés afin de simplifier le travail des développeurs.
Un travail de l'ombre, mais utile et qui peut vous apporter une semaine de gloire, argent et succès auprès des filles en discothèques si vous êtes dans le top10 !

Notons aussi l'existence d'un guide papier (un livre quoi !) (mais sans lien avec la version en ligne) dont 25% du prix est reversé à la Fondation GNOME.

Comme la grosse majorité des projets opensource d'envergure, la langue de travail est l'anglais. Mais si vous désirez parler de tout ça avec des développeurs francophones, poser des questions dans la langue de Voltaire, et bien rejoignez la communauté francophone sur #gnomefr (irc.gimp.org).

Aller plus loin

  • # effectivement

    Posté par . Évalué à -10.


    Oui c'est vrai car juste après la sortie de KDE-3.3 !!! il va falloir du monde chez gnome
    pour ratrapper le retard... enfin si c'est encore possible.
  • # Merci ploum !

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Chouette, enfin un petit guide facile des étapes pour essayer de rentrer dans la communauté gnome... Il est vrai que quand on a envie de s'impliquer un peu dans le monde du libre (et de gnome en particulier), on ne sait pas forcément par où commencer.
    Une petite question en passant... est-ce qu'il y a un IDE plus recommandé qu'un autre pour développer des applis gnomes (comme KDevelop pour KDE) ?
    En tous cas merci pour tous tes articles sur gnome !
    • [^] # Re: Merci ploum !

      Posté par . Évalué à 10.

      Il y a Anjuta, qui avec Glade forme un IDE assez agréable. Je ne sais pas si c'est l'IDE "officiel", mais en tout cas il est bien intégré, et propre des assistants de création de projets variés, dont projet Gnome, composant Bonobo, etc.
    • [^] # Re: Merci ploum !

      Posté par . Évalué à 10.

      En général, les développeurs GNOME utilisent leur éditeur de code préféré (vim ou emacs par ex), et font les interfaces graphiques avec glade.
      • [^] # Re: Merci ploum !

        Posté par . Évalué à -9.

        hummmmmmm, ca sent le troll ... et sans vouloir jetter du poil au troll, a mon avis ils utilisent plutot vim :-)
    • [^] # Re: Merci ploum !

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Ben c'est sympa de me remercier, mais je n'ai rien à voir, je ne fais que circuler l'info. (d'ailleurs, je suis moi-même en train de lire le guide)

      Sinon, sous gnome on conseille généralement Anjuta, qui parait-il est très bien mais peu réserver de très mauvaises surprises (plantages).

      Personnellement, je n'arrive pas à me passer de Gvim et de quelques xterms, je suis donc pas très bien placé pour discuter de ça.

      En outil complémentaire, pour la documentation il y'a le très très bon "devhelp" (moi j'aime beaucoup) et comme outils : glade et meld.
      • [^] # Re: Merci ploum !

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Ben c'est sympa de me remercier, mais je n'ai rien à voir, je ne fais que circuler l'info.
        Oui mais tu fais ça bien, que ce soit pour les news bien rédigées et complètes que tu fais ici où les articles occasionnels sur le sujet :-)
    • [^] # Re: Merci ploum !

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      je crois qu'avec Kdevelop, justement, il y a des template pour gnome...
      sinon, il y a anjuta qui utilise le toolkit gnome : http://anjuta.sourceforge.net/(...)
      et, dans le lien Developping with gnome, ils ont l'air d'utiliser pas mal Glade.
    • [^] # Re: Merci ploum !

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      KDevelop est aussi recommande pour Gnome. Notamment, il y a un wizard pour faire des applications Gnome.
      • [^] # Re: Merci ploum !

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Oui, mais kdevelop est largement aussi stable que Anjuta :)

        Click, click, click, boum, plus de kdevelop :)
    • [^] # Je vais être un petit peu hors-sujet ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      je vais aborder le coté obscur => win32!
      Dans mon ennuie professionnel (uniquement sous WIN32), j'utilise dev-cpp et GTK pour windows. Cela fonctionne assez bien (disons aussi bien que Anjuta que je connais), quelques plantages toute de même...

      Par contre je n'ai trouvé qui me fasse de l'autocomplétion aussi bien que visual c++ ...
      Mais le progrès des IDE ces derniers temps est considérable et d'ici peu à mon avis ca sera quelque chose d'oublié ;)
      • [^] # Re: Je vais être un petit peu hors-sujet ...

        Posté par . Évalué à -1.

        > Par contre je n'ai trouvé qui me fasse de l'autocomplétion aussi bien que visual c++

        emacs ?
      • [^] # Re: Je vais être un petit peu hors-sujet ...

        Posté par . Évalué à 4.

        ce dont je rêve : qu'on puisse sélectionner une ligne entière en un clic de souris sur la gauche de la ligne. Ils connaissent pas ça les devs d'anjuta :(
        • [^] # Re: Je vais être un petit peu hors-sujet ...

          Posté par . Évalué à 4.

          Tu peux le demander, je suis sûr que les développeurs n'auraient pas de mal à l'intégrer s'ils décident que c'est une bonne idée. Mais si tu veux le demander, il ne faut pas t'adresser à l'équipe d'Anjuta, mais à l'équipe de GTK SourceView, qui est le moteur d'affichage de code source utilisé par les applications Gnome.

          (j'espère que je ne dis pas de bêtise et qu'Anjuta utilise bien ça, en fait :-)
          • [^] # Re: Je vais être un petit peu hors-sujet ...

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            Euh, il me semble plutot que anjuta utilise scintilla. (http://www.scintilla.org/(...))
            La FAQ de anjuta dit:

            Q: I want to add XYZ feature/new language to the editor.
            A: If you want to improve Anjuta's editor, it is beter to hack on Scintilla instead. Anjuta simply uses the Scintilla editor widget with some minor changes.

            J'en profite pour glisser un mot sur SciTE, éditeur génial utilisant scintilla, et faire de la pub perso pour ce que je tente de faire en ce moment, a savoir le gnomifier un peu: http://mat.virgule.info/blog/posts/2004/08/10/8-scite(...)
            • [^] # Re: Je vais être un petit peu hors-sujet ...

              Posté par . Évalué à 2.

              Damned, j'avais fusionné les deux projets dans mon esprit, alors qu'en fait scintilla est quand même bien plus évolué. D'ailleurs plus il évolue et plus mes raisons d'utiliser Emacs diminuent... il en reste encore un peu, mais pas tant que ça...

              Tout ça me fait penser que j'ai entendu dire que Vim réorganise son architecture pour être facilement intégrable dans d'autres logiciels. Si Emacs faisait pareil, ça serait assez plaisant de pouvoir choisir son éditeur de texte tout en profitant d'une interface comme celle d'Anjuta, qui est quand même un poil plus agréable.
            • [^] # Re: Je vais être un petit peu hors-sujet ...

              Posté par . Évalué à 2.

              Une petite inquiétude, peut être complètement idiote :

              Permission to use, copy, modify, and distribute this software and its
              documentation for any purpose and without fee is hereby granted,
              provided that the above copyright notice appear in all copies and that
              both that copyright notice and this permission notice appear in
              supporting documentation.

              C'est moi, où il n'autorise pas la distribution rénumérée?
              C'est peut être un oubli de sa part...
    • [^] # Re: Merci ploum !

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      MonoDevelop, et je ne sors pas, puisque ce n'est pas une blague.
      • [^] # MonoDevelop

        Posté par . Évalué à 3.

        je viens d'essayer, et ma première impression est qu'il est superbe, réactif, et plus agréable à utiliser qu'anjuta
        • [^] # Re: MonoDevelop

          Posté par . Évalué à 6.

          et ma seconde impression est qu'il est plutôt instable :)
    • [^] # Re: Merci ploum !

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Une petite question en passant... est-ce qu'il y a un IDE plus recommandé qu'un autre pour développer des applis gnomes

      En plus de ceux déjà cités il existe également le prometteur RubyDevelop pour développer en RubyGtk+ :

      http://rubydevelop.rubyforge.org/(...)
  • # Et bien en voila un article qui donne envie.

    Posté par . Évalué à 3.

    C'est vrai que lorsque que l'on aime un projet, on a envie de l'aider, mais souvent on est arreté par le "mais a part donner des tunes, qu'est que je peut faire".

    Un bon petit guide que je vais m'empresser de lire.
  • # wikipedia

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Il ya depuis peu une catégorie GNOME dans Wikipedia :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:GNOME(...)

    Beaucoup d'articles ne sont que des ébauches, ils ont donc à compléter, modifier, corriger etc...
    • [^] # Re: wikipedia

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      J'essaie de me lancer.

      Je viens de faire ça : http://fr.wikipedia.org/wiki/Gstreamer(...)

      Mais je ne sais pas comment le rajouter dans la catégorie Gnome.
      • [^] # Re: wikipedia

        Posté par . Évalué à 8.

        Très simple : tu ajoutes simplement un petit :
        [[Catégorie:GNOME]]
        dans l'article.

        Et voilà !
      • [^] # Re: wikipedia

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        J'ai un peu wikifié pour resperter vaguement les conventions wikipédistes. Tu devrais te créer un compte si tu comptes faire d'autres articles (GNOME par exemple), c'est plus pratique pour parler avec les gens.
  • # luser

    Posté par . Évalué à 4.

    l'implication dans les LL est un problème général. J'estime que quand on ne prend pas la peine de faire un rapport de bugs, on a pas le droit de se plaindre. Je vous raconte ma mésaventure de l'après-midi.

    la StarterBar de gDesklets est cassé avec la version 0.30. J'en avais vagement entendu parlé depuis quelques semaines, mais n'ayant pas le temps d'y travailler je n'en savais pas plus. Pas un seul mail, pas un seul rapport de bugs. Et aujourd'hui je découvre qu'après 2 mois, un gus a corrigé le problème .... 2 ImportError à la noix (en gros aussi simple à résoudre que prendre en compte le renommage d'un fichier) ... là j'ai franchement les boules, je me demande ce qui passe pas par la tête de certains ... c'est pitoyable. Résultat 2 mois pour corriger un problème de 2 lignes résolu en 2 secondes ...
  • # A propos du Gnome Love Day

    Posté par (page perso) . Évalué à -7.

    Dans un domaine complètement différent, une autre initiative, franco-française celle-là, à soutenir : http://www.jaimemaboite.com/(...)
  • # Et la librairie GTKMM ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Il me semble qu'on en parle pas beaucoup dans le cadre du développement de GNOME 2. Par rapport à gtk 2.0, on peut économiser du code, gagner en clarté par rapport à coder directement en GTK2.

    Mais ne développe pas qui veut de telle façon ou telle façon! Il doit être très difficile d'intégrer du code dépendant de l'application avec du code dépendant de l'interface graphique sans avoir un couplage indésirable à tel partie de l'application. QT sous KDE, quant à lui offre un cadre assez strict mais ça c'est une autre histoire.

    La solution est d'essayer de peaufiner par les patrons de conception cependant j'ai été élevé au Java :( en orienté objet et le passage au c++ est un peu difficile. Le code des classes, constructeurs et destructeurs est différent. J'ai du mal à progresser rapidement.
    • [^] # Re: Et la librairie GTKMM ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Tu peux aussi utiliser GTK/Gnome dans la plupart des langages, y compris Java (avec java-gnome), si tu n'es pas fan de C++. Pour ma part j'utilise Ruby-GTK, et j'en suis très content, c'est quand même plus agréable que les gtk_noms_de_fonction_a_rallonge en C.
    • [^] # Re: Et la librairie GTKMM ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      > Il doit être très difficile d'intégrer du code dépendant de l'application avec du code dépendant de l'interface graphique sans avoir un couplage
      > indésirable

      Ben non, il suffit de faire attention. Il est toujours tres interessant de separer le coeur de l'application de son interface graphique:
      - pour la rendre plus facile a tester
      - pour facilement modifier l'interface graphique
      - pour ajouter de nouvelles interfaces (ligne de commandes, ...)
  • # Pendant que j'y suis

    Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 24/08/19 à 14:34.

    Ces derniers jours j'ai lu sur linuxfr quelqu'un qui disait qu'il manquait une appli completement open source de gravure de CD/DVD. Et c'est pourquoi je me suis lancé dans la creation d'un projet sur sourceforge (LetItBurn!).

    En fait je l'ai fait plus pour moi que pour la communauté au départ car je souhaitais découvrir C# et l'environnement mono/.NET.

    Avec cette experience je me rends compte par exemple qu'il ne faut pas que des codeurs, il y a egalement besoin de gens pour la traduction, la creation d'icone, la gestion de forums, …

    D'ailleurs J'en profite pour passer un appel a contribution.

    Si des gens sont intéressés c la http://sourceforge.net/projects/letitburn/ (NdM: lien corrigé)

  • # A propos de GNOME 2.8

    Posté par . Évalué à 3.

  • # Le livre chez Eyrolles...

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Est-ce qu'un modérateur pourrait ajouter à la fin de la news le lien suivant ?

    http://www.eyrolles.com/Informatique/Livre/9781593270308/livre-the-(...)

    Autant acheter en France :-) (et qui plus est sur une page qui passe le validateur W3C !)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.