Sortie de la Debian Woody 3.0r3

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par rootix.
Étiquettes :
0
26
oct.
2004
Debian
En attendant la sortie de la Debian Sarge 3.1, la troisième mise à jour de la Debian « stable » Woody 3.0 est parue. Elle apporte son lot de correctifs de sécurité (161 paquets concernés par 181 alertes de sécurité) parus depuis, ainsi que des corrections de problèmes importants (20 paquets) et des suppressions de paquets (12), inutilisables ou ayant des problèmes de licences.
Merci à Martin « Joey » Schulze (qui a géré cette sortie) et aux autres développeurs Debian pour leur travail.

Pour les Woody déjà installées, il suffit de faire la mise à jour via apt-get (ou toute autre surcouche graphique).

Par rapport la sortie de Sarge, deux points la retardent : le nombre de bogues critiques la concernant encore ouverts, et la mise en place de testing-security.

Aller plus loin

  • # nautilus et fam

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

    Le bug que je trouve le plus chiant, qui n'est d'ailleurs pas spécifique à Debian mais plutôt à Gnome, c'est qu'il est régulièrement impossible de démonter une clef USB avec nautilus à cause de FAM.

    C'est le seul truc que je trouve bloquant, mais c'est vraiment bloquant.
    • [^] # Re: nautilus et fam

      Posté par  . Évalué à 3.

      Tu utilises encore le gnome par défaut de la woody ??
      C'est la version 1.4 c'est çà?
      C'est marrant d'ailleurs quand on cherche "gnome woody" sur google, on ne tombe que sur des backports :p
      Personnellement je pense que la woody hormis dans un cadre LAMP (et encore...) est bonne à jeter. C'est bien beau d'avoir une distribution cohèrente, stable et sympa à administrer, mais il faut aussi que l'obsolescence dramatique des softs n'oblige pas à tout péter (et non les backports et les "fait tes paquets toi même" ne sont pas une solution).
      Ce n'est pas étonnant que Sourceforge est décidé d'abandonner Debian. Pour ma part j'ai de plus en plus l'impression que Debian se mue peu à peu en une espèce de Hurd avec un noyau Linux, le produit est inutilisable (Woody stable mais obsolète, Sarge pas stable ET pas à jour (chouette concept), Sid pas stable et pour cause c'est une version de développement), les developpeurs passent plus de temps à troller et faire du vent qu' à exercer leur talent du fait de l'entropie du projet.
      Dommage...
      • [^] # Re: nautilus et fam

        Posté par  . Évalué à 10.

        Woody stable mais obsolète, Sarge pas stable ET pas à jour (chouette concept), Sid pas stable et pour cause c'est une version de développement)

        C'est facile à dire, mais trouve une distribution qui propose autant de paquetages...

        Ensuite, tout le monde ne fait pas de la bureautique et peut se contenter d'une Woody pour son serveur.

        Pour finir, Sarge pas stable et pas à jour ?
        La sarge est très stable. Y'a qu'à comparer à une Mandrake...
        Ensuite question à jour, faut pas exagérer, par exemple, la version actuelle de OOo, c'est la 1.1.3 et Sarge propose la 1.1.2. On ne peut pas exiger la dernière version et une stabilité parfaite, faut choisir.
        • [^] # Re: nautilus et fam

          Posté par  . Évalué à 0.

          Ensuite, tout le monde ne fait pas de la bureautique et peut se contenter d'une Woody pour son serveur.
          Euh... je voie pas pourquoi utiliser des logiciels en retard de 3 ans sur les autres distributions et en particulier concernant la bureautique...
          Dans mon poste je dis que selon moi la Debian stable est juste envisageable pour une utilisation LAMP (linux apache mysql php) très bateau. Par exemple dernièrement il m'est arrivé de vouloir mettre en place un SIG avec Apache, Mapserver, Php, PostgreSQL, PostGIS. Sous Debian stable, j'y aurais passé un temps phénomenale ( mapserver et postGIS inexistant, php compilé avec une mauvaise option, librairies et d'autres trucs obsolètes...), j'ai viré la Debian pour une Mandrake qui m'a permis d'avoir une ensemble cohèrent de tout ce dont j'avais besoin, comme quoi le grand nombre de paquets Debian...

          Pour finir, Sarge pas stable et pas à jour ?
          La sarge est très stable. Y'a qu'à comparer à une Mandrake...

          C'est tellement facile de dire çà... des arguments? J'utilise Mandrake depuis la 5.3 et sans avoir testé toutes les versions, c'est une distribution qui ne m'a jamais déçu.

          Ensuite question à jour, faut pas exagérer, par exemple, la version actuelle de OOo, c'est la 1.1.3 et Sarge propose la 1.1.2. On ne peut pas exiger la dernière version et une stabilité parfaite, faut choisir.
          On en reparlera quand la prochaine-prochaine Debian sera annoncé comme imminente d'ici 2-3 ans.
          • [^] # Re: nautilus et fam

            Posté par  . Évalué à 8.

            C'est tellement facile de dire çà... des arguments? J'utilise Mandrake depuis la 5.3 et sans avoir testé toutes les versions, c'est une distribution qui ne m'a jamais déçu.

            J'ai principalement utilisé Mandrake, Suse, RedHat et Debian durant les 8 dernières années.

            La seule distribution avec laquelle je n'arrivais pas installer certains paquets du cd était la Mandrake.

            Et j'ai réessayé mdk plusieurs fois (avec plusieurs années d'intervalle) sans jamais être satisfait. Moi je suis passé à Linux pour ne plus avoir d'applications qui plantent sans raison.

            Je suis désolé, mais je n'ai pas trouvé celà avec la Mandrake, mais bien avec la Debian.
            • [^] # Re: nautilus et fam

              Posté par  . Évalué à -6.

              Y a pas de bug dans une debian?
              C'est pas pour rien qu'il y a une troisième mise à jour de la debian "stable" presque 3 ans après sa sortie.
              • [^] # Re: nautilus et fam

                Posté par  . Évalué à 2.

                faut différencier les bugs des paquetages des bugs de logiciels eux même hein ;)

                Les mises à jours de la stable sont bien là pour corriger des logiciels, pas des paquets... bien sûr personne n'est infaillible, mais bon la debian stable est qd même suffisament éprouvée avant d'être considérée stable pour éviter la grande majorité des pb.
                • [^] # Re: nautilus et fam

                  Posté par  . Évalué à 4.

                  Y avait quelques problemes de paquets. Jette un coup d'oeuil a la liste pour les problemes de dependances. Mais ca reste relativement mineur.
              • [^] # Re: nautilus et fam

                Posté par  . Évalué à 6.

                C'est gentil de lire la news... ce sont des mises à jour de sécurité et du nettoyage, notamment en prévision de la mise à jour vers Sarge (ça c'est moi qui l'ajoute).
                • [^] # Re: nautilus et fam

                  Posté par  . Évalué à 1.

                  ??
                  On parle de bug en général ( en l'occurence de bug de paquets dans mandrake), la news relaie aussi des corrections de bugs sur des paquets non?
                  Merci de lire les commentaires :o
                  • [^] # Re: nautilus et fam

                    Posté par  . Évalué à 2.

                    on parlait de plantages.
                    Si plantage suppose qu'un bug se cache derrière, une faille de sécurité (et en majorité, c'est de ça dont il s'agit dans la 3.0r3) n'implique pas forcément un plantage (l'application "qui te pète à la gueule" si on parle vulgairement).

                    Je le voyais comme ça...
                    • [^] # Re: nautilus et fam

                      Posté par  . Évalué à -1.

                      Plus haut.
                      La seule distribution avec laquelle je n'arrivais pas installer certains paquets du cd était la Mandrake.
                      -> Problème de paquets je pense...
            • [^] # Re: nautilus et fam

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

              La seule distribution avec laquelle je n'arrivais pas installer certains paquets du cd était la Mandrake.

              Je proteste : ça m'est aussi arrivé avec la slackware, le lecteur CD était mort :P
              • [^] # Re: nautilus et fam

                Posté par  . Évalué à 3.

                > le lecteur CD était mort :P

                Parceque tu avais installé un Mandrake avant, non ?
          • [^] # Re: nautilus et fam

            Posté par  . Évalué à -3.

            > j'ai viré la Debian pour une Mandrake qui m'a permis d'avoir une ensemble cohèrent de tout ce dont j'avais besoin, comme quoi le grand nombre de paquets Debian...

            une Mandrake pour un serveur en prod ?
            avec X donc et tout le toutim... ??

            mouahahahahaha :-)

            désolé ;-)
            • [^] # Re: nautilus et fam

              Posté par  . Évalué à 2.

              Mandrake, ca veut dire X obligatoire ? "mouahahahahaha :-)"
              Puis y a pas que la discovery qui existe ...
              Puis X ca peut être pratique si ton serveur sert a des clients legers ...
              • [^] # Re: nautilus et fam

                Posté par  . Évalué à -1.

                quand ma barre de scroll fait moins de 10 pixels, j'estime que c'est un troll donc je me permet n'importe quelle type de remarque... ;-)
          • [^] # Re: nautilus et fam

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

            > C'est tellement facile de dire çà... des arguments?

            Euh… oui, plein ! Non, sans rire, on a plus d'une dizaine de serveurs Mdk au boulot, et, si c'est mille fois mieux qu'une machine sous Win2k (rendons à César, toussa), ça reste inférieur. Un exemple ? Très récemment, une machine a été réinstallée suite à un crash disque. Je n'étais malheureusement pas là et mon patron s'en est chargé, en cliquant sur OK partout et donc en installant X11 et cinq mille autres trucs inutiles sur le serveur. Pas grave, je commence à faire des 'urpme'. J'urpme 'libarts1', le programme me sort toute la liste des softs qui en dépendent, je choisis de tout virer, ça mouline, et… segmentation fault !

            Et ça me l'a fait à plusieurs reprises. Avec à chaque fois la peur blue que la base RPM soit corrompue et que je l'aie dans l'os. Trop merci. Un autre exemple ? Sur une 9.2, je suis pas arrivé à installer SyMPA sans partir à la chasse au paquet (qu'il m'a fallu recompiler). J'avais mis les sources main et contrib, et pourtant, il me manquait des trucs. Vous ne me croyez pas ? Eh ben si : SyMPA dépend de MHonArc qui dépend de perl-Unicode-MapUTF8 qui dépend de perl-Unicode-Map8… qui n'est pas dans les dépôts RPM (à l'époque j'avais dû aussi recompiler perl-Crypt-CipherSaber mais il me semble que ce n'est plus nécessaire).

            Et ça, c'est dans la Official, hein. La Cooker du poste d'où j'écris m'en a fait subir des vertes et des pas mûres (KDE cassé, fetchmail cassé, irssi cassé, etc.). J'ai aussi régulièrement des désagrements stupides : je suis terriblement heureux de recevoir du courriel du démon cron tous les jours pour me dire qu'il n'a pu recharger la config de syslogd. Je serais encore plus heureux si le script pouvait être corrigé pour prendre en compte le fait que certains n'utilisent pas syslogd mais (par exemple) syslog-ng. Je suis aussi très heureux de savoir que 'dynamic' (un soft qui apparemment sert pour afficher les icônes de disques au vol dans KDE/GNOME) est indispensable pour devfsd (? ! ?) ou que l'utilitaire mkbootdisk ne peut être désinstallé car le système de base en dépend (gni ? ! Je n'ai même pas de lecteur de disquettes sur cette machine, nom d'une pipe). Kif-kif pour LILO (coucou, on utilise GRUB ici), etc.

            Je passe sur les nombreux autres griefs que j'ai, comme mes histoires d'horreur avec leurs outils graphiques, et je termine en notant qu'ils semblent s'améliorer. Ainsi, on n'est plus forcé de désactiver l'ignoble supermount en refaisant le fstab à la main, il y a une option lors de l'install. De manière générale, le niveau monte avec les releases. Je ne jette donc pas la pierre à Mandrake. Mais j'insiste : l'attention au détail qui est portée par Debian lors de la gestion de leur distrib est LE facteur déterminant pour moi. Sur les quatre Testing présentes ici, je n'ai _jamais_ eu à déplorer le moindre incident ou comportement bizarre (sauf quand je me plante, évidemment :-) Alors non, la Testing elle ne porte peut-être pas le nom de Stable, mais franchement (1) elle l'est en pratique, (2) elle est à jour, et (3) y a suffisamment de paquets pour n'avoir pas à recompiler quoi que ce soit 99 % du temps. Bref, j'apprécie.

            Envoyé depuis mon PDP 11/70

            • [^] # Re: nautilus et fam

              Posté par  . Évalué à 3.

              Fait gaffe, on va te demander si tu as poste des bug reports...
              • [^] # Re: nautilus et fam

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                C'est, de fait, une très très bonne remarque. Je ne fais pas beaucoup de rapports de bugs, mais il est vrai que j'en ai fait au moins quelques-uns pour Debian. Alors pourquoi pas pour Mandrake ? Eh bien, principalement parce que, là encore, Debian a le souci du détail : il y a un paquet nommé reportbug, qui contient un utilitaire permettant sans bouger de sa console, d'aller voir les bugs déjà rapportés pour un paquet donné, et de composer un rapport de bug où une partie des infos (distrib, paquet, dépendances, etc.) seront remplies automatiquement. C'est pratique et confortable (même si l'ergonomie gagnerait à être améliorée, soyons honnêtes), et ça m'évite de perdre du temps à aller ouvrir un navigateur, chercher mes infos système, etc. C'est peut-être un point de détail, mais mine de rien, ça fait la différence pour moi. Mais ceci dit, je vais quand même essayer de me bouger un peu plus à l'avenir pour les bugs Mdk (en particulier sur les trucs simples à vérifier comme le coup du script logrotate un peu foireux), merci du rappel…

                Envoyé depuis mon PDP 11/70

                • [^] # Re: nautilus et fam

                  Posté par  . Évalué à 2.

                  Alors pourquoi pas pour Mandrake ? Eh bien, principalement parce que, là encore, Debian a le souci du détail : il y a un paquet nommé reportbug, qui contient un utilitaire permettant sans bouger ....

                  Ca tombe bien , il y a la même chose pour la Mandrake et ca s'appelle drakbug.
        • [^] # Re: nautilus et fam

          Posté par  . Évalué à 8.

          > C'est facile à dire, mais trouve une distribution qui propose autant de paquetages...

          FreeBSD en est a 11858 ports (et y'a pas de .deb -dev -lib -jesaispas quoi)

          Gentoo un find /usr/portage -t d -maxdepth 2 | wc me donne 8079 applis et 16584 ebuilds (bin oui dans debian on trouve zsh 3.0, zsh 4.0, zsh-beta, dans compter zsh 3.0-doc zsh 4.0-doc zsh-beta-doc zsh-doc zsh 3.0-static et j'ai du en oublier !)

          Pour debian wc me dit : 9157 allpackages.en.txt

          Donc si on retire toutes les applis divisees en 12 .deb on doit tomber a moins de 6500/7500... C'etait pas tres dur en fait ! J'ai gagné quelque chose ?
          • [^] # Re: nautilus et fam

            Posté par  . Évalué à 6.

            Tu as oublié dans ton calcul, de multiplier le résultat final par 11.
            11 architecture materiel, c'est bien plus que gentoo ou freebsd.
            • [^] # Re: nautilus et fam

              Posté par  . Évalué à 2.

              > Tu as oublié dans ton calcul, de multiplier le résultat final par 11.

              cas 1/ ca tourne et y'a rien a faire (ce doit etre 99.99% des paquets)
              cas 2/ ca tourne pas et ca tournera jamais. Je suis pas sur que debian possede un .deb pour lilo sous ppc ou grub sous arm
              cas 3/ ca demande une integration et la les mecs de debian peuvent eventuellement faire quelque chose.

              Je connais pas la methode de dev de debian, mais bon ca sens quand meme le mec qui fait son paquet sur l'archi qu'il possede, une ferme de compilation aux fesses pour generer les binaires et on regarde si ca compile/fonctionne. Et encore le test de fonctionement j'ai des doutes qu'il soit fait a chaque fois pour toutes les archis...

              (Au fait ton message fait quoi dans le thread ? On dirait du 007 :-)
              • [^] # Re: nautilus et fam

                Posté par  . Évalué à 5.

                cas 1/ ca tourne et y'a rien a faire (ce doit etre 99.99% des paquets)

                Desole, mais le chiffre est bien plus bas. C'est tout bete mais pas mal d'applis ont ete code avec l'architecture ia32 en tete. Genre sizeof(void *) = sizeof(int). Ca implique pas mal de pb quand c'est pas le cas. Et c'est qu'un exemple.
                Ca ca se detecte, mais on a aussi des bugs qui se revelent a l'execution seulement. Et faut le trouver. Evidement, le nombre de volontaires pour trouver d'ou viens le bug est assez restreint.

                Un qui etait pas mal (sur hppa) etait "more", qui n'est pas une applie marginale. Le code s'amusait a lire la pile d'appel... sans verifier dans quel sens la pile "empilait". Donc des cochoneries on en trouve partout.

                Apres, la politique est de remonter le bug chez l'auteur. Ca peut prendre du temps, surtout lorsque l'auteur du soft s'en fout un peu de savoir que son appli tourne pas sur une autre arch.

                cas 2: Je confirme. Y a deux possibilite:
                - La liste explicite des arch supporte est specifiee dans le paquet
                - L'autobuilder a une liste "not-for-us" de package a ne pas construire.

                cas 3: comme je l'ai dit plus haut, le nombre de developeur est assez restreint. Ce qui ne veut pas dire que le nombre d'utilisateur l'est aussi. La majorite des developeurs debian sont la pour packager des applis (je blame pas), et tres peu sont la pour s'assurer que ca marche sur leur archi preferee.
                • [^] # Re: nautilus et fam

                  Posté par  . Évalué à 4.

                  > Desole, mais le chiffre est bien plus bas

                  Tu es au courant que debian n'est pas la seul distrib a tourner sur autre chose que du x86 ? C'est pas d'un seul coup debian arrive et se rend compte que toutes les applis sont codees avec les pieds et les petits lutins qui vont fixer le code.

                  De nombreuses distrib (ou les BSD) tournent ou ont tournees sur ppc et alpha et tout le monde est logé a la meme enseigne. Des bugs non levés par ces deux la et qui se produisent autre part ca doit exister mais d'ici a dire qu'il y en a des masses....

                  Y'a une liste de tout les patchs fait par debian quelque part d'ailleur ? Ca m'interesserait. Les distribs passent pas leur temps a reecrire des patchs existant, si tu regardes les coreutils de gentoo doit y avoir au moins 20 patchs de mdk (oui les coreutils sont tellement bien maintenu qu'il y a dans les 45 patchs non integrés</hs>)

                  Dans le genre exemple a la con, la plus grosse toussa, les ports NetBSD doivent etre a 5500 pkgs et tourne sur 55 archis... Mais c'est debile comme raisonement :-)

                  Gentoo tourne aussi sur autant d'archi que debian seulement ils ont une approche differente, et les differentes archis n'evoluent pas en meme temps. Ca permet de ne pas emmerder les gens alors que ca tourne sur leur archi c'est un autre choix (le choix debian a aussi des avantages pour les gens devant changer d'archi)
                  • [^] # Re: nautilus et fam

                    Posté par  . Évalué à 6.

                    Pour les principes de distribution de debian :

                    Je n'ai pas poussé la réflexion sur le principe « toutes les archis en même temps ou rien », mais je conçois (lire : « ça m'a aussi traversé l'esprit », aïe !) que ça puisse paraître inaproprié.
                    Mais je crois qu'il ne faut pas s'arrêter à la première réflexion. Il faudrait creuser...

                    Pour les rustines des distributions et les contributions debian :

                    Pour info et par exemple, ((futur)? feu)? XFree86 dépendait énormément de debian pour les tests et les adaptations (ports) sur d'autres archis que i386.

                    Dans la liste des contributeurs, on ne trouve par debian@debian.org mais parfois toto@debian.org et, souvent, il faut savoir que zozo@zozoland.org est en fait un développeur debian.

                    De plus, debian n'est pas une entité aussi « fermée » que, hmm, par exemple red hat. Un employé-développeur red hat utilisera plus facilement son adresse @redhat.com (surtout si ce qu'il fait a été fait pendant le travail). Ça fait de la pub à la société, et c'est bien.
                    De son côté, un développeur debian n'est pas seulement développeur debian, il a d'autres participations dans sa vie (un vrai travail par exemple).
                    Signer par @debian.org peut être considéré comme se faire de la pub (genre « Ouais, moi je suis DD ! Je suis dans le club. »). C'est même déconseillé : l'adresse @debian.org doit être utilisée en rapport direct avec debian (développer un logiciel ou fournir une rustine en upstream n'est pas considéré comme direct). Et si en plus il fait ça pendant son job, pour son job (ou en relation), il aura plutôt tendance à signer avec l'adresse de son job.

                    D'autre part, il n'y a pas que les développeurs debian qui utilisent debian pour développer.

                    Rappel ; je dis red hat mais ça peut être n'importe quoi d'autre, c'est juste un exemple.
                  • [^] # Re: nautilus et fam

                    Posté par  . Évalué à 3.

                    Y'a une liste de tout les patchs fait par debian quelque part d'ailleur ?

                    La pluspart du temps , on contacte le developeur d'origine et on corrige l'erreur dans le source original. Comme ca tout le monde en profite. Et on utilise pas toujours l'adresse e-mail Debian.
            • [^] # Re: nautilus et fam

              Posté par  . Évalué à 10.

              Gentoo supporte alpha, amd64, arm, hppa, ia64, mips, ppc, ppc64, s390, sparc et x86. Ça fait 11 aussi (sans compter les ports pour les système non-Linux, du type ppc-macos, x86-obsd ou x86-fbsd). Par contre il est tout à fait vrai que suivant l'architecture, tous les paquets ne sont pas disponibles, ou bien pas forcement dans les même versions. En ça, Debian reste effectivement la plus forte au niveau du support multi-architectures.

              Après, est-ce que c'est une bonne idée de maintenir à tout prix l'égalité dans le statut des paquets entre toutes ces archis, quite à faire de la distrib un plus petit dénominateur commun, ça se discute (sans fin...).
            • [^] # Re: nautilus et fam

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

              Puisque tu compares plusieurs linux et un seul bsd, je rajoute un autre BSD tant qu'a faire... et niveau portabilité, c est pas des moindres: http://www.netbsd.org/Ports/(...)
          • [^] # Re: nautilus et fam

            Posté par  . Évalué à 4.

            > Donc si on retire toutes les applis divisees en 12 .deb on doit
            > tomber a moins de 6500/7500...

            Avec les Sources.gz de main, contrib et non-free, je compte 5589 paquets source (pour 9002 paquets binaires - j'ai pas ajouté non-US). Pour comparer avec Gentoo, c'est effectivement ce chiffre qu'il faut regarder.

            > J'ai gagné quelque chose ?

            Quelques [pertinent] pour avoir fait tomber un mythe.
            • [^] # Re: nautilus et fam

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

              C'est aussi du même ordre de grandeur que les autres grandes distributions.
              Je viens de compter le nombre de paquets installés sur mes trois machines et je trouve 989, 908 et 811. On voit donc que le nombre de paquets installés est de l'ordre du millier avec une machine richement pourvue en logiciels. Dans les 5000 ou 6000 restants, il y en a un bon nombre qui tombent rapidement en désuétude ou sont supplantés par d'autres logiciels bien plus performants.
              Quoi qu'il en soit, la logithèque libre est à l'heure actuelle très bien fournie. Nous avons assez d'éditeurs, de window-managers, de suite bureautiques, de navigateurs sur le web et de logiciels de courrier.
              C'est au niveau de certains logiciels métiers : imprimerie, comptabilité, gestion de stocks, cabinet médical, .... que nous devons porter nos efforts, maintenant.
              • [^] # Re: nautilus et fam

                Posté par  . Évalué à 0.

                Il manque aussi un logiciel de CAO mécanique digne de ce nom et libre. Mais c'est un gros travail.
              • [^] # Re: nautilus et fam

                Posté par  . Évalué à 2.

                > imprimerie

                Ça m'intéresse particulièrement, j'aimerais avoir l'avis objectif d'un maquettiste sur Scribus.

                J'insiste sur le côté objectif, je ne veux pas lire l'équivalent du test du Gimp par un intégriste de Toshop.
        • [^] # Re: nautilus et fam

          Posté par  . Évalué à -7.

          Oui trollons, comparons à une Mandrake !!!

          Non mais sans blague !!!

          Moi qui essaie une Debian Sarge récemment pour me dire que c'est mieux que Mandrake sur l'esprit et que c'est "élitique" !!!

          Tu parles, y'a des bugs bien sympa dans la Sarge.

          Hormis les trolls, je le proclame haut et fort, une Sarge est moins stable qu'une Mandrake !!!

          Faut arrêter de troller avec çà sérieux !
          • [^] # Re: nautilus et fam

            Posté par  . Évalué à -1.

            Je suppose que tu as reporté, au moins, une anomalie à l'équipe de Debian ? Et je suppose que tu as cherché d'où venait ces anomalies ?

            Je dis ça, car pendant mon utilisation de Debian Sarge avec un noyau 2.4.26, je calomniais celle-ci car il m'arrivait d'avoir quelques Kernel Panic intempestifs.

            Au bout d'un moment, je me suis mis à chercher d'où venait l'erreur et c'était une barrette de RAM dont une partie était naze...
            • [^] # Re: nautilus et fam

              Posté par  . Évalué à -2.

              Non, je suis retourné sous Mandrake et je fais des bugs reports sur celle-ci pour que de Community à Official, celà soit encore plus stable.

              Je ne me ferai décidemment pas au cycle de release de Debian et je suis curieux d'essayer Ubuntu. Dommage qu'il n'y ai pas KDE.

              Merci pour ceux qui m'ont moinsser mais il est vrai que redorer le blason de la Mandrake n'est pas la meilleure chose à faire sur une news Debian.

              Précisons au passage que j'estime que la Sarge n'est pas encore aussi stable qu'une Mandrake, chose qui sera bien évidemment comblé lorsqu'elle sera déclarée stable.
              • [^] # Re: nautilus et fam

                Posté par  . Évalué à 4.

                > Je ne me ferai décidemment pas au cycle de release de Debian et je suis curieux d'essayer Ubuntu. Dommage qu'il n'y ai pas KDE.

                Ubuntu... KDE...

                soyons sérieux 5 minutes... La woody, c'est plutôt serveur, pas desktop...

                > Précisons au passage que j'estime que la Sarge n'est pas encore aussi stable qu'une Mandrake, chose qui sera bien évidemment comblé lorsqu'elle sera déclarée stable.

                la testing est moins stable pour toi qu'une Mandrake parce que tu ne maitrises peut être pas assez Debian.
                je suis sous unstable pour mon poste de travail au boulot, j'ai jamais rien planté.
                suffit d'utiliser, par exemple, apt-listbugs et de ne pas installer les paquets ayant des bugs...
                ça stabilise vachement une distro de ne pas installer de paquets buggués, mine de rien ;-)
                • [^] # apt-listbugs

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

                  c'est pas mal ça, y'a pas un rpm-listbugs ?
                • [^] # Re: nautilus et fam

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                  > je suis sous unstable pour mon poste de travail au boulot, j'ai jamais rien planté.

                  Attention, "unstable", c'est la distrib, pas les logiciels fournis, qui eux sont en général en version stable. Les ennuis auxquels on peut s'attendre avec une unstable, c'est l'installation ou les mises à jour qui se passent mal. Par exemple, mon premier "apt-get dist-upgrade" vers une unstable s'était traduit par une désinstallation complete de KDE, avec refus de réinstaller pour cause de dépendances foireuses. J'ai galéré un moment avant de comprendre que la solution était soit d'aller chercher dans incomming soit d'attendre quelques heures/jours que tout ça soit réparé.
                  • [^] # Re: nautilus et fam

                    Posté par  . Évalué à 1.

                    Je me souviens d'une page qui recensait les mauvaises utilisations de cat et autres outils d'Unix.

                    On devrait aussi faire une page sur les mauvaises utilisations de dist-upgrade. :-)
              • [^] # Re: nautilus et fam

                Posté par  . Évalué à -2.

                Puis ethiquement, la Mandrake c'est mieux. les manuels en Francais sont sous licences libres ...

                Pour un serveur en prod, au moins il y a le support IA-64 et x86-64 sur une Mkd ...

                Apres, si vous savez pas faire un init 3, je comprends les scorings des commentaires dans news avec du deb dedans.
                • [^] # Re: nautilus et fam

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                  > Puis ethiquement, la Mandrake c'est mieux. les manuels en Francais sont sous licences libres ...

                  Tiré de [http://doc.mandrakelinux.com/MandrakeLinux/100/fr/Command-Line.html(...)] :

                   Les conditions suivantes devront toutefois être respectées : […] Les “ textes de couverture ” ci-bas et la section intitulée “ Au sujet de Mandrakelinux ”, […] doivent être joints [et] ne peuvent être modifiés 


                  Cette disposition ressemble farouchement aux « sections invariantes » de la FDL. En ce qui me concerne, ce n'est pas libre. Au passage, je note un dangereux contresens : « Dans sa version papier, ce manuel ne peut être reproduit et/ou redistribué dans un but non commercial » (il manque très vraisemblablement un « que » avant « dans »).

                  Envoyé depuis mon PDP 11/70

        • [^] # Re: nautilus et fam

          Posté par  . Évalué à 4.

          Tout d'abord, j'aime bien Debian, et pourtant je suis surtout ce qu'on appelle un "merdrakeux". Je ne sais pas pour ceux qui sont comme moi, mais en ce qui me concerne c'est peut-être parce que je place les deux distro à des utilisations différentes. C'est clair que Debian est une distro très robuste, ce n'est d'ailleurs pas pour rien qu'elle sert comme base à beaucoup de distro (Ubuntu, knoppix, LinEx, etc.). Elle est donc très pratique pour les serveurs en cequi concerne sa version stable, Mandrake s'adresse à mon avis à d'autres panels d'utilisation même si je pense que les Mandrake sont aujourd'hui largement mûres pour des serveurs et la sécurité/stabilité du serveur tient quand même selon moi en grande partie à l'expérience de l'admin
          Mais il est clair que Debian reste très robuste. Il n'empêche que les critiques qu'on adresse à Debian concernant l'obsolité des logiciels sont quand même de plus en plus justifiées. C'est quand même bête de ne pouvoir utiliser un certain nombre d'innovations apportées par des logiciels serveurs et sécurité à cause de cela. On me dira qu'on peut installer ces logiciels quand même, toussa, bon oué bref s'emmerder et au final Debian va se retrouver tout seul (bon j'exagère mais je veux dire qu'il faut arrêter de se voiler la face).

          Concernant certaines choses que tu dis :

          C'est facile à dire, mais trouve une distribution qui propose autant de paquetages...

          Ensuite, tout le monde ne fait pas de la bureautique et peut se contenter d'une Woody pour son serveur.


          Tout à fait d'accord. C'est même très conseillé (si on omet les critiques que j'ai formulé plus haut).

          La sarge est très stable. Y'a qu'à comparer à une Mandrake...
          Ensuite question à jour...


          Oué euh bon, le cliché de Mdk, la distro qui plante à chaque clic, faut arrêter. C'est sur que Mdk a plus de bugs que Debian (je ne pourrai pas dire par rapport à une version testing ni sid, je n'ai jamais essayé) mais Mandrake official avec internet et bien entretenu, des plantages il n'y en a pas beaucoup.
          Pour ce qui est de "à jour", je pense qu'il a voulu parler des MàJ de sécurité, pas de la version et là Sarge n'est pas certifiée comme étant soumise au rythme des MàJ de sécurité.

          Voilà....
        • [^] # Re: nautilus et fam

          Posté par  . Évalué à 5.

          > et peut se contenter d'une Woody pour son serveur.

          On se contente de woody ou woody repond plainement a notre besoin ?

          Vu la tournure de ta phrase on dirait que woody n'est pas le top mais qu'on peut faire avec... Dans ce cas pourquoi utiliser woody si au lieu de s'en contenter on peut avoir mieux (chez linux c'est pas vraiment les distribs qui manquent) ?
      • [^] # Re: nautilus et fam

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

        Debian se mue peu à peu en une espèce de Hurd avec un noyau Linux


        1/Ca ne veut strictement rien dire
        2/Quelles "valeurs" attache-tu au Hurd? Comme cela n'est pas "liberte, beau design et modularite", j'en deduis que ca doit etre "obsolescence et plantage"

        Ce qui est faux (en ce qui concerne la stabilite tout du moins)

        http://l-lang.org/ - Conception du langage L

        • [^] # Re: nautilus et fam

          Posté par  . Évalué à 3.

          Oui mon image est quelque peu idiote (je connais mal le développement de Hurd et loin de moi le travail qui est actuellement fait dessus).
          Mon image évoqué simplement le fait qu'on en parle beaucoup et que depuis 1984 (date de début de son développement il y a 20 ans) ce système ne fonctionne pas encore pleinement.
          Sarge çà fait aussi un sacré bon de temps qu'on l'attend à l'échelle temps d'une distribution et pourtant toujours rien (d'où parrallèle légérement ironique, humour, enc*** un mouton :D ).
          • [^] # Re: nautilus et fam

            Posté par  . Évalué à 2.

            Non, le hurd a commencé a être développé en 1990 :

            "When we started developing the Hurd in 1990,"
            http://www.gnu.org/software/hurd/hurd-and-linux.html(...)

            'fin bon, c'est RMS qui le dit. C'est le projet GNU qui a été lancé en 1984.

            De toute façon, comparer une distribution qui cherche la stabilité en
            ne se pressant pas à un noyau en cour de développement est,
            comme tu le dit, idiot ;)
        • [^] # Re: nautilus et fam

          Posté par  . Évalué à 10.

          J'utilise Debian depuis que j'ai découvert Linux, et je l'apprécie. ce que je regrette c'est que la plupart des debianeux soient trop réactifs par rapport à des critiques qui peuvent parfois être constructives, je ne parle pas des posts précédents d'ailleurs je ne suis pas d'accord avec toutes les remarques, mais moinser quelqu'un parcequ'il ose (Oh seigneur!!!) critiquer la sainte Debian est selon moi regrettable. et franchement cette vague de moinsage démoinsage (plussage) devient à la longue agassante.
          et pour finir les remarques du genre "ma distrib est plus grosse que la tienne" c'est de la MERDE.
      • [^] # Migration Sourceforge

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        Ce n'est pas étonnant que Sourceforge est décidé d'abandonner Debian

        D'après l'annonce

        https://sourceforge.net/tracker/index.php?func=detail&aid=105241(...)

        Old configuration:

        Debian Potato
        Linux kernel 2.4.x
        GNU libc 2.2.1
        Apache 1.3.26
        Perl 5.005_03
        PHP 4.1.2
        Python 1.5.2
        Tcl 8.0

        Sourceforge n'est même pas en Woody, ils sont des années en arrière.
        Donc je pense pas que cela soit vraiment un problème avec Debian, mais plutot un problème d'admin (voir politique/financier).
        • [^] # Re: Migration Sourceforge

          Posté par  . Évalué à 4.

          Faudra quand meme que tu m'expliques a quoi ca sert de changer si ca fonctionne parfaitement...
          • [^] # Re: Migration Sourceforge

            Posté par  . Évalué à 3.

            Il y aurait une bonne raison. C'est que pour les bugs de sécurité, je ne pense pas que la potato ne sera maintenue éternellement.
        • [^] # Re: Migration Sourceforge

          Posté par  . Évalué à 1.

          Oui mais là je voudrai relancer un débat.

          Je suis tout à fait d'accord qu'un serveur peux utiliser des versions anciennes et très éprouvées de softs serveurs.

          Cependant, çà n'est pas le cas pour certains serveurs, ceux qui proposent du PHP par exemple, et en particulier ceux qui proposent du PHP pour de l'hébergement client.

          Avoir un PHP qui date n'est pas forcêment super quand on voit les évolutions rapides apportées à celui-ci.

          Un client hébergé serait du genre à gueuler si çà ne marche pas conformêment aux dernières docs de PHP.

          Allez lui dire que "Non, c'est comme çà, on tourne sous Debian, c'est super stable, attendez 3 ans pour la prochaine version de PHP", qui soit dit en passant sera peux être déjà dépassée.

          On peux d'ailleurs constater que des hébergeurs gratuits comme Free ou payant comme phpnet.org tournent sous Debian mais propose des PHP bien plus récents que ceux de stable.

          Il y a donc du backport ou de la compilation manuelle dans l'air, çà limite un peu l'attrait des MAJs de sécurité par apt-get qui ne pourront être appliquées dans ce cas particulier.

          Bref, encore une fois, il serait bon que Debian adopte un cycle de release bien plus rapide sans nuire à la stabilité. C'est tout à fait possible (hormis les considérations d'architecture), il n'y a qu'à voir la Slack. 2releases par ans, très stable, assez à jour sur les softs, et très réactif au niveau sécurité (en plus je dis çà alors que je suis sous Mandrake, donc çà n'est pas pour faire du prosélitisme sur Slack ;o))
          • [^] # Re: Migration Sourceforge

            Posté par  . Évalué à 1.

            > il serait bon que Debian adopte un cycle de release bien plus rapide sans nuire à la stabilité.

            Pour un serveur simple (lamp), la stabilité est facile à atteindre. Il y a des tonnes de serveurs sous Mandrake/Fedora/gentoo/etc qui marchent parfaitement. Il ne faut pas 2 ans de maturation pour avoir quelque chose de fiable. Heureusement.

            Il faut aussi dissocier stabilité et fiabilité. Pour un serveur en production qui marche, on veut de la stabilité. Par exemple, on ne veut pas passer de php3 à php4 du jour au lendemain car le distributeur ne supporte plus php3.
            Pour un nouveau serveur, on veut la dernière technologie (car c'est mieux :-)) _et_ fiable.
            Par exemple RHEL ou SuSE Enterprise sont stables (long support) _et_ fiables (t'en trouveras toujours pour gueuler...).
            La difficulté est de définir une bonne période de sortie de nouvelle release. Si la fréquence est élevée alors que le support est long, il faut maintenir plusieurs branches en même temps et ça coûte cher (argent ou temps développeur). Si la fréquence est faible, il y a moins de boulot mais t'as souvent de vieux logiciels (comprendre pas performants, pas en mesure de répondre à un besoin, etc).
            Red Hat et SuSE ont trouvé un bon compromis. Debian rame encore alors que c'est un vieu problème.
            Au-delà de la période de sortie (qui peut être un simple choix), il y a la qualité, les fonctionnalités et le niveau de mise à jours d'une nouvelle distribution.
            RHEL 4 va sûrement sortir en même temps que Sarge. La comparaison sera intéressante puisque les _produits_ ont les même objectifs (pour un usage serveur) et sont du logiciel libre. J'ai peur que Sarge fasse "has been" à côté d'une RHEL
            OK, je sais, RHEL est cher et Debian gratuit. RHEL s'appuie sur le soutient "massif" d'employés qui doivent travailler dans une direction clairement précisée.
            Il n'empêche que ça montre que Debian peut faire clairement mieux et que se réfugier systématiquement derrière la "stabilité" n'est pas suffisant pour justifier d'avoir des vieux logiciels.
            Et oui, RHEL et SuSE Enterprise sont multi plateforme (moins que Debian) et oui toutes les plateformes sont disponibles en même temps.
            Et non, RHEL et SuSE Enterprise ne tournent pas sur Arm ou m68k.

            Sachant que Debian veut toujours fournir en même temps 11 architectures et des paquets par milliers (dont les deux tières sont d'un usage confidentiel), j'ai peur que Debian reste le "pire choix" pour du hardware commun. Par contre, c'est le meilleur choix pour du hardware "exotique".
      • [^] # Re: nautilus et fam

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        et non les backports et les "fait tes paquets toi même" ne sont pas une solution

        Non mais l'APT pinning en est une:
        http://www.argon.org/~roderick/apt-pinning.html(...)

        Bien sûr, si on veut beaucoup de paquets up to date, on se retrouve vite avec une debian avec des traits de testing, plutôt qu'une stable. Mais cela permet d'un côté d'installer les paquets que l'on souhaite exactement à jour, modulo les dépendences, et les mises à jour de sécurité pour les paquets stables de l'autre.
    • [^] # Re: nautilus et fam

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      vraiment chiant ok .....mais vraiment bloquant ? :

      killall famd et pis vala

      chezmoicamarche (R)
      • [^] # Re: nautilus et fam

        Posté par  . Évalué à 2.

        Ça marche pas toujours mais quand j'en ai vraiment marre... je débranche la clé (partition montée en sync) !
        • [^] # Re: nautilus et fam

          Posté par  . Évalué à 1.

          Si le rafraichissement automatique des répertoires et du menu 'Applications' dans Gnome n'est pas une nécessité, le meilleur moyen reste de désactiver 'FAM'.
      • [^] # Re: nautilus et fam

        Posté par  . Évalué à 3.

        Oui j'ai expliqué ca a ma mere pour quelle puisse demonter sa cle USB et ses disquettes. Mais c'est sur que c'est pas bloquant... C'etait quoi deja l'histoire ? Linux pret pour le desktop ? :-)
        • [^] # Re: nautilus et fam

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          Tout le monde n'est pas prêt à accepter de taper une ligne de commande pour démonter sa clef
          • [^] # Re: nautilus et fam

            Posté par  . Évalué à 2.

            ironie toussa....
          • [^] # Re: nautilus et fam

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            Tout le monde n'est pas prêt à accepter de taper une ligne de commande pour démonter sa clef

            C'est parfaitement exact. Pour démonter sa clef USB, on tire dessus et pour la monter il suffit de la brancher. Pour le commun des mortels, c'est la logique. D'ailleurs, c'est comme ça qu'il faut faire avec une Mandrake et ça fonctionne bien. Il y a des gens qui se sont crevé le c.. pour arriver à ce résultat et il est très convaincant.

            La catastrophe arrive lorsqu'un geek veut à tout prix la monter à la main ou en forcer le démontage. En général, il modifie fstab, supermount, udev et casse une mécanique de précision. Après il va crier partout que Mandrake c'est pas stable. Normal s'il l'a cassée avant !

            Il faut se mettre dans la tête que les rues ne sont pas peuplées de geeks.
    • [^] # Re: nautilus et fam

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      Ouais, c'est parce que FAM utilise dnotify, un chbouib du noyau qui permet de "surveiller" des fichiers/répertoires. Surveiller, ça veut dire être au courant des évènements qui se passent sur ces éléments pour pouvoir mettre à jour la jolie icône et tout ça ;-)

      Or pour surveiller un élément (par exemple un répertoire) avec dnotify, il faut qu'il soit ouvert (via open()). Donc tu peux plus démonter ta clé USB.

      inotify devrait régler le problème.

      Cf http://lwn.net/Articles/103367/,(...) la partie sur inotify.

      Thomas
      • [^] # Re: nautilus et fam

        Posté par  . Évalué à 1.

        > c'est parce que FAM utilise dnotify

        fam n'utilise pas dnotify. C'est gamin qui le fait (+ l'ancienne méthode avec une boucle quand c'est nécessaire).
  • # Première page !?!

    Posté par  . Évalué à 8.

    Bonsoir,
    Je lis par-ci par-là les plaintes de "posteurs" ne comprenant pas le refus de publication de leur dépêche. Les raisons invoquées étant par exemple:
    - News trop légère, pas assez étoffée
    - Version mineure d'un logiciel, d'une distrib'

    Raisons que je comprends.
    Alors là, je vois le joli logo Debian en première page et je lis cette news.

    Question version mineure, je pense qu'on est en plein dedans, ce n'est pas le style de Debian d'apporter des boulversements entre une r2 et une r3, comme c'est d'ailleurs expliqué dans cette news.
    En ce qui concerne le contenu de cette news, c'est pas vraiment folichon non plus : maj de sécurité + infos sur la sarge ( pas réellement développées ces infos)

    Donc voilà, étant donné la "ligne éditoriale", je m'étonne de voir une news comme celle-ci en première page.
    En même temps, les règles ne sont peut-être pas faites pour ceux qui les écrivent...


    Tant que j'y suis:
    Pour les Woody déjà installées, il suffit de faire la mise à jour via apt-get (ou toute autre surcouche graphique).

    apt-get est une surcouche graphique ?
    • [^] # Re: Première page !?!

      Posté par  . Évalué à -2.

      > En même temps, les règles ne sont peut-être pas faites pour ceux qui les écrivent...

      Les règles sont faites pour refuser des news. Pas les accèpter.
      • [^] # Re: Première page !?!

        Posté par  . Évalué à 1.

        Les règles sont faites pour refuser des news. Pas les accèpter.
        Oui, on est bien d'accord, je ne vois pas trop le rapport.
        Pour être plus clair, je voulais dire qu'une news écrite par un co-webmestre de linuxfr est peut-être exempte de validation et directement acceptée.
        • [^] # Re: Première page !?!

          Posté par  . Évalué à 4.

          Définitivement trop facile de crier à la discrimination et au favoritisme ! Par pitié, cessez de faire des critiques improductives à tout va... Ce n'est pas un pêché capital que de mettre en première page une dépêche que tout le monde ne juge pas primordiale... Est-ce que je me plains moi quand on parle de Java ? :p
        • [^] # Re: Première page !?!

          Posté par  . Évalué à -1.

          > Oui, on est bien d'accord

          On est bien d'accord. C'était un post "pour rire". Je trouvais ma "formule" marrante.
        • [^] # Re: Première page !?!

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -2.

          Pour être plus clair, je voulais dire qu'une news écrite par un co-webmestre de linuxfr est peut-être exempte de validation et directement acceptée.

          non
    • [^] # Re: Première page !?!

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Tout dépend de ta définition de surcouche graphique. apt-get est considéré, du point de vue fonctionnel, comme une surcouche (dans le sens frontend) à APT, de la même façon qu'Aptitude. Il n'est d'ailleurs pas dit qu'apt-get restera le front-end par défaut à APT, avec le développement d'Aptitude et l'importance qu'il prend dans la Sarge, surtout lorsqu'on sait qu'il permet de faire des choses équivalentes à apt-get avec une simple ligne de commande.

      Quant à graphique, évidemment, on le voit comme on le veut... ;-)
      • [^] # Re: Première page !?!

        Posté par  . Évalué à 1.

        OK pour apt-get considéré comme une surcouche, par contre chez moi apt-get en lui-même n'est pas graphique.
        Ecrire toute autre surcouche graphique laisse penser qu'apt-get est graphique, selon moi( il aurait fallu une virgule sinon je pense).
        Il serait dommage que quelqu'un passant par ici se dise qu'apt-get est graphique alors qu'il ne l'est pas.
        • [^] # Re: Première page !?!

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

          Si on veut être aussi précis que ça, revenons alors au sens de l'adjectif « graphique ». C'est une drôle de transformation que de penser que « graphique » ce sont des zoulies images un clickodrôme, tout de même. La graphie, c'est l'écriture, c'est l'assemblage de graphèmes, et ce qui est graphique, c'est ce qui est représenté par l'écriture. Ça ne convient pas à apt-get ? :-P

          Enfin, je pense pas que ça ait grande importance, dans tous les cas.
      • [^] # Re: Première page !?!

        Posté par  . Évalué à 2.

        Pour un hurdeur comme toi apt-get est effectivement graphique :)
  • # Le big évènement...

    Posté par  . Évalué à 0.

    http://www.debian-administration.org/?poll=3(...)

    Certe, pas beaucoup de votes mais moins de 20 % utilisent Woody.

    http://www.debian.org/News/2004/20041026(...)
      Those who frequently update from security.debian.org won't have to update many packages and most updates from security.debian.org are included in this update.

      Please note that this update does not produce a new version of Debian GNU/Linux 3.0 but only adds a few updated packages to it.

    De "bête" mises à jours que tous les utilisateurs de Woody ont déjà. Ça valait une première page (mais dans la catégorie humour).
  • # Drôle de surprise !

    Posté par  . Évalué à 9.

    Bon, plutôt que de critiquer la forme et l'importance de cette dépêche, je préfère parler du fond, qui est beaucoup plus interressant que d'incessantes remarques improductives... J'ai rarement vu des gens qui se plaignaient d'être trop informés !

    Bon, Debian est ma distribution préférée, que ce soit pour l'esprit, sur le plan technique ou pour l'organisation humaine, mais certains récents évènements remettent en cause une partie de cette enthousiasme, surtout sur le plan organisationnel... Il y eut tout d'abord la sortie d'Ubuntu, qui a réussi avec quelques dizaines de développeurs à réussir ce que Debian n'avait pas réussi avec quelques milliers de développeurs... Il y a la sortie de la Sarge toujours en attente, et qui ne devrait franchement pas tarder autant... D'accord, Debian n'a jamais été un modèle de ponctualité, mais à ce point... Et là, je m'interroge sincèrement sur la pertinence de la décision qui consiste à sortir une révision d'une version vieille de deux ans à la veille de la sortie de la future version majeure, et alors que toutes les mises à jour sont disponibles continuellement...

    En définitive, on pourrait se poser la question de savoir si le projet Debian n'est pas en train d'être victime de la bureaucratie qui fit un temps sa force.... N'est-il pas temps de mettre en place de nouvelles réformes et de sortir du sectarisme qui commence à se mettre en place ?
    • [^] # Re: Drôle de surprise !

      Posté par  . Évalué à 3.

      Il y eut tout d'abord la sortie d'Ubuntu, qui a réussi avec quelques dizaines de développeurs à réussir ce que Debian n'avait pas réussi avec quelques milliers de développeurs...

      Ubuntu etant base sur Debian, Ubuntu beneficie de la contribution de ces quelques milliers de contributeurs.

      De plus Ubuntu != Debian. Je peux installer Debian sur ma machine. Je peux pas installer Ubuntu. Pourquoi? Parce que ma machine ne fait pas partie de la liste des architectures supportees par Ubuntu. Et l'un des pbs qui empechent l asortie de saege, c'est lie a une architecture non supporte par Ubuntu.

      Es tu sur de bien connaitre Debian?
      • [^] # Re: Drôle de surprise !

        Posté par  . Évalué à 5.

        Es tu sur de bien connaitre Debian?

        Je n'ai jamais prétendu être un grand specialiste de Debian, mais c'est une distribution que j'ai utilisé successivement en woody sur mon serveur et en sid sur mes machines de travail depuis plus d'un an et demi maintenant... Courte expérience, mais je suis avec intérêt tout ce qui se passe dans la communauté Debian.

        Ubuntu etant base sur Debian, Ubuntu beneficie de la contribution de ces quelques milliers de contributeurs.

        Tu devrais savoir que l'équipe d'Ubuntu a elle aussi beaucoup contribué au développement de Debian... Je ne vois pas où tu veux en venir.

        Parce que ma machine ne fait pas partie de la liste des architectures supportees par Ubuntu.

        J'ose te demander sur quelle "architecture" tu tournes ?

        Je crois que tu m'as mal compris... Je disais simplement que Ubuntu a réussi certaines choses (accessibilité aux débutants, simplicité d'installation et d'administration, intuitivité) avec une petite équipe que Debian peine à mettre en place.... pas la peine d'en arriver à une vile polémique Debian vs Ubuntu !
        • [^] # Re: Drôle de surprise !

          Posté par  . Évalué à 3.

          Tu devrais savoir que l'équipe d'Ubuntu a elle aussi beaucoup contribué au développement de Debian... Je ne vois pas où tu veux en venir.

          Je reagissais au fait que tu disais:
          Il y eut tout d'abord la sortie d'Ubuntu, qui a réussi avec quelques dizaines de développeurs à réussir ce que Debian n'avait pas réussi avec quelques milliers de développeurs...

          Qui peut s'interpreter comme "que des branXXXXX". Bon maintenant tu precises:

          Je crois que tu m'as mal compris... Je disais simplement que Ubuntu a réussi certaines choses (accessibilité aux débutants, simplicité d'installation et d'administration, intuitivité) avec une petite équipe que Debian peine à mettre en place....

          Effectivement, je comprends mieux. Mais ca ne change pas trop mon point de vue: Debian peine a mettre en place la meme chose, mais sur quelque choses de plus gros: Un plus grand nombre d'architectures, un plus grand nombre de paquets, ne pas choisir pour l'utilisateur une solution par rapport a une autre.

          J'ose te demander sur quelle "architecture" tu tournes ?

          Pas de pb. J'aurais juste du mettre ca au pluriel:
          Sparc, hppa, IA-64
          • [^] # Re: Petite question d'un inculte

            Posté par  . Évalué à 1.

            Pas de pb. J'aurais juste du mettre ca au pluriel:
            Sparc, hppa, IA-64


            Excusez mon impertinence mais une petite question ne cesse de me trotter dans la tête:

            Existe-t-il beaucoup de serveur de prod Sparc installé avec une Debian ?

            J'ai eu pas mal l'occasion de constater les OS installés chez des grandes entreprises et les softs sont W*** sur x86, Sun Solaris sur Sparc, Linux (RedHat) sur x86.... Jamais vu de Debian sur Sparc.

            Maintenant, j'avoue mon inculture des SI des PME et il se peut qu'il existe des configs Debian/Sparc chez les grands comptes. Je sollicite juste votre expérience pour en connaitre l'étendue de son utilisation.
            • [^] # Re: Petite question d'un inculte

              Posté par  . Évalué à 2.

              Existe-t-il beaucoup de serveur de prod Sparc installé avec une Debian ?

              Le mien à une époque, maintenant il est sous openbsd.

              J'ai mis openbsd pour tester, c'est moins simple que debian et les mises à jours nécessitent une recompilation ou alors de désinstaller le paquet pour le réinstaller, on est loin du puissant apt-get.
              J'ai l'impression comme ça d'avoir du boulo pour le maintenir, avec debian c'est un peu trop simple ;-)

              Mais il est vrai que la plus part des sparc en prod doivent tourner encore majoritairement sous sunOS (solaris? trop récent!).
        • [^] # Re: Drôle de surprise !

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

          >Ubuntu a réussi certaines choses (accessibilité aux débutants, simplicité
          >d'installation et d'administration, intuitivité) avec une petite équipe que Debian
          >peine à mettre en place....

          Mwai, faut pas halluciner non plus, la Unbutu, c'est pour l'instant qu'une debian avec un gnome à eux et une meilleur intégration du matériel(drivers, mass storage, ...).

          Mais bon, globalement ca reste une debian, les outils de conf de gnome sont clairement insuffisants et elle n'entre meme pas selon moi dans les distributions grand publique. Une mandrake/Suse/Redhat fera bien mieux l'affaire.

          Par contre, la ou la Unbutu peut faire sa place, c'est dans les administrations. La, le probleme du : "c'est pas facile a configuré ne se pose plus", c'est le boulot de l'admin. Mais en meme temps, c'est une distribution jeune et tout ce qui pourra la faire devenir une distrib grand publique va arriver: installation graphique et d'autres modules de conf.

          Mais sinon, la détection du matériel dans la sarge: hotplug + udev font du bon boulot. Certe, c'est pas ce que tu as sous Mandrake ou encore mieux sous Suse, mais c'est ce qu'on demande à une distribution dont monsieur tout le monde n'est pas le publique recherché.

          Chez moi j'ai que deux modules dans /etc/modules(oui, debian n'est pas tres a jour sur le nom du fichier).

          cat /etc/modules | tail -2
          nvidia
          ppp_generic
          • [^] # Re: Drôle de surprise !

            Posté par  . Évalué à 3.

            > Mais sinon, la détection du matériel dans la sarge: hotplug + udev font du bon boulot.

            hotplug et udev qui ne font pas de détection matériel...
            Pour les périphériques qui supportent les branchement à chaud, c'est le bus qui reçoit les périphériques qui informent le noyau et le noyau génère un évènement hotplug (qui appelle udev). C'est le driver du bus qui détecte le matos et pas hotplug.
            Pour les périphérique qui ne sont pas hotplug (pci) il n'y a pas d'évènement hotplug (je crois qu'il y a une options dans le noyau pour ajouter ça).
            Pour les "trucs" exotiques/vieux (genre imprimante sur un port parallèle), il n'y a pas d'évènement hotplug.
            Par contre la découverte d'un périphérique (chargement manuel d'un driver) génère un évènement hotplug. J'amais l'inverse.

            > cat /etc/modules | tail -2

            Chez moi 0 depuis... J'ai oublié.
            Pourtant j'ai carte tv, mpeg, 2 cartes sons, imprimante, adsl, etc...
            Par contre, ne plus avoir de modules chargés explicitement est beaucoup plus dûr avec udev. Mais il y a d'autres technique pour ça mais qui "casse" le charme de udev. M'enfin, c'est le progrès.

            btw, t'es sûre que tu as besoin de ppp_generic ?
            Pour nvidia, je peux comprendre.
            • [^] # Re: Drôle de surprise !

              Posté par  . Évalué à 1.

              Moi j'ai un seul : ppp_generic
              Pourquoi ? Pour que udev crée /dev/ppp, sinon je n'arrive pas à lancer la connexion adsl.
              • [^] # Re: Drôle de surprise !

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -3.

                Fallait utiliser devfs
              • [^] # Re: Drôle de surprise !

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                tu peux utiliser udev.missing pour lui indiquer des devices à créer automatiquement.

                Par exemple j'ai rajouté ça dans le mien : md0:b:9:0:0666:root:disk


                sinon je devais recréer le dev à la main à chaque démarrage de la machine
                • [^] # Re: Drôle de surprise !

                  Posté par  . Évalué à 1.

                  Avant de découvrir qu'il me fallait charger le module ppp_generic, j'avais mis la ligne "M ppp c 108 0" dans /etc/udev/links.conf.
                  Je ne connaîs pas udev.missing.
                  En tout cas, il faut éditer un fichier.
            • [^] # Re: Drôle de surprise !

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

              >Pour les périphérique qui ne sont pas hotplug (pci) il n'y a pas d'évènement
              >hotplug(je crois qu'il y a une options dans le noyau pour ajouter ça).

              Ah, j'ai pas activé d'option en compilant mon noyau a part "hotplug device" et hotplug detecte presque tout mes device pci : sauf la carte nvidia(y'a un ignore d'ailleurs, faut que je vois ca).

              >t'es sûre que tu as besoin de ppp_generic ?

              si je force pas le chargement de ppp_generic, j'ai pas /dev/ppp (a cause de udev) et donc la connexion ne se lance pas(j'ai rien trouvé d'autre)


              Starting hotplug subsystem:
              input
              input [success]
              isapnp
              isapnp [success]
              net
              net [success]
              pci
              uhci-hcd: loaded successfully
              uhci-hcd: already loaded
              snd-emu10k1: already loaded
              bttv: already loaded
              ne2k-pci: already loaded
              ignoring pci display device on 01:00.0
              pci [success]
              usb
              spca50x: already loaded
              spca50x: already loaded
              usb [success]
              done
              • [^] # Re: Drôle de surprise !

                Posté par  . Évalué à 0.

                > Starting hotplug subsystem:
                > blablabla
                > done


                Ben on ne parle pas du même hotplug. Tu me parles d'un truc qui est lancé par un script de boot ! Où tu voix du hotplug là dedans (sauf le nom) ?

                $ cat /proc/sys/kernel/hotplug
                /sbin/hotplug

                ça c'est hotplug => http://linux-hotplug.sourceforge.net/(...)
              • [^] # Re: Drôle de surprise !

                Posté par  . Évalué à 1.

                > si je force pas le chargement de ppp_generic, j'ai pas /dev/ppp (a cause de udev) et donc la connexion ne se lance pas(j'ai rien trouvé d'autre)

                Effectivement. En fait ici, c'est pppoatm (via la requête du daemon ppp) qui est chargé et il dépend de ppp_generic. Donc forcément je n'ai pas le "problème" (faux problème pour être honnète). Désolé.
                • [^] # Re: Drôle de surprise !

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                  Ben si on parle du meme hotplug!

                  Sous Mandrake, c'est lancé via un service comme sous Debian.

                  C'est pour ca que hotplug fait la détection du matériel(pci) au démarrage.
                  Et bon, si c'est comme ca sous Mandrake, je doute que Fedora ne fonctionne pas de la meme facon ;)
                  • [^] # Re: Drôle de surprise !

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                    oups, me suis planté de commentaire :)

                    >Boot-time configuration ("cold-plugging") can be managed by >the /etc/rc.d/init.d/hotplug startup script, if the "pcimodules" command line utility >is available.
                    >A PCI policy agent should be installed as /etc/hotplug/pci.agent where it will be
                    >invoked by /sbin/hotplug as appropriate.

                    Extrait de la page que tu m'as donnée ;) Merci d'ailleurs, je viens de découvrir que le script coldplug de Suse est en fait hotplug.

                    Et voila pkoi tu ne le sais pas:

                    >For historical reasons, some GNU/Linux distributions handle boot-time PCI device
                    >configuration through tools such as kudzu rather than by an integrated
                    >hotplugging framework.

                    Fedora trouve plus mieux d'utiliser kudzu... \o/ C'est bien, Debian est en avance sur RedHat, sortez le champagne, ca arrivera pas deux fois \o/ :)

                    Donc oui c'est le meme...

                    dpkg -S /etc/init.d/hotplug
                    hotplug: /etc/init.d/hotplug

                    dpkg -S /sbin/hotplug
                    hotplug: /sbin/hotplug

                    dpkg -S /etc/hotplug/pci.agent
                    hotplug: /etc/hotplug/pci.agent
                    • [^] # Re: Drôle de surprise !

                      Posté par  . Évalué à 0.

                      > Fedora trouve plus mieux d'utiliser kudzu...

                      kudzu c'est la détection de _nouveau_ matériel, l'enregistrement dans une base et la configuration de nouveau matériel (via /etc/modprobe.conf etc).
                      kudzu ne fait rien si le matériel est déjà connu dans sa base. Notes aussi que kudzu ne fait _rien_ pour le matériel hotplug.

                      > dpkg -S /etc/init.d/hotplug
                      > hotplug: /etc/init.d/hotplug

                      Effectivement, c'est aussi dans les fichiers upstream de hotplug . Ce fichier n'est pas utilisé (ni installé) par Fedora.
                      Ce qui fait la détection sous Fedora est kmodule. kmodule est dans initscripts. kmodule a été introduit dans FC3 à cause de udev (chargement des modules automatiques sur utilisation d'un fichier spécial n'est pas dispo puisque le fichier spécial n'est pas là tant que le driver n'est pas chargé).

                      Mais regardes bien /etc/init.d/hotplug (et /etc/hotplug/*rc) et vois comme /sbin/hotplug (généralement appelé depuis le noyau) et qui est le *coeur* d'hotplug ne fait rien pour la détection matériel !

                      J'ai regardé /etc/init.d/hotplug et c'est .... mouaif....
                      Maintenant je sais pourquoi Sarge me chargait plein de modules qui me servaient à rien. /etc/hotplug/*.rc n'est jamais utilisé par Fedora. À tord ou à raison ? Actuellement, j'en sais rien.

                      Pour Fedora il y a deux phases.
                      La détection faite par kmodule. Exemple :
                      # kmodule
                      NETWORK unicorn_pci_atm
                      AUDIO snd-via82xx
                      AUDIO snd-ens1371
                      CAPTURE bttv

                      Attention, kmodule ne charge _aucun_ module.

                      "modprobe -c" donnes d'autres infos (c-à-d modules à charger) pour du matériel non détectable par kmodule mais détecté et configuré par kudzu.

                      Jusque là, aucun modules n'est chargé.
                      Une fois que la liste des drivers nécessaires pour le hardware est connue, on passe à la phase 2 : les modules sont chargés par un simple "modprobe {modules}". C'est tout.
                      Au chargement des modules, hotplug sera appelé, etc...
                      Avec Fedora /sbin/hotplug est uniquement appelé depuis le noyau et est utilisé pour le branchement à chaud ou la "découverte" à chaud (par un driver) du matériel. C'est clean. D'ailleur il n'y a jamais eu de /etc/module pour charger des modules. Si tu fais "ifup ppp0", l'environnement doit être correctement configurer pour charger automatiquement les modules ou ifup doit le faire lui-même. C'est la philosophie.

                      > C'est bien, Debian est en avance sur RedHat

                      Je crois que c'est encore l'inverse...
                      La date de /etc/rc.d/init.d/hotplug est : 2002/12/03
                      Sûr que Debian doit trainer des problèmes de compatibilité avec Linux 2.4 ou 2.2.
                      • [^] # Re: Drôle de surprise !

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                        >After that rc.sysinit parses the ouput of /sbin/kmodule and loads every module.

                        Hmm, kmodule, c pas un truc vieux sous RedHat? Ca expliquerai l'erreur des gens de chez hotplug qui ont confondu avec kudzu...


                        Ensuite, en effet /sbin/hotplug ne fait pas la détection du matériel mais pourquoi me parles tu donc d'un script quand je te parle d'un projet nommé hotplug et dont la page est la => http://linux-hotplug.sourceforge.net(...)

                        Et si, le projet hotplug fait la détection du matériel, que tu le veuilles ou pas... hotplug, c'est pas qu'un script, c'est du code dans le noyau, /sbin/hotplug et les scripts chargés de la détection de matériel.

                        Attention, la je rigole bien: "qui est le *coeur* d'hotplug", ah bon, /sbin/hotplug, un script de 6 lignes est le coeur de hotplug ? A part un for qui lance les *.rc, je vois rien.

                        Donc pour résumer, je peux me tromper du coté fédora mais tes explications me permettent d'en conclure:

                        1)

                        Mandrake, Debian, Suse, ... : Utilisation *complete* du projet hotplug pour la détection à chaud et au boot du matériel.

                        A chaud, le kernel appelle le script /sbin/hotplug avec en argument le bus ou il a détecté un nouveau materiel, /sbin/hotplug appelle ensuite /etc/hotplug/bus.rc qui va a sont tour appeler bus.agent qui va se charger de la détection du matériel(via pcimodules pour le pci).

                        Pour la détection au boot, c'est encore plus con, on appelle les scripts *.rc qui scannent chaque bus a la recherche du matos et ils chargent les modules de chaque matériel détecté(usb, pci, ...).

                        2)

                        Redhat/Fedora: on fait bande a part, on prend ce qui nous interesse dans hotplug et on fait tout a notre sauce histoire d'etre bien incompatible avec le reste de la planete. Franchement, j'aimerai bien connaitre la raison de cette utisation de la partie kernel space de hotplug et pas celle en user space...

                        ps: Donc, oui, on peut le dire, RedHat/Fedora est maintenant une distribution à part, non standard et donc à éviter ;)
                        • [^] # Re: Drôle de surprise !

                          Posté par  . Évalué à 2.

                          > Hmm, kmodule, c pas un truc vieux sous RedHat?

                          Non, ça été fait pour FC3 comme indiqué précédement (à cause de udev).


                          > Attention, la je rigole bien: "qui est le *coeur* d'hotplug", ah bon, /sbin/hotplug, un script de 6 lignes est le coeur de hotplug ?

                          D'accord, j'ai été rigolo.
                          Je disait au début :
                          $ cat /proc/sys/kernel/hotplug
                          /sbin/hotplug


                          Pour parler de ce qui est appelé par le noyau.
                          Toi tu me montres un truc appelé en userland (/etc/rc.d/init.d/hotplug).


                          > Mandrake, Debian, Suse, ... : Utilisation *complete* du projet hotplug pour la détection à chaud et au boot du matériel.

                          Non. Mandrake fait comme Red Hat (depuis la 10.1).
                          Pour SuSE, je ne sait pas.


                          > A chaud, le kernel appelle le script /sbin/hotplug avec en argument le bus ou il a détecté un nouveau materiel, /sbin/hotplug appelle ensuite /etc/hotplug/bus.rc

                          $ ll /etc/hotplug/bus.rc
                          ls: /etc/hotplug/bus.rc: Aucun fichier ou répertoire de ce type

                          De plus, hotplug appelé depuis le noyau n'utilise jamais /etc/hotplug/*.rc (ici en tout cas).

                          Ici /sbin/hotplut appelle que les fichiers :
                            DIR="/etc/hotplug.d"

                            for I in "${DIR}/$1/"*.hotplug "${DIR}/"default/*.hotplug ; do

                            J'ai :
                            $ find /etc/hotplug.d/ -iname "*.hotplug"
                            /etc/hotplug.d/default/05-wait_for_sysfs.hotplug
                            /etc/hotplug.d/default/10-udev.hotplug
                            /etc/hotplug.d/default/20-hal.hotplug
                            /etc/hotplug.d/default/default.hotplug

                            Puis default.hotplug appelle /etc/hotplug/AGENT.agent

                            Dans les fichiers /etc/hotplug/*.agent j'ai :

                            * /etc/hotplug/scsi.agent :
                              TYPE=$(cat $TYPE_ATTR)
                              case "$TYPE" in
                              # 2.5.51 style attributes; <scsi/scsi.h> TYPE_* constants
                              0) TYPE=disk ; MODULE=sd_mod ;;
                              # FIXME some tapes use 'osst' not 'st'
                              1) TYPE=tape ; MODULE=st ;;
                              2) TYPE=printer ;;
                              3) TYPE=processor ;;
                              4) TYPE=worm ; MODULE=sr_mod ;;
                              5) TYPE=cdrom ; MODULE=sr_mod ;;
                              6) TYPE=scanner ;;
                              7) TYPE=mod ; MODULE=sd_mod ;;
                              8) TYPE=changer ;;
                              9) TYPE=comm ;;
                              14) TYPE=enclosure ;;
                              esac
                              if [ "$MODULE" != "" ]; then
                              mesg "$TYPE at $DEVPATH"
                              modprobe $MODULE
                              else


                            Pas de détection matériel. Le noyau qui a lu le bus SCSI dit a hotplug qu'il y a un périphérique type printer, cdrom ou disk... Ce'est pas hotplug qui a "détecté" ça.


                            * /etc/hotplug/ieee1394.agent
                              # on 2.4 systems, modutils maintains MAP_CURRENT
                              if [ -r $MAP_CURRENT ]; then
                              load_drivers ieee1394 $MAP_CURRENT "$LABEL"
                              fi

                            pas de MAP_CURRENT sous Linux 2.6. C'est-à-dire avec module-init-tools. Mais Debian doit être avec modutils pour être compatible Linux 2.4 (comme je l'ai sous-entendu plus haut). Ça regarde Debian.


                            * /etc/hotplug/input.agent
                              if [ -r $MAP_CURRENT ]; then
                              load_drivers input $MAP_CURRENT "$LABEL"
                              fi



                            * /etc/hotplug/usb.agent :
                              # on 2.4 systems, modutils 2.4.2+ maintains MAP_CURRENT
                              # ... otherwise we can't rely on it (sigh)
                              case "$KERNEL" in
                              2.4.*|2.5.*|2.6.*)
                              if [ -r $MAP_CURRENT ]; then
                              load_drivers usb $MAP_CURRENT "$LABEL"
                              fi;;
                              *)


                              # cope with special driver module configurations
                              # (mostly HID devices, until we have an input.agent)
                              # not needed on 2.6 - they are loaded by hotplug
                              case "$KERNEL" in
                              2.6.* )
                              : nothing
                              ;;


                              # some devices have user-mode drivers (no kernel module, but config)
                              # or specialized user-mode setup helpers
                              MODPROBE=:
                              for MAP in $MAP_USERMAP $HOTPLUG_DIR/usb/*.usermap
                              do
                              if [ -r $MAP ]; then
                              load_drivers usb $MAP "$LABEL"


                            $ ll /etc/hotplug/usb/*.usermap
                            ls: /etc/hotplug/usb/*.usermap: Aucun fichier ou répertoire de ce type



                            En gros sous Linux _2.6_, ça ne charge jamais de module. Sauf pour SCSI mais ce n'est pas de la détection matériel. C'est le noyau qui a fait la détection, puis le communique à hotplug pour configurer la matériel.


                            > Pour la détection au boot, c'est encore plus con, on appelle les scripts *.rc qui scannent chaque bus a la recherche du matos et ils chargent les modules de chaque matériel détecté(usb, pci, ...).

                            Sous Linux 2.4 et pour certain...
                            De plus, ce n'est pas du "hotplug" mais si le projet hotplug fournis les scripts.

                            > Redhat/Fedora: on fait bande a part, on prend ce qui nous interesse dans hotplug et on fait tout a notre sauce histoire d'etre bien incompatible avec le reste de la planete.

                            C'est du pure FUD. Renseigne toi 2 secondes. La méthode Debian, est la vieille méthode. De plus cette méthode "pue" car ça charge plein de modules pour rien.

                            Exemple de ma dernière expérience (catastrophique) Debian : ( http://linuxfr.org/~ehoebadoag/15279.html(...) )
                              Je regarde /proc/modules juste après le boot et j'ai 58 modules de chargé ! Je n'ai pas usb et pourtant il y a des modules usb de chargés, etc. Je comprend maintenant pourquoi on explique très tôt qu'il faut recompiler un noyau...


                            Ici j'ai 33 modules dont le réseau alors que j'avais pas le réseau sous debian (normal, je l'avais pas configuré). Dans ces 34, je retire sch_tbf, pppoatm, ppp_generic, atm, unicorn_pci_atm et dm_mod que je n'avais pas sous Debian et j'ai au final, 31 modules de trop sous Debian !
                            Tu trouves ça "moderne" ?

                            Fedora applique la nouvelle méthode. Hotplug sert à communiquer et configurer le matériel. Pas à le détecter. C'est le noyau qui doit détecter le matériel (sans charger les modules). C'est aux autres applis (donc hald qui va prendre une place de plus en plus importante) d'utiliser ces informations pour, pourquoi pas, charger un module.
                            Debian est _toujours_ en retard.
                            Ce que fait Debian, n'est pas la référence.
                          • [^] # Re: Drôle de surprise !

                            Posté par  . Évalué à 2.

                            >> Hmm, kmodule, c pas un truc vieux sous RedHat?

                            > Non, ça été fait pour FC3 comme indiqué précédement (à cause de
                            > udev).

                            Je sais pourquoi il dit ça : c'était le nom du système de chargement des modules dans le noyau 2.0 ou 2.2.
                            • [^] # Re: Drôle de surprise !

                              Posté par  . Évalué à 1.

                              > c'était le nom du système de chargement des modules dans le noyau 2.0 ou 2.2.

                              Tu ne serais pas en train de confondre avec kerneld ?
                          • [^] # Re: Drôle de surprise !

                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                            >De plus, hotplug appelé depuis le noyau n'utilise jamais /etc/hotplug/*.rc (ici en
                            >tout cas).

                            Désolé, j'avais fait un raccourcis entre le mode hotplug et coldplug(boot)

                            >C'est pas hotplug qui a "détecté" ça.

                            Nan, c'est le noyau, j'ai compris ca ;) Le noyau détecte un matos et hotplug charge le module qui va bien. Je mettais dans hotplug aussi le parti du noyau qui se charge de la détection ;)

                            >pas de MAP_CURRENT sous Linux 2.6. C'est-à-dire avec module-init-tools. Mais
                            >Debian doit être avec modutils pour être compatible Linux 2.4 (comme je l'ai
                            >sous-entendu plus haut). Ça regarde Debian.

                            MAP_CURRENT=$MODULE_DIR/modules.usbmap

                            milouse:/home/gnumdk# ls /etc/hotplug/modules.usbmap
                            ls: /etc/hotplug/modules.usbmap: Aucun fichier ou répertoire de ce type

                            Je confirme, y'a pas avec un 2.6 :p Donc, d'apres tes conclusion, usb.agent ne charge aucun module, il fait quoi au fait? :) Parce que apres avoir regardé le script, il ne devrait effectivement rien faire :)

                            Pourtant:

                            Oct 27 22:47:54 milouse kernel: usb 1-1: USB disconnect, address 2
                            Oct 27 22:48:00 milouse kernel: usb 1-1: new full speed USB device using address 4
                            Oct 27 22:48:01 milouse kernel: /mnt/Download/Tar.gz/spca5xx-10092004/drivers/usb/spca50x.c: USB SPCA5XX camera found. Logitech ClickSmart 510 (SPCA500+unknown CCD)
                            Oct 27 22:48:01 milouse kernel: /mnt/Download/Tar.gz/spca5xx-10092004/drivers/usb/spca50x.c: [spca50x_probe:7320] Camera type JPEG
                            Oct 27 22:48:01 milouse usb.agent[26610]: spca50x: loaded successfully


                            http://linux-hotplug.sourceforge.net:(...)
                            There is a "hotplug" system service (/etc/rc.d/init.d/hotplug) that's invoked during system booting, which handles initialization including "coldplugging" by invoking /etc/hotplug/type.rc files for each type the system supports. These types include usb, pci for PCI and Cardbus, net for networking, and so on. These types are defined by the Linux kernel, and are passed as the first (and usually only) command argument to /sbin/hotplug invocations.

                            Once hotplugging is initialized, /sbin/hotplug will do its job when devices are hotplugged. It does its work by invoking /etc/hotplug/type.agent files. Those files normally handle tasks like selecting and loading driver modules.


                            En clair, je comprend plus vraiment comment ca marche :)

                            Pour finir, Mandrake 10.1, Suse 9.2 et Debian utilisent /etc/init.d/hotplug au boot!
                            Seul Suse l'a renommé coldplug :)
                            • [^] # Re: Drôle de surprise !

                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                              >MAP_CURRENT=$MODULE_DIR/modules.usbmap

                              >milouse:/home/gnumdk# ls /etc/hotplug/modules.usbmap
                              >ls: /etc/hotplug/modules.usbmap: Aucun fichier ou répertoire de ce type

                              On mettra ca sur le compte de la fatigue :D

                              Par contre, sur mon 2.6.9 , j'ai:

                              -rw-r--r-- 1 root root 29330 2004-10-27 19:27 /lib/modules/2.6.9/modules.usbmap

                              Sous Mandrake:
                              -rw-r--r-- 1 root root 182094 2004-10-01 12:58 /mnt/mdk/lib/modules/2.6.8.1-12mdk/modules.usbmap

                              Donc en clair, toutes les distrib utilisent modules.usbmap sauf RedHat...

                              Pourrait tu nous eclairer sur ce qu'il se passe sous fedora alors?
                              • [^] # Re: Drôle de surprise !

                                Posté par  . Évalué à 1.

                                > > Pour finir, Mandrake 10.1, Suse 9.2 et Debian utilisent /etc/init.d/hotplug au boot!

                                Pas Mandrake 10.1 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
                                Je n'ai pas vu ça pour Mandrake 10.1 rc1.
                                Ce n'est pas activé par le paquet hotplug (il y a /etc/rc.d/init.d/hotplug):
                                $ rpm -q --scripts -p hotplug-2004_04_01-8mdk.i586.rpm
                                  preinstall scriptlet (using /bin/sh):
                                  if [ ! -L /usr/lib/hotplug ]; then
                                  echo "Moving /usr/lib/hotplug to /lib/hotplug"
                                  mkdir -p /lib/hotplug/
                                  mv /usr/lib/hotplug/* /lib/hotplug/
                                  rmdir /usr/lib/hotplug
                                  cd /usr/lib/
                                  ln -s ../../lib/hotplug hotplug
                                  fi
                                  postinstall scriptlet (using /bin/sh):
                                  /usr/sbin/update-usb.usermap || :

                                Je ne vois pas de "chkconfig --add" ou "add-service".

                                Et pour SuSE 9.2, manifestement je ferais mieux de regarder moi même....

                                > Donc en clair, toutes les distrib utilisent modules.usbmap sauf RedHat...

                                PPsssssssssssssssssssss.
                                Cette obsession de la conspiration Red Hat... Red Hat pourri le libre, Red Hat le microsoft du libre, etc...
                                T'as prelink sur ta bécane ?
                                C'est Red Hat qui l'a fait.
                                T'as ext3 sur ta bécane ?
                                C'est Red Hat qui bosse le plus sur ext3 (c'est pas le seul)
                                T'as gamin (remplaçant de fam) ?
                                C'est Red Hat.
                                T'as nptl ?
                                C'est Red Hat.
                                T'as gcc ?
                                Red Hat fait 20 % minimum du boulot sur gcc.
                                T'as la libc ? oui forcément.
                                C'est Red Hat qui fait 40 % du boulot.
                                Nautilus ?
                                Le mainteneur est Red Hat.
                                Gtk+ ?
                                Le mainteneur est Red Hat.
                                Nash utilisé par Mandrake, c'est Red Hat.
                                Dbus ?
                                Red Hat en a fait une bonne partie.
                                PAM ?
                                Red Hat y a beaucoup bossé aussi.
                                Xorg ?
                                Red Hat a poussé pour son émergeance. Introduit au milieu du beta cycle de FC2.
                                etc...

                                Si Red Hat n'utilise pas /lib/modules/.../modules.usbmap, c'est leur affaire. Ça les regarde. On peut dire qu'ils ont tords. Mais les "sauf Red Hat..." et autre "RedHat/Fedora est maintenant une distribution à part, non standard et donc à éviter" sont au mieux tout simplement cons.
                                Red Hat n'a pas à être aux ordres de Debian ou attendre de Debian un accord pour faire quelque chose ! C'est claire ?

                                btw, Red Hat utilise modules.usbmap. modules.usbmap est généré par depmod avec les infos dans les modules.

                                > Pourrait tu nous eclairer sur ce qu'il se passe sous fedora alors?

                                Bonne question. J'ai donné une tendance de fond. Il semble (ce n'est pas facile à deviner car il y a une évolution rapide) que hotplug (userland) ne sera là "que" pour communiquer certains evènements noyau. Le chargement de module supplémentaire se fait/fera automatiquement. Chargement à la demande "classique" sera fait dans la grande majorité des cas. Udev soulève quelque problème et peut-être qu'a côté de ioctl("/dev/...") il y aura aussi ioctl((major, mineur)). C'est à hal (par exemple) avec les informations dans "/sys" et/ou "/proc" de monter la clée usb (le module sera automatiquement chargé à ce moment). Le nouveau module-init-tools a aussi un rôle central tout comme "/sys".
                                "/etc/dev.d" (utilisé par udev _après_ l'installation du modules et _après_ la création des fichiers spéciaux) sera utilisé pour configurer le matériel (restaurer le son, charger un firmware, par exemple).

                                Ceci dit, pour usb, je n'en sais pas beaucoup car je n'ai pas usb.
                                Pour FC3, tout (ou presque) est absolument standard de ce côté (sinon regarde les patchs dans les paquets). Dans un premier temps, Fedora ne voulait pas de udev dans FC3 (on l'a tous remarqué, il y a quelques problèmes pour le chargement à la demande). Le mainteneur de udev est venu défendre l'intérêt de udev sur la mailing Fedora. Un employé Red Hat a aussi défendu udev avec l'argument "massu" qu'il était facile de gérer 2000 disque dur avec (cas des gros serveurs). Finalement udev a trouvé son chemin sur le tard. Red Hat a _beaucoup_ bossé sur hal (en upstream) durant la phase de test de FC3.
                                Amuses toi à installer une FC3T1 puis une FC3 finale (toute proche) pour voir l'énorme différence et l'énorme boulot. FC3 finale aura les dernières version de udev (039) et hal (0.4.0). Sans travailler "main dans la main" avec les développeurs en upstream, ce n'est pas possible.

                                Pour finir : http://fedora.redhat.com/about/objectives.html(...)
                                  3. Do as much of the development work as possible directly in the upstream packages. This includes updates; our default policy will be to upgrade to new versions for security as well as for bugfix and new feature update releases of packages.

                                  5. Be on the leading edge of open source technology, by adopting and helping develop new features and version upgrades.

                                  Non-Objectives of Fedora Core:
                                  3. Being a dumping ground for unmaintained or poorly designed software.


                                Globalement c'est le cas.
                                • [^] # Re: Drôle de surprise !

                                  Posté par  . Évalué à 1.

                                  J'oubliais, les discussions sur Fedora sont publics. Il y a des mailings et irc. Tu y trouveras plein de développeurs Red Hat. Red Hat a même fait un "rappel à l'ordre" durant le test de FC2 en rappellant aux employés qui bossent sur Fedora de ne pas utiliser les canaux privés de Red Hat (RHEL notament) pour parler de Fedora.
                                  Et dernièrement j'ai vu un employé Red Hat dire que reiserfs rox et que c'est son FS préféré :-)
                                  Néanmoins, Fedora est dirigé par Red Hat. Ce n'est pas un projet aussi communautaire que Debian.
                                • [^] # Re: Drôle de surprise !

                                  Posté par  . Évalué à 1.

                                  > PAM ?
                                  > Red Hat y a beaucoup bossé aussi.

                                  Y'a pas de quoi se vanter ! :-D
      • [^] # Re: Drôle de surprise !

        Posté par  . Évalué à 2.

    • [^] # Re: Drôle de surprise !

      Posté par  . Évalué à 8.

      > mais certains récents évènements

      récents ?
      Quand devait sortir Sarge ?
      Decembre 2003
      http://linuxfr.org/2003/08/19/13677.html(...)
      La dernière beta est sortie il y a 6 mois ! :
      http://linuxfr.org/2004/03/17/15741.html(...)
      Après la dernière beta, il y a l'introduction de Gnome 2.6 !
      Puis sortie pour le 15 septembre 2004 :
      http://www.debianplanet.org/node.php?id=1131(...)
      Voilà, on est fin octobre. Si Sarge est passé en freeze, c'est depuis peu alors.

      Qui parie sur la sortie de Sarge en 2004 ?

      > Il y eut tout d'abord la sortie d'Ubuntu, qui a réussi avec quelques dizaines de développeurs à réussir ce que Debian n'avait pas réussi avec quelques milliers de développeurs...

      Non. Ubuntu, ce n'est pas Debian. Debian il y a 50 architectures, 50 branches, 50 exigences et jamais plus de 1 % des développeurs qui travaillent dans la même direction.
      Un "ancien" demande, fort logiquement selon moi, de virer testing :
      http://lists.debian.org/debian-devel/2004/10/msg01353.html(...)

      C'est un flamwar impressionnant qui suit.
      Le plus impressionnant, c'est comme Debian s'enfonce.
      La situation est intenable mais le groupe dans son ensemble ne veut rien modifier.
      Par moment il faut admettre que la situation "sucks grave" et qu'il faut se mettre un coup de pied au cul quitte à faire des dégâts.

      Selon moi (c'est évidemment un avis perso), si Debian ne change pas elle va sortir à moyen/long terme des les distributions majeurs.
      • [^] # Re: Drôle de surprise !

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

        > Selon moi (c'est évidemment un avis perso), si Debian ne change pas elle va sortir à
        > moyen/long terme des les distributions majeurs.

        Oui et non. C'est vrai que les Linuxiens fanatiques que nous sommes avont pris l'habitude d'upgrade régulières, mais un cycle de release de 2 - 3 ans n'est pas choquant pour pas mal de monde (Beaucoup de personnes utilisent encore windows 98 ou NT ! Ou même w2k qui est censé être remplacé par w2003 depuis un moment ...).

        Après, c'est vrai qu'être en Debian stable sans backport, c'est vraiment pénible, mais si tu prends Debian dans son ensemble, elle contribue pas mal au logiciel libre. Plusieurs distributions sont basées sur elles, et l'équipe fait des efforts pour que les améliorations faites sur les logiciels de la distrib soient rapportés au logiciel en question (Je ne dis pas que les autres ne le font pas, hein !). Coté portabilité, par exemple, il y a pas mal de softs qui ne tourneraient pas sur certaines architectures sans Debian je pense.

        Bref, Debian est loin d'être parfaite, mais il y a quand même de bons cotés. (comprendre: si tu n'aimes pas, n'utilises pas, mais ne crache pas dessus ;-)
        • [^] # Re: Drôle de surprise !

          Posté par  . Évalué à 2.

          Surtout quand il a avoué qu'il s'en fout ! Pourtant il est toujours là quand ça parle de Debian pour cracher dessus...
          • [^] # Re: Drôle de surprise !

            Posté par  . Évalué à -2.

            > Pourtant il est toujours là quand ça parle de Debian pour cracher dessus...

            Faut bien tuer le temps parfois.
            • [^] # Re: Drôle de surprise !

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

              #ls /proc/tuagedetemps | grep utile
              - [utile] bugsreports
              - [utile] traductions
              - [utile] développement d'applications libres ou d'extensions
              - [utile] aide de newbies
              - [utile] promotion de logiciels appréciés (sans détruire les autres)
              - [utile] conférences
              - [utile] aider les vielles dames à traverser la rue


              Si tu as du temps libre.
              Theo qui n'a pas de temps libre, mais qui a des idées ^^.


              Hop => [-5]
        • [^] # Re: Drôle de surprise !

          Posté par  . Évalué à 6.

          Certe.

          Le "critère" fréquence de sortie, n'est pas le seul à retenir.

          Le problème sont les incohérences.
          Debian Sarge tourne sur 11 architectures mais n'aura pas AMD64. Il pourrait décider de mettre la priorité sur AMD64 et mettre de côté temporairement arm et m68k. Une fois la distribution sortie, ils finissent le portage vers arm et m68k. Ben non. Debian préfère pénaliser 99 % des utilisateurs. Tant qu'il y aura au moins un utilisateur de arm ou m68k qui traine dans un coin, Debian va tout faire pour préserver cet utilisateur (parabole de la brebis égarée ?) et tant pis si beaucoup se casse de Debian.

          Tout le monde parle de sécurité avec Debian mais au moins de 80 % utilise testing/unstable/experimental qui n'ont pas de support de sécurité. C'est "stupide".

          C'est l'OS pour tout le monde mais il faut être un expert pour l'utiliser et il faut jongler avec stable, testing, unstable, expérimental, backport pour avoir quelque chose de potable.

          Debian se définit par son esprit, pas par sa distribution.
          Le seul truc de "positif" sur la distribution c'est apt. Mais presque tout le monde fait la même chose maintenant.

          Certains vont dire qu'il y a Sid (ou je ne sais quoi d'autre) qui est super rock and roll. Ben tu prends une Mandrake/SuSE/Fedora/Ubuntu/..., tu l'as mets à jours tous les 6 mois ou 12 mois, ça te prend une journée maxi, t'es heureux.

          Maintenant, Debian doit affronter une concurrence nouvelle :
          - Ubuntu : On va me dire que ce n'est pas un concurrent, c'est vrai mais Ubuntu peut aussi le devenir. Ubuntu risque de pomper des utilisateurs/développeurs/testeurs. Si Debian n'est plus profitable à Ubuntu, Ubuntu va s'en "débarrasser". Ubuntu ne va pas ralentir sa progression uniquement pour faire plaisir à Debian.
          - Gentoo : Communautaire, techinique, à jours, dynamique, sexy pour beaucoup de développeur.
          • [^] # Re: Drôle de surprise !

            Posté par  . Évalué à 5.

            C'est l'OS pour tout le monde mais il faut être un expert pour l'utiliser et il faut jongler avec stable, testing, unstable, expérimental, backport pour avoir quelque chose de potable.

            Euh t'es sûr d'avoir suffisamment testé Debian ? Par expérience, une bonne Debian SID a peu de problèmes et contient les derniers paquetages... C'est pas pour rien qu'il y a plusieurs branches : "unstable" n'est pas "experimental" et malgré la dénomination, semble suffisamment stable quand on se donne la peine de l'essayer !
            • [^] # Re: Drôle de surprise !

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

              Ma carte écran n'est pas supportée par la sid(il n'y a pas 6 mois que je l'ai testée), il faut que j'utilise les drivers ati ou le drivers vesa et tu oses dire que c'est a jour?
              • [^] # Re: Drôle de surprise !

                Posté par  . Évalué à 2.

                Ca ne veut rien dire "à jour".... On est toujours plus ou moins à jour, le tout est de l'être plus que moins... Et j'affirme que la sid est ASSEZ à jour a MON gout ! Ce n'est pas en sortant l'exemple d'une carte graphique, et tu n'es sans doute pas le seul, je ne dis pas le contraire, que tu vas valider cette impression SUBJECTIVE et fondée sur une expérience PERSONNELLE !

                PS : Y a pas de mal à utiliser vesa ! Je considère qu'un matériel n'est pas supporté quand il ne marche pas ! ;)
                • [^] # Re: Drôle de surprise !

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                  Ma carte a quand meme deux ans, toutes les autres distros la supportent depuis longtemps, sauf la debian.

                  PS : Y a pas de mal à utiliser vesa ! Je considère qu'un matériel n'est pas supporté quand il ne marche pas ! ;)

                  Le wifi ne marche pas.
                  • [^] # Re: Drôle de surprise !

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                    >Ma carte a quand meme deux ans, toutes les autres distros la supportent depuis
                    >longtemps, sauf la debian.

                    J'avoue que l'age des packages debian peut etre chiant, voir meme tres chiant.

                    Je donne une exemple au boulot, ecran plat dell + carte video intel.

                    Sous Suse 9.1 et Mandrake 10.0: Aucun probleme, tout fonctionne.

                    Sous Sid, blam, pas moyen de passer en 1280x1024(résolution optimal de l'ecran). J'ai passé une journée a chercher sur le net des solutions, en fait, y'a des questions, jamais la solution... => le probleme vient de l'ecran plat que X detecte comme un CRT.

                    J'ai fait un test con, une vieille Mandrake, blam, meme probleme...

                    Donc, c'est pas un bug de Debian, C'est juste que XFree 4.3, ca commence à devenir plus qu'obsolete, surtout pour une version de devel.
          • [^] # Re: Drôle de surprise !

            Posté par  . Évalué à 3.

            Debian Sarge tourne sur 11 architectures mais n'aura pas AMD64. Il pourrait décider de mettre la priorité sur AMD64 et mettre de côté temporairement arm et m68k.

            T'as un cerveau ?

            Pour travailler sur AMD64, il faut avoir un AMD64...
            Ceux qui travaillent sur arm et m68k possèdent des arm et m68k respectivement.

            Ils n'ont pas ce qu'il faut pour travailler sur AMD64...

            Sinon, c'est marrant comme tout le monde critique Debian et annonce sa mort prochaine.

            Mais quand on se promenait sur des sites de développeur il y a encore quelques années, on ne trouvait que des .tgz ou des .rpm.
            Or aujourd'hui, on rencontre souvent des .deb, et pas pour Ubuntu, knoppix ou autre. Ces paques sont très souvent destinés à Sarge.
            • [^] # Re: Drôle de surprise !

              Posté par  . Évalué à 5.

              Est-ce que ça n'indiquerait pas, justement, que le modèle de développement de Debian commence à perdre les pédales ?
              Le principe de Debian, c'est d'avoir toutes les applis sur l'arbre principal et de faire un apt-get xxx. Si tu trouves des .deb qui se balladent un peu partout sur le web, c'est bien que l'arbre principal ne fournit plus le service escompté.
              • [^] # Re: Drôle de surprise !

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                > Est-ce que ça n'indiquerait pas, justement, que le modèle de développement de Debian commence à perdre les pédales ?

                Il y a plusieurs facteurs en cause. Je vais essayer de résumer ce que je pense avoir remarqué. Si je dis des conneries, de toute manière, ce tro^Wdébat a suffisamment de participants pour que l'un d'eux me corrige. AMHA, il y a au moins trois causes à la prolifération de .deb partout :

              • Lors de la création d'un paquet binaire, tu dois prendre des décisions, comme savoir si tu compiles avec telles ou telles options mutuellement exclusives, si tu appliques ou non tel patch peu testé, etc. Il va se trouver des gens qui ont des besoins qui ne correspondent pas au paquet, disons standard, fourni par la distrib. Ils vont donc faire un apt-get source, appliquer les patches qu'ils veulent, et rouler (j'ai ainsi plus d'une dizaine de paquets sur mon FTP pour des raisons diverses et variées. Ainsi, pendant un temps, je compilais mon Mutt avec un patch obscur pour le support pour le cache d'en-têtes IMAP ; il est désormais intégré au paquet officiel). Il peut aussi y avoir des dépôts Béta, où les développeurs permettent aux gens intéressés de piocher leurs nouveaux paquets en avant-première.
              • Debian a aussi des règles concernant ce qui rentre : par exemple, il me semble que les trucs un peu douteux légalement comme les lecteurs DVD avec DeCSS ne sont pas inclus. D'où l'existence de dépôts APT comme celui de Christian Marillat [http://hpisi.nerim.net/(...)] (à noter que Red Hat fait pire : ils vont jusqu'à enlever les décodeurs MP3). Il peut aussi y avoir des soucis de qualité du soft ou du paquet lui-même, certains développeurs peuvent donc décider de publier individuellement des paquets qui auraient eu du mal à être inclus directement.
              • Enfin, et là ça rejoint ce que tu dis, il est vrai que devenir développeur Debian est plutôt ardu (du moins, vu de l'extérieur). Ceci peut rébuter un certain nombre de personnes qui préfèrent donc juste référencer leur site sur [http://apt-get.org/(...)]. Il y a peut-être quelque chose à faire de ce côté, mais à condition que ça ne nuise pas à la distrib (la qualité des paquets Debian est importante : des mainteneurs inexpérimenté pourraient la faire baisser en produisant des paquets buggés).


              • Voilà pour mon opinion. Ceci dit, les paquets qu'on va chercher ailleurs sont la plupart du temps, disons périphériques ou assez spécifiques (il y a des exceptions, comme la JVM, mais il y a maintenant un mécanisme officiel pour celle-ci). Je ne suis donc pas sûr que la situation soit si périlleuse.

                Envoyé depuis mon PDP 11/70

  • [^] # Re: Drôle de surprise !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    Pour travailler sur AMD64, il faut avoir un AMD64...

    D'apres ce que j'ai entendu, l'amd64 égale voire dépasse le ppc en nombre d'utilisateurs. C'est juste une question politique que l'amd64 n'est pas une architecture officielle, la question a été débattue il y a peu de temps sur debian-devel mais beaucoup ont réfusé parce que ça reculerait encore la sortie de la sarge(alors que bon, on n'est plus a un ou deux mois pres)
  • [^] # Re: Drôle de surprise !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    En meme temps, unbutu, ce sont des gens de debian qui ont fait cette distribution pour offrir une Debian plus facile. Ils ont pas fait ca pour : "s'en débarrasser", ils continuent à bosser sur la debian et sont des utilsiateurs de debian, continuent à packager pour la sid/testing.

    >qui n'ont pas de support de sécurité

    Euh, dans la sarge a deja ses mises a jour de sécu.
    Pour la sid, y'en a pas, ca ne m'a effectivement pas choqué venant de la cooker qui n'a pas non plus de mises a jour de sécu mais les problemes de sécu sont corrigé dans la branche cooker le jour meme. D'ailleurs, je serais étonné que ce ne soit pas le cas pour testing et sid.... Quelqu'un pour en dire plus?
    • [^] # Re: Drôle de surprise !

      Posté par  . Évalué à 1.

      > Euh, dans la sarge a deja ses mises a jour de sécu.

      Eh, j'ai lu la mail devel de Debian, et ils ont commencé les backports de sécurité de façon sérieuse (c-à-d suivie) depuis le mois... d'octobre ! (pour Sarge)
      Normalement il n'y a pas de mises à jour de sécurité.
    • [^] # Re: Drôle de surprise !

      Posté par  . Évalué à 0.

      Pour la sid, y'en a pas, ca ne m'a effectivement pas choqué venant de la cooker qui n'a pas non plus de mises a jour de sécu

      D'ailleurs, c'est assez étonnant qu'un modèle de développement "qui va couler (c)" ai été repris comme exemple par Mandrake ...
      • [^] # Re: Drôle de surprise !

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        Le délai entre les versions en moins.
        • [^] # Re: Drôle de surprise !

          Posté par  . Évalué à 1.

          Pas que ça.

          Mandrake a sa version stable et une branche de développement (cooker).
          La branche de développement peut exploser "grave" à tout moment. Elle a seulement pour but de sortir une branche stable de temps à autre.
          Mandrake s'impose des contraintes de temps.
          Mandrake sort une release stable pour i386 en premier et fait le portage des autres archs après.
          Mandrake se concentre sur son "noyau" (3 cd).

          Debian sorte une nouvelle release "quand ils le sentent".
          Dans Debian il y a : stable, testing, unstable, experimental, backport.
          La branche testing est sensé être utilisable à tout moment.
          Debian sort 11 archs en même temps.
          Debian sort une distribution avec tout (10 cd).

          Bref, c'est vraiment différent.
          • [^] # Re: Drôle de surprise !

            Posté par  . Évalué à 4.

            Mandrake sort une release stable pour i386 en premier et fait le portage des autres archs après

            non c'est fait en meme temps.
            • [^] # Re: Drôle de surprise !

              Posté par  . Évalué à 1.

              Pourquoi la version ppc et amd64 pour 10.1 n'est pas sortie en même temps que la version i386 ?
  • [^] # Re: Drôle de surprise !

    Posté par  . Évalué à 3.

    > Tout le monde parle de sécurité avec Debian mais au moins de 80 % utilise
    > testing/unstable/experimental qui n'ont pas de support de sécurité. C'est
    > "stupide".

    Aux dernières nouvelles, il y a des patches de sécurité pour stable et unstable. Voir la liste de diffusion debian-security et les "Debian Security Advisory".

    > C'est l'OS pour tout le monde mais il faut être un expert pour l'utiliser

    Cool, je suis un expert ! Je vais pouvoir mettre ça sur mon CV maintenant... :)

    > et il faut jongler avec stable, testing, unstable, expérimental, backport pour avoir
    > quelque chose de potable.

    Ben il suffit de n'utiliser que la stable pour des serveurs et la unstable pour du desktop. Moi ça me va très bien comme ça. D'autant qu'avec des petits programmes comme apt-listbugs, ça devient vraiment difficile de mettre une unstable par terre...
    • [^] # Re: Drôle de surprise !

      Posté par  . Évalué à 2.

      > Aux dernières nouvelles, il y a des patches de sécurité pour stable et unstable.

      http://www.debian.org/devel/testing(...)
        An important thing to note, both for regular users and the developers of testing, is that security updates for testing are not managed by the security team.
      • [^] # Re: Drôle de surprise !

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        "not managed by the security team."

        La team de sécurité debian stable ne s'occupe pas de la testing
        En quoi ca empeche les autres devels de debian de le faire ;)
  • [^] # Re: Drôle de surprise !

    Posté par  . Évalué à 6.

    OK mais les cycles de release de Windows ont beau être longs, çà ne concerne que le système.

    Les softs usuels eux ont un cycle de release bien plus court.
    • [^] # Re: Drôle de surprise !

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      Ben, tu prends MS Office. Sauf erreur de ma part, ça fait 95/97/2000/XP/2003, ça fait tous les 2 ans en moyenne, et de mon expérience perso, en général, les gens/entreprises/administrations ne mettent à jour qu'une fois sur deux (prix des licenses) à peu près, soit une MAJ tous les 4 ans, et j'ai rarement vu des gens se plaindre "Raah, p***n, on n'a que Office XP/Office 2000, on veut du Office 2003". Par contre, le Linuxien moyen, si tu lui met un soft qui date de 2000 ou 2001, il se croit de retour à la préhistoire !

      En fait, la durée du cycle de release optimal dépend beaucoup de qui administre et qui utilise. Pour quelqu'un qui est administrateur sur sa machine, c'est pénible de ne pas être à jour. Pour quelqu'un qui n'est qu'utilisateur, c'est _très_ pénible d'avoir tout qui change tous les 6 mois sans prévenir ...
      • [^] # Re: Drôle de surprise !

        Posté par  . Évalué à 2.

        Dans une grosse boîte, les mises à jour sont faites progressivement.
        J'ai une expérience d'un site à 3000+ postes, on mettait les dernières versions sur les nouvelles machines (mise à jour progressive, avec des privilégiés qui changeaient plus souvent de machines).
        On en mettait aussi sur les postes de ceux qui venaient se plaindre qu'ils ne pouvaient plus lire les documents envoyés par messagerie par les « privilégiés » (ben oui, enregistrer-sous, c'est pas un réflexe et merci les formats propriétaires).
        Et deux ou trois malades atteints de versionnite aigüe bien sûr...

        Donc :
        oui, il y a des utilisateurs qui se plaignent de ne pas avoir la dernière version,
        mais ils ne sont pas si nombreux,
        et c'est pour des problèmes de parc hétérogène.
        D'un autre côté, certains avaient de très vieilles versions mais ne se plaignaient pas grâce au cloisonnement de la communication (communiquaient entre eux ou simplement imprimaient).

        En plus, il faut savoir distribuer les nouvelles versions, sinon ça fait des jaloux et un effet boule de neige (et installer 20 MS office par jour, c'est pas drôle)...
  • [^] # Re: Drôle de surprise !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

    Bref, Debian est loin d'être parfaite, mais il y a quand même de bons cotés. (comprendre: si tu n'aimes pas, n'utilises pas, mais ne crache pas dessus ;-)

    Euh... T'es sérieux quand tu racontes ça? Faut pas critiquer si on n'utilise pas la debian? Les debiannistes ne sont pas vraiment les personnes les plus objectives existant. La plupart n'ont plus testé une autre distro depuis des années. Il ne peuvent pas vraiment comparer ce qui est bien ou mal par rapport aux autres distributions. Quand on voit les préjugés que certains ont sur les autres distros comme par exemple "mandrake pas stable", "slackware c'est vieux", on comprend pourquoi debian est dans l'état dans lequel elle est pour le moment.
    • [^] # Re: Drôle de surprise !

      Posté par  . Évalué à 3.

      « Les debiannistes ne sont [...] »
      « La plupart [...] »
      « Il ne peuvent pas [...] »

      Ah bravo ! Et c'est toi qui parle de préjugé ?
    • [^] # Re: Drôle de surprise !

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      > > ne crache pas dessus ;-)
      [...]
      > Faut pas critiquer si on n'utilise pas la debian?

      J'aurais tendance à faire une nuance subtile entre "critiquer" et "cracher dessus". Bon, mais je dis ça comme ça, hein ...
    • [^] # Re: Drôle de surprise !

      Posté par  . Évalué à 1.

      La plupart n'ont plus testé une autre distro depuis des années.


      c'est qu'ils n'en ont pas ressenti le besoin. Ils sont donc satisfait de ce qu'ils utilisent. Ce qui ne semble pas être le cas des utilisateurs des autres distri vu qu'ils passent leur temps à essayer autres choses.

      Avant j'étais en Redhat et j'ai eu pas mal de galère lors des mise à jours. Maintenant je suis en testing depuis 2 ans, ça me convient.

      Je ne vois donc pas pourquoi je passerai mon temps à installer d'autres distri. J'ai autre chose à faire!

      Le jour où testing me posera problème je referais le tour des distri du moment., pour voir si il y a mieux.
      • [^] # Re: Drôle de surprise !

        Posté par  . Évalué à 0.

        C'est qu'ils n'en ont pas ressenti le besoin. Ils sont donc satisfait de ce qu'ils utilisent.

        Le problème n'est pas vraiement celui des utilisateurs mais celui des developpeurs.
        Il est souvent utilie de regarder ce que les mecs d'en face font pour:

        - voir si c'est bien
        - voir si on peut faire mieux
        - voir si le concept peut être utilisé ailleurs
      • [^] # Re: Drôle de surprise !

        Posté par  . Évalué à 0.

        > c'est qu'ils n'en ont pas ressenti le besoin. Ils sont donc satisfait

        Certe, il parait que DOS est encore beaucoup utilisé pour la même raison.

        > Ce qui ne semble pas être le cas des utilisateurs des autres distri vu qu'ils passent leur temps à essayer autres choses.

        Et tu crois qu'ils n'ont pas essayé Debian ?
        Pour toi il y a deux catégories :
        - ceux qui utilisent Debian et qui sont contents.
        - ceux qui testent tout _sauf_ Debian et qui ne sont pas contents.
      • [^] # Re: Drôle de surprise !

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        Je ne vois donc pas pourquoi je passerai mon temps à installer d'autres distri.

        Par ouverture d'esprit? Par curiosité?

        Ce mois ci, j'ai changé 2 fois de distros sur ma passerelle(mdk et debian), pas parce que me slack me déplaisait, mais parce que j'en avait envie, je voulais voir ce que les autres pourraient m'apporter d'interessant que la slackware n'a pas.
        • [^] # Re: Drôle de surprise !

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          Et quel est le verdict ?
        • [^] # Re: Drôle de surprise !

          Posté par  . Évalué à 1.

          C'est surement très instructif, mais mes journées ne sont pas extensibles et la finalité de l'informatique est aussi que ça te serve à faire quelque chose. Donc à partir du moment où j'ai une distri qui me convient je la garde.
          C'est un peu comme avec les femmes: il y a ceux qui en testent plein et qui ne trouvent jamais la bonne, et il y a ceux qui sont mariés avec des enfants... ;-)
  • [^] # Re: Drôle de surprise !

    Posté par  . Évalué à 3.

    Le fait que de plus en plus de distributions basées sur debian sont utilisées un peu partout (je pense surtout à Knoppix/Gnoppix en fait, Ubuntu me paraît trop jeune pour juger) laisse penser que si le concept de debian stable est peut-être mort à long terme, le côté sain de l'architecture debian, tant sur le plan technique (gestion des dépendances, multi plateforme, outils de configs, soutien utilisateur/développeurs...) que sur la liberté/indépendance, fera que le reste ne disparaitra pas de si tôt.

    En ce qui concerne les flamewars sur les listes de développeurs/utilisateurs, je pense (mais je n'ai pas vérifié) qu'on peut en trouver dans tout les projets, ca ne veut rien dire.

    Pour le retard de Sarge, ca commence à faire, oui, c'est sûr. Mais c'est pas grave.
    • [^] # Re: Drôle de surprise !

      Posté par  . Évalué à 2.

      Je suis relativement d'accord, sauf que le concept de debian stable n'est à mon avis pas mort : il y a encore pas mal d'admins qui ont besoin de serveurs super stables et sécures sans les dernières versions à clochettes et sifflets.

      De plus, le retard de Sarge est sans doute symptomatique de problèmes organisationnels (notamment decisionnels).

      En parlant des guerres du feu entre développeurs et utilisateurs, il y a aussi eu les frictions développeurs-traducteurs...
  • [^] # Re: Drôle de surprise !

    Posté par  . Évalué à 2.

    Je me suis posé grossomodo la meme reflexion que toi il y a deux semaines. Et apres 4 ans sous debian je viens de migrer sur slackware, et ma foi je suis plutot content de cette migration.
    • [^] # Re: Drôle de surprise !

      Posté par  . Évalué à 3.

      La slackware est une distribution fantastique :)

      si tu ne l'utilises pas déjà, voici l'outil indispensable pour remplacer apt : http://www.swaret.org(...)

      Facile d'utilisation, super bien documenté, et zero mauvaise surprise du style "dépendance cassée" .

      Mais il n'y a pas de mauvais choix de distribution, l'essentiel c'est de se sentir à l'aise avec, un peu comme un jean. Certes , la debian stable a un petit côté délavé, mais on a le droit de l'aimer comme ça ;)
  • [^] # Re: Drôle de surprise !

    Posté par  . Évalué à 3.

    Il y eut tout d'abord la sortie d'Ubuntu, qui a réussi avec quelques dizaines de développeurs à réussir ce que Debian n'avait pas réussi avec quelques milliers de développeurs...

    Non, non, Debian c'est quelques milliers de développeurs et Ubuntu, c'est Debian plus quelques dizaines de développeurs.

    Sans Debian, Ubuntu n'existe pas.

    Sinon, pour le reste je suis à peu près d'accord.
    Cependant, il y a toujours eu beaucoup de retard chez Debian et puis, qu'est-ce qu'on s'en fout, puisque de toutes façons on utilise la testing en installation réseau, donc toujours à peu près à jour...
    • [^] # Re: Drôle de surprise !

      Posté par  . Évalué à 2.

      Pour en rajouter un peu...

      Sur debian.org, on lit : il contient plus de 8710 paquets ;

      Sur Ubuntulinux.org, on lit : Ubuntu includes more than 1,000 pieces of software

      Plus il y a de paquets, plus la difficulté de les faire tourner ensemble est grande.

      Alors, quand on sait que Debian possède plus de 8 fois plus de paquets que Ubuntu et supporte plus d'architectures, comment peut-on comparer le nombre de développeurs des deux équipes ?

      Et pour finir, j'ai plus d'admiration pour Debian qui est une distribution qui résoud les problèmes plutôt que de réduire le support d'architectures ou d'applications.
      Ubuntu, ne fait que récupérer les choses complexes de Debian et recréé quelques paquets (un millier quand même) pour être plus à jour.
      • [^] # Re: Drôle de surprise !

        Posté par  . Évalué à 4.

        "Ubuntu, ne fait que récupérer les choses complexes de Debian et recréé quelques paquets (un millier quand même) pour être plus à jour."

        euh, c'est un peu plus que ça quand même.

        mais Je suis d'accord, la comparaison Debian/Ubuntu n'a pas lieu d'etre.
    • [^] # Re: Drôle de surprise !

      Posté par  . Évalué à 1.

      Histoire de troller un peu :

      Sans Debian Ubuntu serait peux être basée sur une RedHat, une Mandrake ou une Slack, non ? ;o)
      • [^] # Re: Drôle de surprise !

        Posté par  . Évalué à 2.

        Désolé, ma conscience professionnelle m'empêche de troller quand mes partenaires trolleurs mettent un x au lieu du t dans "peux être" :p
        • [^] # Re: Drôle de surprise !

          Posté par  . Évalué à 4.

          Merci de l'astuce. C'est bon à savoir.J'emploierai maintenant le x quand je veux avoir le dernier mot et le t quand je suis ouvert au dialogue. ;o)))
  • # Pour ceux...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    ... qui râlent sur le fait que la Woody n'est pas assez à jour sur tel ou tel truc du Desktop, on s'enfout de la Woody, on a Ubuntu maintenant.
    Et pour les serveurs, la Woody fait très bien l'affaire... Jus'qu'à ce qu'Ubuntu s'attaque au marché serveur. Même si, d'après la philosophie de la distrib, elle s'oriente plus vers le marché Soho, c'est-à-dire pas tout à fait la même cible que la Debian Stable.
    • [^] # Re: Pour ceux...

      Posté par  . Évalué à 5.

      A noter que la SID, malgré sa dénomination "unstable" est très stable chez moi (un seul problème avec lilo en un an d'utilisation) et qu'elle est vraiment parfaite pour une utilisation optimale (paquets à jour, des problèmes de dépendance rares et très vite corrigés, etc...). Le mieux est d'installer à partir de l'iso de la sarge disponible actuellement et d'upgrader vers la sid par la suite.
      • [^] # Re: Pour ceux...

        Posté par  . Évalué à 5.

        Toutafé

        A se demander si le nommage stable/testing/unstable n'est pas a bannir, pour un bon vieux woody/sarge/sid (a mettre a jour of course).

        Bref les ptits gars qui pensent qu'en installant une SID sur un desktop (perso ici c'est meme un laptop pas standard) on court droit dand le mur (a ecrans bleus tant qu'on y est) je tiens a rassurer aussi. Pas un plantage (et je la massacre pas mal ma SID en patchant dans tous les coins pour supporter mon hardware). Resultat: no problemo (depuis plus de 16 mois).

        Bref pour faire joujou, SID c'est top. Pour faire serieux aussi. Les ceusse qui font du serveur, la version d'open office, je crois qu'ils s'en tapent grave.

        A part ca les gouts et les couleurs
        • [^] # Re: Pour ceux...

          Posté par  . Évalué à 5.

          Cela fait un an que j'ai deux debians à la maison, dont une SID sur mon pc de bureau et ... je n'ai jamais eu de réels problème de stabilité...
          Ok un paquet défectueux c'est déjà arrivé deux ou trois fois mais pas plus que ça... Et... c'était corrigé dans les heures suivantes ;)

          On aura beau crié Debian ça pue c'est pas à jour... la SID est à jour ....n ou alors on entend mais la SID ca déconne, c'est instable, oui elle s'appelle "instable" mais elle n'en tient que le nom, réservé aux développeurs "normalement" mais... elle est prête pour le pc de bureau.
          • [^] # Re: Pour ceux...

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -6.

            Ok un paquet défectueux c'est déjà arrivé deux ou trois fois mais pas plus que ça... Et... c'était corrigé dans les heures suivantes ;)
            Moué bon...
            Y a un exemple plutot enorme que j'ai vu passé (pas pour moi)
            Mais je "devel" (tout est relatif;) un plugin gaim (sur ma mandrake)
            Aucun probleme (a part que sur 10.0 community et la dernier version de gaim l'api a cahgné)
            Je propose à qqu d'autre de tester
            He j'ai pas les headers!
            Installe les
            Pas de gaim-dev
            Je sursaute!
            Le gars envoie un mail au mainteneur.....
            Ah je vais m'en occuper à la sortie de sarge en stable
            Alors bon pour un truc aussi gros (question de goùt jesais bien mais qd meme)
      • [^] # Re: Pour ceux...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Mais dans ce cas , si tout est stable, pourquoi est ce qu'il n'y a pas de release ?
        J'ai du mal à croire que ça soit des violations de policy qui bloque toute la distribution depuis le temps qu'elle doit etre préparé.
        De plus, l'installeur marche parfaitement, si j'en croit tout les utilisateurs debian.

        Alors pourquoi ?
        • [^] # Re: Pour ceux...

          Posté par  . Évalué à 1.

          > Alors pourquoi ?

          Car beaucoup d'utilisateurs de Debian ne sont pas honnètes. Même unstable est stable quand tu les écoutes.
          • [^] # Re: Pour ceux...

            Posté par  . Évalué à 1.

            C'est surtout qu'on a du mal a integrer que c'est pas parce que ca marche chez soi que ca marchera chez les autres et inversement.

            Quand je lis: "Chez moi ca marche pas" et chez un autre "chez moi ca marche", faudrait retenir ca marche pas toujours (ce qui mathematiquement veut dire: ca marche pas).

            Un petit bug qui arrive de temps en temps chez l'un, qu'il peut considerer comme mineur car c'est une appli qu'il utilise une fois tous les 22 du mois, peut etre un bug ultra frequent chez l'autre.

            Tout ca pour dire que ce n'est pas parce que une dizaine de personne va dire ici que ca marche bien que:
            1- ce sont des menteurs
            et/ou
            2- c'est la realite
    • [^] # Re: Pour ceux...

      Posté par  . Évalué à 1.

      qui râlent sur le fait que la Woody n'est pas assez à jour sur tel ou tel truc du Desktop, on s'enfout de la Woody, on a Ubuntu maintenant.

      Je ne connais pas bien Ubuntu mais une distribution qui impose Gnome alors que linux est par définition un OS qui permet d'avoir un choix conséquent, celà ne me semble pas logique.

      Autant le nombre de plateformes pour lesquelles Debian est disponible me parait excessif, autant Ubuntu réduit un peu trop les possibilités à mon goût.
      • [^] # Re: Pour ceux...

        Posté par  . Évalué à 4.

        GNOME n'est pas imposé, que je sache tu es libre de mettre KDE... Même si ce dernier n'est pas "supporté" ! C'est un choix des mainteneurs de la distribution, il n'y a pas de restriction de la liberté puisque tu peux toujours te débrouiller tout seul comme un grand pour installer KDE... Car si l'on suit ton raisonnement, chaque distribution doit proposer tous les desktops existants, sous peine d'être accusée de restreindre la liberté de l'utilisateur.... Impossible, il y a toujours un choix à faire et je peux comprendre que l'équipe d'Ubuntu préfère se concentrer sur un seul environnement et parfaire l'intégration et le support de celui-ci. D'ailleurs, d'après ce que j'ai compris, KDE finira par être supporté lui aussi, mais dans un futur moins proche.
        • [^] # Re: Pour ceux...

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

          KDE finira par être supporté lui aussi, mais dans un futur moins proche.

          Chez Debian, avant que ça devienne "stable", je crains qu'il ne faille attendre très longtemps.

          Je pense que Debian est devenu une "Meta-distribution", c'est à dire celle qui permet de faire rapidement celle dont on a besoin.
          Si les distributions basées sur Debian sont si nombreuses, c'est bien parce que Debian a très bien réussi dans cette voie.

          Cependant, à des non-spécialistes de l'informatique, comme à mes frères ou à mes trois filles, j'ai installé des Mandrake pour notre plus grande satisfaction réciproque.

          Dans le cas des serveurs, je pense que Debian est idéal quand les sysadmins sont compétents. Dans le cas contraire, ou quand aucun administrateur n'est présent, Mandrake permet de faire en un minimum de temps un serveur standard, très solide et bien fini.
          Debian est plus long à installer mais en contrepartie, celui qui l'a fait est parfaitement au courant de ses moindres détails.

          En conclusion, j'aime Debian et Mandrake car les deux se complètent bien.
          • [^] # Re: Pour ceux...

            Posté par  . Évalué à 2.

            Le non support de KDE c'est dans Ubuntu, pas dans debian !
            Ubuntu suit le cycle de développement de Gnome (tous les 6 mois).
          • [^] # Re: Pour ceux...

            Posté par  . Évalué à 3.

            Dans le cas des serveurs, je pense que Debian est idéal quand les sysadmins sont compétents.

            Juste pour eviter des envolees:
            Tu sous-entend pas qu'utiliser autre chose que Debian signifie etre incompetent?

            Je suis pro Debian mais quand meme j'ai un minimum de respect pour les non-debianneux
            • [^] # Re: Pour ceux...

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

              J'aurais dû le dire autrement : Debian et sysadmin compétent vont toujours ensemble.

              L'inconvénient de Debian, c'est que préparer une machine demande plus de temps qu'avec Mandrake qui est préférée par les sysadmins pressés.
        • [^] # Re: Pour ceux...

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          GNOME n'est pas imposé

          Si, t'es obligé de gruicker pour ne pas installé gnome
      • [^] # Re: Pour ceux...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Le choix de Gnome peut se discuter (bien que j'approuve). Mais je ne trouve pas que c'est illogique. Un copain a vu la distrib et a été très content.
        C'est simple à installer, il y a des softs (que l'on a choisit pour moi) utilisables et je peux commencer tout de suite à travailler/découvrir.

        Maintenant si dans quelques temps j'accroche et je me débrouille, libre à moi de changer de distrib ou alors d'installer un autre window manager [1] ... window maker par exemple (bon d'accord ou kde).

        Mais bon, les gouts et les couelurs ... sont propres à chacun ;-)

        [1] Le terme n'est pas adéquat, je me trompe tjs.
      • [^] # Re: Pour ceux...

        Posté par  . Évalué à 0.

        J'ai tout nouvellement adopté Gentoo après 3 ans de Debian.

        J'en suis trés satisfait car certaines choses ne m'ont jamais été possibles sous Debian.
        Surtout pour le Desktop.

        En vrac, KDE trés mal configuré (polices, résolution, ...), programmes KDE qui ne se compilent pas, ...
        Xmms trés instable.
        Mplayer n'est jamais arrivé à lire mes dvd, ni en plein écran.
        Firefox produisait un affichage déplorable compaté à maintenant.
        Emacs était une vrai machine à gaz.
        Les programmes GTK assez moches.

        En fait Debian Desktop c'est pas beau :(

        Puis globalement assez frustré du fait que les paquetages pas totalement libres ne soient pas dans la Debian.

        Je pense que tout ceci est discutable (en configurant bien, on peut peut etre résoudre certains problèmes, mais bon jai quand meme pas mal essayé gtk-config, compilation de Mplayer à la sauce debian/source, compilation de programmes KDE a la main, etc).

        Mais Debian n'est pas orienté Desktop, ca parait clair.

        A part ca, le systeme de paquetages est efficace (mais encore améliorable), et c'est ce qui m'a fait rester 3 ans chez Debian. Quel plaisir de faire un apt-get !
        L'installation également est trés efficace.
        Comparé à une Mandrake ou une Gentoo, il n'y a pas photo.
        • [^] # Re: Pour ceux...

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

          >En fait Debian Desktop c'est pas beau :(

          http://perso.wanadoo.fr/gnumdk/eventwatcher_notification.png(...)

          Voila, si tu veux comparer avec Suse ;)
          http://l3lx202.univ-lille3.fr/~bellegarde/amaroxor.png(...)

          >KDE trés mal configuré (polices, résolution, ...)
          dpkg-reconfigure fontconfig => Oui, Oui, Oui

          Effectivement, à l'installe de fontconfig, debconf saute quelques questions, ce probleme de police m'a empecher d'utiliser Debian sur le desktop pendant un bon moment (au moins deux ans).

          >programmes KDE qui ne se compilent pas, ...

          Si tu essayes de compiler un programme qui a besoin de kde 3.3 et que tu as kde 3.2, c'est pas la faute a debian ;)

          >Mplayer n'est jamais arrivé à lire mes dvd, ni en plein écran.
          Mwai, la t'as pas du chercher longtemps ;) Marillat, apt-get install mplayer libdvdcss.

          >Les programmes GTK assez moches.
          En quoi ce probleme est il du à Debian? C'est vrai que Gtk ca ressemble a rien par defaut, mais bon, debian laisse le theme par defaut et franchement, keramik ca ressemble a rien non plus ;)
        • [^] # Re: Pour ceux...

          Posté par  . Évalué à 2.

          J'ai pas trop envi de troller, juste envi de dire que chez moi j'ai une woody avec un xmms ultra stable, mplayer compilé qui tourne nikel et qui lit tous les dvd en plein ecran que tu veux, mon firefox installé à l'arrache en 5 mn dans ma home produit un super affichage.

          Bref debian est orienté comme tu arrives a l'orienter, tout comme n'importe qu'elle distri fort heureusement.

          Et moi ca me casse grave les burnes de changer de soft tous les 3 mois sur ma machine donc j'adore rester en stable (j'ai rajouté kk ptit logiciels recents mais pas plus d'une vingtaine en 2 ans).
      • [^] # Re: Pour ceux...

        Posté par  . Évalué à 1.

        linux est par définition un OS qui permet d'avoir un choix conséquent


        oui LINUX permet d'avoir un choix conséquent. D'ailleurs tu peux te faire une instal from scratch pour n'avoir que ce que tu désires.
        Mais rien n'oblige une distribution à intégrer tout ce qui existe!

        Si les dev d'Ubuntu décident de ne supporter que Gnome c'est leur choix. Si Gnome ne te plait pas n'installe pas Ubuntu c'est tout.
      • [^] # Re: Pour ceux...

        Posté par  . Évalué à 2.

        Un ne semble pas avoir compris le principe du mot "distribution". Ubuntu n'est pas un OS, c'est une distribution. C'est justement ça une distribution : un ensemble de programmes choisis pour accompagner le noyau linux et (la plupart du temps) les outils GNU. C'est donc un choix. Et on peut décider d'incorporer ce que l'on veut. Y'a ceux qui choisissent d'incorporer toutes les applications qu'ils connaissent, d'autres qui proposent un choix plus restreint, les 2 ont un sens.

        Sinon, va dire à ceux qui créént des distribs spécialisées dans l'embarqué que ce qu'ils font n'est pas logique parce qu'ils n'intègrent que uclinux, busybox et un tout petit set d'outils et d'applications. Ils vont te rire au nez ^_^
    • [^] # Re: Pour ceux...

      Posté par  . Évalué à 4.

      Et pour les serveurs, la Woody fait très bien l'affaire...

      Ah ah ah , pour un petit serveur assez vieux alors , et pour pas faire autre chose que des trucs simples comme un LAMP ou serveur de mail assez basique , des que tu veux deployer des trucs beaucoup plus consequent sur des machines recentes ( raid , fiberchannel , archi NUMA, j2ee ... ) la woody tu la jettes ou tu la modifies avec des backports dans tous les sens .
      • [^] # Re: Pour ceux...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        > Ah ah ah , pour un petit serveur assez vieux alors

        Hum ... j'utilise un mix de serveurs Debian entre woody et sid (oui sid, ca s'utilise aussi en serveurs), et dire que woody ne peux pas faire de RAID, c'est pousse, j'ai bcp de configs en woody avec raid, fais main certes, mais ca marche.

        Steph
        • [^] # Re: Pour ceux...

          Posté par  . Évalué à 2.

          fais main certes


          donc où l'utilité d'utiliser LA distribution niveau gestionnaire de paquets ? ou alors j'ai mal compris ( ta phrase laisse à penser que tu as installer des logiciels sans passer par APT )
          • [^] # Re: Pour ceux...

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            Au temps pour moi, je veux dire a renfort de quelques backports et d'apt-get source pour customiser notemment le support IPv6 et LDAP SSL.

            Steph
        • [^] # Re: Pour ceux...

          Posté par  . Évalué à 2.

          Oui, sid peut aussi être installé sur des serveurs, il faut juste choisir le bon moment pour faire l'installation ou avoir un peu de temps (histoire de pas bloquer deux jours sur des dépendances cassées).
          Et il faut aussi faire attention aux mises à jour : ne pas les faire tous les jours mais seulement pour la sécurité et en faisant attention à ne pas se retrouver à tout mettre à jour (et parfois à avoir à refaire sa configuration en cas de saut de version important).
          Il ne faut pas non plus oublier que les màj sont garanties entre versions stables seulement (c.-à-d. que ça risque plus de coincer entre une instantanée (snapshot) et une stable qu'entre deux stables).

          Note : en me relisant je vois que ça peut être mal pris : je suis positif sur les serveurs sid, mais qu'on ne vienne pas pleurer que c'est tout cassé parce qu'on a pas fait attention, surtout que ce qui coince le plus souvent (expérience personnelle), c'est surtout les applications utilisateur, rarement les applications serveur.
          • [^] # Re: Pour ceux...

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            totalement d'accord, j'ai mis a jour nombre de serveurs sur les 5 dernieres annees qui tournaient tous en sid, et du moment que tu lis le changelog (apt-listbugs / apt-listchanges), il n'y a pas de problemes majeurs. Il y a le bug occasionnel qui passe tous les 6 mois mais generalement corrige en 24 heures.

            Steph
        • [^] # Re: Pour ceux...

          Posté par  . Évalué à 3.

          Je parle du support des cartes RAID materiel , installe une woody sur un IBM xseries445 , déjà qu' une RHEL censée etre certifiée ( la bonne blague ) ca passe mal , alors la woody ...
  • # Correction lien

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    Le projet debian avec le drapeau francais se serait plutot
    http://www.fr.debian.org/index.fr.html(...)
    • [^] # Correction lien ? ou Correction drapeau?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Effectivement, tu proposes la version français pur.

      Mais le lien qui est donné est en fait international plus que français. L'anglais est souvent (presque toujours) utilisé par défaut. Mais si tu as un navigateur configuré avec les préférences linguistiques qu'il faut, alors lors de la connexion, une étape de négociation précède l'envoi de la page Web. Ainsi, le site propose la langue qui est la mieux classée sur ton navigateur parmi celle qui sont implémentés sur le serveur.

      En fait, il faudrait plutôt mettre un drapeau international à la place ;), mais je ne vois pas trop à quoi ça peut ressembler. Une mapmonde peut être ^^.
      • [^] # Re: Correction lien ? ou Correction drapeau?

        Posté par  . Évalué à 1.

        Sauf qu'actuellement ça ne marche pas. Firefox 0.10PR .
        Mais ça a déjà marché :-)
      • [^] # Re: Correction lien ? ou Correction drapeau?

        Posté par  . Évalué à 1.

        En fait, il faudrait plutôt mettre un drapeau international à la place ;), mais je ne vois pas trop à quoi ça peut ressembler. Une mapmonde peut être ^^.


        Un drapeau noir car si tu superposes les drapeaux de tous les pays à mon avis tu dois obtenir un truc noir...
      • [^] # Re: Correction lien ? ou Correction drapeau?

        Posté par  . Évalué à 2.

        > En fait, il faudrait plutôt mettre un drapeau international à la place
        > ;), mais je ne vois pas trop à quoi ça peut ressembler. Une
        > mapmonde peut être

        Le drapeau de l'ONU ?
      • [^] # Re: Correction lien ? ou Correction drapeau?

        Posté par  . Évalué à 2.

        Le drapeau olympique a été fait pour représenté tous les pays : toutes les couleurs y sont représentées, les cinq continents aussi.
        Bon, maintenant il a un léger rapport au sport quand même.
        Par contre, celui de l'ONU est bien orienté politique mais l'ONU ne représente pas le monde, ni tous les pays du monde, seulement l'ONU (même pas ses membres).
        La mappemonde serait effectivement mieux. Mais avec une bonne projection pour que tous les pays soient représentés (ne pas mettre un globe où l'on cache la moitié du monde, p.ex.). Et puis les petits pays seront défavorisés...
        Pas simple comme question...

        Remarquez aussi qu'on (notamment linuxfr) utilise le drapeau britannique pour indiquer que le site est en anglais et le drapeau français pour un site francophone. Encore une confusion pays/langue...
        • [^] # Re: Correction lien ? ou Correction drapeau?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          < Remarquez aussi qu'on utilise le drapeau britannique pour indiquer que le site est en anglais

          Le drapeau mi Britannique mi US est tout aussi discriminant pour les habitant de l'Australie ou d'Afrique du sud etc.
          Pareil, dur de faire un drapeau avec celui de la France, du Québec, de la Belgique, de la Suisse de la et les pays comme le Maroc, la Tunisie, l'Algérie, le Rwanda, etc.

          Pas facile de contenter tout le monde...
  • # Certains sont simplement heureux...

    Posté par  . Évalué à 8.

    ... d'utiliser Debian ;-)

    ATTENTION ! Ce qui suit pourrait, aux yeux de certaines personnes, passer pour de la propagande en faveur du projet Debian :-p


    Ma distro favorite est Debian stable, pourquoi ?

    + j'adhère à la philosophie du projet
    + fiable, simple et fonctionnel : sans poupouille ni chichi
    + pas de frénésie des upgrades
    + sérieux au niveau des m-a-j de sécurité
    + je la trouve agréable à utiliser / administrer

    J'ajouterai de plus des arguments inutiles donc indispensables, genre : le logo Debian roXor, les noms de codes empruntés à Toy Story roXor (merci Pixar, merci Bruce), etc.

    Bref Debian c'est Bien, Debian ça me convient :-)


    Bien sûr, au vu des arguments (trolls ?) présentés par certains je ne peux m'empêcher de réagir à mon tour, mais sans rester dans la critique gratuite et sans intérêt. Finalement, on peut se demander si certains détracteurs ont cerné le fonctionnement de ce projet, car il faut bien remarquer ce qui fait l'intérêt même de Debian est souvent ce qui alimente les plus grands sujets de controverse.

    ---> Oui, la branche stable n'est pas propice au dernières nouveautés
    ---> Oui, la branche testing met 24 mois à être stabilisée puis sécurisée
    ---> Oui, la branche unstable est réservée au esprits un peu aventureux
    ---> Oui, la branche experimental existe ;-)

    Il s'agit là de la politique suivie par Debian, et s'inscrivant dans la continuité d'objectifs fixés (cf. Contrat social, DFSG). Si l'on se trouve en désaccord ou que l'on ne comprend pas ces lignes directrices, il apparaît alors logique de s'orienter vers un autre projet qui répondra mieux à ses besoins et avec lequel on se sentira plus d'affinités.

    Nombre de préjugés, d'idées préconçues et d'amalgames (certains propos illustrent cela parfaitement) sont commis au regard de ce que représente réellement Debian, souvent par une méconnaissance pure et simple des mécanismes et de la dynamique qui animent vraiment ce projet.
    En ce sens l'on assiste à des comparaisons parfois douteuses, on oppose distributions communautaires et distributions commerciales, on mélange meta-distribution et dérivés ou autres alternatives...

    Les objectifs diffèrent tant de l'une à l'autre qu'il apparaît absurde qu'on puisse vouloir encore les comparer, comme si l'une d'entre elles pouvait simultanément répondre à tous les besoins, si l'une d'entre elles était "meilleure" que les autres.
    Mandrake se veut simple à installer et utiliser sans pour autant sacrifier l'efficacité tant pour le pro que pour le particulier, Fedora est une sorte de laboratoire technologique bénéficiant des dernières innovations faites par RedHat, Suse est orientée déploiement professionnel avec des solutions clé en main, Gentoo est orientée optimisation avec son système de ports inspiré par BSD, Debian se veut 100% libre avec des composants de qualité et un maximum d'universalité, etc

    Parfois il semble que les attentes de certains vis-à-vis de Debian sont telles, que si le projet allait en leur sens il finirait par perdre son essence initiale. Le but n'est peut être pas non plus d'aboutir à une refonte totale du projet et de le métamorphoser en un projet similaire à ceux que proposent déjà très bien les autres acteurs du monde GNU/Linux ; voilà mon avis.

    Messieurs les allergiques au fonctionnement (atypique ?) de Debian, passez votre chemin...
    • [^] # Re: Certains sont simplement heureux...

      Posté par  . Évalué à 1.

      > Messieurs les allergiques au fonctionnement (atypique ?) de Debian, passez votre chemin...

      Mouaif.
      On peut dire ça pour tout et toute critique devient impossible au nom du "politiquement correct". Et moi le "politiquement correct" me casse les couilles.

      L'éditeur de lwn (fort respecté) a fait un article sur Ubuntu et parle de Debian qu'il utilise depuis longtemps :
      http://lwn.net/Articles/107324/(...)
        Debian has a lot of appeal. It is an excruciatingly free distribution characterized by a widely recognized technical excellence. It offers a variety of packages which is second to none and a package management system which is unequaled elsewhere. But Debian scares away a number of potential users. Its "stable" release is painfully out of date most of the time, the "unstable" release is rather too bleeding-edge for many users (while still being slow to pick up new releases at times), and the middle-of-the-road "testing" release seems to offer the worst of both "stable" and "unstable." The process of creating a new stable release looks chaotic, with no timeline for an actual release in sight. The community seems to spend rather too much time arguing about the free status of firmware and documentation and packaging up obscure tools and too little time simply creating a current distribution with a broader appeal. Debian is a great institution, but it worries a number of people.

      Avec le temps, entre autre car Debian ne supporte pas amd64, l'éditeur de lwn est maintenant plustot porté sur Fedora (souvent sur les mailings).
      • [^] # Re: Certains sont simplement heureux...

        Posté par  . Évalué à 2.

        > Toute critique devient impossible au nom du "politiquement correct".

        C'est là ton interprétation : de mon point de vue une critique est la bienvenue, mais faut-il encore que celle-ci soit un tant soit peu constructive. Pour cela il faut nécessairement que cette dernière se base sur des observations ayant un minimum d'objectivité et un minimum de connaissances effectives sur le sujet faisant l'objet de la critique.


        Ton article reflète parfaitement ce que j'indique dans mes propos précédents : l'auteur considère que Debian effraye nombre d'utilisateurs potentiels par son mode de développement. Mais a-t-il parfaitement compris les buts premiers de Debian ?
        On peut retourner aisément ce type de raisonnement : Debian est-elle simplement une distribution qui correspond aux attentes/besoins de ces utilisateurs qui ne parviennent pas à l'aborder ?

        Je ne pense pas ; l'objectif principal pour Debian n'est pas d'être user-friendly même si celui-ci entre tout de même en ligne de compte (le nouvel installateur va en ce sens -même s'il reste encore du chemin à parcourir certes- tout comme certains outils comme apt, debconf ou autres make-kpkg).

        L'objectif principal pour Debian est d'offrir avant tout un maximum de liberté (choix des paquetages, de l'architecture, etc) à l'utilisateur sans sacrifier la fonctionnalité et la qualité de l'ensemble.
        Les architectures supportées par exemple : il n'est pas question de _favoriser_ l'une plutôt que l'autre de quelque façon que ce soit ; c'est en cela que réside aussi l'universalité de Debian. Pour la branche amd64, celle-ci est récente et en développement, donc elle n'est pas encore officiellement supportée pour éviter de mettre à disposition un système ne bénéficiant pas du même soin que celui apporté aux autres architectures disponibles.

        La liberté offerte par Debian la rend hautement modulable (il suffit de voir le nombre de sous-projets ou de distributions basées sur Debian) ; maintenant il est vrai qu'une telle modularité peut rebuter et apparaître complexe aux yeux de certains utilisateurs.
        • [^] # Re: Certains sont simplement heureux...

          Posté par  . Évalué à 2.

          J'entend bien ton argument, le comprend parfaitement et pour tout dire, je suis d'accord.
          Mais je trouve que tu "abuses" de cet argument.

          > de mon point de vue une critique est la bienvenue, mais faut-il encore que celle-ci soit un tant soit peu constructive. Pour cela il faut nécessairement que cette dernière se base sur des observations ayant un minimum d'objectivité et un minimum de connaissances effectives sur le sujet faisant l'objet de la critique.

          Il n'y a jamais de critique "ojective" et "constructive" de Debian ?
          Un "ancien" de Debian trouve que le modèle Debian (testing/unstable/experimental) sucks :
          http://lists.debian.org/debian-devel/2004/10/msg01353.html(...)
          Puisque qu'il critique Debian, il ne peut pas être "objectif" et "contructif" ?
          A partir de quand on est "objectif" et "contructif" ? Avec Debian on a souvent l'impression que la barre est placée très très très haut.

          > l'objectif principal pour Debian

          Certe. Mais les objectifs de Debian peuvent être critiqués. Si on ne peut pas critiquer les objectifs ou le mode de fonctionnement de Debian, si dès qu'il y a quelque chose qui "sucks" on l'explique par les objectifs de Debian, alors (encore un fois) on ne peut pas critiquer Debian (ou alors les développeurs mais c'est un coup bas).

          > le nouvel installateur

          J'espère qu'il a pris compte des critiques :-)

          > L'objectif principal pour Debian est d'offrir avant tout un maximum de liberté

          L'objectif est fort respectable.
          Mais Debian ne me donne pas la "liberté" d'installer la distribution sur AMD64. Debian ne me permet pas d'avoir des logiciels récents et supporté, etc...
          Donc la critique sur ces points est tout à fait justifiées et aussi en tenant compte des objectifs de Debian.

          > il n'est pas question de _favoriser_ l'une plutôt que l'autre de quelque façon que ce soit

          Mais c'est incohérent dans la pratique et aussi vu les objectifs. Actuellement on peut installer de "vieux" programmes partout sauf sur AMD64. Tu trouveras _beaucoup_ plus de personne qui aimerais avoir le choix (la libertée) entre i386 et AMD64 que entre arm et m68k. Tu trouves que la libertée y gagne en proposant arm au-lieu de AMD64 ?
          Qu'on soit bien d'accord, j'ai rien contre le port de Debian sur arm. Par contre je trouve "abhérant" de restreindre la liberté d'une majorité de personne (ou d'alourdir le projet) pour une minorité de personnes.

          > La liberté offerte par Debian la rend hautement modulable (il suffit de voir le nombre de sous-projets ou de distributions basées sur Debian) ; maintenant il est vrai qu'une telle modularité peut rebuter et apparaître complexe aux yeux de certains utilisateurs.

          Bof... Gentoo est plus "modulaire" et offre plus de liberté (moins de port par contre). Fedora est très utilisé comme base pour d'autres distributions, etc.

          Je suis bien d'accord avec la prise en compte des objectifs de Debian. Je ne les ignores pas. D'ailleur je m'éforce toujours de prendre en compte les objectifs.
          J'ai testé une Gentoo alors que les distributions sources ne sont pas ma tasse de thé et qu'il est très probable que je n'installe pas à nouveau une Gentoo. Mais en tenant compte des objectifs de la distribution, Gentoo est une réussite (le "long" compte rendu est ici : http://linuxfr.org/~ehoebadoag/15732.html(...) ).
          En tenant compte des objectifs de Debian, désolé, mais pour moi Debian "sucks" (pour faire court :-)).
          Si l'objectif de Debian est de faire un "terrain" de jeux pour les développeurs/testeurs avec testing/unstable/experimental alors Debian est bien. Mais je n'ai pas vu ça dans les objectifs.
          • [^] # Re: Certains sont simplement heureux...

            Posté par  . Évalué à 3.

            > Avec Debian on a souvent l'impression que la barre est placée très très très haut.

            Tu vas sourire mais c'est effectivement le cas ;-)
            A beaucoup de niveaux le projet Debian est réellement très exigeant (par exemple les critères de validation pour passer un paquet dans stable, les critères d'acceptation dans main au niveau des licences ou encore le processus pour devenir développeur Debian). En retour l'explication donnée est que cela profite à terme à l'utilisateur ; maintenant c'est vrai que Debian peut paraître en faire de trop :-)


            > Mais Debian ne me donne pas la "liberté" d'installer la distribution sur AMD64. Debian ne me permet pas d'avoir des logiciels récents et supporté, etc...

            Certes tu as absolumment raison ; actuellement Debian ne reconnait pas officiellement l'AMD64 ; donc Debian ne correspond pas à tes besoins immédiats.


            > Mais c'est incohérent...

            Pour ce que tu considère incohérent dans la politique des architectures chez Debian, moi je le trouve très logique : orienter ses efforts vers une architecture donnée par ce qu'il y a plus de personnes qui l'utilisent, c'est _favoriser_ celle-ci. La vraie liberté n'est pas basée sur le principe qu'un type donné d'individus (les utilisateur x86 par ex) bénéficient de plus de droits que d'autres (les utilsateurs d'arm par ex) sous prétexte que ces derniers sont minoritaires. La vraie liberté est que tout le monde puisse bénéficier des mêmes droits, autrement c'est ce qu'on nomme de la discrémination.
            Pour le fait qu'actuellement tu ne puisse bénéficier des mêmes droits que les utilisateurs de x86 ou de m68k, je l'ai expliqué auparavant.


            > Bof Gentoo est plus modulaire...

            C'est là ton avis personnel, je dirais plus que telle ou telle distro est plus ou moins modulaire et offre plus ou moins de liberté en fonction du contexte (les fameux besoins) dans laquelle celle-ci est employée.
            En terme de rapidité d'installation et de configuration je préfère largement Fedora à Debian ou Gentoo, en terme de possibilités de conf je préfère d'abord Gentoo, ensuite Debian et après Fedora, etc.

            Après d'un point de vue général (philosophie, maintenance, etc) je préfère Debian, j'y suis bien et me sens parfaitement à l'aise pour bosser avec, c'est tout. Les bonnes et mauvaises expériences conditionnent aussi ce sentiment : lorsque j'ai découvert Debian j'ai mis deux semaines pour obtenir un système entièrement fonctionnel (je suis perfectionniste tout de même) ; j'ai beaucoup pesté contre mais par le seul fait de mon incompétence au départ, puis j'ai appris à l'apprécier. Avec le recul c'est une bonne expérience (et depuis que j'y vois plus clair je n'ai plus eu aucun problème avec).
  • Suivre le flux des commentaires

    Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.